over and over // ft ahn may lee

 

YOOOO, on se sent d'humeur PLAYFUL ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette des Bleus juste ici ! N'oublie pas non plus la Banque à Points !
EVENT COMME EN COLO. Sois un dingue et participe au WE d'intégration, dans la vase et dans les rires !
V15 de Hundred Miles, déjà ? Allez, viens prendre part à l'Oktoberfest, et découvre toutes les petites news en direct ! CHECK L'ANNONCE


Partagez | 
avatar')">
AGE : 24 AVATAR : Choi Minho - SHINee POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 27/01/2017

MESSAGES : 300

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: over and over // ft ahn may lee      Dim 26 Fév - 15:01

over and over
FEAT AHN MAY LEE
Les secondes s’égrainaient, les minutes filaient entre ses doigts. Perdu dans les vapeurs de ses pensées, In Beom était immobile, penché en avant, sur le banc moite du vestiaire. Ses cheveux dégoulinaient au rythme des battement de sa montre, trempant le sol à ses pieds. Il ne sentait plus le parfum âcre du chlore qui règne ici, ni la chaleur halitueuse qui rend sa peau humide, malgré la friction des serviettes. Il était prêt à partir, son manteau sur le dos, ses chaussures enfilées. Sa tignasse n’étaient pas sèches, mais qu’importait, il aimait ce petit air sportif que ça lui donnait. Il demeurait pourtant immobile, le regard dans le vague, savourant un peu béatement le silence du lieu, et l’ambiance particulière des entrainement dominicaux, où il pouvait trainer sans s’inquiété de la suite de son emploi du temps. Pas de travail à mi-temps, pas de nuit passée à la bibliothèque, il avait décidé de s’accorder la fin d’après-midi pour profiter du jour, qu’il ne voyait que trop peu ces derniers temps. D’un bout à l’autre de la semaine, il se levait avant l’aube et rentrait après minuit, au point de ne plus profiter qu’une poignée de minutes de sa dose quotidienne d’ultraviolet.

Lorsque le silence se fit trop assourdissant, il se leva, secouant ses mèches blondes pour chasser les gouttelettes qui perlaient dans sa nuque. In Beom claqua son casier dans un bruit de ferraille, et quitta la piscine d’un pas nonchalant, les mains dans les poches et le nez vers le ciel, appréciant l’air, froid mais vivifiant, qui rosissait ses joues. Pour une raison qu’il ignorait, il chérissait le dimanche autant qu’il le haïssait. C’était un jour de paix, où le campus se vidait un peu, où les allées se faisaient moins fréquentée. Un jour plus solitaire, et plus triste aussi. Il manquait de rencontre, de rebondissement, et malgré le repos qu’il apportait, le jeune homme ne parvenait pas totalement à l’aimer. Mais il faut bien passer par là pour revenir au lundi, alors il s’était résolu à le supporter, comme un point habituel dans sa routine.

Il remontait l’allée vers les dortoirs, son sac balant sur ses épaules, étudiants les visages qu’il croisait à l’occasion. Les étudiants qui rentrait de week-end, une valise à la main. Ceux qui flânaient, une cigarette entre les doigts, qui faisait grimacer Beom à chaque fois. Le tabac, pas pour lui, ça sentait mauvais, et ça jaunissait les doigts. Il contemplait les femmes, jugeait les hommes, en songeant que la semaine suivante, il devrait rentrer aussi. Des pensées ordinaires, spontanées, comme il en avait chaque jour des centaines. C’était fade, le nageur s’ennuyait ferme.

Il finit par tomber en arrêt devant un visage particulier, une bouille ronde et familière, une volée de cheveux bruns. Un sourire d’intérêt étira un coin de ses lèvres, il plongea les mains dans ses poches, en observant avec intérêt la jeune femme à quelques pas de là, qui marchait en sa direction sans faire attention à lui. Voilà qui s’avérait être une rencontre intéressante. Levant une paume vers elle, il s’approcha, apparaissant brusquement devant elle pour lui bloquer la route. Cette fille avait quelque chose de fascinant. Son regard était perçant et ses gestes rapides. Il avait tout de suite senti qu’elle pourrait lui apporter quelque chose, et il comptait bien l’en convaincre. « Ahn May Lee, quelle surprise. Je t’offre un verre pour conjurer la monotonie de cet après-midi ? »







◊◊◊



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: over and over // ft ahn may lee      Mer 8 Mar - 22:46

Over and Over
Chae In Beom and Ahn May Lee

« Je ne comprends pas » dis-je tout naturellement, en fixant du regard cette étudiante qui me semble bien douteuse. Comment peut-elle demander à une personne de vider son esprit ? C’est techniquement impossible. L’esprit humain est ainsi fait. En perpétuel mouvement. En perpétuel quête d’une chose. Je ne refuse jamais une expérience. Elle souhaitait me prouver qu’il était possible de se détendre, en travaillant sur soi-même. De laisser son esprit vagabonder dans les eaux profondes. Mauvaise formulation. Mais je comprends ce qu’elle souhaite dire. Je ne souhaite pas perdre mon temps en semaine. Alors, je lui offre un peu de mon temps en ce dimanche. Nous sommes plusieurs étudiantes à l’écouter bien sagement. Plus elle me demande de vider mon esprit, plus je pense à des choses et d’autres. Je visualise le planning de la semaine à venir. Je me pose certaines questions concernant le prochain spectacle. J’analyse les prochains devoirs à rendre. Je me demande pourquoi avoir brûler cet encens. C’est une petite pièce, l’odeur est trop forte. Cette musique de fond vaut autant qu’un somnifère. Je calcule combien de temps s’écoule entre chaque gong.

Cette position n’est pas confortable. Tout praticien médical approuverait mon jugement. La position tailleur coupe la circulation sanguine « Je suis mal assise » dis-je, les yeux encore fermés. J’entends cette étudiante soupirée. Elle ne semble pas appréciée mes commentaires. Je reprends une profonde inspiration « Pourquoi poser mes mains ainsi, ça n’a aucun intérêt médical pourtant, non ? » dis-je innocemment. Je ne comprends pas. En quoi posant mes mains sur les genoux, les doigts rassemblés en l’air peut aider à ma détendre. J’ai une crampe. « Maylee, tu te détends ou tu sors ! » me dit-elle, passablement énervée. Je ne comprends pas. Je m’intéresse à sa pratique. Pose des questions afin d’en apprendre plus et pourtant, elle semble ne pas appréciée mon geste. Je me lève doucement et m’étire. Des fourmis semblent s’être emparés de mes jambes. C’est désagréable. « Je comprends bien que mon attitude semble t’avoir agacée. Je m’en excuse. Ainsi, je prends congé pour le moment. Mais j’aurai quelques questions à te poser concernant cette pratique du yoga. Certains points semblent en contradiction avec la science » dis-je naturellement. Je souhaitais en savoir plus. Débattre, afin qu’elle m’explique s’il est réellement possible de faire une telle chose. Pour l’instant, je reste sur mon idée de départ. Il s’agit seulement d’une pratique sportive pour les personnes souhaitant avoir bonne conscience ou trop d’argent pour savoir quoi en faire utilement. « Bonne journée » dis-je dans un sourire avant de quitter la pièce. Il faut toujours restée en bon terme avec ses camarades, terminée sur une note positive. J'espère bien que la prochaine fois, elle sera dans un bon état d'esprit pour m'en apprendre un peu plus.

En sortant de du bâtiment, le froid me pique doucement les joues. L’hiver est bien installé et semble ne pas vouloir prendre congé. Ce qui ne me déplaît pas. Emmitouflée sous un épais manteau, je traverse le campus de l'université religieusement, profitant des rayons du soleil perçant à travers les nuages. Pourtant, je le sens. Quelqu'un est derrière moi. Je suis surprise quand je découvre le visage de cette dite-personne « Bonjour, Cha In Beom » Je ne devrais pourtant pas l'être. Depuis quelques temps, il semble attendre quelque chose de ma part. Je ne sais pas encore ce que ça peut bien être « Je suis navrée que tu sois contraint de boire un dimanche après-midi pour briser la monotonie. N'as-tu donc aucun ami ? » lui demandais-je naïvement. Ce qui me surprend, c'est de le rencontrer justement à l'université un week-end  « Je ne suis pas contre un café, plutôt qu'un verre » dis-je dans un sourire approbateur « Oh, et tu n'as pas besoin de m'offrir un café » lui dis-je, nonchalement avant de reprendre en souriant « Je ne suis pas attirée par toi, sexuellement ou romantiquement. Donc, nous n'avons aucune faveur à nous donner » terminais-je dans un sourire. Je ne pense pas qu'il le prenne mal. L'honnêteté est une qualité que j'apprécie particulièrement chez les autres. C'est une qualité que j'aime cultiver moi-même. Il doit surement apprécier ma démarche. N'est-ce pas ?

Code par Melody  |  Gif : maria d
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 24 AVATAR : Choi Minho - SHINee POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 27/01/2017

MESSAGES : 300

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: over and over // ft ahn may lee      Sam 11 Mar - 22:10

over and over
FEAT AHN MAY LEE
In Beom lui adressa un sourire qui se voulait convainquant, et s’approcha de la jeune femme d’un pas lent et nonchalant. May Lee l’avait déjà saluée, l’air surprise de le voir la hélée ainsi. Amical, il s’arrêta à un petit mètre respectueux, détaillant son visage. Il ne l’avait pas croisé depuis quelques temps déjà, c’était une aubaine de la voir ici. Elle était emmitouflée dans un lourd manteau, les joues rosies par l’hiver. Outre son regard qui l’attirait tant, elle n’était plutôt pas désagréable à regarder, ce qui ajoutait un attrait supplémentaire. Cependant, le jeune homme n’avait pas pour but premier de la séduire. Cela pourrait s’avérer être un moyen de la convaincre. La convaincre de lui révéler son petit secret de voleuse. Il l’avait bien vu à l’œuvre, dans ce spectacle de rue auquel il avait assisté par hasard. Fasciné par la représentation du magicien qui se déroulait devant lui, il n’avait pas senti son porte-monnaie s’envolé, happé par les mains qu’il devinait lui appartenir. Depuis lors, il n’avait de cesse d’être obnubilé par sa technique. S’il pouvait l’apprendre, il ferait un pas vers un succès plus marqué. L’escroc en devenir posa son regard noir sur la jeune femme, détaillant ses traits, ses mains fines, comme s’il pouvait apprendre d’elle simplement en la regardant. Bien sûr, lui demander directement son secret semblait bien impromptu, et surtout, il risquait de ruiner toute chance de la convaincre si elle refusait d’emblée.

Il allait devoir la jouer finement, et avec patience. Maylee ne tarda pas à lui répondre, chassant au loin ses pensées avides. Sa question naïve le fit rire, et il plongea les mains dans ses poches. « Des amis, j’en ai, mais varier les plaisirs, ça a du bon également, tu ne penses pas ? » Demanda-t-il avec une moue hésitante. « Je me disais que ça pourrait être agréable de changer de compagnie. Je ne te force pas pour autant. » Il espérait qu’elle accepterait malgré tout. La brune était de celles qui n’accordaient pas leur confiance facilement. Caractère que le jeune homme appréciait tout particulièrement. Le défis l’amusait, la facilité lui donnait un goût d’inachevé. L’idée de batailler pour se faire apprécier de la demoiselle augmentait son attrait pour elle. Elle finit par annoncer qu’elle préférait un café, ce à quoi In Beom consentit. Café, bière, qu’important, l’important c’est qu’il parvienne à lui subtiliser quelques minutes de son temps. Mais sa méfiance reparue presque aussi tôt. Le Melted dut avouer que sa suspicion était légitime, quoi qu’amusante. Avait-il vraiment l’air d’un prédateur sexuel en allant si résolument vers elle ? « Ai-je vraiment l’air de te draguer ? Je ne voudrais pas te laisser penser le contraire, tu peux voir ma proposition comme une manière de te séduire mais… » Il sortit de sa poche un briquet qu’il fit tourner nerveusement entre ses doigts. Le blond ne fumait pas, mais il adorait avoir toute sorte de babiole à manipuler dans ses poches, y compris ce fameux briquet, abandonné à la table d’un bar et qu’il avait récupéré.

« Quoi qu’il en soit, permet moi d’insister. Je ne te demanderais aucune faveur, c’est de la simple galanterie. » Déclara-t-il en faisant tournoyer l’objet avant de le remettre soigneusement dans sa poche. D’un geste de la main, il l’invita à le suivre en direction du quartier étudiant, en quête d’un café agréable ou s’installer. Chemin faisant, il revint sur ses mots, faussement dépité, avec l’espoir de détendre l’atmosphère. « Je donne vraiment l’impression d’être un prédateur sexuel ? Je suis pourtant vraiment plein de bonnes intentions ! » Gémit-il, les mains dans les poches et la tête rentrée entre les épaules. Il ne mentait qu’à moitié. S’il n’avait pas été attiré par sa capacité à voler en premier lieu, il aurait probablement été touché par l’honnêteté de la jeune femme. C’était une qualité rare, et In Beom appréciait tout particulièrement les gens de caractère. Maylee pourrait facilement s’apparenter à une personne qu’il aimerait fréquenter. En l’occurrence, cela joignait l’utile à l’agréable, car si elle ne serait pas facile à dompter, elle n’en demeurait pas moins une compagne agréable. Ils finirent par atterrir dans un petit café cosy. Beom tint la porte à sa camarade, l’invitant à s’assoir près de la vitrine pour profiter du jour. « Je vais commander, qu’est-ce que tu prends ? » Demanda-t-il en se tenant debout, prêt à aller chercher leurs boissons au comptoir.








◊◊◊



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: over and over // ft ahn may lee      Dim 26 Mar - 19:46

Over and Over
Chae In Beom and Ahn May Lee

« Oh, et tu n'as pas besoin de m'offrir un café » lui dis-je, nonchalamment avant de reprendre en souriant « Je ne suis pas attirée par toi, sexuellement ou romantiquement. Donc, nous n'avons aucune faveur à nous donner » terminais-je dans un sourire. Je ne pense pas qu'il le prenne mal. L'honnêteté est une qualité que j'apprécie particulièrement chez les autres. C'est une qualité que j'aime cultiver moi-même. Il doit surement apprécier ma démarche. N'est-ce pas ? Je ne suis pas dupe. Les personnes telles que lui possèdent un cercle d’amis large. De plus, il est plutôt bel homme. Il me faut être objective. Je ne vais pas le nier. Toutefois, je n’ai aucune intention envers lui. Je suis déjà prise, ce qui est plutôt étrange. Je n’ai jamais été particulièrement attirée par le romantisme, je trouve ça surfait. Il me faut être réaliste. Pour être en couple, il faut se connaitre. Mais comment, de jeunes gens comme nous, pouvons-nous savoir qui nous sommes ? C’est une question à laquelle personne ne peut répondre. C’est bien pour cela que j’ai décidé de lâcher prise pour une fois « Si nous sommes d’accords, alors un café n’engage à rien » finis-je par dire, dans un sourire approbateur. On me l’a toujours dis. Ne laisse jamais un homme t’offrir quelque chose. C’est qu’il souhaite autre chose en retour, qu’il s’attend à ce que tu cèdes. La psychologie masculine est plutôt simple. Ils pensent que les femmes sont sensibles aux belles choses, aux cadeaux alors pour attirer leurs attentions, ils cèdent eux aussi. Un simple café peut devenir une affaire d’Etat. C’est pourquoi, je suis toujours récitante lorsqu’un homme souhaite m’offrir quelque chose. Je suis honnête, je ne veux rien de plus qu’une simple relation de camaraderie. Mais si aujourd’hui Cha In Beom m’affirme que ce n’est qu’un geste de galanterie, alors je décide de le croire. Naïvement, je ne vais rien supposer « Cha In Beom, je ne pense pas que tu sois un prédateur sexuel. Seulement, tu ne sembles pas être quelqu’un qui fasse les choses pour rien. C’est pour cela, que je me pose des questions concernant ta curiosité envers ma personne » dis-je dans un sourire, pour le rassurer. Que peut-il bien me vouloir ? Je suis curieuse.


Je me laisse guider par le jeune homme, qui semble savoir où il va. Le café où nous nous rendons finalement est cosy, sans prétention. Un endroit où je pourrais facilement passer mes journées pour prendre de l’avance sur mes cours. Je m’assoie à l’endroit qu’il m’indique. Près de la vitrine, bon choix « Un caramel macchiato, je te prie » lui demandais-je, poliment. Je me tiens droite sur ma chaise et me débarrasse de mon épaisse veste. Encore en tenue de sport, j’attends patiemment que mon interlocuteur revienne de son expédition.

Cha In Beom revient avec notre commande. Je le remercie de son geste et le débarrasse immédiatement de mon café. Je n’aime pas le café pur, trop fort à mon goût. Pourtant, l’odeur du café est agréable : doux, fin, voluptueux. Je pourrais passer plusieurs minutes rien qu’à inhaler cette odeur qui me ramène en enfance. Lorsque les gardiennes prenaient leurs déjeuners avec nous, les orphelins « Soyons honnêtes, Cha In Beom. Si tu n’as aucune attirance envers moi, pourquoi me cherches-tu comme ça ? Ai-je fais quelque chose qui explique cette curiosité ? Tu es sympathique, mais je trouve ça étrange » dis-je avec de grands yeux, attendant naïvement une réponse de sa part. Du jour au lendemain, ce jeune homme apparaissait régulièrement au cours de ma semaine. Pour une raison que j’ignore.

Code par Melody  |  Gif : maria d
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 24 AVATAR : Choi Minho - SHINee POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 27/01/2017

MESSAGES : 300

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: over and over // ft ahn may lee      Mar 28 Mar - 1:03

over and over
FEAT AHN MAY LEE
Sa méfiance était presque mignonne, quoi que légitime. Pour In Beom en tout cas, c’était amusant à entendre. S’il y avait bien une chose – entre autres – pour laquelle il s’estimait, c’était bien pour son respect pour les femmes. Et s’il proposait d’offrir ce café, c’était par pur gentillesse. Qu’il ait un intérêt ou non envers Maylee, il ne se voyait pas lui faire payer sa boisson, c’était une question de galanterie. Ça n’était ni une faveur, ni un cadeau d’intérêt, simplement de la logique. La logique d’un garçon élevé par un beau-père profondément respectueux de sa femme, et des femmes en général. Il fut ainsi soulagé de l’entendre accepter, et la guida vers un café tout proche, lui proposant la table proche de la vitrine. Il fallait admettre que Maylee était loin d’être naïve, et il ne s’était pas cru si transparent. A moins qu’elle ne soit naturellement méfiante envers tous les hommes qui l’abordait ? Un peu décontenancé par sa clairvoyance, il ne put dissimuler l’air contrit qui s’empara de sa figure, et profita de la commande pour éviter de croiser son regard. Oui il était intéressé par elle, pour une raison précise. Qu’il ne comptait pas lui avouer. Autrement dit, il allait devoir jouer plus discrètement encore, à commencer par s’assurer de lui faire comprendre ses plus sincères intentions. Ce serait long, il n’en doutait plus maintenant.

Le blond rejoignit le comptoir, commandant d’un air las le caramel macchiato demandé, ainsi qu’un Americano bien corsé. Patientant pour sa commande, il en profita pour jeter un coup d’œil à revers vers sa camarade, bien droite sur sa chaise. Ciel, qu’elle semblait inflexible. Ça semblait presque effrayait. Etait-elle un genre de vierge effarouchée prête à griffer tout être de sexe masculin qui oserait entrer dans son périmètre ? Dubitatif, il remercia le barista, payant la commande, avant de revenir vers la table avec les deux cafés. « Caramel Macchiato pour mademoiselle. » fit-il en déposant la tasse devant la jeune femme, avant de s’installer face à elle.

Elle embraya sans plus de cérémonie sur la question qui la troublait visiblement. Le jeune homme s’efforça de conserver son habituel rictus songeur, détaillant Maylee en sucrant son café. « Je te donne donc vraiment l’impression d’attendre quelque chose de toi ? » Demanda-t-il avec un petit gloussement. « Pardonnez-moi Maylee-shi, mais c’est un peu présomptueux. Penses-tu être à ce point le centre de l’attention de chacun ? » Il touilla avec nonchalance le liquide brun dans sa tasse, faussement pensif. « Admettons que je sois là pour une raison précise. Qu’aurais-tu qui, selon toi, pourrais attirer mon attention ? De ce que je sache, on s’est rencontré par hasard, on ne se connaissait pas avant. » Il mentait bien sûr, mais il était presque sûr qu’elle n’avait pas de souvenir de lui lorsqu’elle lui avait volé son portefeuille. « Alors je te le demande, qu’est-ce qui pourrait justifier ma présence ici ? Si tu ne trouves rien, alors considère que je suis sincère, et arrête d’être parano. » Ajouta-t-il avec un sourire amusé, avalant une gorgée de café. Il ignorait si elle se laisserait convaincre par ce genre de question retournée. Il ne lui répondait pas, mais somme toute, il n’avait rien à lui dire. « Si je te dis que tu es une compagnie agréable et distrayante, tu me crois ? » Inbeom songeait qu’il serait presque plus utile de lui laisser croire qu’elle trompait son ennui, ce qui n'était finalement pas totalement un mensonge.








◊◊◊



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: over and over // ft ahn may lee      Dim 9 Avr - 14:31

Over and Over
Chae In Beom and Ahn May Lee

Je n’aime pas le café pur, trop fort à mon goût. Pourtant, l’odeur du café est agréable : doux, fin, voluptueux. Je pourrais passer plusieurs minutes rien qu’à inhaler cette odeur qui me ramène en enfance. Lorsque les gardiennes prenaient leurs déjeuners avec nous, les orphelins. C'était un indice, d'heureux futurs parents regardaient par la vitre teintée pour faire un choix. Nous devions faire bonne figure. Je me contentais de fixer cette vitre, sachant qu'un jour, moi aussi, je pourrais la traverser « Soyons honnêtes, Cha In Beom. Si tu n’as aucune attirance envers moi, pourquoi me cherches-tu comme ça ? Ai-je fais quelque chose qui explique cette curiosité ? Tu es sympathique, mais je trouve ça étrange » dis-je avec de grands yeux, attendant naïvement une réponse de sa part. Du jour au lendemain, ce jeune homme apparaissait régulièrement au cours de ma semaine. Pour une raison que j’ignore. Et je n'aime pas l'ignorance. Je ne suis pas idiote, je ne me contente pas de vivre en ignorant la réalité des interactions humaines. Ce jeune homme souhaite quelque chose. Je suis curieuse de savoir ce que je peux lui donner.

« Je sais que je suis attirante, mais ça ne veut pas dire que je pense être le centre l'attention. C'est plutôt logique » dis-je honnêtement tout en prenant une gorgée de mon café. Je le sais, j'attire le regard. Je n'ai besoin que de peu de choses pour embellir mon apparence. Je le sais, mon caractère intrigue et attire les curieux. Pourtant, je ne pense pas être si différente. Peut-être suis-je trop honnête pour me fondre dans la masse « Le hasard est une question de point de vu, Chae In Beom. Qui me dis que ce n'était pas un hasard orchestré ? Ou que tu as remarqué quelque chose par la suite ? » demandais-je doucement, avec de grands yeux interrogateurs. Après tout, je le connaissais déjà de nom. Il ne semble pas être une personne qui s'accroche à une autre, sans motif. Je ne m'accroche pas à une personne sans motif, qu'il soit pratique ou émotionnel « Je ne pense pas souffrir de paranoïa, Cha In Beom » m'offusquais-je « C'est une maladie bien douloureuse à porter et demandant trop d'efforts pour moi. Je suis simplement curieuse, et attend une réponse honnête. C'est ainsi qu'une relation entre deux humains évoluent sainement » dis-je, un rictus au coin des lèvres.

« Si tu me dis que je suis simplement de bonne compagnie, alors je veux bien te croire » finis-je par dire « Je ne pense pas que tu sois totalement honnête, mais je ne souhaite pas perdre mon temps en suppositions hasardeuses. Quand tu seras prêt, dis-le moi seulement » dis-je dans un sourire, qui se veut rassurant. Je n'aime pas les réponses vagues. J'aime les réponses claires, nettes et précises. J'assimile mieux les informations ainsi. Je ne me perds pas ainsi dans une masse d'informations, que mon intellect finit irrémédiablement par conserver de nombreuses années. J'évite ainsi les interminables débats, alimentant mes pensées quotidiennement « Alors dis-moi, qu'as-tu fait ce matin pour ne pas avoir réussi à tromper ton ennui ? » demandais-je tout en prenant une gorgée de mon substitut de café.

Code par Melody  |  Gif : maria d
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 24 AVATAR : Choi Minho - SHINee POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 27/01/2017

MESSAGES : 300

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: over and over // ft ahn may lee      Lun 24 Avr - 0:17

over and over
FEAT AHN MAY LEE
Elle ne manquait pas de confiance en elle, Maylee. In Beom souriait, amusé, la contemplant siroter son café d’un air assez précieux. Oui, elle était attirante, c’était un fait. Pas suffisamment pour agiter son cœur pourtant très tendre, mais il savait reconnaitre les jolies choses. Ou plus correctement, les jolies personnes. Non seulement elle était très agréable à regarder, mais elle possédait un talent que le jeune homme ne pouvait qu’admirer. « On en revient à la théorie du stalker alors ? » Gromella-t-il en avalant une gorgée de sa propre boisson. Elle était trop méfiante, ça devenait embarrassant et inconfortable pour le jeune homme trop brut de décoffrage. « Je te le répète, je n’ai rien discerné, si ce n’est ce très joli visage et ce fort potentiel à la discussion. J’ai pas moyen de t’expliquer mon coup de cœur, c’est le destin ? » Hasarda-t-il en faisant tourner le verre entre ses mains. Il était presque frustré que la jeune femme ne le voit que comme un garçon malintentionné. Il n’ignorait pas posséder une assez mauvaise réputation auprès des filles de l’université. Oui il était volatile, peu compatissant et versatile. Il commençait à croire que son image l’avait précédé. Songeant qu’il serait plus difficile que prévu de la mettre en confiance, il posa ses mains à plat sur la table pour reprendre contenance. Cette fille était un véritable défi à elle toute seule, et il adorait ça.

« D’accord d’accord. Tu as eu ma réponse sincère, tu m’intéresses. Je n’ai pas de raison à te donner. C’est comme ça, je suis ce genre de mec à se prendre de passion pour des filles que je rencontre par hasard. C’est la vie. T’es libre de te lever et de quitter ce café. Par contre je ne garantis pas que je ne te ferais pas une proposition similaire à la prochaine entrevue. Maintenant que j’ai été honnête, notre relation entre êtres humains peut-elle enfin se développer ? » Demanda-t-il en lui rendant son rictus d’un air entendu. Drôle de nana vraiment. Elle était douée pour parler et enjôler les gens. A son grand soulagement malgré tout, elle sembla finir par se relâcher. « Je te le ferais savoir. » Répondit-il en haussant les épaules, un sourire vainqueur étirant ses lèvres, ne le quittant plus par la suite. « Je suis allé nager, comme chaque jour, les compétitions de l’été approchent. » Indiqua-t-il en aspirant une gorgée de café. « Mais à un moment faut sortir de l’eau, et le dimanche, c’est vraiment long. Mais t’es là, t’es venue me sauver. » Il rigola sincèrement, calant sa tête entre ses deux paumes pour la dévisager à son aise. « Alors et toi ? Tu m’avais l’air bien désœuvrée pour accepter l’invitation d’un charlatan tel que moi. »






◊◊◊



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: over and over // ft ahn may lee      Dim 18 Juin - 18:22

Over and Over
Chae In Beom and Ahn May Lee

Parfois, la complexité de l’homme me fait sourire. Pourquoi possède-t-il une complexité prévisible ? Les statistiques le prouvent. Certains types d’homme sont prédisposés à certains comportements. Il suffit de reconnaitre les principales caractéristiques pour éviter leur compagnie. Je ne considère pas Chae In Beom comme l’un d’eux. Il est plutôt agréable. Et bien qu’il soit vraisemblable un coureur de jupons, je ne pense pas qu’il soit méchant pour autant. C’est bien pour cela, que j’aimerai savoir ce qu’il souhaite obtenir de moi si ce n’est pas une aventure quelconque. « Notre relation entre êtres humains peut à présent se développer. Et puis, passer un peu de temps avec toi et un café, ce n’est pas désagréable » Je ne peux m’empêcher d’être curieuse. Ou peut-être souhaite-je seulement connaitre la vérité. Mais peu m’importe à présent. Je ne souhaite pas en savoir plus, puisqu’il semble être aussi tenace que moi.

J'aime les réponses claires, nettes et précises. J'assimile mieux les informations ainsi. Je ne me perds pas ainsi dans une masse d'informations, que mon intellect finit irrémédiablement par conserver de nombreuses années. J'évite ainsi les interminables débats, alimentant mes pensées quotidiennement « Alors dis-moi, qu'as-tu fait ce matin pour ne pas avoir réussi à tromper ton ennui ? » demandais-je tout en prenant une gorgée de mon substitut de café. Après tout, n’est-il pas l’archétype d’un étudiant populaire ? Peut-être me suis-je trompé sur lui. Il possède de véritables atouts pour la femme. La gente masculine le déteste peut-être pour les mêmes raisons « Je ne me souvenais pas que les compétitions étaient aussi proches. Je suppose qu’on dit dans ce genre de cas bonne chance ? Même si la chance n’a rien à voir avec ton entraînement » dis-je tout en continuant de siroter mon café. Comme si la chance avait quelque à voir avec une compétition. Soit l’entrainement porte ses fruits, soit il nous plonge vers la dernière place. C’est un fait « Je dois avouer que ce n’était pas un dimanche particulièrement agréable » dis-je, avant de prendre une grande gorgée et continuer mes explications « Il se trouve qu’une connaissance m’a invité à découvrir son cours de yoga. J’y suis allée, mais je ne comprenais pas l’efficacité de ces mouvements. Il est physiquement impossible de se vider la tête, comme elle le disait. Nous avons échangé quelques paroles et disons simplement, qu’elle m’a mise à la porte » dis-je encore perplexe « J’ai seulement posé quelques questions pour comprendre sa méthode mais il semble qu’elle n’a pas compris mes bonnes intentions. C’est en sortant de son cours que tu m’as salué » finis-je par dire.

Code par Melody  |  Gif : maria d
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
over and over // ft ahn may lee


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: