1234
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -29%
Manette sans fil PS5 DualSense (bleu, cosmic red,rose, ...
Voir le deal
49.99 €

 :: seoul :: Hyehwa
Partagez

 "In my mind I have..." [Sacha]


Aller à la page : Précédent  1, 2
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 EmptyMar 26 Juil - 23:03


"In my mind I have..."

Avec Sacha

J'aurai aimé savoir. Enfin je crois. J'aurai en tout cas aimé faire parti de chaque petit mystère qui pouvaient entourer l'autre garçon. Parce qu'à un moment dans notre vie, c'était lui et moi contre le reste du monde. Ou du moins, je me plaisais à le penser. Pour moi il avait été un tout, un ami, un confident, un frère -dans une certaine mesure tout du moins- mais aussi une évidence et un secret. Je ne savais pas qui avait occupé ses pensées à ce point mais j'étais jaloux de cette personne, jaloux de ce que cette personne avait pu représenter pour lui. Jaloux que cette personne ait pu être plus importante pour lui que moi.

C'était égoïste et peu mature j'en concède mais c'était comme ça, j'étais un peu amer face à cet inconnu dont j'avais semble-t-il oublié jusqu'à l'existence. Je doutais encore que peut être Sacha me faisait tourner en bourrique et qu'au final je ne connaissais même pas ce mec mais quand je le regarder parler de ce "lui", il paraissait si sincère.
A défaut de connaitre l'identité de ce mec j'avais au moins envie d'en savoir plus sur le ressenti de mon ami. J'étais curieux de savoir si cette personne avait été unique pour lui ou si il était attiré de base par les hommes.

Je suis surpris par sa réponse alors qu'au final ça ne devrait pas vraiment. Après tout, Sacha était encore jeune lorsqu'il avait eu son accident et je pense que peut être il n'avait pas eu le temps de se découvrir totalement. De mon côté, j'avais beau avoir grandi et évolué comme une personne "normale", je n'étais même pas encore sûr de me connaitre vraiment.
Je ne perd pas une miette de ses expressions lorsqu'il parle et une nouvelle je suis pris de doutes. J'ai vraiment l'impression parfois que...Sacha parle de moi. Ou en tout cas, lorsqu'il parle, j'ai l'impression qu'il dit ce que moi je pensai -ce que je pense- de lui.

Je reste bouche bée, incapable de dire quoi que ce soit, peureux peut être qu'il arrête de se confier alors que peut être il allait dire quelque chose d'important. Je sentais qu'on était peut être à un tournant d'une discussion importante...maiiiiis c'est pile le moment où ce PUTAIN de livreur décide de sonner à la porte. Forcément, je sursaute, trop concentré sur l'autre homme pour faire attention à quoi que ce soit d'autre.

Je regrette ce moment qui m'a clairement été volé, encore plus lorsqu'il se redresse et annonce qu'il va payer. Je hoche à peine la tête, dépité. Je reste juste là, à essayer de me convaincre que c'est moi qui extrapole et que Sacha ne parle pas de moi. Mais...j'avoue que je n'arrive pas à me détacher de cette idée. Cependant, j'ai trop la frousse pour oser lui demander.
Je me reconnecte lorsque j'entends le russe m'appeler d'une voix peu assurée et je le rejoins en vitesse. Je suis trop stupide : j'aurai dû aller l'aider directement. Je sens le garçon frustré malgré sourire et je prend les pizzas.

"Ce n'est rien Sacha" Que je lui dis, comme si j'essayais de calmer son lui intérieur qui peste après son corps qui ne fonctionne pas à sa guise.

Je pose les pizzas sur la table basse et je laisse le brun me rejoindre. Lorsqu'il s'assoit je vois parfaitement ce qu'il essaye de me cacher : il est en colère envers lui. Je le connais et je connais les patients comme lui.

"Cha" Que je l'appelle doucement.

Lorsqu'il tourne la tête vers moi, mon corps agit de suite et je rapproche mon visage du sien. J'ai un brin de conscience suffisant qui fait que je dérive mes lèvres jusqu'à sa joue plutôt que vers sa bouche. C'est un baiser tendre, bien plus tendre que ce qu'un baiser sur la joue devrait être.

"Bisou magique de guérison" Que je blague sur une voix douce pour justifier mon geste.

J'avais envie de l'embrasser, comme j'avais eu souvent envie de le faire par le passé. J'avais encore plus envie depuis qu'il s'était avancé vers moi et encore plus depuis qu'il avait parlé de ce garçon mystérieux...ce garçon dont sa relation me rappelait étrangement la notre...Mais je me faisais des idées.

"Bon appétit alors" Que je reprend l'air de rien. Prétendre, faire semblant, passer à autre chose, éviter de faire une bêtise...voilà ce qu'il fallait faire.
Code by Joy

Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 0:15


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Il se demande ce qu’il a fait au temps, pour que celui-ci semble si cruel avec lui, alors qu’il voulait que ce moment dure toujours. Même s’il avait bien du mal à avouer à Mi Cha le fond de ses sentiments, c’était rare que Sacha s’ouvre vraiment, qu’il délivre le fond de ses pensées, pas qu’il n’était pas sincère d’ordinaire, mais il les enrobé de blague, d’une attitude détaché et désinvolte, d’une façon où seul ceux qui avait le décodeur pouvait voir plus profond que ce qu’il s’autorisé à dire, à laisser paraître, derrière sa façade faites pour se protéger. Avec Mi Cha, ça avait toujours été plus simple mais aussi tellement plus compliqué, il avait toujours pu parler de tout sauf de son ressentie sur eux. Il s’était laissé aller, il manquait peut-être des infos, et de la lucidité, mais entre ses lèvres glisser ce qu’il arrivait à comprendre de lui-même, c’était aussi dur de se connaître que de décrypter les autres après tout. Mais dans sa tête, il avait encore cette incroyable relation qu’ils avaient à l’époque, où tout semblait si simple et si fluide entre eux. Comme si c’était une évidence, comme s’ils étaient juste créés pour se compléter, alors qu’ils avaient toujours tout fait ensemble jusqu’à sa disparition.

Il aurait peut-être voulu que Mi Cha comprenne, et qu’il lui dise que c’était toujours ainsi, qu’il n’était pas relégué au simple ami, mais aujourd’hui, il est vrai que Mi Cha a fait sa vie, et qu’ils se voyaient vraiment moins souvent. Il devait juste accepter sa place, sa nouvelle place. Qu’il n’aimait pas d’une certaine manière, heureux d’avoir retrouver son double Cha, mais douloureux de le voir au bras d’une autre, même si c’était sans doute fini selon ses dires.

Il en veut au temps, quand la sonnette sonne la fin de cet échange, alors que sa main se suspend dans le vide, et bientôt, il quitte les jambes de son ami, et déjà la main dans ses cheveux lui manque. Il justifie son geste, celui d’aller payer, même si c’était évident, n’attendant pas la réponse du propriétaire des lieux, alors que son cœur se serre à ce moment qui semble inachevé, incomplet. Il s’acquitte du prix, mais reste coincé à l'entrée, aidé par le mur, il appelle à l’aide à contre cœur, et le nom de son ami à jamais sonné si mal entre ses lèvres. Mais il cache encore ses pensées derrière un sourire de façade, laissant le coréen prendre les pizzas, et malgré les mots, la colère intérieure est là. Mi Cha a déjà disparu depuis quelques minutes quand il reprend ses béquilles pour rejoindre le canapé en silence, posant les béquilles qu’il voudrait mettre à la poubelle tellement elles commencent à le mettre en rogne. L’égo boue à chaque incapacité relevé, surtout face aux autres, surtout face à Mi Cha, un peu stupide quand on sait que c’est son kiné, mais il voudrait juste que tout revienne comme avant, quand les gestes étaient plus naturelle et non assisté. Quand il pouvait bouger comme il l’attendait, et pas se sentir minable devant son ami le plus précieux.

Le surnom le sort de ses pensées alors, ça faisait longtemps qu’il n’avait pas entendu celui-ci des lèvres de son ami, et il sonnait joliment. Tournant la tête alors, pour savoir la raison de ce doux appel, qui semble être prononcé avec la peur de briser quelque chose de fragile, et le russe se fige à l’approche de son ami. Il fut surpris, il avait cru le voir se diriger vers ses lèvres, peut-être une illusion de son esprit embrouillé par l’alcool, mais il apprécie tout de même le geste alors, mais il semble s’être figé sous le geste inattendu de Mi Cha. Légère déception, quand il regarde les lèvres du coréen, qui semblent l’appeler de plus en plus depuis le début de la soirée. Les joues ont rougi, cette fois pas à cause de l’alcool, mais des pensées qui agitent son esprit, et son palpitant semble avoir quelques ratés, en pensant à un éventuel baiser autre part que sur sa joue.

“- Bisous magique de guérison ?”

Il fut perplexe, il mit quelques secondes à comprendre, que sa comédie avait été percé, que la colère avait sans doute était remarqué, et il détourne le regard alors et emprisonne sa lèvre entre ses incisives, coupable de ne pas avoir su cacher sa colère, légèrement vexé que son ami voit sa colère mais pas ses sentiments pour lui juste avant.

“- Je vais bien mon chat… J’aurais juste dû y penser avant.”

Il sourit et regarde Mi Cha manger alors quelques minutes, avant de prendre une part à son tour. Mangeant tranquillement, il laisse de longues minutes de silence passer avant de continuer.

“- Et toi ? À part Nina, y a eu d'autres relations ? Tu as déjà essayé avec un garçon ?”

Moyen peut être peu subtils de savoir si son ami pouvait aimer les hommes, après tout rien n’empêchait d’aimer les deux, l’espoir encore de plus avec Mi Cha, mais il ne voulait pas se faire de film, s’il n’avait aucune chance.

“- Désolé si c’est indiscret, mais j’ai raté tellement de choses dans ta vie… alors que tu dois tout connaître de ma vie, je fais pas vraiment un bon ami.”




Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 11:41


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Je ne sais pas si c'était à cause de l'alcool ou juste à cause de l'ambiance mais je me sentais presque prêt à mettre en jeu tout ce que j'avais su préserver pendant mon adolescence. Pourtant je ne voulais pas faire une connerie, me tromper, croire que peut être, Sacha avait eu un crush sur moi. Si ça avait été le cas je l'aurai forcément remarqué non ? Merde, je passai mon temps à épier ses faits et gestes à ce moment là...comment j'aurai pu rater un truc aussi important ?! Mais je me faisais des films. Ce n'est pas parce qu'il évoquait des sensations que j'éprouvai moi même à son contact que ça voulait forcément dire qu'il parlait de moi. Mon subconscient aimerait que ça soit le cas, voilà tout.

Alors je devais un peu redescendre de mes grands chevaux hein ! Surtout éviter de repenser à ses lèvres si proches des miennes, au fait que ça serait si facile de "glisser" dessus. Eviter aussi de le toucher plus que de raison, plus qu'un ami se le permettrai en tout cas. Je ne voulais pas le mettre mal à l'aise, ni casser notre amitié que je retrouvai à peine. Parce que si pour lui, le temps ne s'était pas écoulé, moi, je n'oubliai pas que j'avais perdu mon ami pendant très longtemps. Alors...c'était sûrement encore plus important qu'avant de ne pas le faire fuir. Si je le perdais à nouveau, je sais que je serai terriblement malheureux.

J'allais donc ravaler toutes mes émotions, me concentrant sur des bêtises, prétendant rire là où mon esprit divaguait bien loin. J'attaquais la pizza, cela me semblait bien plus sûr d'avoir les mains -et la bouche !- occupées, en plus ça me donnait un peu de contenance.

"T'as jamais été le plus intelligent t'inquiète" Que je le taquine la bouche pleine pour le détendre à nouveau.

Je savais très bien ce qui se passait dans sa tête et je sais qu'il détestait ne pas pouvoir faire tout comme il l'entendait, comme plus tôt devant chez le coiffeur. Mais malheureusement, il ne pouvait pas précipiter ses capacités. Être ici, physiquement et mentalement, après autant de temps dans le coma ça relevait déjà du miracle alors il ne fallait pas trop en demander d'un coup.

Je manque totalement de m'étouffer lorsqu'il reprend la parole, avalant un morceau de travers lorsqu'il me demande si j'ai déjà essayé avec les garçons. Putain de merde ! Je ne m'attendais pas à cette question du tout. Je tousse, cherchant mon air l'espace d'un instant avant de reprendre une gorgée de bière pour faire passer le tout.

"J'ai mangé trop vite" Que je me justifie, notifiant le regard inquiet de l'autre homme.

Je comprenais totalement sa justification hein, après tout, il avait "manqué" ma vie mais...wah, c'était vraiment la soirée des confidences ! J'essaye de penser pragmatique pour ne pas balancer trop d'informations qui le ferait flipper et une fois que j'ai bien repris mon souffle je prend le temps de lui répondre.

"J'ai eu quelques copines oui" Commencer par ça me semblait bien plus aisé. "A l'université notamment...j'avoue que j'ai pas mal papillonné à ce moment là" En même temps j'étais jeune et j'avais besoin de me découvrir moi même aussi. "Quant aux mecs...eh bien, non je n'ai jamais essayé" C'est vrai. Pourtant, j'avais eu envie. Pas parce qu'un autre m'avait fait craquer en dehors de Sacha mais juste pour voir si c'était juste lui justement ou si ça ne me dérangeait pas plus que ça. Mais...je n'avais jamais sauté le pas. "J'ai eu envie d'explorer cette facette de moi pendant un long moment mais...l'occasion ne s'est jamais présenté"

Ouais. On va dire ça comme ça.

"Ou alors j'étais trop trouillard pour sauter le pas" Que je complète en me grattant la nuque.

Je voulais lui faire comprendre que clairement, je n'avais rien contre les hommes hein, mais je n'avais pas envie de lui balancer qu'il y avait eu quelqu'un qui avait occupé mes pensées. J'avais trop peur qu'il fasse le rapprochement. Comme je lui disais, j'étais trop trouillard.

"...mais bon qui sait...? J'essayerai peut être un jour" Que je ne peux m'empêcher de dire en tournant mon regard vers lui.
Code by Joy

Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 16:26


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha fronce le nez dans une réaction faussement outrée, mangeant sa part de pizza, et pousse un peu son épaule avec la sienne.

“- J’étais le premier de la classe je te rappelle.”

C’est pas vraiment la même intelligence en question, mais le russe est doué pour arranger les choses à sa sauce. Mangeant calmement, finalement, il se demande quand même si son ami peu aimer les hommes, après tout, tout espoir pouvait être avorté par le simple fait que Mi Cha soit simplement hétéro. Alors, il demande à la dérober, faisant mine de s'intéresser à ses conquêtes passées, même si c’était pas un sujet qu’il appréciait, de savoir combien de personne avait trouvé leur place dans le cœur de son ami. Puis son ami semble en mauvaise posture, l’inquiétude vient habiller le visage du métisse qui pose sa main sur le dos de son ami, se penchant vers lui, ne sachant comment l’aider.

“- ça va ?”

Puis finalement tout semble aller mieux, juste un peu secoué. Il caresse doucement le dos de Mi Cha, tendrement, alors, rassuré de le voir parler, et respirer. Mais il rit doucement alors, amusé par l’explication donnée.

“-  Fait attention… La nourriture ne va pas s’envoler, promis j’ai pas l’estomac pour tout manger.”

Il sourit et mange, l’écoutant alors, un peu contrarié, sans raison, après tout, il n’y avait aucune raison que Mi Cha n'ait pas continué de vivre. Mais, la jalousie est là, parce qu'il ne peut pas vraiment la contrôler, ni de penser qu’il aurait dû être là. Il mange alors en l’écoutant, occupant sa bouche pour ne pas pester contre ses filles qui ont connu le Mi Cha d’après son accident. Qu’il l’ont sûrement connue dans une autre facette qu’il n’avait pas pu voir. Il se demande encore à grand coup de si, ce qu’il se serait passé s’il n’avait pas eu son accident, s’il avait avoué ses ressenties à Mi Cha, si tout avait été différent. Il  a encore envie de tout dire, tout dévoiler, mettre fin à ses pensées qui se bousculent. Puis les regards se croisent, dans un aveux qui fait plaisir au Russe qui affiche un large sourire qu’il a eu du mal à contenir, l’espoir de pouvoir peut-être essayé.  

“- Vraiment ? Donc tu es pas fermé à l’idée.”

Il l’observe alors, réfléchissant si tout ça était quand même une bonne idée, mais sûrement qu’il n’arrivera pas à enterrer ses sentiments, ses espoirs, sans essayer, mais il n’avait pas vraiment le droit de bouleverser la vie de son ami non ?

“- Tu n’as pas eu le temps d’essayer ? Tu as quand même passé le lycée aux côtés du plus beau mec de Corée."

Il se jette un peu des fleurs, une petite vanne lancée, pour tester encore, voir la réaction, jaugé un peu. Il finit sa part, et se redresse un peu, bien vite caler il lui faut digérer un peu avant de continuer. Il peut se concentrer sur le coréen, et il rit doucement, approchant sa main, passant son pouce venant essuyé le coin des lèvres de son ami, taché de sauce tomate, d’un geste tendre, et sous ses doigts, ça semble électrique, alors qu’il se rend compte du geste, il rougit, retirant doucement sa main.

“- Tu avais de la sauce tomate.”

Son pouce atterrit sans vraiment faire attention dans sa bouche pour récupérer la sauce avant de l’essuyer sur une serviette, s’affalant sur le canapé alors.




Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 21:16


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Mourir étouffé par de la pizza à cause d'une question c'était quand même une façon relativement merdique de mourir hein. Mais il faut reconnaitre que je ne m'attendais pas du tout à ce que Sacha me demande ce genre de choses. Je pensai qu'on allait passer à autre chose et que surtout je n'allais pas devoir trop me dévoiler...mais il faut croire que je suis un peu trop naïf sur les bords ! Je reprend donc doucement mon souffle, souriant à mon ami pour le rassurer, lui répétant une nouvelle fois que ça allait. J'avais un peu honte d'avoir eu ce genre de comportement devant lui, je n'aimai pas trop me donner en spectacle.

Je prend le temps de répondre au russe, tout en omettant certains détails et en noyant l'information importante au milieu d'autres informations histoire de faire passer ça l'air de rien. Cela n'empêche cependant pas mon ami de réagir et visiblement...ma réponse lui plait car je vois son sourire s'élargir et son expression se modifier complètement. Je dois reconnaitre que le voir aussi "enjoué" m'amène une nouvelle fois à m'interroger mais je ne peux m'empêcher de me dire que c'est moi qui extrapole. Il avait juste peut être peur de se sentir très différent de moi si je ne lui disais pas que je n'avais rien contre les hommes en matières de sentiments.

Je rougis un peu lorsqu'il me demande des précisions tout en se lançant des fleurs au passage. Je me vois mal lui dire que c'est lui qui m'a amené à me remettre en question.

"Je n'ai pas dis que je n'avais pas eu le temps...simplement que je n'ai pas eu l'opportunité d'essayer"

En soi c'était différent. Et puis, ce n'est pas comme si j'avais voulu fréquenter un mec à part lui...tout en sachant que je ne savais même pas ce que j'attendais de ce "nous" que j'avais plusieurs fois imaginé.
Je sursaute lorsque le pouce de Sacha se pose sur ma joue, enfin précisément au coin de mes lèvres. C'est assez court mais en toute honnêteté je trouve ça très intense. Je pense que je rougis une nouvelle fois, hochant la tête lorsque le russe se justifie mais je rougis encore plus lorsqu'il porte son doigt à sa bouche. Je déglutis bêtement sous ce geste que je trouve intime au possible. J'ai la bouche sèche tout d'un coup.

"Et...ce mec...tu as déjà essayé quelque chose avec lui ?" Je ne sais pas pourquoi je reviens vers le sujet mais...ça me semble important de creuser un peu plus tout ça. D'essayer de comprendre et de voir si je me faisais vraiment totalement des idées. "...tu penses qu'il aurait réagit comment si tu lui avais tout déballé...?...si tu avais essayé de...l'embrasser ?"

Etrangement j'avais l'impression d'insister pour rester sur un chemin glissant mais...tant pis, je n'arrivais clairement pas à passer à autre chose. Surtout pas quand j'étais au prise avec des doutes aussi intenses.
Code by Joy

Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 22:34


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Il avait plaisanté, pour alléger l’atmosphère, évidemment, mais Sacha ne vit que le visage assez gêné de son ami face à ses paroles. Il sourit doucement, il était toujours adorable son Cha. En soit, les réponses sont satisfaisantes, et le russe ne retient pas vraiment la joie et le soulagement que ça lui procure. Juste l’espoir de ne pas être rejeté s’il se lance un jour. Lui-même n’était pas tout à fait sûr de son orientation, il n’a jamais vraiment fait attention au reste. Peut être quelque baiser échangé, souvent lancé par une tout autre personne que lui, mais jamais du sérieux. Tout simplement parce qu’il était toujours bien mieux aux côtés de son double Cha, autant pour les conneries, pour les études que pour bavarder, se confier, sans mettre de barrière inutile.

Ses pensées continuent d’affluer alors qu’il remarque une imperfection sur le visage de son ami, qu’il vient nettoyer alors, se justifiant assez rapidement, avant de porter son pouce à ses propres lèvres, sans arrière pensées, du moins, pas dû à ce geste là. Sous ses doigts, il avait senti les lèvres de son interlocuteur et il aurait voulu y poser autre chose que son doigt, rougissant à cette idée, même si c’était peut-être mal de penser ainsi face à l'intéressé.

Affalé sur le canapé, il hausse un sourcil à la question de Mi Cha, secouant la tête rapidement alors en se mordant la lèvre inférieur, un peu gêné, haussant les épaules il soupire.

“- Non… à part le regarder et profiter des moments avec lui, il n’y a jamais eu plus que ça.”

Il regrette sa lâcheté, qui ne le quitte toujours pas, cette peur de tout perdre c’était dévoilé, alors que ne rien dire le fait marcher sur place, le laissant avec c’est si et c’est il ne faut pas, et la question d’après le déconcerte. Il regarde son ami et s’imagine l’embrasser, ses lèvres contres les siennes, et il rougit, emprisonne une nouvelle fois sa lippe entre ses incisives et détourne le regard.

“- J’en sais rien… C’était bien le problème.”

Il passe sa main dans ses cheveux et soupire doucement en buvant une gorgée de sa bière dont il ne sent presque plus le goût à force d’en boire.

“- Je voulais juste pas que tout se brise… Que tout s’arrête, que t… Qu’il me regarde mal.”

Il a la langue qui a fourché alors, il continue pour noyer le poisson, espérant que son accent et son ébriété aient caché le son qu’il ne fallait pas prononcer.

“- Parce que si ça marche pas, ça aurait tout changé, et pas dans le sens que je voulais, je voulais pas qu’il s’éloigne… Mais bon finalement c’est moi qui ai disparu… l’ironie du sort.”

Il rit doucement, pose la bouteille à moitié vide, tirant un peu sur son col quelques secondes. C’est qu’entre l’alcool, les pizzas et le sujet de conversation qui lui font avoir des idées pas très saines, la chaleur ne fait que grimper. Il sourit tout de même.

“- Enfin bon, il aurait très bien pu bien réagir et partager mes ressenties… Mais si on aimait jouer, qu’importe le résultat de nos conneries, je ne suis pas sûr d'avoir voulu risquer mon amitié avec lui…"

Sacha soupire alors et hausse les épaules.

"- De toute façon, même si mes sentiments n'ont pas bougé d'un yota, lui à eu le temps de passer à autre chose, donc je vois pas vraiment ce que ça changerait maintenant."  

Il rit doucement, parce qu'il veut garder l'ambiance légère, et il pose sa tête sur le dossier du canapé, observant alors le plafond quelques minutes, juste pour souffler un peu.

Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 EmptyJeu 28 Juil - 10:59


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Je voulais savoir. Maintenant j'avais vraiment envie de savoir de qui parlait Sacha. Je voulais savoir si c'était moi qu'il évoquait. Et en même temps, ça me faisait un peu flipper...si jamais ce n'était pas de moi dont il parlait je serais totalement dépité. Parce que ça voulait dire qu'il avait eu une relation plus importante que la notre à l'époque...et en toute honnêteté ça me rendrait triste.

Je l'écoute parler avec attention, n'en ratant pas une miette ni de ses dires ni de ses expressions. Je le vois presque timide et encore une fois je ne sais pas si c'est l'alcool qui parle mais je le trouve terriblement mignon. Je relève un peu plus les yeux lorsqu'il semble buter sur un mot en particulier et mon coeur s'accélère un peu à l'idée qu'il ait pu "tu" au lieu de "il"...mais une nouvelle fois j'essaye de ne pas m'enflammer, j'ai peur de me faire vraiment des films et que mon esprit s'amuse à entendre des choses qui n'étaient pas vraiment énoncés ainsi par le russe.

Pourtant, il m'est impossible de calmer le rythme de mon palpitant parce que ce que Sacha raconte c'est exactement tout ce que j'ai pu ressentir. La peur de mal faire. La peur de le perdre, d'être mal perçu par lui. La peur de briser notre amitié. Autant de similitudes ça ne pouvait pas être anodin quand même !
Je ne peux m'empêcher de me rapprocher un peu de lui, d'ailleurs je le notifie à peine sur le moment mais mon corps c'est bien décalé, ça c'est certain. Je laisse le silence s'installer entre nous sur le ricanement de mon ami qui regarde le plafond.

Moi je le regarde lui. Comme je l'avais souvent fais. Comme je le faisais de nouveau beaucoup depuis que je l'avais retrouvé dans ma vie. Lors de ses séances j'avais bien du mal à ne pas le couver du regard et ce, même si j'essayais un maximum d'être professionnel.

"Cha" Que je m'entend l'appeler.

Je ne sais pas trop, je ne comprend pas tout sûrement, mais lorsqu'il me regarde, je franchis les derniers centimètres entre nous et je pose mes lèvres sur les siennes. Ce n'est rien, à peine une caresse furtive. Un baiser volé. Et je me suis reculé presque aussitôt. Mais...aussi rapide cela fut la vérité est bien là : je l'ai embrassé.

"Je...je suis désolé !" Que je bafouille en rougissant comme un gosse pris en faute.

J'ai le coeur qui tambourine à mort et je ne sais pas du tout quoi faire. J'ai envie de me justifier, de blaguer, de dire un truc qui pourrait expliquer mon geste mais rien ne vient et je suis comme un poisson hors de l'eau : j'ouvre la bouche mais rien ne sort. Je ne veux pas que Sacha croit des choses fausses. Comme que je "m'amusai" du fait qu'il soit attiré par les garçons -ou tout du moins un- !

"Je...j'ai trop bu...je suis désolé...je...désolé"

Est ce que ça se voit que je panique ? Parce que je panique ! Qu'est ce qui m'a pris bordel de merde ! C'est mon ami d'enfance ! Et je ne suis même pas totalement officiellement séparé ! Et j'aurai juste jamais dû faire ça ! Peu importait ce que je pouvais éprouver à son encontre, je n'aurai jamais dû me permettre. J'avais envie de lui dire d'oublier ce qui venait de se passer mais je savais que c'était trop tard.

"J'ai cru que...je sais pas...c'est stupide. Oublie ok ? Je suis désolé, c'était totalement con et déplacé de ma part"

J'essaye de me reprendre mais je ne peux m'empêcher de me dire que j'ai peut être tout foutu en l'air, que j'ai compris de travers et que je me suis emballé comme un crétin incapable de se contrôler. Je suis totalement cramoisi et mortifié mais je n'ose même pas bouger d'un iota.
Code by Joy

Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 EmptyJeu 28 Juil - 12:57


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha, il aurait sans doute dû couper court à la conversation, mais il avait toujours tout raconté à son ami… Hormis les sentiments bizarres qu’il ressentait en sa présence. Alors, il n’avait pas l’habitude de ne pas répondre à son ami, puis l’alcool aidant, il explique les ressenties, sans dévoiler l'identité du garçon en question, enfin presque. Il avait fait un petit lapsus qu’il espérait s’être perdu dans les accents soviétiques qui ne l'avaient jamais quitté malgré les années en corée. Il continue, pour noyer le poisson, parce qu’aujourd’hui encore, il n’a pas envie de tout détruire pour des actes irréfléchis aux conséquences trop importantes. Finalement, il s’affale sur le canapé, sans objectif de s’éloigner de Mi Cha, plus parce qu’il a chaud, qu’il a trop mangé et trop bu, qu’il a besoin d’air frais.

Le plafond semble assez intéressant quelques minutes, alors qu’il se laisse aller à penser à ce qui aurait pu se passer, s’il avait agit à l’époque, si la réponse avait été positive. Si ça avait été le cas, peut-être que tout aurait été différent. Et peut-être qu'il ne serait pas en train de rager sur le couple de son ami. Parce qu’il avait beau faire l’ami conciliant, il était quand même jaloux de cette relation qu’il aurait voulu avec le coréen. Puis, à nouveau ce surnom qui l’interpelle, et il relève la tête alors, pour savoir ce que le garçon voulait demander, mais il est surpris. C’est rapide, mais il sent ses lèvres contre les siennes, et il se fige sur le moment, ne sachant comment réagir, trop rapide pour y participer. Ses doigts viennent toucher l’endroit du baiser volé, se demandant s’il n’avait pas juste halluciné, écoutant à peine les excuses de son ami, ne faisant pas attention à la panique visible de celui-ci. Il était pourtant sûr que Mi Cha ne dévinerait pas que c’était lui, cet ami si important dont l’amitié était si important que la peur l’avait empêché de se dévoiler. Parfois, l’amitié est un frein dans ce genre de situation. Il est sonné, mais pas dégouté, bien au contraire, mais le doute s’installe, sur les sentiments partagés, et que peut être, à l’époque, il aurait pu essayé.

“- Je…”

Enfin, il lève les yeux vers son ami cramoisie, et il rougit à son tour, réalisant qu’il l’avait vraiment embrassé et que c’était trop court. Il se frotte la nuque et détourne le regard.

“- Les jeux des devinettes, j’aurais dû éviter, t’es plutôt doué.”

Il rit doucement, tentant de redonner une bonne ambiance. Les minutes défilent alors qu’il pèse encore le pour et le contre, avant de jurer en russe, se tournant, il finit par venir poser ses lèvres sur celles de Mi Cha, bien moins chastement, posant sa main sur la nuque du coréen, et le contact dur. 1, 2, 3 seconde, et sa défilent encore, avant que les excuses de Mi Cha fasse tilt dans sa tête et que peut être, c’était vraiment l’alcool qui avait poussé son ami à ce geste imprévu, et non des sentiments partagés. Il recule alors, retire sa main, et détourne le regard, rouge comme une tomate, se cachant comme il peut derrière sa frange.

“- Je…”

Il serre le bas de son haut entre ses doigts, plus si sûr de ses faits et gestes.

“- Je devrais y aller.”

profitant de la confusion certaine de son ami, il fuit, comme un lâche, ne voulant pas entendre que c’était n’importe quoi. C’était idiot, c’était bien Mi Cha qui avait lancé les hostilité, mais il avait peur que ça soit juste “l’alcool”. Il récupère ses béquilles alors précipitamment.

“- Il se fait tard, je… suis désolé.”

Il n’ose plus regarder son ami, alors qu’il se dirige vers la sortie, avec un peu de difficulté, l’alcool n'aide pas à avancer droit, et sort de l’appartement, fermant la porte il s’appuie contre le mur et se mord la lèvre. Il avait aimé embrasser son ami, mais il avait tellement peur de la suite aussi.

Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Contenu sponsorisé
"In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa
Sauter vers: