▲ up▼ down
i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)



 
Eolssu johda ~ ! L'ère de Joseon a repris ses droits et les tambours résonnent sur le forum !
Viens les faire vibrer en jouant à la roulette traditionnelle juste ici !
Poussière de mars, Poussière d'or ; le printemps arrive ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un date plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
S'INSCRIRE AU PROGRAMME DOKI DOKI
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois !
laisse le fil rouge te guider jusqu'à ta destinée !
et te mener à de surprenantes aventures ~
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: seoul :: Insadong :: Résidences :: Appartement de Yang Robyn
Partagez | 

 i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)


Yang Robyn


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5671-yang-robyn-robyang#169312
‹ LION HEARTED GIRL
AVATAR : lim bora
POINTS : 377


NOUS A REJOINT LE : 17/11/2018


MESSAGES : 1357


(#) Sujet: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Mer 6 Mar 2019 - 1:18


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @bang dak ho

elle adore sa famille, robyn. vraiment. seulement elle a besoin de se retrouver seule, au calme. d'avoir son refuge, son espace à elle. sans personne pour venir l'embêter ou troubler le silence apaisant qui y règne. allongée sur son canapé, elle écoute d'une oreille distraite le film qu'elle a décidé de regarder ce soir. cela fait désormais plusieurs semaines qu'elle est un peu distraite, la tête dans les étoiles. au sens littéral du terme. elle ne fait que repenser à cette soirée où tout a changé entre elle et dak ho. cette soirée passée sous les astres. une nuit qu'elle a gardé pour elle-même. seulement maintenant, elle en vient même à se demander si elle a bien existé. cela fait en effet des semaines qu'elle n'a pas vraiment passé du temps avec dak ho. elle est compréhensive, robyn. loin du genre de fille à harceler un garçon pour avoir de ses nouvelles et à espérer sa visite. alors elle a attendu, patiemment, mais rien n'a vraiment changé. elle ne lui en veut pas vraiment. elle aussi a été assez occupée ces derniers temps. elle est juste déçue ? et surtout terriblement frustrée parce qu'il a créé un vide qu'elle ne parvient plus à remplir au creux de ses côtes. un abysse douloureux qui n'est soulagé que lorsque dak ho entre dans sa vie.

elle pousse un soupir, consciente que cela ne sert à rien de continuer à suivre le film, ou du moins tenter de le suivre. la yang se lève, étire les bras vers le haut avant de se diriger vers sa chambre. elle se change en quelques minutes, se débarrassant de ses vêtements pour opter pour un vieux tee-shirt d'un de ses frères qui couvre à peine le haut de ses jambes. c'est bien suffisant pour dormir. robyn ne se prend pas particulièrement la tête quand elle est toute seule chez elle. elle s'apprête à éteindre la lumière du salon quand des coups déterminés résonnent dans la pièce. les sourcils froncés, robyn se dirige vers la porte, bien étonnée de recevoir une visite à cette heure-ci. elle s'attend à tout. à ingrid furieuse contre leurs frères. à noam, venu à l'improviste. à leo venu la défier pour une partie. même à yuta venu pour lui demander conseil. elle s'attend vraiment à tout sauf à lui. elle ouvre la porte, osant à peine y croire. « dak ? qu'est ce que tu fais ici en pleine nuit ? » elle est vraiment surprise, robyn. il faut dire qu'il est venu sans prévenir. elle se demande même au fond s'il ne vient pas pour lui dire que c'était une erreur. le doute l'assaille tandis qu'elle s'écarte pour le laisser entrer, oubliant sa tenue des plus légères. le fracas de la porte derrière elle ne parvient pas à dissiper son trouble. « tout va bien ? » elle l'observe avec un air perplexe, ignorant son coeur qui bat à la chamade rien qu'en le voyant, rien qu'en sentant sa présence.

 

(c) SIAL ; icons pinterest


Bang Dak Ho


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AVATAR : kai le magnifique
POINTS : 307


NOUS A REJOINT LE : 21/08/2018


MESSAGES : 735


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Mer 6 Mar 2019 - 2:08


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @yang robyn

ses doigts tapotent le bureau dans un agacement qu'il ne cache pas. la conversation se poursuit et son regard dérive sur l'horloge de son ordinateur. il est en lien avec new york depuis deux heures déjà, clairement, il n'en peut plus. oui il doit finir son récit, oui il traîne. mais en ce moment dak ho n'a plus l'impression de pouvoir vivre. on l'oblige à rester cloîtrer dans son appartement, sous la surveillance de son éditrice. bien qu'elle ne soit que virtuelle sur l'instant. il sait qu'il n'arrivera à rien, s'il ne la voit pas. s'il ne la touche pas. car ses pensées dérivent, s'excitent, il en oublie d'écrire. des semaines qu'ils se sont embrassés. des jours qu'il se sent libéré. et pourtant, il a la sensation de reculer. il déteste ses obligations, s'en veut de ne pouvoir passer du temps avec elle. s'ils ont tous les deux un emploi du temps chargé, il sait qu'il est responsable. regrette, non pas ce qu'il s'est passé, mais plutôt ce qui ne se passe plus. et leurs sms ne suffisent plus. son corps réclame la chaleur de la brune. son cœur manifeste le creux qu'il possède. sa raison se plie à sa passion ; il se fiche du livre. ne pourrait combler ses lecteurs s'il ne parvient pas à ravir sa belle et tendre. alors il ferme son outil, coupant la communication avec l'autre ville sans la moindre explication. il enfile des baskets, une veste et se tire.

il arrive chez robyn complètement essoufflé. n'a pu s'empêcher d’accélérer. comme si chaque minute perçait davantage le vide au centre de sa poitrine. comme si chaque seconde le privait d'un air pourtant si essentiel. et tout cette pression s'envole à l'instant même où elle ouvre la porte. se sentant à nouveau vivant, tandis que son regard se perd, explore chaque partie de son être. « J'peux pas. » si son ton se fait grave, sa mine sérieuse, il en rajoute en se massant la nuque avant qu'un rictus vicieux ne s'étire aux coins de ses lèvres. « Je peux plus continuer à reste loin de toi. » il rigole, pas peu fier de sa phrase de lover. bien qu'il en soit particulièrement sincère et il entre sans se faire prier, tout en retirer le blouson à ses épaules. et tourne sur lui même pour finir face à la melted. « MARRE QU'ON PUISSE PAS SE VOIR ! C'est inadmissible. Comment tu vas te faire pardonner ? » comme si c'était elle la fautive. elle n'avait pas demandé à ce qu'il passe autant de temps sur son bouquin. mauvais timing. il réalisait seulement comment elle devait se sentir. ils s'étaient embrassés, et il avait légèrement disparu de la surface de la terre. jamais il n'aurait démarré une histoire par des messages, il n'aurait pas du le faire avec elle. car il savait, au plus profond de son être, que ce qui se passait entre eux était bien plus important que les coups d'un simple soir.

et il allait rependre, s'excuser, pourrait même lui dire à quelle point ses yeux lui ont manqué, s'il n'était pas aussi obnubilé par ses jambes. c'était si différent avant ; les cuisses d'une simple amie, rien de bien excitant. mais à présent ... « attends attends » il lui attrapa le poignet pour la guider vers son salon ((comme s'il était chez lui)). « ça ne va pas être possible, va te changer avant que je ne te saute dessus. » à continuer d'avoir les yeux dessus, il était persuadé de pas ne pas pouvoir tenir plus longtemps. n'oublions pas à quel point elle lui avait manqué. pourtant, s'il aurait dû la lâcher, si elle acceptait de partir mettre un pantalon, il fuit incapable de lui rendre son bras et la tirait vers elle pou passer ses bras autour de sa taille. il ne savait plus trop ce qu'il voulait, le danseur. pas très cohérent, dans sa tête. « hé, je suis désolé. » désolé de pas avoir été là. d'avoir laisser le doute planer. il voudrait pas qu'elle pense qu'il regrette, qu'il ne veut pas aller plus loin ; qu'il ne la désire pas. car c'est tout le contraire. et c'est carrément flippant, de comment ça a pu évoluer à ce point. « j'arrive tard... » que ce soit ce soir ; ou ces dernières semaines.


(c) SIAL ; icons pinterest






Baise un bas ourlet de sa robe,
L'éventail quitté par ses doigts,
Et si tout objet se dérobe,
Feins dans l'air de baiser sa voix ;
Yang Robyn


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5671-yang-robyn-robyang#169312
‹ LION HEARTED GIRL
AVATAR : lim bora
POINTS : 377


NOUS A REJOINT LE : 17/11/2018


MESSAGES : 1357


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Mer 6 Mar 2019 - 21:59


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @bang dak ho

cela fait longtemps, trop longtemps qu'ils ne se sont pas vus. des semaines entières sont passées depuis cette soirée dans la grande roue. une distance qui a commencé à faire douter robyn, malgré les nombreux messages qu'ils ont pu s'envoyer. elle s'est posée des questions, s'en pose peut-être toujours ce soir. elle se demande s'il ne regrette pas, s'il n'a pas changé d'avis depuis. si ce n'était qu'un coup de tête, une pulsion. et elle a peur au fond que ce soit le cas. qu'il ne veuille pas s'encombrer d'elle dans sa vie déjà un peu compliquée avec son occupation. alors elle observe dak ho, cherchant un détail, une expression qui pourrait confirmer ses doutes. et elle est stupéfaite de le voir arriver tout essoufflé. bien plus encore en croisant son regard quasiment fiévreux. « j'peux pas. » elle se fige, interroge le jeune homme du regard, inquiète d'avoir une réponse qu'elle ne veut pas entendre. il adopte une mine grave, se masse la nuque comme s'il ne sait pas comment lui annoncer sa décision. puis, il y a ce rictus, ce sourire moqueur au coin des lippes et ça change tout. « je peux plus continuer à reste loin de toi. » elle laisse échapper un soupir inconsciemment puis le fusille du regard. elle n'est pas surprise de son attitude mais depuis que leur relation a changé, elle est beaucoup plus susceptible à ce genre de blague. « MARRE QU'ON PUISSE PAS SE VOIR ! c'est inadmissible. comment tu vas te faire pardonner ? » robyn arque un sourcil avant de pointer un doigt accusateur vers lui. « c'est plutôt à toi de te faire pardonner monsieur le grand écrivain. » une lueur amusée passe dans son regard tandis qu'un sourire moqueur vient étirer ses lippes. elle est compréhensive, la yang. elle sait tout de sa vie et de ses occupations. alors elle ne lui en tient pas vraiment rigueur d'être absorbé par son métier d'écrivain. il lui a juste manqué. elle est rassurée de voir qu'apparemment, elle aussi a créé un manque dans son coeur.

« attends attends » elle fronce les sourcils quand il l'entraîne vers le salon, sans vraiment savoir ce qui lui prend. « ça ne va pas être possible, va te changer avant que je ne te saute dessus. » la stupeur naît sur son visage tandis qu'elle prend conscience de son apparence. elle n'a pas vraiment pensé à se changer en allant ouvrir la porte. elle hésite un instant à satisfaire sa demande avant de se rappeler toute la frustration qu'elle a pu ressentir ces dernières semaines et encore plus ce soir avec ses plaisanteries. c'est avec un air de défi qu'elle reste immobile devant lui, n'esquissant pas le moindre mouvement vers sa chambre. lui aussi semble ne pas vouloir bouger puisque ses doigts restent attachés à son poignet, incapables de le libérer. elle s'apprête à le taquiner lorsqu'il l'attire subitement à lui, passant ses bras autour de sa taille. elle laisse échapper un rire de surprise avant de plonger ses prunelles dans les siennes. « hé, je suis désolé. j'arrive tard... » elle s'en moque bien robyn. il est là et c'est tout ce qui compte. seulement elle compte bien mettre en oeuvre sa petite vengeance personnelle. elle connaît suffisamment bien dak ho pour savoir comment le taquiner. alors elle pose ses mains sur les siennes pour les descendre contre ses hanches. « ça va tu m'as juste manqué. » elle se défait de son étreinte et recule de quelques pas pour le laisser apprécier sa silhouette qu'elle détaille avec ses mains. « quand à ma tenue, je ne me changerais pas. ce sera ta punition pour m'avoir fait attendre trop longtemps. tu vas devoir me supporter avec juste ce haut. » elle lève légèrement les bras, pour faire remonter un peu le vêtement ample, dévoilant un peu plus sa peau. elle le nargue robyn et elle n'en ressent pas la moindre gêne. bien au contraire. elle fait la fière mais elle sait qu'elle pourrait très bien renoncer à sa petit revanche s'il la prenait encore dans ses bras et qu'il l'embrassait comme dans la grande roue. pour le moment, une lueur de défi qui se veut victorieuse brille dans son regard.

(c) SIAL ; icons pinterest


Bang Dak Ho


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AVATAR : kai le magnifique
POINTS : 307


NOUS A REJOINT LE : 21/08/2018


MESSAGES : 735


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Mer 6 Mar 2019 - 23:28


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @yang robyn

il savait qu'elle lui avait manqué. il savait qu'il se sentirait mieux après l'avoir vu. qu'il verrait son cœur se ranimer quand sa peau serait en contact avec la sienne. c'était une certitude qui ne l'avait pas quitté du trajet et c'est celle qui l'avait poussé à accélérer, à tout plaquer. il avait aussi réaliser ce qu'il avait laisser faire ; la connerie que c'était. d'embrasser et de laisser couler. quand bien même il n'avait coupé le contact, il y avait tant de différence entre un message, et un regard. n'importe qui l'aurait vu, su. n'importe qui l'aurait hué s'ils avaient été plus attentifs. et dak ho, face à la belle, a bien saisi l'étendue de son erreur. tandis que du coin de l’œil, il aperçoit ce qu'elle craint tout bas. s'en voulant sur l'instant de l'avoir laisser imaginer le pire, de l'avoir amené à douter. douter de lui. s'interroger sur les sentiments qui le traversaient. lorsqu'il la regardait. alors, homme enfant ne sait comment demander pardon, joue avec l'humour comme il a manier les mots ces dernières semaines. car nul carapace n'est aussi efficace que celle-là. il rigole, à son regard noir, sait qu'elle n'est pas aussi amusée ; mais qu'elle ne lui en veut pas plus que ça. qui résisterait à une risette comme la sienne. « je sais je sais pardon, je me suis laissé dépasser. » s'il avait été bête, l'écrivain aurait les oreilles baissées. honteux d'avoir si peu assuré. on l'avait engueulé et il avait voulu bien faire en s'y mettait ; de tout son temps. mais à trop forcer, l'atmosphère s'était brouillée au points que son entité s'était fait mirage. et de ses yeux, il lui promettrait que ça n'arriverait plus.

avec pour réponse la provocante jeune femme. qui se fout de ses états d'âme. s'amuse de son faux self control. il la voit hésitante. joueuse. déterminée ; il sait qu'elle va se venger. ne faudrait-il pas qu'elle joue avec le feu. car dak ho n'est pas connu pour sa sagesse. pour sa patience. ni même pour son innocence. alors quand elle pose ses mains sur ses hanches, quand elle se dessine sous ses paumes, il est persuadé que la raison l'a quitté. il tente de se concentrer sur autre chose, sur ses lèvres qui bougent, sur son souffle. sur les mots qui résonnent à son oreille. « tu m'as manqué toi aussi. j'ai plaqué new york pour venir. » il savait d'emblée que demain, son éditrice lui ferait la peau. même derrière un écran. elle savait se montrer terrifiante. mais au fond, il s'en fichait bien. ne regrettant pas sa décision. d'autant moins quand, à sa grande surprise, elle l'enflamme. il ne se cache pas, suivant de son regard, la silhouette qu'elle souligne. qu'elle crayonne en levant ses bras. s'il regarde sans gêne, nul doute qu'elle remarquera la lèvre qu'il se mord. « je suis plus un gosse, tu l'as compris ça hein ? » terrible gamin. s'il était déjà ingérable par le passé ; il ne s'était certainement pas bonifier avec le temps. personne ne l'ignorait. « bon ok. » et c'est en se résignant qu'il finissait par retirer son propre haut. à ne pas s'y méprendre, il n'a pas l'intention de précipiter les choses. il se contente simplement de le lui tendre. « c'est à ton frère ? retire-le. mets le mien. » un poil possessif. il ne s'en dissimule pas. et avant même qu'elle ne réponde, il revient vers elle, repose ses mains sur ses hanches et l'attire contre lui. des semaines à rattraper, c'est trop long, beaucoup trop. alors il dépose finalement ses lippes contre les siennes, dans le même baiser passionné que celui de la grande roue, peut-être avec plus d'ardeur et de caresses, moins de timidité puisqu'ils savent à présent ce qu'ils représentent. et il lui montre, montre tout ce qui lui a manqué, tout ce qu'elle représente pour lui. sa langue se glisse, s'infiltre : ses mains aussi. quand il éloigne ses lèvres -- mais pas sa bouche ; pour qu'elle ressente son souffle le plus fougueusement possible. quand il éloigne ses lèvres ce n'est que pour la retourner. plaquer son dos contre son torse. il est plus jeune, mais son corps d'homme surplombe le sien. sa force de caractère n’éclipsant pas les traits fins que ses doigts explorent. si l'instant dure, il termine par commencer à soulever son haut. ne supportant pas qu'elle porte ce tee-shirt. qu'il s'agisse de son frère ou non.

(c) SIAL ; icons pinterest






Baise un bas ourlet de sa robe,
L'éventail quitté par ses doigts,
Et si tout objet se dérobe,
Feins dans l'air de baiser sa voix ;
Yang Robyn


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5671-yang-robyn-robyang#169312
‹ LION HEARTED GIRL
AVATAR : lim bora
POINTS : 377


NOUS A REJOINT LE : 17/11/2018


MESSAGES : 1357


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Jeu 7 Mar 2019 - 0:27


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @bang dak ho

robyn, elle n'a pas peur de grand chose. il faut dire que ses plus grandes frayeurs se sont déjà réalisées. l'accident. son coma. la tumeur de noam. l'état de leo. alors depuis, elle vit encore plus le moment présent. elle ne recule parfois devant rien, se moquant bien de ce que les autres peuvent penser. elle suit son instinct et ses envies. alors même si elle connaît dak ho, elle n'hésite pas à jouer avec le feu, à le narguer ouvertement. quitte à se brûler au passage. elle n'a pas peur, bien au contraire. c'est son propre feu intérieur qui s'illumine, rayonnant face à dak ho. au fond, vouloir se venger, ce n'est qu'une excuse. parce que ça l'électrise de sentir son regard se poser sur elle, de voir la fièvre briller dans ses yeux. « je sais je sais pardon, je me suis laissé dépasser. » elle hoche la tête, peu encline à lui reprocher quoique ce soit. elle n'est plus une gamine. il faut dire qu'elle n'a jamais vraiment été immature en couple. ce n'est pas le genre à faire des crises pour un rien. « tu m'as manqué toi aussi. j'ai plaqué new york pour venir. » son rire cristallin s'élève, imaginant très bien la scène. pour avoir entendu parler de sa terrible éditrice, elle se doute qu'il a dû se mettre en facheuse position en décidant de venir lui rendre visite si tard. « plaquer son travail pour sa petite-amie, quel beau geste d'amour. » elle dit ça sur un ton léger. plaisanterie destinée à lui arracher un sourire mais elle réalise bien trop tard le poids de tels mots. c'est la première fois qu'elle le prononce. petite-amie. robyn détourne le regard, les joues rougies par cette prise de conscience. elle n'a pas vraiment le temps de s'y attarder, vite prise dans son petit jeu. sa petite vengeance personnelle.

« je suis plus un gosse, tu l'as compris ça hein ? » cela ne l'empêche pas de continuer à le narguer légèrement, un sourire toujours aussi mutin accroché aux lippes. une provocation volontaire de la jeune femme. un défi lancé à dak ho qu'il va sans nul doute relever. « bon ok. » elle ne sait pas à quoi s'attendre. elle se tient prête à la moindre éventualité mais elle est surprise quand il ôte son propre tee-shirt avant de le lui tendre. « c'est à ton frère ? retire-le. mets le mien. » dak ho, toujours aussi possessif avec les filles. elle hausse les épaules tandis que ses doigts se glissent vers le bas de son haut, prête à le retirer pour échanger avec celui de dak. il la prend encore pas surprise en l'attirant de nouveau à lui, posant ses mains sur ses hanches avant de presser ses lèvres contre les siennes. robyn en a le souffle coupé, comme en haut de la grande roue. seulement elle note bien la différence avec ce soir-là. il y a une certaine urgence créée par le manque. une certaine ardeur nouvelle, encouragée par la certitude qu'ils sont ensemble. elle s'abandonne au baiser, ressentant avec violence toutes les émotions qu'il tente de lui faire parvenir. sans même le réaliser, robyn lui a tout pardonné. elle râle presque quand il rompt le baiser pour la tourner contre lui. la jeune femme frissonne lorsqu'elle sent les doigts de dak ho se glisser sous son tee-shirt. elle n'oppose pas la moindre résistance quand le tissu frôle sa peau avant de terminer dans les mains de dak ho. elle attrappe d'elle-même l'autre vêtement, le passant sans même prendre en compte l'avis du jeune homme.

elle se retourne avec des étoiles plein les yeux, emportée par l'odeur saisissante de l'habit qu'elle porte.  « satisfait maintenant ? » elle pourrait en rester là, passer à autre chose et juste profiter de la soirée tranquillement. oublier toute facétie. seulement elle n'en a pas envie. « tu comptes rester torse nu toute la soirée ou tu veux mettre le tee-shirt de mon frère ? » elle se marre la gamine, consciente que ce n'est pas vraiment une grande histoire d'amour entre les deux. ses iris glissent sur sa peau sans vraiment s'arrêter, prise elle-même à son propre jeu. « non pas que ça me dérange. » et pourtant elle ne s'arrête pas un seul instant sur lui, attirant son attention sur son visage. ce qui ne résoud absolument rien. la proximité de ses lèvres fait battre son coeur un peu plus fort. c'est une toute nouvelle tension qui s'élève entre eux. si avant, il s'agissait de savoir ce qu'ils feraient, ce qu'ils étaient l'un pour l'autre. cette tension était désormais d'un tout ordre. « je peux aller enfiler une nuisette si jamais. pour te rendre tes affaires. » ultime provocation de la gamine qui n'en finit pas de sourire effrontément. alors même qu'elle a déjà gagné d'une certaine façon.

(c) SIAL ; icons pinterest


Bang Dak Ho


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AVATAR : kai le magnifique
POINTS : 307


NOUS A REJOINT LE : 21/08/2018


MESSAGES : 735


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Lun 11 Mar 2019 - 21:10


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @yang robyn

le terme interpelle. il le fige ; l'alarme dans la totalité du cerveau. s'imprime sur son organe le plus vital. petite-amie. le remplit de joie et de peur à la fois. c'est sérieux. s'il le réalise, il n'en regrette rien ; mais il ne veut pas faire de mal, souhaite que l'amitié qui évolue n'en devienne que plus belle ((à en faire crever de jalousie ceux qui les regardent)). et qu'elle ne s'arrête pas. il veut une durée interminable. à s'en intoxiquer les poumons, s'en rendre malade le cœur. étouffer ses poumons -- car y aura jamais de meilleure souffrance que celle pour mourir d'amour. il en a commis des erreurs, tellement qu'il ne sait pas comment elle est parvenue à lui faire confiance. et pour ça, dak ho bénirait le soleil et la lune durant des vies entières. mais du coup y a cette petite crainte, derrière les rougeurs ((à tous les deux)). à ce doute qui les contraint à subir une ultime gêne. celle qui clôture un chapitre, pour en ouvrir un autre. un récit plus passionné ; plus terrible. un qui va secouer les âmes, le cœur, leur être -- en bien, il le jure.

des liens comme ils n'auront plus ; à côté. prenant cette place qu'on ne donne pas ailleurs, une fois accordée. pour ça, il larguera tout le travail nécessaire. affrontera la terreur qui sommeil entre les mains de l'éditrice, bien qu'il sait pertinemment que robyn n'en réclamerait jamais autant. si douce est l'enfant. alors il profite de la proximité. de son accord, sa réactivité affirmative, lâche son tee-shirt avec le rictus épanoui. son toucher lui monte à la tête, ses lèvres le rends dingue //il se noie dans les caresses. dingue d'elle. abandonné dans son contact, petite-amie l'accompagne. ils sentent tous les deux l'impatience des cajoleries, effervescence soudaine dû au manque. et quand elle se retourne avec son haut sur les épaules, dak ho jure de ne jamais laisser partir cette fille. « complètement. » assurément. y a rien de plus exaltant que voir sa copine dans ses vêtements. pourtant la mine s'assombrie un peu. l'idée semble mauvaise... même entre ses lèvres parfaites. « j'embrasse si bien que ça pour que tu perdes la tête à ce point ? » dak ho avait aimé noam de toute son âme. ami précieux sur lequel compter et il avait fauté, s'était alors éloigné. amitié légère empoisonnée par des choix de vies qui diffère. et un gamin trop en décalage avec un univers. il regarde le haut de garçon passé -- grimace presque « naan y a pas moyen. » il écoute la réponse de la belle néanmoins. exhibe un peu son torse quand elle lorgne. et réceptionne ses yeux quand ils se dérobent. et puis l'idée de la nuisette l'excite, à un point qu'il ne serait lui dire. soirée mal barrée pour rester dans la sobriété. oubliettes surchargées par toute sa raison qui s'échappe. dak ho revient embrasse sa joue, recule de quelques pas, va s'installer sur le canapé. « l'idée est vraiment enivrante. » il ne cache pas la frénésie qui enflamme ses iris. amoureux de la passion qu'elle dégage. « mais y a rien de plus affolant que voir sa petite-amie porter nos habits. » et le ton est taquin, le rire certain, le sentiment affriolant. qu'il la rassure de ce mot premièrement tabou, qui a engendré le malaise ; qui détermine enfin ce qu'ils deviennent. ils sont ensembles. qu'elle l'entende. puis il l'invite à venir la rejoindre, lui prêterait même ses cuisses ((ou son épaule)) si elle le voulait. avec son regard défié ; vaincu, mais pas déçu. « chacun son supplice bébé, tu m'exposes tes jambes, je t'offre mes abdos. » fais avec parce qu'il va pas se rhabiller le jeune garçon. ce tee-shirt symbolise autant que la grande roue, ce qui a changé pour eux.
c'qu'on appelle aimé.

(c) SIAL ; icons pinterest






Baise un bas ourlet de sa robe,
L'éventail quitté par ses doigts,
Et si tout objet se dérobe,
Feins dans l'air de baiser sa voix ;
Yang Robyn


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5671-yang-robyn-robyang#169312
‹ LION HEARTED GIRL
AVATAR : lim bora
POINTS : 377


NOUS A REJOINT LE : 17/11/2018


MESSAGES : 1357


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Lun 11 Mar 2019 - 23:36


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @bang dak ho

c'est grisant, ce sentiment. ce bien être qui gonfle au creux de sa poitrine. bulle de bonheur qui n'a jamais été aussi forte. robyn fait sa fière, le taquine effrontément comme si rien n'avait changé. et pourtant, les mots ont marqué ses lippes. petite-amie. ça prend tout tout de suite une autre dimension. une toute autre tournure. ça devient sérieux. ça aurait pu l'effrayer robyn. pour tout un tas de raisons. elle aurait pu se poser des questions, s'interroger sur le passé de dak ho. seulement elle ne le fait pas. parce que toute relation est différente, qu'il y aura forcément des hauts et des bas, mais elle a confiance en dak ho. elle a envie d'y croire. de voir un futur. elle l'aime déjà de toute façon. ça, elle en est certaine. elle sait reconnaître les signes, le manque. seulement il est trop tôt pour qu'elle les concrétise au creux de ses lèvres. ce n'est que le début. une promesse qu'ils se font. ses doigts viennent frôler le tee-shirt emprunté, comme pour s'assurer que tout cela n'est pas un rêve. le parfum entêtant lui assure que tout est bien réel. « complètement. » elle hausse les sourcils sous la surprise. la voix de dak ho fait écho à ses pensées, comme s'il les devinait. ça la fait doucement sourire. il ne fait que répondre à sa question, sa provocation. « j'embrasse si bien que ça pour que tu perdes la tête à ce point ? » robyn lève les yeux au ciel, tout de même amusée par l'arrogance légendaire de dak ho. elle le connaît déjà depuis trop longtemps pour feindre de ne pas être habituée à sa personnalité et à son caractère. alors elle joue le jeu, comme toujours. « oui c'est scandaleux. tu dois avoir un pouvoir magique insoupçonné. » elle se marre la gamine, encore plus quand il refuse de vêtir l'ancien vêtement de son frère. elle le comprend d'une certaine façon. elle n'a jamais vraiment voulu trop savoir ce qui s'était passé entre eux. de façon générale, elle préfère laisser les autres régler leurs problèmes entre eux, sauf quand ça va trop loin.

perdue dans ses pensées, elle frisonne lorsque dak ho dépose un baiser contre sa joue avant de reculer pour s'installer dans le canapé. ça la surprend un peu, robyn. il n'est pas connu pour être si sérieux en présence d'une fille à moitié dévêtue. ça lui fait plaisir d'une certaine façon, qu'il se retienne ainsi pour lui montrer qu'il la considère plus qu'une aventure. plus qu'une fille de passage. plus. ça lui colle des papillons au ventre. « l'idée est vraiment enivrante. mais y a rien de plus affolant que voir sa petite-amie porter nos habits. » elle retient presque son souffle lorsqu'il la désigne comme sa copine. qu'il prononce lui aussi ces mots si ordinaires mais qui ont tellement de sens entre ses lèvres. elle s'enflamme, robyn, devant le regard que lui jette dak ho. le désir qui s'y reflète. il tente d'apporter un peu de légereté à la situation mais cela ne suffit pas à apaiser la tension qui vient de naître entre, inédite. il l'invite à le rejoindre, jouant inconsciemment avec le feu. un défi lancé sans certitude qu'elle y réponde. « chacun son supplice bébé, tu m'exposes tes jambes, je t'offre mes abdos. » elle rit, ne proteste pas. parce qu'elle sait qu'il ne remettra probablement pas son tee-shirt. pire encore. un sourire taquin étire le coin de ses lippes tandis qu'elle le rejoint, prenant bien soin d'exhiber ses jambes nues. elle hésite, l'espace d'un instant. elle pourrait s'allonger innocemment à son côté, comme ce soir-là dans la grande roue. ne pas provoquer dak ho qui a déjà le mérite de tenter de se contrôler en sa présence. seulement robyn n'a pas envie d'être sage ce soir. elle s'approche doucement de lui, pose un genou à côté de dak puis lève son autre jambe pour la poser de l'autre côté. elle le défie du regard, assise contre lui comme si tout était naturel. comme si elle ne le provoquait pas. « chacun ses supplices, huh ? » elle lui offre un regard faussement innocent, se délectant de la scène. « au moins comme ça, je ne vois plus tes abdos. et tu ne vois plus mes jambes. » elle se rapproche un peu plus, sentant désormais la respiration brûlante de dak ho contre son visage. elle l'a provoqué plus que de raison. elle le sait. elle l'a fait volontairement, lui montrant qu'il n'a pas à s'excuser, pas à hésiter. elle passe ses bras autour de sa nuque, caressant d'un air distrait ses cheveux. comme si elle ne savait pas ce qu'elle avait déclenché.

(c) SIAL ; icons pinterest


Bang Dak Ho


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AVATAR : kai le magnifique
POINTS : 307


NOUS A REJOINT LE : 21/08/2018


MESSAGES : 735


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Mar 12 Mar 2019 - 0:54


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @yang robyn

brûlant de désir. dak ho n'a jamais nié qui il était ; tout ce qu'il aimait. garçon impatient qui se précipite toujours plus qu'il n'attends. il ressent au fond de lui, l'envie de mille vies. crépitant au moindre regard, sensible à la plus innocente des caresses ((même celles des yeux)), et surtout le vertige qu'importe un sourire. amoureux du sexe ils diront, amoureux des âmes répondra-t-il. car l'écrivain prend, prend encore et toujours. plus qu'il ne donne, au fond, car il reçoit assez pour deux; sauf pour cette fois. ce n'est pas ce qu'il veut. offrir et partir, loin de ce qu'il attends pour eux. il s'enflamme d'appétit et calme alors le jeu //improbable. en contradiction avec tout ce qu'il est. simplement pour la conforter dans une simple petite idée. celle qu'il ne foirera pas. qu'il y croit -- il veut vraiment y aller aveuglement. parce qu'il comprends toute l'importance qu'elle prends quand, de ses yeux, elle lui renvoi l'avidité qui le consume. enfant téméraire, qui se gère. avec tout le self contrôle qu'il possède ; cumulé au fil des années. à ne s'être jamais limité, il s'est réservé. et robyn le voit, comme jamais personne ne l'a vu. fiévreux à outrance et pourtant se tenant à distance.
baisers volages.
qui volent en éclat, quand ...

il perd les pédales.

il pourrait lui répondre tellement de choses. profiter de ses iris, regarder ses yeux ; suivre la courbure de ses cils. lui dire qu'il est magique. que oui, son pouvoir est réel. qu'il l'envoûterait de ses mignardises félines : des je t'aime qu'il murmurerait au coin d'un couloir à l'abri des regards : des je te veux de ses doigts habiles sur sa peau lisse. sa langue glissera sur ses lèvres, comme ses mains couleront sur son ventre. si cela suffisait sincèrement à satisfaire le caprice fougueux qui étreint ses intestins. s'il succombe à son rire, à ses yeux qui se lèvent : il est incapable de dire quoique ce soit. tant absorbé par les mouvements enjôleurs. il ne cache pas le suivi de son esprit. robyn flambe et dak ho crame.

il craint pour son âme ((non)). si elle le teste, il échouerait l'examen sans la moindre gêne. car l'gamin n'a jamais caché ce qu'il était. et si elle le cherche, la chasse est ouverte. loin d'être proie il est certain qu'il ne tiendra plus en place. reprenant la dominance qui coule dans ses veines, s'agite dans ses abdomens. la jeune femme le rend fou, et si damné il doit devenir, damné il sera. sa tête tourne quand ses jambes l'emprisonnent -- son cœur pourtant se libère :: son appétit se manifeste. la respiration se saccade, s'excite. robyn le sait, elle n'en ressortira pas indemne. il a attendu plus qu'avec n'importe qui et il n'est pas convaincu de devenir un sage plus longtemps. « mais je les sens. » la voix est rauque. grave. affamée. le frôlement de ses genoux sur son ventre, son léger poids sur ses jambes, ses seins contre sa poitrine.
il perd la tête.

dak ho brûle. et robyn ne pourra plus rien y changer. alors ses mains glissent sur les jambes convoités; caresses floutées et délicates exercées par ses doigts empressés. « tu vas me rendre dingue. » si ce n'est pas déjà le cas. alors il feinte un baiser pour venir baiser son menton, ses lippes descendent jusqu'à son cou ; ses mains remontent dans son dos. suivant la ligne de sa colonne vertébrale tandis que sa langue goûte. il marquerait cette peau, s'il n'avait pas ce besoin de prendre sa bouche. il imposerait le sceau de sa possession s'il n'avait pas envie de revenir à ses lèvres.
et il l'embrasse, la presse davantage. sent son excitation au travers sa poitrine ;; malgré le tissu, malgré la vue trouble. il murmure, entre deux souffles « tu le sais pas vrai ? » le désespoir est réel. aussi tendre et sincère que ses ongles qui griffent son épiderme. doucement pour ne laisser que la petite marque rouge. celle qui disparaît au matin venu. « ce n'est pas que pour ce soir. »
et ils basculent, si la position lui plait -- à forte raison, il l'allonge néanmoins et troque la première situation. et sa langue repart en exploitation. de sa lèvre, à son cou, passe au dessus le tissu. laisse encore un voile entre eux. parce que c'est délirant ; d'embrasser son sein sans toucher directement la peau. elle a voulu le rendre fou :: elle ne s'en tirera pas aussi facilement. il la frustrera, aussi longtemps qu'elle ne suppliera pas. quitte à combattre sa propre envie givrée et furieuse de ne la prendre maintenant. sans aucune forme de traitement doucereux. la faire sienne de la plus simple des manières.
et ses mains quittent la longueur de son dos, revient aux rêvées. il y a une certaine force dans la manière dont il les tient. ces jambes accusées. et une tendresse aussi pour les choyer.

(c) SIAL ; icons pinterest






Baise un bas ourlet de sa robe,
L'éventail quitté par ses doigts,
Et si tout objet se dérobe,
Feins dans l'air de baiser sa voix ;
Yang Robyn


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5671-yang-robyn-robyang#169312
‹ LION HEARTED GIRL
AVATAR : lim bora
POINTS : 377


NOUS A REJOINT LE : 17/11/2018


MESSAGES : 1357


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Mer 13 Mar 2019 - 0:07


and i found love where it wasn't supposed to be. right in front of me. // ft @yang robyn

elle a toujours été raisonnable robyn. sage malgré son tempérament volcanique. elle a déjà eu des coups de tête, causant de nombreux sursauts dans son entourage. mais des coups de coeur ? non, pas vraiment. juste des histoires sans aucune importance. des amourettes de passage. rien de bien intéressant en soi. jusqu'à maintenant. elle oublie toutes les hésitations qu'elle a pu avoir. les avis donnés. les regards appuyés. l'inquiétude qui a creusé les traits de son entourage. elle laisse vraiment parler son coeur pour la première fois et s'abandonne au désir. elle pense à elle, à eux, sans se préoccuper du reste. pour une fois, il n'y a que robyn et dak. ils sont perdus dans leur monde. isolés de la réalité. c'est ce qu'elle ressent, assise ainsi contre dak. ses iris se perdent dans l'océan de ses yeux. son corps s'électrise en sentant le souffle chaud de dak ho caresser sa peau. et à cet instant, robyn ne regrette rien. elle ne sait pas de quoi demain sera fait mais elle veut le découvrir avec lui. les minutes s'écoulent, lascives, dangereuses. elle sait très bien qu'elle a été trop loin pour lui. qu'elle a sans doute épuisé toutes ses ressources pour lui résister. elle en est presque désolée. presque. « mais je les sens. » la voix de dak ho lui confirme ses soupçons. elle l'a poussé en dehors de ses retranchements. elle a gagné la bataille. elle arbore un sourire victorieux tandis qu'elle voit le déclic se faire dans les yeux de dak. qu'elle sent un changement se produire entre eux. elle n'a pas peur. elle ne craint pas de voir leur relation prendre un nouveau tournant, plus sérieux. tirer un trait définitif sur leur amitié passée. ses mains frôlent ses jambes, lui arrachant des frissons. « tu vas me rendre dingue. » un rire léger secoue la poitrine de robyn. « j'y compte bien. »

sans prévenir, les lèvres de dak se posent sur son menton avant de descendre à son cou. les quelques étincelles se transforment en véritable brasier. la yang ferme les yeux, profitant de la sensation de ses lippes contre sa peau. de ses mains qui parcourent son dos librement. « tu le sais pas vrai ? » elle ne sait plus robyn. elle se perd dans les sensations nouvelles qu'elle découvre entre ses bras. elle n'a pas envie de réfléchir, de chercher le sens de ses paroles. et pourtant, elle pose des prunelles interrogatrices sur lui. « ce n'est pas que pour ce soir. » un sourire sincère vient illuminer son visage tandis qu'elle presse ses doigts entre ses cheveux, comme pour lui souligner toute l'affection qu'elle a pour lui à cet instant. pour seule réponse, elle lie de nouveau leurs lèvres, les pressant avec insistance, comme pour le rassurer sur ce qu'elle peut penser. elle lui fait confiance. c'est désormais une certitude. à lui de la conserver précieusement et de ne jamais la perdre. il la fait basculer en arrière, si simplement qu'elle ne le réalise qu'une fois que son dos entre en contact avec le tissu du canapé. et bientôt, ses lippes enflamment de nouveau tout son corps. ses mains explorent sans excuse, sans hésitation. le feu l'envahit, embrasant chaque cellule de sa peau. chaque contact brûle son épiderme, chaque absence devient un manque.  

elle n'a jamais vécu cela, robyn. elle n'a jamais goûté à une telle passion. tout est différent avec lui. rien n'a la même saveur. elle est plus impatiente. plus à fleur de peau. elle sent très vite la frustration la gagner. parce qu'ils ne sont pas assez proches. qu'il la fait languir volontairement, comme pour la faire supplier. le souffle coupé, elle s'arrange pour coller un peu plus son corps contre le sien. provocation qui n'a rien d'innocente. ses mains trouvent rapidement son visage qu'elle ramène près du sien, s'enivrant à nouveau d'un long baiser. elle passe ses bras autour de sa nuque, et puis, sans prévenir, fait de basculer leurs corps. elle se marre robyn en voyant son expression. seulement elle aussi sait se faire désirer. elle aussi peut faire monter l'envie en lui. alors ses doigts viennent s'accrocher à la boucle de la ceinture de dak. « moi aussi je peux jouer. » ses yeux pétillent alors qu'elle tire le plus lentement possible la ceinture qu'elle laisse retomber sur le sol dans un bruit sourd. elle se penche vers dak, frôlant son torse avec sa poitrine, laissant peu de place à l'imagination. « moi aussi je sais comment te torturer. » elle souffle à son oreille, pressant un peu plus ses jambes contre son corps, insistant un peu plus sur la proximité de sa poitrine contre son coeur. robyn n'est pas le genre de fille à se laisser faire. bien au contraire. c'est un défi, une invitation formelle, qu'elle lui adresse. certaine qu'il y répondra favorablement.

(c) SIAL ; icons pinterest


Bang Dak Ho


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AVATAR : kai le magnifique
POINTS : 307


NOUS A REJOINT LE : 21/08/2018


MESSAGES : 735


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Jeu 14 Mar 2019 - 11:10


Spoiler:
 




Baise un bas ourlet de sa robe,
L'éventail quitté par ses doigts,
Et si tout objet se dérobe,
Feins dans l'air de baiser sa voix ;
Yang Robyn


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5671-yang-robyn-robyang#169312
‹ LION HEARTED GIRL
AVATAR : lim bora
POINTS : 377


NOUS A REJOINT LE : 17/11/2018


MESSAGES : 1357


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   Ven 15 Mar 2019 - 20:08
Contenu sponsorisé


(#) Sujet: Re: i found love where it wasn't supposed to be (ft dak ho)   
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina
» Let your love come true
» ♥ Love never dies | Warren & Hope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Insadong :: Résidences :: Appartement de Yang Robyn
Sauter vers: