▲ up▼ down
gifted - nao



 
Viens tenter ta chance à la Roulette de la Jungle !
Gagneras-tu une magnifique bouée pour te la péter sous les cocotiers ou bien le pagne de Tarzan ? ~
Soleil de juin luit grand matin ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Ramène ton plus beau maillot de bain et tes brassards canard !
La POOL PARTY va commencer ~ gifted - nao 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! gifted - nao 359353108
Tu veux rajouter un peu de jalapeño dans ta vie RPgique ? gifted - nao 1387851259
Découvre les ÉPREUVES D'HM si t'as l'âme d'un aventurier !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

 :: seoul :: Gangnam :: Résidences
Partagez

 gifted - nao


Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 262


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 282


gifted - nao Empty
(#) Sujet: gifted - nao   gifted - nao EmptyMer 12 Juin - 17:51

Hyunjae n'était pas vraiment du genre à croire en  l'invisible. Il se sentait plus à l'aise avec les faits dont il pouvait être témoin de ses propres yeux pour  les considérer comme réels. Il était incapable de concevoir que son destin était gravé dans la roche et dans le même registre, ne saisissait pas le principe de l'intuition. Il lui était bien évidemment déjà arrivé d'avoir des impressions, de l'instinct pour quelques broutilles mais l'essence même de l'intuition lui était totalement étrangère. Pourtant depuis ce matin et ce dès son réveil, il s'était retrouvé étreint par une émotion qu'il ne lui était pas beaucoup familière ; un mauvais pressentiment. Raion s'étant habituellement absenté pour aller vagabonder vers d'autres horizons, le nord-coréen était seul au milieu de son immense demeure, la fenêtre entrebâillée pour laisser filtrer l'air frais du soleil couchant censé rafraîchir la pièce surchauffée par les températures infernales de l'été.

Le brun se releva du canapé et se pencha sur les rebords de la fenêtre, draguant le vide qui s’ouvrait à ses côtés. Deux jours. Deux jours sans donner de nouvelles. Il n’allait pas aimer. Il haussa les épaules. Peut-être avait-elle fugué sans prévenir sur une île paradisiaque avec un de ses sugar daddy ? Il s’en moquait éperdument. Du moins il essayait de s'en convaincre. Il aurait sûrement des problèmes à cause d'elle. Pour le moment, Hyunjae avait de la chance. Après tout, il ne subissait jamais rien de plus que quelques réprimandes acides par téléphone. Monsieur avait trop besoin de lui pour se permettre de le punir sévèrement. Il n'en restait pas moins intimidant, suffisamment pour que Hyunjae se sente menacé par des yakuzas.

 « Jarrive » Ainsi, il ne lui laissait pas le choix. S'il prévoyait ses visites, il y avait de fortes probabilités pour que Nao trouve un moyen de s'absenter. Hyunjae rangea son téléphone et quitta la résidence de son meilleur ami. Une lumière sans aucune source éclairait le quartier qui s’étendait à l’infini. Une lueur de couchant… un soleil déclinant jaune, signe de mauvais temps. Le soir, Gagnam était bien souvent encombrée d'une population bruyante, dont les rues étaient incroyablement fréquentées. Elles étaient animées par la musique qui provenaient des nombreux magasins que logeaient les trottoirs, l’endroit semblait débordé d’une vie qui lui était propre. Hyunjae n’y voyait là qu’une masse vivante. Entrer dans cette folie équivalait à perdre son identité. Il préférait garder le peu qui lui restait et accéléra le pas.

Au-delà du cercle de maisons, une bâtisse, un peu plus imposante que les autres, s’élevait devant lui. Un peu comme un roc tombé du ciel au centre de la cité, rapidement devenu son pivot. Un lieu de pouvoir dans une ville de pouvoir… à la hauteur des ambitions de la personne. Démesurés. Sans limite. Le jeune homme ne prit même pas la peine d'annoncer son arrivée en sonnant. On lui avait procuré un double de ses clés en cas d'urgence au grand dam de Nao. Quant à Hyunjae, il ne fut qu'à moitié surprit de la trouver en compagnie d'un nouvel homme, ce qui l'était en revanche – surprenant- c'est qu'elle avait l'air d'avoir un peu trop bu. « Encore un autre ? Je te suffit pas ?» Le jeune homme haussa les épaules et lança ses clés sur la table basse posée à côté de la porte. « Tu pourrais faire des efforts quand même, c'est moi qui doit rendre des comptes à ton père»

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Son Nao


Voir le profil de l'utilisateur
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
AGE : 26
AVATAR : Lily maymac
POINTS : 83


NOUS A REJOINT LE : 04/06/2019


MESSAGES : 42


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptyMer 12 Juin - 23:04
Que faire en pleine semaine d’un mois de juin brûlant ? Pour Nao, il s’agit encore une fois d’un soir de démesure, encore un moment unique à passer en excellente compagnie accompagné de doux verres de vins fraichement sortie d’une cave millésimée, de belles paroles et de doux mots susurrés au coin des lèvres pour appâter sa proie et réussir à la guider dans l’antre de sa demeure. Assortie d’une robe dorée étincelante, plus courte encore que la moyenne des jupes coréennes habituelles (déjà peu longues), Nao s’était littéralement mise sur son 31 pour son premier rendez-vous du mois. Voilà deux semaines qu’elle avait largué le dernier en liste qui semble-t-il n’était pas en mesure de lui offrir un diner en haut de la Namsan Tower ; un raté pour qui elle avait perdu un temps précieux. Son père adoré avait refusé de lui offrir le dernier Vuitton sortit le mois dernier et c’est par ses propres moyens comme une véritable femme accomplie qu’elle avait décidé de se l’offrir. “Par ses propres moyens” était une bien belle expression pour la jeune femme qui comptait bien évidemment plus sur les moyens de ses hommes que sur son fond personnel. Passons outre le caprice qu’elle passa sur son père au téléphone pendant de longues minutes et revenons-en au fait.

Ce soir elle avait tout misé sur sa tenue et son parfum sucré goût Givenchy pour enivrer Monsieur X. (nous l’appellerons ainsi afin de conserver sa vie privée.) Celui-ci l’avait baladé une bonne partie de l’après-midi dans sa décapotable rouge, visitant les plus jolis coins de la ville qu’elle avait déjà arpentés environs 78 fois avec plusieurs hommes différents et utilisa ce même et énième ton mielleux pour mimer un effet de surprise à chaque nouvel endroit visité. Elle en avait vu des panoramas, assisté aux plus beaux couchés de soleils en sirotant les meilleurs champagnes mais il était vrai que la compagnie de monsieur X n’était pas désagréable. Sa voiture et ses vêtements non plus d’ailleurs. Elle l’avait d’ailleurs abordé la semaine passée dans un bar, mimant avoir perdu son téléphone pour percuter sa cible. Il l’avait aidé à chercher son bien et ne voulant pas laisser une si jolie femme rentrer seule, l’avait déposé devant chez elle. Depuis, elle l’avait choisi comme nouvelle cible. Il n’était pas gracieux, mais pouvait dégager un certain charme : merci le portefeuille.  

Ainsi après avoir bu quelques verres dans un bar branché de Gangnam, elle renversa malencontreusement un peu de vin sur la chemise du jeune homme. Un de ses tours favoris évidemment et prétextant avoir de la famille dans les parages, l’emmena directement chez elle pour terminer en tout honneur (ou presque) leur rendez-vous. Elle avait sorti une énième bouteille de vins et ils avaient commencés à le déguster lorsqu’elle reçut un message. Le nom indiquait “l’illettré”, le toutou favoris de son père qui devait la surveiller et qui avait toujours le don pour arriver au mauvais moment.  “J’arrive” avait-il écrit : court mais précis. Elle roula des yeux et s’empressa de poser ses lèvres sur sa cible après avoir avalé d’un coup sec le reste de son verre. L’alcool lui montait aux joues qui devinrent peu à peu rosies par la chaleur et l’effet ambiant. En y réfléchissant, il n’était pas si beau. Et il n’embrassait pas si bien. Sa façon de la regarder ne lui plaisait pas non plus. Mais sa voiture, bon dieu, sa voiture... Nao soupira en oubliant que Hyun Jae était en route, et s’amusa à charmer sa cible en grimpant sur lui, détachant doucement les boutons de sa chemise en riant lorsque la porte s’ouvrit. Monsieur sursauta de surprise tandis que Nao s’affala contre le canapé en grognant. “et merde, toutou a débarqué.” elle éclata de rire en poussant légèrement Monsieur X qui se renfermait peu à peu, la honte lui montait clairement aux joues et il se sentait soudainement trompé par la jeune femme. “bah alors, t’es tout rouge, tu veux plus faire l’amour?” Nao lui chuchotait ces quelques mots dans l’oreille en fixant Hyun Jae droit dans les yeux pour le provoquer. L’homme se releva, visiblement outré qu’un autre homme entre dans l’appartement et prit sa veste avant de passer directement près de Hyun Jae. Nao éclata une énième fois de rire en se roulant sur le canapé, oubliant sa tenue peu discrète et s’esclaffa comme une enfant à l’intention de Hyun Jae. “ hey l’illettré, papa t’as encore demandé de me garder ce soir ? J'ai pas été sage ? ou p'tètre je t'ai manqué ?” Elle finit par se relever et fit un signe de main à la porte d’entrée qui venait de claquer, puis elle lança un regard amusé au jeune homme qui venait de faire capoter son plan. “aaaah non j'oubliais, tu m'apprécies pas, c'est juste que papa te fous la pression pour t'occuper de moi pas vrai ?” Un biais alcoolisée, la jeune femme s'enfonça une fois de plus dans le canapé en fixant l'écran noir de la télévision. Elle pointa son téléphone dans sa direction et lui montra l'appel entrant de Monsieur X "réponds alors, si c'est papa qui te demande"  elle fixa Hyun d'un air de défi en portant une énième fois le verre de vin à sa bouche. L'alcool la rendait bien plus exigeante et capricieuse qu'elle ne l'était au naturel et ses provocations n'allait surement pas s'arrêter là. Si Monsieur avait fait rater ses plans par simple demande de son paternel, elle n'en resterait pas là.
✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.



☽☽ I still feel the aches you left behind, even after all the time you have been gone. This heart of mine has been broken before, but this emptiness has never left me quite as sore.

Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 262


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 282


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptyJeu 13 Juin - 0:17

“et merde, toutou a débarqué.” Un hoquet de stupeur maladroitement feinté lui répondit. « Tu me blesses» Il la regarda finalement, exagérant son air ennuyé, décidé à lui faire comprendre qu’il n’était vraiment pas d’humeur. Il ne put que soupirer de désespoir, profondément irrité par l’immaturité flagrante de la personne. Robe plutôt courte, talons, paillettes, le tout dans des teintes dorées la couvraient de la tête aux pieds. Il ne put s’empêcher malgré tout de trouver cela d’un goût exquis, bien qu’il désapprouvait totalement l’amour sans borne de Nao pour la mode et les marques de luxe. Elle le provoquait, il le savait, mais sa manière de le faire ne le laissait malgré tout pas indifférent. Il observa l'homme sur lequel elle s'était assise, puis pencha un peu sa tête sur le côté en miment une légère moue. « T'as baissé tes standards ? » L'homme se décida enfin à partir sous le regard appuyé du nord-coréen. “ hey l’illettré, papa t’as encore demandé de me garder ce soir ? J'ai pas été sage ? ou p'tètre je t'ai manqué ?” Il leva les yeux au ciel. Pourquoi cette gamine était-elle intouchable ? Pourquoi ne pouvait-il pas simplement la laisser et enfin avoir la paix ?

« M'appelle pas comme ça» Hyunjae serrait les dents. Il trouva la réponse… parce qu’elle était sa fille. Il acquiesça, dégoûté de devoir courber l’échine et faire fi des nombreuses provocations que leur propriétaire savait parfaitement manier. Sa fierté avait prit le pas sur son raisonnement. Après tout cela l’amusait en temps normal de passer du temps avec Nao, avec ou sans contrainte. Cherchait-elle à l’énerver ? Il ne lui était qu’à moitié soumis… bien qu’il trouvait le terme un peu excessif. Il ne lui devait que sa place au sein de ce monde, rien de plus. L’irritante impunité dont elle disposait,  seul son père en était le maître. D'ailleurs s'il en avait l’opportunité, il n’échangerait sa place pour rien au monde… à bien y réfléchir, personne n’était assez fou pour souhaiter l’occuper… surtout pas la sienne. Surveiller la fille d'un mafieux n’avait rien d’une fin en soi, ni d’enviable. C’était un service qu'il devait à son père. Un service forcé soutenu par les parents adoptifs du jeune homme. Ils en étaient même à l'origine.

“ aaaah non j'oubliais, tu m'apprécies pas, c'est juste que papa te fous la pression pour t'occuper de moi pas vrai ? ” « Tu crois que ça me fait plaisir de perdre mon temps ici ?» Un petit blanc s'était installé avant qu'elle ne reprenne la parole en lui pointant son téléphone. Il s’exécuta malgré lui et fit face à un regard chocolaté qui, pour l’heure, le mettait mal à l’aise. Il avait honte. Ce sentiment coula en lui, le laissant las et fatigué. Honte de constater qu'elle n'avait que peu d'estime pour lui. Hyunjae prit le téléphone de la japonaise et raccrocha directement l'appel entrant. Cet homme n'allait de toute manière pas faire long feu, peut-être qu'il se rendra compte du service que le coréen lui a rendu en débarquant au tout début de leurs ébats. « Peut-être qu'un jour tu te rendras compte que t'es pas la seule à être coincée dans cette situation»

Il vint ensuite rejoindre son amie sur le canapé. Il avait encore beaucoup de mal à s’adapter au caractère de Nao, mais s’en faisait une idée qu’il espérait assez juste. Cette fille était comme un enchevêtrement de fils et de cordes de longueurs et de largeurs diverses, emmêlés inextricablement, il serait aisé d’en manipuler les nœuds. Il suffisait de tirer un ou deux fils, d’en nouer quelques uns, d’en couper d’autres. Il était persuadé qu'elle était bien plus qu'une fille capricieuse. « Mais c'est vrai qu'il me met la pression, ton père, j'ai l'impression que si je fais pas ce qu'il veut il va me renvoyer là bas, et ça me fait flipper ! » Il parlait sur le ton de la plaisanterie, mais le simple fait de penser à cette possibilité le stressait à tel point qu'il se remettait machinalement à arracher la peau de sa main. En observant Nao affalée sur le canapé, habillée de la sorte et complètement éméchée, la colère remonta en Hyunjae en une fraction de seconde. Le regard noir, il s'adressa à elle ; « Par contre le toutou te conseille d'arrêter de baiser tout ce qui a un compte en banque avec plus de cinq zéros, y'a que les putes qui font ça »

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Son Nao


Voir le profil de l'utilisateur
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
AGE : 26
AVATAR : Lily maymac
POINTS : 83


NOUS A REJOINT LE : 04/06/2019


MESSAGES : 42


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptyJeu 13 Juin - 1:36

Nao eut un léger sourire narquois lorsque Hyun Jae lui demanda de ne plus l’appeler ainsi. Elle s’était installée à l’envers sur le canapé, ses jambes parcourant le dossier du sofa pendant que sa tête pendait légèrement dans le vide. Elle marmonna doucement entre ses lèvres “toutou...toutou” plusieurs fois comme si elle essayait d’en définir un sens nouveau. Peut-être comprenait-elle l’impact de ses mots, peut-être réfléchissait-elle à l’importance que Hyun pouvait porter à ce surnom et peut-être était-elle en train de réfléchir à une nouvelle manière de le surnommer. Beaucoup de peut-être pour qualifier une infime réflexion qui était pourtant un grand pas pour Nao. Pour autant elle n’en oublia pas les mauvaises manières lorsqu’il répliqua « Tu crois que ça me fait plaisir de perdre mon temps ici ?». Nao se tourna en faisant basculer ses jambes et se redressa. Elle fronça les sourcils en fixant son interlocuteur qui lui apparaissait désormais double. Le vin, l’excitation, la déception, et les 4 tours qu’elle avait effectués sur elle-même sur ce même canapé commençaient à taper simultanément. Mais cette phrase l’avait à vrai dire, beaucoup blessé. Ainsi à ses yeux elle n’était en effet que l’obligation d’un homme envers son sauveur ou dirais-je, son ravisseur. Après tout son père était tout aussi puissant que terrifiant et il est vrai qu’en refusant de lui obéir, Hyun Jae ne mettrait pas que son honneur en jeu. Elle murmura une insulte en japonais, signifiant un mélange de “merde” et “fais chier” . « Peut-être qu'un jour tu te rendras compte que t'es pas la seule à être coincée dans cette situation » Il avait tant raison que Nao en grinça des dents. Elle était égoïste, capricieuse, exigeante et extrêmement dépendante des autres. Mais elle ne voulait rien savoir et n’en démordrait pas. Il avait gâché sa soirée et elle devait s’en vouloir ? “ et tu crois que ça me fait plaisir de te voir débouler chez moi juste quand papa te le demande ?”  Elle s’apprêtait très précisément à lancer le premier oreiller qui lui tombait sous le nez au visage de son interlocuteur par pure réaction enfantine, mais le visage assombrit de Hyun Jae heurta le peu de sensibilité qui pouvait lui rester. Elle connaissait plutôt bien l’histoire de ce garçon, son père lui avait déjà raconté comment il était parvenu jusqu’ici et elle savait qu’ils venaient de deux mondes complètement différents. Si l’or et la démesure avait toujours accompagné sa vie, Hyun Jae lui avait sûrement vécu des atrocités et connu tant de fois la misère.

Elle baissa ses bras et fixa le jeune homme, visiblement terrorisé par ce que pouvait lui faire son propre père et se stoppa net. Elle savait tant que son père était puissant. Elle savait tant le danger qu’il pouvait représenter. Et elle aimait tant sentir le respect et la terreur que cela lui procurait. Pour autant, contre toute attente, elle n’en ressentie cette fois-ci aucune satisfaction. Un geste surprenant se dégagea d’ailleurs de lui-même sans que Nao ne le controla vraiment. Elle posa une main sur celle de Hyun qui s’agitait et semblait presque s’auto-blesser, et comme un élan de gentillesse prétexta la première chose qui lui venait en tête pour l’empêcher de continuer.  Très sérieuse et les sourcils froncés, Nao plongea son regard dans celui de Hyun . “ T’as jamais pensé à mettre du verni ? Tes mains sont dans un sale état tu sais touto...Hyun” dit-elle en récupérant ses mains pour être certaine qu’il n'arrête de s’arracher la peau. Stupide. Vraiment stupide Nao. Mais tellement fidèle à elle-même. Jamais Nao ne baisserait la barrière qu’elle s’érige et ne montrerait une once de culpabilité ou d’inquiétude. Pour autant, l’alcool et bien évidemment l’affection qu’elle portait malgré tout pour le garçon la poussait à agir. Elle avait presque envie de protéger ce garçon qui devait la surveiller. Mais avec Nao, tout peut partir en vrille en une fraction de seconde. Et cette pseudo douceur ou pseudo inquiétude dissimulée sur une pointe d’humeur prit fin à l’instant où monsieur ajouta cette phrase. « Par contre le toutou te conseille d'arrêter de baiser tout ce qui a un compte en banque avec plus de cinq zéros, y'a que les putes qui font ça » ses mains l’avaient lâché et elle éclata de rire et tout en se servant un verre.  " C'est une menace ? " Elle claqua sa langue en fixant son interlocuteur et répondit presque instantanément “ et si j’en étais une, tu ferais quoi ? ” l'air de défi, elle s'était penché si près de Hyun qu'il pouvait sûrement sentir son odeur désagréable d'alcool qui l'embaumait. Peu charmant. D'une traite elle récupéra son téléphone encore proche de Hyun Jae et composa le numéro qui l’avait appelé précédemment. Tout en grimpa sur la table basse du salon histoire de s’assurer que monsieur ne lui vole pas son bien pendant l’appel, l'homme de tout à l’heure répondu si rapidement qu’elle était encore en train de rire lorsqu’elle l’entendit répondre. Parlant dans le téléphone tout en fixant Hyun Jae, elle continua son cinéma à moitié éméchée “ hey toi, si on avait baisé là tout de suite, tu m’aurais donné combien ? Non parce que toutou enfin monsieur juste ici est vraiment curieux tu vois” elle n’entendit que vaguement une réponse, puis des insultes qui volaient à travers le téléphone. “ et donc tu me donnerais quel prix ? “ elle haussa les épaules sans prêter plus attention aux propos peu catholiques qu’on lui dévalait au téléphone et finit par raccrocher. Toujours debout, défilant comme une enfant sur sa table, elle tendit son verre à Hyun Jae.  “ t’es content toutou ? t’as trouvé ma vocation ! Regarde ce que je suis, regarde ce qu’ils sont. On est fait pour se compléter non ? L'une veut leur argent, l’autre leur corps, en quoi c’est mal de vouloir s’arranger dis moi? en quoi c'est si mal de vouloir se sentir vivre ? “  sa dernière phrase était sortie si rapidement qu'elle n'avait pas vraiment eu le temps de la contrôler. Elle tourna la tête pour éviter de lui faire face et lança son idiot de téléphone sur le canapé. Ce soir elle en avait eu assez des hommes. Heureusement que l'alcool lui tenait compagnie. Elle s'assit finalement sur cette même table en face de Hyun, et croisa les jambes tout en le fixant. Vous savez, de ce regard qui signifie que vous avez une idée quelque peu étrange en tête. Le regard qui annonce peut-être de mauvaises choses ? Tout en allumant une cigarette, elle releva la tête et laissa s'échapper la fumée de ses lèvres en fixant longuement le jeune homme.  " écoute toutou, et si toi & moi...on faisait un marché."  elle tira sur sa cigarette et tout en faisant des gestes maladroits gâchant l'attitude sobre qu'elle essayait de se donner elle ajouta " tu t'en fiche de moi pas vrai? ce que tu veux c'est que mon père te laisse tranquille. Alors pourquoi on mentirait pas à papa ? " Evidemment, elle savait que cette idée était stupide. Son père savait que Nao était loin d'être innocente et avait sûrement fait déplacer des hommes pour la surveiller de temps à autre. Mais Nao voulait tenter le tout pour le tout et tester son interlocuteur. Peut-être était-ce là sa spécialité ?




(je me suis permise de changer ma couleur, on voyait rien ça faisait mal aux yeux)

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.



☽☽ I still feel the aches you left behind, even after all the time you have been gone. This heart of mine has been broken before, but this emptiness has never left me quite as sore.

Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 262


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 282


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptyJeu 13 Juin - 22:54

“toutou...toutou” Ce mot claquait dans son crâne, le faisant grimacer. Nao ne semblait pas coopérative. « Je laisse tomber» Le jeune homme se retint de soupirer lourdement alors qu’il était tout juste parvenu à ignorer ce qu'elle marmonnait en japonais . Il ne pouvait décemment pas faire la sourde oreille, à moins de vouloir aggraver son cas. Ce n’était pas l’envie qui manquait. « T'aimerais que je vienne te rendre visite sans avoir l'ombre de ton père constamment derrière moi ?  » Ce dernier avait bien laissé comme instruction de tout faire pour que sa fille stoppe ses fréquentations volages et se tienne tranquille.

Lorsqu'il senti la main de Nao sur la sienne, Hyunjae écarquilla légèrement les yeux. À ce moment-là, le creux perpétuel qu’il avait dans l’estomac lui donnait l’impression d’une masse en vérité. Une masse palpitante, comme un cœur en arythmie, rendant chaque pulsation plus pénible à supporter, plus douloureuse aussi, chaque cicatrices sur sa main lui rappelant le traitement et les injustices subies lorsqu'il était plus jeune. Hyunjae sourit intérieurement, oubliant sa rancune envers Nao pour son arrogance. Sa main prit doucement la sienne tandis qu'il jeta un rapide coup d’œil vers son amie. Il était bien rare de voir de telles personnes aux traits si fins, épurés, presque frêles, à la limite de la perfection. Des termes qui d’ordinaire n’étaient réservés qu’aux personnages de roman. Pourtant, il s’agissait des qualificatifs les plus appropriés qu’il ait pu trouver, sans pour autant la transformer en caricature. Son observation s’arrêtait là… gêné de scruter de la sorte une personne à son insu. Lui-même n’aurait pas apprécié d’être dévoré ainsi des yeux. “ T’as jamais pensé à mettre du verni ? Tes mains sont dans un sale état tu sais touto...Hyun” D'un geste rapide, gêné, il retira sa main et croisa étroitement ses bras contre lui, semblant vouloir les cacher à tout prix. Les paroles qui franchirent ensuite la barrière de ses lèvres avaient été prononcées sous l'impulsion et un orgueil froissé. “ et si j’en étais une, tu ferais quoi ? ” Depuis combien de temps en avait-il plus qu’assez de ces changements brutaux d'ambiance ? Du respect sincère, les premiers temps, cela s’était doucement transformé en une amères règlements de compte, à mesure qu’il prenait conscience des énormes travers qui les gangrenaient. « J'en sais rien, peut-être que je te payerais aussi»

Hyunjae leva les yeux en plafond en la regardant rappeler sa conquête du soir, puis il céda à contre cœur. « C'est bon t'as fini ?» Les dernières parole de Nao résonnaient encore dans sa tête ; se sentir vivre, il n'avait pas le droit de l'en empêcher, ni lui, ni son père. Le jeune homme se sentit mal, désapprouvant certes les méthodes employées pour qu'elle se fasse comprendre. Mais c’était ainsi… malgré le confort dont elle disposait depuis sa naissance, Nao était prisonnière de l'amour qu'éprouvait son père envers elle. Peut-être aurait-elle était plus heureuse si elle n'avait été qu'une simple personne comme des milliards d’autres. « Tu vaux mieux que ça Nao, c'est ce que je voulais dire » Le jeune homme se sentit glacé… comment avait-il pu être aussi maladroit dans ses propos ? Il s'était retrouver embarqué dans une histoire infernale, et rien ni personne ne pouvait l'en extirper.  Les yeux de Hyunjae se sont entrelacés avec ceux de sa partenaire dans un duel glacial tandis qu'elle allumait soigneusement une cigarette. " écoute toutou, et si toi & moi...on faisait un marché. Tu t'en fiche de moi pas vrai? ce que tu veux c'est que mon père te laisse tranquille. Alors pourquoi on mentirait pas à papa ?" Hyunjae en avait la nausée… tiraillé entre la rage qu’il ressentait envers cette famille et… et cette infime partie de lui, soufflant que cette idée pouvait finalement lui être également bénéfique. Il secoua rapidement la tête. « Je veux même pas savoir ce que ton père ferait s'il découvrait que je lui mens »

La tentative, pourtant bien pensée et choisie, échoua lamentablement et le refus de Hyunjae n’en fut que plus rude. Nao lui était line de rien chère à ses yeux. Les premiers temps, son comportement d'enfant gâtée et capricieuse lui déplut fortement. Au point qu’il vint à songer que Nao était une sorte de pourrie gâtée égoïste et sans cœur qu'il ne supporterait pas. Mais il sembla que leur récente amitié, à l’époque, fut déjà trop bien façonnée et ancrée en lui, pour que ce sentiment à son égard persiste. Personne ne se devait d’être du même avis que son entourage. « Franchement tu penses vraiment que je lui fais des compte-rendu de cinq pages pour tout lui rapporter ? Je lui  raconte souvent les mêmes trucs ; que je suis venu te voir et qu'on a passé la soirée à discuter de vernis à ongles et de toutou, ce qui est pas totalement faux »

« Je remercierais jamais assez les gens qui m'ont aidé mais je déteste me sentir forcé à faire quoique ce soit, surtout quand j'apprécie passer te voir à l'improviste, sauf quand on se dispute comme ça » Le jeune homme se passa vulgairement une main dans ses cheveux. Ses paroles, bien que confuses et maladroites, étaient empruntes de sincérité.  

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Son Nao


Voir le profil de l'utilisateur
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
AGE : 26
AVATAR : Lily maymac
POINTS : 83


NOUS A REJOINT LE : 04/06/2019


MESSAGES : 42


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptyVen 14 Juin - 17:24

« J'en sais rien, peut-être que je te payerais aussi»  Nao se laissa aller dans un fou rire général qui remplit toute la pièce. Pas une seconde elle aurait imaginé que le gentil Hyun aurait répondu de cette manière. Elle s'en sentie presque flattée. Peut-être la voyait-il comme une femme ?? Elle la catastrophe ambulante ? "Monsieur est fort surprenant, je le prend comme un compliment" Elle lui sourit et s'essaya à un clin d'oeil complètement foireux. Y'a que l'intention qui compte. Concernant le marché et en toute honnêteté, Nao fut un peu déçue que son ami et garde du corps ne l'accepte pas. Quelques petits mensonges et le tour était joué, il n’avait plus à la surveiller et elle pouvait continuer son business en toute simplicité. Au détail près que Hyun Jae risquait sa vie contre quelques légères remontrances pour Nao. Pourtant elle était soulagée lorsque celui-ci affirma ne pas raconter tout ce qu’elle pouvait faire. Il était peut-être très fidèle à son paternel mais malgré leur relation étrange, Nao et lui était tout de même ce que l’on pourrait considérer comme des “amis.” Elle en avait connu des personnages au cours de sa vie mais jamais personne ne restait longtemps près d’elle lorsqu’on découvrait qui était son père. Même à Seoul certains membres de son clan pouvaient être influents et avaient des liens avec des hommes politiques. Extérieurement cela pouvait paraître effrayant, mais Nao avait toujours vécu cette vie et la corruption et l’argent sale était un peu une sorte de quotidien pour elle. Bien qu’elle n’assistât jamais aux opérations grâce à la volonté de fer de son progéniteur de la laisser hors de tout cela, elle avait entendu tant de conversation lorsque ses tontons étaient à la maison qu’elle pouvait réciter par cœur leur rituel opératoire.  Tout en s’allongeant à nouveau sur le canapé, la jeune femme soupira longuement en repensant à son père et tout ce que ses affaires pouvaient bien provoquer comme mal. Et pourtant c’est grâce à ses sombres affaires qu’il avait pu sauver des réfugiés comme Hyun Jae, le prendre sous son aile et s’arranger pour qu’il n’ait pas à retrouver sa vie d’avant. “Sa vie d’avant”; Nao encore perdue dans ses pensées se répétait cette petite phrase en essayant d’imaginer à quoi pouvait-elle bien ressembler. « Je ne remercierais jamais assez les gens qui m'ont aidé mais je déteste me sentir forcé à faire quoique ce soit, surtout quand j'apprécie passer te voir à l'improviste, sauf quand on se dispute comme ça » Nao acquiesça en souriant presque fière de savoir que son paternel pouvait parfois agir en homme bon mais tourna la tête en signe négatif à la suite des paroles de Hyun Jae. Elle tira sur sa cigarette déjà éteinte et manqua de s’étouffer. Elle se releva en grommelant et tout en passant une main dans ses cheveux, récupéra un paquet d’allumette placé sur la table pour en sortir une et allumer sa cigarette. “Alors ne te force plus et on se disputera plus” Elle utilisa un ton légèrement sarcastique visant son père et ses stratagèmes pour réussir à coincer sa fille qui ose donner ses propres clés d’appartement à quelqu’un d’autres. En soi ça ne la dérangeait pas tant que ça puisqu’il n’entrait pas souvent chez elle, uniquement lorsque volontairement elle ne donnait plus de nouvelle. Sans mentir, elle prenait même un malin plaisir à inquiéter Hyun Jae. Son air contrarié et ses petits pics lui manquaient. Tout le monde n’agissait pas aussi franchement avec elle et c’est bien pour ça qu’elle appréciait la compagnie du garçon. Devant lui contrairement aux autres garçon, Nao agissait très naturellement et n’avait pas besoin de cacher son identité, une vraie joie.  

Son visage était encore rosi par l’alcool et ses cheveux bien ébouriffés ; elle ne ressemblait plus vraiment à ses superbes femmes impeccables que l’on pouvait croiser dans la rue. En vérité elle ne leurs ressemblaient jamais vraiment, rien que ses nombres tatouages et ses cheveux décolorés la démarquait. Son attitude jouait également beaucoup mais, tout cela faisait partie d’elle et pour rien au monde elle ne changerait.  

Nao finit par lancer le paquet de cigarettes sur les genoux de son ami et se leva du canapé en titubant légèrement. Elle avança jusqu’au bar de son appartement et sortit un verre. Sans vraiment lui demander son avis ni ses goûts, elle servit un fond de Whisky au jeune homme et y rajouta quelques glaçons. Elle revint sur la pointe des pieds, se défiant elle-même de réussir à avancer jusqu’à lui avec une démarche normale (il était évident qu’elle était éméchée, mais elle préférait penser que Hyun ne l'avait pas comprit) et pointa le verre en direction du garçon pour lui tendre. Elle s’assit à côté de lui et tout en regardant ses pieds, marmonna doucement.“ Si on c'était rencontré dans différentes circonstances, tu penses que tu m'aurais détesté?” elle gonfla légèrement les joues en fronçant les sourcils, vu son caractère la réponse paraissait évidente, mais elle avait besoin d’en parler. “Enfin peut-être que tu me détestes même maintenant..." Elle tira sur sa cigarette et trinqua avec Hyun. Avant de reprendre son souffle, elle plongea son regard sombre dans le sien. "Dis...c’était comment ta vie... je veux dire avant, tu sais, là bas...?” Elle était sérieuse et intéressée, elle qui n’avait que très rarement l’occasion de parler de choses banales devenaient enfin curieuses à propos de son entouage. Elle savait que le sujet était tabou, mais elle avait envie que Hyun s’ouvre un peu à elle. Un petit pas dans l’humanité, un grand pas pour Nao.  





✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.



☽☽ I still feel the aches you left behind, even after all the time you have been gone. This heart of mine has been broken before, but this emptiness has never left me quite as sore.

Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 262


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 282


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptySam 15 Juin - 0:25

« La seule chose sur laquelle je me sens contraint, c'est devoir t'empêcher de faire ce que tu veux» Son regard s’attarda sur Nao, insistant, grave, couvant quelque avertissement. Puis il baissa le regard, un sourire indulgent flottant sur ses lèvres. « Autrement je me force pas» Elle n'avait jamais supporté la contrainte de suivre les règles qu'imposait son père sur sa vie et sa manière d'être. Seul les partenaires de son père ne semblaient pas plus affectés par cette ascendance presque dictatrice. Cependant certaines des exigences de Monsieur, si elles n'allaient pas contre toutes logiques, paraissaient bien inutiles. A l'instar de celle contre laquelle Nao s'insurgeait à cet instant. Pourquoi devoir vivre en ayant le moindre de ses faits et gestes épiés par des hommes ? Hyunjae n'avait aucune idée de l'influence que pouvait avoir son père sur sa naturalisation. Pourquoi mettait-il un point d'honneur à surveiller sa fille, si cela n'apportait rien de plus ? Après tout il était tout à fait conscient du mode de vie de Nao. Et de sa dépendance à l'argent. Son père n'en était que plus coupable. Sa réflexion le rendit distrait, lui faisant glisser son regard plus haut qu’il n’aurait dû. Malheureusement, il accrocha son regard noir… et ne put s’en défaire l’espace de quelques précieuses secondes. La japonaise le sorti brusquement de ses pensées, le paquet de cigarettes sur ses genoux, scrutant son interlocutrice. Du coin de l’œil, il capta l’éclat malicieux dans le regard de Nao. Malgré le ton léger dont elle usait, il n’y avait plus l'ombre d'une moquerie. Son regard ne pétillait plus. Était-ce l'effet de l'alcool ? « Merci» Hyunjae prit le verre que lui tendait Nao et le porta à ses lèvres.

Peu habitué à cette forte concentration d'alcool, le jeune homme se sentit saisi de vertiges. Mais comme toujours, ce fut bref, le monde se stabilisa autour de lui, quoiqu’un peu changé. L’impression que cette odeur forte engourdissait une partie de son esprit, plana furtivement en lui. A moins qu’il ne s’agissait du contraire, qu’elles en éveillaient une d’ordinaire en dormance. Il n’était jamais vraiment lui-même quand il allait la voir. Étrangement, cela ne lui était pas désagréable. “ Si on c'était rencontré dans différentes circonstances, tu penses que tu m'aurais détesté?” Hyunjae fronça les sourcils, l'une de ses mains tournant le verre sur lui-même. Sur la paume de son autre main, reposait sa tête inclinée dans une position d'ennui. « Je pense pas. Mais je crois que ni l'un ni l'autre n'aurait pris la peine d'essayer de se connaître plus, donc on aurait été des inconnus » Un lourd silence s'abattit par la suite, pendant lequel elle sembla reprendre le dessus. « Je te déteste pas encore, si ça peut te rassurer » Hyunjae trinqua prudemment avec elle, craignant une nouvelle question qui lui ferait perdre ses moyens. Nao était réputée pour être… franche, quelque peu surprenante parfois.  Il était difficile de s’y faire, malgré le temps et l’habitude. D'ailleurs, cette dernière coupa brusquement court aux réflexions désordonnées de son ami, un air sérieux peint sur ses traits.

"Dis...c’était comment ta vie... je veux dire avant, tu sais, là bas...?” Le jeune homme se figea, prit au dépourvu. Il ne s'attendait pas à ce que leur discussion prenne cette tournure, en vérité, les quelques personnes au courant n'avaient jamais posé cette question aussi directe. Elle était la première. Hyunjae avait le visage contrit et la gorge légèrement sèche.  « C'était... bizarre, je sais pas trop » Le regard attiré par son verre, le coréen se sentait néanmoins observé. Que cherchait-elle dans ses yeux ? Hyunjae frissonna. Il se décida enfin à affronter cette paire d'yeux marrons mais la peur trahissait l'air serein qu'il voulait dégager. « Je me souviens de mon père, il est mort de la tuberculose, et de faim je crois... son corps était glacé, je suis resté des heures à côté de lui en essayant de lui réchauffer le bras en m'y accrochant, c'était bizarre, il avait l'air apaisé, libéré » Chaque mots prononcés étaient accompagnés d'un hoquet trahissant une envie de pleurer trop longtemps retenue. L’impression qu’il venait de lui confier autre chose que son mal être, quelque chose de beaucoup plus précieux encore, accabla brièvement Hyunjae, le poussant à maladroitement acquiescer à un discours qu’il se repasserait souvent après leur conversation tant il se jugerait maladroit et même déplacé, compte tenu la situation. « Mais je me rendais pas compte que c'était comme ça que chez nous. Je croyais que c'était quelque chose qui touchait toute la terre en même temps, du coup, j'ai pas trop compris pourquoi ma mère voulait s'enfuir. D'ailleurs avant de venir ici, j'avais jamais mangé de riz » Ses traits se froncèrent un instant et dans un défaitisme absolu, il recommença à s'arracher la peau de sa main gauche. « Je sais pas trop quoi raconter en fait, tu m'as surpris»

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Son Nao


Voir le profil de l'utilisateur
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
AGE : 26
AVATAR : Lily maymac
POINTS : 83


NOUS A REJOINT LE : 04/06/2019


MESSAGES : 42


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptyMar 18 Juin - 17:26

La tête de Nao pétillait de questions en tout genre lorsque son cher garde du corps lui répondit simplement « Je ne te déteste pas encore, si ça peut te rassurer ». La jeune femme sourit, ravie d’avoir eu droit à un semblant de démonstration sentimentale de la part de Hyun Jae. Il était plutôt calme et patient avec elle et elle n’arrivait pas à lire dans TOUTES ses pensées ce qui la frustrait profondément. Du coup quand elle le pouvait, il est vrai qu’elle n’hésitait pas à lui poser toutes sortes de questions pour essayer de le déstabiliser. Avec un rire taquin, elle répondit assurément “ Hâte que tu me détestes alors “ en grignotant les bords de son verres remplis d’alcool. Pourtant ce soir-là, l’envie n’était pas uniquement à la taquinerie. Nao était vraiment désireuse d’en connaître plus sur Hyun Jae et son passé mystérieux dont il ne parlait jamais. Papa lui avait bien sur brièvement expliqué son histoire, mais elle avait envie d’en entendre plus de la bouche du garçon. C’est avec attention qu’elle l’écouta lui raconter la mort de son père et ce qu’il avait pu vivre là-bas. N’avoir jamais mangé de riz avait-il dit ? Nao écarquilla si grand sa bouche qu’elle en resta pratiquement coincé. Très expressive, la jeune femme laissa à un long “Woaw” sortir de sa bouche et reprit une gorge en acquiesçant. “Mais alors ? T’avais jamais mangé de Barbecue ? Et du soju, ne t’en avais jamais bu ?! ” La jeune femme s’emporta peut-être tellement qu’elle comprit elle-même qu’il fallait ne pas trop insister sur le sujet. Les actes de tortures que s’infligeait lui-même le garçon en signe de stress l’indiqua d’autant plus qu’il fallait qu’elle trouve un autre sujet. Pourtant, elle avait des dizaines de questions à lui poser. Comment c’était de vivre au quotidien là-bas, comment est-ce qu’il a vécu le voyage ? A-t-il encore des amis là-bas ? De la famille ? Nao se mordit la lèvre inférieure si fort pour ne pas lui poser plus de questions que celle-ci devint rouge sang. “Oh t’inquiètes pas, ça me suffit “ menteuse et double menteuse. Mais tant qu’il ne serait pas prêt, elle n’insisterait pas. Ou peut-être pas maintenant. Ni dans la minute qui suit. Dans 15 minutes, pourquoi pas. Nao finit par se lever et avança curieusement jusqu’à la grande fenêtre du salon. Elle glissa sa tête entre les rideaux et fixa le dehors. Personne en vue, et pourtant elle gardait cette impression d’être épiée. Elle était rassurée que Hyun ne rapportait pas ses moindres faits et gestes à papa, mais quelque chose lui indiquait que d’autres personnes la surveillaient. Elle soupira sans pour autant arrêter de fixer le dehors. “ Tu crois qu’un jour papa me laissera faire ce que je veux ? “ Elle avait l’air pensive et l’alcool la rendait bien plus enfantine qu’elle ne l’était déjà. Ses réactions donnaient l’impression d’être confronté à une enfant de 8 ans avec ses petites joues gonflées et ses questions franches. “Tu devrais m’aider à ce que ce soit le cas d’ailleurs, au moins tu serais libéré “ Nao tira taquinement la langue à Hyun Jae et ouvrit la fenêtre. Elle alluma une énième cigarette et fixa le dehors en cherchant le moindre signe suspect. Au moins si les hommes de son père étaient pointés par ici, ils réagiraient à la moindre vue de Nao, cigarette en main et accompagné d’une ombre qu’il était impossible de distinguer. Pourtant, rien ne se produisit. Pas de signe étrange, de chat noir traçant la rue ni de bruit de pot d’échappement. Papa avait peut-être lâché le morceau ? Nao s’écarta de la fenêtre, on avait beau être en juin l’air restait frais pour sa tenue légère, et sortit son téléphone lorsqu’une notification apparut. “Tiens, un message de papa ?” elle s’apprêta à ouvrir le message lorsqu’on frappa à la porte. Nao resta interdite quelques secondes, puis elle fixa Hyun Jae. Son regard passa de la porte d’entrée au garçon plusieurs fois. Et si les hommes de son père réagissaient déjà ? Et s'ils étaient là pour la sermonner...pire, et si ses tontons adorés se trouvaient être les pires crapules de la terre et qu’ils en avaient après Hyun pour ne pas l’avoir assez bien surveillé? Son cœur s’emballa légèrement, et elle avança sur la pointe des pieds en faisant un signe de main à Hyun de se taire. Prudente, elle glissa dans le couloir qui bien évidemment, s’alluma automatiquement signalant sa présence à tout habitant des lieux. Elle passa ses yeux sur l’interphone afin de détecter depuis la caméra l’individu en question. Presque instantanément, elle fixa Hyun Jae et lui fit signe de se cacher sur le canapé. Son regard était grave et presque trop inquiet pour être honnête. Toujours très sérieuse, elle fit mine de reprendre sa respiration en fixant la porte. On frappa à nouveau, et cette fois ci elle savait qu’elle se devait d’ouvrir. Elle compta quelques secondes dans sa tête pour laisser planer le suspense, avant de finalement éclater de rire en s’approchant à toute vitesse de Hyun. “ Ni papa ni des tontons à l’horizon, désolée de te décevoir HyunHyun “. Derrière la porte se trouvait l’homme de tout à l’heure, visiblement aussi alcoolisé qu’elle. Il avait apparemment oublié ses clés quelque part, et Nao ne se priva pas de le laisser derrière la porte pour chercher lesdites clés sans même daigner le faire entrer. Nao revient et se laissa tomber le canapé en faisant mine de chercher du bout des doigts. L’homme frappait à la porte, Nao riait et les clés disparaissaient. “Je devrais vraiment lui rendre ses clés ?” L’air malicieux, Nao pointa la paire de clés du bout des doigts situées sur la table de la cuisine. “Peut-être que je devrais le faire mariner encore un peu...”



✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.



☽☽ I still feel the aches you left behind, even after all the time you have been gone. This heart of mine has been broken before, but this emptiness has never left me quite as sore.

Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 262


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 282


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptyDim 23 Juin - 2:10

Petit à petit, à l'image de l'araignée retissant inexorablement sa toile, Hyunjae tentait de se reconstruire. Il n'avait pas encore trouvé comment, la formule magique pour évoluer dans un milieu où il ne se sentait pas à sa place. Il repensait  aux éléments de sa propre histoire ; cette existence qu'il avait méticuleusement milité à étouffer et pour laquelle aujourd'hui, le jeune homme  s’évertuait à lui trouver un sens. Le sentiment de donner des coups d'épée dans l'eau le saisissait régulièrement, le désir de tout abandonner également l’étreignait chaque nuit, et pourtant, ce soir, et pour la première fois depuis longtemps, il arrivait à en parler à voix haute. “Woaw...Mais alors ? T’avais jamais mangé de Barbecue ? Et du soju, ne t’en avais jamais bu ?! ” Hyunjae laissa échapper un rire. Il lui semblait si superflu de s'imaginer aller mieux lorsque son identité, sa chronologie était bafouée. Un peu comme s'il représentait la plus grande mascarade du siècle, lui, petit nord-coréen adopté et devenu riche héritier, successeur incapable de lire, écrire, compter et réfléchir correctement. Incapable de suivre une scolarité normale tellement il avait honte d'être ce qu'il était. Incapable de grandir sans se sentir épié et jugé par n'importe qui. C'était un imposteur. Jamais ce goût de fraude ne le quittait et les moindres rêves lui étaient proscrits. « Rien de tout ça non, d'ailleurs parfois j'ai du mal à en profiter sans penser à tous ces gens encore coincés là bas...je me sens un peu coupable»

Avec beaucoup d'empathie, Nao porta son attention sur autre chose, libérant le calvaire que le nord-coréen s'infligeait pour garder la tête haute face à elle. “ Tu crois qu’un jour papa me laissera faire ce que je veux ? “ Un rictus fendit les traits du jeune homme. Ça le rassurait de constater que la japonaise continuait de fixer l'avenir, envisageait des solutions, et voulait poursuivre sa route peu importe la personne de son père sur le chemin - quitte à trébucher, à fauter, à souffrir. Mais il était également tout à fait capable de comprendre sa décision de ne plus s'imposer le supplice de vivre tel que son père le souhaiterait, ayant pour ultime compagnie le silence et le révolu. « J'espère... peut-être que si tu lui prouves qu'il peut avoir confiance en toi, il te laisserait plus de liberté» Le jeune homme pressa amicalement l'épaule de Nao. Un soupir compatissant filait entre ses lèvres lorsqu'il s'imaginait l'ampleur de la frustration de son amie. Il se doutait de ce qu'était de vivre dans un endroit, un appartement, une ville, un pays regorgeant de contraintes qui vous percent le cœur plutôt que le bercer. Subir l'immanquable constat qu'une vie peut basculer en quelques heures seulement, qu'un pire est apte à nous happer sans même qu'on n'ait pu l'esquisser. « C'est ce que j'essaie de faire» Il était en réalité capable de faire bien plus que s'imaginer le conflit intérieur dont pâtissait Nao : il l'assimilait.

“Tiens, un message de papa ?” s'enquit-elle, faisant cligner les yeux du brun avant qu'ils ne se posent sur la silhouette de la japonaise. À mesure des secondes, Nao lui dessinait ses doutes. Hyunjae fronça légèrement les sourcils, inquiet de savoir ce que son père lui voulait. La coïncidence du timing fut telle qu'il se surprit à se demander s'il n'y avait pas des caméras et des micros cachés dans l'appartement de la jeune femme. « C'est lui ? Qu'est-ce qu'il veut ? » Mais au même moment, quelqu'un frappa à la porte, ce qui ne manqua pas de faire sursauter le nord-coréen. Nao lui fit signe de retourner sur le canapé, ce à quoi il s'exécuta, craignant tout de même la nature de cette visite. Il regardait Nao mais n'était pas en mesure de percevoir ou entendre quoique ce soit. Il fut par ailleurs interloqué de constater que le visiteur surprise ne semblait avoir aucun rapport avec la mafia japonaise. “ Ni papa ni des tontons à l’horizon, désolée de te décevoir HyunHyun “. Hyunjae laissa échappé un soupir de soulagement mais fut tout de même agacé par la persévérance de cet homme qui était venu récupérer ses clés. « Donne-les lui qu'on en finisse, je commence à en avoir marre de lui» En quelques secondes, Hyunjae se leva brusquement du canapé, attrapa ces fameuses clés et ouvrit brusquement la porte pour les jeter sur leur propriétaire et la referma aussitôt. « Tu veux que je reste dormir ou tu préfères que je rentre ? Au cas où il reviendrait» Le jeune homme se gratta la tête. « C'était un message de ton père ou pas ?»

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Son Nao


Voir le profil de l'utilisateur
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
AGE : 26
AVATAR : Lily maymac
POINTS : 83


NOUS A REJOINT LE : 04/06/2019


MESSAGES : 42


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao EmptyHier à 0:07
« Donne-les lui qu'on en finisse, je commence à en avoir marre de lui» Le pauvre homme en bavait à cause de Nao et en plus de cela, il passait pour le méchant aux yeux de tous. Le jeu préféré de la jeune femme, évidemment. Pour autant, ce n’était pas de son propre chef qu’elle était cruelle cette fois ci. Nao mit sa main sur sa tête et répondit par automatisme “oui chef” lorsque Hyun lui ordonna de lui rendre ce qui l’amusait. Mais elle n’eut le temps de rien faire que déjà tout était expédié et elle apercevait l’inconnu repartir dans le couloir en pestiférant. Nao était encore pendue à la porte en train de lui faire de partir, les joues rosies et le rire toujours plus exagéré, lorsque Hyun Hyun la tira de ses pensées. « Tu veux que je reste dormir ou tu préfères que je rentre ? Au cas où il reviendrait » Quelle question pensait Nao. Oui, reste dormir. Non, ne me laisse pas. Mais elle fixa son poignet l’air de rien afin de s’enquérir de l’heure. Oups ? Plus de montre. En riant elle s’écarta de la porte tout en la refermant légèrement (tant de légèreté qu’elle en oublia de la fermer correctement) et fila en sautillant dans le salon ignorant totalement la question sur le message de son père. Une pile, une puce, une excitée. Nao avait déjà en elle ce caractère dit explosif et impulsif, mais lorsqu’elle buvait tout cela pouvait être multiplié par 10. Et ce pauvre Hyun Jae qui devait s’occuper d’elle telle une véritable baby-sitter. Cette soirée lui faisait réellement réaliser ô combien il lui était précieux et d’une fiabilité sans pareille. Qui l’aurait plus ou moins protégé, s’être assuré qu’elle n’ait aucun ennui sans ne jamais la trahir ? Lui évidemment. “Hmm il est drôlement tard pour rentrer à cette heure monsieur Lee, je préconise que vous restiez en compagnie d’une charmante et drôle jeune fille jusqu’à demain !” L’air triomphant, Nao rejoint Hyun Hyun en un instant et le tira avec elle pour l’emmener à nouveau dans le salon.

En vérité, elle était terrifiée à l'idée de rester seule. Elle avait toujours besoin de compagnie, d'attention, de protection telle l'enfant qu'elle a toujours été. Sans le montrer pour autant, elle alluma la télévision et tomba sur une chaîne musicale. Elle fixa le jeune homme, la télé, lui, la télé et s’assit devant. Une bouteille de vin entre les jambes, elle semblait entrer à nouveau dans une autre dimension. Un étrange silence survint, annonçant sûrement une mauvaise idée de Nao. Elle finit par pointer le groupe qui venait de passer à la télé (des jeunes femmes coréennes, sûrement connus mais pas par elle) et s’adressa à Hyun Jae. “Hey tou...Hyun Hyun, ya ça d’où tu viens ?je veux dire, des trucs comme ça et tout” elle pencha la tête en relevant les bras et tenta une danse du ventre totalement ratée mais elle était véritablement interloquée par ce qu'il se passait à travers l'écran. Elle ajouta “chez moi, enfin chez papa, y’en a plein ! Mais elles sont pas aussi jolies ! Et elles chantent pas aussi bien ! Et voilà que je parle trop ” Presque confuse devant son petit dialogue, elle mit sa main devant sa bouche en se couchant sur le parquet chaud. Elle leva les yeux pour tomber nez à nez avec le regard du jeune homme. Elle fixa les traits de son visage qui devaient sûrement être tendu à l’idée de devoir s’occuper d’elle et surtout de la voir éviter à tout prix le sujet du message de son père. Après avoir laissé échapper un long soupir, la pseudo enfant se releva et tout en passant une main dans ses cheveux, murmura. “ il m’a envoyé un message “ un silence s’installa à nouveau entre les deux et elle releva la tête en souriant pour le rassurer ou peut-être se rassurer elle-même. “il a dû voir un garçon sortir d’ici à cause de mes oncles. Si ça te dérange pas je lui dirais que c’est toi ? Y’a qu’à toi que je peux...enfin, qu’on peut faire confiance, tu vois “  Elle passa sa main dans ses cheveux, à vrai dire elle n’était pas si rassurée que ça. Elle pouvait provoquer et s’amuser, si son père décidait de l’enfermer d’un jour à l’autre, il n’hésiterait pas. Et cette idée l’angoissa soudainement, comme si à l’instant même elle prenait quelques minutes de conscience et remettait sa vie en question. Elle finit par regarder Hyun Hyun avec un peu d’inquiétude et continua “je veux bien que tu dormes là, si ça t’ennuis pas” pas comme si quelqu’un d’autre allait débarquer chez elle de toute façon. A moins que le monsieur précédent ne veuille se venger, mais il ne lui faisait pas la moindre peur. Le seul qui pourrait la faire trembler ici, ce serait bien son père. Mais comme prévu, elle ne se laisserait jamais abattre.  Evidemment, Nao n’en perdait jamais les sens de la taquinerie. Maintenant debout et accrochée au bras de son petit garde du corps, elle le taquina en lui murmurant au coin de l’oreille “j’ai un nouveau lit ça tombe bien, on va pouvoir le tester” elle lui lança un sourire des plus malicieux avant de récupérer les verres pour les placer dans le lavabo de la cuisine.  
✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.



☽☽ I still feel the aches you left behind, even after all the time you have been gone. This heart of mine has been broken before, but this emptiness has never left me quite as sore.

Contenu sponsorisé


gifted - nao Empty
(#) Sujet: Re: gifted - nao   gifted - nao Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam :: Résidences
Sauter vers: