elastic heart ☾ siobhan



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
LATATA IS IN DA PLACE, c'est les bonnes vibes qui te guettent ! <3 Mois de Mai, et on peint du bonheur everywhere.
Go go PAR ICI, BAE
Johnny Hallyday kifferait (a) Go te cramer les miches avec le premier évent catastrophe de HM, c'est ICI


Partagez | 
avatar
AGE : 18 AVATAR : pm ☽ POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 31/07/2017

MESSAGES : 210

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: elastic heart ☾ siobhan     Lun 13 Nov - 0:15


ELASTIC HEART
thick skin & elastic heart

Quelque sourire frais orne ses lèvres en une matinée simple, des allures de routine qui roulent sur sa langue lorsqu’elle salue ses colocataires et s’enquit de l’état de ses cactus adorés, offrant à la belle sinae un baiser à peine soufflé avant de s’éclipser dans la salle de bain, désireuse d’arranger le ravage que ses habitudes nocturnes font subir chaque jour à ses cheveux et sa silhouette endolorie. Après une douche et quelques détails coquets, la petite fleur se retire des dortoirs en un dernier salut pour ses camarades et ses pas, feutrés, la guident jusqu’à la faculté de lettres – là, elle se faufile entre quelques personnes, renfonce sa casquette sur le sommet de son crâne et se glisse, discrète, dans la salle préalablement réservée, l’esquisse sur ses lippes s’étirant d’autant plus qu’elle se laisse happer par le mélange d’appréhension et d’excitation qu’elle ressent en imaginant la première réunion du club.

Attachée aux détails, elle commence par retirer les chaises posées sur les tables et les déplace pour obtenir une espèce de ronde plus encline aux discussions de groupe ; trop optimiste, puisqu’il n’y a dans son club que deux inconnus. La pression s’empare d’elle petit à petit, au fur et à mesure qu’elle fait glisser les meubles et réalise que ses cheveux s’emmêlent – légère inspiration, elle commence par s’asseoir, étalant ses livres en réfléchissant nerveusement à comment se présenter, comment faire en sorte que les activités se multiplient.

Quelques minutes passent, pendant lesquelles elle se retient de ronger ses ongles fraîchement manucurés (une technique pour s’empêcher de les dévorer) – enfin, un mouvement attire son attention ; la porte s’entrebâille dans un silence presque inquiétant, un vague sourire inquisiteur se peint sur son visage et une bouffée d’intrigue mêlée de réserve fait éclore quelques coquelicots vermeils sur ses joues pâlottes. Une tête ornée de mèches roses apparaît avec une lenteur qu’elle devine hésitante, et elle se permet de toussoter pour étouffer les prémices d’un rire, menaçant, au fond de sa gorge.

« C’est pour le club de mythologie ? Si oui, c’est ici. Si non… je suis désolée. » Sa voix bute sur quelques syllabes, elle maudit les légers tremblements de ses doigts et les nuances cramoisies qui s’emparent graduellement de ses pommettes. « Je crois qu’on sera que tous les deux pour l’instant, cela dit.. Donc, hm, comment t’appelles-tu ? » Ravissement trahi par la courbe de ses lippes, relevées une énième fois – ses dents dévoilées en un éclair, avant qu’elle ne se reprenne et, debout, s’incline brièvement face à l’inconnu perdu que tu sembles incarner à ses yeux.


◊◊◊


not enough — you can't just touch my soul and leave. ☆☆☆
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : lee jihoon (woozi baby) POINTS : 115

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 537

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3030-o-meara-siobhan-smoll_eevee

Message  Sujet: Re: elastic heart ☾ siobhan     Jeu 16 Nov - 1:41

elastic heart
feat. sioni

Siobhán c’était un cas. Particulièrement le matin. Siobhán il était pas du matin après tout. Trainant sa couverture avec lui jusqu’à la cuisine, manquant de mettre du jus d’orange dans ses céréales et de tremper ses tartines dans son thé. Non clairement il n’était pas du matin et sa couverture, plaid, dans une main sa tasse dans l’autre, il avait son rituel du matin. Rituel qui insistait particulièrement sur le silence. Silence qu’il était difficile d’avoir normalement le matin. Mais étrangement aujourd’hui rien ne venait troubler son calme intérieur. À croire qu’il avait été assez menaçant la dernière fois. Ou pas. Il ne voulait pas savoir. Il voulait juste profiter de son matin tranquille. Sans doute que les deux autres dormaient. Ca lui permettrait d’avoir la salle de bain, sans devoir négocier ou marchander quoi que ce soit. Et après un petit déjeuner pour le moins hésitant, les tartines dans le jus d’orange c’est moyen vous savez, une douche appréciée, habillé, son sac à l’épaule, il s’était dirigé vers la station de métro la plus proche direction l’université. Il y avait eu une évolution chez lui. Il ne se perdait quasiment plus sur le chemin de la fac. Bon clairement une fois dans l’université ce n’était pas la même chose, surtout quand il allait dans un bâtiment qu’il ne connaissait pas : la faculté de lettres. Il connaissait celui des sciences bien sûr pour y passer son temps, avait mémorisé dans le bâtiment des arts pour aller jusqu’au club de musique aussi. Mais cette fois-ci, il était question d’un nouveau club.

De base il aurait du dire non Siobhán. Non pour s’inscrire dans un nouveau club, mais le prospectus sous la main, les yeux brillants, il n’avait pu s’empêcher de dire oui. Il était même prêt à faire des efforts pour dire. Prêt à devenir un minimum social pour parler d’une de ses passions, outre les animaux, ou encore le folklore irlandais. Sio était féru de mythologie depuis tout jeune, et après les contes qui avaient rythmé son enfance, c’était les histoires tragiques ou fantastiques qui avait bercées son cœur. C’était les aventures des dieux, de celles qui vous font rire un instant et de celles qui vous serrent le cœur. Alors ses cheveux récemment teints en rose, lubie de ses deux colocataires qui l’avaient piégé comme les traites qu’ils étaient, il s’avançait parmi les couloirs de la faculté, s’arrêtant à chaque panneau ou presque pour être sûr d’aller dans le bon sens. Le tout sous les regards amusés de quelques élèves dans les couloirs qui observait Siobhán marcher, une de ses mains tiraillant une mèche rose, son regard toujours ancré sur le papier qu’il avait en main. Jusqu’à se retrouver devant la porte de la dite salle notée, et de la pousser légèrement, son regard plongeant dans l’espace entre celle-ci et le mur. Et rencontrer un rire, de même qu’une jeune femme, sans doute la présidente.

« C’est pour le club de mythologie ? Si oui, c’est ici. Si non… je suis désolée. » Trop vite. Elle parlait trop vite et son côté hésitant n’arrangeait rien à la compréhension difficile de l’irlandais. Mais au moins elle avait parlé du club de mythologie. Il était forcément au bon endroit donc. Poussant la porte, son sac toujours à l’épaule, ce fut d’un salut maladroit qu’il se décida à entre dans la salle, pour le moins vide. Et presque naturellement, mécanisme de défense pour savoir à combien de personnes il allait devoir parler, il comptait les choses. Même s’il était le seul pour le moment. « Je crois qu’on sera que tous les deux pour l’instant, cela dit.. Donc, hm, comment t’appelles-tu ? » Haussement de sourcil, nouvelle inclinaison, il avait promis de faire des efforts pour ses passions.

« O’meara Siobhán, vous … tu … peux m’appeler Sio. » Le nom coulait en anglais entre ses lèvres et c’était à son tour de buter sur ses mots, sans trop savoir comment faire des phrases correctes avec son coréen hésitant. « Tu … la présidente ? » Il manquait un verbe maintenant, et un air renfrogné défiant quelqu’un de remettre son coréen en question, il laissa tomber son sac au sol. « Mind if we speak in English. I know I should make an effort but it’s really difficult right now. So you’re the president? Do you have a name? Should I call you pres’? » Et sans doute qu’il ne payait pas de mine Siobhán avec ses cheveux roses et sa petite taille, mais l’anglais coulant entre ses lèvres aussi facilement que possible, le rendait un peu plus à l’aise. Plus tranquille. Plus sûr aussi. Le sarcasme facilement prêt à être dégainé si besoin.



♡ ♡ ♡
macfly

◊◊◊


i just wanna be soft again
i’ve got a strong jaw. i can take a few punches, but i’m sick of all the swinging— you know, i didn’t used to be like this.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 18 AVATAR : pm ☽ POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 31/07/2017

MESSAGES : 210

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: elastic heart ☾ siobhan     Jeu 28 Déc - 15:56


ELASTIC HEART
thick skin & elastic heart

Elle n’attendait pas un grand nombre de participants, dans tous les cas ; club créé dans un éclat de courage, la cadette Li n’hésiterait probablement pas à dissoudre le projet, s’il n’y avait pas d’intéressé. C’est pourquoi elle tremble presque d’excitation lorsque la porte s’ouvre sur une petite tête rehaussée de mèches roses, lui arrachant un sourire éclatant d’entrain ingénu. Quelque peu déboussolée par ton apparence juvénile, elle ne s’en formalise pas en repensant à l’âge qu’elle avait, lorsque les contes et mythes grecs ont envahi son quotidien. Aussi, c’est avec la tendresse d’une aînée, qu’elle présuppose être, qu’elle t’accueille au sein de sa petite salle, presque embarrassée d’être encore désespérément seule.
Enfin, il faut bien une première personne pour créer un club.

« O’Meara Siobhan, vous… tu… peux m’appeler Sio. » Elle hoche la tête, ravalant sa surprise – la consonnance étrangère n’allait pas avec tes traits, mais Nino n’est pas sans savoir que les apparences sont lourdement trompeuses. L’inconvénient principal prend place dans la communication et, à son grand dam, la petite métisse n’était certainement pas prête à affronter une langue étrangère. « Tu… la présidente ? » Nouvelle approbation silencieuse, elle t’offre son sourire le plus rassurant, t’enjoignant à continuer sur la voie hasardeuse que tu semblais avoir emprunté.

Hélas. « Mind if we speak in English. I know I should make an effort but it’s really difficult right now. So you’re the president? Do you have a name? Should I call you pres’? » Elle prend une légère inspiration pour se donner du courage, douloureusement consciente que parler anglais est bien différent de lire anglais. Hésitante, la demoiselle mâche chacun de ses mots avant de prendre la parole. « Okay, yeah, no problem, but, uh, can you speak a little slower, please? Hum… You can call me Nino, I’m just.. Just Nino. » Léger rire embarrassé, elle prend le temps de passer un coup de langue nerveux sur ses lèvres, et une main dans ses cheveux. Sa prononciation est probablement mauvaise sur certains points – elle a beau connaître la grammaire et toute la théorie de la langue, elle n’a que très rarement l’occasion de la parler. « You seem.. Rather young. How old are you? I don’t know if the clubs are open for high school students, but I guess we can make an exception for you! You’re in high school, right? »

En plus de l’accent coréen arrondissant les syllabes, ses mots suintent d’une innocence candide, la petite fleur inconsciente du niveau d’insulte qu’elle profane alors – elle qui n’a pas l’habitude d’endosser le rôle de noona, sans pour autant réclamer que tu l’appelles ainsi, te fait don de ses plus tendres gloussements et t’invite, d’un geste, à la rejoindre à la table. « So… We’re alone for now, I don’t really know if there will be other students… We can use this time to get to know one another, though! So, uh, what year are you? » Ses cils battent sereinement, et elle glisse son menton au creux de sa main, ingénument curieuse.


◊◊◊


not enough — you can't just touch my soul and leave. ☆☆☆
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : lee jihoon (woozi baby) POINTS : 115

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 537

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3030-o-meara-siobhan-smoll_eevee

Message  Sujet: Re: elastic heart ☾ siobhan     Dim 11 Fév - 19:13

elastic heart
feat. sioni

Non seulement il n’était pas du matin Siobhán mais en plus, il n’était pas la personne la plus à l’aise socialement parlant. Surtout quand il se retrouvait dans un lieu inconnu, il ne connaissait pas ce coin là de l’université, avec une personne inconnue, elle avait beau sourire il fallait toujours se méfier des inconnus, et dans une situation où il ne pouvait pas être à l’aise, soit seul avec personne pour le soutenir. Non clairement l’irlandais n’était pas véritablement à l’aise à ce moment précis de sa vie. Il avait même déjà pensé à pas moins de douze solutions pour faire demi-tour sans passer pour la personne la plus trouillarde de la terre. Peut-être quand dans les dites solutions, il y en avait une où il abandonnait son sac et partait les bras en l’air en courant. Peut-être. Ce n’était pas celle qu’il comptait choisir. Il voulait faire parti du club de mythologie, même si pour cela il devait affronter l’adversité et parler à des inconnus. C’était juste plus facile à dire qu’à faire, surtout quand il se retrouvait seul dans une pièce avec la présidente, enfin le supposait-il et qu’elle devait être sans conteste plus grande que lui. Le monde entier était contre lui il en restait intimement persuadé. Alors c’était sans surprise que son coréen bancal avait pris la fuite, sans lui le lâche, et qu’il avait demandé à parler en anglais. Histoire au moins de pouvoir avoir un minimum d’assurance. Parce que même les sourires de la jeune femme n’avait pas réussi à calmer son cœur erratique et son esprit allant à mille à l’heure avec de nombreuses pensées se chamboulant dans sa tête allant du ‘je n’aurais pas du venir’ à ‘est-ce qu’elle va me prendre au sérieux ou me rire au nez’.

« Okay, yeah, no problem, but, uh, can you speak a little slower, please? Hum… You can call me Nino, I’m just.. Just Nino. » Nino. Il aimait bien la consonance de son prénom. Nino ça sonnait mieux que tous ces noms coréen. Et ça lui arracha un sourire. Normalement il aurait du la juger sur son anglais, sur son accent à couper au couteau, il savait de quoi il parlait il avait le même en coréen, mais … elle avait fait des efforts juste pour lui. Et c’était déjà ça. Alors il garda entre ses lèvres les remarques acides qui auraient pu compliquer la situation plus que nécessaire, et se contenta de répondre à son sourire. Bon ce n’était pas le meilleur sourire du monde, plus un rictus qu’autre chose mais c’était déjà ça. Il avait même commencé à se détendre un peu Siobhán … Enfin jusqu’aux prochaines paroles de Nino qui le bloquèrent et le braquèrent sans surprise hélas. Quel tempérament il avait aussi celui-là. « You seem.. Rather young. How old are you? I don’t know if the clubs are open for high school students, but I guess we can make an exception for you! You’re in high school, right?
- No … I’m not. »
Il tentait de rester un minimum civil Siobhán, même s’il avait ce rictus qui ressemblait plus à une grimace, et cette envie de se révolter contre le monde entier. « I know I’m small really, my … friends remind me that every bloody day but … I’m twenty-one years old and I’m a student like you I suppose … or did I made a mistake and this is an high school club? » Du sarcasme plein la voix, il n’avait pas pu s’empêcher de renchérir de manière légèrement vénéneuse à sa remarque. Ce n’était pas la pire chose qu’il aurait pu sortir. Il avait fait un effort Siobhán, un effort de sociabilité pour ne pas gâcher son entente avec les gens du club … Même s’il devait l’avouer, c’était plutôt mal parti. Et ce n’était même pas de sa faute ! Pourquoi les gens le considérait toujours comme un lycéen, c’était usant à la fin. Ce n’était pas parce qu’il dépassait à peine le mètre soixante qu’il n’avait pas le droit d’être à l’université, non mais.  

« So… We’re alone for now, I don’t really know if there will be other students… We can use this time to get to know one another, though! So, uh, what year are you?
- Forth year in vet studies. You? »
En répondant à la question, il avait pris la peine de prendre place à la table à laquelle il avait été invité, même si clairement on pouvait voir qu’il faisait tous les efforts du monde pour ne pas s’énerver un peu plus. Il maîtrisait sa voix aussi. Clairement s’énerver contre sa présidente le premier jour, ce n’était pas forcément ce qu’il y avait de mieux à faire. « … I’m … a bit … skittish about my height … sorry. Don’t be afraid? » Bravo Siobhán, c’est sûr que là, la pauvre Nino allait se sentir absolument à l’aise avec lui.


♡ ♡ ♡
macfly

◊◊◊


i just wanna be soft again
i’ve got a strong jaw. i can take a few punches, but i’m sick of all the swinging— you know, i didn’t used to be like this.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: elastic heart ☾ siobhan     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
elastic heart ☾ siobhan


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: