1234
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

 :: seoul :: Hongdae
Partagez

 Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol


Aller à la page : Précédent  1, 2
Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyLun 4 Avr - 19:59

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD ||« Yue ? » oui Yue. Le Yue qu’ils connaissaient, le seul dont ils pouvaient parler maintenant, du moins le seul qui faisait du sens dans cette conversation.
Pour prendre sa place sur la première marche des merdeux ?
… Yue n’était pas du genre à avoir la flemme de monter jusqu’en haut et à préférer regarder du bas ?
Bonne question.
La conversation avait toutefois fini par le perdre un peu. La réflexion s’était lue sur son visage plusieurs secondes et il avait fouillé dans ses souvenirs récents de son super copain riche pour que, dans la brume - une très grosse brume - un sens vienne s’ajouter à… une scène de retrouvailles entre Yue et Cheol ?
C’était ce qui semblait le plus logique…
« Du coup, de tout ceux que t’as revu, c’est Yue ton préféré ? Si tu veux, son numéro à lui, je l’ai. » marrant, très marrant. Est-ce qu’il allait tourner là-dessus encore longtemps ?

Cheol n’avait pas voulu de leurs numéros et alors ? ça la regardait !
Parti de là, il supposait qu’elle ne prendrait pas la peine de demander le sien.
Sa fierté ferait qu’il se garderait de la devancer sur ce plan là…
Question légitime : est-ce qu’elle parlerait de lui avec autant d’amour qu’elle ne parlait de Yue ?
Soyons francs… il était trop chiant pour que d’un coup, elle ait le pop de se dire finalement ça lui avait manqué tout ça. Finalement, elle avait hâte d’être à ce jour de retrouvailles et de chasse à leurs trésors d’enfance.

Trésors d’enfance qui auraient visiblement été plus utiles s’ils avaient des bouteilles de champagne, quelques shots, une ou deux bières et un peu d’alcool fort.
C’est clair qu’enfants, ils n’avaient pas prévu de se prendre une cuite peu avant de se retrouver « Tu vas me reprocher votre manque de diversité sur le menu ?   » non… « J’espère que le choix sera un peu mieux à ma prochaine visite. » … elle allait surtout lui reprocher de parler de revenir sur son lieu de boulot. Il était banni. Une visite avait suffit.
De son côté, un rire avait suffit pour qu’il relève un regard un peu étonné sur le visage de sa camarade de beuverie « Mes parents ont oublié de racheter du lait. » marrant, vraiment. C’était pas plutôt un truc en rapport avec le fait de sombrer ?
On s’en foutait. L’alcool était là, posé sur la table, il avait commandé une nouvelle fois… il n’était pas obligé d’avoir une conversation sérieuse.
Même après ce verre qu’il venait de vider d’une traite « ça te donnerait l’occasion de devenir célèbre en butant ton mari non ? » très joyeuse conversation, c’était certain…
Ils ne préféraient pas parler de leur meilleure surprise party ?

Oh, le sujet finirait peut-être par s’égayer.
… au moins l’ambiance s’était réchauffée
[/color] » … « il l’avait bien notée cette main sur la sienne, mais il ne l’avait pas délogée en se servant un verre de la libre.
Définitivement, Cheol atteignait son seuil de boisson.

C’était fourbe de penser que s’il avait des trucs à lui demander, c’était un peu le moment ?
Pas tant… puisque Cheol en avait profité … « Rien. » haussement d’épaules, peu de participation sur le moment et pensée que dans le fond, il n’était pas devenu grand chose sauf peut-être « Juste un démon. » en toute modestie oui
» qui étudie les sciences criminelles. « résumé logique finalement. Bref mais logique « Qu’est-ce que tu veux savoir de plus ? Contrairement à ce qu’ils te diront, les riches ont pas une vie si trépidante que ça tu sais. » valait mieux être pauvre et se faire emmerder par un abruti ?
Sans doute « Et toi ? T’as regretté des fois de jamais être revenue ? »

Quoi ? Elle avait bu, d’accord, mais c’était pas son soucis. Sa conscience ne lui poserait pas de problème et même si elle lui faisait un procès, son frère était un futur avocat.

@Yang Cheol


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyLun 4 Avr - 23:02


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT ─ Cette soirée étaient certainement une des plus folles que la demoiselle avait vécue. Les conversations changeantes, les humeurs et l’alcool dans leur veines. Tout un combo de mauvaises choses qui n’avaient pour but que de délier les langues et appuyer là où ça faisait mal. Le rappel de l’autre riche ; horrible souvenir ancré dans la tête de la jeune femme qui s’était fait humilier par l’arrogance du garçon. Alors, pourquoi Jin osait-il parler ainsi ? N’avait-il rien compris du ton employé par Cheol ? Était-il idiot à ce point ? « Jin, qu’est-ce que t’as pas compris ? » Toujours ce sourcil levé, signature. « Yue si je le recroise je crois que je le tue. Plus jamais il me parle comme ça, alors fais pas ton jaloux. » Des mots, loin d’être pensés alors qu’elle ne faisait que plaisanter. Jamais elle ne pourrait croire que l’on puisse s’intéresser à elle à ce niveau. Tian lui-même donnait de moins en moins de nouvelles et Cheng ne l’avançait pas plus, non plus.

« c’est un restaurant de ramen, c’est normal que l’on fasse que des ramens. Sois un peu intelligent tu verras y’a d’autres restaurants dans les environs. » Elle se retenait de hurler, vraiment elle y mettait tous les efforts du monde. Prendre sur elle, se dire que son ami oublié n’était qu’un idiot ─ puis une grande inspiration. Et une gorgée de son verre. Généralement c’était ce dernier qui l’aidait au mieux. « au final tu te fais du mal tout seul à aller dans un restau où t’aimes rien. » Sûrement qu’il ne s’agissait pas simplement du restaurant qui n’était pas aux goûts du garçon. Sûrement que ça allait bien au-delà et à commencer par la présence de Cheol ─ créature oubliée, détestée d’avoir fui. Tant de doutes qui se bousculaient de venaient perturber tout son cheminement de pensées concernant ce passé.

L’alcool était un outil idéal pour la conversation, les barrières semblaient baissées ─ place aux mots qui blesseraient l’autre ; voir qui gagnerait ce gentil duel. « j’ai trop donné pour finir en prison, même si te buter est tentant. » Il devenait difficile de croire que les deux êtres avaient pu être amis ; et pourtant le paradoxe rendait la situation si facile à imaginer. Qui aime bien, châtie bien :: l’exemple parfait. Pourtant, il était si facile de se voiler la face, bien que l’alcool enlever le masque de Cheol jusqu’à dévoiler un sourire sincère. Petit rire qui se faisait rare chez la demoiselle. Le contact était signe d’ivresse ; elle était déjà perdue la jeune femme. Pourtant un énième verre de plus n’était pas de trop. « un démon ? Oui ça je le sais. » Le vrai démon restait néanmoins Yue. Puis un soupir, lassée d’un tel discours de la part des gens rencontrés. « Pourquoi vous avez ce besoin de rappeler que vous êtes riches ? » Pas jalouse, vraiment, la demoiselle. Pourtant, sa famille s’était toujours bien débrouillée ─ mais Cheol avait changée. Et l’argent était son principal problème à présent. De quoi rager. Sa main lâcha celle du garçon ; comme si ce rappel qu’ils ne faisaient pas partie du même monde venait de tout briser. Son verre fini, elle se resservait déjà. « les sciences criminelles, hm ? C’est marrant je t’imaginais pas dans ce domaine. » Elle n’imaginait pas tout court ─ ignorante des nouvelles passions de ses amis, il était préférable qu’elle n’imagine rien. Seulement, le poignard fut renvoyée et la douleur était réelle. Une autre gorgée, le besoin de faire passer la pilule. Cheol n’était pas sûre de comprendre la question de Jin ; pourtant, au fond elle connaissait déjà la réponse. « on devait se revoir pour déterrer cette maudite boite, pas avant ? » L’excuse facile, mais elle avait autre chose à faire la demoiselle :: comme survivre. « J’étais occupée─ on est pas tous riches comme toi ou junhee tu sais. » moquée, attaquée ; elle s’était détachée des autres car ceux-ci étaient souvent vite décevant. L’être humain blessait par jalousie et Cheol avait été poignardée maintes fois déjà. « tu regrettes que je sois pas revenue ? Pour faire quoi ? Me laisser être insultée ou pour qu’on flirt avec moi ? » Elle était rancunière, un petit peu. Certainement. Elle avait ses raisons ; et ne comptait pas laisser Jin penser ainsi. Pour les dires n'étaient pas infondés, pourtant Cheol continuait de penser qu'ils étaient bien mieux sans elle. « Dis-moi Jin, est-ce que je t'ai vraiment manqué tant que ça ? » Car tout n'était que paroles ; infondées et non vérifiées. Jamais la demoiselle ne s'était sentie réellement à sa place depuis qu'elle avait quitté la demeure familiale.

Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyMar 5 Avr - 22:45

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD ||« Donc j’imagine que c’est non pour le numéro ? »
P’tit con
N’empêche, il se demandait ce qu’avait pu faire son collègue de “vie dans la richesse” pour se voir menacé d’assassinat.
La curiosité l’avait poussée à tourner son verre un instant sur la table, sans changer de sujet, cherchant manifestement sa décision de céder, ou ne pas céder, à la formuler sur le table.
Rien à faire. Cheol tournait trop autour du pot. S’il devait se montrer injuste, autant le faire au moins avec toutes les cartes en mains.
Pourquoi Cheol était si mécontente d’avoir recroisé Yue ?
Si Baram l’avait dragué, quel était le crime de son autre ami pour se voir priver de la fameuse question “C’est quoi ton numéro ?”
« Allez, raconte, qu’est-ce qu’il t’as dit ? »
sûrement que Yue, il avait été plus loin que jouer les clients pénibles sur son lieu de travail.

Après tout, lui, il avait toujours le droit d’être à la même table que Cheol.
Et, jusqu’à preuve du contraire, et à moins que le poison qu’elle avait foutu discrètement dans son verre mette du temps à agir, il était toujours en vie.
« Donc, sous prétexte qu’il a une spécialité, le client n’est plus Roi s’il veut néanmoins manger dans votre charmante ambiance ?   » en vérité, quand le client est chiant à ce point… dans le temps, on le foutait aux cachots « J’ai toujours eu ce côté un peu maso. » oui, et surtout, le triple abruti qu’il était, à la base… ça ne le dérangeait pas de bouffer des ramen. C’était en tout cas bien ça qu’il venait de commander sur le lieu de travail de Cheol avant de constater que cette dernière bossait ici.

« Tu sais, j’suis quelqu’un de cool, j’taurais peut-être aidé à te trouver un alibi avant de crever » oui, surtout que, vu ses études, il avait des connaissances pour accomplir le crime parfait.
Et sa famille les moyens d’enquêter ?
Sa mère voudrait sans doute connaître la coupable pour lui refiler de l’argent et la remercier, c’est sûr.
Ok, ça l’emmerderait sans doute pas mal parce que ça flinguait l’annonce du mariage de Dan et que la bienséance voudrait qu’ils attendent pour parler d’un sujet trop joyeux. Mais tout de même, Cheol la débarrassait de la plaie de sa vie, plus redoutable que les huit d’Egypte, y’avait de quoi la couvrir d’or.

Parce qu’elle en avait « Parce que c’est le seul truc intéressant dans notre vie et qu’on est des cons ? » Daaa
… Oui, réponse apportée avec ce ton comme si c’était juste la logique, le bon sens, et que Cheol aurait dû le savoir de base.
Cette logique qui faisait reprendre ses distances à une Cheol qu’il devait peut-être arrêter de boire. Peut-être.
« Du coup tu m’imaginais dans quoi ? » non parce qu’il n’avait pas souvenir qu’elle s’était vraiment intéressée à sa vie ces dernières années.
Dans quoi pouvait-elle l’imaginer enfant dans ce cas ?
Il n’en savait rien.
A l’époque, il rêvait d’être magicien… et de se produire sur les routes avec son frère.
Aujourd’hui… il rêvait de faire brûler le monde….

Dans la boite, c’était pourtant la pièce avec laquelle son frère lui avait appris ses premiers tours de magie qu’il avait mise à l’époque.
Maintenant, il n’avait rien trouvé de mieux que de boire son verre d’une traite pour faire passer les mots de Cheol.
« T’as raison en fait, toi aussi t’es chiante. » c’était comme ça qu’on répondait à une amie qui nous demandait si elle avait manqué ?
Fallait croire…
« J’crois même que tu l’es encore plus que moi. »
C’était possible ça ?
« Qu’est-ce que tu t’imagines ? Que j’vais te dire des mots d’amour, un ou deux trucs mignons, parce qu’un jour tu t’es barrée sans un mot et que t’es jamais revenue dans ce parc ? »
Il n’en savait rien. Lui aussi il était parti. Détails de la version officielle qu’il aurait dû défendre…
« J’pensais que ça te tiendrait à coeur, que t’avais quelques bons souvenirs de l’époque, mais faut croire que le négatif est plus important. » qu’est-ce qu’il en savait lui comment ses retrouvailles avec Yue et Baram s’étaient passées ?
Ok… peut-être que lui aussi, il devrait s’arrêter de boire….

@Yang Cheol
[/color]


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyMer 6 Avr - 13:31


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT ─ Il la cherchait et ça, au moins c’était clair. À croire que c’était un défi avec lui-même d’agacer son entourage et se faire détester. L’alcool était pour la détente, seulement la demoiselle pouvait aussi sentir l’agacement monter en elle. Depuis ces regards qui s'étaient croisés pour la première fois depuis longtemps au restaurant, depuis que Jin avait ouvert la bouche, Cheol aurait dû se douter qu’elle allait finir par craquer. Sûrement, avec l’excuse de cette amitié perdue ; cette envie de les retrouver sans trop les approcher ─ jeune fille hypocrite, elle avait laissé le bénéfice du doute la guider. Donner une seconde chance et se dire que, pour une fois tout pouvait bien se passer. Pourtant, c’était bien de l’agacement qui se lisait sur les expression de l’étudiante. Sourcil levé et la mâchoire serrée. « pourquoi ça t’intéresse autant ? » Avait-elle seulement envie de partager ce qu’elle avait vécu lors de sa rencontre avec Yue ? Sûrement. Peut-être était là un moyen d’oublier toute cette histoire et enlever ce poids que ses épaules portaient depuis. « Il m’a juste rappelée que l’on était pas du monde même monde, pauvre jeune femme sans le sous que je suis. » elle avait bien changée la demoiselle. Perdant sa (( celle de ses parents )) maigre fortune en même temps qu’elle acquit la totale indépendance.

Finalement, elle pouvait comprendre ce côté masochiste que Jin avançait. Se faire ainsi détester de ses proches en était la preuve et plus la conversation avançait et moins la jeune femme était sereine. Comme si, au fond d’elle, Cheol sentait qu’il tirait sur cette corde, prête à craquer. « maso et sadique plutôt… on dirait que tu souhaites ça, que je te bute. » clairement, cet alibi pourrait très rapidement devenir utile. Au fond, Yue et Jin n’était pas si différents. Bien qu’il était plus agréable de passer un moment avec l’un plutôt que l’autre. Au moins, le chinois ne l’insultait pas ouvertement, mais implicitement. « C’est donc ça, la seule chose intéressante que vous avez ; rabaisser les plus démunis avec... » Une réflexion pour elle-même, plus qu’une réelle réponse. La tristesse l’envahit brusquement. Toujours ce même sentiment d’être en-dessous de ses amis, trop loin pour se tenir à leur côté. Sa culpabilité de les avoir abandonnés fut aussitôt couplée à ce monde financier qui les séparait. C’était étrange, cette angoisse qui grimpait dans ses tripes, tordant son estomac dans tous les sens. Néanmoins ; l’alcool restait présent pour prétendre de ne rien ressentir. Tout n’était qu’illusion et Cheol refusait de l’accepter.
Heureusement, quelques brides de conversations s’entrelaçaient dans cette atmosphère pesante. Heureusement, ils arrivaient encore à discuter d’autres chose que de leur différence. « Je sais pas vraiment, sûrement je t’aurais vu clown. » Peut-être qu’il arriverait à faire rire des foules, mais l’étudiante n’en ferait sûrement pas partie.

Puis ce fameux tournant. Elle se sentait idiote la demoiselle, elle aurait dû écouter son instinct. Au diable cette deuxième chance ─ rentrer chez elle directement après son service aurait été une bien meilleure idée. Figée face aux paroles du garçon, choquée par le moindre de ses mots, son visage entier se décomposait. Attaquée, par les propos et le passé proche qui revenait sous forme de flashs dans la tête de Cheol. C’était trop. Des insultes, elle en avait reçues ; beaucoup trop pour l’avouer mais ses années de licence n’avaient pas été parmi les meilleures de sa vie. Seulement, lorsque de tels mots venaient d’une personne qui avait été, par le passé, son ami c’était différent. C’était douloureux. Jin était comme Yue ─ tous les mêmes. Personne ne la comprenait réellement au final. Ainsi, la solitude était toujours la meilleure des solutions pour éviter les cicatrices de se rouvrir.
Les yeux piquants, brûlants par l’effort de se contenir. Elle ne pouvait pas craquer, pas maintenant, pas ici et encore moins devant quelqu’un d’autre que Junhee. Sa fierté en prenait un coup colossal et tout dans sa tête fut perturbé. Puis, brusquement, un réflexe. Le reste du verre, que Cheol tenait toujours, finit sur le visage de Jin. Il fallait qu’il se taise ; blessée, ce fut la seule solution pour arrêter les paroles blessantes. Quelques gouttes cependant, mais assez pour mouiller légèrement le visage de son ami perdu. Tant qu’il se taisait. Tant qu’il arrêtait de blesser la demoiselle comme, elle-même, avait pu blesser les autres. Pourtant, à peine son action terminée ; ce fut le regret qui s’afficha sur le visage de l’étudiante. « Je suis désolée. » Surprise par son propre geste, les excuses étaient sincères. « tu sais pas de quoi tu parles. » Peut-être que si finalement, que Cheol n’était qu’une de ces jeunes femmes orgueilleuses et superficielles, seulement il était bien difficile d’aligner deux pensées concrètes pour le moment.

Puis enfin, elle ne pouvait les retenir plus longtemps. Les blessures étaient telles que les perles salées s’en échappèrent. Des larmes silencieuses mais qui, bien vite, réveillèrent la jeune femme de sa transe. « Je─ » parler était déjà devenu compliqué, donnant des envies de retraite. Elle se leva d’un seul geste, le regard fuyant celui de Jin. « t’as raison au final. » Puis elle s’effaça pour une fuite anticipée jusqu’à l’extérieur du bar, laissant ses affaires sur le siège maintenant abandonné. Seule son paquet de cigarette dans la poche, alors qu’elle s’adossa contre le mur à côté de la porte d’entrée pour s’en allumer une. Grand besoin de décompresser après cette vague d’émotions trop intenses. Angoisse prenant, Cheol ne tenait pas sur ses jambes et se retrouva accroupie à sangloter tout en tirant sur le bâton de nicotine.

Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptySam 16 Avr - 12:08

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD ||C’est vrai.
Cheol marquait un point ?
Pourquoi est-ce que ça l’intéressait autant ?
Ce qu’il pouvait se passer entre Cheol et Yue ne le regardait pas dans le fond.
Ce qu’il pouvait se passer entre Cheol et les sins n’étaient pas son problème.
Et si elle avait dans l’idée de ne pas se pointer au fameux rendez-vous des dix ans, ce n’était pas son problème non plus.
Voilà ce qu’il était supposé penser. Amie ou pas. Visiblement plus “pas” que amie aux yeux de Cheol. Alors pourquoi être curieux d’une histoire ?
… quand il avait levé un sourcil l’entendant
« Mais on n’est pas du même monde ! » hein ? « Et alors ? On s’en fout ! » c’était sans doute facile à dire pour lui qui ne manquait de rien matérialement parlant sauf quand on le privait de gold et qu’il se retrouvait à la rue….
Simplement…
… avec ses mots à lui, des mots pas trop niais… ce qu’il avait essayé de dire c’est que ce n’était supposé faire aucune différence. Si Yue l’emmerdait avec ça, elle le rembarrait.
Et c’était ok ?
D’accord, d’accord, il voulait bien admettre que Yue avait dû se montrer con sur ce coup-là. Ou qu’il n’avait cherché qu’à appuyer là où ça faisait mal.
… fallait refaire toute son éducation…

Il  n’en n’aurait sans doute pas l’occasion ceci dit puisqu’il allait crever ce soir de toute évidence.
Quelle tristesse, même pas le temps de laisser un petit mot à son frère pour lui faire ses adieux.
Tant pis, le démon qu’il était se verrait sans doute rejeter du paradis comme des enfers et pourrait errer sans fin sur Terre. D’excellentes occasions de continuer à faire chier son monde dans la mort… finalement, Cheol lui ferait presque un cadeau.
« Je sais juste pas quoi t’offrir pour te faire plaisir.   » pas sûr qu’il lui fasse ce cadeau ceci dit vu la suite et les sourcils qu’ils avaient froncés avant de soupirer.
Son dos avait retrouvé une banquette et il avait presque semblé lassé tandis qu’il se répétait
« T’es chiante ? A quel moment je t’ai rabaissé parce que t’as moins de fric que mes parents ? » c’est le principe Jin. Quand tu casses les couilles à quelqu’un, il te casse les couilles en retour par moment.
Il ne pouvait pas faire la guerre sans recevoir d’attaque non ?
Correct.

Autrement, il devenait le clown de la mauvaise foi ?
Quelque chose comme ça.
Ou le clown merdeux.
En vrai, le cirque, ce n’était son truc que lorsqu’il pouvait le foutre à la maison.
Ou à cette table de toute évidence.
D’une ambiance étrange parsemée d’un ou deux reproches…
Il y avait eu la déclaration de guerre officielle… arrosée d’alcool dans sa gueule.
Habitué à provoqué, même lui n’avait pas pu faire autrement que de sursauter avant de passer une main sur son visage pour en passer les quelques gouttes.
Choqué.
Quand Cheol était de son côté blessée.

L’incompréhension dans son regard.
Puis la colère. Des sourcils qui se froncent
« T’as un problème toi. » lui aussi non ?
Des excuses… confuses… puis des larmes… qui l’avaient sans doute encore plus choquées que l’alcool qui parfumait après sa gueule.
Soupir. Un regard fuyant vers le bar…
… il ne s’était tourné à nouveau vers Cheol que quand celle-ci s’était décidé à prendre la fuite en abandonnant ses affaires.

Génial. La soirée était officiellement pourrie. Et il n’avait même plus tellement le droit de s’énerver quand la colère était pourtant légitime… à son sens.
Une minute. Puis deux. Et il récupérait finalement sa veste pour l’enfiler avant de prendre les affaires de son amie d’enfance. Il avait payé. Il était sorti. Et son regard était tombé sur elle… sanglotante près d’une porte.
Nouveau soupir.
« Si tu t’imagines que j’vais porter ton sac et tes affaires après ça, tu te plantes. Et tu m’oublies pour le câlin. » sac déposé près d’elle et veste… sur sa gueule ?
… déposée avec douceur sur sa tête plutôt… comme une solution de repli si finalement elle voulait se planquer.
Il était trop con. C’était trop sympa pour lui ça…
Il n’aimait pas ça… qu’on le prenne par les sentiments… et qu’on limite ses compétences de connard en chef.

Le troisième soupir, au moins, il l’avait retenu.
Il avait fouillé dans sa poche pour s’allumer une clope dont il avait recraché la fumée vers le ciel.
« J’aurais pas de réponse. Alors je laisse tomber. »
Pourquoi elle était partie.
Ses chances d’avoir envie de revenir au fameux rendez-vous.
Si elle avait apprécié un peu ces temps d’insouciance.
A priori… oui, il pouvait rester dans le flou.
Il n’aurait pas dû demander de toute manière.
après tout, il s’en foutait non ?

@Yang Cheol


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptySam 16 Avr - 17:50


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT _ Elle avait fui, était partie pour cacher au monde que, finalement elle n’était pas tant une fille sans cœur. Des larmes de fatigue ; de toute la pression qu’elle subissait depuis qu’elle avait pris cette indépendance. Une mauvaise idée ─ plusieurs fois ces mots lui avaient traversé l’esprit mais, jamais elle n’osait y croire. Continuant de se persuader pour sa fierté et son orgueil qu’elle n’avait pas fait les mauvais choix et qu’après toute cette pénibilité elle serait enfin reconnue et pourrait respirer finalement. L’argent et la notoriété, osant dire à son ami que les gens de leur monde ne pensaient qu’à ça. Pourtant, terrible hypocrite qu’elle était :: elle ne vivait que pour ça. Touchée quotidiennement par la solitude, là avaient été depuis quelques années ses motivations de vie. Pour le luxe, le confort et enfin pouvoir se dire heureuse. Elle n’avait besoin de personne ─ son temps était si précieux. Et pourtant, la vérité la voyait accroupie devant ce maudit bar à perdre les larmes sans jamais qu’elles ne cessent.

Il avait raison ; on se moquait bien de quelle classe sociale ils venaient. Enfin, les différences étaient déjà là bien que l’écart en été réduit :: mais ils avaient été proches amis pendant quelques années avant de se perdre. Ils passaient outre, perdu dans l’innocence et la naïveté d’un enfant, ils n’avaient pas encore cette vision dégradée d’une société. Chiante, hypocrite et de mauvaise foi ; à éclater en sanglot au lieu d’affronter ses problèmes. Finalement, Jin la connaissait bien et il avait trouvé les mots pour la toucher où ça faisait le plus mal.

Elle l’entendait avant de le voir. Toujours ces mots vexants, froids pour l’idiot qu’il était. Elle ne pouvait lui en vouloir cependant, pas alors qu’elle méritait largement et que c’était les conséquences de ses propres mots et actes. Elle avait coupé tous contacts, avait fui son monde sous prétexte d’être une femme indépendante et osait encore pleurer car on lui jetait ces mêmes vérités à la figure ?
Cachée sous sa veste, elle attendait que les sanglots se calmaient. Honteuse de cette image qu’elle renvoyait ; de cette faiblesse. Pourtant Jin restait là, à ses côtés à fumer sa cigarette lui aussi, selon l’odeur. Il râlait encore ─ quand est-ce qu’il ne le faisait pas.

Doucement, Cheol retira sa veste de son visage pour la poser sur son sac, au sol. « tu sais que je ne suis pas de séoul, petite fille de la campagne qui vous a rejoint à l’époque. J’étais une gamine. » Ah, finalement, elle comptait parler la demoiselle. Sûrement, après les larmes et le maquillage qui avait légèrement coulé sous ses yeux ; elle avait retrouvé les mots. Peut-être. Elle se ralluma une cigarette (( une femme comme elle ne devrait pas fumer lui avait-on dit au restaurant )), « j’ai voulu voler de mes propres ailes, ne plus dépendre de personne. » Quand avait été la dernière fois qu’elle avait revu ou même parlé à ses parents ou ses frères et sœur ? Elle savait la cadette sur la capitale, à tenter de la contacter sans succès. « J’ai tout coupé car c’était plus simple comme ça. » Car sinon ça aurait été trop dur, car sinon la possibilité de passer sa vie au restaurant de ses parents et en reprendre la direction comme ils le voulaient aurait été beaucoup trop réelle. « Je voulais avoir ma propre vie, faire mes choix. Mais je me suis bien plantée on dirait. » C’était bien la première fois qu’elle remettait de vive voix tous ses choix en question. Qu’elle y laissait s’y glisser une pointe de regret qu’elle s’était toujours interdit d’avoir d’ici là. « sauf qu’après c’était trop tard, je pouvais pas revenir les mains vides. Je voulais pouvoir rentrer en ayant atteint mes objectifs─ pour ne pas finir une ratée. » Pour les rendre fiers d’elle et de ce qu’elle était devenue. Qu’elle avait eu raison de cette indépendance car elle était devenue quelqu’un et non plus Cheol, l’aînée des propriétaires du restaurant de ramyeon. « Ça te va comme réponse ? » Enfin, elle releva les yeux sur Jin, enfin elle arrêtait de fuir. Pour l'instant.

Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptySam 16 Avr - 21:15

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD ||Il était supposé faire un truc de con.
Un truc qui lui ressemblait.
Au moins s’agacer et montrer qu’il n’avait pas de coeur, même pas les restes de ce qu’il avait pu posséder au creux de sa poitrine dans son enfance.
Mais voilà, pour parler franchement, il était un peu con.
Pas mal con en réalité.
C’était en tout cas comme ça qu’il se définirait s’il admettait un peu plus certainement dans ses pensées qu’il était bien plus touché par les larmes de Cheol que ce qu’il voulait bien montrer maintenant.
Autrement que d’une veste posée sur elle pour qu’elle puisse pleurer sans abimer une fierté bien trop précieuse pour eux.
Un soupir qui avait délivré à l’air la fumée de sa cigarette, il s’était avoué vaincu pour toutes les questions qu’il lui avait posées et celles qu’il avait encore à lui poser. Tant pis, il n’aurait pas de réponses. Il n’était pas là pour la torturer….

En réalité, malgré la prétendue absence de son coeur, il n’avait pas envie d’être à ce point un salaud avec elle.
C’était une amie. Ou ça l’avait été. Finalement, il ne savait plus trop ce qu’il était en droit de penser.
Elle était partie… et fournir une raison, au moins une, semblait être un trop gros effort pour elle ce soir.
Tant pis.
Il s’en remettrait.
Il prendrait les pires raisons qui lui viendraient à l’esprit et il les assumerait comme vérités.

Mais la voix de Cheol s’était faite finalement entendre….
« »
Et il n’avait pas osé l’interrompre par peur qu’elle se taise à nouveau. C’était à peine si son regard s’était tourné vers elle plus de quelques secondes avant de retrouver un point au hasard dans le peu d’horizon qu’il avait à disposition maintenant.
Il avait tiré sur sa clope à plusieurs reprises, il avait écouté. Puis il s’en était rallumé une autre la première terminée alors qu’il semblait bien que Cheol avait donné ce qu’elle pouvait lui donner maintenant.
ça avait pris encore quelques secondes avant que sa propre voix ne se fasse entendre à nouveau.
« Evidemment que tu t’es plantée….. » et pour parler franchement, peut-être qu’il aurait dû s’abstenir de faire valoir son droit à l’expression. L’introduction n’était pas terrible, la suite était pas mal étrange « Tu peux rentrer et être une ratée, on l’est un peu tous. » voir beaucoup… mais fallait garder un minimum de fierté même quand on essayait de se montrer solidaire « On est amis Cheol, et personne t’as jamais demandé d’être parfaite. On t’aimais bien comme t’étais quand t’étais gamine. Rentrer les mains vides, c’est pas si grave… et puis, pour ce que ça vaut, j’te trouve pas mal indépendante au final. »

Ouais. Elle essayait, c’était pas mal d’essayer. Au final, qu’est-ce qu’il avait essayé lui pendant ces dernières années ?
Être la pire plaie possible sans doute. Au moins, de son côté, il avait réussi
« Et puis moi, je pensais…. » c’était déjà niais dans sa tête, ce serait pire à haute voix, et il le regretterait aussitôt une fois prononcé… « … qu’on volait tous ensemble sur ce coup-là…. » son regard rapidement détourné, horizon retrouvé, gêne évidente cachée dans une cigarette sur laquelle il avait tiré plus fort.
ça sonnait vraiment trop niais. Avec un peu de chance, l’alcool ferait oublier à Cheol ouais… espérons-le…..

@Yang Cheol


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptySam 16 Avr - 22:24


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT _ Les deux êtres étaient là, à fumer leur tabac dans la rue. Deux créatures miteuses pour l'inconnu, pour une vision qu’ils renvoyaient. Il était certain que quelques passants s’étaient arrêtés pour se demander pourquoi ce couple se disputait et pourquoi la demoiselle en était arrivé à se mettre en larmes pour lui. Que lui avait-il dit ? Beaucoup de questions pour des inconnus qui n’avaient rien à voir dans cette histoire. Surtout lorsque la demoiselle s’était, finalement, mise toute seule dans cet état. La veste retirée, elle acceptait encore la présence de Jin à ses côtés. Il était là, alors qu’il aurait très bien pu se retirer pour rentrer chez lui. Que ferait-il d’une femme qui pleurait dès que les choses devenaient compliquées ? Était-elle susceptible à ce point ?

Sûrement qu’elle l’avait jugé trop rapidement et trop sévèrement (( quand est-ce qu’elle ne le faisait pas ? )), mais finalement la présence du chinois réussit à la calmer. Pour une fois, elle n’était pas toute seule à gérer ses problèmes. Sans même se reposer sur le garçon, sa simple silhouette à ses côtés lui faisait le plus grand bien ─ pour l’instant, car il lui avait fait le plus grand mal aussi. Mais la vérité était, qu’elle s’était enfin ouverte à une autre personne qu’elle-même. Donnant ses ressentis, ses peurs et la façon dont elle voyait la vie. Pour une fois, elle avait été sincère et ne pouvait en rougir. Heureusement, il ne l’avait pas coupée dans ce monologue digne des meilleurs dramas qu’elle ne regardait pas ; elle n’avait pas le temps, car sinon elle n’aurait su comment reprendre. Néanmoins, les mots qu’elle reçut après son silence n’étaient pas ceux auxquels la demoiselle se seraient attendue. Pas qu’elle s’attendait à quelque chose en particulier, seulement une poussée de gentillesse de la part de son ami. Peut-être. Pourtant, elle devrait être habituée à son caractère et ce, depuis l’instant où il avait franchi le seuil de son restaurant.

Les regards ne se croisaient pas ; la gène de leurs mots sûrement et pourtant, Cheol aurait aimé qu’à l’instant même où Jin lui répondait, ils pouvaient faire passer les émotions derrière les mots via les regards. Car, si la maladresse volontaire restait présente dans le discours de Jin et que la coréenne eut très rapidement l’envie de l’étrangler, elle restait touchée par sa réponse. Ils étaient amis. Vraiment amis et elle pouvait compter sur eux. Elle aurait dû le faire depuis le début mais son orgueil l’avait rendu aveugle. « moi je demande à moi-même d’être parfaite. » Elle n’avait d’autres visions de sa vie. Tellement perdue dans cette indépendance, ces nouvelles valeurs peu appréciées ─ c’était devenu sa seule réalité. Mais qu’avait-elle en dehors de celle-ci ? Rien. Elle ne pouvait même pas prétendre à une quelconque passion en dehors de son travail et ses études.

« au final, tu regrettes ces années où on était tous enfants et amis. » Une question tournée en affirmation, car de ses mots c’était la conclusion qu’elle s’était construite. Il n’avait pas tort, mais la tristesse était bien présente. A tel point que Cheol se redressa. Jetant son mégot à terre de nouveau, elle tenta de garder son équilibre. « Jin, hey, regarde-moi. » Un moment de faiblesse intense, le genre où l’empathie la touchait de plein fouet. Elle ne réfléchissait plus et, partie était cette ice queen qu’elle entretenait depuis des années. Doucement, elle se rapprocha du chinois pour le prendre dans ses bras. « t’es un abruti, je te déteste mais je suis contente que tu sois là. » Encore fallait-il trouver où était la vérité et le mensonge dans ses paroles, car il était évident que l'étreinte décrédibilisait cette haine qu'elle annonçait.

Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptySam 16 Avr - 23:44

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD ||Lorsqu’il était sorti de chez lui pour prendre l’air, comme il avait trop souvent envie de le faire en habitant chez les Wu, il était sans aucun doute loin de s’imaginer ce genre de soirée. Croiser Cheol rentrait déjà dans la catégorie absolue de l’inattendu. Finir devant un bar après de trop nombreux verres, et surtout après être le responsable des larmes qu’il avait vues couler sur ses joues, c’était au final à peu près du même niveau.
Qu’elle parle enfin, pour être tout à fait franc, il n’y croyait plus vraiment. Il s’était fait une raison, s’était imaginé se torturer encore avec les stupides questions d’un gosse en repartant d’ici. Mais pas finalement pouvoir l’écouter… et essayer de la comprendre un peu malgré cette rancoeur légitime qu’il pensait ressentir. Malgré cette rancoeur qu’il préférait en réalité cacher par pure fierté.

Au moins, il ne s’était pas changé en ce gamin stupide qui avait si souvent attendu que ses copains reviennent. Ce gosse idiot qui s’était demandé ce qu’il allait bien pouvoir faire sans eux. Cet abruti qui, lorsqu’il avait appris qu’il était au final le fils de personne, ou définitivement le Wu qui dérangeait, avait souhaité un instant revenir quelques temps en arrière pour au moins retrouver le confort qu’il venait chercher dans un parc entouré d’un groupe de gamins qu’il pensait à l’époque inséparables.
Il en aurait eu des choses à dire… s’il était un peu moins fier.
Il se serait montré un peu moins maladroit s’il ne ressentait pas trop de honte à l’idée de se dévoiler un peu.
C’est sûr, le discours qu’il aurait pu tenir à Cheol s’il ne jouait pas au con le plus clair de son temps, il aurait été un peu plus réconfortant.

« C’est complètement débile.   »
… et il n’aurait pas traité un souhait de perfection de complètement débile
« C’est chiant d’être parfait, et ça te donnera rien. » à part la satisfaction d’avoir réussi son objectif ? « C’est pas parce que tu t’efforces d’être aussi lisse que l’ennui et de décevoir personne que tu le feras pas ou que tu seras récompensée ! » la perfection ? C’était pour les cons. Un résumé grossier mais c’était l’idée.
Il en savait quelque chose. A une époque, lui aussi, il avait essayé… d’être parfait… de l’être plus que Dan, de ramener de meilleures notes que son frère et de trouver de jolies fleurs pour sa mère… au final, le seul truc qu’il avait récolté, c’était de la déception « T’es très bien comme t’es. » ça, c’était un compliment, non ?

« …. » il n’étais pas si à l’aise dans ce thème… vraiment pas si à l’aise que ça dans la sincérité et s’il avait tiré une nouvelle fois sur sa clope, il avait au moins hoché la tête dans un sursaut d’honnêteté.
Evidemment qu’il le regrettait ce passé. Si elle lui demandait un autre jour, il dirait peut-être qu’il avait trop bu ce soir-là mais la vérité aurait été néanmoins dite… en quelque sorte.
Tout était plus simple à l’époque au final.
Beaucoup plus simple qu’aujourd’hui où il s’était mordu la lèvre, plus mal à l’aise qu’il ne voudrait bien l’admettre, avant de finalement regarder son amie dans les yeux. Une pointe d’interrogation dans le regard, l’idée qu’il devait avoir l’air con dans la tête.
Et puis la simple surprise quand Cheol s’était rapprochée pour le prendre dans ses bras. Ouais, il s’y était tellement pas attendu que son coeur en avait loupé un ou deux battements.
Rassure toi. Au moins, elle dit que t’es un abruti, ça rattrape un peu !
Rattraper quoi ?
Ce moment un peu en dehors du temps… où sa main avait finalement atterri au bas d’un dos pour s’y presser doucement avant de le faire davantage pour une étreinte plus sincère, où il avait consenti à souffler en la laissant se démerder avec la traduction «  Toi aussi t’es une abrutie Cheol. » et tu m’as manqué ?
Traduction pas si évidente à admettre à voix haute «  Et si tu te pointes pas au rendez-vous… jcrois bien… que je te détesterai pour de vrai. » mensonge… mais il lui en voudrait, il le savait… parce que lui il irait et que dans le fond il attendait cette date avec un soupçon de nervosité qu’il noyait sous de la mauvaise foi.

@Yang Cheol


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyDim 17 Avr - 18:05


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT _ Les critiques continuaient de tomber. Mais comme si l’ambiance avait changé la jeune femme, plutôt que laisser la colère l’atteindre, elle ne répondit que d’un sourire. Certes, celui-ci était loin de respirer toutes les joies du monde, mais au moins c’était un sourire ─ chose rare chez la demoiselle. On lui disait souvent qu’elle devrait le faire plus souvent. Qu’elle avait un beau visage et que c’était dommage de le gâcher avec une expression neutre qui y trônait. Mais qu’est-ce qu’ils en savaient, qui étaient-ils pour lui dicter ce qu’elle devait faire de sa vie. C’étaient ses choix, ses envies et ambitions. Femme forte et indépendante, elle s’était battue contre les clichés de son cursus qui parlaient que ce n’était pas une place pour une femme. Elles étaient trop sujet à se laisser contrôler par les émotions (( mais ce soir-là n’était-il pas la preuve ? )). Pourtant, Cheol travaillait dur ; trop durement qu’elle s’en détruisait la santé à sauter des repas et dormir que très peu. Mais elle voulait prouver au monde qu’elle était capable de tout, qu’elle n’avait besoin de personne.

Alors, certes sa vision des choses était débile. Certes, Jin ne s’était pas privé de le lui dire mais peut-être c’était ce don la demoiselle avait besoin d’entendre. Quelqu’un qui, pour une fois ne la brosserait pas dans le sens du poils mais qui la secouerait un bon coup pour lui dire qu’elle en faisait trop. Que sa vision des choses était utopique et que jamais elle n’y arriverait sans grandes séquelles physiques et psychologiques si elle continuait ainsi. « je demande pas un merci pour ton travail, j’attends pas après les gens. » Les compliments n’étaient plus attendus depuis bien longtemps ─ elle savait qu’ils ne valaient plus rien. « la récompense est personnelle ; j’aurais enfin un endroit décent où vivre et assez de confort pour me dire accomplie. » Matérialiste jusqu’au bout la demoiselle. Et dire qu’elle reprochait à Yue et Jin d’être trop riches et de s’en vanter. Alors que sa vérité cachée était qu’elle désirait les rejoindre sur ce piédestal. « tu dis ça comme si tu étais déjà parfait, tu restes un chieur. » De nouveau ce sourire, comme si l’humour avait de nouveau touché la demoiselle de sa bonté.
Et pourtant, l’idiot lui donnait le plus beau compliment qu’il soit. Elle était bien comme elle était ─ mais était-ce la vérité alors que, depuis leurs retrouvailles, ils n’avaient fait que se chamailler ? Néanmoins, le silence fut seule réponse et Cheol en profita pour y ajouter un instant de tendresse. Perdue, peureuse mais surtout touchée par les mots de son ami ; maintenant retrouvé ? Elle avait démontré un geste d’affection comme elle n’avait plus l’habitude de donner. Quand avait été la dernière fois qu’elle avait ainsi enlacé un ami, une personne même ? Elle s’avançait sûrement en pensant qu’ils regrettaient tous cette époque. Elle le savait pour Junhee, il lui avait plus ou moins dit cette même vérité. Et elle mentirait si elle osait dire le contraire.

L’étreinte était autant gênante qu’elle semblait naturelle. Poussée par ses instincts de grande sœur mais aussi d’amie, elle n’avait pu l’éviter. Certes, les moqueries restaient et Jin lui rendait la pareil, mais c’était si différent que lorsqu’il l’avait annoncée chiante plus tôt. « on est tous idiots au final, c’est cool. » Une belle brochette en somme. L’étreinte dura, était sincère et pleine de sentiments positifs. Cheol retrouvait son ami et elle appréciait chaque secondes de ce moment bien que jamais elle ne l’avouerait de vive voix. Elle rit, de nouveau. « sois plus gentil avec moi et j’irai. » De toute façon, il était déjà convenu que Junhee l’y traînerait ; de force s’il le fallait.
Puis comme d’un réflexe, une envie soudaine et incontrôlable, Cheol déposa un baiser sur la tempe du garçon ─ méconnaissable la demoiselle alors que c’était sûrement le contact le plus osé qu’elle eut avec un garçon depuis sa naissance. « je pense que tout le monde ira à cette réunion, sûrement. » Elle ne voulait pas parler pour Yue car il semblait si… détaché. Et elle n’était toujours pas certaine de vouloir le revoir avec Baram. Puis elle se détacha, laissant ce vide entre leurs deux êtres. « tu reveux un verre pour sauver la soirée ? Je te le paie cette fois, et je répondrai à toutes tes questions. » Elle n’en avait pas les moyens mais elle aviserait.

Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyJeu 21 Avr - 17:43

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD || « T’as sans doute pas tort…   » reconnaître tout haut que Cheol avait raison… ? De quoi faire regretter à la demoiselle de ne pas avoir en sa possession de quoi enregistrer le moment.
Mais c’était vrai… attendre après les autres, c’était idiot. On finissait par perdre patiente. Et on terminait déçu dans tous les cas. C’était le sien.
Aujourd’hui, il préférait ne plus attendre qu’après lui et ses fantastiques idées pour semer le chaos dans le foyer familiale
« Même si tu sais, un endroit où vivre, ça fait pas tout. » des fois l’endroit où vivre était même si chiant qu’on préférait dormir dehors que d’avoir à y passer une nuit de plus.
Même sans fierté, inutile de le confier à son amie. Pas sûr que le discours du “pauvre gosse de riche” ne parvienne à l’émouvoir plus qu’à l’agacer. Ceci dit, suffisait de mater la gueule de son frère et du bonheur des fiançailles sur ses traits pour avoir envie de se tirer.
Du coup, refiler son foyer à Cheol ?
C’était tout sauf la décision d’un ami qui se souciait de vous.

Ils ne savaient juste pas être heureux…
Ce qu’ils avaient, dans un cas, comme dans l’autre, était insuffisant de toute évidence.
Elle était partie pour trouver mieux.
Il était resté parce qu’il savait que le mieux pour lui était déjà là.
Dans le fond, au moins Cheol… elle espérait encore….
Est-ce qu’il avait le droit de lui en vouloir pour ça ?
Probablement que non….
Et si la rancoeur l’avait dominée maintenant, il ne serait pas en train de partager une étreinte avec elle quand, quelques minutes plus tôt, il s’était reçu de l’alcool dans la gueule.
Vrai… il devenait trop tendre pour un démon.

Il y avait même eu un sourire sur ses lèvres à la mention de leur idiotie commune.
En même temps, comment ne pas approuver ?
« On l’était déjà à l’époque, tu pensais tout de même pas que ça allait s’arranger avec le temps ? » l’âge ça n’aidait pas toujours, on n’était pas tous comme le bon vin, surtout quand on voyait le jour avec un pêché ou deux qui ne demandait qu’à éclore oui…
Et on ne restait pas tous sur notre ligne de conduite.
Après tout, ce n’était pas le mec qui était sorti en balançant qu’il ne comptait pas faire de câlin qui était en train d’en faire un maintenant ?
….

Ne lui soulignons surtout pas. Certain que dans le doute, sa main arrêterait de carresser doucement un dos, avec affection. Certain qu’il s’ajouterait quelques verres d’alcool pour pouvoir se justifier. Il serait même foutu de dire que ça faisait partie de ses techniques de drague… ouais…. A ceci près que l’étreinte était trop sincère pour qu’on parle ici d’un coup à ramener dans une chambre d’hôtel un peu plus tard dans la soirée.

Et qu’en général, il n’y avait pas la partie où il recevait avec douceur une marque d’affection sur sa tempe.
«  Tu plaisantes ? Je suis le mec le plus gentil du monde. » euh… non ? Et tu serais pas non plus le plus sympa de cette réunion, juste pour information
D’un autre côté, qui pouvait l’être plus que Jun Hee ?
Personne, sans doute.
Mais au moins, de cette étrange soirée, il n’en n’était pas mort… du moins pour l’instant. L’étreinte ne l’avait pas tuée. Peut-être que cette main prétendument chiante le ferait quand, après ce qui n’était rien de moins qu’un câlin, elle était venue ébourriffer les cheveux de son amie d’enfance. Plus affectueusement que de manière chiante, c’est vrai… une façon de lui dire de ne plus pleurer peut être…
«  Si tu finis entièrement le tiens sans me le balancer à la figure, ça me va. J’ai déjà pris ma douche ce soir. » et pour les questions ? Il l’avait noté.
Il l’avait toujours en tête en redéposant les affaires à leurs places précédentes. Mais pour parler franchement… y’avait peut-être une trêve à faire…

«  Tu sais, finalement, la prochaine fois, peut-être que ce sera juste des ramen. » en lui sortant qu’il reviendrait bouffer sur son lieu de travail tout en rappelant le serveur ?
Il ne parlait plus de carbo, y’avait un certain progrès non… y’avait même une esquisse de sourire sur ses lèvres. Quelque chose comme de la complicité.

@Yang Cheol


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptySam 23 Avr - 20:08


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT _ N’était-ce pas là le premier compliment que la demoiselle recevait de la soirée ? Avait-elle fait des progrès dans cette amitié brisée ou avait-elle réussi à se rendre si ridicule par les larmes qu’elle donnait derrière un goût de pitié. Pourtant, elle ne le refusait pas, au contraire et en appréciait chaque mot. Très rares étaient les moments où quelqu’un comprenait enfin cette vision qu’elle portait sur la société et le travail ; très nombreuses furent les insultes qui l’ont nommée pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Alors elle ne refusait pas ces paroles, jamais. Pourtant, il en brisait les rêves la seconde d’après. Aucun argument ne lui arrivait dans la bouche, pas lorsqu’elle n’avait aucune référence pour contredire les mots de Jin. Elle n’avait jamais réellement eu ce chez-soi, cette endroit où elle y retournait avec le sourire ─ si ce n’était lorsqu’elle était même pas adolescente, dans cette maison familiale perdue volontairement. Perdue à jamais, elle attendait avec tellement d’impatience ce lieu qu’elle pourrait elle-même s’acheter après bien trop d’années à se tuer au travail et aux études.
Car avait-il tort au fond ? Il suffisait d’un coup d’œil dans le studio où elle logeait actuellement pour se rendre compte de la froideur du lieu. Rien ne s’y trouvait, aucune décoration et le strict minimum d’affaires personnelles qui se résumait à son ordinateur (( précieux de sa vie ; une toute ses économies étaient passées )). « et pour toi, c’est quoi qui fait tout ? » Car malgré ses idées arrêtées, elle n’en restait pas moins curieuse. Comment un de ses amis riches pouvait ainsi dire que le lieu n’était pas propice alors qu’il y possédait tout ce qu’il désirait ?

Le temps n’était plus aux disputes et aux pleurs mais à la tendresse. Sûrement là ressortait enfin ce côté féminin de la demoiselle, peut-être celui d’une grande sœur après l’avoir été si longtemps. Néanmoins, elle n’était pas aveugle à cette étreinte rendue et en remerciait silencieusement le chinois pour rester. Pour la rassurer, pour donner de son temps et de sa présence ─ bien qu’elle restait coupée par ses remarques piquantes qui, Cheol pensait bien, ne partiraient jamais. « avec le temps, c’est pire chez toi. » Le roi des idiots, même. Mais sûrement que la coréenne en serait reine. Au moins, l’atmosphère n’était plus aux lourds aveux et sanglots ; de retour sur les taquineries, celles-ci avaient néanmoins pris un tournant intéressant. Un tournant qui s’éloignait de la méchanceté pure pour n’y laisser que des émotions positives. Donc, elle préféra ne pas répondre à sa remarque, commençant à comprendre que Jin avait cette manière bien à lui d’être… gentil. Et encore parfois, elle avait les doutes qui traînaient.

Des derniers gestes tendres, rassurants et qui gonflèrent inconsciemment le cœur de la demoiselle ─ peu habituée à ce genre d’attentions quand toute son enfance, c’était elle qui en donnait à ses frères et sœur. Le visage impassible, bien qu’un sourire se glissa sur ses lèvres, elle ne put cependant retenir ces rougeurs qui venaient teinter ses pommettes. « promis, je finirai mon verre comme ça j’aurais rien à te jeter à la figure. » Elle regrettait son geste, depuis la seconde même où elle l’avait fait. « Je suis désolée. » Des excuses aussi sincères que les premières. Mais le pardon semblait déjà donné alors qu’il promettait de revenir dans son restaurant ; d’une certaine manière. Sûrement que ce n’était pas une mauvaise idée, d’avoir enfin un allié sur son lieu de travail ─ peut-être qu’il pourrait l’aider à (( enfin )) faire taire ce cuisinier insupportable. « tant que tu prends pas des ramen carbonara. »

Seulement, elle avait promis de payer le verre. Seulement, Cheol n’avait que peu d’argent, à peine pour payer deux consommations mais elle ne pouvait se permettre de tout dépenser alors qu’elle avait pensé enfin profité d’un repas après le travail ; un simple bol de nouilles instantanées et un paquet de cigarettes. « je vais commander, tu veux quoi. » elle lui devait bien ça, après le scandale qu’elle avait fait plus tôt ─ tant pis pour sa nicotine.
Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyMer 27 Avr - 19:54

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD || Ce qui faisait tout pour lui ?
Est-ce qu’il avait seulement la réponse à cette question ?
Il ne l’avait pas ce tout.
Alors… qu’est-ce qu’il lui faudrait pour avoir le sentiment d’avoir mieux ?
Quelques troubles de la mémoire pour avoir moins de rancune. Assez pour pouvoir vivre avec sa mère, la vraie, sans la regarder et ressentir que son coeur ne lui avait pas tout à fait pardonner, et qu’il n’en serait peut-être jamais capable.
Egoïstement, un frère davantage présent et qui jouait moins les avocats pour leurs parents.
Un appartement à lui s’il ne vivait pas avec sa mère tout compte fait. Pour ça, il faudrait admettre que faire chier les Wu, leur faire payer, n’était plus son but de vue. Encore moins de rancoeur donc… mais leur pardonner à eux, il savait très bien qu’il n’en n’était pas capable.
En d’autres termes, pour avoir tout, faudrait déjà se montrer un peu plus honnête envers lui-même. C’était pas gagné.
« Devenir la huitième plaie d’Egypte. »
Vraiment pas gagné…
Aujourd’hui, il vivait pour la revanche. S’accorder le bonheur, c’était pas pour demain….
Ni le jour d’après.

Finalement, c’était sans doute Cheol qui se plantait le moins. ça valait bien le droit de dire qu’il était le plus con des deux… et pour lui de retrouver un semblant de sa superbe dans un sourire fier malgré l’instant bien loin des enfers « Je sais, j’ai pas pu lutter contre mon talent. » à la connerie, comme à la destruction.
Dans le cas du second, il était peut-être moins évident à voir ce soir quand il suivait une amie d’enfance pour faire un retour au bar après un instant… ridiculement faible ?
En réalité… c’était peut-être l’instant le plus honnête de la soirée.

Et le plus surprenant ?
Non. Le plus surprenant, ça avait été celui où Cheol s’était… excusée ?
Tais-toi. Reçois et tais-toi
Un bon ordre à se répéter avant de lui demander si elle était malade, de dire tout haut qu’il était sourd ou une autre connerie du genre pour insister avec lourdeur sur des excuses qu’il était, en théorie, impossibles d’entendre dans cette dimension
« Merde…. » se taire, vraiment se taire. Un juron c’était assez «  …. » tu peux le faire, ne pas tout gâcher pour une fois, ne pas déclencher tout de suite une nouvelle guerre en insistant sur une fierté qui avait dû prendre un sérieux coup «  … oublie ça. » … ça lui avait coûté autant que les excuses de Cheol… chacun avait payé sa taxe.
Son amie, la taxe fierté… et lui la taxe “instant moins emmerdeur”.

« J’ai bien compris, j’vais devoir me trouver un italien. » pour des carbonara, c’était mieux.
Pour être un client un peu moins chiant.
“Un peu” ?
… Ne plus taquiner Cheol, c’était comme ne plus être un si bon ami non ?
On avait du mal à saisir le concept
« Juste une bière. »
Pas de goût de luxe ?
Pour le champagne, ça attendrait la cb familial, elle avait de quoi chauffer.
En attendant de vider un peu plus ce compte, les affaires avaient été abandonnées à la table occupée précédemment et son regard s’était porté vers le bar pour se poser sur son amie.

ça c’était pas si mal passé que ça… non ?
Pour une demande d’explications maladroitement demandée… ça c’était pas si mal passé que ça oui.
Y’avait pire, bien pire dans les possibilités… et ça ne se terminait pas vraiment par un autre verre pris à une même table… ou alors avec le verre entier dans sa gueule cette fois.
De meilleure humeur qu’au début de cette soirée, il l’était. Et ça n’avait sans doute rien à voir avec cette histoire de carbonara à tout prix….
Le nier aurait été un mensonge pas si crédible que ça.
Oui… c’était cool… recroiser Cheol….


@Yang Cheol


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyLun 2 Mai - 12:57


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT _ Le moment si sérieux pourtant venait de se briser. Le regard de la demoiselle en disait long sur la réponse de son ami ( idiotil ne changeait donc jamais ). Elle aurait voulu une meilleure réponse ; peut-être pour y trouver de l’inspiration, quelqu’un qui pourrait la guider. Elle continuait de dire qu’elle n’en avait pas besoin cependant. Jeune femme forte et indépendante ─ elle n’avait besoin de personne. Et pourtant, les paroles avaient semé cette petite graine de doute qui, ancrée à la demoiselle allait certainement germer lentement, mais sûrement. Elle n’avait aucune passion, aucun passe-temps en dehors de ses études et son travail. Rares étaient même les fois où elle s’étonnait à sortir rejoindre des amis ( en avait-elle seulement ? ). Elle avait toujours pensé que ça lui convenait parfaitement ainsi, jeune matérialiste et carriériste qu’elle était ; les autres avait toujours été vus comme une distraction qui pouvaient la faire perdre pied. « t’inquiète pas pour ça, t’es déjà une vraie plaie. » et s’il voulait l’être plus encore, Cheol savait que le monde n’était pas prêt et qu’une apocalypse s’approchait. Mais ainsi, elle laissa tomber, peu désireuse de creuser plus encore dans le sujet pour y découvrir qu’elle n’était qu’une coquille vide et sans intérêt.

Puis les excuses qui faisaient mal mais qui étaient nécessaires. Derrière ses airs de Bitching Ice Queen, il était évident que la demoiselle n’était pas si froide et qu’elle savait quand elle se trompait ( bien que sa fierté restait souvent en travers de son chemin ). Et elle ne put empêcher un sourire de retrouver ses lèvres face au juron de Jin. C’était comme une page qui se tournait, un changement brusque ─ comme si elle voyait enfin, vraiment son ami et le comprenait dans ses paroles.

Pour une soirée qui n’allait pas finir maintenant, l’idée d’une bière ( une seule ) ; l’envie de passer plus de temps avec le chinois avant de rejoindre son studio froid, sombre et plongé dans la solitude. « Itaewon, il paraît qu’il y a des beaux italiens, tu serais prêt à tout pour des carbonara ? » Si rares étaient les fois où l’étudiante osait s’aventurer sur ce sujet ; et quand bien même les légères teintes rouges qui coloraient déjà ses pommettes étaient témoins de son innocence. Heureusement elle le cacha rapidement en se levant pour aller commander leurs boissons. Juste une bière qu’il semblait vouloir ; alors qu’elle s’attendait presque à ce qu’il demande la boisson la plus chère de ces lieux. Un poil reconnaissante ( mais pas trop car il fallait qu’elle maintienne sa prestance ), elle répondit néanmoins d’un sourire. Ce qui arrivait beaucoup trop depuis quelques minutes.

La silhouette partie, elle se faufila jusqu’à arriver au comptoir pour demander deux bières. Prix annoncé alors qu’elle fouillait déjà dans ses maigres économies. La chance ne lui souriait que très peu alors qu’elle avait juste de quoi en prendre qu’une seule ( mauvais calculs ; l’idiote ). La gêne la conquit lorsqu’elle s’excusa pour annuler un des deux verres et l’échanger pour de l’eau. La pauvreté dont elle avait si honte ne l’avait jamais touchée autant avant. Fière de la manière dont elle gérait ses budgets, elle s’était complètement plantée. Mais elle ne pouvait plus fuir. Et revint vers son ami les deux verres en main alors que son visage manquant d’expression tentait de faire passer la situation pour quelque chose de normal. Elle posa la bière devant son ami avant de s’installer de nouveau avec sa pauvreté, elle ne faisait aucun commentaire comme si toute cette situation était des plus normales et puis, un peu d’eau ne pouvait que lui faire du bien, non ? « du coup qu’est-ce qui change vraiment chez toi maintenant ? Les carbonara sont devenues ton plat préféré ? » Une phrase improvisée pour faire oublier ce verre qu’elle ne voulait même pas.

Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptySam 14 Mai - 22:27

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD || Huitième plaie d’Egypte qui aimait, à priori du moins, la bouffe italienne
« Vraiment, je préfère les carbo. Mais c’est pas grave, je vais me les cuisiner comme un grand puisque t’as pas envie de me faire vraiment plaisir. »
Ta gueule connard, elle est partie te chercher une bière
Ouais, il le savait. La taquiner, c’était plus fort que lui.
Au final, ça passait bien mieux que de lui dire … qu’ils avaient renoué, un peu, en quelque sorte… du moins ça en donnait l’impression. Cet italien, pourquoi ne pas aller y manger ensemble ? Pourquoi ne pas s’échanger maintenant leurs numéros pour pouvoir se prévoir une sortie plus tard ?
Il en avait envie non ?
Discuter, après cette douche improvisée, finalement, c’était pas si mal.
Il ne se sentait pas un peu mieux le gosse perdu qui avait trop longtemps attendu ?
Normal, quand on était aussi chiant que lui, le peu de véritables amis qu’on se faisait, on s’y accrochait !

Rester sympa, ne pas redevenir trop con au moins, un bon plan.
Pourtant, on avait bien envie de le sentir mal au retour de Cheol avec seulement une bière et de l’eau.
Son regard était passé du verre, au visage de son amie « C’est mon comfy plat. Le truc qui me fait toujours du bien.   » sans rire ? C’était pas les recettes spéciales de maman ça ? La bonne cuisine de chez lui ?
L’italien, ça restait quand même franchement pas mauvais. ça lui arrivait de goûter à la vraie pasta et…

Question que Cheol se poserait maintenant c’était pourquoi, sans rien dire, il avait pris son verre d’eau pour le boire cul sec avant d’y verser la moitié de sa bière ? Il voulait la saouler ?

« Les lasagnes c’est sympa aussi mais j’suis sûr que vous servez pas ça chez vous. »
… sans rien dire ?
Elle était partie chercher à boire.
Tout à l’heure ça ne la gênait pas de boire.
Elle était en plus de ça avec un ami.
Si tout ça c’était une question d’économies, il voulait bien être ce type qui avait une soudaine envie d’eau sans pour autant l’afficher.

oui, des fois, ça lui arrivait un peu d’être mignon, seulement des fois…
« Au pire, vous devriez faire des pizzas, j’suis sûr que ça marcherait. »
… le mec qui rentrait même dans son jeu de détournement de sujet… comme si la gastronomie était soudain devenue leur débat préféré.

@Yang Cheol


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyDim 15 Mai - 10:17


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT _ Abasourdie par sa connerie, elle ne pouvait que l’observer un temps, figée par l’absurdité des propos. Son restaurant ne faisait pas les pâtes demandées mais Cheol n’était que serveuse. Elle avait abandonné l’idée de cuisinier, l’action même faisant remonter de mauvaises souvenirs de son passé, lorsqu’elle était exploitée au restaurant familial sous peine qu’elle devait aider comme elle faisait partie de la famille. « je comprends mon envie de faire plaisir s’arrête à moi-même. » Et encore, tous les sacrifices qu’elle avait dû faire pour survivre dans sa mauvaise fortune parlaient pour elle.
Surtout lorsque, paradoxalement, elle s’était levée pour offrir cette bière, celle de la réconciliation. Mais de nouveau sa condition l’arrêta net dans sa bonté. Coupée par le manque d’argent et perturbée car elle avait mal calculé pour une fois, elle pensait déjà au lendemain et comment elle pourrait proprement se nourrir. Sûrement, devrait-elle se contenter des restes du restaurant que son patron lui offrait gentiment ─ Elle avait bien survécu pendant des mois juste en mangeant les légumes et autres sauces des nouilles sans même manger les pâtes. Car elle avait beau être pauvre, elle continuait d’être exigeante avec son traumatisme d’avoir mangé beaucoup trop de nouilles dans son enfance.

Revenue auprès de son ami, offrant ce verre qu’elle avait promis ; l’envie de faire comme s’il n’y avait aucun problème en repartant sur une conversation dérisoire. Seulement, jamais elle ne s’était attendue à ce qu’il lui vole ce verre d’eau, verre de la défaite :: si triste. « Jin que─ » Elle n’eut même pas le temps de l’en empêcher qu’il termina le liquide pour partager cette bière. Cheol, bouche bée n’en dit mot. Appréciant grandement le geste, appréciant presque cet ami retrouvé mais jamais elle ne pourrait l’avouer. Elle n’avait même pas fait attention à la réponse du chinois, le regard porté sur la moitié de bière dans son verre ; choquée que la bonté ( rare ) de Jin. « la cuisine italienne c’est pas vraiment notre spécialité. » Puis qu’ils servent des nouilles ou des pâtes, c’était le dernier de ses problèmes. Elle venait simplement faire ton travail et récupérer son salaire à la fin du mois. « c’est un tout autre restaurant que tu demandes là. Vas chez Cheng il te fera tous les plats que tu veux si tu demandes gentiment. En plus t’es beau gosse alors il appréciera. » Sûrement elle était l’exception. Les deux collègues ne pouvaient pas se supporter, sorcière aux yeux du cuisinier.

Malgré le geste bienveillant, la demoiselle n’osait pas boire la bière partagée. Gênée d’être si faible financièrement face à Jin, gênée de sa condition. « surtout que des pizza c’est pas ce qu’il y a de mieux. » Une façon de dire qu’elle n’aimait pas ça, les trouvant toujours beaucoup trop sucrées et surtout trop chères dans leur pays. « après l’avantage c’est que tu peux faire une part par jour, une pizza te fait tenir une semaine... » Presque trop à l’aise, elle se mettait à réfléchir à voix haute ; dévoilant tous les calcules qu’elle faisait au quotidien pour économiser un maximum d’argent et mettant sa santé de côté. Seulement la gêne persistait et Cheol attrapa enfin son verre pour le vider dans celui de Jin. « je t’ai payé la bière, profite entièrement. »

Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 65
MESSAGES : 558
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyDim 15 Mai - 19:24

Hands up, this is a sinapping

If you close your eyes and count to 3, nightmare will vanish
OOTD || « Si rude pour une amie d’enfance. J’aurais un coeur, il serait en train de saigner maintenant. »
Une chance pour lui de se prétendre démon en somme ?
Ouais. Une bonne défense en tout cas. ça permettait de ne pas se perdre en mots trop doux. En mots trop faibles. Admettre certaines choses et passer, selon lui, pour un pauvre con sur lequel c’était ok de marcher.
Chacun son système de défense comme on dit.
Le sien, c’était de taire ses sentiments. De ne pas avoir l’air trop sympa. De préfèrer être un abruti agaçant plutôt qu’un ami sympa… un ami qui ne reconnaissait pas qu’en réalité, il était vraiment content de passer cette soirée avec Cheol.
Alors lui dire qu’elle lui avait manqué ? On était bien loin de cette étape !

Mais pas de celle de boire de l’eau cul sec simplement pour partager une bière qu’elle lui avait pourtant offerte ?
Il n’avait pas répondu. Il n’avait pas relevé. Il avait préféré faire comme si de rien était. C’était mieux pour tout le monde comme ça. Mieux pour leurs fiertés… ils en avaient trop, l’un comme l’autre.
« Et pourquoi ?   » parce que c’est pas un restaurant italien. Première raison trouvée comme ça… mais ça semblait pas mal être la plus logique néanmoins ! « J’le connais pas ton Cheng. Beau gosse ou pas, j’suis pas convaincu qu’il se mettra aux fourneaux pour moi. » bah tu sais quoi abruti ? Cheol non plus elle veut pas se mettre au fourneau pour toi, alors oublie ta bouffe italienne !

« C’est pas si mauvais les pizzas, tout dépend de ce que tu prends. » est-ce qu’il ne pouvait pas juste changer de sujet ?
Si.
en tout cas, il y avait pensé.
Ce n’était clairement pas le sujet où Cheol serait la plus à l’aise. Et si la réfléxion était bien venue allumer ses neurones, la suite l’avait empêchée de relancer sur un tout autre terrain « …. » sérieusement ? Ils allaient jouer à ce petit jeu là ?
A priori oui. Et le gamin qu’il était avait repris le verre de Cheol pour à nouveau lui en verser la moitié « Arrête d’essayer de me saouler, on va pas coucher ensemble le premier soir. » … un abruti oui, qui avait porté son propre verre à ses lèvres pour en boire quelques gorgées, veillant ensuite à le tenir à distance de son amie « Vraiment, je sais que t’as dit que tu me trouvais beau gosse, mais faut que tu contiennes un peu. J’suis un gars sensible, je couche pas si facilement. » … c’était quoi déjà ?
Lol.
Ouais “lol”, ça répondait bien à ça.

@Yang Cheol


626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Yang Cheol
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 B4547edd773e8a7391e1f4882fd5013f
AVATAR : Jang Yeeun
POINTS : 101
MESSAGES : 81
NOUS A REJOINT LE : 22/11/2021
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 EmptyDim 15 Mai - 20:09


⊱ Hands up, this is a sinapping
ft. @Wu Jin


OUTFIT _ Pourquoi la nourriture restait au centre de la conversation ? N’avaient-ils pas mieux à discuter depuis tout ce temps ? Reprendre des nouvelles ; savoir où ils en étaient dans la vie ( certainement pas loin ). Tant de questions qui étaient tu par fierté ou simplement à cause de leurs caractères misérables et qui leur empêchaient d’être juste :: normaux. Surtout lorsque Cheol parla de ce collègue insupportable ─ mauvais souvenir de son entretien lorsqu’il avait commencé l’interview par une moquerie qui n’avait pas plu à la demoiselle susceptible. « Il se met aux fourneaux pour tout le monde c’est ce genre de types... » Le genre d’un mec bien mais il serait bien trop difficile pour l’étudiante de l’avoue de vive voix. « t’as plus de chances avec lui, moi je cuisine pas. » Ou plutôt, elle ne cuisinait plus ; manque de temps. Horrible tempérament qui la faisait travailler au lieu de s’occuper d’elle. Sûrement serait-elle capable de cuisiner des nouilles coréennes parfaites mais le manque d’envie ─ le dégoût d’une enfance passée à en manger l’en empêchait. Et jamais elle n’avait tentée un autre plat.

Ils continuaient, passant tous les plats italiens ( est-ce que Jin écrivait un livre de recettes ? ) mais là était d’une certaine manière une technique pour en apprendre plus sur l’autre. Sûrement ; peut-être. D’autant plus que cette conversation étrange cachait surtout la gêne d’un manque de fortune et les fiertés bien trop imposantes pour oser dire quoique ce soit. Des gestes plus osés cependant, quand Cheol reversa la totalité de son verre dans celui de Jin. Elle avait espéré que leur conversation les laisserait aveugles sur cette guerre des boissons ; que le chinois n’en fasse aucune remarque mais c’était mal juger Jin apparemment. Et le choc de sa réponse. Elle n’eut même pas besoin de boire dans son verre pour manquer de s'y étouffer ; toussant ses poumons devant un tel choc. L’innocente femme touchée par les mots qui insinuaient beaucoup trop de choses alors qu’une teinte rosée s’installa sur ses pommettes. « sors de ta tête l’idée même qu’on puisse coucher ensemble ce soir ou un autre soir. » On parlait de Cheol, la jeune femme indépendante mais si innocente lorsqu’il s’agissait de parler sentiments et désirs sexuels. Elle avait tenu la main de Tian avant sa disparition ─ c’était déjà beaucoup. Rapidement, elle attrapa son verre profitant de la bière pour passer de telles suppositions malgré la plaisanterie qui s’y cachait. « Je─ dis pas ça... » La gêne sur le visage, le rouge brillant de plus en plus. Finalement, parler de nourriture italienne n’était pas si mal. Puis la honte ; celle de n’avoir aucune expérience face à son ami qui en parlait avec tant d’aisance. « Je doute quand même du gars sensible et je suis certaine que tu te fais─ plaisir avec beaucoup de filles. » Décidément la gamine n’arrivait même plus à aligner une phrase parfaitement. « et je suis pas comme ça. » Verre terminé, mais la gêne ne passait pas. Il lui fallait plus d’alcool pour oublier les images qui apparaissaient déjà dans sa tête. Ses mains cachant son visage, elle n’allait tout de même pas fuir une nouvelle fois simplement car elle n’assumait pas les dernières plaisanteries. « Et du coup, tu aimes quelles pizzas ? » Changer de sujet, c’était toujours mieux ainsi. Parler nourriture plutôt.

Contenu sponsorisé
Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol   Hands up, this is a sinapping || ft. Cheol - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: