▲ up▼ down
12345
hiraeth, (hyosonn)



 

prend garde à nook ! ~
roulette new horizons ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

(EVENT) HM ft. Animal Crossing !
t'en rêvais ? on l'a fait (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! hiraeth, (hyosonn) 359353108

JEU -- viens voir si la pêche est bonne
ou si t'as l'âme d'un traider de navets (/^▽^)/
et viens choisir le rp de la semaine

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
6 989 pts
ego
9 684 pts
shadow
12 593 pts
student
7 651 pts
citizen

prend garde à nook ! ~
roulette new horizons ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

(EVENT) HM ft. Animal Crossing !
t'en rêvais ? on l'a fait (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! hiraeth, (hyosonn) 359353108

JEU -- viens voir si la pêche est bonne
ou si t'as l'âme d'un traider de navets (/^▽^)/
et viens choisir le rp de la semaine

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 :: seoul national university :: Locaux de la SNU :: Jardins
Partagez

 hiraeth, (hyosonn)


Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  hiraeth, (hyosonn) LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  547
MESSAGES :   ⤳  1640
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
hiraeth, (hyosonn) Empty
(#) Sujet: hiraeth, (hyosonn)   hiraeth, (hyosonn) EmptyLun 28 Oct - 23:45


and melancholy, i came out on the balcony. came out to change my thoughts at least by looking at a little of the city that I loved, a little movement on the street and in the shops.

comme une feuille morte d’automne dansant dans l’air piquant d’octobre, feuille tombée à la volée de l’arbre qui lui avait donné la vie, la demoiselle habituellement pleine de vivacité, errait sans but particulier, affrontant les bourrasques de la saison déjà bien entamée. sourire-soleil arboré sur son faciès rayonnant, l’hélianthe s’était éclipsée pour laisser place à l’obscurité d’une éclipse, présage que sa vie vacillait d’une émotion à une autre. ce qui lui arrivait, nayoung ne pouvait dire qu’elle ne savait pas l’expliquer. son corps était fatigué, pourtant, elle ne semblait vouloir le guérir. nayoung adoptait parfaitement l’art subtil de faire semblant. ou mentir, prétendre que rien ne pouvait réellement la toucher. quand on lui demandait si tout allait bien, elle répondait qu’elle vivait sa meilleure existence. quand ses parents prenaient des nouvelles, nayoung hochait docilement la tête. et quand elle était seule, elle repensait à toute la douleur qu’elle gardait. l’amertume d’un départ trop précipité, la brûlure d’une émancipation qu’elle croyait définitivement achevée. le chagrin de son adolescence tumultueuse revenait la hanter, jeunesse innocente dévorée par l’imbécilité d’un frère jumeau, lui, l’écho de sa vie enflammée, incarnation de la fidélité anciennement retrouvée. il n’était plus le grand frère, il redevenait le violent rebelle. alors elle, délaissée, elle devait une nouvelle fois contempler seule ses saisons de chagrin. sa vie se résumait à un vieux disque, rayé, abîmé par le temps, mais qui tournait pourtant encore. la fraîcheur affrontée, elle avait trouvé refuge près d’une fontaine oubliée, suffisamment loin de la frénésie des étudiants de l’université qui s’apprêtaient à passer le reste de la journée à l’abri de l’humidité ambiante. jambes croisées, photo datée tenue dans ses mains froides, papier glace d’un passé qui la poursuivait continuellement, elle sentît à peine la goutte de désespoir tomber du coin de son œil.  son nouveau champ de bataille s’avérait de taille. l’absence. et ce vide qui s’était vivement immiscé en elle, telle une maladie incurable, il fallait maintenant le combler par autre chose. et nayoung, elle ignorait encore le remède à ses vils maux. « super. »

(c) SIAL ; icons (c) childish / @lim hyo sonn



many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Lim Hyo Sonn
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5190-hyo-sonn-sonn_y
Lim Hyo Sonn
sovereign of souls
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  hiraeth, (hyosonn) 79bca413359a0d479ec5b9df0282003c
AVATAR :   ⤳  irene - rv // (anciennement sulli, pensée pour elle)
POINTS :   ⤳  830
MESSAGES :   ⤳  835
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  11/10/2018
AGE :   ⤳  21
hiraeth, (hyosonn) Empty
(#) Sujet: Re: hiraeth, (hyosonn)   hiraeth, (hyosonn) EmptyMer 30 Oct - 11:58


and melancholy, i came out on the balcony. came out to change my thoughts at least by looking at a little of the city that I loved, a little movement on the street and in the shops.

avez-vous déjà été en prison ?
ce jour libérateur où l'on vous retire vos chaînes. ces heures salvatrices où vous quittez (enfin !) les murs ternes entre lesquels vous étiez enfermés. hyo sonn n'est pas une criminelle (si ce n'est qu'elle est un peu timbrée, certes) -- pourtant elle est persuadée de ressentir ce qu'éprouve un prisonnier quand il retrouve l'air frais, celui autour de sa cage grisée. quitter l’hôpital lui fait un bien f o u. il y avait bien longtemps qu'elle ne s'était pas sentie vivante, en sécurité, à l'abri. loin des infirmiers, loin des bruits de machine; si elle avait toujours mal, elle s'en moquait bien. // seul comptait son retour à la ville, plus de réveil à sept heures du matin pour prendre ses constantes. sang ook était venue la chercher, avec son père adoré et elle avait passé un long moment avec eux. amoureuse, presque, de ses liens du sang. pourtant hyo ne restait pas avec, la journée entière (qu'importait les protestations) elle avait nam kyu a allé voir.
bien qu'il lui avait fait promettre de l'attendre sagement à la maison.
elle aurait voulu l'écouter, vraiment, mais son esprit abîmé cherchait également d'autres visions (warren, mimi); il y a peu, hyo n'avait pas autant d'amis. cette pensée réchauffait son cœur endolori tandis qu'elle arrivait au campus après avoir marché e long de la ville (là aussi, elle serait grondée, si on l’apprenait). un cachet avalé (douleur, addiction naissante aussi) et elle remarquait à présent la jolie blonde.

hyosonn avait vu trop de larmes coulées, ces derniers temps. soumise à la détresse de la vie, elle recommençait à haïr le monde; craindre ceux qui respirent. elle ne pouvait cependant tourner les talons et rester aveugle à la tristesse. alors la benjamine s'approcha et toucha de son doigt, la joue contraire. « est-ce que je peux faire quelque chose pour toi ? » départ lancé, c'est drôle la normalité. « non parce que je voudrais pas que tu te vides de ton eau !! » dérapage arrivé.
la gardienne, d'un naturel ahurissant tente de faire remonter les larmes capturées à ses yeux. « je vais te les remettre ! » elle penche la tête sur le côté, inspecte la jolie poupée.
« peut-être que tu devrais mettre la tête en arrière, » elle mine, naïvement, gamine puérile, qui n'a pas sa place sur une terre aussi clean.
« tu sais, pour qu'elles remontent à tes yeux. » qu'elles hydratent son corps. et sa seconde main se glisse dans ses cheveux de princesse. comme pour consoler de façon plus ultime.

(c) SIAL ; icons (c) childish / @JUNG NAYOUNG



unruly dreams — All the souls that I can't listen to, to tell the truth, A steady place to let down my defenses
Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  hiraeth, (hyosonn) LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  547
MESSAGES :   ⤳  1640
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
hiraeth, (hyosonn) Empty
(#) Sujet: Re: hiraeth, (hyosonn)   hiraeth, (hyosonn) EmptySam 9 Nov - 15:15


and melancholy, i came out on the balcony. came out to change my thoughts at least by looking at a little of the city that I loved, a little movement on the street and in the shops.

la proximité ne l’avait jamais dérangée, elle qui se lovait d’une promiscuité constante avec les gens qui embrassaient sa vie tumultueuse. pourtant, nayoung semblait un instant gênée, affectée par ses propres démons, mais surtout, dévorée d’angoisse. puis le scénario catastrophique séjournait déjà dans son esprit barbouillé, on l’avait aperçue dans un moment de faiblesse. et pour la gamine agitée, pleurer n’était pas digne de sa personnalité, elle qui avait plutôt l’habitude de compenser la tristesse d’un moment par une rage délirante. mine faussement dérangée, nayoung n’admettrait sûrement pas que de l’aide, elle en avait en réalité besoin. elle recula mollement son corps au contact de la douce inconnue sur sa propre joue. ne l’avait-elle pas déjà croisée au code bar, ou peut-être chez les firestone ? souvenirs embrumés des entrevues animées de sa société universitaire.  « que je me vide de mon eau ? t’es sérieuse ou quoi ? » froideur momentanée, elle respirait bruyamment, reniflait tapageusement, élégance envolée telle le garçon manqué qu’elle se trouvait être. « mettre ma tête en arrière pour que mes larmes remontent. d’accoooooooord… oui. je crois qu’on tient vraiment l’idée du siècle. » secondes vivement écoulées, nayoung balaya ses larmes d’un geste de main rapide, comme pour montrer à son intrigante partenaire de conversation que ce qu’elle suggérait généreusement n’était pas nécessaire. pourtant, l’intrépide s’en voulu presque aussitôt. son chagrin parlait à sa place, et l’acide mélange entre sa colère et rancœur ne donnait rien de bon. la demoiselle à qui elle parlait inspirait une candeur excentrique, paradoxes de phrases quasimenet loufoques. alors nayoung s’autorisa, étonnement passager, à lui répondre d’une manière plus conciliante. « j’ai beaucoup bu aujourd’hui, des réserves en eau j’en ai, faut pas t’en faire. » et finalement, elle lui accorda un léger et bref sourire, tentant vainement de retrouver son allure habituelle, et de redonner des couleurs vives à son visage terne et affecté. « tu… viens souvent comme ça, réconforter les gens sans les connaître ? » geste admirable de sa part, que d’aider les autres à retrouver un peu de leur bonne humeur.

(c) SIAL ; icons (c) childish / @lim hyo sonn



many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Lim Hyo Sonn
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5190-hyo-sonn-sonn_y
Lim Hyo Sonn
sovereign of souls
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  hiraeth, (hyosonn) 79bca413359a0d479ec5b9df0282003c
AVATAR :   ⤳  irene - rv // (anciennement sulli, pensée pour elle)
POINTS :   ⤳  830
MESSAGES :   ⤳  835
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  11/10/2018
AGE :   ⤳  21
hiraeth, (hyosonn) Empty
(#) Sujet: Re: hiraeth, (hyosonn)   hiraeth, (hyosonn) EmptyJeu 16 Jan - 12:09


and melancholy, i came out on the balcony. came out to change my thoughts at least by looking at a little of the city that I loved, a little movement on the street and in the shops.

« très sérieuse ! il ne faut pas sous-estimer une telle perte d'énergie tu sais ??? » si seulement -- on nous pouvait pas parler d'un rôle joué. hyo sonn, face à l'inconnue, lui offrait toute l'étendue de son âme. un peu excentrique, complètement insolite. elle ne chercha pas à revenir toucher la demoiselle et restait agenouillée, bloquait sa tête contre les paumes de sa main. hermétique au dédain ; ne comprenant pas l'acidité de la brune. incapable de saisir -- de déchiffrer les états d'âmes. elle n'aperçoit que la tristesse dans les yeux de la belle. elle ne s'offense même pas, de cette réflexion virulente. « sache que j'ai toujours de très très très bonnes solutions ! si tu m'avais écouté, tu l'aurais tout de suite su. cacher ses larmes de la main, c'est moins libérateur que les inviter à revenir en toi !! » et dans sa réponse, la gardienne est sûre d'avoir trouver l'idée miracle pour elle.
(espoir)
que tout aille mieux pour la suite.

dans sa générosité enfantine, elle s’inquiète tant qu'elle ne voit pas le changement de ton. ne suit pas le raisonnement. et dans ses yeux se lit l'interrogation. « tu as bu beaucoup d'eau ?? j'ai pas ma bouteille sur moi, alors fais attention d'accord ? on peut boire beaucoup, ça part toujours plus vite ! j'ai lu un article la dernière fois, tu sais combien de litres d'eau on évacue par jour ?? plus que deux litres ! tu te rends compte !! » alors, la voilà qui repart (dans son monde). elle avoue pourtant (naïvement) que son sourire la rassure -- lui fait un bien fou. et elle se dit, tout de suite, qu'elle est plus jolie quand elle (profite de la vie) rigole.
sa question la prend un peu au dépourvu, hyo ne se questionne pas vraiment. elle est capable de venir vers n'importe qui; qu'il soit triste ou non. « j'ai l'habitude d'écouter mes amis, » qu'on se le dise, la future experte parle du cimetière, de ces âmes avec qui elle prend le thé car en dehors, elle n'a pas beaucoup de personnes. « je t'ai vu et... je sais pas, je me suis dis que tu avais besoin de moi. » elle est de ce genre, à vouloir apporter de la joie, chasser la douleur.
s'occuper des autres,
« tu aurais préféré que je te laisse pleurer ? » et sans attendre, elle mine un chut de son index. « ah ! tu ne peux pas me répondre oui !! » puis enfin, elle attrape sa main. faufile ses doigts dans les siens; gamine tactile qui n'a pas compris. « tu veux m'en parler ? » son rire s'élève, léger; elle tente de minimiser la gravité pour ne pas la braquer. « je peux te trouver pleins pleins pleins d'autres idées ! »

(c) SIAL ; icons (c) childish / @JUNG NAYOUNG



unruly dreams — All the souls that I can't listen to, to tell the truth, A steady place to let down my defenses
Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  hiraeth, (hyosonn) LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  547
MESSAGES :   ⤳  1640
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
hiraeth, (hyosonn) Empty
(#) Sujet: Re: hiraeth, (hyosonn)   hiraeth, (hyosonn) EmptyMer 19 Fév - 12:26


and melancholy, i came out on the balcony. came out to change my thoughts at least by looking at a little of the city that I loved, a little movement on the street and in the shops.

trace d’une inquiétude qu’elle aurait aimé dissiper dès l’instant où on l’avait vue dans la forme qu’elle aimait le moins, en plein preuve de faiblesse. ses reniflements grossiers se dissipaient peu à peu, tandis que nayoung écarquillait vivement les yeux, tentant vainement de rassembler le peu d’esprit qu’il lui restait, trop abimé par ses démons, et maintenant, confus par les paroles insensées de la nouvelle venue. « mais c’est pas parce que je pleure que je vais me vider de mon énergie ! t’es déjà allée à un cours de sciences ? tu sais comment marche le corps humain au moins ? » mots mystifiés d’une jeune femme qui ne comprenait pas la situation dans laquelle elle s’était embarqué. silhouette de hyosonn qui était parfaitement étrangère à ses prunelles perçantes, elle qui semblait à la fois si mystérieuse et si avenante, comme un clair-obscur, contraste de deux entités que tout opposait. c’était peu commun, mais suffisamment réjouissant, dans un sens. « mes larmes sont plus là de toute façon, t’as pas à t’inquiéter je peux gérer. » elle réussissait toujours à oublier, en l’espace de quelques heures. du moins, nayoung faisait ce qu’elle pouvait pour chasser toutes les ombres de sa vie, au mieux. elle préférait le bonheur au malheur.

elle devina un instant, soupçonna une demi-seconde que la demoiselle qui s’était présentée à elle semblait introvertie, monde intérieur qu’elle extériorisait dans ses mouvements anticonformistes, ses paroles emplies d’originalité, esprit bohème d’une femme qui paraissait vouloir amplifier le moment d’une étonnante excentricité. « plus que deux litres ? c’est… beaucoup. » elle se fondait dans le décor, jouait timidement le jeu, fraîcheur de hyosonn qui l’atteignait lentement. « tu vas pas les voir tes amis ? ils vont pas se demander où t’es si tu restes avec moi ? » nayoung n’avait pas le temps de répondre pour dire ce qu’elle pensait réellement. vivacité, espièglerie d’une gamine inventive trop puissante pour elle aujourd’hui. et peut-être que c’est mieux ainsi, finalement. « on se connait pas, je vois pas pourquoi t’aurais envie d’écouter mes problèmes. » la seconde promiscuité soudaine de la belle ingénue ne la dérangeait finalement que peu, nayoung habituée au contact des autres, dose de réconfort momentanée qu’elle s’autorisait à considérer, acte d’une inconnue qui s’était probablement présentée au bon moment, telle une aura magique. phalanges humides liées aux siennes, comme le geste le plus naturel au monde, elle baissait les yeux quand son frère déroba quelques-unes de ses pensées. pourquoi pensait-elle constamment à lui… « puis c’est triste. fin, un petit peu. » je voudrais pas t’embêter avec ça.

(c) SIAL ; icons (c) childish / @lim hyo sonn



many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Contenu sponsorisé
hiraeth, (hyosonn) Empty
(#) Sujet: Re: hiraeth, (hyosonn)   hiraeth, (hyosonn) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Locaux de la SNU :: Jardins
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sauter vers: