▲ up▼ down
1234
(reita) we can fly like birds



 

news MAJ goût pinky milky-way pour te mettre des étoiles dans les mirettes
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  février-mars 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés. Notez cependant qu’à partir de cette MAJ, ceux-ci seront mis à jour de façon hebdomadaire !

Kai Bai Bo venez découvrir le jeu du mois : le pierre, papier, ciseaux !

roulette notre roulette rétro va-t-elle parvenir à conquérir ton coeur ?

news MAJ goût pinky milky-way pour te mettre des étoiles dans les mirettes
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

Partagez

 (reita) we can fly like birds


 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Tenor
AVATAR :  ⊱ choi chanhee (new - the boyz).
POINTS :  ⊱ 155
MESSAGES :  ⊱ 144
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/01/2021
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptySam 30 Jan - 22:51
we can fly like birds // ootd
janvier 2021

Si les hommes ne peuvent pas voler, c’est parce qu’ils n’ont pas d’ailes.
Mais pourquoi ne peuvent-ils pas s’en fabriquer, alors ?


Yize, il aimerait voler. Peut-être pas très haut, peut-être pas très loin, mais il aimerait avoir de belles ailes dessinées dans le dos. Des ailes qu’il pourrait déployer pour s’évader le temps d’un moment. Des ailes qui lui permettrait d’aller d’un endroit à l’autre, vite, si vite, que personne ne pourrait le voir, que personne ne pourrait le retenir. Alors, dans le fond, ce n’est pas pour rien que le jeune homme fait partie de la fraternité des grues de jade sur le campus de l’université. Un animal majestueux, pour lui, qu’il respecte et admire avec des yeux d’enfant.
Néanmoins, si les grues, elles, ont belle et bien des ailes, Yize n’en a pas. Pas même l’once d’une petite aile cachée. Rien. Rien de physique. Car Yize a la danse. Ce sont ça, ses ailes. Des timides ailes qu’il n’ose pas beaucoup ouvrir, hormis pour lui-même. Ses parents n’ont jamais eu assez d’argent pour qu’ils puissent lui permettre de faire une activité extra-scolaire et il n’a jamais vraiment pensé à intégrer le club de danse à la faculté. Yize danse donc pour lui, et cela lui suffit. Doucement, ses ailes se déploient et il peut s’évader librement le temps d’un instant.
Déambulant dans les couloirs, son sac sur le dos, ses pupilles plantées sur son téléphone portable et ses pensées un peu (beaucoup trop) ailleurs, ses oreilles finissent par capter des sons. Des sons mélodieux qui s’échappent d’une pièce dans laquelle il n’est encore jamais allé, Yize. Après tout, c’est sa première année ici, il n’a pas encore eu l’occasion d’explorer tous les endroits. Pourtant, il se laisse guider, enfonçant son portable dans sa poche. Il suit le son et débouche sur une porte à peine entrouverte. Sa curiosité le pousse bien sûr à jeter un œil, reconnaissant des accords de guitare. Il ne se trompe pas là-dessus mais il sent un frisson le parcourir dès lors que le joueur se met aussi à chanter.
Lentement, il se permet de pousser la porte, de déposer son sac dans un coin et il s’avance un peu. Aujourd’hui, il ressent avec force cette envie grandissante en lui de s’envoler. Peut-être en partie à cause de ses récentes retrouvailles avec le seul homme qu’il a vraiment aimé au cours de ses vingt ans. Il se mord un peu la lèvre avant de clore ses paupières et de se laisser emporter au rythme de la musique. Si douce et si puissante à la fois. Il s’abandonne dans l’univers créé par cet autre étudiant dont il a à peine croisé le regard, Yize, gamin effronté, incrusté. Ses jambes suivent ses bras, son torse se plie, se déplie, ses cheveux rosés sont balayés.
Le temps semble s’arrêter durant ces quelques minutes et quand, finalement, les derniers accords et les dernières paroles résonnent dans la pièce, Yize esquisse un léger sourire à son interlocuteur. Une main glissée dans sa nuque, presque gêné, il se rapproche du musicien. « Je t’ai entendu jouer depuis le couloir et ça m’a vraiment touché. J’espère que ça ne te paraît pas trop bizarre. » Il rit un peu. Bizarre ; après tout, venant d’un garçon qui croit aux esprits, ça ne peut que l’être.


(C) ETHEREAL


Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 69
MESSAGES :  ⊱ 537
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyLun 1 Fév - 14:34
we can fly like birds // ootd
janvier 2021
Ca fait un moment maintenant que je ne suis pas venu ici, depuis le retour de Ji Hun, j’avoue que je ne m’éternise pas spécialement sur le campus. La greffe de sa mère approche bientôt et donc son opération à lui. Je comprends parfaitement le fait qu’il veuille aider sa mère et se porte ainsi volontaire comme donneur, j’aurais fait la même chose. Mais je dois bien admettre que ça m’effraie un peu. C’est une opération très bien maîtrisée de nos jours mais ça reste une opération et le risque zéro n’existe pas, je suis bien placé pour le savoir. Alors, même si j’évite de le montrer, je me sens tout de même inquiet au fil des jours qui passent et qui nous rapproche du jour J. Je n’ai qu’une hâte, que tout soit finit et que ça se soit bien passé. Je m’inquiète sans doute pour rien, après tout comme je l’ai dit, c’est une opération courante qui n’a que rarement des problèmes mais je ne peux pas m’en empêcher. Alors comme toujours quand j’ai besoin d’oublier mes problèmes le temps d’un instant, je me glisse dans la salle du club de musique et attrape l’une des guitares, la même que d’habitude, puis je m’installe sur une chaise et je commence à jouer.

La première note retentit à peine dans la pièce que je me laisse aller, fermant les yeux pour tout oublier. Ma voix se joint à la mélodie. Même si j’ai déjà eu plusieurs compliments, je reste persuadé que ma voix n’est pas si belle que ça, elle est juste normale à mes yeux. Peut être que je me trompe ou que je suis juste trop modeste pour l’admettre. De toute façon, la musique, pour moi, c’est une passion, ma vraie vocation, c’est la médecine. Les yeux toujours fermés, j’ai l’impression de sentir une autre présence que la mienne, alors je les rouvre, découvrant alors un étudiant, d’environ mon âge à priori, entrain de danser pendant que je joue. Je continue à jouer, ne me laissant pas décontenancer par la scène que j’observe, pourtant je ne peux pas détacher mon regard de lui. Aussi sûr que la musique est ma passion, la sienne est la danse. Ca se voit dans sa façon de bouger, de danser les yeux fermés. Ma chanson touche à sa fin et l’étudiant rouvre alors les yeux, s’excusant plus ou moins tout en espérant que je n’ai pas trouvé ça trop bizarre. J’ai déjà vu bien plus bizarre que ça.

-Je ne trouve pas ça bizarre, au contraire, j’ai trouvé ça particulièrement beau.

La danse, voilà un autre art que je trouve très beau même si moi, je suis nul. La danse peut également toucher les gens tout comme la musique. J’ai déjà vu un spectacle de danse contemporaine et j’ai trouvé ça assez impressionnant. Je ne fais pas particulièrement attention à la danse mais je sais l’apprécier quand j’en vois.

-Je m’appelle Reita, et toi?

Autant se présenter, histoire de ne pas oublier les bonnes manières non plus.



(C) ETHEREAL


Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Tenor
AVATAR :  ⊱ choi chanhee (new - the boyz).
POINTS :  ⊱ 155
MESSAGES :  ⊱ 144
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/01/2021
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyLun 1 Fév - 22:24
we can fly like birds // ootd
janvier 2021

Les oreilles traînent toujours un peu partout. Yize est comme ça, curieux par nature, incapable de résister à l’appel de ce qui lui plaît. Tant pis s’il s’enlise dans des problèmes, tant pis s’il n’arrive pas à s’en dépêtrer ; au moins, sa soif serait achevée. Et puis, cette fois-ci, pénétrer dans le club de musique pour danser et rencontrer un musicien, ce n’est pas tant un problème, n’est-ce pas ? Alors, doucement, ses joues se sont colorées en rose sous l’effluve de sa danse, sous les notes et le chant de son interlocuteur. Il s’est stoppé peu de temps après le dernier accord, ses prunelles se relevant vers le visage jusqu’alors inconnu. « Je m’appelle Yize. » Un prénom peu commun, il faut bien l’avouer, mais n’en est-il pas de même pour celui de Reita ? Yize se doute que l’étudiant n’est pas uniquement coréen. Cela lui fait même songer à des sonorités de ses collègues, au restaurant japonais dans lequel il travaille.
En retour, il lui offre un sourire, revenant vers son sac déposé non loin afin d’en extirper une bouteille d’eau. Deux gorgées plus tard, le jeune homme reprend la parole. « Tu fais partie du club de musique ? J’aime beaucoup la chanson que tu as faite. » Et ça s’est sûrement vu dans ses gestes, dans ses mouvements. D’ordinaire, l’étudiant en ergothérapie n’est pas vraiment du genre à entrer sans se mentionner, à s’imposer sans interroger. Aujourd’hui, peut-être que c’est une forme d’appel qui a eu lieu, incontrôlable pour lui. Il vient alors s’asseoir sur une chaise à côté de Reita, la pulpe de ses doigts venant doucement caresser la guitare sur laquelle son interlocuteur a joué une minute auparavant. La musique est souvent associée à des émotions, à des souvenirs, pourtant, Yize est cette fois-ci incapable de se rappeler ce que cela peut lui évoquer. Seulement juste l’instant présent ; et c’est déjà beaucoup.
« Je n’ai jamais su jouer d’un instrument. » Une confession qui lui fait hausser les épaules et étire un demi-sourire sur ses lèvres. Chacun ses compétences, dans le fond, peut-être que le garçon en face de lui ne sait pas plus danser que lui ne sait user ses doigts sur des cordes. « Tu veux devenir musicien ou chanteur ? » Ah, les rêves ! Des rêves d’un gamin de vingt ans, les pupilles brillantes sous les rêves d’avenir. Avec un peu de gloire oui, pourquoi pas.


(C) ETHEREAL


Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 69
MESSAGES :  ⊱ 537
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyMar 2 Fév - 17:39
we can fly like birds // ootd
janvier 2021
Yize… ça ne me semble pas être un prénom très courant mais ce n’est pas comme si je m’y connaissait en prénom coréen, j’ai encore du mal d’ailleurs avec certains prénoms. Mais mon prénom n’est pas courant non plus, du moins en Corée, forcément puisque c’est un prénom purement japonais. Je l’observe retourner vers son sac pour sortir une bouteille d’eau. Je ne suis pas sûr de son âge même si je pense qu’on doit plus ou moins avoir le même mais en tout cas, je ne crois pas l’avoir déjà croisé. En même temps, un campus c’est grand et si on est pas dans le même domaine, il y a peu de chance que je le croise. La chanson que j’ai faite? Elle n’est pas de moi mais de ma mère. J’ai déjà essayé d’écrire quelques chansons mais… disons que personne ne les a encore jamais entendu. Je suis peut être un peu trop dur avec moi même mais je ne les trouve pas assez bien…

-Oui, j’en fais partie et toi?

J’en doute vu que je ne l’ai encore jamais vu ici et pourtant, au début je venais assez régulièrement, un peu moins maintenant mais quand même, je pense que je m’en souviendrais si je l’avais déjà vu ici. Il vient s’installer à côté de moi, caressant la guitare que je tenais. J’avais raison, il ne fait pas partie du club de musique, visiblement il n’a jamais su jouer d’un instrument, comme moi je ne sais pas vraiment danser. En même temps être bon en tout ce n’est pas intéressant, chacun son truc, c’est très bien comme ça.

-Moi je ne suis pas doué en danse, à chacun son truc après tout, je réponds en souriant.

Musicien ou chanteur? Non, même plus jeune, je n’ai jamais souhaité faire de la musique mon métier. Parce que dans ce domaine, il n’y a plus de vie privée, du moins je trouve et moi, ça ne m’a jamais fait rêver ce genre de vie. Non, jamais, ma mère non plus. Je suis comme elle, je préfère garder la musique en tant que passion.

-Non, je fais des études de médecine, la musique je préfère la garder comme passion qu’en vivre. Et toi? Tu veux devenir danseur?

Pour moi, une passion ça reste une passion, nul besoin d’en vivre, je préfère de loin jouer de temps en temps, pour ceux que j’aime par exemple, plutôt que d’être exposé aux yeux de tous et devoir faire attention au moindre de mes faits et gestes.



(C) ETHEREAL


Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Tenor
AVATAR :  ⊱ choi chanhee (new - the boyz).
POINTS :  ⊱ 155
MESSAGES :  ⊱ 144
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/01/2021
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyJeu 4 Fév - 16:37
we can fly like birds // ootd
janvier 2021

Yize hoche légèrement la tête d’un côté puis de l’autre, en signe de négation. « Non, je fais partie du club de paranormal. » Un club parfois un peu trop oublié par les autres élèves, mais Yize, lui, il y croit dur comme fer. C’est une vieille histoire, mais il y a quelques années de cela, il est persuadé d’avoir pu se réveiller du coma à cause de l’esprit d’un kumiho, un renard. Depuis, ses croyances se sont accentuées et même s’il n’irait pas jusqu’à dire qu’il ressent des présences, il en demeure plutôt prudent et respectueux. Il n’a clairement pas envie de se faire dévorer. Néanmoins, ce ne sont pas des révélations qui se font dès la première rencontre, n’est-ce pas ? Alors l’étudiant en médecine se contente de sourire en interrogeant son vis-à-vis sur ses rêves de musique.
Il ne s’attend pas spécialement à une réponse positive, après tout, les rêves sont propres à chacun. Quoiqu’il en soit, si Yize serait capable de jouer et chanter aussi bien que Reita, lui aimerait percer dans le monde musical. « Ah, fait-il alors, c’est vrai que quand la passion se transforme en un travail, on en oublie le plaisir que ça procurait. » Il réfléchit quelques secondes à ce qu’il vient de dire, à ce que son voisin lui a répondu ; c’est une vision des choses qu’il n’avait pas vu jusqu’alors. Et lui et la danse, alors ? A l’évidence, il n’a jamais été professionnel, alors la question ne se pose pas. « Non, je crois que je préfère aussi que ça reste une passion… En fait, je n’ai jamais eu l’occasion de m’entraîner avec d’autres personnes, avec des professeurs. Je danse pour moi. » Et, ayant montré cela à Reita, il espère que cela n’a pas été trop particulier.
« J’étudie aussi la médecine, je suis en première année d’ergothérapie. » Une première année dans laquelle il s’évertue à garder la tête hors de l’eau, car il doit bien sûr travailler à côté afin de pouvoir payer tout ça – en plus de la bourse qui lui a été accordée. Mais il ne se plaint pas, Yize, car il est travailleur et il sait pourquoi il fait tout ça. Il passe une main pour ébouriffer un peu plus encore ses cheveux roses sur le haut de son crâne. « Tu voudrais bien rejouer quelque chose ? » Ses prunelles s’échouent alors dans les siennes, s’apercevant que la forme de ses yeux est en effet un peu différente des siennes.


(C) ETHEREAL


Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 69
MESSAGES :  ⊱ 537
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyJeu 4 Fév - 17:55
we can fly like birds // ootd
janvier 2021
Le club de paranormal? Je ne me souviens même pas avoir entendu parler d’un tel club mais j’imagine qu’il existe bel et bien. Il est donc visiblement intéressé par ce genre de choses. Moi? Franchement, je n’y ai jamais réfléchi et même si je ne suis pas fermé à cette idée, ce n’est pas vraiment quelque chose qui m’intéresse. Enfin, chacun son truc après tout, je n’irais pas le juger là dessus, ce n’est vraiment pas mon style. Yize reprend à propos des passions, personnellement ce n’est pas ça qui me fait peur dans ce milieu mais plutôt d’être au centre de l’attention et de ne plus avoir de réelle intimité.

-Il y a de ça, oui mais c’est surtout que je n’ai pas envie de ne plus avoir de vie privée.

A la moindre erreur, tout le monde le sait, quant aux relations… Enfin ça dépend, j’imagine que c’est surtout comme ça pour les idoles mais, honnêtement, je n’ai pas envie de chercher plus loin. Je préfère réaliser mon rêve de devenir médecin. Visiblement, il ne semble pas non plus vouloir faire de la danse son métier et je suis assez impressionné lorsqu’il me dit qu’il n’a jamais pris de cours, pourtant il danse bien je trouve, même si je ne m’y connais pas tant que ça au final.

-Je trouve que tu danses bien pour quelqu’un qui n’a jamais vraiment pris de cours, je réponds en souriant

Moi j’ai tout appris de ma mère, ma famille dit que j’ai hérité de son don mais, honnêtement, je sais pas si seul j’y serais arrivé, c’est parce qu’elle a partagé sa passion avec moi, je pense, que c’est également devenu la mienne. Il m’informe alors qu’il est également en médecine mais dans une voie différente de la mienne. Même si ça reste dans le même domaine au fond.

-Oh, d’accord! Tu es plus jeune que moi alors… Je suis en deuxième année de médecine, j’aimerais devenir neurochirurgien!

Je ne saurais pas vraiment dire à quel moment j’ai voulu faire médecine mais je pense que j’ai finir par choisir neurochirurgien comme métier quand j’ai appris pour la tumeur au cerveau de ma mère. L’autre étudiant finit par me demander si je veux bien rejouer quelque chose. Ce n’est pas la première fois que ça arrive, même si je suis du genre modeste, mais Byeol m’a déjà fait la même demande, elle m’a même demandé de lui donner des cours de guitare même si je ne pense pas être le mieux placé pour ça. Mais visiblement, je semble assez bien me débrouiller.

-Bien sûr! Qu’est-ce que tu aimerais que je joue comme musique?

Je ne connais pas non plus toutes les musiques mais je peux m’arranger et puis, avec internet, suffit que je trouve la partition sur mon téléphone et c’est bon.


(C) ETHEREAL


Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Tenor
AVATAR :  ⊱ choi chanhee (new - the boyz).
POINTS :  ⊱ 155
MESSAGES :  ⊱ 144
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/01/2021
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyMar 9 Fév - 21:44
we can fly like birds // ootd
janvier 2021

Le club de paranormal est souvent un club que l’on oublie. Les membres ne sont pas nombreux, mais Yize aime beaucoup les découvertes et les débats qu’ils peuvent avoir ensemble. Certaines personnes prétendent même pouvoir voir distinctement toutes les créatures que l’on pense surnaturelles. La curiosité de Yize est souvent mise à l’épreuve, repoussée dans ses plus grands retranchements. Alors, pour rien au monde, le jeune homme quitterait ce club. Il y trouve son compte et peut-être même que le petit comité lui donne une certaine contenance, une certaine chaleur. « Oui, c’est vrai que les artistes ont souvent des vies compliquées. Ça ne doit pas être facile de tout gérer… »
Un délicat sourire s’étend sur ses lippes rosées alors que son interlocuteur finit par lui dire qu’il trouve qu’il danse bien pour une personne qui n’a jamais eu l’occasion de prendre des cours. Cela lui fait plaisir, à Yize, bien qu’il ne sache pas tellement quoi répondre à cela. « Merci, c’est gentil. » Juste ça, est-ce bien suffisant ? Dans le fond, ils ne se connaissent encore qu’à peine, alors peut-être n’est-ce qu’une formule de politesse comme on dit « tu t’es bien battu » à quelqu’un dont la victoire est passée sous le nez. La danse est une passion qu’il a découvert un peu par hasard, jouant avec son corps afin de modeler ses émotions au travers. Peu de personnes l’ont déjà vu danser, même ses propres parents et son frère ne l’ont jamais surpris. Pas tellement un secret, mais plutôt un jardin secret dans lequel Yize se retire dès que la vie devient trop difficile.
« Neurochirurgien ! Tu vas avoir beaucoup d’années d’études encore, non ? Ça doit être un métier incroyable. » Yize semble réfléchir quelques secondes avant de demander à Reita s’il voudrait bien jouer une nouvelle chanson. Tout au fond de lui, le jeune homme aux cheveux roses a bien envie de danser encore un peu. Et puis, maintenant que le japonais en face de lui l’a vu, il n’a plus tellement de gêne à posséder pour cela.
Ravi que sa proposition soit acceptée, il se remet sur ses pieds en un petit bond, extirpant son téléphone de la poche arrière de son pantalon en choisissant un morceau de l’un de son groupe de musique préféré. « Est-ce que tu penses pouvoir faire celle-ci ? » Il lui tend son portable avant de se reculer un peu, étirant doucement ses bras et son cou, prêt pour repartir dans un ballet différent. Bizarrement, son cœur bat un peu plus fort dans sa poitrine, sans doute sous le coup des émotions. Parce que ses pensées sont ailleurs. Il se mordille la lèvre, ses prunelles revenant sur la silhouette du guitariste, attendant les premiers accords qui annonceraient le début de la mélodie.


(C) ETHEREAL


Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 69
MESSAGES :  ⊱ 537
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyVen 12 Fév - 15:51
we can fly like birds // ootd
janvier 2021
Effectivement, personnellement je ne pourrais pas supporter ça, perdre sa vie privée parce qu’ils ont toujours les paparazzis aux trousses, en quête de la moindre petite erreur qu’ils peuvent commettre… Non merci, très peu pour moi, je préfère garder la musique comme passion. Et puis la musique, c’est une sorte de lien invisible entre ma mère et moi, même si elle n’est plus là, quand je joue, j’ai l’impression de la sentir près de moi. C’est peut être stupide mais c’est la vérité.

-Non c’est sûr… De toute façon j’ai toujours voulu faire médecin.

Comme ça le problème est réglé, c’est sûr qu’être médecin, ce n’est pas facile tous les jours, surtout dans un hôpital mais ça ne me fait pas peur, bien au contraire en fait. C’est sûr qu’il peut y avoir de longues journées et de courtes nuits mais ça ne me dérange pas, de toute façon j’ai toujours été insomniaque alors… Lorsque je lui dis quel métier je veux faire, il semble assez étonné. C’est vrai que les études de médecine sont longues, il y a d’abord les années à la fac avec les stages, puis on devient interne. Il y a beaucoup d’années d’études mais ça ne me dérange pas, j’aime étudier.

-Oui, j’ai encore plusieurs années d’études mais je suis impatient de pouvoir être interne, j’ai hâte de pouvoir passer à la pratique en condition réelle!

C’est vrai, ce n’est pas pareil quand c’est juste de la théorie ou de la pratique dans une simulation de situation réelle. Mais bon, j’ai encore le temps alors je me montrerais patient. Il me demande finalement si je peux jouer de nouveau alors je lui demande ce qu’il veut que je joue, autant que ça soit une musique qui lui plaise. Il sort sont téléphone et me le tend, me demandant si je pense être capable de la jouer. Je regarde la musique, le titre et cherche la partition sur mon téléphone. Une fois trouvée, je pose le téléphone de façon à pouvoir voir la partition tout en jouant puis je commence à jouer. D’habitude, je ferme les yeux quand je joue, car je connais les partitions par coeur mais cette fois, je les garde rivés sur la partition qui se trouve sur mon téléphone. Je les lève régulièrement pour observer Yize danser. Il n’a peut être pas pris de cours et je ne suis peut être pas pro dans ce domaine là mais je trouve qu’il danse vraiment bien, c’est vraiment beau à regarder.


(C) ETHEREAL


Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Tenor
AVATAR :  ⊱ choi chanhee (new - the boyz).
POINTS :  ⊱ 155
MESSAGES :  ⊱ 144
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/01/2021
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyJeu 18 Fév - 21:37
we can fly like birds // ootd
janvier 2021

Yize ne peut s’empêcher de regarder et écouter avec attention les paroles de son interlocuteur. Quelque part, il l’admire du fait qu’il ait toujours voulu être médecin ; comme une vocation. Lui, Yize, cela fait seulement quelques années qu’il a choisi le métier qu’il aimerait faire plus tard. Avant cela, tout lui paraissait vague, imaginant peut-être une orientation « standard », par défaut. Dans un sens, son accident lui a permis de trouver ce qu’il veut être, de se battre pour y arriver. Il sourit doucement à Reita, hochant du visage. « Tu dois être très précis et concentré pour faire des opérations de ce genre… Cela ressemble un peu à de la musique, d’un certain côté. » Comme une partition à suivre à la lettre, sans jamais s’éloigner des lignes noires.
Et puis, finalement, comme galvanisé par cet échange pourtant si simple entre eux deux, Yize se redresse et demande à son camarade s’il pourrait jouer une nouvelle chanson. Approbation donnée, le jeune homme à la chevelure rosée fouille dans son téléphone portable pour tourner ensuite l’écran en direction de Reita. Tandis que le guitariste cherche la partition, Yize commence à étirer ses bras, doucement mouvoir son cou, dénouer ses épaules. Puis, quand les premiers accords sonnent, il se tient prêt, comme s’il s’agissait d’un instant très important. Peut-être l’est-ce, sans qu’il ne le sache encore.
Le coréen se laisse diriger par la musique, virevoltant à travers la pièce, l’animant de son corps fin, gracile, les paupières à demi-fermées dans une transe étonnante. A l’intérieur de cette danse, il se permet de se libérer de tous les maux qui l’assaillent depuis ces quelques jours, de toutes ces douleurs qui font remonter le passé et qui ne sont pas évidentes à contrôler. La salle étant plus grande que la chambre du dortoir, il a cette aisance de mouvements qui l’aide à ne pas faire de faux pas. Parce qu’il n’aime pas cela, parce que dans le fond, ce n’est pas grave de se tromper. Enfermé dans son petit cocon, sous la mélodie si chaudement extraite par Reita, Yize en oublie presque son regard déposé sur sa silhouette. Le temps paraît s’arrêter et ça ne serait pas si mal ainsi.
Ce n’est que quelques minutes plus tard, quand résonnent les dernières notes, que la pression retombe dans tout son corps. Vidé, Yize a l’impression d’être tout à coup épuisé d’avoir trop dansé, trop hurlé, trop pleuré. L’une de ses mains se pose sur le mur pour le soutenir tandis que l’autre s’agrippe à sa propre veste. Son cœur s’est peut-être un peu trop emballé et cette cicatrice demeurera toujours en lui. « J’aimerais savoir voler comme les oiseaux. » Sa voix est un murmure, ignorant si elle s’est portée jusqu’au musicien.


(C) ETHEREAL


Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 69
MESSAGES :  ⊱ 537
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyLun 22 Fév - 18:27
we can fly like birds // ootd
janvier 2021
Je l’observe danser. Honnêtement, on ne croirait pas qu’il n’a jamais pris de cours, je ne suis peut être pas professionnel dans ce domaine mais je trouve qu’il danse vraiment bien. La danse c’est comme la musique, une forme d’art aussi, un art que je trouve très beau. Savoir mouvoir son corps de cette façon, au rythme de la musique, tout le monde n’en est pas capable. Sans être un fan invétéré non plus, j’ai toujours admiré les danseurs, principalement la danse classique et la contemporaine. Tout comme la musique, la danse peut raconter une histoire, qu’elle soit heureuse ou triste. Et je trouve ça sublime. Mes yeux jonglent entre la partition et le corps de Yize qui se mouvoit au rythme des notes de musique. Il semble être à l’aise, dans son monde, comme moi avec la musique. Nos mondes sont différents et pourtant ils se complètent. Moi avec la musique et lui avec la danse. On danse sur de la musique, enfin la plupart du temps. Mon morceau s’achève et sa danse aussi, je le vois se maintenir au mur tandis qu’une de ses mains se pose sur sa veste. Est-ce à cause de l’effort de la danse? Sans doute. Savoir voler? Oui, voler ça fait rêver même si je n’y ai jamais vraiment songé.

-Ca doit être sensationnel de voler.

C’est sûr. Mais est-ce que c’est ce pouvoir que j’aimerais avoir le plus? Sans doute pas. Je crois que le pouvoir que j’aimerais avoir, c’est celui de pouvoir guérir n’importe quelle maladie. Mais bon, ce pouvoir n’existe pas, à la place, il y a la médecine et la science. Deux pouvoirs qui contribuent à soigner et trouver des remèdes contre les maladies. Mais c’est long et pas forcément efficace.

-Mais quand tu danses, ça donne déjà cette impression, je dis doucement

On sent qu’il aime ça et qu’il se sent libre. La danse, c’est un peu ses ailes à lui, comme moi avec la musique. Ca nous permet de nous évader, de nous “envoler” comme des ailes. Ca ne dure pas longtemps mais c’est suffisant pour nous aider à oublier nos problèmes un court moment.


(C) ETHEREAL


Kwon Yize
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (reita) we can fly like birds Tenor
AVATAR :  ⊱ choi chanhee (new - the boyz).
POINTS :  ⊱ 155
MESSAGES :  ⊱ 144
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/01/2021
AGE :  ⊱ 20
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds EmptyHier à 20:46
we can fly like birds // ootd
janvier 2021

Yize espère qu’un jour il pourra tendre ses deux bras vers les cieux, ouvrir ses mains afin de s’emparer des nuages, du soleil et de la lune, pour les étendre et les étreindre. Être libre dans une société où tout était dicté, où tout devait passer par l’argent. Alors, alors que ses bras retombent le long de son corps, que son souffle s’apaise peu à peu dans sa poitrine, il esquisse un délicat sourire aux paroles de Reita. Cela lui donne du baume au cœur et il en rougirait presque. « Merci. » Oui, que dire de plus face à cela ? Merci de partager cette musique avec Yize, de lui apporter un peu plus de douceur quand bien même cet enfant aux cheveux rosés est loin d’être méchant. « J’aimerais beaucoup qu’on puisse refaire ça, un jour. » Il s’est approché de son camarade, se permettant de se rasseoir sur une chaise afin de poser complètement ses émotions. Alors il attend, quelques secondes, avant d’extirper son téléphone de la poche de son sac pour prétendre à échanger son numéro avec Reita si le jeune homme le veut bien. « Ça peut être notre secret à nous, d’essayer d’apprendre à voler ensemble ? » Encore, il lui adresse un sourire, faufilant l’une de ses mains dans sa chevelure, un peu gêné de tellement se confier à une personne qu’il vient tout juste de connaître. Néanmoins, c’est peut-être pour cela que c’est plus facile de le faire ; ni l’un ni l’autre ne sait réellement ce qui habite dans leurs esprits. C’est à cet instant que le jeune homme s’aperçoit que, depuis des années, il n’a pas parlé à quiconque de ce qui a pu lui arriver. Non pas par honte, mais plutôt par pudeur. Yize n’a jamais su imposer ses sentiments, hormis avec un seul homme. Et à cette simple évocation, son cœur se serre doucement. « Tu n’es pas obligé d’accepter, bien sûr ! » Il rit un peu avant de hausser les épaules. Ses prunelles s’abandonnent alors vers la grande fenêtre du club et la vision de plusieurs flocons dégringolant sur la vitre le ravit.


(C) ETHEREAL






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
In the memories that went so far away that I can’t reach I’m looking for you again under the blue moonlight. I will be the light for you in the dark. ☾☾
Contenu sponsorisé
(reita) we can fly like birds Empty
(#) Sujet: Re: (reita) we can fly like birds   (reita) we can fly like birds Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Sauter vers: