▲ up▼ down
12345
listen to the tears ft: Hyunjae



 

prend garde à nook ! ~
roulette new horizons ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

(EVENT) HM ft. Animal Crossing !
t'en rêvais ? on l'a fait (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! listen to the tears ft: Hyunjae 359353108

JEU -- viens voir si la pêche est bonne
ou si t'as l'âme d'un traider de navets (/^▽^)/
et viens choisir le rp de la semaine

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
6 989 pts
ego
9 684 pts
shadow
12 593 pts
student
7 651 pts
citizen

prend garde à nook ! ~
roulette new horizons ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

(EVENT) HM ft. Animal Crossing !
t'en rêvais ? on l'a fait (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! listen to the tears ft: Hyunjae 359353108

JEU -- viens voir si la pêche est bonne
ou si t'as l'âme d'un traider de navets (/^▽^)/
et viens choisir le rp de la semaine

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
Le Deal du moment : -32%
-32% sur le purificateur d’air Dyson Pure Cool ...
Voir le deal
229 €

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Partagez

 listen to the tears ft: Hyunjae


Anonymous
Invité
Invité
listen to the tears ft: Hyunjae Empty
(#) Sujet: listen to the tears ft: Hyunjae   listen to the tears ft: Hyunjae EmptyLun 2 Sep - 16:36

 


Le savoir est un fardeau… Une fois qu’on le possède, on ne peut plus s’en débarrasser. Stephen Lawhead
 


Toute la journée ça l'obsède. Elle ne pense qu'à ça. Elle n'a jamais eu l'air aussi stressée qu'elle ne l'est aujourd'hui. Jang Mi s'en veut, au plus profond de son être elle regrette amèrement de s'être intéressé à cette histoire. Le regard absent en classe, complètement distraire pendant ses révisions... Elle lui avait écrit bien sur, en début de journée. Elle s'était forcé pour être sûre de lui dire et de ne pas garder ça pour elle. Elle avait eu moins de vingt-quatre heures pour se préparer à l'annonce.

Jang Mi a écrit:
Salut ! Est-ce qu'on peut se voir après les cours ?

Chose inhabituelle pour eux. Ils s'étaient revue, mais n'étaient pas du genre à se donner rendez-vous ainsi. Alors toute la journée elle ne pense qu'à ça. Comment va-t-elle lui annoncer la mauvaise nouvelle ? Il n'avait pas demandé son aide. Il n'avait rien demandé du tout, mais ça avait été plus fort qu'elle et elle avait mis le nez dedans. Jang Mi, si douée pour s'occuper de ce qui ne la regarde pas. Honnêtement elle ne pensait pas arriver jusqu'au bout de son enquête, mais après plusieurs mails, un jeune journaliste chinois avait réussi à mettre la main sur des papiers qui lui avaient été utiles. Il y a sûrement eu de l’illégalité dans la façon dont elle a réuni les informations. Elle veut s'enfuir, mais ses fesses refusent de se décoller du banc. Elle doit maintenant assumer. Quitte à passer pour une folle. Quitte à le perdre lui, alors qu'il n'avait pas été facile de tisser leur mince relation. Sa douceur habituelle se perd dans les ombres de la soirée qui s'approche. Elle sombre aussi. Elle contemple l'heure toutes les minutes. Ils avaient convenue de se retrouver entre 19h et 19h30 dans les jardins de l'université. Elle aimerait qu'il annule au dernier moment. Mais il approche et elle panique à l'intérieur.

Un fin sourire s'étire sur son visage. Il a l'air si calme et c'est presque contagieux. « Salut. » Elle serra malgré tout son sac contre elle. Une grande enveloppe contenant les informations s'y trouve. Inconsciemment elle s'y bloque elle-même l'accès. Maintenant qu'il est là elle ne peut que retardait le moment fatidique. Impossible de fuir car son cœur lui hurle de dire la vérité, de se débarrasser du poids sur ses épaules, de la culpabilité qui remonte sa gorge. « Ça a été ta journée ? Désolé si je te fais venir tard... » Car elle a toujours des tas de choses à faire et aujourd'hui rien ne déroge à la règle. Jang Mi serre ses poings sur ses cuisses, le derrière toujours vissé au banc. Elle veut foncer tête baissée. Elle veut ne plus parler. Elle veut disparaître alors qu'elle plonge son regard dans le sien. Leurs regards noirs sont le reflet l'un de l'autre. Ses propres émotions lui échappent là où elle est d'habitude douée pour se contenir. Lui est sûrement assez observateur pour s'en rendre compte. Jang Mi espère le contraire.


(c) SIAL ; icons – Flo Mejie

 
Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  listen to the tears ft: Hyunjae 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  201
MESSAGES :   ⤳  1123
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
listen to the tears ft: Hyunjae Empty
(#) Sujet: Re: listen to the tears ft: Hyunjae   listen to the tears ft: Hyunjae EmptyLun 9 Sep - 19:35

 


Le savoir est un fardeau… Une fois qu’on le possède, on ne peut plus s’en débarrasser. Stephen Lawhead
 

C’est la fin de l'été. C’est les journées plus courtes, le vent plus froid même lorsque les fenêtres sont fermées, verrouillées. Derrière restaient les souvenirs qu’il lui restait de ses journées passées à traîner dehors ; sa peau encore un brin bariolée par le soleil, ses yeux qui percent à travers les nuages qui bordent le ciel, décorent distraitement son vieux skate. Ses parents dans la pièce d’à-côté, il s’était encore une fois surpris à compter les différents points de lumières dégagés dans le ciel, comme des calmants qui l'ancraient pour apaiser son âme, ses pensées, ses souvenirs. L'inspiration est profonde, il hoche la tête, le cœur qui manque un battement d’extase quand son téléphone s'allume. Il y pense. Il est dans son élément Hyunjae, installé dans sa salle, et il ressent chaque cliché, chaque image, chaque négatif sans même lever le nez lorsqu'il photographie. Le dessin lui manque, le graph lui manque, la vie d’avant lui manque. Tout ce qu’il lui reste est au creux de sa poche, cette carte de visite qu'une proche étrangère lui avait tendu qu’il garde en réserve, en secret, qu’il a caché à ses parents parce qu’il ne veut pas être forcé à participer au club de photographie, parce qu’il ne veut pas qu’ils le surprenne à ne pas aller en cours alors qu’ils savent déjà, ils savent tout, qu’il est sûrement trop tard. À quelques reprises il y pense, à tout leur avouer. À faire la coupure, à tourner la page, clore le chapitre. Le regard confiant de sa mère y fait pour beaucoup dans son dégoût pour sa dépendance à la haine, parce que même si elle ne lui demande strictement rien et qu’elle n’oserait jamais, il sait Hyunjae, il sait pertinemment qu’il lui fait du mal, qu’il en a toujours été ainsi. Et pourquoi ils m'aiment  encore, malgré tout? que son regard crie, lorsqu’il détaille les traits encore fins de son visage. Il se perd dans son confort familial, il redevient reconnaissant à chaque seconde que Dieu fait, ils le fascinent et il en redemande, sachant très bien qu’il ne pourra jamais les rendre aussi fiers que ses parents le mérite.

hyunjae a écrit:
J'arrive

Habitué à être un roc, à être un arbre, à être une montagne devant la vie et toutes les merdes qu’elle lui envoie quotidiennement au visage, le simple fait de côtoyer quelqu’un comme Jangmi lui suffisait à toucher du bout des doigts un autre monde, un autre univers, un endroit où tout n’était pas que nuages gris, que tentations, qu’horreur palliant un chemin de mauvais choix et de décisions toutes aussi honteuses. Il la salue pour la remercier de lui avoir laissé une place sur cette terre, même s'il en avait abusé et la méritait à peine. Il la salue pour s'assumer, et lui, et toutes ses bonnes intentions, et son besoin d’aller mieux pour lui maintenant, plus juste pour les autres. « T'inquiète pas, c'est pas dans mes habitudes de rentrer tôt à la maison »  s'asseyant à ses côtés, c’est un sourire en coin qui se dessine sur son visage maintenant que Jangmi s’exhibe de sa cachette, et amène avec elle la révélation de son sac, passablement remplit signifiant qu’encore une fois, ses journées avaient été plus mouvementée que les siennes. «De nouvelles histoires à raconter ?»
(c) SIAL ; icons – Flo Mejie

 
Anonymous
Invité
Invité
listen to the tears ft: Hyunjae Empty
(#) Sujet: Re: listen to the tears ft: Hyunjae   listen to the tears ft: Hyunjae EmptyMer 11 Sep - 15:41

 


Le savoir est un fardeau… Une fois qu’on le possède, on ne peut plus s’en débarrasser. Stephen Lawhead
 


Elle pourrait fondre comme neige au soleil. Se décomposer. Elle veut disparaître. Ne plus être sur terre l'espace de quelques jours. Ou remonter le temps. Refuser cette interview, ne pas rencontrer Hyun Jae, ne pas découvrir son histoire, ne pas être curieuse, ne pas chercher, mais surtout ne pas trouver. Impossible. Leur monde est bien trop réel pour se permettre de telles pensées, de telles fantaisies. Jang Mi deviendra son bourreau et laissera la lame de la guillotine s'abattre sur l'histoire de son nouveau camarade, sur le passé de cette nouvelle connaissance, sur les sentiments de celui qui aurait pu peut-être devenir son ami. Sans chercher à définir cette relation, elle l'a toujours apprécié jusque-là. Sa douceur, sa retenue, jusqu'à son malaise parfois. Les contraires s'attirent paraît-il. Alors pourquoi faut-il qu'elle ruine tout ? Elle repense aux dessins qu'elle lui a volés lors de leur première rencontre. Une esquisse. Magnifique. Difficile de lire en lui, plus facile de le connaître au travers de son art. Elle se flagelle à l'intérieur, de n'être bonne qu'à observer les gens de loin. Ces moments où elle remet tout en question sont rares. Alors son sourire revient à ses lèvres, éternel. « Ça tombe bien, ça risque de prendre un peu de temps. » Elle protège son sac comme on protégerait un trésor. Elle pourrait simplement tout balancer d'un coup. S'excuser et remettre l'enveloppe dans ses mains pour ensuite partir. Il la détestera probablement après ça. C'est ce qu'elle se dit. Il ne lui pardonnerait jamais. S'il avait voulu le savoir, n'aurait-il pas fait les démarches lui-même. « Une longue histoire à vrai dire. »

Sa gorge se noue. Elle a honte, bien plus que quand elle prend des photos de loin ou s'accapare d'un bien qui n'est pas le sien. Je n'aime pas trop parler de ça. C'est ce qu'il lui avait dit le premier soir. Elle a mis les pieds dans le plat. Elle s'est retrouvé noyé dedans. Il ne mérite pas ça. Elle détaille son profil, son petit sourire et ses yeux. Le vent souffle, les quelques lampadaires du jardin les éclairent légèrement. « Le genre d'histoire sur laquelle, au final, je n'aurais jamais dû me pencher. » Des détours, des mots en l'air. Elle veut poser sa main sur son bras, le préparer, le soutenir. Jang Mi n'ose pas. Ses yeux se détournent même quand il vient poser les siens sur elle. Hésitante elle libère l'enveloppe de la prison de son sac et la pose sur ses genoux. On peut lire Hyun Jae écrit en noir dessus. Ses doigts se resserrent sur le papier. « Je m'en veux tellement. » Elle mord sa lèvre inférieure. Les yeux au ciel, elle refuse toujours de lâcher l'enveloppe, de passer le cap. Personne sur terre ne voudrait le faire, elle est convaincue. C'est une relation dont elle avorte. D'avance. Dans sa tête.

Oui, tout se passe dans sa tête. Les miles scénarios possibles, la fin de cette conversation. Elle ne s'est jamais sentie aussi coupable, malgré ses vilaines manies, non, le regret la frappe de plein fouet. « Je suis désolé Hyun Jae. » Sa vois s'étrangle dans sa gorge. Elle se lève, soudain besoin de se dégourdir les jambes. Finalement, l'enveloppe quitte ses mains pour celles du brun. Ce soir elle n'aura pas ce sourire qui le réchauffe, cette aura qui veut faire du monde un monde heureux.

(c) SIAL ; icons – Flo Mejie

 
Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  listen to the tears ft: Hyunjae 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  201
MESSAGES :   ⤳  1123
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
listen to the tears ft: Hyunjae Empty
(#) Sujet: Re: listen to the tears ft: Hyunjae   listen to the tears ft: Hyunjae EmptyDim 15 Sep - 3:06

 


Le savoir est un fardeau… Une fois qu’on le possède, on ne peut plus s’en débarrasser. Stephen Lawhead
 

« Ça tombe bien, ça risque de prendre un peu de temps. » la première claque l’assène sans même qu’il ne le réalise. Il était trop occupé à la regarder serrer son sac, trop obnubilé par l’instant volé qu’il partageait avec elle une fois à travers toutes les autres où elle le guidait en photographie, où elle apprenait sans lui des détails jusqu'alors inconnus de son passé. « Une longue histoire à vrai dire. » Deuxième claque indolore – pour l'instant et elle tourne autour du pot Jangmi, elle tourne et détourne le regard, et sa voix hésite, alors que Hyunjae ne bouge pas d’un millimètre, il ne voit qu’elle, il n’entend qu’elle. Chaque mot qu’elle prononce et qui le rend à chaque fois un peu plus nerveux, chaque parole qu'elle ose à peine distiller comme si c’était du venin, comme si elle allait lui faire autant de mal qu'il s'en était infligé lui même durant ces dernières années. « Le genre d'histoire sur laquelle, au final, je n'aurais jamais dû me pencher. » Il en a mal à l’âme Hyunjae, parce qu’il pouvait facilement deviner ce dont elle voulait parler. Et il le sait ça, il le sait et il n’assume pas et elle le lui dit pour l’une des premières fois à voix haute, et même s’il est au courant, il en crève doucement encore plus. « Je m'en veux tellement. » et ça, il l’a déjà entendu ailleurs. Il l’a entendu avec ses parents, il les a entendu le lui dire tant de fois, de tant de tons différents. Et pourtant, jamais ne l’avait-il entendu aussi clairement que maintenant. « Je suis désolé Hyun Jae. »  chaque mot lui fait l’effet d’une dague de plus en plein cœur, même s’il sait qu’elle ne lui veut aucun mal. S’il sait que tout ça, elle le garde en elle depuis quelque temps.

L'enveloppe tremble au rythme de ses mains, Hyunjae, il ne sait pas bien lire mais suffisamment correctement pour déchiffrer ce pourquoi elle voulait le voir. Lui qui avait dépeint ses insultes et ses reproches dans ses silences, dans ses soupirs, dans ses phrases aussi passives qu’agressives – mais qui jamais n’avait ouvert à ce point son cœur de cette façon-là. Il aimerait être objectif Hyunjae, il aimerait y voir une ouverture, une possibilité de recevoir à la gueule tout ce qu’il mérite dans l’optique d’un jour se reconstruire avec sa nouvelle famille sur leurs ruines prêtes à voir le beau s’ériger. Mais il est trop occupé à encaisser sans broncher.

La larme qu’il daigne essuyer du revers de sa paume, somme sa détresse et sa rage et son mal et toute l’accumulation, l’horrible accumulation qu'il fut forcé de traîner durant trop d’années pour en sortir indemne. « C'est – c'est faux» qu’il souffle, presque inaudible, quand dans une pulsion qu’il ne voit absolument pas venir se penche en avant, pose ses mains contre son visage, férocement, effrayé. « Ça aurait dû être moi, ça aurait vraiment dû être moi.» il acquiesce Hyunjae, parce qu’il l’a pensé chaque jour depuis, parce qu’il culpabilise de ne pas avoir su retenir sa mère, parce qu’il n’est rien sans elle, parce qu’il ne mérite rien sans elle. Même pas elle, il ne la méritait pas. Elle lui avait sauvé la vie, il l'avait laissé mourir comme son père.  « J'veux plus jamais te revoir» Il avait la sensation de perdre toute réalité, tout ce qu'il ressentait c'était de la colère et de la rage, il la défiait du regard Hyunjae, il voulait qu’elle le griffe et qu’elle le frappe, qu’elle le cogne et qu’elle le haïsse avec le plus de violence possible. Si elle le blesse, si elle le brise, peut-être ressentira-t-il autre chose. Peut-être ressentirait-il autre chose que de l'injustice et de l'impuissance, n’importe quoi. Peut-être ressentirait-il quelque chose de différent. enfin
(c) SIAL ; icons – Flo Mejie

 
Anonymous
Invité
Invité
listen to the tears ft: Hyunjae Empty
(#) Sujet: Re: listen to the tears ft: Hyunjae   listen to the tears ft: Hyunjae EmptyMer 18 Sep - 22:58

 


Le savoir est un fardeau… Une fois qu’on le possède, on ne peut plus s’en débarrasser. Stephen Lawhead
 


C'est dur. Plus dur. La bombe est lâchée et les dégâts s'étendent en une vague de souffrances presque infinies. Elle aurait voulu pouvoir porter ce fardeau seul quitte à le porter à sa place, mais elle n'en avait pas le droit. Elle n'en a pas le droit, pas plus qu'elle n'en aurait jamais le droit. Comment alléger sa peine ? Le jardin n'est plus aussi beau et le ciel qui s'éclaire des premières étoiles lui semble bien morne. Elle déteste ce qu'elle voit, mais se déteste encore plus. Le droit de s’apitoyer sur son propre sort lui est interdit. Lui faire face est une épreuve qu'elle doit surmonter. Elle veut s'excuser encore et encore, le prendre dans ses bras, sécher ses larmes, caresser son dos, pour absorber la douleur qui doit le traverser de part en part.

Jang Mi aurait tout donné pour, au bout de ses recherches, apprendre que la mère d'Hyun Jae était toujours en vie. Elle y avait cru tout du long. Espoir d'annoncer une bonne nouvelle. Celle qui réchauffe et donne le sourire. Mais la vie se montre parfois bien cruelle.

Et elle ne fuit pas. Pourtant l'idée lui a déjà traversé la tête miles fois. Elle pleure elle aussi. Mais sa souffrance n'est pas comparable à celle de Hyun Jae. Elle refuse de le laisser là, elle refuse de le laisser seul et malgré ses mots s'accroupir devant lui, prenant ses mains, la gorge nouée. Il peut la détester, la haïr, d'ailleurs s'il le souhaite vraiment, elle disparaîtra de sa vie, mais pas maintenant, pas tout de suite. « Déteste-moi. Je le mérite. » Elle serre ses mains, elle cherche ce regard noir noyé dans les larmes. Ce magnifique regard noir. Là où elle trouve d'habitude de la passion. Là où elle a même finit par apercevoir de la lumière lors de leurs travaux communs. « Mais ne dis plus jamais que ça aurait dû être toi. » Les larmes roulent sur ses joues. Il est cette perle rare. Un jeune homme unique. Elle vient de le détruire mais se montre exigeante. Est-ce égoïste de ne pas vouloir le perdre ? Sa passion, sa douceur, son regard... Dans la salle du club, derrière l'objectif, devant l'objectif, ces petites balades pour trouver de nouveaux endroits à prendre en photo... Elle ne veut rien perdre de tout ça.

Le karma. Le destin. Le hasard. Parfois rien ne va comme on le souhaite. Il semble impossible de réparer sa faute. Les larmes tachent l'enveloppe. Les leurs. Elles se mêlent sur le papier. Dans sa tête un décompte, celui annonçant le moment où il la repoussera. « Hyun Jae... » Elle veut lui ouvrir ses bras pour qu'il s'y perde, mais ses mains tremblantes restent accrochées aux siennes tant qu'il le veut encore. Elle trouve la force de sortir une dernière chose de l'enveloppe, en dehors du rapport écrit et de ses sources. Une rare photo de son passage en Chine. Il lui avait dit ne pas avoir de photo d'elle. Cette maigre consolation ne suffira pas, mais elle la met dans son autre main avant de se lever. « Si tu veux vraiment que je parte, alors je partirais. » À contre cœur. Le regret lui collera à la peau tant qu'il ne la pardonnera pas.

(c) SIAL ; icons – Flo Mejie

 
Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  listen to the tears ft: Hyunjae 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  201
MESSAGES :   ⤳  1123
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
listen to the tears ft: Hyunjae Empty
(#) Sujet: Re: listen to the tears ft: Hyunjae   listen to the tears ft: Hyunjae EmptySam 28 Sep - 18:15

 


Le savoir est un fardeau… Une fois qu’on le possède, on ne peut plus s’en débarrasser. Stephen Lawhead
 

Il a les pupilles couvertes d'un voile humide, les pupilles vissées sur ses mains fragiles, fébriles. Il n'ose ni ciller, ni mouvoir son regard Hyunjae, de peur de perdre le contrôle sur d'inavouables larmes, de peur de perdre l'emprise sur un corps ankylosé par les faiblesses. Une partie de son être a envie de lever les yeux au ciel, de retourner brutalement en arrière, d'ignorer Jangmi à cette fameuse soirée, de ne rien savoir.« Déteste-moi. Je le mérite...Mais ne dis plus jamais que ça aurait dû être toi. » Sa voix se hausse et c'est un sursaut qui l'anime. Il ferme les yeux, les frotte vigoureusement et s'il effectue cet acte d'une force normale, il  redoute que son amie puisse y lire sa détresse. Il est incapable d'émettre le moindre mot parce qu'il est terrifié Hyunjae, il a peur qu'entrouvrir ses lèvres autoriserait indéniablement des déversements de secrets ; cette pile intime, officieuse, qui s'alourdit dangereusement, péniblement, sur ses épaules, sur son cœur.

« Hyun Jae... » C’est parce qu’elle insiste que Jangmi fissure cette bulle dans laquelle Hyunjae s'enfonce. C’est parce que ses mains ne le lâchent pas, qu'elle est la seule à lui avoir apporté une réponse, qu'elle est là malgré tout. Elle sort une photo et il arrache ses pupilles de ses mains. Il manque d'air désormais. Il suffoque, son cœur est rapide, tant qu’il lui paraît faire vibrer chaque centimètre carré de son corps, qu’il a apparenté sa gorge à du papier verré, qu’il l’étourdit de plus en plus, jusqu’à ce qu'il soit obligé de fermer les yeux devant la photo de sa mère. « Je suis désolé »  Sa culpabilité est toute puissante, elle est le vecteur de son histoire; il s'adresse à cette image, à sa mère sur sa photo, elle n'aurait pas pu faire autrement de toute façon, et il le sait très bien. Son mal être était connu, quoique tabou. Innée, et tout autant détestée. Par lui. Parce qu'il aurait voulu qu'elle soit là malgré tout, lui avait réussi, il vivait sa vie, il grandissait, il évoluait elle était belle, et inspirante. Sa mère. Il ne la mérite pas, il ne l’a jamais méritée, et c’était ça, son drame, à Hyunjae. De se convaincre que sans son adoption il n’était rien. Que sans son père, sans argent, il ne servait à rien, il n’avait aucun talent, aucune inspiration, aucun goût pour l'art, pour rien d’autre que le déni, la colère.

« Je sais pas ce que je veux » qu'il souffle, conscient que l'absence de sa mère était au centre de tout son mal-être et de cette culpabilité de l'avoir laissé partir, de ne pas avoir pu profiter d'elle comme il se devait, de lui en avoir voulu et la détester et la briser qu'il avait  traîné sur ses épaules durant toute ses années, durant toute sa vie. « J'ai l'impression que tout vient de s'arrêter » il lui confie malgré l’orgueil risible, en dépit de cette volonté ardente de sombrer seul et d’en aucun cas attirer Jangmi avec lui, de lui faire du mal dans sa chute, au mépris de son irrésistible envie d’être seul mais aussi, étrangement, avec elle et seulement elle. « Je veux que tu partes »
(c) SIAL ; icons – Flo Mejie

 
Anonymous
Invité
Invité
listen to the tears ft: Hyunjae Empty
(#) Sujet: Re: listen to the tears ft: Hyunjae   listen to the tears ft: Hyunjae EmptyMer 2 Oct - 23:44

 


Le savoir est un fardeau… Une fois qu’on le possède, on ne peut plus s’en débarrasser. Stephen Lawhead
 


Elle ne peut rien faire de plus. Elle se déteste plus qu'il ne la déteste probablement, les larmes coulantes sur ses propres joues en sont la preuve. Le néant dans l'âme, elle s'effondre de l'intérieur. Il s'excuse et Jang Mi se tue, encore. Il n'a pas à s'excuser, non, loin de là. Le silence les écrase une fois de plus, assassin. Parfois elle doute de la voie qu'elle a empruntée, comme aujourd'hui. La curiosité que ça a fait naître en elle, de ce besoin constant de chercher, de s'informer, ce besoin de savoir et d'expliquer. D'avoir besoin de ça pour ne pas se sentir seul, pour ne pas s'ennuyer. Elle pense aux centaines de photos prises, aux objets volés, aux articles rédigés... Pourquoi ne pas juste tout arrêter et devenir normale ?

Forcer, lui reprendre les mains, ne pas l'abandonner. Le réconforter, par des mots tendres et la chaleur humaine. Elle n'en a pas le droit, ils n'ont jamais eu une telle proximité. Elle resserre ses doigts sur la lanière de son sac, encore. Les jointures de ses mains deviennent blanches. Mais elle ne trouve nulle part la forcé de franchir cette limite, mais la parole lui revient, enfin. « Tu n'es pas obligé de tout porter tout seul. » Peut-être que ces mots n'auront aucun impact. Elle l'imagine si chamboulé, perdue. L'esprit probablement occupé par la nouvelle brutale qu'il vient d'apprendre. « Tu n'es pas obligé...de rester seul. » Elle l'a deviné, avec le temps, appris à le connaître, un petit peu. La façon qu'il a de tout garder pour lui, sa vie, son histoire. Une gêne, une timidité, un manque de confiance en soi Sans savoir pourquoi, elle veut juste lui tendre la main et qu'il la saisisse. Pourtant elle tourne les talons.

Elle efface les traces de larmes sur son visage sans être capable d'effacer les traces de sa peine et de son regret. Avant de faire un pas de plus, de s'éloigner, elle songe encore à se retourner et à faire tout ce que son cœur lui dicte de faire. Elle finit par simplement respecter sa demande. Partir. Elle ne le verra plus c'est ça . C'est donc ça que ça fait . Le sentiment de perdre un ami, d'avoir fait la plus grosse erreur de sa vie. « Si un jour tu me pardonnes... » Ses yeux rencontrent le ciel noir. Pas d'étoiles ce soir. La brise soulève sa chevelure. « Tu as mon numéro... Tu sais ou me trouver. » Jang Mi hausse tristement les épaules en s'éloignant silencieusement. Ses yeux sont humides et elle ne tarde pas à pleurer à nouveau en quittant les jardins. Ce qu'elle pensait être une bonne action s'était transformé en catastrophe. Que ça lui serve de leçon.

(c) SIAL ; icons – Flo Mejie

 
Contenu sponsorisé
listen to the tears ft: Hyunjae Empty
(#) Sujet: Re: listen to the tears ft: Hyunjae   listen to the tears ft: Hyunjae Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Sauter vers: