▲ up▼ down
12345
just like before -- yuno



 

news maj 51 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four
>> lire l'annonce <<


GAME deux jeux t'attendent ce mois-ci :
>> le tarot <<
& >> le voleur <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le Créathon est lancé, viens vite t'inscrire ೕ(•̀ᴗ•́)
>> s'inscrire au concours <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  octobre 2020

Quêtes 9 nouvelles quêtes viennent pimenter votre jeu. Pour t'aider dans tes missions, on te propose également un petit guide des quêtes, pour mieux comprendre comment ça marche.

Nouvel event Le creathon débute en ce mois de novembre, viens constituer ton équipage et essaye de rafler le prix #money #fame event ⊱ creathon

Animations trois animations ce mois-ci, notre indétrônable roulette ; le très mystérieur tarot et le jeu du vol de faciès. De quoi occuper le confinement !

activité rp cette première maj depuis la refonte est l'occasion d'éprouver nos nouveautés. une modification ne passe pas le crash test : l'activité unique pour tous vos persos. On revient donc au système un personnage = un sujet d'activité. Le principe reste le même, mais vous devrez poster un sujet par multicompte dès à présent.

classementle très attendu classement fait son apparition, dans tout ses états, personnages, groupes, personne n'y échappe. Viens le découvrir ici : Classements

un corbeau crownecté le corbeau est un être social, c'est donc tout naturellement qu'il s'est doté d'un compte instagram et twitter

news maj 51 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four
>> lire l'annonce <<


GAME deux jeux t'attendent ce mois-ci :
>> le tarot <<
& >> le voleur <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le Créathon est lancé, viens vite t'inscrire ೕ(•̀ᴗ•́)
>> s'inscrire au concours <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
Le deal à ne pas rater :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel douche + Déodorant spray + ...
8 €
Voir le deal

Partagez

 just like before -- yuno


 :: seoul :: Gangnam
Yang Noam
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8754-yang-noam-noamasorusrex#272337
STAFF ✺ will you sink or swim ?
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ just like before -- yuno Aaa25d75eb224397e473fcc64bf07f3f
AVATAR :  ⊱ kim taehyung (v ; bts)
POINTS :  ⊱ 870
MESSAGES :  ⊱ 15480
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/08/2016
AGE :  ⊱ 23
just like before -- yuno Empty
(#) Sujet: just like before -- yuno   just like before -- yuno EmptyDim 17 Mai - 17:10
just like before

; may 2020

Il pensait qu’avec l’âge, il arrêterait de se perdre dans cette grande baraque. Mais cinq ans ou dix-huit années de plus n’y changent rien ; la maison Moon est toujours un véritable labyrinthe pour lui. Après deux mauvais couloirs et son chemin demandé, le maître de cérémonie lui apparait enfin. « Moon deuxième du nom, joyeux anniversaire ! ». Embrassade, les sourires s’envolent sur les visages qui le temps de quelques secondes, retrouvent leurs esquisses enfantines. « Un conseil dude, mets des panneaux dans ton manoir ! J’aurais pu passer des heures à te chercher si ton frère m’avait pas accompagné ». Le quotidien s’échange entre les rictus étonnés et heureux, entre les amis d’enfance et souvenirs d’innocence qui éclosent à travers les pulsations des enceintes. Mais le temps s’effiloche pour les ramener au moment présent. « J’te laisse à tes invités et si j’arrive pas à te recroiser ce soir, on s’dit à l’année prochaine ? ». La silhouette qui se fond dans la marée de chemises et de robes scintillantes, Noam se laisse voguer vers les visages oubliés jusqu’à apercevoir le sien au loin.

Il fend l’océan dansant jusqu’à Yuta et l'aînée des Moon. Et comme toujours, l’oiseau dans sa cage s’affole, s’envole. Mais l’allégresse du passé vient l’envelopper alors que ses lippes s’étirent haut sur les collines de son visage. « Y’a pas à dire, meilleurs goûters d’anniv’ depuis vingt ans ». Banalités de mise quand la jeune fille est appelée à la rescousse, les laissant tous les deux côte à côte. « Hey », timidité qui ricoche, à peine entendu dans l’agitation musicale. « Tu te rappelles le cache-cache qu’on avait fait pour son quoi ? Septième anniversaire ? Et qu’on avait cherché Mimi pendant trois heures alors qu’elle s’était endormie dans un placard ». Les petits bonheurs d’avant, ceux où y’avait pas besoin de plus pour être heureux. « T’inquiète, j’vais pas te proposer de faire une partie, t’as vu le monde ? On nous retrouverait dans dix ans avec de la barbe jusqu’aux genoux ! Mais j’ai vu que y’avait un match de baby-foot organisé à l’étage, tu veux aller leur foutre le seum ? ». Parce que Yuta et Noam, c’était toujours l’équipe à descendre, celle qu’on maudissait à chaque point marqué et qu’on enviait pour tous les victoires inscrites sur le tableau. « Alors, ça te dit ? ». Poing tendu, Noam attend que Yuta le suive dans sa remontée du temps.

Juste pour ce soir, redevenir les meilleurs amis toi et moi.



» @lee yuta
code: garance & icons: solsken





--- are you lonely?
i got too much energy to be stable mentally i've realized since therapy that i'm my greatest enemy
Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ just like before -- yuno Ow3A7
AVATAR :  ⊱ El kookito
POINTS :  ⊱ 309
MESSAGES :  ⊱ 12070
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/08/2016
AGE :  ⊱ 23
just like before -- yuno Empty
(#) Sujet: Re: just like before -- yuno   just like before -- yuno EmptyMer 20 Mai - 21:37
just like before

; may 2020

« Mado vient pas ?Qui ça ? » L’hôte de la soirée laisse échapper un rire élégant contre sa flûte de champagne. Le Lee lui se l’imagine prise d’un fou rire qui provoquerait une éclaboussure dont "l'élégance" aurait comme statut facebook "c'est compliqué." « Tu peux arrêter de faire la liste de tous les gens avec qui je suis pas venu ? Noam, Mimi, Mado, bientôt tu vas parler de mon chien décédé ? Y’a rien qui a changé à ce que je vois. Si, un tas de choses ont changé. Si t’étais moins comme ton père à te regarder le nombril tu l’aurais remarqué. On va parler de nos pères maintenant ? C’est vraiment ce que tu veux ? Je veux rien du tout, surtout si t’es dans l’équation. Pour quelqu’un qui sait pas faire une addition sans calculette c’est presque drôle. » L’intervention de Noam calme les ardeurs vindicatives de Yuta, comme s’il avait fait barrage de son corps entre les deux amis d’enfance. La jeune fille consciente de cette dynamique ancestrale, saisit l’occasion de s’éclipser. Un orage teinté de chaos la foudroie jusqu’à ce qu’elle quitte son champ de vision tout ça pendant que la bonne humeur du nouveau venu l’assomme comme une partie de balle au prisonnier où toutes les balles ne seraient faites qu’exclusivement de guimauve.
« Elle est pas si géniale que ça leur fête. Y’a juste la bouffe qui est correcte et le goût de gratuit la rend un peu meilleure mais c’est pas à se damner non plus. » Bougonne-t-il en ingurgitant son quatrième hors-d’oeuvre au crabe. « Ouais ouais j’me souviens, goûte. » Différentes boissons sont à leur disposition mais aucune information sur leur contenu. Après une gorgée, Noam lui assure qu’il a le champ libre, pas une goutte d’interdit liquide là-dedans. « Merci. » Le Yang le pousse dans une machine à retourner le temps. La nostalgie illumine son regard d’une flamme qui parvient à embraser le fagot pourtant ignifugé de mélancolie du garçon avec une ombre plus grande que la moyenne. Un sourire germe sans non plus s’épanouir, le cran d’arrêt ( de sécurité ) s’exprime davantage dans l’encre fuligineuse de ses prunelles. Elle est diluée par un chagrin dont l’irruption soudaine lui parait aussi compréhensive qu’une instruction rédigée en braille. Il ne comprend pas, ne se cerne pas, la frustration joue un jeu avec sa raison, celle qu’il nie en bloc.
Il observe son poing tendu un trop long moment avant de taper dedans avec un enthousiasme décoloré. « Écoute, j’pref passer la soirée avec toi. Qu’avec des gens dont on se branle et qui ont pour la majorité parler sur notre dos. » Parce que leur histoire n’a pas fait l’unanimité et les stigmates n’ont pas encore tout à fait guéri. « Y’a Ingrid dans le coin ? » Est-il venu seul ? Et est-ce que ça a la moindre foutue importance ? « Va falloir la semer elle aussi, si c’est le cas. »




» @yang noam
code: garance & icons: solsken




†On s'est rencontrés j'étais plutôt fragile. Les étoiles s'enlisaient dans la forme de nos yeux, j'étais bien usé de mensonges fabuleux et tu m'as enlevé des profondeurs, des creux ☾ To you.
Yang Noam
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8754-yang-noam-noamasorusrex#272337
STAFF ✺ will you sink or swim ?
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ just like before -- yuno Aaa25d75eb224397e473fcc64bf07f3f
AVATAR :  ⊱ kim taehyung (v ; bts)
POINTS :  ⊱ 870
MESSAGES :  ⊱ 15480
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/08/2016
AGE :  ⊱ 23
just like before -- yuno Empty
(#) Sujet: Re: just like before -- yuno   just like before -- yuno EmptySam 20 Juin - 0:40
just like before

; may 2020

Au final, Yuta a raison. Tout ça, c’est que de la poussière dorée qu’on balance au visage. Ça veut rien dire ce genre de grandes fêtes dont on se rappelle pour toujours. C’était plus les leurs, celles d’avant. Au coin du feu dans le jardin, au bord de la rivière jusqu’à accueillir le soleil avec le regard alourdi par le sommeil, le sourire bancal et le bonheur explosant sous la poitrine. D’être tous ensemble, en se disant que rien pourrait jamais leur arriver. Mais ça, c’était avant. Et Noam il se demande depuis quand il a pas passé du temps avec ses amis. Se demande tout ce qu’il a loupé des vies de chacun et eux de la sienne. S’il penserait même à eux en cas de problème. Un regard vers Yuta et il sait que la réponse a toujours été la même : tant que lui était là, le reste c’était pas bien grave. Tant que y’avait Mimi aussi, sa jolie Mimi dans sa vie, le reste, ça lui importait peu. Mais même ça aussi, c’est plus comme avant. Leurs étoiles ne s’alignent plus, peut-être même qu’elles s’éloignent. S’il devait nommer le cataclysme qui en était la cause, il porterait probablement son nom à lui.

Alors il sait Noam, que repêcher les vieux souvenirs l’y ramèneront pas, que le cours du temps changera pas, qu’il continuera d’avancer quand bien même il essaie de le ralentir. Mais ce soir, l’espoir éclos sur ses lèvres, les pétales tapissent ses pensées. Pour être balayer d’un puissant courant d’air. « Ouais ouais j’me souviens, goûte ». Son voyage coupé net, comme si on l’avait poussé d’un train en marche. Les commissures retombent, chute libre qui fait mal au cœur. « T’sais, tu m’aurais dit de la fermer, ça revenait au même » qu’il dit, l’amertume sur le bout de la langue, les traits tordus sous l’ennui. Et pourtant, il s’y plie volontiers Noam, les lèvres trempés dans un premier breuvage, puis le suivant jusqu’au dernier, maudissant Yuta de lui avoir fait goûter le jus de tomate. « Mais t’aimes pas ça ! » qu’il râle tandis que sa moue se froisse sous le mélange épais et devenu trop chaud. « Mes services de gouteur sont pas gratuits Lee, pense à un moyen de compenser pour les horreurs que tu m’as fait avaler. Prends le cocktail à la pêche et framboise, c’est le meilleur ».

Et le sourire bien vite retrouvé quand il lui propose de se joindre à lui pour défendre leur titre et quand Noam pensait enfin avoir réussi à lui faire décoller ses commissures, il marque à côté. Mais il a le palpitant qui se loupe, sortie de route contre la barrière de sécurité. Il lui faut quelques secondes en trop pour réagir. « Ok mais on bouge alors. J’veux dire dans la baraque, c’est pas la place qui manque et j’commence à étouffer là. Puis quelque chose me dit que t’as vraiment envie de recroiser l’héritière Moon ». Petit geste de la main à l’intéressée quand il arrive à croiser son regard dans la marée humaine, déchante un peu quand elle la voit saluer ses amies pour avancer vers eux. « Shit, elle arrive ! ». Sans y penser, il entraîne Yuta à sa suite, se perdant dans la marée humaine à coup de « pardon » et de coups d’épaule.

L’aile secondaire de la maison est plus calme, à se demander s’ils ne viennent pas de traverser une faille spatio-temporelle. « — Y’a Ingrid dans le coin ? Va falloir la semer elle aussi, si c’est le cas.Non j’suis venu tout seul. Ingrid a plus l'temps pour ça. Pareil pour Rob. A vrai dire, j’commence même à me demander pourquoi j’suis venu, pas toi ? Enfin, si on peut passer la soirée tous les deux, c’est pas tant une mauvaise idée que ça d’être venu ! ». Coins de sa bouche qui s’étirent, esquisse de cette forme si particulière qu’il a toujours tracé en sa compagnie. « Et toi, t’as pas forcé Mado à t’accompagner ? Elle aurait pu te faire un parfait alibi pour rentrer plus tôt, à dire qu’elle avait des cours à bosser. C’est pas ça l’autre fois qu’elle a sorti ? ». Un regard lancé dans le long couloir aux murs blancs, trop lisses, trop parfaits encore une fois. Ils jurent un peu tous les deux, pas à leur place dans ce monde. « Tu crois c’est par là pour monter sur la terrasse ? ». Haussement d’épaules synchronisées avant de décider dans un accord silencieux de tenter tout de même. « Sinon ça va ? J’veux dire pour le boulot et … tout le reste ? ».


» @lee yuta
code: garance & icons: solsken





--- are you lonely?
i got too much energy to be stable mentally i've realized since therapy that i'm my greatest enemy
Contenu sponsorisé
just like before -- yuno Empty
(#) Sujet: Re: just like before -- yuno   just like before -- yuno Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: