▲ up▼ down
12345
Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))



 

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  octobre 2020

Nouveau contexte réécriture totale du contexte, visant à l'améliorer et le rendre plus interactif et inclusif tout en conservant les bases qui font l'identité de HM. lire le contexte.

Nouvelles modératrices Deux nouvelles membres intègrent le staff en tant que modératrices. Bienvenue à Lee Mimi (Lizzie) et Jung Nayoung (Caroline)

Design nouveau design et nouveau codage pour ce mois d'octobre. Si vous rencontrez des bugs n'hésitez pas à en faire part à Park Bo Ra.

gestion du personnage nouvelle organisation dans la gestion des personnages, pensez à reposter vos fiches si besoin !

popularité et points mise en place de la jauge de popularité dans le journal de bord des personnages. pour en savoir plus, c'est ici : réputation

nouvelles sociétés les sociétés sont mortes, vive les sociétés ! 5 nouveaux groupes voient le jour. Pour savoir lequel est fait pour toi, c'est par là : recevoir son groupe et sa couleur

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<


Partagez

 Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))


 :: seoul :: Gangnam :: Starbucks Coffee
Miyazaki Emi
Voir le profil de l'utilisateur
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))  Wi5e
AVATAR :  ⊱ Shen Yue - actrice
POINTS :  ⊱ 5
MESSAGES :  ⊱ 84
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/05/2020
Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))  Empty
(#) Sujet: Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))    Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))  EmptyVen 31 Juil - 11:06
Entre spleen et adoration  d'un autre temps.


Son frappuccino vanille fondit sur sa langue et la sensation de froid inonda sa trachée, étouffant pour l'espace de quelques secondes la légère migraine produite par l'étouffante chaleur. La température avoisinait les 34 degrés, toutes personnes âgées de bon sens s'étaient cloîtrées dans l'ombre de leur logement, les plus courageux eux-mêmes ne s'étaient pas aventurés à sortir à pied sous ce soleil ardent. À l'évidence, Emi, elle, n'avait pas cet indubitable sens de survie, comme sa ballade dans les rues de Seoul le démontrait. En plein début d'après-midi elle avait d'abord pris le métro depuis Insadong pour atterrir une station à l'avance de Gangnam, l'obligeant à finir le reste du trajet avec la force de ses petites jambes. La jeune fille avait beau aimer se promener, l'activité était certainement moins plaisante un jour de canicule, surtout lorsque la pollution rendait l'air ambiant, davantage suffocant. 
Heureusement pour elle que Starbucks avait la clim et qu'il proposait des boissons glacées sans café, de quoi ravir ses papilles rejetant la caféine. Finalement, elle était plutôt bien contente de sa sortie préméditée étant donné qu'elle pouvait dès à présent espionner un certain serveur, dans le calme du lieu presque vide de clients. Elle l'avait reconnue au cours d'une de ses recherches d'emploi et ne s'en était pas vraiment remise : alors que son esprit l'avait rangé depuis longtemps dans la catégorie "passé", le destin remettait sur son chemin une variable imprévu, lui

Elle laissa son regard glisser sur le garçon, comparant chaque détail de son physique aux souvenirs, parfois flous, du jeune adolescent qu'elle avait longuement observé au détour d'un couloir, à la fin des journées de cours, mais jamais en dehors de ce cadre scolaire. Il avait conservé ses doux yeux chocolats, propre à lui-même, ceux qui avaient charmé son cœur d'écolière. Des scènes du passé assaillirent son esprit, elle pouvait essayer de détourner ses pensées cent fois, rien y faisait. Il restait toujours cette maudite nostalgie, ce mélancolique sentiment qui parfois se transformait en un rappel indésirable d'une douloureuse période de sa vie. Car si ses repères au Japon lui manquaient terriblement, laisser derrière elle un quotidien malheureux ne lui posait guère de problème et mieux fallait ne pas se souvenir de ça.
Alors qu'elle poursuivait son inspection silencieuse, son regard rencontra pleinement celui du jeune homme. Ce fut bref, pourtant Emi comprit qu'il savait. La Japonaise n'était pas une stalkeuse de nature, observer les gens discrètement ne faisait pas partie de ses talents, se faire prendre en flagrant délit l'attestait. Elle baissa vivement la tête puis fit mine de s'intéresser à ce qui se passait au-dehors des vitrines (c'est-à-dire rien), en espérant paraître naturelle. Quand elle aperçut du coin de l'œil l'arrivée du jeune près de sa table elle sut que ses efforts étaient vains, il allait venir lui demander une explication et finirait par appeler les flics parce que ses justifications paraîtront louches pour un homme qui ne l'a peut-être jamais vu de sa vie.

" Délicieux hein, vraiment rafraîchissant", elle leva son gobelet à moitié vide en direction du jeune serveur, la nervosité faisant trembler sa voix malgré le ton joviale qu'elle se força à adopter.

Le déni n'était sans doute pas la bonne solution.   


© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))  Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 533
MESSAGES :  ⊱ 164
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))  Empty
(#) Sujet: Re: Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))    Entre spleen et adoration d'un autre temps (( Reita ))  EmptyJeu 6 Aoû - 17:40
Entre spleen et adoration d'un autre tempsReita & EmiUne nouvelle après-midi à bosser au Starbucks. C’est pas franchement le job de mes rêves mais au moins je gagne de l’argent. Pas que je sois pauvre, en même temps, vu la nouvelle femme de mon père, on vit bien plus dans le luxe qu’avant même si, franchement, je vivais très bien avant. On était pas vraiment pauvres hein, on avait suffisamment de quoi vivre et ça me suffisait. Alors pourquoi j’ai décidé de prendre un job à mi-temps alors qu’avec la fac de médecine j’ai déjà pas beaucoup de temps à moi? C’est simple, pour prendre mon autonomie, je ne veux pas avoir à dépendre de mon père ou même de sa nouvelle femme même si je ne doute pas qu’elle serait ravie de m’offrir tout ce que je veux. Mais non, je n’ai pas envie d’en profiter, d’autant plus que je ne veux pas donner satisfaction à Ji Hun qui pense que mon père à épouser sa mère juste pour l’argent. C’est totalement faux, enfin je pense qu’il a commencé à comprendre ou, en tout cas, à se faire à l’idée qu’on était pas prêt de dégager. Disons que nos échanges se sont quelques peu améliorés même si je ne vais pas mentir, j’essaie de l’éviter, ce qui n’est pas bien difficile vu qu’avec mes cours et mon job à mi-temps, j’ai très peu de temps libre, temps que je passe le plus souvent à la bibliothèque de la fac pour étudier ou bien au club de musique pour jouer. Pourquoi je l’évite? Pour l’oublier tiens donc! Enfin, pas l’oublier l’oublier hein, mais pour essayer d’y voir plus clair sur comment je le vois. Parce que clairement, de une il est pas du genre à se poser, de deux, de toute façon je ne suis pas son style, de trois on fait désormais partie de la même famille! Et puis de toute façon, c’est juste quelque chose de passager, à cause de tout ce qu’il a fait et aussi de cette fameuse nuit où il a eu sa crise.

Bref, aussi bien la fac que mon job au Starbucks me permet de l’éviter un maximum même si je ne peux pas couper aux repas de famille mais au moins, on est pas seuls donc c’est déjà ça. Malgré tout, j’avoue que ça ne change pas grand chose mais au moins, je n’ai plus fait de rêves avec lui depuis plusieurs jours, c’est déjà ça! Le Starbucks n’est pas bondé mais il y a quand même pas mal de clients. Par cette chaleur, beaucoup viennent se poser au frais pour se rafraîchir avec une bonne boisson. Heureusement qu’on a la clim parce que j’imagine pas la galère sinon. Mais j’avoue que j’aurais bien envie d’une boisson fraîche moi aussi mais bon, je suis en service, j’en profiterais peut être lors de ma prochaine pause, qui, j’espère, ne va pas tarder. Je m’occupe d’un client lorsque je sens un regard sur moi. En fait, je le sens depuis un moment mais jusqu’ici, je n’y prêtais pas vraiment attention. En cherchant d’où me vient cette impression d’être observé, je croise le regard d’une fille, sans doute de mon âge. Son visage me dit quelque chose même si j’ai quelque peu du mal à me rappeler où j’ai bien pu la croiser mais impossible de m’en souvenir. Mais le fait qu’elle m’observe depuis un moment maintenant me met quelque peu mal à l’aise alors je décide d’aller la voir. Elle est visiblement gênée au vu de sa façon de parler, sans doute parce que j’ai remarqué qu’elle m’observait.

-Ravi que la boisson vous plaise, vous désirez autre chose?

J’aurais pu être plus direct et lui demander pourquoi elle m’observe depuis tout à l’heure mais je pense que c’est mieux d’éviter, je ne veux pas non plus la mettre plus mal à l’aise.
© 2981 12289 0
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam :: Starbucks Coffee
Sauter vers: