1234
Papa-paparazzi [GULF]

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : 7€ dès 50€ et ...
Voir le deal

 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Partagez

 Papa-paparazzi [GULF]


Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Papa-paparazzi [GULF] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 85
MESSAGES : 119
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
Papa-paparazzi [GULF] Empty
(#) Sujet: Papa-paparazzi [GULF]   Papa-paparazzi [GULF] EmptyMar 7 Sep - 13:32
Papa-paparazziGulf & TyIl y a quelques jours de cela...

"Excusez moi...vous êtes bien Mr Asano ?" Je tourne le regard vers l'homme qui m'a interpellé...on m'appelle tellement pas Mr Asano que forcément ça me fait tilt. Je suis même surpris de voir quelqu'un à l'entrée de service du bar...habituellement on y croise que les employés mais bon !
"C'est moi" Que je confirme calmement, me demandant de quoi il en retourne...mais je regrette presque quand je vois l'homme faire signe à un autre caché dans la pénombre avec un appareil photo...ça sent l'embrouille tout ça.
"Pourriez vous m'en dire plus sur votre relation avec Gulf ? Un commentaire à faire sur cette photo ?" Mes yeux s'arrondissent de stupeur en le voyant me présenter une photo du thaï et moi, dans le parc l'autre jour, ses lèvres sur les miennes.

J'en rougis presque. Autant de surprise que d'agacement et j'attrape rapidement le cliché, en serrant les dents.

"C'est privé" Que je rage, m'éloignant à grands pas.
"Rien ne l'est jamais très longtemps !" Me rétorque l'autre homme en me laissant m'éloigner.

***

Je ne pensais pas qu'il avait raison à ce point. Depuis ce jour là, j'avais vu cette photo sur à peu près toutes les couvertures de presse people ! Celle ci ou d'autres d'ailleurs : des clichés de Gulf seul et de moi, à des moments de ma vie courante, là où je n'avais aucune idée d'être suivi ou quoi. Mais le pire je pense que c'était quand les journalistes avaient retracés ma vie en long, en large et en travers. Et quand je dis retracé, je veux dire littéralement. J'avais vu réapparaitre l'article des "Orphelins de Noël", celui qui racontait en détails le soir de la mort de mes parents...et ça...c'était horrible.

J'avais beau vouloir vivre ma vie, me fondre dans le décors, être juste moi et m'assumer mais visiblement tout le monde avait son avis sur moi et sur qui je devrais fréquenter ou pas. Bah oui. Parce que j'étais un homme, et selon la presse people j'avais "séduit" Gulf avec mon "idéologie occidentale" tout en "faisant fis des sentiments des fans". Je ne parle même pas des commentaires sur internet ! En quelques jours à peine j'étais devenu une sorte de célébrité...même au boulot : soit on me félicitais pour m'assumer soit on me regardait de travers.

Et je détestai ça. Être l'objet de toute cette attention, toute cette agitation. J'avais donc posé quelques jours d'absences au travail ainsi qu'à l'université, le temps que ça se gâte...et en attendant je jouais les ermites chez moi. Gulf était parti en déplacement pour le boulot avant le début de la crise et je ne savais pas s'il avait été avisé de la situation...je n'avais pas très très envie d'être celui qui viendrait lui annoncer. Je ne voulais pas qu'il se fasse des idées...Après tout il savait que je pouvais flipper suffisamment fort pour disparaitre et je ne voulais pas qu'il croit que je puisse le faire une nouvelle fois. Je devais cependant reconnaitre que la situation ne me convenait pas. Je ne voulais pas de cette attention. Je voulais vivre une vie simple, loin des "projecteurs" et loin de tout les parasites qui prenaient à malin plaisir à me discréditer.

Je voulais de Gulf dans ma vie mais je n'avais pas pensé que ça puisse signifier tout ça. En plus on avait pas encore vraiment posé de mot sur ce "nous" donc...J'avais coupé mon téléphone pour être tranquille afin de ne pas passer mon temps à envoyer chier les gens et j'avais plus ou moins décidé de faire le mort lorsque j'entendais frapper ou sonner à la porte. Malheureusement pour moi ça faisait déjà plusieurs coups qui retentissaient et ça commençait très sérieusement à me souler. Je me levais donc de mon canapé en furie, abandonnant le plaid sous lequel je m'étais réfugié pour ouvrir brusquement.

"C'est pas un peu fini ces..." Que je fis, excédé avant de reconnaitre le thaï en face de moi. "...oh pardon...je...rentre" Que je fais en lui attrapant le poignet pour l'entrainer à l'intérieur avant qu'un photographe ne se pointe ou quoi. "Je ne savais pas que tu étais rentré"
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Papa-paparazzi [GULF] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 65
MESSAGES : 117
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
Papa-paparazzi [GULF] Empty
(#) Sujet: Re: Papa-paparazzi [GULF]   Papa-paparazzi [GULF] EmptyMar 7 Sep - 18:27
Papa-paparazziGulf & TyC’est officiel, ce boulot ne me convient plus. A vrai dire, il ne m’a jamais vraiment correspondu, j’avais juste besoin d’argents et cette opportunité s’était présentée. Sauf que ça fait plusieurs semaines maintenant, pour ne pas dire des mois, que je songe à arrêter. Autrement dit, j’y songeais déjà bien avant le retour de Ty dans ma vie mais depuis que je l’ai retrouvé, autant dire que j’y songe encore plus. Bien plus encore quand j’ai découvert que nous faisions la une des magazines people. Je n’ai jamais aimé cette “célébrité”. Surtout que je ne suis que mannequin, pas acteur ou quoi, mannequin. Je ne pensais même pas que c’était possible d’être qualifié de “célébrité” au même titre que les acteurs ou chanteurs, entre autre. Et pourtant si. Si je ne m’étais jamais vraiment soucié de ce détail avant, me contentant de toujours faire attention à ce que mon petit frère n’y soit pas mêlé, désormais, c’est différent.

J’étais en déplacement pour un shooting ainsi qu’une pub dans une autre ville de Corée quand je suis tombée sur cette photo, en première page d’un magazine. Autant dire que j’ai aussitôt demandé à rentrer, prétextant une urgence familiale. Mon agence n’a pas vraiment été d’accord et j’ai dû continuer jusqu’au bout. Clairement, je n’étais pas bien, j’avais peur de la réaction de Ty. Plus encore en voyant tout ce qui ressortait, dont son passé. Et je déteste ça. Parce que j’ai peur qu’à cause de ça, il me laisse de nouveau. Parce que je sais qu’il ne veut pas de ça, être sous les feux des projecteurs. Il a beau assumé son orientation désormais, ça ne change rien. Et moi non plus, je ne veux pas de ça. Autant vous dire que j’ai pété un câble auprès de mon agence, demandant à ce qu’ils me règlent ça. Mais c’était déjà trop tard. Et quand j’ai vu les conneries écrites dans certains articles sans parler des commentaires de mes soit disant fans, je me retenais d’exploser.

Mais au moins, ma décision est prise, je quitte ce monde dont je n’ai jamais vraiment voulu. Je ne veux pas que mes moindres faits et gestes soient surveillés. Je sais que ça ne va pas être simple, que je continuerais sans doute à faire parler au début mais peu importe. Je ne veux pas de cette vie et surtout, je ne veux pas l’imposer à Ty. Cependant, me voilà enfin rentré. Autant vous dire que je n’ai même pas pris la peine de défaire ma valise, préférant me rendre chez Ty aussitôt. L’avantage de vivre à un étage d’écart… Mais j’ai beau frapper à sa porte, il n’ouvre pas. Alors je continue, presque désespéré à l’idée qu’il ne veuille plus me voir. Mais il finit par m’ouvrir, me gueulant dessus avant de se rendre compte que c’est moi. Il m’attire aussitôt à l’intérieur, sans doute effrayé qu’un foutu paparazzi ne soit caché dans un coin. Je ne peux pas lui en vouloir… Je ne lui réponds pas et l’attire contre moi une fois la porte fermé.

-Je suis désolé Ty… Je ne pensais pas… je ne me doutais pas que…

Que quelqu’un nous photographiait pour publier des conneries ensuite.

-J’ai arrêté, dis-je finalement

Et je ne mens pas. Quand j’ai découvert tout ça et que j’ai compris que mon agence ne pouvait rien faire, que c’était déjà trop tard, j’ai décidé de mettre fin à tout ça. Bon, c’est sûr ce n’est pas encore fait, parce qu’on n’arrête pas comme ça mais… je compte bien faire en sorte que ça se termine rapidement.

-Je n’ai jamais voulu de cette vie de toute façon… Si seulement j’avais arrêté avant…

Je m’en veux de l’avoir embarqué là dedans même si je sais que même une fois que j’aurais arrêté, ils continueront sans doute à parler de moi jusqu’à ce qu’ils trouvent un sujet plus intéressant. Je déteste les journalistes!

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Papa-paparazzi [GULF] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 85
MESSAGES : 119
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
Papa-paparazzi [GULF] Empty
(#) Sujet: Re: Papa-paparazzi [GULF]   Papa-paparazzi [GULF] EmptyMer 8 Sep - 12:35
Papa-paparazziGulf & TyJ'avais presque oublié à quel point Gulf pouvait me faire de l'effet. A quel point le voir, me foutait des putains de gargouillis dans le ventre...dans le bon sens bien sur. Je pense que je n'étais pas encore totalement habitué au fait que nous nous étions retrouvé, que tout ça ce n'était pas qu'un rêve qui me trottait dans la tête. Enfin, ceci étant dis, vu toutes les images de notre baiser que j'avais pu voir passer ainsi que tout ce qui avait suivi, je ne pouvais pas trop douter de la véracité de sa présence à mes côtés.

Je l'ai à peine fait rentrer chez moi que Gulf m'attire contre lui tout en s'excusant. Visiblement il est au courant pour tout le tapage autour de notre baiser. Je lui rend son étreinte comme pour le rassurer mais aussi parce que je dois bien le reconnaitre : il m'a manqué. Je sens dans son attitude et dans ses paroles qu'il est inquiet et stressé. Il a peur que cette histoire me pousse loin de lui. Je l'admet, je n'aime pas tout ce qui c'est passé, encore moins d'être jugé et critiqué par des inconnus mais surtout je suis en colère que les gens se permettent d'étaler quelque chose de privé.

Nos baisers, nos caresses ou quoi que ce soit d'autres, ça ne regarde que nous. Et je suis furieux qu'on se serve de ça pour faire parler. Cela ne veut cependant pas dire que je compte m'enfuir. Je ne suis plus ce gamin effrayé par les autres et par ses désirs...non là je serai plutôt du genre révolté. Je compte d'ailleurs bien déposer une plainte pour violation de vie privé, surtout qu'on a utilisé des éléments sur moi datant de l'époque où j'étais mineur donc ça je ne compte pas laisser passer.

Je me recule légèrement pour attirer le visage de Gulf vers moi et l'embrasser avant de caresser doucement sa nuque du bout des doigts.

"Tu n'as pas besoin de t'excuser, ce n'est pas de ta faute" Je sens qu'il a besoin d'être rassuré. "Je ne vais pas m'enfuir" Que je lui assure. Autant je n'aime pas être le centre de toute cette attention malsaine, autant je ne compte pas m'éloigner de lui pour autant. "Promis"

Je l'entraine avec moi vers le canapé, l'invitant à s'asseoir avant d'aller nous chercher un truc à boire.

"C'est quand même dommage tout ce tapage parce que...c'est une jolie photo" Objectivement oui, même si au final elle a causé beaucoup de tord. J'attrape mon téléphone que je rallume, m'asseyant à côté du thaï avant d'attraper ses lèvres et d'immortalisé ça avec mon appareil. Je souris en coin. "Je ne retiendrais que celle ci" Que je lui fais.

Il avait l'air fatigué ou alors peut être était-ce l'inquiétude qui ressortait. Je laissai mes doigts se mêler aux siens posés sur le tissu.

"Je suis avec toi maintenant Gulf et je n'ai pas envie que ça change" Autant je pouvais être agacé par tout ce remue ménage autant ça ne changeait rien au fait que je le voulais lui. D'ailleurs...même si nous n'avions pas vraiment précisé la nature de notre relation, je pense que ma phrase était assez claire sur mes intentions et mes désirs.
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Papa-paparazzi [GULF] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 65
MESSAGES : 117
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
Papa-paparazzi [GULF] Empty
(#) Sujet: Re: Papa-paparazzi [GULF]   Papa-paparazzi [GULF] EmptyHier à 15:40
Papa-paparazziGulf & TyTy m’embrasse, me rassurant, me promettant qu’il ne va pas s’enfuir et… je dois bien admettre que ça me rassure un peu. J’ai beau savoir qu’il a changé, qu’il s’assume désormais, ça n’empêche que je gardais cette peur que tout ce remue-ménage puisse le faire fuir. Autant dire que si ça avait été le cas j’aurais clairement pété un câble, qui sait ce que j’aurais pur faire d’ailleurs… Pas à lui, non, aux responsables de tout ça. Je me laisse entraîner vers le canapé, souriant légèrement lorsqu’il me dit que c’est dommage parce que c’est une jolie photo. C’est vrai, elle est plutôt réussie, si on oublie qu’elle a été prise sans notre accord. Je n’ai pas le temps de répondre que Ty sort son téléphone et m’embrasse, immortalisant ce moment. Le voir agir ainsi achève de me rassurer. Même si ça n’enlève en rien la colère que je ressens envers les responsables.

-Elle est bien plus réussie que l’autre, que je dis avec un sourire

Mon regard se pose sur nos doigts entrelacés avant de revenir vers lui. Je sais qu’il est sincère dans ses mots et ça me touche. Parce que je ne supporte pas l’idée d’être à nouveau loin de lui. Je viens ravir ses lèvres tendrement.

-Moi non plus, je ne veux pas que ça change.

Jamais. Je veux le garder auprès de moi et ne plus jamais en être séparé. Quand je pense à toutes les horreurs qu’ils ont dit sur lui. Dire qu’il m’a séduit, oui, ça c’est vrai mais ça remonte à des années, quand on était encore des ados. Ca fait bien longtemps qu’il m’a séduit. Et qu’est-ce que j’en ai à foutre des sentiments de mes “fans”! S’ils étaient vraiment mes fans, ils seraient heureux pour moi au lieu de commenter toutes sortes de choses.

-Tu m’a manqué… C’était bien trop long ces derniers jours, sans toi…

Si seulement il n’y avait pas eu ces foutus journalistes pour tout gâcher… Mais peu importe, qu’ils aillent se faire voir, je m’en tape, tout ce que je veux, c’est Ty et ça, ils ne pourront pas me l’enlever. Et je compte bien mettre fin à cette mascarade au plus vite, tout comme à mon contrat d’ailleurs!

© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Papa-paparazzi [GULF] Empty
(#) Sujet: Re: Papa-paparazzi [GULF]   Papa-paparazzi [GULF] Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Sauter vers: