1234
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Insadong
Partagez

 No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyDim 6 Déc 2020 - 0:20
No Weaks Allowed
⚉☾


     Moto garée sur le bas côté, le casque laissé à l'intérieur du bâtiment, à peine l'entrée est franchie. Yale est en retard, mais elle est arrivée là du plus rapidement qu'elle ait pu. C'est qu'elle agit généralement toute seule, dans l'ombre, et qu'on la tient éloignée des réunions. On compte sur elle pour observer et agir ou prévenir en cas de besoin. Certaines fois, aussi, elle sert d'appât ou de distraction. C'est qu'avoir un physique de jeune fille insoupçonné a quelques avantages. Utile, pour savoir qui prend l'organisation au sérieux ou non. Une sorte de test pour savoir qui juge sur les apparences au lieu de suivre les ordres donnés. Yale, elle suit les ordres. Elle aime bien en recevoir, ça a rapport avec la relation ratée qu'elle entretient avec ses parents. Mais c'est comme ça qu'elle a appris à vivre. Et aujourd'hui, on lui a demandé à la dernière minute de suivre un meeting parce qu'il y a un groupe qui prépare un deal de grande envergure. Ils veulent qu'elle serve d'observatrice, de tampon, qu'elle soit prête à intervenir s'il faut. Enfin, elle a pas très bien compris. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle n'était pas prévenue, mais qu'on l'a mise sur le job parce qu'il fallait des bras pour remplacer quelqu'un qui a fait faux bond.

    Ponyo est précédée par sa réputation. Il a fallu d'une fois, où son intervention s'est soldée par un coup de feu plutôt qu'un coup de poing, pour qu'elle remonte dans l'estime de toutes les autorités. Rien qu'une âme, qu'elle a retiré. L'âme de quelqu'un qu'elle connaissait. Sans qu'aucune larme ne soit tombée. Et voilà qu'elle était connue comme une fille qui tuerait de sang froid même ses plus proches amis. S'ils savaient... Et heureusement qu'ils sont peu. En tous cas, elle est là. Le bâtiment semble un peu désaffecté, cela doit être plus discret. Elle trouve la salle, pousse la porte sans réellement toquer. Le regard est neutre, toujours désintéressé. Faible signe de tête à la personne qui expose le projet, et aucun regard adressé aux autres futurs équipiers autour de la table. Yale prend place sur une chaise qui traîne dans le fond, sort une canette de l'une de ces boissons énergisée dont elle n'arrive à se passer, et savoure la saveur sucrée couler le long de sa gorge. Toujours cet espoir que les substances vont lui faire ressentir quelque chose d'un peu plus enjoué. Mais cela ne semble pas encore marcher, étant donné le désintérêt qu'elle ressent alors que les autres continuent de parler autour d'elle, et d'organiser ce transfert de matière première. Paquet important de drogue qui doit être repris d'un gang et offert à un autre. Allez savoir.



""
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyVen 11 Déc 2020 - 19:12

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Je tirais la dernière taffe de ma cigarette, soufflant ce vent de nicotine dans l’air, d’un geste presque agacé, puis je l'écrasais au sol avec mon pied. Depuis le temps que je bosse pour le patron, je savais que des réunions improvisées n'augurent rien de bon. Je voyais ça comme un rappel à l’ordre de sa part. Même si sa confiance m’a été accordée en me laissant gérer ses trafics comme bon me semble, je reste son faire-valoir. N’était-ce pas pour ça qu’il m’avait engagé, l’âme du nettoyeur. Enfin bon, le mieux était de voir la raison de ta venue dans ce bâtiment à l’abandon. Table et chaise disposées, il semblerait que je sois l’avant-dernier à faire son entrée vue qu’un siège vide. Arquant un sourcil, je me permets d’interroger le commanditaire sur le retardataire. Tout ce qu’il a été capable, c’était d’énoncer son nom de code.

J’en avais entendue parler au sein de l’organisation. Cette tueuse de sang-froid qui avait un beau tableau de chasse. Il faut dire qu'on n'évolue pas dans la même branche d’affaires. Il faut dire que j’allais plus autant sur le terrain qu’avant vu que notre boss jugeait qu’il était préférable de mettre plus à contribution mon cerveau. Mais le côté papa que j’avais noté seulement le nom de personnage du dessin animé dont il était tiré. Bien trop mignon pour le tireur d’élite qu’elle semblait être. Mon attention fut subitement détournée de notre sujet du jour à l’arrivée de la retardataire. Pas la peine de dire que mes yeux étaient rivées sur la silhouette qui se dirigeait à mes côtés sur le siège libre. Oh non, il ne faut pas se méprendre. Elle était mignonne. Oui mignonne, comme pouvait l’être ma fille. Et c’est ça qui me perturbait. Elle pouvait vraiment jouer avec Jiwon si elle voulait. Le briefing de notre boss terminé, me permettait enfin de poser une question sur la fille bien taciturne à mon goût.

▬ C’est cette gamine Ponyo ?

Dis-je en la désignant de mon pouce arquant un sourcil. La confirmation fut donnée ; mieux encore, c’est ma coéquipière du jour, pensant que nous formerons un bon duo l’un avec l’autre. j’étais à deux doigts de rire, je devais l’avouer. Pas sûr qu’il y ait beaucoup de sujet à aborder avec elle. On dirait le type de personne qui se contente de tirer de sang-froid et dormir la nuit. Bon, je serais hypocrite de la juger pour ça. ça fait bien dix ans que je tente de dormir avec du sang sur les mains. Enfin, ceci n’est qu’une autre histoire qui m’a valu d’hériter des enfers. Je prends les clés d’une voiture que nos supérieurs avaient louée pour l’occasion.

▬ Mieux vaut que je conduise, je ne suis même pas sûr que tu aies le permis.

J’accompagnais mes paroles d’un sourire tendant plus vers quelque chose de moqueur. Je lui fis un signe de la tête de me suivre pour qu’on s’attelle à la tâche qui nous a été confiée et nous engouffrer dans le véhicule. Je me mis doucement à rire en regardant mon associée du jour.

▬ J’ai du mal à croire que se soit toi la tueuse de qui n'a pas froid aux yeux dont j'ai tant entendu parlé. Mais j’arrive pas à te voir jouer avec autres chose que des pistolets en plastiques



♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyVen 11 Déc 2020 - 23:19
No Weaks Allowed
⚉☾


     Rares étaient les fois où Yale devait prendre part à des missions qui ne venaient pas directement de l'organisation ou de monsieur Seo. Elle aussi, travaillait dans l'ombre. Elle se contentait de surveiller les échanges de loin, de suivre les gens, de leur extraire des informations. Des fois quelques livraisons, et des fois de malheureuses exécutions. C'est qu'elle avait le profil parfait pour cette galerie, fier projet de l'autorité. Qui de mieux qu'une belle jeune fille pour être en première ligne de ce business d'art mêlé à la drogue? Yale le sait, elle a tout qui plaisait. Non seulement le physique, mais aussi la lignée. Qu'importe. Si elle avait su ce qu'elle allait devenir, elle aurait peut être écouté son meilleur ami et elle serait restée loin de tout ça. Sauf qu'elle ne peut pas dire que ça lui déplaît. L'action conforte ce trou dans sa honte qu'elle ne saura jamais combler, et ses collègues de l'organisation ont su devenir pour elle une famille qu'elle a envie de rendre fière plus que celle dans laquelle elle est née.

    Tout ça pour dire qu'il était rare qu'on l'appelle pour quelque chose d'aussi différent. Mais elle s'ennuie ces jours-ci, et elle n'a pas vraiment le choix. C'est sa réputation. Depuis qu'elle a infligé la mort, elle est connue comme quelqu'un de précieux et de talentueux. Tueuse de sang froid, qu'ils disent. Mais aucun d'eux ne sait combien le sang lui tâche l'âme. C'est juste qu'elle n'a aucun intérêt à le montrer. Elle, elle continue de boire tranquillement ses red bull comme si ça allait changer quelque chose. Sourcils arqués quand un gars ne semble pas comprendre qui elle est. C'est la première fois qu'elle prend le temps de le regarder, sans la volonté de lui répondre. Ironie du sort, qu'il soit désigné comme son coéquipier. Un vieux gars pas trop moche de visage mais qui semble abuser des haltères. C'est surtout cette attitude dédaigneuse qui la fait tiquer. Mais elle est trop blasée pour réagir. Elle se contente de le suivre sans rien dire.

    Oui, il est très énervant. A-t-il toujours cette manie de juger les gens? Ne devrait-il pas s'estimer content qu'elle n'a pas le physique de l'emploi (malgré sa tenue de jeune fille un peu grunge)? Yale s'assoit dans la voiture, place passager, sans rien dire. En fait, elle n'ouvre la bouche (pour la première fois de la journée) seulement quand il mentionne sa réputation. "Tu veux bien la fermer, oui?" Elle n'a pas vraiment envie qu'on lui rappelle les meurtres qu'elle a commis. "Si tu veux je te montre comment on se sert d'un vrai pistolet, mais tu vas pas rester très longtemps pour m'admirer. Et puis j'ai le permis, merci. Mais si j'ai besoin d'un biberon, je t'appelle." Si Seohan était là, il se moquerait. Parce que de tout ce qui a changé en elle, cette façon de répondre à des moqueries est toujours la même. Prévisible, du moins pour ceux qui la connaissent. C'est à dire seulement Seohan, en fait. "En tous cas j'ai jamais entendu parler de toi, et je m'en tiendrai à ça."



""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyMer 16 Déc 2020 - 9:18

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Très honnêtement, je me demandais ce qui s’est passé dans l’esprit du big boss pour m’obliger à jouer les baby-sitters. On évoluait tous les deux dans des mondes différents alors pourquoi il pensait que nous avait calé tous les deux ensemble. Encore si elle avait l’air plus âgé et remplissait un peu plus son soutif, j’aurais tenté ma chance pour qu’on fasse un after. Bon, ce ne sera pas une récompense a laquelle j'aurais le droit ce soir. Néanmoins, même si notre différence d'âge était flagrante, il fallait que j'engage la conversation elle n'avait pas l'air très bavarde - vu qu'elle semblait en avoir rien à foutre durant le briefing. Et moi, je crois que je l'étais trop pour elle. Finalement, la petite finissait par sortir les griffes. Elle avait plus l'air d'un chaton maintenant qui tentait de sortir ses canines. C'est sûr que je ne laisse pas tout le monde me parler comme ca, mais elle avait l'air d'avoir du répondant et ça, c'était d'autant plus intéressant.

▬ Je t’ai pas attendu pour apprendre à appuyer sur une gâchette mais je te remercie. Et pour le biberon, désolé, j’ai qu’une tétine avec moi. J'espère que ca fera l’affaire

Vérité du fils de militaire que j'étais, les armes, je connaissais. Par malheur, j'en ai déjà tenu une en-dehors de mon service militaire. Et cette fois, je la considère encore comme la fois de trop. Mais je ne voulais pas me laisser troubler par mes souvenirs macabres. Je préférais édulcorer mes paroles en sortant mes clés personnelles et lui montrant la tétine accrocher sur ces dernières. La première de mon ange. Ces souvenirs de ma princesse étaient beaucoup plus plaisant à ce moment-là. Heureusement, bien que ma fille était mon sujet préféré, à cet instant, la demoiselle semblait plutôt se concentrer sur moi. Pourquoi pas, j'aime bien aussi. Je souriais faiblement face à son ton dédaigneux concernant ma réputation.

▬ Tout simplement parce que je ne suis pas ceux qu’on met en avant

Ce n'était pas plus mal. J'avais beau aimé parfois être le centre de l'attention, dans l'ombre mon désir était d'être le plus discret possible.

▬ Et surtout je suis plus aussi proche de monsieur Seo qu’avant mon entrée dans l'organisation

Dis-je en haussant les épaules. Depuis qu'il m'a lâché dans la nature pour gérer tout ce qui était trafic louche dissimulé, je n'avais que des comptes à lui rendre qu'un certain temps. C'était pas plus mal en soi, c'était mon petit moment de tranquillité. Arrivé au feu rouge, je jetais à nouveau mon regard sur la demoiselle, qui avait garder sa nonchalance depuis le début.

▬ Toi alors ? Dit moi pourquoi le surnom de la fille de l’eau ? C’était ton film préféré ?

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyJeu 17 Déc 2020 - 19:48
No Weaks Allowed
⚉☾


     Le trajet semble déjà bien trop long. Yale est assise sur la place passager, mais elle a un pied sur le siege, avec le genou replié contre elle. Elle regarde le paysage de la capitale défiler sous ses yeux. Elle a dit qu'elle avait le permis, c'est vrai, mais elle préfère de loin conduire sa petite moto. Cheveux au vent, soleil au dessus d'elle, et l'intime sensation d'être libre. C'est peut être la seule fois où elle se sent heureuse de n'exister pour personne. Elle qui avait rêvé d'être pilote, elle se contente de rouler si vite qu'elle a l'impression de voler entre les voitures. Dire qu'elle n'avait jamais imaginé conduire une moto, et s'y est attelée simplement parce qu'elle voulait courser Seohan, elle ne le regrette pas, et c'est encore l'une de ces choses pour lesquelles elle devrait le remercier.

    Aujourd'hui, il est bien loin, et le vent aussi. Ils ne sont que dans une voiture qui sent un étrange mélange entre le neuf et le désagréable. Et la conversation n'aide en rien cette ambiance particulière. Vague curiosité sur ce que son coéquipier sous-entend. Il aurait déjà tué, lui aussi? La question la taraude, mais elle se rappelle vite que certaines personnes sur cette Terre ne méritent aucune pitié, alors voilà, c'est ce qui arrive. Et puis, son attention est bien vite reportée sur cette tétine qui traîne à ses clefs. Yale a regardé ce qu'il montrait, juste parce que le bruit l'avait appelée, mais elle regrette immédiatement. "Ecoeurant." Marmonne-t-elle dans ses dents alors qu'elle tourne encore la tête vers le paysage d'un air nonchalant. Elle est bien loin d'imaginer qu'il a une fille. Les gens comme eux, ils n'ont généralement pas grand monde. Yale imagine plutôt qu'il est du genre à traîner avec les gosses, et ça la répugne.

    Soulagement qu'il veuille changer de sujet. "Monsieur Seo." Répète-t-elle par inadvertance. Son patron, celui qui l'a recrutée et qui l'a formée à perdre cette empathie qui la caractérisée. Personnage étrange, que Yale remercie plus qu'elle n'apprécie. C'est vrai qu'il a ses préférés. Ceux dont il parle souvent. Parmi eux, elle est là. Et elle se doute bien que son coéquipier n'en fait pas partie. Pour évite de sonner trop étrange, elle utilise ces mots perdus pour appuyer sa réponse. "Tu sais bien que c'est lui qui donne les surnoms." Yale répond. "Je suppose qu'il connaissait mon amour pour le jambon." Déclare-t-elle d'un ton nonchalant. Même si c'est probablement la raison. Elle mange beaucoup trop souvent du jambon. Et elle préfère penser que ça en soit la raison, plutôt qu'il ait profité de ce qui lui est arrivé sous les douches pour lui imaginer un nom aux consonances aquatiques. "Et toi alors. Dans le métier, on t'appelle comment?" Curiosité avouée. Ou alors juste politesse, vu le travail qu'ils allaient effectuer. En tous cas, il ne saura pas, que Ponyo est bien son film préféré. Ce genre d'information est réservé, à la seule personne qui s'y soit réellement interessé.

    "Je suis sûre que ça doit être quelque chose comme... Johnny. Oh, oui, tu dois être Johnny Bravo." Elle se tire elle même un sourire, car le type semble correspondre. Trop baraqué, tee-shirt noir, et probablement insupportable.



""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyVen 25 Déc 2020 - 11:17

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Devrais-je en avoir honte ? Non. Je suis un papa assez fier de sa princesse. Je ne parle pas de ma vie “dans la lumière”, certes, mais je ne le cache pas. Chaque événement de la vie de ma princesse est une réussite pour la mienne. C’était aussi simple que ça. Cette tétine ? Ma torture de me rendre compte que mon ange grandit bien trop vite et qu'un jour elle finira par quitter mes bras très rapidement. Rien que penser à ca, ça me rendait triste. Ca grandit bien trop vite les enfants. Mais là je m’égares, il faut que je m’occupes d’une autre enfant. Une enfant oui parce que son pseudo reflétait bien trop l’enfance.

▬ Je n’aurais jamais pensé qu’il était du genre à avoir ce type d’humour

J’avais presque oublié que c’est lui qui décidait définitivement de tout de A à Z. Je n’aurais jamais pensé qu’il serait allé si loin pour aller nommer la jeune fille. D’ailleurs, en parlant d’elle, j’étais contente de voir qu’elle savait faire preuve d’un peu d’humour, même s’il s’agissait d’auto dérisions. Mais une fois de plus, mon jugement fut bien trop présomptueux. Un franc rire traversait mes lippes. Pas mal la vanne, je suis forcé de le reconnaître

▬ Johnny Bravo. Non contrairement à lui, j’ai du succès avec les filles. Et il me manque encore les lunettes...

Elle m’avait vraiment pris de court pour que je trouve de quoi répliquer aussi.

▬ Contente-toi de m’appeler Jason, ça me va bien. Ou même monsieur Bravo si ca t'amuse

Mon ancien pseudo ? Le joker. Histoire sombre dissimulée derrière un drôle de sourire. Monsieur Seo ne connaissait pas mon histoire au complet, il savait déjà bien pour mon qi au dessus de la normal qui appréciait exploiter. C'était suffisant. Et puis il faut dire qu’au moment où j'ai commencé à bosser pour lui, j’étais encore bien au fond du trou, vivant que d'illégalité et surtout de bastons. Et pourtant, le petit con que j’étais affiché toujours ce sourire pour amuser la galerie et faire taire ces voix qui me rappelaient sans ce que j’avais fait. Mais tout ça, c’était avant. C'est des détails qui n’avait pas leur utilité pour la petite ponyo

▬ Arrivé à destination mademoiselle .

Je stoppais la voiture dans un endroit isolé. A peine le pied mis dehors, je sentais bien l’odeur de la nicotine flottait dans l’air dans les recoins sombres de la ville. Un véritable cliché des films noirs. Ridicule. Cela restait néanmoins le lieu idéal pour un simple échange de substances illicites. Nouveaux médicaments que notre boss voulait que je fasse tourner au plus possible dans la capitale et qui pourrait lui rapporter pas mal d'intérêts. Cela devait une négociation en bonne et due forme dont il aimait tant que je m’occupe. Pour une fois que mon cerveau pouvait servir. Fini de jouer les emmerdeurs, je repris un air plus sérieux face au contact de notre boss qui, disons-le, m’intriguait - pour ne pas dire qu’il m’avait l’air pas net - et ce, au-delà qu’il semblait me prendre pour un amateur dans la matière. Surement dû au fait que mon “garde du corps” n’était qu’une gamine. Drôle d’équipe, comme le soulignait le négociant qui ne semblait pas très coopératif, voir qui me prenait pour un con. Je vérifiais la marchandise qu’il me proposait et avec les années, j’ai appris à faire la différence entre une drogue et un placebo. Et bien que je fais le mec qui ris à tout et rien, je restais quelqu’un de fortement un impatient. Et peut-être un peu trop colérique sur les bords. Encore une fois, je ne manquais pas de le prouver en chopant par le col de son costume qui semblait si impeccable, oubliant presque qu’il avait sa propre protection. Il n'a pas fallu attendre quelques secondes pour que des coups de feux retentissent et qu’une vive douleur ne viennent s’abattre sur mon épaule sans même que je trouve le temps de sortir mon arme accrochée à ma ceinture avant eux.

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptySam 26 Déc 2020 - 22:03
No Weaks Allowed
⚉☾


     Au final, ce trajet en voiture n'est pas si désagréable. Il y a quelque chose de plutôt reposant à pouvoir plaisanter sur des sujets un peu plus lourds que le monde ne connaît pas. Rares sont ceux, hors de l'organisation, qui connaissent monsieur Seo. Alors les occasions de parler de lui ne sont pas si fréquentes. Yale aussi se pose des questions sur son patron, c'est que le personnage est plutôt étrange. Mais malgré les intentions qu'elle a du mal à lire parfois, elle sera toujours reconnaissante en cet homme qui a aidé à la stabiliser émotionnellement. Elle le sait, maintenant, qu'il a profité de sa faiblesse pour en faire quelqu'un qu'il saurait utiliser. L'étudiante n'est pas idiote, et elle n'est plus non plus aveuglée, mais malgré ces choses qu'elle a compris, l'organisation reste le seul refuge qu'elle a su trouver. C'est grâce à ces tâches et l'importance qu'on lui a accordé qu'elle a su gagner sa confiance en soi, et se détacher de tous les gens dans sa vie qui ne la méritaient pas.

    Maintenant, elle est une jeune fille émotionnellement stable, mais qui a perdu un peu d'humanité. Ce n'est pas si grave. Elle se sent bien comme ça. Et puis, elle a la chance de rencontrer des âmes un peu tordues comme elle. Comme Jason, probablement. Elle sourit quand il approuve sa plaisanterie, et quand il lui parle de son nom. C'est plus fort qu'elle, parce qu'elle se dit que lui aussi il a un nom américain tourné à la sauce coréenne probablement. Si Jason est son vrai nom et pas son pseudo. Mais connaissant monsieur Seo, le pseudo aurait été autre chose. Quelque chose dont l'homme souhaite à présent se détacher. Plein de mystère que Yale garde en tête vis à vis de son nouveau coéquipier. Juste parce qu'elle aime analyser. "Merci, monsieur Bravo." Laisse-t-elle avec un ton un peu guilleret, alors qu'elle sort de la voiture et perd vite son sourire dans la concentration.

    Il se trouve que Yale aussi est une experte dans les médicaments. C'est ce avec quoi elle a grandi, et surtout ce qu'elle étudie. Alors elle voit, sent, et comprend tout. Elle perçoit cette odeur de nicotine qui taquine encore son nez, elle voit à la poudre que la marchandise produit, que ce n'est pas la matière recherchée. Et pourtant, Yale reste en retrait, un sourcil relevé, à encaisser les remarques qui la rabaissent, et à écouter ce que Jason essaie de négocier. Ce n'est pas sa place de parler. Même si elle sait tout autant qu'eux, que le contact de monsieur Seo essaie de les rouler. Non, elle se prépare juste à agir, la main discrètement posée dans son dos, là où son arme attend. L'altercation, elle l'avait vue venir, mais elle ne s'attendait pas à ce que ça soit son coéquipier qui la commence. C'était complètement stupide de sa part d'attraper le gars par le col. Et Yale l'avait vu tout de suite, que les gardes du corps de ce dernier n'allaient pas le laisser passer. C'est l'avantage de son physique. Personne ne la pense capable de faire quoi que ce soit, alors personne ne la vise en premier. Yale a l'oeil rapide, et avant même que le type sorte son couteau, elle sort son pistolet et donne deux coups de feu, dans les tibias de celui qui a quand même le temps de planter Jaesun dans l'épaule, puis elle en donne d'autre dans les jambes des autres. Elle préfère ne pas tuer, elle reste humaine, elle aurait même préféré ne pas tirer, car c'est plus discret et qu'elle va encore devoir combattre le souvenir de ces bruits pendant la nuit. Mais elle n'a pas eu le choix. Il faut bien les empêcher d'attaquer. "Monsieur Seo va entendre parler de cette merde que vous avez essayé de lui donner." Lâche-t-elle d'un ton amer alors qu'elle écarte vite du pied le couteau que le gars à fait tomber, et qu'elle pointe son arme vers les gars maintenant à Terre, au cas où ils voudraient contre attaquer. Aucune peur ni aucune pitié dans son visage. Juste cette indifférence sacrée qui la rend beaucoup trop calme. "Et si cette affaire s'ébruite, il vous fera regretter de cafter, pourritures." Elle a l'air de trop s'attarder, Yale, mais elle a appris à avoir horreur qu'on se foute de sa gueule. Elle crache sur le premier gars au sol, puis elle attrape Jason pour le pousser hors de cette allée et vers la voiture. Alors qu'ils marchent encore, elle se déshabille. Yale enlève sa veste pour la rouler en boule et l'appuyer contre l'épaule de son coéquipier. Elle aura froid, mais elle a toujours froid; en dessous, elle n'a qu'un maigre débardeur en crop top, assez long pour couvrir sa cicatrice, mais assez court pour montrer sa ceinture porte-pistolet. "Monte vite, faut qu'on te panse tout ça." Yale ouvre la portière à Jason pour qu'il rentre dans la voiture. Elle prend le lead maintenant. Une fois qu'il sera installé, elle sautera à la place du conducteur pour l'amener au seul endroit où ils n'attireront pas de regards curieux, et où il y aura de quoi le soigner: son hangar réhabilité. Ce n'est pas si loin de là, si elle en croit les panneaux. "Et garde ça contre toi, putain." Insiste-t-elle en parlant de sa veste censée bloquer son sang.



""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyDim 27 Déc 2020 - 20:44

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Grimace au visage tandis que la douleur s'emparait de mon épaule. J'aurais dû le voir venir. Ce n'est pas la première fois que mon impulsivité me joue des tours. Monsieur Seo le savait bien. Et plus d'une fois, j'en ai payé le prix. Cette fois n'était pas plus différente. D'un geste presque anodin, je retirais subitement la lame logé dans ma peau, gémissements de douleur, déjà prêt à le faire payer à cet enfoiré. Bien trop lent face à la petite Ponyo qui avait déjà fait déjà étalage de son talent. 4 coups de feux qui brisent la pseudo-tranquillité dans mon esprit, le tirant même une dizaine d'années en arrière. Je secouais la tête, voulant chasser cette image de ma tête. Hors de question que j'y pense maintenant. J'essayais de retrouver un peu plus de contenance, et ceci se manifestait par un coup de poing manifestait sur le visage du leader qui tombait à la renverse sûrement sonné par la puissance. Mais ça faisait du bien de se défouler un peu. Puis, j’observais un peu mieux la jeune fille qui, je devais le reconnaître, restait assez impressionnante dans son rôle. Rôle que je n’aurais jamais pensé à lui donner dans ce film, il faut dire. En la voyant en action, je comprenais mieux le patron sur le choix qu’il avait fait sur ma nouvelle partenaire de crime. Voilà, maintenant elle se met à m'intriguer un peu plus.

L’heure n’était pas aux questions. Non, on dirait que mon épaule ensanglantée inquiétait un peu plus la jeune fille qui m’incitait à déguerpir au plus vite. Ce n’était ni mon premier rodéo, ni ma première blessure. Je comprimais cette dernière avec ma main, évitant de pâlir sous les litres de sang qui finiront par manquer. Je haussais un sourcil en la voyant m’offrir sa veste en guise de compresse. Je ne rechignais pas dessus, même si je devais avouer que ca ne me plaisait pas de la voir se trimballer en petite tenue avec ce froid hivernal par ma faute. Je soupirais, prêt à lui redonner son dû, agacé.

▬ Roh mais ca va putain. C’est qu’une égratignure.

Dis-je d’un ton tranchant et sans détour. Ouais, je préférais minimiser la chose… Juste une petite coupure au couteau

▬ C’est bon j’ai plus mal, ce connard ne l’a pas enfoncé bien profondément ce couteau

Ce n’était pas la première fois que j’étais blessée de la sorte, mais la douleur était toujours similaire. Je me laissais tomber contre le dossier de la voiture, impossible de retenir les gémissements de douleur à chaque virage qu’elle prenait. Trop nombriliste sur le moment, je n’ai même pas pensé à lui demander où elle nous emmenait. Bon je sais qu’on n'allait pas à l’hosto d’office. Justifier les armes que nous portions ? Impossible. J’étais un peu épuisé par la douleur - ou plutôt par la quantité de sang que j’étais en train de perdre. Je cessais de jouer un peu les cow-boys et décidais de reprendre son vêtement déjà entaché de mon sang pour comprimer la plaie qui ne s’arrêtait pas. J’espérais vraiment que ça se calmerait et surtout que je ne tournais pas de l’oeil juste pour ce genre de blessure. Non, c’était plus un hangar qui semblait à l’abandon. J’étais plutôt perdu et avec le marteau qui tapait ma tête, je ne voulais pas réellement réfléchir. Tout ce que je me contentais de faire à cet instant, c’était de suivre la belle dans cet endroit… Qui semblait être habité malgré la façade. J’eus un rictus qui contrastait drôlement avec la douleur apparante sur les muscles de mon visage.

▬ C’est pas un peu trop tôt pour m’inviter chez toi ?

L’air de lui faire comprendre que je vais bien malgré les apparences. Un peu, comme je faisais avec ma fille quand je devais la rassurer quand la tristesse s’emparait de moi. Je m’installais sur le canapé en attendant qu’elle revienne de quoi me soigner. Presque comme un enfant, je fis une moue en la voyant s'asseoir à mes côtés sur le canapé.

▬ Hm… Je suis déçu. Si tu joues les infirmières, où est ta tenue alors ?

Ok, je pense qu’elle va finir par m’en foutre une avant même que le jour se lève. Je profitais de la lumière artificielle que m'offrait son habitat pour observer l'étendue des dégâts. Mes doigts tachés de beaucoup trop de sang, ainsi que mon t-shirt qui était marqué malgré sa couleur sombre. Je finissais par retirer ce dernier pour lui laisser le champ libre pour me faire part d’autre talent caché que la petite Ponyo pouvait avoir en me soignant. Je regardais ensuite un peu mieux son vêtement qui n'était plus utilisable.

▬ Désolé, ta veste est foutue. Je t’en repayerai une autre si tu veux

J’étais un peu gêné d’avoir utilisé sa veste en guise de bandage de fortune. Mais j’étais quand même reconnaissant de ce qu’elle venait de faire. Je pensais en un premier temps au fait qu’elle ait assuré mes arrières sans broncher et d’avoir tenté de m’empêcher de me vider de mon sang.

▬ Et surtout merci beaucoup pour tout ça.

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyDim 27 Déc 2020 - 23:07
No Weaks Allowed
⚉☾


     L'odeur de poudre embaumait l'air. En fait, pas vraiment, parce qu'il y avait l'odeur de pourriture de cette rue délabrée, et celle du sang qui coulait qui s'y ajoutait. Mais c'était tout ce que Yale pouvait sentir. Elle était dans une sorte de transe, comme monsieur Seo lui avait appris, où la seule chose à laquelle elle pensait, c'était ses cibles, et ce désir de violence qu'elle ressentait en se rappelant ce qu'on lui avait fait. Et les coups de feu partent, avec de la concentration. Les yeux regardent le sang couler sans avoir envie d'aider. Et les paroles fusent sans même les mesurer. Le crachat n'est qu'un bonus. Le genre de chose qui montre qu'elle n'a réellement plus aucune pitié ou empathie, donc le genre de chose qui explique pourquoi Monsieur Seo tient tellement à rajouter Yale dans les missions les plus diverses et variées de l'organisation.

    Et même quand l'action est terminée, quand le marché est interrompu et que les victimes doivent maintenant se collecter, Yale ne regagne toujours pas sa pitié. Ce n'est pas parce qu'elle s'occupe de Jaesun qu'elle le traite avec ménagement. Elle ne peut pas lui confier de la douceur et s'occuper de lui avec attention. Elle sait qu'ils doivent bouger. Comme quand elle était nue au milieu de la cour, il faut stopper ce spectacle le plus vite possible. Alors voilà, elle le force à appuyer contre sa plaie, à entrer dans la voiture. Et elle aimerait bien qu'il arrête de parler surtout. Le compte à rebours est lancé, et il va perdre trop d'énergie s'il continue à sortir des conneries comme ça. "Ferme ta gueule et économise ton sang." Qu'elle marmonne alors qu'elle se concentre sur la route qui accélère sous sa pédale. Elle fait peut être exprès de prendre les virages un peu secs, déjà parce qu'elle conduit trop vite, mais aussi parce qu'elle veut entendre Jason souffrir. C'est pour lui apprendre à ne pas minimiser sa blessure, et aussi pour calculer la gravité de la situation.

    Heureusement qu'elle a ses clefs dans sa poche, comme ça Yale peut ouvrir la porte de garage de son hangar à l'avance, et y pousser Jason dès qu'elle a garé la voiture à l'extérieur. "Je te laisse pourrir dans la rue si c'est trop tôt." Râle-t-elle encore. En même temps, elle ne lui doit rien. Ce n'est pas réellement son problème s'il a fait le fanfaron et qu'il s'est fait planter. Sauf que si, parce que c'est son partenaire. Et que l'organisation est une famille que l'on ne doit pas délaisser. "Mets toi sur le canapé et tais-toi." Yale ordonne à son aîné sans aucune marque de politesse, alors qu'elle court vers sa salle de bain pour prendre son kit de premier soin. Elle préfère généralement ne pas ramener de gens ici, ce kit est surtout pour elle, mais des fois le temps presse. Comme là. "Mais tais-toi j'ai dit." Marmonne-t-elle alors qu'il se moque de sa tenue. Ou de sa non-tenue, justement.

    Mais c'est tout ce qui lui faut. Parce que quand Jason se déshabille devant elle, l'abondance de sang, et la profondeur de la coupure est bien trop importante pour qu'elle remarque ses muscles trop développés ou ses tétons trop sombres. Tout ce qu'elle constate, c'est qu'il faudrait recoudre. Alors elle collecte cette moquerie. Elle la range dans sa mémoire alors qu'elle sort un fil et une aiguille de sa trousse. Et dans sa tête, elle la répète en boucle, comme toutes celles qu'elle a subies quelques années plus tôt. Yale nettoie la plaie avec de l'alcool sans prévenir. Puis elle se rappelle du compas dans sa peau, de la douleur intense qu'elle a ressentie... Et ça lui suffit pour avoir le courage de planter son fil de suture dans celle de Jason. Juste un peu de désir de vengeance, pour qu'elle puisse rassembler assez de courage pour le mutiler sans rien exprimer. Au cas où il a mal, elle lui avance sa veste dans vers la bouche, pour qu'il puisse la mordre au lieu de crier. Il suffit de quelques points seulement, mais cela devrait aider amplement. Le noeud est approximatif mais devrait suffire. Et quand c'est fait. Yale continue de le nettoyer, d'éponger le sang qui commence à réduire en intensité de flot. Et pour terminer, elle lui fait un bandage comme elle peut.

    Yale se sent sale. Le sang lui tâche les mains, la sueur lui coule dans le dos, et l'odeur de poudre lui pique toujours le nez. Mais enfin, elle peut souffler. Le masque inexpressif se détend légèrement, et elle s'autorise à regarder la veste alors que Jason la mentionne. "T'excuse pas. C'était une vieille veste de mon père." Qu'elle avait piqué un jour, quand elle habitait encore dans la maison familiale, en espérant qu'il lui demande où s'était passé. Mais c'était une de ces nombreuses tentatives échouées. "Tu m'as rendu service." Essaie-t-elle de dissimuler alors qu'elle hausse les épaules. Bon il fallait dire qu'elle aimait bien cette veste quand même, et que ça lui donnait vite fait l'impression que son père était là. Mais ce genre de sentiment, elle n'y tenait plus maintenant. "Et me remercie pas. C'est à ça que ça sert d'être en équipe. C'est que mon travail." Surtout que c'est mal vu de laisser son coéquipier à pourrir dehors.

    Quelques instants de silence, et elle finit par se lever. Elle est toujours en léger débardeur, les mains pleines de sang, le regard vide, la frange mal coiffée. "Je te conseille de pas te lever tout de suite. T'as perdu plein de sang pour une maigre égratignure." Ne manque-t-elle pas de lui rappeler la blessure qu'il a beaucoup trop sous-estimé. Mais elle hausse les épaules quand même, car elle ne lui empêchera pas d'être débile s'il tient à l'être. Sans rien dire, elle fait quelques mètres pour arriver à son lavabo et se laver les mains, histoire de ne pas tâcher tout ce qu'elle touche. Elle a envie de dire quelque chose, comme le traiter d'idiot, mais il a déjà été assez puni pour ça. Elle hésite à lui servir un verre d'eau, mais elle finit plutôt par ouvrir son frigo. Il y a des dizaines de canettes de boisson énergisantes à l'intérieur, et ça paraît plus utile que de l'eau. Yale attrape un red bull et retourne vers Jason. Elle lui tend, ainsi qu'un cachet d'anti-douleur qu'elle a attrapé de sa trousse à pharmacie. Silence, car Yale est plutôt passive. "Je veux prendre une douche, donc t'as intérêt à te tenir à carreaux. Si tu tombes dans les pommes parce que tu sais pas rester tranquille, je viendrai pas t'aider." Mais pour le faire patienter, elle lui allume la télé sur une chaîne de sport, et elle s'absente dans la salle de bain. Histoire d'essayer d'oublier tout ce qu'elle vient de faire. Ranger ses mauvais souvenirs dans ses boîtes à motivation, exactement comme on lui a appris lors de son entrée à l'organisation.



""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyLun 28 Déc 2020 - 20:49

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Pas besoin de plus pour voir que cette mission a été un fiasco. Au-delà, du fait que je suis blessé dans l’histoire, juste l’idée que notre petite mission n’a pas été concluante m’agaçait au plus au point. Ma blessure ? J’ai juste envie de dire que ce n’était que les risques du métier. J’ai vécu bien pire depuis que j’ai commencé à bosser pour l’organisation. Alors même si elle était plutôt directe et franche lorsque je minimisais ma blessure, je ne pouvais m’empêcher de relever qu’elle avait l’air de s’inquiéter un peu pour moi… Juste un peu. Même moi, je savais qu’il était un peu trop tôt pour la titiller dessus.

Mais c’était quand même plus fort que moi. Une petite connerie ne faisait de mal à personne. Et ça me permettait de ne pas trop penser à ma propre douleur. Cependant, je n’eus même pas un petit sourire de la fille qui semblait toujours aussi agacée. Si moi, j'arrivais à minorer, elle devait être capable d’en faire autant. Encore une fois, c’était trop tôt. Elle me le faisait bien comprendre en désinfectant ma plaie. Aucune douceur ou un semblant de délicatesse… Directement à la dure et la grimace qui se dessinait sur mon visage en était la preuve. Je n’étais pas douillet non plus, mais bon c’est jamais agréable de recevoir du désinfectant sur une blessure. Encore moins une aiguille plantée dans la peau. Je repoussais de ma main la veste qu’elle me tendait, serrant seulement les dents et les poings à chaque coup que l’épingle transperçait mon échine. Ce genre de douleur que je pensais parfois mériter ; comme un châtiment pour tout ce que je n’ai pas payé depuis toutes ces années… Toutes ces douleurs étaient méritées et étaient en parfaites adéquations avec mes souvenirs troubles. Alors pourquoi chercher quelque chose pour atténuer tout cela. Même si Ponyo ne désirait pas de remerciements, le besoin s’en faisait ressentir. Un démon certes, mais loin d’être ingrat

▬ Merci en tout cas de m’avoir recousu. C’est pas la première fois que tu es confronté à ce genre de situation non ?

Je bougeais mon épaule, pour voir qu’elle était sa nouvelle capacité, mais je devais die que j’avais plus l’air d’un manchot à cet instant. J’avais presque peur que les points de suture de fortune qu’elle m’avait fait explosent juste en contractant mon bras. Bon, j’espère que j’irais mieux la semaine où je récupérerais Jiwon, elle qui aime tant que je la prenne sur mes épaules. D’ailleurs, en parlant de papa, j’étais encore intrigué par ses mots annoncé plus tôt. Est-ce qu’elle semblait elle aussi avoir une relation houleuse avec son paternel en lui “rendant service” seulement en souillant une veste. Même si ce n’était pas l’envie qui manquait, je ne préférais pas relever à nouveau. Je pouvais comprendre qu’elle aie son jardin secret elle aussi.

▬ On a toujours vu pire. Je continuerais à dire que c’est qu'une égratignure

Répondis-je en haussant les épaules avant de grimacer. Ok ; là, j'avoue que ma crédibilité à disparue en quelques secondes. Et je me mis à penser à mon meilleur ami qui lui a failli vraiment y rester en voulant jouer les héros. Alors ma plaie, de la gnognotte à côté. Je tentais de trouver une position un peu plus agréable, mais il y a rien qui convenait. La pauvre, elle ne se rendait pas compte que là, elle venait de récupérer un gosse.

▬ Vas y dit aussi que je suis juste un fragile je ne te dirais rien

Me plaignais-je en fronçant les sourcils. Peut-être que le teint livide et les gouttes de sueur qui perlaient mon front l'aidaient à avoir cette conclusion. Je soupirais en prenant la canette et le médicament avant de remarquer que moi-même, mes doigts étaient maculés de mon sang séché. Il fallait que je me débarrasse de ça. Je tournais ma tête pour mieux observer les lieux. Cela contrastait tellement avec la façade que son habitat renvoyait. Finalement mes yeux finissent par repérer son coin cuisine. Je soupirais doucement tentant de prendre appui sur le dossier du canapé à l'aide de mon bras encore valide pour essayer de me lever. Comment un geste si simple pouvait-il devenir une telle mission. Cependant, j’étais borné et je ne me laissais pas atteindre par l’échec. Deuxième tentative… Succès. À peine quelques pas de fait, j’étais pris de vertige. J’ai toujours cette tendance à me surestimer. Je soufflais un bon coup avant de prendre appui sur le premier meuble que j’avais à ma portée. Je ne t'étais jamais senti aussi affaibli. Comment un simple coup de couteau peut me réduire en une telle loque. Et c’était définitivement insupportable. Je me laissais tomber au sol, assis contre le meuble. Je passais mon avant-bras sur mon front… Me sentant vraiment pas bien. En entendant une porte claquée, je regardais la jeune fille qui était revenue dans la pièce commune

▬ Comme tu le vois… J’écoute rarement… Ce qu’on me dit

Malgré la faiblesse de ma voix, je ne pouvais pas m’empêcher de lui adresser un sourire. C’était plus fort que moi.

▬ Je… Je voulais… Juste me laver les...mains

Comme un gosse qui tente de justifier sa connerie, je lui montrais mes paumes de couleurs rouges et qui plus y est tremblait toujours plus sous ma faiblesse. Cependant, ça ne m’empêchait pas de tenter de fouiller dans ma poche pour trouver mon portable.

▬ Et… Et il faut appeler le boss...

Ma blessure était minime comparée à l’importance de la mission qu’on nous a confiée

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyLun 28 Déc 2020 - 22:50
No Weaks Allowed
⚉☾


    Aux yeux de Yale, la fragilité ne se mesure pas à la douleur qu'on exprime, ou à l'abondance de sang venant d'une plaie. N'importe qui s'étant pris un coup de couteau allait se vider, et tressaillir à chaque mouvement. Ce n'est pas pour autant que c'est un signe de faiblesse. Le corps réagit, c'est bien normal; ce n'est que de la science. Ce qui compte, pour la fragilité ou la force, c'est comment on décide de gérer cette réaction du corps incontrôlable. Et Yale, il faut avouer qu'elle est impressionnée. Elle ne devrait pas, ce n'est pas n'importe quel esprit qui rentre à l'organisation. Mais tout de même. Elle l'a vu dans les yeux de Jaesun quand il a refusé la veste, et qu'il a serré les dents sans rien. C'est ça, la vraie force, le vrai courage. Il a affronté sa douleur sans fioritures et sans tenter de la minimiser. Yale a relevé les yeux une fois, pendant qu'elle le recousait, et elle a cru y lire une expression qu'elle ne connaissait que trop bien. Elle a déjà vu le même regard dans le miroir. Celui qui montre que la douleur est accueillie, exactement comme si on était convaincu de la méritait, presque que comme si ça remettait les choses en place de souffrir... Mais Yale ne dit rien. Elle garde cela avec ses interrogations et se contente simplement de terminer son travail le plus proprement possible. "Je t'ai demandé d'arrêter de me remercier." Râle-t-elle seulement à ce qu'il lui raconte. Mais ne pouvait-il pas cesser de parler? Ce n'était même pas qu'il l'énerver, mais juste qu'il fallait qu'il économise son énergie, tant que son sang ne s'était pas rétabli. "Et tu sais..." Yale commence, en haussant les épaules. "Quelle est la différence entre de la peau et du tissu?" En fait, beaucoup. Déjà le sang qui coule, la personne qui le perd... Et si Yale allait simplement dire qu'en tant que presque bras droit de monsieur Seo, elle en avait vu beaucoup, elle se contente simplement d'une question un peu inutile.

    Personne n'a besoin de savoir qu'elle est employée pour tuer, mais qu'elle a peut être passé plus de temps à réparer des gens. Jamais par pitié, juste par loyauté envers l'organisation. Et Jason, il a pas non plus besoin de savoir qu'elle s'est souvent recousue elle même, quand elle n'était pas assez rapide pour intervenir, ou quand elle était juste trop frêle pour se défendre toute seule. Elle est toujours trop frêle. Elle aurait pas été victimisée, si elle était plus forte. Cela n'aurait pas été aussi facile de la plaquer contre le mur de ces douches pour la mutiler... Yale tente de laisser ces souvenirs glisser, alors qu'elle frotte frénétiquement ses mains sous le lavabo. Elle tente d'oublier cette agression, celles qui ont précédées, puis celles qu'elle a créé après. Même sous la douche, elle essaye de gommer cette peur qu'elle a du pistolet. Elle veut effacer cette inquiétude qu'elle ressent pour un mec qui tente de rester jovial, même après avoir saigné pendant une demie heure. Et puis, tant qu'à faire, elle essaye de frotter cet espoir qu'un jour ses parents vont lui dire quoi que ce soit. Qu'ils l'aiment ou qu'ils soient déçus de ce qu'elle est devenue... Yale se frotte frénétiquement, et s'asperge de savon pour essayer de faire table raz. Mais rien de tout ça ne part vraiment, évidemment. De toutes façons, elle s'était promis de ne pas se doucher pendant plus de cinq minutes. Cinq minutes ça parait déjà trop avec un type dans son salon qui peut flancher à n'importe quel moment. En pensant à lui, elle fait couler un bain, se disant que ça lui ferait peut être du bien.

    Les cheveux secs, qu'elle n'a donc pas lavé, et la nouvelle tenue qu'elle avait préparé, enfilée, Yale paraît dans le salon, en faisant claquer sa porte de salle de bain. Elle a enfilé un gros sweat qui lui enveloppe tout le haut du corps, qu'elle a probablement volé à Seohan, et une paire de leggings histoire d'être confortable. Mais même cette aisance au niveau des vêtements ne suffit pas à la détendre quand elle voit que le Jason n'en a fait qu'à sa tête et qu'il est en train d'en payer le prix. Elle doit vraiment avoir une expression incrédule sur le visage. Mais c'est qu'elle n'imaginait pas qu'il voudrait réellement se lever. Pour une excuse aussi idiote que de se laver les mains. "Non mais c'est pas possible d'être aussi demeuré. J'ai dit que j'allais pas t'aider." En fait, Yale peut comprendre. Elle aussi déteste avoir les mains rouges... Alors même si elle montre qu'elle est clairement énervée, elle fait demi-tour. Le bain serait inutile pour le moment, alors elle arrête de faire couler l'eau, qui est déjà arrivée à la moitié, et elle attrape une bassine qu'elle vient remplir d'eau à la place. Il y a moins d'une minute pour qu'elle apporte la bassine devant Jason. "Si tu te lèves, je te tue." Menace-t-elle avec le plus grand des sérieux, alors qu'elle lui dépose du savon, à côté de la bassine, pour qu'il puisse se laver les mains sans bouger. Elle lui rapproche aussi la cannette de red bull qu'il a entamée, et elle lui subtilise son téléphone. "T'as pas besoin que je te lave tes mains moi-même, quand même?" Crache-t-elle presque. C'est un bon moyen pour faire semblant qu'elle ne continue pas d'être gentille. Bref coup d'oeil sur l'appareil du Johnny Bravo, et elle le balance sur son canapé, préférant appeler depuis le sien. Parce que c'est surement mieux si c'est elle qui appelle.

    Pendant que le numéro se compose, et toujours sans jeter un coup d'oeil à l'homme au pied de sa cuisine, Yale lui dépose des clémentines et des gâteaux de riz près de la bassine, pour qu'il puisse regagner en énergie et en sang rapidement. Et enfin, le patron décroche. Yale raconte avec précision l'apparence de la drogue de substitution qu'ils ont voulu leur donner. Elle raconte aussi qu'il y avait eu un gars en plus de ce qui avait été prévu. Prouvant qu'elle avait plutôt bien écouté le briefe de départ. Elle camoufle ensuite l'excès de spontanéité de Jason en disant que les types se sont vraiment vexé d'avoir vu leur plan démonté aussi facilement. Et puis Yale raccroche. "Il a dit qu'on en reparlera." Dit-elle simplement. Et connaissant monsieur Seo, cela peut tout dire. Soit ils subiront des conséquences, soit ce sera les autres. Mais elle est assez dans les bonnes grâce pour penser qu'ils vont bien s'en tirer. "Du poulet, tu manges?" Yale demande, alors qu'elle va probablement en commander.
     


""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyMer 6 Jan 2021 - 23:56

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Quoi parce qu’elle n’aimait non plus la reconnaissance que j’avais pour elle ? Elle aurait pu très bien me laisser crever pour avoir joué le con. Mais bon, la loyauté semblait être un train de caractère important dans sa vie. Bon, je devais avouer que c’était toujours plaisant à voir. Surtout pour le chien de garde que j’étais. Mais subitement, changement d’ambiance. En fait, pas tant que ça, j’étais juste impressionné par le détachement de la jeune fille. Il faut dire que dans ce genre de métier, c’était le mieux qu’il y avait à faire. On ne peut pas se permettre d’avoir des faiblesses. Alors on est obligé de s’endurcir et de prendre sur nous. Elle devait subir la vision de cette plaie saignante tandis que moi, je devais supporter la douleur de chaque coup d’aiguilles qui perforaient ma peau. Rien que ce geste anodin résumait assez bien notre vie, je trouve. C’était étrange.

Je savais que j’aurais dû suivre les conseils de mon infirmière version miniature, mais l’odeur du sang - entre autres le mien - baignait trop dans l’air… Ca me répugnait déjà depuis trop longtemps, je ne ressentais pas le besoin que mes doigts soient en plus maculés de ce liquide rouge. Je surestimais peut-être un peu trop mes capacités. Je m’en mordais les doigts. Je ne pensais pas que j’avais perdu autant de sang. Je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même. Et c’est exactement ce que disais le regarde la petite Ponyo, qui ne mâchait clairement pas ses mots face à ma prise d’initiative. Même si je savais que j’avais fauté, je ne pouvais m’empêcher de lui lancer un regard des plus sévères. Bon, il va falloir qu’elle calme un peu ses hormones la petite pour qu’elle me parle comme ça. Mais malgré le dépassement de la situation, elle prenait toujours sur elle et était toujours aussi serviable. Cependant, je ne décolère pas non plus, et ceci se sentait bien dans mon intention.

▬ C’est bon, je suis pas un gamin à ce point-là, je sais encore me débrouiller

Bon, j’étais le premier à reconnaître que si je n'étais pas assis au sol, limite en position latéral de sécurité, mes paroles auraient eu plus d’impact. Tant pis, c’était dit, j’allais assumer pleinement les conséquences. En parlant des conséquences, il fallait qu’on mette notre boss au courant. J’écarquillais les yeux lorsqu’elle me délestait de mon téléphone. Je m’attendais déjà à prendre des remarques sur le fond d’écran qu’il l’habillait mon portable. La bouille de ma princesse, ce qui me permettait quand même de garder le sourire, mais il ne semblerait pas qu’elle l’ait remarqué. Dommage ça m'aurait peut-être montré un côté plus tendre de sa personnalité. Une autre fois. Je plongeais mes mains dans la bassine qu’elle avait gentiment mis à ma disposition. Je laissais l’eau prendre cette couleur brune et un poids quitté petit à petit mon coeur. Le soupir que je poussais en était une belle preuve. Néanmoins, je tendais l’oreille sur la conversation de la jeune fille avec le grand patron. Trop courte à mon goût, et la réponse que la jeune fille te donnait ne me plaisait pas. Même si elle a omis quelques détails - entre autre la façon dont je me suis blessé, je savais d'avance que j’allais encore me faire taper sur les doigts. Ce sont encore une fois les simples risques du métier. J’attrapais la canette de la boisson énergisante pour en prendre quelques gorgées. Ce n’était pas ça qui allait m’aider à me reposer c’est sûr .

▬ Vu comment tu te comportes avec moi, j’ai l’impression d’être juste un petit chiot blessé

Un vrai animal de compagnie, je vous jure. C’est vrai quoi, elle me nourrit à même le sol comme si j’étais un petit animal. Je comprends que le respect est définitivement mort entre elle et moi. Lorsqu’elle proposait le dîner de la soirée, je me contentais de hocher la tête tout simplement.

▬ Je vais avoir le droit de profiter de talents de cuisinière insoupçonnée que tu possèdes ?

Je ne sais pas si ce serait une bonne idée. Je suis sûre que c’est le type de fille qui serait prête à mettre des substances chelou pour que je tombe dans les vapes pour que je lui foute la paix. Je prenais une des clémentines qu’elle m'avait proposé en attendant quelque chose de plus consistant. Toujours en me concentrant sur l’épluchage de mon fruit, je continuais à monopoliser la parole à son grand dam.

▬ Bon, vu que je suis menacé de mort si je bouge un doigt, j’aurais quand même le droit a mon coussin et ma couverture non ? J’espère que ton parquet est confortable.

Ce n'est pas comme si elle allait pouvoir m’aider à soulever ma carcasse après tout vu son petit frêle. J’espère quand même que d'ici là, j’aurais assez récupéré pour aller sur le canapé, mais ça semblait mal parti vu comment j’étais fragile. Sourire presque moqueur que je l'adressais, je terminais.

▬ J’espère quand même que tu vas me border

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyDim 10 Jan 2021 - 18:25
No Weaks Allowed
⚉☾


    C'était à se demander si c'était la perte de sang qui avait vidé le grand Jaesun de tout son sens. Enfin, il n'était pas si grand que ça à le regarder si affaibli sur le sol. Mais qu'importe, ce qui choque Yale c'est surtout la façon dont il lui parle. Il dégage tellement de confiance en lui à dire qu'il n'est pas un gamin, alors qu'il agit comme tel, qu'elle est plutôt perplexe et perturbée. C'est à s'en redemander qui il peut bien être. Jamais encore Yale n'a eu à faire à tel caractère. C'est si étrange d'avoir une apparence si adulte, et pourtant d'agir comme un gamin. Jamais elle ne s'excusera de telles pensées. Yale a perdu toute volonté de s'excuser auprès des gens pour la façon dont elle est. Elle existe maintenant, peu importe le mal que cela cause aux autres, au moins elle n'a plus à souffrir de constamment s'abaisser. C'est quelque chose que Seohan lui a incité, mais c'est surtout quelque chose qu'elle a appris de Monsieur Seo, le fameux interlocuteur du téléphone. C'est lui qui a vidé toute pitié du coeur de Yale. La jeune fille aurait été bien différente si elle avait poursuivi ses séances de psy, si elle avait pu se reconstruire auprès de gens totalement humains. Mais c'est l'organisation qui l'a péché, et qui l'a donc formée à leur façon de penser. Au moins cela lui a gagné quelques faveurs, comme cette confiance qu'a en elle Monsieur Seo, et qui vaudra surement à Jason de se faire épargner ample savon. Savon qu'elle est plutôt en train de lui donner elle même. Maintenant qu'ils ont fait le rapport de leur mission -ratée- et qu'elle a déposé de quoi se restaurer rapidement devant la bassine d'eau sale, Yale regarde Jason d'une mine un peu dégoûtée. "C'est ce que t'es non? Un petit chiot blessé, fini le Johnny Bravo." A ne pas s'y méprendre, elle fait une tête dégoûtée parce qu'elle voit la couleur du contenu de la bassine. Mais pour le chiot blessé, elle ne pourrait pas mentir en disant que c'est de quoi il a l'apparence là maintenant.

    Son propre téléphone toujours dans la main, Yale finit par passer sa commande de poulet frit, avec quoi elle y rajoute du coca (car il n'y a rien de mieux que du poulet et du coca). Elle replace son téléphone dans la poche de son sweat trop grand et elle attrape la bassine qui se trouve auprès de Jason. "Je pense que tu peux rêver pour que je cuisine pour toi. T'estimes pas que j'en ai déjà assez fait?" Demande-t-elle avec la plus brute des honnêteté. Elle se dirige vers la salle de bain sans même penser à écouter ce qu'il pourrait bien répondre. Elle préfère se débarrasser rapidement de ce sang qui fait littéralement tâche dans son appartement. Il y aura peut être quelques coups de serpillières à passer, mais maintenant que la bassine est vidée, l'air est plus respirable, pour elle, surement plus que pour lui. Même si elle ne montrera jamais qu'elle n'est pas habituée à ce genre de vue. Yale retourne vite dans le salon, où le pauvre Jason semble encore vouloir se venger de ce qu'elle lui balance depuis le début. Yale s'arrête sur le bord de son canapé, devant la télé qui marche encore en bruit de fond, et elle soupire. "Je ne vais pas te border. Et je ne vais pas non plus te tuer... Si tu te lèves pour te mettre sur ce canapé, et putain de promettre que tu n'en bougeras plus après." Si ça ne tenait qu'à elle, elle serait venue l'aider. Mais elle sait qu'elle est trop faible pour le porter. C'est bien ça qu'elle déteste le plus chez elle. Elle a beau avoir la réputation d'une des meilleures tireuses, d'une fille qui sait intervenir au bon moment, elle n'est rien sans ses armes. Comme lui rappelle sans cesse cette écriture dans le creux de son dos...

    La jeune fille tend la main vers Jason, qu'il veuille la prendre ou non, car c'est vrai qu'il sera mieux sur le canapé, que ça soit pour dormir ou juste pour manger. Et bien qu'elle n'ait pas de pitié pour lui, elle préfèrerait quand même qu'il soit bien installé. Cela reste perturbant de voir un tel type sur le sol de sa maison. Alors voilà, s'il arrive à bien s'installer, elle essaiera de tuer le temps en l'ignorant et en jouant à des puzzles de son téléphone. Jusqu'à ce que la commande arrive dans la rue d'à côté, et qu'elle aille la chercher pour la déposer.
     


""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyMer 13 Jan 2021 - 23:21

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Bon… Je dois l’avouer, je suis le premier à reconnaître que pour le moment j’ai un peu trop jouer au con. Comme Ponyo le soulignait si bien, fini le Johnny Bravo qui roule des mécaniques. Pourtant, ca ne manquait pas de me faire sourire doucement. Il fallait reconnaître qu’avec tout le sang que j’avais perdu jusqu'à maintenant, je me sentais vraiment affaibli, à peine capable de me relever. C’en était presque ridicule que je me sois laissé épuiser par un simple coup de couteau. Depuis que je bossais dans ce milieu, j’en avais vu bien plus… Je ne voulais pas croire que je m’étais ramolli quand même. Enfin bon, j’osais espérais que demain ca ira mieux après une nuit de sommeil.

▬ Ouais, mais je ne pensais pas que ton élan de bonté avait des limites

Me moquais-je, et ce, malgré le ton réprimandeur qu’elle employait. Je la charrie, mais c’est vrai qu’elle avait énormément fait pour moi ce soir. Elle aurait pu me jeter à la rue après m’avoir recousu voir même juste me laisser crever, mais elle n’en a rien fait. Même si elle semblait détacher de tout, et froide en apparence, elle était loin d’être dénuée de sentiments la petite. Drôle de contraste avec la réputation qu’on m’a faite d’elle. D’une autre part, j’étais plutôt rassuré qu’elle ait gardé une part d’humanité. Je crois que c’est la chose la plus difficile à faire quand on accepte de prendre les armes. On est sans cesse bouffé. Je me disais à chaque fois si je n’avais pas mes frères, Eunhee et ma petite Jiwon dans ma vie, j’aurais forcément sombré tel le démon que j’ai toujours été. Mais bon autant tenter d’éloigner encore ces flammes noires loin de mon âme

▬ Je suis presque déçu...

Du fait qu’elle, ne vienne pas me border hein, pas qu'elle ne me tue pas. Qui sait peut-être que ça finira par arriver tôt ou tard, on n'est jamais à l’abri. Et puis ce ne serait que légitime pour ce que j’ai fait et ce que je n’ai pas payé. Je sais que ce sera la fin qui m'attend quoi qu'il attend

▬ Mais promis, je ne ferais plus rien de trop risquer pour la suite

A dire vrai, je voulais juste me débarrasser du sang qui me collais aux doigts. L’odeur me répugnait au plus au point. Je repoussais sa main et tentais de prendre appui sur le meuble contre lequel j’étais adossé. Ce ne sont pas ses 50 kilos tout mouillés qui vont soulever ma carcasse. Je grimaçais de douleur à peine lorsque je posais mon bras endoloris pour prendre appui, me rendant compte que la force seule de mon bras valide ne sera pas suffisante. Je n'avais pas réussi au bout d’une fraction de seconde, non ca aurait été trop beau. Juste quelques minutes avant que je retombe sur mes deux jambes. Malgré les gouttes de sueurs qui perlaient mon front, et les quelques gouttes de sang qui venait tacher mon bandage, je ne pouvais m’empêcher de sourire bêtement et l’attraper par le cou pour la traîner sur le canapé comme un vieux pote. Je tombais, las, sur le canapé, posant ma tête sur le coussin sur l’accoudoir.

▬ Si je tends mes jambes sur toi, ce serait un peut trop te demander ?

Bon la j’avoue, je risquais d’abuser de l’hospitalité de la petite. C’est sûr qu’elle va finir par me foutre un pain à force. Je n'osais même pas lui demander de quoi me couvrir tellement je me les peler avec ce strip-tease improvisé. A la place je basculais ma tête en arrière et laissais mes yeux se promener dans son petit chez soi qui, je l’avouais semblait assez cosy malgré la froideur du bâtiment.

▬ C’est pas banal de vivre dans un endroit comme ça, t’as fait les rénovations toi-même

J’aurais voulu lui poser d’autre questions, mais : d'un, déjà de base elle semblait pas trop bavarde et de deux, s’il y a bien un truc qu’on m’a toujours appris depuis que j’ai débarqué à Séoul, c’est de ne pas trop poser de questions personnelles. Je connais que trop bien le retour de bâton, et même si la jeune fille m’intriguait, elle n’avait aucune raison de me faire confiance pour juste me donner son vrai nom. On travaille ensemble, mais on ne se connaissait pas après tout

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyVen 15 Jan 2021 - 22:10
No Weaks Allowed
⚉☾


    Main précédemment tendue comme une possibilité de l'aider, immédiatement retirée quand l'homme tente de se lever sans compter sur elle. Yale croise les bras, et repose cette main contre elle, en regardant Jason bouger. Elle est un peu perturbée par ce qu'il vient de qualifier comme un élan de bonté. Elle refuse de croire que c'est ce qu'elle lui a montré. Ce n'était que de la loyauté. Il ne restait rien de gentil entre elle. Plus une seule once de pitié envers les gens qui souffraient. C'est ce qu'elle avait décidé, c'était ce que Monsieur Seo lui avait enseigné... Yale se mord la lèvre car elle ne peut pas se permettre d'être gentille, d'aider par simple bonté de coeur. Si elle laissait place à cela, alors c'était laisser le poids de ses traumatismes l'emprisonner à nouveau, c'était accepter que la culpabilité de ses méfaits viennent la consumer. Et il n'en était simplement pas possible. Les yeux roulent, se posent sur le plafond et un soupir s'extirpe. Au moins, elle aurait prévenu. La jeune fille se console en se disant que si l'homme continue de faire des siennes, elle ne l'aidera définitivement plus.

    Surprise, quand elle se fait entraîner sur le canapé à côté de lui. C'est vraiment dérangeant, cette façon qu'il a de se l'approprier. Yale reste perplexe. Parce qu'il est comme tous les autres. Il a le pouvoir de lui faire subir ce qu'il veut, tant elle est faible sans aucune arme pour se défendre. Et plus que de l'attrister, comme quelques minutes plus tôt, ça l'énerve. Comme si tout le travail qu'elle avait accompli depuis son agression n'avait servi à rien. "Bien sûr que ça serait trop demandé. Non mais vraiment je vais te tuer." Ne peut-elle s'empêcher de dire alors qu'elle est extrêmement tentée d'appuyer sur cette plaie qu'elle vient de recoudre. La seule chose qui l'en empêche encore n'est pas de la pitié, mais juste l'appréhension de ce qu'il pourrait se passer si Monsieur Seo retrouvait se Jason amoché. Yale a espoir qu'il puisse être fonctionnel le jour où ils le verront, et appuyer sur une cicatrice censée se refermer semble être une mauvaise idée. Yale se contente alors de croiser les bras à nouveau et de s'affaler contre le dossier de son canapé. Elle ferme les yeux dans la rage, tant elle bouillonne. Et elle ne les ouvre que quand le garçon parle de son appartement. De son hangar, mais donc de son appartement. "Oui." Le sujet la détend un peu. "J'ai réorganisé l'espace et je le meuble peu à peu." Le manque de luminosité naturelle pourrait en déranger plus d'un, mais Yale s'en sent plutôt rassuré. Comme le fait que quasiment tout l'espace soit ouvert comme dans un loft. Cela l'aide à ne pas se sentir trop opprimée. "Je ne suis pas banale, c'est comme ça." Un coin de sa bouche se remonte alors que la phrase est prononcée. Au moins c'est une vérité qu'elle a depuis longtemps accepté. N'était-ce pas pour ça qu'elle avait été aussi harcelée? N'est-ce pas pour ça qu'elle exerce un métier tout à fait particulier? C'était son point faible, maintenant, Yale a appris à s'en fortifier. Le téléphone vibre, et la jeune fille se lève du canapé, posant un regard plutôt doux sur l'homme qui y est allongé. Elle a confiance cette fois, elle sait qu'il ne va pas bouger, ou alors elle a décidé qu'elle s'en ficherait. Mais elle a moins d'appréhension à le laisser seul. "J'espère que ça te redonnera un peu de force... Tu me ferais presque pitié comme ça." Insulte qui camoufle ces mots presque gentils. Yale se hâte vers la porte de son garage, enfile rapidement une paire de claquette, et s'extirpe hors de là alors qu'elle n'a qu'un sweat trop long pour affronter le froid. Elle revient quelques minutes plus tard avec un sachet de plastique dans les mains. Une fois qu'elle est à nouveau à l'intérieur, elle verrouille pour de bon l'accès à son chez elle, et elle pose ce qu'elle tient sur la table basse, en face du canapé. Une belle boîte de poulet frit (plusieurs sortes mélangées avec des gateaux de riz salés) et deux canettes de coca. "Je t'enverrai la note." Lance-t-elle pour à moitié plaisanter, avant de lui tendre un gant en plastique. Elle a déjà enfilé le sien, et ne l'attend pas pour en attraper un morceau de poulet qu'elle mange directement.
     


""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyLun 25 Jan 2021 - 22:39

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Je prenais un peu trop mes aises avec cette petite, j’étais le premier a le reconnaître. Mais bon, j’avais du mal à croire qu’elle était aussi froide que sa réputation laissait entendre. Si c’est le cas, j’en serai quand même. Je devenais curieux soudainement… Comment était-elle lorsque le soleil se levait ? Comment menait-elle sa vie “normale” ? Feignait-elle des sentiments ou non ? La petite ponyo était un grand mystère pour moi. Bien trop grand. Mais lui poser des questions plus personnelles se révélerait de franchir une ligne interdite. Pénétrez son jardin secret était la pire des bavures et je préférais de loin l’embrasser que m’y risquer à me balader dans les tréfons de son ame. En fait non… Les deux cas ne me plaisent pas. Pas qu’elle était moche au contraire, mais trop petite pour moi… Et trop plate aussi… Je pense que c’est surtout ça. Elle avait tout d’une gamine plutôt qu’une femme pour moi.

Je pense que c’est aussi pour ça qu’au fond, ça me plaît de la voir en colère, me menaçant - que je ne prenais quand même pas à la légère - . J’étais le péché originel de la chiantise, alors c’était plus fort que moi de vouloir faire d’elle une énième victime. Et puis cela démontait aussi qu’elle n’était pas aussi antipathique qu’on pourrait le croire. Même si cela n’était que de la colère ou du mépris, je prenais. Je ne m’attendais pas à ce qu’on devienne de grands amis après tout. Mais avec tout le sang que j’ai perdu, je pense que je n’ai plus assez d’énergie pour ça. Alors dériver sur un sujet bateau n’était pas plus mal. La déco n’avait rien a voir avec la mienne qui était plus glaciale avec des couleurs ternes et simple, bien que parfois mon sol était coloré entre les jouets de ma fille qui traînait et les jours où sa fibre artistisque était au summum pour dessiner en dehors de papier

▬ C’est plutôt cool.... Pas commun mais cool

C’est sur que ça n'avait rien à voir avec mon appartement. Je ne pourrais pas me permettre de vivre dans un tel endroit avec Jiwon. J’étais quand même assez apaisée parce que l’espace qui appartenait à la tireuse dégageait malgré la froideur des murs. C’était bizarre quand même de s’y sentir si bien. Elle avait bien raison, rien était banal chez elle. Silence planant quelques minutes au-dessus de vous avant que la bouffe ne vienne à nous. Je grimaçais en me redressant pour m’asseoir sur le canapé, étouffant les gémissements de douleur coincés entre mes dents.

▬ Bon au moins ca me rassure, je te fais un peu pitié

Je ne pouvais pas m’empêcher de sourire comme un idiot face à ses mots. J’étais tout simplement amusé par sa bienveillance déguisée. Son comportement répondait déjà à plusieurs de mes questions. J’attrapais le gant qu’elle me tendait et ne perdait pas de temps pour manger un peu. Ça faisait du bien quand même, je devais l’avouer. Et le soupir de satisfaction qui émanait de moi en était bien la preuve.

▬ Il n'y a pas de soucis. Après ce que tu as fait pour moi, c’est la moindre des chose que de t’inviter

Si ce n’est que ça qui peut la rendre un tant soit peu heureuse.

▬ Je te paie même le petit déj demain si tu veux

La taquinais-je en souriant comme un enfant. J’enchaînais les morceaux par morceaux, presque l’impression d’être dans un concours de bouffe avec mon meilleur ami - sauf que là, j'étais en train de me faire concurrence à moi seul - . Au bout de plusieurs minutes, je déclarais forfait, me laissant tomber sur le dossier du canapé. J’avais quelques gorgées de mon coca avant d'expirer lourdement.

▬ Ok… La, je me suis laissé aller de fou. J’espère quand même la prochaine fois qu’on mangera un de tes plats

Ca y est énergie retrouver, Jaesun is back. Enfin non pas vraiment, la, j’avais qu’une envie, c'était de m'endormir pour ce qu’il restait de la nuit. J’attrapais mon t-shirt qui a été laissé à l’abandon plutôt, mourant d’envie de le remettre, jugeant que mon strip-tease avait duré bien trop longtemps. Mais bon vu la galère que j’ai eue à me lever tout à l’heure, mettre mon t-shirt allait être un vrai challenge. Je le balançais à nouveau en soupirant en posant mon bras sur mes yeux, complètement épuisé.

▬ Tu peux prendre les desserts si tu veux

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyDim 31 Jan 2021 - 0:14
No Weaks Allowed
⚉☾


    A peine était-elle revenue avec la nourriture que Yale était attaquée par la vérité des faits. C'est quand elle pose les poulets sur la table basse qu'elle entend Jason se réjouir de lui faire pitié. Et là où elle n'avait cherché qu'à gentiment l'insulter, elle comprend que le garçon essaie de la cerner, et donc que ce choix de mot était inapproprié dans sa quête pour prouver qu'elle n'a pas de sensibilité. Un point pour lui, mais ce n'est qu'un point. Il aura beau essayer de lire en elle une pointe de sympathie, il n'en trouvera rien. Ils ont tout pris, ceux qui ont marqué sa peau, ou ceux qui l'ont regardée. Et ça, Jason finira bien par le savoir. Cette loyauté serviable disparaîtra dès qu'il aura quitté le seuil de sa maison. Mais comme d'habitude, à chaque fois que l'on prend Yale au piège à son propre jeu, elle ne peut s'empêcher de faire la moue. C'est moins prononcé qu'avec son meilleur ami avec qui elle est tout le temps naturelle, mais quand elle mange son poulet, on peut voir qu'elle fait mine de bouder.

    Encore une boisson sucrée que Yale boit en quelques secondes. Son coca est déjà terminé alors qu'elle n'a avalé que trois morceaux de viande. Cela lui suffit. Elle ne fait pas partie de ces filles qui ne mangent rien. Mais ce soir, elle a la conscience lourde, déjà nourrie par les coups de feu qu'elle a dû tirer, alors l'appétit est rapidement rassasié. "T'as bien raison, c'est normal que tu m'invites." Même si Yale ne comptera jamais réellement lui demander de rembourser son repas. Elle se contente de se satisfaire de cette pensée qu'il serait d'accord de tenir les comptes. C'est peut être peu, mais pour elle, qui connaît l'affection de son père que par les billets verts, c'est un signe de paix, et la simple pensée lui fait secrètement plaisir. "Mais pour le petit déjeuner c'est hors de question. J'ai pas envie de passer un deuxième repas avec toi. Dès que tu te lèves, je te ramène chez toi." Avec une mine un peu dégoûtée, la jeune fille regarde l'homme terminer de manger avec des manières douteuses, et elle râle une nouvelle fois. Comme quoi elle est susceptible avec n'importe qui. "Mais t'as vraiment rien compris! Je t'ai dit que c'était la dernière fois que tu mangeais avec moi. Jamais tu vas goûter un de mes plats, c'est hors de question. Je ne suis pas ta mère." Ou sa femme, d'ailleurs, non merci. Un vieux trop musclé qui a le plaisir de la faire chier? Très peu pour elle.

    D'ailleurs en parlant de cela, Yale remarque très bien qu'il a envie de se rhabiller. Cela ne serait pas de refus. Et elle prendrait presque du plaisir à le voir galérer avec son tee-shirt. C'est ça d'être trop gonflé. Ou alors c'est juste ça d'être blessé. Elle se lève en laissant les déchets sur la table, et essaie de réprimer un sourire moqueur. "Si tu laisses la cicatrice à l'air libre, ça cicatrisera plus rapidement." Dit-elle d'un ton supérieur. Elle balade quand même ses yeux sur le corps qu'elle a trop vu, et elle garde sa moue alors qu'elle fait quelques pas pour attraper un plaid et le déposer sur Jaesun. "Maintenant dors, et fais le moins de bruit possible, je déteste les gens qui ronflent." Pas de bonne nuit, seulement un ton sévère qui contraste avec l'hospitalité qu'elle ne cesse d'offrir. Yale laisse Jason là où il est. Elle hésite un instant à lui montrer où sont les toilettes s'il en a besoin, mais en sachant qu'il faudrait qu'il lui passe à côté car le seul accès se trouve à côté de là où est posé son lit, elle se retient. Jason aussi, n'aura qu'à se retenir. Alors sur ce, Yale esquisse un bref signe de main, et se rend dans sa chambre (qui n'est que quelques mètres plus loin, surélevée par seulement quelques dizaines de centimètres.) Les lumières sont éteintes et la jeune fille se retrouve sur son canapé. Elle ne va pas s'endormir tout de suite, c'est évident. Elle repoussera le plus longtemps possible ce moment où sa conscience viendra lui faire des remontrances.
         


""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyMar 9 Fév 2021 - 21:02

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Malgré les airs de cons que je me donnais, je pouvais tenter de jouer les gentlemen après tout. A dire, je trouvais ça quasiment normal. Elle m’avait soigné et acceptait malgré elle de m’héberger pour la nuit. Et lui payer le repas était encore minime pour ce qu’elle avait fait. Prêt à tout pour me racheter. Mais la petite n’était pas trop réceptive, attendant juste de pouvoir se débarrasser de moi. Je devais avouer qu’il me tardait de retrouver la gestion de mes petites affaires dans ma boîte. Lorsqu’elle disait d’un ton presque sanglant qu’elle n’était pas ma mère, cela ne manquait pas de me faire doucement rire. Pourtant, malgré moi, je ne pouvais pas m’empêcher de penser à la mienne, croupissant en prison par ma faute. Souvenirs qui étaient toujours là pour me hanter au mauvais moment. Une pénitence restait une pénitence malgré tout. Cependant, il était hors de question de montrer un quelconque trouble à la jeune fille.

▬ Ponyo tu me blesses. Même si je finis par te convaincre avec du jambon

Me moquais-je tel le grand enfant que je pouvais être, en posant ma main contre ma poitrine. Cependant, il fallait sans doute que je cesse de tirer ainsi sur la corde. Bon, j’avoue, c’était aussi parce que j’étais totalement épuisé par cette soirée pleine de rebondissement. Je voulais juste me rhabiller et tenter de m’endormir. La première étape se solde par un parfait échec.

▬ Je voudrais quand même éviter de tacher davantage ton mobilier avec mon sang donc je vais souffrir en silence

Excuse bidon. Au fond, je n’attendais pas à ce que ma plaie se cicatrise trop vite. Pourquoi un démon mériterait quelconque facilité pour oublier une plaie ? Cette douleur était méritée après tout. J’entendais déjà que Morphée m'appelait pour tomber dans un coma semi-conscient. Un plaid gentillement, je me disais que c’était sa manière à elle de me souhaiter de passer une bonne nuit. L’inconfort que me donnait le canapé m’importait peu. La preuve était à la vitesse à laquelle j’ai fini par m'endormir.

Une autre nuit qui était assez courte. Les vibrations de mon téléphone coincé entre les coussins de mon canapé me sortaient de ma torpeur. Mes mains se baladaient entre ces derniers en quête de mon bien. Geste trop brusque et mal agencé...

▬ Bordel de merde

criais-je presque alors que je me retrouvais au sol, tombé de son minuscule canapé. Instinctivement, je posais sur ma plaie, mon bandage qui se colorait d’une couleur rouge. Et merde. Bon tant pis, je n'allais pas lui demander jouer les infirmières encore une fois. Assis au sol, je trouvais mon téléphone, remarquant qu’il s’agissait d’une notification qui me rappelait mon rendez-vous à la salle avec mon meilleur ami. Bon, je pense qu’il va falloir que je me calme désormais sur les haltères les prochaines semaines. Je me levais, cherchant des yeux sa salle de bain, mais en vain. Je prenais mon t-shirt, désireux de le mettre. Deuxième tentative. Bien que la douleur était bien présente, j’étais forcé de me faire violence. Plus de cinq minutes pour mettre un t-shirt. T-shirt qui n’était plus qu’une loque puisqu’il était déchiré. Heureusement que la petite n’était pas réveillée. Enfin, je n'espérais pas qu’elle ne soit pas debout après ma chute. Je me permettais de franchir le seuil qui semblait être sa chambre. Elle était aussi sympa que le reste de sa chambre. Mais je ne m’attardais pas sur les détails. Je lui donnais plusieurs tapes sur l’épaule pour la sortir de son sommeil.

▬ Hé. Aller lève toi. Il faut qu’on aille chercher nos véhicules respectifs

J’avais juste envie de rentrer chez moi, là. J’avais assez de squatter. En attendant qu’elle sorte de son sommeil, j’en profitais pour me rafraîchir un peu, en ayant remarqué sa salle de bain.

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR : Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS : 5
MESSAGES : 700
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 22
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyJeu 11 Fév 2021 - 20:46
No Weaks Allowed
⚉☾


    Constatation que n'importe quel minuscule détail qu'elle laissait échapper, ou alors n'importe quel petit mot qu'elle ne faisait pas attention à remplacer, était une information que Jason utilisait pour se moquer d'elle. Yale n'aimait pas cela. Cela la rendait vulnérable. Cela lui rappelait qu'elle restait si fragile, qu'un rien pouvait la repousser dans des souvenirs qui lui étaient à présent insupportables. Même si la remarque sur le jambon était insignifiante, et que l'homme ne voulait probablement pas lui faire du mal, Yale ne pouvait pas s'empêcher de s'en attrister et de se fermer. S'il avait simplement fallu qu'elle mentionne aimer le jambon pour qu'il puisse la taquiner de la sorte avec cette information, alors il n'en faudrait pas plus pour qu'il se moque d'elle avec n'importe quel détail qu'il pourrait trouver. Oui, lui aussi, il trouverait probablement qu'elle est prétentieuse, qu'elle ne sert à personne, que son existence est un poison pour les autres... Et quand il sera rétabli, il se rappellera vite qu'il pourrait la casser en un claquement de doigt, quand elle n'a aucune arme dans les bras. "Ouais, souffre en silence." Conclut-elle juste, avant de dormir, le ton dur, parce qu'elle essaie de reconstruire les défenses autour de son petit cœur fragile.

    Palpitant si frêle, qui se prend d'affection pour l'homme malgré tout. Quand le sommeil se confond avec l'obscurité des lieux, Yale le sait au fond d'elle, qu'elle aime bien ce Jason. Il lui rappelle Seohan dans sa façon qu'il a de la taquiner, justement. Il a un côté maladroit qu'elle trouve mignon. Et elle aimerait bien qu'il la fasse sourire, lui aussi. Mais elle ne peut pas. Il n'est justement pas son meilleur ami, et elle n'a aucune raison de lui faire confiance. Il est sympathique que parce qu'elle l'a sauvé et parce qu'ils ont été mis dans la même équipe. C'est tout à fait la même raison pour laquelle elle l'a défendu puis secouru. Yale se le rappelle alors qu'elle joue encore au solitaire sur son téléphone pour chasser le sommeil le plus longtemps possible. C'est pour ça qu'elle n'a que quelques heures de repos au compteur, quand elle se fait réveiller. Là encore, pas par le bruit, mais par des tapes qui marquent son épaule de souvenirs et de faiblesse qu'elle ne pourra jamais oublier. Le temps qu'elle ouvre les yeux, Jason n'est déjà plus derrière elle, et ça lui rappelle encore le lycée. Cette façon que les autres avaient de la bousculer et de s'éclipser pour qu'elle ne sache même pas qui avait causé ces méfaits. L'étudiante entend l'eau couler et elle ferme les yeux à nouveau, parce que l'enchaînement de ces évènements, mêlés au sommeil qui n'est pas tout à fait chassé, refont sortir ce traumatisme qu'elle n'a jamais vraiment su gérer. La panique la submerge alors Yale se crispe, attrape sa couverture à s'en faire mal aux mains. Vite, il faut qu'elle se rappelle ce que l'organisation lui a appris pour revenir sur Terre alors qu'elle perd pied.

-respire
-ressens l'endroit sur lequel tu te trouves
-sens l'odeur de la pièce
-ouvre les yeux maintenant que tu sais où tu es
-détend tes muscles
-respire encore
-contre-attaque

    Liste qu'elle suit à la lettre. Et cela marche, car avec ces simples exercices, Yale arrive à se rappeler qu'elle n'est que dans sa chambre, et qu'elle n'est pas menacée. Elle lâche sa couverture, et attrape un couteau qu'elle a toujours sous son lit, avant de courir en direction du bruit de l'eau, le couteau pointé devant elle. "Je vais te tuer. Ne me frappe plus jamais, je vais te tuer!!!" Et elle crie. Les larmes qui montent aux yeux, le corps qui tremble, elle crie. Elle crie si fort que cela montre bien qu'elle n'est pas totalement sortie de sa paranoïa. C'est qu'on lui a appris à se défendre, pas à se soigner. Ironique, pour celle qui étudie la pharmacie.
         


""


♛♜
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) EmptyJeu 11 Fév 2021 - 22:15

no weaks allowed.

à insadong,
tenue ♡ ~ jason's theme ♡

Je me trouvais chanceux d’avoir survécu à cette nuit. Non pas a cause des contacts de notre bosse, mais plus au fait que la petite à su me supporter en dégainer une arme ou me foutre une baffe. Oui un joli miracle. Malgré toute l’amertume qu’elle aurait pu avoir, je sentais bien qu’on était capable de se supporter mutuellement.

Oui, la preuve j’ai pu dormir tranquillement sans m'inquiéter de me réveiller avec un canon dans la bouche - bon il fallait dire que la douleur avait bien aidé. Et même si je me sentais bien chez elle, je n’avais qu’une hate c’était de retrouver mon appart. Alors je ne me gênais pas de faire comme bon me semblait - pour ne pas changer de mes habitudes. Pénétrant sans ménagement dans son coin qui était intime, je la réveillais, mais loin de la douceur dont je pouvais faire preuve avec ma fille. Juste de quoi la tirer du sommeil. Et comme je n’étais pas son père, je ne restais pas à ses côtés pour autant. Salle de bain en vue, je me rafraîchissais et prenait le temps de jeter un coup d’oeil à mon visage. J’avais vraiment une sale mine, j’osais à peine imaginer de quoi j’avais l’air complètement affaibli. Bien que cela n’ai pas changé de bon matin en remarquant mon teint toujours aussi pâle et les cernes qui alourdissaient mes yeux. Je décalais le col de mon t-shirt, toujours à guetter l’état de mon bandage de fortune. Ca allait être difficile de le justifier, encore plus avec le sang qui le maculait. Pourtant, hors de question d’aller à l’hosto… Peut-être qu’il faudrait que je voie avec mon ami d’enfance pour veiller sur ma plaie, dans l’espoir qu’il ne pose pas trop de question. Alors que j’étais perdu dans mes pensées, je sursautais en entendant la voix aiguë, mais ô combien paniquée de la demoiselle. Instinctivement, je me retournais vers elle. Je me figeais instantanément en voyant la lame me menaçant. Mais il lui manquait définitivement une case à cette fille. Si la bousculer un peu est frappé, il faudrait que je relise le dico...

▬ Ok, va falloir que tu te calmes. Je ne t’ai pas frappé...

J’étais obligé de rester tranquille. l’idée de me faire poignarder une seconde fois en moins de 24h ne me plaisait pas. Tel un prédateur, j’étais à l’affût de chacun de ses gestes prêt à les anticiper. Et puis, il a fallu que mes yeux se perdent dans les siens. Ca m’avait frappé. Ce regard, rempli de détresse, de haine et de tristesse… Je le connaissais par coeur. Il hantait chacun de mes cauchemars. Ce simple regard a été capable de me ramener 10 ans en arrière. C’était comme si je me voyais en face, arme à la main, pensant que je n’avais pas d’autres choix que de tirer pour enfin détruire cette menace. Oui, c’était totalement ça que j’avais en face de moi, et au-delà de me faire poignarder, je crois que la voir dans cet état m’effrayait le plus. Cependant, si j’ai bien appris un truc, c’était de ne jamais céder à la panique et surtout me laisser submerger par mes émotions encore plus quand elles sont négatives. Je respirais doucement, amorçant un léger pas vers elle. Rien de bien brusque. Puis furtivement, je saisissais son poignet où était enfermée son arme, le tenant assez fermement pour qu’elle ne puisse pas tenter un geste et qu’elle la fasse tomber. Un peu brutal, je l'avoue. Je fus obligé de murmurer des excuses avant de l’attirer contre moi.

▬ Personne ne te frappera… Personne ne te frappera plus jamais alors calme toi d’accord

Ma voix était calme malgré la situation. J’aurais aimé qu’on me dise ça le soir où j’ai abattu mon père comme un chien… Ou même toute mon enfance pour éloigner cette peur à laquelle j’étais enchaîné et qui m'a mené à ce destin tragique. Oui, cela aurait évité que je détruise ma famille. Je lâchais son poignet pour passer mes bras autour d’elle, pour tenter de la réconforter. Elle tremblait. Elle était si fragile à cet instant. Je ne connaissais pas son nom, ni même son histoire, j’étais pourtant capable de voir à quel point elle était brisée. Et c’était amplement suffisant pour me dire que j’en savais assez sur elle.

♡♡♡
OXYMORE



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Contenu sponsorisé
No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
(#) Sujet: Re: No Weaks Allowed (Jaesun & Yale)   No Weaks Allowed (Jaesun & Yale) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Insadong
Sauter vers: