▲ up▼ down
12345
japanese vibes || ft woo kwang



 

roulette BOOM ! ~
la roulette dynamite ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

annonce mini-maj 49 3/4 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑
>> lire l'annonce <<


défis du mois les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! japanese vibes || ft woo kwang 359353108

jeu le blackjack s'invite sur HM tente ta chance

soirée CB RDV samedi 29 août vers 20h30 !!
bienvenue
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoul — avatars réelsdeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
12 805 pts
ego
8 843 pts
shadow
13 219 pts
student
7 230 pts
citizen

roulette BOOM ! ~
la roulette dynamite ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

annonce mini-maj 49 3/4 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑
>> lire l'annonce <<


défis du mois les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! japanese vibes || ft woo kwang 359353108

jeu le blackjack s'invite sur HM tente ta chance

soirée CB RDV samedi 29 août vers 20h30 !!
-17%
Le deal à ne pas rater :
Game & Watch Super Mario Bros System en Précommande
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

 :: reste du monde :: Globe Terrestre :: Aéroport International d'Incheon :: Asie
Partagez

 japanese vibes || ft woo kwang


Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyMer 5 Aoû - 8:44

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

▬ Hum… Je devrais peut-être aussi prendre ça

Finalement vous l’avez fait… Ou plutôt il l’a fait. Kangoo qui tenait tant a te faire découvrir ce pays qu’il appréciait tant. Tu avais cette sensation d’être une enfant. Tu n’avais jamais eu l’occasion de quitter la corée dans ta vie. Alors tu étais heureuse que ta première fois se fasse avec Woo Kwang. A nouveau, ce seront surement des souvenirs que tu n’aurais peut-être pas l’occasion de voir de tes propres yeux. Opportuniste comme tu l’étais, tu aimais saisir des occasions au vol. Mais bien qu’il y ait une chose que tu espérais au-delà de ton plaisir visuel, c’était que de créer de nouveaux souvenirs pour Kangoo. Ce pays était devenu un peu trop la définition de son métier ; ce métier qui le souillait toujours un peu plus et creuser un trou entre lui et son amour-propre. Tu ne connaissais que trop bien ce sentiment, fréquentant beaucoup trop les endroits de la vie nocturne séoulite sans que les gens ne savent ce que cela pouvait représenter pour toi. Non la, tu voulais tout ce que tu voyais en ce voyage, c’était un moyen d’avoir une vie quasiment normal, loin de vos métiers. Juste lui et toi en tant que Hong Woo Kwang et Han Jin Sol.

L’heure tournait déjà, tu savais que ton vol n’était plus que dans quelques heures. Pourtant te voilà encore en train de faire, défaire et refaire ta valise. Tu ne savais pas vraiment que ce que tu devais prendre pour la semaine. Ou ne pas prendre. Déjà réussir à choisir que 3 paires de chaussures au lieu de 6, c’était un miracle. Mais concernant les vêtements, c’était une autre histoire… Tout était rempli de “au cas où”. Cette hantise de manquer de quelque chose. L’été là-bas ne semblerait pas si différent que vos étés. Tu privilégiais toutes des tenues légère loin d’être étouffante. Ah voilà que tu allais aussi oublier tes produits de beauté. Même sous la pression, tu étais prête oublier d’éteindre ton téléphone pro. Hors de question que tu puisses penser à ça durant tes vacances. Tu jouais avec le feu en laissant ton daddy, mais tu voulais prendre le risque. Ni une ni deux, le voilà soudainement enfermé dans ton tiroir secret. Timing ou pas, voilà ta porte dont la sonnerie retentissait. Pitié, ne me dites pas que c’est lui. Tu sautais presque les marches pour rejoindre l’entrée. Bien que ta main ait été tremblante, tu ouvrais la porte avant de sourire grandement en reconnaissant ton frère. Sans lui laisser le temps de dire quoique ce soit, tu l’entraînais de force à l’intérieur, vers ta chambre en trombe.

▬ Je suis presque prête. Il faut juste que tu m’aides à fermer ma valise

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyJeu 6 Aoû - 0:00
∷ Japanese vibes



OOTD _ De l'autre côté, les choses sont bien différentes. La petite valise est déjà bouclée depuis longtemps et les roulettes font du bruit en avançant dans le métro. Il n'y a pas grand chose dedans. Une trousse de toilette basique avec de la crème hydratante, brosse à dents et autres produits nécessaires. Il y a aussi plusieurs tee-shirts et pantalons pliés grossièrement, choisis à la va-vite. Aucune garantie que les tenues associées en sortent cohérentes. C'est déjà un miracle que Wookwang soit présentable là, en public. Son pull (pour lui tenir chaud pendant qu'ils seront hauts dans le ciel) a beau avoir une couleur criarde, n'importe quoi va bien avec un pantalon noir. Caché, au milieu des vêtements, des chargeurs et des chaussettes se trouve un livre déjà à moitié entamé. Un roman classique de la littérature chinoise. Mais celui-là ne sera de sortie que si l'intimité est accordée. Ce qui n'arrivera pas forcément étant donné que l'étudiant a réservé une chambre double.

    C'est un voyage mûrement réfléchi, c'est pour ça qu'il débute alors que les vacances scolaires n'ont pas débuté. Mais c'est une semaine particulière. Il y a un jour férié et un jour où l'université est fermée. C'est donc simplement trois jours à sécher, et peut être un entraînement de baseball. Ce n'est rien de grave, surtout quand Wookwang semble toujours réussir les devoirs qu'il rend. Mais, malgré ces absences négligeables, le brun est certain que sa partenaire lui en voudrait, alors il lui a assuré que les classes étudiant les lettres avaient une semaine de plus... C'est le prix à payer, pour justement moins en payer. Les billets d'avion étaient en réduction et il a réussi à trouver un coupon pour avoir une belle chambre d'hôtel à prix exceptionnellement moyen. Il a peut être demandé à quelques contacts de l'aider. Mais tout était bon pour ce voyage qu'il n'arrivait pas à oublier après l'avoir évoqué. Jinnie qui n'avait jamais voyagé, et Wookwang qui voulait pouvoir profiter de ce pays qu'il associe à des souvenirs désagréables, malgré l'amour qu'il a pour lui.

    C'est encore une fois un paradoxe dans lequel il vit. Depuis petit passionné par la culture nippone, aussi souvent qu'il y va, Wookwang n'en a jamais profité. Maintenant, quand il marche dans ses rues en direction des studios ou des hôtels, il a l'impression d'être épié de partout. Comme s'il se déplaçait nu, et ça le perturbe trop. Alors même si des fois il s'accorde des ballades en solo, il a l'espoir que Jinnie le sortira un peu de ces pensées. Qu'avec elle, il pourra renouer avec l'admiration de ce pays et en profiter comme s'il n'avait pas baiser devant des milliers de ces yeux bridés. Beaucoup de pression sur elle, sans qu'il ne lui avoue jamais. Enfin, il y a la pression de ne pas être en retard pour ce vol, qu'elle doit forcément connaître. Le timing va commencer à être serré si elle n'est pas prête. Enfin sorti du métro et étant arrivé jusque sa porte d'entrée, il toque habilement quelques coups pour pouvoir la sortir. Quelle horreur de constater que sa valise n'est même pas fermée!

    Limite que Jinnie n'a même pas besoin de tirer Wookwang dans son appartement, tellement il commence à stresser de rater le vol, il pourrait y entrer tout seul et en courant, tirant sa petite valise derrière lui. "Oui bonjour à toi aussi, j'ai bien dormi merci, je serai ravi de t'aider, JINNIE." Le garçon marmonne alors qu'il monte les escaliers deux par deux. C'est presque encore une déformation professionnelle. C'est la fausse idée d'avoir un planning à respecter. Et quand il arrive devant la valise en cours d'organisation, il est à deux doigts de perdre son calme. "Mais, Jinnie... Tu fais quoi là? On part qu'une semaine tu sais? Le japon c'est qu'à trois heures d'avion. Tu vas en faire quoi de tous ces vêtements? Tu penses te changer trois fois par jour???" Il râle, le petit, parce qu'il en revient pas de perdre autant de temps pour des vêtements. Mais même s'il se plaint, que fait-il? Il attrape une poignée de vêtements à Jinsol, ne faisant pas attention s'il empoigne par la même occasion des sous-vêtements ou non, et il les descend pour les mettre dans sa propre valise qui a de la place. "Bon donc maintenant tu fermes ta valise et on y va... J'ai payé les billets avec mes points miles, je m'en voudrais de rater l'avion!" Pour une fois qu'il avait pu enfin utiliser tous ces points bonus pour avoir des places confortables et une bouteille de champagne. Ce n'était pas pour arriver en retard. Et puis dans tous les cas, c'était vraiment la galère de rater un avion. Jinnie n'avait peut être pas voyagé dans sa vie, mais elle allait vite comprendre qu'avant la détente, venait le stress.



"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyJeu 6 Aoû - 20:26

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu voulais vraiment que ce premier voyage soit spécial, que vous en gardiez un bon souvenir. Voire même parfait en soi. Au fond, c’est ça qui te stressait le plus. Que tu faillis à ta mission et qu’au final qu’il passe plus un mauvais moment qu’autre chose. Ou alors, fidèle à toi-même, que tu puisse l'entraîner dans des embrouilles. Déjà à l’orphelinat, la directrice ne cessait de te rappeler que c’était ton sale caractère et ton attrait pour les problèmes en tout genre qui poussait les gens refuser de te prendre comme fille de substitution. Ah… Si cette harpie voyait à quel point, tu ne t’étais pas améliorée avec les années, elle aurait son sourire de mégère au visage. Voire même que ton sale caractère s’était multiplié. Heureusement que tes frères savaient supporter tout cela.

Oui bon, tu voyais bien qu’il commençait déjà à perdre son sang-froid. Il faut dire que tu ne voyais pas l'intérêt de presser votre vol n’est que dans quelques heures. Mais bon, là ton petit caractère de princesse ne risquait pas d’aussi bien passer auprès de Woo Kwang. Toi à qui le but principal était de créer des souvenirs mémorables avec ton petit frère, il faut dire que c’était mal partit pour le moment. Il pouvait être conciliant quand même, tu n’avais jamais été absente aussi longtemps du pays, c’est normal que tu prennes un peu de temps pour terminer tes affaires. Et être sûre de ne rien oublier. Si habituellement, tu n’étais pas de deux qui était pressée, il fallait avouer que sa présence et ses dires n’allais pas t’aider

▬ Hé… J’aime avoir des options quand je m’habille ok ? Donc tu gardes tes commentaires et tu m’aides

Un ton ferme et bien sérieux. C’est pas parce que vous vous éclipsez une semaine à 3 h de la corée que tu ne voulais pas être un peu jolie. Ne voyait-il pas l'effort que tu avais fait déjà fait avec ta tenue du jour ? Donc il allait devoir faire avec et supporter ton côté parfois indécis en matière de mode, c’était comme ça. Et puis tu lui avais juste demandé de t’aider à fermer ta valise pas de la faire. Mais le jeune homme ne perdait pas de temps vidant la moitié de tes affaires dans sa valise. C’était aussi une solution… Mais tu sentais bien que son agacement était palpable. Bon, tu espérais que ceci ne ternira pas la joie et le futurs souvenirs que vous ferez au pays du soleil levant. Sous le joug de Kangoo, tu t’exécutais et fermais ta valise de la descendais en bas.


▬ Ca va râle pas, je t’ai dit que j’étais quasiment prête. Je regarde juste si Xue a assez de nourriture

C’était aussi la première fois que tu allais aussi loin de lui et aussi longtemps, tu priais pour qu’il ne pense pas que tu l’abandonnes. Bon, tu avais laissé le double de tes clés pour que les jumeaux viennent s’assurer que tout vas bien pour lui. Tu sentais déjà le regard accusateur de l’étudiant sur toi.  Il l’avait bien dit l’autre fois, Xue est ton chéri alors tu ne pouvais pas partir sans t’assurer qu’il aille bien. Tu faisais un rapide tour pour t’assurer de n’avoir rien négligé ou oublier. Tout semblait bon. C'est sur qu'il va finir par te tuer si tu continuait. Tu accordais à nouveau ton attention a un kangoo grognon tandis que tu lui offrais une moue avec tête d’enfant, ça devrait l’attendrir un peu ?


▬ C’est bon, ne me fusille pas du regard, on y va…. Si on est en retard et qu’on doit courir, je te paie tous les repas qu’on prendre dans la semaine d’accord ?

Tu scellais cette promesse par un baiser sur sa joue. Et puis ce ne serait que partie remise puisque tu t’engageais à l’inviter partout ou vous irez. Il vous avez pris des billets en première classe pour un voyage mémorable, c’est la moindre des choses après tout. Tu en enfilais tes baskets. Ta valise dans une main, l’autre agrippait le bras de Kangoo, l’attirant hors de ton appartement, en route pour l’aéroport.

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyJeu 6 Aoû - 23:25
∷ Japanese vibes



OOTD _ Le niveau de stress est peut être un peu trop haut pour la marge que Jinsol et Wookwang ont encore pour ne pas rater leur vol. Mais il faut avouer que cette idée de voyage au Japon, même si c'était la sienne au départ, ne rend pas l'orphelin très serein. Il ne s'en rend pas compte, mais il est très tendu -et un peu irritable- pour plusieurs raisons. Le Japon, déjà, c'est le pays où il travaille. Pays qu'il adore plus que n'importe quel autre pays au monde, mais qui lui rappelle ce travail dégradant et salissant qu'il s'efforce de faire, simplement pour économiser autant d'argent qu'il pourra écarter. Et c'est la première fois qu'il va y aller sans la conscience de devoir se déshabiller devant des caméras. C'est nouveau, et ça le perturbe. C'est presque comme s'il avait peur de ne pas savoir profiter du moment une fois arrivé, comme s'il se sentirait obligé de passer une tête à son agence. C'est presque de la culpabilité de ne justement pas travailler. Mais il y a autre chose. Il y a cette pression qu'il se met. Parce que c'est le pays qu'il connaît, la langue qu'il est le seul à maîtriser, et il n'a pas envie que Jinnie se retrouve déçue de lui. Ou déçue de ce pays qu'il adore... Centre d'intérêt qu'il n'a pas réussi à cacher...

    Heureusement qu'elle est là pour le rassurer. La promesse de payer (qu'il ne compte pas demander) et le baiser sur la joue le détendent vaguement. Elle a raison après tout, ils sont assez en avance, et il faut qu'il la laisse prendre le temps qu'elle veut. Ils ne sont pas là pour le business, mais pour profiter de cette pause. De ces vacances anticipées. L'ambiance est donc un peu plus relaxée quand ils arrivent à l'aéroport. Wookwang n'a jamais été en première classe. Même avec tous ses points accumulés, elle reste chère pour un budget qu'il se force à serrer. S'il a fait un effort, c'était grâce aux réductions, et pour en mettre plein la vue à Jinnie. Quand ils arrivent, ils ont droit à une queue différenciée, et du champagne dans le sas d'entrée.

    Une fois dans l'avion, Wookwang est occupé à rentrer les sacs à dos dans le compartiment au dessus des sièges. Il a préféré laisser le fauteuil côté hublot à Jinnie, si c'est la première fois qu'elle prend l'avion. Lui, reste debout un moment, à chercher avec quoi il pourrait bien s'occuper pendant les trois heures de vol. Mais il finit par se dire que les sièges en première classe sont bien trop confortables pour ne pas en profiter à dormir. Il finit donc par s'asseoir aux côtés de sa grande soeur. Même s'il a chaud, il s'emmitoufle dans son pull. Le garçon sait qu'il a tendance à avoir froid une fois qu'ils sont hauts dans les nuages. "T'as pas intérêt à avoir peur du décollage parce que moi je m'endors direct et ton épaule est confortable." En fait, s'il dit ça, c'est parce que c'est une question qu'il ne s'est pas posée. Et qu'au cas où Jinnie ait réellement peur, au moins elle saura qu'il est avec lui. Alors, sans plus tarder vraiment, Wookwang entrelace ses doigts avec ceux de Jinnie et appuie son visage contre son épaule. Il ne dort pas vraiment. Il garde les yeux entrouverts, à observer sa soeur. Il veut être sûr qu'elle soit à l'aise, alors il reste disponible au cas où elle a besoin de lui. Si elle n'a pas de problème, alors il finira probablement par s'endormir jusque Tokyo.



"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptySam 8 Aoû - 0:09

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

La pression retombait doucement alors que le trajet se faisait pour l’aéroport. Tu étais tellement impatiente de découvrir cette sensation de voler littéralement. En l’espace de quelques minutes, tu avais l’impression de retomber en enfance… Une enfance rêvée loin de tous tes maux et tes pleurs… Être une enfant normale. Comme quoi, il n’est jamais trop tard. Arrivée à l'aéroport, bagage enregistré, vous voilà prêt a embarqué dans l’avion en première classe. Et c’était loin de ce qu’on voyait dans les films… C’était beaucoup mieux. Tes yeux furent émerveillés par l’ambiance qui y régnait. Vu le nombre de fois où il allait au japon, comment n’a-t-il pas pu profiter une seule fois de ces points ? Un semblant de réconfort quand il sait qu’il part là-bas pour des raisons qui ne lui plaisent pas… Mais lui semblait être ton contraire, toi qui trouvait un semblant de réconfort dans ta vie qu’à travers des biens matériaux. Il te connaissait bien, pour sacrifier une grande partie de ses points pour te faire plaisir… Mais tu devais avouer qu’à cet instant, tu t’en foutais de tout ça, tu étais juste heureuse que Kangoo soit avec toi. Tu t’installais sur le siège près du hublot, ayant toujours la bougeotte, mais ton attention se portait sur l’étudiant à l’instant que ses doigts croisaient les siens. A ses mots, tu roulais des yeux, puis posais ta tête contre la sienne nonchalamment.

▬ Alors tu te réveilleras en me trouvant en larmes et le fait que tu ne m’aies pas réconforté resterait sur ta conscience

Tu ne savais pas à quoi t’attendre, c’est vrai… Tout cela était tout nouveau. Tu n’avais jamais pris l’avion, est-ce que tu devrais avoir peur face à l’inconnu qui t’attendait ? A peine le vrombissement de l’engin s’enclenchait et que tu sentis les secousses de l’avion, tu t’accrochais à sa main comme si ta vie en dépendait. Ok, peut-être que tu devrais avoir des raisons d’avoir peur… Mais le tout se calmait doucement lorsque l’avion décollait. Les tremblements agitaient toujours ton corps. Tu tentais de te rassurer a travers le toucher du jeune homme. Sa présence était amplement suffisante. Il méritait de se reposer un peu après avoir travaillé si dur. Il devrait profiter de ses vacances. Le monde vu du dessus faisait office de distraction, c’était impressionnant. L’admiration et la peur n’étaient pas un cocktail pas si explosif que ça. A tel point que tu ne voyais pas le temps passé entre les services de la première classe, le ciel et ta propre fatigue qui avait fini par t’avoir.

▬ Aller, debout l’hypersomniaque on est arrivés

Tu tentais de le réveiller en douceur, caressant délicatement son visage. Tu finissais par t’étirer, tes jambes légèrement engourdies. Tu te tentais de récupérer ton sac en hauteur avant de te rappeler que ta taille n’était pas du tout à ton avantage, alors tu laissais ton cadet s’en charger. Une fois vos valises récupérer, tu t’empressais presque d’accourir en dehors de l’aéroport prête déjà découvrir la ville

▬ Olala, je suis tellement contente d’être ici. Il y a tellement de choses à faire. Il faut déjà qu’on aille a Akihabara, je suis sure qu’il y a plein de trucs sur Overwatch que je pourrais trouver. Oh. Aussi à Harajuku. Et tous les endroits secret que tu connais

L’excitation te transformait en une pile électrique, tu voulais tout faire, tout de suite. Tu espérais qu’il avait les nerfs bien accrochés pour te supporter non-stop durant une semaine. Ca n’allait pas être comme quand vous vivez tous ensemble à l’orphelinat….

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptySam 8 Aoû - 22:05
∷ Japanese vibes



OOTD _ Deux jeunes gens qui gagnent leur argent en exposant leurs corps et leurs images, et pourtant le rapport qu'ils y entretiennent est bien différent. Wookwang, inconsciemment, il rejette cet argent qui est aussi sale que lui. C'est peut être parce qu'il s'est dissocié de cet homme qui baise devant les caméras. Son acteur, ce n'est pas lui. C'est quelqu'un d'autre, et l'argent lui appartient. Alors les économies se font naturellement, sans qu'il n'y pense. Et s'il venait à s'analyser, il ne verrait qu'il dépense principalement pour faire plaisir aux autres. C'est le cas pour la chambre d'hôtel en penthouse qu'il a réservée, mais aussi pour ces billets d'avion dont il ne va même pas oser profiter. Le sommeil vient dès que le décollage est terminé. Dès que Wookwang sait que Jinnie ne sera pas seule à paniquer. Il s'autorise à dormir, c'est vrai qu'il a beaucoup travaillé ces jours-ci, beaucoup révisé pour compenser ces jours qu'il savait sécher.

    A l'arrivée, il est réveillé par de douces caresses sur sa joue, et il ouvre les yeux lentement. Trois heures, c'est vraiment rien pour un trajet si confortable, mais au moins Wookwang se sent un peu plus revigoré et un peu plus détendu grâce à cette sieste. Sans problème, il attrape les deux sacs dans les armoires et guide Jinnie à travers l'aéroport pour passer les guichets d'immigration et les tourniquets à bagage. C'est quelque chose de si mécanique pour lui. Et enfin, ils sont sur le sol japonais. Ce n'est pas si foncièrement différent de la Corée, et pourtant. Tout semble un peu étranger. Les lettres affichées, le style des publicités, les visages, les couleurs, les odeurs... C'est la première fois depuis un long moment que Wookwang prend le temps de se poser, et de le remarquer. Alors un sourire se dessine son visage, car c'est comme s'il était chez lui. Et le sourire s'agrandit, quand il voit sa grande sœur aussi enthousiaste. C'est rare qu'elle soit aussi enjouée, et c'est mignon. "Attends." Lui dit-il calmement alors qu'il cherche son téléphone. Il s'accroupit un peu, et prend une photo. "Je voulais t'immortaliser." Wookwang commente simplement. Pour elle, car c'est la première fois qu'elle visite ce pays, et pour lui, car c'est la première fois qu'il la voit comme ça.

    Sa valise toujours bien agrippée, il se remet bien vite à la hauteur de son amie et passe un bras autour de ses épaules dans un geste d'affection. Jusqu'à ce que sa main se loge dans les cheveux de la demoiselle, et que son poing se mette à frotter son crâne. Une façon pour lui d'exprimer que Jinnie est beaucoup trop mignonne pour lui. "Je vais essayer de tout te montrer." Lui dit-il avec assurance. C'est de la pression sur ses épaules. Il ne veut pas lui gâcher le voyage. Il veut tout faire pour qu'elle passe la meilleure semaine de sa vie. "Et ça commence par le déjeuner!" Wookwang lâche la jeune femme pour chercher son portefeuille de son sac et en sortir deux cartes. Deux cartes de transport (prépayées évidemment) qu'il a eu à l'avance. Bon il y en a déjà une un peu usée, qui est la sienne depuis des années. Et il y en a une toute nouvelle avec des animaux mignons. "Le choix est à toi. Est ce que tu veux manger une crêpe bien garnie dans l'un des plus beaux parcs de Tokyo ou est ce que je t'emmène dans mon restaurant de ramen préféré?" Wookwang préfère quelque chose de simple pour commencer, et des endroits à partir des quels ils pourront rejoindre l'hôtel à pieds, en se baladant dans les rues les plus impressionnantes. "Ou alors on mange au macdo... Le Teriyaki McBurger est si bon..." Le garçon se perd un peu en imaginant ce sandwich qu'il mange beaucoup trop souvent.


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyDim 9 Aoû - 0:00

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu ne tenais plus en place, l’euphorie de la nouveauté te gagnant à chaque secondes que les bruits de la ville se faisait entendre au creux de ton oreille. Toi qui connaissais Séoul comme ta poche, tu n’avais qu’une seule envie arpenter son bitume de long en large. Ca te peiner un peu que l’enthousiasme du jeune homme n’égale pas le tien. Au fond tu pouvais le comprendre, venir à Tôkyô était presque devenue une routine, une banalité comme une autre. Il fait ce qu’il a faire et puis go to Séoul. Cette ville avait peut-être fini par perdre de sa saveur dans son coeur. Tu espérais quand même qu’il puisse au moins en profiter autant que toi de ce séjour loin de son métier. Tu allais tout faire pour y contribuer en tout cas. Les étoiles dans tes yeux se dissipisaientt un peu a l’instant même où il t'interpella, ou plutôt lorsqu’il dégaina son téléphone. Fidèle à toi-même, tu jouais le jeu. Un large sourire, le signe de la victoire histoire qu’il ait une jolie photo dans son téléphone.

▬ Je sens que tu vas beaucoup jouer les paparazzi durant notre séjour. Je te rendrais la pareille

Te moquais-tu, comme si cela était une promesse. Oh oui, c’est sur, des photos vous allez en faire à la pelle. Au final, c’est lui qui en aurait plus marre que toi. Mais tu ne voulais pas pour l’instant perdre de temps, à tes yeux chaque seconde t’était précieuse. Tu voulais faire tout ce que la ville avait à t’offrir. A l’accueil, tu ne pouvais pas t’empêcher de te montrer si fière et admirative en l’entendant parler japonais avec une telle fluidité. Comme quoi toutes ces heures à regarder Yugioh ont été payante. Il avait un don pour ça. Il serait idiot de tout gâcher en laissant tomber les études. Enfin bon, vous aurez sûrement le temps d’en reparler... Déjà, il proposa un bon programme en suggéra la bouffe. C’est qu’avec tout ceci, tu en étais même venu à oublier que ton estomac criait famine. Hélas, tout ce qu’il te proposait te faisait envie. Mais tu observais la réaction de Kangoo à chacun de ses dires.

▬ Je vois bien à ta bouille que c’est surtout le macdo qui te fait envie. Allons y. Je suis curieuse sur ce burger façon teriyaki

Bien sur, MacDo, restait son domaine de prédilection après tout. Tu osais espérer que vous auriez l’occasion de faire tout ce qu’il t’avait proposé. Tu avais cette sensation que ce voyage allait être aussi l’occasion de découvrir une autre facette de Kangoo… Où du moins redécouvrir ce qu’il aimait et le faisait tant vibrer. Oui, tu avais l’impression que ce voyage sera plein de surprises. Sans faire ni une ni deux, tu attrapais la main de ton cadet pour l'entraîner hors du bâtiment. Tu marchais au coeur de la ville, comme si tu y avais vécu toute ta vie. Cependant, la curiosité prenait le pas sur tes réactions. Tu calmais le jeu, préférant te laisser entraîner par le jeune homme dans ledit restaurant. Tes yeux, quant à eux, vagabondaient sur toutes ces enseignes colorés même si tu étais incapable de lire ou déchiffrer, mais qu’importe. Tout te semblait tellement différent. Tout était différent et tout te plaisait déjà. En fait, c’était d’être un peu une inconnue parmi toutes ses personnes. Tu étais une jeune fille des plus banale. Quand est-ce que ton coeur avait été aussi insouciant ? Mais tu ne voulais pas que ça s’arrête. Vous arrivez rapidement à destination. Comme tout fast-food qui se respecte, il était déjà bien bondé de monde. Tes yeux se perdaient sur leur carte lumineuse au-dessus de votre tête.

▬ Wah, et nous à Séoul, on n’a pas autant de choix niveau burger, je serais presque jalouse

C’est qu’ils en proposaient des types de burgers et fingerfood. Certains avait l’air appétissant, d’autre un peu plus ragoûtant. C’était qu’une première impression. Comme une enfant, tu tirais la main de Woo Kwang en pointant du doigt un des burgers.

▬ Hm… Celui là est aux crevettes ?

Enfin ça ressemblait a une galette de crevettes.

▬ J’ai bien envie de tester tiens. Peut-être que c’est mieux que ton teriyaki burger. Rien qu’au nom, ca a l’air étrange

Tu lui tirais rapidement la langue. En même temps avec tous les signes présents, difficile de faire la différence ou de pouvoir essayer de comprendre quelques choses pour chosir, tant c’était l'opposé de l’écriture coréenne.

▬ Ah… je ne sais pas comment tu fais pour te repérer avec toutes ces écritures, tu es vraiment courageux et admiratrice de ton talent

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyDim 9 Aoû - 21:39
∷ Japanese vibes



OOTD _ C'est la beauté des pays étrangers. En débarquant sur un nouveau territoire, on peut être n'importe qui. Jinnie, arrivée sur ce sol, n'est ni la Jinsol qu'elle s'est créée, ni la Binnie qu'elle a évité. Jinnie n'est que Jinnie, la fille qui sommeille sous toutes les difficultés qu'elle a accumulées. C'est si beau, de la voir aussi enjouée. La douce apparence d'une liberté. Temporaire, mais si palpable. Et Wookwang est fier de pouvoir en être témoin. Il le sent, que le coeur de sa grande soeur est ici plus léger. Et le sien, il bat fort. Palpitant en cavale au vu des sourires que son amie ne cesse de lui prodiguer. C'est beau, et ça le comble à peu près. Wookwang qui ne peut plus vraiment profiter de cette liberté. Quand il est à Séoul il est Wookwang l'orphelin, quand il est à Tokyo il est Seto qui expose son corps et ses plaisirs. Si le sentiment de renouveau est faiblement présent, c'est parce qu'il est accompagné. Le rôle de guide prendra avec un peu de chance le pas sur celui de l'employé de cette compagnie pour laquelle il travaille.

    Les mcdonald's courent les rues alors il ne faut pas trop de temps que ça pour qu'ils entrent dans l'un des établissements. Wookwang se sent à moitié content, et à moitié embarrassé. Pour le premier repas de Jinnie à l'étranger, il n'a pas pu s'empêcher de l'amener là où son estomac est habitué. C'est un peu embarrassant, mais au moins elle est polie et se montre intéressée. "Oui c'est ça, c'est aux crevettes! C'est pas mal aussi mais je digère pas très bien les crevettes donc je le mange jamais..." L'orphelin répond, les yeux lui aussi perdu sur le menu, l'expression involontairement dégoûtée. Il n'en est pas allergique, il se souvient simplement d'un jour où Dae et lui avaient volé un paquet de crevettes dans les cuisines de l'internat et avaient tout mangé pour ne pas que les gouvernantes s'en aperçoivent. Jinnie avait dû les réconforter alors qu'ils avaient passé leur soirée à vomir et pleurer. Peut être que l'intéressée ne s'en souvient pas, mais Wookwang, lui, il ne voit plus les crevettes du même oeil depuis.

     L'étudiant passe rapidement commande. Par habitude, et parce qu'il a étudié la langue pendant tant de temps, il n'a vraiment aucun problème pour se faire comprendre. C'est lui qui paie, aussi, parce qu'il ne sait pas si Jinnie a eu l'idée de prendre des yen à l'avance, et que lui a une carte japonaise. Dans tous les cas, il n'aurait pas voulu la laisser payer. Alors en attendant leurs plateaux sur le côté, Wookwang resserre un peu son étreinte sur les doigts de Jinnie et lui répond avec un grand sourire. "Bah, parce que j'ai des yeux de japonais." La blague est innocente mais prouve quand même que le jeune brun s'est longuement interrogé sur l'origine de ses parents. Ou du moins de l'un des deux. "Regarde moi, je suis aussi bridé qu'eux, ça doit être pour ça que j'arrive à lire le Kanji aussi bien que le Hangul." C'est un peu raciste, et surtout con, mais c'est Wookwang. Il préfère emprunter ce chemin là plutôt que d'admettre qu'il a longuement travaillé pour apprendre l'alphabet.

    Les plateaux sont vites servis, et le calcul est rapidement fait. Wookwang dépose tous les éléments sur un seul et même plateaux, puis fait signe à Jinnie de tirer les deux valises derrière elle. C'est la solution la plus simple alors qu'ils se trouvent une place assise dans une salle à l'étage. "Je te laisse goûter les deux, si tu veux!" Wookwang adresse à sa sœur alors qu'il attrape directement sa grande boisson. Il adore le coca mais au Japon il préfère boire de leurs limonades aux goûts originaux. Il mange aussi quelques frites. "Si on a nos valises je pense que c'est mieux si on se ballade cet après-midi? On peut aller voir les temples et les musées quand on se sera installés. J'ai envie d'aller dans des thermes aussi!" Le garçon blablate alors qu'il sort son téléphone et vérifie que personne ne l'a appelé. Il a la vague paranoïa que ses employeurs savent forcément qu'il est dans le pays et qu'ils n'hésiteront pas à l'appeler pour l'inciter à tourner.


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyLun 10 Aoû - 3:14

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu étais prête à tout découvrir ici, et cela commençait par l’estomac en premier lieu. C’est vrai que les propositions du jeune homme étaient alléchantes, tu jugeais que vous auriez le temps de tous découvrir en une semaine. Autant commencer avec une valeur sûre. Un autre moyen de découvrir les préférences de vos voisins d’à côté. Ton amour pour les fruits de mer était bien présent puisque ton oeil de lynx repérait rapidement un burger qui pourrait combler tes deux envies. Tu voulais quand même l’avis du pro de la culture culinaire du pays. Mais il ne semblait pas être vraiment happé par ton choix, sa bouille dégoûtée parlait pour lui. C’est vrai que les crevettes n’était pas ce qu’il raffolait le plus. Tu ne pouvais pas te retenir de sourire en repensant à ses bêtises d’enfants qui l’ont mené à ce dégoût pour les crevettes. Ce petit duo de démons qu’il formait déjà depuis les couches culotte avec Dae. Doux souvenirs qui savaient mettre un peu de baume dans ton coeur, même si ce jour, tu étais un peu peiné que tes petits soient aussi mal. Mais ils en ont tiré une belle leçon.

▬ Hum… Si ca se trouve, tu as du sang japonais… D'où ton talent naturel

Heureusement que personne ne comprenait ce que vous racontiez, je pense qu’on vous aurez sorti du restaurant un coup de pied dans le derrière. Mais tu pensais un peu tes dires. Tu t’es même posée la question sur tes origines. Certes, ta mère était coréenne, mais qu’en est il de paternel ? Tu ne l’as jamais connu, jamais entendu parlé… Tu n’as même jamais entendu son nom de ta vie. Il faut dire que cela était presque un sujet tabou chez. Tu t’étais toujours demandé si l'étudiant avait fait la même erreur que toi, à vouloir remuer le passé en retrouvant les traces de ta famille une fois qu’il ait quitté l’orphelinat. Pour lui, ca pourrait être plus difficile vu qu’il n’a aucune information sur ses parents biologiques.. Tu n’avais jamais osé aborder le sujet avec lui et Dae, de peur de marcher sur des oeufs. Tu avais une brève idée de leur ressenti, mais tu n’auras jamais le fin mot de l’histoire.

Tu laissais le jeune homme commander votre repas, tu étais prête à payer votre repas. Mais non, le jeune homme ne te laissais même pas le temps de rétorquer quoi que ce soit que la commande était réglée. Il faut dire que ce n’est pas non plus l’argent qui te manquait. Pour une fois, tu voulais être celle qui invite et non l’inverse. Encore plus Kangoo… Il n’avait pas besoin de tout te payer comme si tu étais encore la sugar baby prête à profiter des hommes qu’elle côtoyait. Non pas avec lui. Tu voulais juste être sa grande soeur qui invite son frère de temps à autre. Alors difficile de cacher un peu ta bouderie face à ca. mais la prochaine fois, tu te laisseras berner. Attrapant vos valises, tu le suivais jusqu’à votre place. Tu ne te fis pas prier lorsqu’il t’invitait à goûter son burger. Tu étais curieuse après tout. Un croc dans le pain, tu grimaçais doucement, n’accrochant pas du tout avec cette recette. Tu retirais le goût présent dans ta bouche avec ta boisson sucrée. Tu préférais savourer ton plat en écoutant ses suggestions de programme. C’est vrai que voir des temples te plairait énormément. Ce genre de chose, on a pas toujours la chance de les voir. Mais lorsqu’il évoquait les sources thermales, un large sourire amusé se dessinait sur ton visage.

▬ A peine arrivé tu veux me mettre à poil ? D’habitude, on me fait attendre un peu plus que ça

Ricanais-tu, en sous-entendant brièvement ton métier.

▬ Tu t’ennuie déjà avec moi pour que tu sois focus son téléphone ?

Par contre lui pouvait avoir les mêmes réactions que tes daddies. Néanmoins, il y avait une pointe de sincérité dans tes propos. Peut-être qu’au final, il avait quelque chose de plus important de prévu durant ce séjour au final. Pour ne pas montrer ta potentielle déception, entre deux frites, nonchalamment, tu décidais de lui lancer une nouvelle pique.

▬ Ou alors tu me caches une petite amie secrète japonaise qui n’attend que de te voir

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyLun 10 Aoû - 22:07
∷ Japanese vibes



OOTD _ Interrogations légitimes. Wookwang n'est pas si étonné d'entendre Jinsol suggérer une idée qu'il a lui même imaginé. Mais c'est comme un retour à la réalité. Elle-aussi, qui a été à ses côtés depuis si longtemps. Elle aussi elle l'a regardé comme s'il n'était rien, cherchant dans ses traits n'importe quelle trace d'information qu'on pourrait y trouver. Mais rien. Wookwang n'est rien, aux yeux de personne. Lui, il s'est longtemps demandé, si même il était coréen. En vrai, s'il avait du sang japonais, ça pourrait facilement expliquer pourquoi ses yeux sont si particuliers, et pourquoi il a un don avec cette langue. Des fois il se demande même s'il est chinois, car il est aussi parvenu à apprendre cette langue, même si c'était un peu plus compliqué. Wookwang s'est tout demandé, tout ça pour revenir à la conclusion qu'il ne saurait probablement jamais. De toutes façons, cela n'avait d'importance pour personne, à part lui. Et cela ne changerait rien au fait qu'il soit un déchet, dans n'importe quel pays. Mais c'est un débat qu'il n'aura pas avec Jinnie. C'est comme une règle silencieuse; ils ne parlent jamais de leurs peines orphelineuses. Au fond d'eux ils doivent savoir que cela pourrait briser leur lien à jamais.

    Repas payé, reçu, entamé; Wookwang doit admettre qu'il est plutôt heureux que Jinnie n'aime pas la nourriture qu'il s'est choisi. Il aurait tout partagé avec elle, c'est bien là pourquoi. Au moins à ce repas, il sait qu'il pourra tout manger en entier. "Qui a dit que je voulais te mettre à poil? J'ai dit que j'aimerais bien aller dans des thermes, j'ai pas dit que tu devais m'y accompagner... Ça, c'est parce que tu penses trop à me voir à poil." Wookwang plaisante, et renchérit. Il a beau être un peu prude en situation, il n'a aucun mal à faire semblant que ce genre d'état ne lui fait ni chaud ni froid. Et puis, jamais il ne se laisserait taquiner comme ça. Bonheur éphémère, car ces goûts familiers lui rappellent un peu trop les autres fois pour lesquelles il a l'occasion de les goûter. Paranoïa évidente. Car jamais les employeurs de Wookwang ne pourraient savoir immédiatement qu'il est arrivé à Tokyo, malgré son visa de travail, l'immigration ne prévient pas qu'il est là. Et puis, même s'ils savaient, pourquoi devraient-ils l'appeler, si aucun tournage n'est prévu pour lui? C'est complètement idiot, et pourtant Wookwang a les yeux sur ses mails pro, et le rouge lui monte aux joues quand Jinnie lui fait remarquer. Téléphone glissé dans sa poches en quelques secondes, il aimerait bien fumer. "Désolé." Murmure-t-il simplement. "C'est pas ça, c'est juste que..." Des excuses lui viennent, de quoi rassurer Jinsol sur le fait qu'il apprécie réellement d'être là en sa compagnie. Mais s'il le fait, il va devoir expliquer qu'il est un peu sous tension, qu'il pense à son métier, et qu'il a dû mal à se relâcher. Et ça, c'est beaucoup trop sérieux pour lui. Il décide plutôt de frapper avec le bâton que lui tend son amie. "C'est ma femme, plutôt. Elle devait faire une échographie aujourd'hui. J'attendais de voir si elle connaissait le sexe du bébé." Sorti naturellement. Pourtant Wookwang est si loin de tout ça. Il a tellement abandonné l'idée d'être marié et de pouvoir enfanter. D'ailleurs, l'a-t-il déjà évoqué à Jinnie? Probablement pas, si elle ne cesse de le taquiner sur une possible petite-amie... Ou alors c'est qu'elle a entendu les multiples rumeurs qui courent sur lui et diverses filles de l'université? Peu importe. Dans tous les cas, Wookwang ne lui dira pas. Il sait au fond de lui, que ça ferait du mal à Jinnie. Même si, le garçon ne ressent aucun manque à ne pas se lancer dans des relations. Et pour ne pas gâcher son effet, il se lève immédiatement pour débarrasser leurs plateaux.

    D'un geste de tête, il demande à Jinnie si elle est prête à le suivre. L'orphelin attrape sa valise et s'extirpe hors du 'restaurant'. Une fois dehors, il attend devant la porte, un peu éloigné. Immédiatement, une cigarette se laisse allumer, puis fumer tranquillement. C'est un signe qui trahirait ses pensées. Quiconque saurait que Wookwang fume quand ses pensées ne sont pas enjouées, saurait que cela voulait dire que cette entrevue avec son téléphone est dûe à de mauvaises dispositions. Quand Jinnie le rejoint, il se gratte le cou, sous le col de son pull. "J'ai chaud." Souffle-t-il. En même temps, c'est l'été, et il porte de la laine.
   

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyMar 11 Aoû - 20:14

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Un voyage trop beau pour que tu viennes soudainement le gâcher avec tes doutes. Tu préférais taire des interrogation et tes peurs pour ne pas perdre son entrain et son sourire d’idiot qui le définit bien. Tu étais douée pour ça alors non, pas cette fois. Tu te l’étais promis, ce séjour sera un meilleur souvenir pour Kangoo que toi. Les premières suggestions d’activité te plaisaient déjà bien. En réalité, tu mourrais d’envie de tout faire. Cependant, tu ne cachais pas ta surprise quant à sa proposition d’aller dans les sources thermales. Tu savais très bien les rapports qu’il pouvait avoir avec la nudité.Encore une fois, bien que vos métiers peut comporter des similarités, votre rapport avec votre corps à chacun était différent. Tu n’avais que faire de la nudité et que ton corps soit exposé. Il faut dire qu’avec les années à assouvir les besoins de bien des personnes, tu avais juste l’impression que ton corps avait arrêté de t’appartenir. Tout le monde en faisait ce qu’il en voulait… Même le karma se jouait de toi… Ton corps a été exposé de mille et une idée et souillures à tel point que ton corps à parfois été marqué. Définitivement une petite poupée articulée brisée à bien des endroits, mais qu’on continue d’utiliser pour son bon vouloir. Cependant l’heure n’était pas aux pensées négatives.

▬ Humm, ca se pourrait. Il faut dire que l'aperçu que j'ai eu chez moi m'a rendu curieuse.

Tu accompagnais tes paroles d’un clin d’oeil. Tu préférais répondre à sa pique tout simplement. D’ailleurs, tu ne t’arrêtais pas en si bon chemin. En même temps, en le voyant autant concentrer sur son téléphone te peinait un peu. Encore une fois, hors de question de laisser quelques choses transparaître. Mais cette vanne, à laquelle il répondait avec un tel aplomb, te prit de court ; à tel point que tu manquais de t’étouffer avec ta boisson en entendant sa réponse.

▬ Ta.. Ta femme ? Tu te fous de ma gueule ? Dit moi que tu te fous de ma gueule.... Tu n’es pas assez fou pour me faire ça… Pour nous faire ça...

Tu tentais de déceler ne serait-ce qu’un rictus un froncement de sourcil de sa part. Tu ne pouvais pas y croire qu’il se soit marié et aurait engrosser une nana sans vous en parler. Ok, il était vrai que vous aviez tous vos secrets, toi la première, mais pas quelque chose d’aussi énorme. Au-delà d’une envie de meurtre grandissante, tu étais blessée qu’il puisse te cacher une telle chose, au vu de la complicité que vous avez réussi à tisser au cours de ces 20 dernières années. Et puis même, ça pouvait être qui cette nana ? Ca se trouve, elle profitait de lui et doux comme il est, il n’y verrait que du feu. Cette fois, difficile de cacher ta moue renfrognée face à cette éventualité. Repas fini, tu le suivais sans broncher dans cette ville étouffée par la chaleur. Tu fus surprise lorsque tu vis ton cadet glisser un bâton de nicotine entre ses lèvres. Tu savais qu’il le faisait souvent quand il tentait de se changer les idées, la plupart du temps, lié à son métier. On dirait que lui faire changer les idées ici n’allait pas être une chose simple. Un simple geste, tu caressais son dos.

▬ Tu n’as qu'à retirer ton pull et profite du beau temps.

Même avec ta peau mise à nue a bien des endroits, tu crevais de chaud. D’ailleurs tu disais ça, mais tu ne savais même pas s’il avait un t-shirt en dessous. C’est vrai que tu étais la première qu’il avait un bel effort vestimentaire, mais tu voulais éviter qu’il finisse à l’hosto quand même. Tu regardais autour de toi, remarquant un distributeur de boissons. Tu lui demandais d’attendre sur place accourant pour récupérer de quoi vous désaltérer. Bien évidemment, impossible de savoir de pouvoir déchiffrer les hiraganas et kanjis mais bon, comme d’habitude, seul ton instinct saurait te guider. Tu fouillais dans ton sac pour y trouver quelques pièces et les insérer dans la machine. Tes bouteilles fraîches en main, tu revenais vers lui, posant l’un d’entre elle au creux du cou de Woo Kwang

▬ Je ne sais même pas ce que j’ai pris. Mais il y avait un melon dessus alors ça à fait l’unanimité.

Tu osais espérer que c’était du thé glacé ou de la limonade. Mais il y avait du melon, c’était l’essentiel. Tu profitais de ce goût sucrée sur ton palet. Bon, c’était de la limonade.. Super bonne d’ailleurs. Bon, il y a aussi moult boissons que tu étais prête a découvrir aussi. Un sourire aux lèvres à son adresse, tu resserrais le bras du jeune près de toi, comme pour le rassurer.

▬ Bon ca te dit qu’on va dans un parc pour se promener un peu ? Avant d’aller à l'hôtel… J’ai pas envie de perdre une minute.



♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyMar 11 Aoû - 22:55
∷ Japanese vibes



OOTD _ Dans une bataille de piques et de taquinerie, Jinsol et Wookwang se connaissent si bien qu'ils en sont rois du jeu. Et sur ce coup là, c'est Jinnie qui finit par gagner. S'adresser directement au physique du garçon donnera victoire directement. Le rose des joues du garçon en témoignent. Elle a fini par l'avoir, et la réponse défaitiste ne se fait pas attendre. "Désolé de te décevoir mais les thermes, c'est pas mixte de toutes façons." En vrai, c'est un peu idiot qu'il travaille autant sur son corps pour ne pas savoir en accepter un compliment... Même si en fait, il sait. Il admet devant n'importe qui qu'il est beau et bien entretenu. Mais entendre cela de Jinnie, c'est autre chose. C'est presque un complexe, ce corps. Elle qui l'a connu adolescent et frêle. C'était un ancien lui, un Wookwang un peu plus pur et fier de lui-même. Maintenant il est sale, et détestable.

    Cela donne lieu à la revanche, en tous cas. Après avoir terminé son repas et lancé la deuxième manche suite à la réplique de Jinnie, il en est presque étonnée de la voir croire autant à l'idiotie qu'il vient de sortir. C'est à moitié vexant, et rassurant. En effet, il aurait très bien pu avoir une petite-amie japonaise et que personne ne le sache. Il en avait eu une, peut-être, d'ailleurs. Il n'était pas vraiment sûr en fait. C'était quand sa 'carrière' débutait. Il s'était lié d'amitié avec une actrice, comme lui, et à chaque fois qu'il venait au Japon, ils sortaient ensemble. Peut être que celle-ci pensait que c'était romantique, Wookwang n'en était pas sûr. Mais c'était terminé de toutes façons. Et puis, ce n'était pas vrai. Il n'avait ni petite-amie, ni femme, et encore moins de bébé. Tout ça, il avait décidé d'en abandonner l'idée. Mais cela ne voulait pas dire qu'il laisserait Jinnie s'en aller avec cette certitude. C'était plus facile de lui faire croire cela, que de lui avouer qu'il ne comptait plus du tout se marier. Comme jouer le clown était devenu beaucoup plus simple que d'agir dans sa réalité. "Tu sais bien que je plaisante." Finit-il par lui dire alors qu'il s'en allait. "Si ma femme était enceinte, je ne serais pas là avec toi, je serais avec elle à l'échographie." Que Wookwang rassure à moitié, tant il sous-entend encore qu'il pourrait très bien avoir une femme ici.

    Mais la seule femme qu'il a ici, c'est Jinnie, parce qu'elle est avec lui. Le garçon a beau s'être allumé une cigarette car il est encore trop concentré par son métier, et les souvenirs qui s'en découlent; de voir sa grande soeur avec lui, et de la sentir à ses petits soins, le rassureront bien assez pour ne pas qu'il enchaîne et termine un paquet en une journée. Ce qu'il risque de terminer, c'est bien n'importe quelle boisson qui pourrait se trouver sous son nez. Déjà son soda du mcdo, et maintenant cette limonade apportée si gentiment par son amie adorée. "Merci beaucoup!" Accepte-il sans broncher, alors qu'il termine sa cigarette et qu'il la jette dans un cendrier. "Tu vois, c'est à ça que je me demande à quoi servent mes études. Pas besoin de traduire quand le langage universel des fruits t'aide déjà à ma place." Wookwang taquine un peu, même si ce n'est pas un bon sujet pour plaisanter. "Et j'aurais bien enlevé mon pull, mais j'ai rien en dessous. En plus j'ai mis un jean noir. C'est parce que j'ai tout le temps froid dans l'avion... Mais franchement c'était con." Le garçon explique alors qu'il essuie le haut de sa lèvre et qu'il boit directement la boisson avant qu'elle ne finisse par se réchauffer.

    La canette jetée, et la valise attrapée, Wookwang tend sa main de libre vers sa soeur pour qu'elle l'attrape. Avec un sourire qu'il ne peut empêcher. "Alors ne perdons pas de temps avec mes idioties et allons visiter un parc, aux ordres de madame." Elle est mignonne, Jinsol. C'est si beau de voir dans ses yeux des étincelles au lieu de la tristesse habituelle. Rien que pour ça, Wookwang est on ne peut plus fier d'avoir réussi à l'amener là. Et c'est comme ça qu'il se dit, que son argent sale n'est plus si sale s'il sert à rendre les autres gens heureux. Maintenant en route vers l'un des parc de Tokyo, Wookwang essaie d'expliquer à Jinnie du mieux qu'il peut les choses et autres lieux qu'ils peuvent croiser.
   

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyMer 12 Aoû - 20:57

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu fis mine d’être déçue de ne pouvoir profiter de la vue du corps de Kangoo. Une petite taquinerie dont tu n’étais pas mécontente. Lui qui d’habitude t’as à l’usure (chose qui n’est pas trop difficile vu la manière dont ta susceptibilité est souvent mise à rude épreuve). D’ailleurs en parlant de ceci, encore une fois, tu as été incapable de la cacher fasse à sa soi-disant révélation sur sa femme et son enfant à naître caché. Tu avais réagi à chaud, blessée par de tels propos… Mais si tu avais pris avec un peu plus de recul, tu aurais vite compris qu'avec la nature du jeune homme que ceci n’était qu’une énième boutade. Un soupir se faisait entendre. Tu étais plutôt soulagée. Non pas que l’idée d’être tata te fasse peur bien au contraire. Voir un de tes petits devenirs pare, c’est ce que tu souhaites plus que tout au monde. Qu’ils aient leur famille à eux. Toi… Ô non, tu avais oublié depuis longtemps ce rêve. Tu n’étais même pas sûre qu’un jour tu voulais vraiment en avoir, le doute toujours présent dans ton coeur quand tu y pensais. Tes tendances auto destructrices, et ta manière de vivre au jour le jour était en grande raison pour laquelle le doute ne cessait de subsister dans ton coeur. Cependant, lorsqu’on a diagnostiqué ta maladie et qu’on t’a confirmé l'hérédité, la donne avait radicalement changé. Jamais Ô grand jamais tu ne donneras naissance à un enfant qui risque de se retrouver en condition de handicap. Tu ne voulais pas qu’il ressente la même haine que tu ressens envers toi, tes parents ou autre membre de ta famille biologique. Tout cela n’était que la porte secrète infranchissable dans ton jardin secret… Tout ce que tu pouvais espérer maintenant, c’est que tes petits frères et soeurs puisse connaître ça. Cependant, tu devais reconnaître que tu avais du mal à imaginer Kangoo papa. Peut-être parce qu’il est lui-même un grand gamin, ou tout simplement parce que tu refuses de le voir grandir. à tes yeux, il restera toujours ce petit garçon que tu consolais en volant des bonbons pour le consoler quand il a pu la chance d’avoir vu son épisode de Yugioh du jour. Ca ne lui plaisait pas, mais comme une maman, à tes yeux, il reste un petit garçon, même si ça ne lui plaît pas.

Ceci étant réglé, tu pressais l’étudiant, prête et toute excitée à l’idée de partir à la découverte de la capitale nippone. Mais première étape, c’était de vous de pouvoir vous rafraîchir fasse à cette chaleur étouffante. Tu ne retenais pas ton rire face à sa nouvelle remarque concernant ses études. Cependant, tu le voyais très bien venir. Reprenant un semblant de sérieux, tu lui donnais une tape sur le torse.

▬ Eh. Pense même pas à te dégonfler, tu l'auras ton diplôme même s'il faut que je te donne des cours

Bon avec toi comme prof, il ne s'en serait pas sortir. Tu es littéraire certes, mais bien moins que lui et surtout à poser son don pour les langues. C’est à peine si tu savais aligner des mots en anglais. N’empêche qu’il comprenait où tu voulais en venir. Tu ne veux pas qu’il laisse tomber alors qu’il n’est plus loin de réussir. Ce diplôme lui ouvrira tellement de portes. C’est tout ce que tu lui souhaitais. Mais vous auriez toutes les occasions d’en reparler sérieusement. Non tu préférais un peu rire de son choix vestimentaire du jour, et écouter ses explications.

▬ Bon bah, il faut tu assumes ton super style qui va être rempli de sueur.

Au moins qu'il se console en disant qu'il avait du style. Agrippée à son bras, tu écoutais avec attention les explications dont il te fit part sur les rues que vous traversiez, ainsi que les endroits à voir au sein de la capitale.

▬ Voir comment tu en parles on dirait que tu as vécu ici toute ta vie.

Et pourtant, cela ne faisait que quelques années qu’il venait au Japon. Tu sentais aisément l’amour qu’il pouvait avoir pour cette ville et ce pays. Toi qui a plus l’habitude de le voir être aussi confiant et à l’aise quand on parlait de Yugioh. Impossible pour toi de ne pas le trouver adorable. Vous arriviez dans un lieu verdoyant. Tu t’y sentais comme apaisé une fois là-bas. C'était presque le cliché de ce qu’on pouvait voir dans certains mangas, le type d’endroit où la fille vient avec son bento déclarer sa flamme au mec qu’elle aime en secret depuis son enfance. Sans même réfléchir, tu te laissais tomber sur l’herbe, y entraînant ton ami. Évidemment, c’était pour toi l’instant selfie. Glissant ton bras autour du cou de Woo Kwang, sourire paré, tu dégaines ton portable immortalisant ce petit moment.

▬ C’est tellement différent de Séoul franchement. Je me sens triste que tu ne puisses pas en profiter convenablement.

Tu ne penses pas qu’après son boulot, il prenne tout le temps de se poser et regarder passer les passants. Tu le voyais plus à quitter au plus vite la ville et passer à autre chose. Tu savais que tu t’aventurais sûrement sur un terrain dangereux en disant ça, et même très franchement, tu n’attendais pas une réponse particulière de sa part. Juste un ressenti dont tu voulais lui faire part. Ni plus, ni moins. Tu fouillais dans ton sac pour prendre un mouchoir et essuyer son visage, humidifié par la chaleur et aussi lui donner ta boisson que tu n’avais pas finie. Il semblait en avoir plus besoin que toi.

▬ On ferait mieux d’aller à l'hôtel, on profitera pour se changer et nous occuper le reste de l’aprèm, t’en dit quoi.

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyMer 12 Aoû - 23:41
∷ Japanese vibes



OOTD _ Petit garçon facilement consolé par des sucreries. Enfant à l'époque dévasté de subir les conséquences de ses idioties. Mais petit garçon qui a arrêté de pleurer à partir d'une dizaine d'années... Jinsol ne veut peut être pas s'en rendre compte, mais il a bien grandi. Avec les autres, et elle, dans l'orphelinat, déjà il a dû se développer émotionnellement. Former cette personnalité de clown n'a été qu'un bouclier. Une façade pour pouvoir devenir l'homme qu'il est loin de toute fragilité. Car Wookwang est bien un homme, désormais. Il a sa routine, son lieu de vie, son métier, ses intérêts. Et bien qu'il soit l'un des membres de leur groupe d'orphelins qui tient le plus à leurs rendez-vous hebdomadaires, c'est celui peut être qui se cache le plus. Personne ne l'a déjà vu travaillé, ou entendu parler réellement d'une de ses passions autres que Yu-gi-oh. A part Dae. Dae qui l'aura vraiment vu sous toutes ses coutures. Dae, qu'il va probablement visiter le plus souvent. Tel un jumeau, leur lien est privilégié. Plus qu'avec les autres. C'est qu'il serait hypocrite, ou sans cœur, à cacher à ses amis les plus fidèles les secrets de ce qu'il est. Mais c'est peut être l'une des malédictions d'être orphelin. Ce n'est qu'à soi-même qu'on s'appartient...

    Cette semaine, cependant, sera peut être celle où une toute autre facette de Wookwang se dévoilera à Jinnie. Elle qui n'a jamais vraiment été en compagnie de l'adulte plus d'une journée, ou d'une courte nuit. A devoir vivre à ses côtés sans pause, pendant tout une semaine, il sera bien impossible pour lui de cacher le côté sérieux qu'il aime tant camoufler. Aussi bien qu'il aime le faire croire, sa personnalité un peu excentrique reste forcée. Juste un moyen de pouvoir se décharger de certaines responsabilités. Voilà déjà qu'après sa dernière blague, Wookwang la met de côté. L'étudiant aurait pu plaisanter sur son pull, sur la sueur, mais il préfère se ranger pour que les désirs de Jinnie deviennent réalité. Et c'est comme ça qu'il devient guide pour sa grande soeur adorée.

    C'est vrai que Wookwang s'y connaît. A l'entendre, on dirait qu'il a déjà visité tous les recoins de Tokyo, car c'est un peu ce qu'il a fait. Depuis longtemps passionné par la culture japonaise, cela a beaucoup influencé sur sa décision d'accepter de travailler pour l'industrie porno du pays. Et même s'il ne connaîtra jamais la ville aussi bien que s'il y vivait réellement, il y va assez souvent pour la connaître presque par coeur. Et il y va assez rarement pour toujours en avoir le coup de coeur. "C'est gentil de dire ça." Wookwang le prend comme un compliment. Cela veut dire qu'il se fondrait dans la masse dans cette ville. C'est quelque chose qu'il aurait imaginé, si maintenant son visage n'était pas associé à son intimité.

    Quand ils s'assoient enfin, Wookwang a si chaud que son visage est probablement tout rouge. Alors quand Jinnie passe un bras autour de lui pour prendre une selfie, il enfouit son front contre le cou de la jeune fille pour se cacher. Même si ça rend la scène toute mignonne. Ce qui est moins mignon, c'est qu'elle lui essuie sa transpiration. Enfin, en vrai, c'est touchant qu'elle le fasse, mais Wookwang est mal à l'aise qu'elle n'en soit pas dégoûtée. Et en plus elle lui donne sa boisson. Vraiment, le garçon est touché de ce qu'elle fait pour lui. Ce n'est pas n'importe quelle fille qui l'aiderait aussi naturellement. Et il s'en sent si chanceux de pouvoir l'appeler sa grande soeur. Pour la peine, il tient à la rassurer. "J'arrive quand même à profiter de Tokyo, t'inquiète pas. Je ne saurais pas aussi bien t'expliquer si ce n'était pas le cas... Généralement je mets à profit mes nuits pour me balader." Les matinées sont consacrées à rattraper son sommeil, et les après-midi à travailler. Il ne s'éternise jamais quand ses tournages sont terminés. Déjà parce qu'il n'aime pas trop avoir à se rappeler de ce qu'il vient de faire. Et simplement parce qu'il a promis d'être sérieux au maximum dans son cursus universitaire. "Donc de jour, c'est un peu comme si je découvrais en même temps que toi." Wookwang continue de se blottir contre le cou de Jinnie, mais cette fois-ci il en profite surtout pour essuyer son front qui a recommencer à transpirer. "J'en dis que ça me va." Le garçon acquiesce en se relevant, empêchant sa soeur de le punir pour ce qu'il vient de faire. Il ne peut s'empêcher d'avoir un sourire sur les lèvres.

    Et il n'aurait jamais refusé de pouvoir se changer. Alors après avoir confié à Jinnie la carte de métro qu'il lui avait préalablement préparée, il la guide jusqu'à leur hôtel. Il n'a pas lésiné sur l'excès. Wookwang n'utilise que si rarement son argent, qu'il a voulu se faire plaisir, en même temps que de faire plaisir à sa plus vieille soeur. Alors il a réservée une chambre de luxe dans un grand hôtel (sans en spécifier Jinnie au préalable.) Une grande surface avec des grandes fenêtres pour surplomber toute la ville. Quand ils arrivent, Wookwang s'arrange avec la réception pour récupérer les clefs. Il y a un court échange où la réceptionniste semble embarrassée et où Wookwang la rassure poliment. Mais il finit par se retourner vers Jinnie avec les cartes dans les mains, et la guidant vers l'ascenseur. "J'ai pas compris ce qu'elle voulait.'" Dit-il avec le plus grand des naturels. "Elle était toute désolée parce qu'elle a pas arrangé la chambre avec des chocolats et des pétales de fleurs. Mais j'avais pas payé pour ça de toutes façons, donc c'était pas un problème." Explique vaguement Wookwang, ne faisant pas les maths dans son cerveau et ne comprenant pas que la réceptionniste pensait qu'ils étaient en lune de miel. Il se contente d'attendre d'atteindre leur étage, et de donner la carte magnétique à Jinnie. Il veut la laisser découvrir la chambre. Lui n'a qu'une hâte, pouvoir aller enfin retirer ce pull qui le colle désagréablement à la peau.
   

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyJeu 13 Aoû - 22:28

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Avec son comportement, a se cacher dans ton cou comme un enfant, comment voulait-il que tu ne le considères pas comme tel ? Il était tellement adorable, tu avais juste envie de lui tirer les joues. Tu ne tardais pas a regarder ladite photo. Tu trouvais que vous étiez vraiment adorable ensemble comme ça… Peut-être parce qu’elle montrait bien la complicité que vous aviez tous les deux. C’est vrai, tu adores tes frères, il n’y a aucun doute dessus, mais tu étais bien consciente que le lien que tu partageais avec Kangoo était plus fort qu’avec les autres. Il fallait avouer que ce n'est pas a tout le monde que tu nettoierais le visage transpirant sans broncher. En voyant sa gêne se dessiner face à ton geste, tu ne cachais pas non plus ton amusement. Le pauvre, il doit vraiment en avoir marre que tu le traites comme une enfant. Il va devoir faire avec, tu n’en démordais pas. Ton âme de grande soeur à semi-maman était bien trop grand. Lorsqu’il te confiait que sa connaissance de la ville était due à ses balades nocturnes, un sourire crispé se dessine sur tes pulpeuses.

▬ Oui. Mais toi et moi, on sait qu'une ville de nuit est très différente.

Ô ca, tu ne le savais que trop bien. Oiseau qui n’évolue que la nuit, tu connaissais la capitale que par ses côtés sombres et ce depuis que tu avais jouer les hôtesses et que tu as rejoint le monde obscur. Au moins, comme il l’avait si bien dit vous aller découvrir la vie de jour de Tôkyô. Le laissant se blottir contre toi, il te rappelait beaucoup ta boule de poil qui te demandait de l’affection. Tu aurais pu trouver ça mignon, si tu ne sentais pas sa transpiration sur ta peau. Quel sale gosse ! Comme à ton habitude, tu étais prête à lui donner un coup comme tu en avais le secret qu’il ratait de peu. Tu le suivais en t’essuyant au préalable le cou, prête a t’aventurer dans les transports de la ville. Il t’avait même pris un titre de transport. Il avait vraiment tout prévu pour que tout se passe sans accroc. Lorsque vous arriviez devant l’hôtel, tu lâchais un hoquet de surprise en voyant le bâtiment. Même à Séoul aucun de tes daddy ne t’avais invité dans cet hôtel, mais Kangoo lui l’avait fait. Tes yeux se baladaient dans le hall d’entrée tandis que Kangoo était occupé par la réceptionniste. Tu étais autant abasourdie qu’impressionner par la luxure qui émanait de chaque mur. Même dans tes rêves les plus fous, tu n’aurais jamais pensé un jour mettre les pieds dans un tel endroit. C’était presque surréaliste. Une fois vos passes récupérés, tu écoutais le jeune homme te faire un compte-rendu de son échange. L’interrogation se lisait sur ton visage. Pourquoi voulait-elle que la chambre soit si romantique. Non… Il n’avait pas osé prendre une suite… Tu ne pouvais pas le croire, même l’imaginer.

Mais l’heure du suspens n’était plus. Passant la carte dans la fente, tu fus la première à mettre les pieds dans la pièce. L’émerveillement dans ton coeur et dans tes yeux à l’instant même. Telle un papillon de nuit, tu fus de suite attiré par la lumière entrant dans la pièce. Laissant tomber ta valise dans la pièce, tu accourais rapidement vers cette grand baie vitré, dominant la chambre et donnant une vue impressionnante sur la capitale. Il commençait à bien te connaître…. Ce genre de vue que tu aimais imprimer dans ton esprit avant que le noir gagne tes yeux. C’était aussi beau que la fois où il a improvisé un rendez-vous sur le toit. Cependant, il n’y avait pas que ça à observer. Ton regard fuyait sur chaque détail de la pièce. Tu comprenais un peu mieux pourquoi la réceptionniste souhaitait rendre l’endroit plus “romantique”. Cette chambre était comparable à celle d’un couple en pleine lune de miel. D’ailleurs, tu étais étonnée qu’il prenne une chambre avec un lit. Non pas que ça te dérangerait de passer la nuit avec lui, bien au contraire. Ca faisait un moment que tu n’avais pas aussi bien dormi avant qu’il ne passe la nuit chez toi. Tu étais plutôt rassurée de t’endormir pour une fois auprès d’une personne qui tu appréciais et que tu savais pourrais t’apaiser au besoin. Un soupir traversait tes lèvres avant de le rejoindre devant l’entrée. Le regardant quelques instants, tu ne te faisais pas attendre en lui donnant un coup de poing au ventre

▬ Tu m'énerves est ce que tu le sais ca ?

Tu ne t’arrêtais pas en lui donnant en plus un coup sur l’épaule tant tu étais agacée.

▬ Ca a dû te coûter une blinde. J'aurais pu t'aider à payer tu sais.

Tu pris ton air boudeur. Tu savais qu’il n’était pas très dépensier, mais de là a vous mettre dans une suite dans un hôtel 5 étoiles.. Il t’avait payé l’avion, les transports, une suite… Ca faisait beaucoup.

▬ J’ai l’impression de servir a rien et d’être qu’une profiteuse comme si j’étais encore la….

Sugar baby. Les mots ne traversaient pas tes lippes, les pincant même pour t'empêcher d'en dire trop. Parce que tu ne voulais pas sous-entendre que Woo Kwang pourrait être un de tes daddy. ; bien qu’aucun d’eux n’ait autant fait pour toi. Il n’était pas comme lui, il avait une place dans ta vie lui. Et puis, tu ne pouvais pas faire comme à ton habitude, sourire et demander toujours plus. Tu tenais beaucoup à lui pour le traiter comme tous les autres hommes qui profite de toi autant que tu fais d’eux.

▬ Pardon, mais mes yeux tu méritais que je t’en colle une… Mais… Merci pour tout ça quand même.

Tu n’étais pas non plus ingrate après tout. Tu voyais bien les efforts qu’il avait faits pour que ce séjour soit aussi inoubliable que possible. Même si tu étais encore remontée et agacée par sa folie, tu concluais malgré ça tes dires par un baiser sur sa joue, lui montrant que tu appréciais son geste

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyVen 14 Aoû - 22:18
∷ Japanese vibes



OOTD _ Une ville de nuit est bien différente d'une ville de jour. Tout cela est bien connu. Pour ceux qui vivent à Séoul, ils en sont même témoins. Rien n'a la même saveur quand l'air de la nuit rempli les narines. Et rien ne se ressemble quand les couleurs sont peintes d'un noir et éclairées par des enseignes. Mais Wookwang n'a pas envie d'en dire plus. C'est un sujet délicat, encore trop intime pour celui qui ne veut exposer ses faiblesses à personne. Que dire, de toutes façons? Jinnie doit bien se douter qu'il s'est déjà baladé pendant la journée, après toutes les fois où il est venu. Et elle doit surement soupçonné que s'il ne se balade que la nuit la plupart du temps, c'est qu'il se sent trop exposé pendant la journée. Comme si les gens qu'ils croisaient avaient tous vu ses parties floutées. Comme si chaque japonais ou étranger qui posait le regard sur lui connaissait par coeur le visage qu'il avait quand il jouissait, ou même les bruits qu'il faisait. Ce sentiment n'est sûrement que de la paranoïa, mais la pensée est présente constamment. Wookwang ne pourra jamais s'empêcher de se demander qui l'a déjà vu, et donc qui l'a reconnu.

    Mais rien de tel pour se changer les idées que de taquiner un peu sa grande sœur. C'est un peu plus sain que la cigarette, et moins alarmant. Il faudra juste espérer que ces instants suffiront. Car le stress monte dans le sang du brun, et il sait que des fois il doit forcer pour le faire baisser. Le trajet n'est pas si long. Juste de quoi s'émerveiller sur la carte du métro de Tokyo presque aussi compliquée que celle de celui de Séoul. Et ils descendent dans un arrêt du centre ville. Hôtel si bien placé, si bien réputé. Wookwang n'a pas vraiment hésité. Lui qui ne prend jamais de vacances, ou qui réduit ses dépenses au minimum: le mcdo, les bubble tea, et le karaoké. Pour une fois, il avait voulu faire plaisir à Jinsol, donc se faire plaisir. Il savait que c'était un établissement de luxe, mais pourquoi ne pas, pour une fois, faire semblant qu'ils sont des gens importants? Vacances. Plaisirs d'une illusion. Et malgré cette envie de luxure, l'étudiant n'a réservé une chambre qu'avec un lit. Mais il s'est assuré qu'il y ait un canapé, au cas où Jinnie ne voudrait pas partager sa nuit avec lui.

    Quand la porte de la suite s'ouvre enfin devant lui, et que Wookwang y traîne sa valise, il ne s'attend pas à recevoir un coup dans le ventre. C'est si brusque qu'il n'a pas le temps de contracter ses abdos alors il ressent la douleur. Parfaitement en adéquation avec la frappe sur l'épaule qu'il prend juste après. Cela faisait longtemps que Jinnie ne l'avait pas tapé ainsi, même s'il doit avouer qu'il en aurait mérité. Alors qu'il se frotte l'épaule, Wookwang regarde Jinnie avec un air désolé. Il comprend sa gêne, il sait que c'est lui qui a tout acheté. Mais il est triste qu'elle le prenne comme ça. Qu'elle ne sache pas que c'est en faisant plaisir aux autres et se débarrassant de son argent sale qu'il en est fier. Wookwang était prêt à se justifier, jusqu'à ce que Jinsol dise ne servir à rien, et pire encore, sous entendre qu'elle se sent comme une sugar baby avec lui aussi. Elle n'a vraiment rien compris. Et la remarque sonne au fond de Wookwang comme un écho douloureux. Il a besoin d'être seul, parce que c'est lui qui ne sert à rien. Et pourtant, après qu'elle lui ait déposé un baiser sur la joue -qui ne l'a pas fait réagir-, il lui attrape le poignet. Avant qu'il ne s'enfuit dans la salle de bain, il doit lui dire. "D'accord, j'ai peut être fait les choses trop grandes. Mais je peux me le permettre. Et pour une fois j'avais envie d'en profiter avec toi. Faire des choses pour toi, c'est faire des choses pour moi." Wookwang explique brièvement. Sans rentrer dans les détails de ses cachets d'acteur ou de sa satisfaction à utiliser son argent pour d'autres gens.  "Je veux te rendre heureuse. Moi, je ne sers qu'à ça." Peut être que ça révèle trop d'informations sur son état d'esprit, peut être que ça va la perturber tant il est sérieux, mais il doit le lui dire.

    Directement, il lâche le poignet de Jinnie, reprend son air idiot de visage, et attrape sa valise pour se réfugier dans la salle de bain. Il laisse la valise en plan au milieu de la salle, se déshabille et saute sous la douche. Pendant que l'eau fraîche le refroidit et le rappel à ses sens -de clown- il réfléchit à ce qu'il vient de dire, tout en baissant encore la température de l'eau. Il ne peut pas pleurer. Mais c'est vrai que la simple phrase innocente de Jinnie l'a perturbé. Ce n'est pas elle qui sert à rien. C'est lui. La tâche sur ce monde, un type voulu par personne, à aucun moment. Le monde n'aurait aucune différence qu'il soit là ou non, et même ses conneries n'influence personne. S'il est là, c'est parce qu'il aime les plaisirs simples de la vie, pour lui. Et parce qu'il veut effacer le malheur des gens qui l'entourent. Celui de ses amis, surtout de ses frères et soeurs, mais celui de Jinnie en particulier, car c'est bien Binnie qui lui a fait naître cette idée. Et quand le froid a calmé toute sa sensibilité, Wookwang sort de la douche et ouvre sa valise pour en choisir des affaires. C'est là qu'il tombe sur les affaires de Jinsol qu'il a mises dans sa valise, qui incluent des soutien-gorges. Par pur réflexe, le garçon les analyse. Il n'a jamais vraiment regardé la poitrine de sa soeur, même quand ils ont été intimes. Alors ce n'est que comme ça qu'il se rend compte de ce qu'elle peut offrir aux sales types qui profitent d'elle sans l'aimer. Chassant cette idée, il décide d'enfiler le même pantalon, et de simplement changer son pull pour un de ses tee-shirt de baseball qui s'est trouvé là. Au moins comme ça il ne transpirera pas, c'est fait pour! Et puis il s'en fiche bien de l'allure qu'il peut avoir.

    La valise fermée à nouveau, mais le soutien gorge de Jinnie à la main, Wookwang ressort de la salle de bain. C'est le meilleur des moyens pour ne pas qu'elle l'attaque sur le semblant de confession qu'il lui a donné plus tôt. "La salle de bain est canon. Par contre..." Le garçon fait en levant son bras devant lui, l'index relevé, qui balance le pauvre soutien-gorge de dentelle. "Je te laisserai récupérer tes affaires, je suppose? Ou tu veux que je les garde?" Wookwang enchérit avec un sourire idiot et il range son bras derrière lui, cachant le soutien gorge dans son dos. "Je vais peut être le garder. Le vendre à un de tes 'amis' remboursera peut être le prix de la chambre..." Mauvaise blague?
   

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyLun 17 Aoû - 2:04

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu fus surprise par le geste brusque du jeune homme sur ton poignet. Ta réaction était peut-être exagérée, un peu trop faite à chaud, mais il fallait que ca sorte. Il devrait utiliser tout cet argent pour son propre plaisir. C'était un peu ironique de dire ca venant d'une sugar baby, qui faisait toujours tout pour avoir toujours ce qui avait de plus luxueux. Mais kangoo n'était pas ton daddy… Non, tu ne voulais pas le voir ainsi, ni qu’il se sente obligé de t’en mettre plein la vue. Tu avais presque l’impression d’être inutile ce voyage, être qu’une simple profiteuse. Tu voulais te détacher ça… Tu ne voulais pas avoir les mêmes ressentiments que Jinsol la sugar baby avait à exercer son métier. Ce n’était pas de la faute de ton frère… Tu ne lui en voulais pas du tout. Tu savais très bien qu’il ne pensait pas à mal en faisant ça. Tout ce qu’il souhaitait, c’était te faire plaisir. Même mieux il disait vouloir te rendre heureuse. Tu décelais tant de sincérité dans ses yeux… Difficile d’expliquer l’effet que ces simples mots pouvait te faire. Tu n’avais pas l’habitude qu’on se préoccupe autant de ton bonheur… Il faut dire qu’avec les années, tu n’étais plus à la recherche du bonheur. Avec les expériences que tu as vécues, tu savais très bien que c’était toujours un sentiment éphémère. Comme ce voyage. Euphorique pour le moment, mais dans moins de 7 jours, la réalité te rattrapera. Cependant, ce n’est pas ça qui te tiltait le plus « Moi, je ne sers qu'à ça. ».

Alors qu’il te libérait de son emprise, tu restais là, interdite face à ces mots qui t’ont beaucoup atteinte. Tandis qu’il partait se cacher dans la salle de bain comme si de rien était, tu te laissais tomber sur le canapé, un peu sonnée par ses propos. Pourquoi avait-il une si pauvre image de lui ? Non… Il n’était pas inutile, venu au monde pour te servir. A aucun moment dans votre fratrie quelqu’un a pensé qu’il servait à rien. Les sentiments que chacun d’entre vous ressentez pour lui était sincère. Tu n’arrivais pas à imaginer ta vie sans qu’il en fasse partie. Tu ressentais toujours ce besoin de le protéger, de l’embêter et de tiquer dès que tu peux, de le voir réussir sa réussir à s’en sortir malgré les multiples embûches que la vie vous mets. De le voir sourire en dehors de son masque qu’il avait en permanence tout simplement… Rien que sa présence dans ta vie te rendait heureuse. Tu savais que tu devais lui faire comprendre… Ou même lui montrer qu’il n’est pas un déchet comme il le sous-entend. La voix puissante du jeune homme finissait par te sortir de tes pensées. Ce moment a deux pourrait en être l’occasion… Evidemment, tu ne t’attendais à ce qui relance le sujet de but en blanc. Tu le connaissais bien le petit homme avec les années. Mais a quoi bon le brusquer… Tu écarquillais les yeux en voyant soutien-gorge de couleur pendouiller au bout de son doigt. Puis tu repensais à quelques heures plus tôt à la matière dont il a séparé tes affaires. Pas étonnant qu’il ait pu tomber sur un peu de dentelle.

▬ Hm…. Vu ce que tu as décidé de mettre en guise de haut, je suis bien tentée de te le laisser. Tu suis sûre que tu es bien mieux en drag-queen. Franchement, comment tu as pu prendre ça dans ta valise ?

Tu ne pouvais pas t’empêcher de le regarder de haut en bas. Ok, tu savais que la mode n’était pas son fort, mais de la à foutre son t-shirt de baseball ? À croire qu’il faisait tout pour te titiller. Par contre tu ne t'attendais pas ce qu'il face preuve d'autant de cynisme à cet instant. Tu te rapprochais du jeune homme retirant ton sous-vêtement de son preneur d’otage.

▬ Et si tu souhaites revendre des sous-vêtements un jour, essaie les petites culottes, ca marche beaucoup mieux.

Tu parlais en connaissance de cause. Combien de fois, il t’est arrivé de tomber sur des hommes qui t’ont demandé de les garder des petits “souvenirs”. Tu avais quand même un minimum d’amour propre pour accepter ce genre de chose et jouer les demi-exhibitionnistes

▬ Bon assieds-toi, c’est un ordre. Je vais t’habiller correctement moi.

Tu lui tirer sur le bras le forçant a s’asseoir sur le canapé. Tu allais chercher sa valise, en profitant pour fouiller dedans - et aussi récupérer tes sous-vêtements bien que tu savais que Kangoo était loin d’être un voyeur comme tous les hommes que tu connais -. Tu tombais sur un t-shirt d’une couleur marine pas trop mal, chose qui bien mieux ce qu’il portait maintenant.

▬ Quand je sors de la salle de bain tu as intérêt à avoir enfilé ça.

Un ton ferme et déterminé… S’il faut, tu lui mettras toi-même de force au besoin. Tu attrapais ta nouvelle tenue, une petite robe de couleur rouge que tu adorais. Tes vêtements sous le bras, tu t’enfermais à ton tour dans la salle. Et Kangoo avait raison… Elle était canon, aussi digne de la chambre. Si tu t’écoutais, tu prendrais un bain, cependant, tu voulais éviter de t’attirer les foudres de ton petit frère.

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyMar 18 Aoû - 22:49
∷ Japanese vibes



Alors que l'eau fraîche ruisselle encore sur le corps un peu trop bien entretenu du jeune homme, il se met à réfléchir aux aveux qu'il vient de donner. Un peu comme ce corps, justement, qu'il s'efforce à cacher aux yeux de ses proches, son état d'esprit devrait rester caché, lui aussi. C'est un mécanisme de défense, de ne pas montrer que malgré les tonnes de malbouffe qu'il ingère, il prend quand même soin de lui et fait attention à bien compenser par du sport. Et parallèlement, ces mauvaises pensées se font habilement camoufler par les blagues et les clowneries qu'il ne peut s'empêcher de partager.

Wookwang se sent inutile dans le monde. Depuis le début de sa vie, il n'a été qu'une nuisance à quelqu'un. Une personne qui n'aurait jamais dû être là. Et c'est bien pour ça, qu'il ne peut compter que sur lui-même. Oh il sait, que ses frères et sœurs tiennent à lui. Parce qu'il tient autant à eux. Mais il sait aussi, que tout au fond de chacun d'entre eux, cette fraternité fictive ne pourra jamais compenser le manque d'identité dont ils souffrent tous. Si jamais il venait à disparaître, Wookwang sait, qu'il ne manquerait à personne. Leur petit groupe serait triste, pendant un long moment, mais ils finiraient par passer au-dessus. Dae compenserait son humour et son besoin de faire sourire les autres. Hack remplacerait son côté un peu nerd et un peu chiant. Seolhyun jouerait des mauvais tours à sa place, Kyunghee serait la prochaine à s'assurer que le contact entre les restants ne soit pas brisé. Et Jinnie... Elle continuerait de prendre soin de tous les autres. C'est comme ça. Sa perte serait triste, mais pas irremplaçable. Et c'est comme ça partout, pour tout le monde. Wookwang ne s'est jamais fait d'illusion. Et c'est bien comme ça qu'il a tant aimé la liberté de sa vie. Profiter de cette insouciance, de cette absence d'obligation. Et butiner de fleur en fleur, jusqu'à ce que la vie nous rejette, encore une fois. Et Wookwang ne leur en veut pas. C'est comme ça qu'il est né. Et tout ce qu'il lui importe, c'est de pouvoir tout faire pour que personne ne se sente aussi mal aimé que lui.

C'est un sujet intime. L'essence même de tout ce qu'il est. Et Wookwang estime avoir fait une erreur que de le suggérer à Jinnie. Surtout elle. Elle n'a pas besoin de porter la tristesse qu'il se trimballe. Elle en a déjà bien trop. C'est bien ça leur malédiction. Alors il s'ordonne de ne plus jamais l'évoquer. Et il parlera de tout, mais pas de ça, s'il le faut. Pour s'en assurer, il s'arme d'un soutien-gorge et entre dans la chambre d'un air dégagé. C'est plutôt étrange de se retrouver avec un soutien-gorge au bout du doigt, surtout celui de sa grande soeur, mais bizarrement, ça l'amuse. Quand il prend ce genre de chose à la rigolade, sa timidité est étrangement bien loin. "Moi en drag-queen? C'est quoi ça? Ca te vient d'où cette idée?" Wookwang n'est pas gêné, loin de là l'idée d'être révulsé à l'idée d'un déguisement ou de se faire transformer. Le ridicule n'a jamais été une de ses peurs. Mais il est plutôt surpris de la rapidité à laquelle sa soeur l'a suggéré. "Mais bon si tu veux..." Wookwang répond avec un air de débile alors qu'il fait semblant d'enfiler le sous-vêtement. C'est vraiment Jinnie qui va en être gênée, et c'était sa faute de lui donner cette piste à exploiter. Mais bon. Elle vient vite lui reprendre des mains et le forcer à s'asseoir sur le canapé.

Il ne fait pas plus ample commentaire sur la vente de certaines petites tenues. Loin l'envie de s'y intéresser, ou d'en apprendre sur les agissements de la fille qui joue à sa maman. Et puis, il est bien trop vexé par le commentaire qu'elle vient de lui faire. Il sait qu'il a un style... particulier, parfois. Mais il ne considère pas qu'il s'habille mal. "Je trouve que tu abuses, avec Hack on se balade comme ça dans l'université des fois..." Wookwang râle en croisant les bras. Mais il se tait bien vite... Il n'a pas envie de lui dire que la raison pour laquelle ce tee-shirt se trouve dans sa valise est parce qu'en s'échappant pour cette semaine de vacances, il sèche certains cours et surtout l'entraînement bien précieux en compagnie de son capitaine préféré. Il préfère regarder Jinnie fouiller dans ses affaires. Si porter le haut qu'elle a choisi suffit à son bonheur, alors il l'enfilera sans broncher. Il espère juste qu'elle n'a pas trouvé son livre qu'il a camouflé parmi ses habits. La chose encore plus embarrassante que de se faire tourner en fille serait qu'on découvre qu'il aime lire et travailler. "Donc mon choix, c'est soit d'enfiler ça, soit t'empêcher de sortir de la salle de bain, c'est ça?" Le garçon crie alors que Jinnie s'enferme dans la fameuse salle d'eau.

Malgré les menaces et fausses suggestions, Wookwang se change sans vraiment réfléchir. En fait, il en profite même pour trier ses affaires dans la partie gauche de la penderie de la chambre. Les caleçons, les hauts, les bas. Tout aux couleurs criardes. Sur un morceau de la table de chevet, il dépose aussi d'autres affaires, comme ses chargeurs, son masque pour les yeux au cas où Jinnie veuille qu'ils dorment avec les rideaux ouverts, et autres éléments superflus. Il a déjà laissé sa trousse de toilettes à côté du lavabo. Son précieux livre sur l'histoire de la guerre de Corée sera caché sous le lit. Et en attendant que Jinnie sorte de la salle de bain, Wookwang est posté devant l'une des fenêtres qu'il a ouverte. Il fume tranquillement en faisant attention à bien envoyer sa fumée dehors, et en même temps, il cherche s'il y a un bon restaurant dans le coin. Peut-être que Jinnie lui en voudra moins s'il lui propose un restaurant gastronomique où elle peut l'y inviter. Ou alors devrait-il suggérer d'aller dans la piscine de l'hôtel et de l'inviter à boire tous les cocktails dont il pourrait vouloir? Dans tous les cas, il est très investi dans ses recherches, et sa quête de rendre Jinnie le plus à l'aise possible pendant ce voyage.
   

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Han Jin Sol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9390-han-jin-sol-han-nabi#294367
En ligne
Han Jin Sol
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dad721423e123331e8a38ef76525b8fa068a39cd_hq
AVATAR :   ⤳  yooa from oh my girl
POINTS :   ⤳  843
MESSAGES :   ⤳  296
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/06/2020
AGE :   ⤳  25
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyMer 19 Aoû - 19:35

japanese vibes.

à tôkyô,
musique ♡

Tu étais triste de savoir que l’image qu’il avait de lui-même était si négative. Tu le savais qu’il avait un mal-être en lui, comme beaucoup d’entre vous cependant, tu ne pensais qu’il était aussi profond. Comment pouvait-il une seule seconde penser qu’il soit inutile ? Tu t’en voulais de n’avoir rien vu. Tu étais censée être la grande soeur, celle qui doit prendre soin des autres, les protéger et t’assurer au bonheur de chacun. Tu avais la sensation d’avoir failli à ta tâche. Depuis que tu avais quitté l’orphelinat, tu avais l’impression de faire n’importe quoi… Il faut dire que tu n’as jamais fait les bons choix jusqu’à présent. Tu étais tellement obnubilé par l’idée de rectifier le tir de toutes les conneries que tu avais faites, que tu avais l’impression d’en avoir oublié leur bonheur à eux. Ton coeur se comprimait dans ta poitrine, retenant au mieux tes larmes. Il manquerait plus que ça, que tu te mettes à craquer devant lui…

Néanmoins, tu savais qu’aborder le sujet avec lui serait pas chose aisée. Tous les deux, vous aviez le même défaut : vous ne supportez pas mettre à nue votre âme. Lui cachait ses craintes derrière son masque d’idiot et les conneries qui nous sortait, toi derrière ton côté forte que rien n’atteint. Cependant, une partie de toi espérait que vous laisserais tomber ces maudits masques, même si ce sont des côtés de vos personnalités respectives que vous préférez désespérément cacher aux yeux du monde. Il était plus facile de faire comme si rien ne s’était passé. Même si des mots directs n’ont pas été dit, les conneries que vous sortiez autour de ton sous-vêtement n’étaient qu’un moyen détourné de dire “Il n’y a pas besoin d’en parler”. Tu t’empressais de récupérer ta dentelle qui, tu savais, n’allait pas être à sa taille vu la différence de gabarit entre vous. Et puis tu voulais plus te concentrer sur son douteux choix vestimentaire.

▬ Et bien si j’étais encore à l’université je vous chopperais tous les deux et je vous ferais un relooking express

Tu pouvais comprendre qu’ils puissent parfois se balader ainsi lorsqu’ils avaient un match ou un entraînement, cependant quand il s’agissait de se lever un matin et se dire que je vais en faire une tenue… Ca par contre ça te dépassait totalement. Au moins, ceci te confirmait une idée… Vous êtes obligés de faire une halte à Shibuya, plus pour lui que pour toi... En attendant, tu allais lui imposer une tenue pour la journée, chose qui ne semblait pas trop lui plaire au vu du plan machiavélique qui semblait traverser son esprit. Ta tête dépassant de l’encadrement de la porte, il fallait éclaircir les choses.

▬ Tu sais très bien que si tu m’enfermes dans la salle de bain, ce serait jouer avec ta vie et je doute que tu veuilles la risquer pour si peu. Alors je sais que tu feras le bon choix…

A dire vrai, tu doutais qu’il soit réellement capable de t’enfermer ainsi. Avant que ta peur viscérale pour la pénombre ne vienne, c’était ta claustrophobie qui était dominante dans ta vie. Mésaventure de ton enfance à l’orphelinat après une partie de cache-cache être restés enfermée durant des heures dans un placard… Il faut dire que ça t’avait assez marqué. Tu avais passé des heures à pleurer comme une madeleine, même après avoir été libérée. Aucun de tes frères et soeurs n’avait réussi à te consoler ce jour-là… Ah c’était Binnie la pleurnicharde dans toute sa splendeur. C'est dans ces souvenirs d’enfance que tu t’engouffrais dans la douche, espérant que chacun de tes mauvais souvenirs disparaît avec l’eau. Tu restais bien dix, voire, vingt minutes dans la douche avant de te sortir. Ta nouvelles tenue sur le dos, tu en profitais surtout pour pouvoir te remaquiller, habillant tes pulpeuses d’une couleur rose. Une brume parfumée sur toi et te voilà fin prête. Tu quittais la salle de bain, voyant le jeune cigarette à la bouche, mauvaise habitude qu’il a quand quelque chose le préoccupe. Un faible soupir traversait tes lèvres puis tu le rejoignais à la fenêtre alors que tu attirais son attention en pokant sa joue un plantant ton doigt au creux de sa joue. Telle une enfant, tu lui souriais, pas du tout mécontente de ta bêtise.

▬ Hum… Qu'est-ce que tu cherches ?

Tu te penchais sur son téléphone, regardant ce qu’il y faisait. Hélas, tu n’y comprenais pas grand chose puisque cela était écrit en japonais.

▬ On pourrait toujours aller au spa au pire... Ou boire un verre. Je suis curieuse de voir à quoi peut ressembler le restau d’un tel hôtel ? Mis à part si tu me réserves encore une autre surprise.

Tu fis semblant de prendre une mine suspicieuse, l’analysant de haut en bas, prête à tout entendre. S’il avait prévu déjà quelque chose, tu étais prête à le suivre partout, il voudrait. Il s'y connaissait mieux que toi.

♡♡♡
OXYMORE



A long night
I hope your night isn’t painful ☽ Some are in love, some are in pain On this long night But for you, more than anyone else I hope it’s a peaceful night
Hong Woo Kwang
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8460-wookwang-kangoopasroux
En ligne
Hong Woo Kwang
shadow ≠ vertigo overtake
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  japanese vibes || ft woo kwang Dc9c69f3db11e898b1bf22e0f47986966cb88823
AVATAR :   ⤳  Hwang Minhyun (NU'EST & Wanna One)
POINTS :   ⤳  890
MESSAGES :   ⤳  272
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  23/02/2020
AGE :   ⤳  23
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang EmptyVen 21 Aoû - 22:07
∷ Japanese vibes



Rien à voir avec les entrevues avec Dae, et pourtant, la complicité compréhensive est presque pareille avec Jinnie. Wookwang n'a pas l'habitude de faire tomber son masque. Ce clown est un côté de lui qu'il laisse de côté seulement avec son jumeau de cœur ou alors quand il est seul et enfermé. Le garçon a toujours refusé de laisser sa grande sœur voir son côté plus sérieux. Elle l'a deviné c'est sûr, mais ce n'était pas quelque chose qu'il souhaitait lui montrer. Depuis qu'il avait posé ses yeux sur elle à l'orphelinat, depuis qu'il avait vu ses premiers pleurs; Wookwang s'était décidé de tout faire pour la consoler, constamment. Comme un coup de foudre de détermination. L'âme qui se dédiait à des larmes. Alors tout ça, toute cette résolution était en complet opposé avec la simple vision de lui montrer qu'il était sous les blagues. Seulement Dae avait le droit de savoir, ce qui le troublait, ce qui l'attristait. Et encore. La plupart de ces pensées restaient réservées à sa famille imaginaire, quand il laissait ses interrogations s'envoler avec sa fumée. C'était que de prendre soin de Jinnie, que de lui montrer le côté heureux et amusant de lui. Et ça, il semblait qu'elle avait compris. Sans qu'il ne lui avoue, ou sans qu'elle le lui demande, il semblait qu'elle pouvait lire en lui. Et si sa confession presque agressive n'était pas passée inaperçue, elle avait bien vu qu'il n'en reparlerait plus. Un soutien gorge pour clore un sujet. Un simple regard pour lui demander de ne pas s'en inquiéter.

    Les plaisanteries et autres fausses remontrances s'enchaînent, scellant ce pacte de ne plus reparler de ce Wookwang vient d'exprimer. Et il s'en contente parfaitement ainsi. Jinnie va dans la salle de bain, et le jeune homme mène sa vie. Encore une fois, elle a raison. Il ne va pas l'enfermer là où elle prend sa douche. Il ne sait que trop bien qu'elle a peur des endroits sombres. Et même si la salle de bain est belle, elle n'a pas de fenêtre. De toutes façons, qu'elle s'y sente à l'aise ou non, il ne comptait pas l'y enfermer. Il préfère simplement ranger ses affaires et lui faire plaisir en portant un tee-shirt qu'il n'estime pas forcément mieux que son haut de baseball. Mais ce voyage doit faire plaisir à Jinnie, alors il se contentera de ne pas argumenter contre ses choix...

    Et comme il semble qu'il l'a déjà un peu contrariée, il décide de dédier la fin de la soirée à lui faire plaisir. Même si lui faire plaisir signifie qu'il devra la laisser lui faire plaisir à lui. Wookwang est trop pris dans sa cigarette et ses recherches internet pour l'entendre arriver derrière lui, alors il est totalement surpris quand il doigt vient s'enfoncer dans sa joue et libérer sa fumer avant même qu'il finisse de respirer. Contente de son effet, Jinnie ne peut s'empêcher de lui sourire. Et Wookwang, il ne peut pas s'empêcher de le lui rendre. C'est involontaire, de la voir presque heureuse, dans une robe rouge qui lui va à ravir. "Je cherchais s'il y avait un restaurant gastronomique dans lequel tu pourrais m'inviter." Wookwang explique simplement. Il cache des choses à Jinnie, certes, mais le fait qu'il veuille tout faire pour qu'elle se sente à l'aise, n'a jamais été un secret.

    Soufflant sa fumée une dernière fois, rangeant son téléphone dans sa poche et éteignant sa cigarette sur le rebord de la fenêtre, Wookwang se tourne un peu mieux vers sa grande sœur. "Mais j'ai rien de prévu." Admet-il en la regardant droit dans les yeux. "Le resto de l'hôtel d'accord... Mais pourquoi s'être aussi bien maquillée si tu as envie d'aller voir le spa?" Pour l'orphelin, le spa équivaut à la piscine, mais rien ne change son point. "Tant d'efforts pour moi... Pour rien." Dit-il d'une voix un peu trop bizarre alors que son regard se fait perçant, et que sans qu'il ne laisse à Jinnie le temps de s'en rendre compte, sa main se pose sur sa joue. Il est un peu trop proche d'elle. Son pouce vient habilement caresser la lèvre peinte de la jeune fille. C'est doux, au début, ça électrise l'air. Jusqu'à ce qu'il vienne étaler le rouge à lèvre sur la peau au dessus du menton, et qu'il la lâche, l'air de rien. "Peu importe où on va, j'ai bien envie de tester leurs cocktails de champagne. Tu me dis juste s'il faut mon maillot de bain." Lâche-t-il avec innocence alors qu'il se dirige vers la porte de la chambre, un sourire enfantin.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


japanese vibes || ft woo kwang F78d9c2b51788befcc2c8aab4b0464d976f3c3cc
BOOST fanguide
PM gallerie

Contenu sponsorisé
japanese vibes || ft woo kwang Empty
(#) Sujet: Re: japanese vibes || ft woo kwang   japanese vibes || ft woo kwang Empty
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Page 1 sur 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: reste du monde :: Globe Terrestre :: Aéroport International d'Incheon :: Asie
Sauter vers: