1234
cicatrices de l'âme ft xieren

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Partagez

 cicatrices de l'âme ft xieren


Kim Jihae
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_inline_ptax2v3vTZ1u1gaf1_540
AVATAR : bae jinyoung
POINTS : 208
MESSAGES : 90
NOUS A REJOINT LE : 18/10/2021
AGE : 22
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptyVen 17 Juin - 0:22


i'm screaming
can you hear it?

。。。


la poitrine est comprimée sous la douleur qu'il ressent. jihae a du mal à respirer à travers ses larmes amères. les sanglots secouent son corps frêle et il se plie parfois sous la douleur que cela lui occasionne, puisque ça fait se comprimer son ventre. sa main tremblante tient ses côtes douloureuses comme si ça pouvait l'empêcher d'avoir mal. c'est de peine qu'il avait sorti son téléphone pour écrire à xieren. dans cette situation, il ne voyait personne d'autre qu'il pouvait contacter. il n'a déjà pas beaucoup d'amis et il était hors de question de déranger sungyeol dans son bonheur nouveau. pas alors qu'il avait souffert pendant plus d'une année sans la présence de nohyun à ses côtés. il ne voulait pas mettre un voile sur tout ça avec ses problèmes. il ne veut pas qu'on pense qu'il est égoïste et qu'il ne se soucie pas des autres. alors il a tendance à tout garder pour lui et ne pas faire d'histoires. sauf qu'en cet instant, il a besoin d'être soutenu.

alors il titube en tentant de se rappeler où ils ont mangé des ramens la dernière fois qu'ils se sont vus. là où le cadet avait passé un moment merveilleux en compagnie du chinois. il s'était senti revivre et enfin, il avait pu être lui-même. cela n'avait duré que quelques heures, mais c'était libérateur. une nouvelle vibration dans la poche de son sweat et il s'arrête pour en sortir l'objet pour y lire les mots de xieren. ce qui le force à reprendre en partie ses esprits et observer les alentours. il se rend compte qu'il n'est plus très loin et que seulement une poignée de minutes le séparent de son ami. alors il répond et reprend sa route en tentant de calmer ses sanglots. jihae ne veut pas trop l'alerter, même s'il lui a déjà dit qu'il n'allait pas vraiment bien. revoir skylar avait chamboulé quelque chose en lui sans qu'il ne sache mettre le doigt dessus.

le plus âgé allait immanquablement remarquer non seulement ses larmes, mais aussi la nouvelle ecchymose entourant son oeil, remplaçant celle de la dernière fois. comme si quelqu'un avait rafraîchit sa page internet et que rien n'avait changé alors que plusieurs jours voir semaines étaient passées. il avance presque timidement jusqu'à atterrir devant ce qui lui semble être la porte de l'appartement du chinois. une hésitation avant de laisser ses jointures frapper contre le battant. et lorsque la porte s'ouvre enfin, le gamin sursaute et garde la tête basse. "ah... salut..." lâche-t-il dans un souffle et dans ce qui semble être le voisin d'un rire bien amer avant que les sanglots ne viennent à nouveau le secouer. pourtant, il reste là, immobile devant xieren, à pleurer chaudement sans savoir réclamer ce dont il a besoin: une étreinte.

(c) SIAL ; icons vocivus
Jiang Xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 429
MESSAGES : 290
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 25
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptySam 25 Juin - 2:02


i'm screaming
can you hear it?

。。。


— il n'y avait rien comme la fraîcheur du soir pour collecter ses pensées, faire le tour du quartier et prendre quelques clichés. c'était une journée tranquille qui s'était déroulé pour toi, rien de bien fou, tu avais passé la soirée d'hier à l'extérieur, t'étais revenu, dormi puis tu t'étais réveillé y'a deux heures, sans plan de ce que tu allais faire. pas l'envie de déranger personne que pour quelques heures, alors t'étais sorti, à errer dans les rues sans but précis. t'étais à quelques minutes de ton appartement, sur le point d'y retourner quand t'avais reçu le premier message de jihae. sans même avoir connaissance de la situation, tu n'avais pas hésité à lui répondre que t'étais chez toi. t'étais sur le point d'arriver, puis tu ressentais une certaine urgence dans ses messages, quelque chose te disait que ça n'allait pas et tu avais eu la confirmation après quelques échanges. inquiétude qui commençait à se faire voir sur les traits de ton visage quand il se disait inutile, entièrement lorsqu'il disait ne pas bien aller. tu ne connaissais clairement pas la situation complète avec l'ex de jihae, mais tu en connaissais assez pour savoir que ça c'était mal terminé. tu te souvenais de son changement quand ça s'était terminé, mais jamais que tu ne lui avais posé de questions. tu t'étais dit qu'il t'en parlerait si jamais il en avait l'envie, mais maintenant, tu t'en voulais un peu de ne pas avoir pressé un peu d'en parler, parce que ça l'affectait clairement encore. à savoir ce qu'il lui avait fait, soucieux qu'il lui aie fait du mal. mais il te répondait que non, message que tu voyais en poussant la porte de ton appartement. t'étais complètement sérieux, dans tes réponses. tu n'hésiterais pas à le retrouver s'il l'aurait touché. t'en avais rien à faire. frustration de voir qu'il était blessé, qu'il allait mal, parce qu'il n'y avait pas grand chose que tu pouvais faire pour changer ça.

il restait qu'à attendre, désormais. attendre au bord de ta petite fenêtre, une clope roulée allumée, à te demander s'il allait arriver dans le état qu'il était lorsque vous aviez mangé les ramens. ça te contrariait de le voir être autant en mal sans arriver à faire quelque chose pour l'en empêcher. en toute honnêteté, tu ne voulais plus le voir en larmes ou préoccupé par des troubles dont il ne te parlait pas. une part de toi voulait tenter d'en savoir plus, mais t'étais effrayé de le voir s'éloigner si tu poussais trop. que faire, xieren, que faire. pour le moment, rien, parce qu'un faible cognement se faisait entendre contre la porte. léger soupir qui s'échappait de tes lèvres et tu te levais pour aller répondre. émoi qui te prenait en tournant la poignée, car il t'a fallu qu'un coup d'oeil vers jihae pour comprendre, xieren, que ça allait encore moins que tu le croyais. tu ne voyais pas immédiatement l'ecchymose qui ornait son visage avec sa tête baissée, mais le son de sa voix disait tout, tout comme sa réaction initiale. hey... que tu soufflais à ton tour, figé dans l'encadrement de ta porte avant que tu ne franchisses l'espace vous séparant pour l'entourer de tes bras. jihae.. frustration et inquiétude mêlé qui se dissipait pour ne porter attention qu'à celui qui se trouvait devant toi, ça allait attendre à plus tard les questions. allez, viens, on rentre paroles murmurées après quelques secondes dans le silence, entrecoupés des pleurs du blond. tu l'avais entraîné à l'intérieur de ton appartement à l'apparence assez terne. il n'y avait que trois pièces : la cuisine / salle à manger, la chambre qui faisait aussi d'office de salon ainsi que la salle de bain. un tout petit espace assez lamentable, dénué de personnalité. ça en disait long sur toi, qui passait son temps à l'extérieur, xie. de faute à avoir un choix, tu l'avais tiré jusqu'à la pièce du fond, la chambre et salon combiné. t'étais sur le point de lui demander si ça allait, mais... voilà, c'était un peu inutile. tu veux quelque chose à boire ? tu lui demandais à la place, avant de relever la tête, voyant finalement l'ecchymose qu'il avait. pétrifié sur le coup, à te demander s'il n'avait pas menti pour ne pas t'alarmer. hey, jihae.. c'est pas lui qui t'a fait ça, si ? parce que... si c'était le cas... voilà. quelqu'un allait avoir un problème. peu importe, en fait, la personne qui lui avait fait ça. tu ne voulais plus le voir blessé ainsi, t'en faisais la promesse, même si tu n'avais aucune idée de la façon que tu allais l'exaucer.
(c) SIAL ; icons vocivus


9.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Sauter vers: