▲ up▼ down
souvenirs désaccordés (han ja)



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette COQUINE (ou la jouer réglo...) ?
No prob, viens jouer à la roulette de valentin ET valentine juste ici !
JOYEUSE SAINT VALENTIN, et que du bonheur pour ce mois de l'amooour qui se profile ! ♥️
VIENS DÉCOUVRIR LE LOVE QU'ON TE PORTE
(NOUVEAUTÉ) ON VOUS AIME ! Une avalanche de bons plans sur une application du tonnerre, ça vous inspire ?
S'INSCRIRE AU PROGRAMME DOKI DOKI ♥️
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois !
c'est la fête aux namoureeeeux, viens donc par ici et participe au
secret love ! où tu peux te déclarer en toute anonymat !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: seoul :: Hyehwa :: Hôpital
Partagez | 

 souvenirs désaccordés (han ja)


Abe Risa


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5876-abe-risa-pleursduciel
ワイルドハート
AGE : 20
AVATAR : nana komatsu
POINTS : 961


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 5804


(#) Sujet: souvenirs désaccordés (han ja)   Dim 10 Fév - 17:00
D I M A N C H E, 1 6 : 4 6

coincée dans ses pensées aux souvenirs douloureux et absents, la brune essayait de se distraire, d'échapper à ce malin qui la poursuivait depuis des semaines déjà. son unique moment d'oubli, instant éphémère où elle avait totalement lâché prise, fut lorsqu'elle vagabondait les rues de séoul en moto, le coeur battant beaucoup trop vite avec les yeux embrumés d'alcool et de fumée. son addiction à l'extérieur se faisait ressentir alors qu'elle restait cloîtrée entre quatre murs, le crâne abattu contre un oreiller peu confortable et le corps étendu et plâtré sur un lit d'hôpital. le temps était long, désaccordé. la déraison affluait en risa, la tête remplie de folie et d'envie. tirant sur un énième pétale de roses (qui appartenait à son partenaire de chambre), elle lâcha un soupir des plus bruyant. « ja, distrais-moi. » plainte agrémentée d'un gémissant enfantin, elle soupira de plus belle, secouant son unique jambe non plâtrée. « prends ton téléphone et fais un quizz buzzfeed avec moi, ajouta-t-elle d'une voix plus pétillante et vivante. »

cela faisait déjà trois semaines semaine qu'ils partageaient, ensemble, cet espace commun. néanmoins, le réveil de son voisin n'avait eu lieu qu'une semaine et demi après son arrivée brutale, la laissant dans une pièce où seul le bruit des machines coupait le silence. ils s'étaient vite entendu - peut-être était-ce parce qu'ils n'avaient pas le choix, étant emprisonnés dans une aussi petite pièce. cependant, risa pouvait avidement affirmée qu'elle appréciait grandement ja, et que sa présence la réconfortait plus qu'elle ne voudrait l'admettre. il détenait une patience que peu éprouvait envers la brune et maîtrisait une bienveillance sans égal. peut-être était-ce parce qu'il était paumé, lui aussi, dans le fond, et qu'il n'avait plus aucun souvenir. ou peut-être était-ce sa personnalité; quelqu'un d'admirable au coeur jovial et bienveillant. risa n'avait pas trop réfléchie sur leur relation et si elle allait durer lorsque ses souvenirs reviendraient. elle espérait une ouverture positive, pleine de lumière et de soleil. même si des doutes s'immisçaient parfois en elle, jamais elle ne doutait de la sincérité de ja.

« dis, tu crois que parmi toutes les fleurs que tu as reçu, y'a un bouquet de ta meuf ? » elle était curieuse, peut-être trop indiscrète, mais risa semblait être très intéressée par le passé de ja. après tout, le jeune homme était un mystère vivant. elle en avait vu des personnes venir dans leur chambre, déposer un bouquet avant de repartir le visage peiné. « dis-moi comment tu l'imagines, ta fameuse prétendante ! cria-t-elle légèrement, le rire dans sa voix, avant de grimacer de douleur. enfin, dans l'hypothèse que tu en avais une. » risa s'efforçait de rendre l'amnésie de ja banale. elle ne voulait pas que le jeune homme souffre de sa perte de mémoire  - fervente admiratrice de l'optimisme de ses paires, elle voulait offrir la même chose à son ami. il était inutile pour lui de se lamenter de son sort, bien qu'elle le suspectait d'y penser encore d'une façon douloureuse. elle ne pouvait le blâmer, cela devait être une période sombre  pour  lui. c'était comme s'il venait d'un autre monde et qu'il devait affronter l'inconnu sans alliés.

risa s'était donnée le rôle d'épauler ja de toutes les manières possible. une étrange solidarité entre camarade de chambre. elle ne pouvait nié que ce dernier lui infligeait un peu de peine - après tout, qui ne serait pas peiné de voir quelqu'un perdre tout semblant de sa personne au fond d'un gouffre. cependant, elle restait convaincue que cette amnésie n'était que temporaire et qu'il retrouverait le plus tôt possible l'ensemble de ses souvenirs. elle avait, indiscrètement, écouté ce que les infirmières disaient à ja, et savait que son amnésie n'était pas aussi grave que ce que l'on pourrait croire. son unique préoccupation, actuellement, était de préparer ja à affronter les démons de son passé, aussi communément appelés : connaissances. elle savait qu'ils reviendraient, ne serait-ce que pour reparler à leur ami ou bien prendre des nouvelles. son réveil devait leur avoir causé un choque immense mais non sans joie.

le soleil commençait à réchauffer la pièce, ses rayons orangés du soir peignant la chambre d'une ambiance tropicale. risa s'enfonça un peu plus dans son lit, les mains tirant inlassablement sur les pétales de sa rose. « peut-être qu'elle te rendra visite pour la saint-valentin. » sa voix n'était plus qu'un chuchotement discret, à peine lisible auditivement. d'une certaine manière, elle enviait ne serait-ce que légèrement ja. elle aurait voulu, elle aussi, avoir de la visite et des fleurs à se noyer dedans. cependant, seul un message de son père lui fut parvenu, et elle ne peut dire qu'il était d'une humeur réconfortante. elle écrasa le reste de la rose entre ses deux mains et la jeta sur la petite table de chevet. « en tout cas, attends-toi à avoir un super cadeau de ma part, totalement commerciale en cette journée commerciale. » un petit rire forcé bien qu'honnête. elle plia subitement la jambe avant de bien s'installer dans son lit. « allez, fais-moi mon test buzzfeed. poses-moi les questions. »
(c) noctae




han ja a écrit:
     WO FAFENG YIYANG DE AI NI WO WEI NI ZHAOMI

♡:
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Quelques souvenirs de fête ...
» Mes livres albums souvenirs...
» Que de beaux souvenirs vos photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa :: Hôpital
Sauter vers: