▲ up▼ down
12345
No Time Again (Sua & Hangyeol)



 

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  octobre 2020

Nouveau contexte réécriture totale du contexte, visant à l'améliorer et le rendre plus interactif et inclusif tout en conservant les bases qui font l'identité de HM. lire le contexte.

Nouvelles modératrices Deux nouvelles membres intègrent le staff en tant que modératrices. Bienvenue à Lee Mimi (Lizzie) et Jung Nayoung (Caroline)

Design nouveau design et nouveau codage pour ce mois d'octobre. Si vous rencontrez des bugs n'hésitez pas à en faire part à Park Bo Ra.

gestion du personnage nouvelle organisation dans la gestion des personnages, pensez à reposter vos fiches si besoin !

popularité et points mise en place de la jauge de popularité dans le journal de bord des personnages. pour en savoir plus, c'est ici : réputation

nouvelles sociétés les sociétés sont mortes, vive les sociétés ! 5 nouveaux groupes voient le jour. Pour savoir lequel est fait pour toi, c'est par là : recevoir son groupe et sa couleur

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<


Partagez

 No Time Again (Sua & Hangyeol)


 :: seoul :: Hyehwa :: Hôpital
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ No Time Again (Sua & Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung du JJProject et de GOT7
POINTS :  ⊱ 337
MESSAGES :  ⊱ 1071
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 25
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyVen 24 Juil - 23:43
∷ No Time Again



Trop calme. Le calme, c'est devenu un quotidien. Pour l'homme qui ne vit que pour le bruit, cette vie est bien trop silencieuse. Mais il faut dire que la quiétude en ce jour est particulièrement délicate. Hangyeol connaît cet hôpital presque par coeur, désormais. Outre les jours qu'il y a passés dans le coma, il y a eu tous ces rendez vous de kiné hebdomadaires, ces espoirs donnés à son genou qui n'a pas su suivre. Et en conséquence maintenant, ce deuxième suivi psychologique. Quand il vient là, le chanteur se sent comme transporté autre part. Dans un drôle de monde parallèle où il a le droit d'être faible, mais est encouragé de ne plus le rester. Ces journées de séjour hospitaliers lui procurent une petite pause. C'est un jour où il ne pense qu'à lui, et où il laisse son corps et son esprit se reposer des entraînements qu'il a recommencé à s'imposer.

    La porte du cabinet se ferme doucement derrière lui. Hangyeol a toujours un masque sur le visage, car il n'a vraiment pas envie que quiconque le surprenne à encore traîner dans un hôpital alors qu'il est censé être en parfaite santé. Se faire repérer ici serait inexplicable, aussi bien qu'inexcusable. Et la dernière chose que le chanteur voudrait, serait de perdre ses fans. Les seules personnes qui ont réussi à ne pas le faire lâcher jusqu'à présent. Encore devant la zone des psychologue, le brun prend un temps pour observer ses papiers. Il a dit aller un peu mieux, du moins en avoir l'impression. Alors il a été mis sous un autre traitement, un peu moins lourd. Et il semble qu'en même temps, on lui a rajouté des autres médicaments à prendre au cas où le sevrage lui provoquerait des effets secondaires encore pire que ce que son esprit le fait déjà subir. C'est inquiétant, et en même temps rassurant. Hangyeol espère simplement qu'il est véritablement en train d'aller mieux, et pas que c'est un semblant de remontée pour encore mieux chuter.

    Ce n'est pas terminé. après avoir vu son psy, Hangyeol doit aller voir sa kiné. Même si son genou ne se remettra officiellement jamais, il doit quand même continuer sa rééducation, faire le maximum pour qu'il apprenne à s'en servir sans l'empirer. Et adopter les bons réflexes pour le protéger. Pour le chanteur, c'est surtout apprendre à encaisser la douleur au maximum, dans l'optique de pouvoir se produire sur scène comme si de rien était. Alors, l'homme masqué poursuit sa route. Sa canne le fait traverser les couloirs en direction de l'autre département de santé. Mais sa course s'arrête bien vite. Là, de côté, sur un banc, une silhouette l'intrigue. C'est qu'il reconnaît le vêtement. C'est un sweater à la couleur bleue si particulière. Savant mélange entre un bleu marine et un bleu klein. Mais surtout, ce qui intrigue le garçon, c'est que l'un des deux cordons de la capuche n'a plus sa finition en plastique. D'un côté, tout est propre, et de l'autre, c'est un vulgaire noeud qui empêche la corde de s’effilocher. Exactement comme celui qu'il portait quand il a passé la nuit chez Sua. Donc, malgré les cheveux de la jeune fille qui cachent son visage, Hangyeol devine parfaitement que c'est elle, qui porte le vêtement qu'il lui a laissé. Ce serait une trop grande coïncidence du contraire. Ses pas dévient donc de sa trajectoire initiale, et le chanteur avance jusqu'à être derrière le banc sur lequel elle est assise. Il y a plusieurs personnes aux alentours, qui attendent leurs tours, alors il ne veut pas trop se faire remarquer. Avant d'attirer l'attention de son amie, il hésite. Pourquoi est-elle là, en fait? Elle avait l'air en bonne santé. Certes, perturbée, comme lui, mais elle avait l'air bien. Les secondes passent, et de toutes façons, ses réponses ne pourraient s'obtenir que si Hangyeol les lui posait. Alors, doucement, Hangyeol tapote l'une des épaules de Sua, avec la poignée de sa canne. "Noona." Mentionne-t-il simplement, en espérant ne pas la faire sursauter.



"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


BOOST fanguide
PM gallerie


Zhao Nils a écrit:
rarement vu quelque chose d'aussi cursed de mon existence

Zhao Nils en quittant le forum et en parlant de mes avatars a écrit:
.......je sens c'est mon instinct qui m'a dit de partir pour plus voir ces horreurs..... 😔


don't mind me just fmi:
 


Hwang Gi Ho No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ &lt;b&gt;people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.&lt;/b&gt;
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 625
MESSAGES :  ⊱ 871
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyVen 31 Juil - 8:16
∷ No Time Again



Premier pas fait avec exploit. Elle n'aurait jamais cru y arriver. Encore la semaine passé sua croyait pas qu'elle avait besoin d'aide. Encore moins d'un spécialiste. Ce rendez-vous était pour ses pensées noirs qui la hantaient encore. C'est pour toutes les fois qu'elle ne dormait pas. C'est aussi à cause de lui. En le voyant ce jour là, Sua a eu un déclique. Cette conversation (presque à sens unique) lui avait fait du bien. Assez pour comprendre qu'elle avait besoin de parlé, qu'elle avait besoin d'aide. C'est pas normal de se sentir toujours mal ainsi. C'est pas normal de voir noir. Sua avait le droit de vouloir se venger, mais se négliger n'était pas dans ses plans. Elle était trop concentré sur les autres qu'elle en oubliait tous ses besoins. Allant jusqu'à dormir et manger. Alors voilà la raison du pourquoi qu'elle est ici, dans cette pièce blanche... décoré de simple tableau et de deux chaises. Une pour la psychologue et une pour le client. Par chance, le fauteuil où elle était assise depuis maintenant 1heure était super confortable. Sua est du genre à s'entourer de 10 oreillers et 4 couvertures, malgré le fait qu'elle a super chaud. Alors ce fauteuil fluffy était plus que parfait. De quoi la mettre encore plus en confort dans cette situation. Elle n'avait que parler vaguement de ses problèmes à hanhan. Première personne à qui vraiment sua s'est vidé. Elle le regrette un peu, puisqu'elle pouvait voir qu'il n'allait pas mieux qu'elle. On ne choisi pas à qui on se confit. En fait, pas d'après sua, puisque le nombre de fois qu'elle semble avoir confiance... celle-ci se détruisait si vite en un seul coup. Pourquoi elle parlerait de ses problèmes avec une meilleure pote, alors que c'est aussi facile de se faire trahir par quelqu'un qui nous est cher.

Les yeux envahit d'eau salé. Celle qu'elle connaissait si bien comment gérer, mais pas aujourd'hui. Sua n'aurait jamais pensée que quelqu'un pouvait autant la faire parler. Ce sentiment de se faire écouter, sérieusement. La belle en réalité n'avait aucun point de repaire. Elle avait été seule depuis si longtemps. Sans famille, sans ami(e)s. Elle qui était si sociale, maintenant elle fuit le monde. C'est contre sa nature, elle se force de pas créer de lien -et ce, avec personne-. Elle avait jouée nerveusement avec les cordons du sweater tout le long de sa session. Cependant, cette nervosité ne pouvait pas de déstabiliser. S'ouvrir pour mieux vivre, s'ouvrir pour mieux se libérer. C'était le but finale de la belle brune et dans un sens; elle était fier de pouvoir enfin dire qu'elle espère aller pour le mieux. Elle se lève tranquillement ; "merci pour tout, merci infiniment à la prochaine..." direction la sortie. fermant la porte doucement derrière elle. Poussant un soupire de soulagement. La voilà un tantinet mieux, soulager de quelques roches qu'elle portait dans un sac sur son dos. Ne pouvant jamais prendre de pause. Ce sac l'avait entrainé au fond, mais il semblait qu'elle allait aller mieux avec le temps. Enfin, elle l'espère du fond de son coeur. "vous n'avez qu'à vous présentez à la réception pour avoir un autre rendez-vous. C'est à votre choix" qu'il t'avait dit avant de sortir. Alors elle se dirigea un peu perdu; à la réception. Prenant un numéro avant de s'assoir, chaise beaucoup moins confortable que l'autre qui se trouvait dans la salle ou tu avais eu ta session. Son dos le sentait toute suite, mais elle ne croyait pas rester longtemps assise. Puisque son numéro était vraiment proche de celui qui était affiché. Alors elle reste attentive, prête à réagir lorsqu'elle allait voir que c'est maintenant son tour. Cependant, quelqu'un derrière elle la fit sortir de sa bulle de concentration. Sans pour autant avoir une réaction super exagérée. Elle se demandait même si l'homme lui parlait à elle. Cette voix la fit frissonné, celui-ci parcourait tout son corps. Elle reconnaît cette voix, celle qu'elle avait maintenant dans ses rêves; lui murmurant dans les oreilles, rêve trop chaud pour elle. Son imagination lui fait souvent de mauvais tour. Alors elle pensait vraiment qu'elle s'était endormi sur la chaise en vieux tissu. Aucune chance de le voir ici, dans cette hôpital où elle avait rendez-vous aujourd'hui. Cette peur montait un peu plus, alors que tu te sentais mal d'avoir possiblement dormi en public, en plein jour. Malgré le fait qu'elle ne fait plus beaucoup de cauchemars grâce à lui. Sua espérait que son cerveau lui faisait de mauvais tour, pas là; ici dans cette salle d'attente. Devant tout le monde. À peut-être laisser sortir quelques mots durant son sommeil. Comme son nom. Juste à y penser... quelle honte.

Quelques coups sur elle. Avec ce qui semble un matériel un peu plus solide qu'une main. Elle se retourne donc doucement. Surprise d'entendre cette voix, qu'est-ce qu'il faisait ici, était-ce vraiment lui? Elle ne rêvait pas... Sua avait maintenant les yeux dans les siens. Oui, c'était bien lui; Hangyeol. Ses yeux, elle les connaissait très bien. La belle avait une bonne mémoire en se qui concerne le beau brun. Surtout depuis qu'elle la revue, il n'y a pas longtemps de ça. C'est frais dans sa tête. Ses longs cheveux, sa shape et puis son regard. Oui, elle voyait à peine ses prunelles, mais elles étaient bien là. C'est alors qu'elle se rend compte que son rêve bien trop réelle pour être un de ses rêves chauds habituels. C'est alors que son coeur se met à battre plus vite qu'à l'habitude. De l'avoir là, devant elle. C'est toute une coïncidence. "Dongsaeng" surnom inhabituel; ne voulant pas l'appeler par son nom en public. Cette attention -les deux- en avaient pas besoin. Sua pouvait déjà imaginer la une; une morte et un blessé. Elle ne voudrait lui faire ça. La fleur détruite savait exactement comment les journalistes pouvaient être sans coeur. Tout ce qui les intéresse c'est parler; en bien comme en mal. Elle lui fait signe d'un doigt pour qu'il attend un peu. Son numéro était sur l'afficheur numérique. "Tu me donnes quelques secondes... c'est mon tour." Elle leva ensuite le menton pour le pointer l'écran à côté de lui. Écrit A83. Elle accourut vers la réceptionniste. Quelques échanges pouvaient se faire entendre de loin. Flous. Avant que la belle brune sortit son portable pour y rentrer la date de sa prochaine rencontre. Elle baissa la tête en signe de remerciement et se retourna vers lui avant de faire quelques pas pour être proche. "contente de te revoir ! mais c'est peut-être pas le bon endroit... comment vas-tu?" Les yeux sur lui... (alors qu'elle savait très bien qu'ils étaient dans un endroit public), elle avait l'impression qu'il n'y avait qu'eux deux. Le vide froid de son visage faisait place à cette chaleur de son coeur qui lui montait au joues. Mordillant (sans vraiment sans rendre compte) ses lèvres d'un rouge rosé remplit d'innocence. Mature qu'elle était la belle sua, cependant certain de ses gestes qu'elle faisait en compagnie de hangyeol étaient enfantins. Comme une adolescente qui fait ses premiers pas vers l'amour de sa vie.  

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.




just finish me already. like you did before, like i did the first time. take my blood, my life and all i have left
ANAPHORE
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ No Time Again (Sua & Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung du JJProject et de GOT7
POINTS :  ⊱ 337
MESSAGES :  ⊱ 1071
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 25
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyVen 31 Juil - 23:01
∷ No Time Again



En effet, ce n'est pas normal d'avoir des pensées noires. Pas normal pour un cerveau de se retourner contre son propriétaire. Pas normal pour Hangyeol d'être prêt à abandonner tout ce pour quoi il s'est battu toute sa vie. Le garçon qui a toujours sacrifié pour que son nom et ses chansons soient reconnues. C'est comme ça qu'il a compris avoir un problème. Car il n'est pas censé vouloir tout quitter et partir s'installer loin de la Corée. Pire, il ne devrait pas songer à vouloir se tuer. Et il l'a pensé, quelques sombres fois... Le chanteur n'abandonne jamais, toujours déterminé. C'est ça qu'il est, jambe blessée ou non. Et ça lui fait du bien d'en parler. Parce que c'est ce conflit qui le rend si mal en point. Ce paradoxe entre ce qu'il a été, ce qu'il veut rester, et ce qu'il ne peut plus être; ça donne à son psychologue du fil à retordre. Mais les progrès semblent là, et les médicaments changés pour les accompagner. Hangyeol ira les chercher après son rendez-vous de kiné. Il semble juste que celui-ci soit retarder.

    C'est sans raison particulière que le jeune homme se dirige vers Sua quand il la reconnaît. Après tout, il n'a rien à lui dire spécifiquement. Il est occupé lui aussi. Et il faudrait même presque qu'ils s'évitent dans un endroit si public et si calme. N'importe quel bruit ou attitude non-solennelle pourrait attirer l'attention. Mais ses pas l'ont guidé tout seul, comme si le chemin le guidait vers son amie inconsciemment. Il fut un temps, elle était son repère dans une vie tout autant compliquée. Et bien que cette vie ait pris un autre tournant, bien que l'esprit fasse tout pour repousser la jeune fille, il semble que cette connexion ne puisse s'effacer. Le moment est atrocement long, pour qu'elle se retourne, mais maintenant qu'il est là c'est bien trop tard pour reculer. Cela ne ferait qu'attirer les regards sur cette paire atypique. Et lui, comme Sua, n'ont aucune envie de se faire reconnaître. Peut être que le visage de la jeune fille s'est fait oublié des médias après tant de temps, mais n'importe quelle information peut ressortir, surtout quand elle est associée à un homme dont les activités sont surveillées de près.

    Surnom étonnant. Hangyeol esquisse un drôle de mouvement de tête quand il entend 'Dongsaeng' même si c'est ce qu'il est. Et ce qu'il mérite, pour appeler Sua noona malgré leurs quelques mois d'écarts. Mais c'est plutôt qu'il a l'habitude d'emprunter le nom d'un de ses amis quand il ne veut pas donner son vrai prénom dans un contexte de discrétion. Chose qu'il n'a jamais notifié à Hyunjae, d'ailleurs. De toutes façons, Sua est déjà partie, sans laisser le temps au chanteur de dire quoi que ce soit. Avec la promesse de revenir rapidement. Il hésite. Il a encore des choses à faire. Sa journée à l'hôpital est une journée où il ne pense qu'à lui. Une journée où il se déleste de ses obligations familiales ou professionnelles. Une où la solitude est agréable au lieu d'être imposée. Mais il est pris au piège. Donc quelques pas son faits, et déjà, il est rattrapé. "C'est étrange, en effet. Je ne pensais pas que je te croiserais ici. J'espère que toi, ça va." La question est évitée et immédiatement retournée. Ce n'est pas qu'il ne veut pas y répondre spécifiquement. Mais Hangyeol se sent un peu intimidée en la présence de Sua. Il ne se rappelle plus très bien de ce qu'il a fait la nuit où il a dormi chez elle, et il a très honte de ce qu'il aurait pu lui montrer, ou lui dire.

    Sans se rendre vraiment compte que Sua est en train de l'y accompagner, Hangyeol continue de marcher vers le département de kinésithérapie. "J'ai eu plusieurs rendez-vous de suivi." Commente-il en secouant ses ordonnances devant lui. Ce qui peut donner une petite explication à Sua. "Je ne suis pas encore un cas desespéré." Ajoute-t-il en plaisantant. Il va mieux. C'est la meilleure réponse qu'elle aura. Il semble qu'il est toujours autant difficile pour lui de parler ou de se confier. C'est peut être pour ça qu'il continue sa route sans chercher à en rajouter. Et assez rapidement, malgré le ralentissement que la canne de Hangyeol apporte à leur cadence, ils arrivent devant la zone où la kiné du chanteur l'attend déjà. Prêt à dire au revoir à Sua, la vue de son amie dans son sweat perturbe le chanteur un moment. Il l'avait vu avant, reconnu par cela, mais ce n'est que maintenant qu'il prend l'attention de bien l'observer. Ce n'est ni provoquant, ni étrange, mais le simple fait de revoir une fille avec un vêtement qui lui appartient court-circuite son cerveau. Et au lieu de lui dire 'on se revoit plus tard', il dit "Tu veux venir voir?" Sans même qu'il ait précisé le genre de rendez-vous que c'était.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


BOOST fanguide
PM gallerie


Zhao Nils a écrit:
rarement vu quelque chose d'aussi cursed de mon existence

Zhao Nils en quittant le forum et en parlant de mes avatars a écrit:
.......je sens c'est mon instinct qui m'a dit de partir pour plus voir ces horreurs..... 😔


don't mind me just fmi:
 


Hwang Gi Ho No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ &lt;b&gt;people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.&lt;/b&gt;
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 625
MESSAGES :  ⊱ 871
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyLun 3 Aoû - 7:52
∷ No Time Again



"ça va bien aller, je te le promets..." Le peu d'espoir qui lui restait, elle le montrait à l'homme qu'elle aimait. Pour pas qu'il s'inquiète... Pour pas qu'il sombre avec elle. C'est lui avant tout, avant elle. Ça l'a toujours été. Comme quand on l'avait mit à sa charge alors qu'il venait tout juste d'arriver en ville. Ça été le coup de foudre pour elle. Silencieuse au plus haut point, puisqu'il était encore le petit nouveau. Puis après, il était trop tard, ce sentiment qui la hantait. L'impression de lui avoir menti pendant tout ce temps. Elle ne pouvait plus parler... de peur qu'il parte pour de bon. Oubliant leur amitié. "trop bien, moi non plus je me suis bien accroché cette fois-ci..." Elle parlait à peine du pourquoi qu'elle était ici. Dans un hôpital, dans un unité spécialisé pour les personnes qui sont en difficulté mentalement. Elle comprenait que ce n'est pas le temps pour les questions, puisque si elle le retrouvait ici... il n'y avait pas mille raisons pourquoi ils se croisent ici. Il le sait surement (pourquoi elle est là, lui aussi). Alors elle se tait, elle change de sujet avec lui. Comme la pro qu'elle était.

Toujours cette sensation d'être ami depuis la nuit des temps. Hanhan dégageait cette aura qui attirait la belle vers lui, cette connection était là, entre les deux anciens amis. Lorsqu'ils sont ensemble le cœur de la belle est si léger qu'elle en oubli presque tous ses problèmes. Alors c'est pour ça qu'elle le suit si simplement, sans vraiment posé de question. Elle semblait le reconduire, mais en vrai elle ne se rappelle même plus ou est la sortie. Ce silence n'était pas malaisant pour la brune. Tout ce qui compte, c'est de passer du temps avec lui. La dernière fois qu'ils ont marchés un peu ensemble s'était différent. Pourtant, il s'est passé tellement de chose depuis. Les yeux au sol la belle avançait à la même vitesse que lui, regardant de temps à autre les mains de hangyeol... qui étaient occupés. Une avec la canne et l'autre avec le paquet blanc. Cette tentation de vouloir tenir sa main ou même juste son bras. Cependant, sua se retenait. C'était pas l'endroit... ni le moment. Elle avait tant de question, tant de temps à rattraper. Tellement qu'elle voulait faire avec lui, mais que la belle se retenait de lui demander parce qu'il semblait un homme bien occupé... Sua se rappelle bien ses années en tant que trainee, maintenant qu'il est un idol; ça doit surement être pire. Les schedules de malade, les pratiques, les séances avec les fans. Sua en avait entendu parler, mais à cause de cette erreur qu'elle avait fait... elle n'a jamais pu l'expérimenter. Alors, elle ne le comprend pas complètement et sa la gène d'être dans ses jambes, elle a l'impression qu'elle l'accompagne dans ce monde et qu'elle prend une chance, puisque l'inconnu y attend. C'est l'une de ses peurs, elle en a plusieurs, c'est pas la pire non plus. Mais avec le temps la belle sua a développé ses petites phobies à elle. Bien définie, pourtant avec lui elles étaient moins présentes. Pas totalement disparue, mais sua était capable de les mettre de côté pour lui. Il supprimait tout ses soucis. Même si elle le sait que ça ne durera pas pour toujours.

Son regard quitta le sol alors qu'il s'était arrêté devant la pièce. Ce qui la fit stopper net, elle aussi. Sua pouvait voir qu'une seule personne se trouvait à l'intérieur. Est-ce que hanhan devant y aller? C'était là qu'ils se quittaient. Pourtant ce moment était si court. Sua ne voulait pas partir ainsi... néanmoins il va falloir. Puisqu'elle ne pouvait pas être avec lui 24h/24. Elle aimerait bien que ça soit possible, mais ce n'est pas le cas. Jusqu'à ce qu'elle comprenne ses mots... Prise par surprise, elle ne pensait pas qu'il lui ouvre son monde aussi aisément. À quoi servait cette pièce en fait, sua n'en avait aucune idée. "tu es certain? je ne veux pas déranger... " Elle disait ses mots si naturellement, alors que ses sentiments étaient plutôt partagés. Ses petits pas, curieuse, elle pouvait voir les équipements qui se trouvaient un peu partout. Alors qu'elle franchisa la porte avant son ami, elle salua la personne qui était dans la salle. Sua voulait presque pas avancer sans hangyeol. C'était lui qui avait un rendez-vous ici après tout. "tu peux me passer, ça je vais le tenir pour toi..." elle pointait ses ordonnances bien sûr. Elle n'allait pas regarder, sua veut simplement pas qu'il les oubli plus tard. Ça peut arriver à tout le monde d'oublier. "dongsaeng... pourquoi viens-tu ici ?" Cette fameuse curiosité l'avait encore piquer. Comme un mauvais moustique qui te vole ton sang.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ No Time Again (Sua & Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung du JJProject et de GOT7
POINTS :  ⊱ 337
MESSAGES :  ⊱ 1071
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 25
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyLun 3 Aoû - 22:47
∷ No Time Again



Dans le fond, il n'y avait rien de surprenant à les trouver tous les deux dans cette partie de l'hôpital. Qui étaient-ils après tout? La traînée et l'admiré. La morte, et le rescapé. Tous deux pris dans le tourbillon de leurs vies et happés par le poids de leur réputation. Tous deux aux histoires similaires, mais qui ont dérivés dans des conclusions bien contraire. Elle, celle qui aurait pu tout avoir, mais qui a été trahie et a décidé d'arrêter sa vie. Lui, celui qui a tout eu et qui doit faire semblant qu'il n'a pas envie d'arrêter la sienne déjà stoppée. Deux anciens amis, deux camarades, qui ont tous les deux connus le noir. Et le noir est une couleur qu'on a du mal à effacer, une fois dessinée.

    Mais Sua est là. Lui aussi. Et si Hangyeol a de bonnes nouvelles, il semble qu'elle aussi. Le sujet n'est pas abordé clairement. Mais il ne faut pas être idiot pour savoir de quoi sous-entend un suivi. C'est triste de se croiser ici, et pourtant rassurant. Ils se battent, encore, et à nouveau. Cela en rassurerait plus d'un. Hangyeol sait que sa sœur aurait moins peur de l'imaginer chuter, si jamais elle savait qu'il était sérieux avec ses entrevues, et qu'il se battait pour ne pas sombrer. Le frère de Sua serait probablement rassuré aussi, s'il savait qu'elle venait pour parler. Mais en ce qui concerne Hangyeol, il a encore du mal à parler ouvertement de sa dépression. Hyunjae le sait, mais il semble que ça soit le seul devant qui il ait prononcé ce mot. Même devant sa mère, Hangyeol n'a que suggéré. C'est parce qu'il est faible, et qu'il le sait. Et qu'envers et contre tout, il continuera de protéger. De tout tenter pour continuer d'être cette lumière dans la vie des gens qui ont besoin de se faire guider.

    Se faire amener, comme devant cette salle de kiné. Et tout est bizarre, parce que Hangyeol n'a jamais été là avec quelqu'un, et il a été perturbé à l'idée de voir Sua dans son sweater. Tout s'est mélangé un moment, avec l'idée que son psychologue lui a instauré. Ce conseil de recommencer à faire confiance aux gens, de se confier. Et sans faire exprès, les mots se sont appliqués. S'il est honnête, Hangyeol n'a pas du tout envie que Sua vienne observer sa séance. Pourquoi elle, pourquoi celle qui a ignoré sept ans de sa vie, celle qui ne sait rien de lui à part qu'il adorait danser et chanter? Mais c'est trop tard, parce que la question et formulée et qu'il est trop poli pour y revenir. Et puis, pourquoi elle, mais pourquoi pas? Sua reste une amie. Justement une qui n'est plus si proche de lui. Il ne lui a jamais rien promis. Et comme elle ne sait rien de sa vie, elle ne pourra pas le juger s'il semble si affaibli. Même si désormais accepté, c'est trop tard, car Sua est déjà rentrée.

    Les pas se suivent, toujours aidés de cette canne, et Hangyeol s'incline devant sa kinésithérapeute. Elle a l'air surprise de voir quelqu'un ici, mais pas forcément énervée. "Seonsaengnim, je vous présente Sua, c'est une vieille amie. On s'est croisés dans les couloirs et..." Hangyeol se pause pendant un moment. Quoi dire? Que pouvait-il bien expliquer? Des mensonges lui venaient bien en tête, pour justifier la présence de son amie. Mais après cette difficile année passée avec cette doctoresse, Hangyeol n'avait plus vraiment de secret pour elle. Elle l'avait connu si bas, qu'il n'avait pas vraiment besoin de lui cacher quoi que ce soit. C'était une personne de confiance, une des seules. "Et je pense que ça l'intéressait." Seule conclusion. A présent, Hangyeol se tourne vers Sua. "Sua-noona, c'est ma kiné. Kang-seonsaengnim." Cela devrait expliquer et répondre à la question. Et puis, cela devrait aussi permettre à Sua de mieux comprendre ce qui se trame à l'intérieur de Hangyeol. Même s'il ne parle plus, qu'il n'explique rien. L'ancienne trainee vient d'entrer dans un cercle de son intimité que peu de gens connaissent. Et avec un peu d'efforts, elle pourra savoir, que cet accident le hante encore. Que ce genou le gênera toujours, et que c'est ça, qui le détruit avant tout.

    Lentement, le chanteur marche vers Sua, et lui confie ses papiers avec un hochement de tête comme remerciement. Ensuite, avec une main de libre, il enlève son masque, et se permet une remarque, alors qu'il offre à Sua une expression mi-peinée, mi-désolée. "Dans cette pièce tu peux m'appeler Hangyeol. Et à l'extérieur, tu peux m'appeler Hyunjae. C'est vraiment trop bizarre que tu m'appelles Dongsaeng." Voilà comment la complicité se retrouve petit à petit. Cela remplace la politesse. Et Hangyeol adresse ces commentaires comme s'il n'y avait rien de gênant pour lui à appeler Sua noona, chose qu'il n'avait jamais vraiment fait auparavant.

    Une fois que Hangyeol s'est débarrassé de ses affaires, il se dirige vers la table de kinésithérapie, il dépose sa canne sur le sol, et se souvient qu'il doit enlever son pantalon. D'habitude, il fait ses séances en caleçon, c'est beaucoup plus simple pour accéder à son genou, et il n'y a plus de pudeur entre lui et sa kiné. Mais devant Sua, il devrait faire preuve d'un peu plus de pudeur, alors il va chercher son sac à dos et enfile rapidement un short (qu'il avait prévu au cas où.) Ce n'est pas une si grande gêne pour lui d'être en caleçon en règle générale, mais son statut d'idole fait qu'il a l'habitude de se cacher quand il n'est pas chez lui. Et pourtant, même avec ce short, il se sent exposé. C'est bien la première fois qu'il montre à quelqu'un d'extérieur, ces deux cicatrices tracées le long de son genou droit, de chaque côtés. Deux traits qui ne sont plus si rouges, après une année, mais qui paraissent encore frais. Une fois qu'il est fin prêt, les exercices commencent. Au début, ce n'est pas si dur. Un massage des jambes, quelques étirements... Mais après les choses se corsent. Hangyeol doit aller sur la presse et tenter de pousser du poids. Son visage montre qu'il a du mal, mais ce n'est pas le pire. Justement, ce serait presque ce qu'il préfère. Hangyeol veut apprendre à encaisser la douleur. "Je pense qu'on peut rajouter cinq kilos." Demande-t-il alors que ça serait forcé, mais la présence de Sua à côté fait qu'il veut pousser encore plus. "Non, je pense que c'est assez pour aujourd'hui à ce niveau. Je veux qu'on poursuive sur l'équilibre. Cela ne sert à rien de faire le fanfaron devant votre amie. Elle sait très bien ce que vous avez subi." Ce qui n'est pas forcément vrai. Mais Hangyeol obéit, et son visage blêmit un peu. Car si pousser du poids avec son genou est douloureux, ce n'est pas ça le pire. Le pire, c'est ça: devoir tenir debout sur sa jambe droite seulement. Sur sol plat, ça va. C'est douloureux, mais c'est faisable. Mais quand il doit essayer de tenir debout sur de la mousse, même à deux jambes, c'est compliqué. Sa rotule est trop faible, et des fois elle se plie sans qu'il ne le veuille. C'est pour ça la canne, c'est pour l'aider à ne pas chuter. Et là, il ne l'a pas. Tout ce qu'il a, c'est le désir de montrer qu'il peut y arriver. Le besoin de ne pas faire pitié à Sua. Alors il s'essaie, encore, de tenir sur un pied. Plus que pour ne pas paraître pour un faible, il en a besoin pour refaire ses chorégraphies l'air de rien. La kiné paraît impressionnée alors qu'elle regarde la position et compte les secondes, mais l'exploit prend fin alors que le genou droit plie enfin. Et que le chanteur se retrouve la tête par terre. Il a raté, encore.

    Honte, tristesse, et Hangyeol voudrait avaler un de ces médicaments dont on vient de le priver. Il reste la tête cachée contre le sol, par pur embarras et la kiné jette un vague regard entendu à Sua avant de simplement dire "Je vais lui chercher de la glace, je n'ai plus de compresse froide. Il en a toujours besoin après ça." C'est professionnel et si rapide, pourtant, n'importe qui pourrait comprendre que c'est un mensonge. Le docteur semble vouloir accorder un peu d'intimité aux deux amis, et elle est rapidement partie. Hangyeol relève la tête, mais n'ose pas regarder Sua. Il fait tout pour regarder le mur opposé, et il s'aide de ses bras pour se mettre en position assise, car il n'arrivera pas à se relever tout de suite. Il tombe souvent, que ce soit ici ou quand il s'entraîne dans les salles de I.M. mais devant Sua, il se sent vraiment trop nul. "Je retire ce que j'ai dit. Je suis un cas désespéré." Commente-il alors qu'il regarde toujours le mur, et qu'il se cache les cicatrices avec les mains.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


BOOST fanguide
PM gallerie


Zhao Nils a écrit:
rarement vu quelque chose d'aussi cursed de mon existence

Zhao Nils en quittant le forum et en parlant de mes avatars a écrit:
.......je sens c'est mon instinct qui m'a dit de partir pour plus voir ces horreurs..... 😔


don't mind me just fmi:
 


Hwang Gi Ho No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ &lt;b&gt;people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.&lt;/b&gt;
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 625
MESSAGES :  ⊱ 871
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyJeu 6 Aoû - 5:47
∷ No Time Again



La belle répéta subtilement le nom qu'il lui avait donné. Comme si ça allait l'aider à s'en souvenir, comme si elle était mauvaise avec sa mémoire, mais en fait elle était parfaite quand ça concernait hangyeol. "D'accord, je vais faire mon possible pour m'en souvenir, promis... mais s'il te plaît... ne m'en veut pas trop si je t'appelle dongsaeng..."  La rencontre se faisait rapidement, alors que sua s'installa à part, assez proche. Elle avait peur que son cœur crée un écho dans la pièce fermé. Elle était plutôt calme, assise les jambes serrées. Les poings sur les genoux, les prescription sur ses cuisses. Comme une enfant de la petite école, attentive à ce qui se passe autour. "merci de m'accueillir ici"  dit-elle poliment. Elle était beaucoup trop préoccupé par le décors de la pièce blanche, les machines, un ballon. Alors qu'elle se retourne la tête vers hangyeol, elle vit pour quelques secondes son ami en caleçon. Juste le temps qu'il remette ses short. C'était court, rapide... mais elle l'avait vu. Elle repense alors à cette soirée, quand il est resté pour la nuit. Elle imagine les jeans au sol, ceux qui lui appartenant. Sua détourna rapidement le temps de se calmer. tu n'as rien vue, calme-toi. Se disait-elle entre deux respires. Avant de remettre son regard sur lui. Malgré les images qui passaient encore en boucle dans son crâne, sua voulait rester le plus forte possible. Craquer maintenant... ce n'était pas le temps.

Tout ce qu'elle voulait faire c'était de l'observer. Chaque seconde, chaque moment; faisait trembler son cœur. Leurs regards se croisent brièvement. Cette joie qu'elle avait alors que sua avait cette permission de le suivre, de faire partie de son moment. Sua se sentait chanceuse que son point de repaire l'accepte. Elle avait encore cette peur qu'il la rejette, que hangyeol décide de ne plus la texter. Même de l'ignorer complètement. Cependant le fait qu'il lui parle, qu'ils puisent marcher ensemble, qu'elle se sente si confortable ça la rassure un peu. Sa psychologue lui avait dit; Guérir prend du temps. Ce qui l'avait ramener au fait que ce n'était pas juste elle qui pouvait souffrir. Hangyeol a lui aussi un passé, il a le droit d'avoir des sentiments. Même si ceux-ci peuvent briser un peu plus la belle brune. Alors, tout ce qu'elle pouvait faire c'est de le regarder, de l'encourager. Chaque mouvements, chaque réussite. Que ça puisse être le plus petit pas. Sua voulait être là. Ça n'avait pas prit bien longtemps que sua savait exactement pourquoi hangyeol était ici. Pas la raison, elle est encore dans l'ombra à ce sujet, mais au moins elle comprenait bien que c'était pour de la réhabilitation. Tout ses exercises, les poids... apportaient un trait sur le beau visage de hangyeol. Une expression qu'elle n'avait pourtant jamais vu en lui. Ça lui faisait un effet à sua. Elle s'imaginait bien vite le voir forcer sur elle, attacher, retenu; soumise. Un frisson lui parcourait le corps, elle n'avait pourtant jamais pensé à hanhan de cette façon alors qu'il était là; devant elle. En plus, il y avait la kiné dans la salle. Sua était rouge de gêne, elle s'assurait que personne ne la voit. Hanhan et sa kiné étaient bien trop concentré sur la séance pour qu'il la regarde de toute façon. Enfin c'est ce qu'elle se dit.

Sua pouvait voir ce côté qu'elle connaissait à l'époque. Ce hangyeol persévérant, qui voulait toujours continuer, même si sua était pire. Elle pouvait voir qu'il était un battant.  Malgré le fait qu'elle ne puisse pas le comprendre totalement. Il y a quand même cette sensation en elle. Cette vibration en elle qui lui dit qu'il a besoin d'aide. Sua voulait faire son possible, comme personne ne l'avait fait avec elle. "prend ton temps... va pas trop fort" ce sont des mots qu'elle se retient de dire. C'est qu'elle ne voulait pas faire un poids de plus. Déjà qu'il avait sa kiné, sua n'était pas là pour être sa coach. Elle était seulement là pour qu'il ait une épaule (oudescuisses) ou hangyeol pour se reposer. Elle ricane silencieusement alors que hangyeol voulait pousser sa limite. Par contre, la réaction de la jeune brune changeait rapidement aux mots de la kiné. Il ne faisait pas ça pour l'impressionner, non, c'est pas vrai. Les rougeurs l'envahissaient encore, pire cette fois-ci. Sua n'allait jamais s'en sauver, elle allait toujours avoir cette chaleur avec hangyeol; que ça signifie qu'elle est timide -ou pas-. Le rouge accueillera ses joues pour le restant de ses jours. Sua en a honte, mais qu'est-ce qu'elle peut faire, elle n'est pas un maudit robot. Sua montrait plus facilement ses émotions à hangyeol, depuis qu'il a passé la porte de son appartement, depuis qu'ils ont bues ensemble... depuis qu'elle s'est allongé avec lui; dans son propre lit. Sua avait de la difficulté à comprendre la gravité de sa blessure, elle n'était pas en lui... sa douleur, elle ne la connaissait pas. Pourtant, selon le visage de la kiné. Les progrès de hangyeol semblait bien réel. La  belle brune pouvait le voir debout, sans canne. Jusqu'à temps que le bruit arrive aux oreilles de l'ex trainee.

Ce cœur s'éclatait, comme jamais. Sua haletait alors qu'elle avait pu voir la scène; Hangyeol était au sol. N'arrivant pas à parler, aucun mot lui venait. Une vraie statue; celle-ci par contre avait des sentiments. La kiné lui disait quelque chose, mais sua était déjà devant hangyeol sur ses genoux. Prête à lui venir en aide. Sua n'entendait rien, tout ce qu'elle savait c'est que la kiné était sortie rapidement. La belle était proche de lui, sur le sol; elle voulait lui poser plein de questions, même juste lui demander comment il allait... mais il parla en premier. Sua en a le coupe soufflé, comment avait-il tomber si bas? La belle était détruite de le savoir ainsi. Ses pensées se brouillaient... tout ce que sua voulait faire; c'était de l'enlacer, le serrer si fort qu'il en oublierait tous ses problèmes. "hangyeol... tu es lui d'être un cas désespéré... " Elle l'observait, elle qui avait déjà les larmes qui la noyaient. Cette vague d'émotion. Elle se devait de la retenir, alors qu'elle voyait bien qu'il ne voulait pas la regarder. Tout ce qu'elle souhaitait, c'est que ça ne soit pas de sa faute. Elle s'est tellement incrusté à son rendez-vous sans vraiment le vouloir... c'est peut-être elle qui lui avait forcé la main à l'invité. Comme elle est nulle, comme elle mérite qu'il ne lui parle plus. Il est pas à son meilleur quand il est avec elle. C'est tout ce qui trame dans la tête de sua en ce moment. Le visage au même niveau, malgré les regards déviés. La belle essayait de s'entêter, têtue comme elle est. Sua veut combattre ses voix en elle qui lui dit de tout abandonné, que ce n'était pas le temps, qu'il lui avait bien dit avant. Le regard au sol, elle s'approchait subtilement. Bougeant un genoux à la fois vers son objectif. Ils n'étaient pas saouls cette fois, donc elle a un peu de gêne quand elle y pense. Pourtant, sa main se dirigeait vers son ami... jusqu'à en perdre tout son corps. Elle déposa sa tête sur son épaule pour ensuite passer ses mains autour de son cou. Elle était maintenant à bout de ses genoux. Les larmes coulaient encore, parce qu'elle ne peut s'empêcher de penser que c'est surement de sa faute. Sua n'est plus contenable. Comme un oiseau qui trouve sa cage ouverte... "t'inquiète tu as bien géré... c'est de ma faute j'aurais pas du m'incruster... tu voulais surement pas m'avoir ici... je comprends. " Sua avait cette méchante manie de prendre le blâme pour tout, même si ce n'était pas de sa faute. La pauvre, maintenant elle croit fortement que hangyeol l'haït. Elle le relâche doucement... prête à partir, dès que la kiné allait être de retour. S'en était assez de faire souffrir hanhan, le ramener dans le passer. Oui, Sua va toujours rester ce fantôme du passé de hangyeol et des autres. C'est ce qu'elle sera, même si elle essaie le plus possible de se faire pardonner. Elle cache doucement son visage avec le revers de sa main. "excuse-moi... j'aurais pas du faire ça... " En fait sua ne pensait qu'à elle, pourquoi elle n'arrivait jamais à réfléchir comme il le fallait. C'est tellement emmerdant d'être aussi attacher à quelqu'un depuis tant de temps. Tellement qu'elle refusait d'être en couple. Maintenant, tout ce qu'elle arrivait à faire c'est lui imposer ses émotions. Ses propres agissements lui donnait le mal de cœur.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.




just finish me already. like you did before, like i did the first time. take my blood, my life and all i have left
ANAPHORE
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ No Time Again (Sua & Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung du JJProject et de GOT7
POINTS :  ⊱ 337
MESSAGES :  ⊱ 1071
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 25
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyJeu 6 Aoû - 22:49
∷ No Time Again



La dépression, le pessimisme; souvent, des fois, en tous cas dans ce cas là, ça va ensemble. Hangyeol est entêté sur ses échecs, au lieu de voir ses progrès. Son genou ne guérira pas, c'est un fait. Mais pourtant, il arrive de mieux en mieux à le gérer. Physiquement, la douleur se calme, ou alors il s'y habitue. Mais dans tous les cas la jambe comprend que la souffrance est constante et la douleur n'est plus si forte. Et en terme de résistance aussi, cela s'améliore. Ce n'est pas pour rien que la kiné avait l'air étonnée. Hangyeol finit toujours par tomber. L'équilibre sur une jambe est encore trop périlleux pour lui. Tout lui tire, sur les tendons fragile et sur cette rotule artificielle. Alors la chute n'est pas étonnante. Mais il a réussi à tenir plus longtemps que la semaine dernière, et encore plus que celle d'avant. L'espoir est là. L'espoir qu'il puisse assez maîtriser son handicap pour pouvoir danser sur scène et continuer de performer. Mais le chanteur ne le voit pas. Son esprit est aveuglé par ses chorégraphies qu'il n'arrive plus à copier. Ce sol qu'il n'arrête pas de heurter. Et la canne qui ne le quittera jamais.

    C'est dur, cette honte. C'est bien pour ça qu'il est si mal. Et ce n'est rien contre Sua. Justement, qu'elle le croit ou non, c'est bien pour elle qu'il essaie de se pousser. Pour une personne qui n'a pas été là avant l'accident, il aimerait montrer que cette étape n'a rien changé dans sa vie. Au fond de lui, Hangyeol adorerait pouvoir entendre de la bouche de Sua qu'il n'a pas changé, qu'il est toujours aussi doué. Mais ce n'est pas possible. Car encore une fois, il est tombé, et qu'au fond, elle doit se moquer. C'est horrible de constater à quel point le garçon confiant et fier de lui s'est enterré plus bas que terre. Il n'a plus aucune estime de soi. Il se juge bon à rien, cas désespéré. Ses compositions étant les seuls investissements pour lesquels il arrive encore à se motiver.

    Alors là, par terre, maintenant assis sur le sol à déprimer, il veut tout faire pour éviter Sua du regard. Il ne veut pas lire cette déception, ou pire, ce ridicule qu'elle pourrait ressentir à son égard. Hangyeol a toujours tout fait pour que les gens l'admirent, qu'il ne peut pas supporter qu'on le déchire. Il avait beau lui laisser des sourires, accepter avec douceur qu'elle l'appelle Dongsaeng, trouver mignon le rouge qu'elle arborait aux joues en sa présence constamment, cela ne servait plus à rien d'y penser. Elle, comme les autres, elle allait le laisser tomber. L'ignorer et le laisser se débrouiller seul avec ces soucis qu'il n'avait pas mérité. Pire même, elle allait se demander pourquoi elle avait renoué avec lui, se sentir idiote d'être revenue dans sa vie alors qu'il ne pourrait plus jamais éclater du même succès. Mais il s'en trouve surpris. Au début c'est une simple phrase, puis après c'est une touche, un contact; un câlin. Encore un. Ce n'est pas la première fois qu'elle l'enlace. Ni la première fois qu'elle semble pleurer pour lui. Et certains sentiments se réveillent. Au fond de lui, quelque chose se sent compris. C'est faible, tout petit, parce que le chanteur s'est trop senti trahi pour s'autoriser à se confier. Mais avec Sua, quand elle exprime autant de peine, il a l'impression qu'elle ne le voit pas comme les autres. A ses yeux, il est faible, pour de vrai, mais pas parce que son image est brisée. Juste parce qu'il est infinitivement triste, totalement perdu.

    Et cette main, cette main qui avait hésité à rendre son câlin en se posant sur la tête de Sua la dernière fois, enfin, elle entoure le cou de la demoiselle. Scellant leur étreinte et libérant les cicatrices. Hangyeol n'a pas envie de pleurer. Et il n'arrive toujours pas à s'expliquer. Des sentiments se mélangent. De la gratitude, et surtout cette peine qui coule à flot. Cette colère, aussi. Cette colère qui avait été son maître-mot depuis son accident, et qui s'était fait noyer parmi les ténèbres de sa maladie. "Tu dis n'importe quoi, Sua." Et le terme noona n'est pas employé, parce que la relation se refait. Et la complicité, elle renaît. "Tu t'es pris pour qui? Tu crois que c'est à cause de toi que mon genou sait plus tenir tout seul, que mes proches m'ont laissé tomber, que je dois garder des secrets? Tu penses que c'est à cause de toi que je n'arrive plus à être heureux? Que je n'arrive pas à accepter que ma vie ait changé d'un coup sans me demander?" Les mots sont relativement courts, en tous cas précis. Ils n'expliquent rien, mais ils dévoilent pourtant tout. Et comme ça, Sua en sait un peu plus, de ce qu'il se passe dans la tête de Hangyeol. Les raisons du manque de lumière dans ses yeux.

    Yeux qui se posent enfin dans ceux de Sua. "Si tu penses ça, alors tu as totalement faux. Parce que de te savoir vivante, c'est la première vraie bonne nouvelle que j'ai eue depuis des mois..." Le silence est lourd, mais pas pesant. Hangyeol garde Sua dans son regard. Il a beau avoir du mal à le montrer, ou s'en assurer lui-même, mais il est réellement heureux que Sua soit là, qu'elle soit vivante. Et il reste confus, et malheureux, mais ce semblant d'aise; cette impression d'être compris. C'est bien trop précieux pour qu'il le laisse s'échapper. C'est un peu comme si quelqu'un avait allumé la lumière d'un couloir, et qu'il fallait encore qu'il cherche d'où ça venait. "Aide-moi à me relever s'il te plaît..." Le brun demanda d'un ton presque mignon, alors qu'il lâche Sua pour lui tendre la main.

    C'est à ce moment que la kiné revient, l'air blasé mais un peu malicieux. Elle a une compresse froide dans la main, qu'elle donne directement à Hangyeol. Elle jette ensuite un vague coup d'oeil aux papiers qu'à laissé le psychologue et note quelques mots, des crèmes à renouveler par la même occasion et elle adresse un maigre hochement de tête. "A la semaine prochaine, monsieur Han. Et mademoiselle, j'espère que ça ne vous a pas trop perturbé. Je vous souhaite une bonne journée." Le chanteur la remercie humblement et s'apprête à poser une question, que sa kiné devance. "Evidemment, je vous laisse utiliser la deuxième salle de rééducation pour vous reposer un peu avec la compresse. Penser à ne pas trop utiliser votre genou le temps qu'il se remette, ou ça va encore gonfler." Hangyeol s'incline, les joues un peu rouges. Il sait qu'il a de mauvaises habitudes, comme l'alcool, et toujours trop forcer sur son genou quand il essaie de se remettre à danser devant les miroirs de la compagnie, mais c'est toujours embarrassant quand on le pointe du doigt. "C'est un des privilèges." A être connu. "Les gens essaient de me trouver de l'intimité." Hangyeol explique à Sua en chuchotant. Car sinon il n'en a pas. C'est pour cela que le chanteur ramasse sa canne et ne s'ennuie pas à remettre son masque ou son pantalon. Il y a une salle à quelques pas où se trouvent d'autres machines de rééducation. Quand il doit se relaxer ou rester allongé quelques temps, c'est généralement là où on l'autorise à aller, au lieu d'une salle où le public peut passer. Il y emmène donc Sua et quand la porte est refermée, il s'assoit sur un banc, et dépose sa compresse sur le genou aux cicatrices qui s'apaise immédiatement. Hangyeol n'est peut être pas bourré, mais après cette séance de kiné, il est déjà plus à l'aise avec Sua. "Désolé que tu aies eu à subir tout ça. Je ne sais pas ce que tu avais prévu. Je t'avais surement dérangé. Pardon. Tu peux t'en aller si tu es pressée." Le ton est un peu autoritaire, mais au fond de lui, il espère bien pouvoir avoir de la compagnie.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


BOOST fanguide
PM gallerie


Zhao Nils a écrit:
rarement vu quelque chose d'aussi cursed de mon existence

Zhao Nils en quittant le forum et en parlant de mes avatars a écrit:
.......je sens c'est mon instinct qui m'a dit de partir pour plus voir ces horreurs..... 😔


don't mind me just fmi:
 


Hwang Gi Ho No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ &lt;b&gt;people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.&lt;/b&gt;
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 625
MESSAGES :  ⊱ 871
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyVen 14 Aoû - 9:11
∷ No Time Again



Son coeur s'adouci alors qu'il a les bras autour d'elle. Sa chaleur la réconfortait tellement, ça fait pas aussi longtemps la dernière fois que sua l'avait pris dans ses bras. Pourtant, elle ne pouvait pas s'en empêcher. C'était plus fort qu'elle, c'est de sa faute à lui. D'être trop émotif, trop brisé. Tout ce que sua voulait faire s'était de vider son corps, laisser couler les larmes, jusqu'à n'en plus être capable. Impossible de concevoir qu'elle pouvait rester là, sans l'aider... sans le supporter. C'est affreux comment sua donnerait le peu de bonheur qu'elle avait pour lui remonter le moral. Pour l'aider à ne pas sombré dans cette pièce noir... confortable dans son malheur. C'est pas bien rester ainsi, sua connait tous les recoins de cette pièce. Elle sait exactement ce que ça  fait, ce billet sans retour dans ce train ténébreux. C'est dangereux, ça n'arrive qu'un fois. Faut bien choisir son moment ou bien laisser la faucheuse prendre le destin du dernier souffle, du dernier battement. Comme celui qu'elle pensait avoir pousser alors qu'elle n'avait que 17 ans. Année de douceur, année de découverte. Cependant, tout ce qu'elle se rappelait s'était la sensation que l'eau lui faisait alors que celle-ci s'infiltrait sournoisement. Elle en fait encore des cauchemars affreux, terrible au point qu'elle ne peut pas dormir pendant 3 jours. Sua n'avait pas à se plaindre, c'est elle-même qui s'était mise dans cette situation. C'est elle qui avait prit les mots trop au sérieux. La brune le comprend... jusqu'à un certain point. "c'est juste que j'ai toujours l'impression de déranger... je veux pas être un poids pour personne... c'est fini cette époque..." C'était son excuse de penser ainsi, la vérité elle la gardait pour elle. C'est pas vrai quand dans son moment le plus dur elle allait en profiter pour faufiler ses sentiments. Ce sentiment qui n'arrêtait plus de grandir... plus il acceptait sa présence... plus sua se sentait à sa place, malgré les années qu'elle avait évité. "ouais... c'est pas tout le monde qui se réjouit de mon retour..." elle lançait ses mots comme si elle avait vue tout le monde, mais ce n'était pas vrai. Son frère, son crush... bora et yumi. C'est les seuls qui savent qu'elle est vraiment en vie... et qui l'accepte. 

Elle réalisa assez vite qu'il l'a voulait vraiment auprêt de lui, ce sentiment qu'il lui dégageait était familier. Ça rappelait rapidement à  sua que hangyeol ne méritait pas d'entendre tout ce qu'elle lui disait. "je vais faire de mon mieux... pour être positive. c'est nouveau pour moi, disons..." Ne voulant pas trop rentrer dans les détails du pourquoi qu'elle était là aujourd'hui, dans cette hôpital qui par hasard était celui où hangyeol avait ses rendez-vous. Quel genre de rendez-vous avait-t-il? Était-il toujours seul? Est-ce que ça l'aidait vraiment? Sua était inquiète mais à la fois soulagé de le voir ici. Comme quoi qu'il cherchait quand même à s'en sortir, parce quelqu'un qui se force pas... ça se voit. (la belle en est l'exemple parfait...) Son cœur se recolle un peu plus, savoir que son retour pour lui était une bonne nouvelle. Ça avait été les plus beaux mots qu'elle avait reçue jusqu'à maintenant. Sua ne pu s'abstenir de l'aider, son air remplis de douceur... une bouille qu'elle n'allait jamais refuser. Il ne faut même pas qu'il le sache que ses yeux doux et cette voix toute mignonne (alors qu'elle était à peine perceptible. -mais sua... elle voit bien la différence-) Il mit fin à accolade, cette chaleur que la brune aimait tellement; s'éloignait un peu d'elle. Elle fit sortir un petit: "hop la!" Heureuse de pouvoir lui donner un coup de main, heureuse d'être utile une fois dans sa vie.

la fin du câlin, le retour de la kiné... ce moment qui se brise entre elle et  hangyeol. Elle savait bien que ce n'était pas la place pour se rapprocher de lui. Elle s'en voulait même un peu, puisqu'elle ne devrait pas montrer son affection autant qu'elle le fait aujourd'hui. En même temps, c'est plus fort qu'elle, c'est cette sensation qui brûle toujours en elle lorsqu'elle le voit, c'est ses rêves bouillants qui lui réchauffent l'intérieur. Les oreilles bien ouvertes à la conversation sua disait aucun mot. une muette à l'écoute. Remerciant rapidement en même temps que hanhan, comme une demoiselle bien polie. Ce qu'elle était presque... disons presque puisque quand ça ne fait pas son affaire, elle le fait savoir assez vite. Sua souriait vaguement; "t'as de la chance... j'aurais voulu de l'intimité à l'époque" ce sourire cachait ses blessures, alors qu'elle tentait de les garder pour elle. Hangyeol en savait bien assez pour le moment. Ce mauvais humour que sua essayait de créer... Ça en était presque gênant. Elle cache donc son visage un peu pour laissant sortir ce malaise qu'elle s'était créé elle-même. Chacun avait ses forces et ses faiblesses... l'humour était loin d'être le point fort de sua. Elle agrippa  rapidement les papiers qu'elle avait laissé derrière elle. S’efforçant de ne rien oublier derrière elle. Les petits pas de la belle le suivaient les un après les autres. Tout ce qu'elle pouvait voir c'était sa main libre qu'elle avait involontairement engendré. Ce courant passait bien entre les deux, mais était-ce assez bien pour faire se petit pas de plus vers lui? Ce petit pas qui pourrait changé beaucoup de chose. Elle allongea subtilement son bras, laissant ses doigts se guider vers les siens.   

"Personne ne t'aimeras jamais!" criait-il dans sa tête. Ses anciens collègues de classes, ceux qui l'avait renié, sans vraiment savoir la vérité. "tu n'es qu'une salope, t'es sale... c'est clair qu'en fourrant tous les mecs de la planète elle va être capable de manipuler tout le monde" les mots qui (après trois jours) ne l’atteignaient plus du tout. Elle aurait pu se faire frapper mille fois par le même bus que ça n'aurait rien changé. Être si vide que rien ne te touche, rien te fait bouger. Bouger sans avancer, c'est comme ça que sua se sentait. inutile. Cœur peiné, veine blessé. Cette chair qu'elle ne voulait que détruire, puisqu'elles avaient gratuitement brisé ta carapace. Alors, c'est normal qu'elle se raccroche un peu à lui aujourd'hui. C'est cette deuxième chance en l'amour, en l'amitié.

Mouvement brusque. Elle colle cette main qui était prête à changer sa vie sur son torse. Comme si elle s'avait qu'elle allait causer du mal, alors qu'elle ne voulait que son bien. Sua s'avait que le bonheur de hangyeol ne pouvait pas venir d'une personne qui ne savait même pas la signification de ce mot si pur; bonheur. Alors, elle reste silencieuse et le suit dans son repaire secret. Créé par sa popularité, chose qu'évidemment n'était pas fait pour elle. Cependant, il l'invitait dans cette bulle (encore une fois). Combien de fois que ça lui prend à sua pour comprendre qu'il ne la laissera pas partir comme ça, aussi facilement. La patate de la belle se met à battre de nouveau. Elle venait tout juste de comprendre qu'il était toujours en short, les jambes à l'air. Ses jambes qu'elle observa subtilement d'un simple coup d’œil. Cette marque, sua semblait comprendre la gravité de ce qui lui était arriver, ce qu'il aurait vivre et de ce qu'il subi encore aujourd'hui. Elle tire l'une des tapis vers lui, s'allongeant sur celui-ci. Respirant un grand coup. "je ne vais nulle part, je n'avais qu'un rendez-vous aujourd'hui... rien d'autre." Les yeux remplis de compréhension.  Visage remplis de tristesse, mais pourtant couvert de courage.  "je suis contente d'en savoir un peu plus sur ton toi d'aujourd'hui, même si c'est juste petit peu par petit peu..." les genoux remontés au visage, les bras autour de ses tibias, la tristesse n'était pas loin. Sua tentait de la combatte le mieux qu'elle le pouvait, juste pour lui. "Si tu savais les choses que j'ai vue ou vécue depuis le temps..." Elle posa sa joue sur ses genoux, pour être face à lui. Elle déplia tranquillement son coude pour tendre son doigt directement sur cette compresse que la kiné lui avait laissé. "avoir su... je serais revenue plutôt... avoir su que tu avais... " ses mots se coupèrent net. Alors que cette larme solitaire coulait du coin de son oeil, coulant doucement sur le pont de son nez pour se combiner. Poétisant avec la mince rivière qui se trouvait plus bas.    


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.




just finish me already. like you did before, like i did the first time. take my blood, my life and all i have left
ANAPHORE
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ No Time Again (Sua & Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung du JJProject et de GOT7
POINTS :  ⊱ 337
MESSAGES :  ⊱ 1071
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 25
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyVen 14 Aoû - 23:39
∷ No Time Again



Complicité retrouvée, Hangyeol ne se sent compris que parce que Sua et lui partagent la même maladie. Il fut un temps où le chanteur lui même ne comprenait pas les gens si mal qu'ils voulaient mettre fin à leur jour. Enfant qui a dû se battre pour pouvoir vivre de ce qu'il voulait, il a appris à ne jamais abandonner. Caractère renforcé par la nature même de sa carrière, c'était devenu inconcevable pour lui de baisser les bras. C'est bien pour ça qu'il est resté diligent pendant six ans. Et c'est bien ce qui a fait sa force de leader. Mais voilà. On ne peut pas prévoir l'avenir. Et l'ironie du sort a voulu que Hangyeol soit frappé de cette malédiction qu'est la dépression.

    Tout est limpide, désormais. Cette envie d'en finir, de s'oublier, se laisser ses problèmes s'entretuer. Là où Hangyeol, après toute sa tristesse, avait vu de la lâcheté dans les actions de Sua, il se surprend à les regarder avec courage. Parce que lui aussi à penser à en finir, à se tuer. Et il aurait voulu pouvoir le faire. Et l'homme qui se croyait décidé s'est lui même déçu de son incapacité à agir. Sua, elle, n'a jamais eu froid aux yeux. Et même si maintenant, Sua est vivante, et que Hangyeol n'a plus réellement envie de mourir. Il y a toujours au fond de lui cette envie d'en finir, de laisser sa vie en plan et de partir dans un pays inconnu vivre de n'importe quoi qui ne lui évoquerait pas de souvenirs pénibles. C'est si difficile à admettre, cette faiblesse. Car on est constamment jugé par des gens qui pensaient comme lui à l'époque. Comme si la peine pouvait être maîtrisée. Comme si le cerveau ne se battait pas déjà avec tout ce en quoi l'humain croit.

    Mais avec Sua, il ne sent pas ce jugement. Il peut admettre sa faiblesse sans avoir peur d'inquiéter, ou de décevoir. C'est rassurant. Et c'est même plaisant. Comme si enfin, on pouvait arrêter de compter sur lui ou de lui en vouloir d'être changé. Comme si pour une fois l'ordre des choses revenait, et qu'on le traitait avec compassion et objectivité. Et ça, c'est parce que Sua est encore triste. Au moins autant que lui. La tristesse les lie, et c'est dans cette peine qu'ils trouvent un semblant de réconfort. Hangyeol ne sent pas qu'elle essaie de lui attraper la main. Quand il arrive dans cette pièce semi-secrète, il se contente de s'asseoir sur un banc et continuer la discussion qu'il ont interrompue dans la salle de kinésithérapie. "Je vois pas pourquoi t'as parlé de poids. T'as jamais été un poids pour moi. Tu ne l'es certainement pas maintenant. Et pour le peu que je m'en souvienne, c'était plutôt moi le poids pour toi, quand on était au lycée..." Epoque passée qui n'a vraiment plus rien en rapport avec le présent.

    Alors que son genou commence à peine à s'apaiser, Hangyeol esquisse une petite moue. "Le moi d'aujourd'hui, tu dis... T'as bien vu qu'il était pas fameux." Hangyeol explique à son ancienne amie. C'est clair qu'il est déjà plus à l'aise que la première fois qu'ils se sont vus. Et puis, il y a quelque chose qui les lie, depuis qu'ils se sont tous les deux croisés dans les locaux des psychologues. Comme un pacte secret. "J'aurais tellement voulu que tu reviennes quand j'étais encore sur scène. Là, t'aurais vu. C'était vraiment... Parfait. C'était dur, bien sûr. Mais c'était exactement ce que je voulais. Tu ne t'imagines pas à quel point c'était grisant, de pouvoir chanter sur scène et entendre les fans me répondre..." Les larmes lui viennent presque aux yeux, mais il se retient. "A la place, je suis devenu ce vieux gars qui a perdu tout intérêt, qui est déprimé, et qui sait même plus marcher." Petit rire nerveux. Au moins il commence à accepter cette nouvelle condition; c'est un progrès.

    Et quand Sua pose sa main sur cette compresse froide qui calme son genou cicatrisé, Hangyeol a encore une fois le cœur qui s'adouçit. Ce genre de geste, personne à part sa mère n'en a eu pour lui. Et le chanteur se rappelle des larmes que la fille lui a également versées. Il se rappelle de ses étreintes, de son soutien, alors qu'elle ne connaissait rien... Et le chanteur se demande si elle a toujours été aussi attentionnée. Probablement. Mais il ne se souvient pas l'avoir remarqué. Ou au moins, ça ne l'a pas autant marqué que récemment. Sua a toujours été là pour l'aider, c'est vrai. Mais là cela semble différent. Elle n'est pas simplement là pour l'aider, elle semble vouloir l'épauler. Le réconforter. Et c'est si nouveau qu'il ne sait pas s'il peut s'y fier. Au moins, il peut lui accorder un peu plus de ses pensées privées. "Ne t'en veux pas pour ça, Sua. Le monde entier savait que j'ai eu cet accident, et personne n'est venu." Pas totalement vrai. Bora, notamment, est venue à l'hôpital. Mais la plupart de ses amis n'ont rien dit. "Que tu sois là, avec moi, là maintenant, c'est déjà amplement suffisant. C'est plus que beaucoup. Et ça me fait vraiment plaisir. Comme si t'étais redevenue mon guide... Dans une autre de mes nouvelles vies." Signe du destin... Probablement.

    Mais le chanteur ne s'étend pas plus. Il a l'impression de trop parler. Peut être parce qu'il a perdu l'habitude d'avoir d'aussi longues conversations innocentes. Il n'y a plus qu'avec Hyunjae qu'il n'a aucune gêne à parler. "Moi, c'est plutôt la Sua de maintenant que j'ai envie de connaître." Le chanteur admet avec un sourire honnête et rassurant, et en venant poser sa main sur celle de Sua, qui se trouve sur son genou. C'est un geste simple, il n'entrelace pas leurs doigts. Mais il lui montre qu'il est là. Que malgré tout, il se bat. "Justement, qu'as-tu vu pendant tout ce temps. Qu'es-tu devenu, après ces sept ans?" Elle est triste, certes. Son visage n'a pas changé, certes. Mais Hangyeol est sûr qu'elle est devenue une femme admirable à sa façon. Et il aurait hâte de pouvoir l'admirer. Simplement hâte, de retrouver leur amitié.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


BOOST fanguide
PM gallerie


Zhao Nils a écrit:
rarement vu quelque chose d'aussi cursed de mon existence

Zhao Nils en quittant le forum et en parlant de mes avatars a écrit:
.......je sens c'est mon instinct qui m'a dit de partir pour plus voir ces horreurs..... 😔


don't mind me just fmi:
 


Hwang Gi Ho No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ &lt;b&gt;people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.&lt;/b&gt;
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 625
MESSAGES :  ⊱ 871
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyMer 19 Aoû - 9:27
∷ No Time Again



Ce sourire, ça touche directement à la bonne place. Là où ça fait le plus mal, c'est comme une baume sur une blessure ouverte. Cette blessure que sua tente de fermer doucement, laissant de temps à autre le sang couler. Comme si ça allait l'aider. Les mots l'aident, en parler avec quelqu'un qui ne la juge pas. Faire de son mieux pour ne pas pleurer parce que ça fait mal. Elle ne voulait pas trop parlé d'elle aujourd'hui. C'est pas parce qu'elle ne fait pas confiance en hangyeol, c'est seulement parce que ça lui plait pas de pleurer sur son sort. Elle se le dit tout le temps, elle mérite ce qui lui arrive. Sua se le répète à tous les jours. Jusqu'à ce que ça devienne normal. Pourtant, c'est pas ce qu'elle devrait faire ; enfin selon sa psy. La brune doit parler, au moins à une personne. Est-ce que hanhan voulait vraiment savoir qui était la sua d'aujourd'hui. Elle essuie donc cette larme qui reflétait ses pensées enfin de laisser place aux douces paroles de la belle. "La sua d'aujourd'hui est pas dans un bon état disons..." Vérité brisée, d'un touché fragile. Entre le vouloir et le pouvoir. Sua continua à mi-mots.  "Je me suis enfuit en campagne... j'ai appris le nom des étoiles... j'ai trait des vaches. Des trucs que j'ai jamais pensée faire avant, mais que pour suivre j'ai du faire... je t'avoue que j'ai pas détesté. J'ai trouvé quelque chose à faire de ma peau... même si je n'en voulais plus..." Ses yeux perçant qui appartenaient à la belle brune ne pouvait quitter hangyeol. La chance qu'elle avait de l'avoir avec elle.  

Main toujours l'une sur l'autre. Comme un câlin qui réchauffe, comme une tendresse rassurante. Plutôt confortable, sua frottait son pouce doucement sur le côté du genou de hanhan. n'arrivant pas à contenir ses mots. Boîte à paroles qu'elle était aujourd'hui. "aujourd'hui... je suis plus trop la petite que j'étais... il y a longtemps." s'avoue-t-elle. C'est vrai chaque instant qu'elle avait passé à la campagne l'avait changé peu à peu. C'était involontaire, mais en même temps ça ne lui a pas fait de mal. Même qu'elle avait changé pour le mieux. Sourire de soulagement, enfin elle voyait un peu de positif. "j'ai revu mon frère... ça l'a fait du bien." Regard laissant place à la tristesse. "que j'ai déçu bien sûr à mon retour..." Elle relâche un peu sa main, libérant le genou de hangyeol. "mais j'aime toujours les mêmes choses... je me lève toujours en retard le matin. Je danse, je chante... je suis rentré à l'université... la vie continue" petit goût amer alors qu'elle lâcha ses derniers mots. Phrase qui la frappe, assez fort pour la ramener sur terre. Elle est bien vivante, sent bien ses sentiments. Respire de l'air pure, sans l'odeur de l'eau qui rouille en elle.

Sans bulle, sans l'humidité. Sua était de plus en plus libre de ce souvenir (cauchemars). Tout ça parce qu'elle se rappelait doucement de ce qu'elle aimait le plus dans la vie, qui elle admirait le plus. La nuit, les étoiles. Elle savait très bien qu'elle n'allait pas guérir du jour au lendemain. Pourtant, elle y croit. C'est cette force en elle, sua s'est battu une fois. Elle allait y arriver une deuxième fois sans problème. Cette battante qui était prête à l'époque de servir de bouclier pour ses proches. Elle avait quand besoin de temps pour se reforger. "en vrai... y'a des matins que je me demande comment je fais..." presque comme un mécanisme, se lever... faire un café et puis le reste vient quasiment seul. La belle s'allongea doucement sur le dos, observant attentivement (inutilement même) le plafond de la pièce. Enroulant ses bras sur son visage, celui-ci dans le creux de ses coudes. Sua se cache de honte, de vouloir bien continuer à se battre alors qu'elle est devant hangyeol; que lui avait clairement de la difficulté. Un grand respire pour remettre ses idées en place, elle devait faire de son mieux... dans ses pires moments. "je serais toujours là pour te montrer où est le meilleur café ou bien pour aller voir un film... tu peux compter sur moi..." un joli sourire apparaît sur ses lèvres, juste pour lui. Elle n'avait pas sourit aussi librement depuis son retour. Elle lui devait, c'était grâce à sa présence et surtout au fait qu'il l'acceptait.

Même si c'était que pour le voir qu'ici dans cette hôpital. Sua allait le faire, elle allait continué d'aller à ses rendez-vous parce que c'est son signe en fait. C'est le signe qu'elle fait bien, que ça l'allait peut-être la faire sortir de ce trou noir. Cette tournade qu'est la vie de la brune. C'est cette lumière qu'elle peut appeler son ami, son repaire. Hangyeol. Parfois dans la vie, on ne choisi pas après qui on s'accroche. Ni même les personnes qui nous portent cette épaules. Sua a juste cette chance que ça soit lui. Le garçon qu'elle aimait alors qu'elle était plus jeune, alors que son coeur à l'époque ne savait même pas ce que le mot amour signifiait. En ce jour c'est totalement différent, mais le sentiment c'est le même. La belle arrive à peine à penser comme il le faut auprès de lui, ça prend tout les efforts du monde pour ne pas faire un connerie. Malgré tout elle y arrive, enfin c'est ce qu'elle croit. "je veux juste pas que tu sois déçu... je n'ai pas grand chose d'intéressant... j'suis qu'une demoiselle parmi tant d'autre..."

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.




just finish me already. like you did before, like i did the first time. take my blood, my life and all i have left
ANAPHORE
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ No Time Again (Sua & Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung du JJProject et de GOT7
POINTS :  ⊱ 337
MESSAGES :  ⊱ 1071
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 25
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyDim 23 Aoû - 10:04
∷ No Time Again



Les mots ne sont pas si exceptionnels. Sua ne fait que décrire ce qu'elle a vécu pendant sept ans. Et pourtant, les phrases créent une image dans l'esprit du chanteur. Comme une histoire qui se déroule dans son esprit. Une mélodie qui se dessine. Et Hangyeol n'a jamais connu la ferme. Lui qui a grandi aux bords de la plage, puis qui a déménagé dans la grande ville. Ce genre de paysage ne lui est pas familier. Alors il romantise ce que son amie a pu vivre. Être entourée de champs, d'arbres. Il imagine une petite ferme, sans prétention, mais incroyablement confortable. Des dizaines d'animaux dans les alentours. Et il imagine les nuits, si sombres, mais éclairées par les milliers d'étoiles qu'on ne peut apercevoir depuis le ciel de la capitale. Un faible sourire traverse l'esprit du chanteur, parce qu'il ne peut s'empêcher de trouver que malgré la misère du lieu (imaginé), tout devait être beaucoup plus simple. Et l'atmosphère heureuse.

    Depuis longtemps, Hangyeol se demande si ce n'est pas ce qu'il devrait faire. Sombres périodes où il a pensé à la mort. Il a vite oublié. Mais au fond de lui, il y a toujours cette envie d'abandonner. Cette fantaisie de pouvoir se décharger de ses responsabilités et partir loin, dans un endroit où personne ne le connaîtrait. C'est si tentant. Ce serait si facile d'acheter un billet de train, ou d'avion, et de se rayer de la vie des gens... "Pour quelle raison tu es revenue?" La question s'échappe toute seule. "Après sept ans dans la paix. Pourquoi? Qu'est ce qui t'a fait revenir? Retrouver les gens que tu as laissé, et signer pour l'université?" La question n'est pas du tout un reproche. C'est parce que le chanteur étudie encore la possibilité de faire comme Sua. N'a-t-il pas toujours suivi dans ses pas? C'est une question qui le taraude. Si jamais il s'enfuyait. Voudrait-il retenter sa chance après des années? Serait-il capable de regarder Yumi dans les yeux et de prendre le risque de la décevoir, encore et encore?

    Et ça le rend triste, de voir Sua retirer sa main, pour s'allonger et se cacher le visage. Hangyeol l'observe tranquillement, un air peiné au visage. Il n'esquisse un sourire que lorsqu'elle mentionne leur passé en commun. "Tu sais, ça fait une éternité que je ne suis pas allé au cinéma. Et j'aime toujours autant le café. Alors... J'attendrais que tu me guides." Le brun ajoute. C'est presque étrange de dire ce genre de chose. Comme si c'était simple, de sortir avec des amis. Pourtant il semble que depuis son accident, ce genre de chose n'est plus envisageable. La solitude est devenue une habitude. Et c'est vrai, que plus personne ne pense à l'inviter de la sorte.

     Le regard se pose encore sur cette Sua allongée, et Hangyeol soupire intérieurement. Il comprend comment elle se sent. N'est ce pas là toute l'essence de l'attachement discret qu'ils semblent se porter? Mais ça le rend le moins bien placé pour lui parler, ou la réconforter. "Je ne peux pas être déçu." Tente-t-il quand même. "Toi, est ce que tu l'es? Tu ne peux pas. Tu ne sais rien de moi pendant les sept dernières années. En fait, tu sais juste ce que j'ai fait. Comme moi je sais ce que t'as fait. Mais tu ne me connais pas, et je ne te connais pas non plus. Ma déception ne pourrait se baser que sur les moments qui se sont passés depuis qu'on s'est revus... Et je ne suis pas déçu." Hangyeol réfléchit. "Et puis je te trouve même intéressante." Mais il ne va pas s'étendre plus sur ça. Il ne peut pas lui dire qu'il trouve cela touchant qu'elle ait tant d'attentions envers lui alors qu'elle ne le connaît plus et qu'il fait pitié. Il ne veut pas lui dire qu'elle apprécie qu'elle ne le juge pas, alors que lui se juge sans cesse. Et il ne peut pas lui dire qu'elle l'inspire par les choix de sa vie, quand elle les a subi. Mais elle est intéressante, ça c'est vrai. "Pour ton frère, comme pour moi, ou les autres. Il faut leur laisser le temps. C'est choquant de te retrouver après sept ans. Mais au fond de toute la surprise, comment peut-on être déçu de retrouver un mort?" Hangyeol demande alors qu'il tend une main vers Sua. Pour qu'elle se relève, et qu'elle l'aide à se relever. Peut être que discuter à l'hôpital n'est pas la meilleure idée pour deux personnes blessées. Mais cela veut dire qu'il reconnaît qu'ils ont besoin de ne pas s'arrêter de parler.
   

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


BOOST fanguide
PM gallerie


Zhao Nils a écrit:
rarement vu quelque chose d'aussi cursed de mon existence

Zhao Nils en quittant le forum et en parlant de mes avatars a écrit:
.......je sens c'est mon instinct qui m'a dit de partir pour plus voir ces horreurs..... 😔


don't mind me just fmi:
 


Hwang Gi Ho No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ &lt;b&gt;people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.&lt;/b&gt;
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 625
MESSAGES :  ⊱ 871
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyMar 25 Aoû - 21:03
∷ No Time Again



Était-elle vraiment prête à parler des raisons? Prête à s'avouer et mettre des mots sur ses gestes. C'était un gros morceau qu'elle ne savait pas si elle allait être capable de digérer. Jamais elle avait réellement mis ses sentiments sur la table, ouverte au jugement. Ouverte aux conséquences. C'est de la faute de hangyeol si elle a envie de se libérer, mais depuis le début. depuis qu'elle l'a revue, elle se retient de dire les vraies choses, tout ça parce qu'il lui avait dit que ce n'était pas le bon moment. Tout ce que la brune voulait c'était d'une épaule sur qui se reposer un peu, fermer les yeux sans avoir peur que cette personne la poignarde. Maintenant que sua avait l'impression que hanhan lui offrait cette épaule, elle était hésitante.
 
Cependant, il méritait qu'elle se libère. Qu'elle lui dise la vérité, même si c'est pour risquer de le perdre ou même de se perdre elle-même. Dans un trou noir, vers les pensées sombres du fantôme. Ses étoiles qui pourtant étaient si belles cachaient ce qu'elle était vraiment. Le problème avec les étoiles qui disparaissent c'est qu'elles prennent du temps à disparaître pour ceux qui les regardent à des années lumières. C'est ce que sua se rendait compte, qu'elle pouvait disparaître pendant des années, mais il y aurait toujours une personne qui se souvient d'elle; qui la voit encore. "parce que... parce que je me disais que le monde m'avait oublié... que je pouvais aller à l'université comme tout le monde, sans me faire arrêter dans les couloirs... sans me sentir regarder à cause de ce que j'ai fait... et puis je voulais leur rendre l'appareil... je voulais me venger... mais ce n'est plus le cas... " Comme une étoile filante, sua se rendait pas compte qu'elle venait de dire de telle chose, retenant son air surprise.

Elle envie encore ses jours d'innocence. Ses jours qu'elle ne réfléchissait pas trop. Ce moment de sa vie, juste avant qu'elle ne soit blessé à vie. Oui parce que c'est cette sensation qu'elle vivait en elle, malgré le fait qu'elle n'avait aucune cicatrice physique, celle qui se trouvait à l'intérieur était toujours ouverte. Fraîche, même si ça faisait déjà 7 ans de ça. "ça va me faire plaisir d'être ton guide... comme avant. " coeur réchauffé à cette idée, elle pouvait faire n'importe quoi. Tant que c'était en sa compagnie. Sua n'avait pas besoin de cinéma ni même d'aller au café avec lui. Tout ce qu'elle souhaitait c'est qu'il reste avec elle pour toujours. C'est alors que ses mots s'emportent, encore par la peur de tout perdre (alors qu'elle n'a rien) "et si tu en sais plus... tu ne vas pas m'abandonner... promis? " regard rempli d'espoir. Malgré ses ennemis, ses désires. C'est ce qu'elle souhaite en fait, qu'il ne la juge à aucun moment. Déjà qu'elle n'en avait déjà eu assez à l'époque. Cette sentence que les médias lui avait rendu.  "si tu savais ce que j'ai fait... et ce que je prévoyais faire... " à ses anciennes meilleures potes, sua voulait qu'elles souffrent comme elle avait souffert dans le temps, aussi pire même. Si c'était les pousser à la folie, sua l'aurait fait. Elle semblait doucement changer d'avis sur la punition que la brune leur réservait et ce à cause de lui. Rien ne comptait plus... maintenant qu'il l'avait adouci un peu plus. Comme la sorcière karaba qui se fait retirer l'épine qui se trouve dans son dos. Libéré de cette haine qui la brûlait. "hangyeol..." elle disait son nom d'une douceur inconnu à ce jour. Réchauffant légèrement le corps de la belle, qui était encore contre le sien.

Cette voix a bout de souffle, comme si elle se noyait dans les pensées de la belle. "j'aurais dû revenir plus tôt..." sua ne savait plus ce que ça voulait dire d'être désiré, sincèrement. Sans arrière pensé. Alors l'entendre dire ses mots, ça l'a rassure encore plus. Comme quoi que; oui, elle avait fait une erreur, mais ceux qui l'aime sont heureux de la revoir. Comme quoi elle n'était pas rien. Le coeur de sua se pinçait un peu plus, alors qu'il l'aidait à se relever, ses yeux se remplissaient assez vite, elle avait honte. Honte de ne pas être revenu avant, de les avoir fait attendre si longtemps. De les forcer à faire un deuil qui n'avait pas lieu. Sua avait été égoïste et ce n'était que maintenant qu'elle se l'avouait vraiment. Cette erreur n'était pas réparable, c'était fait. Sans passée à deux fois sua colle sa tête sur le torse de hangyeol, pour cacher ses larmes qui maintenant était pour elle-même; pour sa mère, pour son frère. Ainsi que pour hangyeol qu'elle avait abandonné, si facilement qu'elle se trouvait sans cœur. Est-ce que s'était vraiment qui elle était, une personne qui n'arrivait pas à voir plus loin que son propre nez? Une personne qui faisait passer ses propres désires avant ceux des autres. Elle ne savait plus vraiment qui elle était, ce qu'elle voulait... ce qu'était la prochaine étape. Les larmes qu'elle laissait librement couler se logeaient dans le t-shirt de l'homme qu'elle chérissait le plus au monde. L'homme qui malgré ses propres problèmes, laissait la belle s'intégré dans son univers. Elle a respire saccadé, elle n'arrive plus à contrôler ses larmes qui semblent vouloir couler pour le restant de ses jours... "j'ai besoin d'air..." dit-elle les doigts qui serraient le chandail de hangyeol, ne voulant pas qu'il la laisse seule.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.




just finish me already. like you did before, like i did the first time. take my blood, my life and all i have left
ANAPHORE
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ No Time Again (Sua & Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung du JJProject et de GOT7
POINTS :  ⊱ 337
MESSAGES :  ⊱ 1071
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 25
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyJeu 27 Aoû - 21:34
∷ No Time Again



Paysage peint dans la tête du brun, d'un ciel étoilé avec Sua seule pour l'observer. C'est une image étrangement douce, qui lui apporte tant de paix rien qu'à y penser. Un paysage dans lequel il se sentirait délesté de tout ce pourquoi il est frustré. Et il écoute les mots. Mots simples qui en disent pourtant lourds. Et les sentiments décrits par Sua paraissent peut être peu, mais pour Hangyeol, il raisonnent beaucoup plus forts que tout. Est ce que ça serait son cas, à lui aussi? Si jamais l'étoile Han venait à s'éclipser. Que son visage s'évapore, perdu dans des collines à l'autre bout du monde. Viendrait-il à manquer? Est ce que lui aussi, continuerait de briller dans le cœur de ceux qui l'ont abandonné. Et pire. Est ce que ceux qui l'ont abandonné continueraient encore de briller dans le cœur du chanteur? Les sentiments frappent, encore et encore. Et Hangyeol se rend compte du courage dont Sua a témoigné. Du mauvais courage, peut être. Mais il faut être si fort pour accepter d'abandonner. Et encore plus pour revenir après avoir échoué.

    Pourquoi ne s'en rend-il compte que maintenant? Pourquoi faut-il qu'il soit au plus mal, pour se rendre compte du mal qu'à dû subir son amie? Pourquoi a-t-il fallu qu'il se fasse abandonner par ses proches, pour se rendre compte de l'impact que cela avait dû avoir sur Sua. Ce n'était pas sa faute. Il n'avait rien su de ses histoires. On lui avait formellement interdit de se mêler à elle. Et il n'avait que bêtement obéi. Mais maintenant, il se rend compte de tout ce qu'elle a subi. Et quelque chose naît au fond de lui, du regret, mais aussi le sentiment d'avoir raté quelque chose, et de devoir se rattraper. Il se fiche bien de ce qu'elle a pu imaginé. Qu'importe si elle a voulu se venger. Lui aussi, il l'a connu. Cette phase d'agressivité où tout ce qu'on veut c'est crier sur les gens et déverser sa rage. Parce que la rage n'est qu'une façon d'extérioriser l'envie de changer sa vie qui nous détruit. "Je ne vais pas t'abandonner." Hangyeol dit simplement. "Je ne vais plus t'abandonner." C'est fini tout ça. Les larmes lui viennent à lui aussi, et il regarde Sua avec des yeux différents. Des yeux qui montrent qu'ils comprend.

    Grâce à l'aide de la jeune fille, il tient debout, et son cœur fond quand elle le prend dans ses bras une nouvelle fois. Chaque larmes froides qui tâchent son tee-shirt ne font que le réchauffer. Et Hangyeol ne comprend pas vraiment, mais il accepte ce sentiment. Parce que Sua est si belle. Après toute cette peine, cette colère, cette rage. Après toutes les raisons qu'elle a pour ne penser qu'à elle, elle pense encore aux autres. Et ça le touche tellement. C'est quelque chose que lui même a perdu de sa vue. Et ça le remet sur le droit chemin, ça le réconforte. Cela lui redonne de l'espoir. "Tu es revenue au bon moment." Hangyeol admet, à l'encontre de ce qu'il a dit des jours plus tôt. "Tu es exactement ce dont j'avais besoin." Le garçon dit, alors que ses bras se ferment contre Sua, et que lui aussi laisse ses larmes la mouiller. Elle ne se rend pas compte, qu'elle vient de lui prouver qu'il y a toujours raison à se battre. Qu'il y aura toujours des gens pour l'aider à se relever. Encore un public pour lequel il doit chanter. Pour la première fois, depuis si longtemps, l'hiver semble se terminer. Et un printemps se dessiner.

    Lentement, une de ses mains vient attraper celles de Sua pour qu'elle lâche son vêtement. "Alors prenons l'air." Hangyeol caresse la main de Sua, et s'éloigne le temps de ramasser ses affaires et sa canne. Il a remit un masque sur son visage, et a troqué son short pour un pantalon. Il est si bien, dans cette éclaircie mentale, qu'il ne ressentait pas le besoin de cacher son genou. Confort qu'il a d'être auprès de Sua, presque à faire naître une volonté de prendre le risque qu'on découvre son secret.  Mais il a une idée, alors il préfère se préserver. Une fois équipé, et sans vraiment lui demander, il attrape la main de Sua. "Tu veux vraiment le faire, ce cinéma?" Demande-t-il avec un ton enjoué. Le ton d'un adolescent demandant à son amie de passer du temps avec lui après le lycée.
   

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


BOOST fanguide
PM gallerie


Zhao Nils a écrit:
rarement vu quelque chose d'aussi cursed de mon existence

Zhao Nils en quittant le forum et en parlant de mes avatars a écrit:
.......je sens c'est mon instinct qui m'a dit de partir pour plus voir ces horreurs..... 😔


don't mind me just fmi:
 


Hwang Gi Ho No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ &lt;b&gt;people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.&lt;/b&gt;
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 625
MESSAGES :  ⊱ 871
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyJeu 27 Aoû - 23:56
∷ No Time Again



Ce ton rassurant, c'est ce qu'elle avait besoin, lui avec elle. C'était doux, pure. Personne n'aurait pu la comprendre comme il venait de le faire. C'est nouveau pour elle, ce faire accepter ainsi. Avec tous ses défauts, ses erreurs. Elle en avait du chemin à faire, sua avait peur de se perdre en route. Mais aujourd'hui elle avait l'impression qu'elle n'était plus seule. Qu'elle allait pouvoir faire le chemin par elle-même, mais que si quelques choses arrivait par malheur, sua allait pouvoir se souvenir qu'il est pas si loin que ça. Elle savait qu'elle allait avoir beaucoup de travaille sur elle, sur comment elle agit... pourquoi et comment. Ça n'allait pas être beau, mais au moins elle a le support qu'il lui faut pour ne pas retomber dans cette sombre partie de sa vie. Celle où il n'y avait pas d'autres options que d'en finir ou bien de se venger. C'est fini ce temps là. Cette sua là, elle n'en veut plus.

Elle le vit se préparer, où allaient-ils? Dans la confusion sua essuyait les larmes qui coulaient encore. Ses yeux semblaient un peu irrité par l'eau salé et la vague d'émotions qu'elle venait de vivre. C'est à sa surprise qu'elle l'entend, cinéma? Ça faisait si longtemps qu'elle n'était pas sortir dans ce genre d'endroit, il n'en a pas en campagne. Si le monde voulait aller voir un film, il fallait aller en ville et sua évitait au plus haut point d'aller en ville. Le monde de la campagne ne savait pas qui elle était, ce qu'elle faisait avant. Sua se souvient d'avoir fait à semblant de ne pas savoir d'où elle venait, ce qu'elle faisait là. C'était pour pas attirer l'attention sur elle. "pour vrai? là maintenant?" Son timbre de voix l'impressionnant, sua était presque sous le choc; ne sachant pas trop quoi lui répondre. Pourtant, elle avait l'habitude de faire les choses sur un coup de tête. Elle laissait paraître ce sourire malgré la peine et la panique. Elle voulait sortir d'ici, avec lui. Un signe de tête alors qu'elle se laissait emporter par lui, hangyeol qui tenait sa main. Le cœur de sua battait fort, si fort qu'elle aurait pu faire partie d'un groupe rock. J'irai peu importe où tu iras. penser sincère, rempli d'amour qu'elle avait pour lui. Ses étoiles brillaient, sans nuage, sans pollution lumineuse. Elle et lui. "je te suis, ça fait trop longtemps que je suis aller au cinema... " petit sourire presque gêné. Sua se laissait emporter par hangyeol.

C'était presque comme un rêve qui se réalisait, pourtant elle n'avait pourtant rien fait pour mérité tout ça. Sua avait l'impression qu'elle allait se réveiller, réaliser qu'elle est en vérité vraiment seule. Mais sua y croit à ses mots, comme quoi elle était vraiment revenu au bon moment. Elle y croit si fort qu'elle sert ses doigts un peu plus sur ceux de hangyeol, laissant paraître un peu sa peur. Ne me laisse pas tomber. C'était pourtant plus fort qu'elle, même si il lui promettait la terre. Sua est encore fragile, tout comme lui l'était. Mais ce ton, ça l'a ramenait à cette époque. Avant tout, avant sa mort... alors ça lui fait chaud au cœur encore plus. Cette amour d'adolescent grandit beaucoup trop vite, sua ne peut pas l'arrêter. C'est bien la seule chose positive qui lui arrive en ce moment. Alors si c'est que quelques instants avec lui, elle va en profiter le plus possible. Et ce jusqu'au dernier moment.

Elle passe donc la porte quand il était enfin prêt, ne quittant plus sa main. (elle qui avait rêver plus tôt de le prendre par la main) Elle avait maintenant pris le lead. Regardant de gauche à droite pour voir dans quel sens est la sortie. Ils avaient l'air d'être des enfants qui venaient de faire un mauvais coup. Sua n'avait aucune idée où elle allait tout ce qu'elle savait s'était comment sortir de l'hôpital. Le reste elle comptait le laisser à hanhan. "qu'est-ce qu'on va voir aujourd'hui? " Répondant comme si c'était la troisième fois qu'il y allait cette semaine, comme dans le temps. Les deux amis contre le monde.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ No Time Again (Sua & Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung du JJProject et de GOT7
POINTS :  ⊱ 337
MESSAGES :  ⊱ 1071
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 25
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) EmptyMar 1 Sep - 0:58
∷ No Time Again



Le monde n'est pas si noir. Si le gris existe, c'est bien pour montrer que même quand tout semble sombre, on peut bien trouver de la lumière quelque part. Et des fois il en faut peu, pour apaiser des tourments ou pour calmer des peurs. Hangyeol en avait fait son combat. Amoureux de la musique jusqu'à la mort. Combien de fois ses fans avaient-ils dit qu'il les avait aidé à ne pas déprimer grâce à ses mots ou ses mélodies? Mais voilà. Celui qui guérit les coeurs en a un, aussi, et quand son coeur vient batailler contre ses propres mots, voilà que la dépression le gagne et que le futur se laisse assombrir. C'est dur de chercher l'espoir. Dur de se laisser motiver par les chansons de ses collègues quand le simple fait de les voir sur scène le rend malade. Hangyeol a beaucoup d'amis dans l'industrie, mais il s'en sent séparé, maintenant. Après que les propres membres de son groupe l'aient abandonné, et après que BOOST ait signé une pause indéfinie, c'est comme si la scène, et les émissions, étaient devenues une part étrange de sa vie. Comme s'il n'avait plus le droit d'entrer en contact avec cette partie là. Isolé, réduit à préserver son secret. Cela lui manque trop pour qu'il puisse se réfugier dans cet amour pour la musique qui a tant guidé son esprit.

    Raison pour laquelle l'espoir est dur à trouver. Hangyeol aimerait tellement rassurer ses proches. Dire à sa mère et à Yumi qu'il va y arriver, que sa vie ne le dégoûte plus. Mais quand sa grande ambition ne sait plus lui convenir, ce serait une promesse destinée à le faire souffrir. Comment trouver l'espoir lorsqu'on est seul et démotivé? Eh bien, le psychologue l'a dit, et la logique le répète: déjà, en n'étant plus seul. Hangyeol qui ne peut plus se confier à ses proches, vient de trouver en Sua une facilité d'appui. Comme lorsqu'ils étaient adolescents. C'est facile de se confier à elle. Même s'il ne lui a pas raconté dans les détails, il a su lui donner les grandes lignes. Et l'eau coule toute seule. Parce que Sua sait ce qu'il vit, et parce qu'elle peut comprendre sa douleur. Tout comme Hangyeol peut -enfin- comprendre les sentiments qui ont tant bouillonné en elle. Oh non, ce n'est pas parce qu'ils ont tous les deux voulu mourir qu'ils vont se tirer vers le bas. C'était de ça dont Hangyeol avait peur, et c'est bien là qu'il voit qu'il se trompait. C'est justement parce qu'ils ont voulu mourir tous les deux, et qu'ils se voient continuer à se battre, qu'ils peuvent se pousser vers le haut.

    Alors, pourquoi ne pas commencer maintenant? Il suffit d'une petite préparation, juste de quoi remettre son camouflage, et voilà Hangyeol prêt à partir. Sua et lui se sont mis d'accord sur l'idée de renouer avec le bon vieux temps. L'époque où malgré leurs emplois du temps hectiques ils arrivaient quand même à faire place pour un peu de divertissement spontané. Et même si c'est Sua qui avait fait découvrir les cafés et les cinémas à Hangyeol, c'était à lui de maintenant rendre la pareille, comme il a fini par apprivoiser la capitale. "Oui, pour de vrai. Une petite aventure, là comme ça!" La main est attrapée naturellement, car il n'y aucune raison pour ne pas que Hangyeol s'accroche à l'espoir que Sua lui donne, et voilà qu'ils s'échappent de cet hôpital et que le garçon la guide vers le cinéma le plus proche. Il a toujours sa canne, toujours ce masque pour cacher sa tête et toujours cette peur de se faire reconnaître. Mais il se sent si léger. Pour la première fois depuis bien trop longtemps, il se sent comme un mec normal. Il en oublie que le rêve de sa vie est en suspens, il en oublie tous ses proches qui s'inquiètent pour lui ou à qui il en veut. Il veut juste voir un film, avec une amie.

    C'était aussi une recommandation de son psychologue. Sortir de la routine, arrêter de se morfondre dans des habitudes négatives. Et ce genre de remarques peut entrer dans une oreille, et sortir de l'autre, être réfutée avec un "c'est plus facile à dire qu'à faire." Mais ça paie. Car devant le grand écran, jouant une comédie des plus communes, c'est un rire qui se fait entendre toutes les quelques scènes. Un sourire le long du film. Et un "Merci de m'avoir accompagné, toute la journée." Qui s'adresse à Sua et qui s'accompagne d'un baiser sur la joue, alors que les chemins doivent se séparer.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


BOOST fanguide
PM gallerie


Zhao Nils a écrit:
rarement vu quelque chose d'aussi cursed de mon existence

Zhao Nils en quittant le forum et en parlant de mes avatars a écrit:
.......je sens c'est mon instinct qui m'a dit de partir pour plus voir ces horreurs..... 😔


don't mind me just fmi:
 


Hwang Gi Ho No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594 No Time Again (Sua & Hangyeol) 2948317594
Contenu sponsorisé
No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: No Time Again (Sua & Hangyeol)   No Time Again (Sua & Hangyeol) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa :: Hôpital
Sauter vers: