1234
♤ Pain

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal

 :: Trucs et machins :: Présentations Abandonnées
Partagez

 ♤ Pain


Invité
Anonymous
Invité
♤ Pain Empty
(#) Sujet: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 0:21
FT Park seong-hwa
Choi Kang Dae
≋ nom prénom ↝
ΠΟΣΕΙΔΩ͂Ν

CHOI :

Le noms de famille de ta mère, que tu a repris il y a peu de temps. Pour toi, il était impossible de conserver le nom de famille de cet individu infâme qu'est ton père. Son nom, tu lui crache dessus, tu le renie. Tu ne te considère plus comme son fils depuis longtemps... Mais tu a officialiser la chose en abandonnant son nom.

KANG DAE :

Littéralement, la puissance. Ton prénom, c'est ton père qui l'a choisit. Oui, ironiquement, c'est cet être que tu méprise qui t'a affublé d'un prénom aussi fort. Il l'a vite regretter...

≋ âge & date de naissance ↝

11/04/1997

T'es né le 11 avril 1997. T'a donc actuellement 23 ans. T'es le plus jeune de la fratrie, le petit dernier, mais certainement pas le chouchou, comme le veut le cliché.

≋ lieu de naissance & origines ↝

T'es né à Séoul. Splendide ville, aux allures jeune et moderne. T'a jamais connus que ça, et t'a pas envie de connaitre autre chose. Tes origines sont Coréennes.

≋ orientation ↝

en pleine remise en question actuellement...

≋ cursus ↝ T'a suivis des études générales au départ, mais t'es rapidement entré dans une école spécialisé. T'a toujours sus ce que tu voulais.

≋ club(s) ↝ nope

≋ métier/job ↝ A force de plusieurs années de persévérances, t'as réussis ton objectif, et t'es devenu danseur professionnel, au sein d'une compagnie très selective "louant" des danseurs/euses pour figurer dans diverses performances, telles que des MV d'idols.Ton foutu paternel aurait tellement détester te voir faire ça... Heureusement, il est plus présent pour le voir.

≋ situation financière ↝ Aisé
≋ caractère ↝ doux — charmant — très jalouxcachottierrancunier — imprévisible — intelligent — possessif — trop tactile — têtu — talentueux
1. Quelle est votre situation financière ?
A. Aisée
2. Dans quel domaine exercez-vous ? (métier ou étude)

C. Artistique
3. Qu'est-ce que qui vous correspond le mieux ?

E. Ambition, fidélité, perfectionniste
4. Votre téléphone n'a plus de batterie :
A. Je m'en fiche
5. Quel lieu préférez-vous ?
A. Bibliothèque
6. Vous remportez une grosse somme d'argent au loto :

C. Je fais des dons à une ou plusieurs associations
7. Votre camarade ou votre voisin subit la divulgation d'un secret :

C. Je ferai tout pour l'aider et le comprendre
8. Un élément qui vous représente ?
A. Feu
9. Êtes-vous plutôt ?

B. Intelligent(e)
10. Vous avez en votre possession une rumeur qui peut entacher un rival :

B. Je n'en fais rien, ça ne m'intéresse pas
11. Un paysage qui vous marque le plus ?
A.
C. Un volcan
12. Vous découvrez que votre compagnon vous trompe :

E. Je ne comprends pas les émotions humaines
13. Vous découvrez une page arrachée provenant du carnet du Corbeau :
A. Je rends la page au concerné
≋ surnom ↝ les gens on tendance à t'appeler juste Dae. Simple, efficace.
≋ signe astrologique  ↝ Bélier.
≋ signe chinois ↝ le Buffle.
≋ animal fétiche ↝ Le chat. Animal pouvant ce montré d'une douceur infinie, mais également extrêmement imprévisible. Ton portrait craché.
≋ permis de conduire ? ↝ Oui, en poche. Ça et aussi une belle bagnole.
≋ tatoo // piercing ? ↝ T'a un piercing à la lèvre inférieure, que t'enlèves parfois, selon ton humeur. T'a aussi plusieurs trous aux oreilles, aimant les décorées avec des boucles en tout genre.
≋ signes distinctifs ↝ T'en a pas réellement. Mis à par ta couleur de cheveux qui peu changer du jour au lendemain. A si, ton sourire. Parait qu'il peu ramollir le cœur de n'importe qui..
≋ rêve ↝ la femme illégitime l'a déjà réalisé pour toi... Même si t'en sais rien
≋ addictions ↝ La nicotine, le sucre, la danse, l'ordre, faire chier le monde...
≋ superstition ↝ Aucunes.
≋ casier judiciaire ↝ Entièrement vierge. T'a rien d'un délinquant.
≋ ambitions/aspirations ↝ devenir chorégraphe.
≋ toc // manies ↝ la sale manie d'aimer foutre le bordel... Que ce soit dans tes affaires, ou dans les histoires des autres. Mais toujours de manière subtile.
≋ phobie ↝ T'as le vertige.
≋ objet fétiche ↝ tes clés de voiture. C'est con, mais tu passe ton temps à jouer avec, comme si c'était un tic nerveux.




ΠΟΣΕΙΔΩ͂Ν
God of Seas

_____________________
i am your god
the one who rules you
the one who plays with you
the one who likes to see you suffer
let me teach you to love to hate me


Because I've lost my fate
externalize our Pain

_____________________
my words are like daggers
they slice your soul in two
they devour you, but they obsess you
let my pain be exteriorized!


See me, I'm invisibly strong
eat our heart

_____________________
Yeah, I'll end up eating your heart
I'll do it in one bite
Because you belong to me
You are my thing, my human
you'll never run away from me...



I.

Douce journée qui prend fin... Soleil sur le déclin. Cette vie à peine commencée pourrait prendre fin...

11 Avril 1997 - Begining of the end




Il est 18h. La journée prend fin lentement. Le soleil s'affaiblit, s'apprêtant à rejoindre son lit. La ville est tranquille. Seuls les bruits de la circulation viennent perturber cette ambiance, à la fois douce et reposante, qui règne.

Pourtant, dans cette ambiance semblant si paisible et imperturbable, un événement se déroule. Un événement qui a lui seul gâche cette plénitude, tant il est terrible, pour la personne qui est en train de le vivre.

Dans cet hôpital, des cris résonnent. Ils sont si déchirants, si atroces. Ce sont ceux d'une femme. Elle est seule... Et ses cris, ils sont indescriptibles. Rapidement, ces mêmes cris sont suivis de pleurs. De panique. D'affolement. De peur..

C'est ta vie, qui vient de débuter, à ce moment précis. Tu viens d'arriver dans ce monde, bébé fragile et innocent, et pourtant, ta vie pourrait s'achever aussi vite qu'elle a commencer.

Les mouvements de panique, les cris, c'étaient ceux de ta mère. Ceux du personnel de l’hôpital. Tous s'activaient, luttaient pour réinsufflé la vie en toi. Toi, bébé qui a peine né venait de cesser de respirer. Sans crier gare, sans que personne ne s'y attende... Comme si tu avais souhaité abréger toi-même ta très courte vie.

Plusieurs minutes passèrent. Ta respiration ne se faisait toujours pas entendre, refusait de reprendre... Tu restais totalement inerte, comme mort. Les pleurs de ta mère étaient totalement déchirants. Elle priait, suppliait pour qu'on sauve son fils. Mais les médecins avaient jeté l'éponge. Pour eux, c'était trop tard. Peine perdue. Toi, le bébé qui à peine venu au monde avait décider de repartir... Tu étais perdu.

Mais alors que tous avaient abandonné, et qu'on te plaçait enfin dans les bras de ta mère, bouleversée, tu t'es décidé à te battre. La chaleur des bras de ta génitrice. La force de son amour... Non. Tu ne pouvais pas l'abandonner. Pas déjà.

Tes cris finirent par résonner dans la pièce, presque désertée par tout le personnel. Ils revinrent tous bien vite, en entendant ta mère leur hurler que tu étais vivant. Oui, tu l'étais... T'avais décidé de t'accrocher à la vie. T'étais en bonne santé, étonnamment sans séquelles. Ta mère pleurait toujours, mais ses larmes s'étaient transformées en larmes de joie.

T'étais prêt à vivre dans ce monde. Prêt à recevoir l'amour de ta famille. Qu'elle déception qui t'attend là... Tu allais rapidement te rendre compte que, peut-être, ce jour-là, tu aurais mieux fait de ne plus jamais respirer...




II.
Douce journée qui ce termine... L'amour inexistant, a sombré dans l'abîme...

15 Novembre 2001 - Grow up, child



La journée prend fin lentement. Tu es là, dans un parc, les fesses posées sur l'herbe, t'as 4 ans, et tu joues tranquillement. Ton grand-frère veille sur toi, ta mère aussi, non loin de là, assise sur un banc. Ta douce innocence rayonne. Elle irradie tout autour de toi.

T'étais un enfant calme, plutôt timide et réservé. T'aimais jouer dans ton coin, t'avais pas beaucoup de copains, mais tu n'en avais pas besoin. Ton esprit déjà inventif s'évadait seul, s'inventant des aventures, des histoires en tout genre ou toi seul était le héros.

Ton comportement n'a jamais dérangé personne. Ta mère trouvait ça mignon, malgré qu'on lui reproche ton coté introverti à l'école. Elle se fichait de ces remarques idiotes. Pour elle, t'a toujours été parfait. T'étais son fils, et elle t'aimait, tout comme elle aimait ton frère. Ses enfants, c'était son seul pilier, sans eux, elle, ce serait probablement effondrée... Mais ça, tu n'en avais pas conscience. Pas à cette époque-là. Toi, tu te contentais de vivre ta vie d'enfant. T'étais heureux comme ça.

Enfin, tu l'aurais été parfaitement, sans cette ombre, cette noirceur venant gâché le bonheur apparent de ta famille.

Cet homme. Cet humain abjecte. Ton géniteur.




III.
Douce journée qui s'achève... Il en vas de même pour tes rêves...

21 Janvier 2004 - So much hate in you..



La journée prend fin lentement. T'es seul dans ta chambre. Tu demandes rien à personne. T'as 7 ans désormais. T'a pas beaucoup changé, t'es le solitaire que t'as toujours été. Seulement, le calme environnant ne va pas durer.

Tu te retournes, sursautant, effrayer. Ta porte vient de s'ouvrir, et de claquer. Tu ne comprends pas, t'arrives pas à bouger. Des cris ne cessent de retentir autour de toi. T'entends ta mère. Elle pleure, elle accourt vers toi. Tu ne réalises par ce qu'il se passe. Tu ne comprends pas les mots qu'ils prononcent. Ton cerveau semble déconnecté, incapable réfléchir ou même de penser.

Non. Tu ne réalises rien. Tu n'as aucune réaction. Pas même quand tu sens ces mains, affreuses, puissantes, entourées ton cou fragile. Aucune réaction, quand tu sens l'air commencer à te manquer. Aucune réaction, quand tu te fais projeter contre un mur, te cognant la tête avec violence, si bien que t'en perd connaissance...

Encore un énième accès de colère de la part de ton géniteur. Encore une crise de folie. Encore une dispute à ton sujet, qui finit de manière dramatique. Tu voyais jamais ton père, et pourtant, les seules fois ou il daignait apparaître, c'était pour te rabaisser, te reprocher ta faiblesse, ou te frapper...

Il ne supportait pas ton coté fragile. Il te trouvais efféminé, stupide, chétif... Pour ce militaire, t'étais une immense déception. Un caillou dans la chaussure. Il disait tous les jours (enfin, les fois ou il était là...) regretter de t'avoir donner un prénom comme le tiens. Que t'étais juste une future lopette, et que tu valait rien.

Non. Les réactions face à lui, tu n'en avais plus depuis longtemps. C'était inutile, vain, cela ne servait à rien. T'étais juste un enfant. Cet être ignoble te crachait dessus sans cesse, te méprisait. Si bien que du haut de tes 7 ans, t'avais commencer à le haïr, plus que tout au monde, toi aussi.




IV.
Douce journée qui expire... Cette nouvelle ne peut que l'embellir...

15 juillet 2008 - Be free to live. Finally



La journée prend fin lentement. Tu rentrais juste de l'école, cette fois-là. T'étais rentré seul, comme souvent. Tu n'avais pas envie d'emmerder ton frère avec ta présence. Tu veux emmerder personne avec ça, d'ailleurs. Avec les années, tu t'es effacé de plus en plus, devenant presque invisible aux yeux de tous. L'invisible petit garçon solitaire, complotant dans son coin, rêvant de vengeance, contre cette vie qui ne cesse de le tourmenter.

Les mauvais traitements de ton père n'avaient jamais cessé. Ton frère y échappait, il n'était pas faible, pas comme toi. Il était extraverti, agissait tel un meneur. C'est tout ce que ton salaud de paternel voulait. Tout ce que toi, tu n'étais pas. Pour autant, tu ne lui en voulais pas. Il essayait toujours de te protéger, depuis le départ, mais tu l'en empêchait. Tu voulais pas qu'il souffre lui aussi. Tu prenais tout pour toi... Juste pour empêcher les autres de souffrir.

Ta mère était impuissante, face à cette haine qu'il te vouait. Elle subissait elle aussi dès qu'elle cherchait à te défendre. Alors, tu n'arrêtais pas de lui dire de le laisser faire. T'avais acquis une maturité assez impressionnante, pour ton âge, par la force des choses. Tu voulais juste la protéger, elle aussi.. Elle était tout ce que t'avais. Eux deux. Elle et ton frère Ji wan.

Alors, tu as continué de subir. De cultiver cette haine. Cette haine qui se renforçait, de plus en plus chaque jour, te laissant telle une coquille vide. Mais, sans que tu le sache, cette journée allait être ta délivrance...

Rentrant de l'école à l'heure habituelle, t'es surpris d'entendre des bruits dans la cuisine. Un verre qui se brise sur le sol dans un bruit sourd. Des pleurs de femme. Instinctivement, tu te précipites dans la cuisine, petit enfant stupide que tu es. Tu trouves alors ta mère avec la main en sang.

Elle pleure à chaudes larmes. Tu penses alors qu'elle s'est blessée sans le vouloir. Qu'elle souffre. Mais sa souffrance est tout autre. Cette souffrance, qui n'aurait pourtant pas dût être là. Ses larmes versées, pour cet homme qui n'en valait pas la peine, pas le moins du monde. Encore une fois, tu n'as pas compris. Stupide petit enfant effacé. Tu t'es contenté d'approcher et de l'enlacer.

Elle finit par te dire la raison de sa crise. Ton père était parti. Oui, parti, définitivement. Il venait de la quitter, elle et ses deux fils. Tu n'as pas compris la raison sur le moment, t'étais trop jeune. Mais cette nouvelle provoqua une réaction incontrôlée sur toi.

Tu t'es mis à pleurer, toi aussi. Tu pleurais, comme si tu étais toi aussi bouleversé, sans t'arrêter. Mais contrairement à ta mère, tes larmes étaient des larmes de joie. Enfin, te voilà débarrassé de cet individu horrible. Enfin, la torture allait cesser...

Te voilà libéré.  
 


V.
Douce journée qui s'éternise... La quiétude, aussi éphémère que la brise...

18 février 2010 - Grow up, assert yourself



La journée prend fin lentement. Tu es sorti des cours, depuis quelques heures, mais tu flânes dehors. Tu apprécies l'ambiance agréable de cette journée, la douceur de la température ambiance, malgré une légère brise qui fait rosir tes joues bombées.

Ta mère aussi, avait changé. Tu ne l'avais jamais vu si heureuse que depuis qu'elle était débarrassée de son horrible mari. T'étais heureux pour elle. Tu pensais qu'elle ne méritait rien d'autre que cela. Elle a douceur incarnée, noircie pendant des années par ce monstre... Vous aviez tout les deux été noircis par sa présence odieuse, mais c'était bel et bien finit. T'es resté extrêmement proche d'elle, et ça même si elle, c'était entre temps remarié. C'était plus fort que toi. C'est ton pilier. Elle est tout pour toi.

Déjà treize années que tu as vues le jour sur cette terre. Treize années où il s'était passé un nombre incalculable de choses. Déjà, tu avais beaucoup changé, depuis le départ de ton géniteur. Tu t'étais ouvert, tu ne restait plus dans ton coin, ton sourire illuminait ton visage... Mais malgré ce bonheur apparent, toutes ses années de souffrances t'avaient laisser des séquelles, niveau caractère.

Tu parlais jamais de ce que tu ressentais réellement. T'avais tendance à cacher tes émotions véritables, notamment sous un sourire de façade. T'étais devenu calculateur, cachottier... Le genre de personne dont on ne connaît jamais réellement les intentions, et qui peut facilement vous rouler dans la farine. Ce comportement, c'était une séquelle de ses coups. Tu ne pouvais pas être toi-même. Pas à 100%. Car à chaque fois que tu essayais de faire tomber le masque, tu revoyais son visage, sa haine, ses mots qui te disaient que tu n'étais rien... Jamais tu ne pourrais te débarrasser de ces sensations, malheureusement.

Personne ne sait ça. Personne ne connaît la vérité sur toi et sur ton caractère. Seul ton frère semble s'en rendre comptes. Il avait déjà tenté de te raisonner, et même, de te rassurer. Mais tu avais tout nié... Personne ne devait connaître la haine qui sommeille en toi. Le volcan endormit, prêt à ce réveillé à la moindre secousse. Non. Les apparences sont bien trop importantes. Seul ton coté doux et gentil était réel.

Car malgré tout ce que t'a pus subir, malgré tout ce que t'avais traversé, tu resterais toujours ce petit garçon stupide, et gentil, qui ne demande qu'à être aimer.



VI.
Douce journée qui s'allonge... Jamais tu n'aurais imaginer vivre ça, pas même dans tes songes...

15 juillet 2010 - An unexpected meeting



La journée prend fin lentement. Cela fait quelques mois que tu as intégré le groupe de ton frère. Ce fameux groupe que tout le monde enviait. Ce fameux groupe sur lequel on était obligé de ce retourné, si on vous croisait dans la rue. Ce fameux groupe... L'Olympe. T'étais encore un gamin, alors tu ne t'y sentais pas réellement à ta place en soit, mais Ji Wan avait beaucoup trop insister. C'est ça le problème avec lui. Quand il veut quelque chose, il n'hésite pas à harceler pour l'avoir. C'est le coup qu'il t'avait fait. T'avais été obligé d'accepter de traîner avec lui.

Bien sûr, t'avais direct pensé qu'il faisait ça, car il avait pitié de toi. Faut dire que t'avais pas réellement d'amis, encore moins de copine, rien. Pourtant, plus tu prenais de l'âge, plus tu t'embellissais. Tu voyais bien les regards des autres sur toi... Mais non. Tu restais souvent seul, comme quand t'étais jeune. Incapable de t'ouvrir suffisamment.

Il avait probablement fait ça pour t'empêcher de revivre la noirceur de ton enfance, ce sentant toujours coupable de ne pas avoir agis plus que cela pour toi... Gentil Ji Wan, aux allures de justicier, au charisme à en faire pâlir n'importe qui. C'était décidément quelqu'un de beaucoup trop bien pour toi.

Alors tu t'es mis à traîner avec lui. Tous les jours, ou quasiment. À son contact, tu étais différent. Tu riais, tu souriais. Ta vie te semblait plus légère, plus agréable à vivre. Il avait réussi à ramener de la quiétude dans ton cœur.

Mais en cette journée qui se terminait, tout allait changer. Ton monde serait à nouveau chamboulé. Ton frère t'avait appelé, te demandant de venir le rejoindre dans un café. T'avais accepté, pensant qu'il voulait juste que tu viennes traîner avec lui, pour passer le temps, et ne pas rester enfermé à la maison. Mais non. Une fois arrivé sur place, tu ne tardes pas à voir qu'il n'est pas seul.

Un garçon, un peu plus vieux que lui ce tien à ses côtés. Tu ne l'avais jamais vu avant, tu ne comprenais pas ce qu'il faisait ici. Mais Ji Wan ne tarda pas à dissiper tes doutes.

Ce garçon, c'était tout bonnement ton demi-frère. Le fils que ton abruti de père avait eut avec sa maîtresse, maîtresse pour laquelle il avait finalement quitté ta mère. Voilà qui expliquait tout... T'avais jamais compris ce qu'il s'était passé, à l'époque.. C'est donc pour cela que ton paternel était si souvent absent. Pour ça qu'il avait fini par dégager de ta vie... À ton plus grand soulagement.

Sur le moment, néanmoins, t'es resté incrédule face à cette nouvelle. Un frère qui débarque comme ça, du jour au lendemain, c'est un peu difficile à avalé. Mais t'a pas été capable de lui en vouloir. Au final, c'était grâce à sa mère que t'avais eue ta délivrance. Rien que pour ça, il méritait que tu lui laisses une chance.

Alors, tu l'as accepté. T'as même fini par l'apprécier. Mais vu votre haine commune pour le géniteur, il ne pouvait en être autrement...



VII.
Douce journée qui persiste... A toi de prouver que tu existe..

22 Septembre 2015 - it's time to shine



La journée prend fin lentement. Tu sors de la salle de répétitions. T'es en nage, crevé, mais ça n'a aucune importance. Comme d'habitude, tu t'es donné à fond. T'a tout extériorisé. T'as enfin trouvé un exutoire.. Un moyen de laisser libre court à tes émotions. Un moyen de laisser ta rage explosée. Ce moyen, c'était la danse.

Tu t'étais toujours intéressé à cette discipline. Même quand t'étais jeune, faisant bien attention à ce que personne ne le sache, surtout pas ton paternel. Qui sait ce qu'il t'aurait fait subir s'il l'avait appris, lui qui te traitait déjà de future lopette, alors que t'était tout p'tit... Oui, il t'aurait probablement tué. Heureusement pour toi, ton secret est resté dissimulé. Mais après son départ et après quelques années d'études basiques, t'a décidé qu'il était temps pour toi de te démarquer.

Avec l'aide financière de ta mère, t'a réussi à intégrer une école spécialisée, très réputée, de danse contemporaine. Les débuts furent très difficiles, le niveau étant extrêmement haut, même en première année. Mais pas moyen que tu te plantes. T'étais trop heureux d'être là. Pouvoir te dépenser autant t'occupait tant l'esprit que tu avais complètement oublié tes démons, et ta solitude.

Rapidement, tu t'es démarqué par ton talent. T'étais un des seuls à continuer à s’entraîner le soir, après de longues journées de cours, malgré la fatigue, malgré tes muscles qui t'hurlaient parfois de t'arrêter. Cette souffrance n'était qu'un bruit sourd, à tes oreilles, un murmure, comparé à ce que t'avais subit. Voilà pourquoi tu ne l'a jamais écoutée. Ton corps fragile et faible ne faisant alors que ce renforcé.

Grâce à ta persévérance, tu pouvais enfin briller. On te promettait déjà de grandes choses, pour ton avenir, et toi, tu y croyais. Tu t'y accrochais, comme une bouée de sauvetage, t'empêchant de repartir à la dérive. Tu n'as jamais abandonné..

Et heureusement pour toi, ça a payé.


VIII.
Douce journée éternelle... Prêt à tout pour garder à jamais ta belle..

25 Avril 2017 - It feels so good to be loved..



La journée prend fin lentement. Tu sors de cours précipitamment. T'es en dernière année actuellement. T'es en retard, t'a traîner à parler avec le prof, alors tu cours presque dans les couloirs. T'as les bras chargés, et il t'a suffi d'une seconde d'inattention pour percuter quelqu'un de plein fouet, faisant tombé tout tes biens sûr le sol, et la personne bousculée avec.

Confus, tu laisses les classeurs sur le sol, t'occupant de relever la demoiselle que t'as renversée. Mais quand tu la vois, c'est toi qui manques de tomber... C'était la plus belle fille que t'avais jamais vue. Un visage d'ange, de grands yeux très expressifs, une bouche rosée à faire pâlir n'importe qui.

Tu restes à buguer un bon moment sur sa beauté, jusqu’à-ce- qu'elle ne te parles et te demandes si tu allais bien, en s’excusant de sa maladresse. Ses paroles t'extirpèrent de tes rêveries, t’obligeant à te confondre en excuses toi-même, assurant que la bousculade était de ta faute et pas la sienne. Vous avez continué un moment comme ça, à vous rejeter la faute sans cesse. Mais au bout d'un moment, tu t'étais mis à rire, et elle aussi. Deux idiots, deux enfants. Tu lui avais souri sincèrement, elle aussi. Et c'était déjà trop tard... Ton cœur était déjà pris.

Pendants les semaines qui suivirent, tu t'es mis à traîner tout le temps avec elle. Vous étiez devenus des amis proches, appréciant les mêmes choses, ayant les mêmes pensées, et délires... T'aimais sa compagnie, elle t'apaisait. Elle était si douce et gentille... Tellement que tu n'as pas su résister. T'es tombé éperdument amoureux d'elle, en moins de temps qu'il ne faut pas pour le dire.

Au départ, t'as caché tes sentiments, t'avais trop peur de la perdre, et t'aurais pas supporté le rejet. Mais tes doutes et angoisses étaient vains... Puisqu'un jour, lors d'un de vos nombreuses dates entre amis, c'est elle qui avait fait le premier pas vers toi, et t'avais embrassé. Tu ne t'étais pas fait prier, et tu l'avais enlacée, lui rendant son baiser avec tout l'amour que t’éprouvais pour elle.

À partir de là, t'as commencé à sortir avec elle. Pour la première fois de ta vie, t'étais pleinement heureux, tout te réussissait. Ta vie s'était enfin améliorée. Mais encore une fois, malheureusement, l'idylle n'a pas duré...

Quand ça s'est passé, cela faisait déjà plusieurs mois que tu sortais avec elle. C'était du sérieux, vous étiez réellement amoureux. Tu l'avait même fait intégrée la bande de ton frère, c'est dire à quel point elle comptait pour toi. T'avais tout vécut avec elle. Premier baiser, premières disputes, première fois... C'était probablement la personne qui te connaissait le mieux au monde. C'est pour cela même que ce qui se passa t'arrachas le cœur, le broyant littéralement, jusqu'à-ce qu'il ne reste rien.

Un jour, une opportunité s'est présentée pour elle. Une opportunité unique, impossible à refusée. Danseuse extrêmement talentueuse, elle avait été repérée par une agence, aux États-Unis, qui lui proposait de venir s'installer là-bas, lui assurant qu'elle danserait avec les plus grands.

Quand elle te l'a annoncé, elle n'était pas dans l'état dans lequel tu aurais pensé qu'elle serait. Au lieu d'être heureuse, de sauté de joie, elle avait tout de suite dit qu'elle allait refuser, et elle avait sauté dans tes bras, se mettant à pleurer. Elle pleurait comme jamais tu ne l'avais vue pleurer, totalement inconsolable. Tu l'avais serré contre toi, caressant amoureusement ses cheveux, lui promettant que tout se passerait bien pour elle, et qu'elle ne devait surtout pas refuser cette offre. Pas pour toi. Tu l'aimais de tout ton cœur, mais tu refusais totalement qu'elle gâche ce qui pourrait bien être la chance de sa vie. Et ça, même si toi, tu devais en souffrir.

À force de persuasion, tu as fini par gagner. Tu l'as vue partir, s'envoler à des milliers de kilomètres de toi, impuissant, et le cœur brisé. Elle t'avait promis de t'appeller. Promis que malgré la distance, elle ne pourrait jamais te laisser tomber. Promis qu'elle reviendrait dès qu'elle le pourrait.. Et au départ, c'est ce qu'il s'est passé. Sauf qu'au bout d'un moment, les appels, textos, et autres on cesser. Tu finis alors par te dire qu'elle devait t'avoir oublier, et tu n'as pas insisté...

Ton cœur meurtrit, n'en est jamais, guérit.

IX.
Douce journée infinie... Tu aurais probablement dû rester dans ton lit..

25 Mars 2020 - Can't understand what happened to me...



La journée prend fin lentement. La caméra ce coupe. T'es essoufflé, mais tu te sens plus vivant que jamais. Tu viens de terminer de performer pour la dernière MV d'un groupe d'idols. Depuis que t'es dans ta compagnie de danse, tu fais souvent cela. Tu vis dans l'ombre de véritable stars, te trémoussant en arrière-plan, souvent caché derrière un masque noir. Mais toi, cela ne te dérange pas. Tu n'as pas besoin d'être le centre de l'attention, au contraire, cela te rebute, te fait peur. T'es beaucoup trop habitué à être caché. Pas question que cela ne change.

Quand on t'indique enfin que tu peux t'en aller, tu ne tardes pas à t’exécuter. T'es vraiment crevé, t'a besoin de te détendre et de te reposer. Quand tu t'en vas, un de tes "collègues" danseur te suis de près. Avec le temps, tu t'étais rapproché de lui, devenant très amis, au point de traîner souvent ensemble, que ce soit pendant ou après tes journées de travail. Tu le considérait même comme ton frère de cœur, c'est dire l'estimes que tu lui vouais. Tu t’entraînais régulièrement avec lui, aussi. Il était super talentueux, et t'avais pour délire d'essayer de le surpasser.

Cette relation était précieuse pour toi, elle comptait beaucoup. Et cela n'aurait sûrement pas changé, s'il ne c'était rien passé... Car malheureusement, en ce fameux soir, tout allait changer.

Tout le monde était déjà parti, au moment où tu entres dans les vestiaires avec ton ami. Il ne restait plus que vous, vous et un silence de mort. Au départ, t'avais trouvé ça cool. Plus de tranquillité pour te détendre pleinement, t'avait pensé. Du coup, tu t'étais empressé de te désaper et de filer aux douches, douches qui étaient individuelles, détail assez rare pour le souligner, dans ce genre d'endroit.

Alors que l'eau ruisselle sur toi, tu fermes les yeux. Tes muscles endoloris appréciant le contacte de l'eau chaude. T'appréciais le moment, tu en pensais à rien. Mais jamais t'aurais pus prévoir la suite... Jamais t'aurais pu prévoir que t'allais sentir ses mains ce posé sur ton corps, le tenant fermement, sans ménagement, sans crainte de le casser. Jamais t'aurais pu prévoir de sentir ses lèvres ce plaqué sur les tiennes. Et pire que tout... Jamais t'aurais pu prévoir que tu te laisserais faire sans réagir.

C'est exactement comme il y a des années, avec ton père. Quand tu n'avais aucune réaction, alors qu'il te battait de toutes ses forces, te jetait des choses au visage, ou t'insultait de tous les noms. Là, tu ne réagissais pas le moins du monde. Ton cerveau, c'était éteint, complètement dépassé par les événements, trop perturbant pour ton propre équilibre mental.

Oui, tu t'es laissé faire... Entièrement. T'avais pourtant conscience de ce qu'il se passait, mais ton corps refusait d'obéir. Il était pétrifié, à la merci de cet homme que tu pensais juste être ton ami, mais qui de toutes évidences, désirais plus que cela...

Quand tout fut enfin terminé, il se sauva, honteux, te laissant là, inerte et le regard vide. Tu n'avais rien pu faire... Tu n'avais même pas été capable de le repousser. T’observes alors le filet de sang qui s'échappe de ton corps endolori, et qui s'enfuie avec l'eau. Cela semble provoquer un dé-clique en toi.

Alors, seulement, tu craques. Tu laisses les larmes roulées le long de tes joues. Tu laisses toutes les peines de ton cœur ce déversé. Aucune larme n'avait coulé de tes yeux depuis bien des années et pourtant, là, elle semblaient parties pour ne jamais s'arrêter.

Cet événement en lui-même remettait toute ta vie sentimentale en question. Tu ne l'avais pas arrêté..

Impossible que tu sois gay. Tu t'étais jamais senti attiré par les garçons. Ta seule expérience s'était passée avec une fille, et t'avais été si éperdument amoureux d'elle, qu'il était impossible que tu te découvres gay du jour au lendemain. Tout était trop confus.

T'es resté un moment-là, sans bouger, l'eau coulant sur ton visage sans s'arrêter. Ton esprit ce torturant lui-même, refusant de reconnaître cette vérité si dégradante. Quand t'es partis, t'a vu personne, évidemment. Tu n'as d'ailleurs plus jamais revus cet "ami". T'as appris qu'il était parti de la compagnie...

T'aurais quand même aimé essayer de comprendre... Mais t'a vite relativisé. Au moins, ton secret, cette honte infâme, était partis avec lui. C'est tout ce qui t'importait.

X.
Douce journée qui déguerpit... Il est temps de reprendre le contrôle de ta vie.

12 Juin 2020 - I don't want it. No more.



La journée prend fin lentement. Tu rentres chez toi, lentement. Ta vie est devenue si compliquée que parfois tu avais juste envie de tout laisser tomber. Mais t'avais finis par l'apprécier, cette vie. Malgré tous les malheurs, toute la souffrance que t'avais vécus depuis le départ, t'avais réussis à t'en sortir, à tirer ton épingle du jeu. Tes frères avaient été un réel soutien pour toi, ainsi que ta mère, toujours prête à faire tout son possible pour te voir sourire. T'étais bien, tu persévérais.. Mais il te restait une chose à accomplir.

Une chose que t'avais penser à faire depuis longtemps, mais que t'avais toujours repoussé, faute de courage. Mais cette chose, tu la devais à ta mère. Vous aviez beaucoup trop souffert à cause de ton géniteur, et pour l’effacer définitivement de ta vie, il te fallait changer de noms. Tu ne voulais plus être un Jang. Ce nom, tu lui crachais dessus, tu le reniais totalement, tu ne voulais plus le porté. Pas question pour toi de transmettre ce nom, synonyme de douleur et de tristesse dès que tu entendais quelqu'un le prononcer. Alors, t'as demandé l'avis de ta mère. Tu lui as demandé si elle accepterait que tu prennes son nom à elle. Car tu avais l'impression que tu le lui devais. T'en a parler à tes frères. Tout deux comprirent ta décision, et l’acceptèrent, comprenant mieux que quiconque.

Ainsi, après quelques démarches, Jang Kang Dae devint Choi Kang Dae. Par ce simple changement, t'as eu l'impression de te libérer. T'as ressenti le poids de ta souffrance, accumulée depuis tant d'années, disparaître. Comme si elle n'avait jamais existé.

Cet homme n'existe plus. Il a disparu à jamais.
≋ pseudo ↝ c'est re re moi, Sukidaemon  ♤ Pain 119676237 ≋ pronoms ↝ elle ≋ présence ↝ 7/7 ≋ qu'est-ce qui t'amène ? ↝ Je pouvais pas passer a côté de bb seonghwa d'amour  :yiha:  :yiha:  je suis trop faible ≋ nombre de mots ↝ très variable,  entre 300 et 2000 mots facile ≋ région/pays ↝ France
≋ more ↝  allez voir la fiche de Jeon Dae Yin bande de ptits curieux  ♤ Pain 3640195483
Myo Jin Oh
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9360-jinoh-l-apollon-perdu#293291
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain 9277763d6cb759664111ab2edf9353d4f33e4960
AVATAR : #shownu (monsta x)
POINTS : 36
MESSAGES : 521
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 28
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 0:27
FIRSSSSSSSSSSSSSST
j'vais re
mais first first first

♤ Pain 2869510953 ♤ Pain 2869510953 ♤ Pain 2869510953


IF YOU JUMP...
I JUMP, REMEMBER?
Invité
Anonymous
Invité
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 1:13
Rebienvenue ♤ Pain 1387851259

Mais c'est trop vide ici what Y'en a qui savent pas ce que vous trafiquez ♤ Pain 3640195483
Bon courage pour la fiche, on veut tout savoir :star:
Jang Jae Sun
Voir le profil de l'utilisateur
spécial noël ≈ maître sapin démoniaque
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain Tumblr_ps2rlk2mlc1skcl4n_540
AVATAR : wonho
POINTS : 3
MESSAGES : 670
NOUS A REJOINT LE : 10/08/2020
AGE : 27
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 6:12
Donc ca poste sa fiche, ca déclare pas what. Euké ♤ Pain 769454579

Non mais je suis contente que mon Jae ait son petit frère, on fera de grande chose :cloud:

Rewelcome ma belle



┗ Losing You ┛
ஃ Fast car and no breaks You're the rush that I crave Drive me insane 'Cause you're the air inside my lungs Suffocating when you're gone I'm a mess and it's all wrong without you here Oh, nothing's clear, and I need you to know ஃ
Ha Kyunghee
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9478-ha-kyunghee-catgirl
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain 48eb1fe5e7a2c89f93fe786f68a1fc24
AVATAR : Minatozaki Sana (Twice)
POINTS : 10
MESSAGES : 579
NOUS A REJOINT LE : 14/07/2020
AGE : 20
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 8:38
Rebienvenue ♤ Pain 359353108
Rempli vite ta fiche qu'on voit à quoi va ressembler le Poséidon de HM ♤ Pain 3640195483
Myo Jin Oh
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9360-jinoh-l-apollon-perdu#293291
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain 9277763d6cb759664111ab2edf9353d4f33e4960
AVATAR : #shownu (monsta x)
POINTS : 36
MESSAGES : 521
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 28
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 9:45
je saute ici
parce que je t'aime
et j'espère que tu le sais
j'suis trop contente de voir un posé avec nous
hades et apo vont prendre soin de toi
promis ♤ Pain 1762986339 ♤ Pain 1762986339 ♤ Pain 1762986339 ♤ Pain 1762986339

j'ai tellement de parler avec toi ce soir
tu n'as aucune idée à quel point ♤ Pain 3815562661
bref

rebienvenue mon koala
amuse-toi bien
fighting pour ta fiche
love yoooooooooooouuu

♤ Pain 1762986339 :bbl: ♤ Pain 4293609048 ♤ Pain 1014364140 ♤ Pain 1260873461 ♤ Pain 2954254896 ♤ Pain 2032986780 :cloud:
:loveu: :love: :sinae: ♤ Pain 359353108 ♤ Pain 2084616938 :sh: :pyo: ♤ Pain 64260232


IF YOU JUMP...
I JUMP, REMEMBER?
Park Bo Ra
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
STAFF ✺ ‹ 365 SO FRESH ☽ ›
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain 176f58b4e83fc05ee6b3d1641aa8437c
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Actress/Miss A)
POINTS : 15
MESSAGES : 10111
NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016
AGE : 24
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 10:26
ENCORE UN DAE ♤ Pain 3587014989

Reeee et bienvenue à ce bg qui me ravit les mirettes ♤ Pain 1014364140
trop hâte de voir cette fiche se remplir pour découvrir ce nouveau perso ♤ Pain 3815562661 fighting pour ta fiche, nous laisse pas mariner trop longtemps ♤ Pain 2032986780


SHE'S IN THE RAIN. you wanna hurt yourself, i’ll stay with you. you wanna make yourself go through the pain. it’s better to be held than holding on. we're in the rain
Han I. Ja
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky
STAFF ✺ ‹ MOTHERFUCKING STARBOY - WOMANIZER IN THE STREETS
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain 7363c5631930d853abadab511e698fbd
AVATAR : baekhyun ♡
POINTS : 0
MESSAGES : 29363
NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016
AGE : 27
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 13:29
OMGGGGG UN NOUVEAU PETIT PRÉLIEN DE PRIS, QUI FAIT LA JOIE DES BB HMIENS WSH ♤ Pain 4067579374 ♤ Pain 2032986780 ♤ Pain 359353108
Rien que pour ça tu mérites tout le love, jspr que tu le sais ♤ Pain 2084616938 Ça rend tellement happy de voir des PL être tentés et joués, en espérant que ce soit que du bonheur et que tu régales tes camarades avec ton interprétation du lien et tes RPs (même si j'en doute pas) :sh:
En attendant, trop hâte de découvrir ton personnage et de savoir ce que tu vas en faire, fufufu :love: Pour le moment on n'a pas masse d'infos, mais la clé c'est d'entretenir le mystère, right ♤ Pain 2670283997
TOUT CE QUE JE SAIS C'EST QUE T'AS LE BG DES ATEEZ EN FC :/// Mamma mia:ih: Ça commence un peu trop bien à mon goût :emo:
Gros courage pour ta petite fiche, et ofc je te dis rebienvenue à la maison hein, tu fais comme chez toi surtout ♤ Pain 2954254896



Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries. ♤ Pain 769454579

PLAYLIST SINJA ♡ by caro sunshine:

cadeau de Caro-ange je suis en larmes:

cadeau de ma plus belle Coline:
Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
STAFF ✺ l'as de trèfle qui pique ton coeur
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain LfjpKn1r_o
AVATAR : kang seulgi \ red velvet.
POINTS : 175
MESSAGES : 3331
NOUS A REJOINT LE : 21/10/2019
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 17:36
ALORS PRENDRE SEONGHWA DEJA J'APPROUVE TES GOUTS
je suis éblouie ♤ Pain 454354453
mais prendre un pré-lien en plus vdfngkirbf OUI ????????????????
:beat: :beat: :beat:

par contre les fiches vides c'est interdit ici tu devrais le savoir what :star:
j'ai trop trop hâte de voir ce que tu nous réserves avec ce petit, ♤ Pain 3612205300
plein de courage pour la rédaction de ta fiiche ! :sh:


let me love you like you need, i'll make it my responsibility
Invité
Anonymous
Invité
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyLun 9 Nov - 21:45
OHLALALALA blush blush blush
TANT D'AMOUR ICI
mon dieu
je pleure
:cry: :cry: :cry: :cry:

Vous êtes si chou muah muah muah
C'est un vrai plaisir de céder à nouveau à la faiblesse ♤ Pain 1330309657 ♤ Pain 1387851259

@Jung Nayoung Non mais attend... Seonghwa, c'est mon bias ultime, c'est mon bb ♤ Pain 119676237 :cry: :cry: :cry:  Je l'ai vu libre, j'ai sauté direct !!! J'peux pas le laisser passer ♤ Pain 13828773 :cry: Ateez c'est ma vie ♤ Pain 1014364140 ♤ Pain 1014364140 *la meuf avec un ateez par compte...* ♤ Pain 3640195483


La fiche ce remplira petit à petit  ♤ Pain 3640195483  :beat:  :beat:


BREF
MERCI BEAUCOUP pour l'accueil ♤ Pain 1260873461 ♤ Pain 3502780915 ♤ Pain 3502780915
j'vous aimes tears kris blush blush
Myo Jin Oh
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9360-jinoh-l-apollon-perdu#293291
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain 9277763d6cb759664111ab2edf9353d4f33e4960
AVATAR : #shownu (monsta x)
POINTS : 36
MESSAGES : 521
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 28
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyMer 11 Nov - 23:41
TOUT EST BON POUR MOI ♤ Pain 1014364140 ♤ Pain 1014364140 ♤ Pain 1014364140
si les admins passent ici, go go go j'veux mon posé

*sort loin*

:shine: :shine: :shine:


IF YOU JUMP...
I JUMP, REMEMBER?
Park Bo Ra
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
STAFF ✺ ‹ 365 SO FRESH ☽ ›
UNE P'TITE PHOTO ? : ♤ Pain 176f58b4e83fc05ee6b3d1641aa8437c
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Actress/Miss A)
POINTS : 15
MESSAGES : 10111
NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016
AGE : 24
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyJeu 12 Nov - 23:24
CE TRIPLE DAE TIENS TOUTES SES PROMESSES !! what
c'est super bien écris en plus, prête moi ta plume jsp ? ♤ Pain 3815562661 j'ai adoré lire cette fiche (parfaite petite lecture du soir avant un dodo de qualité ♤ Pain 1330309657 ) vraiment je crois que je passerai te demander un lien soon ♤ Pain 3612205300
en attendant je te valide immédiatement what

On est plus heureux dans l'espérance qu'après la réussite.
congrats, kid !

⊱ te voilà validé(e) !

Tu as terminé ta fiche, toutes nos félicitations  Le jeu commence pour toi dès maintenant !

Pour faciliter ton intégration, il est important de poster ta fiche de lien, mais également ton journal de bord. Si la fiche de lien est facultative bien que fortement conseillée, le journal lui est obligatoire.

Une fois ces étapes réalisées et si tu es sociable, tu peux te créer un compte Instagram (www), et même nous laisser ton numéro de téléphone (www).♤ Pain 3502780915


Ton groupe a été déterminé suite aux réponses de ton questionnaire, cependant tu restes décisionnaire et dans le cas où ça ne te convient pas, tu peux demander à un membre du staff de t'attribuer un autre groupe. N'oublie pas qu'une fois engagé, tu ne peux le modifier

Tu peux à présent jouer pleinement sur le forum. N'hésite pas à profiter du flood (www) et de la chatbox (www), nous serons ravis de t'y accueillir


Bon jeu sur Hundred Miles !


i am the chosen one
heulim

⊱ de cobalt

Les résultats du questionnaire indiquent à @choi kang dae qu'il/elle fait parti(e) des Heulim, les baleines bleues de Corée.

Heulim 흐림 signifie brume.

Leur couleur traditionnelle est le bleu cobalt, couleur que les étudiants de la SNU arborent sur leur blouson afin de se reconnaître mutuellement.

Leur animal totem est la baleine, qui est associée au trésor caché, à la guérison ou parfois à un malheur menaçant. Au fil des années, ils ont été dotés d'un surnom caractéristique : celui des baleines bleues.

Leur emblème est la vague, pour l'inflexibilité et l'éphémérité. Pour respecter les coutumes, un insigne est donné sous forme d'écusson à chaque membre de la société, qui peut choisir d'en disposer et de le porter comme il le veut, à condition de toujours l'avoir sur soi. Les salariés et citoyens pourront s'en apprêter de la manière qu'ils souhaitent, tandis que les étudiants auront tendance à l'accrocher sur leur blouson. L'écusson des Heulim représente une vague blanche sur fond de couleur bleue.

ME RENSEIGNER SUR MON GROUPE



SHE'S IN THE RAIN. you wanna hurt yourself, i’ll stay with you. you wanna make yourself go through the pain. it’s better to be held than holding on. we're in the rain
Invité
Anonymous
Invité
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain EmptyVen 13 Nov - 0:02
@Park Bo Ra

MLDKFDLMKF
OMG
JPLEURE

blush blush blush
Je suis beaucoup trop touchée par tes compliments là :cry: :cry: :cry:  
Vraiment, merci beaucoup ♤ Pain 2032986780 ♤ Pain 2032986780
Je me suis donnée du mal  :arg:  :arg: et je suis vraiment contente que ça vous plaise  ♤ Pain 3815562661  ♤ Pain 3815562661  ♤ Pain 1260873461
&& passe quand tu veux tu auras tous les liens que tu souhaite ♤ Pain 3640195483 :beat: :beat:

MERCIII ♤ Pain 64260232 ♤ Pain 64260232 ♤ Pain 64260232
Contenu sponsorisé
♤ Pain Empty
(#) Sujet: Re: ♤ Pain   ♤ Pain Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: