▲ up▼ down
1234
hello there. (hana) - Page 2



 

news MAJ goût pinky milky-way pour te mettre des étoiles dans les mirettes
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  février-mars 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés. Notez cependant qu’à partir de cette MAJ, ceux-ci seront mis à jour de façon hebdomadaire !

Kai Bai Bo venez découvrir le jeu du mois : le pierre, papier, ciseaux !

roulette notre roulette rétro va-t-elle parvenir à conquérir ton coeur ?

news MAJ goût pinky milky-way pour te mettre des étoiles dans les mirettes
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

Partagez

 hello there. (hana)


 :: seoul :: HongdaeAller à la page : Précédent  1, 2
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ <b>people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.</b>
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 1072
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 EmptyMar 3 Nov - 22:54
∷ hello there.



tout était payé, tout avait bien passé. en vrai, tu avais cette peur en toi que hangyeol voit à quel point tu n'as pas d'argent, à quel point que tu peux à peine fournir pour toi-même. tu remercies gentiment la vendeuse avant de rejoindre hanhan à la porte. "merci" lui offres-tu avec ton plus beau sourire. un doux rire à sa petite blague; toujours aussi mal à l'aise d'avoir tomber. devant lui. pourquoi ça t'arrivait là, alors que t'avait si bien géré tout le reste. tu passas ta main dans tes cheveux bouclés pour les replacer. tu profitais du soleil sur tes joues alors que tu le suivais doucement, ne sachant pas trop où vous alliez par la suite. tu pouvais parcourir le monde avec lui. tu pouvais le suivre les yeux fermés s'il le fallait. cette confiance aveugle que tu avais en lui était si pure que ton cœur s'emballa à l'idée d'être avec lui n'importe où. tu marchais doucement à ses côtés, d'un pas naturel pour le suivre sans le dépasser. tu en profitais pour regarder les passants, les voitures défiler. cette tête qui était la tienne était si légère avec lui. en fait tout ton corps l'était. tu te sens différente avec lui. toi qui a tant d'assurance à l'habitude, qui pourrait faire tourner n'importe quel mec pour ensuite le renvoyer chez lui. là avec hangyeol c'est différent, tu ne souhaites pas le faire fuir. tu ne souhaites pas qu'il te voit ainsi, comme la femme fatale que tout le monde voit. oui, parce que hanhan c'est celui dont tu rêves tous les jours, celui que t'aimerait qu'il te prenne comme si tu étais la sienne, pour toujours. il te faisait quitter ton nuage alors que tu pouvais entendre sa voix. "moi j'ai besoin de rien, ça dépends de toi... je te suis." si il avait besoin, tu irais avec lui... vous aviez tout votre temps. tu le regardes avec un visage plein de douceur. "en plus le magasin n'est pas loin, vaut mieux en profiter..." tu avais même le goût de passer au magasin de chaussures pour récupérer ses achats. le chemin du retour n'était pas si mal, tu espérais qu'il se tient jusqu'à là. n'était-il pas fatigué de marcher... était-il en douleur? tu te rappelles encore de cette journée que vous vous étiez vu à l'hôpital. tu te rappelles de son rendez-vous où il t'a invité, tu te souviens de sa chute parce qu'il s'était trop poussé. tu te sens mal de le faire marcher autant, que pour une robe... et un magasinage bidon. il avait parlé de cordes était-ce pour lui, tu ne l'avais jamais entendu jouer. les entraînements étaient principalement les chorégraphies qu'il fallait que vous pratiquiez. le voir en action aujourd'hui c'est quelque chose que tu as vraiment envie. entendre sa voix, comment il a évoluer. oui, tu avais commencé à regarder plus de vidéos de BOOST mais ce n'était pas assez pour toi. tu voulais l'entendre en live. déjà que sa voix en général à quand même beaucoup évoluer, toujours la même base, mais ce ton est différent.

en pensant par le magasin, tu ouvres la porte; le laissant passer. tu avais jamais vu se magasin avant, tu ne savais même pas qu'il y en avait un comme ça à hongdae. tu t'aventures seule dans le magasin alors que tu ne fais pas attention à ce que hangyeol achète. tu te perds doucement dans tes rêves, dans ce moment de ta vie où te faisait quelque chose que tu aimais, qui te comblait. tu fredonnes sans même tant rendre compte alors que tu admires les guitares au mur. te voilà à nouveau, ce poisson dans l'eau qu'elle connaissait tant. malgré les études et le club de danse. tu n'es pas rassasié, ce n'est pas la même chose que d'être dans le feu de l'action à  donner son 200%. tes yeux tombent sur une guitare en particulier. c'est étrange tu n'avais pourtant jamais vraiment touché à une guitare électrique, mais sa couleur et sa forme. tu la trouvais particulière, unique. on te sortie de ta bulle alors que hangyeol avait fini de faire sa petite course. tu sorties aussi rapidement que vous êtes entrés. "j'avais jamais vraiment remarquer cette boutique, elle est là depuis longtemps?" tu n'avais même pas fait attention à l'année de l'ouverture sur la porte. alors tu ne savais vraiment pas quand est-ce que ce petit magasin avait ouvert. tu allais surement y retourner lorsque tu auras un peu plus d'argent. vous continuez votre marche, cette fois-ci direction chez toi. ton estomac te parlait déjà. tu avais pas beaucoup mangé, tu avais une faim de loup et avec ce que tu prévoyais pour ce soir, tu avais hâte d'arriver chez toi et commencer à cuisiner cette magnifique recette que tu avais demander à ton frère en secret. cette recette que ta mère cachait dans l'un de ses cahiers de note. ayant grandit à l'extérieur de la ville, sans avoir ta mère pour te montrer les plats pour être une femme à marier, c'était compliqué. mais tu allais essayer de ton mieux pour faire plaisir à hangyeol. un fois devant le bâtiment; tu ouvris la porte principale le tenant pour lui. c'est la deuxième fois que tu l'avais chez toi. cette fois-ci ton bordel était pire mais tu allais avoir le temps de nettoyer un peu. ce n'est que quelques déchets qui traîne et du linge. rien de grave.

bip mécanique pour ta porte personnelle. "rebienvenue chez moi, fait pas attention au bordel, please." tu retiras rapidement tes soulier pour faire un tour en vitesse éclair pour ramasser le plus gros. t'en avais un peu honte, mais il allait devoir s'y faire. tu n'es pas dans la mentalité de ramasser tous les jours et surtout tu n'avais pas prévu de passer ta journée avec lui. t'aurais surement ramasser avoir su. "tu veux un truc à boire dis? j'ai un peu de tout, tu vois... sinon j'ai de l'eau aussi. " tu te bouges dans la cuisine, commençant à sortir ce que tu avais besoin pour ce que tu avais en tête. tu pensais l'invité une autre fois. aujourd'hui c'est bon aussi, tous les jours ne te dérange pas non plus. tu ne te tanneras jamais de lui, ton ami d'enfance pouvait bien t'envahir ça t'allait. tu te trouves simplement super chanceuse de l'avoir dans ce moment difficile de ta vie. tu coupes agilement des onions, des poivrons et des champignons. sortie du réfrigérateur du boeuf, un faux-filet pour être précise. tu examinais ce qui te restait comme marinade dans la porte de ton frigo. oui c'est bien ce que tu pensais. tu as tout pour faire des bibimbap. pour ce repas chez toi. (en tête à tête)
"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.




Kill me, cure me, take me home

I wish I'd never seen your face. Better done wonder phase. I need an echo, not your praise, straying from the god you nailed. My mother, my mother, my mother never told me that Love is just a bloodsport
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ hello there. (hana) - Page 2 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 EmptyJeu 5 Nov - 18:44
∷ Hello There



Toujours aussi ironique que désormais, cela soit Hangyeol qui fasse découvrir des lieux de cette ville à Sua. Le temps est une notion étrange. A quoi correspondent sept ans? Tant de choses s'y passent, tant d'évènements notables. Et pourtant, quand on y pense, les choses les plus importantes que l'on remarque sont les changements. Comme l'aise qu'a Hangyeol à vivre dans cette ville comparé au début. Comme le regard perdu qu'arbore Sua alors que Séoul était son élément. Comme ces petits réflexes et habitudes de l'un et de l'autre qu'ils redécouvrent, comme s'ils n'avaient jamais été amis auparavant. C'est horrible, ce temps. Quand on dit que Hangyeol a passé sept ans de sa vie à penser que l'une de ses meilleures amies était morte. Mais des fois, ça a quelque chose de plutôt joli. Assez doux. Berceuse qui rythme chaque seconde. C'est beau, après autant de temps, de se rappeler des sourires de Sua, mais de s'en attendrir différemment. D'avoir tant manqué de moments, mais de se sentir si bien dans les nouveaux...

    Plaisant, cette ballade. Cela rend Hangyeol un peu nostalgique de celles qu'ils avaient ensemble avant. Quand ils sortaient des entraînements pour acheter des snacks avant de se retrouver dans les locaux de la compagnie ou dans les couloirs du lycée. Le chanteur n'avait jamais pris le temps d'apprécier le calme que lui apportait Sua. Il l'a beaucoup regretté. Assez pour profiter de chaque goutte d'anxiété qui ne vient pas l'attaquer quand il est à ses côtés. "Tu sais à Hongdae, les boutiques changent tout le temps." Hangyeol répond avec un sourire alors qu'ils s'approchent du magasin de musique. Il n'est pas fatigué. Peut être un peu. Mais il aime bien se forcer. Il a besoin que sa jambe soit endurante s'il doit continuer de faire semblant de bien aller. Et puis il se surprend à vouloir continuer de marcher avec Sua, plus que de lui demander de s'arrêter pour se reposer. "Ils étaient là au début, puis ils ont changé de rue plusieurs fois. Ils sont revenus là il y a quelques mois." La course ne prend pas si longtemps que ça. Hangyeol salue les gérants de la boutique en enlevant son masque quelques secondes, ils le connaissent bien, puis il discute rapidement avant de demander ses nouvelles cordes et quelques médiateurs (qu'il range dans sa poche). En sortant, comme il avait vu que Sua regardait les guitares, il lui fait part de quelques remarques sur les différentes sortes. Même s'il joue mieux de la basse que de la guitare, il s'y connaît un peu. "Je t'apprendrai quelques accords, si tu veux." Finit-il par dire alors qu'ils sortent de la boutique. Proposition innattendue.

    Ce qui se passe au fond de l'idole est compliqué. Il ne peut s'empêcher d'apprécier la compagnie de Sua. De se sentir détendu quand ils partagent des instants. Et il n'a aucun mal à lui faire part de ses envies de se revoir, ou de sa bonne humeur quand ils se croisent. Pourtant, avec tous les autres, c'est compliqué. Hangyeol a du mal à se sentir proche de ses amis, et investi. Comme une impression de ne jamais être totalement compris. Et avec Sua, c'est différent, peut être parce qu'elle partage la même peine que lui. Dans tous les cas, il ne regrette pas d'avoir accepté de partager un de ses repas. "Pas de problème avec moi." Et voilà qu'il retrouve cet appartement dont il n'a qu'un maigre souvenir. Instinctivement, Hangyeol marche jusque la cuisine, où il regarde s'il y a encore des traces de son sang. Il ne voit rien, ça le rassure un peu. "Mmh?" Reporte-t-il son attention sur Sua. "Pas d'alcool, s'il te plaît." Tente-t-il encore une fois de dire pour la faire rigoler, même s'il est sérieux. Il n'a aucune envie de s'embarrasser à nouveau dans le même lieu que la dernière fois. "Je veux bien un coca. Ou alors juste de l'eau..." Hangyeol se corrige à nouveau. Il doit recommencer à faire attention à ses consommations. "Je peux t'aider pour quelque chose?" Coups d'oeil jeté sur les ingrédients, il sait déjà que cela va être très bon en voyant le morceau de viande que Sua commence à préparer. "Et pour la sauce, n'hésite pas à y aller sur le piment. J'adore toujours autant." Petit clin d'oeil, encore, à leurs années passées en tant qu'amis. Et trainee Hangyeol qui était devenu si friand de ce qui pouvait lui brûler les intestins.

    Si Sua accepte qu'il l'aide, il le fera diligemment, suivant les indications qu'elle lui donne, même s'il n'est pas trop mauvais chef lui même. Si elle préfère qu'il ne fasse rien et qu'il se repose, il ira s'asseoir dans le canapé à jouer à des jeux stupides dans son téléphone. Ce n'est pas comme s'il oserait faire autre chose, dans cet appartement qui n'est pas le sien. Il commence à avoir faim, et il a hâte, de pouvoir manger avec cette amie qui le soutien.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho hello there. (hana) - Page 2 2948317594 Kang Tae Dong hello there. (hana) - Page 2 2948317594 hello there. (hana) - Page 2 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ <b>people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.</b>
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 1072
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov - 1:40
∷ hello there.



Tête à l'air léger, tu étais bien comme ça; avec lui. Ça t'avait manqué de lui parler comme si de rien n'était, comme si tes problèmes avaient disparus d'un coup. surprise que ton cœur batte toujours aussi fort pour ton ami. après toute ses années loin de l'autre. loin de lui. c'est comme si tu ne l'avais jamais quitté, comme si vous repreniez ou vous vous aviez laissé. la journée que tu avais décider que rien de comptait maintenant. petit pincement à cette pensée, les souvenirs ne sont pas loin. l'eau qui coule dans tes poumons se laissent encore indésirée. tu râcles ta gorge doucement, pour vérifier si tout était correct; si ton air t'appartenait toujours. répétant dans ta tête que tu étais chez toi en sécurité; loin de l'eau, loin du pont. posant ta tête sur le présent, ça t'aidait beaucoup, tu montes même tes yeux vers lui lorsqu'il te dit son breuvage de prédilection. cette sensation à ses mots te fit retomber sur terre. non loin de l'être qui t'est cher. "oh oui, je te donne ça... " main dans le frigo à nouveau, fredonnait à nouveau un petit air que tu connaissais bien depuis ce jour où il t'avait montré les vidéos de son groupe. tu t'étais surprise à les regarder alors que tu flânais dans ton lit avec ton petit pyjama en soie. tu les avais écouté assez pour reconnaître cette voix qui appartenait à hangyeol. douceur, un vrai délice pour tes oreilles. C'est peut-être à cause de cette voix que tes rêves avaient évolués, tellement que tu te réveilles souvent en sueur quand ta cervelle est trop entêtée à rêver à lui. entre deux pensés; tu poses la canette de coca et le pichet d'eau sur le comptoir, te retournant aussi vite pour agripper des verres. "fait comme chez toi... " invitation que tu étais certaine de jamais regretter, ton cœur lui appartenait déjà, peu importe ce qu'il en pensait. alors pourquoi pas ton appartement.

tu retournes vaguement à ta préparation pour le repas, alors que ton estomac gargouille sa vie; sans gêne non plus. marinant la viande d'huile et d'épices avant de mettre cette dernière sur le feu. tu te retournes à nouveau vers lui, pour pinter où se trouvait le cuiseur de riz. "si tu veux m'aider, pourrais-tu prendre le cuiseur de riz et laver du riz s'il te plaît..." tu voulais qu'il se repose, mais en même temps l'avoir avec toi dans la cuisine ça te plaisait. il n'aura qu'à se reposer plus tard. tu laisses la viande finir de cuir pour sortir des bols spéciaux que tu avais acheter que pour ce genre de repas. tu te retournes sérieuse vers ton four pour assaisonner la viande un peu plus. en espérant que ça soit bon. "j'espère que tu vas aimer... ça fait longtemps que je n'ai pas cuisiner pour quelqu'un d'autre... je ne veux pas t'empoisoner avec mes petits plats..." petite moue alors que tous semblaient prêt pour assembler les plats. il ne manquait que le riz. la cuisson prenait un peu plus de temps que le reste. tu te sers un verre d'eau alors que ça ne te pris que quelque secondes pour le finir et le redéposer sur le comptoir rapidement, posant ton regard sur hangyeol. comment ton corps s'agite intérieurement quand tu es près de lui, ça te fait presque peur. ça fait si longtemps que tu te retiens, si longtemps que ton corps et ton cœur l'envie. tu ne sais même pas si tu vas être dans la capacité de te retenir encore longtemps. vous aviez bien changé depuis le temps, te voilà bien mature aujourd'hui. plus que tu ne le pensais même. bien différente que dans tes jeunes années, beaucoup plus active aussi. alors avoir cet homme que tu désires depuis tant d'année encore chez toi, ça te fait un drôle d'effet. cette chaleur te monte presqu'à la tête. ce qui te force à te servir un autre verre d'eau.

ton oreille entend à ce moment précis se déclique que tu attends avec impatience. tu prends une paire de baguette dans ton tiroir pour looser le riz et le servir dans les bols. tu garnis rapidement de boeuf et de banchan (qui se trouvait dans ton frigo), un si bon repas pour une bel personne. ton cœur palpitait à nouveau juste à l'idée qu'il goûte à ce que tu venais de lui faire. "pardon... je n'ai pas encore de table à manger... je ne reçois pas beaucoup chez moi... on peut juste manger sur le canapé ou dans mon lit. c'est comme tu le sens." tu te diriges toi-même avec les deux bols vers ta chambre... là où la télévision se trouve, cette mauvaise manie de manger devant la télé. tu dois dire que tu vis seule et tu n'es pas très poli à ce niveau. cette solitude, ça paraît en vrai. tu tends le bol à hangyeol ainsi qu'une cuillère que tu avais agilement attraper au passage. "bon appétit..." dis-tu avec un simple sourire qui fait doucement disparaître tes yeux à cause de ta joie de l'avoir avec toi.


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.





Kill me, cure me, take me home

I wish I'd never seen your face. Better done wonder phase. I need an echo, not your praise, straying from the god you nailed. My mother, my mother, my mother never told me that Love is just a bloodsport
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ hello there. (hana) - Page 2 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 EmptyMer 25 Nov - 19:59
Hello There


    A voir cette canette de coca déposée devant lui, Hangyeol maudit cette idée de devoir perdre du poids. Cela fait partie de son métier, il le sait, et il l'a accepté. Mais c'est si dur de se refuser de manger des choses qui nous plaisent quand on a tant de peine à combler. Qu'importe. Ce n'est qu'un coca. S'il s'entraîne bien et qu'il ne mange pas trop gras à côté de cela, sa nutritionniste pourra lui pardonner son écart. "Merci." Le chanteur ajoute donc avec un sourire qui ne laissera pas entrevoir ces réflexions qui le fatiguent encore et toujours. Pourquoi fallait-il que le chanteur pense autant? Toujours les méninges qui travaillent. C'est une qualité tout autant qu'un défaut. C'est parce qu'il pense toujours à tout et analyse toutes les conséquences qu'il a pu avoir un rôle aussi prisé auprès de sa compagnie. Mais il faut avouer que c'est cette manie qui le rend aussi malheureux ces jours-ci. Si ça se trouve, c'était pour canaliser ses pensées que ses parents l'ont mis à la musique quand il était petit. Et c'est surement pour ça qu'il s'en est passionné. Hangyeol n'est détendu que quand il laisse son tourbillon intérieur se dessiner dans la musique.

    Et aider Sua avec sa cuisine, ça l'aidera aussi à se reposer les méninges. Son psy lui a dit, il a besoin de se détendre, de penser à des choses qui n'ont rien à voir avec son mal ou ses pensées. C'est vrai qu'il aurait voulu se reposer sur le canapé, mais c'est plus sain de se détendre comme ça. Avec sa cannette maintenant à moitié vide, Hangyeol se met à rincer le riz. "Tu ne m'empoisonneras jamais plus que ne le font mes colocataires." Hangyeol glisse à Sua pour la rassurer alors qu'il essaie du mieux que possible de ne pas faire de bétises. Hangyeol n'est pas un mauvais cuisinier. En fait, il est plutôt doué, pour les recettes qu'il connaît. Sa mère lui a appris beaucoup de choses avant qu'il ne parte à Séoul, mais il dira toujours qu'il ne réussit jamais à les refaire aussi bien qu'elle. Les membres de BOOST, par contre, se diront très satisfaits des jours où Hangyeol décide de griller du poisson. Dans tous les cas, il s'applique, même si rincer le riz n'a rien de compliqué. Quand il a fini, il le laisse à Sua, et se poste sur le côté pour l'observer finir de cuisiner. C'est vrai qu'il est près d'elle, et qu'il l'observe avec ses yeux perçants. Mais le chanteur ne perçoit pas la gêne ou du moins la tension que son amie peut ressentir. Avec lui, c'est plutôt le contraire. Il se sent apaisé quand il est à ses côtés. Sua, pour lui, dégage une aura qui le conforte. C'est comme être enveloppé dans des souvenirs chaleureux. Et il en a bien besoin en ce moment. Il se sent accueilli, c'est bien assez pour rendre ces moments un peu plus jolis.

    Sourire aux lèvres parce que la décision lui a été choisie, Hangyeol suit Sua jusque sa chambre. Il est content qu'elle ait pris les bols à sa place. Il a toujours du mal pour déplacer des choses quand il a une main en permanence occupée par sa canne, alors il ne ramène que son coca. "Ne t'inquiète pas. J'ai beau être une star de renommée mondiale, j'aime manger devant la télé. Je suis un homme comme tout le monde, tu sais." Encore une fois, Hangyeol décide de taquiner Sua avec son humour habituellement étrange. Il n'est pas aussi égocentrique. Le garçon dépose sa canne aux pieds du lit de Sua et il s'y asseoit, jambe droite (blessée) tendue devant lui, et l'autre pied qui touche le sol pour le stabiliser. Heureusement qu'il est toujours aussi souple. "Bon appétit à toi." Hangyeol lance à Sua avec un petit rire. Il n'a pas pu s'en empêcher, il la trouve mignonne quand elle sourit comme ça. Et encore une fois, ça rend tout son corps un peu plus chaud et douillet. Ses tracas sont bien oubliés quand il est avec elle. Monsieur Han commence enfin à manger. C'est qu'il avait vraiment faim. Cuillère après cuillère, il mange en silence, et un peu trop rapidement. Ce n'est que quand il est à la moitié du bol qu'il se rappelle que Sua a cuisiné et qu'il devrait la complimenter. "C'est hyper bon. Tu sais pas à quand remonte la dernière fois que j'ai mangé un simple bibimbap! C'est vraiment parfait." Et c'est au tour de Hangyeol de répondre avec un sourire qui cache ses yeux. Il termine rapidement son plat.

   Homme satisfait après un tel plat. Il dépose son bol et sa canette vide sur le côté et prend même la liberté de se laisser tomber sur le dos. Allongé sur le lit de Sua (dans lequel il a déjà dormi) il regarde le plafond. "T'as peut être pas beaucoup de meubles, mais c'est confortable chez toi. Je m'y sens bien." Il commente encore une fois avec un petit rire discret, avant de se tourner sur le côté pour pouvoir regarder son amie dans les yeux.



""


♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho hello there. (hana) - Page 2 2948317594 Kang Tae Dong hello there. (hana) - Page 2 2948317594 hello there. (hana) - Page 2 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ <b>people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.</b>
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 1072
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 EmptyVen 4 Déc - 6:16
Hello There



Sentiment qui n'était pas nouveau, celui qui te gratte au bon endroit. Celui qui fait grandir ton sourire, celui qui voulait tout dire. Ce bonheur que tu dégageais à ses côtés, tu espérais que ça soit contagieux; que lui aussi soit heureux auprès de toi. Cet espoir, il prenait de plus en plus de place en toi. Ça fait longtemps que tu rêves de ce moment et là, maintenant que ça arrive devant toi... dans ton loft. Tu trouves ça bizarre. L'homme qui fait partie à part entière de tes rêves que ça soit les plus heureux ou bien les plus triste. C'est lui qui tourmente tes pensées, c'est à lui que tu visualises lorsque tu portes tes écouteurs dans le bus. Ça t'apaise lorsque tu n'as que lui en tête, tu oublis rapidement tes angoisses, tes peurs et surtout tes multiples démons. Tu oublis que parfois tu peux être froide et bitch. Tu oublis que tu as passé par une adolescence de merde. Ce que tu n'oublis pas par contre en le voyant... c'est les années que tu as manquées. Ton amour est toujours le même, mais il y a des informations... des souvenirs inexistants que vous n'aviez pas pu créer ensemble. Alors manger avec lui ce soir, c'est un moyen de te rattraper. Tu veux partager tout et rien avec lui. Tu veux pouvoir rire sans te retenir tout comme quand tu étais à ses côtés plus jeune, pourtant ton âme a vieilli... tu veux plus. Est-ce égoïste? Yeux vers lui lorsqu'il complimenta ton petit plat simple, tu répondis aussi rapidement que possible cachant ta bouche avec ta main... finissant ta bouché. "merci... je suis contente que ça te plaise... j'en mange un peu trop souvent donc je ne sais plus si c'est toujours bon ou pas... " Sourire simple et sincère... tu n'avais pas un grand menu. Quelque repas que tu connaissais par cœur. Même que tu commandais un peu trop à ton goût... mais qu'est-ce que tu peux bien faire avec un horaire aussi charger. Deux boulot, l'université à temps plein. Pas trop le temps de cuisiner depuis quelques semaines. Contente d'avoir pris le temps aujourd'hui.

Sept ans de solitude. Ça ne t'avait pas fait mal, même que tu avais aimé ce monde paisible que tu avais découvert. Entre ton amie la lune et ses voisines; les étoiles. Tu avais pu apprendre beaucoup de chose pendant ce temps. Apprendre les vents et les rivières. Apprendre le temps et la patience. C'était devenu rapidement ta vie là-bas, avec cette famille qui t'avait accueilli sans problème. Enfin tant que tu participais aux tâches de la maisonnée. Tu as appris à te lever tôt, ramasser les œufs, préparer le petit déjeuner. Prendre soin du jardin familiale. Tu avais appris à vendre ce que tu faisais pousser et que le travail ardu rapportait gros. Tu avais appris à prendre soin des autres avant toi (malgré que tu n'étais pas si mauvaise sur ce côté) Ses connaissances, tu n'aurais pas pu les apprendre dans le monde que tu étais destiné d'être. Même que tu ne vois pas ses idoles se mètrent les mains à la pâte comme tu l'avais si bien fait. Jusqu'à nourrir et traire les vaches.

Cependant quand tu y penses... ce n'est pas depuis que tu l'as revu que ton organe qui pompe ton sang comprend cette solitude, mais c'est lorsque tu ne le vois pas pendant quelque jours que tu vois à quel point tu as ce sentiment qui traîne en toi. Ses jours et ses nuits que tu t'assoyais sur ton lit, seule, regardant par la fenêtre que tu comprends aujourd'hui cette impression d'être seule sur terre. Ces nuits dont tu te rappelles d'avoir pleuré par ennui: d'eux, de lui. Espérant qu'il se rappelle de toi, de ton nom et de ton visage. Ses sombres nuits où tu te morfondais sur ce que tu avais fait... disparaître pour que le monde oubli ton nom... ton histoire. Tout le monde sauf lui.

Son rire touche là, directement en plein cœur. Ce point dans ton torse qui se faisait léger plus que tu l'écoutais. Hypnotisé par ses mots et ses compliments, impressionné de le voir si confortable chez toi. Tu le vois bien différent que lorsque vous étiez dehors, en public. Chez toi il n'a pas peur de vivre sans masque, il n'a pas peur de s'installer sur ton lit comme si... (c'était le sien) et penser comme ça. Ça te fait rougir, tu te caches... comme tu le fais si bien avec tes sentiments depuis le premier jour que tu l'as vu. Tu fais semblant de regarder la télévision comme à l'habitude. Espérant que tes émotions se calment... mais en vain. Cette boule se trouve à nouveau dans ta gorge... comme si tu allais tout déballer, comme si s'était les seuls mots que tu pouvais dire jusqu'à maintenant. Doucement, ta main qui tenait ton bol se dirigea vers ce plancher en bois franc qui se trouvait dans ta chambre. Tu voulais en même temps y laisser ton cœur, mais c'était impossible.

Ton regard croisa enfin le sien.

Ton dos retrouve rapidement ton lit, prêt de lui, te laissant tomber comme si tu venais de perdre un combat. Oui ce combat contre ses papillons dans ton estomac, ce sentiment que tu as pour lui. Tu cherches les mots, mais... mais ça ne veut pas sortir. Tu veux simplement qu'il continues de parler... remplir tes pensées. Entendre sa voix. Comprendre qu'il était bien là... avec toi. T'imagine même cette voix mature te bercer jusqu'à t'endormir. Malgré tout ça, ses papillons ne s'envolent pas. Ils ne s'émerveillent pas comme ils devraient. Tu ne sais pas trop quoi faire pour t'en débarrasser. Tournant ta tête vers lui, posant enfin tes perles sur lui. Ses yeux, tu les voyais bien malgré quelques mèches rebelles qui se laissaient connaître au passage. "hangyeol... " murmures-tu sérieusement... comme si tu lui demandais la permission pour ce que tu allais faire. Comme s'il avait besoin que tu l'avertises. Comme si tu voulais savoir ce qu'il en pensait, mais tu n'attendais pas sa réponse. Tu rapprochas ton visage du sien, sans penser. Suivant ses émotions qui te susurraient au cœur que c'était la chose à faire pour te libérer. Sans voir le temps passer, tu étais entrain de voler délicatement un baiser à han han gyeol. Baiser doux, que tu coupas simplement après quelques secondes, secondes qui semblaient pour toi des minutes. Tu fuis son regard... laissant tes mots stupides prendre place: "pardon... " dis-tu en un souffle... croyant que tu allais mourir, là maintenant devant lui.




Kill me, cure me, take me home

I wish I'd never seen your face. Better done wonder phase. I need an echo, not your praise, straying from the god you nailed. My mother, my mother, my mother never told me that Love is just a bloodsport
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ hello there. (hana) - Page 2 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 EmptyJeu 10 Déc - 22:35
Hello There


    Le contraste entre la personne que Hangyeol était en privé et en public était toujours bien étonnant. Il y avait 11, cette idole reconnue par tant de gens pour sa beauté et sa réputation sans accroc. A une époque, tout le monde ne jurait que pour lui. Les dramas, les music shows, les variety, les publicités, et les marques de vêtements. Il était partout. Parce que 11 c'était le bon fils de la Corée, un garçon qui aimait des choses simples, qui ne disait jamais rien de mal. Toujours un mot sympathique pour les autrees, et toujours des paroles de chanson qui savaient faire raisonner n'importe quelle émotion dans le coeur des gens. Même quand la mélodie pop n'était pas des plus traversantes.

    Mais derrière cela, il y avait un garçon de Busan, un peu pris au piège derrière une image qu'il avait lui même fièrement dessinée. Être idole était son métier, sa passion, sa raison de vivre. Mais cela n'empêchait qu'il en était plutôt différent, une fois les salles de concert fermées. Hangyeol n'est qu'un homme qui aime jouer aux jeux vidéos, appeler sa mère quand il se sent seul, et regarder des vidéos stupides sur internet. C'est un gars qui pourrait passer une journée entière en tenue d'intérieur pour débattre de choses sans intérêt avec un humour déplorable, et à adorer les jeux de sociétés.

    Mais récemment, il y avait du trouble pour reconnaître l'un et l'autre. L'accident d'abord, et ensuite la réflexion, sont venues brouiller les pistes et briser ces deux images là. Maintenant, le double Han n'est qu'un type qui travaille comme un chanteur, sans avoir le droit de l'être, et qui se comporte comme un type sans problème, alors qu'il en a plein. C'est difficile, et il doit cacher tout cela au public. Mais c'est vrai que quand il est en sécurité, comme ici chez Sua, c'est là qu'il semble le plus de se rapprocher de la quintessence de tout ce qu'il est. Ce Hangyeol, qui n'est qu'un garçon à l'humour étrange et à la façon maladroite qu'il a d'exprimer les centaines de pensées qui viennent toujours l'assaillir. Sans aucun doute, c'est grâce à la présence de cette amie. Souvenir presque figé dans le temps d'une époque où il était si fatigué, mais si épanoui. Innocence de l'âge adolescent où les passions se confondent avec l'insouciance et la perspective d'un bel avenir. Cela fait du bien d'y replonger quelques instants. "Oui?" Le garçon demande.

     L'innocence voulue est immédiatement reçue. Lui qui était allongé sur ce lit étranger, à l'observer tranquillement, ne soupçonne pas une seule seconde ce que Sua veut lui demander. Alors il est totalement surpris pas le baiser qu'elle lui laisse délicatement sur ses lèvres. C'est chaud, doux, et ça lui rappelle des choses qu'il avait enterrées au fond de lui après avoir embrassé pour la dernière fois. Hangyeol est si pris de cours par cette sensation qu'il s'était résolue d'oublier, qu'il ne répond pas. Il reste de marbre, sans bouger, alors que Sua se recule. Et il y a quelques secondes de blanc après qu'elle se soit excusée. "Pardon de quoi?" Le chanteur déchu demande encore. Son coeur est chaud, il a bien aimé cette petite dose d'affection. Il l'a prise comme un cadeau. Encore une fois comme un conseil qu'il devait se détendre, et laisser son passé dans le passé sans lui donner la possibilité de le hanter.

    Avant que Sua ne puisse réellement répondre, Hangyeol se redresse légèrement. C'est lui qui vient se rapprocher de son amie cette fois, alors qu'il joint leurs bouches à nouveau. Est ce que c'est mal? Pas vraiment. Ce sont deux adultes qui cherchent à se détendre, à oublier leurs tracas quelques secondes. Le chanteur a beau s'être résolu de ne plus laisser personne risquer d'entraver sa réputation, et bloquer le renouveau qu'il essaie de donner à sa carrière, il ne s'est jamais interdit d'embrasser quelqu'un qui lui plaisait. Et Sua lui plaisait, c'est vrai. Il se sentait bien avec elle, alors il n'y avait aucune raison pour lui refuser cela. Aucune raison pour empêcher sa langue d'aller trouver la sienne. Et voilà, que ce baiser est approfondi. Mais court. Hangyeol n'attend pas vraiment de savoir si Sua a aimé ou non pour se retirer, lui aussi. D'un revers de main, il s'essuie la bouche. Il a un drôle de sourire victorieux au visage, simplement parce qu'il a toujours aimé embrasser. Il ne s'attendait pas à cela, surtout de la part de Sua, mais ça faisait du bien, de recevoir un peu de chaleur. C'est tout ce dont il avait besoin. "Tu m'as préparé un autre dessert?" Le garçon se rassoit sur le bord du lit en ricanant un peu. Il ne fait effectivement référence qu'à ce baiser à arrière-goût chaud et sucré. C'est principalement pour essayer d'effacer n'importe quel gêne qui aurait pu prendre place chez Sua. Hangyeol, lui, il n'est pas vraiment gêné. Ce n'étaient que des baisers.



""


♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho hello there. (hana) - Page 2 2948317594 Kang Tae Dong hello there. (hana) - Page 2 2948317594 hello there. (hana) - Page 2 2948317594
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ <b>people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.</b>
AVATAR :  ⊱ Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 1072
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/12/2019
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 EmptyLun 28 Déc - 21:27
Hello There


Pourquoi as-tu dit pardon? Pourtant tu ne t'en veux pas du tout, mais c'est plus fort que toi. Ça l'a surement déplu. T'aurais dû te retenir. La conne.

Tu retiens ton souffle une autre fois, ton visage est rouge, ses joues qui t'appartiennent te brûle. mais te voilà encore sa bouche contre la tienne. tu ne comprends pas, mais tu t'abandonnes un peu plus alors que tu peux sentir sa langue et la tienne se toucher chaudement. Il y a plus de joie que de gêne. Ton visage est rouge parce que ce baiser n'avait rien de comparable au premier, autre que le temps qu'il t'accordait. Tu en voulais déjà plus, tu étais si titillée par son touché. Ce retour de baiser, tu t'y attendais pas. Même que là, tu te sans connes de t'avoir excusé puisqu'il l'avait accepté. Tu ne rêves pas, enfin tu l'espères. Coeur que tu entends résonner dans tes oreilles, cette organe qui réagissait beaucoup trop fortement juste avec deux baisers. Une fois cette échange coupée, tu ne le quittes plus des yeux. Tu en voulais un peu plus, évidemment, mais tu te retenais. Appréciant ce que tu venais de vivre. "oui pardon... je voulais partager..." tu rigoles doucement cachant même ta bouche de l'intérieur de ta main. Hangyeol avait ce don: don de te faire oublier, de te changer les idées. Il avait toujours été ainsi, c'est ce que tu aimais le plus chez lui.

Ses petites attentions ne semblent pas toujours énorme, mais pour toi chacune d'entre elles comptaient beaucoup trop. Parlant de dessert ça te rappelait ce que tu avais dans ton congélateur. "j'ai un vrai dessert si tu veux... " Tu penses à ses deux pots de crème glacé et tes mochi au thé vert. Tu ne sais pas si c'est plus sucré que ses baisers, mais au moins tu allais pouvoir te retenir d'en demander plus de lui.

Ses rêves, tu voulais qu'ils deviennent réalités. Mais c'était trop tôt, tu ne pouvais pas. Pas aujourd'hui. Pourtant tu le sentais en toi, que ça vibrait et qu'il t'avait fait un drôle d'effet. Ton corps te disait de le prendre, cependant ta tête te disait autrement. Tu sortis de ton lit te dirigeant à nouveau vers la cuisine. Emportant tous les bols et les canettes vides. Les posant sur le comptoir. Tu allais faire la vaisselle plus tard sans problème. Préférant de loin de te servir de cette crème qui n'attendait qu'à se faire manger. "tu choisis, j'ai trois choix. Pistache-choco, vanille ou bien des mochi au thé vert..." Tu sortis un bol pour toi, sachant exactement de ce que tu avais envie.




Kill me, cure me, take me home

I wish I'd never seen your face. Better done wonder phase. I need an echo, not your praise, straying from the god you nailed. My mother, my mother, my mother never told me that Love is just a bloodsport
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ hello there. (hana) - Page 2 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 EmptyDim 10 Jan - 18:23
Hello There


    Pauvre petit coeur, blessé, brisé, et épuisé. Malheureux de se dire qu'un homme de vingt six ans s'était résolu à abandonner toute poursuite de romantisme dans sa vie. Mais c'était comme ça. Hangyeol avait dû faire des choix. A une époque encore, il pensait qu'il aurait pu tout avoir. Reconstruire sa jambe, puis sa carrière, et sa nouvelle relation avec sa meilleure amie. Mais tout s'était effondré en même temps. Chute terrible pour un éternel déterminé, qui avait déjà tant de choses à porter. Constatation forcée que chaque partie de sa vie ne pouvait pas se rétablir à la même vitesse, et encore moins en même temps. Alors dans les plus sombres des moments, où Hangyeol pensait à arrêter d'essayer, il avait dû oublier certaines ambitions. Privilégier la chanson par rapport aux relations.

    Si triste, de voir que le bonheur est à portée de main, ou de lèvres, mais qu'il n'a même pas la présence d'y penser. Mais c'est surement un mal pour un bien, pour celui qui sait qu'il ne sera jamais vraiment facile à vivre tant qu'il est encore écrasé par le poids de ses peurs. Hangyeol est pour l'instant seul par choix, car il a fait le choix de se préserver, et de préserver ceux qu'il aime. Cela ne veut pourtant pas dire qu'il ne peut profiter d'un peu d'affection. Comme ses baisers sans engagements qui redonnent juste un peu de baume au cœur. Ce n'est pas lui qui s'empêcherait du réconfort dans les bras d'une amie qu'il aime. Mais cela s'arrêtera pour l'instant là. "Oh, t'as des mochis au thé vert? Tu sais que j'adore ça? Quand je ne bois pas de café, je bois du thé matcha." Petite anecdote un peu inutile sur ce Hangyeol qui sommeille derrière le 11. Et c'est comme ça qu'il se livre, même s'il refuse de se donner. Toujours peur de tout gâcher, de tomber du peu de hauteur qu'il arrive à regagner. Mais petit à petit, il accorde sa confiance et se repose sur Sua. Une approche lente, mais plus certaine, et peut être même inconsciente. Mais c'est que son petit coeur ne peut s'empêcher de s'accorder et s'associer à celui d'une fille qui semble avoir vécu tant de similitudes.

    "C'était vraiment sympa, en tous cas." Le garçon tient à préciser, alors qu'il attrape la glace que Sua lui a apporté, ou qu'il est allée chercher. "Tu crois qu'un jour on aura besoin de se donner rendez-vous, au lieu de se croiser dans n'importe quel endroit que l'on ne s'imagine pas fréquenter?" Maintenant qu'il y pense, Hangyeol trouve ça plutôt marrant. Il mange même sa glace en se demandant si c'est le destin. En tous cas, ça lui inspire des paroles de chanson. Mais il garde cela pour lui. Ca lui convient très bien de croiser son amie de façon hasardeuse, tant que ça se finit comme ça, dans autant de douceur et de naturel. Hangyeol garde un léger sourire aux lèvres. Parce qu'avec Sua, il ne se sent définitivement ni handicapé, ni déprimé. Il se sent juste lui-même.



""


♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho hello there. (hana) - Page 2 2948317594 Kang Tae Dong hello there. (hana) - Page 2 2948317594 hello there. (hana) - Page 2 2948317594
Contenu sponsorisé
hello there. (hana) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: hello there. (hana)   hello there. (hana) - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: