1234
((mona)) Un suppo et au lit

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -28%
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ ...
Voir le deal
71.99 €

 :: seoul :: Insadong :: Résidences
Partagez

 ((mona)) Un suppo et au lit


Do Wooram
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((mona)) Un suppo et au lit 80c358cc3cf98fba049e2338b67b36defc710ea1
AVATAR : Park Seonghwa
POINTS : 96
MESSAGES : 298
NOUS A REJOINT LE : 29/08/2021
((mona)) Un suppo et au lit Empty
(#) Sujet: ((mona)) Un suppo et au lit   ((mona)) Un suppo et au lit EmptyMar 28 Sep - 22:53


⊱ Un suppo et au lit

OUTFIT ─ Il ne saurait dire depuis combien de temps il était assis sur ce même siège. Il ne comptait que très rarement ses heures dans cette activité qui osait se nommer telle une startup. Plusieurs fois il lui était encore arrivé de regretter ses choix, mais plusieurs fois il avait une raison d’oublier ce regret (sauf lorsqu’il croisait Zhang Lei, où son regard froid en disait long sur ce qu’il pensait du personnage). Néanmoins, Wooram était aveugle au soleil sur le déclin et à présent camouflé à l’extérieur, son regard bien trop concentré sur l’écran devant lui. Des lignes et des lignes de codes défilaient devant ses yeux, parfois aux langages différents, parfois se ressemblant un poils trop. Seulement, il cherchait une erreur, une détectée par son log, mais dont il ne trouvait pas la source. Ce n’était qu’une question de temps cependant car très rares étaient les codes qui lui résistaient réellement.
Enfin, il y mit fin, enfin il put souffler après avoir enregistré son avancement. Levant les yeux, il remarqua alors qu’il était seul dans la pièce, pestant silencieusement sur Lei qui avait pu le prévenir que tout le monde partait.

Le programmeur soupira. Peu motivé à rejoindre la solitude profitant du vide de son appartement, il se débrouilla pour se concocter un plat de nouilles instantanées, un pot qu’il avait repéré et qui traînait sur le lieu. Se fichant bien de savoir à qui il appartenait, il alla se chercher de l’eau à faire bouillir et prépara son repas de la (fin de) journée. Très souvent, lorsqu’il se mettait sérieusement à travailler, lorsqu’il laissait son esprit divaguer dans ces langages informatiques divers, le temps n’était que poussière pour lui, la faim et autres nécessités avec. Sauter des repas ne lui était pas étranger et bien que certains de ses rares proches osaient le reprendre dessus car prendre soin de lui-même à ce niveau-là n’était pas dans ses priorités, il continuait de laisser passer sa passion avant sa survie.

Baguettes en mains, et prêt à avaler sa première bouchée, Wooram sursauta alors sur un bruit. Un pas, un claquement, mais surtout une silhouette qui annonçait l’arrivée de Mona. Il n’y avait pourtant rien de si surprenant à ce que la demoiselle soit présente néanmoins les taches laissées par le liquide rouge pimenté était témoin de son contraire. « Noona ? Tu fous quoi à cette heure-ci ? » Discrètement, l’étudiant poussa son plat sur le côté, ferma quelques onglets sur son écran puis laissa apparaître un sourire en coin, plein d’espièglerie. « Des heures supp peut-être ? Tu te les paies ? » Il était pourtant bien conscient de sa situation, de son manque de salaire et l’avait accepté ainsi, cependant il ne pouvait s’empêcher de jouer avec la demoiselle. « Ou alors tu voulais vraiment me voir, tu sais en privé. »




__ Count my cards, watch them fall
Blood on a marble wall. . :
Yang Mona
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t2449-yang-ingrid-grumpygridy
STAFF ✺ ❥ exitus acta probat
UNE P'TITE PHOTO ? : ((mona)) Un suppo et au lit Tumblr_p7gjknz7IZ1wu7qrco8_100
AVATAR : kim yerim + red velvet
POINTS : 0
MESSAGES : 1697
NOUS A REJOINT LE : 06/05/2017
AGE : 25
((mona)) Un suppo et au lit Empty
(#) Sujet: Re: ((mona)) Un suppo et au lit   ((mona)) Un suppo et au lit EmptyLun 24 Jan - 18:43


⊱ Un suppo et au lit


Elle pousse la porte d’entrée aussi lentement que possible, dans l’espoir de masquer son retour, esquiver les questions, fuir le brouhaha rassurant qui indique la présence maternelle dans la cuisine attenante. Mona n’a pas vraiment envie de parler ce soir, lassitude manifeste qui se dépeint sur ses traits déjà étirés. C’est qu’elle dort pas beaucoup ces temps-ci, son esprit divague dans le noir, les histoires, les regrets, les craintes, s'exhibent dans l’obscurité. Elle soupire en refermant la porte, jette son sac au pied de l’escalier, et se dirige à pas furtif vers celui de la cave, dévalant les marches avec empressement. C’est devenu son repère, encombré de souvenir d’enfance, de cartons qui s’entassent, du vieux vélo déraillé qui n’a jamais été réparé, des outils d’un père pas si bricoleur finalement. Et au milieu du bardas de la vie familiale, un vieux bureau, une planche sur deux tréteaux, une multi-prise surchargée héberge les prémices de son radieux avenir. Pas’Tech prend forme sur les écrans poussiéreux posés comme par mégarde au milieu de ce bordel hétéroclite. Elle embrasse la pièce du regard en l’observant, presque fière de ce bureau de misère dans lequel elle fonde tant d’espoir. Celui qui fait d’elle une CEO de pacotille, mais CEO malgré tout.

Elle s’attend pas vraiment à croiser Wooram, le coin des lèvres souillées d’une preuve confondante.  « Noona ? Tu fous quoi à cette heure-ci ? » Elle le dévisage, surprise, avant de retrouver sa morgue habituelle. « J’habitude ici, you dumb » La jeune femme ricane en pointant le plafond où les pas des habitants de la maison décroche un filet de poussière. Charmant. Mona dépose sa veste négligemment sur ce qui lui fait office de bureau. « Et toi, tu fais quoi à cette heure, tu sais bien que je paye pas les heures supp. » Paye-t-elle seulement les heures tout court ? Le sujet du salaire était encore un tabou que la jeune CEO n’était pas prête à briser. « A part manger mon diner bien sûr. » Remarque-t-elle en pointant le pot de nouille fumant encore à côté de l’ordinateur. « Elles sont bonnes au moins ? » soupire-t-elle, brièvement endeuillée par la perte de son diner. « ça serait pas toi qui m’attend dans la pénombre en mangeant mes ramens pour me voir en privé ? je suis pas dupe, je sais que tu es dingue de moi. » Lance la gamine, pupille noires roulant dans ses orbites faussement excédées. « Rien ne m’échappe, mais notre relation est strictement professionnelle. Plus sérieusement, qu’est-ce que tu fais encore là ? Tu bosses encore ? » Mona reprend son sérieux de très professionnelle cheffe d'entreprise de la cave encombrée, réalisant qu'il pourrait l'accuser de harcèlement au travail. Un procès n'arrangera pas ses affaires, et par affaires, cela signifiait précisément, l'absence totale d'activité rentables, ses employés privé de salaire, et la plus honteuse des vérités, Mona vit encore chez ses parents à 24 ans.




we're not equal parts
light and dark
we can be brilliant
Do Wooram
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((mona)) Un suppo et au lit 80c358cc3cf98fba049e2338b67b36defc710ea1
AVATAR : Park Seonghwa
POINTS : 96
MESSAGES : 298
NOUS A REJOINT LE : 29/08/2021
((mona)) Un suppo et au lit Empty
(#) Sujet: Re: ((mona)) Un suppo et au lit   ((mona)) Un suppo et au lit EmptyVen 25 Fév - 19:19


⊱ Un suppo et au lit


OUTFIT ─  La présence de Mona n’avait rien de surprenant et sa réponse eut le don de tirer un sourire sur les lèvres du coréen. Il était l’intrus dans cette pièce, cette maison. Surtout à l’heure à laquelle il y parvenait parfois, il tentait néanmoins de ne jamais déranger les habitués de ces lieux. À l’exception de cette team qui faisait pas’Tech. Si Sihyeon était une bonne amie de longue date, celle qui l’avait harcelé convaincu de rejoindre ce projet, Mona était tout aussi intéressante. Jolie jeune femme que Wooram trouvait très agréable à regarder, tentant quelques mouvements sans jamais mettre de pression. Rien n’était vraiment sérieux avec le programmeur. Toujours dans le respect d’autrui, il ne dépassait jamais une certaine limite (( et pourtant il l’avait largement dépassé avec Jade )). « T’habites ici, mais me dis pas que tu comptais bosser ? » Taquin jusqu’au bout alors qu’il reprit une bouchée de ce succulent repas ─ faux. « Elles sont très bonnes, tu veux goûter princessa ? » Les plaisanteries continuaient d’affluer entre les deux collègues. Wooram était bien serein de ne pas voir Sihyeon pointer le bout de son nez, car il était persuadé qu’elles se mettraient à deux contre lui. « Tu m’as découvert, je n’attendais que toi, beauté. Tu le sais très bien. » Clin d’œil et baiser envoyé depuis son siège, il se trouverait presque drôle.

Il ne prit même pas la peine de finir ces ramen et les abandonna dans un coin du bureau alors que ses iris s’accrochèrent rapidement à l’écran devant. Il joua de son talent pour le codage et ses doigts filant sur les touches du clavier à une vitesse impressionnante, aussitôt cette ligne modifiée, son attention revint sur sa supérieure. « Tu me brises le cœur à me dire ça noona. Et moi qui pensais te courtiser, demander ta main à ton père et vivre des jours heureux sur une plage à Busan ou Jeju avec cinq enfants dans nos bras. » Un rêve qui demanderait beaucoup de revenus pour être réalisable bien que l’idée même était si absurde. « Je travaille chère boss. Comme tu peux le voir. » Il était bien conscient qu’il en faisait parfois trop, qu’il était préférable qu’il respecte au moins des heures descentes, des heures normales de bureau. Seulement, la solitude de son appartement et cette salle où il s’enfermait bien souvent pour ces travaux illégaux lui pesaient parfois sur le moral. Il avait besoin de voir du monde, de sortir de cette caverne où il devenait fou. D’oublier cette culpabilité ─ bien qu’il se servait trop souvent de l’alcool pour ça. « J’ai besoin de plus d’argent, je fais des heures supp’ » Une énième boutade dont il ne se lassait pas, surtout que Wooram était bien loin de manquer de l’argent car faire le pirate de l’internet payait extrêmement bien et il n’avait nullement besoin de sa famille pour l’aider. « Tu devrais aller te coucher, il est tard tu sais. Sauf si tu veux prendre un verre avec moi ? Je crois que j’en ai laissé quelque part. »




__ Count my cards, watch them fall
Blood on a marble wall. . :
Contenu sponsorisé
((mona)) Un suppo et au lit Empty
(#) Sujet: Re: ((mona)) Un suppo et au lit   ((mona)) Un suppo et au lit Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Insadong :: Résidences
Sauter vers: