▲ up▼ down
12345
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)



 

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  octobre 2020

Nouveau contexte réécriture totale du contexte, visant à l'améliorer et le rendre plus interactif et inclusif tout en conservant les bases qui font l'identité de HM. lire le contexte.

Nouvelles modératrices Deux nouvelles membres intègrent le staff en tant que modératrices. Bienvenue à Lee Mimi (Lizzie) et Jung Nayoung (Caroline)

Design nouveau design et nouveau codage pour ce mois d'octobre. Si vous rencontrez des bugs n'hésitez pas à en faire part à Park Bo Ra.

gestion du personnage nouvelle organisation dans la gestion des personnages, pensez à reposter vos fiches si besoin !

popularité et points mise en place de la jauge de popularité dans le journal de bord des personnages. pour en savoir plus, c'est ici : réputation

nouvelles sociétés les sociétés sont mortes, vive les sociétés ! 5 nouveaux groupes voient le jour. Pour savoir lequel est fait pour toi, c'est par là : recevoir son groupe et sa couleur

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<


Partagez

 IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)


 :: seoul :: Gangnam
Lee Mado
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8585-lee-mado-madmax#266214
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) KX7Is9A5_o
AVATAR :  ⊱ — lee ji eun (iu)
POINTS :  ⊱ 607
MESSAGES :  ⊱ 1047
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/03/2020
AGE :  ⊱ 22
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptyJeu 26 Mar - 20:51


|
rule your mind,
or it will rule you
ft @kang rei


— Chaos de voix qui résonnent en un millier de brisures, elles s'étalent sous sa carcasse lui donnant des envies d'échappatoire, la poussant dans cette antre où les débâcles font office de spectacle festif ; reniant les habitudes sous l'audace passagère.

Impact.

Une collision presque cordiale entre ses phalanges et une mâchoire qui se trouvait malheureusement dans la trajectoire. Pauvre désinhibé qui a osé confondre ses fesses avec un accoudoir, tout du moins c’était le bafouillage qui s’est embrouillé au bout de ses lèvres après qu’elle ne l’ait transpercé d’un regard plus noir que la voûte céleste suspendue là haut. Les picotements qui lui traversent le poing sont presque suffisants pour transformer l’impulsion en un faux regret, mais Mado ne s’offre pas le luxe de la réflexion et s’éclipse en un clignement de paupières. Aussi rapidement qu’elle s’est mélangée à la foule, elle s’en dessoude. Va trouver refuge vers un semblant de calme que ses tympans accueillent avec délice. Encore vrombissants des basses grésillantes et saignées par des airs qu’elle ne peut même pas faire semblant de tolérer.

Les lèvres foutrement coincées au rebord d’un verre qui ne suffit pas à étancher cette soif qui lui assèche la trachée, c’est la poussière de l’ennui qui s’est déposée. Ses pupilles s’égarent pour probablement la centième fois vers l’amas pestilentiel de corps qui se mélangent, à la recherche de ces visages qui ne soulèvent pas la bile aux lèvres, mais rien.

Le tourbillon qui lui remue la vision n’est pas assez furieux, et les chatouilles de l’ébriété se font bien trop désirer pour délier les langues et amuser un esprit ennuyé. Marche de la défaite qui l’emmène jusqu’au dehors où seules les âmes égarées titubent dans une traversée tumultueuse ; le zéphyr nocturne lui mord la peau jusqu'aux os. Tant mieux, que son esprit lui chuchote. Seule avec l’organe qui palpite sous les côtes et les néons bleuâtres à en érafler la cornée. Pléiades de jurons lorsque l'envie irrépressible de nicotine vient titiller l'organisme en manque, elle aurait dû s'arrêter (encore) - demain ou hier - mais certainement pas ce soir.

Mais elle la voit l'ombre prodige qui se détache sur le macadam de sa douce lueur salvatrice, cibiche au bec, dos tourné, épaules affaissées : la liqueur sucrée remède universel à une réserve de coutume la pousse droit sur lui « Excuse-moi ! T'aurais une clope à me dépan-.. oh ! » les yeux se plissent incertains devant les traits familiers, rejetés qui ce soir prennent une forme étrangère — les braises de son hostilité s'élèvent pour se fondre dans le regard qui le percute froidement « Rei ! » elle le découvre visage blafard, annonce d'une tempête à l'horizon, mais elle est trop pressée Mado, pour s'attarder sur les reflets changeant qui zèbrent leur rencontre « T'es venu chercher un de tes poulains égarés ? C'est que ça doit prendre un temps fou d'être le Clark Kent de Séoul. » le sarcasme qui retrouve le chemin de sa langue est bien plus agréable que n’importe quelle boisson qui s’est engouffrée dans son œsophage de toute la soirée. Un tout petit plus que sa manière bien particulière de le saluer, à coup de rétorque sanglante, suffisante pour aiguiser les ongles.
(c) SIAL ;



CAUSE I KNOW THAT THERE'S GOTTA BE SOMEBODY OUT THERE. THERE'S GOTTA BE SOMEBODY SOMEWHERE WHO NEEDS COMPANY. AND IT'S COMFORTING TO KNOW. I CAN'T BE THE ONLY ONE WHOS'S LONELY TONIGHT. NO, I CAN'T BE THE ONLY ONE WITH NOBODY TO CALL. THIS CITY MAKES ME FEEL SO SMALL.
Kang Rei
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) 875738243b0cdbc1bcb698074d334a5d6e3ac2b6
AVATAR :  ⊱ kim jisoo
POINTS :  ⊱ 665
MESSAGES :  ⊱ 314
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 23/02/2020
AGE :  ⊱ 25
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptySam 28 Mar - 13:37
it's future rust
and future dust

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩



longtemps, il l'avait regardé; ce fichu verre. si des déboires terribles la bouche démoniaque avait osé commander, l'espoir que le corps empêche de la boisson quelques sévices restait entier ((à défaut de sa dignité)).

longtemps, il l'avait regardé: ce doux poison à la saveur sublime du péché. là, innocemment devant lui déposé... dans son téléphone pourtant, nombreux numéros à contacter dans l'élan naïf d'être sauvé. incapable de demander de l'aide, à se croire capable de s'en tirer ((seul)).

parce qu'il lui a demandé de partir, elle et ses sortilèges désemparés;
parce qu'il l'a abandonné, frère qui dans la nuit s'est volatilisé;
parce qu'il lui a tant manqué, ce verre! compagnon désanchanté.

longtemps, il l'avait regardé; ce fichu verre! le deuxième, un peu moins. à en oublier le quatrième... perte de contrôle; de sensation! que de mourir au compte goutte peut être bon.... ((à craindre tout de même d'être aux yeux d'autrui, incorrigible déception)). et dans ce bar trop rempli, il craint de croiser connaissances, amis. le pas ne titube pas, contrairement à l'esprit qui divague dans le tumulte d'un alcool que rei vient à rêver clairvoyant. clope extirpée du paquet, feu aux poudres qu-

« excuse-moi ! t'aurais une clope à me dépan-.. oh ! »

cerveau en brume, incapable de faire le lien ((entre cette voix, ce minois et son destin)). l'oeil vide qu'il la toise, le coeur éteint à se donner vaguement des airs de rien... puis ça le frappe, ça le cogne si fort qu'il en trébucherait presque; de l'intérieur tout du moins.

« rei ! »

yuta; yuta. voilà qu'il ne pense plus qu'à ça. regret piquant que d'avoir consommé au risque de perdre celui qu'il se doit d'aider. car si il venait à le perdre ((lui aussi)); si il venait à le perdre! peut-être que ce n'est pas son chagrin qu'il irait noyer. main mécanique décroche la cigarette des lèvres après avoir tiré dessus comme un fou ((faut tenir le coup)). l'soupir qui ne veut même pas prétendre apprécier la croiser.

« t'es venu chercher un de tes poulains égarés ? c'est que ça doit prendre un temps fou d'être le clark kent de séoul. »

son jeu futile, il l'éclaterait bien sur les pavés. y a un regard qui se pose sur ses yeux trop sombres dans la nuit trop froide; y a un sourire mauvais qui se dessine alors qu'il laisse la cendre tomber à leurs pieds.

« t'as rien de mieux à faire? »

loin, loin de moi.
sans un regard en arrière.

« même en soirée, c'est ça qui te fait kiffer? faire chier les gens, jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus te saquer? »


rire léger;
c'est horrible
c'est jouissif
c'est cruel
c'est paisible
((plus rien à perdre;
rien à gagner))

eh rei;
on dirait que t'es bourré.
son visage, il le rapproche de la petite poupée ((d'une haleine que personne ne peut tromper)).

« permets moi de t'offrir du grand spectacle! voilà! regarde... avec ça, tu devrais bien te marrer. »

d'une gestuelle approximative, l'homme fait mine de saluer... tentative foirée, car cette fois il manque de justesse de chuter. ça le fait rire de plus belle! qu'elle est drôle, cette prestation à pleurer!



Lee Mado
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8585-lee-mado-madmax#266214
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) KX7Is9A5_o
AVATAR :  ⊱ — lee ji eun (iu)
POINTS :  ⊱ 607
MESSAGES :  ⊱ 1047
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/03/2020
AGE :  ⊱ 22
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptyLun 30 Mar - 15:45


|
rule your mind,
or it will rule you
ft @kang rei


— Rei, le visage placardé au milieu du trottoir blafard, qui annonce le cyclone à l’horizon. Mado se découvre insolente à son contact, s’approche de lui mi-titubante mi-assurée, les sens brouillés par un whisky bon marché. Si c'est pas pervers, ce contentement qui grimpe dans ses joues, le sourire cruel fendant le visage blessé. Elle est satisfaite de le voir, Mado. Cet homme qu'elle aime détester avec chaque foutue fibre de sa personne. Moche mais vrai, c'est symptomatique d'à quel point elle est elle-même si fucked up. Quand il la pique de ses mots, boum, la résurrection de la charogne, et le ton qui devient serres pour mieux percer et écorcher. A la pétasserie primaire de Mado, Rei répond pétasserie et demi. Elle cherche, provoque, s’ennuie de la longueur du détonateur qu’elle manipule de ses paumes brutes.

L'épouvantail s'approche, elle ne flanche pas la Lee devant ses airs troublés, les pupilles dilatées comme des étoiles en fin de vie : le seul résultat qu’il obtient c’est une nouvelle rivière de sarcasme qui dégouline de sa bouche quand elle devine les stries de sa précédente altercation.

« Quel putain d'hypocrite tu fais. »

le rictus jugement qui étire les lippes, et l’écho d’un ricanement sombre qui secoue la gorge comprimée. C’est peut-être le début d’une pointe de remords qui remue les neurones, ou bien simplement les vapeurs toxiques de son souffle trop proche. Mais les éclats cinglants se scindent face au théâtre accablant du chien galeux, c'est d'un triste, c'est d'un ennui, c'est d'un cliché qui la ferait presque détourner le regard. Mais elle n'y arrive pas, reste plantée de son air glacial, elle n'est pas simplement embarrassée, c'est autre chose qui saborde : culpabilité doucereuse d'un esprit torturé.

Et quand la réponse se fait entendre, ce sont les mains qui répondent. Tremblantes  de l’incertitude, trahissant les intentions nouvelles. D’une impulsion souterraine qu’elle semble extirper de ses entrailles même, elle s'avance à l’instant même où elle voit la silhouette funèbre fléchir, prête à rattraper.

Il se reprend, de justesse.
Et elle recule furtivement.

« Jm'en fiche qu'on me saque pas Rei. » vague haussement d'épaules mensonger « Moi au moins je triche pas. » elle voudrait tant, tourner les talons Mado, le laisser tel un train hanté qui déraille, des fantômes à découper dans la brume ; les éventrer sans même les effrayer. Et Yuta ? — les souvenirs de leur guerre mondiale de l’amour remontent à la surface, elle se concentre sur le challenge d’inventivité émotive qu’il lui faut pour étouffer madame Jalousie au creux de son estomac. Elle déglutit. Les canines se plantent répressives à l'intérieur de sa joue , elles retiennent le poison qui manquerait de s'échapper. Parce que Yuta. Le bain révélateur de la maladie dévoile certaines personnes sous un visage étonnant, les bienveillants, les courageux, les solides. Les sordides aussi...

« Qu'est-ce que, qu'est-ce qui t'arrive ? »

Il la pense némésis de sa misère, spectatrice satisfaite se délectant de sa défaite, prête à baisser le pouce du haut de son perchoir ; mais son regard est fuyant, la voix tressaute d'un râle d'inquiétude camouflé sous l'antipathie d'usage.
(c) SIAL ;



CAUSE I KNOW THAT THERE'S GOTTA BE SOMEBODY OUT THERE. THERE'S GOTTA BE SOMEBODY SOMEWHERE WHO NEEDS COMPANY. AND IT'S COMFORTING TO KNOW. I CAN'T BE THE ONLY ONE WHOS'S LONELY TONIGHT. NO, I CAN'T BE THE ONLY ONE WITH NOBODY TO CALL. THIS CITY MAKES ME FEEL SO SMALL.
Kang Rei
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) 875738243b0cdbc1bcb698074d334a5d6e3ac2b6
AVATAR :  ⊱ kim jisoo
POINTS :  ⊱ 665
MESSAGES :  ⊱ 314
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 23/02/2020
AGE :  ⊱ 25
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptySam 25 Avr - 2:11
it's future rust
and future dust

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩



-"quel putain d'hypocrite tu fais."

ô pauvre enfant si tu savais; à coups de mensonges qu'il se constitue, dans le marécage poisseux de croyances auxquelles il ne se raccroche plus. des années qu'il est censé avoir arrêté de se mettre la misère; mais ce soir, c'est avec un plaisir bâtard qu'il se tue, sans égard pour ses propres prières. 'fais ce que je dis, pas ce que je fais. moi je trinquerais à ta santé, pendant que j'y serais.' il veut lui arracher son sourire à la gamine, celui qui lui va si bien lorsqu'elle lorgne cruellement sur son air de bon à rien. comme pour mieux l'entrevoir qu'il s'est approché, comme dans l'espoir malsain de voir chez elle un reflet commun ((celui de ceux que l'on ne peut sauver, de ces êtres foireux ne pouvant se racheter)). mais même elle! de son insolence, son égocentrisme et ses airs de tchoin incapable de sortir de l'adolescence! même elle vaut plus que lui et ses conneries, sous les rayons de la nuit.

-"jm'en fiche qu'on me saque pas rei... moi au moins je triche pas."

ça lui arrache un sourire las, alors que sur ses pieds toujours il peine à tenir droit. voix de la sagesse qu'elle s'incarne ce soir; à jamais ne se prétendre plus sympathique qu'elle n'est, impossible de se faire avoir il est vrai.

-"qu'est-ce que, qu'est-ce qui t'arrive ?"

l'oeil vide se repose sur la donzelle; putain! il est encore plus défoncé qu'il ne pensait... voilà qu'il croit l'entendre s'enquérir de son état de santé. une première depuis qu'ils se sont rencontrés.

-"mado... pourquoi tu me demandes ça? depuis quand tu as quelque chose à foutre, dis moi?"

ça le tue;
ça le fout en l'air.
dieu! ça l'exaspère...
qu'en cette soirée damnée
même elle, de lui!
mado puisse avoir pitié.


elle est presque belle, sa gueule déformée par des relents d'intérêts. à en vomir; juste là, contre ses pieds. rei s'en retient pourtant, car peut-être sur ses bons sentiments il va avoir besoin de jouer... si jamais! par miracle; elle venait à garder ses secrets. l'esprit embrouillé, il ne parvient pas à lui demander. à supplier pour un élan de charité. à la miséricorde, peut-être qu'en fait il préfère la moquerie... il s'en voudrait presque: d'en face d'elle, à cette heure... ne pas capable d'être gentil. lui qui toujours à su lui offrir de l'empathie, prenant plaisir à voir le chaton qui rugit. les rôles semblent inversés, et c'est sa propre attitude qu'il subit. l'horreur, de laisser place à une sorte d'autre qui lui.

-"tu ferais mieux de rentrer chez toi. dans ce coin aussi tard y a pas que des gars sympas. ouais... prend ça, et casse toi."

difficilement, il extirpe une clope de son paquet et la dépose entre ses doigts. presque, il voudrait s'excuser. d'être comme ça. un déchet, un raté, qui prochainement décevra le pauvre yuta. ((je te jure mado, je veux pas. j'y arrive juste pas)). une main maladroite se dépose sur la crinière de jais, glisse; volubile. il se dit que ses cheveux, ils sont si doux qu'il pourrait y perdre les doigts. puis voilà qu'il s'écarte, s'apprête à repartir d'un bon pas... une seconde, il songe à jouer la carte de la sûreté, qu'il serait bon de rentrer chez soi! sauf que déjà, il la sent son odeur dans les draps. pas une seconde supplémentaire de réflexion n’influencera sa décision; dans le bar qu'il vient à peine de quitter le pauvre garçon va se réfugier... écrouler son corps contre un siège, ses coudes contre le comptoir. pour survivre; encore une tournée de poison ((car il fait trop mal de penser le soir)).




Lee Mado
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8585-lee-mado-madmax#266214
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) KX7Is9A5_o
AVATAR :  ⊱ — lee ji eun (iu)
POINTS :  ⊱ 607
MESSAGES :  ⊱ 1047
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/03/2020
AGE :  ⊱ 22
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptyJeu 23 Juil - 20:42


|
rule your mind,
or it will rule you
ft @kang rei


« Détrompes-toi je m'en fiche. » elle exhale lourdement « Je te demande parce que t'es toujours là avec ta gueule de bon-samaritain alors qu'au final j'avais raison. T'es aussi bidon que n'importe qui. » haussement d'épaules faussement détaché tandis que le regard s'éloigne pour parfaire la prétendue indifférence, est-ce si important que ça ? D'avoir raison. Mado au fond, elle aurait voulu qu'il lui donne simplement tort, elle l'observe du coin de l'oeil, rescapé d'un crash en lui-même. Les papilles de ses émotions sont en alerte maximum, au fin fond de ses os elle sent l'inquiétude palpable d'un spectacle déjà auparavant imposé à sa vue. Pas par lui cependant. Cette nuit elle assiste au désastre en direct : il devient un autre lui. Cette idée pulvérise le courroux habituel de ses instincts méfiants, l'ombrage renaît sous la mélancolie qu'elle assume mal, le myocarde harnaché de cynisme.

Elle le regarde tanguer, silencieuse, sous son crâne brûlant, les flocons ne fondent pas mais les remords eux glapissent au bord de ses tempes — elle n'a jamais prétendu être cette main charitable qu'il tend sans arrêt à son prochain. Elle n'a pas ses facultés d'altruisme tant son être demeure tout entier préoccupé par les proches qu'elle materne parfois jusqu'à étouffement. Il n'a plus de place pour les autres. Alors elle ne trouve rien à dire face à son canot qui part à vau-l’eau, dérivant vers des contrées obscures qui ne lui sont hélas pas inconnues. Quelle malchance, pense-t-elle tandis qu'il se rapproche, d'être tombé sur elle. Il lui faudrait plutôt un expert en espoir pour en débusquer la moindre particule. La Lee ne peut lui offrir que des bouées de sauvetage crevées. A ses iris absentes elle ne parvient à répondre qu'un battement de cils curieux, si le recul est d'ordinaire instinctif - presque vital - elle reste inerte de cette main qui se perd entre ses mèches, elle laisse ses doigts voguer dans une autorisation muette qu'elle ne s'explique pas encore, les regarde faire presque déconnectée de l'instant. Il y a quelque chose de terriblement douloureux dans le timbre de sa voix, plus rien n'a de sens, et lorsqu'elle s'apprête à tourner les talons, un poids lourd comme une enclume s'abat sur elle lui interdisant de bouger : Yuta. La culpabilité l'emprisonne, la pousse à rebrousser chemin vers les souillures alcoolisées.  

Les anciennes faiblesses se réveillent, avec l'ultime conviction que les astres s'allumant sous sa chair ne sont en rien l'oeuvre de ses démons, de vieux souvenirs papillonnent dans son estomac « Boire seul c'est minable. La même chose. » réclame-t-elle au barman en s'invitant sur le siège voisin du sien, son visage à présent vidé d'émotions néfastes, un soupir las franchit ses lèvres qui s'autorisent, sûrement à regrets, un serment fatal « Je dirai rien à mon frère détends-toi. » elle ne le connait que trop, et c'est parce qu'elle le connait qu'elle choisit de lui épargner une vérité qui ne ferait que le précipiter dans un passé qu'il peine à distancer. Il ne sera pas, encore une fois, le radeau de la Méduse d'un rescapé aux crocs invisibles, elle descend son shot en miroir du néo-vampire à ses côtés ; enclenchant un jeu qu'elle pas sûre de pouvoir remporter. « Bois je m'en cogne, je suis pas une de tes brebis galeuses devant qui tu dois faire le mec clean et à qui la vie chante. Alors... - Pourquoi ce soir ? » aux brisures de l'aube ils pourront déguiser les aveux en chimères nocturnes, brume saumâtre qu'elle effacera pour retourner dans le confort de l'ignorance, des profondeurs de ses engrenages une soudaine incertitude traverse ses poumons.

— et elle ne lui infligera pas ce sourire surentraîné à la compassion qui fout la trouille.
Elle n'est pas de ce genre-là.
Crispée et froide, elle lui ouvre la fenêtre de l'évasion à la vérité crue. Sans filet de secours, seulement le lâché-prise de la descente sous terre.

(c) SIAL ;



CAUSE I KNOW THAT THERE'S GOTTA BE SOMEBODY OUT THERE. THERE'S GOTTA BE SOMEBODY SOMEWHERE WHO NEEDS COMPANY. AND IT'S COMFORTING TO KNOW. I CAN'T BE THE ONLY ONE WHOS'S LONELY TONIGHT. NO, I CAN'T BE THE ONLY ONE WITH NOBODY TO CALL. THIS CITY MAKES ME FEEL SO SMALL.
Kang Rei
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) 875738243b0cdbc1bcb698074d334a5d6e3ac2b6
AVATAR :  ⊱ kim jisoo
POINTS :  ⊱ 665
MESSAGES :  ⊱ 314
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 23/02/2020
AGE :  ⊱ 25
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptyVen 2 Oct - 21:24
it's future rust
and future dust

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩



l'homme ne l'écoute plus ; se conforte à être l'ombre de lui même. plus simple d'exister à moitié ! trop complexe que d'être entier. les paupières sont lourdes - les soupirs las. à quoi bon entretenir cette conversation déjà ? mieux vaut qu'elle s'en aille, maintenant qu'elle a pu (( harpie divine ! )) se repaître du spectacle. lui la quitte sans davantage de fioritures, s'en va reprendre sa descente désenchanté sans un regard pour la petite poupée. prêt à trop vite l'oublier, elle et ses réprimandes ! vite, vite ! au détour de quelques gorgées âpres.

« boire seul c'est minable. la même chose. »

dégoût que d'entendre de nouveau sa voix (( soulagement ? )). peut-être que mal accompagné, la solitude sera plus simple à noyer.

« je dirai rien à mon frère détends-toi. »

nervosité soudaine - est-elle capable de lire dans ses pensées ? il craint d'être devenu livre ouvert avec l'alcool embrasant les chimères, joli liquide qui ne laisse qu'une carcasse amère. volonté sincère que de se croire mieux que ça ! ce tout en vidant son verre en une fraction de seconde. c'est les malheurs qui lui soufflent (( bois bois bois )).

mado, qu'est ce que tu fous encore là ?
jouer la madone, ça ne te va pas.

« bois je m'en cogne, je suis pas une de tes brebis galeuses devant qui tu dois faire le mec clean et à qui la vie chante. alors... pourquoi ce soir ? »

y a un rire qui s'échappe. ça y est ! elle se croit au dessus de tout ça. pourtant, en ces heures tardives rei n'a plus le courage de lui rentrer dans le lard. sur son visage il appose son regard -jugeur, à défaut de trompeur.

« qu'est ce que tu crois ? dis-moi ! vas-y. invente moi... pourquoi je fais ça ? pourquoi ce soir ? si tu tombes juste, je paye tous tes verres. »

théâtralement il désigne du bras les bouteilles diverses qui reposent derrière le bar, comme une promesse de faire chauffer la carte bancaire. si elle escompte pourrir davantage sa soirée en s'insinuant à ses côtés - autant voir ce que cette drôle de dame peut imaginer.






mais le maléfice demeure.
Lee Mado
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8585-lee-mado-madmax#266214
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) KX7Is9A5_o
AVATAR :  ⊱ — lee ji eun (iu)
POINTS :  ⊱ 607
MESSAGES :  ⊱ 1047
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/03/2020
AGE :  ⊱ 22
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptyDim 11 Oct - 18:48


|
rule your mind,
or it will rule you
ft @kang rei


Le rictus qui prélude l'acceptation du challenge déforme son joli visage ivoire en un masque des plus pernicieux ; révélations peintes à l'encre poison dans ses veines, Rei n'est pas le seul dont les orbes distraites sont éteintes de nuages alcoolisés. C'est cette expression là qui pousse Mad a flirter avec les dangers d'une compagnie qui ne lui évoque d'ordinaire que doux agacement si ce n'est indifférence, ce soir il ne peut plus si aisément la faire sortir de ses gonds, en-a-t-il même l'envie ? Rei impérial perd de son aura lumineuse contre le tableau sale et fissuré, ou peut-être brille-t-il au contraire plus fort lorsque le décor est à son image ? Les traits atrocement parfaits figés dans un masque de mépris enchanté, le sourire énigmatique de divinité païenne, les yeux noirs, froids. Et cependant, impossible de profiter correctement de la vulnérabilité de l'ange déchu, il semble presque la boire avec délice comme de la flotte pour un assoiffé.

Pourquoi fait-il cela ? la question lui a-t-elle ne serait-ce qu'effleuré plus d'une minute et demi les pensées ?

« T'inventer ? » son front se froisse de plis perplexes, mais la surprise n'est que relative, elle s'en amuse presque tanguant devant son verre les yeux hilares et la moue dubitative « Qu'est ce que je ne ferais pas pour quelques verres gratuits. » la prétention n'en est que plus crédible lorsque ses orbes lorgnent sur le calice pendu au bord de ses phalanges, désespérément vide. L'appel de l'avarice chante à ses oreilles sa délicieuse mélodie tentatrice, pourtant quelques minutes auparavant le paysage était des plus ternes, son apparition blasphématoire serait elle devenue consolation vagabonde ?  Distraction illusoire qu'elle nie pour une poignée de billets, sur les berges de ses illusions une roseraie de questions fleurissent en accéléré. Ambiance défilé de curiosités, plus rien de tangible ou de concret, elle n'a jamais été à l'aise avec l'imagination, il lui faut toujours de quoi se raccrocher, des paillettes de réalité pour parfaire l'univers rectiligne qu'elle s'est toujours imposée. Rei n'est pas comme ça, sylphe nébuleux il semble perdu dénué de son visage habituel, poétique et optimiste, c'est la face dramatique qui ressuscite ce soir.  

« Ton proprio t'a viré ? On a écrasé ton chien ? Tu t'es trompé de courroie de ventilo en bidouillant une de tes voitures ? » le sarcasme retrouve rapidement le chemin de ses papilles, elle ne peut pas établir un programme de rêves en le devinant simplement. « Pitié épargne-moi au moins le cliché du cœur brisé, si tu bois parce qu'une fille t'a quitté tu ne seras plus seulement un hypocrite mais aussi un gars vraiment pathétique. » pulsant dans ses veines la vérité vient lui rire au nez, n'a-t-elle pas elle-même été cette ombre coupante transformée sous le joug des amours perdants ? — elle a bien dépassé cela à présent. Oui ? (peut-être pas)

« Ce n'est pas si drôle que ça d'inventer l'autre. On voit ce qu'on veut voir, jamais plus. »

Elle recommande finalement sa prochaine tournée, le menton repose mollement dans le creux de sa paume et son regard se plonge dans le sien, « Alors dis moi, qu'est-ce que je suis censée voir ? » quel est le vrai Rei ? La machine à tourment se remet doucement en marche, peut-être veut-elle vraiment savoir.

elle soupire, est-ce toujours pour Yuta ?


(c) SIAL ;



CAUSE I KNOW THAT THERE'S GOTTA BE SOMEBODY OUT THERE. THERE'S GOTTA BE SOMEBODY SOMEWHERE WHO NEEDS COMPANY. AND IT'S COMFORTING TO KNOW. I CAN'T BE THE ONLY ONE WHOS'S LONELY TONIGHT. NO, I CAN'T BE THE ONLY ONE WITH NOBODY TO CALL. THIS CITY MAKES ME FEEL SO SMALL.
Kang Rei
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) 875738243b0cdbc1bcb698074d334a5d6e3ac2b6
AVATAR :  ⊱ kim jisoo
POINTS :  ⊱ 665
MESSAGES :  ⊱ 314
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 23/02/2020
AGE :  ⊱ 25
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptyMer 14 Oct - 0:27
it's future rust
and future dust

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩



expression changeante - avant même de l'entendre répondre, rei sait que la demoiselle va se prêter au jeu. face à l'appât du gain, il ne l'aurait pas imaginé si heureuse ! y a plus d'un démon attablé avec eux ce soir - satan travaille jusqu'à tard.

« t'inventer ?
qu'est ce que je ne ferais pas pour quelques verres gratuits. »


silencieux, il l'observe l'étudier. ses opales noires content déjà sur son visage quelques histoires - lisent sur sa mâchoire de drôles d'aventures ! ça le fait rire encore, alors qu'il reprend une gorgée de poison. là, tout de suite il voudrait lire ses pensées, être capable de comprendre le petit théâtre qui se joue dans sa tête. saisir exactement, comment fonctionne ce drôle de petit être.

« ton proprio t'a viré ? on a écrasé ton chien ? tu t'es trompé de courroie de ventilo en bidouillant une de tes voitures ? … pitié épargne-moi au moins le cliché du cœur brisé, si tu bois parce qu'une fille t'a quitté tu ne seras plus seulement un hypocrite mais aussi un gars vraiment pathétique. »

à ses mots épineux il lève son verre - dans le malheur, y a un sourire sincère. ça l'fait marrer de la voir ainsi le prendre de haut, elle qui de fausse fierté se pâme. à qui veut-elle faire croire que l'amour quiconque épargne ? aucun laissé pour compte dans les romances à pleurer, pas même les poivrots, les pimbêches ou les connards.

rei l'imagine, les yeux sombres d'un mascara coulant ; la bouche en cœur d'un palpitant dont on a pas voulu ; l'envie de crever mais la force au petit jour de la jouer 'comme avant'. le tableau ne lui procure aucune joie - un peu d'empathie, rien que ça.

« ce n'est pas si drôle que ça d'inventer l'autre. on voit ce qu'on veut voir, jamais plus. »

« ça veut dire que tu n'essayes pas assez, voilà tout. »

« alors dis moi, qu'est-ce que je suis censée voir ? »

« un peu de tout, et de rien à la fois. j'suis de ces pathétiques que tu railles, ceux qui sont capable de croire à l'âme sœur autant que de piétiner eux-mêmes les brides de bonheur. j'suis de ceux qui pleure par amour, par colère, par regrets. je suis la définition du pathétique qui te dégoûte ! mais tu sais mado, je me lamente pas pour une femme. je me lamente pour une sorcière. et je ne noie pas mon chagrin d'avoir été largué, je noie celui de l'avoir quitté. »

il se tourne vers elle - l'verre aussi vide que le cœur.

« ça y est, tu y vois plus clair ? »







mais le maléfice demeure.
Lee Mado
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8585-lee-mado-madmax#266214
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) KX7Is9A5_o
AVATAR :  ⊱ — lee ji eun (iu)
POINTS :  ⊱ 607
MESSAGES :  ⊱ 1047
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/03/2020
AGE :  ⊱ 22
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptySam 17 Oct - 12:25


|
rule your mind,
or it will rule you
ft @kang rei


La prose s'éventre, et d'une telle vidange la belle ne sait que faire, lippes figées sur le rebord du verre, regard tourné vers la foule incolore, et peut-être que c'est tout ce que tu mérites manque-t-elle d'ajouter d'un soupir. Cuirassée de cynisme, le myocarde anesthésié aux préceptes de la douleur, c'est un exercice de leurre, aliéner les bienfaits sentimentaux dans une urgence alimentée de déceptions en cadence. L'amour est une denrée étrange. Trop d'amour étrangle. Pas d'amour détruit. Ses yeux le découpent derrière les vapes alcoolisées, dessinent sur son doux visage le charlatanisme de conte de fées qu'il vient de lui livrer, à ses paroles au sens bridés elle tente d'amener un semblant de concret, mais Rei n'est pas comme elle. Mado n'a beau ne pas aimer les choses trop différentes de ce qu'elle est, elle en apprécie le spectacle, c'est un plaisir de voyeur. Parce que la vie des autres est un champ d’observation infini où les détails engrangés lui permettent d’avancer en elle-même comme dans une enquête criminelle. Elle ne se lasse jamais à contempler l'errance ou le malheur d’autrui tant il renseigne plus efficacement que n’importe quel docteur de l’âme sur ses propres désordres.

« Si c'était ton âme-sœur, pourquoi l'as-tu quitté ? »

Ton incrédule dénué de jugement, ça l'a surprend elle-même à l'écoute de sa propre voix, de ses propres pensées - elle peut en accuser les plaisirs liquides, ouf - la question la taraude face à l'incompréhensible inaccessible. Elle qui connait les affres de la jalousie, des remords amers décorant sa fierté d'un millier de perles salées, elle n'est pas de celles qui quittent avant d'être quittées. Elle s'accroche avec la ferveur du désespoir, noie les promesses fanées d'une amertume mal assumée. Pourtant il lui arrive à elle aussi de se tordre en courtisane effrontée, de murmurer des insanités pour attiser le désir, inventer un monde interdit où tout est crime, châtiment et rédemption. C'est ce qu'elle croit obtenir de l'amour physique —  une manière de s'affranchir, d'approcher au plus près ses blessures les plus immondes, de s'y vautrer, de les exorciser. Elle laisse le reste aux poètes, aux déchus, aux âmes revigorées des tourments amoureux. Comme Rei. N'est-ce pas ?

« Bof, c'est bien joli tout ça mais ça n'a pas vraiment de sens. » vraiment ? « Ça ne m’a jamais passionnée, moi, la philo. Tous ces gens qui se triturent les méninges sur le sens de la vie, Dieu, l’amour... La vie, on la décide, l’amour, on fait le bon choix, et Dieu, on y pense juste avant de mourir, c’est largement suffisant. »

parce que c'est aussi simple, les affaires de cœur, les affaires de cures,
ce n'est qu'une question de choix.

Sa voix se fend pourtant d'un hoquet hésitant, peut-être l'envie-t-elle un peu au fond, le pathétique.


(c) SIAL ;



CAUSE I KNOW THAT THERE'S GOTTA BE SOMEBODY OUT THERE. THERE'S GOTTA BE SOMEBODY SOMEWHERE WHO NEEDS COMPANY. AND IT'S COMFORTING TO KNOW. I CAN'T BE THE ONLY ONE WHOS'S LONELY TONIGHT. NO, I CAN'T BE THE ONLY ONE WITH NOBODY TO CALL. THIS CITY MAKES ME FEEL SO SMALL.
Kang Rei
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) 875738243b0cdbc1bcb698074d334a5d6e3ac2b6
AVATAR :  ⊱ kim jisoo
POINTS :  ⊱ 665
MESSAGES :  ⊱ 314
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 23/02/2020
AGE :  ⊱ 25
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptyLun 19 Oct - 15:55
it's future rust
and future dust

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩



« si c'était ton âme-sœur, pourquoi l'as-tu quitté ? »

la remarque est tellement drôle, que l'homme pourrait en pleurer ! pourquoi ? parce qu'il est là, incapable d'être roc à ses côtés l'empêchant de dériver. dans les larmes de sa belle, c'est son propre reflet qui s'est noyé; dans les trames de sa folie que son courage s'est étiolé ! peine épineuse sur ses épaules venait à enserrer son cou - et pour elle, il ne voulait pas être au cœur un autre coup. bel abandon par excellence ! ne voulant pas être un nouveau cauchemar par sa présence… même pourvu de poésie tout leur couple n'était plus que démence.

« c'est… compliqué. sa tristesse - sa tristesse me renvoyait la mienne, et je ne pouvais pas le supporter. je me suis senti retomber: dans tout ça.  »

trinquer pour les absents ; il lève son verre aux amours lancinants.

« je pouvais pas lui faire ça. »

happer les dernières gouttes du maléfice - tue moi joli calice.

« bof, c'est bien joli tout ça mais ça n'a pas vraiment de sens. ça ne m’a jamais passionnée, moi, la philo. tous ces gens qui se triturent les méninges sur le sens de la vie, dieu, l’amour… la vie, on la décide, l’amour, on fait le bon choix, et dieu, on y pense juste avant de mourir, c’est largement suffisant. »

il voudrait bien lui lâcher un sale « tu comprendras quand tu seras grande » ; mais dans ses convictions éparses, rei croit entendre une autre voix. celle de l'hésitation - celle qui n'accepte pas. « elle comprend mieux qu'elle ne le croit » qu'il songe pour lui-même. peut-être pas ?

« si c'est un choix, tu l'as déjà prit ? le choix d'aimer. le choix de désaimer. aussi simplement que ça ? »

il la regarde - curieux.

« je me demande si j'aimerais être capable de faire ça. »

de prétendre être muraille ; de s'incarner comme elle vile reine de glace ! qui donc sur son échine à osé égratigner ses passions ? il devait s'agir là, de drôles de garçons.





mais le maléfice demeure.
Lee Mado
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8585-lee-mado-madmax#266214
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) KX7Is9A5_o
AVATAR :  ⊱ — lee ji eun (iu)
POINTS :  ⊱ 607
MESSAGES :  ⊱ 1047
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/03/2020
AGE :  ⊱ 22
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) EmptyDim 25 Oct - 18:16


|
rule your mind,
or it will rule you
ft @kang rei


« Tu ne pouvais pas lui faire quoi ? Tu dis que tu l'as quitté pour son bien ? » le nez se fronce perplexe, plus que perplexe c'est la contrariété qui vient déformer ses traits délicats, la moue se tord en une grimace renfrognée, et Mad préfère détourner le regard plutôt qu'affronter la lâcheté qu'elle présume dans le sien. « C'est pas à toi de décider de ce qu'elle peut supporter ou non... c'est nul - » sa voix s'étouffe dans son verre, parle-t-elle encore de lui ? Ou de lui ?

L'esprit vacille, radeau ivre à la dérive elle flotte sur des souvenirs d'amours dévoués, une conversation dont elle perd le fil, perd le but, d'un hoquet elle redemande aux délices une dose supplémentaire de divagation ; c'est le dernier, oui ? Peut-être pas. Pour autant les mots se font suspects entre ses lèvres ébahies, deux visions à contre jour qui jamais ne s'accorderont, parce que Mado n'aime pas les émotions, elle trouve que c'est une perte de temps, d'énergie, une complaisance suspecte qui ne mène qu'à l'apitoiement. Elle n'a qu'un seul but dans la vie, réussir, et personne, ne peut l'en détourner. Et Rei lui — voilà qu'un rire muet lui échappe à cette pensée, Rei n'est qu'émotions, abandon, il exprime tout ce qui lui pèse telle une enclume dans sa poitrine, dévoile d'une simple interrogation les paradoxes qu'elle soulève.

« Le désamour... ? C'est plutôt facile en réalité, parfois il arrive avant même que tu le réclames, c'est le reste qui est compliqué à faire partir. » la douleur, elle, ne s'émousse pas. C'est étrange d'ailleurs, l'amour s'use, mais la douleur reste vivace. Elle change de masque, mais demeure. On finit rarement de regretter alors qu'on finit, un jour, d'aimer. La vie est mal faite.

« C'est une affaire de toute une vie. Tirer des lignes, tracer des frontières entre le possible et l'impossible, créer une distance qu'on s'interdit de franchir - » commente-t-elle lentement, les paroles se pressent sur sa langue, avec plus d'aisance qu'à l'accoutumée, mais tellement moins de retenue, elle ne saurait dire si ça lui plait vraiment. « - C'est plus simple quand tu établis des règles. Tu sais, j'aime les règles, je suis une femme qui s'incline devant les lois. Comme on s'arrête à un feu rouge. Il faut se fixer des limites dans la vie. Des distances entre nous et les autres. Pour survivre. »

« C'est ça votre problème, à toi et mon frère. » elle reprend, quittant son tabouret pour lui tendre la main, la descente est un peu trop brusque, le mouvement lui fait tourner la tête et elle met quelques secondes pour se stabiliser et retrouver la finalité de ses pensées « Vous ne savez pas bien gérer vos distances, vous donnez trop, et vous êtes alors toujours au bord du précipice. C'est comme si- c'est comme si vous attendiez le coup de vent qui vous fera tomber d'un côté ou de l'autre. »

(c) SIAL ;



CAUSE I KNOW THAT THERE'S GOTTA BE SOMEBODY OUT THERE. THERE'S GOTTA BE SOMEBODY SOMEWHERE WHO NEEDS COMPANY. AND IT'S COMFORTING TO KNOW. I CAN'T BE THE ONLY ONE WHOS'S LONELY TONIGHT. NO, I CAN'T BE THE ONLY ONE WITH NOBODY TO CALL. THIS CITY MAKES ME FEEL SO SMALL.
Contenu sponsorisé
IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
(#) Sujet: Re: IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei)   IT'S FUTURE RUST — and future dust (rei) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: