1234
Be a good boy [sacha]

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -45%
Nike Air Zoom SuperRep 3 – chaussures de HIIT ...
Voir le deal
71.47 €

 :: seoul :: Hongdae :: Résidences
Partagez

 Be a good boy [sacha]


Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 65
MESSAGES : 82
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptyJeu 28 Juil - 14:22


Be a good boy

Avec Sacha

Bon. Qu'on se le dise : ça n'allait pas se passer comme ça. C'est ce que je me disais tandis que je remontais les différentes rues à moto.
Par où commencer pour vous expliquer mon agacement ? Bah oui : à cette soirée là. Il y a de ça deux trois semaines que Sacha et moi nous avions passé toute une journée et un début de soirée plus qu'alcoolisé tout les deux. Une chose en entrainant une autre, un sentiment passant au dessus d'un autre et piouff voilà : je l'avais embrassé. De façon tellement enfantine et tellement furtivement que franchement ça aurait pu passer pour un manque d'équilibre ou je ne sais quelle connerie ! Mais non, ce n'était pas le cas : je l'avais sciemment embrassé.

Certes c'était venu tout seul, sans que je le calcule et j'avais passé les longues minutes interminables suivantes à être mortifié et à me morfondre en excuses. Pas que je regrettai ; j'avais pensé à ce moment des dizaines de fois par le passé. Seulement voilà, même si nos conversations m'avaient amené à penser certaines choses, je n'étais pas sûr et certain que mon ami avait une seule once d'intérêt autre que fraternel à mon encontre.
J'avais voulu me rétracter, m'expliquer ou je ne sais pas quoi mais je n'avais pas réussi à sortir un seul truc cohérent à part que j'avais trop bu. Sauf que ce n'était pas du tout à cause de ça cela va de soi !

Mais voilà le truc : Sacha avait semble-t-il vaguement confirmé que j'étais bien ce fameux "garçon mystère" -bon ça je l'avais retourné mille fois dans mon cerveau après cette soirée pour enregistrer l'info- avant de m'embrasser en retour. Et si mon baiser aurait pu passer "inaperçu", il est clair que je n'avais clairement pas pu rater le sien. Un poil possessif et exigeant, il m'avait laissé pantois et encore sous le choc je n'avais pas réagi.
D'ailleurs c'est bien ça le problème : je n'avais pas réagi du tout. Ni quand il m'avait embrassé, ni quand il s'était défilé et excusé et encore moins lorsqu'il était parti à vive allure.

Je ne l'avais pas rattrapé. Je m'étais contenté de bêtement me repasser la scène et de rougir comme un gros con. Je n'étais pourtant plus un gamin mais...jamais je n'aurai penser vivre ça un jour. Certainement pas avec lui. J'étais tellement à mille lieux d'imaginer qu'à un moment donné il ait pu partager mon ressenti quoi !
Cependant, une fois que j'étais "redescendu" et que ma tête -et mes joues- avaient refroidis je m'étais décidé à avoir une conversation honnête avec Sacha. Je ne voulais pas qu'il croit que je l'ai embrassé par pitié ou à cause de l'alcool hein, ça serait affreux !

Seulement voilà : ça faisait trois fois qu'il me posait un lapin pour sa séance de kiné. Et ça...c'était hors de question. Peut être que Sacha restait encore un adolescent dans sa tête mais moi j'étais suffisamment adulte pour aller le chercher par la peau des fesses et lui expliquer qu'il était hors de question qu'il remette en question ses progrès pour nos "problèmes".

"Si tu veux voir Sacha, il est dans sa chambre" M'indique la mère du russe lorsque je me présente poliment à la porte de chez eux.

Ok ok, ça ne se fait pas trop de débarquer à l'improviste chez les gens mais sa famille me connaissait très bien donc ça compensait. C'est très bizarre de revenir ici alors que je n'y ai pas remis les pieds depuis trèèèès longtemps mais je me souviens toujours très bien de la localisation de la chambre de l'autre homme. Je toque malgré tout à la porte -par politesse et aussi pour ne pas le surprendre torse nu ou quoi !- avant d'ouvrir.
Il n'y a pas grand chose qui a changé ici. A un détail prêt : un adulte dans la chambre d'un "gosse". Vu les yeux ronds de mon double cha, je me doute qu'il ne s'attendait certainement pas à me voir ici.

"Ta mère m'a laissé entrer" Que je me justifie.

Maintenant que j'avais la tête froide je savais que j'étais prêt à parler ouvertement avec lui, même si mes yeux avaient déjà dérapé sur ses lèvres.

"T'es sérieux de ne plus venir à tes séances ?" Que je commence direct. Ok c'est pas très sympathique, mais je n'étais pas ravi ravi après lui d'avoir éviter sa rééducation pendant autant de temps. "J'espère que tu as bossé ici parce que c'est totalement con comme attitude, tu le sais ça ?!" Ok ok je le grondais, mais hein : il restait malgré tout un de mes patients ! Et au delà de ça, je voulais lui donner exactement ce qu'il voulait : reprendre le contrôle de son corps. "Tu m'évites ok, mais tu sais très bien que je travaille avec d'autres collègues très compétentes et elles auraient pu s'occuper de toi si tu ne voulais pas me voir"
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptyJeu 28 Juil - 15:16


Be a good boy

Avec Mi Cha

Le russo-coréen s’était littéralement planqué chez lui depuis sa sortie chez son ami Mi Cha. Si bien qu’il avait raté quelques séances de kiné, trop honteux pour se pointer au cabinet comme une fleur après cette soirée où il s’était laissé aller. Ce baiser le hante, et il a envie de recommencer, alors qu’il ne devrait pas. Mi Cha est son ami. Juste un ami… en couple en plus de ça. Il avait vraiment déconné ce jour-là… Même s’il mentirait en disant ne pas avoir apprécié. Il a moins apprécié arriver chez lui, bourré, sous le regard désapprobateur de sa mère. Mais tant pis… en soit, il ne changerait pas grand-chose à la soirée, sauf peut-être le fait d’avoir fuis comme un lâche. Parce qu’il regrette d’être encore rester sur des non dits et des questions et réponses laissées en suspens, par sa faute. Alors il occupe ses journées entre révisions -il essaye d’avoir au moins le diplôme de fin de lycée, parce que c’est un peu nul de n’avoir aucun diplôme en poche- ou il fait ses échauffements tout seul -parce qu’il veut quand même se débarrasser des béquilles-.

Aujourd’hui, il est dans sa chambre, qu’il devrait redécorer peut-être, sa famille l’avait laissé intact, comme si sa chambre avait été figée dans le temps, c’était le seul lieux qui n’avait pas évolué sans lui. C’était assez ironique, maintenant, il commençait à se sentir mal dans cette pièce où il se sentait trop grand. Mais au moins, il avait encore les cahiers de ses cours pour réviser, assis sur son lit, d’un sage qui ne lui ressemble pas, il essaye de ne pas penser à cette soirée, ni à la séance qu’il devait avoir dans la journée. Machonnant le bouchon de son stylo, il entend qu’on toque à sa porte, sûrement sa mère - Nina bossait, et Irina et lui c’était le désamour total, impossible que la benjamine de la fratrie vienne le voir-.

“- Hm ?”

Il lève les yeux, mais ce n’est pas du tout sa génitrice qui passe le palier, mais son ami Mi Cha, surpris il se redresse alors ouvrant la bouche, sans qu’un son ne s’échappe, faisant le poisson alors, l’écoutant l'engueuler sur le fait de sécher quelques séances. C’était pas le sujet auquel il s’attendait mais d’un côté tant mieux. Il détourne le regard alors, jouant avec ses manches nerveusement, comme un ado pris en flag.

“- Je… Désolé…”

Il se frotte la nuque et mordille sa lèvre en cherchant ses mots, des excuses, quelques choses.

“- Je travail oui… Et je préfère bosser avec toi que tes collègues.”

Même si son attitude ne le démontrait pas… Il ne savait pas comment agir après cette soirée, comment arriver naturellement pour une séance, sans que le sujet de la soirée ne revienne sur le tapis.

“- Je… Je ne voulais pas t’éviter…”

Pas vraiment, c’était plutôt la conversation qu’il fuyait plus que son ami, qui lui manquait beaucoup. Il s’assoit au bord du lit alors, poussant ses affaires plus loin.

“- Tu peux t'asseoir si tu veux… désolé, ma chambre n'est pas aussi classe que ton appartement, mais la décoration n’a pas été ma priorité jusque-là."

Il retarde encore les explications, invitant son ami à s’asseoir à côté de lui, ou sur la chaise de son bureau sinon, si la proximité lui semblait gênante.


Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 65
MESSAGES : 82
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptySam 30 Juil - 20:21


Be a good boy

Avec Sacha

Il est vrai que j'étais là entre autres pour le "fâcher" mais je devais avouer que c'était aussi une excuse parfaite pour pouvoir le voir et revenir sur le sujet qui m'avait tant marqué ces derniers jours. Malgré tout, j'étais en colère contre lui parce qu'il avait été beaucoup trop laxiste avec son corps à cause de nos problèmes et ça, ce n'était pas sérieux. Surtout qu'en plus, je connaissais son désir bouillonnant de reprendre une vie normale où il n'aurait pas à devoir dépendre encore de quelques autres pour l'aider dans des tâches quotidiennes sommes toutes banales.

Alors voilà, je jouais les moralisateurs alors qu'en vrai j'avais juste envie de le prendre dans mes bras et de m'excuser ou je sais pas quoi. On s'était embrassés à tour de rôle sans vraiment trop se donner d'explications l'un l'autre et...j'avais peur que Sacha se soit mépris sur mes intentions.
Je ne pensais pas me tromper en me disant que j'étais sûrement ce mec dont il m'avait parlé mais pour ma part je ne lui avait pas dit que moi aussi, j'avais été en quelque sorte "obsédé" par lui à l'époque. En plus, j'avais sorti l'excuse de l'alcool pour me justifier donc à tout moment il pensait que j'avais juste pitié de lui et que c'est pour ça que je l'avais embrassé. Et c'était faux bien sûr !

Je l'avais embrassé parce que j'en avais envie depuis trèèès longtemps et que je n'avais jamais osé le faire. J'avais regretté tout ça après son accident et je sais que l'alcool m'avait aidé à me "lancer" malgré mes craintes. Toujours est-il que je n'aurai pas dû l'embrasser sans lui parler et lui expliquer mes doutes et mes remises en question d'abord. Rajouté à cela qu'à ce moment là je n'étais pas totalement célibataire...ce n'était pas très classe !

Je remarque de suite que le russe est surpris de me voir, clairement ce n'est pas moi qu'il pensait retrouver dans sa chambre. De suite, je vois la gêne qui s'installe voir un peu de panique face au fait de ne pas être prêt pour cette "confrontation". Je hausse un sourcil dubitatif lorsqu'il me dit qu'il ne voulait pas m'éviter. Mouaaais...à d'autres hein !
Je m'assois sur son lit lorsqu'il m'invite à le faire mais je prend garde à ne pas être trop proche de lui.

"C'est vrai que ça n'a pas changé d'un iota ici..." Que je fais en balayant la pièce du regard. "...c'est comme si c'était plus petit" Mais je sais bien que ce n'est pas la pièce qui a rétréci mais bien nous qui avons grandi.

Je prends une minute pour rassembler correctement mes idées.

"Ecoute...je ne veux pas que tu lâches tes séances à cause de ce qui c'est passé la dernière fois" Que je lui dis très sérieusement. "Si tu es mal à l'aise ou que tu veux changer de kiné référent je comprendrai mais là tu sabordes ta récupération et ce n'est pas bien du tout"

De ces dires il préférait bosser avec moi que mes collègues mais bon son attitude montrait carrément le contraire.

Je ne voulais pas te faire fuir Sacha…je sais que j’ai déconné” Grave même. “Et j’aurai dû te rattraper mais…je pense que j’étais trop choqué d’avoir osé t’embrasser” Ouais clairement “choqué” c’était le mot hein. “Je n’aurai pas dû le faire sans te donner des explications ou quoi et…je n’aurai clairement pas dû dire que c’était à cause de l’alcool” Oh ça non, pas du tout. “Ce n’était pas à cause de l’alcool” Autant le dire clairement pour pas qu’il se fasse de mauvaises idées. “Pas du tout
Code by Joy

Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptySam 30 Juil - 21:07


Be a good boy

Avec Mi Cha

Il est vrai que Sacha ne s’attendait pas à la venue de son ami, mais ça ne veut pas dire qu’il en est mécontent. Juste un peu honteux, sans savoir quoi dire, se lançant faire engueuler, même si ça sonne faux. Dans le temps, les bêtises ils les faisaient ensemble et ils se faisaient taper sur les doigts ensemble, pas l’un contre l’autre. C’était étrange, de se faire rappeler à l’ordre pas son double cha, et pourtant assez justifié, le métisse agissait vraiment comme un gamin inconscient, et dans le fond, il l’était encore. Observant cette chambre qu’il n’est pas sûr de garder ainsi, il soupire et acquiesce au dire de son ami, effectivement, elle semblait bien plus petite. Trop petite, et il étoufferait presque dedans. Il devrait être content de retrouver un lieux familier, mais elle sent la poussière, et elle lui rappelle d’autant plus que le temps à passé, quand les footballeurs sur les papiers peints n’était plus connus, ou quand il voit cet univers si décalé avec la réalité de ce monde aujourd'hui. Son lit aussi à rétrécit, et même s’il peut le changer avec l’agent de sa mère, pour le moment il dit que c’est plus pratique dans sa condition, mais dans le fond, il a encore du mal à tout abandonner.

“- Ouais, enfin je vais sûrement tout jeter.”

Il hausse les épaules, il le dit sans le faire depuis qu’il est revenu, mais un jour il le fera. Peut être quand il acceptera cette vie qui le dépasse. Il observe son ami assis sur son lit, comme autrefois quand tout était plus simple, quand les années n’avaient pas filer à toute allure, quand il n’avait pas tout gâcher avec les mots et les gestes de trop.

“- Je serais revenue, ça va… Quand j’aurais su comment entrer dans ton bureau.”

Il avait réfléchi cent fois à la marche à suivre, s’il fallait en parler, ou faire semblant d’avoir tout oublié, comme si rien n’avait altéré leur si belle amitié. Il n’en savait rien, de comment faire, pour arranger les choses. Les doutes et la peur l’avaient fait tourner en bourrique, si bien qu’il avait séché les séances avec l’excuse qu’il irait la prochaine fois. Il écoute cette soirée refaite de Si, encore un passé à ressasser et il passe une main sur sa main, se sachant aussi fautif que son ami coréen, lui aussi étant incorrect lors de cette nuit.

“- J’aurais dû rester, j’ai envie de dire que l'alcool m’a fait fuir, mais c’est plutôt que je ne voulais pas entendre la réponse.”

L’honnêteté dans ses mots, l’envie d’en parler espérant au moins sauver leur amitié et peut être plus, l’envie de ne plus éviter son ami qui lui manque beaucoup tout de même, même si c’est lui qui à posé les distances.

“- Mais si c’est pas l’alcool, pourquoi tu m’as embrassé ?”

Sa jambe se fait piano sous ses doigts, nerveux il a peur de la réponse, tout autant qu’il veut juste l’entendre, pour enfin savoir vers où leur relation allait.

“- Après tout, tu n’étais pas censé deviner…”

Il détourne le regard, l’aurait-il dit un jour sans cette soirée improvisée ? il ne le saura pas, c’était fait, c’était acté, et Mi Cha se souvenait très clairement de cette soirée.



Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 65
MESSAGES : 82
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptySam 30 Juil - 23:09


Be a good boy

Avec Sacha

Je hausse un sourcil, clairement pas convaincu lorsqu'il me dit qu'il serait revenu à un moment donné. Mouais. Je le connaissais le loustique hein et je savais que quand il s'agissait de truc vraiment sérieux de ce genre, il n'était pas trop du style à foncer dans le tas. Je le savais parfaitement puisque j'étais un peu pareil. Roi de l'esquive et du retournement de situation. J'aurai dû être magicien avec autant de pratique de détournement d'attention je vous jure.

Mais bon, je ne préfère pas argumenter ce sujet avec lui, m'assurant de trouver les mots justes pour clarifier la situation entre nous. Je ne voulais pas qu'il puisse se méprendre, encore moins qu'il croit que je m'amuse avec lui ou quoi. Bon en soit, je pense qu'il me connaissait suffisamment pour savoir que je n'étais pas de ce genre là mais autant s'en assurer hein !
Sacha rétorque qu'il aurait dû rester mais visiblement, il était tout aussi choqué et froussard que moi quand au reste des évènements. Une fois encore je ne pouvais que remarquer à quel point on pouvait se ressembler, ça pouvait être autant adorable que désespérant en fonction des situations dans lesquels ça nous mettait.

Je rougis clairement un peu à la question que me rétorque Sacha même si elle est légitime. Il faut dire que même s'il n'avait pas clairement évoqué mon prénom, il avait quand même bien annoncé son ressenti vis à vis de notre relation et ce même si c'était de façon détourné.  J'humidifie mes lèvres, ne pouvant que me rappeler de ce moment chez moi à chaque petit instant où je laissai mon esprit divaguer.
Je souris néanmoins lorsqu'il me dit que je n'étais pas censé deviner. C'est dans ce genre de moment que je me rappelle que malgré son apparence, le russe reste encore cet adolescent d'une quinzaine d'année que j'avais connu.

"J'aurai été très surpris que tu ais eu une complicité aussi forte avec quelqu'un d'autre que moi à l'époque, surtout si j'étais censé bien connaitre cette personne" Je me gratte la nuque, signe évident d'une certaine gêne et en reposant ma main je ne prend pas vraiment garde au fait que je la pose juste à côté de la sienne. Mes doigts le frôle mais je ne bouge pas pour autant. "J'aurai surtout être très déçu" Et jaloux essentiellement, mais je n'avais pas envie de passer pour un gros bof direct.

En plus, franchement, s'il avait eu ce genre de relation fusionnelle avec quelqu'un, je l'aurai forcément remarqué. A ce moment là on passait rarement plus de quelques heures l'un sans l'autre. J'avais même fait le mur une ou deux fois pour venir le récupérer ici dans sa demeure de princesse.

"J'avais très envie de t'embrasser" Que je finis par lâcher, non sans détourner le regard, semblant fasciné par une collection de bouquin sur les insectes. "...quand on était jeune je...je pense que j'étais attiré par toi" J'étais sûrement de nouveau rouge. "Mais c'était compliqué...je n'ai jamais été spécialement intéressé par les mecs et je ne le suis toujours pas à l'heure actuelle d'ailleurs, mais toi...je pensai à toi bien trop souvent pour que ça soit juste une simple amitié"

C'était aussi étrange de déballer ça que libérateur et ce même si j'étais clairement gêné.

"J'étais jeune et confus, pas du tout prêt pour ce genre de débat d'identité sexuelle ou quoi et je me suis dis que peut être c'était juste passager...que c'était juste parce que tu étais mon ami le plus proche et qu'avec les hormones c'était 'normal' d'être perdu parfois" Ouais je sais je m'étais inventé tout un truc pour me rassurer moi même. "Au final, je n'ai jamais rien osé envers toi et puis tu es...parti...et j'ai fait le deuil de tout ça. Enfin...je croyais l'avoir fais jusqu'à ce que tu te pointes dans mon bureau et que je me rende compte qu'au final j'étais toujours aussi troublé en ta présence malgré les années qui nous avaient séparés"
Code by Joy

Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptyLun 1 Aoû - 17:47


Be a good boy

Avec Mi Cha

Il l’écoute alors d’une oreille alors que son regard suit la main qui se pose non loin de la sienne. C’est vrai que c’était évident vu comme ça, il avait très peu de vrai ami, et cette relation fusionnelle, il ne l’avait eu qu’au côté de son double Cha. Il fait une légère moue, boudeur de s'être fait prendre, il fallait qu’il renouvelle ses idées, parce qu’elles sont visiblement trop limpides. Glissant, innocemment, ses doigts entre ceux de son ami, il détourne le regard et soupire alors.

“- C’est sûr… Mais non, il y a eu personne d’autre que toi, difficile de faire autrement, on était presque toujours ensemble.”

Si les entraînements de foot l'éloignaient le temps de quelques heures, le reste du temps, ils étaient souvent ensemble, en cours, mais aussi l’un chez l’autre, à deux ou avec les jumeaux, à faire le mur aussi quelques fois. Il est vrai qu’il y avait très peu de temps pour tisser d’autres liens bien forts à côté, et il avoue avoir parfois attiré l’attention de Mi Cha pour le garder pour lui. Puis les joues se colorent à l’affirmation du coréen. Une envie de l’embrasser ? Lui aussi en avait eu envie, et là encore, il voudrait que ça soit juste simple, l’embrasser, et avancer, mais c’était plus compliqué que ça. Il laissa son ami se lancer dans ses aveux, ne le coupant pas de peur de tout gâcher, comme si le moment pouvait se briser, comme si c’était qu’un rêve qui s’efface quand on ouvre les yeux. Il rougit aux mots énoncés, mais les décortiquent également, dans des sentiments qui semblent encore timides et peu clairs, autant que c’est le brouillard pour lui aussi.

“- Pour être honnête…”

Il cherche ses mots le petit, du moins essaye que cela soit clair, sans sous-entendu qui pourrait mettre à mal leur relation, encore cette peur de tout perdre, que tout s’écroule, alors qu’il a déjà perdu beaucoup.

“- Je ne sais pas trop quoi faire.”

Doucement, ses doigts s'entremêlent à ceux que Mi Cha a laissé si près de lui, dans un silence qui ne doit pas durer, juste il cherche à expliquer ce ressenti qui l’enchante comme il le bloque.

“- Parce qu’en soit, on tient beaucoup l’un à l’autre tout en étant dans le flou… Je veux pas te voir disparaître après parce que finalement, on s’est trompé, mais…"

Il détourne le regard alors et sa lèvre se fait victime de ses dents qui cherchent à se donner un brin de courage.

“- J’ai aussi très envie de t’embrasser et d’essayer aussi.”

Entre les choix, il balance, alors qu’en regardant son ami, il voudrait juste l’embrasser, maintenant que les vérités sont dévoilé, essayer pour être avec cette personne avec qui il se sent bien, même s’il ne peut pas encore définir ce sentiment nouveau, mais la peur de tout perdre le paralyse, la peur que finalement, ils se trompent, que finalement, l’un ou l’autre stop tout et qu’un froid s’installe. Et il rit doucement de nervosité.

“- C’est vachement sérieux quand même comme discussion…”

Il n’arrivait pas vraiment à plaisanter, même pour détendre l’atmosphère, il retiendrait presque sa respiration, par crainte de la réponse de Mi Cha à ses interrogations.




Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 65
MESSAGES : 82
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptyJeu 15 Sep - 15:08


Be a good boy

Avec Sacha

Lui dire tout ça, c'était très inconfortable. En soi, j'avais mis très longtemps à accepter le fait que je craquai pour Sacha mais je n'avais jamais envisagé un seul instant de lui en parler un jour. J'étais trop flippé à l'idée qu'il puisse rejeter mon affection, encore plus de penser que tout ça puisse au final nous éloigner. Je n'avais d'ailleurs jamais parlé de mes sentiments contradictoire pour mon ami à qui que ce soit. Pour moi tout ça avait été "enterré" le jour où le Cha avait fermé ses yeux pendant ce que je croyais être à l'époque "pour toujours".

Une fois fait le deuil de tout ça, il faut reconnaitre que je n'avais jamais creusé la question plus que ça. Est ce que ça voulait dire que je l'aimai ? Romantiquement je veux hein, parce que oui je l'aimai. Mais est ce que je pouvais voir en lui plus qu'un ami ou un désir inassouvi ? Est ce que je pouvais réellement l'envisager comme un compagnon de vie...un amant ? Rien que penser à ça me faisait rougir jusqu'à la pointe des cheveux, c'est dire à quel point j'étais encore hyper immature là dessus !

Pourtant là, avec les doigts de Sacha glissés entre les miens je ne pouvais empêcher mon coeur de battre la chamade d'une façon dont il n'avait jamais battu pour personne d'autre. Forcément ça voulait dire quelque chose.
J'ai la gorge sèche lorsque le russe reprend la parole, j'avoue que j'ai un peu peur de ce qu'il pourrait penser, malgré ses aveux de l'autre soir. J'entends littéralement mon coeur me battre aux oreilles.

Une nouvelle fois je ne peux que noter à quel point l'autre garçon et moi même fonctionnons de la même façon car Sacha était aussi paumé que moi et semblait avoir les mêmes interrogations. Ses doigts s'entremêlent aux miens et je les serrent doucement. J'ai presque l'impression de retomber en adolescence tellement ce geste, aussi banal soit il, me fou littéralement en vrac. Je rougis sûrement un peu lorsqu'il avoue qu'il a envie de m'embrasser : je ne pense littéralement qu'à ses lèvres depuis que je suis rentré dans cette pièce. Mais putain ce que c'est flippant !

En plus, je ne peux m'empêcher de me dire que c'est différent pour Sacha. Parce que dans sa tête à lui il est encore un "ado", dans un corps d'homme certes, mais un ado quand même. Et moi, même si avec lui je rétrograde, je suis un adulte. J'ai vu et vécut des choses qu'il n'avait même pas encore expérimenté du tout. Genre j'avais connu des femmes...intimement. Je ne savais même pas si c'était le cas du russe. Et je n'avais pas non plus envie de le bloquer pour un ressenti partagé mais non défini.

Je ne prend même pas la peine de faire semblant de rire quand, nerveux, il tente une pointe d'humour. Je suis juste submergé par tout mes sentiments contradictoires.
Cela ne m'empêche cependant pas de me saisir plus fermement de sa main pour l'attirer vers moi. Et puis merde hein. Je laisse glisser ma main libre dans ses cheveux, rabattant une mèche derrière son oreille pour finalement l'embrasser. Je l'embrasse comme j'aurai aimé le faire des dizaines de fois, je l'embrasse comme j'aurai dû le faire l'autre soir. Un vrai baiser. Même ma langue s'invite dans cet échange que j'approfondis en posant ma main dans sa nuque.

Autant dire que ça me fou des frissons partout. Je finis par me détacher de lui, les yeux toujours clos, comme pour savourer encore le moment quelques instants. Mes yeux s'ouvrent, clairement assombris par le désir que j'avais sentis grimper en flèche à son contact et je laisse retomber ma main qui était posé à la racine de ses cheveux, gardant l'autre, enlacée dans la sienne.

"Et si..." Que je commence complètement hésitant. "...on se contentait juste de voir ?" Ce n'était pas vraiment une solution. "On est visiblement tout les deux au même point donc on peut juste laisser les choses se faire et voir comment ça se passe" Est ce que ça sonnait comme 'amitié et plus si affinités' ?! "Disons qu'on continue nos séances et qu'on continue à se voir quand on en a envie et si tu as envie de...de m'embrasser tu sais que tu peux..." Pourquoi le son de ma voix avait baissé au fur et à mesure et que mes joues étaient en feux ?! "On peut prendre le temps de voir si on a envie de...plus"

En sommes, ne parlons pas d'un engagement que nous ne sommes pas sûrs de tenir mais vivons l'instant présent.

"Si on ne fait rien du tout pour savoir, ça finira par nous éloigner à un moment donné....donc autant se comporter comme des adultes responsables" Mouuuais...j'étais moyennement convaincu par mon dernier argument mais bon en soi, il fallait bien prendre une décision à un moment donné.
Code by Joy

Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptyLun 19 Sep - 13:18


Be a good boy

Avec Mi Cha

Sacha, il est sincère, mais est un peu brouillon, quand il essaye de parler de sentiment qu’il a déjà du mal à comprendre lui-même. Il tente le contact, laisse ses doigts entre celles de son ami, peut être pour le retenir, peut être pour se rassurer, alors qu’il parle de ses doutes et de son envie de l’embrasser. C’était pas vraiment dans ses habitudes de s’ouvrir ainsi, de parler de ce qu’il ressent, surtout face à Mi Cha, quand l'issue de la conversation était incertaine, surtout qu’en soit ils étaient deux hommes.

Il tente l’humour à la fin de ses aveux, comme à son habitude, fuir les élans de bon sentiment, fuir une réponse négative ou un rejet, mais pourtant il reste assis face à Mi Cha, qui ne rit pas vraiment, et Sacha, il se mord légèrement la lèvre, stressé, alors que dans sa tête, de millier de suite possible se dessine dans ses pensées, et il a peur des scénarios qui finissent mal, il est gêné de penser aux meilleurs. Puis, de ses milliers d’idées, il en sort quand son interlocuteur lui tire la main pour le rapprocher, l’observant alors surpris, se demandant ce qu’il se passe, mais la mains sur sa nuque l’électrise, des frissons se propagent dans son corps, encore plus quand leurs lèvres se rencontre. Le russe serre d’autant plus la main de Mi Cha, glissant l’autre main sur le torse de son ami, appréciant le moment plus que de raison, suivant le rythme imposé par son ami, le palpitant qui s’affole, et il semblerait qu’une colonie de papillon s’invite dans son ventre, il serait presque déçu lorsque celui-ci se termine, même si les sensations durent encore. Ses joues rougissent, et la voix de Mi Cha se fait entendre alors, il met un peu de temps à capter, encore un peu sur son petit nuage de l’instant précédent.

Il écoute, et c’est sûrement la meilleure des solutions, quand aucun des deux n'était prêt ni réellement sûr de s’engager réellement, ni à se dire qu’il y avait rien entre eux pour agir normalement.

“- Oui… Tu… Tu peux m’embrasser aussi…Si tu en as envie.”

Sa main libre pianotait sur sa jambe, un peu nerveux, il appréciait le moment malgré les apparences, juste un peu réservé sur tout ça.

“- Tu embrasse bien en tout cas, tu as de l'entraînement"

Un ton plus léger, un léger rire et un sourire qui revient, il est content, et peut être que ses épaules son plus légère, après avoir lever la seule chose qu’il n’avait jamais avouer à son ami, et peut être ne plus le voir avec d’autre aussi l’enchante…

“- D’ailleurs, ça veut dire que c’est vraiment fini avec Nina ?”

C’est vrai que jusque là, ça lui était sorti de la tête que le coréen était déjà en couple, mais il connaissait Mi Cha et il aurait certainement pas agit comme ça s’il était encore avec elle. Il s’étire et s’allonge alors en tirant le garçon à s’allonger à ses côtés.

“- En fait, tu veux manger ici ce soir ? je sais qu’il y a du monde dans cette maison mais on peut manger dans la chambre ou dans une salle libre.”

Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 65
MESSAGES : 82
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptyVen 23 Sep - 11:45


Be a good boy

Avec Sacha

J'avais parfaitement conscience que ma solution n'en était pas une mais au moins, ça nous donnait du répit. Pour pouvoir savoir où on avait envie d'amener cette attirance entre nous. Peut être que ça n'irait jamais plus loin que ce baiser ou quelques autres, ou peut être au contraire que ça bousculerai notre relation comme jamais. Je n'en savais rien mais d'un côté, j'étais tellement soulagé d'avoir enfin étalé tout ça. Je suis convaincu qu'il en est de même pour Sacha.

J'avais passé tellement de temps à réprimer mes envies le concernant que je m'étais dis que ça serait un secret que j'emporterai dans la tombe. Pour le moment, je me sentais plus proche de lui que jamais. Comme si toutes les barrières que j'avais érigées s'étaient retirées après mes aveux et ce baiser. La légèreté que je ressentais dans mon ventre était plus qu'appréciable. Enfin, j'allais pouvoir arrêter de faire semblant sur certains points.
Sacha de son côté me semble désarçonné par notre échange puisqu'il semble tout penaud, mais je pense qu'il s'agit là plus que timidité qu'autre chose. J'ai bien senti, pendant notre baiser qu'il était réceptif...d'ailleurs sa main qui avait glissée sur mon torse me donnait encore des frissons partout.

Le rouge me monte une nouvelle fois aux joues lorsqu'il me dit que moi aussi, je peux l'embrasser. Cette conversation me parait tellement surréaliste. Je ne peux m'empêcher de rire doucement à sa réflexion suivante. Je prend l'air du mec qui bombe le torse.

"Ca c'est parce que je suis particulièrement beau, pleins de filles ont voulu m'embrasser...qui suis je pour refuser hm ?"

C'était faux. Je n'étais pas du style volage, même si je reconnais qu'à l'université j'avais été bien plus "joueur". Je redeviens vite plus sérieux lorsqu'il parle de Nina.

"Oui c'est fini" Et j'insiste bien là dessus, je ne veux pas qu'il croit que je puisse jouer sur plusieurs tableaux. "Je pense qu'on avait pas les mêmes plans de vie, c'était bien le temps que ça a duré mais on ne veut clairement pas la même chose"

On avait eu une longue conversation tout les deux et il était très clair que malgré notre affection mutuelle, nous deux, nous étions plus un couple de complaisance qu'autre chose.

"Je vais l'aider à mettre en ordre ses affaires avant qu'elle ne parte pour son poste à l'étranger" Que je lui explique. Je m'étais rendu compte que même si j'aimai être avec Nina, je ne l'aimai pas elle. Pas de façon pleinement romantique et niaise comme ça devrait être normalement le cas. Mais pour autant j'avais énormément d'affection pour elle et ça me ferait bizarre de voir cette page se tourner.

Mais mes pensées sont vites accaparées de nouveau pour le russe parce que si je le trouve trop mignon à s'étirer de la sorte, je le trouve aussi bien "entreprenant" en m'attirant à sa suite pour que je m'allonge près de lui. Rien de sexuel ou quoi mais...malgré tout je trouvai ça un poil intimidant. Je me cale, posant mon coude sur le matelas, ma tête posée sur ma main pour observer l'autre garçon.

"On peut aussi manger avec ta famille, ça ne me dérange pas" Que je lui répond. "Et puis ça fait longtemps que je ne les ai pas vu"

En plus ça serait certainement plus raisonnable que de s'enfermer toute une soirée dans une chambre après s'être mutuellement accordé un droit de "passage" sur les lèvres de l'autre.

"D'ailleurs...faut vraiment que tu fasses un truc pour cette chambre" Que je fais en balayant de nouveau la pièce des yeux. C'était beaucoup trop petit et trop "passé" pour lui. "Ou que tu te prennes un appart" Que je le taquine. En vrai en disant ça, je ne pouvais m'empêcher de penser que une collocation avec lui ça serait super...mais je ne suis pas certain que ça soit une véritable bonne idée alors je préférai ne rien dire du tout.
Code by Joy

Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Be a good boy [sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] EmptyHier à 15:44


Be a good boy

Avec Mi Cha

Sacha se sentait beaucoup mieux, même si une certaine timidité s’installe, parce qu’il fallait s’habituer à cette nouvelle relation d’entre-deux, plus que des amis, mais pas encore tout a fait un couple. Mais c’est sans doute la meilleure solution, quand les deux se ressemblent tant et que les sentiments sont encore trop flou pour y poser des mots dessus. Mais très vite, il plaisante à nouveau, alors qu’il bouscule un peu l’épaule du coréen.

“- Tu étais populaire dis donc, au moins tu as eu quelques entraînements qui ont porté leurs fruits.”

Petite pointe de jalousie qui pointe, bien vite chassé, après tout, il n’était pas censé se réveiller un jour, mais peut être qu’il a du mal à s’imaginer cette période qu’il a raté, entre l’adolescence et l’âge adulte, qui fait qu’il peut parfois encore être immature, malgré ses trente ans. Peut-être qu’il posera des questions plus poussées sur ce qu’a fait son ami ses dernières années un jour, quand il se sentira prêt à ne plus voir cela comme des années perdues.

Il se renseigne sur Nina, et écoute. Il s’attendait quand même à cette réponse, il n’était pas niais pour voir Mi Cha sans défaut, mais il savait que son ami ne jouerait pas sur deux tableaux.

“- Je vois, elle part quand ?”

Il évite les ‘je suis désolé pour toi’, qui serait un peu hypocrite, et face à Mi Cha ça serait ridicule d’essayer cela, sur ce sujet, il se ferait griller bien vite. Puis en soit, il avait bien eu peur qu’il suivent Nina, ce qui aurait signé un éloignement entre eux deux. Une pensée égoïste ? Surement, mais au moins, Mi Cha ne lisait pas dans les pensées.

Finissant par s’allonger, observant son ami s’installer aussi, proposant de manger ici -si Mi Cha est là, c’est qu’il a finis de travailler après tout- et si lui cherche à manger à deux, il réprime une grimace quand le kiné propose un repas avec la famille. Il soupire, s’il apprécie manger avec sa mère et Nina, il voulait éviter Irina qu’il n’aimait pas beaucoup.

“- Si tu veux… Je ne pense pas que ça les gênes.”

Après tout, Mi Cha avait souvent mangé à la maison à l’époque, d’un côté c’était un retour à la normal, enfin presque. Il bougonne quand sa parle de sa chambre devenue vieillotte.

“- Oui oui, je dirais au personnel de s’en occuper, quand j’aurais une idée de nouvelle déco.”

Est-ce qu’il avait eu la flemme de regarder les catalogues ou sur internet ? Un peu, il s’était laissé préoccupé par d'autres sujets que la déco de sa chambre.

“- Tu veux que je vive tout seul dans un appartement ? T’as pas plus déprimant ? Je viendrais squatter chez toi au pire si tu n’aimes pas ma pauvre chambre.”

Terminant sa phrase dans un ton mélodrame alors, bien que pour se retrouver à deux, l’appartement de Mi Cha serait plus approprié. Il finit par attraper son téléphone, première étape, un message à sa mère pour dire qu’il y aurait une assiette de plus ce soir. Puis il cherche un site pour des lits et meuble de chambre, avant de placer le téléphone dans les mains de son ami.

“- Tiens, au pire, choisis pour moi.”

Et dans une élan, il vient piquer un micro baiser à son ami avant de se rallonger.

“- évite le rose bonbon quand même, je te vois venir.”


Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Contenu sponsorisé
Be a good boy [sacha] Empty
(#) Sujet: Re: Be a good boy [sacha]   Be a good boy [sacha] Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae :: Résidences
Sauter vers: