▲ up▼ down
12345
Confidences sacrées -- Anan



 

regarde comme elle est jolie
la roulette fleurie ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! Confidences sacrées -- Anan 359353108

OBLIGATOIRE ( #`⌂´)/┌┛
le Recensement de 2020 !

tu peux maintenant te promener dans le jardin aux fleurs
et on te propose un petit jeu tranquilou : qui est le plus ? d'HM (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
8 931 pts
ego
12 921 pts
shadow
8 247 pts
student
9 425 pts
citizen

regarde comme elle est jolie
la roulette fleurie ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! Confidences sacrées -- Anan 359353108

OBLIGATOIRE ( #`⌂´)/┌┛
le Recensement de 2020 !

tu peux maintenant te promener dans le jardin aux fleurs
et on te propose un petit jeu tranquilou : qui est le plus ? d'HM (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
Le deal à ne pas rater :
Code promo Nike : 30% de réduction sur TOUT le site
Voir le deal

 :: seoul :: Hongdae
Partagez

 Confidences sacrées -- Anan


Choi Aël
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8097-ael-levanter#246197
Choi Aël
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  Confidences sacrées -- Anan A1b4b53f7d03b6b68c910c0d144f206e
AVATAR :   ⤳  Hanse ((Victon))
POINTS :   ⤳  174
MESSAGES :   ⤳  290
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/10/2019
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyLun 11 Mai - 19:41


|
Confidences sacrées ;
@Choi Anan


— Ame sœur, c’est ce qu’il est Anan dans le cœur de l’aîné. Car il n’a pas besoin d’amour pour trouver sa parfaite moitié, et il n’y a que dans ses rires qu’il a su retrouver un sens à ses songes. C’est qu’il est né, comme pour sauver Aël des démons qui se mettent sur sa route, comme pour le sauver de l’influence d’un père trop conservateur. Ô, mais n’est-ce pas lui, finalement, qui a toujours supporté les cris pour protéger le petit ? Pour qu’il ne subisse aucune répercussion ? Il est sacré, le cœur qui bat dans cette jeune poitrine, elle est sacrée, cette vie qui hurle à la liberté et qui ne semble pas connaître la noirceur des limbes.

Et peut-être bien que la candeur, elle est héréditaire chez les Choi, et que les deux frères ne changeront jamais, n’arrêteront jamais de rire et ô grand jamais, ils n’arrêteront de partir à l’aventure, dans ces rêves comme dans cette réalité parfois trop cassante. Et la vie ne cesse de vouloir souiller les épidermes sacrés, les impurs et qui pourtant, portent tout un héritage sur leur gueule d’ange. Mais il a beau lire à travers lui comme un livre ouvert, Anan, il y a tant de secrets qu’il ne parviendra jamais à deviner, comme l’amour né dans les orbes sombres de l’ami, comme l’attirance mortelle qui finira par l’élever jusqu’aux cieux, ou bien l’enterrer sous la passion dont brûle ses doigts.

Ô Anan, et il ne peut rien lui cacher au précieux petit frère, il a besoin d’évacuer le poison qui coule dans ses veines, il a besoin de faire partir la rage comme les regrets qui animent son cœur depuis tant de temps, mais bien plus depuis cette soirée où Yunho n’a fait que de lui broyer le cœur. C’est qu’il voudrait le détester, il voudrait frapper le myocarde jusqu’à ce que plus aucun sentiment n’en sorte, jusqu’à ne plus rien ressentir, car il voudrait retrouver une vie normale, et revoir son ami comme avant. Il a ruminé, pendant bien des heures, s’est torturé l’esprit, pendant bien des jours. Il n’a certainement pas quitté sa chambre, seulement pour manger lorsque quelqu’un daignait à cuisiner ou au moins laisser quelque chose dans le frigo. Aël, il n’avait pas la tête à sortir, alors ce sont bien ses premiers pas depuis un moment qu’il effectue en bas de l’immeuble, seulement pour aller retrouver Anan dans le lieu indiqué, à seulement quelques mètres de l’agence. Visiblement en retard, ce qui n’étonne pas l’aîné, habitué à ce que le petit frère soit très rarement à l’heure. Alors, masque qui recouvre la moitié de son visage, il commande de quoi boire pour eux deux avant d’aller s’installer sur l’une des terrasse, où les rayons du soleil viennent réchauffer la peau et faire briller les mèches sombres qui cachent ses yeux, il regarde le ciel, comme s’il détenait tous les secrets du monde, comme s’il détenait la clé au remède de ses maux, alors qu’une main est posée sur le téléphone, à l’affut de la moindre notification.


(c) SIAL ;


- - Éphémère
Choi Anan
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8824-nananas
Choi Anan
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  Confidences sacrées -- Anan 1baff8e6a3b842f277adf2d68643efa0
AVATAR :   ⤳  hwall (ex-the boyz)
POINTS :   ⤳  67
MESSAGES :   ⤳  47
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  14/04/2020
AGE :   ⤳  20
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyAujourd'hui à 0:19


|
Confidences sacrées ;
@Choi Aël


— Il a laissé un vide Aël en quittant la maison. Un vide immense et le manque n'en est que plus grand encore. Un manque qu'Anan comble de multiples inquiétudes : « est-ce qu'il va bien ? » « est-il heureux ? » Parce qu'il est conscient, le gamin, des sacrifices de son frère. C'est son ange gardien après tout, celui qui a toujours pris le blâme à sa place et ça n'avait fait qu'empirer quand ses passions se sont affirmées. La musique, c'est ça qui le faisait vibrer ; et le plus jeune l'avait toujours soutenu, corps et âme (puisqu'elles sont sœurs), encore aujourd'hui. Mais l'aîné lui manque, leur complicité surtout. Alors il lui arrive de trouver des prétextes bidons, comme une araignée au plafond, pour amorcer la conversation. Imposer un rendez-vous, sans laisser au premier nez la possibilité de refuser.

Se faire désirer, arrivée avec dix minutes de retard, sûrement loin d'être la clé pour charmer le frère adoré. Quartier qu'il connaît par cœur, pour y être venu à plusieurs reprises, terrasse du café qu'il aperçoit du bas de la rue. Il repère tout de suite les mèches noires du frangin, un masque de la même couleur couvre la moitié de son visage. Ça l'a toujours fait rire cet anonymat précaire qui ne tient qu'à un fil, parce qu'une personne masquée attire toujours l'attention. Sourire malicieux à peine dissimuler, l'enfant s'approche à pas de loups dans le dos de sa victime. Un, deux, trois! Les mains brouillent la vision du frangin tandis que la voix s'élève, puéril : « Eh eh, devines qui s'est ?! »


(c) SIAL ;
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: