▲ up▼ down
12345
coups et blessures - minhi



 

viens admirer le beau ciel orangé qui se couche sur la roulette crépusculaire

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! coups et blessures - minhi 359353108

LA TEAM ANIMATION !
Regarde comment ils sont trop beaux !

the emoji game, la frangine du grinch et de la sorcière ;
et puis jacques a dit qu'il fallait que t'ailles
donner des news dans le journal de bord !

retrouve tous nos petits nouveaux mais aussi ceux inscrits sur le death note

SOIRÉE CB : viens vite voter pour une soirée animée !!
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
11 162 pts
ego
19 140 pts
shadow
11 091 pts
student
3 523 pts
citizen

viens admirer le beau ciel orangé qui se couche sur la roulette crépusculaire

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! coups et blessures - minhi 359353108

LA TEAM ANIMATION !
Regarde comment ils sont trop beaux !

the emoji game, la frangine du grinch et de la sorcière ;
et puis jacques a dit qu'il fallait que t'ailles
donner des news dans le journal de bord !

retrouve tous nos petits nouveaux mais aussi ceux inscrits sur le death note

SOIRÉE CB : viens vite voter pour une soirée animée !!
-33%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans fil
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Partagez

 coups et blessures - minhi


Cho Min Ho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6118-minho-rapmonsterrr
Cho Min Ho
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  coups et blessures - minhi B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  sik-k
POINTS :   ⤳  7
MESSAGES :   ⤳  486
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  19/02/2019
coups et blessures - minhi Empty
(#) Sujet: coups et blessures - minhi   coups et blessures - minhi EmptySam 23 Fév - 20:48


 

 

j'porte plainte pour coups et blessures

 

Il est minuit et minho rentre chez lui pépouze, et sobre pour une fois.

Faut dire qu’il est un peu deg parce que quand on lui a vendue la soirée il s’attendait à un peu plus que de vider deux-trois bières posé sur un canapé mais bon, tranquille. C’est juste pour dire que voilà, il a rien demandé à personne, il cherchait pas d’embrouille, il rentrait juste d’une soirée qui était même pas trop arrosée.

minho la nuit c’est son royaume, il passe tellement de temps à traîner jusqu’à pas d’heures dans ces rues dégueulasses qu’il en connaît les moindre recoins pas nets, l’emplacement de chaque merde de chien à éviter, et là quand il tourne au coin de la rue il sait qu’il va entendre le replay des anges de la télé-réalité parce que la ménagère du rez-de-chaussée a pas le temps de regarder dans la journée, avec les gosses et tout. Pour lui c’est la routine tout ça, c’est son ptit quartier pas si bien rangé mais  au train-train bien ancré.

Puis là t’as un truc pas habituel, il entend que ça gueule vers la gauche. En soit les cris c’est rien d’anormal par ici, c’est pas vraiment la banlieue pavillonnaire du nord de l’amérique si vous voyez c’que j’veux dire. C’est animé, c’est bruyant. Mais minho, il a le flair, il sent direct que ya embrouille là. et bon, c’est un homme comme un autre, la faiblesse humaine, tout ça, il peut pas s’empêcher d’aller voir c’qui s’passe, parce si ya une ptite baston il veut pas s’priver du spectacle, ptet même gueuler des ptit « ouuuh ! ouuuuh » d’encouragement si c’est des jeunes de quartier.

Sauf qu’en fait c’est pas une baston de ptits kaïds, c’est un vieux gars qui s’en prend à une gosse sûrement pas plus vieille que minho.
Et minho il aimerait bien être un héros, sauver les princesses et vaincre les big boss, mais le ptit problème c’est qu’il pèse 70 kilo à tout casser et bon, des fois faut être réaliste tu vois. Alors quand il voit la scène il voit rouge, il commence à s’énerver de son côté et se bouger pour aller lui dire deux-trois mots au gars, puis en chemin il s’demande si c’est vraiment la meilleure idée qui soit. Et l’intention elle y était, vraiment, mais il a fait un ptit dilemme philosophique avec lui-même, le bien, le mal, kant et toute la compagnie, et bref tout ça pour dire qu’il commençait à faire demi tour quoi, en mode il a rien vu il était pas là.

Mais là il a capté un truc chelou, c’est qu’il connaît un peu trop cette porte ouverte, là où ya embrouille. Et en y regardant de plus près, quand le lampadaire qui déconne veut bien éclairer la scène, il reconnaît  que trop bien aussi le visage de la meuf qui vient de tourner la tête. sunhi.
Et alors là la scène elle se passe au ralenti, en mode blockbuster américain. Le gars il commence à lever la main, et minho il voit flou, alors il abandonne kant à sa morale et il fuse vitesse grand v en gueulant :

« Hé mec tu fout quoi wesh ! »





Oui c’est tout. Bon ok c’est pas HYPER héroïque, désolé pour l’anticlamax mais c’est bon oh, respectez un peu, j’aimerais bien vous y voir moi.



(c) SIAL ; icons chrysalis


 




 
bad boy bad boy
Anonymous
Invité
Invité
coups et blessures - minhi Empty
(#) Sujet: Re: coups et blessures - minhi   coups et blessures - minhi EmptyMer 27 Fév - 0:42


 

 

j'porte plainte pour coups et blessures

 

elle a un cœur affable qui voudrait crever sous les bonnes grâces d'un regard à l'amour vivace, une âme recouverte d'un slam au rythme saccadé par le blâme ; parce qu'elle a cessé de chanter depuis une éternité. avanisée par le bâton que l'étudiante a elle-même donné à cet ami tant regretté ((yuta, garçon qu'on ne voudrait esseuler ou torturer et qu'elle avait pourtant emporté dans sa tourmente peu désirée)), elle avait cherché le réconfort dans le soleil outre-mer. deux semaines aux côtés du paternel qui a bien remarqué ses joues creusées et son air malmené sans jamais savoir ce qui les avait amenés. la brune n'a voulu s'expliquer, lui accordant un sourire voleur de mauvaise mine avant de lui offrir un tendre baiser et de s'échapper, pourvu qu'il ne lui court pas après ; il ne l'a jamais fait. n'a seulement secoué la tête, désespéré, certain qu'elle traversait ce à quoi chaque enfant devait un jour être confronté : un amour perdu, une embrouille décisive, une vie sans l'artifice qu'octroie l'enfance pendant tant de temps. et si elle lui avait seulement dit qu'elle s'était perdue de bien des manières. en faisant du mal à un être cher, en tombant amoureuse d'une étoile qui brille à nouveau mais pas pour elle ((et cette question qui fait si mal qui es-tu?)), en regardant son frère disparaître et sa mère mourir dans son mal-être. elle aurait même pu évoquer ce vide qui s'était introduit dans ses viscères quand vega s'est retourné mais à quoi bon pleurer si ce n'est pour finir dessécher ((la vérité c'est qu'elle a déjà trop chouiner)).

« hé ho, j'te cause ! » y a les doigts d'isahn qui claquent dans les airs comme une sorte de réveil. les perles charbon de la brune suivent les traits de son visage avec dégoût alors qu'il se permet plusieurs remarques salées sur son père qu'elle a quitté pour rentrer en corée. ça boue, ça se secoue dans son crâne et elle sent ses mains empoigner des bouts de son t-shirt ; les quelques tremblements ne sont encore que peu perceptibles. « lui au moins, il a le mérite d'être là où il en est aujourd'hui. toi ? t'as jamais rien foutu de ta vie si ce n'est pourrir celle des autres. » elle entend les baguettes de sa mère tomber dans son assiette, le rouge des joues de son beau-père monter dans le blanc de ses yeux vitreux. parce qu'il a encore bu ce soir, peut-être même plus que d'habitude ((si seulement elle en avait quelque chose à faire)), et elles savent toutes les deux la patience de l'ivresse. la chaise de l'homme glisse sur le sol alors qu'il se lève pour atteindre l'enfant émérite. « t'as dit quoi ?! » il a la voix qui tremble et elle, elle se lève doucement pour lui faire face. « va te faire voir isahn. rentre chez ta mère, fais quelque chose, mais viens pas m'emmerder ce soir. » sunhi, elle voit yujin s'interposer avant même que ça commence, imposer son corps frêle devant elle pour s'assurer que la colère ne s'abat pas sur ses lèvres ; mais il n'est pas là, pas ce soir, et elle en a marre du silence. « tu sais quoi ? tu peux insulter mon père mais ça fera jamais de toi un homme. ou peu importe le rôle que tu veux te donner : t'es qu'un raté. » elle crache, à le vomi perfide au bord des lèvres tandis que lui visualise déjà ses mains la faire taire. pourtant, elle n'attend pas et le contourne pour attraper son sac et se rapprocher de la porte. « j'reviendrais pas ce soir. » elle a aucune idée d'où est-ce qu'elle veut aller. dans les bras de noam, dans les draps de yuli, dans les étoiles de ja, dans les histoires de gaho ou les rêves d'ingrid ; juste partir. sa main tourne la poignée mais alors qu'elle s'apprête à sortir, on s'agrippe à ses cheveux et la tire en arrière. son corps, déséquilibré, n'admet aucune résistance alors qu'il l'attrape par la gorge et l'oblige à le regarder. il lui crie au visage, postillonne des mots qu'elle ne saurait redire. elle a peur d'un coup, cette boule au ventre qu'elle avait toujours réussir à éviter et à fuir. et tout s'enchaîne. le poing qui s'écrase contre sa joue, son corps jeté par terre. la douleur, vive, lui crie de courir tandis que ses yeux eux, cherchent le regard d'une mère sauveuse ((et tout ce qu'ils trouvent n'est qu'une ombre, une tâche noire dans le fond)). un dernier coup part dans son abdomen et elle se recroqueville sur elle-même, auto-défense nulle et impuissante. « hé mec tu fout quoi wesh ! » c'est à peine si elle l'entend sunhi, les oreilles bourdons et le regard brouillé. elle ne saurait même pas dire qui se la joue chevalier mais elle peut au moins lui accorder le mérite de distraire la bête. « t'es qui toi ?! fous l'camp d'ici avant que j't'en colle une à ton tour ! » le doigt menaçant vers le garçon, il s'en rapproche dangereusement.

(c) SIAL ; icons chrysalis


 
Cho Min Ho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6118-minho-rapmonsterrr
Cho Min Ho
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  coups et blessures - minhi B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  sik-k
POINTS :   ⤳  7
MESSAGES :   ⤳  486
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  19/02/2019
coups et blessures - minhi Empty
(#) Sujet: Re: coups et blessures - minhi   coups et blessures - minhi EmptyMar 5 Mar - 0:32


 

 

j'porte plainte pour coups et blessures

 

Le poing s’éclate sur la joue de sunhi pour l’envoyer manger le sol dans un KO indiscutable. Crochet du droit parfait, joueur hors-jeu - fin du match. Et pourtant il continue de taper, comme le fils de chien qu’il est.

Minho voit rouge.

On lui dit toujours qu’il a le sang chaud, et c’est vrai qu’il aboie beaucoup dans son coin pour un rien, puis une fois en face il a la queue entre les jambes. Mais là la scène est trop familière à son goût, ya des images du passé qui se superposent et quand le regard vitreux de sunhi croise le sien sans le voir, c’est d’autres yeux qu’il entrevoit, bien trop précieux. Il va buter ce connard.

Puis le connard se met à le menacer, et il décide de revoir un peu ses plans avant d’agir comme ça. Simple précaution.

Non parce que, OK, l’attaque c’est bien, mais des fois faut être un peu stratège, un peu rusé tu vois. C’est comme ça qu’ils réussissent dans les films maintenant, c’est fini les héros juste avec des poings et pas de cerveau. Alors il passe au plan B. Et là, c’est son domaine de prédilection, c’est une technique que minho a pu perfectionner avec le temps. Des années de savoir-faire. Ca s’appelle le baratin, ou le gros bluff sa mère comme il aime l’appeler. C’est la technique des gros losers, ceux qui se font gauler en train de tricher au contrôle, ceux qui ont l’habitude d’énerver les gros durs mais pas de cousins pour les défendre en bande derrière.

« Ah ouais tu vas m’en coller une ? A moi ?! Et ils vont dire quoi les flics quand ils vont te voir ? »

Il essaie de gueuler comme il sait bien faire, ouvrir sa gueule bien fort en faisant comme si il avait les couilles d’assumer derrière alors qu’en vrai elles se sont rétractées tellement il est en train de flipper. Mais il a pas le temps de s’pisser dessus.

Le vieux est devenu tout raide dès qu’il a prononcé le mot « flic ». Il a les yeux suspicieux, pas convaincu pour un sou par son petit cinéma. Mais il sait qu’il a attiré son attention.

« Oui parce que je les ai appelé. On t’entend à l’autre bout de la rue vieux. »

C’est du gros mytho. Bullshit comme dirait l’autre. Ca lui est venu comme ça, un éclair de génie, il est pas peu fier de l'impro. Qu’est-ce qu’il aurait appelé les keufs minho, ils sont pas bien potes, allez savoir pourquoi. Puis s’il les aurait appelé pas sûr qu’ils se seraient déplacés pour un ptit con comme lui. Mais ça il le sait pas, et minho il voit bien les ptit rouages de son cerveau s’activer à 200 à l’heure. Il est toujours pas convaincu, mais ya un doute, une possibilité, et ça suffit à le faire hésiter. Et Minho il connaît bien ça, là aussi il est expert. Si ya une moindre chance que ça tourne pas en sa faveur il va faire comme tous les losers de son genre – partir la queue entre les jambes. Alors il lance sa dernière balle :

« Qu’est’ tu vas faire ? »

C’est dit avec toute la confidence des petits kaïds de sa cité, juste assez de  la provocation de celui qui est sûr de ses chances. C’est qu’il est doué pour imiter – il a passé assez de temps à les observer quand c’était lui leur victime.
Et ça marche.
Il a pas le temps de s’attarder sur sa victoire, il veut déjà se précipiter vers sunhi pour voir son état. Mais faut croire qu’il arrive trop tard, y’a déjà un autre gamin à ses côtés, l’air paniqué, et le téléphone dans ses mains lui ait comprendre qu’il a déjà fait ce qu’il fallait. Alors Min Ho reste en retrait, les secours arrivent pas longtemps après.

(c) SIAL ; icons chrysalis


 




 
bad boy bad boy
Anonymous
Invité
Invité
coups et blessures - minhi Empty
(#) Sujet: Re: coups et blessures - minhi   coups et blessures - minhi EmptyDim 24 Mar - 20:18


 

 

j'porte plainte pour coups et blessures

 

elle sait pas trop qui c'est, arrive à peine à respirer le corps recroquevillé. y a la bile acide qui s'mélange au riz qu'elle a tout juste avalé et qu'elle est prête à recracher. la douleur qui se propage, à mesure que les secondes passent et l'impression grandissante que sa tête est encore projetée en arrière. y a le bourdonnement des voix qui s'entrechoquent à l'intérieur de son crâne, comme si un liquide, installé dans le fond de son oreille, rendait la compréhension difficile, impossible. ses yeux se ferment, brouillés, comme s'ils allaient exploser sous la pression des coups reçus. et les secondes passent sans qu'elle en prenne conscience, sans qu'elle est l'sentiment que ça avance. t'endors pas, reste avec moi. petite voix distincte qui la percute alors que son corps évanoui ne répond plus. les membres échappent à son contrôle mais son esprit garde une vivacité légère, sauveuse de cette misère. elle s'rend pas compte, peut-être même qu'elle s'en rendra jamais compte, mais c'est pas son subconscient qui lui parle ; c'est yuta. personne sait ce qu'il fait là, comment il en est arrivé jusqu'à là ((le désespoir des mots envoyés par la brune un peu plus tôt dans la soirée ? le hasard qu'a voulu qu'il pose son regard sur son corps sans âme ?)). pourtant c'est lui qui dégaine son téléphone, prévient les secours pendant que le chevalier derrière termine son coup de maître, fait fuir la bête et patiente.  

***

« il a attendu que vous vous réveilliez vous savez. » oui elle sait. et l'infirmière a beau insister, ça lui enlève en rien la boule qu'elle a au ventre, les larmes qui ne demandent qu'à crier sur ses joues. douleur criarde, peine qui perfore son cœur arraché, elle garde ses yeux charbonneux fixés sur la porte que vient de faire trembler yuta. les premiers mots qu'elle a chuchoté, c'était pour le remercier. d'être là, juste à côté. puis elle s'est excusée. d'être là, juste à côté. mais il a n'a pas répondu, n'a même pas sourcillé. et malgré ces dernières semaines faites de rancœur, elle connait ce garçon qu'elle a tant aimé ((et qu'elle continuera d'aimer)) ; il n'est pas mauvais, n'a pas voulu la brusquer alors qu'elle venait de s'éveiller le corps cabossé et l'âme divisée. elle en a presque oublié ses membres qui se réveillaient aussi, avec elle, plus affectés par la morphine qu'on lui avait injectée. il a prévenu une infirmière et n'a pas pris plus de temps avant de décamper. silence mordant qui laissera sa marque contre son palpitant.

la dame s'en va après avoir checké le bon fonctionnement des appareils auxquels ils l'ont branchée et ça a l'effet d'une bombe, d'une explosion. les perles salées commencent leur course sur ses joues puis le long de son cou ((trouvent une niche dans le creux de ses clavicules)), un ramassis de tout ce qui devait sortir. peine, douleur, tristesse, désespoir, elle laisse tout filer, n'essaye plus de les retenir dans un espace infime de sa cage thoracique. elle a du mal à se souvenir de l'effet des coups contre ses os mais reconnait bien le déchirement de ses émotions à travers les contre-coups de cette lutte où elle ne fut qu'impuissance. quand soudain, on frappe à la porte. dans un geste rapide qui lui tire un petit cri de douleur, elle attrape un mouchoir juste à côté et tapote son visage tuméfié en prenant soin de ne pas trop appuyer sur son oeil gauche, enflé. la tête d'un garçon qu'elle connait ((sans pourtant trop le connaître)) apparaît dans l'habitacle. perdue, incapable de savoir ce qu'il fait ici, elle pose sur lui un regard incrédule « minho ? »

(c) SIAL ; icons chrysalis


 
Cho Min Ho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6118-minho-rapmonsterrr
Cho Min Ho
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  coups et blessures - minhi B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  sik-k
POINTS :   ⤳  7
MESSAGES :   ⤳  486
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  19/02/2019
coups et blessures - minhi Empty
(#) Sujet: Re: coups et blessures - minhi   coups et blessures - minhi EmptySam 6 Avr - 0:52


 

 

j'porte plainte pour coups et blessures

 

Il fait les 400 pas de le hall et comme il fait autant chier les patients que le personnel on lui fait gentiment comprendre qu’il ferait mieux de s’asseoir. Mais c’est pas parce qu’il est assis qu’il tient en place, sa jambe bouge sans qu’il fasse gaffe, il change au moins 10 fois de positions… Et en plus ya une gamine cheloue qui arrête pas de le fixer, c’est flippant. Enfin il repère le gars qui est intervenu hier et il saute sur c’est jambes. Ça doit être le signe qu’elle est réveillé, hein ? il prend à peine le temps de demander le numéro de la chambre qu’il y fonce déjà.

Il fait moins le malin arrivé devant la porte, soudainement hésitant (ce qui est un sentiment assez inhabituel et dont il ne veut pas, merci bien) Au bout de quelques minutes il ose enfin toquer maladroitement, et entre dans la pièce, les bras ballants. « salut » mains dans les poches, il s’avance un peu plus dans la pièce, et comme il sait pas trop quoi faire de son corps il s’appuie contre le mur. En mode s’il s’approche trop elle va partir en courant (elle pourrait bien essayer, pas sûr que ce soit une réussite). Faut être honnête, il est un peu gêné. Il a pas bien réfléchi quand il s’est ramené à l’hôpital, tout comme il a pas réfléchi quand il est intervenu hier. Il était juste un peu inquiet quoi, parce que bon elle s’est un peu pris une branlée, puis c’est sunhi, il la connaît depuis tout petit, fin pas vraiment mais un peu quand même, enfin c’est bizarre mais voilà quoi. Mais maintenant qu’il y pense c’est un peu bizarre, de se pointer comme une fleur. C’est trop tard pour repartir ? Le silence commence à devenir vraiment gênant, alors il se racle la gorge.
« ça va ? »
ah bah oui bien sûr. ça se voit non ?
t’es vraiment con minho.
Il a envie de se taper la tête contre le mur derrière lui, peut-être que s’il y va assez fort il va tomber dans les pommes – seul échappatoire.

Il a pas encore osé poser ses yeux sur elle mais maintenant qu’ils ont fait 50 fois le tour de la pièce il a pas vraiment le choix. Et putain. Déjà, petit un, c’est vraiment sa veine, d’arriver comme un cheveu sur la soupe au moment où elle était en train de chialer. Il doute pas de ses efforts pour le cacher mais ça se voit un peu comme le nez au milieu de la figure. Ou comme son cocard au milieu de la figure en l’occurrence. Et voilà, petit 2 : maintenant c’est son poing qu’il a envie d’exploser contre le mur. Ou contre la tête du gars qui a fait ça. pourquoi il l’a pas fait hier ? Restons calme. Il prend une grande inspiration et desserre les poings dans ses poches, s’avançant un peu pour externaliser comme il peut. Il remarque alors que la surprise sur le visage de sunhi est un peu trop marquée, dure un peu trop longtemps, comme si elle savait vraiment pas ce qu’il fout là. Elle est amnésique ? il aurait dû parler aux infirmières. « euh.. c’était moi, hier » il précise.

(c) SIAL ; icons chrysalis


 




 
bad boy bad boy
Contenu sponsorisé
coups et blessures - minhi Empty
(#) Sujet: Re: coups et blessures - minhi   coups et blessures - minhi Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Sauter vers: