▲ up▼ down
12345
It can't be... (daekhyun)



 

news maj 51 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four
>> lire l'annonce <<


GAME deux jeux t'attendent ce mois-ci :
>> le tarot <<
& >> le voleur <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le Créathon est lancé, viens vite t'inscrire ೕ(•̀ᴗ•́)
>> s'inscrire au concours <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  octobre 2020

Quêtes 9 nouvelles quêtes viennent pimenter votre jeu. Pour t'aider dans tes missions, on te propose également un petit guide des quêtes, pour mieux comprendre comment ça marche.

Nouvel event Le creathon débute en ce mois de novembre, viens constituer ton équipage et essaye de rafler le prix #money #fame event ⊱ creathon

Animations trois animations ce mois-ci, notre indétrônable roulette ; le très mystérieur tarot et le jeu du vol de faciès. De quoi occuper le confinement !

activité rp cette première maj depuis la refonte est l'occasion d'éprouver nos nouveautés. une modification ne passe pas le crash test : l'activité unique pour tous vos persos. On revient donc au système un personnage = un sujet d'activité. Le principe reste le même, mais vous devrez poster un sujet par multicompte dès à présent.

classementle très attendu classement fait son apparition, dans tout ses états, personnages, groupes, personne n'y échappe. Viens le découvrir ici : Classements

un corbeau crownecté le corbeau est un être social, c'est donc tout naturellement qu'il s'est doté d'un compte instagram et twitter

news maj 51 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four
>> lire l'annonce <<


GAME deux jeux t'attendent ce mois-ci :
>> le tarot <<
& >> le voleur <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le Créathon est lancé, viens vite t'inscrire ೕ(•̀ᴗ•́)
>> s'inscrire au concours <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
Le Deal du moment :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel ...
Voir le deal
8 €

Partagez

 It can't be... (daekhyun)


 :: reste du monde :: Globe Terrestre :: Reste de la CoréeAller à la page : 1, 2  Suivant
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyMar 27 Oct - 23:48
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @SON HAKHYUN




Il est assez tard. C'est une fraîche après-midi qui se termine, et t'es là. Tu marches sans but précis, sans intentions particulières, sans destination, une clope au bec. T'étais tellement perdu dans tes pensées que tu avançais simplement, regardant tes pieds, comme si c'était le truc le plus intéressant du monde, là, tout de suite. Ta journée de taff, enfin, si on peu appeler ça ainsi, avait été fortement lucrative. Encore une bonne dizaine de vieux tombés dans le panneau, qui on abouler le fric sans broncher. Si ça continue comme ça, t'allais finir par avoir une promotion. "Quelle journée..." Tu pense, un sourire amusé ce dessinant sur ton visage. Ta force de persuasion et ton charme te permettaient de tout faire, depuis toujours. T'en profitait bien, sans honte, cela t'amusait. Au plus grand damne de Jinnie, notamment. Heureusement pour toi qu'elle ne sait pas ce que tu trafique en ce moment...

Après être sortis du boulot, t'avais pris le bus pour rentrer chez toi. Sauf que, comme un con, et trop absorbé par ton portable, tu t'es fail en beauté, et t'a pris le mauvais bus...



" Losing my family is like losing my life "

_________________



Ce même bus t'emmena à l’extérieur de la ville, sans que tu te rendes compte de rien. Quand tu as enfin réalisé ta connerie, c'était déjà trop tard, t'étais au terminus, et tu te fais larguer comme un vieux déchet, sur le bord de la route, au milieu de nulle part.

A ce moment précis, dire que t'étais énervé était un bel euphémisme." Putain, mais quel con ! " tu gueules, pour toi-même, puisque y'a quasi rien autour de toi. Toi Kim Dae Seong, dixit le type avec le moins de motivation du monde, te voilà, presque perdu dans la pampa, sans moyens quelconque de locomotion. Tu croises que quelques maisons, mais aucune trace de civilisation décente. T'es vraiment à l’extérieur de Séoul, faut le faire quand même. Tu t'y étais jamais aventuré, ça te ressemblait tellement pas. Toi, t'est un mec de la ville, un pur citadin. Tu ne peux pas vivre autrement. T'as bien essayé d'utiliser ton portable, pour appeler un taxi ou autre, mais le réseau déconnait à bloc, t'a pas insisté. Tu te mets à marcher le long de la route, te disant que de toute façon, t'a pas d'autres choix que de continuer jusqu’à un pseudo-village, pour te re-barrer illico en ville.




D'un coup, tu t'arrêtes net. Tu viens d'entendre un vacarme pas possible. Des pneus qui crissent. Un grand bruit de quelque chose qui tombe à la flotte. Alarmé, tu te précipites vers l'endroit d'où ça semblait provenir, tu arrives rapidement près d'un pseudo-lac. Dans ce dit lac, un accident vient de se produire. Une voiture semblait d'avoir perdu le contrôle et quitter la route, s'enfonçant désormais sous tes yeux sous l'eau, eau qui avait l'air profonde. Sur le coup, tu reste sans bouger. T'es choqué, on peu le dire. T'as reconnu la voiture... Ça peu paraître, fou, mais tu l'as reconnue.



" Hakhyun... "



Ça peu paraître, fou, mais tu l'as reconnue. Faut que tu le sortes de là. Ce n'est pas possible autrement. Y a pas moyen que tu le perdes. Tu ne peux pas vivre sans eux...

La voiture étant déjà quasiment totalement immergée, t'est obligé de plonger. De la, tu vois le conducteur, et ce que tu pensais est confirmé. " Putain, mais qu'est-ce qu'il fout là?!" T'arrives à penser, incrédule face à ce qu'il se passait devant tes yeux. Il est inconscient, et sûrement blessé. T'arrivais pas à ouvrir les portières, la voiture étant trop amochée, due à un possible tonneau. Tu paniques. Le temps presse, l'eau est déjà dans l’habitacle, t'arrives à le voir. Tu finis par réussir à brisé la vitre coté passager, et tu t’insinues à l’intérieur, arrachant Hakhyun de l'épave, non sans difficultés. Après quoi, tu le traîne hors de l'eau, le déposant sur le sol. Tu t'agenouilles près de lui, tapotant ses joues " Hak! Hak bordel ouvres les yeux! " Rien. Pas de réaction. Tu vérifies son pouls. Il est faible, mais il est bien là ! Par contre, il semble ne plus respirer. Tu lui fais du bouche-à-bouche, pendant de longues secondes qui te parurent des heures " Allez! " tu peux pas te résigner à l'abandonner, en plus t'es d'autant plus paniqué car tu connais les antécédents cardiaques de Hak. T'insistes, impossible de le lâcher tant qu'il est dans cet état. Impossible d'appeler les secours.



"You can't let me down..."

_________________



Fort heureusement pour vous deux, une voiture finit par passer, le long de cette route déserte. Elle te remarque, et s'arrête. La conductrice sort, paniquée, et te demande ce qu'il c'est passé. Tu lui hurles presque d'appeler les secours. Elle s’exécute immédiatement. Il ne respire toujours pas. T'es paniqué comme jamais tu ne l'as été, et le temps que l'ambulance arrive te parut être une éternité. Heureusement, encore une fois, ils arrivèrent rapidement sur les lieux. Hak fut emmené et placé rapidement sous assistance respiratoire, et toi, bien entendu, tu les as suivies. Impossible de le laisser, c'est juste inconcevable pour toi.

Une fois à l’hôpital, t'es pas en mesure de le suivre, lorsque l'emmène. T'es dans un état pitoyable. Tu sais plus quoi penser, quoi faire. Sur le coup, tu ne penses même pas à alerté les autres. Tu sais plus rien. Tu veux qu'une seule chose. Que cette saloperie de journée n'ai été qu'un cauchemar, et que quand tu te réveillerais, tout irais bien.



Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyJeu 29 Oct - 20:23
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




petite recherche en ligne et tu trouvais exactement ce que tu voulais. carte de yu gi oh super rare, simplement pour les faire tourner sous le nez de kangoo pour finir par lui donner. c'est ton plan diabolique. bref, tu avais assez de faire venir le vendeur à toi, mais finalement tu as craques. une chance que tu as un véhicule parce que le mec habite à l'extérieur de la ville. il t'avait même fait un rabais si tu venais jusqu'à lui. alors pourquoi pas, en fait les rabais tu t'en fou un peu... tu as assez d'argent pour le moment plus l'argent que tu mets de côté. pour tes vieux jours, pour eux aussi. pas pour rien que tu avais acheté un maison avec 6 chambres. c'était les avoir avec toi, ne pas t'inquièter... être près si ils ont besoin de toi. c'est ton rêve de vivre ensemble, ton rêve de se réveiller et dormir la nuit en pensant qu'ils sont près de toi. tout comme à l'orphelinat. Pourtant ton argent tu ne la jettes pas par la fenêtre. tu es responsable, surtout que tu ne veux pas bonder ta maison de trucs inutiles. te voilà donc sur la route, derrière ton volant. ton gps dit 40 minutes avant la destination, un petit café sera de mise, service au volant. tu écoutes calmement la radio jusque là. comment le vendeur t'avait eu dans sa poche, faire quarante minutes pour des cartes de jeux... faut être fou.
to make everyone happier

le temps passait si vite que tu pensais faire de la route sur place. c'est cette effet, de route infini. ça t'arrive parfois. partir d'un point ne pas voir le trajet et arriver sans s'en rendre compte. c'est ce qui t'était arrivé, ça te faisait peur... mais en même temps tu étais vite arrivé. tu débarques de ta voiture argent en poche et tu verrouillas celle-ci. direction la porte d'entrée, prêt à sonner. cependant tu n'as même pas le temps de toucher cette dite sonnette que la porte s'ouvra. le jeune homme (pas plus de 20ans) apparaissait dans le cadrage de porte. d'une vitesse brute. il t'avait sûrement vu venir. "bonsoir je viens pour les cartes..." il te regarde de la tête au pied ce qui te donna un frisson et te tendit le petit cartable. toi, l'argent. tu examinais les cartes et lui comptait la came. tout semblait beau. tu n'avais même pas eu le temps de dire aurevoir qu'il avait déjà fermé la porte. l'impoli. ça t'irritait un tantinet, mais pas plus.
i'll never see it coming

l'engin repart doucement, te remettant simplement juste la route de retour. petit bâillement malgré le café, tu mis ton gps à zéro pour sélectionner la maison. 35 minutes. il te fallait arrêter, il te fallait reprendre des forces. homme têtu que tu es, continue sa route vers la nuit. tu cherches une musique à jouer pas trop calme parce que tu ne veux pas t'endormir. c'est en posant les yeux pour voir le titre que tu vis du coin de l'oeil cet animal, gros... un chien peut-être... mais ça n'avait prit qu'une fraction de seconde pour perdre le contrôle du véhicule. toi qui ne voulait ni abimer ta voiture, ni tué ce pauvre animal. maintenant les deux mains sur le volant, tentant de reprendre la route, sans résultat. tu cognas t'a tête sur la fenêtre se qui te laissa un plait sur la tempe. tu en perds presque conscience. tu as mal au cœur. comment ça pouvait t'arriver à toi... était-ce ton temps? tu ne l'espères pas... tu avais encore tant à faire, tant à découvrir, tant à aimer. tu pensas à eux, à lui. ton cœur ralentissait alors que tu sentais ce liquide froid monter sur tes jambes. est-ce que c'est comme ça qu'on se sent quand on part?
i'll need a hero

mais voilà que tu sens une petite chaleur, sur tes bras... sur ta bouche. tu ne comprends pas. le paradis... ça ressemble à ça? maintenant le temps passe si lentement. tu les revoies eux jouer alors qu'ils sont petits et joyeux ensemble. ça l'avait été une belle vie malgré les douleurs, les péripéties pour s'y rendre. tu pouvais sentir cette pression sur ton torse toi qui pensait qu'on ne sentait rien un fois au paradis, même que qu'est-ce que tu fais au paradis hein... c'est blanc flash partout mais à ce que tu saches tu ne mérites pas d'être sur les nuages. tu mérites les flammes et la torture pour le reste de tes jours.

tu avais vraiment perdu la notion du temps. puisque quand tu auras à nouveau les yeux. tu vis que tu n'étais ni au paradis... ni en enfer. ça t'avait pris quelques secondes avant de comprendre que tu étais bien en vie. dans cette pièce bien vide. cette pièce froid que tu pouvais bien identifier grâce à ton enfance avec tes rendez-vous à la tonne. la panique t'envahit d'un coup... où est ta voiture, ton portefeuille et les cartes. merde. étais-tu seul... est-ce les infirmières avait avertis ta sœur? tant de question sans réponse. cette jaquette d'hôpital de mauvais goût, où sont tes vêtements? ce masque respiratoire sur la majorité de ton visage te piquait le nez. est-ce que tu peux simplement rentrer à la maison... cette agitation commençait à se voir et à s'entendre puisque les monitors attachés à toi se mettent à faire leur maudit bruits. c'est pire que l'enfer que quelqu'un le sorte de ce trou.




┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyJeu 29 Oct - 23:04
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @SON HAKHYUN




Te voilà... Tu es là, assis sur cette maudite chaise, dans ce maudit endroit. Cet endroit que tu détestes tant, tant il te rappelle de mauvais souvenirs. Enfin pas vraiment des souvenirs, en fait. Plus des échos lointains, très lointain de ton passé douloureux, car en soit, tu as eu la chance de ne pas vraiment fréquenter l’hôpital étant jeune.

Heureusement pour toi, tes conneries diverses et variées avec Kangoo et les autres ne t'avaient jamais blessé au point de devoir être emmené ici. " Je ne vois pas comment ils auraient pu, de toute façon... Surtout Kangoo. " tu penses, souriant pour toi-même à cette pensée, bien que ton cœur ne soit pas du tout enclin à sourire, là tout de suite. Pauvre kangoo. Il avait beau essayer encore et encore, de manière acharnée, jamais il ne t'a battu, et jamais il ne le pourrait. Tu ne le laisserais jamais faire, question de principe. C'est toi le grand frère, c'est toi qui protèges les autres... Bien qu'en ce maudit jour, tu avais l'impression d'avoir failli à ta tâche. Et cela te brisait littéralement...



" Wake up... "


_________________



Les bips frénétiques de cette maudite machine vont finir par te rendre dingue. Ils sont rassurants, en soit. Mais aussi si déprimants. "Réveille toi..." Tu marmonnes, de manière quasi-inaudible. Te voilà désormais assis sur une autre chaise, pas réellement plus confortable que l'autre, dans un autre endroit. T'avais enfin pu rejoindre Hak dans la chambre où ils l'avaient installé.

T'étais tellement soulagé qu'il soit encore en vie. Après avoir dû lui faire du bouche-à-bouche si longtemps, t'avais réellement crus que tu allais le perdre, que jamais il ne se réveillerait, et que tu ne le verrais plus jamais sourire... Cette seule pensée t'arrachait le cœur. Ta famille, c'est toute ta vie. Si tu venais à perdre ne serait-ce qu'un seul membre, jamais tu ne le supporterais. Vous êtes comme les doigts de la main, comme les pièces d'un même puzzle, complètements indissociables les uns des autres. C'est pour ça que ça te tuais littéralement... De voir le voir dans cet état.

Lui qui t'avait toujours sembler si fragile, si vulnérable. Même quand vous étiez gosses. Ce n'est pas de lui dont t'étais le plus proche, c'est le moins que l'on puisse dire, mais pour autant, tu l'a toujours surveillé. Comme tous les autres. Ta foutue obsession, de protéger tout le monde remonte à loin déjà, et dans un sens, c'était encore plus exacerbé avec lui, sans doute parce que t'étais au courant pour son cœur. T'avais l'impression qu'il te fallait toujours veiller sur lui, lui éviter le plus possible de s'en faire.... Mais non. T'as failli à la tâche.



" I said wake up!!... "


_________________



Oui. Te voilà. Te morfondant, passant frénétiquement une main dans tes cheveux, nerveusement, incapable de penser convenablement. Tu te demandes encore ce qu'il pouvait bien faire dans ce trou paumé, si tard. Ton esprit se tord dans tous les sens. Tu n'as toujours pas pensé à prévenir les autres...

Tes vêtements ayant fini par sécher, tant bien que mal. T'en avais rien à foutre de ça, tu t'en souciais même pas une seule seconde. Rien à foutre que ton paquet de clopes soit probablement mort. Rien à foutre que toutes tes affaires aient prit cher. Tout ce que tu voulais, c'est qu'il se réveille enfin. Qu'il te dise qu'il va bien, que ce n'était rien. Qu'on lui enlève cet attirail de malheur qui entourait son doux visage presque enfantin, et qu'il te sourit. T'es prêt à tout pour le revoir sourire. Au moins une fois.

Tu ne sais rien de son état. Personne ne t'a encore rien dit. L'attente est comme une lente agonie. Lentement, tu t'approches. Tu poses une de tes mains sur le poignet de ton frère. Ta lente agonie est sur le point de prendre fin...

D'un coup, et sans crier gare, tu le vois commencer à bouger. Tu ne t'y attends pas. Tellement pas, que tu sursautes légèrement. Tu te mets à le fixer. Oui, il reprend conscience ! Ne perdant pas une seconde, tu pars de la chambre, courant chercher une infirmière. Il faut qu'ils lui enlèvent ce truc...

Tu reviens accompagné quelques secondes plus tard. T'a plus aucun doutes désormais. Il est réveillé. Un long soupire de soulagement s'échappe de tes lèvres. " Je vais le tué celui-là... Me faire des frayeurs pareilles ! " Tu penses. C'est tout toi ça. T'es si con quand tu t'y mets.

L'infirmière s'occupe de débarrasser Hak de son assistance respiratoire. Puis, tu l'observes vérifié l'état de Hak, silencieux. Tu ne sais même pas s'il a conscience que t'es la, pour le moment, mais tu t'en fiches. Un sourire est accroché au coin de tes lèvres. Un sourire qui vaut plus que des paroles. " Vous avez l'air d'aller bien. Faites attention à ne pas trop bouger cependant. Il nous reste des examens à effectué. " Elle s'adresse à lui, gentillement. Après avoir constaté qu'il respirait de manière normale, par lui-même, elle ajoute " Vous savez... Vous avez eux beaucoup de chance. "

Elle marque une pause, tandis que ton regard ce tourne vers le sol. " Si votre ami ne vous avait pas fait de bouche-à-bouche jusqu'à l'arrivée des secours, je doute que vous vous en seriez sortit... Vous avez cessé de respirer pendant plusieurs minutes. " C'est con, mais tu rougis légèrement. Tu n'aimes pas trop recevoir tous les louanges comme ça. Tu aurais jamais pu le laisser mourir..

Elle finit par ce redresser, souriante " Je vous laisses. Reposez-vous. Nous reviendrons vous voir plus tard... " Et puis elle s’éclipse lentement, te laissant seul avec Hak. Enfin, tu vois ses yeux ce posé sur toi. Ses petits yeux de chaton effrayé. Tu t'approches, d'un pas rapide, et tu viens le prendre dans tes bras, faisant bien attention à ne pas lui faire mal, évidemment. Tu soupires de nouveau. " Putain, toi... On peu dire que tu m'auras tout fait ! " Tu lâches, la tête cachée contre le coussin qui maintenait Hak droit.

Finalement, tu peux être rassuré. Tu n'as pas failli à la tâche après tout..



Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyVen 30 Oct - 19:03
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




encore un peu dans les vapes. tu comprends où tu es, mais le temps est un peu flou. l'infirmière à tes côtés, ça te rassure un peu. assez pour pas tomber en hystérie. tu essaies de respirer plus lentement, tu la laisses faire ses tests. c'est important si tu veux sortir au plus vite, ça tu le sais bien. tes yeux sur les machines, elle sort même sa petite lampe pour voir si tes yeux réagissent. petit soupir alors que tu regardes tes jambes allongés dans ce lit inconfortable. ce n'est pas ta meilleure journée... tu penses encore à ce qui t'ai arrivé, tu ne comprends pas comment tu pus faire ton compte. tu fermes tes paupières quelques secondes assez pour penser à eux. je m'excuse. penses-tu légèrement. tu t'excuses d'avoir été con pour des cartes yu gi oh, tu t'excuses d'avoir pris ton téléphone et tu t'excuses à eux. tes yeux s'ouvrent doucement espérant que ton message atteigne leurs cœurs. c'est du coin de l'oeil que tu aperçois des jambes, qui est là? tu lèves ton regard, tu penses rêver. avec son air doux et à faire tomber les dames. tu le vois là, avec toi. ton cœur s'arrête presque, enfin tu n'espères pas parce que tu es encore brancher sur ses putains de machines. tu regardes à nouveau l'infirmière faisant comme si tu ne l'avais pas vu. comme si tu ne savais pas qu'il était là, mais pourtant il était bien là. tes pensées se mélangèrent rapidement, alors que tu ne savais même pas comment il avait fait pour savoir que tu étais là. c'est seulement lorsque l'infirmière "pardon?" murmures-tu dans un souffle. du bouche à bouche? tes joues s'embalaient sous l'idée d'être lèvres contre lèvres avec ton frère. enfin, tes idées bizarres ne laissaient pas paraître que c'était ton frère, parce qu'en fait... ce ne l'est pas. c'est un protecteur qui pour les autres... c'est un frère, mais dans ton cœur et dans tes rêves bidons... c'est bien plus que ça. dae. c'est l'homme pour lequel ton corps frémi... que ton cœur emprunté bat un peu plus vite. ça fait longtemps que tes illusions sont apparues; même que ce sentiment tu t'en étais rendu compte alors que tu étais si jeune. même enfant du silence, enfant timide. tu avais garder tes mots pour toi, garder tes émotions bien cachées.

alors te retrouver dans cette chambre d'hôpital avec lui, ça te fait étrange. l'infirmière interrompu ce moment pour l'informer qu'elle reviendrai plus tard. tu lui dis un simple merci en la regardant quitter la salle. qu'allais-tu faire maintenant, seul, avec lui? ton regard se tournait maintenant vers lui, avouer vaincu.  "j'suis désolé... dae" il était maintenant contre toi, ton cœur se retenait de lui dire qu'il l'aimait beaucoup. ta tête roulait de plus belle, pensant à ce que t'aurait pu lui faire subir. c'est là que tu comprends... tu serais mort sans lui, ton cœur à mal de lui avoir fait si peur, d'avoir foutu ton auto dans ce lac. un soupire de soulagement se faire sentir entre eux.  "comment t'as su que j'étais là..." moment du destin que tu ne comprenais pas.  "tu ne l'as pas dit aux autres j'espère..." la panique te repris, alors que tu pouvais entendre la machine biper un peu plus rapidement.  "promets-moi que tu ne le diras pas aux autres, je t'en supplie..." parole à demi mots dans l'oreille de dae alors que tu le serrais un peu plus fort contre toi. il te fallait le sentir, le toucher pour t'aider à ne pas perdre la carte. pour comprendre que tu étais encore en vie.

la vie n'est pas toujours comme on la souhaite. pour toi c'est de pire en pire. hors la gang que tu avais, tout partait en couille, en commençant par ta santé. tu pensais être en parfaite santé alors que tu ne faisais pas attention à ce que tu faisais. le sport, les manèges. tu t'étais entêté depuis si longtemps à faire comme les autres. à vivre comme les autres. à ne pas les laisser te traiter différemment. voilà ce que ça donne.  "j'suis un boulet... faut se l'avouer..." tu lâchais ta prise sur lui. tu n'arrives même pas à le regarder dans les yeux cette fois-ci. "t'es pas obligé de rester... tu peux y aller si t'as autre chose à faire... " vous vous voyez si peu que tu as l'impression de le déranger, ce n'est pas la première fois que cette sensation te hante. même quand vous étiez petits et qu'il passait du temps avec kangoo... tu te mettais à part. l'une des raisons principale pourquoi tu restes silencieux sur tes sentiments envers lui. tu joues anxieusement avec le drap du lit, espérant qu'il ne parte pas, qu'il te dise le contraire qu'il s'acharne à rester là... avec toi.




┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptySam 31 Oct - 1:27
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @Son Hakhyun




Enfin. Tu te sens tellement bien. Tu te sens si soulagé. T'enlaces ton frère, le serrant contre toi, t’imprégnant de sa chaleur, comme pour te rassurer, te prouver une bonne fois pour toute qu'il est bien là, avec toi, en vie et qu'il respire. De toi, actuellement, il ne voit que la chevelure, en ce moment, rouge sang. Ta tête est emmitouflée, presque dans son cou. Tu respires son odeur, et tu sens son cœur battre, au niveau de sa carotide. Son cœur. Pauvre petit cœur. Qu'elle épreuve, il avait vécu aujourd'hui. Petit cœur fragile, emprunté qui n'a besoin que d'être protégé.



Fragile heart, broken pieces... I'll never let you down

_______________________________



Heureusement pour lui, tu étais là pour ça. Tu remerciais le destin de t'avoir fait te planter de bus, d'avoir coupé ton réseau, t’empêchant d'appeler un taxi, et d'avoir fait que tu longes cette route déserte. Tu n'osais même pas imaginer ce qu'il se serait passé, si tu n'avais pas été là. Tu ne préfères pas, en fait. Car ça te fous trop la rage, rien que d'y penser. Personne ne l'aurait retrouvé, dans ce trou paumé. Il serait resté là, sous l'eau, et il... " Putain..." Tu te mords la lèvre inférieure. T'as beau faire, tu rumines. Tu repasses le scénario dans ta tête. C'est bon, il est là. Te torture pas l'esprit...

De tes pensées obscures, tu es tiré par sa voix, faible, qui s'adresse à toi. "j'suis désolé... dae" ces mots résonnent dans ta tête tel des coups de massue. Il n'y est pour rien. Comment pourrais-tu le blâmer, pour une telle chose ? Ce n'est pas comme s'il avait volontairement provoqué cet accident. Non, c'était juste une putain de malchance. Un événement inattendu, inopiné, qu'il n’aurait pas pu éviter. Une légère moue accrochée au visage, tu finis par t'écarter légèrement, pour lui faire face. Tu vois que ses yeux fuient les tiens. Il devait probablement avoir honte, s'en vouloir. Ça t’attriste. Il n'a pas besoin de ça... " Arrête... Pourquoi tu t'excuses? T'y est pour rien. " tu dis, tandis que votre étreinte se desserrait, légèrement.

Toujours pas. Ses yeux n'ont toujours pas croisé les tiens, pas une seule fois. Tu n'as pas essayé de changer ça. Tu ne veux pas qu'il soit mal à l'aise, enfin pas plus qu'il ne l'est déjà. " J'en savais rien... C'est juste un concours de circonstances, complètement dingues. " tu soupires. " Et non, je n'ai rien dit aux autres. J'étais trop obnubilé par la peur que tu te réveilles jamais... " Hop, tu baisses les yeux.

Tu n'aimes pas te montrer faiblard comme ça, devant les autres, encore moins devant tes frères. De tous, c'est toi le protecteur. Tu ne peux pas te permettre d'être faible face à eux. Mais face à lui, c'était différent. " Mais... " Tu commences, avant qu'il ne te serre si fort que tu en perdis le fil de ta phrase. Tu soupires de nouveau, revenant l'enlacer un moment, passant tes bras autour de lui. " Bon... Comme tu voudras. Mais la prochaine fois que tu me fais un coup pareil, je te tue moi-même, ça m'éviteras de me faire du soucis. " Tu finis par dire, incapable de le contrarier, et avec un trait d'humour qui t'es propre, pour tenter de le faire sourire, malgré tout.



Never...

_______________________________


L'étreinte ce desserre de nouveau. Et il reprend la parole. Il continue de s'obstiner, en se rejetant la faute, encore et encore. Ça te blase, tu ne vas pas dire le contraire. " Mais t'arrête un peu... Te flagelle pas, ça changeras rien. Et puis c'est passé. Tu vas bien, c'est tout ce qui compte.." Tu finis par dire, passant une main dans ses cheveux, et les ébouriffants légèrement. Un sourire s'accroche à tes lèvres. Tu tiens à ce qu'il arrête de se faire du souci. Il en a déjà assez chié comme ça, le pauvre, et pas que ce soir. T'a remarqué aussi que t'as enfin réussi à ce qu'il te regarde dans les yeux. Tu considères ça comme une victoire. Tu vires une mèche de cheveux qui lui cache les yeux. Il ne faut pas oublier que t'es quelqu'un de vachement tactile. Ça peut mettre mal à l'aise. Mais tu ne peux pas t'en empêcher.

Tandis que tu l'écoutes, ton cœur se fend. T'es pas un fragile, loin de là, mais ta famille, c'est sacré, et entendre ce genre de mots de sa part c'est un crève-cœur. Comment tu pourrais le laisser seul dans cet horrible endroit, après ce qu'il vient de vivre. Ce n'est pas concevable pour toi. Personne n'aimerait être seul dans un moment pareil. Et dans le fond, tu t'en veux. Tu le vois si peux, comparé aux autres. T'as un peu l'impression de l'avoir abandonné... Et tu ne te le pardonnes pas.  Alors, tu soupires, fermant les yeux un instant. " Abruti... " Tu commences, gardant les yeux clos. " Comme si j'allais aller où que ce soit. Je ne te laisserais pas seul ici. Tu ne te débarrasseras pas de moi. Il faudra t'y faire... " Tu termines, en lui souriant, d'un air bête. Tu le laisseras plus s'échapper de ta vie. S'il veut que tu dégages, faudra qu'il réussisse à te battre... Et même Wookwang à jamais réussit.




Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptySam 31 Oct - 10:59
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




toute cette douceur te bouleverse encore. ton cœur n'arrive toujours pas à comprendre comment lui à fait pour être là au bon moment, comment il t'a sauver la vie. t'essaie le plus possible de ton garder à l'interieur de toi, loin. mais c'est compliqué. comment ne pas ouvrir son cœur à la personne qui vient de te libérer de ton malheur. tu retiens même ses larmes qui veulent se loger sur tes paupières inférieures, mais tu mellites. ses mots te touchent trop, il sait quoi dire... comment agir et toi tu es là à fantasmer sur lui tous les jours depuis que tu es jeune. tu te râclais doucement la gorge. tout se passe si vite, même ses mots étaient un peu flous. tu arrivais pas à suivre, tout ce qui rentrait dans ta tête c'est le fait qu'il n'avait rien dit au groupe. "non mais moi c'est qui était au volant quand même... faut pas m'enlever tout le blâme..." tu détournais un peu tes yeux, honteux d'être dans un sale état. "merci d'avoir rien dit... j'aimerais que ça reste ainsi..." tu lui faisais promettre, il ne manquait que le petit doigt. comme quand vous étiez petits. "en tout cas... j'imagine pas l'allure que j'aurais sans toi..." même avec lui qui t'ébouriffie les cheveux, t'essaie de garder ton humour (nul et d'un ton toujours neutre) alors que ton regard croise encore le sien. tu montres doucement ta joue alors que tu retiens encore ses mots que tu lui dois. "oh je te regarde... et t'a refaite ta teinture?" tout pour changer de sujet alors que ton cœur ne changera pas au sujet de dae. tout va bien, le mal est passer. tu as mal nul part, ce qui est bon signe. enfin si là où ta tête a reçue un coup, mais à part ça c'est bon. tu crois sincèrement que c'est plus la fatigue qui va t'emporter.

"ok ok, j'arrête promis." disais-tu en lien avec le fait que tu te culpabilisais beaucoup trop. c'est toujours là, ses petites voix qui te disent que c'est de ta faute, mais tu ne peux pas complètement les effacer. ton moment avec dae se termina un peu plus rapidement que tu le pensais, en fait tu n'avais même pas vu l'heure et demi passer. un bruit à la porte de la chambre se faisait entendre. "bonsoir m. son? " tu étires ton regard sur l'homme avec une chemise blanche pour lui faire un signe de tête par respect. "oui, mon nom est doctor choi. en fait j'ai eu note par mon infirmière de revenir vous vérifiez. a ce qui paraît tout est bon. donc je vais juste double vérifier et vous dires les précautions à prendre si on vous renvoi chez vous ce soir, d'accord. " oh que ça sonne bien à ton oreille, tu ne voulais absolument pas dormir dans ce trou froid. alors tu observes de temps à autre ce que le médecin tricottait en jetant des coups d'oeil à dae avec de drôle expression au visage. tu pouvais voir le médecin réfléchir avec de remettre son stéthoscope autour de son cou. "bon tout à l'air ok... par contre si vous retournez à la maison il va falloir quelqu'un qui reste avec vous. vos parents, un frère ou une sœur. c'est important... si vous voyez ou sentez quelque qui est anormal... revenez à l'urgence on va prendre soin de vous. " mots réconfortant pour toi, tu évites une nuit d'horreur dans cet hôpital. tu vois le doc regarder sa montre; "je sais qu'il est un peu tard pour se trouver quelqu'un pour vous aider... mais vous pouvez toujours rester la nuit ici si il le faut. pour le moment, mon travail est fini... n'oublier pas de passer à la réception pour vos papiers et vos cartes. bonne soirée. " tu le regardes sortir de la pièce et fermer la porte coulissante. ton sourire s'affichait à nouveau sur ton visage. liberté. tu te foutais bien qu'il te fallait un gardien, tout ce que tu voulais c'était retrouver ton lit. "si il y a quoi que ce soit... tu crois que je peux t'appeler?" petite hésitation sur ton organe qui faire pomper ton sang. "tu sais, vu que je ne veux pas que personne le sache... vu que toi tu le sais..." tes mots s'entremèlent maladroitement. ajoutant pour rien des excuses à ton appel. comme une gamine qui veut voir son crush. "sinon ça va... je vais m'arranger c'est bon..." tu avais aussi un autre plan en tête. pour que ça soit plus facile pour lui... pas parce que tu veux être dans la même pièce que lui et tout. mais si il est pour se déplacer ça te dérangerait trop qu'il se déplace pour toi. "la maison est grande... j'ai un lit de plus si tu veux" ton sofa lit te sera peut-être utile pour une fois.




┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptySam 31 Oct - 18:54
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @Son Hakhyun




Ton petit frère toujours dans tes bras, tu ne vois pas à quel point le temps files. Il file, plus vite que l'éclair, et toi, tu sens lentement l'adrénaline en toi retombée. Oui, cette adrénaline qui était montée si rapidement en toi, en voyant l'horrible spectacle qui s'était dressé devant tes yeux. Cette adrénaline qui t'a fait plonger à l'eau sans même hésiter une seule seconde. Et cette même adrénaline, qui t'a permis de maintenir Hak en vie, quitte à lui donner ton dernier souffle.

Oui, cela avait été difficile, très difficile pour toi, de le sauver, et le maintenir en vie. Mais comme tu le disais souvent, t'étais prêt à tout pour ta famille, même à sacrifier ta propre vie. Car ta vie, en elle-même, n'a aucune valeur pour toi. C'est une existence complètement veine, que tu te contentes de subir, qui n'a jamais eus de sens, et n'en aurait jamais réellement. C'est pour cela même que tu as toujours fait ce qui te passais par la tête, sans te soucier des conséquences, ou de ce que les gens pouvaient penser de toi. Tu t'est toujours sentis au dessus de tout, car ta vie, est et resteras dénuée d’intérêt.

Tu n'avais pas de but. Pas de petit(e) ami(e), pas de boulot stable, t'a pas fait d'études, t'a pas vraiment d'argent.. Au final, qu'est-ce que tu as ? C'est là toute la question. Tu n'as qu'eux. Ils sont tout ce que tu as toujours eux, et tout ce que tu auras jamais. Sans eux, tu n'as plus rien. Plus rien que le vide. C'est probablement pour ça, dans un sens, que tu n'as personne dans ta vie. Tu n'as pas envie, au fond de toi qu'une personne étrangère s’immisce dans cette relation si particulière que vous pouvez avoir. Tu ne veux personne d'autre qu'eux, et tu sais au fond de toi que ça seras toujours le cas. Si cela signifie finir ta vie seul, et bien qu'il en soit ainsi... C'est eux, ça sera toujours eux.

Une fois de plus, c'est sa petite voix qui te sort de tes songes. T'as tendance à t'y perdre facilement ce soir, sûrement, car la fatigue s'empare de toi progressivement. Tu re frotte ses cheveux une nouvelle fois. " Je ne me répéterais pas... " Tu dis, le regardant avec un air qui voulait tout dire. " Je te promets de ne rien leur dire. Mais comment tu vas expliquer le fait que t'a plus de voiture, hein ? " Tu dis, tandis que ton air précédent se transforme en air amusé. Après tout, sa voiture était plus que flinguée. " Plus de taxi pendant un moment...Nul." tu penses, amusé. Tu fronces néanmoins les sourcils quand il te parle de tes cheveux. Quel rapport avec tout ce bazar ?

Sur le coup, ça t'arrache un rire que tu ne pus contenir, tant la question était, à ton sens, idiote. " Oui.. Mais c'est vraiment tout ce qui t’importe ? " tu dis, un sourire amusé accroché aux lèvres. Le gars vient d’éviter la mort de peu, et tout ce qu'il trouve à faire, c'est te parler de ta couleur de cheveux ??? Décidément, il restera toujours le même. Insouciant. Comme un enfant.

Votre petit échange fut interrompu par la visite d'un médecin. T'écoutes ce dernier sans broncher, attentivement, jusqu'à ce qu'il ne s'en ailles. Puis tu soupires, en entendant ce que tu dis Hak. Décidément, il avait vraiment peur de te déranger... Il est bête ou quoi ? En quoi rester avec son frère pour surveiller son état, c'est déranger ??? Tu baisses les yeux, blasé, faisant non de la tête. " Mais arrête donc... Tu n'as pas écouté ce qu'il a dit ?" Tu commences, reposant ton regard sur lui finalement. " Je vais squatter chez toi cette nuit, et même l'autre s'il le faut... J'te laisse pas seul. Alors pas d'excuses... " Après avoir dit ça, tu lui glisses un sourire amusé, et tu te lèves.  " Allez... Va te re sapé, et on fiche le camp d'ici. J'accepterais aucune excuses. " tu conserves ton sourire, passant une main dans tes cheveux. Et tes paroles sont suivies d'actes, puisque tu l'aides à ce lever du lit, en douceur, histoire qu'il ne tombe pas dans les pommes ou autre.

Quand il est enfin prêt à partir, tu passes à la réception avec lui, l'aidant à marcher, car tu trouves quand même qu'il ne marche pas bien droit. Et dire qu'il voulait que tu partes... Bref, tu prends un taxi avec ton frère, en l'absence de voiture pour vous transporter où que ce soit, et tu te retrouves chez lui en un claquement de doigts. Sur le trajet, t'a pas beaucoup parlé, préférant regarder l’extérieur de la ville, la fatigue gagnant du terrain en toi.

Une fois arrivé chez lui, tu te rends compte qu'en fait, t'a pas souvenir d'être venu ici très souvent. Mais actuellement ton cerveau est pas trop en mesure de s'attarder sur les lieux, alors t'y penses pas. Tu l'aides à entrer chez lui, et tu le fais asseoir sur son canapé. Sans gêne, comme souvent, tu prends tes aises  " Faut que je squatte ta douche... Je suis dans un état lamentable " tu n'attends même pas qu'il réponde, et tu y files, trouvant facilement, y avait pas dix millions de pièces...




Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyDim 1 Nov - 10:45
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




juste vous deux à nouveau. cette ambiance spéciale, tu l'appréciais beaucoup. ça faisait longtemps que vous vous étiez pas vu, alors être ensemble dans cette chambre non loin l'un de l'autre, ça te rassurait. c'était le frère protecteur. lui que tu avais toujours vu comme un héros que tu regardais de loin. alors l'avoir si proche et pour toi seul... juste l'idée, ça te faisait des frissons. cette habitude de le regarder de loin... tu te demandes presque si c'est bien de voir ton frère ainsi. plus qu'un frère. alors te voilà à presque le supplier de prendre soin de toi. qu'est-ce qui te pends? ses pas invisibles te sont interdit... qui t'a donné la permission. personne. il n'y a que toi pour te retenir de tes pensée trop osées. alors tu endures sur toi, comme d'habitude. tu rigoles un peu alors qu'il parlait de ta voiture. "je n'ai qu'à en acheter une autre... ils savent que j'ai les moyens..." tu rigoles un peu avec lui, alors que tu te souviens très bien toutes leurs petites remarques sur l'achat de la maison. tu ne peux pas le nier, tu as de l'argent ce n'est peut-être pas la tienne. mais tu ne la voles pas au plus sage de séoul.

son rire, celui-ci te rendait si heureux. si tu pouvais l'entendre tous les jours. ça serait parfait. "hého tu sais bien que cette couleur te va bien ok! ça se voit quand tu la refais... " depuis qu'il se taint les cheveux, ça lui donne un peu plus de charme (alors qu'il en a déjà pas mal...) cet air rebelle et vif. ça lui va à merveille. tu ne caches pas non plus que sa couleur préférée, c'est la palette de couleur chaude. incluant rouge/orange. ton attention se portait sur autre chose que son beau physique. ses mots semblaient avoir un impact sur ton coeur.  "commençons par une... après on verra bien..." dis-tu alors qu'un sourire apparaissait sur le coin de tes lèvres. la détermination de dae te faisait plaisir, s'il voulait bien prendre soin de toi et qu'il supposait à ton (semi) refus. tu n'allais pas dire non... tu es gêné, mais pas con. il t'aidait de sa force afin que tu puisses aller te changer, ton linge séchant dans la salle de bain reliée à la chambre. tu testais voir s'il était assez sèche. non. mais ça va aller pour la route.  "c'est encore un peu mouillé..." avouas-tu alors que tu sortais avec misère, ta veste entre les mains. morceau que tu n'allais pas porter, de peur de tomber plus malade que tu ne l'étais déjà. ce n'était pas le bon moment pour attraper une pneumonie. il t'aide à prendre tes trucs à la réception et direction dehors pour prendre un taxi. ça faisait longtemps que tu n'avais pas prit l'taxi. s'en est presque gênant. tu soupires presque lançant un commentaire du genre;  "j'arrive pas à croire que j'prends le taxi..." presque marmonné... tu parles presque comme un enfant de riche, ça te dégoute.

le trajet n'était pas si long... il l'aurait été si dae avait dit un mots. mais en même temps tu es bien familier avec le silence, alors il te dérange pas trop. À voir l'heure sur la radio du taxi, tu espères que tu ne dérangeras pas ta juju... ou bien qu'elle est partie dormir chez une copine. les marches ont été dur à monter, mais sans l'aide de ton frère... ça l'aurait surement été la cata pour toi. enfin ton canapé, si confortable d'être chez soi. tu guidas dae en parole pour qu'il puisse trouver un serviette et un sweat de rechange. tout ça allongé sur le dos. mais quelle soirée de fou... oh a y penser, elles sont où tes cartes? le mec a eu son argent mes personnes à récupérer les foutues cartes, gros soupire découragement total. hak regarde vers la porte, les sandales intérieur de seol sont encore à l'entrée, ce qui te confirmait qu'elle n'était pas à la maison. alors tu parles forts pour que dae t'entende.  "yoo, t'aurais pas vu un carte noir dans l'auto... ses putains de cartes yugioh m'ont couté cher..." presque ta vie oui... la soif t'avait pris le long du trajet et la voilà qui revient. tu soulèves ta tête et ton torse pour être assis sur le bord de ton canapé. tu portes ton regard vers la cuisine, prêt à attaquer le robinet. maintenant debout précairement, tu te rends jusqu'au comptoir pour avoir l'eau froide. tu penches ensuite la tête pour approcher ta bouche sous le déversement. enfin un rafraîchissement.  





┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyDim 1 Nov - 14:41
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @Son Hakhyun







    Comme d'habitude, t'as pris tes aises, tu n'en as fait qu'a ta tête... Et te voilà déjà débarrassé de tes vêtements, et encré sous la douche, comme une huître à une pierre. Tranquillement, tu laisses l'eau ruisselé sur sa peau, tu fermes les yeux. Quel bonheur de pouvoir enfin te détendre, après cette soirée sans fin et chaotique. T'avais rarement vécu une chose pareille, et tu n'aurais jamais pensé le vivre un jour. Mais l'important, c'est que Hak était tiré d'affaire. En y pensant plus attentivement, tu n'aurais pas pensé qu'il serait apte à rentrer chez lui le soir même. Il avait quand même eut un accident de voiture... Et plutôt grave, qui plus est. Bof. Après tout, tant mieux. Au moins ça lui permettait de ne pas passer trop de temps dans cet hôpital, beaucoup trop de mauvais souvenirs auraient put refaire surface. " Il n'a pas besoin de ça..." Tu dis, à demi-mot, pour toi-même, tes mots étant couverts par le bruit de l'eau.

    T'a mis tes fringues à sécher sur le gros sèche serviettes, histoire de les sécher. T'en avais marre de l'humidité... L'eau chaude te procurait une sensation de bien-être des plus agréables. Tu te sentais si crasseux, après avoir été dans cette eau, et être resté trempé des heures. Heureusement, tu n'étais pas du genre à tomber malade ou quoi, car sinon, t'aurais fini avec un bon gros rhume. T'avais un organisme résistant. Aussi résistant que ton mental. Tu ne peux pas te permettre de flancher, jamais.

    Ainsi, tu passes de longues minutes sous l'eau, sans trop te préoccuper de ce qu'il se passait autour de toi. Sans gêne jusqu'au bout, tu piques le gel douche de Hak.. Bah quoi, t'a rien sur toi, tu ne vas pas juste te laver avec de l'eau. Et puis c'est ton frère, il te pardonnera. Après t'être décrassé, tu sors, te séchant et t'entourant ensuite d'une simple serviette autour de la taille. Tu sors de la salle de bain comme ça, pas décidé à remettre tes vêtements encore poisseux et humides, et comme un con, t'a pas fait gaffe au fait qu'il t'a sorti de quoi te changer. Restant dans cet accoutrement, tu te diriges vers la chambre de Hak. T'as envie de fouiner un peu. Sa maison est trop classe. Tu n'as guère de mal à trouver la pièce qui attise ta curiosité, et tu y entres. T'es assez subjugué par la taille du truc. "Hey Hak! T'abuses. Tu sais que ta chambre fait la même taille que mon appart entier ?" tu gueules, pour qu'il t'entende de là ou il était resté.

    Ton regard ce balade, admirant un peu ce qui t'entoure, de manière intéressé. Et puis, il se pose sur quelque chose en particulier. " La vache... " Son lit. Un motherf*cking lit, juste incroyable. Toi, l'amoureux des lits et te la flemmarderie, tu es subjugué, en admiration. Tu résistes pas à l'envie d'aller t'y vautrer. Décidément, les bonnes manières, tu ne connais pas... Allongé de tout ton long, tu regardes le plafond. Me confort de ce lit est presque démoniaque. Tes nerfs te hurlent dessus que t'es crevé, mais tu résistes. Faut que tu surveilles l'état de Hak. Faut que tu tiennes... Tu penses alors qu'il a sacrément de chance. Pas beaucoup d'orphelins pouvait se vanter d'avoir une aussi belle vie. Tu n'es pas envieux, tu es juste content pour lui. Avec ce qu'il a vécu, il a le droit de vivre paisiblement.

    Malheureusement pour toi, et malgré toute la bonne volonté du monde, tes yeux ce ferment, de plus en plus, jusqu’à être totalement clos. Oui, ça y est, tu t'es endormi, comme un con, sur le lit de ton frère, et à moitié à poil qui plus est. Ce qu'il te restait d’adrénaline est parti en fumée. Tu respires, paisiblement. La douche t'avait achevé.




Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyDim 1 Nov - 22:00
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




 cette eau qui parcourait ta gorge te soulageait d'une manière, ce n'est pas l'eau qui avait rempli sa gorge et ses poumons un peu plus tôt. celle qui avait surement envahi tes cauchemars pendant un bon moment. tu te retires de sous le robinet, fermant l'eau brusquement. silence dans la maison. tu reprenais ton souffle alors que tu avais terminer de te rafraîchir. tu te sentais encore inconfortable. c'était sûrement tes vêtements qui sentait la vieille eau, le marais, le chien mouillé. tu passes par la salle de bain pour brosser tes dents (on ne change pas les habitudes... même si on a passé proche de mourir) "mais il est parti où celui-là... il serait supposé rester avec moi..." tu décides d'aller dans ta chambre le temps que le beau rouge retourne de son expédition. mais c'est en ouvrant ta porte que tu le vois, là, sous tes couvertures. tu trouves ça presque rassurant. il fait comme chez lui, il n'est pas gêné... mais en même temps ça te ferait mal si il l'était pour toi ta maison c'est leur maison aussi. tu l'admires alors qu'il semble déjà être partie au pays des rêves. tu commenças alors par enlever tes vêtements un peu plus loin vers ta penderie. mettant tout ton linge à la lessive. regardant de temps à autre derrière toi, juste pour être certain qu'il dormait toujours. une fois tout déshabiller tu te regardes rapidement dans le miroir pour observer ta cicatrice sur ton torse. mémoire d'un petit bonhomme au cœur fragile. petit soupire avant de te couvrir d'un t-shirt et de boxer. tu tournes ta tête vers le lit, puis vers ton canapé. tu te rends compte que tu n'auras jamais la force de l'ouvrir seul. surtout pas après ton accident. "putain dae... qu'est-ce que tu me fais..." tu continuas ta route vers cet interrupteur qui contrôlait la lumière de ta chambre, la principale au moins. les autres étaient des lumière RGB qui pouvaient être contrôlées avec une simple manette qui se trouvait sur ton chevet. tes pas étaient silencieux jusqu'au lit. tu ouvris délicatement les couvertures pour pouvoir le rejoindre sans le déranger. tu étais le maître du silence, alors c'était facile pour toi de te placer si près de lui sans le réveiller. tu éteins d'un touché toutes lumières sauf celle qui se trouvait à la tête du lit. ruban que tu avais acheter sur amazon, celui-ci était facilement installable. d'un côté du ruban il y avait les lumières et de l'autre un surface autocollante. ça ne t'avait que quelques minutes à configurer. tu pouvais changer la couleur selon ton mood, selon la situation. c'était parfait.

tes doigts s'approchaient doucement vers le visage de dae. voulant le voir un peu mieux, tu bouges délicatement la mèche de cheveux qui c'était logé sur son front. tu retiens presque ton respire. son visage, sa bouche, son nez. tu ne comprenais pas ton obsession pour lui, c'était ton frère... un homme. et pourtant cette attirance, cette envie de l'avoir contre toi était si grande. tu te devais de te calmer, pour toi... pour lui. ainsi que pour le groupe. tu ne pouvais pas leur faire ça. tu ordonnais à ton cœur de se taire pour cette nuit seulement, ton corps avait besoin de repos. "bonne nuit dae..." tes yeux se faisaient lourds. tu perdais la carte plus rapidement que tu ne pensais. mais c'est comme ça à chaque fois que tu te fous dans ton lit. tu avais bien choisi les draps et les oreillers. tu te sentais à nouveau léger, tu n'avais même pas pris la peine de regarder à quel heure tu t'étais endormi, mais tu laissais le temps passer comme si de rien n'était. le paradis des rêves, l'une des seules nuits que tu n'étais pas envahis par ses idées noirs.

la douceur de cette nuit t'avait fait du bien. (comme jamais) tes yeux se décollaient tranquillement, laissant paraître ce visage que tu aimes tant. ce n'était ni un cauchemars, ni un rêve. dae était bien là, avec lui. tu souffles subtilement un; "bon matin... dae." tes mots sont presque impossible. ça faisait si longtemps que tu ne lui avais pas souhaiter bonne nuit et bon matin dans le même 24h. ton cœur battait si fort maintenant que tu t'entendais plus penser, tu avalas ta salive. alors que tu essayais de garder ton calme, mais encore là... c'était plus fort que toi. cette force magnétique qui te ramenait encore plus près de lui. comme si maintenant être dans le même lit, ce n'était pas assez.  tu voulais le remercier, mais tu ne savais pas comment, ni même quel mot choisir. alors d'un simple geste qui te faisait virevolter, tes lèvres rencontrèrent son front. un simple baiser, pour un simple merci. ce rapprochement que tu avais construit entre vous était maintenant beaucoup trop important. tu pouvais sentir son souffle sur ton cou. cette sensation, se te chatouillait l'estomac et la distance entre vous, tu voulais l'effacer. tu avalais encore ta salive, cherchant le courage d'aller encore un peu plus loin. tu étais si proche de ses lèvres, mais ton cœur semblait vouloir sortir de ta cage thoracique. c'est en baissant le regard que tu le vit. cette partie de lui que tu ne pouvait imaginer. cette partie qui te faisait sauter du lit alors que tes yeux et ta tête ne voyait que ça. ton corps réagissait au sien, tu voyais dans ton boxer ton membre un peu plus dure qu'à l'habitude. comment s'est-il retrouver dans cette situation? comment dae a fait pour se retrouver nu dans ton lit? ta main sur ta bouche tu n'en revenais juste pas. toi qui avait vu cette partie de lui que tu réservais pour un autre moment. le visage rouge tu quittes en vitesse la chambre pour te rendre à la salle de bain. ne portant même pas attention si dae était réveillé ou pas. "mais... mais... c'est juste le bois du matin... rien de plus" répétais-tu alors que tu essayais de couvrir ta visage d'eau froide pour te calmer, pourquoi ton corps agissait-il ainsi...





┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyLun 2 Nov - 14:37
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @Son Hakhyun






Tes yeux viennent de s'ouvrir, lentement. T'as aucune idée de qu'elle heure, il est, et sur le coup, tu ne te rappelles même pas où tu es. Tu t'es tellement effondré comme une loque, que t'a un espèce de blanc. Ton cerveau, encore bien embué, tente de faire le rapprochement, et des flashs te reviennent petit à petit. L'accident de Hak, toi qui le ramènes chez lui, ton fouinage intempestif et toi qui te vautres et t'endors comme une merde sur son lit. Tu ne te souviens même pas comment t'a finis sous la couette. Ton dernier souvenir, c'est toi qui regardes le plafond, et hop, plus rien. Le trou noir, le vide.

Soudainement, tu te redresses. Tu fais presque un bon. T'as sûrement jamais été aussi rapide pour te redresser de ton plumard. " Hak..." Bah oui, Hak. Il serait temps que tu penses à lui. Tu lui as chourave son lit, et en plus de ça, tu l'a pas surveiller. Où est-ce qu'il a dormi, avec tout ça ? Avec toi ? T'en étais pas sur a 100%. Ceci dit, en y réfléchissant plus attentivement, tu as de vagues souvenirs d'avoir enlacé quelqu'un, dans la nuit... Et avec ce qu'il a vécu, impossible de défaire le fameux canapé. " Putain, j'hallucine..." Tu râles, en pensant à ça. T'as dû avoir l'air fin, bras dessus bras dessous avec ton frère... Tes doutes sont confirmés, quand tu constate que le lit est défait, coté droit. Tu pousses alors un bon gros soupir. T'es sûrement le pire garde-malade que la terre est jamais portée.


Tu vas pour sortir du lit en vitesse, ce qui est déjà un exploit en soit, mais rapidement, alors que tu vires l'épaisse couverture, tu tic. Tu te figes. Tu bug. Tu restes comme ça un bon moment. La raison de ce freeze total ? Tu viens de te rendre compte que t'es complètement à poil dans le lit. Oui, complètement. T'a dûs perdre la serviette sans t'en rendre comptes. Tu ne t'en remets pas. La honte suprême. T'as dormi avec ton frère, tu l'as enlacé pendant la nuit sans t'en rendre comptes, et tout ça, en étant nus comme un vers. " Mais quel con... Bordel, quel con. " Autoflagellation du matin, bonjour. Pas du genre à être gêné, tu te mets pourtant à rougir, te re cachant un instant dans le lit. Faut que tu te bouges, que tu sortes de là et que tu t'excuses auprès de Hak. Tu n'es vraiment pas sortable...

Prenant ton courage à deux mains, tu cherches ta serviette de la veille, cachée à l'autre bout du lit. Tu vas quand même pas sortir du lit à poil. Et faut que tu trouves Hak. Peut-être qu'il va mal. Où simplement, qu'il s'est rendu compte que t'étais en tenue d'Adam a coté de lui et qu'il s'est enfui, trop gêner. " J'vais me pendre, c'est sûr. " Tu râles, encore, alors que cette fois-ci, tu te lèves. T'as récupéré, la serviette qui te servait de seul vêtement pour le moment, et tu te mets à chercher ton petit frère. Enfin, avant ça, t'a l'idée de te mettre à la recherche de tes fringues. Tu te souviens les avoir laissés dans la salle de bain, quand tu t'es douché, car ils étaient mouillés. Tu t'y rends lentement. La maison avait l'air vide, pas un bruit, pas un truc qui bouge. Tu te demandes même, sur le coup, si Hak ne c'est pas barré de la maison. Voir ton attirail l'a tant choqué au point qu'il s'enfuie à l'autre bout de la Corée? Tout de même...

Arrivant à la salle de bain, t'ouvre la porte, sans trop de ménagement. Tu lèves les yeux, et tu vois Hak. Il a fait une tête de six pieds de long. Il a l'air dépité, paniqué. Tu te précipites vers lui. " Hey! Ca va ?? T'as pas l'air bien ! " Tu dis, en le scrutant de la tête au pied. T'est trop à l'ouest pour remarquer son souci sous la ceinture, mais quand bien même, t'aurais juste penser que c'était la quotidienne du matin. " Jm'excuse, je suis un boulet ! Je me suis endormis comme une merde hier soir, j'étais ko... Je suis le pire garde malade ever je pense. Et en plus, j'ai dormi à poil... La honte. " tu dis, essayant de blaguer pour détendre l'atmosphère. Tu le sens si fébrile, t'a peur qu'il chute. Tu l'attrapes par les épaules, pour qu'il te regarde. " En même temps, c'est ta faute. T'as qu'a pas avoir un lit aussi confortable. Il m'a bouffé à peine je me suis vautré dessus. " tu dis, avec un sourire amusé, tandis que tu lâches finalement ton frère " Allez... Dis moi ce qui ne va pas. On dirait que tu vas faire une crise de panique. Ou alors, t'es fâcher ? " Tu demandes, sérieusement. Tu vois bien que quelque chose le perturbe. Tu ne peux pas le laisser comme ça. T'as peur que ce soit des suites de son accident.



Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyMer 4 Nov - 0:59
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




tu es là, dans la salle de bain. à te regarder le malaise sous ton boxer. tu comprends ok, ça fait dix ans que tu rêves de lui, que tu veux être dans le même lit que lui et là que ça arrive, tu te sauves comme une mauviette. tu te râcles la gorge essayant de replacer tes idées en ordre. tu fermes aussi vite le robinet, passant la main sur ton visage. respirant le mieux que tu pouvais pour ne pas perdre la tête. parce que c'est facile pour toi de perdre la tête. alors là. tu n'arrives pas à te calmer. rien ne t'aide, qu'est ce que tu peux faire. c'est alors que tu l'entends ouvrir la porte. toi tu es là figé dans tes boxer, bandé comme un lapin. tu te retiens de regarder vers le bas alors qu'il se rapproche de toi. trop près, trop près! tu retiens ton souffle alors qu'il s'inquiète pour toi. t'aimerait lui dire, lui faire savoir que tu vas bien que ça va aller. "euh..." par chance qu'il t'attrape pas les épaules sinon t'allait tomber dans le bain tellement que tu recules pour t'éloigner de lui. en vrai, son touche te calme. tu reprends le contrôle de ta tête et de tes poumons. ton cœur s'acharne toujours. tu le regardes dans les yeux, tu es plutôt sérieux malgré le fait qu'il essai de cassé l'ambiance. mais l'ambiance elle ne peut pas se faire changer, en vrai avec ta situation... ça ne peut pas se calmer. tu le vois devant toi, torse nu. rien ne va. tu lui donnes le linge que tu avais dans l'armoire, celui que tu lui avais désigné hier soir. celui qui n'a pas mis... la raison pourquoi tu la vues nu ce matin. t'aurais été moins touché si il avait au moins mis le bas. mais non pas du tout. rien, nada. tu lui pointes dehors alors que tu essayais de garder ton sang froid. "tu peux utiliser ma chambre... j'ai encore besoin de la salle de bain... et ça va... t'inquiète, je suis tout à fait capable de me débrouiller seul pour prendre ma douche... va" tu le vois quitter la pièce, tu avais hâte d'être à nouveau seul. tu ne voulais pas qu'il te vois comme ça. tu ne voulais pas rester dans cet état non plus. alors il était préférable de faire ça vite et seul dans la salle de bain. respire, tu décides d'allumer la douche. c'est à ton tour de te laver et ça en prenant soin aussi de celui qui ne veut pas se calmer. celui qui a été agiter comme un ados en voyant le membre de ton frère. sérieux y'a vraiment quelque chose qui ne va pas chez toi. tu embarques prudemment dans la douche, toi qui ne voulait pas d'autre accident. après ton auto, ton membre. ce n'est pas vrai que tu vas te fendre la tête au sol. tu laisses l'eau chaude couler sur ton cou, plaçant ta main gauche contre le mur. tes yeux fermés, stable dans la douche. tu essayas de te soulager; de penser à autre chose, mais y'a encore que lui dans ta tête. "fuck..." tu tapes le mur, plus fort que tu l'aurais souhaité.

tu essais de reprendre l'activité, cette fois-ci sans bloquer tes fantasmes. acceptant cette idée de ton cerveau s'était créée avec les années. c'est peut-être inconfortable si l'on pense à ce que les autres pourraient penser, mais quand tu ne penses qu'à vous deux, sans rien autour. ça te rassure, ça te calme. tu penses à son torse, à ses mains qui te touchent (te font mal) et à son membre contre le tient. ça n'avait pris que quelques secondes de plus dans cette fantaisie et te voilà enfin soulager. libre de cette pression qui c'était logé dans ton membre. un bon soupire sortie de ta bouche avec les idées qui étaient maintenant beaucoup plus claires. tu prends donc ton chou pour te laver, posant un peu de gel de douche dessus. frottant le plus fort que tu pouvais. "ça se peut juste pas... comme j'vais faire maintenant pour le regarder..." murmurais-tu alors que tu essayais de garder tes pensées pour toi. tu laves rapidement tes cheveux avant de les rincer. en éteignant la douche, tu pris quelques secondes dans le froid pour te calmer, tu sortis donc par la suite et te pris une serviette pour t'essuyer. un autre soupire alors que tu essuyais ton visage, tu t'arrêtais à ta bouche; essayant de cacher tes joues toutes rouges de gênes. tu te rhabilles délicatement et sortie avec en secouant encore la serviette à tes cheveux. "dae... j'ai terminé... ça te dit un petit dej..." tu le cherchais, jusqu'à le retrouver. enfin. tout ce que tu voulais c'est t'excuser de l'avoir fait peur, d'être disparu dans les toilettes. tu ressembles à un chien piteux avec tes cheveux mouillés... "pardonne moi je t'ai inquiété pour rien..."      





┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyMer 4 Nov - 18:57
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @Son Hakhyun






BAM. La porte qui claque, presque violamment. Tu n'as pas eu le temps de répliquer, rien. T'as as vu le coup venir, t'a été plus que surpris, sans doutes pour ça que t'a pas réagis. Ton cul est désormais hors de la salle de bain, les vêtements qu'il t'avait filé, dans les bras, et t'es comme un con, planté là. Un soupire finit par s'échapper de tes lèvres. "Il est gonflé lui..." Tu penses, en grimaçant. Tu venais juste voir si ça allait, et ça n'avait pas l'air d'ailleurs.. La réflexion, ce n'est pas ton truc, ça l'a jamais été d'ailleurs. Tout ça pour te faire jarter. Oui, tu penses ça, mais c'est parce-que tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez. Tu ne remarques pas les choses à moins qu'on te les colle sous le nez, mais genre BIEN sous le nez. La réflexion, ce n'est pas ton truc, ça l'a jamais été d'ailleurs. T'es le genre de mec à agir, et réfléchir à ce que t'as fait après coup. Donc, normal que t'es pas vu sa détresse... Que t'es pas compris. Et de toute façon, t'es à dix mille lieux d'imaginer ce qu'il peut bien faire, la tout de suite.

De toute manière, la seule chose qui "pense" correctement chez toi, c'est ta nouille. Ton cerveau fonctionne comme ça, toujours l’esprit mal placé, tordus, cherchant quoi se mettre sous la dent, en permanence. D'ailleurs, en parlant de ça... " J'avais jamais remarqué qu'il avait un aussi joli cul, celui-là. " Tu penses, de nouveau. Oui. Parfaitement. Tu parles du cul de Hack, là. Le cul de ton frère, ton p'tit frère fragile et innocent. Tellement innocent qu'il criserait probablement, s'il avait ne serait-ce qu'une seconde conscience de ce que tu viens de penser. La dernière fois que tu l'avais vu aussi peu vêtu que ça, c'étant quand vous étiez gosses, et il était fin comme une brindille. Il a bien changé..

Tu te frottes les yeux, avant de partir vers sa chambre, pour enfin t'habiller. Tu repenses à ça, et quand même, t'a hontes. Penser à des trucs pareils, surtout sur lui, c'est vraiment dégueulasse. Il n'est pas bi, encore moins gay. Il se sentirait sûrement blessé dans son amour-propre si tu disais ce que t'a penser, même en rigolant. Puis, même, c'est ton frère, bordel. Voilà pourquoi il est plus judicieux de la fermé. Même toi, tu sais quand il vaut mieux se taire...

Assis sur son lit, t'es désormais habillé. Bon, t'a repris tes propres affaires de la veille, car ce qu'il t'a filé était way too small pour toi. T'es un grand dadais comparé à lui, forcément... Il finit enfin par apparaître devant tes yeux, les cheveux dans tous les sens, et trempés. " T'inquiètes... C'est rien. " Tu te lèves, et tu passes une main dans ses cheveux, les ébouriffants encore plus. Rien à foutre qu'ils soient mouillés. Tu lui souris, le surplombant largement de ta hauteur. " Ca t'a fait du bien.. ? " Tu demandes, sans te douter une seule seconde du poids que pourraient avoir tes mots. Oh non, sans t'en douter une seconde...

Tu réagis de suite à sa proposition de petit déj. " Alors là, je dis pas non! Je n'ai rien avalé depuis hier. Toi aussi, faut que tu manges... T'en à bien besoin. " Tu dis, gardant un sourire accroché aux lèvres, puis tu descends jusqu’à la cuisine, en sa compagnie. T'a presque oublié tes pensées cradingues, heureusement. T'avais juste envie de manger quelques choses, là. Ton ventre criait famine.





Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyMer 4 Nov - 22:33
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




te faire ébouriffer les cheveux, c'est quelque chose que tu n'aimes pas à l'habitude. mais de lui, ça te dérange pas. ce touché pourrait bien être n'importe quel, ça te ferait plaisir quand même. faut dire qu'après cette nuit... ce matin. (juste à y penser, tu te perds...) ne pas penser à lui et à son touché, c'est un peu difficile. toi qui ne l'avait pas vu depuis longtemps ton corps te le faisait rappeler. c'est vrai que ce genre de sentiment ça ne se perd pas. même si on fond, l'oublier à ce niveau là... ça te rendrait un grand service. vous êtes quand même des frères, faut pas que ça tu l'oublis. tes yeux sur lui, il est si grand comparer à toi. pourtant c'est toi le plus vieux, c'est toi le grand frère pourquoi tu as l'impression que tu es le maknae du groupe. ton regard toujours sur lui, tu n'as qu'une envie... finir ce que tu avais commencer seul dans la douche. mais tu décides de te retourner vers la cuisine alors qu'il sort une phrase qui te fait rougir. pardon? mais comment il lui dit ça là, comme si de rien n'était... "ouais c'était bon..." dis-tu dos à lui, cachant ton visage alors que tu savais qu'il ne pouvait pas te voir. comment allais-tu te retenir... ton cœur battait si fort. tu comprenais pourquoi, mais tu lui suppliais d'arrêter. tu te tenais maintenant sur le comptoir, tu ne voulais pas tomber... pas devant lui. cet égo était si grand pour une si frêle personne, si tu pouvais la ravaler ça serait tellement plus facile.  "dae..." tu ne sentais plus tes jambes. toi qui voulait déjeuner, tu n'allais même pas pouvoir cuisiner sans avoir le tourni. tu t'étires à peine vers lui pour qu'il te rattrape... il n'y avait que lui qui pouvait s'assurer que ta tête s'écraser pas au sol. est-ce que ta douche était trop chaud, tu y étais trop longtemps? est-ce que c'est l'effet que dae te fait? tu ne sais plus. il fallait que tu t'allonges, que tu te reposes la tête.

ce n'était pas la première fois que tu avais ce genre d'étourdissements. tu te rappelles de cette journée à pratiquer avec kangoo au baseball. alors que tu lui avais envoyé la balle au visage. c'est exactement le même malaise. tu essayais de garder ton calme et rester éveiller. tu pouvais sentir les mains de dae sur toi.  "de l'eau..." soupires-tu en un coup.  "désolé..." dis-tu dans un deuxième souffle. tu te sentais si mal de lui faire vivre ça, mais en même temps il était le seul à savoir pour ton coeur, le seul qui pouvait te comprendre et prendre soin de toi sans avoir cette peur qu'il pose des questions. il te traitais déjà différemment, mais c'est simplement parce qu'il était lui. dae s'est le protecteur. c'est pour ça qu'au fond (autre que ton amour profond pour lui) tu acceptes qu'il guérisse tes bobos.





┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyJeu 5 Nov - 20:36
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @Son Hakhyun







Et l'euphorie laisse place à la panique. Changer de sentiments aussi rapidement, est-ce possible ? Tout allait si bien, quelques secondes auparavant pourtant. Tu pensais plus à tes conneries, au fait que t'avais dormi à poil avec ton frère, qu'il avait failli y passer la veille, tes pensées cradingues sur son postérieur... Tout s'était transformé en lointains souvenirs, dès que t'avais eu l'occasion de le voir te sourire. Le voir sourire était toujours réconfortant pour toi. Ça te procurais une sorte de sensation d'apaisement. Ça ne le faisait pas qu'avec lui, mais c'était différent. Lui, tu l'a si rarement vu sourire, quand vous étiez enfants. Tu l'as toujours vu isolé, dans son coin, presque comme s'il se sentait de trop, comme s'il était mis à l'écart... Pourtant non. Tu l'as toujours aimé, au même niveau que tu aimais les autres. T'as jamais voulu qu'il se sente comme ça. Il faisait partie intégrante de ta famille. Cette belle famille de fortune, pour de pauvres gosses que la vie avait décidé de pourrir, dès le plus jeune âge. À l'époque, ils t'on tout rendu le sourire. Et tu n'as que ça dans la vie. Tu ne peux pas le perdre. Pour cela même que tu ne supportes pas de les voir souffrir...

Oui, l'euphorie laisse place à la panique. Tu n'as pas le temps de voir le coup venir. Tu t'apprêtais à aller à la cuisine. Tu t'attendais à tout, sauf à ça. Tu l'observes, commencer à tituber, une mine sérieuse prenant place sur ton visage. " Hey..." Tu lâches, voyant sa situation empirée encore plus. Heureusement, malgré ta surprise, t'arrives à te précipité vers lui à temps, pour qu'il ne se rétame pas sur le sol. Tu ne comprends pas ce qu'il se passe. Tu te demandes si c'est à cause de la veille, ou si ça a un rapport avec son cœur. Ton instinct te dicte que c'est plutôt la seconde option qui est en cause... Et ça te fait peur.

T'es une des seules personnes à savoir pour son cœur. Parfois, tu t'en veux de cacher un détail aussi important aux autres, mais il le faut. T'avais promis à Hak de te taire, hors de question de briser ces paroles. Le seul souci, c'est le poids de cette promesse sur tes épaules. Surtout dans ce genre de situation.

Le soutenant de toutes tes forces, tu finis par comprendre que ses jambes ne le soutenaient plus. Pas le choix, tu l'attrapes, délicatement ceci dit, et tu le portes carrément. Ce n'est pas dur pour toi, t'a de la force. Tu l'as toujours développé, typiquement pour ce genre de chose. Protéger ceux qui te sont chers..

Tu le ramènes jusqu’à sa chambre, et tu le déposes sur son lit, toujours en douceur. Une fois que tu l'as déposé, tu repars aussi sec, lui chercher de l'eau, comme il t'a réclamé auparavant. Tu l'aides à boire, luttant intérieurement pour pas paniqué. " Calme toi... Respire..." tu lâches, tes mains caressant légèrement ses cheveux, tandis que tu le regardais, presque incrédule. T'as peur. T'es tellement nul. Tu n'as même pas ton permis. Tu ne serais même pas foutu de le ramener à l'hosto rapidement s'il était au plus mal. C'est pourtant le genre de chose qui serait nécessaire, pour un mec qui veut protéger tout le monde... Sur le coup, tu t'auto-flagelles, en colère d'être impuissant. Hak... Tu commences, devant t'arrêter, car tu peines presque à trouver ton propre air, en le voyant dans cet état. Qu'est-ce qui t'arrives ? C'est quoi ça... Tu finis par dire, continuant tes gestes, d'une main, l'autre venant de ce posé sur son torse, contre son cœur. T'espères tellement qu'il a rien... Que c'est la fatigue, les émotions, n'importe quoi... Tout pour ne pas devoir le ramener à ce foutu hôpital. Tu ne veux pas le voir là-bas. C'est trop difficile à supporté. Mais tes perdus. Tu ne sais même pas au final si tu n'aurais pas déjà dû appeler les secours...



Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptySam 14 Nov - 8:08
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




tu es maintenant dans ton lit, grace à lui. daeseong, ton frère qui t'avait sauvé la veille. te voilà dans un piteux état, alors que tu pensais aller mieux. ton cœur de fait de la misère, tu comprends à peine ce qui t'arrive. mais ça te fait rappeler de ce moment avec kangoo. alors que vous pratiquiez ensemble pour le prochain match. petit habitude que vous aviez tous les deux puisque kangoo n'est jamais aux pratiques habituelles. le soleil était plombant, tu avais gaspillé ton eau sur le visage de ton frère et tu étais trop fatigué à cause de la pratique. accumulation pour te mettre dans le trouble. vrai. puisque te voilà encore fatigué, incapable d'utiliser tes muscles. qu'est-ce qui se passe vraiment avec toi? la vérité; c'est que tu le sais, enfin tu crois selon tes recherches sur google. faites le mois même que tu avais eu une faiblesse avec kangoo. un peu trop hypocondriaque sur les bords, faut que tu te l'avoues. valait mieux prévenir que guérir, ça tu le sais bien... est-ce que tu fais quelque chose pour aller mieux, ça c'est une autre chose. tu n'avais fait aucun appel à la clinique pour avoir un checkup, tu n'avais même pas prévenue ta sœur. il te tendit alors l'eau qu'il avait été cherché pour toi, c'était rafraîchissant. ton regard toujours sur lui, tu l'écoutais à la lettre. tu suivais même précisément son respire; qui semble un peu plus vite que le rythme habituel, mais au moins c'est mieux que le tiens. ce malaise grandissait à l'intérieur de toi, alors que tu te retrouvais dans cette état devant dae. tu savais bien ce qui s'en venait; tu ne pouvais pas te sauver du questionnaire habituel. pourtant tu ne lui en veux pas. c'est une réaction totalement normal de ça part. mais étais-tu prêt pour lui mettre plus de pression sur les épaules? non

cependant, tu le vois devant toi. ton cœur brûle devant ses yeux remplis d'inquiétude. tu ne l'avais jamais vu comme ça, enfin il avait surement la même réaction hier, alors que tu étais prêt de ton ami la mort. mais tu n'avais pas pu voir son visage, ni même sentir ses lèvres contre les tiennes. ton cœur ne calme pas, mais ton état semble se stabilisé et tes yeux se font lourds. morphée voulait ta peau, tu pouvais le sentir. pourtant tu voulais rester là avec lui, éveillé à l'admirer dans ton chaos. tu aimes ses doigts dans tes cheveux, ses mains sur toi. merde, mais pourquoi es-tu comme ça? qu'est-ce qui te prends? tu ravales ta salive alors que tu te rends compte que le sommeil est plus fort que toi. son visage... ta main s'allonge pour l'atteindre, la douceur de sa peau contre la tienne; ça te ramène délicatement à ce moment que tu avais eu dans la douche. "j'me suis surement épuisé... désolé de... de t'inquiéter..." dis-tu faiblement alors que tu glisses affectueusement tes doigts sur sa joue chaude. jusqu'à temps que tu rapportes ta main vers toi, les yeux posés sur celle-ci. tu avais osé, osé poser ta main sur lui. d'une façon dont tu ne pensais jamais le faire, jamais. "ne pas part... pas aujourd'hui... j'ai peur... " cette vérité te fracasse, comme une pierre dans une fenêtre; comme un enfant qui appelle à l'aide. tu avais peur de ne pas le revoir, ton organe était imprévisible. tu ne voulais ni retourner à l'hôpital, ni le voir partir et te laisser seul chez toi. ça y est, tes paupières t'abandonnent doucement et ta main cherche la sienne à demi conscient de ce que ton corps pouvait faire rendu là. "dae..." tu ne lui feras donc pas de déjeuner, pas aujourd'hui.





┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyDim 15 Nov - 16:28
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @Son Hakhyun





Tu es complètement incrédule face à ce qu'il se passe devant tes yeux. Tu restes là, bêtement, sans réagir, alors que ton frère semble au plus mal. Tu ne comprends pas ta réaction toi-même. C'est comme si ton cerveau s'était éteint, mit en veille, pour ne pas craquer face à la pression psychologique que tu ressentais, à ce moment précis...

T'as beau faire, tu ne peux pas t'empêcher d'imaginer le pire.T'as beau faire, tu ne peux pas t'empêcher d'imaginer le pire. Brancher, sur un lit d’hôpital. Des tubes partout. Cette immonde odeur de désinfectants et de médicaments, mêlée à celle de la mort qui empeste à des kilomètres à la ronde. Ces couloirs sombres, vides, froids... Si froids. Glaciales. Automatiquement, des choses douloureuses remontent en toi, sans que tu saches pourquoi, et tu baisses la tête, l'enfouissant dans tes mains.


Un mal de tête assez conséquent s’installe alors dans ta tête. Ton cerveau bouillonne. Trop d’interrogations, trop de flous, et cette sale sensation d’oppression dans ta poitrine... T'avais aucune idée de ce qu'il t'arrivait, mais tu t'étais jamais senti si inquiet de ta vie. La veille avait déjà été très éprouvante pour toi, mais ce qu'il se passait en ce moment était en train de t'achever. Toutes tes angoisses, de te retrouver seul, de perdre ta famille, refaisaient surface en l'espace d'à peine 24h, et c'était vraiment difficile de ne pas montrer sur les traits de ton visage ce qu'il se passait dans ton esprit. Mais tu ne peux pas. Tu ne peux pas t'effondrer comme ça, surtout pas maintenant, pas devant lui. Fallait que tu restes fort...

Tandis que son esprit ce triture dans tous les sens, tu sens une chaleur ce posée sur ton visage. Tes yeux ce relèvent et tu constates que c'est la main de ton frère qui vient de s'y poser. Ta bouche s'étire légèrement et un petit sourire s'y dessine. Ses mots se veulent rassurants, mais ils ne le sont guère. Pour toi, le voir dans un état pareil, c'est une torture. T'as l'impression qu'il va rendre son dernier souffle... " Arrête... " Tu dis, tes yeux toujours posés sur lui. Une moue inquiète a bien rapidement reprit la place du sourire que tu avais précédemment sur ton visage. Il retire sa main de ton visage, et tu l'observes ce reposée sur le lit, sans savoir pourquoi. Étrangement, tu sens que ta joue te brûle encore. Voilà une bien étrange sensation...

Tes mains, qui continuaient leurs gestes jusqu'à maintenant, se retirèrent de son corps. Ton cœur va sûrement exploser sous la pression, mais c'est inéluctable. " Idiot... " Tu lances, presque outré qu'il ose penser que t'allais partir comme un voleur et le laisser dans un état pareil, tout seul, chez lui. " Je ne te laisserais pas, j'irais nul part... Repose toi. " Après avoir dit ça, tu souris légèrement, très légèrement pour toi-même, et tu glisses une main dans celle qui cherchait la tienne auparavant. Après quoi, tu le regardes s'endormir lentement, veillant à ce qu'il ne lui arrive rien.

Sans trop réfléchir, tu te baisses légèrement, et tu finis par t'allonger à coté de lui, sans lâcher sa main. Ta seconde main ce glisse quant à elle sous le t-shirt de Hak, effleurant sa peau pour aller ce posée contre son cœur. Rien de pervers la dedans, même si quand tes doigts étaient passés sur sa peau, t'avais senti ses abdos. T'avais fait ça parce que t'avais l'impression que comme ça, tu sentais d'avantage don organe battre contre ta paume. T'étais trop inquiet pour lui pour penser à mal, même si dur le coup ça te rappelle les pensées obscènes que t'avais oser avoir, plus tôt.

Pas décidé à t'attarder la dessus, tu pose ta tête contre son épaule, concentré sur ta main posée sur ton cœur. Pour le coup, t'avais plus faim du tout.




Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptySam 21 Nov - 2:53
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




cette chaleur avec toi, tu étais encore semi conscient. ne comprenant pas trop ce qui se passait autour de toi. morphée avait évidemment pris le sens de la vue. tes yeux étaient trop lourd pour pouvoir le regarder. l'admirer. un frisson inaudible te parcouru le corps alors que pouvait rêver de lui près de toi. cette imagination qui était la tienne était plutôt active ses jours-ci. ce n'est pas de ta faute. deux jours d'affiler avec lui. ça à quoi en rêver longtemps. chaque fois c'est la même chose, tu le vois que quelque fois et tu es bon pour quelque mois. de toute façon c'est la seule chose que tu peux faire rêver de lui.

cette paisible sieste qui t'avait envahi te faisait du bien. ça faisait longtemps que tu ne t'étais pas sentit comme ça. si léger alors que tu dors, tu savais déjà que ça allait être un sommeil réparateur. était-il encore là avec toi? tu l'espères grandement, tu t'imagines pas dormir seul après ton épisode de fatigue. deuxième coup fatal. est-ce que la prochaine fois tu vas survive? est-ce que ta chance va s'épuiser un jour? ouais, parce que en vrai il n'y aura pas toujours quelqu'un pour te sauver les fesses. Dae il a autre chose à faire de sa vie que de traîner avec toi et de rester la planter à voir si tout va bien. sans t'en rendre compte tu te rapprochas du corps chaud qui était proche de toi. posant la tête sur ce qui semblait un torse; ta main s'agrippe sur le chandail, serrant le matériel un peu plus. ce rêve, c'est bien. vaguement, tu peux sentir du vent sur ta joue (le respire de quelqu'un), où es-tu en vrai? à la mer, dehors quelques part? (un rêve est si doux) cette douceur tu ne la mérites pas, ni même cette chaleur. tu te blottis un peu plus avant de pouvoir sentir l'odeur de cette peau sous ton nez. te voilà si près et encore endormi nez contre ce cou (cette odeur ne n'était pas inconnu, si sucré mais avec un kick... c'est celle que tu aimais le plus). tu avais toujours été celui qui bouge beaucoup dans ton sommeil, alors c'est normal pour toi d'être si actif alors que morphée t'avait envouté. tu étais si confortable où tu étais, comme un enfant blottis au chaud.

ce doux parfum te montait à la tête et ton cœur battait comme s'il savait à qui il appartenait. ce rêve était de plus en plus parfait, presque réel. tu approchais tes lèvres de cette peau si douce pour y goûter subtilement. cette saveur que tu n'avais jamais testé auparavant, te voilà si chanceux de pouvoir l'imaginer. tes yeux clôt, tu profitais de chaque délice que ce rêve t'offrait. tu ne voulais pas te réveiller, tu voulais rester dans cette imaginaire que tu t'étais créer, là en ce repos bien mérité.




┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Kim Dae Seong
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) Tumblr_inline_psjukoFDSM1wac8ma_540
AVATAR :  ⊱ Song Min Gi (ateez)
POINTS :  ⊱ 274
MESSAGES :  ⊱ 82
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2020
AGE :  ⊱ 23
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptySam 21 Nov - 4:10
∷ It can't be...
ft Kim Dae Seong & @Son Hakhyun






Allongé à nouveau dans ce lit, que tu avais quitté seulement quelques minutes au final, et tandis que tu continues de veiller sur le sommeil de ton frère, tu laisses ton regard ce posé sur le plafond. Ah, bizarrement, le plafond de sa chambre te semblait bien intéressant.

Tu ne te souvenais pas de la dernière fois ou tu avais passé autant de temps avec Hak. Depuis que vous aviez quitté l'orphelinat, tu n'avais plus vraiment l'occasion de passer autant de temps avec les membres de ton gang. Chacun avait suivi sa propre voie malheureusement, et comme t'étais un des seuls à n'avoir choisis aucune voie justement ( à part la voie de la luxure à la rigueur..) t'avais pus suivre personne. Du coup, retrouver une telle proximité avec l'un des membres de ta famille te faisait énormément de bien. C'était comme une bouffée d'oxygène dans ton corps, un rayon de soleil dans ton monde ternis et grisé par cette solitude récurrente, qui te rongeait profondément, sans que personne ne soit réellement au courant. Cette partie de toi, tu la cachais, très profondément, pour que personne ne ce doutes de rien. Tout le monde te voyait comme un mec sur de lui, très avenant, et ouvert. S'ils savaient ce que tu cache en toi...

Te voilà enclin à des pensées noires, alors qu'à tes côtés, ton petit Hak semble dormir à point fermé. Tu souris à cette vue, te surprenant à penser qu'il était particulièrement mignon, comme ça. "C'est quoi ces pensées chelou ?" tu penses, râlant contre toi-même. Depuis le début de la matinée, tu penses à des trucs pas net, et ça ne te plaît pas. Pourquoi est-ce que tu te mettais à avoir ce genre de pensées envers lui ? I mean... Tout le monde sait que t'es du genre chaud lapin, mais pas envers ta famille. C'est la règle. Pas touche à eux, aussi beaux soient-ils, interdiction de les approcher. Jusqu'à présent, t'avais jamais eu de soucis, mais là... Tu ne comprends pas tes pensées. Ca ne te parait pas normal, malsain... C'est quoi ton problème ?

Mais sur le coup, tu n'as pas réfléchi. Ah, quel scoop... Tu ne réfléchis jamais à rien de toutes façons même en temps normal, c'est pas comme ça allait changer aujourd'hui, et surtout pas dans la situation dans laquelle tu étais. T'avais passé ta main sous son t-shirt, voulant pouvoir sentir sa respiration et son pouls le plus possible, mais dans le fond, en toute honnêteté, sans mentir... Tu n'avais pas fait ça que pour ça. Tes gestes avaient été guidés par autre chose. Par ces mêmes pensées malsaines, que tu te devais de refouler. T'avais eu envie de toucher sa peau... Ces pensées te rendaient fou, tu ne comprenais pas d'où elles sortaient. Fallait que t'arrête, que tu sortes de ce lit. Que tu t'éloignes de lui. Now.

Fermant les yeux un instant, tu soupires bruyamment, et tu tentes de te détacher de Hak. Mais t'avais pas prévus qu'il ferait ça... Tu ne l'aurais pas imaginé, jamais. T'étais prisonnier. Il avait bougé, mais t'étais trop absorbé par tes pensées pour t'en rendre compte plus tôt. Il était désormais quasiment sur toi, presque vautré de tout son long, mais ce n'est pas ça le soucis. Non, le soucis, c'est ses lèvres. Elles sont dans ton cou, et elles semblent y déposer des baisers... Sur le coup, tu ne sais pas si tu rêves, ou s'il dort vraiment. Mais à vrai dire, tu cherches pas longtemps la réponse. Car ton cerveau bug.

Bug général. Coupure de courant. Court circuit. Ton cerveau fume, tu rougis. C'est quoi ça ? De quoi est-ce qu'il pouvait bien rêver pour te faire ça ? En plus, le pire, c'est que ça fait remonté en toi toutes les sales pensées que tu cherches à refoulé depuis plusieurs minutes (le coup du chaud lapin, c'est pas des rumeurs..) et que ça te fait te sentir mal.

"Putain..." Tu bougonnes, pour toi-même à voix basse, blasé par la situation. Tu pourrais le repousser. Oui, tu pourrais. Mais tu ne le ferais pas. Tu sais qu'il fait ça inconsciemment, tu le sais pertinemment, alors pourquoi le réveiller alors qu'il semble dormir si paisiblement... En plus de cela, il ne vaut mieux pas qu'il ce réveil, honnêtement. Car s'il se réveillait, là tout de suite, il prendrait sûrement peur, il s'enfuirait de la maison. Il te prendrait pour un gros dégueulasse.. Et il aurait raison.

Pourquoi ? Simplement parce que, ses gestes, bien qu’innocent, son corps frêle contre le tien, on provoqué une réaction en toi. Une réaction... Sous la ceinture. C'est horrible. C'est ignoble. Tu ne comprends pas comment ça se peut. Tu fais tout pour que ça s'arrête, t'imagine tout et n'importe quoi, pour essayer de te dégoûter, mais rien n'y fait... Ça ne retombes pas.

T'a aucune idée de comment tu vas t'en sortir. La situation ne pourrait pas être pire. Enfin si, elle pourrait l'être, s'il n'arrête pas son manège...



Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It can't be...  (daekhyun) GdvhKsD
AVATAR :  ⊱ JR
POINTS :  ⊱ 398
MESSAGES :  ⊱ 224
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/06/2020
AGE :  ⊱ 24
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) EmptyDim 22 Nov - 2:34
∷ It can't be...
ft son hakhyun & @kim dae seong




tu oublis rapidement tous tes malheurs. ce rêve t'appaisait au plus haut point et ton corps le ressentait. les battements de ton cœur étaient maintenant régulier et ta respiratoire s'était calmé. on peut dire que 80% du temps tu es anxieux et agité. tu as de la difficulté à garder ton calme ses temps-ci, surement à cause de tout ce qui t'arrive en ce moment. (en vérité la chance s'était ta pire ennemie...) tu t'imagines bien avoir encore à subir des situations puantes la semaine à venir. Ça te suit depuis que tu es tout petit, depuis ton premier respire. c'est vrai. ton cœur, ton opération, tes parents... ce sont tous des événements qui portent la poisse. hier en était la preuve. cette accident, tu n'arrives toujours pas à y croire, surtout en dehors de la ville. c'était quoi les chances que quelqu'un t'aide. mais lui, il était là au bon moment. tu t'agrippes un peu plus à ton rêve, pour qu'il continues un peu plus. juste assez.

sans savoir tu passes ta jambe un peu plus contre lui. ton rêve semble si réel, tu commences à avoir chaud. tes mains se promènent inconsciemment sur lui, ce corps chaud qui est si près de toi.  "mm..." cette joue se replaça dans le cou de dae. toujours bien endormi. tu ne te contrôles plus, tes doigts découvre aveuglement ce corps qui est allongé avec toi. tu te sens vraiment trop bien avec cette personne, tu n'aurais jamais pu penser être autant en sécurité avec quelqu'un et te voilà contre celle-ci. bouillant l'envie de voir et d'en toucher un peu plus. Il y a toujours cette odeur qui te chatouille les narines, ce parfum si reconnaissable. Ça te fait presque penser à lui. cette douceur, cette sensualité que tu trouves si attirante depuis que vous êtes ados. l'idée de l'avoir dans tes bras, d'avoir l'opportunité d'avoir un rêve si réaliste. tu laisses un autre murmure passer entre tes lèvres.  "dae..." ton cœur s'alarme comme si tu lui parlais vraiment. tu ne pouvais t'imaginer lui avouer ton amour pour lui... pas maintenant, mais cette proximité entre vous alors que tu dormais si bien. pourquoi pas. si c'est pour continuer à bien dormir.

te voilà bien installé, une main dans sa nuque jouant doucement avec ce qui semble des cheveux. ta joue près de son cou et l'une de tes jambes autour de sa taille. tu pourrais rester comme ça bien longtemps, c'est cette chaleur qui te garde à cette endroit précis. comme si elle t'appellait. ton souffle était lourd et chaud, signe que tu étais bien ou tu étais.

dans ton rêve ça semble si simple. être comme ça avec lui, mais même endormi cette question te revient. pourquoi lui... est-ce que tu es attirer par les hommes? tant de question en vrai qui même toujours à la même... qui es-tu en vrai? toi qui croyait aimer que les femmes, toi qui pensait savoir où tu allais dans la vie. Est-ce que tu te sens bien simplement parce qu'il te protège ou bien c'est parce qu'il est lui? ton cœur est toujours sur cette balance, à savoir quoi en faire. tu avais peur de faire ce pas, sans savoir ce que tu voulais vraiment... sans savoir si lui voulait de toi comme tu le désirais.





┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Contenu sponsorisé
It can't be...  (daekhyun) Empty
(#) Sujet: Re: It can't be... (daekhyun)   It can't be...  (daekhyun) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: reste du monde :: Globe Terrestre :: Reste de la Corée
Sauter vers: