1234
bad idea

i
HUNDRED MILES 2023 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet :: seoul national university :: Locaux de la SNU :: Jardins
Partagez

 bad idea


Asher Williams
Asher Williams
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : bad idea C7db63680bb904af8e3cbfda79086ff5c1aa5884
AVATAR : mark lee
POINTS : 1249
MESSAGES : 131
NOUS A REJOINT LE : 17/08/2023
bad idea Empty
(#) Sujet: bad idea   bad idea EmptyMer 13 Déc - 1:30



bad idea

OUTFIT ━  @Yi Minzhe

ça l’a percuté de plein fouet. il n’y aura pas de prochaine rencontre. c’est réellement la fin, parce qu’il n’a pas su lui dire ce qu’il pensait réellement. tout ça pour quoi, pour le protéger, pour se protéger lui-même ? ça n’avait pas de sens. il repassait la scène en boucle dans sa tête. ash ne voulait pas lui faire du mal, minzhe avait finit par tout brûler sur son passage, dans un silence assourdissant. le garçon aux cheveux bleus délavés était resté là, à contempler les flammes, assis sur son canapé. là où minzhe se tenait précédemment, là où il ne se tiendra plus jamais. ça lui donne envie de vomir, envie de crier, envie de pleurer, mais rien ne se passe. il est parti.

ash avait finit par annuler son rendez-vous, ce soir là. cela ne servait à rien de gâcher par la même occasion la journée de quelqu’un d’autre. il n’arrivait pas à se convaincre qu’il avait fait le bon choix, et croyait réellement d’une arrogance sans faille les premiers jours que minzhe reviendrait à lui. il ne pouvait pas finir des années d’amitié en une journée, à cause de fleurs de sentiments qu’il avait cueilli par mégarde.

minzhe n’était pas revenu. la réalité s’installait peu à peu dans son quotidien. il n’y avait plus de moment partagés ensemble dans son studio, à parler de tout et de rien, à l’observer dessiner en se demandant comment les miracles naissaient de ses doigts agiles. ses mains, qu’il souhaitait toujours avoir dans les siennes. il n’arrivait plus à faire semblant. l’immensité de son désir qui le hante, qui façonne ses pensées brouillonnes, qui torture ce corps fatigué de ne pas être assez. il avait finit par rompre avec cet autre, à moins que ce ne se soit finit dans un commun accord, il n’a pas vraiment fait attention aux détails. dans une autre vie, cela aurait pu être différent, avait-il dit sans y penser. dans une autre vie, ça sera encore minzhe qui sera là. et le rouge de son coeur finira encore entre ses mains.

comment avait-il pu être aussi stupide ? c’était si facile de prendre entièrement responsabilité pour ce qu’il s’était passé. la curiosité a tué le chat, et toutes les routes ont mené au désespoir. se morfondre sans cesse n’était pas dans ses habitudes, alors il avait envoyé ce sms pour essayer d’avancer. il ne s’attendait à aucune réponse, encore moins à ce que minzhe ne soit d’accord pour le revoir. une dernière fois, qu’il lui assurait dans ses messages. il espérait avoir tort. il attendait impatiemment sur ce banc dans les jardins, où les élèves ne traînaient plus tellement à cause du froid.  

« thank you for this » il est plus que reconnaissant en le voyant arriver à l’heure convenue. il ne s’y attendait pas, tout simplement. alors, il aurait dû réviser ses textes, se préparer un peu mieux, essayer d’apprivoiser son coeur qui ne peut s’empêcher de battre plus fort quand il le revoit. il se sent stupide, à perdre ses mots juste parce qu’il est de nouveau devant lui. ash veut lui demander s’il va bien, s’il dort bien, s’il mange bien, s’il a rencontré de nouvelles personnes, si sa mère lui prend toujours trop de place, si sa soeur aussi, s’il a de l’inspiration pour ses dessins, s’il a fait des expos récemment, si comme lui il n’a pas le goût de les faire seul. ce n’est pas qu’il a honte d’aller à ce genre d’endroit seul, c’est qu’il veut se retourner vers lui pour partager ses inspirations du moment. il a toujours cru que l’art se partageait, encore plus avec minzhe. il n’en peut plus de penser au passé. « i’m going to be straight forward.. or i’ll try to » il prend un instant. le temps d’observer ce monde qui va changer à nouveau. « i broke up with the guy i was seeing. i’m telling you this because i just couldn’t keep living a lie. i should probably rewind a little bit so this won’t be as straight to the point as i wanted but anyways. » il a déjà peur de le perdre, mais il continue « if i was seeing him in the first place, if i even wanted something serious, it was because i wanted to forget you. it was easier to be absorbed in a new relationship than to think about my best friend who totally did not like boys and who also totally would never want the kind of relationship i usually want, or more simply who also would never want me. » c’est plus simple de tout avouer, il s’en rend compte. il ne prend pas de pause, « but i was wrong. about everything. and i’m grateful for suffering under your hands - only because they are yours. it could work, you and me. you know why ? because i realized i could do anything for you. anything you want, anytime you want. and i’ll never get tired of doing what you want, for a reason as simple as that. i love you »
(c) SIAL


Yi Minzhe
Yi Minzhe
http://www.hundred-miles.com/t13243-yi-minzhe-axolmin
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : bad idea 18f851972286019a10b0527ee2e015773309db29
AVATAR : chenle.
POINTS : 1824
MESSAGES : 484
NOUS A REJOINT LE : 22/01/2022
AGE : 22
bad idea Empty
(#) Sujet: Re: bad idea   bad idea EmptyMer 13 Déc - 11:40



bad idea

OUTFIT ━  @asher williams

il y avait un trou béant à la place de son myocarde, laissé derrière en posant le pied à l'extérieur du studio de son ancien meilleur ami. il a bien tenté de se convaincre, minzhe, que c'était pour se protéger, parce qu'il doutait qu'il allait parvenir à l'entendre parler de son couple, parce que ses sentiments n'allaient pas s'effacer, parce qu'il doutait qu'il allait pouvoir tout oublier, après ce qu'il lui a dit. qu'ils n'pouvaient pas marcher, eux. ça l'a affecté encore plus qu'il ne l'a cru, la lourdeur ne faisant que s'allourdir sur ses épaules à chaque pas l'éloignant de lui. les secondes et les minutes ont passées, de sa peine qui ne faisait que s'aggrandir. à marcher sans s'arrêter, les yeux brûlants de plus en plus, jusqu'à ce qu'il retrouve l'appartement de kiro, jusqu'à ce que l'influx de ces émotions réprimées se déferlent au cadre de sa porte.

minzhe s'était juré de ne pas laisser ses émotions prendre le dessus, faiblesse vu comme le pire des péchés, parce qu'il a grandi en se le faisant répéter, qu'on allait jamais le prendre au sérieux, qu'un homme, ça ne pleure pas. et il s'est senti comme un échec, à se laisser affecter de la sorte. il s'est senti con, parce qu'il a su que ce n'était pas possible, eux. quelle réaction ridicule, d'éclater en sanglots pour quelque chose qui n'a jamais eu de chance. si seulement il n'avait rien dit du tout, peut-être qu'ils en seraient pas là, mais il avait tout foutu en l'air. et l'absence d'asher se faisait ressentir, encore plus fort qu'il n'a pu le croire. parfois, minzhe faisait le chemin jusqu'à son appartement et se débattait cogner et ignorer que c'était son idée de ne plus le voir. la seule fois qu'il a osé se pousser à cogner, il n'était pas là. et minzhe s'est dit que c'était un signe. qu'il devait passer par dessus, qu'il devait arrêter, parce qu'il n'allait jamais avoir ce qu'il espérait, parce qu'il ne pouvait continuer avec son coeur brisé. à se dire qu'asher devait être heureux, qu'il méritait mieux qu'un meilleur ami qui l'aimait et qui était lourd. ça allait être étrange, c'était mieux qu'il ne le voit plus.

mais le trou béant n'a jamais été empli, son coeur ne s'est jamais soigné. minzhe pouvait bien prétendre autant qu'il le voulait, la douleur restait vive, peu importe ce qu'il essayait de se convaincre. alors, il s'est mit à passer tout son temps à l'université. la tête dans son projet d'art qu'il avait décidé de recommencer à zéro, parce qu'il n'arrivait pas à ouvrir celui récupéré chez asher. il l'avait laissé chez kiro, à la place. parce que tout lui faisait penser à lui et qu'il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il échangerait tout au monde pour ravoir ce qu'il a perdu, lorsqu'il y pensait. il était perdu, minzhe. à ne plus savoir quoi faire, à ne plus avoir envie de rien faire. il avait beau être entouré, il se sentait si seul, il préférait se perdre dans ses travaux. et encore, l'inspiration était moindre. pourtant, il revenait tous les jours, parce que c'était mieux que d'être dans son appartement.

lorsqu'il a reçu le message d'asher, il a débattu y répondre. il n'allait jamais s'en remettre, le voir n'allait pas aider. s'il lui prenait une autre part de son coeur, il ne savait pas s'il allait survivre, minzhe. il tenait à peine debout, à présent. la routine s'était emparé d'lui, lorsqu'il parvenait à dormir, il poursuivait la boucle ennuyante mais nécessaire pour sa survie. se réveiller, aller à l'université, retourner dans son appartement tard le soir s'il ne travaille pas et ça recommençait. pourtant, contre les alarmes sonnant dans sa tête, il s'est résolu à le retrouver là, dans les jardins de l'université. il le voit déjà de loin et se retient de retourner dans la salle d'art et de prétendre que quelque chose l'ait empêché de le rejoindre. parce que minzhe est lâche. il ne sait pourquoi asher lui a demandé de lui parler, mais ses sms l'a effrayé. il ne peut s'empêcher d'y repenser, encore et encore, comment il lui a dit qu'il lui manquait. that has to mean something, right ? pourtant, il ne sait pas s'il veut ça, s'il veut que ça ait quelque chose à faire avec la discussion.

il pense trop, minzhe. il pense trop et il ne sait pas comment arrêter. lorsqu'il s'avance enfin vers les bancs où se trouve asher, son coeur ne peut s'empêcher de cogner fort, comme s'il venait de retrouver la force de vivre, comme si les morceaux se remettaient ensembles, le temps d'un instant. il ne sait pas s'il a fait le bon choix, mais il s'installe sur l'un des bancs, devant asher. sure, qu'il murmure. les mains se posent sur le banc froid, les yeux se tournant d'un côté à l'autre sans y voir personne. il a choisi un endroit public, parce qu'il savait ne pas supporter le voir dans son appartement ou à son studio. mh. il hoche la tête, à attendre qu'il prenne la parole. à garder un expression neutre durant l'entièreté de son monologue, mais à l'intérieur, il y a une ébullition, un mélange d'émotions qui ne sait pas comment réagir. il y a tant de mots, où est-ce qu'il commence, où est-ce qu'il s'arrête, tout est dit en même temps, ça le chamboule. w-what ? c'était… exactement ce qu'il voulait entendre, alors pourquoi est-ce que ça avait autant un goût amer ? lui qui était si convaincu que ce n'était pas réciproque, après tout, c'était ce qu'il avait impliqué.. il n'avait pas les mots. you… parce qu'il a passé le temps à essayer de se convaincre, à essayer de soigner son coeur meurtri, à revenir sans cesse sur les paroles, ces paroles qui l'ont hanté, rappel qu'ils ne marcheraient pas. is that why you wanted to talk ? le voilà qui est revenu sur ses mots. et si il y a une logique derrière, ça n'efface pas la douleur, ça n'efface pas la peine et les soirées passés dans la noirceur de son appartement, le coeur en miettes. une part de lui veut y croire, à ses mots. une partie de lui aime l'idée, qu'il l'aime lui. même si le résultat de ses actions lui a brisé le coeur, en tentant de l'oublier. à se rendre compte que le manque de communication a causé beaucoup de souffrance, bien que ni l'un ni l'autre pouvait savoir que ça allait se dérouler de cette façon. it's funny… i remember you saying it wouldn't work, before. i don't know what i'm supposed to think. you say you could do anything, but what if you can't ? what if you change your mind ? what am i supposed to do, then ? il soupire, avant de continuer. could it really work ? you're unapologetically yourself. loud and proud and not letting anyone tell you what to be. i can't even fathom my thoughts, feelings or… orientation. ils sont si différents et c'est ce qui terrifie minzhe. parce qu'il sait ne pas satisfaire entièrement asher. il sait que ça serait différent, il a peur qu'il se lasse ou qu'il se décide à vouloir quelqu'un d'ouvert. et lui ne sait pas s'il y parviendrait. you can't just send all these mix signals and come back saying sorry, that's not fair. et il a été blessé, minzhe. c'est pas si facile de le convaincre. pas cette fois. même avec un i love you qui va directement au coeur, de ces mots auquel il a rêvé depuis fort longtemps. il est méfiant, il ne peut se permettre d'avoir son palpitant fracturé en morceaux, alors qu'il tente encore d'en recoller les morceaux.
(c) SIAL


Asher Williams
Asher Williams
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : bad idea C7db63680bb904af8e3cbfda79086ff5c1aa5884
AVATAR : mark lee
POINTS : 1249
MESSAGES : 131
NOUS A REJOINT LE : 17/08/2023
bad idea Empty
(#) Sujet: Re: bad idea   bad idea EmptyMer 13 Déc - 21:34



bad idea

OUTFIT ━  @Yi Minzhe

tout devient plus réel. c’est étrange, d’avoir enfin tout avoué. il n’y a plus de retour en arrière possible. « yes. that’s why » il ne pouvait pas lui dire par message interposé. il aurait certainement réussi à faire plus de sens, s’il avait choisi de lui envoyer une missive. il en aurait sorti sa meilleure prose, parce que minzhe ne mériterait pas moins. au lieu de cela, le flot de parole est un peu décousu, un peu hâtif, comme s’il avait peur de changer d’avis en cours de route même si ça n’arrivera pas. ash à tendance à faire un choix et à ne pas revenir dessus. s’il revient aujourd’hui sur ce qu’il disait hier, c’est parce qu’il ne peut supporter le manque de sa présence dans sa vie.

alors il sait aussi que ça n’allait pas être facile. minzhe n’a jamais été facile à convaincre, pour tout. qu’il s’agisse de tester un nouveau plat dans leur restaurant habituel, ou qu’il s’agisse d’essayer de le ménager à aller s’opposer à sa mère. les deux obtenaient des doutes, toujours des doutes. ash le laisse parler, calmement. il pourrait se perdre en écoutant le son de sa voix, mais c’est une conversation importante, il lui donne toute son attention. il a beau avoir pensé par le passé que lui aussi, cela le fatiguait par moment de devoir toujours pousser minzhe à chercher le bonheur dans sa propre vie, il a finit par se raisonner. il sait qu’il ne serait pas capable d’arrêter de vouloir le meilleur pour lui, que cela le forcera toujours à le confronter. un besoin de contradiction, peut-être. d’avoir le dernier mot, quoiqu’il arrive. et qu’est-ce qu’il serait fier, s’il aurait le dernier mot, et que minzhe finirait par être heureux en suivant le chemin tracé par asher.

au final, c’est simple. soit tout ira au mieux dans le meilleur des mondes, et ash et minzhe seront heureux - qu’ils vivent cachés, ou en public, qu’ils adoptent un chien, ou parcourent le monde. soit tout ira mal, mais alors, il préfère que cela aille mal en ayant au moins essayé plutôt que de s’arrêter à leur dernière conversation. « i know, » il se retient de lui dire qu’il est désolé encore, ou de lui dire que lui aussi avait ses fautes. cela ne sert à rien et ne les fera pas avancer. « i was also lost, minzhe. i wasn’t sure of anything. i try not to think too much on my choices, because if i dwell too much on a situation, then i get to overthink, and i become anxious and a mess really. so i wanted to protect you, i never wanted to hurt you, but i also wanted to protect myself. this is why i gave mixed signals. i’m not perfect, i don’t pretend i am. but i want to be better and i want to make it up to you. » il pense ensuite aux questions qu’il lui a posé. est-ce que ça pourrait vraiment marcher ? il en est certain. « let me be loud and proud for you. let yourself be my guiding hand, my doubts, my moderation. this is why it could work, in my opinion. and if i ever change my mind, then at least we would have tried. » cela fait plus peur de ne pas avoir essayer et de vivre pleins de regrets que de vivre avec un coeur brisé. « i’m not asking you for an answer right now. you have time to think about it, about us. » bien qu’il vivrait uniquement dans l’appréhension du lendemain, guettant toute forme de message de sa part. il ne sait pas s’il survivrait à cette attente, mais il veut lui laisser du temps.
(c) SIAL


Yi Minzhe
Yi Minzhe
http://www.hundred-miles.com/t13243-yi-minzhe-axolmin
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : bad idea 18f851972286019a10b0527ee2e015773309db29
AVATAR : chenle.
POINTS : 1824
MESSAGES : 484
NOUS A REJOINT LE : 22/01/2022
AGE : 22
bad idea Empty
(#) Sujet: Re: bad idea   bad idea EmptyVen 15 Déc - 16:30



bad idea

OUTFIT ━  @asher williams

du moment où il a posé les yeux sur asher, des années plus tôt, minzhe a vu quelqu'un incroyable. même de loin, même avant de l'approcher, il a su le reconnaître. il a toujours admiré sa façon de vivre, de penser. parce qu'il vivait comme il le voulait et ne laissait jamais personne lui dire qu'il était quelque chose qu'il n'était pas. et minzhe ne pouvait que rêver d'un jour être capable de faire la même chose que lui, de puiser le peu de courage qu'il avait pour tenir tête contre sa mère et enfin faire des décisions pour lui sans avoir peur d'avoir des répercussions ou même la désapprobation de sa mère. c'est de cette peur qu'il s'est décidé de mettre des obstacles sur son chemin, pour suivre le sien, qu'il a toujours cru voir comme étant plus sûr, plus prudent. parce qu'elle connaissait bien les choses, n'est-ce pas ? elle l'avait mis au monde, elle avait décidé pour lui parce qu'elle savait mieux ce qui était bien. pourtant, en grandissant, minzhe a bien réalisé que ce n'était pas tout rose. à développer ses propres idées, à commencer à penser pour lui-même, à voir le monde avoir des idées similaires mais aussi très distancés de sa mère, il a compris qu'elle n'avait pas à choisir pour lui. pourtant, il a décidé d'ignorer cette petite voix dans sa tête, convaincu que c'était pour le mieux. même lorsqu'il a appris ce qui est réellement arrivé à son frère, même lorsqu'il s'est reconnu dans ses gestes. il réalise, minzhe, qu'il ne veut pas en arriver là. pas encore. c'est difficile, malgré tout. d'aller à l'encontre de tout ce qu'il a pu connaître, concrétiser ce qu'il n'a jamais cru possible, tout simplement vivre, même. à se rendre compte qu'il ne peut pas être comme lui, peu importe les souhaits qu'il a, de vouloir être ouvert, d'être lui-même. il est lâche, minzhe. à ne jamais essayer d'atteindre les étoiles, parce qu'il fige, parce qu'il n'arrive plus à bouger, dès que l'anxiété monte. ou plutôt, il ne pense pas avoir la force de le faire. il n'a jamais aimé le changement et les perturbations dans sa vie. si ce qu'il faisait n'était pas dans le plus grand des secrets, ça n'arriverait jamais.

c'est simple, mais si compliqué à la fois, dans sa tête. et dans la commotion de ses pensées, il retourne dans le passé. il ne peut pas pointer à un moment exact où il a réalisé aimer, réellement, asher. ça s'est fait, tout simplement. au fil du temps, il s'est retrouvé enlacé dans des sentiments qu'il n'a jamais demandé, pour une personne avec qui il savait ne jamais avoir de chance. parce que la possibilité d'être avec quelqu'un du même genre n'a jamais même été un choix. minzhe en était convaincu, pendant une bonne partie de sa vie, sous les dires de sa mère. et lorsqu'il a pu voir que ce n'était pas la réalité de tous, il était trop tard. indoctriné à penser de façon si toxique, s'il a pu accepter que les autres le fasse sans problème, lorsqu'il en venait à lui, c'était autre chose. il ne se donne pas la possibilité de le faire, il ne se donne pas le même droit que les autres, la même liberté. quitte à être malheureux et à se trouver à ce moment présent, à se retrouver dans un dilemme qui pourrait être beaucoup plus simple, si seulement il avait grandi dans un environnement différent. à la place, il pense trop, parce que rien n'est simple. tiraillé entre deux mondes, deux possibilités, à devoir faire face à la vérité, d'une façon ou d'une autre.

c'est facile de ne pas être égoiste, de ne pas penser qu'à soi-même. car même dans ce moment, où il tente de réfléchir, à se rappeler le mal qui l'a habité et qui est encore là, minzhe ne peut s'empêcher d'être empathique aux paroles d'asher. il le comprends, même lorsqu'il essaie de se mettre au devant de tout, de prioritiser ses propres émotions. et il ne sait pas si c'est parce qu'il a toujours été ainsi ou si c'est parce que c'est lui. peut-être qu'ils avaient tout simplement une vision similaire des choses, à le vivre chacun de leur côté. si c'était injuste envers lui-même, était-ce vraiment juste de le blâmer pour ses choix ? est-ce qu'asher lui devait même quelque chose ? non. pas vraiment. à vouloir le protéger et se protéger, le mal s'est projeté sur les deux.

dans le chaos des choses, l'artiste n'a jamais vraiment pris un moment de réalisation de toutes les paroles d'asher. il n'aurait jamais cru un jour l'entendre lui dire l'aimer. jamais. il a toujours cru que c'était stupide, minzhe, d'être tombé pour lui. parce qu'il a toujours cru que ça n'allait jamais être réciproque. et maintenant, ils en sont là. il avait une façon d'utiliser les mots, à le rendre si perturbé, à ne plus savoir où se placer. il ne pouvait rêver de mieux, alors pourquoi, pourquoi ne parvenait-il pas à simplement accepter ? était-ce la différence entre les deux ? c'était le problème, parce que minzhe ne se sentait pas à la hauteur. si lui peut faire des efforts, si lui peut faire n'importe quoi pour lui, minzhe devait, voulait, faire de même. mais vouloir et le faire, c'était deux choses si différente. autant les mots soufflés auparavant lui donnait l'envie de se mettre en boule et de fondre, autant il voulait en donner autant. mais il n'était pas bon de ses mots, contrairement à asher. et il était toujours autant perdu, malgré tout.

parce qu'il garde cette peur, minzhe. il y a tant de raisons, mais une autre qui s'ajoute n'attire rien de bon. il connait ash, il connait sa vision des choses, si ce n'est que de ce qu'il vient de démontrer, de ses paroles. si ça marche, ça marche. si ça ne marche pas, ça ne marche pas. mais minzhe ne voit pas de différence entre ne pas essayer du tout & essayer et qu'il reprenne ses paroles. il ne sait pas s'il parviendra à avoir une seconde fois le coeur brisé, de ne pas se sentir à la hauteur, d'avoir en face de lui l'échec, causé par sa propre personne. tant de choses le faisait hésiter, il ne savait plus où donner la tête. dans le plus simple des mondes, il dirait oui sans hésiter. mais dans le plus simple des mondes, ils en seraient pas là. minzhe veut bien de tout son coeur accepter, mais il est aussi blessé, effrayé et méfiant. i understand, qu'il commence dans un soupir. même s'il a été blessé, il comprend. il sait ce que c'est, de trop réfléchir, d'avoir l'anxiété qui monte, de vouloir protéger les autres et soi-même. i shouldn't have said it was unfair, you didn't, don't, owe me anything. i only thought of myself. il relève le regard pour la première fois. i'm sorry, qu'il souffle. i really, really, want to answer now, but i can't. il a besoin de temps. et même si ash lui en donne, il sait que ça va être stressant à attendre. il a beau vouloir répondre, il ne peut se précipité dans sa réponse. tout se mélange, dans sa tête. et minzhe ne sait plus quoi faire. il se déteste à ne pas avoir une réponse immédiate qui arrêterait le dilemme et il se déteste d'hésiter, après tout ce temps à espérer d'avoir ce moment. i'll think about it, qu'il dit finalement. and send you a text or call you to meet up.
(c) SIAL


Asher Williams
Asher Williams
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : bad idea C7db63680bb904af8e3cbfda79086ff5c1aa5884
AVATAR : mark lee
POINTS : 1249
MESSAGES : 131
NOUS A REJOINT LE : 17/08/2023
bad idea Empty
(#) Sujet: Re: bad idea   bad idea EmptyVen 15 Déc - 16:56



bad idea

OUTFIT ━  @Yi Minzhe

« it’s okay » il n’a pas réellement été blessé quand minzhe a dit ne pas trouver juste la situation. il comprends, il aurait pu faire plus d’effort. et minzhe pense aussi à lui-même avant tout, ash a tendance à faire de même. s’il avait pensé à son ami avant ses propres sentiments, il aurait fait les choses différemment. il ne serait pas sorti avec quelqu’un d’autre juste pour se divertir. il fait souffrir plus d’un au final, il n’aime pas ça. en plus, cela a pu ébranler la confiance de minzhe.

il croit quand même en leurs chances. il y a pleins de choses qu’il pourrait dire en plus pour essayer de le convaincre, mais il préfère rester simple. « i understand. » il comprend, mais ça ne rend pas la tâche moins dur. il voudrait caresser ses jolis cheveux noir, lui dire qu’il lui a manqué pendant ce temps si court mais si long. il aurait penser que simplement le revoir lui suffirait, mais non. maintenant que tout est dit, il veut plus. ash hésite, « hm.. i just hope that, whatever your choice is, we could still see each other sometimes. » il ne devrait pas forcer, plutôt laisser le cours du temps les rabibocher naturellement - même s’il n’y croit pas vraiment « this is my unfair wish. i can’t live in a world without you. » il pourrait lui dire qu’il ne s’est jamais lassé de lui, en toutes ces années d’amitié, que ce n’est pas demain que ça arrivera. qu’il a été parfois énervé, parfois dans l’incompréhension, mais jamais il n’a voulu arrêter tout entre eux. « you don’t have to say anything to that too. now i’ll leave you to it, you probably have some work, and i do too » il voudrait lui parler aussi de la galerie, de l’offre qu’il a finit par accepter, de ses derniers jours au bar. l’étrange atmosphère avec ses collègues, avec les clients qu’il ne reverra plus. ce n’était pas le travail le plus simple qu’il a fait, mais il s’est bien amusé. peut-être qu’il devrait se dire la même chose sur leur relation et accepter qu’il ne le verra plus si le choix de minzhe tend vers la fin de tout. il n’arrive pas à se faire à l’idée. il se lève, fait deux pas, et se retourne en souriant. à ce moment, il voudrait tout donner pour l’embrasser, lui qui semble perdu dans ce monde trop grand, qui le regarde avec des grands yeux assis sur ce banc froid. ça serait réellement injuste, d’utiliser de ses charmes pour faire pencher la balance du bon côté. il ne dit rien, espère que ce n’est pas leur dernier au revoir. ils se rencontreront dans leurs rêves, ce soir, il en est sûr. il lui dira tout.
(c) SIAL


Yi Minzhe
Yi Minzhe
http://www.hundred-miles.com/t13243-yi-minzhe-axolmin
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : bad idea 18f851972286019a10b0527ee2e015773309db29
AVATAR : chenle.
POINTS : 1824
MESSAGES : 484
NOUS A REJOINT LE : 22/01/2022
AGE : 22
bad idea Empty
(#) Sujet: Re: bad idea   bad idea EmptyVen 15 Déc - 18:38



bad idea

OUTFIT ━  @asher williams

il a hâte que tout soit terminé, même si c'est lui qui étire le temps de réponse. il doit en être certain, ne pas tomber dans les impulsions, ne pas être tenté de lui donner une réponse simplement basé sur sa peur d'être encore plus blessé d'un échec possible ou de son regard, qui le fait presque plier à tout. il aimerait que tout retourne comme avant, minzhe. sincèrement. si c'était quelque chose qu'il pouvait faire, il le ferait. pour oublier le mal qui a été fait et rétablir ce qu'ils avaient, ce qui lui tient le plus au coeur. ça ne démontre qu'une énième raison de son hésitation. c'est si mince, ce fil, ce qu'ils ont. s'il accepte, il ne sait plus s'ils pourront retourner en arrière et retrouver leur amitié d'avant, si les choses ne marchent pas. mais il doute toujours que ça soit le cas s'il décidait de refuser. les sentiments compliquent toujours les choses. toujours. et il voudrait maudir son coeur faible, mais il n'y arrive pas. il n'a pas le coeur de lui répondre, de dire honnêtement ce qui lui pèse sur le coeur, qu'il est incertain du futur et de ce qui les attend, dans tous les cas. yeah, me neither. qu'il soupire, en baissant les yeux rien qu'un instant. et il hoche la tête à ce qu'il dit. il a raison, même si pour une raison qui lui est pas si surprenante, il donnerait tout pour rester encore rien qu'un petit moment. mh mh, i should go too, qu'il souffle.  il reste cependant là, installé sur ce banc. rien qu'un instant, qu'il se dit. avec le vent qui souffle un peu et le froid de l'hiver arrivant à grand pas, à réfléchir. les prunelles posées sur lui alors qu'il s'avance avant de se retourner vers lui. son sourire à lui seul pourrait lui faire jeter l'éponge, lui faire sortir une réponse immédiate, mais il ne dit rien, encore. il tient bon et lui retourne son sourire, enfin. un véritable sourire. il a tant à penser, même si a déjà l'impression d'avoir sa réponse. difficile de ne pas écouter le palpitant qui hurle, qui quémande rien qu'un peu d'attention, après tant de temps à être délaissé, peu écouté. il a ce i love you too au bout des lèvres qu'il oserait presque soufflé, de cette réponse qu'il aurait voulu soufflé, tout à l'heure, mais ça reste là, de l'attente d'une nouvelle journée.
(c) SIAL


Contenu sponsorisé
bad idea Empty
(#) Sujet: Re: bad idea   bad idea Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sauter vers: