1234
(( tian )) idiots bienheureux

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Hongdae
Partagez

 (( tian )) idiots bienheureux


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : (( tian )) idiots bienheureux B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 44
MESSAGES : 37
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
(( tian )) idiots bienheureux Empty
(#) Sujet: (( tian )) idiots bienheureux   (( tian )) idiots bienheureux EmptyVen 31 Déc - 15:23


⊱ Idiots bienheureux
ft. @Wu Tian


OUTFIT ─ Le service était long et la jeune femme leva une énième fois les yeux pour observer la porte d’entrée coulissante. C’était bientôt la fin de son service, mais loin d’être l’heure de la fermeture du restaurant. Cheol donnait l’impression d’attendre quelque chose, ou plutôt quelqu’un, et alors qu’elle jetait une nouvelle fois un coup d’œil en direction de cette maudite porte qui ne bougeait pas, elle ignora une remarque que lui lança Cheng, depuis derrière les fourneaux. Sûrement une taquinerie sur le fait qu’elle venait de passer les cinq dernières minutes les yeux rivés sur cette porte d'entrée au lieu de s’activer. Il était certain qu’elle avait du travail et qu’elle n’était pas là pour rêvasser. Pourtant, la coréenne était fatiguée. Quand avait été la dernière fois où elle avait pu prendre une pause ? Elle avait l’impression de ne pas avoir vu ses amis depuis une éternité mais elle ne pouvait s’en plaindre. Le travail avant tout.
Occupée à débarrasser les bols d’un couple qui venait de quitter le lieu, Cheol ignora cette fois le bruit particulier de cette vieille porte en bois qui frottait et faisait trembler les vitres par la même occasion lorsqu’une personne l’ouvrait un peu trop rapidement. Elle ne remarqua pas le chinois entrer et mit un point d’honneur à ne pas entendre le sino-coréen se mettre à hurler dans tout le restaurant. La jeune femme roula des yeux et disparut dans une pièce arrière pour ranger la vaisselle salle dans la machine, prête à être nettoyée puis séchée. Elle resta néanmoins quelques minutes de plus dans cette pièce réservée au personnel. La fatigue était inscrite sur son visage, mais ce n’était rien qu’elle ne pouvait supporter. L'étudiante avait l’habitude de pousser son corps à toujours en faire plus jusqu’à ce qu’il ne puisse plus tenir.

Enfin, elle réapparut dans la salle principale, et s’affaira à ses obligations, toujours en ignorant l’autre pile électrique qui leur servait de cuisinier. Se partageant la salle devant la cuisine ouverte et celle à l’étage, elle déambulait sans s’arrêter pendant encore une bonne vingtaine de minutes avant d’enfin finir son service. Elle se changea rapidement et sortit par la porte arrière, profitant d’un moment de calme, loin du monde au restaurant pour s’allumer une cigarette. Cheol n’était pas une grande fumeuse, et profitait parfois de moment entre amies pour s'octroyer un petit plaisir malsain. Cependant, cette fois, elle en avait besoin, comme pour rebooster son corps fatigué et pour prévoir cette faim qui allait sûrement arriver et dont elle n’avait pas besoin.

Entendant un bruit au bout de la ruelle, la jeune femme tourna la tête et découvrit la silhouette bien connue du chinois. « Wu Tian ! » S’exclama-t-elle sur un ton bien trop enjoué pour ne pas être honnête. Il fallait qu’elle se reprenne et, surtout, qu’elle cache la teinte rosée qui devait sûrement apparaître sur ses pommettes. Heureusement le soleil était déjà couché. « Tu ne restes pas avec Bae Cheng ? » Elle commençait à peine à le croire lorsqu’il disait que les deux garçons n’étaient pas en couple, seulement elle avait encore ses doutes. Elle ne bougea pas de sa place, comme si elle cachait ainsi son péché de fumer, honteuse. « Il va encore être insupportable si tu l'abandonnes. » Elle le voyait déjà en train de faire la moue et pleurnicher car l'homme de sa vie n'était pas à ses côtés.

Wu Tian
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12132-wu-tian-astrian#355685
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : (( tian )) idiots bienheureux Xiao-zhan-black-and-white
AVATAR : Xiao Zhan
POINTS : 39
MESSAGES : 73
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
AGE : 25
(( tian )) idiots bienheureux Empty
(#) Sujet: Re: (( tian )) idiots bienheureux   (( tian )) idiots bienheureux EmptyMar 4 Jan - 19:54


⊱ Idiots bienheureux
ft. @Yang Cheol


OUTFIT ─ Avec un sourire attendri et un léger mouvement de tête exaspéré, Tian avait trouvé le portefeuille de son meilleur ami dans l'appartement, sous leur sofa, probablement poussé dessous par Peanut ou Hae qui le regardaient tous les deux avec de grands yeux innocents. Cheng avait cherché son bien dans tout le studio, ou presque visiblement, et avait fini par aller travailler sans son portefeuille, son argent et ses papiers. Pauvre amour. Le médium lui avait immédiatement envoyé un message pour lui dire qu'il avait retrouvé le Graal et les deux hommes s'étaient mis d'accord sur un horaire pour aller lui déposer au restaurant. Le cuisinier connaissant son âme-sœur par cœur lui avait proposé de passer à une heure où Tian pourrait profiter d'un bol de nouilles, il était vraiment le meilleur.

C'est donc ainsi qu'après avoir passé l'après-midi à la boutique, il avait ensuite rejoint le restaurant où travaillait son meilleur ami, ainsi que son amie (la belle) Cheol. Il n'aperçu pas cette dernière en passant la porte de l'établissement (il y était un peu comme chez lui) et le cri que poussa Cheng attira et retint toute son attention. Une embrassade, de grandes déclarations, des démonstrations publiques d'affection plus tard, le sino-coréen avait récupéré son portefeuille et le médium se retrouva devant un bol de soupe fumant qui le faisait saliver. Il avait cessé de chercher la coréenne des yeux, Cheng lui ayant annoncé qu'elle avait fini son service et devait sans doute déjà être partie. Il avait d'ailleurs roulé des yeux face à la moue boudeuse du chinois et avait fini de préparer son plat. Malgré ces quelques moments volés, il y avait du monde ce jour-là et Tian ne s'autorisa pas à trop traîner dans les pattes de sa moitié, ne souhaitant pas le déconcentrer dans son travail. Il vola un dernier baiser sur la joue de son meilleur ami, lui adresse encore des compliments sur son plat, il lui souhaita bon courage et après quelques autres mots doux et promesses de se retrouver plus tard, le médium sortit du restaurant l'estomac et le cœur pleins.

Tian sortit du restaurant, envoyant déjà un message à sa moitié pour lui dire encore à quel point il avait bien mangé et à quel point il l'aimait lorsqu'il sursauta en entendant son nom. « Yang Cheol ! » Un grand sourire étira les lèvres du chinois alors qu'il avisa son amie. Il était d'autant plus ravi qu'il pensait l'avoir manquée. « Je te croyais partie ! » Il fît quelques pas vers elle. « Oh non, vous avez du monde ce soir, je ne ferais que le déconcentrer. » Il sourit, un peu rêveur. « Et puis je le retrouve plus tard. » L'avantage de vivre ensemble. Dans l'obscurité, il avisa la lueur incandescente de la cigarette que tenait la jeune femme, et il releva un regard surpris vers elle. « J'ignorais que tu fumais. » C'était dit sans reproche, lui-même fumait parfois, sans compter les quelques plantes qui poussaient dans son studio et qu'il consommait parfois avec sa moitié. « Cheng m'a dit que tu avais fini ton service, tu as quelque chose de prévu pour la soirée ? »



Bizarre, freak, monster. It's what they call you. What sets you apart can sometimes feel like a burden but it’s not. And a lot of the time, it’s what makes you great, what makes you who you truly are. Just a boy.
Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : (( tian )) idiots bienheureux B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 44
MESSAGES : 37
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
(( tian )) idiots bienheureux Empty
(#) Sujet: Re: (( tian )) idiots bienheureux   (( tian )) idiots bienheureux EmptyMar 4 Jan - 20:24


⊱ Idiots bienheureux
ft. @Wu Tian


OUTFIT ─ Le bâton de nicotine coincé entre les doigts, la jeune femme ne s’attendait pas à voir le meilleur ami (et petit ami) de son collègue au bout de cette ruelle. Néanmoins, elle mentirait si elle disait que ce n’était pas une bonne surprise, surtout lorsqu’elle sentait déjà ses lèvres s’étirer dans un sourire très discret. Cela ne faisait pas longtemps depuis la dernière fois qu’elle l’avait croisé, surtout alors qu’il passait beaucoup trop souvent au restaurant pour voir l’homme de sa vie, mais cela faisait un moment qu’elle n’avait pas eu de longues conversations avec le chinois. « Je devrais être partie, j’ai du travail encore. » C'était vrai, ça l'était toujours. Seulement, elle avait peut-être prévu de s'arrêter chez son amie Jade avant, de s'octroyer une petite pause. « Tant mieux pour toi, j’imagine. Tu dois être heureux de vivre avec ton copain. » Son ton était neutre, presque indifférent mais si Cheol était complètement honnête avec elle-même, elle sentait bien une pointe de jalousie la toucher dans la poitrine.

Son attention se reporta alors sur sa cigarette, sur laquelle l’étudiante inspira un coup. « Ça m’arrive de temps en temps. » surtout quand je suis fatiguée ou stressée ; mais cette dernière fut une information que la jeune femme préféra ne pas partager. « L’odeur ne te dérange pas ? » Pourquoi s’inquiétait-elle même ? Elle ne pouvait rien y faire si l’odeur du tabac semblait désagréable pour le médium.
Néanmoins, elle ne s’attendait pas à sa dernière question, se demandant bien ce que le garçon cherchait à savoir dans celle-ci. « Je devrais rentrer pour mes projets, il y a juste personne chez moi. » Une pensée qui avait dépassé sa simple forme. Elle ne désirait pas ainsi sonner si trister pour le chinois. Alors, elle prit son courage à deux mains, et se retourna pour faire complètement face à Tian, posant son épaule contre la porte de service pendant qu’un sourire en coin étira ses lèvres. « Pourquoi donc Wu Tian ? » Elle tira un énième coup sur sa cigarette, puis l’écrasa contre le mur. « Tu veux me proposer quelque chose ? » Elle semblait tellement sûre d’elle-même, tellement maître de son jeu alors qu’au fond c’était la panique totale. Heureusement la luminosité extérieure faisait que le rouge qui était apparu sur ses joues ne se voyait que très peu. Elle n’arriverait jamais à tenir ce petit jeu pendant très longtemps, bien loin d’être aussi à l’aise là-dedans qu’un certain sino-coréen. C’était d’ailleurs la même histoire avec cette application de rencontre à laquelle sa meilleure amie l’avait inscrite.

« Bae Cheng va peut-être pas apprécier si tu me proposes de passer la soirée avec toi. » L’animosité entre les deux collègues n’était un secret pour personne, et encore moins au sein du restaurant. Leur relation était même devenue une attraction à regarder pour les habitués du restaurant de nouilles, ce qui avait le don d’énerver encore plus Cheol.
Elle soupira alors, loin de vouloir se montrer ennuyée et désobligeante, mais simplement un signe de sa fatigue constant. « Qu’est-ce que tu veux faire ? » Au fond, la panique était toujours là car il était fort probable qu’elle se trompait sur les intentions du chinois et qu’en fait il était simplement curieux de ce qu’elle comptait faire, sans pour autant vouloir partager du temps avec elle.  


Wu Tian
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12132-wu-tian-astrian#355685
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : (( tian )) idiots bienheureux Xiao-zhan-black-and-white
AVATAR : Xiao Zhan
POINTS : 39
MESSAGES : 73
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
AGE : 25
(( tian )) idiots bienheureux Empty
(#) Sujet: Re: (( tian )) idiots bienheureux   (( tian )) idiots bienheureux EmptyMar 11 Jan - 14:29


⊱ Idiots bienheureux
ft. @Yang Cheol


OUTFIT ─ Tian ne l'avouerait sans doute pas, mais il avait vraiment espéré croiser la jolie Cheol ce soir-là. Comme toujours, il y avait une chance sur deux pour qu'elle ait déjà terminé son service et à ne pas la voir dans le restaurant, il avait pensé avoir manqué sa chance. Il se serait largement contenté de ne voir que Cheng, l'homme de sa vie mettait tout aussi bien de lumière dans sa vie, voir la coréenne était un agréable bonus. Après tout, il n'avait pas beaucoup d'ami.e.s alors pouvoir passer du temps avec l'une de ces rares personnes lui plaisait beaucoup... Surtout s'il s'agissait de Yang Cheol. « Ah je vois. » Répondit-il simplement à la jeune femme car cette réponse était presque attendue, la coréenne passait son temps à travailler ou à étudier, ce qui inquiétait le médium il fallait bien le dire. Il se rapprocha doucement de la jeune femme, secouant doucement la tête. « Ah... Je dois une nouvelle fois te dire que Cheng n'est pas mon petit ami ? » Il pouvait comprendre d'où venait le doute, mais il le lui disait presque à chaque fois qu'ils se voyaient, pourquoi ne le croyait-elle pas ? Mais ce ne fût pas à ce sujet qu'il l'interrogea mais plutôt pour la cigarette qu'elle tenait. « Non ça ne me dérange pas. Il m'arrive de fumer de temps en temps aussi. » Et pour illustrer son propos, il lui piqua la cigarette des mains, la porta à ses lèvres pour en tirer une bouffée et la lui redonna, ne s'appesantissant pas sur le fait que cela était, ce que beaucoup appelleraient, un baiser indirect.

Leur rencontre pourrait s’arrêter là, une cigarette fumée côte à côte et il la laisserait partir étudier. Ce n'était pas ce qu'il avait en tête. Il imita sa position, se tournant vers elle en appuyant son épaule contre le mur, croisant les bras sur sa poitrine, un sourcil relevé dans une expression espiègle (bien qu'il fût difficile de le voir dans l'obscurité, mais ils s'étaient assez rapprocher pour qu'elle puisse le distinguer). « C'était en effet l'idée que j'avais derrière la tête. Que dirais-tu d'aller dans un café ? Je te proposerais bien une balade mais tu sors de ton service et tu vas encore étudier en rentrant, alors autant que tu fasses une pause. » Il pensa à quelque chose « On peut aussi prendre quelque chose et se poser dans le parc si tu as un bon manteau. Il y a toujours des musiciens ou performers qui traînent. » D'ailleurs, sur quelle genre de performances serait-elle du genre à s'arrêter et prendre quelques minutes ? Une nouvelle question tournant autour de Cheol et à laquelle le médium espérait avoir une réponse. Son expression changea, devenant un peu plus exaspérée avant que Tian ne lâche un rire. « Oh, je suis certain qu'il saura s'occuper sans moi, il a toujours quelques rencards en attente sur OkCupid. » Il avait un petit sourire, imaginant déjà Cheng lui raconter en détail son rencard et Tian l'écouterait avec attention. « C'est une appli de rencontre. » Se sentit-il obligé d'ajouter car il doutait que la coréenne n'ait le temps de se perdre sur ce genre réseaux, s'il s'écoutait, il trouvait l'idée réconfortante.

Il sourit en haussant doucement les épaules. « On fait ce que tu veux. Comme je te le disais, on peut se poser dans un café ou dans le parc. » Il lui fît un petit signe de tête avant de se décoller du mur et de marcher à reculons alors qu'il se mettait en route. « On peut y réfléchir en marchant ? Tu vas pas me faire croire que tu as envie de traîner ici après avoir fini de bosser. » Il en ignorait la raison mais il avait compris depuis un moment que travailler dans ce restaurant était une réelle obligation pour elle. Il savait que les jobs étudiants étaient la majorité du temps de l'ordre alimentaire plus que de la vocation mais lorsqu'elle évoquait le restaurant, la cuisine, c'était vraiment particulier. Il glissa ses doigts dans les poches de son manteau, se replaçant correctement pour marcher dans le bon sens, prenant la direction des cafés proches du célèbre parc du quartier. « Et je te promets de te ramener à l'heure pour que tu puisses étudier et te coucher à l'heure. » Il fît un petit salut militaire, qu'il confondait avec un salut scout avant de la regarder d'un air faussement stricte. « Parce que dormir n'est pas une option yang Cheol-sshi ! » Et c'était dit avec une certaine fierté, lui qui s'amusait à jouer avec les codes de la hiérarchie sociale coréenne dès qu'il en avait l'occasion.



Bizarre, freak, monster. It's what they call you. What sets you apart can sometimes feel like a burden but it’s not. And a lot of the time, it’s what makes you great, what makes you who you truly are. Just a boy.
Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : (( tian )) idiots bienheureux B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 44
MESSAGES : 37
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
(( tian )) idiots bienheureux Empty
(#) Sujet: Re: (( tian )) idiots bienheureux   (( tian )) idiots bienheureux EmptySam 15 Jan - 6:19


⊱ Idiots bienheureux
ft. @Wu Tian


OUTFIT ─ La remarque sur la relation entre les deux garçons fut bien vite oubliée devant le geste osé du chinois. Les yeux de Cheol s’écarquillèrent au contact de leur main et devant la cigarette entre les lèvres de Tian. Jamais, elle n’aurait pensé qu’il fumait, il semblait bien trop gentil et propre sur lui pour une tel acte. Néanmoins, ce ne devrait pas être si étrange comme vision alors qu’une bonne majorité de la population en faisait de même. Et la coréenne serait bien hypocrite de le juger dessus alors qu’elle-même fumait. Cependant, ce n’était pas là l’information choquante pour l’étudiante, mais ce baiser indirect.
Cheol avait de nouveau le bâton entre les doigts, mais allait-elle oser tirer dessus après que Tian y ait mis ses lèvres ? Si elle ne disait plus rien (elle avait l’excuse de la première surprise), la teinte très rouge de ses joues parlait pour elle. « Si tu veux une clope, t’avais qu’à demander. » Finit-elle par dire, le regard fuyant et avec tous les efforts du monde pour ne pas bégayer.

La jeune femme tenta de se reprendre en main, changea sa position et fit taire ses pensées lorsqu’elle tira de nouveau sur sa cigarette. Tout ce côté femme forte était forcé à tel point que tous ses muscles se contractèrent. La timidité et le stress s’accrochaient à elle et serraient toujours plus fort à chaque mot de Tian. Là était bien le seul avantage qu’elle avait pu tirer de travailler avec Cheng : c’était qu’elle pouvait souvent croiser le chinois. « J’ai pas besoin de pause, je ne suis pas en sucre. » Puis cela faisait bien longtemps qu’elle ne s’était pas posée au parc avec un ou une ami-e. La fatigue était présente sur le visage de l’étudiante (mais est-ce qu’il existait un jour où elle ne l’était pas) cependant, l’idée de profiter d’une chaude soirée avec Tian, devant des performances au parc lui semblait trop agréable. Tellement, qu’elle repensa à son collègue qui ne la supportait pas.
« Oui… Je connais OkCupid. » Le regard fuyant de nouveau, elle avait presque honte d’avouer à Tian qu’elle possédait un compte sur cette application, bien qu’elle n’en était pas la créatrice, mais son amie.

Alors changer de sujet pour revenir à celui de leur futur (très) proche soirée fut une bien meilleure idée. A peine avaient-ils trouvé une idée qu’ils avançaient déjà. Le chinois avait raison, Cheol avait tout sauf envie de traîner dans la ruelle du restaurant où elle travaillait. Bien qu’elle souhaitait rejoindre au plus vite son humble studio, il suffit d’une grande inspiration pendant laquelle elle ferma les yeux et leva le visage au ciel pour se rendre compte que la fatigue, et ce quotidien monotone lui soufflaient qu’elle pouvait prendre une pause. « Et si on rentrait tard plutôt ? » Lâcha-t-elle dans un énième soupir. « Je ne travaillerai pas après. » Elle ne le promettait pas pourtant, car elle savait qu’elle ne pourrait pas s’y tenir. Mais si ça pouvait au moins éviter à Tian d’insister sur le sujet, c’était déjà ça. Avançant tranquillement dans les rues de Séoul, l'étudiante observait les gens autour d’elle, tout à coup consciente que leur soirée pouvait ressembler aux nombreux dates dont sa meilleure amie lui parlait souvent. Ce n’en était pas un pourtant, le chinois était loin de penser ainsi d’elle, bien que cette dernière réagissait déjà différemment avec Tian qu’elle le faisait avec ses autres amis. Ce sentiment était presque dérangeant et dans son entêtement, elle dirait qu’elle n’en a pas besoin. Surtout que Tian avait déjà Cheng (aussi étrange était leur relation — libre ?)

S’arrêtant devant une supérette toujours ouverte, l’étudiante s’arrêta. Si c’était un café qu’ils souhaitaient, c’était nettement moins cher de l’acheter là-bas, et si c’était plutôt de l’alcool qu’ils recherchaient (Cheol n’était clairement pas contre), ils trouveraient leur bonheur. « Tu veux boire quoi. » Demanda-t-elle alors, prête à entrer dans le commerce pour ses achats. Elle ne pourrait pas se permettre d’en acheter beaucoup, mais au moins une bouteille ou deux ne pouvait pas abîmer ses précieuses et maigres économies. Presque honteuse de ne pouvoir offrir une meilleure qualité de boisson à son ami, elle ne souhaitait pas s’attarder dans la supérette. « Je sais que si on va au parc, ce sont souvent des rappeurs qui sont là, sinon il y a les danseurs, je n’ai pas vraiment de préférence. » Jamais, elle n’avait pris le temps de s’arrêter devant des performeurs de rue, bien trop occupée par son travail et ses études. « Tu veux quelque chose à grignoter aussi ? » Car s’ils étaient parti pour la soirée, autant prévoir.


Contenu sponsorisé
(( tian )) idiots bienheureux Empty
(#) Sujet: Re: (( tian )) idiots bienheureux   (( tian )) idiots bienheureux Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: