1234
like these old days || ft junyoung

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

 :: seoul :: Itaewon
Partagez

 like these old days || ft junyoung


Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : like these old days || ft junyoung Zenyatta-butterfly
AVATAR : yooa from oh my girl
POINTS : 1797
MESSAGES : 1819
NOUS A REJOINT LE : 17/06/2020
AGE : 27
like these old days || ft junyoung Empty
(#) Sujet: like these old days || ft junyoung   like these old days || ft junyoung EmptyDim 3 Juil - 1:38

like these old days.

à itaewon,
tenue ♡

Pourquoi… Cette question revenait sans cesse dans ta tête ces derniers temps. Naïvement, tu cherchais des réponses au fond d’un énième verre dont le fond était ambré. Pourtant, avec ton expérience, tu avais conscience que tu ne trouveras jamais aucune solution. Encore une fois, tu avais la sensation que ta vie t’échappait et cela devenait insupportable. Si on ajoute à ça la culpabilité qui ne faisait que gonfler dans ton coeur. Coupable d’avoir une telle pensée alors que tu avais trouvé refuge auprès d’un époux qui était prêt à tout pour toi - qui te l’a montré à mainte reprise -. Et tu commençais à avoir peur qu’il devienne un dommage collatéral. De le perdre. Mais maintenant que tu avais lancé la machine, tu étais obligée d’aller jusqu’au bout de ta vengeance…

Tu te pensais plus forte que ça… Capable de passer outre ton passé et te consacrer sur ton avenir. Mais tes vieux démons n’ont jamais lâché ta jambe. Une illusion. Voilà ce que c’était. La preuve, te voilà à enchaîner les verres d’alcool comme au bon vieux temps. Pour oublier, pour te faire souffrir… Avec les années, tu avais fini par oublier pourquoi tu buvais plus que de raison. La facilité. Alors pour la je-ne-sais combien de fois, tu laissais le liquide te brûler l'œsophage. Au bout de plusieurs. Ta vision était bien plus trouble que d’habitude. Et ton corps si lourd à porter soudainement. Tu n’en pouvais plus. Alors tu te laissais durement tomber sur le comptoir, pas mécontente de pouvoir lâcher prise durant plusieurs minutes et disparaître dans la torpeur. Tu pouvais à peine entendre le soupir de compagnon de la soirée, à qui tu avais demandé de t’aider à noyer tes angoisses en continuant de te servir encore et encore. Les années ont fait que cette scène était récurrente. Et comme un rituel ; il composait le même numéro qui venait te récupérer à chaque fois que tu terminais dans cet état dans ce même bar.

▬ J’ai quelque chose qui vous appartient. Je vous donne un indice. Elle est brune et un goût prononcé pour le scotch


♡♡♡
OXYMORE



Winter butterfly
Spread your wings ☽ When you’re walking alone, And for no reason You suddenly start to cry When you suddenly grow so tiredThat everything becomes meaningless When you don’t even have a place to lean on
Jung Junyoung
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : like these old days || ft junyoung B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR : BI - Ex IKON
POINTS : 824
MESSAGES : 61
NOUS A REJOINT LE : 30/03/2022
like these old days || ft junyoung Empty
(#) Sujet: Re: like these old days || ft junyoung   like these old days || ft junyoung EmptyLun 4 Juil - 1:22

like these old days.

à itaewon,

Confortablement installé contre son bureau, Junyoung finissait sa soirée de garde tranquillement en naviguant sur son téléphone ; habituellement réticent à passer du temps sur les réseaux sociaux, le jeune policier défilait pourtant les nombreux posts sur le compte instagram de sa sœur avec conviction. Il gravait dans ses rétines chaque photos où elle apparaissait et dans son cœur chaque citations qu’elle utilisait, essayant tant bien que mal d’apprendre davantage à son sujet. Leur dernière rencontre, après une décennie de séparation, avait laissé plus de questions que de réponses et, alors qu’il pensait l’avoir perdue, avait ravivé sa fibre familiale. Ses trois frère et sœurs étaient aujourd’hui des inconnus et cette pensée, qu’il pensait avoir digéré depuis le temps, lui brisait le cœur. Avait-il droit de rattraper ce temps perdu ? Accepteraient-ils que leur frère, un couard de la pire espèce, reprenne place dans leur vie ?

Tandis qu’il se posait ces douloureuses questions, le téléphone du jeune homme se mit à vibrer. C’était un appel et pas celui de n’importe qui.
Junyoung n’avait même pas besoin de décrocher pour savoir de quoi il s’agissait mais il appuya sur le bouton vert malgré tout ; sans surprise, la voix au bout du fil lui annonça ce qu’il craignait déjà. Le pauvre lâcha un lourd soupir mais répondit calmement « J’arrive, garde la bien au chaud. Et ne laisse personne l’approcher » avant de se lever et quitter le commissariat en quatrième vitesse.

Il ne fallut pas beaucoup de temps avant qu’il ne la rejoigne à ce bar qu’il ne connaissait que trop bien. Il fut un temps où il venir ici faisait partie de son rituel hebdomadaire ; Jin Sol était toujours assise à cette place, face au comptoir, éméchée ou totalement torchée. Mais la demoiselle avait calmé ses ardeurs ces dernières années, ce qui rendait cette situation surprenante. Qu’est ce qui lui était arrivé pour qu’elle retombe ainsi dans ses vieux démons ?
Le bellâtre fit un rapide signe au propriétaire avant de s’asseoir à côté de son amie et sur le ton de la plaisanterie, il lui fit remarquer que « Il faut que tu changes ton numéro d’urgence, Jinsolie. C’est pas normal que je sois là avant ton mari hein ! » Il soupira ensuite, conscient qu’elle ne s’était pas mise une mine sans raison : « Je te raccompagne et je t’en supplie, ne me vomi pas dessus cette fois-ci. » La porter sur son dos jusqu'à chez elle était devenu normal. Et le vomi... Aussi



♡♡♡
OXYMORE
Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : like these old days || ft junyoung Zenyatta-butterfly
AVATAR : yooa from oh my girl
POINTS : 1797
MESSAGES : 1819
NOUS A REJOINT LE : 17/06/2020
AGE : 27
like these old days || ft junyoung Empty
(#) Sujet: Re: like these old days || ft junyoung   like these old days || ft junyoung EmptyMer 20 Juil - 3:13

like these old days.

à itaewon,
tenue ♡

Juste quelques minutes pour lâcher prise loin de tout ça… Ça te manquait ces moments où tu prenais discrètement tes pilules et tu arrivais à tout oublier en une fraction de secondes. Ces quelques heures où tu étais loin… Très loin de tout ce qui te bouffait. Tout cela était si facile. Mais tu avais promis à ton époux que tu ne retomberais plus dedans. Remplacer un vice par un autre. Le raccourci le plus simple pour redevenir cette jinnie pitoyable… Il y avait que lui qui t’avait vu bien trop souvent dans ce cadre-là quand tu touchais le fond.

▬ Junnie~

Lançais-tu, un sourire aux lèvres en voyant sa silhouette se dessiner au travers de ton regard bien trop affaibli tandis que tu levais lourdement ta tête.

▬ Pourquoi changer de numéro ? Tu as toujours été mon chevalier en uniforme depuis plusieurs années maintenant

Tu accompagnais tes paroles d’un bref rire, pour souligner qu’il s’en était mieux sorti que toi. Il avait un métier respectable, s’était presque repenti, tu dirais. Quant à toi, la plus belle chose qui t’était arrivé était d’avoir épousé Wookwang, mais toxique comme tu pouvais l’être, tu commençais à te dire que même ça, tu serais capable de tout gâcher. Et c'est en marmonnant que tu reprenais.

▬ Pff, mon mari ne sait pas que je suis ici… Il doit s’inquiéter.

Tu fouillais dans ton sac, en quête de ton téléphone portable, ne te rendant même pas compte qu’il était dans la poche de ton téléphone. Finalement, tu laissais tomber cette chasse, complètement dépiter… Tu ne savais même pas ce que tu pourrais lui dire quand il te verras dans cet état.

▬ J’ai pas bu au point de vomir cette fois. C’est fini, il est temps là où j’étais l’ivrogne du quartier… J’étais juste… Épuisée...

épuisée dans tous les sens du terme. Tu te levais difficilement de ton perchoir, titubant avant de trébucher au sol. Mouais, on ne savait pas si c’était plus toi ou lui que tu tentais de convaincre avec tes paroles…


♡♡♡
OXYMORE


hrp:



Winter butterfly
Spread your wings ☽ When you’re walking alone, And for no reason You suddenly start to cry When you suddenly grow so tiredThat everything becomes meaningless When you don’t even have a place to lean on
Jung Junyoung
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : like these old days || ft junyoung B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR : BI - Ex IKON
POINTS : 824
MESSAGES : 61
NOUS A REJOINT LE : 30/03/2022
like these old days || ft junyoung Empty
(#) Sujet: Re: like these old days || ft junyoung   like these old days || ft junyoung EmptyMar 13 Sep - 20:15

like these old days.

à itaewon,

Jin Sol était… une vieille connaissance. Les deux compères s’étaient liés d’amitiés pendant leurs heures les plus sombres et Junyoung avait appris à chérir toutes les relations forgées dans ces douloureux moments. La jeune femme avait bien grandi depuis le temps et avait donné l’impression d’avoir chassé ses vieux démons : c’était la raison pour laquelle notre policier en herbe n’était plus surnommé le prince de Lu par ses aînés au commissariat. Et pourtant, il était là, traversant comme un fantôme ces mêmes rues, se dirigeant vers ce même bar, secourir cette même personne. La seule différence était les charognards qui tournaient autour d’elle, avachie sur le comptoir.

Il y en avait toujours habituellement mais ce soir ils étaient surprenamment tranquilles.

« J’espère juste que ma future petite copine ne soit pas jalouse que je doive raccompagner une demoiselle en détresse une fois par semaine » soupira en souriant le natif de Busan, avant de rouler des yeux. Être en relation avec quelqu’un était définitivement le dernier de ses soucis actuellement ; réfléchir à comment ramener Jinsolie chez elle en un morceau, son dos en bon état et ses vêtements propres étaient bien plus importants. « Et je viendrai te récupérer tous les jours s’il le faut. On a tous nos périodes » rajouta le jeune homme, conscient du sens que voulait donner Jin Sol à sa phrase. Sans doute n’allait-elle pas bien, mais à aucun moment elle devait se sentir seule.

Parce qu’elle ne l’était pas. En vérité, elle était même mieux accompagnée que quiconque : qui pouvait se targuer d’avoir un prince sur cheval blanc venir la secourir sans la moindre contrepartie ?

« Donne-moi son numéro, je l’appellerai la prochaine fois. Avertis le juste, j’veux pas qu’il m’accueille chez toi avec une batte de baseball dans les mains… » En souvenir du bon vieux temps. Même si Junyoung n’avait pas beaucoup eu de contact avec Wookwang, il n’arrivait pas à dissocier le mari de son ami avec cet objet. Sans raisons.
Titubant sous l’effet de l’alcool, la demoiselle manqua de trébucher lorsqu’elle s’avança et c’était grâce aux réflexes de son ami policier qu’elle ne se retrouva pas tête première contre le sol. Le frère jumeau de Nayoung attrapa la jeune femme – heureusement très légère - par la taille avant de l’installer sur son dos musclé. Elle en avait de la chance…

« Je vais marcher doucement pour limiter les secousses » il s’arrêta un instant, hésitant à vraiment aborder le sujet de la soirée. Et après quelques secondes, il enchaîna tandis qu’ils sortaient du bar ; « Tu veux en parler ? De pourquoi tu t’es décidée, soudainement, à t’enfiler des bouteilles d’alcool comme si c’était le dernier jour ? Le travail ? L’école ? Wookwang ne lève pas la lunette des toilettes quand il va faire ses besoins ? » Ou bien était-ce juste le passé qui la rattrapait ?



♡♡♡
OXYMORE
Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : like these old days || ft junyoung Zenyatta-butterfly
AVATAR : yooa from oh my girl
POINTS : 1797
MESSAGES : 1819
NOUS A REJOINT LE : 17/06/2020
AGE : 27
like these old days || ft junyoung Empty
(#) Sujet: Re: like these old days || ft junyoung   like these old days || ft junyoung EmptySam 24 Sep - 0:42

like these old days.

à itaewon,
tenue ♡

Au cours de ta vie, tu t’étais fait peu d’amis. Mais Junyoung a toujours été ton pote de galère. Dans les moments les plus sombres et compliqués de votre début de vie d’adulte. Et même quand il s’en est mieux sorti que toi, il n’a pas coupé les liens avec toi. Alors oui, tu étais heureuse que même aujourd’hui, il continue de répondre à tes appels au secours

▬ Tu as intérêt à lui qu’on est indéfaisable toi et moi

Marmonnais-tu. Non évidemment,tu ne le pensais pas ; moins que l’alcool. Tu préférais de loin t’effacer pour ne pas entacher une potentielle relation pour lui. Tu étais beaucoup trop toxique. Rien que ce soir en était une belle preuve.

▬ Tu vois… tu as facilement compris qu’on était liés….

Ses mots te touchaient beaucoup. Parce qu’il montrait encore une fois qu’il te connaissait parfaitement ; encore plus quand tu étais au fond du trou. Bien sûr, tu ne négligeais pas le lien si fort qui te rattache depuis bien longtemps à ton mari qui lui aussi aurait parfaitement vu que tu étais que l’ombre de toi-même. Jun avait raison, ça aurait dû être lui qui aurait du venir ici. Mais est-ce que tu aurais voulu qu’il te voie ainsi ? Non pas sur…. Comme tu n'aimais la façon dont il voyait ton mari..

▬ Arrête… Tu parles de Wookwang comme un voyou d’un quartier malfamé

Il avait mûri et évolué ton petit Kangoo. Tu ne penses pas une seconde qu’il s’énervera contre un ami qui te fait confiance et qui vient à ton secours. Ce n’était pas comme s’il profitait de ta faiblesse dans tous les sens du terme. Aucun geste ne fut déplacé, même lorsqu'il vint à t’éviter l’hôpital. Fidèle à lui-même, il ne se contentait que de porter comme le bagage encombrant que tu pouvais être. Souvenirs presque apaisant que tu retrouvais dans cette position, tu posais ta tête sur son épaule tentant de capter chacun de ses mots et les analyser. Tu notais bien sa tentative d’humour, mais rien n’y faisait, ton coeur était bien trop lourd.

▬ dis moi jun, tu as toujours pensé que j’étais une bonne personne ? Je veux dire… Malgré tout ce qu’on a pu faire…

Ceci était plus une question rhétorique Tu n’as jamais été une bonne personne.

▬ Tu as déjà détesté des personnes… Au point de vouloir tout leur prendre et leur faire du mal…


♡♡♡
OXYMORE



Winter butterfly
Spread your wings ☽ When you’re walking alone, And for no reason You suddenly start to cry When you suddenly grow so tiredThat everything becomes meaningless When you don’t even have a place to lean on
Jung Junyoung
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : like these old days || ft junyoung B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR : BI - Ex IKON
POINTS : 824
MESSAGES : 61
NOUS A REJOINT LE : 30/03/2022
like these old days || ft junyoung Empty
(#) Sujet: Re: like these old days || ft junyoung   like these old days || ft junyoung EmptyJeu 27 Oct - 21:30

like these old days.

à itaewon,

Quand il étudiait jusqu’à s’en brûler les neurones son concours de fonctionnaire, junyoung fantasmait sur la vie qu’il allait avoir ; l’image qu’il avait des policiers était celle qu’il voyait dans les dramas et les webtoon : des justiciers qui enfermaient les pires criminels dans les prisons. Mais lorsqu’il revêtit pour la première fois son uniforme et qu’il commença sa vie de gardien de la paix, le pauvre jeune homme d’alors déchanta très vite. Relégué à la brigade pour mineurs, il passait davantage son temps à tirer sur les oreilles des pauvres délinquants qui préféraient passer leur temps libre – et non libre – à boire et à fumer plutôt qu’à l’école ainsi qu’éventuellement quelques pauvres alcoolos qui pissaient contre les murs dans les allées sombre de son quartier. S’il eut quelques faits d’armes, la vie qu’il menait alors était bien loin de tout ce qu’il imaginait.

C’était un peu pour ça qu’il s’était mis à étudier la psychologie. Plutôt que de passer le restant de ses jours à taper les doigts sur des lycéens, peut-être qu’un bagage plus fourni en diplôme le permettrai d’entrer dans un autre service.

En attendant, il faisait le uber pour un demoiselle en détresse.

« J’ai pas besoin qu’on soit lié pour savoir que ça va pas. » Il s’arrêta un instant puis repris « Mais oui, on est lié. T’es littéralement sur mon dos là, on peut pas être plus lié que ça. » Il sentait le battement de cœur de Jinsol dans son dos, preuve qu’elle avait bu bien plus qu’il ne pouvait imaginer.
L’état de la demoiselle n’était pas dû à un hasard ; elle avait l’habitude de noyer son chagrin ou bien ses problèmes dans la boisson et c’était bien entendu un défaut qu’il aurait la voir corriger. Mais on ne changeait pas facilement certaines habitudes, surtout quand celles-ci étaient mauvaises. Si elle était ici et là ce soir, il y avait un raison. Et écouter le problème des autres, Junyoung savait faire.

« Je plaisante, rho. Je sais bien que c’est pas le cas. Si on ne peut même plus plaisanter… » Grommela le policier avant d’expirer lourdement. Quand elle était bourrée, Jin sol n’était vraiment pas drôle. Preuve une nouvelle fois qu’elle n’allait vraiment, vraiment pas bien. Il s’imaginait quand même la tête que Wookwang allait faire dans... approximativement quarante-cinq minutes, lorsqu’il lui ouvrira la porte. Espérons qu’il sait se débrouiller avec le démaquillant et qu’elle ne vomisse pas dans leur lit.

Puis à la question de la jeune femme, Junyoung ne put s’empêcher d’arquer un sourcil. Le droit, pour être plus précis. Sa question était… vague. Et étrange. Mais tout pris sens à sa seconde phrase. Il connaissait Jinsol depuis des années et avait pleinement conscience de l’imposant bagage qu’elle transportait. Et il voyait clairement, maintenant, ce qui troublait la demoiselle ce soir.

« Déjà, sache une chose Jinnie. Je suis très probablement un des derniers mecs sûrs à Séoul. Tu crois qu’un mec bien comme moi serait ami avec toi si tu n’étais pas une… bonne personne ? » Il insista sur le bonne personne ; « Tout le monde fait des erreurs dans sa vie. Des petites ou des grosses, tôt ou bien tardivement. L’essentiel c’est comment tu les assumes. Et ensuite comment tu te relèves. Pour nous qui avons quasiment grandi dans la rue… Je trouve qu’on s’en est pas si mal sorti ? »

Il esquissa un sourire, même si son amie ne pouvait pas le voir. Pas si mal sorti alors qu'il était lui-même le spécialiste des erreurs.

« Ne pense pas un seul instant que tu ne mérites pas être heureuse. Tu as de la chance d’avoir Wookwang mais lui aussi est chanceux de t’avoir. C’est l’essentiel. Détester quelqu’un au point de lui faire du mal, oui ça nous est tous arrivé. Mais est-ce que ça vaut le coût de lui faire du mal si ça peut tout te faire perdre ? » Question rhétorique aussi. La réponse, évidemment, était non.




♡♡♡
OXYMORE
Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : like these old days || ft junyoung Zenyatta-butterfly
AVATAR : yooa from oh my girl
POINTS : 1797
MESSAGES : 1819
NOUS A REJOINT LE : 17/06/2020
AGE : 27
like these old days || ft junyoung Empty
(#) Sujet: Re: like these old days || ft junyoung   like these old days || ft junyoung EmptyVen 11 Nov - 19:01

like these old days.

à itaewon,
tenue ♡

Il te connaissait que trop bien ton policier préféré. Il t’avait vu dans tes plus beaux moments comme au fond du trou. Bien trop souvent au fond du trou. Mais il t’a prouvé sa loyauté plus d’une fois. La preuve, il a répondu à ton appel. Vous ne pouvez pas être plus liés que ça, tu penses.

▬ Non on ne s’attaque pas à mon mari c’est tout…

Sujet bien sensible pour l’ivrogne que tu étais ce soir. Bien que jouer les justicières pour protéger son image ne soit pas une excuse suffisante pour ne pas subir l’interrogation de ta moitié pour expliquer ta raison de picoler Il serait peut-être temps que tu lui en parles. Tu avais déjà le cerveau qui allait exploser avec toutes les questions qui traversaient ton esprit. Des questions existentielles pour le moment. Encore une fois, Junyoung était bien trop bon. Pour le fait qu’il est sur… Tu lui accordais ceci. S’il n’était pas là quand tu as quitté l’orphelinat pour prendre soin de toi, tu n’oserais même pas imaginer tout ce que tu aurais pu subir seule dans la rue. Quant au fait que tu dois être une bonne personne… Tu n'en étais pas si sûre… Même si tu concevais que ses paroles étaient pleines de bon sens. Mais tes erreurs s’accumulaient, encore et encore. À croire que tu ne retenais jamais les leçons. Une moue se dessinait sur ton visage à la suite de ses mots.

▬ Tu parles. Toi, tu t’en sors très bien. T’es flic, t’es respecté… Moi… Moi, je ne suis une bonne à rien. Et je ne pourrais rien foutre de ma vie…

Et ça, tu ne pourrais pas encore remédier. Parce qu’avoir des projets plein la tête est une belle chose, les concrétiser en était une autre. Tu en serais presque reconsidéré cette idée de devenir maman. Au moins, tu pourras te vanter d’avoir réussi autre chose que ton mariage dans ta vie. D’ailleurs vu qu’il te lançait sur le sujet…

▬ Tu te trompes de junnie. C’est moi qui ai de la chance d’avoir Wookwang… Il a toujours été super avec moi depuis qu’on est gosses. Même quand je l’envoyais chier.

Souvenir d’enfance qui remontait à cet repensant à tous ses efforts pour te faire oublier tes larmes

▬ Et même aujourd’hui, malgré mon passif, ma condition, il reste avec moi.

Tu n’en disais pas plus, n’ayant pas encore osé parler de ta maladie à ton ami. Tu aimais juste votre relation comme elle était sans que ce parasite s’y immisce. Hélas, l’alcool ne t’empêchait pas de délier ta langue.

▬ Et je pense qu’il faut que je me venge de la personne qui m’a fait souffrir. C’est à cause de ma mère que j’en suis là aujourd’hui, alors il faut que je le fasse..J’espère juste que tu ne me détesteras pas… Tu me promets que tu me laisseras jamais tomber ?

Tu n’as jamais caché l’aversion que tu avais pour ta génitrice au jeune homme. Mais la revoir, vivre sa vie de luxe comme si tu n'avais jamais existé, était juste dégoûtant et a fait remonter toute l’amertume que tu pensais avoir enfouie. Tu ne savais pas comment l’histoire allait se terminer. Surtout avec toute la machination que tu avais mise en route. Tu n’avais qu’une crainte, c’est qu’il finisse par te détester lui aussi. Et après avoir posé ta tête sur son épaule, tu terminais.

▬ C’est un juste équilibre des choses. Si tu pouvais te venger de ton père, tu ne le ferais pas ?


♡♡♡
OXYMORE



Winter butterfly
Spread your wings ☽ When you’re walking alone, And for no reason You suddenly start to cry When you suddenly grow so tiredThat everything becomes meaningless When you don’t even have a place to lean on
Contenu sponsorisé
like these old days || ft junyoung Empty
(#) Sujet: Re: like these old days || ft junyoung   like these old days || ft junyoung Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon
Sauter vers: