▲ up▼ down
12345
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3



 

roulette BOOM ! ~
la roulette dynamite ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

annonce mini-maj 49 3/4 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑
>> lire l'annonce <<


défis du mois les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 359353108

jeu le blackjack s'invite sur HM tente ta chance

soirée CB RDV samedi 29 août vers 20h30 !!
bienvenue
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoul — avatars réelsdeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
12 805 pts
ego
8 843 pts
shadow
13 219 pts
student
7 230 pts
citizen

roulette BOOM ! ~
la roulette dynamite ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

annonce mini-maj 49 3/4 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑
>> lire l'annonce <<


défis du mois les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 359353108

jeu le blackjack s'invite sur HM tente ta chance

soirée CB RDV samedi 29 août vers 20h30 !!
Le Deal du moment : -22%
Siège Gaming Steelplay SG01 (noir et vert)
Voir le deal
179.99 €

 :: reste du monde :: Globe Terrestre :: Aéroport International d'Incheon :: Asie
Partagez

 japanese vibes || ft woo kwang


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  913
MESSAGES :   ⤳  300
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyJeu 10 Sep - 16:14

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu aimerais pouvoir calmer ses craintes, lui dire tout ce dont il avait besoin d’entendre que ta maladie ne paralysait pas dans une peur constante au fur et à mesure que le monde devenait sombre et que cette impuissance te faisait rager tous les jours. Mais tu devais te contenir toutes ces émotions qui dévoraient petit à petit ton coeur. Habituellement, ils refaisaient surface quand tu te retrouvais seule avec ta conscience. Ces pensées que tu tentais de taire, voire même de faire disparaître avec les pilules dont tu dépendais. Mais tu osais espérer qu’avec lui à tes côtés, tu n’auras pas besoin d’y penser… Ni même ressentir un quelconque manque. Il n’y avait pas de raison. Il était avec toi, il avait choisi de faire ce voyage avec toi. C’était un moment privilégié, tu voulais en gâcher aucun instant. Tu allais prendre sur toi, comme tu le fais depuis des mois.

▬ Comment tu arrives à sortir autant de conneries et rester aussi sérieux. C’est du talent à ce niveau là

Riais-tu à l’entente de ses soi-disant double dans le monde. Avec son humour décalé, il était plus facile de sourire et prétendre être heureuse. Parce que ceci était une des rares choses sincère avec lui. Le bonheur qu’il te procurait. En étant ici, tu avais le sentiment que ceci était limité dans le temps. Chaque seconde à ses côtés étaient précieuses. Une seule chose donc passait dans ton esprit Profite tant que tu peux Jinsol. Déjà à travers ce temps qui regorgeait d’histoire qui semblait tant passionner ton cadet. Une facette dont tu n’as pas le souvenir avoir vraiment eu affaire. Cela te surprenait, tu ne pouvais pas dire le contraire. Tu voyais enfin une autre facette qu’il cachait derrière son masque… Comme si tu découvrais un nouveau un Woo Kwang. Mais ceci ne faisait que renforcer les sentiments que tu pouvais avoir pour lui. Comme pour le rassurer, tu lui adressais un large sourire alors que tu posais ta main sur son bras.

▬ Eh… Tu sais très bien que quoi que tu décides de faire, je serais toujours de ton côté….

Ton soutien envers ta famille était infaillible, et cette marque à votre doigt à chacun te le rappelait sans cesse. Tu voulais qu’il comprenne qu’importe ce qu’il fera dans la vie, il en est le seul maître et le seul qui peut avoir le dernier mot. Comme le choix qu’il a fait en voulant travailler dans l’industrie du porno. Ca ne lui plaisait pas, ca ne te plaisait pas, mais c’est un choix qu’il avait fait et tu ne pouvais pas t’y interférer même si l’envie est bien présente. Ton regard croisait le sien, une lueur sérieuse habitant ses iris.

▬ ….Sauf si tu décides d’arrêter tes études. Parce que là, fait gaffe à tes fesses.

Ce n’était pas des paroles en l’air cette fois, il le savait. Tu voulais chacun excelle dans son domaine, et en bonne grande soeur, tu voulais y veiller au grain. Toi, tu as été contrainte d’abandonner tes études, ce qui aurait pu enfin te sortir de la débauche. Tu ne voulais pas qu’ils loupent à leur tour le coche. Ceci étant réglé, tu le laissais finalement faire une offrande à la fin de votre visite. Tu n’as jamais été réellement croyante, bien que tu pensais à la théorie du karma. Tu savais que le tien n’était pas très glorieux et qu’il te faudra des milliers et des milliers de bonnes actions pour pouvoir l’effacer. Une simple offrande ne suffirait même pas à laver un de tes péchés.


Mais il était temps voir un autre côté qui caractérisait aussi bien la capitale nippone, et une de ses rues qui faisaient battre son coeur. Tu te sentais comme un poisson dans l’eau dans ce quartier. Ca te changeait un peu des quartiers chic de séoul où tu passais le trois quart de ton temps. Subitement, tu te laissais happée par ton côté otaku et l’amour que tu avais pour les mangas des années 80/90, en voyant ces figurines de tes héroïnes préférées. Tu comprenais aussi que c’était un quartier qu’il semblait aussi affectionner. Ca te donnait presque l’illusion que tu pénétrais un peu dans sa sphère

▬ Oh… C’est vrai il y a des arcades ! Il faut qu’on y aille y faire un tour alors. Je vais voir si tu es aussi fort là-bas qu’avec mes jeux.

Tu le taquinais sur ses prouesses sur les jeux vidéo. Peut-être qu’il était plus doué pour les machines de ce type plutôt que les consoles de salon. Tu attrapais son bras pour rentrer dans ladite boutique pour voir quelles autres merveilles articulées, ce petit bout de rêves renfermait. Tu avais un sourire niais sur le visage en voyant les personnages de ton enfance comme ceux de ta vie d’adultes. Si tu t’écoutais, tu repartirais avec la boutique entière, elles étaient si belles. Mais il fallait faire un choix. Cependant, une autre question te traversait l’esprit.

▬ Dis moi, tu voudrais que je t’offre une figurine ? Ou même autre chose ? J’aimerais vraiment pouvoir te faire plaisir

S’il pouvait un petit truc qui lui rappelait un peu ce voyage, tu étais prête à y mettre le prix.

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  895
MESSAGES :   ⤳  273
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyJeu 10 Sep - 23:40
∷ Japanese vibes



Pour la première fois depuis des années, peut être même pour la première fois depuis qu'il est né, Wookwang a l'impression de compter pour quelqu'un. Ce n'est pas parce que Jinsol complimente son humour, parce qu'elle le laisse faire ce qu'il veut ou parce qu'elle lui touche le bras, que ce sentiment naît soudainement. Non, c'est dû à ses conseils, et à l'extrême bienveillance qu'elle semble lui porter. Certes, sa grande soeur a toujours montré un soutien indéniable pour les gens de leur fratrie, lui y compris. Mais là aujourd'hui, il semble que cette attention soit bien plus que pour l'obtention d'un simple diplôme. Wookwang ressent en lui une vague d'acceptation. Comme s'il pouvait toucher tout l'espoir que Jinsol avait pour lui. Et il ressent non seulement son envie de le voir réussir, mais aussi cette complicité, cet amour qu'elle saura lui porter, peu importe son futur métier, et peu importe où il l'exercerait. Le poids de la promesse faite la veille, influencée par l'alcool ou non, se pose bien sur ses épaules. Wookwang le ressent au creux de son être. Si un jour il s'installait là, au Japon, ou ailleurs dans le monde; Jinnie le suivrait. C'est une réalisation qui paraît grave, et pourtant, elle allège et apaise le cœur du garçon. Alors à partir de là, quelque chose au fond de lui s'attendrit. Et il se fait la promesse, si son cœur qui bat ne le trompe pas, d'arrêter de brouiller les pistes. A partir de là, il fera tout pour montrer toutes les parties de lui, à cette Jinnie qu'il chérit.

    Euphorie du voyage, peut être. Ces résolutions et cette proximité entre eux seront peut être effacés quand ils rentreront, mais qu'importe. Ces sentiment et ces promesses intimes tiendront à jamais. "Je t'emmène aux arcades si tu veux, mais je te préviens. J'ai beaucoup plus d'expérience là bas que sur overwatch, et tu risques de pleurer tes défaites, pour de vrai!" Le garçon annonce sérieusement, et prévoit déjà dans quel lieu l'emmener. Ici ils ne sont qu'à deux parmi la foule, ils n'ont de compte à rendre à aucun de leurs frères et soeurs, ni à aucun professeur, employeur ou accompagnateur. Et Wookwang ne pourra donc pas quitter le sourire (pas idiot cette fois, mais bien heureux) qui se dessine sur son visage. Le garçon se laisse emmener par la jeune fille à l'intérieur de la boutique, et il faut admettre que lui aussi se perd sur les figurines et les innombrables petites goodies qui se trouvent à l'intérieur. Ses mains finissent par se saisir d'une petite figurine à l’effigie d'un personnage du manga Shaman King. Et Wookwang la repose immédiatement quand Jinsol évoque la possibilité de lui acheter quelque chose. "Non... Je n'ai pas besoin de figurine. C'est joli... Mais ça encombrerait trop ma petite chambre." Il a bien trop de livres et de petits carnets pour un appartement étudiant sans étagères. Ce serait abusé que de rajouter une figurine au dessus de ça. Même si c'est vrai qu'acheter un souvenir qui n'est ni une sucrerie, ni de l'alcool lui ferait plaisir. Juste avoir quelque chose pour se rappeler ce voyage si doux à son coeur. "Te voir sourire me fait déjà bien plaisir." Avoue l'étudiant, même si c'est niais et inutile. Par contre, sa main se lève immédiatement, et il prend une photo de la tête de Jinnie (d'un peu trop près.) Il range son téléphone dans sa poche avec un petit sourire victorieux. "Désolé, t'as l'air de devenir de plus en plus mignonne toutes les heures donc je ne peux pas m'en empêcher." Que Wookwang sort naturellement. Et là encore son regard se perd sur les lèvres de sa soeur. Mais il doit résister. Il en appelle au pouvoir de l'offrande. "Tu peux m'acheter un chapelet si tu veux, je crois que j'ai besoin d'aide pour me purifier l'esprit, dans ce pays." Le garçon discute sans vraiment réfléchir à ce qu'il dit. Mais il a promis de ne plus cacher ses réflexions à Jinnie. Et même si l'offrande de tout à l'heure n'a rien à voir avec un chapelet, même si cette recrudescence soudaine de spiritualité risque d'inquiéter la grande soeur (ou de lui mettre la puce à l'oreille), c'est trop tard, c'est dit.

    Pour être honnête, il ne sait pas quel genre de cadeau lui ferait plaisir. Il trouve évidemment que cela ne serait pas nécessaire de lui en offrir un. Mais il pencherait plutôt sur un livre, ou un petit porte clef, s'il fallait choisir. Peut être de nouvelles boucles d'oreilles? Peu importe. Après que Jinnie ait fait le tour de quelques autres boutiques. Ils arrivent enfin dans une petite ruelle où se tient une échoppe discrète. A l'intérieur, des centaines de présentoirs à cartes sous feuilles plastifiées. Des présentoirs pour des cartes pokemon, des cartes traditionnelles, des étagères de jeux de cartes normaux, de tarots, et de n'importe quel jeu décliné sur papier. Et le paradis. Un mur entier de cartes Yu-gi-oh. Wookwang abandonne Jinnie le temps d'aller saluer le vendeur (il y a deux autres personnes à l'intérieur du magasin). Il se trouve que l'étudiant connaît bien le gérant maintenant. Dans un japonais presque parfait, il lui demande s'il a reçu de nouvelles cartes depuis la dernière fois. Et quand le brun découvre le butin, il en attrape une qu'il tourne vers Jinnie. "Oh la! Regarde moi ça!" Bien sûr, elle ne va pas connaître l'importance d'une telle carte. "C'est pas un dragon blanc aux yeux bleus, évidemment, mais c'est une carte fétiche du jeu de Kaiba! Il faut que je la rajoute à mon deck, je m'en fous si elle est hyper chère!" Dit-il avec enthousiasme alors qu'il se retourne pour farfouiller les autres cartes. Etrangement, les deux autres clients de la boutique, qui avaient regardé Wookwang et Jinnie quand ils sont rentrés, ont désormais leurs regards braqués sur Wookwang après avoir entendu le nom 'Kaiba'. Le regard qui alterne entre lui et Jinnie avec insistance et réflexion. Evidemment, le coréen ne le remarque pas, il est trop occupé à chercher ses cartes. Mais il faut dire que ce nom, nom d'acteur, ne passe pas inaperçu si on a le malheur de le reconnaître.

"" celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  913
MESSAGES :   ⤳  300
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyVen 11 Sep - 19:46

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu n’as jamais pensé avoir véritablement un instinct maternel en toi. Il faut dire qu’avec les femmes qui t’ont élevé, tu n’avais pas les meilleurs exemples. Ton aïeule n’était pas des plus affectueuses déjà avec ses filles alors avec toi ça n'avait pas changé ; puis ta tante qui te mettait déjà une lourde pression sur tes épaules de petite fille quant à ta mère… Il n’y avait pas de mot pour dire à quel niveau sa méprise à ton encontre était important. “Tu n’aurais pas dû venir au monde” comme elle ne cessait de te le répéter quand tu quémandais son amour. Mais peut-être que c’était ça qui faisait la différence avec les femmes de la famille Choi vis-à-vis de tes petits. Tu avais tant d’amour à donner. Tu voulais leur montrer que tu les aimerais, quoi qu’il décide de faire de leur vie. Tu voulais que Kangoo comprenne que ceci n’était pas des paroles en l’air et que tous les sentiments que tu lui exposais était sincère. Du moins ceux que tu voulais qu’il voie, les autres, les plus profonds, tu te devenais de les contenir, de les contrôler au mieux… Ceci passait en boucle dans ton esprit pour ne pas tout gâcher.

▬ Tu es en train de provoquer une furie Kangoo fait gaffe

Lâchais-tu, un brin sérieuse lorsqu’il évoquait vous amusez dans une salle d’arcade. Ton esprit de compétition était désormais remonté à bloc, déterminer à lui expliquer la vie à travers diverses consoles. Mais ce sera votre prochain objectif de la journée. Tu étais bien trop obnubilée par tes petites trouvailles d’otaku. Un trait que vous partagiez chacun dans son domaine. Des figurines du manga qu'il affectionnait tant attiraient ton regard, et cette envie de lui faire plaisir aussi. Un moyen détourné pour qu’il puisse penser à toi dans ce pays et qu'il puisse même mettre un peu de lumière dans les ténèbres dans lesquels il marchait. Cependant, sa réponse te prenait de court, chose qui te fit rougir comme une gamine. Une phrase des plus banale, que tu avais entendue plus d’une fois dans ta vie, mais les hommes qui te sortait ça étaient ceux qui le faisait pour parvenir à leurs fins et que tu tombes enfin la jupe. Dans la bouche de Kangoo, tu y sentais une véritable sincérité, une chaleur qui en émanait. Ce sentiment qu’aucun homme n’a pu te faire ressentir un jour. Le myocarde s’affolait un peu plus, combattant cette envie irrépressible de le prendre dans tes bras, de l’embrasser comme vous aviez pu faire la veille. Tu étais forcée de le cadenasser, et l’empêcher qu’il explose devant lui. Photo volée alors que tu étais prise en pleine émotion, le jeune homme ne t’aidais pas à te calmer et contenir ce surplus d’amour qui bouillonnait en toi.

▬ Tu dis n’importe quoi…

N’ont été les seuls mots que tu as été capable de formuler à travers tes lèvres étendues en un sourire. Tu n’étais pas habituée à tant de compliments de sa part. Pourtant tu aimerais continuer à entendre qu’il te trouve jolie que tu étais mignonne parce qu’encore une fois, tu savais que les mots de Kangoo ne reflétaient que vérité. En guise de vengeance, tu passais ton bras autour de son cou collant ta joue contre la sienne. De suite, tu dégainais à ton tour ton téléphone le brandissant au-dessus de votre tête pour une prendre une photo où tu avais moins l’air d’être une gamine devant son premier crush.

▬ Au moins que tu aies une photo de moi un peu plus potable

Sourire victorieux aux lèvres, tu t’empressais de lui envoyer la photo, avant d’être prise de court par sa requête qui ne manquait pas de te faire doucement rire.

▬ D’abord une offrande, maintenant un chapelet ? Quand est-ce que tu es devenu si croyant ? Tu sais dans notre cas, ca risquerait d’être compliqué de purifier notre esprit...

Qu’il prenne tes mots comme il le souhaite. Aussi bien si cela concernait vos métiers que vous-même. Dans ton cas, tu te faisais violence pour ne pas laisser aller comme hier en lui volant un baiser. Cette fois, aucun alcool ne pourrait justifier un dérapage. Finalement, après réflexion, tu te disais que tu ne t’achèterais pas une petite fantaisie au vu des prix. Tu avais toujours ces souvenirs que tu voulais ramener à ta fratrie en prioriorité. Vous continuez votre parcours jusqu’à la fameuse boutique fétiche du jeune homme. Un monde remplit de cartes du monde des jeux en tout genre. Évidemment, tu reconnais bien les fameuses cartes qui faisaient le bonheur de ton petit frère. Ses yeux émerveillés devant le dernier arrivage, tu roulais tes yeux, un sourire amusé aux lèvres.

▬ Je n’arrive toujours pas à voir ni à comprendre la valeur que tu accordes à ces cartes.

Bien sûr, tu le titillais sur sa passion. Tu trouvais ça mignon qu’il s’investisse autant, comme si c’était un grand projet de vie. Un bref rire t’échappait tandis que tes yeux se perdaient à travers les murs tapisser de cartes à jouer en tout genre. Pourtant, ton regard ne s’arrêtait que sur les deux autres clients présents dans la boutique. Tu avais déjà remarqué qu’ils vous avez observé avec insistance depuis que vous avez franchi la porte, mais avec leur sourire et les messes basses, tu avais l’impression que quelque chose clochait. Tu étais pourtant habitué à ce que les hommes te détaillent de haut en bas quand tu as le malheur de porter une jupe dévoilant un peu trop tes jambes. Mais cette fois, ca te mettait tellement mal à l’aise. Tu attrapais le t-shirt de Woo Kwang pour attirer son attention.

▬ Kangoo, je sais pas si c’est ma parano ou pas, mais les gars de derrière n’arrêtent pas de nous regarder.

Tu ne savais même pas pourquoi tu chuchotais, ce n’est pas comme s’ils comprenaient le coréen. Par instinct sûrement. Tu serrais doucement le tissu en le regardant dans les yeux.

▬ Ils ont l’air bizarre tu les connais ? Je sais pas pourquoi ils ont réagi depuis que tu as évoqué la carte de Kaiba

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  895
MESSAGES :   ⤳  273
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptySam 12 Sep - 22:46
∷ Japanese vibes



D'un avis purement honnête, Wookwang préférait la photo de Jinnie zoomée et mal cadrée qu'il avait prise en surprise. Oui, c'est ce qu'il constatait en regardant la photo d'eux deux qu'elle venait de lui envoyer. Même si celle là avait un certain charme. Dessus, c'était lui qui avait une tête surprise alors que Jinnie avait l'air de la malice, collée à lui. A choisir, c'était celle là qu'il choisirait en fond d'écran. Mais c'était très certainement celle qu'il avait volé qu'il passerait son temps à regarder. Mais ça, elle n'aura pas besoin de le savoir. L'étudiant range vite son téléphone dans sa poche et regarde une dernière fois les figurines. Il s'apprête à aller regarder les cartes quand Jinnie répond à sa requête pour un chapelet. Et quand son instinct premier et de défendre le fait qu'il n'est toujours pas croyant, il est bien vite stoppée par la conclusion de la demoiselle. Le visage se tourne vers elle, et les yeux se plissent. Il n'est pas sûr de ce qu'elle sous-entend. Compliqué de purifier leurs esprits. Oui, certainement. Mais dit-elle cela à cause de leurs métiers demandant de vendre leurs corps. Ou alors dit-elle cela à cause de la ligne de décence qu'ils ont 'enfin' dépassé depuis être arrivé au Japon? La première proposition semble la plus évidente. Pourtant, Wookwang sent que la deuxième résonne au moins aussi fort. Alors, les mots qu'il choisi sont précis, et ne sont pas faits pour faire rigoler. "Je ne suis toujours pas croyant. C'est peut être une bonne chose, tu sais... Si je ne crois pas en l'enfer, j'ai peut être le droit de tout faire sans m'y retrouver." Réponse ouverte. Une réponse qui avoue que Wookwang se dégoûte au point de penser mériter l'enfer, ou alors qui avoue qu'il faudrait peut être que lui et Jinnie tentent le coup... Ou alors, une réponse qui ne mène à rien, comme d'habitude avec lui. Il le fait bien comprendre quand il retourne chercher ses cartes.

    Toujours plus de remarques sur le fait que Yu-gi-oh est inutile et que cela n'a pas de sens de collectionner des cartes. Mais Wookwang a été relativement sérieux. Et au lieu de s'énerver et de dire que Jinnie fait ce genre de remarque pour se moquer de lui, il essaye (une énième fois) d'expliquer. "C'est comme tes chaussures." Commente-t-il simplement en fouillant les boites et présentoirs à cartes. En fait, ça lui échappe beaucoup trop naturellement, alors que c'est peut être la première fois qu'il dit un truc aussi intelligent à voix haute. "Il y en a qui sont en édition limitée, il y en a des basiques. Il y en a que tout le monde a, donc que tu n'as pas besoin, d'autres que tout le monde a, mais que tu veux quand même. Il y en a que tes stars préférées portes, et donc que tu veux imiter... et voilà. C'est la même chose pour les cartes. Et moi, je veux le même deck que Kaiba... en mieux." Encore, une fois, le prénom du personnage est évoqué. Seul mot en coréen qui peut raisonner dans les oreilles des japonais. Mais qu'importe. Il est beaucoup trop absorbé par ses trouvailles qu'il ne réalise pas qu'en effet, deux japonais semblent avoir connecté les points, et l'observe un peu trop attentivement. En fait, il ne réagit que quand Jinsol tire sur sa chemise.

    Et c'est rapide. Les sourcils se froncent, le regard se porte sur les deux japonais qui ont l'air un peu surpris, puis les yeux se reposent sur Jinnie. Faible rose sur les joues le temps que Wookwang comprenne qu'il a été reconnu. Une main qui se pose au dessus de son téléphone au cas où il recevrait des messages sur son instagram ou son adresse email, ou peu importe. Mais cette gêne un peu paranoïaque ne reste pas longtemps. Parce que les yeux de Jinsol sont embarrassés. Elle est mal à l'aise, et Wookwang ne sait pas réellement le supporter. Surtout quand c'est de sa faute, directement. "Je m'en occupe, attends moi dehors." Et le garçon pousse gentiment sa soeur vers la sortie. Il ne sait pas trop si elle va lui obéir, mais il ne pense qu'à la réputation de la demoiselle. Au cas où les deux clients venaient à le prendre en photo, il n'a aucune envie que Jinnie soit dessus. Alors il l'incite à sortir. Qu'elle le fasse ou non, Wookwang se retourne vers les deux clients, et son expression change du tout au tout. Plus de sourire idiot, plus de joues timides. Non, il est sérieux, presque même dénigrant. Et c'est en japonais que la suite sort. "Oui bonjour, je peux vous aider? C'est quoi ces manières de fixer les gens de cette façon? On ne vous a jamais appris à être poli et respectueux?" Ce genre de phrase a l'air de faire réagir, du moins Wookwang l'espère, étant donné l'importance du respect dans la culture nippone. Certes, les coréens vouent aussi un culte au respect, mais l'étudiant n'est pas assez ancré dans la société pour vouloir forcément l'appliquer. La suite, donc, n'est pas à s'en étonner. "A moins qu'en fait c'est parce que vous voulez une photo pour vos copines, ou vos soeurs. Peut être vos mères aussi?" Le garçon a essayé d'être discret, évidemment, mais comme il s'énerve un peu, le vendeur a également entendu, et il a l'air plus confus que jamais. Honteux, les deux clients s'inclinent plusieurs fois et s'en aillent du magasin, offrant des inclinaisons au vendeur et à Jinnie en sortant. "Désolé." Wookwang adresse au vendeur, alors qu'il dépose les cartes qu'il veut acheter sur le comptoir, qu'il y dépose sa carte, et un billet de compensation. Une fois les cartes en main, il retourne auprès de Jinnie et s'excuse à nouveau, reprenant son coréen, et son air d'idiot. "Désolé, ils ont dû me trouver beaucoup trop BG." Commente-t-il comme si ça allait convaincre qui que ce soit. "On va dans une arcade ou tu veux qu'on fasse d'autres boutiques encore? J'ai tout ce qu'il me faut, moi." Wookwang demande alors qu'il regarde avec joie les cartes qu'il tient entre les doigts.

"" celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  913
MESSAGES :   ⤳  300
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyLun 14 Sep - 16:01

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Je pouvais comprendre son point de vue concernant la religion. D’où le fait que tu n’étais pas vraiment porté sur la religion. Si petite tu trouvais que c’était une perte de temps qu’on vous force à croire à des forces supérieures qui jugent vos moindres faits et gestes juste pour prétendre rester sur droit chemin. Avec ton éternel esprit de contradiction, il était quasiment normal que tu aies choisi “la voie du mal”. Tu supposais aussi que ne croire en rien te ferait sentir moins coupable quant à tes choix de vie plus que discutable. Hélas, ceci n’était qu’illusion puisqu’au fond, tu te sentais toujours aussi mal et incapable de faire face à un miroir. Tu voyais d’ici les responsables de l’orphelinat te rabâcher dans les oreilles “que tu aurais dû les écouter”. De toute façon le karma s’est déjà chargé de te le rendre bien au fur et a mesure des années.

Préférant te concentrer sur le passé sur la passion de ton petit frère, tu ne manquais pas de le taquiner une fois de plus à ce sujet. Contrairement à ses habituels coups de sang, il fit preuve d’une grande philosophie ; enfin avec l’intonation qu’il prenait en alliant vos passions communes pour les cartes pour lui et les chaussures dans ton cas. Il n’y avait que Kangoo qui était capable de lier la mode et les mangas dans la même phrase. Ceci ne manquait pas de te faire sourire. Mais tu pouvais un peu mieux le comprendre. Vu l’amour que tu avais pour les chaussures, les considérant comme tes biens les plus précieux, tu pouvais voir qu’il puisse voir ces morceaux de cartons comme ses petits bijoux.

▬ Je vois c’est une bonne façon de voir les choses. Dans ce cas là, je peux quand même comprendre ton engouement pour ces cartes.

Tu ne manquais pas de lui faire remarquer, un sourire attendrissant aux lèvres. Cependant, la présence des autres clients a su t’attirer un peu plus d’attention, tant leurs regards insistant sur vos silhouettes depuis la prononciation du nom de son héros. Le malaise te gagnait un peu plus même si tu finissais pas remarquer que leur regard se portait principalement sur ton petit frère. Chose que tu fis rapidement part, pensant qu’ils les connaissaient d’une quelconque manière. Tu t’attendais à ce qu’il t’explique de quoi il en retournait, à la place, il te jetait un peu plus loin de la scène.

▬ Mais Kangoo…

N’ont été que les seuls mots que tu as pu prononcer alors qu’il t’incitait un peu plus à sortir. Comme tu l’as dit, tu étais de celle qui préférait suivre ses propres règles. Tu te tournais vers le jeune homme, prête à lui faire une scène, mais tu fus stoppée dans ton élan en voyant les traits de Woo Kwang s’endurcir vis-à-vis du duo. Une expression que tu n’as jamais vue sur son visage. Ce regard si intense, plein de mépris. Même cette aura qui émanait de lui, tu ne l’avais jamais ressenti. C’est une facette que tu n’avais jamais fait face. C’est comme si tu avais une autre personne devant toi. Ou alors tu faisais enfin face à ce côté obscur de sa personnalité. A dire vrai, à force de jouer au clown H24, tu avais du mal à te dire qu’il avait une part sombre en lui. L’intonation de sa voix te fit rapidement frissonner. Cette même voix qui t’avait déstabilisé la veille. Sauf peut-être qu’aujourd’hui, elle se voulait plus condescendante. Hélas, la barrière de la langue t’empêcher de comprendre ce qu’il a pu bien leur dire pour qu’ils s’en aillent, une gêne palpable lorsqu’il se confondait en excuse. Tu avais encore du mal à réaliser ce qui venait de se passer, ou encore la nonchalance de Kangoo à agir comme si de rien n’était. Encore plus devant toi en remettant son masque devant toi, comme pour minimiser l'événement. Tu fronçais les sourcils, prenant une voix des plus sérieuse, voire dure.

▬ Non… Arrête ça Woo Kwang. Je ferais rien sans que tu me dises ce qu’il s’est passé.

Tu ne voulais pas te voiler la face cette fois, en vous cachant derrière vos éternels non-dits. Tu voyais bien que suggérer de faire autre chose n’était qu’un moyen de noyer le poisson autant qu’il pouvait.

▬ Qu’est-ce que tu leur as dit ? Je ne t’ai jamais vu agir comme ça….

Ceci repassait en boucle dans ton esprit. Ô, non, tu n’étais pas effrayé par ce que tu venais de voir. Juste voir ce Kangoo te laissait penser que tu ne le connaissais pas autant que tu le voudrais. En fait ca, te rendait triste cette pensée. Tu soufflais doucement pour tentait de te calmer. Tu te rapprochais de lui en prenant son visage entre tes mains caressent ses joues à l’aide de tes pouces. L’inquiétude vint remplacer l’agacement qui se logeait dans tes iris.

▬ C’était qui ces mecs ? Dis-moi que tu ne fais rien de grave...

Tu ne pouvais pas t’empêcher d’imaginer le pire. Ton coeur bondissait dans ta poitrine, ne pouvais pas retenir cette peur qui commençait à te hanter. Tu ne savais pas ce qu’il pouvait faire quand il était ici en dehors de ses films. Et c’est sûrement ce qui t’effrayait le plus. Tu ne supporterais pas qu’il lui arrive quelque chose. La gorge nouée, tu finissais par te blottir contre son torse, pour trouver un moyen pour calmer ces palpitations qui te donnait tous ces sentiments. Tu avais l’impression d’être impuissante, incapable de le protéger de ce monde qui vous avez acceuillit malgré lui...

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  895
MESSAGES :   ⤳  273
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyLun 14 Sep - 23:14
∷ Japanese vibes



C'était dur à supporter. Jinsol ne pouvait pas vraiment le savoir. Mais pour Wookwang, c'était évident. Les deux gars qui étaient dans la boutique avaient reconnu qui il était. Et c'était une idée insupportable. Oh, bien sûr, Wookwang sait très bien que les vidéos de lui sur internet sont faites pour être vues. Et si son agence le rappelle à chaque fois, c'est bien que celles-ci doivent marcher et se faire visionner par de nombreuses personnes. Mais c'est toujours différent d'y faire face. A force, il a fini par s'habituer à l'idée de s'exposer devant les gens du milieu. A chaque tournage, ou à chaque fois qu'il met les pieds dans son agence, il arrive à se détacher de son propre corps. Comme si la personne qui parlait, et qui agissait, n'était pas vraiment lui. Comme s'il vivait tous ces moments de l'extérieur. Mais le contexte, aujourd'hui, est bien différent. Wookwang est lui même. Il n'est pas ce mec qui prétend être japonais et qui est confiant à l'idée de dévoiler son corps. Non, il est ce type coréen, orphelin bon à rien, qui est là car il aime ce pays, et qui veut le faire découvrir à une fille pour qui il a tant d'adoration. Se faire reconnaître dans ce contexte le met hors de lui. Le pousse hors de ses gonds. Et c'est peut être pour ça qu'il n'a jamais voyagé ici avec quelqu'un avant. Et l'énervement bout dans ses veines. Il bout assez pour qu'il se montre arrogant, peut être même méchant, avec les deux types qui n'avaient pas fait grand chose... Mais mettre mal à l'aise Jinnie, c'était bien assez. Et puis, ça lui rappelait trop à quel point il était inutile dans cette vie. Si inutile qu'il n'avait même plus le contrôle de son image. Et pourtant. Pourtant il arrive encore à trouver de la force pour le contrôler. Assez de quoi s'excuser, de payer, et de retrouver Jinnie à l'entrée de la boutique. Assez d'énergie pour remettre son masque et faire comme si de rien était. Les voilà dehors, sur le pas de la porte, alors qu'il range avec enjouement ses nouvelles cartes dans sa poche de pantalon.

    Oui mais voilà. C'est trop. Wookwang qui a si peur d'exposer ses faiblesses au monde. Pauvre garçon qui est persuadé que s'il montre ce qui l'interesse, ou ce qui l'énerve, on s'en servira contre lui. Il se force toujours à ce que les choses lui passent au dessus (à part pour plaisanter), il s'empêche toujours de s'énerver ou de trop s'enthousiasmer. Il était évident que cela ne passerait pas inaperçu pour Jinnie. C'est pour ça qu'elle aurait dû l'attendre dehors. Mais il ne peut pas lui en vouloir. Pas à elle. Et il aurait presque de la peine pour elle, de lui faire subir tout ça. S'il n'a pas envie de lui montrer la partie sombre et sérieuse de lui, c'est juste pour l'épargner des tracas avec lesquels il vit. Mais tant pis. "Je leur ai juste dit d'arrêter de nous regarder comme ça." Ce qui n'est pas un mensonge. Mais ce n'est évidemment pas suffisant. Et voilà que Jinnie le stoppe.

    Jamais dans sa vie, quelqu'un ne l'avait pris de cette façon. Jamais quelqu'un n'avait assez voulu en savoir de lui pour lui attraper le visage et le forcer à parler. Alors voilà, le masque du garçon disjoncte, et le sourire s'efface dans une expression déstabilisée. C'est un combat contre lui même alors que Wookwang essaie de reprendre son expression. Et Jinnie doit le prendre pour un fou à le voir alterner entre tracas et sourire. "..." Et voilà comment l'achever. Un poids, doux, contre son torse, et une inquiétude exprimée. Wookwang ne sait vraiment pas quoi faire. Il a l'impression que Jinnie craque de plus en plus son armure et il ne se saurait pas capable de la réparer. Pourquoi? Ils ont toujours été si proches. Il ont souvent passé du temps rien qu'à deux. Est ce que c'est parce que c'est déjà deux jours complets. Est ce que c'est un pays étranger? Ou est ce que c'est ces baisers qui ont tout débloqué? Cela ne peut pas être l'alcool. En tous cas le coeur bat, et la peur se dresse. Tout comme l'envie de se confier. Mais c'est un débat interne, et Jinnie saura-t-elle encaisser ces mauvais aspects de sa personnalité? "Je... euh..." Wookwang est si déstabilisé qu'il ne sait pas rendre l'étreinte, mais il sait dire la vérité. "Ils m'ont reconnu. Les deux gars. Ils savaient qui j'étais, je pense. Alors je leur ai dit... Enfin... Je leur ai dit que ça se faisait pas de nous regarder comme ça. Je leur ai demandé... Non." Non, Jinnie n'a pas besoin de savoir s'il les a taquiné au point de leur demandé s'ils voulaient une photo de lui pour leurs mères. "Bref je les ai fait dégager. Je ne voulais pas t'apeurer... Juste que s'ils te mettent mal à l'aise, ça m’énerve. Voilà, je l'ai dit." C'est comme s'il avouait des sentiments. Parce qu'en tous cas il a l'air de se sentir libéré. "Oui, je le dis. Quand quelqu'un te rend mal à l'aise, ou triste, ça m’énerve. Ça m'énerve beaucoup." Wookwang se recule un peu, et regarde autre part. "C'est tout." Qu'il dit, Terminé. Au moins cela devra rassurer Jinnie. Il n'est dans rien d'illégal. Enfin, mis à part que sa carrière n'est pas autorisée en Corée mais ça, c'est une autre histoire. Il n'a provoqué aucun gang, et n'est en relation avec aucun dealer. Suite à cette déclaration, tout de même, Wookwang cherche à s'allumer une cigarette. Mais dans sa poche, il n'a pris que son portefeuille, alors il n'en a pas. Génial. Au moins cela laissera à Jinnie la possibilité de le voir un peu plus longtemps sans son masque de clown. Maintenant qu'il l'a enlevé, il va prendre un peu plus de temps pour s'en rééquiper. "Bon, on va aux arcades alors? Tu pourras peut être essayer de gagner une figurine." Le garçon dit alors qu'il attrape la main de Jinnie et qu'il la force à avancer avec lui vers l'un des endroits qu'il connaît, et qu'il apprécie beaucoup.

"" celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  913
MESSAGES :   ⤳  300
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyMar 15 Sep - 17:04

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu ne voulais pas faire semblant ; pas cette fois. Des milliards de questions traversaient ton esprit. Cette facette que Kangoo avait soudainement révélée t’avait surprise. Tu pensais le connaitre, pouvoir te vanter que tu étais capable de lire en lui comme dans un livre ouvert. Il faut dire qu'en 20 ans, vous ne vous êtes pas vraiment lâché malgré les embûches de la vie. Tout ceci n’était qu’une illusion qui te rassurait. Si avait été le cas, tu n’aurais pas été surprise de voir ce que tu supposais être le vrai Kangoo. De ce fait, tu avais du mal à croire qu’il s’était juste contenté de les mettre en garde pour les faire déguerpir. Ils n’auraient pas été aussi mal à l’aise en partant si cela avait été vrai. Alors instinctivement, tu t’imaginais le pire. Tu n’étais pas avec lui au japon pour surveiller les moindres mouvements de l’étudiant. Tu ne savais pas ce qui pouvait lui arriver ici et sûrement ce qui te faisait le plus peur qu’autre chose. Puis il finissait par te l’avouer. “Ils savaient qui j'étais, je pense.” Ces simples mots ont suffi pour comprendre quoi il parlait. Il n'en fallait pas plus. Tu pouvais un peu plus comprendre sa réaction.

▬ pardon. Je ne pensais pas qu'il s'agissait de ça

Même si vous vendez vos charmes, chacun de votre façon, sa situation devait être plus compliquée. Lui était continuellement exposé dans le dark web, sa beauté contrainte à tu-ne-sais-quoi avec d'autres filles aux yeux du monde. Ce risque constant que les gens pointent son choix de vie du doigt. Contrairement à toi qui étais la plupart du temps le secret honteux des hommes mariés, ou d’autres qui souhaitait assouvir leurs fantasmes avec une gamine. 4 murs pour te protéger, sachant qu’aucun de vous n’irait répéter ce qu’il s’est passé. Tu aimerais toi aussi le protéger contre cette honte, l’empêcher de ressentir cette crainte constante.

▬ Kangoo… tu sais très bien que je n'aurais jamais peur de toi. Ni même que je ne pourrais émettre un jugement

Et c’était vrai. Rien de ce qu’il ferait ne t'éloignera de lui. De plus, ses mots résonnaient encore dans ton coeur. Tu ne t’attendais à ce qu’il s’ouvre à toi aussi rapidement. Enfin, c’était surtout de constater que tes émotions influaient sur celles du jeune homme. Comment ça se fait que tu n’aies jamais rien remarquer. Tu savais qu’il s’inquiétait toujours pour toi, ça a toujours été comme ça… Mais tu ne savais pas que c’était à un tel de degré. Ceci était loin de te faire peur… Tu avais juste la sensation que tu comptais pour lui plus que tu ne pouvais l’imaginer. En fait, tu ne pensais pas compter autant. Tu sentais le myocarde frapper ta cage thoracique, tes sentiments pour lui se mirent à se renforcer un peu plus pour lui. Chose que tu ne pensais pas possible. Tu avais l’impression que tu aurais pu exploser pour lui. Vos doigts liés ensemble alors qu’il t’attirait vers votre nouveau point de chute, tu tirais doucement son bras pour le stopper dans sa course et attiré son attention.

▬ Je ne veux pas que tu fasses autant de tracas, surtout à cause de moi… tu sais, j'ai l’habitude de faire face à ce genre de situation

Triste réalité que tu admettais, ayant pris l’habitude de faire face aux regards insistant sur toi, te faisant ressentir une gêne constante. Tu avais l’habitude de faire face à une tristesse qui n’a fait que t’habiter même avant que la vie ne mette sur ta route la petite fratrie. Tu ne souhaitais pas qu’il s’énerve pour quelque chose qui faisait partie intégrante de toi. Comme pour le rassurer, tu lui adressais un tendre sourire.

▬ Ne t'en fais pas pour moi, s'il te plaît.

Tu ne voulais pas qu’il se rajoute plus de pression. D’autant plus que tu pensais que tu ne valais pas la peine que des gens se rende malade pour toi. Tu n’étais plus qu’une âme détruite, un papillon dont les ailes ont été brûlées, mais qui tente en vain de continuer de les battre avec ce qui lui reste. Ta main caressant délicatement sa joue, tu finissais par te mettre sur la pointe des pieds alors que tu scellais tes lèvres aux siennes. Tu avais fini par exploser. Juste le temps de quelques secondes, tu voulais revivre la même sensation que tu as eu la veille. C’était aussi une manière plus simple et rapide de le remercier d’être toujours à tes côtés, de chercher tous les moyens de te protéger. Ces quelques secondes ont suffi. Un air enfantin se dessinant sur les traits de ton visage, tu tirais chacune de ses joues.

▬ Bon maintenant je veux que tu mettes un joli sourire sur ton visage puisque tu vas vite le perdre quand je te battrais à plate couture aux arcades

Désormais tu te sentais un peu plus légère pour passer à autre chose et profiter le reste de la journée.

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  895
MESSAGES :   ⤳  273
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyMer 16 Sep - 15:00
∷ Japanese vibes



Si seulement c'était possible de l'expliquer. De lui, expliquer. Jinsol est l'essence même de pourquoi Wookwang retient une partie de sa personnalité, mais aussi de pourquoi il arrive si rapidement à l'ouvrir devant elle. C'est grâce à elle qu'il s'est construit. Pas parce qu'il la voyait comme une mère, ou comme une soeur qu'il n'a jamais eu ou n'aura jamais. Mais parce que depuis le début, il a avant tout vu en elle, une petite fleur à protéger. C'est parce qu'elle l'a tant touché en arrivant à l'orphelinat qu'il a décidé qu'il deviendrait ce type capable de faire rire tout le monde. C'est aussi pour ça qu'il a décidé qu'il n'allait montrer à personne, à part à son quasi-jumeau Dae, à quoi il tenait. Parce que les larmes de Jinsol étaient tout autant tranchantes qu'elles étaient belles. Et Wookwang, lui, il ne voudrait jamais pleurer autant. Il ne voulait en aucun cas vivre la peine qui resplendissait tant en Jinsol. Ce clown qu'il joue sans cesse depuis des années, il existe bien parce que la jeune fille devait sourire. Et parce qu'en s'occupant aussi bien des autres, elle l'a influencé à s'en occuper aussi. Wookwang lui doit beaucoup. C'est pour ça qu'il s'inquiète autant pour elle, qu'il la surveille, qu'il passe tant de temps à ses côtés. Il ne veut pas qu'on puisse la lui retirer, ni qu'elle vienne à se blesser. Il y a un lien invisible mais solide entre eux, que Jinsol ne soupçonne même pas.

    Car Wookwang ne veut pas le montrer, ne veut pas l'imposer à Jinsol qui serait capable de l'utiliser ou de le briser... Mais il ne sait pas résister. Et elle n'a qu'à lui demander la vérité de cette façon pour qu'il s'exécute. Faible sourire quand elle comprend les raisons de l'altercation, pour tenter de la rassurer, et regard qui fuit quand elle s'apitoie sur son sort et lui demande de ne pas l'y rejoindre, parce qu'il en a marre de ce discours. Si seulement elle savait... Qu'il n'a pas envie qu'elle soit habituée à la peine. Que si elle le répète, cela ne fera que redoubler son envie de faire des efforts. Si seulement elle savait que c'est ses pleurs qui lui ont donné de l'énergie, et ses sourires qui le motivent à continuer. Et ces baisers... Baisers qui retournent toute l'âme du jeune orphelin. Baisers qui lui chatouillent les entrailles. Comme si, quand leurs lèvres étaient jointes, alors ils formaient une vraie famille bien plus puissante que l'amitié qu'ils peuvent clamer. Baisers qui doivent continuer. Avant que Jinsol puisse faire quoi que ce soit, Wookwang se laisse aller. Maintenant qu'il a en partie avoué ses sentiments, il ne sait plus retenir ses penchants. Et il pousse Jinnie contre le mur de la boutique. Il la plaque contre les briques, une main sur la taille et il force ses lèvres contre elle, ne demandant même pas son avis quand il avance sa langue dans la bouche de Jinnie. Et le feu d'artifice est si fort que les gens autour disparaissent. Non? Non. Baisers qui doivent s'arrêter. Cette envie d'embrasser Jinnie comme si elle était sa femme et non sa soeur se fait rapidement contrôler, par la simple pensée  qu'elle est sa soeur. Wookwang ne peut pas se permettre ce genre de chose. Même s'il n'a jamais eu une telle envie avec n'importe quelle autre fille... Jinnie est sa soeur. C'est ce qu'ils ont choisi. Et c'est ainsi qu'ils doivent mener leur vie. Alors non. Quand elle libère ses lèvres et qu'elle pince ses joues, Wookwang se contente de sourire sincèrement. "Vraiment. Tu penses pouvoir me battre? T'es peut être la reine d'overwatch, mais crois moi tu ne peux rien face à moi aux jeux de rapidité." Et voilà que les doigts sont à nouveau liés ensemble. L'étudiant amène Jinsol dans une arcade sur plusieurs étage où il y a beaucoup de monde, mais où il y a tellement de jeu qu'il est toujours possible de trouver une borne de libre. Des jeux de rapidité, des jeux de coordination, des jeux de rythme, des jeux de précision. Il y a toute une ribambelle de varitétés, et Wookwang est si entraîné, que les seuls où il est vraiment mauvais, sont ceux où il faut attraper des cadeaux avec une pince. A un moment, il s'éclipsera pour aller aux toilettes, et ramener deux bouteilles d'eau achetées à un distributeur.

"" celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  913
MESSAGES :   ⤳  300
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyJeu 17 Sep - 16:13

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

De l’amour tu n’as jamais eu une véritable définition. Enfin, surtout de l’amour et de l’attention que te portait. Les gens prenaient soin de toi “parce qu’ils n’avaient le choix”. Ta mère, les responsables de l’orphelinat… Mais Kangoo lui s’inquiétait pour toi avec une profonde sincérité. Il l’a toujours fait. Soudainement, tu te disais que ses paroles n’étaient pas vaines, que même quand ta maladie aura gagné, il sera toujours là, à veiller sur toi. C’est sans doute la raison pour laquelle tu lui as subitement donné un baiser. Parce qu’il te rappelait sans cesse pourquoi il a une place si particulière dans ton coeur. Et non ton instinct  n'y était pour rien cette fois. Tes sentiments parlaient pour toi. Ces sentiments qui compriment ta poitrine depuis tellement longtemps que tu as l’impression qu’ils sont là depuis toujours. Ce sont ces mêmes sentiments que tu étais incapable de lui avouer avec des mots. Peut-être que tu ne le feras même jamais. Pourquoi gâcher une complicité où vous avez mis tant d’années à construire ? Tu ne voulais pas non plus mettre un terme à cette cohésion de groupe de votre famille improvisée. Tu pouvais aisément entendre ton coeur pleurer à cette pensée. Peut-être que ce baiser que tu lui donnais était le dernier. Tes lèvres sur les siennes, une partie de toi espérais qu’il puisse y répondre. Ce ne fut pas le cas. Impossible de lui en vouloir, tu le prenais de court. Et au fond, ce n’était peut-être pas plus mal. Au moins, c’était comme si les pendules ont été remises à zéro, vous rappelant les limites que vous ne devriez plus franchir. Tu espérais de tout coeur que tu serais capable de refréner ces envies passionnelles. Même si une peine gagnait ton être, elle fut rapidement dissipée à la vue de ce sourire qui te faisait tant chavirer.

▬ Mais avec overwatch et tous mes autres jeux, j’ai su développé des réflexes moi aussi. Alors je suis prête à t'affronter dans n’importe quel jeu. Tu me diras lequel est ton jeu de prédilection

Son entrain naturel était si communicatif que tu te laissais rapidement aller, laissant ta main retrouver sa place qu’était la sienne, à savoir au creux de celle de Kangoo. Il t’entraîna finalement dans une salle d'arcade plutôt imposante, animée par ces innombrables couleurs fluorescentes et les musiques qui résonnaient à tout-va. Tes yeux se perdaient dans tous les sens vers toutes ses machines. Des jeux que tu connaissais de ton enfance, d’autre de ton adolescence ou encore plein que tu souhaitais découvrir. Il y en avait pour tous les goûts, littéralement. Mais très vite, il y en a un qui sortait subitement du lot. Tu tirais le bras de Kangoo pour attirer son attention.

▬ Oh. Un jeu de danse.

Certes, ceci n’était guidé que par des flèches, mais ca faisait aussi bien l’affaire. Ton âme de danseuse refit rapidement surface. C’était sûrement ce qui te manquait le plus depuis des années. Ô, certes, tu n’allais jamais à des soirées ou des clubs sans faire un tour se la piste de danse, c’était dans tes gènes comme tu aimais tant dire. Mais ce n’était pas pareil. Danser avec tes amis comme au temps où tu avais ton groupe, ou même quand tu allais encore en cours avec le club était définitivement une passion. Tu ne prenais plus le même plaisir à danser seule chez toi. C’était à coup sur l’une des choses qui risque de plus te manquer quand tu n’y verras plus rien. Peur inavouable au jeune homme, tu préférais juste lui montrer une envie de vouloir essayer un nouveau jeu.

▬ Puisque tu te vantes d’être fort, on va voir si tu te débrouilles dans un autre domaine dans lequel moi j’excelle

Tu fouillais dans ton sac pour trouver quelques pièces à insérer. Le saint Graal à ta main, tu y insérer le métal avant de balancer ton sac à côté de la machine et y prendre place sur cette piste improvisée, toute excitée de pouvoir commencer.

▬ Comme je suis de bonne foi, je te laisse choisir la musique.

Enfin ça et le fait que beaucoup de titres en japonais étaient indéchiffrable pour toi.




A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  895
MESSAGES :   ⤳  273
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyVen 18 Sep - 17:03
∷ Japanese vibes



Difficile de refréner ces envies. D'autant plus difficile quand Wookwang n'a jamais eu à les combattre de sa vie. Il n'a jamais vraiment eu envie d'embrasser quiconque comme il a envie d'embrasser Jinnie. Même quand il était adolescent, il y avait quelque chose qui l'empêchait de vouloir se rapprocher des filles qui s'intéressaient à lui. Est ce que c'était le sentiment d'avoir un coeur déjà pris, ou alors est ce que c'était ce sentiment de n'appartenir à rien et à personne? Wookwang ne saurait pas le dire. Les deux choses, bien présentes au fond de lui, sont ce qu'il a combattu pour le silence au quotidien. Cacher son mal-être, et taire les sentiments qui viendraient briser son illusion de paix intérieure. Tout semble se délier, à présent. Les baisers ont réveillé en lui une évidence qu'il n'a toujours pas envie d'affronter. Des sentiments pour Jinnie qu'il est obliger de confiner. C'est sa sœur, la mère de leur petit groupe d'orphelin. Si jamais ils venaient à se rapprocher... Le coeur s'emballe à cette pensée, mélange entre plénitude et anxiété. Non, si jamais ils venaient à se rapprocher, tout autant qu'un coeur amoureux serait apaisé, le coeur familial serait brisé. Alors on se retient. Wookwang tait ces sentiments, encore, et se demande pourquoi c'est si difficile de faire comme s'il ne ressentait rien d'ambigu pour elle. Même après qu'ils aient partagé leur première fois, alors que les hormones se mélangeaient aux sentiments, ils avaient réussi à ne plus en reparler. Presque faire comme si cela ne s'était pas passé. Alors pourquoi se sont-ils réveillés en ayant simplement quitté la Corée?

    Tous les moyens sont bons pour se distraire et chasser ces questions. Et divertir l'attention est beaucoup plus facile quand on est dans un endroit gigantesque, animé de couleurs fluo et de néons clignotants. Le monde autour fait du bruit, qui se rajoute à celui des machines. Et avec un peu de chance, il y a assez d'yeux et de mouvement pour mettre fin à ces pensées dérangées une fois pour toute. "Je suis le roi de Bishi Bashi." Wookwang déclare avec confidence et arrogance. L'arcade pleine de mini jeu où il faut appuyer plein de fois à la suite sur les boutons. C'est exactement le genre de jeu débile et agressif pour lequel il est fait. "Mario Kart arcade aussi." Parce qu'il est plus doué pour conduire ce genre d'engins que de conduire une vraie voiture. "Le simulateur de baseball aussi, évidemment." Et la liste est longue. Si longue évidemment que Jinnie les amène vers le jeu de danse qui n'y figurait pas. Un peu boudeur, le garçon décide quand même d'accepter le challenge. "J'ai de l'entraînement sur DDR, ne crie pas victoire trop vite, petite." Wookwang dit, toujours avec prétention, alors qu'il choisit une musique sur laquelle ils peuvent s'affronter. L'avantage qu'il a peut tout déterminer. Il pourrait choisir une chanson que Jinnie ne connaît pas, et donc en tirer profit. Mais il ne veut pas prendre quelque chose de trop difficile non plus. Au final, il finit par choisir une chanson du groupe BOOST sur laquelle il a souvent joué, et il espère que Jinnie ne s'en tira pas trop bien.

     Duel entre la danseuse naturel et le joueur à l'expérience. Au final, c'est plutôt serré. Il faut avouer que Wookwang a plutôt un corps pour l'exercice que pour l'art. Mais il reste plutôt endurant et concentré. Vers la fin de la chanson, il se rend quand même compte que Jinnie va finir par le battre. Et bizarrement, il ne peut pas accepter cette défaite. Plan machiavélique qui se met en place... "Aah!" Crie le jeune homme, faisant semblant de se tordre la cheville et en essayant de faire semblant de tomber visuellement. Son but? Que Jinnie panique et descende de sa piste pour venir l'aider. Si elle le fait, il remontra rapidement de son côté du jeu en profitant de sa confusion pour terminer la chanson avec des points combo et remporter la victoire. Si elle s'en fiche de lui... Il fera semblant d'avoir vraiment mal et ça l'autorisera à ne pas subir sa défaite.

"" celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  913
MESSAGES :   ⤳  300
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyLun 21 Sep - 16:57

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Dans de tels moments, tu ne pouvais t’empêcher à des “Et si”. Et si vous vous étiez rencontré dans d’autres circonstances votre complicité aurait-elle été la même ? Aussi forte et fusionnelle. Et si ce jour là, vous n’aviez pas décidé de lier vos sangs ensemble, ce pacte pour créer cette famille idéale à laquelle chacun a été privée à sa façon, l’aurais-tu laissé entrer dans ton coeur sans précédents et hésitation. Et si tu lui avais donné sa chance, d'être plus que ton frère ? Tant de questions auxquelles tu n’auras jamais de réponse. Tout simplement parce que tu savais que cela pouvait de trop grande conséquences. Pour vos frères et soeurs dans un premier temps, brisant cette harmonie si parfaite que vous avez créé, mais aussi pour Kangoo. Il mérite tellement d’amour et de douceur et quelqu’un qui pourrait prendre soin de lui. Bientôt, tu n'en serais plus capable de le faire. Et quand tu voyais le paysage s’obscurcir toujours un peu plus que les semaines défilaient, ca te rappelait que tes rêves ne devaient rester que des rêves. Saisir ces moments rares où tu peux être auprès de lui, voir ce qu’il l’aime, ce qu’il l’anime et lui tirer ce sourire que tu aimes tant.

Déjà cette salle de jeux qu’il appréciait au pays du soleil levant. Corde sensible de ton cotés geek en plus de titiller ton esprit de compétition à toute épreuve. Un excellent moyen de chasser les idées noires polluant ton esprit. Tu l’écoutais énumérer la liste des jeux qui lui faisait de lui un champion selon ses dires ; ou du moins le ton qu’il prenait pour vanter les jeux qu’il appréciait.

▬ bon bah on a de quoi s'occuper pour la bonne demi heure à venir

Laissais-tu entendre, déjà bien motivé par toutes les bordes à votre disposition. Mais tu décidais de lancer les hostilités avec un jeu dans lequel tu pouvais exceller. Et en voyant sa moue boudeuse, tu ne fus pas mécontente de ton choix, l’exprimant à travers un ricanement.

▬ Ahaha j'attends de voir tes prouesses alors.

Un goût de challenge dans l’air alors que chacun avait l’ego gonflé à bloc. Tu savais très bien que tes talents de danseuse pourraient t’être d’une grande aide, cependant ceci restait un jeu sur les réflexes étaient mis en avant. La chanson qui choisissait était celle d’un groupe en vogue dans votre pays. Bon au moins tu ne galéreras pas trop de ton côté. Et malgré tes 25 ans au compteur, tu n’étais pas trop rouillée. Kangoo était plutôt douée dans le domaine, il ne t’avait pas menti. Mais la détermination qui t’animait était bien plus forte. Sentant la victoire s'approcher, tu t’arrêtais subitement dans ton élan à l’entente du cri d’effroi à tes côtés

▬ Woo kwang ça va ?

Prise de panique, ta première réaction a été de bondir de la piste de danse improvisée pour aller le voir. L’instinct sur protecteur que tu as développé aux cours des années à leurs côtés était bien trop fort. Au moindre bobo, tu voulais être toujours présente à panser leur plaie et les rassurer. Aujourd’hui, même si chacun était un adulte, rien ne changeait. Ton coeur battait à l’idée qu’il ait pu se faire du mal parce que tu l’as provoqué dans un jeu. Cependant, le sourire taquin du jeune homme sur son visage alors qu’il bondissait sur ses deux jambes, frais et opérationnel. Le voilà qu’il terminait le jeu avec le combo final. Un beau simulateur, plus que tu ne pouvais l’être. Le son de la victoire raisonnant, tu le sentais bien qu’il n’était pas mécontent de son manège diabolique.

▬ Tu t'es foutu de moi ? Alors que moi, j’étais vraiment inquiète

Ton coeur désormais n’était que rythmé par la colère, mais tu ne savais plus laquelle. Etait-ce celle d’avoir perdu à un jeu dans lequel tu te savais douée et que ton égo en prenait un coup ou alors simplement qu’il s’est jouée de toi et tes émotions. Vue à quel point, ta main te dérangeait, tu osais penser que c’était un cocktail explosif des deux. Un coup violent sur le buste pour bien lui faire comprendre

▬ Ne me fait pas de frayeur comme ça, idiot

Un deuxième coup sur l’épaule pour qu’il comprenne que ce n’était pas des paroles en l’air. Vu comment c’était partie, il y a des chances que le petit repartent avec des tas de bleus que tu lui auras causé, plus besoin de simuler dans ces cas-là

▬ Tu sais que je risque de me venger

Marmonnais-tu, dans des paroles presque incompréhensible. Une moue sur ton visage, en accord parfait avec ton visage d’enfant, tu finissais par récupérer ton sac et finissait par croiser tes bras contre ta poitrine, continuant à bouder jusqu'a ce qu'il choisisse votre prochain jeu. Une véritable gamine quand tu t’y mettais.

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  895
MESSAGES :   ⤳  273
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyLun 21 Sep - 22:14
∷ Japanese vibes



Une bonne demie heure. C'était plutôt optimiste. Wookwang, lui, savait passer des heures à gâcher sa petite monnaie dans des jeux sans intérêt. Dans cette arcades aux centaines de bornes colorées, c'était un certain moyen de déstresser aussi. Devoir donner toute son attention à un jeu pendant quelques minutes, ça lui évitait de penser à d'autres choses. Ou même de penser à la raison pour laquelle il était devenu aussi stressé et renfermé au fil des années. Mais bon, c'est son univers. Si Jinnie a envie de partir au bout d'une demie heure, il ne la retiendra pas. Ils ont tant à faire encore. Des boutiques à visiter, ou alors des restaurants où commander. La grande sœur a beau vouloir faire plaisir à Wookwang, c'est lui qui s'assure qu'elle passe un bon moment. C'était comme s'il devait s'assurer qu'elle ne regrettait aucune partie de ce voyage. Pour être sûr qu'elle ne regrette aucune partie de cette vie qu'il lui expose peu à peu, petit à petit.

    Et s'il faut faire plaisir à Jinnie, alors il faut accepter de jouer à ce jeu de danse qui n'est vraiment pas son préféré. Mais ce n'est pas grave, Wookwang saura se débrouiller... Jusqu'à ce que ça soit l'heure de tricher. Ce n'est pas qu'il n'accepte pas la défaite... C'est qu'il préfère gagner. Et s'il faut contourner les règles pour y arriver, eh bien, il fera semblant de tomber. S'attraper la cheville juste assez longtemps pour que Jinsol comprenne qu'il y a un problème. Honnêtement, il s'en veut. Quand il finit son combo et que la musique le félicite sous les yeux assassins de sa grande sœur, il regrette un peu son geste. Mais il fallait avouer que c'était bien joué. Et puis, ils n'avaient pas dit qu'ils voulaient jouer fair-play, non? "Je suis désolé." Tente-t-il de dire alors que les coups frappent. Torse, puis épaule. Ces coups sont bien plus forts que ceux qu'il a pu recevoir depuis la veille. Cela prouve que Jinnie a réellement eu peur qu'il se blesse sérieusement. Ça le touche, bizarrement. Cela ne devrait pas vraiment, leur grande soeur a toujours su s'inquiéter pour chacun des membres du groupe, et sincèrement. Mais il semble que cette fois ci, la sincérité était différente, pas que maternelle. Wookwang a juste était trop bête pour le considérer. "J'ai pas compris." Adresse-t-il à l'attention du commentaire de la vengeance, qu'il a pourtant très bien entendu. Mais, alors que Jinsol avance les bras croisés devant lui, il se décide d'essayer de l'apaiser. Il aime la voir bouder, c'est mignon, mais il n'aime pas qu'elle soit énervée. Alors, il la rattrape, et l'enlace par derrière. Collant son ventre contre le dos de sa soeur, il l'enserre de ses bras et vient loger son visage dans le cou de la jeune femme, parmi ses cheveux. "Mais je suis vraiment désolé, je ne voulais pas te faire peur, je voulais juste gagner." Un petit bisou, puis un autre. "Tu sais très bien que tu menais." Et ça continue, encore. Des bisous entre des paroles chuchotées de façon boudeuses.

    Et les deux partenaires avancent à cette cadence, se mélangeant parfaitement aux autres couples présents dans l'arcade. Et Wookwang ne lâche son aînée que devant la fameuse arcade du mario kart. "Promis, plus aucun subterfuge de mon invention. Je joue clean, cette fois." Promet-il en levant sa main droite (qui tient entre ses phalanges deux pièces). La monnaie est insérée et le jeu pourra démarrer.

"" celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  913
MESSAGES :   ⤳  300
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 EmptyAujourd'hui à 4:25

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Cette mésaventure qui t’a laissé entrevoir ce que tu supposais être l’un de ses véritables traits de personnalité te semblait si loin quand tu l’entendais rire avec toi. C’est vrai que tu aimerais des fois qu’il baisse sa garde, qu’il laisse tomber ce masque et qu’il n’ait pas peu d’être lui-même. Tu ne savais pas si cela arrivera un jour parce que cela reviendrait à dire que tu devais faire de même. Mais tu ne voulais pas. Tu refusais qu’il puisse voir cette Jinsol, la poupée au teint de porcelaine fragilisée et fissurée par des années de déceptions. Ou encore qu’il puisse voir a travers ses yeux de cristal les souillures des actes qu’elle a choisi de faire la dévorer un peu plus chaque jour. Cette poupée aux pulpeuses habillées de rouge, qui était tiré pour dessiner un sourire pour cacher un dégoût irrépressible pour sa personne et les joues de couleur rosé étaient sans cesse humidifiées par les perles salées. La femme que tu étais devenue était beaucoup plus vulnérable que la petite fille qu’il s’efforçait de consoler enfant. C’était sûrement ça qui te bloquait et qui t’empêchais de laisser tes émotions se révéler aux grands jours. Parce que tu n’étais pas aussi forte que tu le laissais croire. Et quand tu repensais au fait que cette fragilité pourrait avoir des conséquences sur les émotions du jeune homme, tu étais deux fois plus déterminée à les garder en toi et continuer de profiter de son sourire.

Sourire qu’il abordait fièrement après t’avoir roulé dans la farine en simulant une blessure. Si tu avais appris à cacher nombre de tes états d’âmes, l’inquiétude pour tes petits ça, tu n’as jamais su. Et hélas, avec les années, Kangoo l’avait bien appris avec les années à ton grand damne. Moue boudeuse visage, profanant des menaces que tu ne souhaitais pas répéter en continuant ton chemin et ruminant ta défaite amère. Pourtant, un hoquet de surprise t’échappait à l’instant même où même la chaleur de ses bras finit par t’entourer. Délicat souffle dans tout cou, tu laissais transporter durant ces moments de tendresse que vous partagiez ensemble et qui était si précieux.

▬ Oui mais quand même. Je m’en serais voulu si tu t’étais vraiment fait mal idiot

L’excuse de la victoire… La mauvaise joueuse que tu étais pouvait comprendre son geste, mais la fille qui tenait à lui plus que tout ne l’appréciait pas du tout. Ses lèvres sur ton échine, tu laissais des frissons t’envahir, les souvenirs de la matinée revenant dans ton esprit. À cet instant, tu voulais juste une chose prolonger cette étreinte, et continuer à ressentir cette sensation qui parcourait ton être.

▬ Je souris, mais je suis toujours fâchée quand même

Tu ne savais pas si la crédibilité était de mise à cet instant. Cependant difficile de le rester face à tant de douceur. Bras dessus, bras dessous, vous vous aventurez a travser les bornes jusqu’à votre prochain terrain de jeu ; un jeu que vous connaissez que trop bien et qui avait l’air de bien plus le motiver que ton jeu. Les pièces insérées, tu t’asseyais derrière la réplique du volant

▬ Au moins tes subterfuges confirment que je suis plus douée que toi c’est toi

Un petit moment de détente et rire à toute épreuve entre tous les jeux que vous vous proposez mutuellement. Des victoires de ta part comme de la sienne, tu devais dire que le rythme de la journée était bien parti et te faisait retrouver ton en train du début. Tu retrouvais la joie du début de voyage, comme si toutes les douleurs passées n’existait plus. Décidant de t’arrêter sur une de tes victoires, tu quittais votre dernier jeu, un sourire de gamine collée sur ton visage.

▬ Bon je commence à avoir faim. On va manger ?

C’était plus une question rhétorique. Votre e-sport t’avait bien creusé l’estomac. Comme d’habitude, tu liais tes doigts aux siens le plus naturellement possible. Au final, le malaise n’existait même plus pour un geste aussi simple que celui-là. Dans le quartier d’Akihabara, il y avait de quoi faire après tout.

▬ Ce sera quelque chose de typiquement japonais aujourd’hui. Râmen ou Sushi

Oui, rien que penser à ca, tu en avais l’eau à la bouche. Tu entrais dans le premier restau de sushis à ta portée. Vue l’heure, pas étonnant qu’il soit un peu bondé. Comme une enfant, tu avais la bougeotte, tes yeux se baladant à gauche, à droite pour admirer la décoration. Comme un rituel, ce fut l’étudiant qui commandait pour vous deux. Parfois, tu piquais dans son plat, comme lui le faisais. Tu t’amusais même à le nourrir comme si vous étiez un couple. Tu fus même étonnée de penser soudainement à ca. Alors que beaucoup vous ont pris comme tel. Au fond, ca ne te dérangeait pas plus que ça. Tu ne changeras pas ton comportement à cause ça. Déjeuner terminé, tu laissais le soin à ton cadet à choisir la prochaine suite de cette fin de journée, toujours déterminée à lui suivre.

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Contenu sponsorisé
japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang - Page 3 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Page 3 sur 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: reste du monde :: Globe Terrestre :: Aéroport International d'Incheon :: Asie
Sauter vers: