▲ up▼ down
12345
you hide me (sian)



 

regarde comme elle est jolie
la roulette fleurie ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! you hide me (sian) 359353108

OBLIGATOIRE ( #`⌂´)/┌┛
le Recensement de 2020 !

tu peux maintenant te promener dans le jardin aux fleurs
et on te propose un petit jeu tranquilou : qui est le plus ? d'HM (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
8 931 pts
ego
12 921 pts
shadow
8 247 pts
student
9 425 pts
citizen

regarde comme elle est jolie
la roulette fleurie ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! you hide me (sian) 359353108

OBLIGATOIRE ( #`⌂´)/┌┛
le Recensement de 2020 !

tu peux maintenant te promener dans le jardin aux fleurs
et on te propose un petit jeu tranquilou : qui est le plus ? d'HM (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
-38%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + sucette, goupillon et ...
30.99 € 49.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Hongdae
Partagez

 you hide me (sian)


Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  102
MESSAGES :   ⤳  141
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptySam 18 Avr - 1:16
you want me
haru, sian



envie de célébrer l'amour ressenti, de prendre du plaisir en sa compagnie. évidemment, les activités suggérées n'exigeaient rien de physique. parce que sian n'était pas prêt, que haru ne l'était pas plus. ils avaient décidé de voguer lentement, de prendre leur temps. parce que ces choses là n'étaient pas à gâcher. ils s'étaient éloignés pendant trop de semaines pour se jeter à l'eau sans penser. haru, il trépigne d'impatience. projets sur lesquels il a passé son week-end. les cours qui sont trop nombreux, les devoirs aussi. examens terminés pour la plupart, heureusement pour lui. cela veut dire plus de temps à consacrer à sian, à eux.

veste sur ses larges épaules, adossé contre un pilier du métro. il a l'air distrait parce que ses yeux sont rivés sur l'écran. il attend que sian le rejoigne pour passer un moment ensemble et célébrer l'amour comme il se doit. évidemment, ils ne pouvaient pas faire comme tous les autres couples. se tenir par la main, se regarder amoureusement. certains voyaient une invitation à la haine, une provocation. et haru ne s'était pas encore délesté de ses peurs. impossible pour lui d'être libre et de ne pas penser au regard des autres. peur d'être jugé qui le hantait, impossible d'y remédier.

il se laisse surprendre par la présence de sian. c'est naturellement qu'un sourire se peint sur son visage, désormais vif et empli de couleurs. « t'es là. » qu'il souffle, sans pour autant dire autre chose parce qu'ils sont en public. l'affection doit être mise de côté. il ne peut pas suivre les autres et se balader avec bouquet de fleurs et chocolats; pourtant il est certain que sian aimerait. dualité en lui, en eux. haru qui suggère qu'ils quittent le métro pour les rues, l'air un peu plus frais avec quelques rayons de soleil. ils font quelques mètres et haru mentionne le programme. son corps frôle celui de sian à chaque pas ou presque. le sourire est solaire, sincère. il s'éteint pourtant lorsqu'il croise un regard familier. elle. une camarade de classe, celle qui avait assisté à la scène avec sian. et s'il veut l'ignorer, elle en décide autrement. elle se plante à côté d'eux alors que haru allait suggérer qu'ils entrent dans ce restaurant au menu spécial pour aujourd'hui. « salut. » réplique t-il lorsqu'elle leur fait place. mais tout de suite, les choses ne se passent pas comme il le veut. ses longs doigts graciles viennent autour de son bras et elle demande. qu'est-ce que tu fais là ? il n'a pas le temps de répondre qu'une nouvelle question émerge. vous vous êtes réconciliés ? ne me dis pas que c'est pour la saint valentin. s'exclame t-elle, pour la plaisanterie mais haru ne rit pas à l'intérieur. ses yeux dérivent sur sian et la panique s'empare de lui.

il a peur.

 
@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  104
MESSAGES :   ⤳  264
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptyDim 26 Avr - 0:15
you hide me
haru, sian



et toutes ces pensées qui ne t’avaient jamais quitté depuis des années semblaient pouvoir se réaliser enfin. sian qui rêvasse, pendant les cours, pendant le déjeuner. tout le temps. l’esprit occupé par un seul et unique prénom, un seul et unique visage. haru, le sien. et tu te surprends à sourire tout seul parfois, parce que tu repenses à son sourire, à ses lèvres, à son contact sur ta peau. les images te reviennent et tu te perds dans ce monde où il n’y aurait que vous. ensemble. premier amour, premiers sentiments. personne ne t’aurait pensé aussi niais, et toi-même tu refuserais de l’avouer.

le quatorze février. la fête des amoureux. tu voudrais faire croire à un jour comme les autres, à une date qui se répète tous les ans et que tu n’avais jamais passé en couple. mais la vérité c’est que tu l’attendais depuis, que tu voyais passer les jours et fondre ceux qui te séparaient de cette fameuse date. nerveux peut-être, comme lorsque l’on passe toutes ses premières fois. tu voulais essayer de calmer, de te convaincre qu’il n’y aurait rien de spécial : en vain. t’étais pressé, tu ne tenais plus en place.

est-ce qu’aujourd’hui ce serait différent ?
est-ce que vous devriez continuer à vous cacher ?


tu chasses toutes tes interrogations pour aller prendre les transports. tu savais bien que ce n’était pas aussi simple, que tu en demandais trop. c’est bien pour ça que tu ne te plaignais jamais devant haru. tu ne voulais pas lui dire à quel point tu voulais être proche de lui en public, parce que tu savais que ce n’était pas raisonnable. et que tu n’aimerais pas sa réponse.
il était arrivé en premier. tes lèvres s’étirent tandis que tu te rapproches à la hâte. t’es heureux comme ça, avec lui. vos regards se croisent et tu sais que ses yeux ne voient que toi. tu le suis, laisse aller ton enthousiasme devant le programme de la journée. vous auriez bien pu faire n’importe quoi, ce n’était pas le plus important. être tous les deux pour la st-valentin, c’était ça qui comptait. et puis haru s’arrête avant d’entrer dans le restaurant, son sourire s’éclipse. tu tournes ton attention sur un visage étrangement familier qui te revient après quelques secondes de réflexion. la jeune femme s’approche, ton petit copain la salue. et ton sourire aussi s’estompe lorsqu’elle s’empare du bras que tu voudrais bien prendre toi aussi.
mais elle, elle pouvait le faire.
et visiblement haru n’avait pas de problème lorsqu’il s’agissait d’elle. c’était une fille.
tu assistes à la scène sans rien dire. elle demande ce que haru fait là, elle n’attend pas sa réponse avant d’ajouter une autre remarque. et tu sais que c’était une question à ne pas poser. tu sens les regards sur toi, et tu ne veux pas croiser les prunelles de celui que tu aimes. tu ne veux pas lire ce qu’il pense, tu ne veux pas y voir sa panique.
« on s’est croisés par hasard. »
mensonges.
et tu savais que c’en était qu’un seul parmi tous ceux que tu devras dire.
parce que personne ne devait savoir.
parce que haru ne voulait pas.
et elle a son bras accroché au sien comme si c'était à elle qu'il appartenait, « ahah, je me disais bien que c'était impossible » elle continue à rire, et toi tu fixes haru sans rien dire.

 
@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  102
MESSAGES :   ⤳  141
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptyLun 27 Avr - 3:57
you hide me
haru, sian



il était heureux. d'être avec lui, même si ce n'était pas de la meilleure des façons. haru, il se conterait de ce qu'ils pouvaient avoir. peut-être qu'un jour, cela changerait. qu'ils auraient plus, librement. les mentalités étaient pourtant difficiles à faire évoluer. il le regrettait chaque jour un peu plus, n'ayant pas le courage de tout s'avouer. pourtant, il oublie tout ou presque lorsque sian est à ses côtés. sourires réciproques, du moins avant qu'ils ne la croisent. son coeur qui manque un battement, pas pour quelque chose de louable. presque anxiété lorsque sa voix résonne, qu'il sent son bras autour du sien.

remarque blessante, stressante aussi. panique qui s'immisce en lui, ambiance anxiogène. haru qui essaie de sourire mais tout sonne faux. regards sur eux, chaque geste qui semble scruté. prise presque ferme, impossible à échapper sans éveiller l'attention. tout homme voudrait une jolie fille à son bras, pas vrai ? tout homme mais pas lui. pas quand sian était à ses côtés et qu'il ne savait même plus mentir pour les protéger.  

le garçon ignore son regard, il se contente de répondre pour eux. il ne trahit pas leur amour. il ment et haru s'en sent coupable. sian voudrait le dire, lui pas encore. il n'est pas prêt, lâche comme au premier jour. « oui, on s'est croisés par hasard dans le métro. » confirme t-il, rajoutant même un minime détail pour rendre le tout plus crédible. sourire faussé, sian peut le voir mais pas elle. elle ne le connait pas assez, heureusement. il peut feindre l'illusion. il peut gagner ce combat.

nouveau coup asséné sur leur relation. je me disais bien que c'était impossible. une remarque qui ne le laisse plus poser les yeux sur sian. il y a comme la honte qui se mêle à tout, sentiments mitigés. elle rit, de quoi rendre haru encore plus pathétique. il sent le regard de sian posé sur lui, fort et il ne veut pas lire sa déception. il préfère éviter les orbes précieuses, répliquer subtilement. « et toi, tu viens rejoindre ton copain ? » souffle t-il, faisant mine d'ignorer ce détail ou de l'avoir oublié. haru vient ensuite décoller le bras de la jeune femme du sien, un grand sourire sur les lèvres. le ton joueur pour masquer son réel ressenti. « attention, je voudrais pas qu'il interprète mal notre amitié. » amitié, insistance sur le mot. parce que si sian devait officiellement n'être qu'un ami, elle serait ça ou moins. elle n'aurait pas droit à plus puisque sa présence était éphémère et que haru s'en fichait. il rit légèrement pour alléger la rencontre. « c'est lui là-bas ? » demande t-il en désignant un homme de ceux que les femmes apprécient.

et alors qu'il a réussi à prendre un peu ses distances, son bras se pose autour des épaules de sian. il voudrait tant s'excuser pour toutes les situations chaotiques qu'il subissait. « on va profiter de l'amour des autres et manger au restaurant. » rôle trouvé, haru qui le joue presque fièrement. ses yeux ayant retrouvé leur éclat, son coeur s'étant calmé après s'être libéré d'elle. il ne lâche pas sian, il n'a pas envie de se décoller de lui de nouveau. son geste pouvait paraître amical et il ne voulait plus qu'elle s'approche.

il avait quelqu'un à aimer.
et ce quelqu'un était à ses côtés.


@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  104
MESSAGES :   ⤳  264
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptyLun 27 Avr - 20:35
you hide me
haru, sian



lui tenir la main, pouvoir prendre son bras, le prendre dans tes bras ou déposer tes lèvres sur les siennes. toutes ces choses que tu voulais faire avec lui, parce qu’elles t’étaient interdites. en réalité tu n’étais pas particulièrement tactile en public, mais savoir que tu ne pouvais pas choisir de l’être avec celui que tu aimais était le sentiment le plus frustrant du monde. et elle. elle, elle avait le droit. avec elle c’était normal. personne ne se retournerait dans la rue, personne ne chuchoterait, il n’y aurait pas de regards indiscrets ou de remarques désobligeantes. si haru avait été avec une fille comme elle, alors il n’aurait pas peur de tout ça. si haru avait aimé une fille, si ce n’était pas toi. ce serait plus simple, non ?

tu mens. vous vous êtes croisés par hasard. qu’est-ce que vous feriez là un 14 février sinon ? c’était forcément ça. et puis elle semble y croire, comme si la vérité ne pouvait pas être autrement. ton regard se pose sur ton aîné, lui ne te regarde pas. il change le sujet, lui parle d’elle. il s’éloigne ensuite de la jeune fille, faisant naître un sourire sur le coin de tes lèvres que tu dissimules difficilement. et ça te fait plaisir de voir haru les rejeter ces filles, parce qu’il était à toi. tu tournes ton attention sur un garçon un peu plus loin devant vous que ton copain venait de désigner. « oui c’est mon copain ! » elle dit en faisant de grands signes de la main au jeune homme qui s’approche ensuite de vous.
au même moment haru passe un bras sur tes épaules alors que tu étais resté silencieux depuis un petit moment déjà. tu le laisses faire sans croiser son regard pour autant. qu’est-ce que c’était ce sentiment ? frustration, culpabilité, insatisfaction. et malgré toutes les bonnes paroles que tu peux te répéter, toutes les belles promesses que tu pourras lui faire. au fond, tu n’avais pas envie de mentir. que ce soit à ses amis, aux tiens, ou au reste du monde. et c’était égoïste, c’était capricieux, c’était puéril. mais tu n’arrivais pas à te convaincre de penser autrement.

tu ne gâcherais pas tout aujourd’hui.
tu ne lui prendrais pas la tête.
tu ne voulais pas d’une dispute, tu voulais juste passer du temps avec haru.
tu devrais y arriver, pas vrai ?

« oh, vous aussi vous mangez ici ? » regard d’effroi, à peine déguisé. c’était une blague, pas vrai ? « on mange aussi ici tous les deux. ils font un menu spécial st valentin aujourd’hui pour les couples. » tu ne réponds rien, t’écartant de haru, retirant son bras au passage pour entrer dans le restaurant en levant les yeux au ciel. tu ne voulais pas parler davantage avec l’amie de ton aîné, tu les laisserais discuter dehors. tu n’étais pas venu pour ça. gamin, les bras croisés, tu demandes une table pour deux à l’entrée avant de te diriger seul vers celle-ci sans attendre celui avec qui tu voulais partager ton repas de st valentin.

tu l’aimais.
tu l’aimais tellement.
c’est parce que tu l’aimais tellement que tu ne pouvais pas t’empêcher de réagir comme ça.    

 
@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  102
MESSAGES :   ⤳  141
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptyMar 28 Avr - 3:07
you hide me
haru, sian



bataille contre ses propres peurs et ses sentiments. haru, il voulait offrir mieux à sian sans pour autant en être réellement capable. il n'avait jamais réellement été avec quelqu'un, du moins pas à ce point. les sentiments existaient depuis longtemps et ils n'avaient fait que les concrétiser, rendant la situation encore plus intense. sian ment à cause de lui, pour lui. et lui, il ne peut que répliquer faiblement. s'éloigner d'elle, physiquement. la repousser, mentalement en mentionnant ce garçon qui pourrait juste être un passant. il a besoin d'avoir la chance de son côté. il ne peut pas tout assumer du jour au lendemain. il a déjà peur de la réaction de son père, autant que de celle de sa défunte mère. le maudissait-elle du haut du ciel ? il se le demandait souvent, craignant la réponse plus qu'il ne voulait.

elle confirme que l'inconnu est bien son petit ami, faisant même des signes pour qu'il les rejoigne. conversation étrange, son bras posé sur sian. haru qui essayait de protéger ce qu'ils avaient sans éveiller les soupçons. il ne le repousserait pas comme la dernière fois, les choses avaient changé. silence de sian, que lui qui parle et elle qui répond.

et puis au lieu de disparaître, nouvelle question. les yeux écarquillés, comme s'il s'agissait du plus grand crime que de manger ensemble le jour de la saint-valentin. haru ressent l'hostilité, la curiosité malsaine sur la nature de leur relation. et il a envie de se battre pour eux. parce que c'est pas juste. mais la peur le paralyse encore, les qu'en dira t-on aussi. ragots qu'elle pourrait semer partout, commère de grande envergure. « oui. » confirme t-il, soutenant son regard sans vriller. un déjeuner était un déjeuner. elle n'en ferait rien. « on sait, on compte en profiter. » elle rit de sa réponse, surprise palpable. mais ce ne sont pas tant les mots mais plutôt la disparition de sian. sian qui a retiré son bras, défait sa prise pour s'envoler les yeux levés vers le ciel. « je dois rejoindre mon ami. » excuse toute trouvée pour couper court.

vraiment étrange votre relation. commente t-elle, ses propos soutenus par les yeux trop occupés à le scruter de son petit-ami.

« à plus. » lâche t-il, se ruant déjà vers l'intérieur. sian était assis et il le repéra facilement. seul, mauvaise mine sur le visage. le doux sourire avait disparu, contrariété palpable. haru se sent déjà désolé pour tout. « désolé, elle prend facilement la tête. » souffle t-il dans un presque murmure en la voyant passer la porte. il était presque en colère contre sa camarade puisqu'elle lui rappelait cette société coincée dans le temps, celle qui l'empêchait d'assumer. le serveur arrive avec le menu et haru sent son regard sur eux deux. raclement de gorge, comme pour lui suggérer d'arrêter de les dévisager. boissons commandées, plats qui le sont rapidement aussi. leurs mains qui se touchent sous les cartes, gestes discrets qui leur sont autorisés. elle n'est pas si loin d'eux, malheureusement. « beaucoup de gens nous regardent. » commente t-il, n'aimant pas particulièrement toute cette attention. « je vais devoir attendre ce soir pour t'offrir mon cadeau. » sourire difficile à masquer, haru qui continue de le contempler. sa main, il voudrait la serrer. ses lèvres, les embrasser.


 
@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  104
MESSAGES :   ⤳  264
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptyMer 20 Mai - 20:01
you hide me
haru, sian



gamin capricieux qui ne peut pas s’empêcher de bouder à la moindre contrariété. et pourtant tu voudrais faire des efforts, mais c’est plus fort que toi. il y avait cette jalousie avec laquelle tu avais longtemps pris la tête ton aîné avant même que votre relation ne devienne ce qu’elle était aujourd’hui, et maintenant il y avait ça. mais en réalité ce mauvais caractère cachait surtout ton attachement pour haru et tous les sentiments que tu lui portais. peut-être que tu ne savais tout simplement toujours pas comment les gérer. lorsque tu ne les pensais pas réciproques, et aujourd’hui que tu savais qu’ils l’étaient, dans les deux cas il y avait toutes ces émotions incontrôlables qui te surpassaient et que tu n’arrivais jamais à garder pour toi.

tu étais entré dans le restaurant tout seul et tu savais que c’était idiot. pourquoi est-ce que tu étais contrarié au juste ? ce n’était la faute de personne si vous aviez croisé cette fille devant le restaurant, et encore moins si elle venait manger ici elle aussi. le seul point positif auquel tu n’avais pas pu t’empêcher de penser, est le fait qu’elle soit venu accompagnée. avec un garçon. elle n’était pas intéressée par haru alors, un problème de moins. alors que tu te perdais dans tes pensées, ton copain venait te rejoindre à la table en s’excusant pour la situation qui vous était tombée dessus tout à l’heure. c’est pas ta faute. tu devrais lui dire, mais tu croises les bras et fait la moue. tu finis quand même par hocher la tête et te détendre un peu lorsque le serveur arrive à votre table. tu ne remarques pas tout de suite son regard particulier sur vous, absorbé par la carte des plats. mais en entendant haru se racler la gorge tu relèves ta tête, prenant à nouveau conscience de la fatalité de votre condition. sian à nouveau contrarié. vous commandez vos boissons, ensuite vos plats, et le serveur s’en va pour vous laisser à nouveau seuls. seuls, pas vraiment parce que vous sentez les regards furtifs qui se perdent sur vous. qu’est-ce qu’ils devaient tous se dire ? est-ce qu’ils se posaient des questions sur votre relation ? c’était injuste. pourquoi est-ce qu’ils s’octroyaient le droit de vous juger, alors qu’en réalité vous vous aimiez tout simplement. beaucoup de gens nous regardent. tes prunelles se replongent dans celles de haru alors que ton attention était concentrée sur la table. tu sais, toi aussi tu avais remarqué. tu voulais ajouter quelque chose, mais haru est plus rapide que toi. lorsqu’il évoque un cadeau, tes yeux s’écarquillent et tes lèvres s’étirent dans un sourire enfantin et sincère. « un cadeau ? » des étincelles pétillent dans les orbes qui ne quittent pas celles de ton amoureux. « qu’est-ce que c’est ? » une voix enjouée qui sonne un peu plus forte que tu ne l’aurais voulu. et sans contrôler ta joie ta main agrippe la sienne, comme impatient qu’il réponde à ta question. et puis soudain votre environnement te revient et ta prise devient moins assurée tandis que tu romps le contact visuel. « tu veux que je te lâche la main… ? » tu demandes dans un murmure, tu pinces tes lèvres entre elles, ton attention de nouveau sur la table.        

 
@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  102
MESSAGES :   ⤳  141
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptySam 23 Mai - 0:39
you hide me
haru, sian



amie oubliée. une excuse murmurée parce qu'il ne peut rien faire d'autre. pris au piège dans ce tourbillon, haru qui ne peut pas se défendre ; lui comme sian à vrai dire. le garçon se contente d'être muet face à lui, moue sur le visage et ses bras croisés. il le trouve adorable mais choisit de ne pas le dire. il ne voulait pas qu'ils se disputent pour rien ou simplement le froisser. leur relation en elle-même était déjà un problème assez compliqué à gérer. ils n'avaient pas besoin de complications, l'un comme l'autre. haru leur offre du répit en remettant implicitement le serveur à sa place. leur présence ici ne regardait personne. pas les employés, pas les clients et encore moins les passants. peur qui se personnifie, l'attention de beaucoup sur eux. des murmures qu'il sent, des regards insistants mais il ne capitule pas, haru. il ne fait rien de mal, il mange juste au restaurant et sian est là. c'était un jour comme les autres, pas vrai ?

commentaire plus par habitude que par envie. constat fait à voix haute, sourire taquin sur ses pulpeuses. sian semble revenir à la vie, c'est du moins ce que haru juge en voyant l'esquisse sur son visage. « je te le dis pas. » réplique t-il immédiatement, amusé par l'audace de sian. il n'était parfois qu'un enfant, un qui le faisait rire et pour rien au monde il ne changerait cela. sian est réellement enjoué face à son regard attendri. haru se laisse toutefois surprendre par sa main qui prend la sienne, dans un élan de joie. un geste anodin mais vu leur situation, tout semblait avoir une portée plus grande.

il se sent un peu timide et voit que sian revient à leur réalité. tristesse du moment, de ses yeux qui quittent les siens. et le murmure lui parvient. « non mais j'ai peur. » soufflé dans un murmure aussi discret. peur d'être jugé parce qu'ils le sont. peur que tous comprennent. peur que lui aussi comprenne. haru resserre sa prise autour de la main de sian, ignorant le reste du restaurant même si tout brûle à l'intérieur de lui. son courage s'arrêtait ici, pour le moment. il avait peur d'être plus explicite en public.

les quelques secondes semblent être une éternité. haru finit par revenir à lui, attrapant son verre pour en boire une gorgée. « je sais que je peux pas t'offrir beaucoup. » pas devant les autres. il avait encore du mal avec cette différence ; bien qu'une partie de lui se fiche totalement. contradiction interne lorsqu'il pose les yeux sur sian et se laisse attendrir par chacun de ses gestes. les plats arrivent bientôt et le repas sonne. pour les seules oreilles de son amoureux, il s'autorise un petit murmure. « joyeuse saint valentin. » sourire sincère sur ses lippes. pincement au coeur de n'être qu'un lâche mais il apprenait encore à dompter ses peurs et ce qui allait avec. le chemin restait long et sinueux mais impossible de troubler la cadence choisie.

 
@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  104
MESSAGES :   ⤳  264
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptySam 23 Mai - 13:09
you hide me
haru, sian



quand haru évoque ton cadeau, tu t’emballes. les yeux qui pétillent et cet air enfantin qu’on retrouve sur ton visage. tu voulais savoir ce que l’aîné avait prévu pour toi, et tu n’avais pas envie d’attendre pour le découvrir. alors tu demandes avec empressement, tu prends sa main sans même t’en rendre compte et ta voix s’élève un petit peu. haru répond rapidement qu’il ne te le dira pas, et tu fais la moue, faussement vexé alors qu’en réalité tu t’y attendais évidemment. et puis prenant conscience de ton geste enjoué et surtout pas réfléchis, tu relâches la pression sur la main de ton copain. les gens autours, les autres. vous ne pouviez pas vous montrer aussi tactile. tu baisses les yeux, murmures. est-ce qu’il préférait que tu lui lâches la main ? cette fois tu t’attendais à une réponse positive. tu n’aurais pas insisté, tu aurais compris. après-tout haru avait été clair avec toi dès le début, tu ne pouvais pas lui en vouloir à chaque fois que la situation te contrariait.

non, mais j’ai peur. ton relèves tes prunelles, surpris. tu ne dis rien, ne t’attendant absolument pas à ce que ses doigts accentuent leur prise. et c’était comme si toute ta frustration s’évaporait d’un coup, comme si tu devenais plus léger. tous tes questionnements et prises de tête paraissaient lointain. ce genre de moment. comme si le monde s’arrêtait de tourner et que vous étiez bloqués dans un bout d’éternité rien que tous les deux. ce n’était pas particulièrement long, pas court non plus. il n’y avait plus personne dans la salle, plus de client, plus de serveur. il n’y avait que ce contact entre vos mains, haru, son regard, ses lèvres. les papillons dans ton ventre. ce genre de moment où malgré tout ce qui pouvait paraître compliqué et embêtant semblaient sans importance face à tous les sentiments qui vous animaient. tu l’aimais tellement. tu pouvais bien faire ça pour lui. attendre. accepter. être mature pour une fois.  

les paroles de haru vous ramènent sur terre et le temps se remet à tourner. tu t’en veux presque de lui faire dire ça, de lui faire penser ça. encore à cause de tes prises de tête, de tes caprices. tu n’apprenais jamais, tu ne changeais pas. tu finissais toujours par redevenir le gamin que tu étais. mais tu essayais au moins, et ce serait trop facile sinon. et avec haru tu savais que rien n’avait jamais été facile, si ce n’était l’évidence de vos sentiments. tu ne réponds pas. tu aurais voulu lui dire que ce n’était pas grave, qu’il n’avait pas besoin de s’excuser, mais les mots restent coincés à tes lèvres. et avant qu’ils ne puissent sortir le serveur arrive avec vos plats. un sourire sincère maquille ton visage, impatient à l’idée de manger ce menu spécial st valentin qui venait d’arriver à votre table. haru chuchotes et ton sourire s’agrandit, presque timide. « joyeuse saint valentin. » tu lui réponds sur le même ton avant de prendre une première bouchée de ton plat.

pendant le repas tu oublies la situation qui te faisait tant réfléchir pour simplement profiter de l’instant. tu n’avais pas besoin de tenir la main de haru ou d’être particulièrement proche de lui. c’était comme d’habitude, vous étiez à l’aise. tu retrouvais la relation qui t’avait fait tomber amoureux à tokyo déjà et tellement d’autre fois ensuite. le temps du repas tu avais oublié les regards, et eux-mêmes avaient finis par ne plus faire attention à vous. c’était peut-être ça la clé. ne plus faire attention. des deux côtés, l’un finissant par conduire à l’autre. après l’entrée, le plat et avant que le serveur ne vienne prendre vos assiettes, tu demandes : « t’as encore faim ? je pense que j’ai besoin de marcher un peu avant de prendre un dessert. » tu tiens ton ventre, prenant conscience que tu voudrais digérer un peu avant de pouvoir reprendre quelque chose.  
       

 
@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  102
MESSAGES :   ⤳  141
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptySam 23 Mai - 20:47
you hide me
haru, sian



pression relâchée sur sa main, sian qui semble surpris de ses mots. la confession qui se fait et le garçon n'y répond rien mais haru sait qu'il comprend. qu'il sait. les plats font leur apparition et haru parle de nouveau. sourires sincères qu'ils s'offrent, sian qui lui souhaite aussi une joyeuse st valentin. haru, il n'en avait pas passé beaucoup avec quelqu'un. c'était peut-être la première qui comptait vraiment puisque le lycée n'avait plus d'importance à ses yeux. coeurs niais qui battent à l'unission, le repas commence et évidemment les paroles sont banales. bouchées qui s'enchaînent et le temps défile, lentement mais sûrement. le repas n'est pas gâché par leurs incertitudes, heureusement. haru se sent peut-être mieux qu'à son entrée dans le restaurant. il a progressivement flouté le reste de la salle, les regards sur eux semblent s'être dissipés même s'il sait pertinemment que les jugements restent.

plats débarrassés, la voix de sian s'élève. « on sera mieux dehors. » réplique t-il, un sourire aux lèvres. sian tient son ventre, l'air légèrement idiot mais haru ne peut qu'en rire. « c'était bon au moins ? » qu'il dit, le visage rieur. ils discutent encore un peu avant que haru ne se lève pour payer. il revient ensuite pour récupérer sian et ses affaires. il aimerait lui prendre la main mais il se contient, choisissant d'être politiquement correct devant les autres. incertitudes trop grandes encore, le temps qu'il lui fallait. ils retrouvent l'air frais de l'extérieur. hot pack sorti de sa poche pour le donner à sian. « si t'as froid..» soufflé au creux de son oreille alors que les enseignes défilent sous leurs yeux.

ils avancent dans les rues et les minutes défilent, les paysages aussi. street food visible mais haru repère l'endroit qu'il cherchait après avoir tourné dans quelques ruelles. avenue qu'ils retrouvent et avec celle-ci, le fameux marchand de glaces avec beaucoup de parfums. il y était déjà allé plusieurs fois, en soirée comme plus tôt. sa main attrape la manche de sian et il l'entraîne à l'intérieur. « fais-moi confiance pour le dessert. » soufflé alors que la vitrine leur fait face et que les parfums sont trop nombreux pour qu'il se décide instantanément. haru finit toutefois par porter son choix sur une glace au marron, étonnamment présente. il ajoute à ce premier parfum vanille, chantilly et fraises. il laisse sian commander avant de régler le tout. il ne pouvait pas lui offrir monts et merveilles mais il espérait que cela soit assez.

desserts récupérés poliment, aucune place à l'intérieur. ils se retrouvent dehors, comme deux malheureux abandonnés. « on peut aller manger chez moi, si t'es d'accord. » parce qu'en ce jour particulier, tous les autres lieux seraient bondés. des cinémas aux cafés, il n'y avait pas de réelle place pour eux. et puis dans leur cocon, ils pouvaient être intimes l'un avec l'autre. les baisers et autres marques d'affection avaient leur place.

ils avaient leur place.

 
@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  104
MESSAGES :   ⤳  264
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptySam 23 Mai - 22:08
you hide me
haru, sian



l’estomac bien rempli, tu t’assoupies presque sur ta chaise en demandant à haru s’il avait encore faim. tu ne disais pas non pour un dessert, mais tu avais besoin de te dégourdir les jambes avant. le serveur vint récupérer vos plats terminés et haru semble être du même avis que toi. « c’était super bon. » tu dis en souriant sincèrement. en réalité tu n’avais pas de point de comparaison en termes de rendez-vous de st valentin. c’était ta première fois avec quelqu’un.

encore une première fois que tu passais avec haru.

tu n’avais jamais été en couple assez longtemps pour fêter les 14 février, et en y réfléchissant bien, tu n’avais jamais été avec quelqu’un avec qui tu avais eu envie de fêter un 14 février, jusqu’à haru. après quelques minutes, l’aîné se lève pour aller payer. tu le regardes au début avec un air interrogatif, mais finalement tu le laisses faire. quand il revient récupérer ses affaires et toi au passage, tu ne peux pas t’empêcher de rire. il prenait son rôle très au sérieux. « merci pour le repas. » tu souffles, toujours avec ce sourire qui ne te quitte définitivement plus. vous prenez la direction de la sortie avant que rapidement l’air froid de l’hiver ne vous accueille. et comme si ton copain lisait dans tes pensées, alors que tu ne t’étais pas encore plaint du changement de température, il sort un hot pack de sa poche avant de te le tendre. et toi tu voudrais encore une fois te moquer du rôle qu’il semblait jouer à la perfection, mais les mots restent enfouies. tu te mords la lèvre en acceptant simplement, rougissant presque. bon, sian reprend toi. tu n’étais pas habitué à tous ces simples gestes affectueux de la part de haru. alors oui c’est vrai que vous ne vous teniez pas la main dans la rue, il ne criait pas qu’il t’aimait sur tous les toits, mais c’était plus subtile. c’était dans ses yeux, dans ses mots, dans les gestes les plus anodins. a chaque fois depuis que vous aviez décidé de vivre votre histoire. c’était le plus souvent silencieux, mais c’était là. tu pouvais le sentir. tu bafouilles des remerciements et avances le premier comme pour éviter qu’il ne remarque tes joues rougies.

vous faites votre chemin, bien content de pouvoir te bouger un peu pour digérer votre déjeuner. c’était agréable. tu ne savais pas vraiment où vous alliez, tu te contentais de suivre haru qui semblait avoir un endroit en tête. vous arrivez enfin devant une enseigne de magasin de glace. le brun te tire par la manche et encore une fois tu te laisses faire. comme un enfant devant une vitrine de jouets, tu regardes les étoiles pleins les yeux la multitude de parfums que le glacier propose. tu voulais tout prendre, mais n’était pas friand des mélanges étranges. lorsque haru passe sa commande le premier, tu grimaces face à ses choix en te moquant. vient ensuite ton tour et après quelques secondes supplémentaires de réflexion, tu finis par choisir. « hm, je vais prendre une chocolat blanc fruit de la passion s’il vous plait. » double parfum, simple. encore une fois haru décide de payer ta part et pendant qu’il est à la caisse tu fais rapidement le tour du magasin des yeux pour remarquer qu’il ne restait pas de place. vous vous retrouvez dehors, où avec vos deux glaces, haru fini par proposer de les manger chez lui. « d’accord ! » tu lui réponds trouvant que c’était une bonne idée. au moins à l’abris des regards vous pouviez vous comportez comme bon vous semblait. vous pouviez fêter votre st valentin à vous.  

emboitant le pas en prenant la direction de chez haru, tu lances un nouveau sujet de conversation : « t’étais pas obligé de tout payer, tu sais… » tu commences, « enfin ça me fait plaisir c’est sûr. mais on aurait pu partager. » après tout c’était vrai, tu n’étais pas une fille qu’il invitait au premier rendez-vous. les mains dans les poches, tu joues maladroitement avec tes doigts avant d’avoir le courage de prononcer tes mots suivants. « alors l’année prochaine… » tu dis d’une voix presque trop basse, puis reprends : « l’année prochaine c’est moi qui t’inviterai. »
       

@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  102
MESSAGES :   ⤳  141
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptySam 30 Mai - 13:26
you hide me
haru, sian



il y a les remerciements, les doux sourires et tout ce qui va avec. l'air froid qui pourrait presque être oublié tant haru reporte toute son attention sur sian. tant chaque mot, chaque geste compte plus qu'avec n'importe qui. mains qu'il veut réchauffer, que ce soit avec les siennes ou pas. haru qui se fait plus attentionné qu'il ne l'a jamais été. l'amour qui se traduit dans les détails, dans ses yeux qui se posent sur lui longuement en tentant de déceler ce qu'il y a dans chaque expression. haru subit toutefois le jugement de son copain lorsqu'il passe sa commande. audacieux de la part de quelqu'un qui commandait quelque chose de peu ragoûtant. le jugement est mutuel mais ils ressortent avec leurs glaces. proposition qui s'échappe. sian qui accepte. plus besoin de prétendre qu'ils n'étaient qu'amis.

le chemin se fait tranquillement alors que haru se prend à goûter sa propre glace. il aime ces parfums étranges ensemble. l'alliance parfaite selon lui. conversation qui recommence. « je le fais parce que j'en ai envie. » qu'il souffle, touché par l'attention de sian envers son porte-feuille. il était plus âgé aussi, peut-être que ça jouait. « tu t'inquiètes pour mes finances ? » questionne t-il alors qu'il cherche à croiser son regard. « c'est mignon. » dit-il, à moitié moqueur. il ferait des extras si besoin. haru, il ne voulait pas s'embarrasser de pensées inutiles quant à des choses pratiques. il préférerait profiter de son sourire et de sa présence à ses côtés. et il se sentirait presque attaqué d'entendre la combinaison année prochaine. sian leur voyait un futur, de quoi réchauffer son coeur plus qu'un hot pack.

« alors t'en auras pas marre de moi ? » il se laisse surprendre par chaque parole. le garçon qui lui semblait différent de leurs premières retrouvailles. les minutes défilent et les bâtiments changent. le sien se profile et haru le contemple, au loin. ils sont loin du quartier des amoureux, de la ville bourdonnante. ici, c'est plus calme et ils peuvent être plus sereins. soleil haut dans le ciel mais eux vont retrouver l'intérieur. « on devrait partir quelques jours. » peut-être à busan ou plus près. juste à un endroit où personne ne le connaîtrait.

haru monte jusqu'à sa porte, qu'il ouvre avant de faire rentrer sian ; dans ces lieux qu'il connaissait déjà. « ma glace a un peu fondu. » malgré l'hiver, la marche ne lui avait pas été bénéfique. haru pose son pot sur la table du salon et attire sian dans ses bras. « joyeux saint valentin. » encore, mais cette fois-ci ses lèvres capturent les siennes. parce que ça vaut encore plus que ses mots.


@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you hide me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  104
MESSAGES :   ⤳  264
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) EmptySam 30 Mai - 23:39
you hide me
haru, sian



devant la boutique tu fais remarquer à haru qu’il n’avait pas besoin de tout payer. ça te faisait plaisir en soi. c’était peut-être sa manière de prendre soin de toi. il ne pouvait pas t’offrir ce que les petits copains offraient généralement, il ne pouvait pas te tenir la main ou t’embrasser en public. mais les regards il pouvait, les mots aussi. il pouvait t’inviter au restaurant et t’offrir le dessert. alors c’était bien comme ça, tu l’aimais comme ça. « mais non, c’est pas ça. » tu répliques en riant, tu sais qu’il te taquine. tu lui expliques que tu voudrais l’inviter l’année prochaine. tu hésites au début, tu ne sais pas si c’était trop ambitieux. est-ce que haru y pensait lui aussi ? les jours qui passent, les semaines, les mois qui s’écouleront, et les années ensuite. est-ce que haru s’imaginait encore avec toi ? toi, tu ne pouvais plus t’imaginer sans lui. alors oui, peut-être que c’était excessif ? peut-être que tu vivais tout en grand, trop grand ?
ton premier amour.

« je sais pas, ça dépend. » tu taquines à ton tour. « parce que je suis exigeant tu sais. » tu dis d’un ton faussement hautain. les pas s’enchaînent. vous marchez dans la rue, la discussion se perd un peu partout. et c’était agréable. de pouvoir parler de tout et de rien avec un haru qui était devenu plus qu’un ami. et plus vous entrez dans le quartier de l’aîné, et moins nombreuse est la foule amoureuse. c’était plus calme, peut-être plus intime maintenant que vous étiez presque seuls dans la rue. on devrait partir quelques jours. les mots prennent un court instant avant de te paraître clairs. tu voudrais répondre quelque chose, mais tu ne dis rien au début, un peu surpris. partir quelques jours ? rien que tous les deux ? tes lèvres s’étirent dans le genre de sourire qu’on n’arrive jamais à refréner. alors ce genre de chose n’arrivait pas qu’aux autres ? « ce serait cool ! » presque trop enjoué à cette idée, un gamin.

lorsque vous arrivez dans l’appartement, tu repenses déjà à toutes ces fois où tu avais passé le pas de la porte. tu connaissais bien les lieux maintenant, presque habitué à y passer des nuits. tu t’approches de haru, imitant ses gestes pour toi aussi regarder l’état de ta glace, et alors que tu t’apprêtais à lui répondre, il t’attire dans ses bras. « attend ! » tu dis, ton pot encore dans la main tandis que ton torse touche presque celui de ton copain. « ça va couler… » doucement, tes mots recouverts par les célébrations de haru. tu souris, et n’attendant encore une fois pas ta réponse, il t’embrasse comme pour donner suite à ses mots. tu romps le baiser, toujours ce même sourire aux lèvres avant de poser ton pot de glace sur la table, et venir ensuite passer tes bras autour de sa nuque. c’était mieux comme ça. « joyeuse saint-valentin. » les lèvres qui s’unissent encore. puis encore.

tu finis par t’asseoir sur le canapé. « on peut regarder un film ? » reprenant ton pot, pressé de manger ton dessert. tu plonges une première cuillère et savoures. tu te retournes ensuite vers haru. « je peux goûter la tienne ? » tu demandes, honnêtement curieux du mélange improbable qu’il avait fait. « je te ferais goûter la mienne aussi si tu veux. »  

       

@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Contenu sponsorisé
you hide me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you hide me (sian)   you hide me (sian) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: