▲ up▼ down
12345
so what ? ft isai



 

regarde comme elle est jolie
la roulette fleurie ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! so what ? ft isai 359353108

OBLIGATOIRE ( #`⌂´)/┌┛
le Recensement de 2020 !

tu peux maintenant te promener dans le jardin aux fleurs
et on te propose un petit jeu tranquilou : qui est le plus ? d'HM (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
8 931 pts
ego
12 921 pts
shadow
8 247 pts
student
9 425 pts
citizen

regarde comme elle est jolie
la roulette fleurie ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! so what ? ft isai 359353108

OBLIGATOIRE ( #`⌂´)/┌┛
le Recensement de 2020 !

tu peux maintenant te promener dans le jardin aux fleurs
et on te propose un petit jeu tranquilou : qui est le plus ? d'HM (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
-38%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + sucette, goupillon et ...
30.99 € 49.99 €
Voir le deal

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Partagez

 so what ? ft isai


Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
En ligne
Lee Yuta
ANIMATION ✺ SHOT SUPERNOVA
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  so what ? ft isai Ow3A7
AVATAR :   ⤳  El kookito
POINTS :   ⤳  441
MESSAGES :   ⤳  10936
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  22
so what ? ft isai Empty
(#) Sujet: so what ? ft isai   so what ? ft isai EmptyJeu 13 Juin - 9:21


so what ft @lim isai

Il le voit parmi une cinquantaine d'autres âmes affaissées par la fatigue s’engouffrer dans le métro. Il hésite à aller à sa rencontre, sa planche au pied qu’il fait finalement bondir jusqu’à sa main droite d’une pulsation du pied maîtrisée. Il se faufile, se fait bousculer mais jamais sans le perdre de vue. Le métro s’arrête, des gens en sortent mais son ami reste impassible face à sa présence. *Isai vient de quitter le chat*, c’est l’impression qu’il lui fait. Il vient de partir de lui-même, le regard absent et le reste complètement déconnecté de la réalité. Avant qu’on ne referme les portes, Yuta le pousse à l’intérieur du wagon, interloqué il se débat tout en s’agrippant à son bras. Une voix monotone leur recommande de s’éloigner des portes, le véhicule s’apprête à repartir dans ses tunnels à la clarté artificielle. « Tu devrais écouter ce qu’on te dit Lim. » La surprise passée, les deux garçons se chamaillent jusqu’à trouver un coin de leur voiture qui n'est pas trop bondé. Ils s’adossent à l’habitacle, le corps secoué de temps à autre par quelques turbulences mineures. Épaule contre épaule, Yuta s’amuse à accentuer les secousses en appuyant ton son poids sur son allié de tous les jours. Ce dernier lui rend tant bien que mal mais le fantôme qui l’habitait sur le quai n’est visiblement pas parti. « Hey vieux, ça va pas ? »

(c) SIAL ; icons pinterest




†I don't wanna know Where you wanna go, Who you're taking home 'Cause I can't lose everything I know. I hate sleeping alone, I'm picking up the phone (( To you ))
Anonymous
Invité
Invité
so what ? ft isai Empty
(#) Sujet: Re: so what ? ft isai   so what ? ft isai EmptyJeu 13 Juin - 19:54


so what ft @lee yuta

déconnexion totale du monde extérieur, l'regard dans les rails, les oreilles éteintes - il songe. sur son bureau s'accumulent les mauvaises notes, les regards hautains des camarades et les expressions offusquées des professeurs. ça l'tue, l'torture; quitter la fac le démange. pourtant, il avait été heureux de s'y ré-inscrire avec mora, mais entre sa disparition soudaine de la surface terrestre et ses résultats, la seule chose qui gardait un minimum isai sain était jinsol et yuta.
on le bouscule, il est prêt à s'offusquer, se défendre voir même user de la violence : c'est yuta, dans toute sa splendeur. un sourire arrive à se dessiner sur son visage, première illumination de la journée. « j'suis pas trop dans la bonne humeur pour écouter c'que m'disent les autres, lee. » vieux ton railleur, il s'adosse contre le mur du wagon, portant le poids de yuta à chaque virage. il le repousse en riant mais son sourire se dissipe aussitôt [yuta le remarque]. « je pense que je vais arrêter la fac. » il ne précise pas le "encore une fois" qui pend au bout de sa langue, bien que ce soit pour une raison totalement différente que la première fois. « mon bulletin va ressembler à un vieux tableau de picasso. à rien. » un soupire. puis deux. « soit j'me suis gouré de filière, soit je suis pas fais pour les études supérieures. dans tous les cas, j'ai beau travailler j'me tape que des notes de merde. » il accentue ses paroles en sortant une vieille feuille froissée de son sac. sa dernière note en date avec un beau 03/20 en rouge.

(c) SIAL ; icons pinterest


Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
En ligne
Lee Yuta
ANIMATION ✺ SHOT SUPERNOVA
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  so what ? ft isai Ow3A7
AVATAR :   ⤳  El kookito
POINTS :   ⤳  441
MESSAGES :   ⤳  10936
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  22
so what ? ft isai Empty
(#) Sujet: Re: so what ? ft isai   so what ? ft isai EmptyJeu 13 Juin - 22:24


so what ft @lim isai

Ses mains défroissent le devoir, il le dévisage comme s’il était écrit dans une langue étrangère. Ça le tue de voir autant de ratures, il y’en a une pour chaque nuit d’insomnie d’Isai. Des heures volées pour une récompense satirique avec ce ridicule trois qui se moque de lui. L’adulescent ne peut que compatir, pour lui aussi sa scolarité a été une vaste blague. Toujours dernier ou ultime rescapé pour passer d’une classe à une autre, la triche pour arriver au succès car la facilité a toujours été sa voie préférée.
Il en veut à la fac, aux professeurs, à tous ceux qui font douter son ami de ses capacités parce que contrairement à lui Isai déploie de vrais efforts pour atteindre ne serait-ce que la cheville de tous ces étudiants pour qui l’excellence est une banalité, une note optimale en échange d’une relecture superficielle et des félicitations pour un investissement dérisoire. Ouais, c’est injuste.
Yuta plie en deux ce torchon qui l’insulte puis le déchire. Il plante les morceaux de ses doutes contre son buste, dardant un regard plein d’assurance dans ses deux comètes en perdition. « Ça, ça te définit pas. T’es pas un trois, t’es pas non plus le commentaire du mec qui t’a corrigé. T’es plus que « insuffisant » vieux, tu peux tout réussir dans la vie même avoir ce fichu diplôme. Après tu sais y’a pas que la fac pour grandir, ça aide ok mais tu vas pas te désintégrer de l’univers si tu décides de tout plaquer pour faire autre chose. J’suis hypocrite en te disant ça parce que j’aime pas ce que j’fais mais pour une fois j’arrive à avoir des notes correctes sans avoir à ouvrir un bouquin alors ça m’a redonné un peu d’estime de moi mais est-ce que j’me sens mieux ? Pas vraiment, j’sais toujours pas quoi faire de moi et m’entêter à vouloir avoir ce diplôme peut-être que c’est une erreur, que j’perds du temps. Perds pas ton temps Isai, t’es dans une situation compliquée, plus que moi. Mon conseil c’est de persévérer si tu le sens au fond de tes tripes, sinon réoriente-toi ou tire-toi même si ça me ferait grave chier parce que c’est cool de t’avoir ici avec Mora. »

(c) SIAL ; icons pinterest




†I don't wanna know Where you wanna go, Who you're taking home 'Cause I can't lose everything I know. I hate sleeping alone, I'm picking up the phone (( To you ))
Anonymous
Invité
Invité
so what ? ft isai Empty
(#) Sujet: Re: so what ? ft isai   so what ? ft isai EmptyJeu 13 Juin - 22:47


so what ft @lee yuta

il regarde yuta déchirer son devoir, le visage neutre : des heures perdues pour écrire quelque chose de potable, quelque chose qui pourrait être susceptible de plaire à son professeur - rentrer dans un moule n'a jamais été son fort et peut-être que cela est la même chose pour l'université. peut-être qu'il est trop différent de tout cet univers. il laisse yuta faire son speech, ça le fait doucement sourire car il sait à quel point son meilleur ami est là pour l'épauler tout le long de cette route sinueuse. qu'importe les notes lorsque l'on a avec soit  quelqu'un d'infiniment mieux. « tu sais, j'ai trop cru que j'étais fais pour la géologie. j'aime la terre, les volcans et ça m'intéresse trop de savoir comment s'est formé la terre et d'étudier les sols. mais bon, j'commence à comprendre ceux qu'arrêtaient pas de dire qu'on ne peut pas vivre de ses passions. regarde, tu étudies le journalisme, t'aimes pas ça et la géologie c'est clairement une passion plus qu'un métier dans lequel je me vois. j'me suis peut-être mal orienté. » une deuxième fois, est ce qu'il refuse de dire. ça le rend misérable de savoir qu'il n'est même pas fichu de savoir s'orienter correctement. « j'ai déjà essayé la littérature, j'me suis dis : eh tiens, j'aime bien écrire partons sur ça, mais nada. j'ai pas envie d'être un vendeur toute ma vie, ça craint. être adulte, c'est de la merde. » un nouveau virage et yuta s'étale à nouveau sur lui; isai lâche un petit rire, un peu plus vivant qu'avant, les couleurs retrouvant son visage pâle. « j'ai pas envie d'être en réorientation toute ma vie. j'ai rien vécu depuis mon enfance, toujours en train de bosser, de gagner de l'argent, de trouver un endroit où vivre - j'veux juste être un étudiant comme tout l'monde, j'en ai marre d'être un raté, sa voix se brise sur ses derniers mots, sentant le sanglot se former dans sa gorge. » il ne sait même pas pourquoi les larmes viennent ; est-ce parce qu'il montre ses faiblesses ou est-ce parce qu'il lâche finalement prise sur tout ce bordel d'émotions grandissant en lui depuis plusieurs mois. « j'veux juste avoir quelque chose que tout le monde a. » jalousie. les sous-entendus tombent lourdement sous ses paroles; une enfance normale, une mère, une vie sociale, de l'argent, une famille - mais isai se rend compte qu'il ne pourra jamais être comme tout le monde. trop différent, trop détraqué, trop bousillé, il n'est que le reste d'un humain. beaucoup trop défectueux.

(c) SIAL ; icons pinterest


Lee Yuta
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
En ligne
Lee Yuta
ANIMATION ✺ SHOT SUPERNOVA
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  so what ? ft isai Ow3A7
AVATAR :   ⤳  El kookito
POINTS :   ⤳  441
MESSAGES :   ⤳  10936
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  09/08/2016
AGE :   ⤳  22
so what ? ft isai Empty
(#) Sujet: Re: so what ? ft isai   so what ? ft isai EmptyVen 14 Juin - 14:09


so what ft @lim isai

Lorsque la tristesse perle à ses ras de cils inférieurs l’étudiant raté se met à paniquer, autant essayer de rassurer un ami à l’aide de deux ou trois conseils plus ou moins avisés pourquoi pas mais les larmes, comment on deal avec ça ? Il est pourtant habitué aux scènes mélodramatiques de Mimi, des gros chagrins qui prennent des proportions démesurées et qu’il a appris à rasséréner à l’aide de tricks savamment élaborés au fil des années. Ok il gère avec les Mimi mais avec un Isai ? Est-ce que lui promettre d’être son cobaye pour tester des produits cosmétiques ou le porter sur son dos pour ensuite le faire basculer au sol la tête la première ça l’aiderait à se sentir mieux ? La situation le dépasse tellement que pendant une micro non, une nanoseconde, mettre Isai la tête en bas lui apparaît comme une solution envisageable. « j'veux juste avoir quelque chose que tout le monde a. » Coup de grâce, il ne peut plus faire marche arrière. Tout se crispe, son visage, son corps, même à l’intérieur c’est tout chiffonné comme la boule de papier informe qu’il a déchiré, tout est tendu par ce sentiment : le malaise. Il tend les bras vers lui d’une façon si étrange qu’Isai peine à déchiffrer son attention, sous sa peau son squelette est devenu un fin fil de fer qui donne à sa gestuelle une fluidité saccadée. Ils s’enlacent, Yuta compte le nombre de secondes qu’il estime être suffisante pour une étreinte de ce type. De mémoire il ne se souvient pas avoir eu dans ses bras un autre garçon que Noam, même avec Sohan c’était furtif. Une accolade masculine du genre de celle qu’on échange avec un pote qu’on n’a pas vu depuis ce qui nous semble être une éternité. Yuta se souvient de ses phalanges « needy » sur son dos, elles froissaient son vêtement pour gagner en proximité, rendre l’étreinte plus spéciale que lui ne l’était aux yeux de ce mec qu’il sait aujourd’hui être le plus gros connard que la Terre ait jamais porté. Être aussi intime avec quelqu’un du même sexe que lui ça l’a toujours rendu nerveux et ça même en sachant qu'il y’a zéro ambiguïté. Il saurait pas expliquer pourquoi, c’est juste présent et dérangeant comme une étiquette qui gratte.
Après deux petites tapes dans le dos et une légère pression de ses bras autour de lui qui signifie plus que ce qu’il pourrait être capable de formuler, il libère Isai du sentiment inconfortable que leur proximité maladroite a laissé flotter entre eux. « J’crois on a loupé ton arrêt. »

Après être sortis du métro les deux amis traversent un Séoul nocturne à la brise mesquine, prenant en traitre leur tenue trop légère pour l’affronter. Yuta croise les bras contre son buste pour se réchauffer mais aussi pour se donner de la contenance après sa tentative bancale de réconfort. Il l’accompagne alors jusqu’au Try Hard, cherchant quoi lui dire sur le chemin qui les y mène. « Je peux pas t’aider pour la fac, y’a que toi qui sait ce que tu veux ou ce que tu te crois capable de faire mais j’peux t’aider pour le fric. Tu peux même vivre chez moi le temps de remonter la pente et surtout sache que t’es pas seul. Que ça soit moi ou les autres tu peux compter sur nous, évidemment on remplacera jamais des parents mais on peut essayer. T’en es conscient hein, que j’te lâcherai pas ? »

(c) SIAL ; icons pinterest




†I don't wanna know Where you wanna go, Who you're taking home 'Cause I can't lose everything I know. I hate sleeping alone, I'm picking up the phone (( To you ))
Anonymous
Invité
Invité
so what ? ft isai Empty
(#) Sujet: Re: so what ? ft isai   so what ? ft isai EmptyDim 23 Juin - 21:58


so what ft @lee yuta

isai a envie de rire. tout est embarrassant : le regard de yuta, son câlin, la position dans laquelle ils se tiennent mais surtout le fait qu'ils soient dans le métro et que certains yeux des passagers s'attardent sur eux. il lâche un petit rire lorsque son meilleur ami lui donne deux petites tapes dans le dos - malgré tout, ça le touche, que yuta fasse autant d'effort pour lui remonter le moral. « meilleur câlin que tu m'as fait. ah, attends, c'est le seul et le premier, qu'il balance pour plaisanter, voulant détendre l'atmosphère. et puis tant pis, on a qu'à marcher jusqu'au club. » il hausse les épaules et sort du wagon, yuta sur ses talons. au final, peut-être que marcher peut l'aider à mieux réfléchir, à y voir plus clair dans ce tas de pensées qui s'empilent dans son esprit.

dehors il fait froid. isai voit yuta trembler à ses côtés, lui-même enfonçant ses mains dans ses poches pour les protéger de cette soirée glaçante. le début de leur marche se fait dans le silence, réflexion effrénée dans les deux cerveaux, des pensées qui pullulent autour d'eux sans jamais se prononcer. isai ne sait pas quoi dire [il ne sait pas quels mots employer pour exprimer tout ce qui compacte sa poitrine]. c'est yuta qui coupe ce silence, et le souffle revient soudainement au blond. il écoute, se laisse porter par la voix presque silencieuse de son ami, laisse les mots le border. ça fait du bien. « j'veux pas de ton fric, yuta. » sa voix se fait dure, malgré lui, mais il veut faire comprendre à son ami que ce n'est pas ce qu'il attend de lui. son amitié il ne lui a pas donné pour de l'argent. « j'suis tellement chiant; j'suis en constante galère, j'me plains mais j'accepte pas votre aide. je sais que tu dis que ça ne te dérange pas, et je sais que tu penses ce que tu me répètes, mais j'ai toujours pas envie de squatter chez toi ou même chez les filles parce que j'ai toujours peur d'être de trop, d'un jour être là alors que vous voulez faire autre chose. » c'est dur pour lui. dur parce qu'il fait tellement confiance à ses amis et qu'il sait que leur honnêteté est plus que certaine, mais il est comme ça isai, toujours à s'en faire, à s'effacer parce qu'il a l'impression d'être de trop (et ça l'ronge depuis l'enfance, cette sensation, depuis trop longtemps installée au fond de sa carcasse et impossible à faire déménager).

« j'te lâcherai pas non-plus, yuta. j'suis là, avec toi, dans les bons et les mauvais moments. t'es ma famille, j'espère que tu le sais. » famille qu'il aurait aimé avoir auprès de lui toute sa vie. yuta c'est la bonne surprise que la vie a décidé de lui donner, après tant d'épreuves. « vous êtes tous un peu ma famille, une fratrie d'imbécile, qu'il ajoute en riant, bousculant yuta légèrement. » il lève la tête vers les étoiles (à peine perceptible à cause des lampadaires). « j'suis doué pour travailler. je m'adapte facilement à ce qu'on me demande. mais pour étudier, c'est tout autre chose. peut-être que ce qu'il me faut c'est quelque chose de plus technique, plus inspirant que les mots sur du papier. » il soupire. « je vais devoir aller chez la conseillère d'orientation. »

(c) SIAL ; icons pinterest


Contenu sponsorisé
so what ? ft isai Empty
(#) Sujet: Re: so what ? ft isai   so what ? ft isai Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Sauter vers: