modern fairytale ❞ yongwei ☾

 

YOOOO, on se sent d'humeur diabolique ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette d'Halloween juste ici ! N'oublie pas non plus la Banque à Points !
EVENT COMME AVANT. Sois un dingue et participe au BAL COSTUMÉ, dans l'horreur et dans les rires !
V16 de Hundred Miles, déjà ? Allez, viens prendre part à la fête maccabre, et découvre toutes les petites news en direct ! CHECK L'ANNONCE
en avant première sur HM, le LOUP GAROU GRANDEUR NATURE trouve vite les loups !


Partagez | 
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: modern fairytale ❞ yongwei ☾     Mar 9 Mai 2017 - 21:30

this is a modern fairytale where the princess beats the shit out of the fucking prince
Elle est pressée ce matin, liwei – le coeur battant et la fièvre aux tempes, comme si le temps passait trop vite pour elle et qu'elle était déjà foutue. Matinale, trop énergique pour dormir plus de quelques heures, elle se contentait au lycée de rattraper les heures de sommeil perdues à coups de siestes pendant les cours qui ne l'intéressaient pas. Mais maintenant elle a plus trop l'occasion, elle s'entraîne et oublie bien vite la plupart des leçons de théorie ; du coup ce matin, elle est en retard parce qu'elle s'est trop échauffée, elle a trop mangé et elle a trop traîné avant de venir.

Et quand elle court dans le couloir, elle pousse tout ce qui se dresse sur son chemin en lâchant une ou deux excuses successives (ils sont habitués, depuis le temps, quand une tornade rouge comme elle se précipite dans les couloirs. La seule différence c'est que, cette fois, son but est pas d'envoyer valser x ou y mais juste d'atteindre la salle de cours). Sauf que voilà, y a des obstacles plus gros que d'autres, y en a qui se poussent et y en a qui, comme toi, sont trop grands – trop imposants – pour qu'elle puisse vraiment les pousser, même en utilisant toute la force du monde.

Donc, quand elle te percute, non seulement elle s'y attend pas (la tête ailleurs) mais en plus elle se fait mal au front, et un peu au nez ; et la tension monte en flèche, son sang bouillonne presque instantanément et l'essence qu'elle a constamment dans les veines s'enflamme à ton contact. « Mais regarde où tu vas, bordel ! »

ça y est, c'est parti, elle a craqué et le burnout la guette – toujours autour du brasier, elle recule enfin pour toiser son opposant dans un regard autrement plus assassin que tout ce qu'elle a pu envoyer auparavant. « Je sais pas où et qui t'as appris à marcher, mais j'te conseille d'aller te faire rembourser parce que t'as aucun talent. Maintenant bouge, tu gênes. » C'est qu'elle a le chemin bloqué, la naine ; et qu'elle a vraiment mal au nez, comme si elle s'était mangé un mur en courant, plutôt qu'un simple torse. Le problème ? Elle saigne facilement de là, à force de s'y faire frapper c'est devenu une zone douloureusement sensible. « Mais c'est pas vrai, tu m'as éclaté le nez en plus ! » Maintenant qu'elle y pense, c'est pas vraiment ton torse qu'elle s'est pris.

C'est plus ton coude, pile à la bonne hauteur pour lui foutre un coup digne des plus grands combats de rue – et sans le vouloir, en prime. Alors son regard se fait encore plus perçant et elle te dévisage, bien décidée à te faire payer cet affront envers sa personne. « c'est de ta faute. amène-moi à l'infirmerie. » d'un ton qui ne souffre aucune réplique ; ça lui offrira une excuse légitime pour son retard, en plus.
HANOUKA 441 jtm
credit to kenz.



Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : bobby aka la magnificence (tout en dents de poney) & le fantasme sexuel de zelda t'es moche POINTS : 473

NOUS A REJOINT LE : 29/01/2017

MESSAGES : 481

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: modern fairytale ❞ yongwei ☾     Dim 14 Mai 2017 - 13:56

this is a modern fairytale where the princess beats the shit out of the fucking prince
Y a les cours, interminables, ceux qui te donnent l’impression que ça va jamais se finir. Y a les autres aussi, ceux qui sont intéressants, même passionnants, qui te donnent envie de continuer pour l’éternité. Mais ils sont rares, ceux-là. Et c’est certainement pas pour un de ceux-là que j’suis là, ce matin, malheureusement. Alors j’avance, j’arpente les couloirs, j’traîne des pieds, j’ai pas envie d’y aller, j’envisage même de pas y aller.

Et puis la collision.

« Mais regarde où tu vas, bordel ! » J’recule de quelques pas, sous le choc, les sourcils froncés, la main qui caresse mon coude. Elle aurait pas pu choisir une zone moins douloureuse ? Mais j’hausse les épaules. J’réponds pas, j’me contente de hausser les épaules – sans bouger néanmoins. Le sourire au coin des lèvres, j’la regarde ; ou plutôt, j’la toise de haut. Et j’ai les yeux qui se fixent sur son nez, les sourcils qui se froncent encore plus quand elle reprend la parole.

« Bah alors princesse, c’est la première fois qu’on voit du sang ? Tu vas pas t’évanouir j’espère. » Elle me fait rire la demi-portion, avec son air revêche et ses grands airs. On dirait un chiot qui veut aboyer plus fort que les autres, pour effrayer les inconnus. Mais j’ai pas peur et quand elle exige que j’l’amène à l’infirmerie, j’peux pas m’empêcher de rigoler. « Hé, tu saignes juste du nez, fais pas ta- » Attendez une seconde.

C’est une bonne action, d’emmener quelqu’un à l’infirmerie non ? Une bonne action qui pourrait même être une excuse suffisante pour pas aller en cours. Parfait. « Ok, viens. J’espère que t’as pas besoin que j’te porte… quoique j’pourrais aller te chercher un fauteuil roulant si tu veux. » J’souris toujours, j’rigole toujours un peu, j’me moque aussi – et en vrai, qu’est-ce que ça fait du bien.

Y a plus la tension des derniers jours, des dernières semaines, y a que la gamine qui pète un câble, qui gueule (je m’attends presque à ce qu’elle devienne toute rouge d’ailleurs), qui fait son cinéma dans le couloir qui se vide de plus en plus. Mais tant pis pour les cours, y a une urgence plus importante à régler ; ou peut-être que c’est pas tant une urgence, mais à quel point on s’en fout après tout ?

J’prends la direction de l’infirmerie, j’lui fais un signe pour lui demander de me suivre (quoique c’était pas spécialement une demande, plutôt un ordre) et c’est les mains dans les poches que j’continue à avancer. Manquerait plus que j’me mette à siffloter mais ça n’arrivera pas (et j’imagine comme Zelda se foutrait de ma gueule si elle me voyait faire ça d’ailleurs). « Tu vas survivre princesse ? Parce que t’es en train de te vider de ton sang là, c’est pas beau à voir !

Ou pas – mais c’est drôle.
HANOUKA 481 jtm +
credit to kenz.



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: modern fairytale ❞ yongwei ☾     Jeu 18 Mai 2017 - 12:27

this is a modern fairytale where the princess beats the shit out of the fucking prince
« bah alors princesse, c'est la première fois qu'on voit du sang ? Tu vas pas t'évanouir j'espère. » et là elle peut pas s'en empêcher, un rictus carnassier étire ses lèvres – à moitié caché par ses mains qui tentent désespérément de contenir le sang de son nez. « non j'en ai vu ce matin-même, grâce à notre chère mère nature. »

c'est dégueu et elle l'a presque crié, se fiche royalement des regards effarés qui courent encore sur son échine ; s'ils sont toujours pas habitués après la bonne quinzaine d'années qu'elle a passé dans l'université, c'est pas son problème. Sur ces paroles délicates et adaptées au statut ironique de princesse que t'as osé lui donner, elle ravale une nouvelle remarque désobligeante et te force par la simple puissance de son aura d'alpha (ou pense te forcer par la simple puissance de son aura d'alpha) à l'accompagner à l'infirmerie. Et la vérité, c'est qu'elle flippe quand même un peu, parce que c'est le genre d'accidents qui l'empêchent de se défouler pendant au moins toute une journée.

« tu vas survivre princesse ? Parce que t'es en train de te vider de ton sang là, c'est pas beau à voir ! » la surprise, mêlée à une panique aussi inopinée que naïve, lui fait accélérer le pas – et sa voix fouette l'air l'instant d'après, en un ordre qui ne souffre aucune objection. « plus vite, jveux pas manquer le club et t'es beaucoup trop lent. » une main (et un mouchoir) sur le nez, l'autre qui s'agrippe sans délicatesse à ton bras pour te tirer parce qu'on sait jamais, tu pourrais lui faire l'affront de pas l'écouter.

C'est pas qu'elle a peur du sang liwei, elle a pas peur de grand-chose et encore moins de se blesser ; c'est plus qu'elle perd du temps quand ça arrive, et qu'elle maudit son corps pour être encore aussi fragile malgré tous ses efforts pour l'endurcir. Alors ouais, faut qu'elle extériorise sa frustration et, crois-moi, c'est toi qui vas en prendre la majeure partie. Toute trace de sourire a disparue de son visage, elle rêve de courir mais le coup la tient sonnée donc elle marche vite jusqu'à l'infirmerie, rentre sans même frapper (ils ont l'habitude avec elle).

Sauf que y a personne, ce qui est aussi bien un avantage qu'un problème – avantage parce qu'elle évite l'humiliation d'avoir à raconter l'altercation, problème parce qu'elle comptait sur la tendresse d'une infirmière pour la soigner. Au final elle se retrouve au milieu des lits et des placards plein de médocs avec une tanche (toi) et un nez aussi douloureux qu'ensanglanté (par ta faute). « passe-moi d'autres mouchoirs et les trucs qu'ils mettent pour empêcher le nez de saigner. » aka le coton très délicat qu'on s'enfonce dans les narines jusqu'à ce qu'il soit imbibé d'hémoglobine.

Elle saigne pas tant que ça, ou ça s'est calmé ; mais assez pour avoir la tête qui tourne, parce qu'elle a beau le mettre au supplice, son organisme reste trop faible pour l'encaisser, elle et sa manie à se mettre dans la merde chaque jour. « j'me vide vraiment de mon sang, tu crois ? » installée devant l'évier, un tabouret sous les pieds pour s'assurer qu'elle soit à la bonne hauteur et elle essaye de nettoyer, rassurée par l'absence de coupure – au moins t'as rien vraiment cassé, elle aura juste un joli bleu en plein milieu de la gueule. Mais c'est pas la première fois. « tu peux aller me chercher du jus de canneberge à un distributeur ? J'te rembourserai quand j'pourrai, là j'ai pas de monnaie. »
Et elle continue d'éponger avec quelques morceaux de sopalin, reste droite pour être sûre que le sang remonte pas ; ils font ça dans les séries, mais maman dit que c'est le meilleur moyen pour le faire aller jusqu'au cerveau. Puis elle veut pas mourir Liwei.
HANOUKA 441 impossible
credit to kenz.



Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : bobby aka la magnificence (tout en dents de poney) & le fantasme sexuel de zelda t'es moche POINTS : 473

NOUS A REJOINT LE : 29/01/2017

MESSAGES : 481

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: modern fairytale ❞ yongwei ☾     Mar 25 Juil 2017 - 10:51

this is a modern fairytale where the princess beats the shit out of the fucking prince
« plus vite, jveux pas manquer le club et t'es beaucoup trop lent. » Et elle commence à me tirer par le bras, quand j’me mets en échange à ralentir légèrement la cadence. Parce que c’est drôle, de l’entendre gueuler (et que j’ai pas spécialement envie de la laisser me donner des ordres ; j’suis pas comme ça moi). « Nan pardon j’peux pas, j’ai une maladie congénitale qui m’empêche de courir quand une meuf en train de pisser du sang par le nez me l’ordonne. » Et j’souris parce que j’suis quand même un peu fier de moi. Parce que j’ai l’impression de voir Zelda en elle, mais que c’est encore plus drôle, parce qu’elle crie beaucoup plus fort que Zel.

Finalement on arrive à l’infirmerie, elle me passe commande comme un véritable petit chef (ou un dictateur, au choix). Et j’m’écarte en haussant les épaules pour lui ramener ce qu’elle demande. Faudrait pas qu’elle crève sous mes yeux quand même. Pas que j’m’en voudrais (c’est qui de toute manière ?) surtout que ça serait quand même hyper compliqué. J’serais obligé de sortir en douce, de me trouver un alibi et de supprimer les potentiels témoins.

Ouais, trop compliqué. On va se contenter de la maintenir en vie hein.

« j'me vide vraiment de mon sang, tu crois ? » « Ouais. D’ailleurs t’es en train de devenir bien pâle wow. T’as perdu combien de litres de sang pour l’instant ? Un ? Deux ? Il doit plus t’en rester beaucoup… » Mais j’sais qu’elle panique, j’le sens dans sa voix (j’le devine en tout cas). « Mais t’inquiète ton prince sur mon cheval blanc est là, j’te laisserais pas mourir. » C’est ironique de penser que j’puisse sauver quelqu’un. Surtout quand ce quelqu’un n’est pas vraiment en danger de mort.

« tu peux aller me chercher du jus de canneberge à un distributeur ? J'te rembourserai quand j'pourrai, là j'ai pas de monnaie. » « J’ai dit que j’te laisserais pas mourir, pas que j’deviendrais ton esclave. » Mais j’finis par bouger, la main dans la poche pour gratter un billet, que j’fous dans la machine. Et j’attends que la canette sorte. J’sais pas pourquoi elle veut un jus de canneberge, perso j’déteste ça mais si elle aime boire des trucs de merde, c’est un peu son problème (tant qu’elle me rembourse). Puis j’retourne à l’infirmerie, où j’lui tends l’objet. « Tiens, princesse. » J’insiste bien sur le mot pour me moquer d’elle et dans un même temps j’lève le bras, sourcil arqué. « Et on oublie pas le mot magique hein. Sinon j’garde la canette pour moi et j’la savoure tranquillement en te matant te vider de ton sang jusqu’à c’que mort s’ensuive. » Et j’souris.
HANOUKA 459possible
credit to kenz.



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: modern fairytale ❞ yongwei ☾     Ven 28 Juil 2017 - 18:08

this is a modern fairytale where the princess beats the shit out of the fucking prince
« nan pardon j'peux pas, j'ai une maladie congénitale qui m'empêche de courir quand une meuf en train de pisser du sang par le nez me l'ordonne. » « tu sais, c'est les mêmes symptômes que la syphilis, tu devrais ptête aller consulter un médecin. » elle répond au tac au tac liwei, pas le temps de réfléchir au degré de politiquement correct de ses répliques – elle a pas le temps de ces politiciens qui ruminent chaque mot employé, nan.

Mais du coup, elle a le malheur de laisser échapper une inquiétude sincère, qui fait s'échouer une épée de Damoclès dans son estime personnelle. « ouais. D'ailleurs t'es en train de devenir bien pâle wow. T'as perdu combien de litres de sang pour l'instant ? Un ? Deux ? Il doit plus t'en rester beaucoup... » le problème c'est qu'elle a beau être la première à clamer prendre soin de son corps (faux), elle y connaît rien – elle pensait d'ailleurs qu'il y avait qu'un ou deux litres de sang dans le corps humain, donc apprendre qu'elle en a potentiellement perdu les trois quarts, ça la fait pâlir encore plus. « mais t'inquiète ton prince sur son cheval blanc est là, j'te laisserais pas mourir. » et là elle grince des dents, retient même pas l'éclat de rire qui lui chatouillait la gorge.

« si toi t'es un prince, alors j'dois avoir le rang de dieu. Tu sais, celui qui dans, les mythes, condamnent les héros. » rare source d'intérêt que sont les mythes grecs – elle s'imagine te condamner à une éternité de souffrance, un peu comme les dieux l'ont fait avec tantale. Pourtant elle se contente de réclamer du jus de canneberge, ignore la remarque sur l'esclavage en feignant d'être trop absorbée par son nez (qui cesse enfin de saigner, du moins elle l'espère).

La brique est fournie et ça lui arrache un sourire triomphant, jusqu'à ce que le princesse glisse d'entre tes lèvres et lui arrache un frisson de malaise. « ouais ouais, merci. Maintenant, on va établir les bases. Moi c'est yao liwei, et si t'arrives pas à prononcer liwei comme pas mal de clampins avant toi, appelle-moi yao. Mais si t'insistes avec le princesse crois-moi, j'fais remonter tes couilles jusque dans ta gorge. » peut-être un peu excessif et, avant que tu changes d'avis, elle attrape la canette et se l'approprie instantanément (c'est à dire en l'ouvrant et en en prenant une gorgée).

« ah et, en plus, j'crois que mon nez a arrêté de saigner. » elle retire les petits bouts de coton et, malheur, constate qu'avoir bondi pour récupérer le jus, en dépit d'un très léger vertige, n'a fait qu'aggraver son état. « sérieusement, t'as dû péter un truc dans mon nez. T'étais obligé de foutre ton coude sur mon chemin ? » exaspérée, elle avale le contenu de sa brique avec un semblant de rage et jette un coup d'oeil à l'heure. « à cause de toi, j'peux pas aller à mon cours de kung fu. Si t'as pas une offre vraiment très alléchante, j'crois que jvais devoir compenser ça en te montrant c'que j'ai appris à la séance précédente. »
et si le vertige s'aggrave, elle s'en branle ; elle a besoin de dépenser toute l'énergie qui bouillonne dans ses veines, quitte à ce que ça soit dans une lutte acharnée contre un parfait inconnu. « vas-y, éblouis-moi, prince. » tant et si bien que le titre ressemble à une insulte.
HANOUKA 578 non
credit to kenz.



Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : bobby aka la magnificence (tout en dents de poney) & le fantasme sexuel de zelda t'es moche POINTS : 473

NOUS A REJOINT LE : 29/01/2017

MESSAGES : 481

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: modern fairytale ❞ yongwei ☾     Sam 28 Oct 2017 - 22:54

this is a modern fairytale where the princess beats the shit out of the fucking prince
. « maintenant, on va établir les bases. moi c'est yao liwei, et si t'arrives pas à prononcer liwei comme pas mal de clampins avant toi, appelle-moi yao. mais si t'insistes avec le princesse crois-moi, j'fais remonter tes couilles jusque dans ta gorge. » « à quel moment t’as cru que j’en avais quelques chose à faire de ton prénom… » j’la vois se jeter sur le jus, j’hausse les épaules. « ... princesse. » Et j’souris, parce que j’me doute bien que ça va la faire enrager, mais que moi ça m’amuse. Comme tout le temps, comme avec tout le monde. Elle a l’air bien énervée la petite (et c’est le cas de le dire) princesse en tout cas.

«à cause de toi, j'peux pas aller à mon cours de kung fu. si t'as pas une offre vraiment très alléchante, j'crois que jvais devoir compenser ça en te montrant c'que j'ai appris à la séance précédente. vas-y, éblouis-moi, prince. » « oh mais je t’en prie, princesse. » Si elle pense que le surnom de prince me touche, elle se trompe ; des surnoms j’en ai connu des tonnes dans ma vie. Et les trois quarts étaient beaucoup plus insultants. Suffit que j’reste plus de dix minutes dans la même pièce que Zelda pour que ça commence à fuser, de toute manière. J’suis rodé, comme dirait Jinwoo (mais lui il commence un peu à croire que j’kiffe ça, aussi). « Si tu veux j’peux te faire un spectacle. Privé. » J’lui fais un clin d’œil. « J’peux faire ton portrait. S’tu veux. J’dessine et j’dois avouer que j’suis plutôt bon, y a des gens qui paient pour voir mes dessins gravés sur leur peau. » Qui a dit qu’on pouvait pas se vanter dans la vie ? Pas moi en tout cas. Jamais, en aucune circonstance. Parce que bon, la vie est trop courte pour être modeste. Surtout pour quelqu’un d’aussi talentueux que moi.

« D’ailleurs… » J’détourne le regard, j’observe un peu l’infirmerie. Et j’en profite pour m’éloigner discrètement. J’fous une distance de quelques pas entre nous deux, puis les mains dans les poches j’me tourne à nouveau vers elle. Tout sourire. « Faut que j’m’entraîne pour les cours. Et pour l’instant j’ai jamais dessiné de thon, mais y a un début à tout non ? » Puis j’éclate de rire pour bien lui montrer qu’j’en ai rien à foutre, qu’elle veuille me montrer ses exercices de kung fu ou j’sais pas quoi. Elle pense peut-être m’faire peur mais moi j’oublie pas qu’y a seulement quelques minutes elle a failli tomber dans les pommes à cause d’un simple coup de coude. Qui était totalement sa faute soit-dit en passant. Alors pour le côté effrayant, on repassera hein.

J’attrape un stylo sur le bureau de l’infirmière, un bout de papier qui traîne et dessine une esquisse pour le moins caricaturale de la fameuse princesse. J’prends même le temps de lui ajouter une couronne, c’est c’qu’on appelle prendre soin des détails hein.
HANOUKA 502stop
credit to kenz.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: modern fairytale ❞ yongwei ☾     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
modern fairytale ❞ yongwei ☾
 Sujets similaires
-
» Et un nouveau format un : Le Modern
» NOUVELLE "EXTENSION" : le Modern Master
» •• MODERN FAMILY
» Format Modern et notre pratique de L5R
» Edena P. Miller - If Cenderilla was modern, I will be her!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: