▲ up▼ down
1234
torn (( yuno ♡ ))



 

elles sont là, rien que pour toi : la roulette soft et la roulette hot font leur grand retour !

(event) “Du chaos naît une étoile.”
the v o i d | the beginning

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! torn (( yuno ♡ )) 359353108

RECRUTEMENT : LA TEAM ANIMATION !
Viens faire un tour par ici petit curieux !

valentine t'ouvre son journal intime ;
et t'invite à participer au concours de l'amour
-- peut-être découvriras-tu ton âme soeur ?

retrouve tous nos petits nouveaux mais aussi ceux inscrits sur le death note
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
8 504 pts
firestone
4 236 pts
melted
2 118 pts
starchild
5 704 pts
student
3 873 pts
citizen

elles sont là, rien que pour toi : la roulette soft et la roulette hot font leur grand retour !

(event) “Du chaos naît une étoile.”
the v o i d | the beginning

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! torn (( yuno ♡ )) 359353108

RECRUTEMENT : LA TEAM ANIMATION !
Viens faire un tour par ici petit curieux !

valentine t'ouvre son journal intime ;
et t'invite à participer au concours de l'amour
-- peut-être découvriras-tu ton âme soeur ?

retrouve tous nos petits nouveaux mais aussi ceux inscrits sur le death note
Le Deal du moment : -57%
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, SD/Micro SD ...
Voir le deal
5.59 €

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Partagez

 torn (( yuno ♡ ))


Yang Noam
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
Yang Noam
✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) 4a8074a96d0deb45dc0a6ca974d4e9de
AVATAR :   ⤳  kim taehyung (v ; bts)
POINTS :   ⤳  420
MESSAGES :   ⤳  11536
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  23
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyJeu 12 Sep 2019 - 15:54
torn
7:47PM. La salle grouille déjà de monde. Les basses résonnent, faisant danser certains spectateurs comme remède à l'impatience ; d'autres passent le temps autour de conversations, d'éclats de rires étouffés dans le brouhaha ambiant. Noam, il a l'impression d'être dans un aquarium, coupé de l'agitation extérieure. Les orbes vides, les oreilles bourdonnantes, il est là sans y être. Le reste du groupe s'anime devant ses yeux absents sans qu'il n'enregistre réellement ce qui se passe autour de lui. Ça chantonne, les cordes vocales s'échauffent, les instruments s'accordent, une inspiration avalée pour calmer ce cocktail de stress et d'excitation. Elena vient lui parler mais il n'entend pas ce qu'elle lui dit, se contente simplement de hocher la tête, de vocaliser une approbation qui a l'air de la surprendre. Elle claque ses doigts devant ses yeux, rallume un instant l'étincelle de vie. « — J'te demande si Yuta est arrivé, il doit venir non ?Ouais mais il est pas encore là, il devrait plus tarder ». Et Noam, il sait pas trop qui il cherche à rassurer. Chez lui, ça ne fait qu’alourdir cette boule dans le fond de son bide qui pourrait bien l’entraîner dans un trou noir s'il laissait faire. Mais Noam il attend, yeux qui dérivent sur l'écran de son téléphone encore une fois. Pas de message, pas d'appel.

Peut-être qu'il est déjà dans la salle.
Peut-être qu'il est en retard.
Peut-être qu'il a oublié.


Il se décide à sortir sur le balcon donnant sur la scène pour vérifier ses hypothèses, incapable de contenir les palpitations qui s'accélèrent sous ses côtes. Ça grimpe, comme des montagnes russes. Mais cette-fois, il craint la chute, se demande ce qu'il trouvera. Plutôt, ce qu'il n'y verra pas. Il le cherche dans l'océan humain, cherche son regard encourageant, un sourire rassurant qui suffirait à faire taire les voix dans sa tête. Mais Yuta n'est pas là.

Peut-être qu'il est déjà dans la salle.
Peut-être qu'il est en retard.
Peut-être qu'il a oublié.


Alors Noam, il pense à s'en aller, fuir d'ici. C'est stupide, qu'il se dit, ridicule même. Il a l'habitude de faire ça, d'être sur le devant de la scène avec son groupe. Mais être en première partie, ça c'est nouveau. Jouer pour des gens qui ne sont pas là pour eux, qui attendront probablement avec impatience qu'ils se tirent, ça c'est nouveau. Et terrifiant. Mais il part pas Noam, repense à ses potes, à la joie qu'ils avaient eu d'apprendre la nouvelle quand Noam lui, n'avait eu que de cette annonce, les restes d'un goût amer ; un goût de peur sur le palais.

« Les Pumpkin Spices, c'est à vous dans cinq minutes, allez sur scène ! ». Trop tard. Et ce soir, le pilote automatique déconne. Les derniers mots de soutien ne lui viennent pas alors il remercie Elena de s'en charger pour lui. Sa guitare en main, il a la tremblote, le regard fuyant, le cœur qui chavire à ses lèvres. Les projecteurs braqués sur eux, les premières notes résonnent, le silence retombe, percé par des applaudissements et des cris amusés. Mais Noam, il est absent, pas concentré. La première chanson est épargnée. La deuxième fera naufrage.

Peut-être qu'il est déjà dans la salle.
Peut-être qu'il est en retard.

Peut-être qu'il a oublié.


Comme un marin à la recherche d'un phare, Noam ne trouve que l'obscurité. Et ça déraille. Les paroles s'effacent de sa tête, le laissant la bouche ouverte telle une machine qui a cessé de fonctionner.

code: phos (&) icons: morning rain





--- falling
and i get the feelin' that you'll never need me again what am i now? i'm fallin' again.
Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
Lee Yuta
MELTED VICE-PRÉ ☼ SHOT SUPERNOVA
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) Bbee390ab7c98f090f18706e616b06f2
AVATAR :   ⤳  El kookito
POINTS :   ⤳  612
MESSAGES :   ⤳  9926
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  22
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyDim 15 Sep 2019 - 19:57
torn
Les néons rouges qui affichent le nom de la salle de concert et juste en-dessous, celui des artistes qui se produisent ce soir réverbèrent une lueur étrange sur ses traits, une ombre qui accentue sa fatigue liée à l’effort qui l’a mené jusqu’ici. La respiration en cavale et le corps penché en avant, il tente de reprendre son souffle avant de vérifier l’heure sur l’écran de son smartphone mais il est déjà trop tard. De l’extérieur la voix et les accords du garçon qu’il aime s’ébruitent hors de la salle comme un gong sonné pour dénoncer son échec. Le retard s’accumule avec l’agent de sécurité décidé à lui bloquer l’accès au concert. « J’ai mon badge. » Il avale difficilement sa salive, humectant ses lèvres sèches une main occupée à retirer le bouchon de sa bouteille d’eau et l’autre à désigner son pass, celui qu’il porte autour du cou. « T’es en retard, ça vient déjà de commencer. — Je veux juste rejoindre les coulisses, je m’en fous du show. C’est trop tard je te dis.Et moi je te réponds que j’en ai rien à foutre, tiens ton badge de merde. » Furieusement, il retire son badge qu’il enfonce dans le buste de l’homme qui par pur réflexe le récupère. Il profite de ce moment d’inattention pour le contourner et passer la porte d’un pas déterminé, malgré les avertissements courroucés qui le poursuivent.
Les couloirs se succèdent, un labyrinthe qu’il déjoue en se guidant de la musique. Elle se fait de plus en plus forte, il se sent appeler par elle alors il presse le pas jusqu’à semer l’écho de l’agent qui se confond avec le timbre profond de Noam pour finir par se faire littéralement écraser par lui.
Un sourire se pose là au milieu de la panique liée à son retard. La mélodie le débarrasse de ce poids qui encombrait sa poitrine et tout le reste s’estompe pour ne laisser qu’un sentiment de fierté inconditionnel lorsque enfin, il aperçoit la silhouette de Noam. Silhouette qui au second couplet fléchit graduellement sous les projecteurs dont l’intensité semble lui faire perdre pied. Le trac consume les lyriques fredonnés dans un balbutiement absent, puis il s’insinue dans ses phalanges qui s’évanouissent sur les cordes dans une mélodie discordante.
Yuta qui filmait la scène depuis les coulisses, range finalement son téléphone dans la poche arrière de son jean. Noam n’aimerait pas savoir qu’il garde sur lui une copie du déclin progressif de sa performance et il comprendrait totalement qu’il soit contre. Pourtant les premières minutes qu’il a réussi à capturer du concert semblaient prometteuses, qu’est-ce qui l’a fait dérayer ?
De là où il est, il peut entendre le staff s’agiter. L’un des organisateur annonce dans un talkie-walkie que les Pumpkin Spices n’iront pas plus loin que deux chansons et ses ordres sont respectés. Ils rendent les instruments une demi-heure avant ce qui était prévu. Le musicien sort de scène si hagard qu’il tarde à réaliser la présence de son petit-ami, ce dernier le prend dans ses bras comme on enlace le déboire, avec précaution, de peur de le brusquer et de faire jaillir un sentiment plus dévastateur. « C’est pas grave Noam. » Sa main droite encadre sa mâchoire, dirigeant son regard fuyant tout droit sur ses deux astres façonnés dans les cratères de Pluton qui s’adoucissent juste pour lui. « Ce soir t'étais pas dedans mais moi je sais que t'es capable d'être spectaculaire. T'auras un tas d'autres opportunités pour leur prouver, d'accord ? Désolé d’être arrivé en retard, je voulais que t’aies ça avant de monter sur scène alors je suis allé te le chercher en dernière minute. » Il dépose dans sa paume son médiator porte-bonheur, le bleu et or avec leur constellation gravée sur l’une des faces.

code: phos (&) icons: morning rain




yuta, au visage lunaire où les émotions peinent à apparaître en surface. mimi, aux traits solaires où les sentiments envahissent tout l'espace. ( lee mimi ) You and me.
Yang Noam
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
Yang Noam
✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) 4a8074a96d0deb45dc0a6ca974d4e9de
AVATAR :   ⤳  kim taehyung (v ; bts)
POINTS :   ⤳  420
MESSAGES :   ⤳  11536
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  23
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyLun 16 Sep 2019 - 18:45
torn
Et quand la lumière se coupe, c’est comme si quelqu’un venait de faire glisser son interrupteur sur OFF. Il ne capte pas l’incompréhension et le désarroi qui flashent dans le regard de ses amis, pas plus que les faibles applaudissements courtois du public ou l’annonce du staff qui soulève les cris des spectateurs, ravis de voir leur groupe plus tôt que prévu. Noam il entend seulement les murmures qui se collent à chacun de ses pas qui le libère du massacre, les accusations retenues derrière les lèvres soudées, qui raclent et ne demandent qu’à jaillir tels des éclairs, droit sur lui. Il se sent perdu Noam, si perdu qu’il chavire, ne se rend pas compte qu’il a retrouvé terre.

C’est ce parfum familier qui le sort des limbes, lui redonne une bouffée d’air pour le remonter à la surface. Il en a la gorge brûlante, les remords pesant si lourds sur ses épaules qu’il se laissait aller au contact rassurant de son amoureux. Il lui déverse des paroles rassurantes mais ses mots ricochent sur sa cage thoracique, ça ne l’atteint pas comme d’habitude, ça le fait pas sourire comme d’habitude. Il regarde le médaillon aux nuances de nuit étoilée dans le creux de sa paume mais son myocarde reste éteint. A la place de la tendresse, c’est la colère qui vient relancer la machine. Alors Noam, il range sa guitare sans un son avant de se sauver comme un voleur. Pas un au revoir, ni un désolé qui aurait pu soulager le silence de plomb qu’il a engendré.

L’agitation nocturne lui donne le tournis. Il zigzague dans la foule, la respiration haletante. Les faux accords résonnent encore dans sa tête, chaque mauvaise note creusant des entailles dans sa chair. S’il se fait virer de son groupe, il l’aura bien mérité. Il a tout foutu en l’air, ruiné la chance des autres. Parce que si lui n’avait pas pour ambition de finir musicien, il y en a pour qui, c’était tout un rêve. Et Noam venait de l’écraser sous sa semelle. Il a tout gâché, encore une fois. C’est quand Yuta le retient d’avancer plus loin qu’il sort de sa torpeur. Il dégage si rapidement sa main de la sienne qu’il aurait juré s’être jeté dans le feu. Et quand il pose à nouveau ses yeux sur le visage de Yuta, le brasier l’avale tout entier. « C’est pour ça que t’étais à la bourre ? ». Il ressort le petit objet de sa poche, la main tremblante. Il sait qu’il le regrettera mais avant même qu’il puisse se retenir, il a déjà levé le bras pour le jeter au loin. « J’en ai rien à foutre de ce putain de médiator, c’est de toi dont j’avais besoin ! Mais comme toujours, t’es arrivé en retard ! ». Il a un rire amer qui se déverse de sa bouche. (Il le regrettera aussi). « Pourquoi ça me surprend encore d’ailleurs … faut croire que pour une fois, une seule putain de fois, j'espérais que tu fasses l’effort d’être là, même d’être là avant, quand j’avais vraiment besoin de toi Yuta ! Tu savais que c’était important, que j’étais mort de trouille à l’idée de faire ça, j’ai eu l’impression de me jeter dans le vide sans avoir de parachute. Et toi, tu m’as regardé tomber. J’avais besoin de toi et t’étais pas là ... Et j’ai rien de spectaculaire, j’ai été à chier et j’ai surtout été lâche ! Avant tout, c’était à moi que je voulais prouver quelque chose mais ça fera juste une personne de plus à rajouter sur la liste de celles que j’ai déçues ce soir ».

code: phos (&) icons: morning rain





--- falling
and i get the feelin' that you'll never need me again what am i now? i'm fallin' again.
Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
Lee Yuta
MELTED VICE-PRÉ ☼ SHOT SUPERNOVA
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) Bbee390ab7c98f090f18706e616b06f2
AVATAR :   ⤳  El kookito
POINTS :   ⤳  612
MESSAGES :   ⤳  9926
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  22
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyMar 17 Sep 2019 - 22:02
torn
Il le laisse planter là, au milieu de cette fourmilière humaine qui s’agite pour préparer la scène des prochains artistes déjà scandés depuis la fosse. Y’a tous ces hurlements de joie qui détonnent avec lui qui immobile, encaisse encore le départ inattendu de Noam.
C’est vrai, Yuta fait un tas d’erreurs en tant que boyfriend mais il devait s'y attendre en s'engageant dans une relation avec lui car il a toujours été imparfait, même à l'époque où ils étaient simplement meilleurs amis. Bourré de défauts-étincelles capables de muter en un brasier (auto)destructeur, Noam savait qu’il allait devoir encaisser ses sautes d’humeurs inexpliquées, qu'il allait devoir faire preuve de patience avec tous ses « je gère ! t’en mêle pas. » Parce qu’avouer qu’il a besoin d’aide est automatiquement synonyme de faiblesse. Il savait aussi qu’il allait devoir le laisser gagner quelques fois et ça même quand il trouverait ça injuste, mais il le ferait pour ne pas que les disputes s'enlisent dans l'éternel avec son "scorpio" qui a l'art de manipuler les mots et les aiguiser à sa convenance et ça, surtout quand il est en tort. Il le laisse remporter une victoire mais seulement pour remporter la guerre car Yuta se remet en question avec un train de retard et qu’il s’excuse après avoir fait du mal, c’est comme ça qu’il fonctionne, un peu de travers.
Dans le kit humain-détraqué, y’a aussi ses retards qui donnent envie de hurler de frustration. Jamais à l’heure, toujours une bonne excuse ou le sourire qui soustrait tout agacement parce qu’il est comme ça et il le sait.
Alors que Noam ne soit pas Noam ce soir, ça lui fait un truc qui le laisse hébéter une longue minute avant d’aller à sa poursuite.
Après quelques coups d’épaules et un pas de course rythmé par toutes les fois où il le perd de vue, Yuta parvient enfin à saisir la main du musicien dont les notes crissent à son contact. Il se dégage brutalement, une seconde douche froide qui déroute totalement le brun. « C’est pour ça que t’étais à la bourre ? » Il ignore quoi répondre d’autre que « oui » alors il se tait, sachant pertinemment qu’il n’est pas en mesure d’argumenter en sa faveur. C’est là que le médiator siffle dans l’air pour se ficher entre les dalles bondées de Hongdae. Piégé par la cohue générale, l’adulescent conserve son calme de surface ce qui lui permet de se concentrer sur l’expression qui se trouve sur la bombe humaine face à lui. "Il regrette", pense-t-il. Ça se voit dans sa manière qu’il a de ne plus savoir quoi faire de ses membres, a toujours être en mouvement pour ne pas percer l’illusion qu’il se donne tant de mal à entretenir. Celle où il est maitre de la situation et où Yuta lui, n’a qu’à pour une fois endosser son rôle de canalisateur d'énergie. Ses prunelles paniquées entrent finalement en collision avec le marbre de givre qui cercle les iris du jeune Lee, cette erreur, il sait qu’il va la payer très cher mais il ne peut pas perdre la face alors il continue sa tirade. « J’en ai rien à foutre de ce putain de médiator, c’est de toi dont j’avais besoin ! Mais comme toujours, t’es arrivé en retard ! » Yuta semble complètement halluciné quand il le voit hilare, ponctuant sa colère d’une hystérie bien plus grosse que lui. Elle n’a rien à faire là et pourtant, elle rampe hors de sa gorge pour offrir ce portrait déluré qui ne lui ressemble pas. « … j'espérais que tu fasses l’effort d’être là, même d’être là avant, quand j’avais vraiment besoin de toi Yuta !  Je peux savoir ce que tu insinues ? T’entends quoi par avant ? Tes histoires de boulimie ou ça remonte à encore plus loin, genre fin lycée ? » Il s’avance, lui faisant comprendre que sa petite mascarade a assez duré. « Je comprends que tu sois fâché contre moi mais fais gaffe à tout ce que tu vas me dire Yang parce que je vais pas encaisser ton petit caprice encore longtemps, surtout pas au plein milieu de la rue, alors on va bouger. » Il s’éloigne, prend une venelle qui monte en pente dans un coin plus isolé et ça, sans avoir à regarder si Noam marche dans ses pas. Une fois au calme, il le laisse poursuivre, évacuer sa tempête et ça, sans se montrer pour le moins du monde concerné par ce qu’il traverse. Sa manière à lui de le punir pour le médiator, pour l’avoir laissé là-bas sans explications et pour la scène qui lui a faite sur cette place bondée.
Bras croisés contre son torse, tout se désamorce en lui lentement. Ça y’est, il est prêt à attaquer à son tour. « Tu tournes pas rond, c’est quoi que tu me fais là ? Pour un petit retard ? C’est même pas comme si j’avais décidé de pas venir parce que ça me faisait chier, je suis venu. Ok avec du retard mais c’était pour un putain de geste romantique et oui c’était peut-être con et visiblement ça l’est vu ta réaction mais je voulais vraiment te faire plaisir. Je pensais avoir le temps de faire demi-tour, ça a pas été le cas, désolé. Mais me parle plus comme ça, surtout pas devant des gens. C’est nos histoires, ça ne regarde que nous deux et tu sais que je déteste attirer l’attention. Je sais pas de quoi t’essaies de te venger ou si t’es frustré pour un truc que je cerne pas, mais m’utilise pas pour te décharger parce que je supporte déjà pas mal. » Pour tempérer le magma qui bouillonne dans ses nerfs, il consume ses poumons en inhalant la fumée insidieuse de sa cigarette qu’il recrache tout en fulminant. « Me dire que je t’ai regardé tomber, ça veut dire quoi encore ?! Je t’aide pas ? Je suis une merde qui te laisse te débrouiller quand t’es au plus bas ? Je suis venu dix minutes après la fermeture des portes et tu me fais une crise comme si j’avais emballé un autre mec et que ça avait été la cause de mon retard. Je suis trop contrarié  pour essayer de te remonter le moral sur ta performance de ce soir donc je le ferai pas. Puis comme ça, ça te donnera raison sur le fait que je suis un bon à rien qui admire tes échecs de toute ma hauteur. Après avoir été le gars que tu jalouses pour des raisons qui me paraissent encore aujourd'hui foutrement absurdes, t’as réussi à me trouver d’autres qualités du style à adorer chez moi. C'est à moi de rire comme un taré j'crois parce que je mérite pas ta rage, ni toutes tes piques à la con. Sérieux Noam, qu'est-ce qui cloche chez toi ?! »  

code: phos (&) icons: morning rain




yuta, au visage lunaire où les émotions peinent à apparaître en surface. mimi, aux traits solaires où les sentiments envahissent tout l'espace. ( lee mimi ) You and me.
Yang Noam
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
Yang Noam
✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) 4a8074a96d0deb45dc0a6ca974d4e9de
AVATAR :   ⤳  kim taehyung (v ; bts)
POINTS :   ⤳  420
MESSAGES :   ⤳  11536
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  23
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptySam 21 Sep 2019 - 18:52
torn
Et la foudre frappe. A ces pieds cette fois. Parce que Yuta, il a toujours su manier ses éclairs un peu comme Zeus. Ils pourfendent l’air dans sa direction mais l’évitent finalement, changent de trajectoire pour se retourner contre lui. Et Noam, il est stupide d’avoir cru que ce serait différent. Ou peut-être juste trop amoureux. Il se fait foudroyer, cette fois-ci à l’abri des regards indiscrets qui n’ont rien loupé du spectacle. Dérisoire, encore une fois, une représentation qu’il aurait préféré éviter.

Les oreilles sifflantes, il n’entend plus que le sang qui tambourine dans sa boîte crânienne. Mais il n’a rien loupé de son discours, chaque mot imprimé comme au fer rouge sur sa peau. Et c’est comme s’ils étaient soudainement coupé du monde, seuls les lampions d’une vitrine fermée les maintiennent hors des ténèbres. Il n’y a personne et pourtant, Noam se sent étouffer, les poumons emplis d’un brasier ardent. Yuta, il le connait par cœur et la suite des événements, il la connait déjà d’avance. Il s’excusera, admettra qu’il est celui qui a eu tort pour faire cesser les attaques et demain, Yuta l’embrassera pour demander pardon. C’est toujours comme ça entre eux. Mais Noam, ça lui fait pas moins mal pour autant. Il absorbe les chocs les uns après les autres jusqu’à ce que le barrage se fissure. Le craquèlement résonne à ses oreilles, d’abord si faiblement qu’il l’entend à peine. Trop occupé à fixer la vapeur toxique s’échapper de la bouche de son copain pour réagir. Et Yuta continue de cogner contre la paroi qui craque et craque. Jusqu’à céder.

« Un caprice … c’est ça que c’est pour toi, un caprice ? Je t’ai juste demandé d’être là, rien d’autre Yuta, juste d’être là à l’heure et rien d’autre. Peut-être que t’aurais pu déduire de toi-même que venir avec moi, m’accompagner dans la loge avant le début du concert, ça aussi, c’était un geste romantique. Parce que tu sois là, je demandais rien d’autre. C’est un caprice ça ?! Alors merci pour le médiator, merci pour le geste et désolé si ça t’a vexé que j’ai pas pris le temps de le considérer mais t’étais pas là. Alors ton petit retard, c’était celui de trop, celui qu’il fallait pas avoir, pas ce soir … Juste pas ce soir ! Les autres, j’en ai rien à foutre parce que je fais avec depuis que j’te connais, ça fait partie de toi, que j’le veuille ou non et tu sais quoi ? Ça me va très bien que tu sois pas ponctuel. Mais là, ça fait mal Yuta ! Que tu me réduises à des jérémiades de gosse de cinq ans simplement parce que tu sais pas gérer quand les rôles sont inversés, ça fait vraiment mal. Ça comptait pour moi et tu réduis ça ... à rien ». Il fait un pas dans sa direction. « T’es comme ça, à hurler plus fort et te rendre compte le lendemain de ce qui s’est passé. Et ça j’le conçois aussi mais est-ce que tu t’écoutes parfois ? ». Il a le cœur qui cogne si fort qu’il en brise le silence. « Toi t’es peut-être trop contrarié pour me supporter mais moi j’ai trop mal pour te dire que c’est pas grave et essayer de tout arranger. J’suis pas imperméable Yuta et tout ce que tu me dis, toi plus quiconque, ça reste graver. Alors tu manies les mots à ta guise mais regarde un peu les dégâts que ça peut faire quand tu tires. Je t'aime bordel mais là ... ». Sa phrase reste en suspens comme s’il retenait son souffle pour le raz-de-marée.

code: phos (&) icons: morning rain





--- falling
and i get the feelin' that you'll never need me again what am i now? i'm fallin' again.
Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
Lee Yuta
MELTED VICE-PRÉ ☼ SHOT SUPERNOVA
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) Bbee390ab7c98f090f18706e616b06f2
AVATAR :   ⤳  El kookito
POINTS :   ⤳  612
MESSAGES :   ⤳  9926
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  22
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyDim 22 Sep 2019 - 18:50
torn
Noam sort des rails, il prend une trajectoire totalement différente que celle que Yuta attendait de lui et ça lui fait prendre conscience d’un truc désagréable : il perd le contrôle. Ne plus pouvoir anticiper ses réactions c’est comme de perdre tous ses sens et d’être obligé de se laisser guider par celui qu’il aime dans un monde où il serait incapable de survivre seul. S’il n’était pas trop fier pour montrer que ça le fait paniquer, il serait probablement en train de chercher de l’air à grande goulée, paupières clauses pour que ce monde où il se perd cesse de tourner.
Les invectives fusent, ricochent parfois sur son torse de métal mais percent davantage la chair cachée juste en-dessous. Ce n’est plus une dispute comme les autres, c’est la guerre. Avant ils se battaient sous le même étendard parce qu’à la fin, ils souhaitaient en revenir vainqueur à deux. Ce soir, c’est un duel qui remet leur équilibre en doute mais bien au-delà de ça, l’insurgé se sent personnellement attaqué avec toute cette rancune accumulée qui galvanise assez Noam pour lui faire sentir que sa place auprès de lui est en danger.
Avant de retourner dans l’arène, il prend le temps d’encaisser ces points de suspension après son « je t’aime. » suivit du fatal « mais. » celui qui va totalement renverser la situation. Tandis que Noam bloque sa respiration dans l’attente d’une mise à mort, Yuta réunit ses armes. Il les ramasse une à une en prenant son temps, le temps qu’il faut pour que Noam puisse craindre le prochain affrontement. « Je t’aime mais. » Qu’il répète, incrédule. « Ce retard remet beaucoup en jeu visiblement. Y’a sûrement des trucs que j’ai fait que t’as planqué en toi juste assez longtemps pour pouvoir en ressentir de la haine ou un truc similaire. Parce que tu peux que me détester pour me dire que tu m’aimes mais que t’es capable de tout remettre en cause pour si peu. Tu veux gagner contre moi parce que j’ai été un peu dur ? Bah je te déclare vainqueur, fais ce que tu veux de ta petite victoire. Savoure-là, fais toi plaisir. » Les armes réunies finissent entre les paumes du musicien parce que lui, il a fini de se battre. Y’a plus d’intérêt au fléau si à la fin, ils n’en ressortent pas plus forts. Parce que c’est toujours comme ça qu’il a vu les choses, même en ayant le contrôle il pensait l’avoir pour colmater les choses, pas pour les détruire. « T’as pas répondu quand je t’ai demandé si tu me voyais vraiment comme un connard qui te laisse toujours tomber mais visiblement, j’ai pas besoin d’une dissertation détaillée, j’ai la réponse. Et elle fait plus mal au coeur que ton "je t’aime mais." Parce que j’ai toujours fait de toi ma priorité, même quand au début j’ai mal fait les choses, je pensais toujours à toi et à la meilleure manière de faire pour pas que tu sois blessé. J’espère que t’es conscient que je me suis mis en danger par amour pour toi. J’ai plus eu peur de m’affirmer et je te pousse toujours à être la meilleure version de toi-même ou du moins je le pensais parce que toi, tu me donnes cette force et que tu mérites juste que je te la rende. Mais comme là on n’a plus la force de le faire pour l’autre… » C’est à son tour d'user de cette ponctuation sans retour qui laisse planer ses doutes dans un sablier où chaque grain tombe au ralenti pendant qu'eux, vivent en accéléré, oubliant que parfois ralentir le temps permet de le corriger. « Je tiens pas à me faire larguer ici parce que va falloir que je rentre et j’veux être capable de le faire tout seul donc je vais aller faire un tour et tu m’enverras un sms pour me dire quand tu seras rentré. »
code: phos (&) icons: morning rain




yuta, au visage lunaire où les émotions peinent à apparaître en surface. mimi, aux traits solaires où les sentiments envahissent tout l'espace. ( lee mimi ) You and me.
Yang Noam
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
Yang Noam
✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) 4a8074a96d0deb45dc0a6ca974d4e9de
AVATAR :   ⤳  kim taehyung (v ; bts)
POINTS :   ⤳  420
MESSAGES :   ⤳  11536
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  23
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyDim 22 Sep 2019 - 21:24
torn
Pourquoi. C’est la question qu’il se pose Noam. Pourquoi quoi ? Il en sait foutrement rien mais cette interrogation lui saute à la gorge comme un monstre affamé, une bête assoiffée qui ne demande qu’à s’assouvir de sa peine et de la douleur qui se diffuse dans son corps à chaque sursaut de son palpitant. Il doit être détraqué, sûrement. Comme dit Yuta, il tourne pas rond Noam. Ou peut-être que c’est le monde qui fonctionne plus comme avant. Ou alors, c’est eux. Yuta et lui. Lui et Yuta. Peut-être que ça marche plus, tous les deux. Son je t’aime laissé à l’abandon, un appel au secours ? un cri de désespoir ? Il sait pas Noam, il aimerait juste se recroquevillé dans un coin et attendre. Attendre quoi ? Que tout s’arrange. De se réveiller de ce mauvais rêve qui le ramènerait dans la loge où il s’est assoupi sur l’épaule de Yuta avant le début du concert, ses amis rigolant de lui après l’avoir affiché sur les réseaux sociaux. Avant le carnage. Avant l’orage. Avant d’avoir la sensation que tout est en train d’exploser.

Et Noam, il écoute impuissant, incompris. Les accusations qui sortent de la bouche de Yuta, il les comprend pas. A-t-il entendu la même chose que lui ? Pourquoi est-ce qu’il lui parle de haine, de le détester. Quand Noam ne fait que l’aimer. Tellement qu’il a toujours tout fait pour le conserver, que jamais rien n’éclate avant que ce soit trop tard. Des disputes, ils en ont eu et continueront d’en avoir probablement mais Noam, il trouvait toujours comment les désamorcer, comment détourner la tornade de leur trajectoire et leur épargner des dégâts irréparables. Ce soir, c’est comme s’il savait plus, qu’il avait perdu la force de le faire. Et il s’en était remis à Yuta pour les sortir de là. Alors pourquoi il a l’impression d’être seul au cœur du cyclone. Le brun s’en est extirpé mais Noam, il peut pas se battre seul contre le déchaînement du vent.


« Je tiens pas à me faire larguer ici parce que va falloir que je rentre et j’veux être capable de le faire tout seul donc je vais aller faire un tour et tu m’enverras un sms pour me dire quand tu seras rentré.Te larguer ? Mais de quoi tu parles ?! J’ai pas l’intention de -reste là Yuta ! ». Il le saisit par la main et le force à lui faire face, les mains accrochées à ses épaules comme harponnées. Ses doigts s’enfoncent dans le tissu rugueux de sa veste. « De nous deux, c’est pas moi qui suis en plein délire ! Te détester ? Te larguer ? C’est ça que t’as compris dans tout ce que je t’ai dit ? ». Il a gorge en feu, ça s’agite sous ses côtes, la peur l’animant. « Merde c’est pas parce qu’on s’engueule que je te hais ou -comment tu peux penser ça ? Tu crois qu’on en serait là si c’était le cas ? Je te dis pas tout ça par plaisir, tu m’as demandé de m’ouvrir, de te dire quand ça allait pas plutôt que de garder tout ça pour moi mais si tu te sauves chaque fois que je le fais, à quoi ça sert ? Ce que tu m’as dit, ça m’a blessé oui mais … rien d’impardonnable non ? Je vais pas cesser de t’aimer ou te larguer pour ça. Alors si je rentre, c’est pas sans toi. Si t’as besoin d’espace, d’accord » qu’il dit en reculant d’un grand pas, « mais je te laisserais pas ». La scène peut paraître ridicule, peut-être même que Yuta se dit ça en moment mais Noam, il est bien décidé à le suivre là où il ira. « Ecoute, je suis désolé si ça t’a semblé injuste. Je cherchais pas à gagner Yuta, encore moins à me battre contre toi ... je voulais simplement que tu comprennes ce que j’ai ressenti et je vais pas m'excuser pour ça. Mais j'ai jamais pensé que t'étais un connard. Tu peux être buté comme un âne et cogné dur avec tes mots quand tu laisses tes émotions prendre le dessus, mais c’est humain. Alors désolé de te décevoir, mais c’est pas demain que j’écrirais des chansons sur comment tu m’as laissé dans une ruelle déserte ».

code: phos (&) icons: morning rain





--- falling
and i get the feelin' that you'll never need me again what am i now? i'm fallin' again.
Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
Lee Yuta
MELTED VICE-PRÉ ☼ SHOT SUPERNOVA
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) Bbee390ab7c98f090f18706e616b06f2
AVATAR :   ⤳  El kookito
POINTS :   ⤳  612
MESSAGES :   ⤳  9926
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  22
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyDim 22 Sep 2019 - 22:10
torn
Il le retient, n’ayant pas la once de volonté de se dégager il laisse son corps amarré au sien, ses deux perles obsidiennes perdues dans un ailleurs où Noam n’est pas. Il ne veut pas croiser son regard, sentir le sien s’ourler de larmes parce que tout lui échappe. Il lui échappe et ça rend tout toxique, jusqu’à l’air qu’il respire.
Ses mains le relâchent et c’est pire. Il devrait formuler ce besoin de contact mais il en est incapable alors y’a ce vide et cette angoisse qui viennent le hanter, ça compresse sa gorge et ses entrailles, comme si tout son être était prisonnier dans un étau. Il l’écoute qu’à moitié à présent, trop submergé par sa propre crise d’anxiété pour pouvoir être totalement attentif.
Il le croit plus quand il lui dit qu’il comptait pas mettre un terme à ce qu’ils sont, il le croit pas non plus pour le reste. Il peut pas non plus croire à son « je t’aime » car il ne l’exprime tout simplement pas. Y’en aura peut-être plus jamais un non suivi d’un « mais » ce doute a ruiné l’équilibre bancal de leur relation. Ils ont traversé beaucoup d’épreuves, se sont remis en question un nombre incalculable de fois mais jamais ils n’ont remis en doute leurs sentiments l’un pour l’autre, jusqu’à aujourd’hui. Ce « mais » a alimenté toutes les insécurités du garçon, plus encore que cette fois où après avoir joué avec lui lors leur rupture, Noam l’a laissé dans cette caisse, seul. Brisant ses espoirs de le retrouver mais il a su surmonter cette épreuve parce qu’au fond de lui, il savait qu’il l’aimait toujours.
Désormais, c’est différent ?
« Parle pas de chanson à la con. » C’est à cause d’elle qu’ils sont là, dans cet état. Des débris humain sans plus personne pour recoller les morceaux. Il ne veut plus qu’on le touche, qu’on essaie, il veut une pause ou alors une notice sur comment remonter le temps. Et encore, il n’est plus vraiment sûr de vouloir. Si Noam ne l’aime plus ou qu’à moitié maintenant, avant cette soirée ça devait être aussi le cas, le « mais » était là mais il était trop aveugle pour le voir. « Pourquoi c’est si compliqué de m’aimer ? Pourquoi tu listes mes défauts comme ça ? Tout le temps ? Tu crois que je suis pas conscient de ce que je suis ? T’es blessé et tu veux rentrer avec moi ? C’est quoi ton problème ?! » Il le pousse, s’en sans rendre compte comme pour lui donner raison. Il est pas fait pour lui, trop dur pour un gamin façonné dans la douceur. Puis y’a eu cette discussion sur le fait de plus être sur la même fréquence, c’est sans doute la fin de cette conversation, un point final. « Tu évites toujours le sujet, t’as dit que j’étais nocif pour toi. Tu l’as dit clairement, en disant que je t’aidais pas. Pourquoi t’en reparle pas de ça hein ?! T’assume pas ? Parce que t’es marrant à me mettre toujours dans la gueule que je devrais faire attention à ce que je dis, quand toi-même tu le fais pas. »
code: phos (&) icons: morning rain




yuta, au visage lunaire où les émotions peinent à apparaître en surface. mimi, aux traits solaires où les sentiments envahissent tout l'espace. ( lee mimi ) You and me.
Yang Noam
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
Yang Noam
✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) 4a8074a96d0deb45dc0a6ca974d4e9de
AVATAR :   ⤳  kim taehyung (v ; bts)
POINTS :   ⤳  420
MESSAGES :   ⤳  11536
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  23
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyDim 22 Sep 2019 - 23:56
torn
Et le faible espoir qu’il avait de voir un sourire s’esquisser sur son visage, d’avoir pu même un peu arranger leur histoire, tout ça vole en éclats, fond entre ses doigts comme du sable, incapable de rattraper un grain contre lui. Et Yuta lui échappe. Et si c’était fini ? Noam le ravale, la question brûlante au bord de ses lippes meurtries par les attaques répétées. Il tangue, le revoilà sur son bateau qui fait naufrage au milieu de la mer en colère, des vagues qui veulent l’avaler et cette fois-ci, pour ne plus le rendre. Il le bouscule mais c’est pas ça qui fait le plus mal. C’est son regard fuyant, le rejet qui façonne son corps et Yuta ne lui avait jamais paru aussi … fragile que ce soir.

Ses doigts partent à sa recherche pour se stopper à mi-chemin, peur de briser l’homme qu’il aime. Et si l’aimer comme ça, trop, c’était pas la bonne façon ? Si depuis le début, il faisait les choses de la mauvaise façon ? Noam, il se sent comme un preneur d’otage et avec entre les mains, le cœur de Yuta, captif. Il le regarde battre dans ses paumes, égoïste de vouloir le garder pour lui à tout jamais. Mais peut-être qu’il devrait lui rendre sa liberté.

Peut-être.

Peut-être.

Il est soudain vide Noam, des paroles qui ne sont pas les siennes viennent le percuter, elle résonne à l’intérieur comme un disque rayé. Seul le silence sort de sa bouche, des voyelles et consonnes qui s’assemblent pour finalement se disloquer et mourir dans la nuit. Il aimerait avoir les bonnes réponses, cocher celles qui lui assureraient de rentrer ce soir avec Yuta mais il n’y arriverait pas sans tricher, sans avoir à lui livrer des tours et détours qui ne feront que le confondre dans un mensonge. Peut-être qu’il pensait qu’en lui montrant qu’il l’aimait malgré ses imperfections, le doute s’éteindrait.

Mais c’est pire qu’avant, il a jeté de l’essence sur le feu et il ne peut que regarder les flammes les dévorer. Ça va trop vite pour qu’il les stoppe, les empêche de tout réduire en cendres. « J’ai tout fait foirer non ? ». Ce soir, lui, eux. Tout. « T’es pas nocif Yuta, mais j’crois que je le suis pour toi. Tu veux une preuve ? Regarde ce soir. Je t’ai pas vu dans la foule et j’ai paniqué. Au point de tout laisser tomber. Alors que t’as raison, j’fais ça tout le temps. J’avais tellement besoin que tu sois là que ça en devient effrayant. C’est pas bon pour toi si j’ai toujours besoin de me raccrocher à toi mais je sais pas faire autrement ». Il s’assoit sur le petit muret, celui qui délimite le magasin entouré de fleurs, ses pulpes s’hasardant sur les pétales artificiels. « Si tu veux toujours faire un tour, vas-y mais je rentrerais pas maintenant ». Sans lui, l’appart est trop vide, si différent que Noam a pas l’impression d’y être chez lui. Parce qu’au final, Noam n’a besoin que de Yuta. Et le problème, il est peut-être là. « Et si c’est moi qui t’aimais de travers ? J’ai l’impression que j’te fais plus de mal à te retenir. Et que tant que ça ira pas mieux, toi et moi, on sera bloqués là, à se renvoyer les mêmes trucs dans la tronche ». Tant qu’il ira pas mieux. « Mais j'ai pas envie qu'on se sépare. Alors me prête pas des mots qui sont pas les miens ».

code: phos (&) icons: morning rain





--- falling
and i get the feelin' that you'll never need me again what am i now? i'm fallin' again.
Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
Lee Yuta
MELTED VICE-PRÉ ☼ SHOT SUPERNOVA
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  torn (( yuno ♡ )) Bbee390ab7c98f090f18706e616b06f2
AVATAR :   ⤳  El kookito
POINTS :   ⤳  612
MESSAGES :   ⤳  9926
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  22
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) EmptyMar 1 Oct 2019 - 19:27
torn
« J’ai tout fait foirer non ? » Y’a rien de plus éloquent que le silence surtout quand celui-ci est conjugué à un regard aussi expressif que celui de Yuta. Il le provoque, le pousse à lâcher prise mais Noam ne détourne pas les yeux. Ce qui apaise l’âme querelleuse du gamin, il traduit sa combativité par de l’amour, un combat contre lui qu’il mène pour lui.
Son myocarde est un labyrinthe érigé pour repousser le plus possible. Son plan est complexe, pratiquement impossible d'en sortir indemne. Tous les chemins mènent à celui qu'on a emprunté dès le début pour y entrer, comme si à peine après l’avoir franchi, on était instantanément rejeté par l'endroit d'où on est venu. Une épreuve où Noam a beaucoup souffert mais il résiste, encore aujourd’hui.
Chaque fois que ça devient un peu compliqué, Yuta craint qu’il abandonne, qu’il passe à autre chose, à quelqu’un d’autre parce qu’il pourrait trouver tellement plus simple à aimer que lui. Et pourtant le Yang réussit l’exploit d’aimer ses flammes, celles qui le brûlent, qui le repoussent et qui l’appellent. Un incendie indomptable sur lequel il porte un regard d’une douceur infinie, comme s’il ne l’avait jamais brûlé alors qu’il l’a été tellement de fois…
L’émotion embue son regard quand il avoue avoir besoin de lui, qu’il se sent incapable de vivre une vie où il n’existerait pas. Les doutes qu’il a laissé plané avec son « je t’aime mais… » débarrasse doucement mais sûrement son inquiétude viscérale d’un jour le voir se perdre à tout jamais dans le grand jardin tortueux dont il est l’auteur. « Moi aussi j’ai besoin de toi, tout le temps. » Il est trop tôt pour le sentir contre lui, trop tôt pour lui dire que lui aussi il l’aime. Encore brusqué après la tempête de ses mots qui ont fait craquer les fondations peu solides de sa confiance en lui. « Tu veux pas qu’on se sépare. » Qu’il répète pour que Noam l’appuie ou le contredise, qu’il affirme cette vérité encore trouble dans son esprit. Quand il lui confirme que c’est bien ce qu’il a dit, l’étau qui compressait ses poumons se desserre un petit peu, juste de quoi ne plus le faire souffrir.
Le Lee se garde d'armer son carquois, pourtant il a un tas d’arguments cachés là dans sa tête qui grouillent comme une armée apathique qui blessée jusqu’à l’os ne demande qu’une chose : la paix. Il a raison, ils vivent en boucle l’amour, l’incompréhension, le fléau puis l’amour etc… Malheureusement, là tout de suite, il n’a pas de solution à lui offrir alors il se contente de lui répondre. « Tu me fais pas plus de mal que je t’en fais, je sais pas comment résoudre ce qui se passe entre nous mais je veux pas pour autant qu’on mette un terme à ce qu’on vit tous les deux. Moi aussi je suis incapable de savoir faire sans toi, t’es trop… Tout. » Y’a pas meilleure définition que celle-ci. Noam c’est le moteur de sa vie, son épine dorsale, ses humeurs, son courage et sa force. S’il n’est plus là alors il tombera en panne et sera bon pour la casse.
« J’ai besoin de me retrouver un peu seul mais on se retrouve à la maison. » Il ouvre son regard en passant sa main dans ses boucles noires, la tête légèrement rentrée entre ses épaules pour braver les quelques courants d’air qui s'infiltrent sous ses vêtements amples. Il entame un pas dans la direction opposée à celle de Noam mais s’arrête, c’est sans lui faire face mais pas totalement de dos non plus qu’il confie d’une voix rompue. « Je suis fatigué de tout ça tu sais. J’aimerais qu’on redevienne comme avant, quand on se prenait pas la tête pour du dentifrice ou un retard. Quand je te sentais pas tendu dans mes bras parce que tu te sentais pas obligé de ravaler ce qui te prend la tête, on partageait tout sans craindre de rompre. En fait c’est ça le problème, on a peur et j’ai pas envie d’avoir peur que tu me quittes si j’ai vingt minutes de retard. Je suis désolé d’avoir raté ton show, je sais que c’était important mais c’est moi. Je te promettrai jamais d’être à l’heure parce que je le serai pas, je te promettrai pas non plus de pas m’emporter quand tu toucheras ma susceptibilité parce que je prends tout trop à coeur et c’est le jour où toi t’auras plus peur de mes réactions qu’il faudra vraiment se remettre en question. Si t’es pas capable de faire avec ce que je suis aujourd’hui et bah, faudra faire sans. » Il lui tourne définitivement le dos, disparaissant au détour d’une ruelle.
code: phos (&) icons: morning rain




yuta, au visage lunaire où les émotions peinent à apparaître en surface. mimi, aux traits solaires où les sentiments envahissent tout l'espace. ( lee mimi ) You and me.
Contenu sponsorisé
torn (( yuno ♡ )) Empty
(#) Sujet: Re: torn (( yuno ♡ ))   torn (( yuno ♡ )) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Sauter vers: