1234
ohana (yu dan)

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -41%
🚿 Lot de 12 gels douche DOP « Douceurs ...
Voir le deal
15.99 €

 :: seoul :: Hongdae :: Résidences
Partagez

 ohana (yu dan)


Lee Maeum
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12438-lee-maeum-eummy-l#365772
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : ohana (yu dan) 29ab65c50f0a4e6bc53ffa198ec971ccaa005cb4
AVATAR : ning ning (aespa)
POINTS : 204
MESSAGES : 193
NOUS A REJOINT LE : 02/01/2022
AGE : 21
ohana (yu dan) Empty
(#) Sujet: ohana (yu dan)   ohana (yu dan) EmptyMer 12 Jan - 20:46

ohana

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


I know who you are

Elle ne saurait dissimuler cette lueur d’excitation dans son regard. La jeune femme ne s’inquiète pas de son intégration parmi les membres de sa colocation. Elle a déjà un avantage de taille en connaissant l’un d’entre eux et même si ce n’était pas le cas, sa personnalité ne peut pas laisser indifférente. Tout le monde peut se faire un avis sur cette demoiselle. Après, rien ne garantit une critique positive. Il vaut mieux avoir une sale réputation que de vivre dans la plus grande indifférence générale, non ? D’ailleurs, cet homme qui fait sûrement le double de son âge ne fait pas exception. Pas de bol pour lui, Maeum préfère les hommes avec plus de … Comment dire sans prendre le risque de le vexer. De panache ? C’est qu’elle a vu ses bras commencer à trembler quand il s’était dévoué à porter une partie de ses cartons. Mais cela doit venir de la mauvaise foi de l’étudiante en communication. Il a en réalité une bonne petite bouille et il a l’avantage de parler chinois. Un moyen de préserver ses capacités linguistiques, y compris en se trouvant à plusieurs kilomètres de sa mère. Portant son verre vers le ciel (ciel pas très élevé vu la taille de la gamine), Maeum manque de sursauter quand un éclair de génie la frappe. “ Ça ne vous dérange pas de prendre une photo ensemble ? “ Une petite photo de famille pour un nouveau départ. La demoiselle en ressent étonnement le besoin. Elle attrape son téléphone et est bien déterminée à ne pas leur laisser le choix. Elle souhaite envoyer la photo à ses parents au cas où l’un d’entre eux déciderait de devenir un tueur en série. Surtout qu’une demi-heure plus tard, Maeum se retrouve uniquement en présence du plus discret.  “ Je suis contente d’être tombée sur toi, tu sais. Je ne parle pas suffisamment mandarin depuis quelques temps... “ Dit-elle en jouant avec son téléphone.



something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Wu Yu Dan
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : bip bip bop bop
AVATAR : Qian Kun - WayV
POINTS : 54
MESSAGES : 388
NOUS A REJOINT LE : 02/04/2021
AGE : 25
ohana (yu dan) Empty
(#) Sujet: Re: ohana (yu dan)   ohana (yu dan) EmptyVen 28 Jan - 21:42

ohana

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


I know who you are

Après des années dans cette colocation, il aurait dû finir par s’y habituer. Des nouvelles têtes, Dan en avait vu défiler. Certaines restaient quelques mois voire quelques semaines. D’autres, comme lui et Do Hyun, comptaient leur séjour ici en années, si bien qu’après eux, peu avaient réalisé cet exploit. C’était ainsi, la colocation étudiante. Toutefois, chaque départ n’était pas moins un vide et chaque arrivée… accueilli avec appréhension. Il fallait dire que le Chinois était quelque peu exigeant et s’ils avaient réussi à trouver un semblant d’équilibre avec la petite dernière, Hae Won, un rien pouvait perturber tout cet écosystème durement cultivé.
Lee Maeum avait été ainsi la nouvelle candidate à leur porte et, en l’absence de Do Hyun, il avait dû l’accueillir avec Hae Won. Cette dernière, qui avait aiguillé Maeum, avait un peu rassuré l’ainé bien qu’il ne pouvait s’empêcher d’être nerveux. Probablement car, même après toutes ces années ici et bien qu’il ait réalisé des efforts notables, il demeurait toujours peu à l’aise avec les relations sociales. Lui, le gars réservé - et chiant - qui passait la majorité de son temps enfermé dans sa grotte pour étudier.
Il s’était révélé que Maeum avait tout d’une jeune femme pétillante et débordante d’énergie. Trop ? Dan s’était efforcé de n’émettre aucun jugement hâtif, même s’il devait admettre que le caractère imprévisible de certaines demoiselles le plongeait trop facilement dans la plus grande des confusions. Après tout, même Hae Won, avec qui il s’entendait pourtant bien, semblait prendre un malin plaisir à le taquiner en se montrant tactile avec lui. Il espérait alors que Maeum ne se joindrait pas à ce genre de jeu…

Bref. Il avait laissé la jeune femme prendre ses marques et avait même eu le plaisir d’apprendre ces origines. Cette info l’avait même légèrement déridé, se sentant automatiquement plus proche de cette moitié chinoise.
Il n’avait donc pu que consentir à faire un effort quand la plus jeune demandait à prendre une photo avec ces nouveaux colocs. Il avait offert son meilleur sourire, un peu crispé et pris de court. En général, le peu de photos pour lesquelles il posait lui autorisaient plus de préparation… Des portraits de famille trop formels et froids… ou plus récemment, pour ces fiançailles…
Dan avait tant bien que mal chassé ce souvenir tandis que Maeum immortalisait l’instant. Il n’avait pas cherché à en voir le résultat, se doutant qu’il y trouverait forcément à redire mais après tout, quelle importance ? Ce n'était pas comme si Maeum comptait diffuser massivement ce cliché. Il n’était que pour sa famille et il n’en connaissait aucun. Alors, ça suffisait songeait-il…

Plus tard, tandis que Hae Won sortait et qu’il ne resta plus que lui et la petite nouvelle, Dan s’ordonna de lui tenir un peu compagnie et repoussa l’instant où il retournerait s’enfermer dans sa chambre pour étudier.
Il posait une tasse de thé devant Maeum quand celle-ci lui fit décrocher un timide sourire : « Oh eh bien, je dois dire que ça me fait plaisir aussi. » Il était toujours ravi de pouvoir pratiquer sa langue maternelle. S’il la parlait à la maison, avec son frère et lors de ses cours particuliers, les occasions de discuter en mandarin se faisaient fatalement plus rares ici. Aussi, c’était naturellement qu’il avait changé de langue pour s’adresser à la jeune femme : « Ca ne me dérange pas de la parler avec toi quand nous sommes tous les deux. » Il ne voulait pas exclure leurs deux autres colocataires. « Tu es en communication, c’est ça ? Si jamais tu as besoin d’aide, n’hésite pas. » Certes, il était en droit mais il aidait bien Do Hyun à étudier alors… Pourquoi pas ? Les études, c’était bien la seule chose où il était sûr de lui. Ou presque…






 
blue mind ☩
blablablablabla
U.C
Lee Maeum
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12438-lee-maeum-eummy-l#365772
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : ohana (yu dan) 29ab65c50f0a4e6bc53ffa198ec971ccaa005cb4
AVATAR : ning ning (aespa)
POINTS : 204
MESSAGES : 193
NOUS A REJOINT LE : 02/01/2022
AGE : 21
ohana (yu dan) Empty
(#) Sujet: Re: ohana (yu dan)   ohana (yu dan) EmptySam 5 Fév - 20:29

ohana

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


I know who you are

Elle n’a pas besoin d’insister longtemps pour obtenir gain de cause. Personne ne saurait dire non à la nouvelle colocataire. Non pas grâce à ses charmes (pour une fois) mais pour ne pas paraître impoli. Si la jeune femme tend à cacher ses nombreux défauts pour le moment, il en est de même pour les autres. Toutefois, elle devine rapidement que le chinois sera certainement la personne la moins intéressante du lot. Ce n’est pas dit par méchanceté mais s’il passe son temps à lire, qu’en est-il à raconter si ce n’est les théories des auteurs ? Qu’est-ce qui construisait son identité en dehors de ses cours ? Elle s’interroge mais ne reste pas fermée d’esprit. Maeum finira par gratter sous la surface avec le temps. Pour le moment, elle doit gagner sa confiance et tester si le jeu en vaut la chandelle. La demoiselle souligne leur point en commun. Le plus évident, d’ailleurs. Elle relève le menton pour croiser son regard et le remercie d’un sourire quand il met cette tasse de thé devant elle. Cette petite attention n’est pas désagréable et pourrait devenir le premier point d’une longue série. Voyant la vapeur s’échapper de la tasse, son instinct de survie l’invite à patienter. Maeum se consacre donc sur la photo prise quelques temps plus tôt. Avec le temps qu’elle met à l’observer, on pourrait croire qu’elle vérifie si chaque tête sur l’image est respectable. Mais non, elle est trop occupée à se trouver vraiment mignonne. Comme quoi, les filtres ont uniquement créé pour les gens moches. Elle devrait l’envoyer à sa cousine pour recevoir un énième compliment qui flatterait son égo, qui, finalement, en a beaucoup besoin ces derniers temps. “ Oui mais je te préviens... Je peux parfois faire quelques fautes. J’ai toujours vécu en Corée. “ Elle échange donc seulement avec sa famille, rien de plus. Son niveau est très basique et elle risque d’être ridicule à côté de lui bien que ça soit finalement logique. Au moins, si son accent est déplorable et finit par sortir une insulte sans le vouloir, il ne pourra pas porter plainte. “ Oui c’est ça. Mais comment tu pourrais m’aider ? Je n’ai pas souvenir que tu sois dans ce cursus... “ Elle tente de se rappeler le nom d’un de ses bouquins mais elle en est incapable. “ Je ne sais pas trop ce que je pourrais te donner en échange ? Ma playlist motivation ? Ma meilleure high note ? “ Elle pouffe légèrement de rire avant de finalement sélectionner l’envoi d’un message. “ Ce n’est pas trop dur d’être en colocation parfois ? Tu es ici depuis longtemps, si je me souviens bien. T’es le dinosaure de l’équipe, non ? “ Pas sûr qu’il aimera la comparaison mais c’était vraiment affectif. C’est une sacrée longévité.  



something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Wu Yu Dan
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : bip bip bop bop
AVATAR : Qian Kun - WayV
POINTS : 54
MESSAGES : 388
NOUS A REJOINT LE : 02/04/2021
AGE : 25
ohana (yu dan) Empty
(#) Sujet: Re: ohana (yu dan)   ohana (yu dan) EmptyMar 8 Mar - 15:24

ohana

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


I know who you are

Au-delà de l’appréhension, il ne pouvait nier cette réjouissance qu’il éprouvait au sujet des origines de la nouvelle. Passer du coréen au mandarin s’était fait si naturellement. Quelque part, c’était une zone de confort presque commune à laquelle il pourrait se raccrocher. Un début plus simple pour celui qui peinait dans ses relations sociales…
Et ce n’était même pas un problème que la belle avoue ses lacunes ! Dan secoua doucement la tête, arborant un sourire bienveillant : « T’en fais pas. Je ne me formaliserai pas. » Il trouvait ça déjà admirable qu’elle soit bilingue en ayant toujours vécu en Corée. Et s’il y avait des quiproquos ? Dan tenterait d’en tenir compte à la moindre ambiguïté. « Je ferai de mon mieux pour te corriger. » Maeum n’avait rien demandé mais on pointerait ici une déformation professionnelle. Il aimait sans doute un peu trop donner des cours… « Et puis, mon coréen ne doit pas toujours être parfait, alors. » L’étudiant eut un petit rire poli. En vérité, son coréen était impeccable, quoique parfois trop soutenu. Mais il avait reçu des cours depuis ses 10 ans, son père prévoyant déjà à cette époque d’investir l’ambassade. Evidemment, on lui avait attribué les meilleurs professeurs, les plus exigeants et perfectionnistes. Dan voulait toutefois bien croire qu’il ne s'exprimait jamais aussi parfaitement qu’un natif. Et si cela pouvait rassurer Maeum…

Sa bonne volonté dépassait néanmoins la logique, et la confusion de Maeum était légitime. Il ne lui en voulut pas, lui adressant un nouveau sourire en tapotant sa propre tasse. « Je suis en droit, » affirma-t-il. « Et ça ne m’empêche pas d’aider les autres. Sur la méthode notamment. » Il fallait dire que lorsqu’on avait la capacité de concentration d’un Do Hyun, un soutien ne se refusait pas. « En fait, je donne aussi des cours particuliers de mandarin, quelques soirs par semaine donc… j’ai l’habitude d’aider les étudiants. » Dan l’avait dit d’un ton empreint de fierté. Si certains auraient pu prendre ceci comme de la prétention, il s’agissait en réalité plus d’un aveu sincère sur ce qu’il aimait vraiment faire. Une profession que Dan, futur avocat, n’exercerait jamais pleinement.

S’il devait, aux yeux de ses parents, obtenir le prestigieux statut et salaire d’un avocat, Maeum avait l’air de proposer une toute nouvelle sorte de monnaie d’échange. Bien sûr, Dan ne réclamait rien en retour - c’était tout juste si ses cours de mandarin étaient payants pour la forme - mais il arqua un sourcil, à la fois amusé et surpris : « Ta meilleur high note ? Tu chantes, toi aussi ? » Pas lui. Hae Won. Mais il n’avait pas pensé à le préciser tant c’était absurde qu’il puisse pousser la chansonnette. Et voilà encore une preuve que Dan avait toujours un peu de mal avec le second degré…
Et pour la colocation ? S’il amorça un hochement de tête pour confirmer, la dernière désignation lui fit écarquiller les yeux. Dinosaure ? Vraiment ? « Eh bien… ça dépend de ce que tu entends par dinosaure… » commença-t-il prudemment. Il ne faisait pas si vieux, si ? « Mais oui, je suis là depuis longtemps… presque le début en fait. Avec Do Hyun, que tu n’as pas encore rencontré. Et c’est d’ailleurs lui, le plus âgé. » Mais est-ce qu’il aimait vraiment vivre ici ? Il serait déjà parti sinon… « Pour répondre à ta première question, ce n’est pas toujours de tout repos, c’est vrai. C’est ta première colocation, c’est ça ? » Quelle ironie ! Voilà qu’il parlait comme s’il avait de l’expérience avec les autres ! « On a vu toutes sortes de profils passer et ce n’est pas toujours évident de s’adapter à toutes les personnalités… » Il se souvenait notamment d’éléments vraiment très bruyant… « Mais, au final, si je suis toujours là, c’est que je dois bien m’y plaire. » Il eut un petit rire, léger, presque rare chez lui. « Je veux dire… J’espère que tu t’y feras ta place et que tu te sentiras bien ici. » Est-ce que c’était une autre forme de bienvenue ? Entre autres.






 
blue mind ☩
blablablablabla
U.C
Lee Maeum
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12438-lee-maeum-eummy-l#365772
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : ohana (yu dan) 29ab65c50f0a4e6bc53ffa198ec971ccaa005cb4
AVATAR : ning ning (aespa)
POINTS : 204
MESSAGES : 193
NOUS A REJOINT LE : 02/01/2022
AGE : 21
ohana (yu dan) Empty
(#) Sujet: Re: ohana (yu dan)   ohana (yu dan) EmptyMer 6 Avr - 20:51

ohana

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


I know who you are

Les origines de sa mère ont toujours été conservées, y compris après son mariage avec un sud-coréen. Les racines sont très importantes dans leur famille et ce n’est donc pas étonnant de voir Maeum parler la langue de sa mère, de temps en temps. Elle a néanmoins conscience qu’elle rencontre encore des difficultés soit à cause d’un vocabulaire manquant, soit d’un défaut de prononciation. Cela dit, elle ne se vexerait pas si le jeune homme décide de la corriger. L’apprentissage d’une langue n’est pas aisé et il faut savoir prendre du recul pour pouvoir s’améliorer. Bien sûr, la demoiselle risque de grincer des dents si son aîné est un peu trop irrespectueux mais il semble plutôt pédagogue. Elle lui offre un sourire, le remerciant de son aide. Elle serait ravie d’étonner sa mère dès lors qu’elle pourra s’offrir un séjour à Gyeong Ju. Néanmoins, l’étudiante est un peu paumée quant à sa proposition suivante. Si elle comprend sa légitimité pour les cours de mandarin, une information lui échappe quand il est question de son cursus. Quel âge a-t-il ? Est-ce qu’il continue l’université après avoir déjà dix diplômes en poche ? Perturbée, elle n’hésite pas à le questionner. Maeum cherchait à connaître ses colocataires depuis, peut-être que sa mémoire lui faisait défaut ou qu’elle avait tout simplement commis une erreur. Elle échappe un sourire amusé, malgré l’air fier de son interlocuteur. “ Je ne suis pas sûre qu’une méthodologie pour rédiger un commentaire d’arrêt puisse m’être utile en communication. “ Elle se doute qu’il fait référence aux méthodes de travail pour retenir les informations mais elle n’a pas envie de l’avoir sur son dos. Avoir un professeur chez soi, c’est bien comme c’est chiant. Il ne faudrait pas qu’il ramène sa science dès qu’elle bouffe une pizza devant la télévision. Maeum n’arrondit pas les angles quand elle reprend la parole afin de lui répondre : ” Et je sais déjà que j’ai une bonne mémoire auditive. “ Il lui arrive même de réciter ces cours en chantant pendant les examens. C’est pour cette raison qu‘elle a été virée des bibliothèques universitaires. Heureusement, Maeum a trouvé bon d’acheter un casque, il y a quelques mois. Comme quoi, il existe sûrement un être supérieur là-haut.  

Elle ouvre la bouche d’un air estomaqué. “ Oui ! J’accompagnais souvent mon frère quand il jouait des instruments traditionnels dans ma ville de naissance. Je ne savais pas que tu chantais toi aussi ! “ Maeum affiche ensuite un sourire émerveillé, n’anticipant pas la phase de déception qui l’attend en bas de la rue. La jeune femme l’écoute ensuite parler de la colocation et se dit qu’elle aurait dû poser ces questions avant d’emménager. Finalement, elle n’a peut-être la bonne méthode de réflexion. “ Oui, c’est la première fois. Soit je vivais seule, soit avec mes copains. “ Sans pour autant être cosignataire du bail, ce qui leur permettait de la jeter dehors très rapidement. Au moins, elle s’assure d’avoir un toit pour les mois à venir. “ J’espère bien aussi. “  

Un silence s’installe ensuite entre eux, la demoiselle étant préoccupée par les smileys envoyés en masse dans la conversation avec sa cousine. Des smileys qui rigolent, qui pleurent sans aucun message explicite s’affiche sous ses yeux. Elle scrute de nouveau la photo. “ Tu me trouves comment aujourd’hui ? Je veux dire. Je suis jolie, non ? “ C’est à la fois direct et complètement dénué de sens. Mais elle devrait arrondir les angles si elle ne souhaite pas qu’il puisse s’imaginer une seule seconde... Que bref. Par respect, la narratrice ne désire pas finir cette phrase. Elle lui montre la photo. “ Elle est normale ma tête, pas de quoi en rire non ? “  



something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Wu Yu Dan
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : bip bip bop bop
AVATAR : Qian Kun - WayV
POINTS : 54
MESSAGES : 388
NOUS A REJOINT LE : 02/04/2021
AGE : 25
ohana (yu dan) Empty
(#) Sujet: Re: ohana (yu dan)   ohana (yu dan) EmptySam 23 Avr - 18:21

ohana

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


I know who you are

La fierté avait ses limites. Le soutien scolaire aussi. Maeum coupa assez court à l’élan dû Chinois par sa remarque qui, certes n’était pas méchantes, mais qui suffit à dessiner une moue un peu déçue et vexée sur son visage. « Je ne comptais pas te donner ce genre de méthodologie… » Bien sûr, c’était une blague. Mais Wu Yu Dan avait encore bien du chemin à faire sur la route de l’humour. Et puisque Maeum avait l’air de se débrouiller très bien toute seule - grâce à sa mémoire auditive - il n’insista pas plus. Après tout, tant mieux pour elle si elle n’avait aucun souci pour étudier.

Ce sujet clos, cela ne les empêcha pas de poursuivre leur conversation pour faire conaissance. Il fut ainsi ravi d’apprendre que la jeune femme pratiquait le chant et encore plus à l’évocation d’instruments traditionnels : « Oh ? Vraiment ? Quel instrument ? » Sa curiosité était piquée. Il trouvait l’idée très charmante et aurait presque réclamé à y assister si Maeum n’avait pas conclu par un quiproquo… Chanter ? Lui ? « Ah… Non… je ne chante pas… » Quelle drôle d’idée… « … je pensais à Haewon… C'est elle qui veut devenir chanteuse… » Lui, il n’était qu’un futur avocat dépourvu de tout fun… Si on oubliait sa passion secrète pour le groupe Twice.
Bref. Au moins essayait-il d’être un bon aîné en rassurant sa cadette sur sa toute nouvelle expérience de colocation. Il souhaitait sincèrement qu’elle se fasse une place parmi eux ou, tout du moins, qu’elle s’y sente bien le temps qu’elle resterait si elle n’était que de passage. Il acquiesça donc, tentant de ne pas trop relever cette mention de multiple copains… Après tout, on n'avait pas tous le même train de vie…

Il y eut ensuite cet instant plus calme où ils n’échangèrent plus un mot. Dan sirota son thé sans oser relancer la conversation, craignant de l’ennuyer. Après tout, il était quelqu’un de réservé et si Maeum avait l’air plus extravertie, elle pouvait aussi vouloir un peu de silence…
Il ne la dérangea pas tandis qu’elle consultait son téléphone… jusqu’à ce qu’elle l’interpelle. « Hum ? » Puis la question sembla atteindre son cerveau. « » Comment il trouvait Maeum ? Jolie ?
Dan manqua d’avaler de travers. C’était une question si soudaine entre eux après seulement une dizaine de minutes d’échanges… « Euh… » Bien sûr que ses joues s’empourprèrent. Evidemment, Maeum était loin d’être hideuse mais l’avait-il seulement regardé ? Il n’était pas le genre à détailler la gente féminine de si près… Le Chinois ouvrit la bouche pour tenter de formuler une réponse sans être encore sûr de ce qu’il était censé dire… avant que Maeum ne lui colle la photo précédente sous le nez. « Oh euh… » Toujours aussi peu explicite. Mais il examina plus facilement le visage de sa cadette sur le téléphone…
Pourquoi aurait-il voulu en rire ? Il détailla un peu mieux le cliché, observant les traits délicats de Lee Maeum. « Eh bien… n-non… Tu es… très normale… enfin, je veux dire… jolie…. » Et voilà. S’il avait eu seulement un peu de crédibilité auprès d’elle, c’était fini à présent. Devait-il maintenant lui dire qu’il était fiancé ?
… Wait… Ne venait-il pas, en quelque sorte, de tromper Mi Ran en déclarant à une autre femme qu’elle était jolie ?
Ses pommettes s’enflammèrent.






 
blue mind ☩
blablablablabla
U.C
Lee Maeum
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12438-lee-maeum-eummy-l#365772
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : ohana (yu dan) 29ab65c50f0a4e6bc53ffa198ec971ccaa005cb4
AVATAR : ning ning (aespa)
POINTS : 204
MESSAGES : 193
NOUS A REJOINT LE : 02/01/2022
AGE : 21
ohana (yu dan) Empty
(#) Sujet: Re: ohana (yu dan)   ohana (yu dan) EmptySam 14 Mai - 21:12

ohana

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


I know who you are

Elle a mis les formes pour rejeter sa demande. L'intention est bonne mais sa proposition ressemble à un guet-apens pour elle. La jeune femme a besoin de liberté et si elle ne doute pas de ses compétences, elle ne souhaite pas avoir un professeur particulier. Alors, c’est vrai qu’elle aurait pu se montrer plus hésitante, plus polie mais ce n’est pas dans son tempérament de tourner autour du pot pendant des siècles. En tout cas, elle ne se préoccupe pas du ressenti du jeune homme. Elle a accepté son aide en mandarin, c’est déjà un bon début, pas vrai ? Il faut savoir être optimisme par moment. Est-ce vraiment de sa faute s’il ne retient pas les bons points issus de leur conversation ? Clairement pas.

Alors, il a fait du gayageum et du daegeum ! J’ai une préférence pour le deuxième. Les instruments à vent me font toujours rêver. Je ne sais pas comment expliquer. J’ai l’impression que les meilleurs musiciens de cette catégorie ont leur instrument dans le cœur... C’est si naturel, c’est vraiment beau à voir. “ Presque une prolongation de leur corps. Elle se rappelle avec nostalgique ce festival des instruments à vent dans sa ville natale, quand elle était encore qu’une adolescente. Pourtant, cet événement est considéré comme ringard pour la plupart des gens. Mais tout le monde ne peut pas être sensible au même art. Personnellement, Maeum aime beaucoup se perdre dans la musique même si le dessin reste son hobby phare. Peut-être que son frère lui manque. C’est peut-être de sa faute au final. “ Oh, c’est vrai ! Je suis curieuse de découvrir son style. “ Elle a déjà croisé sa route avant de débarquer ici. Si elle se trouve dans cette colocation aujourd’hui, c’est en partie grâce à son intervention. Elle pourrait toujours la remercier en lui proposant de performer au sein du café où elle travaille. Encore faudrait-il qu’elle soit intéressée au même titre que le gérant. C’est bien le genre de l’étudiant de faire des plans avant même d’avoir l’accord des acteurs principaux. C’est ce qui fait partie de son charme. D’ailleurs en parlant de charme, la demoiselle est envahie d’un gros doute à cause des messages de sa cousine. Elle décide donc de reprendre du poil de la bête en demandant l’avis de son colocataire. Maeum n’est pas dérangée par le fait de poser la question, ne se doutant pas une seule seconde que ça soit l’inverse pour Dan. Son regard posé sur lui, elle attend sa réponse avec beaucoup d’impatience. Mais, les secondes passent, plus la tomate est en train de mûrir. C’est à se demander si Yu Dan passe actuellement à la casserole. Retenant un sourire amusé, elle préfère se concentrer sur la gravité de la situation. Est-ce qu’elle a perdu de son charme ? Est-ce pour cette raison que son copain l’a jeté ? Pas possible. A son tour, elle commence à se vexer devant l’hésitation du garçon. Il n’ose pas lui dire qu’elle est moche ? Il en faut pour tous les goûts mais les mots sont durs. La tête baissée, elle garde le téléphone à la hauteur de l’étudiant. C’est bien la première fois qu’on ose lui dire ça. Très normale, jolie. NON ! Elle ne peut pas y croire ses yeux ! Elle pose finalement son téléphone sur la table et pose ses mains sur ses tempes, comme si elle était à deux doigts de faire une crise de panique. Elle murmure trop fort quelques mots. “ Ce salaud m’a vraiment tout pris. “ Son amour pour ses illustrations, son amour propre, sa confiance en elle et même sa beauté ? Maeum va devenir dingue, complètement dingue. Elle souffle découragée, ignorant le rouge honteux sur les joues de son colocataire. “ Je te remercie de ton honnêteté. “ La pilule est difficile à avaler. Elle supprime la photo de la conversation et sa cousine le remarque. “ Pourquoi tu supprimes ? J’aurais bien voulu garder un dernier souvenir de lui.



something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Contenu sponsorisé
ohana (yu dan) Empty
(#) Sujet: Re: ohana (yu dan)   ohana (yu dan) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae :: Résidences
Sauter vers: