1234
It still haunts me [Rei]

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-59%
Le deal à ne pas rater :
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie rechargeable)
6.99 € 16.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Partagez

 It still haunts me [Rei]


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyDim 23 Jan - 23:08
It still haunts meJi Hun & Reita
Je me débat, je lutte, je m'enfuis. Mais rien n'y fait. Il me rattrape. Je sens son souffle contre ma nuque, l'odeur de la cigarette empli mes narines tandis qu'il plaque ma tête contre le sol. J'ai froid. J'ai peur. Il respire fort et me chuchote des mots "d'amour" à l'oreille. J'ai envie de vomir. Je ne veux pas qu'il me touche. Je ferme les yeux. Je veux disparaitre. Je veux mourir. Je sais que je ne dois pas pleurer mais je pleure quand même. Parce que j'ai mal. Parce que je ne veux pas.  J'ai envie de vomir. Je gémis quand il écrase sa cigarette entre mes omoplates. Ca aussi ça fait mal. Parce qu'il me marque. Pour ne pas que j'oublie que je suis à lui, que je suis sa chose. Qu'il peut disposer de moi comme il veut. J'ai  vraiment envie de vomir !!

Je me réveille en sursaut et j'ai à peine le temps de voir le regard inquiet de Reita sur moi que je coure dans la salle de bain pour vomir mes tripes dans les toilettes. Je suis en sueur et je tremble tandis que mon estomac semble faire une vidange complète.
Cela faisait si longtemps que ça ne m'étais pas arrivé...que je n'avais pas repensé à tout ça. Tellement longtemps que j'avais fini bêtement par croire que j'avais enfin réussi à passer au dessus de tout ça. Que je pouvais enfin oublier. Mais je ne pouvais pas oublier. Comment le pourrai-je seulement ?! Je tire la chasse, me laissant glisser sur le côté. Je pose ma main sur mon épaule, mes doigts recouvrant mes cicatrices. Je sais que c'est à cause mon cauchemar mais c'est comme si elles me brûlaient de nouveau.

Je remarque à peine que Rei est face à moi, le visage soucieux et je m'en sens encore plus minable. Peut-être encore plus lorsque je me rend compte que j'ai des larmes pleins les joues. Je les repousse du dos de ma main. Le nippon avance sa main vers moi et par pur réflexe de défense je ne peux m'empêcher de la frapper pour le repousser. Lorsque je me rend compte de mon geste, je m'en veux de suite.

"Je...je suis désolé..." Que je m'entend dire d'une voix blanche.

J'avais oublié la sensation que ça faisait...et je me sentais incroyablement pathétique. Je détestai que le brun me voit comme ça. Je bascule la tête contre le mur, la tapant volontairement, éreinté et en colère contre moi. Oui en colère. Parce que même maintenant, alors que tout allait bien et que j'étais heureux, j'étais incapable de ne pas avoir ce genre "d'accidents". Je ne voulais plus penser à ça, ni m'en souvenir : je voulais que ça disparaisse.

"Il doit être tard...va te recoucher Reita" Que j'essaye de dire calmement tout en sachant très bien qu'il n'allait jamais m'écouter. Je ne voulais pas qu'il me voit comme ça une fois encore. Je passe les mains sur mon visage, tellement las de tout ça.

Le pire c'est que je sais exactement ce qui m'avait mis dans cet état. Un simple coup de fil. Apparemment il ne m'en fallait pas plus pour retomber dans mes angoisses.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyLun 24 Jan - 17:17
It still haunts meJi Hun & Reita
Je le sens bouger, comme s’il se débattait et c’est ce qui me réveille. Il semble en plein cauchemar, ce qui n’était plus arrivé depuis un long moment. Je tente de le réveiller sans le brusquer. Mais lorsqu’il ouvre les yeux, il se lève aussitôt pour se rendre dans la salle de bain. Je le suis aussitôt, inquiet. Je le vois vomir et je me sens d’autant plus inquiet. Il tremble de tout son corps et ça m’inquiète. Je sais de quoi il “rêvait” pour finir dans un tel état et je me sens complètement impuissant. Ca fait plus d’un an que je me doute de ce qu’il a vécu et quand j’y pense… je ne peux m’empêcher d’avoir des envies de meurtre. Parce que je ne supporte pas de savoir ce qu’il a pu subir. C’est juste… j’aimerais pouvoir effacer tout ça, qu’il oublie et puisse être heureux sans ne plus y penser. Je remarque ses larmes et je sens mon coeur se serrer à cette vue. J’avance doucement ma main pour essuyer ses larmes mais il la repousse aussitôt. Je sais que c’est par automatisme, que ce n’est pas contre moi. Il s’excuse aussitôt et le voir dans cet état… c’est juste insupportable. Ca me rappelle cette nuit là, quand je l’ai vu en pleine crise pour la première fois. Il me dit d’aller me recoucher mais comment je pourrais le laisser alors qu’il va si mal? Alors qu’il a besoin de moi?

Je m’approche doucement, pour ne pas le brusquer involontairement, me plaçant en face de lui avant de venir lentement essuyer ses joues. J’aimerais le prendre dans mes bras, lui dire que tout ira bien, que je suis là, mais je n’ose pas, pas tout de suite. Il doit d’abord se calmer. Je vous jure que de le voir comme ça, ça me donne des envies de meurtres. Pire que ça, de torture sur celui ou celle, bien que je penche plus pour la première option, qui a osé lui faire ça. Une lente et très douloureuse agonie qu’il ne serait pas prêt d’oublier pour avoir osé le toucher. J’étudie la médecine après tout, ça peut servir. Je sais, c’est mal mais pour moi, c’est rien du tout comparé à ce qu’il a fait subir à Ji Hun. Lentement, je pose mon autre main sur sa joue, cherchant son regard qui se fait fuyant. Parce que je sais qu’il ne veut pas que je le vois dans cet état, c’est pour ça que la dernière fois, il n’en a pas reparlé le lendemain.

-Ji Hun… comment je pourrais te laisser et aller me recoucher alors que tu as besoin de moi?

Je veux être là pour lui, je veux l’aider à aller mieux. Je sais qu’il n’oubliera sans doute jamais et c’est ce qui est le plus dur. Il est marqué à vie et même s’il venait à oublier, ses cicatrices le lui rappelleraient. Parce que je sais que c’est dû à ça et ça me met encore plus hors de moi. Je ne suis pas quelqu’un de violent mais clairement, en voyant ça, je ne peux m’empêcher de vouloir faire souffrir celui qui a osé lui faire ça. Parce que le voir comme ça, aussi fragile… c’est tellement dur… Je veux le voir heureux. Je veux voir le Ji Hun que j’aime avec son côté obsédé. Je ne veux pas qu’il puisse souffrir du passé mais ce n’est pas quelque chose qu’on oublie facilement.

-Je suis là, Ji Hun, je reste avec toi. Je suis là pour toi, je serais toujours là, d’accord?

Parce que je l’aime et que je ne veux personne d’autre que lui. Parce que je veux le voir heureux et que j’espère pouvoir l’aider à l’être malgré son traumatisme.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyLun 24 Jan - 18:10
It still haunts meJi Hun & Reita
Un coup de fil c'est tout ce qu'il a fallu. Pourtant j'avais tenté de refouler tout ça, de faire comme si ça n'avait aucune importance. Mon avocat m'avait appelé plus tôt dans la journée, apparemment mon bourreau voulait me rencontrer, s'excuser m'avait on dit. Non moi je savais très bien de quoi il en retournait. Il ne voulait pas s'excuser, il voulait me voir. Vérifier si j'étais toujours sa chose, si je frissonnai toujours autant pour lui. Enfin ça c'est ce qui se passait dans sa tête. On me l'avait expliqué il y a longtemps, cet homme était obsédé par moi. J'étais l'objet de sa convoitise et tout les médicaments du monde qu'on pouvait lui faire prendre n'y changerait rien car au final il me voulait toujours.

Pour lui, c'était de l'amour. Tout ce qu'il m'avait fait subir : ses assauts répétés, ses caresses déplacées et tout ce qu'il avait pu me chuchoter à l'oreille ; pour lui c'était de l'amour. C'est pourquoi rien que ce simple mot me rendait malade avant et que j'avais toujours repoussé tout ce qui pouvait se rapprocher de ce sentiment.
Mais aujourd'hui j'avais Reita dans ma vie et je savais que l'amour ce n'était pas le profit et que l'amour ce n'était pas malsain. J'aimai Reita mais jamais je ne pourrai lui faire du mal de cette façon là. J'avais peut être mis des années à faire la différence mais aujourd'hui je savais ce qu'étais les vrais sentiments.

Je n'avais qu'à regarder le nippon soucieux en face de moi pour me le rappeler. J'essaye de ne pas me dérober lorsqu'il vient essuyer mes joues mais j'avoue que j'ai un léger sursaut lorsque sa main se pose sur ma joue. Je sais ce qu'il veut faire : établir un contact visuel franc avec moi. Mais je le fuis parce que j'ai trop honte qu'il me voit comme ça. Je savais bien qu'il allait me répondre qu'il n'allait pas partir mais au moins j'aurai essayé. Ses mots sont doux, rassurants et son regard me transperce.

"Ne me regarde pas comme ça...je suis repoussant" Que je sors, totalement mal à l'aise. "Je ne veux pas que tu me vois comme ça..."

Je voulais être toujours au top devant lui, toujours ce mec fougueux, insolent et joueur dont il était tombé amoureux. Pas un corps tout tremblotant et en sueur.

"Je suis fatigué d'être comme ça..." Que je soupire, totalement las. Je pense que c'est la première fois que je parle objectivement d'une crise avec lui. A part ce soir là lorsque nous avons couché ensemble pour la première fois et que je lui ai expliqué que le sexe m'aidait à me détendre. "Je n'en peux plus Reita..." Je suis épuisé de tomber encore encore et encore, de ne voir aucuns échappatoire, aucunes façons d'oublier vraiment. Je pose mon front contre mes jambes recroquevillées, me soustrayant au regard de mon nippon, me cachant du reste du monde. "...je n'en peux plus..." Que je redis d'une voix faible. Je n'arrive même pas à cacher ma fragilité à cet instant précis et dieu sait à quel point je déteste me dévoiler ainsi.


©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyLun 24 Jan - 18:37
It still haunts meJi Hun & Reita
Lui? Repoussant? Il le pense vraiment? Non, il n’est pas repoussant, il est juste humain. Il n’est pas aussi fort qu’il aimerait l’être mais personne n’est sans défaut. Tout le monde a ses faiblesses, ses peurs, ses angoisses… Nous ne sommes pas des robots. Et quand on vit quelque chose comme ce qu’il a pu subir par le passé, c’est normal de rester marquer. Ce n’est pas quelque chose qu’on peut facilement oublier. Parfois, on se protège instinctivement, effaçant les souvenirs de ce qu’on a vécu, jusqu’à ce qu’ils refassent surface, parfois des années plus tard. Il suffit d’un rien. C’est comme ça, c’est ainsi qu’on est fait. On est tous différents, on réagit tous à notre façon. Après avoir subit ça, certains vont se renfermer sur eux même, d’autres seront incapables de laisser quelqu’un les toucher à nouveau. C’est différent pour tout le monde. Peu importe le traumatisme subit. Ji Hun est humain alors que ce qu’il a vécu est inhumain. Ce qu’il a subit, rien que d’y penser, ça me serre le coeur et j’ai envie de faire souffrir autant que possible celui qui lui a fait ça. J’ai juste envie de le voir souffrir au point de supplier qu’on y mette fin pour avoir osé le toucher.

-Tu n’es pas repoussant Ji Hun, tu ne le seras jamais, pas pour moi. Tu es juste humain. On a tous nos faiblesses. Tu ne veux pas que je te vois comme ça parce que tu veux toujours être parfait pour moi. Mais tu l’es déjà. J'aime tout de toi, tout.

Avec ses défauts et ses qualités, même ses faiblesses. Ca fait partie de lui. Bien sûr que j’aurais préféré qu’il vive autrement. J’aurais aimé que nos parents se rencontrent plus tôt. Même si j’ignore à quel âge il a vécut ça. Peut être à une époque où ma mère était encore là… Mais j’aurais au moins aimé le rencontrer plus tôt, être là pour lui. Parce qu’il compte plus que tout pour moi et le voir dans cet état me donne juste envie de tout défoncer parce que c’est trop dur de le voir comme ça. Le voir ainsi, aussi fragile, fatigué de ça, me serre le coeur au point d’en avoir les larmes aux yeux. Il paraît tellement fragile… Je veux le protéger, l’aider à surmonter tout ça. Parce qu’il mérite d’être heureux et que je veux faire tout ce que je peux pour que ce soit le cas. Prudemment, je me rapproche de lui, le prenant doucement dans mes bras. Je me sens tellement impuissant…

-Je sais… Je sais… Mais tout ira bien, d’accord? Je suis là, je reste avec toi. Je serais toujours là pour toi. Tu comptes tellement pour moi, Ji Hun… Plus que quiconque…

Je le sens d’abord trembler dans mes bras avant de se laisser faire. Je le serre un peu plus. Je veux qu’il sente que je suis là, que je serais toujours là. Parce que je l’aime et que je veux juste le voir heureux. J’ignore ce qui a provoqué cette crise, ça fait si longtemps… Et je ne le pousserais pas à me le dire s’il ne le souhaite pas, s’il ne se sent pas prêt. Mais s’il veut m’en parler, alors je l’écouterais, je serais là pour lui. Mais je ne peux m’empêcher d’avoir un mauvais pressentiment… comme si sa crise n’était pas dû au hasard, comme s’il s’était passé quelque chose sans que je le sache.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyLun 24 Jan - 19:01
It still haunts meJi Hun & Reita
Parfois je me demande ce que Rei a pu trouver attirant en moi. Ce qui l'a fait craquer. Ce qu'il fait qu'il m'aime. Il y a tellement de parts de moi que je n'aime pas que j'avoue avoir du mal à comprendre ce qu'il peut trouver de si "merveilleux" chez moi. Si ça se trouve je serai toujours comme ça jusqu'à la fin de mes jours, toujours ce gosse effrayé et mal dans sa peau qui peut basculer au moindre petit truc. Alors que Rei lui il me trouvait parfait mais j'avais beau faire tout ce que je pouvais je savais bien que ce n'était pas le cas. Peut être que personne ne l'est vraiment certes, mais tout le monde ne doit pas se battre avec des souvenirs qui les hantent des années après.

Caché contre mes jambes, je sens que le nippon se rapproche et même si sa présence ne me dérange pas, je reste malgré moi sur le qui vive. Pourtant je sais que c'est lui, c'est son odeur que je sens, c'est sa voix que j'entends, ses bras qui me serrent. Mais je reste prostré malgré tout. Je hoche la tête à ses paroles, incapables de lui dire plus. Enfin...ce n'est pas tout à fait vrai. Mais j'ai les pensées bien trop sombres pour ouvrir la bouche, il prendrait peur. Je finis néanmoins par me laisser aller doucement à son étreinte pour finalement l'attirer totalement contre moi.

Je ne sais pas si c'est une position confortable pour lui mais je ne calcule pas trop. Je le serre dans mes bras comme s'il était ma bouée de sauvetage. Comme si tout ne tenait qu'à cette étreinte. J'ai la bouche pâteuse mais après ce qui me semble une éternité, je finis par prendre la parole. J'ai peur de ce qu'il pourrait penser de moi.

"Mon cauchemar..." Que je commence, peu sûr de moi. "C'était un souvenir"

Un souvenir que je voudrais écraser et brûler mais un souvenir quand même.

"J'ai reçu un appel aujourd'hui et je...ça m'a tout ramené en pleine face...je..."

Je le gardais contre moi, je ne pouvais pas le regarder. Mon coeur battait à tout rompre.

"...je ne sais pas si je vais pouvoir te parler de tout ça Rei...je...j'ai tellement honte..." J'avais peur qu'il me regarde différemment, qu'il me prenne en pitié ou qu'il change à cause de ça. "...si tu savais tout tu serais dégoûté..." Peut-être même qu'il ne pourrait pas aimer quelqu'un comme moi. "...c'est tellement...avilissant...si tu savais comme j'ai honte..."
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyLun 24 Jan - 19:29
It still haunts meJi Hun & Reita
Je sens qu’il se détend un peu, me serrant un peu plus contre lui. Ce n’est pas une position très confortable mais peu m’importe, pour l’instant, c’est lui qui compte. Il finit par reprendre la parole, déclarant que son cauchemar, c’était un “souvenir”. Je m’en doutais déjà, tout comme je suis à peu près sûr de savoir ce qu’il a vécu. C’est bien pour ça que c’est encore plus douloureux, pour ça que j’ai envie de tout défoncer parce que je ne supporte pas qu’un tel monstre ait pu lui faire ça. Même monstre, c’est encore trop gentil pour le définir. Il reprend la parole, m’expliquant qu’il a reçu un appel aujourd’hui et que ça lui a tout ramené en pleine face. A ses paroles, je m’inquiètes d’autant plus. Ca ne peut quand même pas… ça ne peut pas être un appel concernant ce monstre quand même? Mais vu sa réaction, je pense que j’ai malheureusement raison. Mais peu importe, il est hors de question que cet enflure l’approche à nouveau. Jamais de la vie. Qu’il aille crever en enfer, jamais je ne le laisserais l’approcher à nouveau. Jamais! Entendre Ji Hun dire qu’il a honte me fait encore plus mal. Parce qu’il n’a pas à avoir honte, parce qu’il est la victime dans cette histoire. Hélas, c’est souvent comme ça dans les victimes de viol… Elles se sentent sales, honteuses. Pensent que c’est leur faute alors que ce n’est pas le cas. Rien que cette idée me donne envie de vomir. Et surtout de faire souffrir un maximum celui qui a osé poser ses mains sur lui!

Qu’il puisse penser que je serais dégoûté… Comment peut-il penser ça? Ce qui me dégoûte, c’est que cet enfoiré soit toujours libre, parce que je suis quasiment sûr que c’est le cas. Dans la majorité des cas, le violeur ou la violeuse parce qu’il n’y a pas que les hommes qui en sont capables, s’en tirent. Et s’ils finissent en prison, ils ressortent bien trop rapidement. Voilà ce qui me dégoûte. Mais pas lui, non, jamais de la vie! Je me recule légèrement, l’obligeant doucement à relever la tête vers moi.

-Ji Hun, tu n’as pas à avoir honte! Ce n’est pas ta faute! Tu es la victime dans l’histoire, tu n’as pas à avoir honte!

Je baisse les yeux quelques secondes, hésitant avant de finalement reprendre.

-Je suis au courant… enfin, disons que je m’en suis douté... Plusieurs choses m’ont… mit la puce à l’oreille… Et j’ai assemblé les pièces du puzzle… Je suis en médecine après tout, certains détails… ne m’échappent pas…

Comme ses cicatrices, le fait qu’il ne se laisse pas toucher à cet endroit, qu’il prenait des somnifères avant de dormir, ses crises…. Tout un tas de chose qui, mit bout à bout, m’ont permis d’arriver à cette conclusion.

-Ji Hun… comment je pourrais être dégoûté? Ce n’est pas ta faute, je serais un imbécile et même un connard si je me laissais dégoûté par quelque chose qui n’est pas de ta faute. Non, c’est ce que tu as subi qui me dégoute, tu n’aurais jamais dû avoir à vivre ça et si je pouvais effacer tout ça…je le ferais! Rien que d’y penser… j’ai juste des envies de meurtre sur le monstre qui a osé te toucher!

On devrait leur faire la même chose. Et même pire encore. Et pour les hommes, leur couper les couilles serait déjà une bonne souffrance, sans anesthésie, bien sûr. Je vous jure, ça me fait tellement mal de le voir dans cet état, qu’il puisse penser que ça me dégoûte… Non. C’est trop pour moi. Je viens le reprendre dans mes bras, le serrant contre moi.

-Je t’aime Ji Hun, peu importe le reste. Ce que tu as vécu n’y change rien, au contraire, ça me met juste hors de moi que tu ai eu à subir ça. J’aurais aimé te rencontrer plus tôt… j’aurais aimé pouvoir empêcher ça…

Je sens mes larmes couler parce que rien que de le voir comme ça, savoir ce qu’il a vécu, ça me fait mal. Parce qu’il n’aurait jamais dû vivre ça, personne ne devrait jamais vivre ça.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyLun 24 Jan - 21:36
It still haunts meJi Hun & Reita
Rei m'oblige à relever la tête vers lui et mon rythme cardiaque prend une envolée folle lorsqu'il reprend la parole. Victime. Je hais ce mot. Encore plus ce qu'il sous-entend. Je le vois baisser le regard un instant, il semble hésiter à continuer sur sa lancée. J'ai envie de me cacher lorsqu'il me dit qu'il a compris, qu'il sait. Alors je détourne le regard, incapable de soutenir le sien plus longtemps. J'aurai voulu qu'il n'apprendre jamais. J'aurai voulu qu'il ne sache pas une chose aussi dégradante sur moi.

Je sais que je n'ai rien fait de mal mais ça ne change rien parce que la honte est enracinée au plus profond de moi. Comment est ce que ça pourrait être autrement ? J'étais jeune à l'époque, incapable de me défendre, incapable de demander de l'aide. Si ma mère n'avait pas tout découvert je ne sais pas ce qu'il serait advenu de moi. Enfin si. Je le savais. J'aurai arrêté tout ça d'une façon bien plus définitive. Ce n'est pas comme si je n'avais pas déjà essayé après tout.

Une fois, je ne sais plus pour quelle occasion, j'avais dis à Reita que la mort ne voulait pas de moi parce que je savais que c'était la vérité. Par deux fois elle m'avait rejeté alors...j'avais continué de vivre ou plutôt, comme c'était le cas à l'époque, de survivre.
Je resserre mon emprise autour du corps du nippon ne semblant plus vouloir le lâcher tandis qu'il essayait de me rassurer. Moi aussi j'aurai aimé le rencontrer plus tôt. Mais dans un sens c'était mieux maintenant. A l'époque je ne l'aurai même pas laissé m'approcher et je l'aurai blessé volontairement pour l'éloigner. Et encore avant eh bien...disons que j'étais trop jeune pour ce genre de sentiments.

"Mais je..." Je m'humidifie les lèvres. "...je ne te laisserai jamais me toucher comme un homme pourrait avoir envie...comme je te touche moi..." Peut être qu'il serait frustré de ça. "...j'en serai incapable...la simple idée...me dégoûte..." C'était affreux à dire parce que venant de sa part je sais qu'il s'agirait d'un acte d'amour véritable mais...ça ne serait pas possible. Jamais. "...je n'avais jamais...avant...jamais..." J'étais totalement vierge à cette époque là et cette première expérience m'avait traumatisé au point où j'avais même douté moi même être capable de toucher quelqu'un en retour après ça. Mais j'avais fini par trouver une sorte d'exutoire dans le sexe et ma lente descente en enfer avait continuée. "...tu dois me trouver tellement tordu...tu sais comment j'étais avant toi et maintenant que tu sais ça..." Moi même je trouvais ça tordu, traiter le mal par le mal.

Je finis par le lâcher pour me relever. Mes jambes tremblent encore un peu mais je sens que je suis quand même relativement stable. Mais je suis tellement honteux qu'il sache tout.

"J'ai besoin d'un moment seul" Que je lui dis calmement, conscient de son regard inquiet et de ses yeux humides. Franchement si je le vois pleurer je sais que je vais pleurer aussi et je n'ai pas envie de ça. "Je veux juste...me rafraichir" Me brosser les dents, me doucher, essayer d'évacuer tout ça sous l'eau chaude. "Je te rejoins après, promis" Que je le rassure, tentant un sourire. Je ne voulais pas qu'il pense que je le rejetai mais là...ça faisait beaucoup d'un coup. Jamais je n'aurai pensé avoir cette conversation avec lui un jour...et encore, en sommes, je ne lui avais pas dis grand chose. Je pense que je serai incapable de me rendormir cette nuit mais je pouvais toujours me poser dans le canapé avec le plaid en buvant un truc chaud. J'espérai juste que Reita n'allait pas me voir différemment après tout ça et ce, malgré lui.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyLun 24 Jan - 22:45
It still haunts meJi Hun & Reita
Ji Hun semble s’inquiéter que ce qu’il me donne, ce qu’il “m’autorise” à faire ne soit pas suffisant. Mais il se trompe tellement… Je me fiche pas mal de ne pas pouvoir le toucher ainsi. Je peux déjà bien assez le toucher, je n’ai pas besoin de plus. Juste l’avoir à mes côtés me suffit. Et s’il parle plus précisément des “rôles”, il a encore moins à s’inquiéter. Parce que je m’en tape complètement. Je veux juste l’avoir avec moi, rien d’autre. Ca me brise de le voir ainsi, plus encore quand je comprends qu’il n’avait encore jamais rien fait à l’époque, quand ça s’est produit. Plus traumatisant, j’imagine même pas. Et ça me bouffe encore plus, ça me donne envie de faire souffrir ce connard jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus, jusqu’à ce qu’il crève comme la merde qu’il est! Je me sens tellement impuissant…

-Tordu? Ji Hun, je te l’ai dit, ça ne change rien pour moi. Tu n’es pas tordu!

C’est vrai, pourquoi pense-t-il ça? Parce qu’au final, c’est dans le sexe qu’il s’est réfugié? Je l’ai déjà dit, les façons de se “reconstruire” après un tel traumatisme sont diverses. Ce n’est pas pour autant que ça fait de lui quelqu’un de tordu! Je me sens tellement impuissant lorsqu’il se relève et me dit qu’il a besoin d’un moment seul. Je ne sais pas quoi faire, je ne supporte pas de le voir dans un tel état et je n’ai pas envie de le laisser seul. Mais s’il ne veut pas de ma présence… je ne peux pas m’imposer. Je sais qu’il aurait préféré que je ne sache pas, qu’il a peur que je le vois autrement. Mais je le sais depuis plus d’un an, bien avant qu’il y ait quelque chose entre nous. Et mes sentiments pour lui sont sincères, savoir ça n’a rien changé et ce n’est pas non plus par pitié. Je l’aime vraiment et je veux qu’il soit heureux.

-D’accord, je te laisse seul…

Après quelques minutes de plus, j’accepte de le laisser seul et retourne dans la chambre. Je sens les larmes couler, un mélange de tristesse et de colère. J’ai juste envie de faire payer à l’enfoiré qui lui a fait ça. Malheureusement, ça ne changerait rien. Parce que le mal est fait et que je doute qu’il puisse réussir à complètement oublier un jour. Et ça me fait mal, parce que je n’aime pas le voir aussi mal. De retour dans la chambre, je me laisse tomber sur le lit. Je déteste ça, je déteste me sentir impuissant. J’aurai dû rester avec lui, dans la salle de bain, mais je ne peux pas le forcer s’il veut rester seul. Je ne veux rien lui imposer… Je ne sais pas ce que je peux faire pour l’aider. La dernière fois, il m’avait laissé m’occuper de lui mais cette fois… Je déteste tellement cette situation, à ne pas savoir quoi faire, à me sentir complètement inutile. Mais qu’est-ce que je peux y faire? Le forcer alors qu’il est comme ça, ce n’est clairement pas la meilleure chose à faire. Alors j’attends, entourant mes jambes de mes bras, posant la tête sur mes genoux, espérant que Ji Hun me rejoindra bientôt…

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyMar 25 Jan - 9:22
It still haunts meJi Hun & Reita
Je me sens encore tellement nauséeux. Mais cette fois ci je sais que c'est à cause l'anxiété. J'ai tellement peur que Reita ne puisse plus dissocier mon moi de ce qui m'étais arrivé. Si je n'en parlais pas c'était principalement à cause de la honte mais aussi parce que je détestai l'idée de mettre le gens "mal à l'aise" à cause de ça. Je ne voulais pas qu'on me voit différemment ou qu'on me juge. Après tout, beaucoup se dirait au vu de mon passif de partenaires sexuels que peut être...peut être j'avais provoqué tout ça. Je me l'étais plusieurs fois demandé à l'époque. Est ce que j'avais dis ou fait des choses qui auraient pu laisser penser que c'est ce que je voulais ?

Aujourd'hui je savais que non. Ce n'était pas de ma faute mais à cette époque je me sentais tellement coupable que j'aurai pu croire n'importe quoi.
Reita fini par sortir de la salle de bain et même si je le sens hésitant, il respecte mon besoin d'intimité. Me sentir aussi fragile et aussi à fleur de peau devant lui...j'ai tellement horreur de ça. J'ai toujours cherché la perfection et l'excellence dans tout les aspects de ma vie, cherchant à toujours tout contrôler mais là...la situation m'avait totalement échappé et j'étais déstabilisé par tout ça.

J'attrape ma brosse à dents et je me glisse sous l'eau chaud. Le nippon c'est déjà occupé de moi pendant une de mes crises d'angoisses et je l'avais laissé faire mais là c'était différent. A ce moment là, j'avais prétendu qu'il ne c'était rien passé mais aujourd'hui je ne pouvais plus prétendre. Je lui avoué des choses dont ma mère n'était même pas au courant dans les détails et j'avais peur de l'avoir blessé. Peut-être qu'il aurait préféré ne jamais rien savoir véritablement. Même s'il s'en doutait ce n'était clairement pas la même chose que de savoir.

Je prend mon temps, tout le temps qu'il me faut pour ressasser mes pensées et rassembler mes esprits ainsi que mon courage. Je jette un regard dans le miroir : j'ai une mine affreuse. Comme ce soir là où j'ai pété le miroir de ma salle de bain à la maison familiale. Je ne le ferai pas cette nuit et ce, même si je déteste l'image que je me renvoi à cet instant précis. Au lieu de ça je me sèche rapidement et j'enfile un boxer propre avant de sortir prudemment de la salle de bain.

Reita est sur le lit et tout dans son attitude me montre à quel point il est inquiet. Je me glisse auprès de lui, m'allongeant un peu plus bas pour entourer sa taille de mes bras et l'obliger à baisser les jambes pour poser ma tête dessus. Sa main se pose par automatisme dans mes cheveux et j'aime ça.

"Quand je suis avec toi..." Que je commence doucement. "...je me sens tellement en sécurité"

Bien avant qu'on soit un couple. Il avait toujours fait attention à son attitude à mon égard et il avait toujours respecté mon espace et mes interdits.

"Je sais que je n'ai pas besoin de tout contrôler pour me sentir bien" Je voulais qu'il comprenne à quel point je me reposai sur lui malgré tout ce qu'il pouvait croire. Avec lui je n'étais pas sur le qui vive en permanence, je pouvais tout simplement m'endormir à ses côtés sans craindre quoi que ce soit de sa part, et ça, c'était déjà beaucoup. "Et je ne veux pas que tu me détestes Reita...parce que, quand je suis avec toi...je me sens aimé et je ne veux pas que ça change. Jamais"
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyMar 25 Jan - 18:25
It still haunts meJi Hun & Reita
J’ignore combien de temps il se passe, je ne songe même pas à regarder l’heure, ça m’importe peu. Tout ce qui m’importe en cet instant, c’est Ji Hun. Le voir ainsi… c’est tellement dur. Parce que je ne sais pas ce que je peux faire pour l’aider, je me sens inutile, incapable de l’aider et j’ai horreur de ça. Parce que je veux pouvoir être là pour lui, pouvoir l’aider à aller mieux même s’il ne s’en remettra jamais complètement je pense. Parce que vivre un tel traumatisme… je pense que ça reste ancré en nous et ce, peu importe à quel point on essait d’oublier. On ne peut que faire de son mieux pour se reconstruire. Mais ce qui m’inquiète le plus, c’est ce coup de téléphone dont il m’a parlé. Parce que je sens que ce n’est rien de bon et je suis à peu près sûr d’avoir raison. Ca ne peut quand même pas… être par rapport à ce monstre? Même si c’est le cas, jamais de la vie je ne le laisserais l’approcher à nouveau. Il a déjà assez fait de sa vie un enfer, hors de question qu’il puisse ne serait-ce que l’apercevoir. Si je pouvais, j’emmènerais Ji Hun loin d’ici, loin de ce monstre. Mais ça ne changerait rien et de toute façon, notre famille est ici. Je sens du mouvement sur le matelas et je relève la tête pour voir Ji Hun s’allonger près de moi, enlaçant ma taille avant de m’obliger à baisser les jambes pour venir poser sa tête dessus.

Ma main se poser automatiquement dans ses cheveux, que je caresse tendrement. Ce qu’il me dit me touche. Parce que je sais qu’il est sincère. Jamais je ne pourrais lui faire de mal, pas volontairement en tout cas. Comme ce jour auquel je préfère ne jamais repenser. Non, jamais. Je l’aime tellement. Rien que l’idée que je puisse le blesser sans m’en rendre compte… non. Je ne veux pas que ça arrive. Il continue et je l’écoute sans rien dire, fronçant les sourcils lorsqu’il me dit qu’il ne veut pas que je le déteste. Le détester? Pourquoi je le détesterais? Même au tout début, quand on se cherchait au moindre truc, je le trouvais chiant mais jamais je ne l’ai détesté. Et j’ai bien vite compris que c’était sa façon de se protéger et je pense que c’est lié à ça, justement. Je me suis souvent demandé si celui qui lui avait fait ça avait pu être un compagnon à sa mère. Ca me semble possible même s’il ne l’a pas confirmé. Mais peu importe qui c’est, pour moi j’ai juste envie de le faire souffrir dix fois plus que ce qu’il a fait subir à Ji Hun.

-Ji Hun, jamais je ne pourrais te détester! Tu comptes tellement pour moi… et ça ne changera jamais. Je n’ai jamais ressenti ça pour personne d’autre. Tu es le seul et tu seras toujours le seul pour moi. Je n’ai même pas de mots assez fort pour te dire à quel point je t’aime…

Je n’imagine même pas pouvoir vivre sans lui désormais. Peu importe que ça puisse faire niais. Parce que c’est la vérité. Il est le seul que je désire à mes côtés, personne d’autre ne pourra jamais le remplacer.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyMar 25 Jan - 21:09
It still haunts meJi Hun & Reita
Je suis bien avec lui c'est un fait. Même si je déteste l'idée qu'il sache ce qu'il m'est arrivé je ne peux pas nier que d'une certaine façon, lui confier mes peurs et mes angoisses les plus profondes, m'a soulagé d'un certain poids. Pour le moment je ne sais pas si je suis tout à fait prêt à tout lui raconter et dans un sens je ne sais pas si ça en vaut vraiment la peine. Je ne voulais pas le faire souffrir à cause de ça. C'était affreux, horrible et je sais que je ne m'en détacherai jamais totalement mais...tout lui dire ça serait lui faire vivre cette peine aussi et je ne voulais pas de ça pour lui.

Je sais que si les rôles étaient inversés je ne pourrai pas m'empêcher d'être furieux et dévasté d'apprendre qu'un truc comme ça lui était arrivé alors...je ne voulais pas l'accabler encore plus. Je voulais juste qu'il sache à quel point il était important pour moi et que ce n'est pas parce que je le "mettais à l'écart" que je le repoussai. Au contraire, c'est parce que je tiens bien trop à lui que je ne veux pas lui faire de mal.
Mais je ne peux m'empêcher d'avoir peur qu'il me déteste ou quoi. Je ne sais pas pour quelle raison ça serait le cas mais...je pense qu'au fond j'ai juste la trouille qu'il me voit différemment et qu'il ne m'accepte pas totalement.

Cependant, et comme bien souvent, il lui suffit de me rassurer et de me parler de son amour pour moi pour que je me sente de nouveau plus serein. Il a toujours eut cet effet sur moi. Avec lui je me suis toujours senti...paisible. Même dans nos moments les plus fougueux, il m'a toujours fait me sentir confiant et en sécurité. J'ai su quasiment dès le départ que je pouvais être tranquille à ses côtés et dans un sens, c'est aussi pour ça que j'ai plus d'une fois cherché sa présence.

Je finis par me redresser attrapant doucement sa nuque pour l'amener vers moi et me saisir de ses lèvres. Ce n'est pas exigeant, c'est juste...doux et tendre. Ce genre de petits gestes qu'il était le seul à avoir reçu de ma part. Le seul avec qui j'avais envie de le faire...avec qui j'avais besoin de le faire. Je pose mon front contre le sien lorsque nos lèvres se séparent et je profite juste de cet instant, de ce qu'il m'apporte.

"Je t'aime Reita" Que je souffle doucement. "Je t'aime tellement" Je ne lui disais pas souvent -pour ainsi dire quasiment jamais- mais je le ressentais avec une puissance qui me foudroyai parfois. Je voulais juste que rien ne change jamais, ni à cause de mon passé ni à cause de notre futur.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyMar 25 Jan - 21:52
It still haunts meJi Hun & Reita
Je ne sais pas combien de temps on reste ainsi, lui allongé, sa tête sur mes jambes et ma main caressant ses cheveux. Je veux qu’il comprenne que rien ne pourra me faire le détester, encore moins quelque chose comme ça. Je sais qu’il ne m’a pas tout dit, notamment concernant le monstre qui lui a fait ça mais je me passerais des détails. Parce que rien que de l’imaginer… j’ai vraiment des envies de meurtre et je sais que Ji Hun ne veut pas ça pour moi. Mais peu importe, je veux juste être là pour lui, pouvoir l’aider, tout simplement être à ses côtés et l’aimer. Le rendre heureux parce qu’il le mérite. Je veux juste qu’on soit heureux ensemble. Après plusieurs minutes, il finit par se relever, plaçant l’une de ses mains derrière ma nuque pour rapprocher mon visage du sien, venant tendrement se saisir de mes lèvres. Rien d’exigeant, juste un baiser, le genre où je ressens parfaitement ses sentiments pour moi. Il pose ensuite son front contre le mien et mon coeur s’accélère à ces mots qu’il prononce bien plus rarement que moi. Mais ça ne me dérange pas, parce que ses gestes sont bien plus expressifs que ces trois petits mots. Je viens déposer un baiser sur son front avant de l’entourer de mes bras, le serrant contre moi.

-Moi aussi, je t’aime Ji Hun. Tu es la personne qui compte le plus à mes yeux. Et rien ne pourra changer ça, ni maintenant, ni à l’avenir. C’est avec toi que je veux être et personne d’autre.

Il n’y a que lui depuis le début et il n’y aura toujours que lui. En plus d’un an, mes sentiments pour lui n’ont pas changé, bien au contraire, ils sont même encore plus forts. Je n’ai pas de mots assez fort pour exprimer ce que je ressens mais je pense que mes actes parlent pour moi. Le voir dans cet état, ça me fait mal parce que s’il va mal, alors je vais mal. Tout simplement. S’il est heureux, je le suis aussi. Parce que c’est comme ça. C’est vrai, ça fait “seulement” un an qu’on est ensemble et pourtant, j’ai l’impression que ça fait bien plus. Qu’on vive ensemble, rien que tous les deux… j’aime notre petite routine, celle qui s’est installée depuis qu’on a quitté la maison familiale. J’aime chaque moment partagé avec lui. Et j’espère passer le reste de ma vie à ses côtés mais je ne suis pas du genre à trop me projeter dans le futur, préférant me concentrer sur le présent. Je me recule légèrement, l’observant. Il semble plus ou moins redevenu lui même. Mais ce coup de téléphone m’inquiète. Néanmoins, je préfère éviter de lui en parler pour l’instant, je ne veux pas raviver de mauvais souvenir.

-Ca va mieux? que je lui demande doucement

Il est en tout cas plus calme que quelques minutes plus tôt. Même si j’ignore s’il réussira à se rendormir tout de suite. Mais tant pis, je resterais aussi éveillé s’il le faut, j’ai l’habitude après tout. Mais je veux rester à ses côtés.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyMer 26 Jan - 8:57
It still haunts meJi Hun & Reita
Parfois ça m'effrayai de me rendre compte à quel point je tenais à lui. A quel point j'étais dépendant de lui. J'avais passé mon temps à éviter tout ça et je m'étais fait embarqué en plein de temps bien malgré moi. En même temps...c'était compliqué de ne pas craquer pour lui. Il n'était pas exigeant, ne demandait jamais rien juste pour lui et il me chérissait bien plus qu'il en avait conscience. S'il venait un jour à décider de m'abandonner je sais que je serai totalement irrécupérable. Il n'y avait qu'à voir comment j'avais réagi ce jour où je l'avais vu embrasser "sa nana". Surtout qu'en plus, à ce moment là, nous n'étions pas vraiment ensemble. Mais...j'avais déjà déposé mon coeur à ses pieds et j'avais vraiment eu l'impression qu'il l'avait piétiné.

J'en gardais un souvenir amer auquel je préférai ne pas prêter attention. Parce que...je savais qu'il m'aimait et que cette fois ci c'était simplement une erreur. Nous n'en étions plus là depuis bien longtemps et c'était bien comme ça. On avait notre chez nous, notre routine et nos habitudes et...j'adorai tout ça. Je n'échangeai ça pour rien au monde.
Je ferme les yeux lorsqu'il dépose un baiser sur mon front et qu'il me serre contre lui, profitant de son étreinte et de ses mots qui me réchauffaient le coeur. Moi non plus je ne voulais personne d'autre que lui.

Je dépose quelques baisers dans son cou, caressant son dos avec cette même tendresse qui me prenait à chaque fois que je posai les yeux sur lui. Il rompt le silence une nouvelle fois pour me demander si ça va mieux et je me recule, m'asseyant en face de lui.

"Ca va mieux" Que je lui répond sincèrement.

Je mentirai si je disai que je ne suis pas troublé par tout ce qui c'est passé, mais en soi, ça allait mieux. Il savait me détendre et me rassurer.

"Mais je ne pense pas que j'arriverai à redormir" Je lui avoue. J'ai bien trop peur de replonger dans un cauchemar et en plus, avec la douche je me sens bien trop réveillé. "Je pense me faire un truc à grignoter et me poser devant un truc dans le canapé" Parce que j'avais la dalle, peu importe l'heure qu'il pouvait bien être et que j'avais envie de bouffer une 'connerie'. "Je vais faire du chocolat chaud...mais si tu es fatigué rendors toi, je ne veux pas que tu sois hs à cause moi" Que j'ajoute en caressant sa joue.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyMer 26 Jan - 18:13
It still haunts meJi Hun & Reita
Je suis soulagé lorsqu’il me dit que ça va mieux, même si je me doute que ça le marque quand même. Mais je préfère éviter de l’interroger sur ce coup de téléphone, pour l’instant en tout cas. Tout ce qui compte, c’est qu’il aille bien. Mais il me dit qu’il ne pense pas pouvoir se rendormir tout de suite, ce que je peux comprendre. Après un cauchemar, ce n’est jamais facile de se rendormir, alors quand ce cauchemar est en plus un très mauvais souvenir, c’est encore pire. Il me dit qu’il va sans doute se faire un truc à grignoter et se poser dans le canapé pour mater quelque chose. Il ajoute qu’il va faire du chocolat chaud tout en me disant de me recoucher si je suis fatigué. Mais je ne veux pas le laisser seul et je sais que moi non plus, je n’arriverais pas à me rendormir, trop inquiet même s’il semble aller mieux. Je secoue doucement la tête.

-Non ça va, je ne suis pas très fatigué, je préfère rester avec toi.

S’installer dans le canapé, avec de quoi manger, un bon chocolat chaud, tous les deux emmitouflés dans un plaid, voilà qui me semble être une bonne idée. Je veux rester près de lui, m’assurer qu’il ne rumine pas, que ça va. Après plusieurs minutes, je le lâche finalement, me levant du lit avant de lui tendre la main pour qu’il fasse de même. Je le guide jusqu’à la cuisine où je le laisse préparer ce qu’il veut tandis que je m’occupe de préparer du chocolat chaud. Je sors deux tasses que je remplis avant de les emmener dans le salon, les posant sur la table basse avant d’attraper un grand plaid. Je m’installe sur le canapé en attendant que Ji Hun me rejoigne. Lorsqu’il revient près de moi, je tapote la place à côté de moi, l’incitant à s’asseoir avant de le recouvrir avec le plaid, me serrant un peu plus contre lui. Comme ça, c’est parfait!

-Qu’est-ce que tu as envie de regarder?

Personnellement, je n’ai pas trop d’idées. Tout sauf un film d’horreur par contre, il sait que je n’aime pas ça même si des fois, j’accepte d’en regarder avec lui. Mais je passe plus de temps le visage niché dans son cou qu’à regarder l’écran. Non vraiment, les films d’horreur ce n’est tout simplement pas fait pour moi. Mais bon, une exception de temps en temps, ça passe, tant que c’est avec lui et que je peux cacher mon visage contre lui pour éviter l’écran. Au fond, je crois que j’aime bien ces moments là rien que pour ça. Tous les moments que je partage avec lui en fait, tout simplement.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyJeu 27 Jan - 16:18
It still haunts meJi Hun & Reita
Dans l'idéal je préférerai qu'il retourne se coucher parce que je n'ai pas envie qu'il soit KO à cause de moi. J'avais déjà coupé sa nuit, je ne voulais pas non plus qu'il soit épuisé pour un manque de sommeil. Mais je connais suffisamment Reita pour savoir qu'il ne va pas me lâcher. Ceci étant dis, si les rôles étaient inversés, je sais que je ne pourrai pas retourner me coucher tranquillement en le sachant seul dans le salon. Je souris donc lorsqu'il me dit qu'il préfère rester avec moi et j'enfile ma robe de chambre avant de le suivre.

Il s'occupe du chocolat chaud tandis que je farfouille dans nos placards à la recherche d'un truc à la con qui me donnerait envie, ce que je finis par faire. Pop corn salés : parfait. Je les fait cuire au micro onde puis les versent dans un saladier avant de rejoindre Rei dans le canapé. Si je n'avais pas eu mon "problème" juste avant, ça pourrait être une parfaite petite soirée en amoureux. Lui, moi, le plaid et un truc à la con pour se blottir l'un contre l'autre. Je pose le saladier sur la table basse et je ne me fais pas prier quand le nippon m'incite à venir près de lui. Je le laisse m'envelopper dans le plaid avec lui et je m'installe confortablement : sur le côté les jambes allongés, ma tête sur ses genoux.

J'allume la télé et je hausse les épaules quand le brun me demande ce que je veux regarder. Je n'y ai pas vraiment réfléchis. Je met Netflix et sélectionne un truc neutre : un concours de pâtisserie.

"Ca fera bien l'affaire" Que je me justifie.

Et puis je n'étais pas trop films cucul ou bien dessins animés. Malgré tout il m'arrivait d'en regarder aussi, parce qu'il fallait un juste milieu entre mes goûts et ceux de Reita.

"Je veux juste...profiter de toi" Que je fais en caressant doucement son mollet.

Profiter de sa présence, de sa chaleur et de sa douceur. C'est tout ce dont j'avais besoin. De lui. Je me détend à son contact, le laissant m'envelopper dans une petite bulle de confort et de calme que je ne trouvai qu'à ses côtés.

"Merci" Que je glisse doucement, tournant la tête pour attraper son cou et l'embrasser tendrement. Merci d'être là, de me soutenir, de m'accepter, de ne pas me juger et merci de m'aimer.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyJeu 27 Jan - 17:55
It still haunts meJi Hun & Reita
Ji Hun hausse les épaules à ma question, avant d’allumer Netflix pour choisir un concours de pâtisserie, déclarant que ça fera bien l’affaire. Je souris lorsqu’il me dit qu’il veut juste profiter de moi. S’il n’y avait pas eu ce “souci” juste avant, cette soirée semblerait être une simple soirée cosy comme il nous arrive parfois d’avoir. Le genre de soirée que j’aime, à regarder la télé tout en étant ensemble. J’aime me glisser dans ses bras pendant qu’on regarde la télé mais pour ce soir, c’est lui qui compte. Je caresse tendrement ses cheveux, le regardant bien plus que l’émission qu’il a mit. Il se tourne vers moi, me remerciant avant de venir m’embrasser tendrement. Je sais pourquoi il me remercie alors qu’il n’a pas besoin de le faire. Parce que je ne le fais pas pour ça, je le fais parce que je l’aime et que je veux l’aider, je veux qu’il soit heureux, qu’on soit heureux ensemble. Je lui souris doucement, ma main toujours dans ses cheveux. Je viens à mon tour me saisir doucement de ses lèvres, l’embrassant tendrement.

-Ce concours va réussir à me donner envie de pâtisseries! que je plaisante doucement

Mais le pop corn fera l’affaire pour l’instant. J’attrape d’ailleurs une poignée que je mange aussitôt. Je suis rassuré de voir qu’il va un peu mieux même si je me doute que ce coup de fil va continuer de le travailler. Peut être que je tenterais de lui en parler demain, pour l’instant je veux juste profiter de ce moment et prendre soin de lui. Peu importe si je suis fatigué demain, ça ne me dérange pas, lors de mes insomnies avant je ne dormais pas forcément beaucoup alors j’y suis habitué. Je veux juste rester avec lui et être sûr qu’il va bien. J’aimerais tellement pouvoir faire plus pour lui même si je sais que je fais déjà sans doute beaucoup, du moins selon Ji Hun. Mais j’aimerais pouvoir faire encore plus pour lui, pouvoir effacer sa souffrance, ses mauvais souvenirs. Mais c’est impossible, j’en suis conscient. Alors je me contente de faire de mon mieux pour lui, pour être là pour lui.

-Ca va, tu n’es pas trop fatigué?

Parce que quand même, ce genre de “crise”, je pense que c’est quand même assez éprouvant. Même si je comprends qu’il ne puisse pas se rendormir aussitôt. C’est normal, encore ça ne serait qu’un simple cauchemar… mais c’est loin d’être le cas. Se rendormir après un mauvais rêve n’est jamais simple mais quand ce “mauvais rêve” n’en est pas entièrement un, je pense que c’est encore pire. J’espère simplement qu’il ne se sent pas trop fatigué. Il a quand même dormi une partie de la nuit, je me dis que c’est déjà ça, il n’aura pas fait complètement nuit blanche.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyJeu 27 Jan - 21:10
It still haunts meJi Hun & Reita
Je ne suis certainement pas le meilleur petit ami du monde à balancer mes sentiments à tout bout de champs mais je sais que ce que je ressens se voit comme le nez au milieu de la figure. Même moi quand je me regarde dans le miroir, je le vois écris en grosses lettres sur mon front. C'était peut être inutile pour lui que je le remercie mais j'avais besoin qu'il sache vraiment. Qu'il comprenne à quel point je lui étais reconnaissant d'être dans ma vie. Lui qui avait dû supporter mon égoïsme et mes caprices, lui qui était tombé amoureux de moi alors que je faisais tout pour le repousser.

Parfois j'avais envie de tout lui dire, de tout lui confier à propos de moi mais dans un sens je sais qu'il me comprenait même sans tout ça. Et puis, comme je l'avais déjà dis, je ne voulais pas le blesser en lui racontant certaines choses. Cela ne servirait à rien sinon à me faire du mal en lui faisant involontairement du mal au passage. Non, mieux valait remiser tout ça dans un coin. En tout cas, pour le moment je n'avais pas envie de continuer à parler de ça. J'avais juste envie d'être un mec insouciant qui glande devant la télé avec son copain.

C'était ce qui était le plus important pour le moment. C'est ça qui me permettrait d'éloigner les cauchemars et les pensées négatives. Alors je me laisse aller à la douce caresse de sa main dans mes cheveux et je viens lui voler un baiser. Je souris lorsqu'il reprend la parole, le laissant m'embrasser à son tour.

"Si" Que je lui répond franchement lorsqu'il me demande si je ne suis pas trop fatigué. A dire vrai je suis épuisé. Mais c'est plus mental que physique en sommes. "Mais ce n'est pas grave...parce que tu es là" Que j'ajoute en effleurant son cou du bout des doigts.

C'était niais à souhaits mais c'était la vérité.

"Tu sais, je peux aller te chercher quelque chose si c'est ce que tu veux" Vu l'heure il y aurait sûrement une pâtisserie ouverte. "Ce sera comme céder à une de tes envies de femme enceinte" Je rigole doucement de ma bêtise...imaginer Reita avec un bébé me ramène surtout à l'insécurité qu'il puisse vouloir ça un jour, ce dont je serai parfaitement incapable de lui donner. Mais je préfère penser à l'aspect amusant de cette réflexion.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyVen 28 Jan - 14:28
It still haunts meJi Hun & Reita
Ji Hun me répond que si, il est fatigué mais que ce n’est pas grave, parce que je suis là. Je souris à ses paroles. C’est tellement étonnant de voir à quel point notre relation a évolué en même pas deux ans. C’est clair qu’au début, quand on a emménagé chez Ji Hun et sa mère, ce n’était vraiment pas gagné. Ji Hun faisait tout pour me faire chier et je le lui rendais bien. Je me suis souvent demandé à quel moment il avait commencé à vraiment s’intéresser à moi. Je pense que c’est quand j’ai commencé à me détourner de lui, lorsque j’étais avec mon ex, qu’il a vraiment commencé à se rendre compte de son intérêt pour moi. Parce que quand il me cherchait, je laissais passer, je ne répondais plus. A cette époque, j’avais déjà des sentiments pour lui mais j’essayais justement de passer à autre chose, conscient que ça ne fonctionnerait jamais. Et nous voilà, un peu plus d’un an plus tard, ensemble. C’est évident qu’à l’époque, jamais je n’y aurais cru. Même quand j’ai commencé à avoir des doutes, je n’arrivais pas à y croire pour autant, persuadé que ça ne fonctionnerait jamais. Et pourtant, c’est tout le contraire qui est arrivé et je n’irais pas m’en plaindre. Parce que je suis heureux comme ça, avec lui.

Je souris à ses paroles. Une de mes envies de femme enceinte? Comme si c’était possible! Parfois, je me demande s’il songe à ça d’ailleurs. Moi, ça m’est arrivé, c’est vrai. Mais je n’ai jamais spécialement réfléchit à ça, à si je voulais des enfants plus tard ou non. J’ai toujours été centré sur mes études et mon souhait de devenir neurochirurgien. Je n’ai jamais vraiment songé ni à l’amour, ni à l’idée de fonder une famille. Et pour l’instant, ce n’est clairement pas ma priorité. Après tout, je suis encore trop jeune pour y penser, enfin c’est ce que je me dis. Mais je sais que ne pas avoir d’enfants ne me dérangerait pas vraiment. Et si vraiment on en voulait, on pourrait toujours adopter par exemple. Même si je sais que ce n’est pas forcément facile mais peu importe. Comme je l’ai dit, ne jamais avoir d’enfants ne me dérange pas spécialement. Tant que j’ai Ji Hun auprès de moi et que je réussi à faire le métier que j’aime, le reste m’importe peu.

-Non ça va, reste comme ça, je suis bien comme ça, que je répond en caressant ses cheveux.

Je n’ai pas envie qu’il sorte même pour seulement cinq minutes, le pop corn me convient très bien. Et puis je pourrais toujours m’acheter une pâtisserie dans la journée si j’en ai vraiment envie. Pour l’instant je veux juste rester comme ça, avec lui, à regarder la télé même si je le regarde plus lui que l’émission qu’il a mit. Mais c’est très bien comme ça!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 39
MESSAGES : 789
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptyMar 1 Fév - 11:34
It still haunts meJi Hun & Reita
Je me sens bien plus "moi" maintenant et je sais que c'est grâce à Reita. Parce qu'il est là. Parce qu'il respecte mes envies et mes décisions et surtout parce qu'il est patient avec moi. Je me connais suffisamment pour savoir à quel point je ne suis pas facile parfois. Entre mes caprices de "divas", mes terreurs nocturnes et mon épaisse carapace...ce n'est pas vraiment chose aisé de s'en sortir avec tout ça. Mais visiblement le nippon n'était pas effrayé par tout ça, ou en tout cas, il m'aimait suffisamment pour s'en accommoder. Même si franchement...je ne sais toujours pas comment il a fait pour tomber amoureux de moi alors que je me comportai comme un con avec lui. Bon ceci étant dis il me le rendait bien parfois hein mais toujours est il, qu'il avait sûrement un petit côté maso à choisir le produit le plus "défectueux" aux alentours !

"J'espérai bien que tu diras ça" Que je lui répond doucement.

Pas que je n'avais pas envie de lui faire plaisir hein, bien au contraire, mais je voulais juste profiter de lui aussi, un peu égoïstement et je n'avais pas envie de quitter ses bras pour le moment. J'étais bien lové contre lui, ma tête sur ses jambes, ronronnant presque de sa main qui caressait mes cheveux. C'était d'ailleurs un peu mon point faible et Reita l'avait découvert il y a bien longtemps.

Je me love encore un peu plus contre lui tel un chat en quête de caresses en regardant l'émission tranquillement. Je sens le regard de l'autre garçon braqué sur moi et je sais qu'il veux juste s'assurer que je vais bien mais je ne peux m'empêcher d'en sourire doucement. Au bout d'un temps je finis par me tourner vers lui, toujours allongé sur ses jambes.

"Quoi ? Je suis si beau que ça ?" Que je le taquine.

Même moi à le taquiner comme ça je me sens bien plus en phase avec moi même qu'avec ce moi réfugié dans la salle de bain à vomir ses tripes. J'attrape sa main, venant glisser mes doigts entre les siens et je le tire doucement vers moi pour l'obliger à se pencher. Je laisse mes lèvres venir grappiller les siennes, mon autre main dans sa nuque, caressant sa peau doucement. Voilà ce que j'aimais : oublier tout autour entre ses bras. Occulter le reste du monde parce qu'il est la chose la plus importante à ce moment très précis.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It still haunts me [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 0
MESSAGES : 811
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] EmptySam 5 Fév - 14:47
It still haunts meJi Hun & Reita
Je souris lorsqu’il me dit qu’il espérait bien que je dirais ça. Après tout on a tout ce qu’il faut, je peux très bien m’acheter une pâtisserie plus tard. De toute façon c’est à peine si je regarde l’émission au final, trop occupé à le regarder lui, ma main toujours dans ses cheveux. Après plusieurs minutes, Ji Hun se tourne vers moi et je souris de nouveau à ses paroles. Je préfère le voir comme ça que comme il était plus tôt. Ca me rassure de voir qu’il a l’air d’aller mieux quand même. Je n’aime pas quand il va mal, parce que je me sens impuissant même si je sais que ce n’est sans doute pas tout à fait vrai. Mais j’aimerais pouvoir faire plus et je sais que ce n’est pas possible et c’est le plus frustrant. Si je pouvais effacer ses mauvais souvenir, je le ferais sans aucune hésitation. A la place, je me contente d’être là pour lui, je pense que c’est déjà bien.

-Pour moi tu es le plus beau du monde, que je répond avec un sourire

Ji Hun vient nouer ses doigts au mien avant d’attirer mon visage plus près et je le laisse faire, lui rendant son baiser avec la même tendresse. J’aime ce genre de moment, cette tendresse entre nous, ce que je n’aurais jamais cru possible avant qu’on ne soit ensemble. C’est à ça que je vois que Ji Hun a changé, enfin plutôt évolué. Depuis qu’on est ensemble, j’ai découvert de nouvelles facettes chez lui. Le voir être tendre avec moi me fait littéralement fondre parce que je sais que je suis le seul avec qui il est comme ça, qu’il n’a jamais été comme ça avec personne d’autre avant moi.

-Je t’aime Ji Hun…, que je chuchote presque

Chaque partie de lui, lui dans son entier, avec ses qualités et ses défauts. Il se considère peut être comme “défectueux” mais c’est faux, pour moi, il est parfait comme il est. Et je ne changerai rien chez lui. La seule chose que j’aimerais pouvoir changer, c’est son passé et ce qu’il a subit mais ce n’est pas possible, je le sais bien. Mais ça ne change rien pour moi, jamais.

©️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
It still haunts me [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It still haunts me [Rei]   It still haunts me [Rei] Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Sauter vers: