1234
cicatrices de l'âme ft xieren

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% ...
Voir le deal

 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Partagez

 cicatrices de l'âme ft xieren


Kim Jihae
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_inline_ptax2v3vTZ1u1gaf1_540
AVATAR : bae jinyoung
POINTS : 320
MESSAGES : 121
NOUS A REJOINT LE : 18/10/2021
AGE : 22
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptyVen 17 Juin - 0:22


i'm screaming
can you hear it?

。。。


la poitrine est comprimée sous la douleur qu'il ressent. jihae a du mal à respirer à travers ses larmes amères. les sanglots secouent son corps frêle et il se plie parfois sous la douleur que cela lui occasionne, puisque ça fait se comprimer son ventre. sa main tremblante tient ses côtes douloureuses comme si ça pouvait l'empêcher d'avoir mal. c'est de peine qu'il avait sorti son téléphone pour écrire à xieren. dans cette situation, il ne voyait personne d'autre qu'il pouvait contacter. il n'a déjà pas beaucoup d'amis et il était hors de question de déranger sungyeol dans son bonheur nouveau. pas alors qu'il avait souffert pendant plus d'une année sans la présence de nohyun à ses côtés. il ne voulait pas mettre un voile sur tout ça avec ses problèmes. il ne veut pas qu'on pense qu'il est égoïste et qu'il ne se soucie pas des autres. alors il a tendance à tout garder pour lui et ne pas faire d'histoires. sauf qu'en cet instant, il a besoin d'être soutenu.

alors il titube en tentant de se rappeler où ils ont mangé des ramens la dernière fois qu'ils se sont vus. là où le cadet avait passé un moment merveilleux en compagnie du chinois. il s'était senti revivre et enfin, il avait pu être lui-même. cela n'avait duré que quelques heures, mais c'était libérateur. une nouvelle vibration dans la poche de son sweat et il s'arrête pour en sortir l'objet pour y lire les mots de xieren. ce qui le force à reprendre en partie ses esprits et observer les alentours. il se rend compte qu'il n'est plus très loin et que seulement une poignée de minutes le séparent de son ami. alors il répond et reprend sa route en tentant de calmer ses sanglots. jihae ne veut pas trop l'alerter, même s'il lui a déjà dit qu'il n'allait pas vraiment bien. revoir skylar avait chamboulé quelque chose en lui sans qu'il ne sache mettre le doigt dessus.

le plus âgé allait immanquablement remarquer non seulement ses larmes, mais aussi la nouvelle ecchymose entourant son oeil, remplaçant celle de la dernière fois. comme si quelqu'un avait rafraîchit sa page internet et que rien n'avait changé alors que plusieurs jours voir semaines étaient passées. il avance presque timidement jusqu'à atterrir devant ce qui lui semble être la porte de l'appartement du chinois. une hésitation avant de laisser ses jointures frapper contre le battant. et lorsque la porte s'ouvre enfin, le gamin sursaute et garde la tête basse. "ah... salut..." lâche-t-il dans un souffle et dans ce qui semble être le voisin d'un rire bien amer avant que les sanglots ne viennent à nouveau le secouer. pourtant, il reste là, immobile devant xieren, à pleurer chaudement sans savoir réclamer ce dont il a besoin: une étreinte.

(c) SIAL ; icons vocivus
Jiang Xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 488
MESSAGES : 433
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 25
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptySam 25 Juin - 2:02


i'm screaming
can you hear it?

。。。


— il n'y avait rien comme la fraîcheur du soir pour collecter ses pensées, faire le tour du quartier et prendre quelques clichés. c'était une journée tranquille qui s'était déroulé pour toi, rien de bien fou, tu avais passé la soirée d'hier à l'extérieur, t'étais revenu, dormi puis tu t'étais réveillé y'a deux heures, sans plan de ce que tu allais faire. pas l'envie de déranger personne que pour quelques heures, alors t'étais sorti, à errer dans les rues sans but précis. t'étais à quelques minutes de ton appartement, sur le point d'y retourner quand t'avais reçu le premier message de jihae. sans même avoir connaissance de la situation, tu n'avais pas hésité à lui répondre que t'étais chez toi. t'étais sur le point d'arriver, puis tu ressentais une certaine urgence dans ses messages, quelque chose te disait que ça n'allait pas et tu avais eu la confirmation après quelques échanges. inquiétude qui commençait à se faire voir sur les traits de ton visage quand il se disait inutile, entièrement lorsqu'il disait ne pas bien aller. tu ne connaissais clairement pas la situation complète avec l'ex de jihae, mais tu en connaissais assez pour savoir que ça c'était mal terminé. tu te souvenais de son changement quand ça s'était terminé, mais jamais que tu ne lui avais posé de questions. tu t'étais dit qu'il t'en parlerait si jamais il en avait l'envie, mais maintenant, tu t'en voulais un peu de ne pas avoir pressé un peu d'en parler, parce que ça l'affectait clairement encore. à savoir ce qu'il lui avait fait, soucieux qu'il lui aie fait du mal. mais il te répondait que non, message que tu voyais en poussant la porte de ton appartement. t'étais complètement sérieux, dans tes réponses. tu n'hésiterais pas à le retrouver s'il l'aurait touché. t'en avais rien à faire. frustration de voir qu'il était blessé, qu'il allait mal, parce qu'il n'y avait pas grand chose que tu pouvais faire pour changer ça.

il restait qu'à attendre, désormais. attendre au bord de ta petite fenêtre, une clope roulée allumée, à te demander s'il allait arriver dans le état qu'il était lorsque vous aviez mangé les ramens. ça te contrariait de le voir être autant en mal sans arriver à faire quelque chose pour l'en empêcher. en toute honnêteté, tu ne voulais plus le voir en larmes ou préoccupé par des troubles dont il ne te parlait pas. une part de toi voulait tenter d'en savoir plus, mais t'étais effrayé de le voir s'éloigner si tu poussais trop. que faire, xieren, que faire. pour le moment, rien, parce qu'un faible cognement se faisait entendre contre la porte. léger soupir qui s'échappait de tes lèvres et tu te levais pour aller répondre. émoi qui te prenait en tournant la poignée, car il t'a fallu qu'un coup d'oeil vers jihae pour comprendre, xieren, que ça allait encore moins que tu le croyais. tu ne voyais pas immédiatement l'ecchymose qui ornait son visage avec sa tête baissée, mais le son de sa voix disait tout, tout comme sa réaction initiale. hey... que tu soufflais à ton tour, figé dans l'encadrement de ta porte avant que tu ne franchisses l'espace vous séparant pour l'entourer de tes bras. jihae.. frustration et inquiétude mêlé qui se dissipait pour ne porter attention qu'à celui qui se trouvait devant toi, ça allait attendre à plus tard les questions. allez, viens, on rentre paroles murmurées après quelques secondes dans le silence, entrecoupés des pleurs du blond. tu l'avais entraîné à l'intérieur de ton appartement à l'apparence assez terne. il n'y avait que trois pièces : la cuisine / salle à manger, la chambre qui faisait aussi d'office de salon ainsi que la salle de bain. un tout petit espace assez lamentable, dénué de personnalité. ça en disait long sur toi, qui passait son temps à l'extérieur, xie. de faute à avoir un choix, tu l'avais tiré jusqu'à la pièce du fond, la chambre et salon combiné. t'étais sur le point de lui demander si ça allait, mais... voilà, c'était un peu inutile. tu veux quelque chose à boire ? tu lui demandais à la place, avant de relever la tête, voyant finalement l'ecchymose qu'il avait. pétrifié sur le coup, à te demander s'il n'avait pas menti pour ne pas t'alarmer. hey, jihae.. c'est pas lui qui t'a fait ça, si ? parce que... si c'était le cas... voilà. quelqu'un allait avoir un problème. peu importe, en fait, la personne qui lui avait fait ça. tu ne voulais plus le voir blessé ainsi, t'en faisais la promesse, même si tu n'avais aucune idée de la façon que tu allais l'exaucer.
(c) SIAL ; icons vocivus


9.
Kim Jihae
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_inline_ptax2v3vTZ1u1gaf1_540
AVATAR : bae jinyoung
POINTS : 320
MESSAGES : 121
NOUS A REJOINT LE : 18/10/2021
AGE : 22
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptyMar 9 Aoû - 3:41


i'm screaming
can you hear it?

。。。


il se sentait misérable à un tel point, à pleurer ainsi devant son ami. sans pouvoir s'arrêter même une seule seconde. il a eu des hauts et des bas dans sa vie, jihae, mais cette fois tout lui semblait bien pire que ce qu'il avait déjà connu. son père y allait plus fort que d'habitude, le laissant couvert d'ecchymoses toutes plus laides les unes que les autres. et toute cette situation avec skylar. il pensait sincèrement en avoir fini avec lui. il pensait que le revoir ne ferait plus mal; pas après 3 ans, maintenant. sauf qu'il s'était amèrement trompé. et tout ça l'avait frappé avec une force qu'il avait clairement sous-estimé. c'est pour ça qu'il était là, devant xieren, en cet instant. parce qu'il a besoin de quelqu'un. il a besoin qu'on le réconforte et qu'on prenne soin de lui, pour une fois. il veut se sentir important pour quelqu'un. il ne veut plus se sentir comme la pire des merdes.

tremblant doucement sous les sanglots qui l'assaillent, il ne bouge pas. parce qu'il n'en a pas la force et il ne sait pas comment demander l'affection dont il a besoin. tout ce qu'il a toujours reçu, ce sont des coups. c'est pour ça qu'il se crispe lorsque le chinois avance vers lui pour l'étreindre brièvement. réaction normale pour quelqu'un qui ne passe pas une journée sans se faire battre et rabaisser par un père qu'il ne considère même plus comme tel. mais sans cette maison, où peut-il bien aller? nulle part. il n'a nulle part et l'idée de déranger l'angoisse toujours autant. il voudrait s'accrocher à lui avec tout le désespoir qu'il ressent. il voudrait lui demander de ne pas le lâcher, mais il n'y arrive pas. il n'a pas le temps et le courage lui manque. il hoche faiblement la tête aux dires de son ami et se laisse entraîner vers une pièce qu'il distingue à peine derrière l'humidité de ses prunelles.

il se fiche un peu du décor ou de ce que l'endroit peu avoir l'air, tout ce qu'il veut, c'est retrouver une place au creux des bras de xieren et y pleurer jusqu'à ne plus pouvoir verser de larmes. honnêtement, jihae est à son plus bas, en ce moment. il secoue la tête à la question. de toute façon, il n'arriverait pas à ingérer le liquide tellement il est secoué par ses pleurs. bien qu'il tente de se calmer autant que possible, sans réel succès. puis lorsque l'aîné souligne son oeil cerclé de bleu et de violet par une question totalement légitime, le coréen baisse la tête et couvre celui-ci de sa main. il a honte, tellement honte. peut-il être présentable, au moins une fois? il se sent mal d'inquiéter son ami pour quelque chose qui n'a aucunement rapport avec ce qui a chamboulé ses émotions. encore incapable de prononcer une parole, il secoue donc la tête de nouveau. non. non, ce n'est pas lui qui a fait ça. c'est l'oeuvre de mon père. mais ça, il n'est pas encore prêt à lui dire.

sa deuxième main vient rejoindre sa comparse devant son visage, alors que les larmes se multiplient. le gamin s'accroupit soudainement, parce que la douleur l'empêche de rester debout. la douleur émotionnelle. elle surpasse de loin l'élancement qui l'attaque au niveau des côtes. il n'est plus qu'une petite boule de désespoir douloureux et peiné. il n'arrive pas à expliquer quoi que ce soit à son ami, pour l'instant. il s'est retenu trop longtemps, pour ne pas que les gens se retournent sur son passage. il déteste attirer l'attention de cette façon. pour les mauvaises raisons. et puis que penserait-on de lui? qu'il est faible. et jihae serait d'accord avec eux, alors qu'il cache une force exceptionnelle. celle-là qui l'a fait se rendre jusqu'à ce moment précisément. il ne s'en rend tout simplement pas compte. pourtant, il aimerait vraiment qu'on lui donne un peu de force, juste pour l'aider et le rassurer.

(c) SIAL ; icons vocivus
Jiang Xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 488
MESSAGES : 433
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 25
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptyVen 12 Aoû - 14:02


i'm screaming
can you hear it?

。。。


— ce n'était un secret pour personne dans ton entourage que tu mettais les autres avant toi, peu importe l'état dans lequel tu te trouvais. tu étais le genre de personne qui laissait tout tomber si jamais on avait besoin de toi, parce que tu ne supportais pas de voir ceux qui t'était proche être malheureux. pas lorsque tu savais exactement ce qu'était ce sentiment. quand c'était toi, c'était okay. tu étais habitué et à force, tu avais même développé un détachement de tout. mais quand c'était les autres, ça ne l'était pas. l'hypocrisie à son comble de ta part, à te laisser tremper dans la mélancolie, mais c'était quelque chose que tu traînais avec toi depuis si longtemps que tu avais peur d'être une personne complètement différente si ça changeait. tu ne te voyais pas être... autrement. et tu ne cherchais pas à étaler ta vie à personne, c'était simplement ce que tu étais, xieren. à la place, tu t'assurais que personne ne soit seul en cas de problème. lorsqu'il en venait à jihae, tout était amplifié. tu ne le réalisais pas du tout, mais t'étais encore plus inquiet lorsqu'il t'arrivait aussi bouleversé, parce que c'était lui.

ce n'était pas la première fois que tu le voyais ainsi, mais ta réaction restait la même, ton coeur sombrait et tu paniquais, à te précipiter à essayer trouver une façon de l'aider. même là, faire ce que tu faisais de mieux, c'était pas assez, c'était jamais assez à tes yeux. tu avais l'impression de tout oublier et de ne plus avoir de compétences, d'être inutile. c'était le problème, xieren. tu avais toujours cette frayeur de perdre ce lien, cette amitié que vous aviez en essayant d'en savoir trop, de trop pousser pour essayer d'aider, à un tel point que tu ne demandais rien, que tu attendais qu'on t'en parle. avec les autres, tu n'avais pas cette inquiétude qui te prenait à l'idée qu'on arrête de te parler. alors, t'étais jamais certain si tu en faisais assez, parce que t'agissais si différemment avec lui qu'avec les autres. gamin qui voyait quelqu'un d'une fragilité fracassante, angoissé à l'idée de le perdre et tu ne le réalisais même pas. tu voulais le couvrir de tes bras et ne pas le lâcher à la seconde où tu avais posé les yeux sur lui, mais tu l'avais plutôt entraîné à l'intérieur en pensant à tes voisins chiants qui n'hésiteraient pas à sortir avec des lasers remplaçant leurs yeux.

une question idiote remplacée par une autre tout aussi conne, on aurait pu penser que tu avais complètement oublié tout bon sens. maladresse qui ressortait et qui se faisait voir, à sa réponse négative tu pointais l'attention sur son oeil, ton sang se glaçant à l'idée que ça puisse être la raison de sa venue, malgré les messages textes qui disaient autrement. il t'indiquait que non, mais il n'y avait rien de soulageant dans cette réponse. si ce n'était pas lui, qui était-ce ? comme toujours, les questions allaient attendre, si tu osais les poser. fallait bien le faire un de ces jours, mais à cet instant présent, tu savais que parler ou questionner n'allait aider personne. tu n'avais pas les mots pour le rassurer, pour lui faire comprendre que tout allait bien aller, parce que... tu ne voulais pas mentir, xie. et t'en savais rien de la situation. mais lorsque tu l'avais vu se couvrir les yeux avant de s'accroupir, ton premier instinct était de le suivre, au sol. tes iris se posaient sur lui, préoccupé par le malheur qu'il émanait et le coeur qui se brisait à le voir ainsi, replier contre lui-même. et parce que c'était tout ce que tu savais faire, à l'instant présent, tu l'avais enveloppé de tes bras, xieren. tu détestais être impuissant et de ne pas être plus utile. du moins, tu le voyais de cette façon. tu n'avais aucune idée que c'était ce dont il avait besoin, juste... de ça. de quelqu'un. d'une personne qui l'entoure de ses bras et qui ne le lâche pas. tu t'inquiétais toujours pour tout, voilà tout. je suis là, que tu murmurais finalement, le serrant contre toi. si tu pourrais lui enlever toutes les peines qui l'affligeait, tu l'aurais fait il y a fort longtemps, xie. parce que le voir dans cet état... tu n'y arrivais pas, tu détestais le sentiment qui te prenait.
(c) SIAL ; icons vocivus


9.
Kim Jihae
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_inline_ptax2v3vTZ1u1gaf1_540
AVATAR : bae jinyoung
POINTS : 320
MESSAGES : 121
NOUS A REJOINT LE : 18/10/2021
AGE : 22
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptyMar 16 Aoû - 0:28


i'm screaming
can you hear it?

。。。



/!\mention de suicide/!\
incapable de reprendre son calme, jihae est attaqué par ses propres sanglots. il y a bien longtemps qu'il n'a pas autant pleuré, retenant tout à l'intérieur. sa rencontre avec skylar n'avait fait que tout faire exploser. il avait été la goutte de trop qui a fait succomber le jeune homme face à son chagrin, sa douleur et sa terreur. et soudainement, il se demande si jiwoo, son grand frère, s'était senti aussi misérable lorsqu'il a pris la décision de s'enlever la vie. penser à lui le rend encore plus fragile. il l'aimait à un tel point et il s'en veut toujours pour n'avoir pas su se rendre compte du mal-être qui l'habitait avant qu'il ne commette l'irréparable. pourtant, le cadet ne sait pas non plus extérioriser ses besoins. néanmoins, il s'était tourné vers quelqu'un. et c'est peut-être la différence avec son défunt frère; il n'avait peut-être personne sur qui compter et ça l'a poussé à prendre une décision regrettable.

cette fois encore, le gamin se crispe lorsqu'il sent des bras l'entourer, mais il se détend bien rapidement sous l'effet bienfaiteur de l'étreinte. qui le fait s'effondrer contre xieren encore plus. les mains quittent son visage dans l'infime chute et les doigts s'accrochent timidement à son ami. il est complètement ravagé et de l'entendre lui dire qu'il est là; le sentir lui caresser les cheveux, ça vient le réchauffer de l'intérieur. c'est tout ce dont il a besoin, en vérité. il ne veut rien de plus que de se sentir important. que son chagrin et sa douleur soient pris au sérieux. il ne sait pas combien de temps s'écoule avant qu'il ne réussisse finalement à se calmer, parce que son corps n'a plus de larmes à faire couler. sa tête lui fait mal d'avoir trop pleuré.

il reste là encore quelques instants, à profiter des bras chaleureux du chinois, parce que maintenant, son palpitant s'affole. il aime être étreint de la sorte, encore plus puisqu'il s'agit de xieren. l'esprit en compote et la bouche finalement pâteuse, jihae se redresse légèrement, à contrecœur, parce qu'il ne veut pas quitter la chaleur que lui offre son ami. il essuie ses yeux machinalement, si bien qu'il geint de douleur à cause de son oeil violacé. les yeux gonflés et rougis, le regard se fait bas. "est-ce que... eum...j-je pourrais avoir de l'eau.. s'il-te-plaît?..." sans même lever ses prunelles vers lui, trop honteux. il renifle et se contente d'observer ses doigts qui se triturent entre eux. il reste assis au sol, ne possédant pas la force nécessaire pour se relever pour le moment. sangloter l'a épuisé, lui qui était déjà faible parce qu'il a très peu mangé ces derniers jours.

(c) SIAL ; icons vocivus
Jiang Xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 488
MESSAGES : 433
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 25
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptyDim 11 Sep - 18:16


i'm screaming
can you hear it?

。。。


— jamais que tu n'aurais cru qu'il te serait arrivé dans un état aussi déplorable, xie. c'était possible que tu n'avais pas compris l'ampleur de ce qui se passait dans la vie de jihae. après tout, même après des années et des années à vous connaître, ça ne faisait que quelques mois que vous vous étiez rapprochés. tu ne l'avais jamais vu ainsi, jamais aussi agité, jamais aussi brisé. l'inquiétude te prenait, mais d'une façon, t'étais soulagé qu'il se soit senti assez en confiance pour venir à toi. tu doutais toujours d'une manière ou d'une autre si t'étais assez bien, si tu en faisais assez ou pas, si tu aidais réellement. tu ne faisais que ce que tu étais capable de faire à ce moment même, c'est-à-dire de laisser tout tomber pour le couvrir, lui faire savoir que t'étais là. à même le sol, tu le suivais à ton tour, ta main parcourant sa chevelure, comme si elle connaissait que trop bien le chemin. tu ne faisais fi aux minutes qui défilait, alors qu'il sanglotait dans tes bras, xieren. ton coeur se serrait à l'idée qu'il souffrait autant, jihae, mais tout ce que tu pouvais faire, c'était de le serrer fortement en lui soufflant que t'étais là.

et avec le temps qui passait, il se calmait de plus en plus, jusqu'à ce que les sanglots ne soient plus qu'un écho du passé. ton regard se baissait sur le plus jeune, tandis que tu t'empêchais de briser le silence. tu voulais le laisser s'exprimer avant toi, de peur de le brusquer. et justement, après quelques secondes, il se détachait de toi, tout doucement. t'avouais que ça te faisait un pincement de coeur, c'était étrange comment tu réagissais, xie. tu le regardais, inquiet, espérant qu'il se sente ne serait-ce qu'un tout petit peu mieux. lorsqu'il laisse un son de douleur s'échapper, tu déplaçais ta main sur son menton pour relever sa tête, observant sans un mot ses yeux gonflés. ça ne t'étonne pas qu'il ait mal, le pauvre... tu avais hoché la tête en te relevant, soufflant un bien sûr en te dirigeant vers le frigo, pour y prendre une bouteille d'eau. tu en avais profité pour y prendre une compresse, l'enveloppant dans un linge, pour calmer les yeux boursouflés de jihae. tiens, que tu lui avais soufflé en retournant le voir, t'installant à ses côtés. pour tes yeux, ça va atténuer l'enflure et calmer la douleur. maintenant que tu lui avais passé les items, tes prunelles se posaient de nouveau sur lui, avant que tu ne reprennes la parole. allez viens, tu dois être épuisé et le sol ne doit pas être confortable. que tu avais ajouté d'une voix douce, prêt à l'aider à tout moment pour passer de la cuisine au salon.
(c) SIAL ; icons vocivus


9.
Kim Jihae
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_inline_ptax2v3vTZ1u1gaf1_540
AVATAR : bae jinyoung
POINTS : 320
MESSAGES : 121
NOUS A REJOINT LE : 18/10/2021
AGE : 22
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptyVen 4 Nov - 16:00


i'm screaming
can you hear it?

。。。



il se sent vraiment misérable. pourtant, de savoir xieren à ses côtés le rassurait d'une façon qu'il n'avait pas connu depuis longtemps. cela remontait à sa relation avec skylar, celui-là même qui le met dans cet état aujourd'hui. jihae l'a sincèrement aimé et c'est ce qui était le plus douloureux dans cette histoire. il lui faisait confiance, alors qu'il n'aurait pas dû. alors avec le chinois, il avait envie de lui faire confiance, mais il n'y parvenait pas totalement. et si, lui aussi, brisait sa confiance? l'idée ne le quittait pas, mais il était quand même là. à lui donner une chance, parce qu'il ne lui avait rien fait. au contraire, il était présent quand il en avait besoin. c'était injuste d'assumer qu'il était aussi mauvais que son ex sans lui laisser la chance de prouver le contraire.

le cadet reste au sol lorsque xieren se lève pour aller lui chercher ce qu'il a demandé. le regard toujours au sol, peut-être par honte, jihae ne peut s'empêcher de se sentir complètement sale. un sentiment qui ne le quitte jamais réellement. il déglutit avec peine, la bouche trop pâteuse pour que ce soit facile. lorsque son ami revient, il reprend place à ses côtés en lui tendant à la fois une bouteille d'eau et un sac de glace. son coeur s'arrête un instant à l'idée que ce dernier prenne ainsi soin de lui avant de prendre possession de ce qu'il lui tend. il n'a pas le temps d'ouvrir la bouteille qu'on l'invite à changer de place. son aîné a raison, le sol n'est pas très confortable, alors il hoche la tête silencieusement et lève ses bras pour que ses poignets reposent dans les mains de xieren afin qu'il l'aide à se relever.

une fois sur ses pieds, il titube légèrement, mais rejoint le salon en compagnie du chinois. il s'effondre à moitié sur son canapé et ouvre finalement la bouteille d'eau de ses mains tremblantes pour en boire de grandes goulées. ça l'aide à se sentir un peu mieux. posant cette dernière à ses côtés en ayant pris le soin de la refermer, jihae dépose délicatement le sac de glace contre son oeil cerclé de bleu et de violet en laissant une grimace lui échapper. le silence plane de longues secondes avant qu'il ne se décide à parler. "je... je pensais pas que de revoir skylar me mettrait dans cet état..." commence-t-il. il estime qu'il lui doit des explications. cependant, il ne le fait pas parce qu'il se sent obligé de le faire. il a choisi de lui raconter une partie de son histoire.

"il a été mon petit ami pendant deux ans... je n'avais jamais été aussi heureux..." et le simple fait d'y repenser lui fait mal. "il ne m'a pas rejeté sous le simple prétexte que je sois gay... il était... tellement gentil. je me sentais en sécurité avec lui. son sourire me rendait faible..." il a un mince sourire qui disparaît presque aussitôt. "j'ai fini par m'installer chez lui. ça allait tellement bien? je sais pas pourquoi tout a foiré." la lèvre tremble de nouveau, sur le point de pleurer. sauf que sa réserve de larmes était épuisée pour aujourd'hui. "il... il nous a filmé?" la douleur dans sa voix est réelle et il déglutit. "il nous a filmé pendant... pendant une de nos relations sexuelles et il a fini par la publier sur internet. ça a fait le tour du campus et j'ai quitté l'école après ça." une inspiration tremblante. finalement, peut-être reste-t-il des perles salées en réserve. "et... et j'ai appris p-plus tard que... qu'il m'a trompé du premier jour de notre relation amoureuse jusqu'à la dernière..." jihae renifle et une larme lui échappe.

(c) SIAL ; icons vocivus
Jiang Xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : cicatrices de l'âme ft xieren Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 488
MESSAGES : 433
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 25
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren EmptyDim 13 Nov - 23:25


i'm screaming
can you hear it?

。。。


— d’ordinaire, tu étais de ceux qui ramenait l’ouragan, l’émoi dans ta propre vie et celle des autres. le chaos, tu connaissais. partout où tu mettais les pieds, tu annonçais ton entrée de façon fracassante, ce qui démontrait surtout ta personnalité si changeante : parfois turbulent et têtu, parfois protecteur et attentionné. tout dépendant de celui ou celle qui se trouvait devant toi. jamais que tu n’aurais cru possible un jour de porter attention à quelque de la même façon que tu le faisais avec jihae. angoisse qui augmentait lorsqu’il t’arrivait agité, de la seule envie que tu avais, qu’il n’ait pas à passer à travers autant de souffrance. à te dire que si c’était possible d’aliéner sa douleur, tu le ferais. absurdité qui n’était pas possible bien que tu l’aurais souhaité, mais être là, le laisser s’appuyer sur toi, voilà quelque chose que tu pouvais faire. et l’écouter, surtout. attentif à ce qu’il te disait, te demandait, tu revenais avec une bouteille d’eau, mais aussi une compresse froide. oeil surveillant à ce qu’il ne tombe pas au moment où tu lui proposais de passer au salon, maintenant qu’il était un peu plus calme, prêt à le tenir lorsqu’il vacille avant d’entamer les quelques pas jusqu’à la pièce d’à côté. tu l’avais suivi, t’installant près de lui, laissant le silence prendre le dessus, sans que l’ambiance soit étrange, toutefois. patience, l’oeil affectueusement posé sur celui qui se trouvait devant toi, jusqu’à ce qu’il se décide de briser le silence. c’était intéressant que tu n’étais pas du genre curieux, xieren. tu avais appris il y a fort longtemps que de mettre le nez dans ce qui ne te regardait pas, c’était parfois – souvent – une mauvaise idée, alors, ce n’était jamais dans tes plans de pousser quelqu’un à révéler quelque chose qu’il ne voulait pas avouer. tu attendais, laissais les autres se confier lorsqu’ils étaient prêts, tout comme tu le faisais. quoi que toi, tu gardais le silence, jurant que tout allait bien, jusqu’à ce que les petites heures du matin fassent leur apparition, jusqu’à ce que tu sois couché au sol d’un pur inconnu, à lui déverser ton coeur. ( tu le regrettais à chaque fois. ) au lieu de l’interrompre, tu le laissais parler, xieren. il n’y avait que tes yeux qui ne le quittait pas, le sang quittant limite ton visage le plus longtemps qu’il parlait. tout semblait bien aller, de ce qu’il disait, jihae. un peu trop bien, n’est-ce pas ? pour que ça se termine ainsi, tu avais dans l’idée que tu n’allais pas aimer la fin de cette histoire. et tout juste au moment où tu te disais ça, il continuait sur sa lancée. tu ne devais pas te laisser envahir par la fureur qui te prenait, xie. tu comprenais, maintenant. ça te revenait, toi qui l’avait vu avant, puis après, son ex. son changement avait été si prononcé, tu n’avais jamais su l’ampleur de ce qui lui était arrivé et maintenant que tu le savais… tu fulminais à l’idée qu’on l’aille brisé et qu’on continuait de le tourmenter. jihae... que tu avais commencé, d'une voix douce. tu sais que ce n'est pas ta faute, si ? le blâme se pose uniquement sur lui. il s'est joué de toi, il a profité de ta naiveté. iris qui se posaient sur celui qui se trouvait devant toi, tu essuyais avec délicatesse la larme qui se roulait sur sa joue. tu ne méritais pas d'être traité de cette façon. et tu pouvais voir, comprendre, pourquoi il t'étais arrivé ainsi, maintenant. c'est normal, d'être en émoi, après avoir été abusé de la sorte. si c'est la première fois que tu le vois depuis depuis que vous n'êtes plus ensembles, le revoir t'a probablement forcé à réexaminer tout ce que tu as essayé d'oublier. tu assumais que c'était le cas. tu ne pouvais pas le dire avec certitude. tu dois être complètement épuisé, aussi. que tu soufflais, hochant la tête pour toi-même. la journée, la soirée, a dû être chargé, le pauvre. tu peux rester ici, ce soir, si tu veux. si tu en as envie, évidemment. sourire qui se voulait rassurant, tu étais toujours inquiet, de son état, de lui. tu peux faire ce que tu souhaites, tout est accessible, la douche, tout. qui sait pourquoi tu trébuchais soudainement sur tout les mots qui sortaient de ta bouche, xieren. maladroit dans tout, incertain, à vouloir être accommodant pour celui qui semblait avoir passé par tous les émotions aujourd'hui.
(c) SIAL ; icons vocivus


9.
Contenu sponsorisé
cicatrices de l'âme ft xieren Empty
(#) Sujet: Re: cicatrices de l'âme ft xieren   cicatrices de l'âme ft xieren Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Sauter vers: