1234
It's time to talk

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -37%
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent ...
Voir le deal
43.99 €

 :: seoul national university :: Dortoirs
Partagez

 It's time to talk


Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : run away
AVATAR : Lee Ga Hyeon
POINTS : 68
MESSAGES : 1350
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2020
AGE : 23
It's time to talk Empty
(#) Sujet: It's time to talk   It's time to talk EmptyMer 30 Déc - 20:27
It's time to talk
ft "Han Yu mi" & @Han Han Gyeol



It's time to talk


La peur ne fait que grandir, jour après jour, elle vient s’infiltrer et consumer son être. C’est toujours la même rengaine, la même mélodie qui tourne en boucle dans sa tête et dans son cœur. Lorsque l’un devient silencieux, l’autre lance les doses de douleurs. Si seulement ça ne pouvait qu’être une peine de cœur. Sans doute que si le cœur était le seul concerné, Yumi n’aurait pas aussi peur. La tête, c’est là ou vie le cœur du problème et elle a besoin de se soulager, elle a besoin de laisser les mots sortir et cette cicatrice venir briller dans l’obscurité qu’elle garde autour d’elle. Ca ne peut plus durer, elle en a conscience, elle en a besoin pour avancer. Et puis elle lui doit cette vérité, cette fameuse réponse qu’elle n’a pu donner il y a de ça quelques semaines. Ses yeux se ferment dans l’insoutenable tumulte de ses pensées. Elle pourrait pleurer si ses larmes n’avaient pas asséché ses yeux un peu plus tôt. Elle pourrait pleurer, si elle n’attendait pas quelqu’un ce soir. Elle pourrait pleurer pour tant de raison et pourtant, elle se retient pour tant d’autres. C’est un combat internet entre son cœur et sa tête une fois de plus. Le combat de la raison sur des sentiments bien plus profond.

La lune brille ce soir.
Comme lors de cette fameuse nuit

Elle inspire longuement, rangeant pour la énième fois sa chambre étudiante, ça l’aide à s’occuper, à patienter l’arrivée de son frère. Son téléphone repose dans un coin pour lui éviter de voir certains messages, elle en loupe sans doute d’autres qui aurait le don de la faire rougir. Cependant, c’est un autre problème, Daeyin est un problème pour plus tard. C’est égoïste de sa part de le laisser sans réponse, mais sans avoir avoué son passé à son frère, la demoiselle ne veut pas accepter la vérité de ses sentiments pour le jeune caissier, pas encore. Une tasse tombe sur le sol, elle rebondit avant d’éclater en mile morceau. Yumi esquisse un sourire avant de lâcher un long soupir. Sa réaction peut sembler bien étrange, mais d’un autre côté elle ne constate que l’ironie du moment. Elle s’abaisse, rassemblant précautionneusement chaque boue de verre au creux de sa main. La maladresse reste pour une fois bien loin d’elle et elle réussie à jeter le tout sans une coupure. Serait-ce la façon de la vie de lui montrer que tout n’est pas perdu et qu’elle peut s’en sortir ? Yumi ne veut pas se voiler d’illusion, surtout lorsque tout son passé ne cesse de l’étouffer.

La lune brille ce soir.
Et le démon est toujours là.

Elle ne le sait pas, son téléphone est en silencieux, mais les messages pop up ce soir encore sur son téléphone. Yumi a tout tentée, les numéros ont étés bloqués, beaucoup trop même. Tentative de réponse pour espérer un salue qui ne veut pas venir. Le démon n’a jamais accepté, il lui promet juste de la retrouver un jour car elle lui appartient. Et c’est ce qui fait grimper l’angoisse de jour en jour. Elle a fui et pourtant elle est loin d’être en paix. La sonnette retenti et la demoiselle, avec sa nouvelle couleur rose, s’approche de la porte pour l’ouvrir. Ce soir, elle va avouer ses peurs aussi, ce soir elle va redevenir Han Yumi, la petite sœur de Han Hangyeol qu’il se doit de protéger du monde. « Entre, entre, j’ai commandé du poulet ! »

Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11284-11-11hanhan#339000
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It's time to talk 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR : Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS : 209
MESSAGES : 1413
NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019
AGE : 26
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyDim 10 Jan - 18:24
iT's Time To Talk
∷ღ⌂


    Tout a semblé vaseux, ces dernières semaines. Hangyeol a été dans une drôle de transe après son séjour à l'hôpital. Indifférence. Le travail, les réunions, même la vie au sein de sa colocation n'avait pas la même saveur. Drôle d'après-goût permanent, comme s'il passait à côté de quelque chose, comme s'il fallait ouvrir les yeux sur une réponse qui semblait si évidente, mais qu'il ne savait pas pointer du doigt. Et il a suffit des fêtes. Fin d'année où les parents (les deux) sont venus passer quelques jours dans la capitale avec leurs enfants. Bientôt ce cap des deux ans depuis l'accident. Et Hangyeol a enfin compris. Son coeur s'est enfin ouvert, ces jours où il a vu son père si triste de ce qu'il était devenu. Ces moments de famille si calmes, mais si retenus. Le chanteur s'est rendu compte d'à quel point il était malheureux. Et à quel point c'était du gachis que de vivre comme cela.

    Vérité qu'il a toujours eu du mal à accepter, mais qui a fait son chemin. Jamais rien ne sera comme avant. C'est vrai, il ne pourra plus jamais marcher, danser comme avant. Pour toujours, sa confiance en ses amis les plus proches est ébranlé. Mais il y a des choses qui ne changeront jamais, comme sa passion pour la musique, pour la scène. Et cet amour incommensurable qu'il a à offrir. Et si ce n'est pas pour lui qu'il doit le donner, c'est pour les autres. Parce que Hangyeol a ouvert les yeux, et c'est surtout grâce à elle. Yumi. Parce qu'il a vu dans ses yeux à elle, ce qui le repoussait dans ses yeux à lui. Il n'est pas le seul à souffrir. Il n'est pas le seul à avoir peur, à craindre d'affronter ses traumatismes. Il ne se souvient de même pas comment il l'a vu, mais il se souvient des pleurs de sa soeur. Et comme elle l'avait apaisé un jour. C'est son métier. Hangyeol soulage les coeurs parce qu'il réussit à compatir, et à retranscrire.

    Jamais, il ne pourra dire qu'il est totalement remis. Encore aujourd'hui, il ne se sent pas heureux. Mais il a regagné son feu. Cette flamme qui l'a tant habillé. Aujourd'hui elle brûle et le sublime à nouveau. Hangyeol est motivé, pour de vrai, à se sortir de ces ténèbres, et à recommencer à briller. Et s'il ne peut remonter sur scène immédiatement. Alors il commencera avec une des auditrices qui compte le plus pour lui, sa deuxième, si elle n'est pas sa première. C'est un homme droit, plus confiant, qui sonne à la porte du batiment étudiant, même s'il est encore caché par un masque et des cheveux un peu longs. Et quand il entre dans la pièce, et qu'il dévoile enfin son visage, il a un sourire si aimant, si content d'être avec elle comme avant, qu'il rayonne à en faire oublier la canne qu'il traine toujours dans la main droite. "Salut, Yuminie~" Le grand frère lance, il n'a plus aucun mal à réutiliser ce surnom qui a été longtemps oublié. "Ca tombe bien, j'ai hyper faim, t'as pris à l'ail? Tu m'as pris du coca en même temps? Je dois faire régime mais je sais que tu ne me balancera pas." Le garçon répond d'un ton beaucoup plus léger que Yumi avait l'habitude, alors qu'il prend la liberté d'enlever sa veste et de s'asseoir sur le fauteuil qu'il voit au coin de la pièce. C'est étrange, de voir la différence entre ce type, et celui qui pleurait sur le lit de l'hôpital. Mais en cette nouvelle année, c'est un air de renouveau, et le sentiment de retrouver le Hangyeol qui existait avant de se blesser.



""


♘♔

@Lee Hyun Jae a écrit:
je pense qu'on s'emboîte suffisamment bien


my dark past:
 



Hwang Gi Ho It's time to talk 2948317594 Kang Tae Dong It's time to talk 2948317594 It's time to talk 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : run away
AVATAR : Lee Ga Hyeon
POINTS : 68
MESSAGES : 1350
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2020
AGE : 23
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyMar 2 Fév - 12:51
It's time to talk
ft "Han Yu mi" & @Han Han Gyeol



It's time to talk


L’obscurité finira par la noyer, la demoiselle ne peut que le reconnaitre. C’est son tort de lui avoir ouvert la porte. Pourtant, c’est un secret qu’elle n’est pas prête à révéler, personne ne doit le savoir celui-ci. Alors elle se promet de l’emporter avec elle dans la tombe. Pour ne pas décevoir, pour ne pas inquiéter ses proches. C’est la seule barrière qu’elle vient construire entre elle et son frère pour ce soir, le reste elle lui avouera. Alors, enfilant son masque, le sourire vient mordre ses lèvres à paillettes.

La porte se referme avant que la demoiselle ne se tourne vers son invité en roulant des yeux. « Je pourrais pourtant. Je devrais négocier une prime comme ça. » Yumi reste la petite sœur chiante et emmerdante, elle s’est jurée de l’être pour toujours désormais. Les sentiments de haine sont pourtant toujours présents, mais différents. C’est leur souvenir qu’elle éprouve parfois, qu’elle ressent lors de ses nuits cauchemardesque. Mais est-ce qu’elle le hait lui, Hangyeol ? Non, tout comme elle ne l’a jamais vraiment détesté. Yumi s’était juste persuadée de le haïr et ce sont bien deux choses très différentes. Elle esquisse un sourire en s’avançant jusqu'à sa kitchenette pour attraper les poulets et les poser sur la table basse. « Et non, pas à l’ail, ils en avaient plus. » Elle retourne chercher des sodas pour les poser à leur tour sur la table avant de s’asseoir au sol. « Tu ne vas pas faire ta diva, car il n’y en a pas à l’ail quand même ? » Dit-elle amusée en venant regarder son frère avec malice. Elle sait qu’il pourrait, à cause de ses mots vouloir commencer à faire la diva. Elle le connait à force.

Yumi vient attraper un poulet et mordre dedans en soupirant. La nourriture à toujours eut le don de lui faire plaisir. Elle profite du goût qui se répand contre sa langue. Pendant qu’elle mange, la jeune femme prend le temps d’observer son frère. Il semble aller mieux, c’est visible si on sait regarder au travers des illusions. Bien que ce soir, il ne semble pas en montrer. Pendant un instant, elle le revoit sur ce lit d’hôpital et en venant poser l’os dans un saladier prévue pour elle vient demander. « Sua c’est bien occupé de toi alors ? » Petite allusion à l’hôpital et petite allusion à Sua. La curiosité va dans les deux directions alors elle en profite. Attrapant sa canette de coca, elle l’ouvre avant d’en boire une gorgée.

Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11284-11-11hanhan#339000
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It's time to talk 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR : Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS : 209
MESSAGES : 1413
NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019
AGE : 26
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyLun 15 Fév - 21:22
iT's Time To Talk
∷ღ⌂


    C'est vrai qu'elle n'a pas changé, Yumi. Dans tous les petits détails qui ont évolués ces derniers temps, la petite sœur est restée la même. Pas cette fille qui l'ignorait ou qui rejetait la moindre des choses qu'il pouvait quémander. Mais cette benjamine qui n'hésitait pas à le charrier à la moindre occasion. C'est comme ça que Hangyeol se souvient d'elle, et c'est surtout comme ça qu'il la préfère. Elle marque un point en parlant de la prime, mais c'est simplement donner une perche pour qu'il y réponde. "Tu sais, si tu veux une prime, il faut que tu prouves que tu peux supporter les divas... Alors peut être que je ne mangerai pas, au final." Le garçon répond. Mais ce ne sont évidemment que des paroles en l'air, parce qu'il vient attraper un des poulets, et croquer dedans, lui aussi.

    Innocent, qu'il a presque l'air, Hangyeol. Et c'est comme ça qu'il est arrivé aujourd'hui. Il ne veut pas penser à autre chose. Pas au départ de Najun, pas aux activités qu'il commence à préparer, pas à son état psychologique qui s'améliore mais qu'il doit encore travailler. Il veut simplement être auprès de Yumi. Profiter de cette proximité qu'ils ont réussi à réinstaurer. Avoir des discussions normales. Comme celle qu'initie la petite soeur. "Sua? Oui elle s'est bien occupée de moi. Je ne m'en rappelle plus trop mais je sais qu'elle m'a ramené chez elle pour être plus tranquille." Il ne se rend pas trop compte que cette phrase peut être mal interprêtée. Pourtant c'est la vérité. Et celle-ci est pure. "J'en reviens toujours pas que vous êtes amies." Le garçon ajoute, lui aussi, pour entretenir cette discussion. C'est vrai que certains sujets ont un goût d'inachevés. Et le chanteur reste surpris d'avoir découvert que ces deux femmes avaient continué à se parler.



""


♘♔

@Lee Hyun Jae a écrit:
je pense qu'on s'emboîte suffisamment bien


my dark past:
 



Hwang Gi Ho It's time to talk 2948317594 Kang Tae Dong It's time to talk 2948317594 It's time to talk 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : run away
AVATAR : Lee Ga Hyeon
POINTS : 68
MESSAGES : 1350
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2020
AGE : 23
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyMar 16 Fév - 12:19
It's time to talk
ft "Han Yu mi" & @Han Han Gyeol



It's time to talk


Son sourcil vient se hausser à peine, Hangyeol évoque le fait de ne pas manger. Elle ne le croit pas et les gestes du garçon lui prouve qu’elle a bien fait de ne pas le croire un instant. Elle connait sans doute un peu trop bien son frère. Son sourcil s’abaisse pour laisse le coin de sa lèvre se redresser quant à lui. « Je vis avec une diva depuis ma naissance, je n’ai plus rien à prouver. » L’atmosphère se réchauffe, petite pique qui vient pimenter leur relation fraternelle et prouver qu’ils sont bien Hangyeol et Yumi Han.

Cependant, ce soir Yumi ne souhaite pas que leur conversation ne tourne qu’autour de leur petite rivalité. Autour de cette relation de chien et chat si fraternelle. Non, ce soir, elle veut pouvoir se livrer et avouer à son aîné certain point sur elle. Juste ceux qui ne le blesseront pas directement, mais ce soir, elle veut être franche.

La demoiselle glissa sa main propre dans ses cheveux roses, les attirant derrière ses épaules. Puis une pointe d’amusement glisse sur son visage. « Oh chez elle ? » La demoiselle glousse sans pour autant venir prononcer le fond de sa pensée. Pourtant, son imagination déborde et elle est presque tentée d’embêter son frère. Mais ce qu’il ajoute vient un instant la distraire et Yumi s’apprête a parler avant de fermer sa bouche.

Hésitation qui gravite dans son cœur et sa tête. Elle ne sait pas pourquoi elle continue à cacher la vérité sur ce sujet, sur leur rencontre. Hangyeol ne lui demande rien pourtant, mais c’est elle-même qui s’interroge et fini par se laisser porter par son envie de sincérité. Elle n’est peut-être pas prête pour évoquer son retour à la danse à ses parents, mais Hangyeol c’est différent après tout ? Elle a beau l’avoir détesté, il n’a jamais osé dire que Yumi le copiait. « Je n’avais pas prévu de l’être au départ, mais c’est Sua. » Commence-t-elle doucement avec un petit sourire. « Et puis nous sommes dans le même club à la fac.. Dans le club de danse. »


Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11284-11-11hanhan#339000
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It's time to talk 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR : Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS : 209
MESSAGES : 1413
NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019
AGE : 26
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyDim 28 Fév - 18:18
iT's Time To Talk
∷ღ⌂


    Eh bien peut-être que Yumi a raison. Peut-être que Hangyeol est une diva. Il se trouve que si c’était le cas, cela serait plutôt une bonne chose. Du moins, le chanteur le prendrait comme tel. Car si Yumi trouve qu’il est une diva, comme il l’a toujours été, c’est qu’elle ne s’arrête pas à la faiblesse qu’il n’a pas pu s’empêcher de lui montrer ces derniers jours. Malgré tout ce qu’elle a subi de sa part, les nouvelles qu’elle a dû endurer, elle le voit comme il était avant; flamboyant. Cela rassure cette flamme ravivée au fond de lui, et Hangyeol ne peut s’empêcher de sourire un peu plus, le coeur rassuré.

Le poulet, malgré qu’il ne soit pas cuisiné à l’ail, est délicieux, et le chanteur apprécie ce moment de calme. Il observe sa petite soeur gentiment; la femme qu’elle est devenue. Il se rend compte, maintenant, ce qu’il n’a pas pu remarquer pendant leurs années de différends. Elle a l’air un peu plus sûr d’elle, plus épanouie, et pourtant toujours aussi fragile. Il ne sait plus qu’il a posé la question, mais il l’a remarqué, qu’une peur semblait l’habiter. Il ne dit rien pour l’instant, se contente de chercher le bon moment pour commenter ces cheveux roses qu’il n’a pas eu le temps de complimenter. Hangyeol ne sait pas si leurs parents un peu conservateurs aimeraient bien cette teinture, mais lui, il trouve que cela est parfait sur Yumi. Toujours en sirotant son coca, il hoche la tête sans voir le mauvais sens de la vérité qu’il vient d’avouer. ”C’était surement mieux que devoir tout expliquer aux garçons.” Le sujet est clos pour l’instant, mais il reviendra très probablement.

Car c’est un autre thème qui a pris la place. Hangyeol s’intéresse à cette relation que partage deux des personnes importantes dans sa vie. Elles s’étaient connues il y a longtemps. Mais trop d’évènements auraient dû les séparer, qu’il ne peut s’empêcher de chercher comment cette amitié est née. Il souffle du nez de rire, à la simple explication que “c’est Sua.” Car son amie n’est pas timide, et a un certain charme. Mais il s’étonne quand Yumi parle du club de danse. En fait, ce n’est pas que Yumi soit au club de danse qui l’étonne particulièrement, c’est que l’explication soit si simple, et qu’il n’y ait pas pensé. Hangyeol a peut être toujours été le seul qui n’a jamais laissé penser que Yumi le copiait à vouloir danser. ”C’est sûr que vu comme ça, c’est plutôt que vous ne soyiez pas amies qui aurait été étonnant.” Rigole-t-il doucement. ”Je suis si content que tu continues la danse. Cela faisait un moment que Maman ne me parlait plus de tes galas alors je pensais que tu avais arrêté.” Signe malheureux de la distance que les frères et soeurs s’étaient imposée. Ils n’avaient jamais pris des nouvelles directes de l’un et de l’autre. Mais Hangyeol est réellement content que sa petite soeur partage encore l’une de ses passions. Il a toujours été reconnaissant qu’ils aient cela en commun. ”Avec mon genou en moins, tu vas presque être meilleure que moi, maintenant.” Ce n’est pas pour autant qu’il arrêtera de la taquiner, maintenant qu’il en a à nouveau le droit.



""


♘♔

@Lee Hyun Jae a écrit:
je pense qu'on s'emboîte suffisamment bien


my dark past:
 



Hwang Gi Ho It's time to talk 2948317594 Kang Tae Dong It's time to talk 2948317594 It's time to talk 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : run away
AVATAR : Lee Ga Hyeon
POINTS : 68
MESSAGES : 1350
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2020
AGE : 23
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyDim 21 Mar - 10:59
It's time to talk
ft "Han Yu mi" & @Han Han Gyeol



It's time to talk


La demoiselle esquisse un sourire en coin au mot de son frère. Yumi reste une adoratrice de drama et romance. Douce idéaliste des relations utopiques et pleine de passion. Alors aux mots de son frère, elle ne peut s’empêcher de sourire, d’imaginer une possible relation entre lui et son amie. Cependant, là ou elle aurait pu renchérir et venir lancer une pique de plus elle reste silencieuse. Le dialogue revient alors, Hangyeol finira bien par lui dire de lui-même. Elle fait donc taire sa curiosité passagère et en manque de ragot pour profiter de la soirée.

C’est un renouveau.


C’est comme un poids qui se retire de ses épaules. La demoiselle lâcherait presque un soupir de se sentir un peu plus légère, un peu plus proche de son frère en lui parlant. La soirée se passe bien et elle ne doute pas qu’elle offrira une jolie couleur à leur relation. Cependant, elle baisse un peu la tête à l’évocation de leur mère. Cette dernière ne sait pas et elle ne le sera pas. Ce n’est pas contre elle, ou même contre son père, Yumi ne veut pas entendre les bruits de famille, les nombreux « oh comme son frère. » C’est une époque qu’elle souhaite résolue. Époque qui a laissé un gout amer dans sa bouche, et qui malgré tout reste présent au point de la ronger. « Mh.. C’est normal, j’avais vraiment arrêté. » Elle vient prendre une gorgée de sa boisson. Elle ne s’attarde pas plus sur les raisons. Hangyeol était-il prêt à entendre qu’elle avait arrêté par sa faute ? Yumi était incertaine sur ce sujet. « J’ai juste quitté les cours de danse à Busan et décidé de garder ça pour moi. » La réponse suffira, elle se doute qu’elle éveille peut-être la curiosité de son frère, mais elle ne veut pas le blesser de suite avec ses mots.

Pourtant, ne s’était-elle pas juré ce soir de lui apporter la vérité ? Il ne doit pas se souvenir de grand chose de l’hôpital et pourtant Yumi se sent presque comme obligée. Elle vient lâcher un rire et mettre de côté les tourments qui tournent dans sa tête. « Presque être ? » La demoiselle vient lancer un regard à son frère avant d’esquisser un sourire en coin. « Je suis meilleure que toi mon cher frère. » Elle vient reculer doucement de la table avant d’ajouter fièrement. « En même temps, ce n’est pas très compliqué de l’être. » Petit mouvement de main pour faire basculer ses cheveux en arrière.



NO MORE
UTOPIA
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11284-11-11hanhan#339000
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It's time to talk 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR : Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS : 209
MESSAGES : 1413
NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019
AGE : 26
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptySam 27 Mar - 23:54
iT's Time To Talk
∷ღ⌂


   C'est surement mieux que Yumi ne demande pas directement à Hangyeol si quelque chose se trame entre lui et Sua. Si la petite soeur est fan de romance et de drama à l'eau de rose, elle risquerait d'être tristement déçue par les réponses que son frère aurait à apporter. Il se sent bien avec Sua, c'est vrai. Il aime la compagnie de son ancienne amie et il apprécie beaucoup pouvoir être naturel avec elle sans se faire juger pour son handicap ou sa carrière. Mais justement, si on lui posait la question directement, Hangyeol répondrait qu'il a abandonné le romantisme. Depuis ses dernières ruptures beaucoup trop douloureuses, Monsieur ne veut jurer que par la musique: sa réelle compagne qui ne l'a jamais lâché. C'est triste, surtout pour un homme qui s'imaginait papa dans l'avenir; mais c'est comme ça. D'ailleurs, Hangyeol n'a jamais réellement parlé à Yumi de ce qui était arrivé à sa vie amoureuse, ou du moins il n'en a pas le souvenir. Il espère peut être que personne ne lui reparlera de ses exs.

   En même temps, pourquoi parler de cela, quand ils peuvent enfin avoir des discussions plus personnelles? Le renouveau est en effet bien arrivé, et Hangyeol ne peut pas cacher à quel point ça lui fait plaisir que Yumi lui confie ce genre de secret. Même s'il ne sait pas vraiment que c'est un secret. "Oh tu avais vraiment arrêté." Le garçon comprend en hochant la tête. Il trouve cela dommage. Yumi était réellement douée. C'est sûr qu'il aurait mal en comprenant qu'elle avait arrêté à cause de lui mais il ne cherche pas vraiment à en connaître les raisons. Pour lui, le principal c'est qu'elle ait finalement continué à poursuivre cette passion. "J'espère que la reprise a pas été trop difficile. Je t'avoue que j'ai du mal à reprendre, moi." Il avait certes un genou en moins, mais il avait surtout passé des mois à ne pas pouvoir danser. Reprendre les entraînements sur un rythme plutôt soutenu n'était pas la chose la plus simple. Au moins ça l'aidait à perdre le poids qu'il avait gagné. Hangyeol avale son dernier morceau de poulet et rigole doucement au mouvement des cheveux de Yumi, celui qui pense qu'elle est meilleure que lui. Le chanteur a toujours été son plus grand fan, mais il n'acceptera jamais de dire qu'elle est meilleure. C'est son honneur de grand frère qui est en jeu! "Je dois te donner tous nos bonsangs alors? Tu veux peut être un trophée de music bank?" Du bout des doigts, Wookwang offre à Yumi une petite pichenette sur le haut de son bras. "Tu oublies que ton frère est mondialement connu. Je vais te faire payer l'irrespect!!!" Plaisante-t-il. Et ça, comme Yumi ne lui a jamais avoué directement, Hangyeol ne peut pas savoir que justement elle n'a jamais oublié. Que le monde s'est chargé de lui rappeler.



""


♘♔

@Lee Hyun Jae a écrit:
je pense qu'on s'emboîte suffisamment bien


my dark past:
 



Hwang Gi Ho It's time to talk 2948317594 Kang Tae Dong It's time to talk 2948317594 It's time to talk 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : run away
AVATAR : Lee Ga Hyeon
POINTS : 68
MESSAGES : 1350
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2020
AGE : 23
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptySam 3 Juil - 15:59
It's time to talk
ft "Han Yu mi" & @Han Han Gyeol


It's time to talk



La vérité est un bien vaste océan, mais Yumi en offre une des premières goûtes à son frère. Il est temps lui souffle une petite voix en elle, voix qui s’empresse de prendre le dessus lorsque sa peur est endormie. Sourire à demi rongé par ses dents, elle se sent si fragile face à un si petit aveu. Qu’en sera-t-il lorsque le sujet tombera et que la peur sera avoué ? Est-ce vraiment une bonne idée ? Le tumulte reprend le dessus, saccageant le calme qui jusqu’ici l’avait habité. Cependant, la discussion l’aide à l’en éloigner et c’est de toutes ses forces que la jeune étudiante se concentre sur chaque mot que son frère prononce. Elle arrive même à sourire en le regardant, et peu à peu son esprit s’éloigne pour d’autres pensées. En arrivant à Séoul, elle ne s’était jamais imaginé pouvoir renouer avec lui, et pourtant, elle s’y appliquait petit à petit.

« C’était dur au début. » Elle hoche son menton pour appuyer ses dires. Demi-mensonge, les nuits entières à danser sur les quais de Busan l’avait aidé à minimiser la douleur de la reprise en club. À vrai dire, ces nuits blanches, à danser sous le regard de la lune l’avaient aidé à développer une volonté et surtout sa passion. Son unique échappatoire, son unique bonheur rien qu’à elle. Le secret de ses nuits d’escapade lui appartenait et lui appartiendrait toujours, personne n’allait pouvoir lui enlever. « Mais, la volonté pousse à oublier la difficulté. » Cependant, passer du confort d’une salle à la rue, c’est ce qui avait été sa plus grosse difficulté. Ecchymose parsemée de rouge, son corps s’était meurtri à chaque fois qu’elle repoussait la douleur et pourtant, Yumi se sentait à cet instant. Le besoin avait grandi et la danse était devenue de plus en plus important pour elle. Si bien que le fardeau du regard que les gens lui portaient encore dus à son frère n’eût fait que s’alourdir sur ses épaules.

« Tu pourrais les installer sur mon étagère-là ? Ça ferait une super déco. » Elle sourit en pointant l’endroit en question. De jolis trophées dans sa chambre ? Yumi n’en voudrait aucun à vrai dire, mais elle joue le jeu, ne voulant pas révéler à quel point elle les a tous détestés ses trophées. D’après ses parents, il ne s’agissait que d’une petite jalousie que Yumi ressentait envers son frère. La vérité était pourtant différente, mais ça, elle le gardait pour elle. Sa main se pose sur son bras suite a l’attaque alors qu’elle continue d’aborder son sourire. « Comment oublier, ta tête moche se retrouve partout ? Heureusement que je ne te ressemble pas. » Mensonge, toujours, toujours ce besoin de se protéger. Yumi ressemble à Hangyeol et elle ne peut le nier au fond. « Attention, une photo de toi et je ruine ta carrière grande frère. » Elle vient tenter de ne pas se laisser submerger par toutes ses pensées néfastes pour profiter de cette soirée et surtout de son frère.

Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11284-11-11hanhan#339000
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It's time to talk 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR : Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS : 209
MESSAGES : 1413
NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019
AGE : 26
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptySam 17 Juil - 18:23
iT's Time To Talk
∷ღ⌂


   Sur cette terre séoulite, Hangyeol ne s'attendait pas non plus à renouer avec sa soeur. Il avait perdu tellement de gens quand il avait commencé à poursuivre son rêve. Entre ceux qui n'avaient jamais cru en lui, et ceux qui étaient devenus hypocrites dans l'espoir un jour dans tirer des avantages... La liste des amis du garçon s'était bien réduite. Et il en avait pris l'habitude. Quand sa soeur avait arrêté de lui parler, il avait accepté, comme si elle aussi voulait se détacher de ça. Et ça lui avait fait beaucoup de mal, énormément de mal, mais il ne pouvait pas accorder de son temps à ceux qui n'en avaient pas pour lui. A partir de là, c'était fini. Il ne s'imaginerait pas qu'ils voudraient justement s'accorder du temps pour réparer ce qu'ils avaient mal fait, mais il en était plus que content.

    Les paroles de Yumi étaient sages, bien plus qu'elles ne devraient l'être pour son âge, mais ça n'étonne pas le chanteur. Et c'était en partie pour ça que la perte de son soutien avait fait si mal. Yumi, elle avait toujours été son roc. Depuis qu'ils étaient petits. Depuis qu'elle l'avait câliné après qu'il s'était noyé, jusqu'à ce qu'elle danse avec lui quand il lui disait qu'il adorait, jusqu'à ce qu'elle le soutienne à son premier concert. Alors, le grand frère, qui n'admettra jamais mais qui sait pourtant à quel point sa soeur est plus intelligente que lui, esquisse un doux sourire. La volonté pousse à oublier la difficulté. Jamais rien n'avait été si vrai. Ce sont des mots que Hangyeol n'aurait pas pu formuler, pourtant ils reflètent parfaitement son état d'esprit. Ils reflètent cette passion et ce désir de ne rien lâcher qu'il a réussi à retrouver, cette dépression qu'il a maîtrisé... Cette hâte de se retrouver à nouveau à performer. "En effet." Acquiesce-t-il simplement. C'est bien pour ça qu'il a besoin de sa soeur, et qu'elle lui avait tant manqué. Elle l'apaise sans même vouloir le faire. "Je suis vraiment heureux que tu penses comme ça. Et je suis sûr que tu vas retrouver ton niveau, voire même un meilleur niveau, en un rien de temps." Encourageant, quand il y croyait réellement. Et Hangyeol avait une confiance aveugle en Yumi, depuis tout petit.

    Les plaisanteries s'enchaînent ensuite, sans que Hangyeol ne sache à quel point elles sont périlleuses. S'il le savait, il se priverait bien de parler de ses trophées ou même de sa ressemblance avec sa soeur. Mais tant pis, ils sont partis. "Ils vont faire une super déco, oui, mais pas ici." Le garçon répond ça sur un ton un peu supérieur, mais au fond, il ne veut juste pas attirer trop d'attention sur Yumi. Il ne sait pas que c'est ça qui l'a éloignée, mais il sait que ce n'est pas quelque chose qu'elle voudrait. Et puis, il sait très bien où il va mettre ces trophées. C'est pour son petit projet... "Ahlala, c'est bien triste pour toi." Il répond en rigolant. "Ou alors c'est triste pour moi. J'ai même pas ma petite soeur pour me répéter à quel point je suis BG." Plaisanterie plutôt habituelle pour le coup. Hangyeol décide de ne pas enchérir en insistant sur le fait qu'ils se ressemblent. En fait, alors qu'il joue avec les bouts de poulet qui restent dans la boîte. Il perd son côté amusé et hoche la tête de façon trop sérieuse.

    "C'est vrai." Qu'il dit simplement. "C'est vrai que tu pourrais facilement ruiner ma carrière." Si elle balançait quelques photos de famille trop privées, la révélation de son accident, ou des infos sur des copines qu'il avait fréquentées... "Merci de ne pas l'avoir fait." Pas encore du moins. Mais c'était comme ça qu'il savait au fond de lui que Yumi l'aimait encore. Il ne sait pas ce qu'il aurait fait si elle avait gâché ses efforts, même s'il ne l'avait jamais pensé capable de tel sabotage. "Tu me diras combien je te dois." Il essaie de dire en rigolant un peu maladroitement, juste pour essayer que l'ambiance ne soit pas trop gâchée.
 


""


♘♔

@Lee Hyun Jae a écrit:
je pense qu'on s'emboîte suffisamment bien


my dark past:
 



Hwang Gi Ho It's time to talk 2948317594 Kang Tae Dong It's time to talk 2948317594 It's time to talk 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : run away
AVATAR : Lee Ga Hyeon
POINTS : 68
MESSAGES : 1350
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2020
AGE : 23
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptySam 21 Aoû - 20:16
.
It's time to talk

Ne pas comprendre n’est pas si grave tant cela est naturel au fond, il est compliqué de comprendre à la place d’autrui des sentiments. Alors Yumi, ne pourrait jamais comprendre ce que son frère avait ressentit après son accident, pas même avec la meilleure des volontés. Elle ne s’en voulait pas, elle n’en culpabilisait pas un instant. Car après tout pourquoi s’en vouloir de ne pas pouvoir comprendre exactement, à l’identique l’émotion de quelqu’un ? La vérité était que la jeune femme avait toujours trouvé cela ridicule. Personne ne peut réellement comprendre ce que quelqu’un vie et ce même avec la meilleure des volontés, car chaque personne est différente. Alors elle avait beau regarder son frère, savoir tout ce qu’il avait traversé, elle ne comprenait pas et elle n’en culpabilisait pas pour autant. Elle avait bien d’autre remord rongé par la culpabilité qui lui courrait dans les veines. C’était son propre poison qu’elle s’était injecté elle-même en coupant les liens un jour. Mais la guérison approchait lentement d’elle, du moins le goût devenait de plus en plus fade.

Ne pas comprendre ne veut pas dire ne pas essayer d’être présente et de trouver les mots juste. Elle sourit doucement « Je n’ai pas vraiment de niveau, tu sais. Je danse juste. » Hochement d’épaule qui vient faire retomber une partie de ses cheveux colorés rose devant. Geste qui semble montrer un je m’en foutisme face à la danse, gestuelle travailler et pourtant fausse. Actrice dans ses heures perdues, Yumi à appris à travailler et à tromper chaque détail de sa vie afin de parvenir à se bluffer elle-même grâce à son comportement. Auto protection un peu trop parfaite d’apparence aux failles destructrice une fois la nuit tombée et la solitude retrouvée.

L’atmosphère s’alourdit, Yumi en est la première fautive. C’est dans ses moments qu’elle comprend que tout n’est pas encore gagné pour leur relation. De son côté comme de celui de Hangyeol le poids du passé semble encore bien lourd à porter par moments et l’amertume est encore présente. Elle sourit maladroitement à ses mots avant de tendre la main, laissant ses bracelets s’entrechoquer sur son poignet meurtri. « Ta prochaine paye ? Ou la moitié au moins. » Elle rit doucement avant de venir inspirer longuement et venir avouer sur le ton de la confidence. « Tu sais Hangyeol, au fond, j’aurais jamais ruiné ta carrière. J’y ai pensé pourtant. » Premier aveu, elle guète sa réaction. Les sentiments se mélangent, peur et surtout curiosité maladive. « J’y ai pensé, mais je crois que je n’aurai pas pu le faire. Malgré ce que je nous ai fait vivre, je crois que je ne t’ai jamais vraiment détesté. » Ses bras viennent s’enrouler autour de ses jambes qu’elle remonte contre elle. Son regard fixe un point invisible sur son mur. « Je me suis toujours inquiété inconsciemment, je cherchais toujours à écouter les conversations sur toi à la maison pour savoir ton état. Donc je pense qu’une part de moi.. » Elle fronce ses sourcils en se reprenant. « Non, j’en suis sûre, une part de moi n’aurait jamais pu te détruire et te faire tout perdre. »
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11284-11-11hanhan#339000
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It's time to talk 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR : Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS : 209
MESSAGES : 1413
NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019
AGE : 26
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptySam 4 Sep - 22:21
iT's Time To Talk
∷ღ⌂


   Comprendre quelqu'un est beaucoup plus difficile que de pardonner quelqu'un. Ca, c'est une leçon que Hangyeol a appris au court de ces deux dernières années depuis son accident. Toute cette colère qu'il avait au fond de lui, nourrie par la solitude, n'a fait que de le pourrir de l'intérieur. Et au final, grâce à des gens comme Yumi ou Hyunjae contre qui pourtant, il en voulait corps et âme, il a compris que ce genre de colère était totalement inutile. Jamais personne ne pourra nous comprendre ou deviner ce que l'on en voudrait, surtout sans tenter de s'expliquer. Et si leurs intentions ne sont pas mauvaises, si au moins ils essaient... Pardonner est tellement plus libérateur et apaisant. Hangyeol l'a enfin compris, et le ressent maintenant plus qu'avant. Et c'est comme ça qu'il sait qu'il avance, et qu'il constate que Yumi grandit elle aussi. Ils sont tous les deux capables de mettre leurs différents et leurs erreurs derrière eux, pour construire ce pardon, et cette réconciliation qu'ils n'espéraient même plus.

    Léger sourire, Hangyeol se contente de hocher la tête silencieusement. "Oui, d'accord. Je sais très bien faire semblant que tu n'es pas talentueuse mmh." Le garçon laisse tomber le sujet, sans vraiment le faire. Il sait que Yumi est talentueuse en danse, il l'a toujours su. Et si elle veut faire semblant que non, il la laissera. Mais ça ne changera en rien ses convictions. Comme ça ne changera rien en cette inquiétude qu'il ressent au fond de lui. Yumi tend son bras devant lui, celui où trône encore le bracelet qu'il lui a offert il y a longtemps. Celui qui lui a prouvé que sa soeur était toujours sa soeur. Et Hangyeol a l'impression qu'un jour, elle lui a confirmé qu'elle avait peur, comme il s'en inquiétait. Mais il ne se rappelle pas, et ce n'est pas le sujet. L'air est déjà bien trop lourd comme ça. Quand même, pour tenter de l'alléger, Hangyeol prend un poulet et le place dans la main tendue de sa soeur au lieu de lui donner de l'argent comme elle fait semblant d'espérer.

    Quand elle lui avoue sa vérité, le chanteur n'est ni étonné, ni énervé. Hangyeol se contente de regarder Yumi avec ses yeux écoutant, et compréhensifs. Il la laisse terminer, se sentant mine de rien rassuré qu'elle se soit quand même inquiétée pour lui. Oui, il est rassuré, et fier de lui avoir pardonné. Mais lui aussi aborde un sourire désolé. C'est l'heure de la vérité, peut être plus tôt qu'espéré, mais toujours de grande nécessité. "Moi aussi, j'y ai pensé. Je me suis imaginé que tu pourrais le faire, d'un jour à l'autre." C'était si triste à admettre. "Même si je n'ai jamais vraiment compris, ou voulu me le dire... J'ai senti à quel point je te causais de la peine. Et je me suis dit, que tu devais tellement souffrir, que tu aurais pu me faire souffrir aussi." Il ne sait honnêtement pas comment elle va le prendre. "Mais je crois que j'ai malgré tout, toujours eu confiance en toi. C'était peut être de l'espoir, mais j'ai toujours pensé que tu n'irais pas jusqu'au bout. Je m'en suis tellement voulu, pourtant." Hangyeol tend sa main pour la poser sur l'un des genoux de sa soeur. "A chaque fois que je t'imaginais me faire du mal, je me disais juste que c'était toi qui devait avoir le plus mal. Je m'inquiétais beaucoup, souvent. Mais je n'ai pas su prendre soin de toi. J'aurais dû te demander, t'aider, te rassurer. J'aurais dû revenir te voir plus souvent, prendre soin de ce que tu ressentais. Mais j'ai choisi de l'ignorer. Et je l'ai souvent regretté." C'était sa vérité. Peut être que les choses iraient mieux maintenant que Yumi le savait. Car Hangyeol avait décidé qu'il ne jouerait plus la victime. Car même s'il avait tant souffert, ce n'était pas le seul, et il était loin d'en avoir été innocent.
 
""


♘♔

@Lee Hyun Jae a écrit:
je pense qu'on s'emboîte suffisamment bien


my dark past:
 



Hwang Gi Ho It's time to talk 2948317594 Kang Tae Dong It's time to talk 2948317594 It's time to talk 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : run away
AVATAR : Lee Ga Hyeon
POINTS : 68
MESSAGES : 1350
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2020
AGE : 23
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyMar 7 Sep - 20:12
.
It's time to talk

Ses yeux roulèrent aux mots de son frère. Idiot. Hangyeol était un idiot, son idiot bien évidemment. Et Yumi le pensait pour une fois avec toute la tendresse possible qu’elle ressentait pour son frère. D’un côté, elle comprenait parfaitement ce qu’il disait et ne savait que peu importe ce qu'elle dirait, Hangyeol n’en démordrait pas. Alors c'était sans doute mieux si le sujet en restait là.


Elle accepte ses mots, accepte qu’il ait pu penser qu’elle était capable de le détruire. Accepte l’image d’elle-même, qu’elle avait façonnée dans l’esprit de son aîné. Yumi accepte tout, même si les mots viennent résonner en elle. Ce n’était pas agréable à entendre, mais elle ne s’en vexait pas pour autant. Yumi avait sans doute atteint une phase de sa vie où elle parvenait à accepter les mots de ses proches. Cependant, si elle ne se vexait pas, elle ne pouvait s’en empêcher de culpabiliser sur les raisons qui l’avaient poussé à s’éloigner, à détester son frère. Car elle ne pouvait pas le nier, la haine avait été des plus présentes quand elle pensait à Hangyeol parfois. Le démon sur son épaule n’avait jamais aidé d’ailleurs à la pousser à développer cette haine en appuyant sur ses faiblesses. La jeune femme avait fini par le comprendre avec le temps.


Une fois la vérité énoncée, le silence se répandit dans la pièce. Yumi en avait besoin pour se concentrer, penser à ses mots. Ça ne dure qu’un temps, quelques secondes à peine. C’est suffisant pour lui permettre de tout remettre en place dans sa tête. « Tu sais, je ne pense pas qu’à l’époque ça m’aurait aider. Peut-être que si, mais je n’en suis pas certaine. » Elle vient esquisser un petit sourire en direction de son frère. « J’étais compliquée. Non, je suis quelqu’un de compliquée, alors je ne sais pas. » Elle haussa ses épaules lentement avant de venir ajouter. « Mais merci. »


La culpabilité restait là, encerclait son cœur pour la peser, mais les mots de son frère lui faisaient aussi du bien. C’était rassurant de voir qu’ils allaient mieux, que leur relation pouvait en renaître que plus forte et que malgré la distance l’un comme l’autre avait souvent songer à l’autre. Oui, c’était rassurant pour Yumi et ça lui donnait du courage d’évoquer des sujets et de laisser à Hangyeol reprendre cette place de grand frère protecteur. « Le principal est que tout va mieux maintenant. »
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11284-11-11hanhan#339000
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : It's time to talk 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR : Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS : 209
MESSAGES : 1413
NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019
AGE : 26
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyAujourd'hui à 19:31
iT's Time To Talk
∷ღ⌂


   Sagesse qui enveloppe les deux frère et sœur dans une douceur piquante mais apaisante. Personne n'aurait pu penser qu'ils finiraient comme cela, si calmes, à s'exposant des vérités pourtant bien douloureuses. Mais c'était là le secret de leur lien si précieux. Peut-être même que leurs parents sous-estimaient à quel point ils tenaient l'un à l'autre. Car ils ne le disaient pas et ne le montrent toujours pas vraiment. Et parce qu'ils avaient tous les deux eu des moments de leur vie où ils ne voulaient pas de l'autre. Mais Hangyeol tient à Yumi tout autant qu'elle tient à lui. Et c'est précisément pour cela, que même s'ils se sont dépeint comme des égoïstes dont ils doutaient, aujourd'hui ils s'entendent et s'acceptent tels qu'ils étaient.

     Le grand frère renvoie un petit sourire à l'attention de sa soeur. Un sourire un peu soulagé, mais quand même embarrassé. "On ne pourra jamais savoir. Mais je pense que ça aurait fait une différence, que je sois là pour t'écouter coûte que coûte." Au lieu de jouer à la popstar toujours trop occupée. Mais c'est à ça que servent les regrets, à apprendre et s'améliorer. "On est tous les deux compliqués je crois. Ca doit bien être pour ça qu'on ne peut pas se supporter." Hangyeol tente de plaisanter encore une fois en venant malicieusement tapoter le nez de sa petite sœur.

    Petit hochement de tête quand elle le remercie, même s'il n'était pas sûr que Yumi ait raison quand elle dit que tout aller mieux. Enfin, peut être que si. Tout ne va pas spécialement bien, mais tout va mieux. Et Hangyeol aussi s'autorise à lâcher un peu de lest. Il a ce sentiment au fond de lui qui le conforte et qui l'autorise à compter sur Yumi à nouveau. La peur qu'elle le déçoive ou qu'elle soit absente pendant qu'il en ait besoin s'estompe peu à peu, au fil de ces moments. Alors il agrandit un peu son sourire. "Oui. Tout va mieux." Et c'est encore étrange d'entendre cela de sa bouche. Mais ça fait du bien, beaucoup. "Tu sais... J'ai plein de projets." C'est à Hangyeol d'amorcer les sujets qui lui tiennent à coeur. A lui de prouver qu'il est sincère quand il exprime sa reconnaissance d'avoir Yumi à nouveau comme sa soeur. "Je me sens inspiré. J'ai envie de faire plein de choses, de me libérer, de créer et diriger à nouveau. Tu penses que j'en suis capable?"
 
""


♘♔

@Lee Hyun Jae a écrit:
je pense qu'on s'emboîte suffisamment bien


my dark past:
 



Hwang Gi Ho It's time to talk 2948317594 Kang Tae Dong It's time to talk 2948317594 It's time to talk 2948317594
Contenu sponsorisé
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: