▲ up▼ down
12345
Confidences sacrées -- Anan



 

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  octobre 2020

Nouveau contexte réécriture totale du contexte, visant à l'améliorer et le rendre plus interactif et inclusif tout en conservant les bases qui font l'identité de HM. lire le contexte.

Nouvelles modératrices Deux nouvelles membres intègrent le staff en tant que modératrices. Bienvenue à Lee Mimi (Lizzie) et Jung Nayoung (Caroline)

Design nouveau design et nouveau codage pour ce mois d'octobre. Si vous rencontrez des bugs n'hésitez pas à en faire part à Park Bo Ra.

gestion du personnage nouvelle organisation dans la gestion des personnages, pensez à reposter vos fiches si besoin !

popularité et points mise en place de la jauge de popularité dans le journal de bord des personnages. pour en savoir plus, c'est ici : réputation

nouvelles sociétés les sociétés sont mortes, vive les sociétés ! 5 nouveaux groupes voient le jour. Pour savoir lequel est fait pour toi, c'est par là : recevoir son groupe et sa couleur

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<


Partagez

 Confidences sacrées -- Anan


 :: seoul :: Hongdae
Choi Aël
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8097-ael-levanter#246197
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Confidences sacrées -- Anan A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :  ⊱ Hanse ( Victon )
POINTS :  ⊱ 71
MESSAGES :  ⊱ 409
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/10/2019
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyLun 11 Mai - 19:41


|
Confidences sacrées ;
@Choi Anan


— Ame sœur, c’est ce qu’il est Anan dans le cœur de l’aîné. Car il n’a pas besoin d’amour pour trouver sa parfaite moitié, et il n’y a que dans ses rires qu’il a su retrouver un sens à ses songes. C’est qu’il est né, comme pour sauver Aël des démons qui se mettent sur sa route, comme pour le sauver de l’influence d’un père trop conservateur. Ô, mais n’est-ce pas lui, finalement, qui a toujours supporté les cris pour protéger le petit ? Pour qu’il ne subisse aucune répercussion ? Il est sacré, le cœur qui bat dans cette jeune poitrine, elle est sacrée, cette vie qui hurle à la liberté et qui ne semble pas connaître la noirceur des limbes.

Et peut-être bien que la candeur, elle est héréditaire chez les Choi, et que les deux frères ne changeront jamais, n’arrêteront jamais de rire et ô grand jamais, ils n’arrêteront de partir à l’aventure, dans ces rêves comme dans cette réalité parfois trop cassante. Et la vie ne cesse de vouloir souiller les épidermes sacrés, les impurs et qui pourtant, portent tout un héritage sur leur gueule d’ange. Mais il a beau lire à travers lui comme un livre ouvert, Anan, il y a tant de secrets qu’il ne parviendra jamais à deviner, comme l’amour né dans les orbes sombres de l’ami, comme l’attirance mortelle qui finira par l’élever jusqu’aux cieux, ou bien l’enterrer sous la passion dont brûle ses doigts.

Ô Anan, et il ne peut rien lui cacher au précieux petit frère, il a besoin d’évacuer le poison qui coule dans ses veines, il a besoin de faire partir la rage comme les regrets qui animent son cœur depuis tant de temps, mais bien plus depuis cette soirée où Yunho n’a fait que de lui broyer le cœur. C’est qu’il voudrait le détester, il voudrait frapper le myocarde jusqu’à ce que plus aucun sentiment n’en sorte, jusqu’à ne plus rien ressentir, car il voudrait retrouver une vie normale, et revoir son ami comme avant. Il a ruminé, pendant bien des heures, s’est torturé l’esprit, pendant bien des jours. Il n’a certainement pas quitté sa chambre, seulement pour manger lorsque quelqu’un daignait à cuisiner ou au moins laisser quelque chose dans le frigo. Aël, il n’avait pas la tête à sortir, alors ce sont bien ses premiers pas depuis un moment qu’il effectue en bas de l’immeuble, seulement pour aller retrouver Anan dans le lieu indiqué, à seulement quelques mètres de l’agence. Visiblement en retard, ce qui n’étonne pas l’aîné, habitué à ce que le petit frère soit très rarement à l’heure. Alors, masque qui recouvre la moitié de son visage, il commande de quoi boire pour eux deux avant d’aller s’installer sur l’une des terrasse, où les rayons du soleil viennent réchauffer la peau et faire briller les mèches sombres qui cachent ses yeux, il regarde le ciel, comme s’il détenait tous les secrets du monde, comme s’il détenait la clé au remède de ses maux, alors qu’une main est posée sur le téléphone, à l’affut de la moindre notification.


(c) SIAL ;


- - Éphémère
Choi Anan
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8824-nananas
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Confidences sacrées -- Anan 1baff8e6a3b842f277adf2d68643efa0
AVATAR :  ⊱ choi soobin (txt)
POINTS :  ⊱ 204
MESSAGES :  ⊱ 165
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 14/04/2020
AGE :  ⊱ 20
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyJeu 28 Mai - 0:19


|
Confidences sacrées ;
@Choi Aël


— Il a laissé un vide Aël en quittant la maison. Un vide immense et le manque n'en est que plus grand encore. Un manque qu'Anan comble de multiples inquiétudes : « est-ce qu'il va bien ? » « est-il heureux ? » Parce qu'il est conscient, le gamin, des sacrifices de son frère. C'est son ange gardien après tout, celui qui a toujours pris le blâme à sa place et ça n'avait fait qu'empirer quand ses passions se sont affirmées. La musique, c'est ça qui le faisait vibrer ; et le plus jeune l'avait toujours soutenu, corps et âme (puisqu'elles sont sœurs), encore aujourd'hui. Mais l'aîné lui manque, leur complicité surtout. Alors il lui arrive de trouver des prétextes bidons, comme une araignée au plafond, pour amorcer la conversation. Imposer un rendez-vous, sans laisser au premier nez la possibilité de refuser.

Se faire désirer, arrivée avec dix minutes de retard, sûrement loin d'être la clé pour charmer le frère adoré. Quartier qu'il connaît par cœur, pour y être venu à plusieurs reprises, terrasse du café qu'il aperçoit du bas de la rue. Il repère tout de suite les mèches noires du frangin, un masque de la même couleur couvre la moitié de son visage. Ça l'a toujours fait rire cet anonymat précaire qui ne tient qu'à un fil, parce qu'une personne masquée attire toujours l'attention. Sourire malicieux à peine dissimuler, l'enfant s'approche à pas de loups dans le dos de sa victime. Un, deux, trois! Les mains brouillent la vision du frangin tandis que la voix s'élève, puéril : « Eh eh, devines qui s'est ?! »


(c) SIAL ;
Choi Aël
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8097-ael-levanter#246197
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Confidences sacrées -- Anan A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :  ⊱ Hanse ( Victon )
POINTS :  ⊱ 71
MESSAGES :  ⊱ 409
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/10/2019
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyJeu 4 Juin - 19:37


|
Confidences sacrées ;
@Choi Anan


— Les âmes sont séparées, elles qui sont sœurs, elles qui étaient pourtant inséparables dans le passé. Il a préféré prendre la fuite, l’aîné, pour poursuivre ses rêves, et qu’importe si ( l’impitoyable ) père a levé la voix tant de fois, qu’importe si la colère, elle a grondé entre les murs de la demeure où lla tempête ne semblait jamais pouvoir y entrer. Mais c’est lui, Aël, qui l’a créé. Et c’est que l’amour fraternel, lui, n’a jamais faiblit malgré les choix, la distance parfois trop ( pesante ) pour les deux frères qui étaient habitués à n’être qu’un, malgré cette carrière vouée à la réussite ou bien à l’échec. Mais Anan, il a toujours su croire en lui, car c’est lui, l’étoile qui brille le plus dans son univers, le pilier qui ne s’effondre pas alors que les obstacles sont nombreux. Ce n’est que pour lui, qu’il pourrait tout abandonner s’il venait à devoir faire un choix.

Mains candides qui se déposent devant les yeux de l’aîné, lui arrachant un sourire, un de ceux que lui seul peut faire naître, alors que le petit frère fait renaître toute l’innocence de l’enfance en lui. Alors ses doigts viennent recouvrir les siens, contact qui lui a tant manqué, et il donnerait ( tout ) pour remonter le temps, et passer de nouveau une de ces nombreuses journées où les deux gamins partaient à l’aventure, jusqu’à s’exploser les genoux contre l’herbe chaude, contre la poussière qui recouvrait l’épiderme pourtant si nacré. Maintenant la voilà, la vraie aventure, la vie, le présent, et le futur qui gronde sur le sol de Séoul. Enfants, ils ne sont plus, pourtant la candeur émane encore des paroles, lorsque les mots s’élèvent jusqu’aux tympans. « Je pourrais presque penser que c’est mon petit frère préféré, mais j’en suis pas sûr... » Rire qui éclate, s’échappe de ces lèvres avant que l’enfant ne vienne relâcher le frère pour enfin s’installer en face de lui. Il ne change pas, Anan, malgré les mois, les années, il reste si précieux, il reste le petit frère qu’il s’est juré de protéger quoi qu’il arrive. « J’ai déjà commandé, ta boisson préférée, sauf si ça changé entre temps. » Rictus aux coins des lèvres alors qu’il prend le temps de retirer son masque pour le laisser un peu à découvert, au fond, il ne risque pas grand-chose ici. « J’ai presque pensé que tu t’étais perdu en chemin. » Simple réflexion pour soulever le retard du plus jeune alors qu’il avance la tasse jusqu’à ses lèvres, liquide brûlant qui s’écoule dans sa gorge. « J’espère que t’as des potins intéressants pour moi. » Comme pour éviter le sujet initial, comme pour oublier Yunho qui ne cesse de briser son cœur. Vérité qu’il peine encore à s’avouer, alors le confier, ô ça pourrait bien s’avérer fatal pour le rappeur.

(c) SIAL ;


- - Éphémère
Choi Anan
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8824-nananas
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Confidences sacrées -- Anan 1baff8e6a3b842f277adf2d68643efa0
AVATAR :  ⊱ choi soobin (txt)
POINTS :  ⊱ 204
MESSAGES :  ⊱ 165
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 14/04/2020
AGE :  ⊱ 20
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyMar 16 Juin - 23:31


|
Confidences sacrées ;
@Choi Aël


— Il boude Anan, comme le ferait un enfant, une moue passagère dans le seul but d'attendrir l'aîné. « Presque... Comme si t'avais un autre frère, te fiche pas de moi, je sais que tu m'aimes ! » Une réplique qu'il accompagne d'un clin d'œil, tirant des cœurs invisibles sur le frangin tandis qu'il prend place en face de lui. Le regard est bien vite attiré par la boisson, c'est qu'il a soif le gamin après avoir autant marché. Et il juge le soda et ses glaçons, feignant un air déçu : « Ça, ma boisson préférée, tu sais bien que je prend toujours un americano avec double shot d'expresso. Et tu prétend me connaître ! » Moqueur, le voilà reparti à rire de plus belle alors qu'il se jette sur l'élixir divin comme s'il s'agissait d'un oasis en plein désert.

Il a ce sourire, Anan, celui qui le différencie tant de son frère et qui étire seulement un côté de ses lèvres. Celui qu'on a du mal à déchiffrer, entre la sincérité et le foutage de gueule. Le verre du cadet tourne sur la table, laissant des traces humides dans son sillage : « Nan ! Je me suis dis que ça faisait longtemps qu'on s'était pas vu, alors je me suis fait attendre. » Il a toujours réponse à tout le gamin, peut-être même qu'il tient ça de son frangin. Les yeux se plissent d'inquiétude, ce n'est sûrement pas pour parler de lui qu'il s'est déplacé aujourd'hui. Alors ça, non ! Qu'est-ce qu'Aël lui cache qui le pousse à détourner la conversation. Sans détour le plus jeune s'exprime : « Des potins, sérieux ? Moi je me suis déplacé pour le thé, qui avait l'air excellent soit dit en passant, pas pour raconter ma life ! » Les perles noires rencontrent leurs jumelles et ne les lâchent pas, jusqu'à ce que l'aîné se décide à cracher le morceau.


(c) SIAL ;


I don’t think you know how your laugh makes my heart cry.
YOUR SMILE,
AND YOU.
Choi Aël
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8097-ael-levanter#246197
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Confidences sacrées -- Anan A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :  ⊱ Hanse ( Victon )
POINTS :  ⊱ 71
MESSAGES :  ⊱ 409
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/10/2019
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyVen 3 Juil - 20:19


|
Confidences sacrées ;
@Choi Anan


— Il ne pourra pas toujours fuir, Aël, son frère, sa famille, ses démons, Yunho. Ils reviendront ( t o u j o u r s ) pour lui rappeler que la vie n’est pas qu’un jeu et que le poison, il vaut mieux l’affronter que le repousser. Les sentiments sont pudiques dans son cœur, l’enfant qui ne s’exprime jamais à ce sujet ( à son sujet ). Il a tout, le candide, la gloire, l’argent et la reconnaissance, mais rien n’est jamais suffisant, bonheur incomplet car l’âme demeure seule, les bras sont vides d’une chaleur qu’il ne peut pas remplacer ; pas même avec ces amants éphémères, lors de ces nuits où Aël n’existe plus, quand les illusions prennent le dessus dans les esprits. Aël qui n’est plus ce rappeur, ce frère, ce meilleur ami, qui n’est plus que pantin, pauvre personnage qu’il s’essouffle à jouer pour ne rien montrer. Il a peur de ses vieux démons qui s’égarent dans la pénombre, qui observent le gamin grandir, la nécrose qui dégouline de ces mains puissantes et pourrissantes. Mais Aël est archange, Aël est lumière lorsque la nuit tombe, lorsque qu’on n’entend plus que lui sur scène, rage qui s’extirpe de ses lèvres, les pleurs d’une âme qui laisse sortir les maux face à ce public qui n’en a certainement ( r i e n ) à faire de lui.

Anan est si différent et pourtant, il vient toujours à calmer les interrogations de l’aîné, apaiser ses craintes et l’âme, qui pourtant, se meurt à chanter cette ode à l’amour pour l’ami qui ne devrait jamais être plus que ce qu’il est aujourd’hui. Les entrailles se tordent de douleur, alors qu’il cherche à éviter le sujet, enfant qui veut cacher ses doutes et ses peurs, comme si c’était la plus terrible les bêtises. Les lèvres qui se tordent aux mots du plus jeunes, alors qu’il porte sa boisson à ses lèvres pour tenter de rafraichir les mots asséchés dans le fond de sa gorge, eux qui se fond attendre. « Excuse nous princesse. » Qu’il lâche ironiquement, avant qu’il ne finisse par le rattraper, il ne pourra pas toujours éviter le sujet, l’amour et les mystères qui planent autour de lui.

Le soupir s’extirpe de ses lèvres, parce qu’il ne sait pas comment lui expliquer, il ne sait pas quels mots utiliser pour exprimer ses sentiments et ses émotions envers celui qui brise ses espoirs. « Je suis amoureux. » Et la nouvelle qui pourrait être bonne ; ne l’est pas réellement alors que le regard se perd dans le liquide chaud dans sa tasse. Il se mord la lèvre, n’ose même pas affronter le regard de son frère. « De Yunho. Mais c’est pas réciproque. Il préfère les femmes. » Les belles, les séduisantes et ça fait si mal à sa fierté, à son ego comme au myocarde qui loupe quelques battements. « Ce n’est pas grave. » Qu’il souffle en relevant la tête, souriant de nouveau.

Ce n’est rien.

(c) SIAL ;


- - Éphémère
Choi Anan
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8824-nananas
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Confidences sacrées -- Anan 1baff8e6a3b842f277adf2d68643efa0
AVATAR :  ⊱ choi soobin (txt)
POINTS :  ⊱ 204
MESSAGES :  ⊱ 165
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 14/04/2020
AGE :  ⊱ 20
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyMar 14 Juil - 18:10


|
Confidences sacrées ;
@Choi Aël


— Une princesse, ça le fait rire, Anan, plus que de raison car il sait bien qu'il est le petit prince de la fratrie. Couvé, choyé par ses parents, mais bien plus par son grand frère, Aël, l'ange gardien. Et les pupilles prennent une allure féline alors qu'elles dévisagent l'aîné. Sous la paille, les glaçons coulent faisant tinter le verre. Le temps semble s'être arrêter et il lève un sourcil, hésitant. Le plus âgé n'a pas l'air pressé, il prend son temps, réfléchi. Peut-être trop, parce que le brun jurerait voir le doute traverser les prunelles du frangin.

Alors il prend une gorgée de son soda, sirotant comme une diva en attendant que ça vienne, qu'Aël se décide enfin à parler. Un instant, il regarde ailleurs, manquant de s'étouffer lorsque les mots lui parviennent. Eh beh, s'il s'attendait à ça ! Il tousse le gamin, mais ne manque pas de partager son étonnement : « P'tin, il est sacrément fort ton thé... Je t'en prie continue ! » qu'il balance en faisant tourner les cubes de glaces. Et l'attention n'est plus sur la rue, mais belle et bien pendue aux lèvres du décoloré.

Il écoute, comme il sait si bien le faire. Il écoute, mais ce qu'il entend ne lui plaît pas. Que son frère ait un crush sur un rappeur à succès, Anan s'en fiche bien. Ce qui lui fait froncer les sourcils, c'est l'attitude d'Aël. Tsk tsk. La langue claque, désapprobatrice, et petit prince le coupe sans prendre de pincettes : « Depuis quand t'es aussi défaitiste ?! » Bien droit dans sa chaise, les yeux plissés d'un air sérieux, il ajoute : « Qu'est-ce que t'en sais qu'il aime les femmes ? Tu lui as demandé ? » Et le cadet, il ne lui laisse pas le temps de répondre : « On parle quand même de Yunho hyung, vu comment il se comporte avec toi... À ta place je me poserais des questions, genre vraiment ! »

L'ange baisse la tête, peut-être qu'il considère les propos du plus jeune. Et Anan, il sait pas trop s'il a bien fait d'ouvrir la bouche. Peut-être qu'il a été trop honnête, comme d'habitude ça sort tout seul, mais c'est pour son bien, non ? Petit prince est inquiet et le « Ce n'est pas grave. » qui chatouille ses oreilles n'arrangent rien. Le ton s'adoucit, alors qu'il pose sa main sur celle de l'âme sœur. « Fais pas genre que c'est pas grave. Ton sourire là, il trompe peut-être Yunho hyung, mais ça marche pas avec moi. »


(c) SIAL ;


I don’t think you know how your laugh makes my heart cry.
YOUR SMILE,
AND YOU.
Choi Aël
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8097-ael-levanter#246197
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Confidences sacrées -- Anan A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :  ⊱ Hanse ( Victon )
POINTS :  ⊱ 71
MESSAGES :  ⊱ 409
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 06/10/2019
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyDim 4 Oct - 21:50


|
Confidences sacrées ;
@Choi Anan


Et tu sais Anan, à nous deux, on pourrait attraper toutes les étoiles du monde. On pourrait devenir des pirates de l’espace à la conquête des merveilleuses comètes. Tu sais Anan, on pourrait être libre si tout un monde ne nous tombait pas dessus.

Anan, si tu n’étais pas là ;
J’aurais abandonné mille fois le combat.

Aël au myocarde pourtant si fragile sous cette carcasse, Aël qui ne sait en réalité, que vivre au travers des autres, au travers de Yunho et c’est sûrement pour ça que l’attachement est trop fort, c’est pour ça, que le palpitant s’acharne à battre pour celui qui ne semble en avoir à faire. Qui continue à effriter le battant jusqu’à ce que tout soit trop douloureux à porter. – Ca fait mal. Qu’il murmure intérieurement, mais le sourire persiste sur le visage angélique, pour tromper tout le monde, seulement Anan sait qu’il est faux, Anan sait qu’il ment et voilà la terrible vérité. Il souffre d’un terrible mal, l’amour. Depuis quand a-t-on le droit de baisser la tête chez les Choi ? Depuis quand a-t-on le droit d’abandonner ? Alors que la couronne est toujours au-dessus de leur tête. Soupir qui s’extirpe de ses lèvres alors qu’il ose réellement masquer son regard d’un voile soudainement bien triste. « Alors pourquoi il se vante toujours de ses exploits ? Pourquoi est ce qu’il joue avec moi comme ça ? » La voix qui se brise dans le fond de sa gorge et les poings serrés dans la paume de ses mains jusqu’à les rendre blanches. Délicate attention lorsque sa main vient se poser sur la sienne et que le regard ose de nouveau venir affronter le sien. « C’est juste que… C’est difficile de rester à ces côtés alors qu’il y a tout ça autour. » Alors que je l’aime, mais je n’ose pas le crier au monde, alors que mes yeux ne viennent chercher que lui dans la foule. « Jsuis foutu, hein ? » Rire ironique qui s’extirpe alors qu’il vient sortir une cigarette de son paquet, l’allume une fois coincée entre ses lèvres. « J’espère que tu ne souffriras jamais d’amour Anan. »

Car je ne veux pas voir tes ailes s’arracher.

(c) SIAL ;


- - Éphémère
Choi Anan
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8824-nananas
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Confidences sacrées -- Anan 1baff8e6a3b842f277adf2d68643efa0
AVATAR :  ⊱ choi soobin (txt)
POINTS :  ⊱ 204
MESSAGES :  ⊱ 165
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 14/04/2020
AGE :  ⊱ 20
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan EmptyLun 12 Oct - 18:25


|
Confidences sacrées ;
@Choi Aël


— L'inquiétude, toujours, lorsqu'il s'agit d'Aël. Petit Prince voudrait voir l'Ange réussir, être heureux, enfin. Parce qu'il le mérite, Aël, il a travaillé si dur pour en arriver là, sacrifié tant de choses, qu'un peu de bonheur ne saurait lui être refusé. Et les mots, bien que crus, n'ont pas pour but de le blesser. Au contraire, ils sont honnêtes, à l'image du cadet. Empreints d'une sincérité qui lui fait parfois défaut sur certains sujets. Il n'imaginait pas, Anan, que l'aîné se posait autant de question. C'est qu'il voudrait avoir réponse à tout pour l'apaiser, hors tout ce dont il est capable, s'est de supposer. « Je sais pas... Peut-être que lui aussi se pose des questions, ou peut-être juste qu'il est con ! »

Il aimerait rire de sa dernière hypothèse, mais il arbore cet air sérieux. Cette expression lui fait froncer les sourcil à force de trop réfléchir. Pensif, à l'idée que Yunho puisse jouer volontairement avec les sentiments de son frère, Anan secoue la tête. « Faut vraiment que tu lui parles, que vous tiriez ça au clair... » Le soda se rappelle à lui et la paille entre les lèvres, il ajoute : « … Autrement l'un de vous finira par être blessé, et on sait tout les deux qui ce sera. » Les orbes cherchent un semblant de réponse chez les voisines, mais elles n'y voient que le doute et un manque d'assurance.

Alors, la main sur celle du frangin, il tente de le rassurer. « Nan, nan t'es pas encore foutu. » D'un geste tendre, Anan serre cette main qu'il a longtemps suivi partout : « Pas tant que je suis là ! » Le sourire est sincère, réconfortant et dans son ombre, il y cache son secret. Parce qu'il y a des choses que le bruns aime garder pour lui, parce qu'il se fait du souci pour tout le monde, il ne veut inquiéter personne... Et surtout pas Aël. Alors sur le ton de la rigolade, il balance : « Tss, tu me prend pour qui ? J'suis pas aussi bête que toi pour tomber amoureux de mon meilleur ami ! » Taquine, la langue sort de sa cachette, tandis que le mensonge laisse un goût amer au fond du palet.


(c) SIAL ;


I don’t think you know how your laugh makes my heart cry.
YOUR SMILE,
AND YOU.
Contenu sponsorisé
Confidences sacrées -- Anan Empty
(#) Sujet: Re: Confidences sacrées -- Anan   Confidences sacrées -- Anan Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: