((GAYUN)) Burning.

 

YOOOO, envie de gagner quelques Candy Canes ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette de Noël juste ici !
LAST CHRISTMAS, I GAVE YOU MY HEART ~ Le MARCHÉ DE NOËL fait son grand comeback !
V17 de Hundred Miles, omg, t'y crois ? Moi pas...
Et comme la sainte saison des Lindors et des mandarines est enfin arrivée, j'te propose de CHECKER L'ANNONCE
pour voir ce qu'on te réserve ce mois-ci !
Viens gratter quelques cases de notre CALENDRIER DE L'AVENT ! Tous les jeux de la saison sont à découvrir ICI !
ALL I WANT FOR CHRISTMAS IS YOUUUUUU ! Un petit Secret Santa ça te dit ? Pour participer c'est ICI !


Partagez | 
avatar')">
AVATAR : Park Hyo Min POINTS : 2020

NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016

MESSAGES : 5101

BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t118-han-soo-yun-hquinn En ligne

Message  Sujet: ((GAYUN)) Burning.     Dim 27 Aoû - 17:30

burning . gayun

+++

Soo Yun,
enfant particulière, pas vraiment à sa place
Et dans son monde en même temps.
Celle qui s'approprie les lieux et les pervertis, afin de
de ne pas être l'intruse, qu'on se plie à ce qu'elle veut.

C'est comme ça que ça marche,  tout le temps.
Elle n'est pas la bienvenue alors elle impose sa place et ça devient si naturel,
qu'on écoute, qu'on regarde et qu'on se tait. Parfois quand elle fait du mal, elle arrive même à nous convaincre ; tout est normal. Son attitude est simple, vraie, on devrait touts agir ainsi. Elle en est persuadée et elle en persuade aussi les autres.

Mais il y a, il existe des lieux où elle n'a pas besoin d'argumenter,
où sa simple présence suffit à montrer l'univers. Son monde à elle. Celui où le mal et le bien n'existe pas, ces conneries qu'on sort aux gamins. Ces endroits où la normalité n'existe pas, où l'on se laisse aller et où l'on profite. Quoiqu'il arrive.

Le code Bar, conçu à son image, à celle des Firestone. Pays du plaisir, du non-contrôle, lieu de convoitise, d'envie. De boisson, de bonbon, les lumières fluorescentes, l'obscurité qui cache les défauts, met en avant ceux-ci. Cet endroit qui préfère les mauvais garçons, les mauvaises filles. Qui impressionne les innocents, qui converti les plus terre à terre. Qui propose le franchissement d'une limite. Ou de deux.

Elle, ils, en ont vu des choses par ici ; ce genre de situation, de secret, de mot, d'actions que l'on cache, qu'on assume peu. Ceux qu'elle pourrait utiliser pour détruire un nombre incalculable de monde. Mais, étrangement, elle n'en fera jamais rien, ne touchera pas aux clients du Code Bar. Comme si, comme si c'était un lieu sacré où les gens étaient protégés, simplement parce qu'ils foulaient le sol de la reine. Comme si elle accordait à ses sujets le droit d'avoir leurs secrets. Ceux qu'ils voulaient, à la seule condition que cela se passe ici, pas ailleurs. Surtout pas ailleurs. Autre part, l'attaque serait si facile.

Alors quand elle arrive au Code Bar, ce soir, quand elle regarde son royaume, elle se sent à la maison. Comme jamais elle ne s'y était sentie. La chambre de son enfance était blanche, blanche avec seulement sa mère, elle avait peu de jouer, pas un seul voisin de son âge et tous étaient fous ; fous comme sa génitrice. Ensuite sa maison semblait si vide qu'elle n'y allait que peu souvent ; et qu'elle n'y invitait personne. Elle détestait qu'on pénètre ce genre d'intimité.

Elle salue ses firestone,
regardE la salle,
parlE un peu avec ses clients.
Puis direction les loges, ce soir,
cette nuit, Soo Yun veut danser.
Fermer les yeux et laisser la musique l'envahir.

Elle n'aime pas Soo, personne. Mais elle a cette passion, invraisemblable. La danse. Ici ou là-bas, peu importe. Tant qu'elle peut porter de beaux vêtements, sexy et brillants. Moulants. Pour déhancher et bouger sur une mélodie qui bercera ses tympans. Là où elle peut oublier le monde, trop compliqué, se rapprocher, même de ses ennemis, là où elle est admirée avant d'être détestée. Ici où on l'attends, l'appelle, l'applaudit. La reine de cœur, sur la scène de son royaume.

Une heure,
Deux heures,
Trois heures.

Jusqu'au bout de la nuit, sur la scène, sur la piste. Soo Yun n'a jamais été aussi proche des autres, des hommes ((à en faire jalouser les copines)), les femmes (à en éveiller l'imagination des copains)). Et quand elle s'approche de ce garçon, passe sa main autour de sa taille, son regard croise celui de son protéger, de son tout, de sa favorite. La pupille de la reine. Et Soo est joueuse, elle attends des choses, des réactions, plus d'échanges, beaucoup plus. Alors sans la quitter du regard, elle se rapproche de son objet, utilise le jeune homme. S'y frotte, s'y colle. Ce n'est ni vulgaire, ni sale, mais terriblement sensuel. Trop peut-être. Assez pour qu'elle soit en colère sûrement. Et ça dure assez pour qu'elle regarde ses longs cheveux bruns s'envoler, se retourner.

La présidente lâche sa proie, se dirige vers son idéal.
Lui attrape la taille et colle sa poitrine à son dos. Pour venir murmure à son oreille « Tu t'en vas déjà ? » Elle vient nouer leurs doigts d'une main, laisse l'autre sur sa taille. « Reste, on va bien s'amuser. » elle voulait passer la soirée avec elle, mais elle voulait tellement plus que ça en même temps.
crybaby ▼




◊◊◊



MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 22 AVATAR : ☽ Byun Baek Hyun ♡ POINTS : 2618

NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016

MESSAGES : 10195

BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISTER NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky En ligne

Message  Sujet: Re: ((GAYUN)) Burning.     Dim 27 Aoû - 17:31

J'AIME TRO BOCOU TRO

◊◊◊


@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries.

RS des enfers © Only One Bro:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : Park Hyo Min POINTS : 2020

NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016

MESSAGES : 5101

BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t118-han-soo-yun-hquinn En ligne

Message  Sujet: Re: ((GAYUN)) Burning.     Dim 27 Aoû - 18:00

JPPPPPPPPPP JTM MDR

◊◊◊



MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 20 AVATAR : bae joo hyun (red velvet). POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 30/10/2016

MESSAGES : 589

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t727-im-ga-young-gayoung#12305

Message  Sujet: Re: ((GAYUN)) Burning.     Sam 23 Sep - 16:41

burning . gayun

+++

Lumières artificielles, relents de sueur, échos de musique électronique, effluves d’alcool bon marché, telles étaient les choses qui berçaient l’ouïe, le toucher et tous les autres sens de la native de mokpo. Elle était là, assise à une table, à siroter lentement un mojito qu’un garçon lui avait apporté, espérant pécho. « un verre à offrir à une jolie fille, c’est la règle. » ga young s’était prise au jeu, uniquement pour gagner une consommation et ne pas avoir à payer un verre de la soirée.

Mais elle n’était pas intéressée. Aucunement. Ni par les hommes. Ni par les femmes. Ce n’était un secret pour personne, jamais elle ne l’avait été. Ou peut-être que si, à une époque lointaine uniquement. Ga Young, c’était pas le genre de fille à vouloir entamer des relations sérieuses avec les autres, à chaque fois ça se terminait mal, et le plus souvent par sa faute. Non, elle préférait s’extasier sur de courtes périodes. Parfois ça durait une semaine, parfois moins. Et de ne pas savoir à l’avance avec quelles personnes elle passerait ses prochaines nuits embrasées, provoquait chez elle un émoi assez déconcertant.

L’infatigable demoiselle qu’elle était redécouvrait les joies de boire, réapprenait à s’amuser (jusqu’au bout de la nuit). Ce soir, elle avait eu envie de danser sur des rythmes endiablés. Pourtant, la jeune femme n’avait encore rien fait de tout cela. Espérances insatisfaites, attentes fantaisistes. Son esprit ne pensait qu’à une seule chose. Une seule personne. Et ça la bloquait complètement, de savoir que ses espoirs de la retrouver ne serait probablement pas comblés immédiatement.

Ga Young l’avait repérée dès qu’elle avait fait son apparition parmi la foule, la patronne des lieux. La lionne infatigable qu’elle demeurait s’agitant au tempo de musiques actuelles. Elle dansait bien. Trop bien. Pourtant, la cadette n’aimait pas ça ce soir. Cette façon sensuelle qu’elle avait de performer devant les hommes, devant les femmes, ça la rendait dingue. Et son agacement pointait au-dessus de sa tête depuis le début de la soirée. Mais elle se retenait, parce qu’elle n’avait pas envie de craquer la première.

Si soo yun était la reine de cœur,
Ga Young était sa dauphine.
Ou sa favorite.
(et tout le monde le savait chez les Firestone, ou presque.)

Elle n’appréciait pas sa façon de se coller à lui. Elle n’aimait pas non plus son sourire satisfait, les mains de ce dernier qui se baladaient sur les hanches de SA présidente. Ga Young elle l’avait deviné, et Soo Yun savait s’y prendre pour la mettre dans une colère de mécontentements. Ça lui faisait penser à la soirée qu’elle avait passé avec la société, dans ce même endroit. Sauf que Soo Yun avait dansé pour elle. Et uniquement pour elle. Pas pour les autres.
C’était mieux.

De toute manière, elle ne pouvait pas supporter ce spectacle abominable plus longtemps. C’était suffisamment difficile de la voir s’émoustiller devant des autres mais de là, que Soo Yun aille se frotter à ce connard, ça la dégoutait au plus haut point. Elle n’avait pu s’empêcher de rouler les yeux au ciel, instinctivement, ni même de se lever promptement. La coréenne voulait seulement se tirer d’ici, de cet endroit qui ne lui inspirait plus qu’un profond mépris, une désolation au goût amer. Ouais, c’était de la jalousie. Elle n’assumait pas d’ailleurs, mais elle était sacrément contrariée la gamine. Et si du côté de Soo Yun, cela n’avait été qu’une simple distraction pour rendre Ga Young dans cet état-là, elle avait diaboliquement réussi son coup. Comme toujours.

Mais Ga Young était soûlée.

Tentative vaine de s’éclipser par les derrières de la salle, elle avait essayé de quitter le regard insistant de son aînée favorite, mais n’avait pu se résoudre à les éviter, ces yeux qui semblaient sonder son âme dès que la demoiselle s’approchait trop près d’elle. Soo Yun l’hypnotisait autant qu’elle l’intriguait, toujours, même lorsque Ga Young n’était pas d’humeur, comme aujourd’hui.

« ouais je m’en vais, t’as tout compris. » j’ai cru que tu m’avais pas vu, faut dire que t’étais drôlement occupée avec eux. et malgré son agacement un peu trop présent, elle laissa pourtant soo yun entrelacer ses phalanges aux siennes. « t’es sûre que tu veux que je reste ? t’avais l’air d’être plutôt bien là-bas. » j’ai pas envie de te voir tourner autour des autres gens, en fait. ouais, c’était ça qu’elle avait envie de lui dire depuis tout à l’heure, mais elle n’y arrivait pas. et elle ne savait pas pourquoi. (ou peut-être que c’était l’inverse, peut-être qu’elle ne le savait que trop parfaitement.)

si soo yun trouvait un bon moyen de la retenir, ga young ne se défilerait pas ce soir.
crybaby ▼




◊◊◊


my talents are one billion.
i'm worth a diamond.


♡ ♡ ♡

amour de ma vie a écrit:
soo yun, propriété privée : J'suis jalouse quand je sais que tu fais que traire des vaches au lieu de me traire moi :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : Park Hyo Min POINTS : 2020

NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016

MESSAGES : 5101

BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t118-han-soo-yun-hquinn En ligne

Message  Sujet: Re: ((GAYUN)) Burning.     Jeu 26 Oct - 11:28

burning . gayun

+++

Il y a cette excitation certaine,
à l'intérieur de son être.

Une chaleur soudaine,
au contact de la belle.

Soo Yun connait les jeux, connait la martyrise de la jalousie. Séductrice, inaccessible ; présidente intrépide. La voir avait suffit à éveiller tous ses sens, à lui donner une rage supplémentaire pour accompagner sa danse. Simplement motivée par le fait d'être regardée. Mais pas par n'importe qui, surtout. Il n'existait pas énormément de personne qui pouvait se venter de la stimuler à ce point. Principalement au niveau du cœur.

Mais Ga Young y parvenait sans mal, sans grandes difficultés, quand bien même Soo Yun s’exerçait à ne pas le montrer. Oui, elle était la favorite, oui elle posait infernalement une marque de possession sur cette dernière, mais personne ne pouvait réellement dire à quel point cette histoire partait loin. Il y avait quelque chose, c'est certain, mais quoi était une autre question et très peu en avant la réponse. Les concernées n'étant peut-être même pas au courant de leur côté. Néanmoins, chacune savait à peu près ce que tout cela signifiait et, par ironie du sort, chacune en était délibérément aveugle.

Satisfaite du regard méprisant de sa protégée, la présidente continuait son manège avec pour seule objectif de remplir son objectif, celui de la faire réagir au delà d'un simple regard. Et c'était cette seule idée qui la laissait collé à l'objet dont elle se servait sans aucune gêne. Elle n'avait pas pris la peine de le saluer, encore moins d'apprendre son identité car malgré la danse endiablée ; elle n'était nullement intéressé par ce dernier. Utilisé comme un objet, elle n'en voyait même pas son humanité.

Alors elle l'avait laissé là, bouche bée, un vent froid soufflant à présent sur son corps chaud. Soo Yun avait sentie son envie, la chaleur émanée. Seulement son amie avait décidé de partir à ce moment là et la danseuse n'allait certainement pas privilégier le désir d'un inconnu au départ de celle qu'elle désirait elle. Elle n'avait pas non pris la peine de lui dire au revoir. Elle était partie, simplement, comme elle était venue. C'était une de ses spécialités ; elle prenait tout d'un seul coup et le jetait juste ensuite.
Ça énervait, agaçait, attaquait la fierté,
mais on ne pouvait pas s'en passer.

Et c'était aussi une grosse partie de son charme ; personne n'avait le pouvoir de la tenir fermement entre ses mains. Tout le monde devenait magicien, elle était comme une illusion parfaite, celle qui marque une seule et unique fois.
Ainsi quand elle avait rejoint sa partenaire, l'inconnu venait d'entamer une nouvelle carrière.

Et pendant ce temps, Soo Yun s'affairait à nouer un contact qui lui était cher. Rapprochant son corps à son maximum. Elle pousse le vice plus loin, geste tendre malgré son comportement de garce. Doigts qui s'entremêlent aux siens. Son ton, agacé, est un régal pour ses oreilles. L'étudiante sourit, un rictus espiègle caché par les cheveux de sa camarade, dans lesquels elle se noie. « Dis pas de conneries, reste ici. » Elle sent le reproche et s'en amuse ; répondant naïvement alors qu'elle est parfaitement consciente de ses critiques. Et la suite accentue sa réussite. « Je suis sûre. » Plus que certaine même, Soo Yun ne troquerait une soirée avec Ga Young contre rien au monde. À choisir entre elle et ce garçon, la réponse était évidente et pourtant, par le passé ; elle aurait fait passer l'inconnue à une connaissance ((dans le passé, Soo Yun n'avait pas d'amis)).

« Tu sais comment j'ai pu tenir contre lui Ga Young ? » Des mots susurrés à son oreille et ses lèvres qui mordent légèrement cette dernière, puis glissent et descendent à son coup qu'elle embrasse délicatement. Cette main audacieuse qui se faufile de sa côté à son nombril, caressant sans gêne la peau douce de son ventre. « J'étais agrippée à ton regard, concentrée sur tes formes. » Et ses lèvres dévient, revient à sa nuque, continuent de déposer ses baisers papillons. « Quand tu es là, il n'y a que toi à voir. » souffler sur le fer, passer de la crème sur une plaie.

Elle rapproche son bassin appuie sensuellement sur son ventre pour coller ses fesses à son intimité et revient à côté de sa tête. « Tu restes ? » reste avec moi princesse.
Soo Yun partirait avec elle, si elle le voulait.

crybaby ▼




◊◊◊



MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: ((GAYUN)) Burning.     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
((GAYUN)) Burning.
 Sujets similaires
-
» Legend of the burning sands
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Kyurem Sparkling Blue / Kyurem Burning Red
» [BD Gratuite] Dragons : Burning Midnight (2016)
» Blaze - Keep a little fire burning; however small, however hidden. || 14/07


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: