1234
Put an arrow [Rei]

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Team Rocket
Le deal à ne pas rater :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch – Précommande à ...
49.99 €
Voir le deal

 :: seoul national university :: Ville Campus
Partagez

 Put an arrow [Rei]


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMer 10 Mar - 23:53
Put an arrowJi Hun & Reita
Je vérifiai une dernière fois la bonne tenue de mes membres : je devais avouer un certain goût pour la perfection des détails. Mais bon ce n'était pas nouveau et à force l'équipe me connaissait suffisamment pour savoir que je faisais toujours un tour de checkup avant de commencer une compétition. J'avais moi même resserré mon obi au moins trois fois avant d'être satisfait. Vous l'aurez compris aujourd'hui était un moment assez important pour l'équipe de Kyudo de l'université dont j'étais le président.

J'étais fébrile, nerveux. Comme toujours avant une compétition. La voie de l'arc était un art dans lequel je me retrouvais. Car dans cette discipline il fallait maitriser ses émotions et travailler sur soi-même, un peu comme de la méditation. Alors je travaillai ma respiration, me détendant en touchant mon yumi.
Cela faisait maintenant presque 10 ans que je pratiquai ce sport et 3 que j'étais président du club au sein de l'université. Aujourd'hui n'était pas une grosse compétition, le campus accueillais trois autres facs en challenger et je connaissais la plupart des participants pour avoir concouru plus d'une fois auprès d'eux.

Je savais que Reita était venu pour m'encourager et je savais qu'il était là, quelque part dans le public présent mais je n'avais pas été le voir avant de démarrer. Parce que dans cette discipline il fallait être concentré et calme...et si il y avait bien une personne qui arrivait à me "bousculer" c'était bien lui. Par contre : je portai son bracelet, petite entorse à mes coutumes habituelles mais je le voulais auprès de moi pendant la première salve.

Nous arrivions par groupe de trois, solennellement, dans des gestes précis et rigoureux. Je faisais fis des bruits environnants, restant dans ma concentration, me plaçant sur ma ligne, les yeux levés vers la cible. J'avais toujours trouvé les tireurs beaux à regarder, que ça soit dans la tenue vestimentaire ou dans l'attitude, je trouvais ça sublime...et je devais avouer avoir une certaine fierté à porter mon "uniforme", tout en me trouvant particulièrement sexy dedans.

Premier tir : le premier du trio adverse rate sa cible, le mouvement est propre. Un collaborateur se lance, raté aussi. Ne pas faire mouche n'est pas une fin en soi, l'ensemble de la pratique jusqu'à l'attitude était jugée dans ce genre de sport. Je tirai sur le second tir, ma cicatrice me lançait encore un peu je devais bien l'avouer, surtout qu'il fallait de la force pour déployer un yumi si long et en bambou. Je pris sur moi, ma gestuelle ne devait pas être aussi gracieuse que d'ordinaire, ma respiration était calme, lente, calculée. Droit dans un cible. C'était un beau tir mais l'attitude aurait pu être mieux.

Le premier tour passé nous laissions la place à deux autres trio de tireurs, les résultats finaux étant calculés en finalité. J'avais du temps avant de retirer alors je cherchai Rei du regard, me rapprochant vers lui une fois que je l'eus avisé. Un groupe de fille non loin gloussa sur mon passage : merci je savais que j'étais canon. Je me glissai près du nippon.

"Ce n'était pas ma meilleure performance" Lui fis-je remarquer calmement, observant les nouveaux arrivants. Il y en avait qui débutait et ça se voyait clairement. "J'espère pouvoir plus t'impressionner à mon prochain passage" Bah quoi ? Je voulais paraitre toujours au top devant lui, normal quoi ! "Je crois que c'est la première fois que tu me vois tirer..." Fis-je en réfléchissant...hm oui, il n'avait jamais assisté à mes entrainements. "...du coup tu peux maintenant voir à quel point je suis sexy dans cette tenue" Complétai-je plus léger, en haussant un sourcil.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyJeu 11 Mar - 19:45
Put an arrowJi Hun & Reita
Cet après-midi, je n’ai pas cours mais je ne bosse pas non plus. J’aurais pu mais j’ai demandé à prendre mon après-midi. J’ai autre chose de prévu. Ji Hun m’a parlé d’un compétition pour le club de Kyudo de la fac. J’avoue que j’ai été surpris quand j’ai su que le club de tir à l’arc de la fac était basé sur le tir à l’arc japonais et non le coréen. Après tout on est quand même en Corée du sud. Mais bon, ça n’a pas grande importance au final. Du coup je lui ai promis d’être là pour l’encourager et je compte bien tenir ma promesse. Et puis je dois bien avouer que je suis curieux de le voir dans la tenue traditionnelle de cette pratique. J’ai déjà assisté à des compétitions de Kyudo quand j’étais au Japon, Ren, mon meilleur ami, pratiquait cette activité quand on était au lycée. J’ai toujours aimé assister à ses compétitions, je trouve que cette activité est quasiment un art en soit. Mais je n’ai jamais tenté de l’apprendre, je préférais regarder les autres faire. Moi, en dehors des cours, mon “activité” ça a toujours été la musique même si je n’ai jamais fait partie d’un club. J’aurais pu mais je passais la majeure partie de mon temps à étudier, sauf quand je passais du temps avec mes amis. Ca fait déjà plusieurs mois maintenant que je les ai revu et, même si je me sens bien ici, je ne peux pas nier qu’ils me manquent.

Je prends la direction du campus, là où va se dérouler la compétition. C’est une compétition amicale avec d’autres facs je crois, pas quelque chose de très sérieux même si ça reste tout de même une compétition. La greffe de la mère de Ji Hun s’est bien passé, dire que ça fait déjà un peu plus d’un mois maintenant… Pour Ji Hun aussi ça s’est bien passé, il a bien suivit les recommandations du médecin concernant le repos mais ça ne fait quand même qu’un mois, j’espère qu’il n’en fait pas trop. La rentrée vient tout juste de commencer et je suis sans soucis passé en troisième année. Malheureusement, ce n’est pas encore cette année qu’aura lieu le stage et encore moins cette année que je pourrais commencer à être interne à l’hôpital. J’ai hâte parce que même si les cours sont sympas, rien ne vaut la pratique en situation réelle! Je finis par arriver sur le campus et je me dirige aussitôt là où à lieu la compétition. Il y a déjà pas mal de monde, ça a beau n’être qu’une compétition “amicale” entre différentes fac il y a quand même pas mal de personnes venues y assister. Je me frais un passage avec un peu de mal pour pouvoir avoir une bonne vue sur ce qu’il se passe.

Quelques minutes plus tard, la compétition commence. J’observes les archers tirer chacun leur tour. Je repère aussitôt Ji Hun. C’est à son tour de tirer. Il est concentré, ça se voit mais je ne peux m’empêcher de me demander si ça va, avec sa cicatrice. Certes, ça fait déjà un mois mais bon… Sa flèche atteint l’une des cibles. C’est au tour de deux autres trios de tirer. Je ne quitte pas Ji Hun du regard, je dois bien avouer que ce kimono lui va très bien. Je l’observe regarder autour de lui avant de me voir. Il me cherchait sans doute du regard puisqu’il ne tarde pas à me rejoindre sous les gloussements d’un groupe de fille ce qui, je ne peux pas le nier, m’énerve un peu. Mais je ne dis rien tandis qu’il me rejoint, déclarant que ce n’était pas sa meilleure performance et qu’il espère pouvoir m’impressionner plus à son prochain passage, ce qui me fait rire. Et parce que ça ne serait pas Ji Hun sinon, il me fait remarquer à quel point il est sexy dans cette tenue mais ça, il n’avait pas besoin de le dire, je l’ai très bien constaté par moi même! Je remarque aussi qu’il porte mon bracelet, ce qui me fait sourire.

-Tellement sexy que ça me donne envie de te l’enlever…, je réponds avec un sourire des plus… explicites.

Mais bon, je ne peux rien faire pour l’instant. Pourtant ce n’est pas l’envie qui m’en manque! Mais pour l’instant, personne ne sait pour notre relation même si maintenant, ça fait presque trois mois depuis que je lui ai dis que je l’aimais. J’aimerais pouvoir montrer qu’il est déjà pris… Est-ce que c’est mal de vouloir ça?

-Ca va ta cicatrice? je demande finalement

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMar 16 Mar - 21:54
Put an arrowJi Hun & ReitaComment ça je me la pétai dans ma tenue ? Bah oui ! Autant l'avouer clairement, au départ, si j'avais voulu me lancer dans le Kyudo c'était parce que je trouvai la tenue canon ! Oui oui, j'étais superficiel à ce point là pour ce genre de détails ! Ceci étant dis, je m'étais trouvé dans cette discipline. Dans sa rigueur, son exigence, sa minutie. Je ne me sentais jamais autant paisible que lorsque j'étais en train de pratiquer. Et j'étais content que Rei soit venu me voir. Après tout, la voie de l'arc était une discipline typique de chez lui. On avait jamais d'ailleurs vraiment parlé de ça, ceci étant dis, il faut dire qu'avant qu'on se rapproche nous ne parlions pas vraiment beaucoup, à part pour nous disputer !

Bien sur, la réponse de Rei me fait sourire, je peux comprendre son désir : moi aussi j'aurai bien envie de le déshabiller si je le voyais comme ça...ou de le couvrir au choix ! Je n'aurai pas spécialement envie de voir d'autre personne le reluquer...Je me penche vers lui, haussant un sourcil.

"Ca peut se faire après ma compétition"

Et une fois douché hein...je n'étais pas un sauvage quand même. Je penchai la tête vers le nippon, dissimulant un petit sourire en le voyant inquiet pour moi. N'était-il pas trop mignon ?

"Ca me tire un peu" Avouai-je. Je ne voulais pas lui mentir, il est vrai que ça me faisait un petit pincement. "Mais je sais que j'ai mon médecin personnel qui va prendre soin de moi..."

Il faut dire qu'il c'était pas mal occupé de moi pendant ma "convalescence" après mon opération. La greffe c'était passé à merveille et ma mère allait de mieux en mieux...bon, j'avais fait une légère infection en post op qui avait retardé ma cicatrisation mais maintenant ça allait mieux. Je ne me sentais juste pas encore totalement "souple" sur mon côté droit, comme si ma peau était archi tendue.

"On se prend un truc à manger après, ça te dit ? Si tu n'as rien de prévu" Proposai-je en regardant vers le stand de tir, avisant mes coéquipiers qui me faisait signe. "Je dois y retourner, soit sage" Je lui fis un petit sourire malicieux avant de déposer un baiser sur ses lèvres, sans vraiment me soucier de qui pourrait nous voir.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMer 17 Mar - 18:18
Put an arrowJi Hun & Reita
Ji Hun est toujours égal à lui même et ce qu’il me répond ne me surprend pas, en fait ça m’aurait plutôt surpris qu’il ne réponde pas quelque chose du genre justement. Mais c’est loin de me déplaire, bien au contraire. Après tout, pour le coup c’est moi qui ai commencé. J’esquisse un sourire à sa réponse, moi ça me va très bien hein! Même si je dois avouer que je continue de faire attention, ça fait plusieurs semaines maintenant, sa cicatrice a eu le temps de se consolider mais pour autant, elle semble toujours le tirailler un peu alors je ne veux pas qu’il force trop. Je dois bien admettre que je m’étais quand même inquiété quand j’ai su qu’il avait fait une légère infection post opératoire mais ça s’est vite arrangé, heureusement. Son médecin personnel… C’est sûr que je me suis pas mal occupé de lui après l’opération, enfin quand il est renté à la maison en tout cas. Mais médecin, c’est trop général comme terme sachant que moi, je compte me spécialiser en neurochirurgie.

-N’en fais pas trop quand même, sinon je serais obligé de te punir…, je réponds avec un sourire on ne peut plus explicite

Ji Hun me propose qu’on se prenne un truc à manger après, précisant que c’est si je n’ai rien de prévu bien sûr. Qu’est-ce que je pourrais avoir de prévu de toute façon? Je suis venu pour le voir lui, j’ai même pris un jour de congé au Starbucks pour pouvoir venir!

-Pour toi je suis toujours disponible voyons…

Toujours! Et puis maintenant qu’il est plus ou moins remis de l’opération, j’espère bien pouvoir passer plus de temps avec lui et pas seulement pour jouer les médecins hein! Ji Hun doit y retourner et me dit d’être sage, m’embrassant furtivement avant d’y retourner. C’est peut être stupide mais je ne peux m’empêcher d’être heureux qu’il m’ait embrassé comme ça, je vois d’ailleurs les filles toute à l’heure me regarder. Peu importe ce qu’elles pensent, je m’en tape pas mal. Et au moins peut être qu’elles ont compris que Ji Hun est déjà pris! Moi jaloux? Pas du tout! Bon ok, juste un peu… Mais je n’y peux rien si je n’aime pas que ces filles le regardent comme si ce n’était qu’un morceau de viande. Oui, il est canon mais il n’y a pas que le physique! Elles ne savent rien de lui. Je me détourne d’elles pour me concentrer sur la compétition. Maintenant que tout est revenu plus ou moins à la normale et la mère de Ji Hun est revenu à la maison. Elle se remet de mieux en mieux. Quand j’ai dis ça à Ren, il m’a aussitôt demandé quand est-ce que je comptais revenir passer quelques jours au Japon. C’est vrai que je n’y suis pas retourné depuis novembre et avec tout ce qu’il y a eu… Les mois sont passés relativement vite sans que je m’en rende compte. C’est vrai que j’aimerais bien retourner passer des vacances au Japon, voir mes amis et ma ma famille. Je suis toujours en contact avec eux, bien sûr, l’un de mes cousins d’ailleurs n’arrête pas de me dire que sa soeur a hâte que je revienne. C’est la plus jeune, elle a seulement une dizaine d’années et j’avais commencé à lui apprendre la guitare, du coup elle a hâte que je revienne passer quelques jours là-bas pour lui apprendre de nouveaux morceaux.

J’observe la compétition, c’est au tour de Ji Hun de tirer, je vois bien qu’il a encore du mal du côté de sa cicatrice mais ça ne l’empêche pas de bien viser. J’aimerais bien pouvoir retourner au Japon pour les prochaines vacances, pour une semaine cette fois et pas seulement un week end, c’est trop court. Mais ce que j’aimerais surtout, c’est que Ji Hun m’accompagne cette fois. Je sais bien qu’avec son métier de mannequin ce n’est pas forcément évident et puis, il ne sait pas parler japonais alors si ça se trouve, il ne se sentirait pas à l’aise… Pourtant j’aimerais bien qu’il m’accompagne... La compétition se poursuit et je ne le quitte pas du regard.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptySam 20 Mar - 8:45
Put an arrowJi Hun & ReitaJe souris en repartant, Reita me connait bien et il sait tout particulièrement qu'agiter un truc sous mon nez me donne envie de m'en saisir. Alors qu'on se le dise, je comptai bien "me faire punir" hein ! Non je n'allais pas me faire mal pour autant, je n'étais pas stupide et en soit, je détestai montrer une faiblesse...mais ça ne m'empêchai pas de jouer sur ça. Manipulateur vous dites ? Hm seulement pour de bonnes raisons voyons, jamais plus.

Je repris quelques instants pour moi afin de me reconcentrer. Il faut dire que Rei était un peu ma kryptonite à moi puisqu'il avait le don tout particulier de me mettre dans tout mes états en quelques instants seulement et en ne faisant rien d'autre que de respirer. Bref. Reprise de compétition, je ne retourne pas voir le nippon avant la fin du tournois histoire de ne pas passer pour un mauvais président de club ! Au final, tout se passe bien, je suis content des résultats de mes membres qui se sont nettement amélioré depuis notre dernière compét', ce qui me ravit intérieurement.

L'équipe se classe seconde et ce n'est pas déconnant en terme de résultat. Une fois fini, nous saluons tout les adversaires, prenant le temps de discuter entre nous pour débriefer tout ça. La douche qui suit me fait le plu grand bien et j'en profite pour m'étirer doucement, me sentant encore raide et sensible au niveau de ma cicatrice. Heureusement cette dernière commence à bien s'estomper, autant vous dire que je n'aurai pas spécialement apprécié avoir une nouvelle marque indélébile sur le corps.
Je rejoins Reita qui m'attends devant les vestiaires après être de nouveau propre comme un sou neuf. Il fallait au moins ça pour ne pas passer pour un sauvage. Je passe mon bras autour de ses épaules.

"Allez trouvons nous un endroit où se caler, je meure de faim !"

Je décidai de l'emmener dans un tout petit restaurant, enfin bicoque serait plus exact mais le proprio était sympa, la nourriture 100% coréenne et tout à fait délicieuse ! Je saluai le gérant en rentrant, j'aimais bien venir manger ici parfois, entrainant le nippon avec moi jusqu'à une table.

"Je crois que c'est la première fois qu'on mange au restau tout les deux" Lui fis-je remarquer. "Bon y avait avant Noël mais on a pas vraiment eu le temps de se poser" Cette journée là nous n'avions pas arrêté de courir surtout.

En vérité depuis qu'on se "côtoyait" on avait pas fait grand chose. Enfin...pas de sorties ou quoi. Seulement des trucs en famille et des trucs à la maison. Cela m'amenait à penser que j'aurai peut être dû l'emmener dans un endroit "mieux" que celui là...ça faisait peut être un peu "pince" nan ?

"Si ça ne te va pas on peut aller ailleurs" Lui fis-je doucement. J'avais envie qu'il soit content et...je ne faisais pas ce genre de "trucs" habituellement donc je n'avais jamais eu à m'embarrasser de l'avis d'une autre personne.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptySam 20 Mar - 11:45
Put an arrowJi Hun & Reita
La compétition se termine, leur équipe se classe deuxième, ce qui n’est pas une mauvaise place. Je me dirige vers les vestiaires pour y attendre Ji Hun. Ca faisait longtemps que je n’avais pas assisté à une compétition de Kyudo, depuis que j’ai quitté le Japon en fait. Ren en avait souvent au lycée comme il faisait partie du club, à la fac il a continué d’en faire même si ses études étaient déjà assez prenantes. Ji Hun finit par me rejoindre, passant son bras autour de mes épaules, me proposant d’aller se poser quelque part. Effectivement, la compétition ça creuse! Il m’emmène dans un petit resto, enfin si on peut appeler ça un resto, d’un point de vue extérieur en tout cas. Ji Hun m’entraîne vers l’une des tables où on s’installe. Il a raison, je crois qu’on n’a jamais réellement eu de vraies sorties rien que tous les deux. La fois avant noël ne compte pas vraiment, on a mangé en express pour pouvoir finir nos achats. Mais cette journée reste l’une de mes préférées, j’ai pu passer du temps avec lui et j’en garde un super souvenir.

-C’est vrai, on n’a pas vraiment eu l’occasion de le faire avant!

C’est vrai, ces derniers mois ont été assez mouvementés et ils sont, du moins de mon point de vue, passés bien trop vites. Je ne suis pas mécontent que tout ça soit derrière nous et que ce soit revenu à la normale même si du coup, on doit faire plus attention à la maison, maintenant qu’on est plus seuls… Au fond, je crois que j’aimerais bien cesser de leur mentir mais j’ignore ce que Ji Hun en pense lui. Ses paroles me font sourire. Je vois bien qu’il se préoccupe de moi et de ce dont j’ai envie. Mais même si ça fait niais, je veux juste passer du temps avec lui, peu importe le lieu. Et puis ce petit resto me semble très bien. De toute façon je ne suis pas forcément un adepte des grands restaurants.

-C’est très bien ici, tant que je suis avec toi, ça me va.

C’est la vérité même si j’ai l’impression d’être trop niais en disant ça mais tant pis, j’assume! On vient nous apporter le menu et je réfléchis à ce que je vais prendre. J’aime bien la cuisine coréenne mais c’est vrai que la cuisine de chez moi a tendance à me manquer. La prochaine fois, je chercherais s’il y a un bon restaurant japonais pour y aller avec lui!

-Alors, content des résultats? je demande finalement

Il n’avait pas l’air déçu lors des résultats donc j’imagine que ça lui convient. En tout cas moi je trouve que deuxième, c’est déjà très bien!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyLun 22 Mar - 20:28
Put an arrowJi Hun & ReitaD'un coup le doute m'assaille comme il ne m'avait jamais assailli auparavant. Peut être que Reita voulait plus ? Et là bien sur, je ne parlais pas seulement du restaurant, mais de "nous". Même si je savais qu'il n'était pas du genre à brusquer les autres ou quoi, je ne pouvais m'empêcher de me dire que dans un sens, j'étais égoïste avec lui. J'étais incapable de lui dire ce que je ressentais pour lui et même si j'essayai de mon mieux, je n'avais jamais l'impression de lui faire honneur. Il était obligé de mentir à sa famille pour moi, ce qui je suis sûr, le peinait énormément. Ma mère, je savais qu'elle comprendrait pour nous deux et qu'elle serait heureuse pour moi parce que je pense qu'elle avait compris depuis bien longtemps, bien avant moi d'ailleurs.

Cependant, je ne pense pas que "la vie rêvée" que c'était imaginé Kosuke pour son fils serait de le voir posé avec un homme, encore moins son beau-fils. Je ne parle même pas de la soeur de Reita, qui me déteste gentiment -sentiment plus ou moins partagé puisque je ne pouvais pas vraiment la détester étant donné qu'elle était justement la soeur du nippon !- et qui n'accueillera jamais cette révélation avec plaisir. Donc au final...si Rei finissait par se disputer avec tout le monde à cause de moi, moi qui ne lui donnait rien de plus que des moments ensemble...est ce que c'était vraiment équitable ?

Il y avait au final encore tellement de choses qu'il ne savait pas sur moi, des choses qui faisait que quelque part, malgré tout, tout au fond de moi je me sentais toujours un peu brisé. Et en toute honnêteté, je ne sais pas si je serai capable de lui parler de tout ça un jour car le simple fait d'y repenser me rendait malade à en crever.
J'attrapai sa main par dessus la table, venant en embrasser le dos doucement avant de la relâcher. Parfois je me demandai ce que j'avais pu faire pour mériter quelqu'un comme lui dans ma vie. Alors oui, j'étais égoïste parce que, je ne voulais pas me séparer de tout ça, même si je savais que ça pourrait lui apporter son lot de malheur aussi. Et je trouvais ça affreux de ma part. Je lui souris doucement, pensif.

"Oui, je trouve que l'équipe c'est nettement amélioré et c'est vraiment ça qui compte pour moi" Lui répondis-je simplement.

Le serveur passa prendre notre commande et je le remerciai poliment avant de reporter mon attention sur le nippon. J'hésitais.

"...dis..." Commençai-je prudemment. Ce qui était "drôle" c'est que je n'étais pas le genre d'homme à être prudent et le fait que j'hésite montrai à quel point Reita avait de l'importance. "...tu es sûr que ça te convient tout ça ?"

Je ne précisai pas mon "ça" alors peut être qu'il ne comprendrai pas et dans un sens c'était peut être mieux, car j'avais aussi peur de sa réponse. Mais d'un autre côté j'étais convaincu qu'il comprendrait parfaitement ma question, parce qu'il me connaissait bien mieux que moi même parfois.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyLun 22 Mar - 21:09
Put an arrowJi Hun & Reita
Je ne sais pas pourquoi mais… tout d’un coup, je le trouve pensif, pas comme d’habitude. Je me trompe peut être, il est sans doute juste fatigué, après tout il n’est pas encore totalement remis. Il vient se saisir de ma main avant d’en embrasser le dos, même si geste me touche et me fait sourire, c’est la première fois qu’il fait ça, ce n’est pas vraiment dans ses habitudes. Je dois me faire des idées. Il me répond qu’il est content des résultats, que son équipe s’est améliorée et que c’est le plus important pour lui. J’imagine. Tant mieux si ça lui convient, c’est le principal. Le serveur vient prendre notre commande avant de s’éloigner et à la façon dont Ji Hun commence à parler, je sens que je ne me trompais pas. D’habitude, il n’est pas aussi hésitant quand il dit quelque chose, même avec moi. Alors que là, il semble hésiter sur ses mots mais il finit par poursuivre. Même sans préciser de quoi il veut parler, je sais ce qu’il veut dire par “ça”. Il parle de nous, de notre relation et du fait qu’on ment aux autres ou du moins à notre famille. C’est drôle, c’est comme s’il avait lu dans mes pensées, parce que j’y ai pensé il y a seulement quelques minutes, au fait que j’aimerais cesser de mentir à mon père et à ma soeur.

Je suis touché qu’il puisse s’inquiéter de ce que je pense, parce que ça montre que je compte vraiment pour lui même si je l’ai compris depuis un moment maintenant. C’est vrai, ce n’est pas facile de mentir à ma famille et j’espère ne pas avoir à le faire toute ma vie. Mais je sais aussi que c’est la première fois que Ji hun vit ça et que ce n’est pas facile pour lui avec ce qu’il a subit par le passé. Je ne lui ai jamais dis que je sais ou plutôt que je pense savoir ce qu’il a vécu. Il ne semble pas s’en douter. Mais je fais des études de médecine et je ne me contente pas des cours à la fac, bien avant d’entamer mes études je lisais déjà divers livres de médecine, pas que sur la neurochirurgie mais sur tout, plus ou moins. J’ai vu plusieurs symptômes, résultat d’un traumatisme passé. Les différents signes laissent facilement deviner ce qu’il a subit pour en garder de telles marques, physiques comme psychologiques. C’est parce que je sais que ce n’est pas facile pour lui, que je lui laisse le temps, parce que je sais que ça ne sert à rien de le forcer s’il n’est pas prêt. Les mots ne sont que des mots, aussi agréables soient-ils à entendre, ça n’en reste que des mots. Les actes sont des preuves bien plus suffisants.

J’imagine que s’il me pose cette question, c’est qu’il s’inquiète de comment je peux le vivre. C’est vrai que je suis proche de mon père et de ma soeur, pas autant que je l’étais de ma mère mais quand même. J’ignore comment ils réagiraient s’ils apprenaient pour nous deux. Je sais que ma soeur n’apprécie pas trop Ji Hun mais elle ne le connaît pas, pas comme moi. Pour mon père, je sais qu’il apprécie Ji Hun mais j’ignore ce qu’il en penserait. Je me suis parfois demandé ce qu’en pense ma mère de la haut mais je suis sûr qu’elle m’aurait soutenu, parce que c’est ce qu’elle a toujours fait et que tant que je suis heureux, c’est le principal. J’ai quand même quelqu’un au courant et qui me soutient, enfin deux personnes plutôt, Ren, mon meilleur ami et sa petite amie qui est également ma meilleure amie. Mais on se connaît depuis l’enfance tous les trois alors… Je pose ma main sur celle de Ji Hun, lui souriant avant de répondre.

-Si ça ne me convenait pas, je ne serais pas là. Je te l’ai dis non? Tant que je peux être avec toi, ça me va! Ne t’inquiètes pas pour moi, d’accord?

C’est sûr que ce n’est pas forcément une situation facile et que j’espère ne pas avoir à mentir à mon père et à ma soeur toute ma vie. Mais je ne veux pas non plus le presser s’il n’est pas prêt. Je peux très bien attendre et le jour où je cesserai enfin de leur mentir, peu importe ce qu’ils me diront. Je suis majeur et c’est ma vie. Qu’ils soient d’accord ou non ne changera rien, je resterais avec Ji Hun tant qu’il voudra bien de moi.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyLun 22 Mar - 23:29
Put an arrowJi Hun & ReitaJe me sens un peu bête de me sentir si peux confiant car c'est bien la première fois que je vis ce genre de choses. Jamais je n'avais pris en considération le ressenti d'une autre personne. Dans mes "relations" précédentes c'était toujours prendre, donner et tchao. Les histoires sans lendemain avaient ça de bien : ce n'était pas prise de tête. Attention, je ne dis pas que c'est ce que je veux retrouver hein ! Après tout c'est moi qui ai choisi d'accepter Rei et de me faire accepter par lui donc tout ça clairement je l'ai voulu.

Mais je ressens forcément des choses que je n'avais pas ressenti avant. Le stress, la peur, la jalousie. Oui j'étais jaloux. Jaloux quand je repensai à lui avec "cette fille". Jaloux de penser qu'il puisse plaire à d'autres. Jaloux à l'idée qu'il se fasse draguer ou quoi. Après j'étais mal placé pour ressentir tout ça parce que de nous deux...c'était bien moi qui avait le plus gros historique. Mais bon, ne nous étalons pas sur ce sujet là si vous le voulez bien.

Rei pose sa main sur la mienne avant de me sourire. Je le trouve mignon. Et attentionné comme toujours. De nous deux, je pense que c'est lui le plus prévenant voir le plus protecteur. Je lui souris, caressant le dos de sa main l'air de rien.

"Ce que tu peux être niais..." Lui fis-je taquin, sourire en coin aux lèvres.

J'ironise mais en vérité c'est plus pour cacher une certaine gêne face à ses mots que je trouve adorable. Je n'aurai jamais pensé que quelqu'un puisse me faire un tel effet, et certainement pas lui pour tout avouer. Il m'insupportait tellement lorsqu'il a débarqué dans ma vie. Je ne saurai compter le nombre de fois où on s'était disputé tellement elles avaient été nombreuses. Les plats finissent par arriver et nous mangeons tranquillement, détendu.

"Tu veux aller quelque part après ?" C'était une vraie proposition, j'avais du temps, lui aussi visiblement et nous n'avions pas notre famille dans les pattes donc...autant en profiter pour faire un truc qui lui plairait. "Choisi ce que tu veux et je t'y emmène" Franchement il aurait même pu sortir "Paris" que j'aurai été réserver le premier vol. Je voulais lui faire plaisir et lui accorder un moment que je ne lui avais jamais donné avant.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMar 23 Mar - 11:54
Put an arrowJi Hun & Reita
Ses paroles me font sourire. Je sais bien que ça sonne niais mais c’est la vérité. Je ne veux pas le brusquer s’il ne se sent pas prêt. Je n’ai jamais eu l’intention de le faire. Je préfère le laisser aller à son rythme parce que de toute façon, ses actions parlent tout aussi clairement que des mots et ça, ça me suffit.

-Et j’assume totalement! je réponds avec un sourire

C’est assez drôle de voir l’évolution de notre relation. Je pense que ni l’un ni l’autre on ne s’attendait à ça. Il faut dire qu’au début, c’est limite s’il n’essayait pas de tout faire pour me mettre dehors, ou plutôt nous mettre dehors. A cette époque je dois bien avouer que j’ai hésité à convaincre mon père de me laisser retourner au Japon ou au moins de me laisser vivre seul. Mais maintenant je ne regrette pas d’être resté. Notre relation a évolué et dans le bon sens. Le serveur nous amène nos plats et on commence tranquillement. Ji Hun reprend la parole pour me demander si je veux aller quelque part après, me disant de choisir ce que je veux, qu’il m’y emmènera. Je ne peux pas m’empêcher de sourire en l’entendant me dire ça. On a jamais passé de vrais moments ensemble, à part peut être la veille de noël, à la patinoire quand le reste de la famille était partit. Mais ça me rend vraiment heureux qu’il essaye d’avancer et de m’accorder plus de temps. Je réfléchis quelques secondes avant de répondre.

-Le planétarium! Je n’y suis jamais allé encore.

Et pouvoir y aller avec lui me réjouit vraiment.

-Sauf si tu préfères aller ailleurs?

Après tout il y a peut être déjà été ou alors ce n’est pas son truc. Je veux qu’on puisse profiter tous les deux et pas seulement moi. S’il préfère aller ailleurs, ça me va aussi, il y a d’autres endroits sympas où aller, comme le Lotte world ou encore la salle d’arcade où je n’ai encore jamais pris le temps d’y aller. Je ne suis pas très difficile de toute façon. L’un des rares endroits où j’évite d’aller parce que je ne suis pas à l’aise, c’est les nightclub, ce n’est vraiment pas mon truc même si Ren a déjà réussi à m’y traîner par le passé. Mais je n’y suis vraiment pas à l’aise. Je continue de manger mon plat. Je ne suis encore jamais venu dans ce petit resto mais même si l’extérieur de paie pas de mine, la cuisine est vraiment bonne et les prix ont l’air tout à fait correct. J’y reviendrais sans doute!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMer 24 Mar - 9:47
Put an arrowJi Hun & ReitaMême si j'étais inquiet et hésitant sur la relation que j'entretenais avec le nippon, je devais bien reconnaitre un sentiment plus que constant dans ma vie ces derniers temps. J'étais heureux. Genre vraiment. D'une façon et d'une insouciance comme je ne l'avais plus été depuis des années. Parfois bien sur, ça me perturbais parce que je me disais que si les choses se passaient si bien forcément à un moment donné ça allait me péter à la gueule. Je faisais partie de cette catégorie de gens qui ne rencontrait jamais un bonheur sans une bonne tragédie.

Ceci étant dis, au final ce qui avait fini par nous rapprocher avec Rei c'était en quelque sorte une tragédie. Peut être que sans tout mes sentiments confus et ma crainte de perdre ma mère je n'aurai jamais vraiment admis avoir une attirance pour lui. Je parlais quelque fois de lui à ma psy, essayant de décrypter avec elle tout ces émotions que je découvrais à son contact. La jalousie, la convoitise, l'envie, et aussi ce sentiment tout particulier qui me créait des craintes. Elle me disait que j'étais dans une bonne démarche, une démarche de guérison, ce qui n'avait clairement pas été le cas ces dernières années hein. Mais je me devais d'être prudent malgré tout, pour que tout ceci ne soit pas qu'un feu de paille et que je me renferme une nouvelle fois.

J'étais cependant confiant de prendre ce risque, parce que quand je posai les yeux sur lui...c'était tellement différent de tout ce que j'avais pu vivre. Alors je profitai, même si j'avais peur, même si je n'étais pas vraiment totalement 'fonctionnel'. J'avais aussi envie de lui faire plaisir, de le gâter un peu et de faire des choses "comme les autres". Je souris lorsqu'il me proposa le planétarium avant d'hésiter quant au fait que ça puisse me plaire ou pas.

"...hm être dans le noir, assis à côté de toi au milieu d'autres personnes, c'est un peu un fantasme pour moi alors pourquoi dire non ?" Lui fis-je l'oeil brillant de malice, le sourire en coin.

J'attaquai tranquille mon plat. Oui je sais je passai mon temps à m'amuser et à lui faire des allusions sexuelles mais bon...que voulez vous, on ne se refait pas hein ! Une fois fini, je réglai notre note au patron, attrapant la main de Reita pour l'entrainer avec moi vers le planétarium. Cependant, aussi agréable que cela soit, je ne lui prit pas la main bien longtemps, me contentant de marcher à ses côtés tout simplement. Oh attention ne croyez pas que j'ai honte ou quoi, ma réputation n'était plus à refaire mais...ce n'est pas sur de la presse à scandale ou par le biais de ragots que je pense que Reita aimerait "officialiser" auprès de la famille donc...je préférai être prudent voilà tout.

Aux yeux des autres après tout, nous étions frères. Par alliance certes mais malgré tout, c'était l'image qui ressortait puisque nous portions le même nom de famille et que nous partagions un même lieu de vie familial.
Nous arrivions dans le planétarium, à dire vrai je n'avais jamais mis les pieds dans un endroit comme celui ci mais bon c'était sûrement un truc à faire. D'ailleurs ne pu m'empêcher de remarquer que la plupart des gens présents n'étaient autre que des couples...visiblement c'était un spot de date en vogue ! Je m'installai dans mon fauteuil qui était légèrement basculé en arrière pour concentrer la vue vers le plafond ovale, lieu de projection. Mais j'avoue que j'en profitai pour poser ma tête sur l'épaule de Reita, tranquillement, presque naturellement.

"N'hésite pas à me tripoter si tu vois que je m'endors..." Le taquinai-je quand la lumière s'éteint et que l'animatrice commença sa présentation. Je posai ma main sur la cuisse du nippon sans arrières pensées, venant juste crocheter ses doigts entre les miens.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMer 24 Mar - 18:43
Put an arrowJi Hun & Reita
Je souris à ses paroles. Malgré tout, ça reste Ji Hun hein alors forcément ce genre de phrase de sa part ne me surprend plus. En fait je crois même que ça serait bizarre qu’il n’en dise plus. Mais bon, je suis loin d’être “innocent” non plus hein, plus depuis que je le connais en tout cas. Il a tendance à déteindre sur moi je crois même si je n’irais pas m’en plaindre!

-Hentaï!

Je souris malgré tout parce que comme je l’ai dis, je ne suis plus vraiment bien placé pour parler… On finit tranquillement notre repas et je laisse Ji Hun payer avant de le suivre à l’extérieur. Il me prend la main même si ça ne dure pas longtemps. J’imagine que comme il est mannequin, il est relativement connu du coup mieux vaut éviter ce genre de choses… Enfin, sans doute plus parce que techniquement, on fait désormais partie de la même famille. Aux yeux des autres en tout cas. Pourtant on n’a aucun lien de sang, c’est juste parce que nos parents se sont mariés. Je trouve ça stupide que les gens puissent mal réagir à ce genre de relation parce qu’au final, ce n’est pas comme si on avait grandit ensemble. Mais si aux yeux des autres, nous sommes frères, moi je ne pourrais jamais le considérer comme tel. Parce que si c’était le cas, je ne pourrais pas ressentir ce genre de choses pour lui. Mais ce n’est pas le cas alors à mes yeux, je ne considère pas qu’on fasse quelque chose de mal.

On finit par arriver au Planétarium où plusieurs personnes se trouvent déjà. J’ai l’impression qu’il y a beaucoup de couples et je ne peux m’empêcher de sourire.On s’installe dans notre siège et Ji Hun vient poser sa tête sur mon épaule. Je sais que ce n’est pas grand chose mais je ne peux pas m’empêcher d’être heureux. En même temps, c’est la première fois qu’on passe un moment comme ça ensemble. Bien évidemment, il faut encore qu’il me sorte un truc “salace” ce qui me fait secouer la tête en souriant. Sa main vient trouver la mienne, entremêlant nos doigts et je mets plusieurs secondes à détacher mon regard de cette vision pour me concentrer sur la présentation. Je ne peux m’empêcher de penser que ça fait très “romantique” ce qui me rappelle ce soir là, quand il y a eu la coupure d’électricité et qu’on a dû utiliser des bougies. L’ambiance faisait vraiment romantique alors qu’à ce moment là, il n’y avait rien de ce style entre nous. Même si techniquement, à ce moment là j’avais déjà des sentiments pour lui. C’est aussi ce soir là que ça a “dérapé” et qu’on a finit par coucher ensemble. Clairement je ne m’attendais pas à ce que ça évolue de cette façon là mais je suis loin de m’en plaindre, bien au contraire!

-Ca fait très “romantique” comme ambiance, comme ce soir là…, je chuchote

Est-ce qu’il s’en souvient? Je pense que oui.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyVen 26 Mar - 18:08
Put an arrowJi Hun & ReitaJe sais ce que vous vous dites en me voyant ainsi, mes doigts entre ceux de Reita, la tête posée sur son épaule : vous pensez que je deviens niais hein ? Bah ouais peut être un peu. Je ne sais pas. J'avais juste envie de ça, là maintenant. Quelque chose de différent en comparaison des centaines d'étreintes charnelles que j'avais pu vivre. Pour moi, il n'y avait jamais eu de "plus". Tout avait toujours été simple puisque je mettais un point d'honneur à créer une barrière de non sentiments entre moi et mon ou ma partenaire. Pas d'émotions, juste du plaisir et aucunes complications. C'était ainsi que j'avais envisagé continuer ma vie. Du fan, du sexe et rien d'autre.

Cependant, on dit toujours les choses ne se passent jamais comme prévu et pour le coup, je faisais clairement parti de ce crédo moi aussi. Tout n'était pas parfait, j'avais conscience qu'il y avait des choses que je ne pourrais peut être jamais offrir au nippon mais...j'avais envie de me lancer dans cette nouvelle aventure seulement avec lui. Alors oui, jugez moi, trouvez que je suis niais mais pour le moment ça m'importai peu.

Je me laissai aller contre lui, ne pouvant m'empêcher de sourire en coin lorsqu'il prit la parole. Je tiltai directement à quel soir il faisait référence. La nuit de l'orage. Notre première fois. C'était ce soir là que j'avais compris que j'avais envie qu'il me désire. Ce soir là que j'avais eu envie qu'il me regarde. A ce moment là, en toute honnêteté, je ne pensai qu'au sexe mais il m'apparaissait absolument important qu'il me veuille. Je trouvai même anormal qu'il ne me veuille pas. Pas de prétention ou quoi mais peu de gens m'avaient dis "non" dans ma vie et ce soir là...après m'être senti si fragile émotionnellement, j'avais eu besoin de me rassurer physiquement, comme à mon habitude.

Mais je n'avais pas prévu ce qui allait arriver, ni que Reita allait à se point me faire tourner la tête. Il m'avait surpris et je pense que c'est peut être la fois où je m'étais senti le plus excité de toute ma vie. Je n'aurai jamais cru qu'il puisse dire ou faire ce qu'il avait dit et fait ce soir là. Y repenser maintenant me donnait encore des frissons dans tout le corps. Je resserrai un peu ma main dans la sienne sans y faire vraiment attention, observant les étoiles qui apparaissaient au plafond.

Je profitai de l'instant, sans un mots de plus, après tout, nous n'avions pas souvent l'occasion d'être vraiment totalement seuls ou en tout cas, pas pour ce genre de choses, ce n'était clairement pas dans nos habitudes.

"On pourrait faire ce genres de choses plus souvent"

Par "choses" je voulais dire sortir, lui et moi, sans famille ou quoi. C'était un fait aussi que même à notre époque, la société coréenne n'était pas très ouverte sur la non mixité des couples donc je n'avais pas non plus envie de mettre Reita dans une position délicate. Avant moi il n'avait jamais fréquenté d'hommes et il avait sûrement imaginé un futur bien différent de tout ça. Je sais qu'il n'était pas du genre à s'occuper de l'avis des autres, mais pour ma part, je n'avais pas envie qu'il reçoive des jugements ou des remarques déplacés à cause de moi. Ma réputation n'était pas jolie jolie et je sais qu'il avait dans son entourage des personnes qui ne m'accepterai jamais.

"C'est la première fois que tu me fais voir les étoiles de façon si platonique" Rigolai-je doucement dans ma barbe.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyVen 26 Mar - 21:07
Put an arrowJi Hun & Reita
Je me sens bien là, comme ça. C’est la première fois qu’on partage ce genre de moments, la plupart du temps quand on était que tous les deux, c’était à la maison. Mais cette fois, ce n’est pas le cas et il n’y a pas notre famille avec nous. Ca fait même rendez-vous “romantique” et ça me fait sourire. Je suis vraiment heureux de pouvoir partager ce moment avec lui et je crois rêvé lorsqu’il me dit qu’on pourrait faire ce genre de choses plus souvent. C’est là que je me rend compte qu’il a changé, je veux dire, à ce niveau là. Quand je l’ai connu, ce n’était clairement pas son truc et maintenant… Je suis heureux parce que ça montre qu’il apprécie ces moments tout comme moi et ça me fait vraiment plaisir. Je sais qu’être vu en public… enfin je sais qu’on est censé faire attention, pour l’instant en tout cas puisque notre famille n’est pas au courant mais...ça m’importe peu. Si je n’avais pas peur de brusquer Ji Hun, je pense que j’aurais déjà trouvé le courage de tout dire à mon père et à ma soeur, maintenant que tout est redevenu “normal” avec le retour de la mère de Ji Hun à l’hôpital. Mais je veux lui laisser le temps parce que je sais que c’est nouveau pour lui, ça l’est également pour moi mais c’est différent.

-Oui, ça me plairait beaucoup, je réponds doucement

Sa main dans la mienne, sa tête posée sur mon épaule, je me sens heureux. Cette nuit là, après l’orage, après ce qu’il s’est passé entre nous, je ne pensais pas qu’il pourrait un jour partager mes sentiments.Mais même s’il ne me l’a pas dit “clairement”, ses actions parlent pour lui et c’est le principal. J’observe le plafond étoilé, riant légèrement à ses paroles. C’est sûr, même s’il y a eu des moments bien plus “doux” et “tendres” entre nous, on ne peut pas non plus nier qu’on en a eu pas mal qui se finissaient...de façon assez “sportive” on va dire. Mais Ji Hun a déteint sur moi et je dois bien reconnaître que je suis parfois le premier à le “titiller” et j’assume complètement! Mais ce genre de moment me plaît tout autant et l’idée d’autres sortie comme celle là, rien que nous deux, me ravit. Avant de le rencontrer, je ne m’étais jamais vraiment intéressé ni à l’amour ni au sexe. Il m’a fait découvrir les deux même si j’ai encore du mal à réaliser que je ne rêve pas. Je ne lui ai pas redis mes sentiments depuis le réveillon de noël mais je n’en pense pas moins. Parfois j’ai envie de lui dire mais j’ai peur qu’il se sente mal à l’aise, comme si j’espérais qu’il me le dise en retour, alors je garde ça pour moi, plutôt que des mots, j’utilise les actes pour le lui montrer.

-Merci…

Pour tout ça, pour avoir accepté mes sentiments, pour ressentir la même chose. Pour ces moments qu’il m’accorde aussi. Ca peut sembler niais, un peu trop même mais c’est ce que je ressens. Je sais qu’il essaie de changer pour moi, du moins à ce niveau là et pour moi, ça représente bien plus que s’il m’avait dit “je t’aime”. Peu importe ce que les autres peuvent en penser, peu importe ce qu’en penseront ma famille quand ils sauront, je suis majeur et je décide de ma vie. Je me sens bien avec Ji Hun et je me fiche pas mal de ce que les autres peuvent penser de lui.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMar 30 Mar - 17:31
Put an arrowJi Hun & ReitaJe n'allais peut être pas devenir un romantique inconditionnel hein, ne vous attendez pas à me voir débarquer un bouquet de roses à la main pour la St Valentin ou quoi. Mais par contre oui, je me sentais d'avoir plus de moments "privilégiés" avec Reita. De faire aussi plus attention à ses goûts et à ses envies qu'aux miennes. C'est pour ça aussi que j'aimais tant lorsqu'il prenait le lead au lit car ça n'était "pas moi" de me laisser aller de la sorte dans les bras de quelqu'un d'autre. J'étais un fou du contrôle, tout le temps et surtout en matière d'intimité. Mais il y avait un truc qui était différent avec lui que d'avec tout les autres : je lui faisais confiance.

Et ça, franchement, qu'on se le dise, peut de gens qui m'entouraient pouvaient s'en vanter. Car j'étais méfiant par nature, encore plus avec les hommes, encore plus dans l'intimité d'un lit. Le nippon avait toute ma confiance, avec lui pour le coup je n'avais pas peur de me laisser aller ou de me laisser guider, je savais que jamais il ne ferait un geste de trop. Il avait ébranlé ma confiance une seule fois avec "le fameux baiser d'adieu" avec son ex et ça m'avait foutu un coup tellement puissant que je ne l'avais pas vu venir. Heureusement, même si j'en gardai un goût très amer, nous avions réussi à dépasser ça et au final je pense que ce bref moment nous avait fait autant souffert l'un que l'autre.

Alors pour c'est pour cette confiance que personne ne m'avait fait ressentir aussi intensément avant lui que je savais que je voulais "plus". Que j'étais prêt à "plus". Même à essayer des choses qui me faisaient peur, pour me "rééduquer". Je me sentais presque parfois comme un animal redevenu sauvage qui redécouvre la sociabilisation. Un truc du genre.

Je dû m'endormir à un moment donné car quand je rouvrais les yeux les gens commençaient à partir et Rei gigotait légèrement...en même temps j'étais presque étalé sur ses jambes : visiblement je m'étais laissé aller ! Je papillonnai des yeux, restant dans ma position mais tournant ma tête pâteuse vers le nippon. Je lui souris tranquille, passant ma main dans ses cheveux.

"J'ai manqué un truc intéressant ?" Blaguai-je doucement, encore un peu endormi. Visiblement, le stress de la compétition m'avait pas mal cassé. Je m'endormais rarement de façon si peu prévisible, surtout que j'avais eu des lourds problèmes d'insomnies il n'y a pas encore si longtemps. "Désolé, je me rattraperai" Il y avait quand même mieux de se taper un date solo parce que sa moitié c'est endormie comme une grosse merde hein.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMar 30 Mar - 18:03
Put an arrowJi Hun & Reita
J’ai l’impression que cette compétition l’a épuisé parce que je le vois petit à petit s’endormir, sa tête se posant sur mes genoux. Je l’observe dormir, le sourire aux lèvres. Je dois bien admettre que je passe plus de temps à l’observer dormir, caressant doucement ses cheveux, qu’à regarder la présentation. Il semble paisible dans son sommeil. Je me souviens encore de cette nuit où je l’ai trouvé, la main en sang, comme terrorisé et emmêlé dans ce draps. Il semblait tellement fragile cette nuit là. Je crois que c’est à ce moment là que j’ai commencé à le voir différemment. Pas que je ressentais de la pitié pour lui, non, c’était autre chose. J’ai compris que son comportement, sa façon de faire, ce n’était pas juste parce qu’il “aimait” ça mais aussi une sorte de façade. Le seul moyen de le soulager également, de lui permettre de dormir paisiblement. Ca et les somnifères aussi. Je crois qu’il n’en prend plus désormais, enfin depuis que je passe toutes mes nuits dans sa chambre. C’est l’avantage que nos chambres soient les seules à l’étage. Cette nuit là aussi il me semble qu’il a dormit paisiblement quand je suis resté avec lui. Je l’observe dormir, continuant de caresser doucement ses cheveux en faisant attention de ne pas le réveiller.

Ca fait environ un an maintenant qu’on a quitté le Japon, pourtant j’ai l’impression que ça fait plus tellement il s’est passé de choses. Il y a un an, jamais je n’aurais imaginé me retrouver ici, comme ça avec lui un an plus tard. Comme quoi tout peut changer. La fin de la présentation arrive et les gens commencent à partir mais moi, je ne bouge pas. Je sais que je vais devoir me lever aussi mais je n’ai pas envie de réveiller Ji Hun. Mais ce n’est pas nécessaire puisque je le vois tourner la tête pour me regarder, sa main se posant dans mes cheveux. Sa question me fait sourire. Quasiment tout à vrai dire mais je n’ai pas spécialement été très attentif non plus, j’ai passé la moitié du temps à l’observer dormir. Ji Hun s’excuse et je secoue la tête, caressant doucement sa joue.

-Ne t’inquiètes pas pour ça et puis je n’ai pas été très attentif non plus, j’aime bien te regarder dormir.

Les dernières personnes présentent finisse par quitter la pièce aussi, je sens qu’il va falloir qu’on bouge nous aussi si on ne veut pas qu’on vienne nous dire qu’il est temps de partir.

-Il va falloir qu’on bouge nous aussi avant que quelqu’un vienne nous dire qu’il faut qu’on sorte! dis-je avec un sourire

Je serais bien resté encore quelques minutes comme ça, rien que nous deux mais on est déjà les derniers alors autant ne pas trop traîner non plus.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMer 31 Mar - 9:26
Put an arrowJi Hun & ReitaM'endormir comme ça, sans penser à mon environnement ou aux gens présents autour ça aussi c'est une preuve pour moi qu'avec Reita c'est différent. D'ordinaire je ne fais jamais ça. Même lorsque je suis épuisé, cassé ou balloté entre deux shootings sans avoir pris une pause. Parce que quand on dort on est désarmé, fragile et vulnérable. Tout ce que je déteste en somme. Donc le fait que je me laisse si à découvert auprès du nippon montre encore plus combien il a mon entière confiance. Après tout, il dort aussi dans mon lit, chaque nuits et ça aussi c'est un truc que je n'ai jamais fait avec personne auparavant.

D'ailleurs il m'a fallu un certain pour m'habituer au fait de dormir à côté de quelqu'un. Parce que mine de rien c'est perturbant pour quelqu'un qui dort toujours seul de partager un espace. Dans les premiers temps je mettais toujours un très long moment avant de réussir à fermer l'oeil ou à trouver une position dans laquelle je me sentais à l'aise. Du coup, j'avais passé de très longues heures à regarder Reita dormir et petit à petit, son calme et sa respiration avaient eu sur moi un effet apaisant et relaxant ; état que j'avais longtemps cherché auprès des somnifères sans jamais réussir à le trouver.

Maintenant c'était une habitude validée. Bien sûr il m'arrivait encore de peiner à m'endormir, parce qu'on ne résout pas une insomnie chronique du jour au lendemain hein, mais je devais dire que je passai de bonnes nuits globalement. Je souris en sentant sa main se déplacer de mes cheveux à ma joue, visiblement lui aussi aime bien me regarder dormir. Il me fait remarquer qu'on devrait bouger parce que tout le monde est parti...hm...pas envie.

"...je préfère faire ça plutôt..." Lui glissai-je attrapant doucement sa nuque pour l'amener vers moi et l'embrasser.

Personnellement je n'en avais rien à faire que tout le monde soit parti, bien au contraire ! Un peu d'intimité avec lui m'allait parfaitement pour tout dire. Je l'embrassai doucement, sans aucune exigence, juste tendrement, comme si je le dégustai.

"...c'est mieux comme ça, non ?"

Je savais que ça ne devait pas être facile pour lui, de ne pas vivre une relation ouverte au grand jour devant sa famille et ses proches. Après tout avec sa dernière pétas...copine, il pouvait sortir et se "pavaner" avec toute la journée. Il l'avait même présenté à la famille donc...Alors je ne voulais pas qu'il se sente flouté dans notre relation. Je voulais pouvoir l'embrasser librement quand j'en avais envie mais je ne voulais pas non plus que notre relation soit déformé en une sorte de scandale "fraternel" hein. Je savais à quel point les autres pouvaient facilement être dans le jugement et la méchanceté et pour tout avouer...je ne voulais pas que ça puisse blesser le nippon.

"Je peux faire ça tout la journée s'ils ne viennent pas nous sortir..." Blaguai-je doucement en reprenant encore ses lèvres.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyMer 31 Mar - 18:09
Put an arrowJi Hun & Reita
Ji Hun vient m’embrasser, déclarant qu’il préfère faire ça que de bouger. Moi aussi, c’est sûr. Si ça ne tenait qu’à moi, je pourrais passer le reste de la journée ainsi, juste seul avec lui, sans personne autour, à l’embrasser encore et encore. Sauf qu’on est dans un lieu public et qu’à un moment donné, il va bien falloir qu’on bouge si on ne veut pas se faire mettre dehors. Mais pour l’instant, je m’en tape complètement, je veux juste profiter de ce moment, lui rendant son baiser avant de sourire à ses paroles.

-Effectivement, je crois que je préfère ça aussi.

Faire ça toute la journée? Moi aussi ça me plairait bien et si on ne se trouvait pas au planétarium, je pourrais clairement le prendre au mot. Finalement, même si les sorties c’est sympa, tant que je suis avec lui, je me fou bien de l’endroit où l’on est. Je veux juste savourer ces petits moments qu’on a ensemble, sans personne autour de nous. Je souris tandis qu’il vient à nouveau ravir mes lèvres et je réponds à son baiser, passant l’une de mes mains derrière sa nuque. Peu importe ce que les autres en pensent, on n’est pas frères et on ne le sera jamais. Le fait que nos parents se soient mariés n’y changera rien, on a pas de lien de sang et c’est tout ce qui compte. Je me fou bien de ce qui peut être écrit sur le papier. Je ne sais pas comment réagiront mon père et ma soeur le jour où ils l’apprendront, enfin si pour Reiko je sais qu’elle n’apprécie pas vraiment Ji Hun mais c’est parce qu’elle ne le connaît pas! Pas comme moi en tout cas. Mais leur avis n’a pas d’importance, ça ne me fera pas changer d’avis, bien au contraire.

-Moi aussi, je pourrais faire ça toute la journée!

Je crois même que jamais je ne pourrais m’en lasser. Je ne pensais pas que c’était possible d’être autant accro à une personne et pourtant, c’est clairement le cas. Je suis accro à lui, à ses baisers, à ses caresses, à lui tout simplement.

-Tu te sens plus reposé? je demande finalement

La compétition a eu l’air de l’épuiser pour qu’il s’endorme ainsi sans prévenir mais il semble de nouveau bel et bien en forme. Tant mieux, c’est le plus important.

-Mais à bien y songer, je ne suis pas contre pour que tu te rattrapes pour t’être endormi alors qu’on était en plein date, dis-je avec un sourire qui veut tout dire.

Cette fois, c’est moi qui attire son visage pour venir ravir ses lèvres, me fichant bien que quelqu’un vienne nous faire sortir. Au pire si quelqu’un vient nous virer et bah tant pis, on bougera!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 726
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyJeu 1 Avr - 16:33
Put an arrowJi Hun & ReitaJ'avais envie d'un petit moment cocooning avec lui là, d'ailleurs si je n'avais pas encore la tête encore vaseuse de ma sieste j'aurai peut être déjà essayé de le tripoter. Dire que j'avais raté cette occasion dans la pénombre de l'animation ! Quelle honte. Bref, il semblait dans le même état d'esprit que moi voulant. Nous étions d'humeur câline quoi ! Et ceux qui me connaisse, savent que ce n'est pas trop dans mes habitudes de câliner quelqu'un. Mais encore une fois, Reita était différent et me faisait agir bien différemment aussi.

"Bien mieux" Lui confirmai-je dans un sourire en répondant à sa question. Je fis mine de me recaler sur ses jambes, ne lâchant pas ses yeux du regard. "Je dois avouer que tu es un très bon oreiller, ils n'en font plus de cette qualité sur le marché" Je tâtai sa cuisse faisant mine d'apprécier la matière, sourire en coin.

Le nippon me taquina en suite sur le fait que je l'avais "abandonné" pendant notre date, me disant qu'il allait falloir que je me rattrape. Au vu de son sourire entendu, je voulais bien me rattraper autant de fois qu'il le voulait hein ! Je me laisse faire sous ses lèvres, reprenant un peu de "pouvoir" en envahissant sa bouche de ma langue, le goûtant un peu plus sensuellement que précédemment. Je mis fin au baiser cependant, me sentant d'humeur taquine.

"Qui a dit que nous étions en date hm ?" Je haussai un sourcil, faisant le malin. Je laissai une de mes mains glisser sur son ventre. "...les dates c'est pour les gens romantiques et tu sais bien que je suis plutôt du genre salace"

Bon ok, visiblement je savais jouer les "romantiques" avec lui aussi hein, sinon je n'aurai pas fait tout ce que j'avais fait depuis tout à l'heure.

"...peut être que si je fais tout ça c'est parce que j'ai une arrière pensée bien précise dans la tête ?" Mon sourire s'agrandit.

Oh je pouvais en trouver une assez précise en effet. Mais bon ça serait mentir que de prétendre que tout ce que j'avais fait je l'avais fait uniquement pour coucher avec lui hein. En soi, je pouvais coucher avec lui quand je voulais...mais j'aimai bien conserver une certaine image voilà tout.

"Mais gardons ça pour ce soir...c'est comme ça que ça se passe non ? On joue les jolis coeurs toute la journée pour obtenir la récompense à la fin ?" Je souris, amusé. Je me redressai passant ma langue sur ses lèvres. "J'ai déjà hâte..." Lui susurrai-je avant de me relever totalement, lui tendant la main pour l'entrainer à ma suite. "En attendant allons profiter du reste de la journée...une glace ça te dit ?" Quoi ? Voir sa langue rouler sur un truc je trouvais ça assez excitant !
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Put an arrow [Rei] Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 752
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] EmptyJeu 1 Avr - 17:51
Put an arrowJi Hun & Reita
Même s’il s’est endormie pendant la présentation, je suis content de savoir qu’il a pu se reposer un peu. Au moins maintenant il va pleinement pouvoir profiter! Ji Hun fait mine de se recaler sur mes jambes, déclarant que je suis un très bon oreiller, ce qui me fait sourire. Bien sûr il en profite pour “tâter” ma cuisse avant que je ne vienne m’emparer à mon tour de ses lèvres. Ji Hun approfondit le baiser, sa langue envahissant ma bouche dans un baiser bien plus sensuel que les précédents. Mais il finit par y mettre fin, venant me taquiner en me demandant qui a dit que nous étions en date. Certes, on ne l’a pas dit clairement mais je sais très bien qu’il pense la même chose que moi. Après tout je doute que c’était dans ses habitudes de sortir avec quelqu’un comme ça. Sa main vient glisser sur mon ventre et je souris à ses paroles. Oh oui, je le sais parfaitement mais tout ce qu’il vient de faire, c’était loin d’être salace hein, c’était bien plus proche de romantique que de salace et il le sait très bien, il cherche juste à me charier.

-Je suis sûr que tu sais parfaitement être les deux!

Et le voilà, à essayer de me faire croire qu’il fait tout ça avec une idée bien précise en tête, me demandant si c’est bien comme ça que ça se passe. Si je ne le connaissais pas, je pourrais me sentir vexé, comme s’il ne faisait vraiment ça que pour la “récompense” mais c’est Ji Hun et je sais comment il est, comment il fonctionne. Je sais très bien que tout ce qu’il a fait, m’emmener manger, venir au planétarium avec moi, ce n’est pas le genre de chose qu’il fait habituellement et il ne le fait clairement pas juste pour “ça”. Surtout qu’il faut être honnête, il n’a jamais eu besoin de faire ce genre de chose pour ça hein…

-Si je ne te connaissais pas comme c’est le cas je pourrais me sentir vexé, je réponds avec un sourire

Il me tend la main pour m’aider à me relever et je le suis. Une glace? Oui pourquoi pas! Ca me rappelle ce soir là, encore une fois. Quand il m’a fait goûté sa glace et qu’au lieu de la prendre j’ai directement léché sa glace à même sa main. Je crois qu’il ne devait pas s’y attendre, pas de ma part en tout cas.

-Une glace c’est parfait!

Même si après nos baisers, c’est clairement autre chose que j’aurais envie de “lécher”... Oui bon... je vous l’ai dis, il déteint trop sur moi!

©️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Put an arrow [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: Put an arrow [Rei]   Put an arrow [Rei] Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: