▲ up▼ down
12345
It's time to talk



 

news maj 52 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four, sent cette odeur de pain d'épice
>> lire l'annonce <<


GAME Pour la période de Noël; viens profitez de la magie des fêtes :
>> l'arène de l'hiver <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le RE LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
>> informations <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  décembre 2020

classement le tableau d'honneur est tombé; viens découvrir si tu fais partie du top 20 dans les classements de fin d'année !

give you love pour clôturer 2020, on a décidé de livrer de l'amour par colis express ! partage ton ode à la joie et offre des jolis cadeaux !

jeux et animations on voulait pas que tu t'ennuies pendant les vacances alors on t'a préparé un petit cocktails de jeux pour t'amuser : le grinch; le père noël a dit, la petite histoire de noël et le sapin n'attendent plus que toi !

news maj 52 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four, sent cette odeur de pain d'épice
>> lire l'annonce <<


GAME Pour la période de Noël; viens profitez de la magie des fêtes :
>> l'arène de l'hiver <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le RE LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
>> informations <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<

Partagez
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It's time to talk 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 173
MESSAGES :  ⊱ 984
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
It's time to talk Empty
(#) Sujet: It's time to talk   It's time to talk EmptyMer 30 Déc - 20:27
It's time to talk
ft "Han Yu mi" & @Han Han Gyeol



It's time to talk


La peur ne fait que grandir, jour après jour, elle vient s’infiltrer et consumer son être. C’est toujours la même rengaine, la même mélodie qui tourne en boucle dans sa tête et dans son cœur. Lorsque l’un devient silencieux, l’autre lance les doses de douleurs. Si seulement ça ne pouvait qu’être une peine de cœur. Sans doute que si le cœur était le seul concerné, Yumi n’aurait pas aussi peur. La tête, c’est là ou vie le cœur du problème et elle a besoin de se soulager, elle a besoin de laisser les mots sortir et cette cicatrice venir briller dans l’obscurité qu’elle garde autour d’elle. Ca ne peut plus durer, elle en a conscience, elle en a besoin pour avancer. Et puis elle lui doit cette vérité, cette fameuse réponse qu’elle n’a pu donner il y a de ça quelques semaines. Ses yeux se ferment dans l’insoutenable tumulte de ses pensées. Elle pourrait pleurer si ses larmes n’avaient pas asséché ses yeux un peu plus tôt. Elle pourrait pleurer, si elle n’attendait pas quelqu’un ce soir. Elle pourrait pleurer pour tant de raison et pourtant, elle se retient pour tant d’autres. C’est un combat internet entre son cœur et sa tête une fois de plus. Le combat de la raison sur des sentiments bien plus profond.

La lune brille ce soir.
Comme lors de cette fameuse nuit

Elle inspire longuement, rangeant pour la énième fois sa chambre étudiante, ça l’aide à s’occuper, à patienter l’arrivée de son frère. Son téléphone repose dans un coin pour lui éviter de voir certains messages, elle en loupe sans doute d’autres qui aurait le don de la faire rougir. Cependant, c’est un autre problème, Daeyin est un problème pour plus tard. C’est égoïste de sa part de le laisser sans réponse, mais sans avoir avoué son passé à son frère, la demoiselle ne veut pas accepter la vérité de ses sentiments pour le jeune caissier, pas encore. Une tasse tombe sur le sol, elle rebondit avant d’éclater en mile morceau. Yumi esquisse un sourire avant de lâcher un long soupir. Sa réaction peut sembler bien étrange, mais d’un autre côté elle ne constate que l’ironie du moment. Elle s’abaisse, rassemblant précautionneusement chaque boue de verre au creux de sa main. La maladresse reste pour une fois bien loin d’elle et elle réussie à jeter le tout sans une coupure. Serait-ce la façon de la vie de lui montrer que tout n’est pas perdu et qu’elle peut s’en sortir ? Yumi ne veut pas se voiler d’illusion, surtout lorsque tout son passé ne cesse de l’étouffer.

La lune brille ce soir.
Et le démon est toujours là.

Elle ne le sait pas, son téléphone est en silencieux, mais les messages pop up ce soir encore sur son téléphone. Yumi a tout tentée, les numéros ont étés bloqués, beaucoup trop même. Tentative de réponse pour espérer un salue qui ne veut pas venir. Le démon n’a jamais accepté, il lui promet juste de la retrouver un jour car elle lui appartient. Et c’est ce qui fait grimper l’angoisse de jour en jour. Elle a fui et pourtant elle est loin d’être en paix. La sonnette retenti et la demoiselle, avec sa nouvelle couleur rose, s’approche de la porte pour l’ouvrir. Ce soir, elle va avouer ses peurs aussi, ce soir elle va redevenir Han Yumi, la petite sœur de Han Hangyeol qu’il se doit de protéger du monde. « Entre, entre, j’ai commandé du poulet ! »

Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It's time to talk 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 405
MESSAGES :  ⊱ 1168
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
It's time to talk Empty
(#) Sujet: Re: It's time to talk   It's time to talk EmptyDim 10 Jan - 18:24
iT's Time To Talk
∷ღ⌂


    Tout a semblé vaseux, ces dernières semaines. Hangyeol a été dans une drôle de transe après son séjour à l'hôpital. Indifférence. Le travail, les réunions, même la vie au sein de sa colocation n'avait pas la même saveur. Drôle d'après-goût permanent, comme s'il passait à côté de quelque chose, comme s'il fallait ouvrir les yeux sur une réponse qui semblait si évidente, mais qu'il ne savait pas pointer du doigt. Et il a suffit des fêtes. Fin d'année où les parents (les deux) sont venus passer quelques jours dans la capitale avec leurs enfants. Bientôt ce cap des deux ans depuis l'accident. Et Hangyeol a enfin compris. Son coeur s'est enfin ouvert, ces jours où il a vu son père si triste de ce qu'il était devenu. Ces moments de famille si calmes, mais si retenus. Le chanteur s'est rendu compte d'à quel point il était malheureux. Et à quel point c'était du gachis que de vivre comme cela.

    Vérité qu'il a toujours eu du mal à accepter, mais qui a fait son chemin. Jamais rien ne sera comme avant. C'est vrai, il ne pourra plus jamais marcher, danser comme avant. Pour toujours, sa confiance en ses amis les plus proches est ébranlé. Mais il y a des choses qui ne changeront jamais, comme sa passion pour la musique, pour la scène. Et cet amour incommensurable qu'il a à offrir. Et si ce n'est pas pour lui qu'il doit le donner, c'est pour les autres. Parce que Hangyeol a ouvert les yeux, et c'est surtout grâce à elle. Yumi. Parce qu'il a vu dans ses yeux à elle, ce qui le repoussait dans ses yeux à lui. Il n'est pas le seul à souffrir. Il n'est pas le seul à avoir peur, à craindre d'affronter ses traumatismes. Il ne se souvient de même pas comment il l'a vu, mais il se souvient des pleurs de sa soeur. Et comme elle l'avait apaisé un jour. C'est son métier. Hangyeol soulage les coeurs parce qu'il réussit à compatir, et à retranscrire.

    Jamais, il ne pourra dire qu'il est totalement remis. Encore aujourd'hui, il ne se sent pas heureux. Mais il a regagné son feu. Cette flamme qui l'a tant habillé. Aujourd'hui elle brûle et le sublime à nouveau. Hangyeol est motivé, pour de vrai, à se sortir de ces ténèbres, et à recommencer à briller. Et s'il ne peut remonter sur scène immédiatement. Alors il commencera avec une des auditrices qui compte le plus pour lui, sa deuxième, si elle n'est pas sa première. C'est un homme droit, plus confiant, qui sonne à la porte du batiment étudiant, même s'il est encore caché par un masque et des cheveux un peu longs. Et quand il entre dans la pièce, et qu'il dévoile enfin son visage, il a un sourire si aimant, si content d'être avec elle comme avant, qu'il rayonne à en faire oublier la canne qu'il traine toujours dans la main droite. "Salut, Yuminie~" Le grand frère lance, il n'a plus aucun mal à réutiliser ce surnom qui a été longtemps oublié. "Ca tombe bien, j'ai hyper faim, t'as pris à l'ail? Tu m'as pris du coca en même temps? Je dois faire régime mais je sais que tu ne me balancera pas." Le garçon répond d'un ton beaucoup plus léger que Yumi avait l'habitude, alors qu'il prend la liberté d'enlever sa veste et de s'asseoir sur le fauteuil qu'il voit au coin de la pièce. C'est étrange, de voir la différence entre ce type, et celui qui pleurait sur le lit de l'hôpital. Mais en cette nouvelle année, c'est un air de renouveau, et le sentiment de retrouver le Hangyeol qui existait avant de se blesser.



""


♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho It's time to talk 2948317594 Kang Tae Dong It's time to talk 2948317594 It's time to talk 2948317594
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Dortoirs :: Résidences Universitaires
Sauter vers: