▲ up▼ down
1234
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)



 

news MAJ goût pinky milky-way pour te mettre des étoiles dans les mirettes
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  février-mars 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés. Notez cependant qu’à partir de cette MAJ, ceux-ci seront mis à jour de façon hebdomadaire !

Kai Bai Bo venez découvrir le jeu du mois : le pierre, papier, ciseaux !

roulette notre roulette rétro va-t-elle parvenir à conquérir ton coeur ?

news MAJ goût pinky milky-way pour te mettre des étoiles dans les mirettes
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

Partagez

 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)


 :: seoul :: HongdaeAller à la page : 1, 2  Suivant
Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyDim 31 Mai 2020 - 12:13
∷ Make Me Dance
ft @Han Yu Mi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

Les jours semblent se ressembler alors que Séoul change tous les jours. Le printemps semble s'en aller définitivement, alors ce sont les jours pluvieux qui se font absents, et la chaleur qui s'installe. Après la dernière soirée d'orage, Hangyeol n'avait pas revu Yumi pendant quelques jours. Mais la proposition qu'il avait faite à ses supérieurs avait été acceptée. Ils avaient été d'accord pour créer un contrat à temps partiel d'assistante à Yumi. Peut être parce que les managers de BOOST avaient vraiment besoin d'aide, ou alors parce que c'était Hangyeol qui avait eu de bons arguments. Mais la raison la plus probable était surement que la compagnie voulait que quelqu'un de proche du leader reste auprès de lui. Ironique, sachant qu'une fois la jeune soeur employée, Hangyeol faisait tout pour l'éviter. Pour le peu de jours où elle venait, le brun lui demandait d'assister à des réunions à sa place, et de ranger ses dossiers alors qu'il passait son temps enfermé dans son studio d'enregistrement ou dans une salle de répétition. La seule fois où ils s'étaient vraiment revus c'était pour l'anniversaire de Yumi quelques jours plus tôt. Ils avaient partagé un repas dans la chambre universitaire de celle-ci.

    Et depuis, tout était redevenu comme avant. C'était comme si Hangyeol avait laissé sa petite soeur dans sa bulle d'intimité, et ça le dérangeait beaucoup. Car en fait, maintenant, il avait quelqu'un qui savait exactement comment il se comportait au travail, et surtout quelqu'un qui ne manquerait pas de lui faire remarquer, si jamais il se laissait apitoyer sur son sort ou s'il exagérait. La gêne qu'il y avait entre les membres de BOOST et lui les empêchait de lui dire quoi que ce soit. Alors que Yumi, elle, ne s'en privait pas. Et bizarrement, Hangyeol n'aimait pas ça. Il souhaitait vivre dans son malheur et n'avait soit pas la force, soit pas l'envie de s'en sortir. Alors ce jour là, comme les autres, il avait passé sa matinée à essayer de danser. Il fallait l'avouer, depuis qu'il avait commencé à s'y remettre, il s'en sortait beaucoup mieux. Mais certains mouvement le clouaient encore directement au sol, et au lieu de les éviter, il faisait tout pour les surmonter. L'après-midi, il s'était enfermé dans son studio à essayer de commencer. C'était un jour où Yumi devait venir l'aider en fin de soirée, mais il lui a simplement dit d'aller écouter la réunion hebdomadaire à sa place, et il avait espérer que ça suffirait.

    Presque endormi sur son clavier, à force d'avoir manipuler des dizaines de fichiers audio, Hangyeol sursauta quand son téléphone sonna à travers son casque. Un sms de Yumi qui lui disait que l'entreprise partait pour boire un coup. Ce genre d'after-work qui ne peut pas vraiment se faire refuser. Et pourtant, Hangyeol aimerait bien éviter. En plus, il n'a pas vraiment le droit de boire maintenant qu'il est sous anti-dépresseurs. Mais il sait qu'il ne doit pas perdre les faveurs que lui accordent ses supérieurs, alors il accepte, demande à Yumi d'y aller avant lui. Ce que Hangyeol ne sait pas, c'est que ce n'est pas du tout un repas d'entreprise. Mihan, leur mère, est venue rendre visite à Yumi pour son anniversaire et ne l'a pas dit. C'était peut être un plan entre elles deux pour que Mihan voit l'état de son fils. Peut être pour que la mère puisse vérifier les conditions de vie de sa fille. Peut être que c'était simplement parce que ses enfants lui manquaient. En tous cas, Hangyeol ne soupçonnait rien. Il entra dans un des vans de la compagnie et se rendit à l'adresse que Yumi lui avait indiqué.

    Un petit restaurant dans une ruelle reculée, où les employés de I.M. avaient l'habitude d'aller. Hangyeol savait qu'il pouvait s'y rendre sans se camoufler. Et pourtant, il aurait peut être dû. Il n'est pas dans le meilleur état. Les cheveux encore plus longs, qui atteignent presque le bout de son nez, des cernes subtilement visibles, et toujours cette absence de lumière dans ses yeux. La canne claque avec ses pas et il entre dans le restaurant sans s'attendre à y voir sa maman. Ses pas s'arrêtent directement quand il pose ses yeux sur elle. Et une panique s'y installe. Hangyeol se retourne, dos à sa mère et sa soeur, il essaye de se recoiffer. Créer une raie au milieu de ses cheveux pour les faire tomber sur le côté, il n'a pas de fond de teint sur lui mais il se pince les joues en espérant que ça lui donne un peu plus de vie. Et pour finir il se force à adopter un air un peu plus enjoué. Et il se retourne de nouveau, s'incline pour saluer les deux femmes de sa vie, et esquisse un sourire un peu forcé.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyMar 2 Juin 2020 - 0:11
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan



     Les jours défilent et le travail lui augmente, elle doit suivre sa double licence, gérer son travail au café et jongler avec son rôle d’assistante auprès de son frère. Ça semble beaucoup pour une jeune femme à l’aube de sa vie d’adulte et pourtant, toutes ses responsabilités l’aide un temps soit peu. Évidemment, ça ne sera pas un remède miracle qui lui offrira la paix intérieure, mais c’est un soulagement et surtout l’argent n’est plus la première préoccupation de ses journées. Et malgré cette charge de travail, Yumi est bien moins fatiguée qu’il y a quelques semaines. Le rythme intense de ses journées l’aide le soir à dormir directement. C’est un mensonge, il lui arrive encore de se réveiller en pleine nuit et de finir dans la salle du club de danse. Ses pieds souffrant et saignant en sont la preuve, mais la douleur, elle ne la sent plus vraiment depuis des années. Cependant, un poids en moins à quitté ses épaules et son égo, lui, il s’en remet peu à peu d’avoir demandé de l’aide à son frère.

Désormais, elle s’était juré de devenir son ombre, et ce, malgré les tentatives du plus âgé des Han à l’éviter. La demoiselle avait pleinement conscience de la raison du pourquoi, pourtant, elle n’allait pas le laisser, plus maintenant qu’elle avait été témoin et victime de la colère du plus vieux par un échange de message. C’était encore ancré en elle, et désolé pour Hangyeol, mais Yumi n’allait pas oublier d’aussitôt, tout comme il risquait de ne pas oublier non plus les mots odieux qu’elle avait pu lui dire. Ils se blessaient, chacun avait sa part de responsabilité et pourtant aux lieux d’en discuter, ils semblaient rester encore et toujours éloignés. Yumi, parfois, s’y perdait encore entre ses sentiments contradictoires qu’elle pouvait éprouver. « Merci pour votre attention.. » Griffonnant sur son petit carnet, ses lunettes posées sur son nez, elle venait relever enfin sa tête pour adresser un sourire à la personne en charge de la réunion hebdomadaire. D’habitude attentive, elle n’avait aujourd’hui réussi qu’à griffonner, tout en notant quelques mots-clés et important au sujet de la réunion d’aujourd’hui. Cependant, la soirée en avenir la tracassait bien plus qu’elle ne voulait l’admettre. S’inclinant pour saluer les personnes présentant dans la salle de réunion elle partie assez rapidement pour rejoindre sa mère à son dortoir, qui l’attendait.

Quelques jours, plus tôt, Yumi avait reçu un appel de sa mère lui annonçant sa venue à Seoul pour diverse raison. La première était pour son anniversaire, la jeune femme en avait d’ailleurs été touché par ça, et la seconde était pour voir si elle était bien installée. Heureusement pour elle, Mihan avait prévenu sa venue quelques jours auparavant, permettant à l’étudiante de tout préparer correctement. La seule personne qu’elle n’avait pas prévenue de cette visite soudaine était son frère. Ce n’était pas faute d’avoir essayé. Une part d’elle craignait la réaction du plus vieux, peut être aurait, elle dû le prévenir par sms et non camoufler la vérité. Cependant, c’était bien trop tard, et le mensonge était parti.

         Le restaurant était calme ce soir, loin de l’ambiance festive des quelques after-work que la jeune femme avait pu assister avec le reste des employés de la compagnie. Hangyeol allait la tuer, et même s’il ne pourrait le faire sur le moment, elle savait qu’il n’allait sans doute pas laisser passer cela. Alors, bien que souriante face à sa mère, la jeune femme sentait ses mains devenir moites de seconde en seconde. Cependant, serait-il venu si Yumi avait tenté de dire la vérité ? Elle en doutait et s’imaginait déjà le message qu’elle aurait reçu, sans doute, un « désolé, dit à maman que je suis fatigué ».

Elle riait doucement, bien qu’au fond elle s’entait le regard pesant de sa mère sur elle. Yumi s’avait que la troisième raison de sa venue était pour la tester, vérifier qu’elle se retrouvait sur le droit chemin. Si, seulement, elle savait. « Demain, on te trouvera un nouveau set de baguette avant que je parte, mais je suis contente que tu ne laisses pas le désordre t’envahir comme à la maison. » « Je vous avais dit que partir me ferait murir.. Oh Hangyeol ! » Fit Yumi en venant poser son regard sur son aîné tout en lui souriant, une part d’elle criant qu’elle était désolée. Mihan, elle se leva, souriante pour venir saluer son fils, son regard s’attardant un instant sur la canne. « Je vois que tu n’as toujours pas coupé cette tignasse, Yumi, tu es son assistante organise lui un rendez-vous chez le coiffeur, bientôt il ne verra plus rien ! » Cependant, elle vient prendre son fils dans ses bras et embrasser sa joue avec la tendresse d’une mère. Elle ne dit rien au sujet de la canne, pourtant cela ne lui a pas échapper et la vérité vient de nouveau frapper son cœur. Il est toujours dur pour un parent de faire face à une telle situation.


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.

Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyMar 2 Juin 2020 - 20:31
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

Lointain semble le temps où Hangyeol brillait sur toutes les pages de magazine. Lui qui était si propre sur lui, si imposant. Il y avait un bonheur d'être à sa place et de savoir la mériter qui éclipsait n'importe qui se trouvait à côté. C'était bien lui, le leader à succès, le mannequin admiré. Le chiffre 11 se suivait de compliments. Mais cela déjà fait un an que ses clichés se font rares, un an que plus aucune marque n'ait le droit de le photographier, un an que son pseudo est maintenant continué de rumeurs sur son accident et d'analyses de son activité. Une année mais son visage n'a pas changé. Jeune homme qui ne semble vieillir jamais. Mais pourtant l'aura qu'il dégage s'est métamorphosée. On ne pourrait pas dire qu'il a perdu de ses charmes, mais ce n'est plus la même beauté. Hangyeol transpire la mélancolie, la tristesse mystérieuses. Ses yeux ne brillent plus que de larmes et les sourires malicieux sont remplacés par des moues involontaires. Monsieur en est conscient. Il se sait différent, c'est bien là tout son mal. C'est ce changement qui le ronge en entier. Et lui qui pensait ne pas avoir à le cacher, à ne l'imposer qu'à des gens qui le connaissaient, le voilà pris au piège. A peine entré dans le restaurant qu'il trouve sa maman. La fameuse Kim Mihan, mariée à Han Yugyeol, la femme qui lui a donné la vie. A celle pour qui il a tant compliqué la vie, à devoir la forcer à garder des secrets.

    Océan de culpabilité qui submerge le jeune adulte. Et Hangyeol fait du mieux qu'il peut pour se rendre présentable. Mais même si ses cheveux sont coiffés pour tomber sur le côté, il sait que sa mère continuera de les détester. Même s'il se maquille, elle saura voir ses yeux fatigués. Même s'il se force à marcher sans boiter, elle ne verra que cette canne l'accompagner. C'est pour cela qu'il fait tant d'efforts pour que son sourire paraisse vrai. Il n'était absolument pas prêt pour voir sa mère. Et l'espace d'un instant, il en oublie que Yumi est là elle aussi, et qu'elle ne semble absolument pas surprise de cet événement. Hangyeol ne refuserait jamais de voir sa mère, mais il aurait préféré du temps pour se préparer. Si on lui avait demandé son avis pour cette soirée, il aurait dit être trop fatigué, et il l'aurait accueillie le lendemain. Cela lui aurait évité d'être aussi paniqué. "Bonjour, Maman!" Hangyeol salue sa mère. Il a une familiarité avec elle qu'il regrette presque immédiatement. Parce qu'il doit redoubler d'efforts pour ne pas perdre l'équilibre quand elle vient le prendre dans ses bras. Parce que c'est plus difficile de faire semblant que son cœur n'est pas éteint. "Tu ne m'as pas vu depuis des mois et c'est la première chose que tu me dis? Je trouve que ça me va bien, moi." Hangyeol fait semblant de rien, et vient s'asseoir à la table. Mihan semble un peu perplexe par cette remarque. Non pas à cause des cheveux. Mais parce qu'il est vrai que cela fait des mois depuis la dernière visite de Hangyeol. Elle même sait que beaucoup de choses ont changé depuis. Quand il est venu à Busan, il avait Venus avec lui, et il avait encore des béquilles. Mihan l'a vu dans le pire des états. Elle était là à l'hôpital, elle l'a vu blessé, elle l'a vu en fauteuil, en béquilles. Et elle était aux premières loges des espoirs que les docteurs avaient pour lui. Cela l'attriste beaucoup que son fils restera marqué à vie, mais elle ne le montre pas. Comme elle ne montre pas que de garder ce secret commence à la peser. Hangyeol doit tenir d'elle. Ne pas montrer ce qui nous blesse, pour ne pas blesser ceux qui restent. "Et puis, t'aurais pu me prévenir que tu venais... Tu as fait bon voyage? T'avais pas besoin de ma voiture? Que je t'emmène faire du shopping? Je vais passer pour le pire des fils. Heureusement que je vous offre le dîner." Hangyeol dit avec un sourire, et ne laisse pas vraiment le temps à sa mère de répondre quoi que ce soit.

    C'est fou comme il arrive à gommer n'importe quoi de son visage quand il le veut. Le mensonge est ancré dans ses traits, et ça en ferait presque peur. Tel frère, telle soeur. Pourtant, Yumi n'en serait pas bernée, et maman Mihan risque de ne pas l'être longtemps non plus. Mais Hangyeol s'en fiche bien. Il est trop entêté à devoir rassurer les femmes de sa vie qu'il est prêt à mener cette illusion jusqu'au bout de la Corée. Alors il décide lui-même qu'il va payer sans même laisser le choix aux autres de décider. Pourtant il devrait faire attention à ces dépenses qui s'accumulent dans son porte-monnaie, quand I.M. essaie d'économiser les budgets. N'était-ce pas le sujet de la réunion? Que si BOOST voulait un comeback il fallait commencer à arrêter de trop profiter? Et que leurs salaires risqueraient de baisser en prévision? "Salut, Yumi. J'espère que ça a été ce soir." Le frère finit par dire. Ce retard est volontaire. C'est pour lui faire comprendre qu'il n'apprécie pas d'avoir été mis dans cette situation. "Père n'a pas pu venir, c'est ça?" Hangyeol demande d'un ton nonchalant, alors qu'au fond de lui c'est encore un enfant qui réclame de son père un peu d'affection. Sujet lancé le temps qu'il se retourne pour appeler le serveur. Et Mihan secoue la tête. "Trop de travail, il n'a pas pu se libérer... Tu le connais. Mais il aurait aimé passer." Hangyeool hoche la tête. Malgré tout, il apprécie ce repas en famille. Ça lui fait du bien, plus qu'il ne l'aurait pensé. Plus que Venus ne cessait de lui répéter... Avant de penser à quoi que ce soit qui pourrait l'attrister, Hangyeol commande une bouteille de makgeolli au serveur qui vient d'arriver - tel un bon fils traditionnel. Pour commencer ce dîner sur un bon pied.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyJeu 4 Juin 2020 - 23:53
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan



     
La conversation s’arrête à son plus grand plaisir. Tant pis pour son frère, c’est à lui de souffrir un peu des remarques de leur mère. Bien sûr, Yumi ne lui souhaite pas une réelle souffrance, mais elle est ravie de se sentir moins accaparée par le poids du jugement de la femme qui lui a donnée la vie. Cette fois-ci, c’était au tour d’Hangyeol. Et quel jouissif moment d’entendre sa mère évoquer cette tignasse qui cache ses yeux. Yumi ne peut s’empêcher de sourire, ne cachant pas l’amusant qui vient briller dans son regard. Toutefois, elle finit par rouler des yeux au sujet du rendez-vous. « Son manager veut qu’on garde cette coupe encore un moment, c’est pour lui donner un air mystérieux et aider le futur come-back. » Yumi ment, mais qui à part son frère va le savoir ce soir ? « Les fans adorent ça en plus, alors maman, je suis désolée, mais tu vas devoir attendre un peu. » Elle sourit, tout en restant assise à la table, puis elle porte son thé glacé à ses lèvres. Le plus agréable à voir est l’image de leur mère, soupirant et acceptant la vérité que la demoiselle vient de sortir. Après tout, que pourrait dire Mihan si c’est une idée pour un future come-back.

La jeune fille vient fixer un instant son frère lorsqu’il parle d’offrir le repas. Elle connait la vérité et cela l’agace presque qu’il ne respect pas les règles de l’agence. Au fond, cet agacement est surtout dû à son inquiétude pour son aîné, mais cette inquiétude elle ne l’avouera jamais. « Pourquoi, c’est toi qui doit faire ça ? Oppa… » Elle vient faire une petite moue, accompagnée d’un de ses aegyos boudeur en direction de son frère alors qu’il la salue. « Je pourrais, moi, vous invitez pour fêter mon poste d’assistante. » Les lèvres en avant, ses grands yeux qui fixent l’idole alors que de ses points elle accentue cette fausse colère. Mihan les observent du coin de l’œil alors qu’elle se rassoit et un sourire glisse sur ses lèvres. Yumi finit par se calmer un peu et hocher son menton. «  Mais oui, ça a été. Je dois juste te retaper le compte-rendu au propre.» Elle doit surtout piquer le compte-rendu complet de l’un de ses collègues tant, la réunion du jour avait été ennuyeuse et que ses doigts avaient plus dessinés qu’écrit.

Peut-être qu’au final, cette soirée, ne sera pas si chaotique qu’elle se l’imaginait depuis quelques heures. Au final, cela ferait peut-être une pause dans leur deux vie. Yumi se savait avoir des choses à prouver à leur mère et elle se doutait qu’Hangyeol fût dans le même cas. Se prêter main forte serait peut-être la meilleure solution pour passer un agréable moment sans inquiéter la femme qui leur a donné la vie. Puis, une part d’elle espère faire renaitre cette complicité d’avant.

L’espoir dort, inconscient.
Sous le venin grandissant.

« Et comment ce passe ce travail ensemble ? » Finis par demander Mihan, car forcement, tout cela l’intriguait énormément et même si jusque-là elle n’avait rien demandé à Yumi, c’était maintenant le moment idéal. « Bien ? Enfin, j’ose espérer que j’aide assez. C’est fatigant et il se comporte même comme un tirant.. Je dois lui préparer son café ! » Yumi vient exagérer une fois de plus ses traits, après tout, elle avait toujours été douée pour les aegyo. Au fond, ses mots sont ironiques, Hangyeol n’a rien d’un tirant, comment pourrait-il l’être alors qu’ils ne se voient pas. Peut être qu’elle lui en veut d’ailleurs et c’est injuste de sa part quand on sait qu’avant c’était elle qui le fuyait.

Ô mensonges, doux mensonges.
Sous le regard affectueux
D’une mère

La femme observe à tour de rôle ses deux enfants, guettant la faille qui pourrait glisser et lui offrir le loisir d’en savoir plus. La confiance est difficile à regagner, notamment pour Yumi due à ses derniers mois à Busan. Erreur de jeunesse qui a poussé la jeune femme derrière les barreaux pour plusieurs heures, et sans l’intervention d’Hangyeol elle y serait de nouveau, dans le fond de sa chambre d’enfant. La femme guette, voulant s’assurer que Yumi est loin de tout ça, qu’elle n’attirera plus de problème. Et là où Yumi pense que tout cela n’est que pour protéger l’image de se frère trop brillant, Mihan elle voit plus en profondeur, s’inquiétant réellement pour sa fille.

Lourd fardeaux que d’avoir des enfants, pourtant elle les aimes. Cependant les années l’on fait s’éloigner de la petite fille qui se laissait coiffée. Pour Hangyeol, elle s’inquiète aussi, c’est différent, ce n’est pas la même inquiétude, mais elle reste tout aussi présente. Alors elle vérifie son état, les traits de son visage malgré les cheveux tombant devant les yeux de son fils. « Et toi Hangyeol, comment ça avance ? »
"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.

Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptySam 6 Juin 2020 - 20:50
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

Trempé jusqu'aux os dans les mensonges qu'il a fabriqué, comme une forteresse qui protège son coeur bien trop faible pour combattre la vérité. Hangyeol vit dans le mensonge, camouflage constant de la vérité. Qu'il s'adresse à sa soeur, ses frères ou ses fans; qu'importe. Car devant tout le monde, Hangyeol se prétend fort, et tente de faire oublier qu'il s'est montré faible. Torture constante d'un homme qui irait beaucoup mieux, s'il acceptait qu'il n'allait pas bien. Les illusions qu'il crée pour l'entourer ne sont qu'un idéal dans lequel il se tapie lui-même. Et Yumi, qui pourtant est aux premières loges de ces éclats d'acteur ne s'empêche pas de l'enfoncer un peu plus. Elle n'était pas obligée de mentionner un comeback. Un comeback pour lequel Hangyeol se bat depuis quelques temps déjà, mais qu'il ne se sait pas encore capable de porter. Et maintenant, il est obligé de jouer le jeu. Parce que Mihan n'attend que ça. Elle espère la fin de ces tourments, elle espère revoir son fils vivre de ce qui l'a toujours passionné. "Je crois que maman n'aime pas quand je me laisse aller. Dommage, pour une fois qu'on me trouvait un peu rebelle..." L'idole plaisante alors que cette idée le traverse. Cette idée de venir casser l'image qu'il a maintenue. Parce que cette réputation parfaite est un boomerang qui vient l’assommer, surtout que depuis cet accident, il ne peut plus la mériter.

   Le serveur revient rapidement avec la bouteille de cet alcool pas si fort, et pas forcément si bon à n'importe quelle palet étranger. Mais c'est une boisson traditionnelle et Hangyeol a retenu toutes ces règles que ses parents ont voulu lui inculquer. C'est pour cela qu'il tend la bouteille à Yumi posée sur la table, car c'est toujours au plus jeune de servir les aînés. En attendant, Hangyeol réparti les trois bols devant elle pour l'aider. Un bref instant, il se demande si Yumi sait qu'il est sous traitement anti-dépresseur. Est-elle au courant qu'il utilise ces cachets pour empêcher sa tête de trop tourner, d'angoisser, de tomber sur des choses auxquelles il ne devrait pas penser... Sait-elle, qu'il est suivi de près par ses supérieurs et qu'il n'est pas censé trop se stresser? "C'est vrai. On pourrait boire à ton nouveau poste. Mais on pourrait aussi..." Mihan coupe la parole à Hangyeol. "Les enfants voyons, il n'y a pas de question à se poser. C'est moi qui vais payer. Considérez que c'est pour excuser Yugyeol de ne pas être venu." Trop peu pour Hangyeol de contester l'autorité, alors il acquiesce et remercie d'un simple mouvement de tête. Et laisse ses yeux traîner sur la carte des plats.

    Quand il s'est enfin décidé de ce qu'il va commander, l'idée traverse aussi les pensées du chanteur. Hangyeol ne sait pas non plus s'il va considérer ce dîner comme une catastrophe. Cela lui fait du bien de revoir sa mère, et de passer du temps avec Yumi dans un tel contexte le rassure aussi un peu. C'est presque comme un retour en arrière. Un bon dans son passé qui était beaucoup moins compliqué. Comme une petite pause, dans laquelle il n'a aucun mal à faire revenir son humour de frère aîné. "C'est vrai. Je suis un tyran qui ne lui laisse aucun répit. Tu feras attention, d'ailleurs, Yumi. J'ai demandé à ce qu'ils changent ton contrat à temps plein, tu devras t'arranger avec tes professeurs. Tu leur diras que t'es trop occupée à servir les cafés de BOOST." Hangyeol rigole un peu. Surtout que Yumi sait qu'il ne le fera jamais. Il a beau l'éviter, il fait exprès de ne pas lui donner trop de choses épuisantes, ni de la laisser dépasser ses maigres horaires. Il ne veut pas l'épuiser.

    Le regard de Mihan est attentif, et elle est calme. Le chanteur sait que sa mère l'observe. Et malheureusement (ou heureusement) elle le connaît trop bien. Parce que Mihan ne demande pas s'il va bien. Elle sait déjà qu'il trouverait le moyen de contourner la question. Elle demande comment il avance. Elle qui l'a vu dans le pire des états. Elle qui a un cœur qui saigne à l'idée de voir les ambitions de son fils se faire couper l'herbe sous le pied. Elle le sait fatigué, mais elle ne dit rien, et l'écoute avec un sourire rassurant. "Ça avance." Hangyeol essaie de répondre avec un sourire. "Je te l'avais déjà dit, mais tu l'as vu, j'ai pu quitter mes béquilles. Je me sens beaucoup plus libre. Et puis, je commence à en avoir marre, alors je recommence à danser. Je me débrouille pour que notre comeback arrive rapidement. Avec les membres... On se reparle." Yumi ne l'aurait entendu que de Mihan, que Hangyeol leur en voulait au point de ne plus savoir leur parler. "Alors c'est lent mais... ça avance." Etrange, que Hangyeol se soit effondré devant tout le monde, mais qu'il arrive à garder sa contenance devant sa mère. Pourtant c'est la moitié d'un mensonge. Les choses dans sa vie avancent, en effet, mais c'est Hangyeol lui même qui semble reculer.

    Facile de déchiffrer les lignes quand on a élevé le garçon, pourtant Mihan garde son silence, pour l'instant. Elle sourit, détourne son regard vers Yumi; essaie peut-être d'y trouver plus ample informations. Et avant que le serveur n'arrive encore une fois, Hangyeol demande comment se passe la vie à Busan maintenant que le couple parental y est seul, et Mihan y répond avec nostalgie. Elle aime ses enfants, beaucoup trop.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyDim 7 Juin 2020 - 19:31
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan



     
La ou elle pense bien faire, Yumi commet une erreur de plus et pour ne pas changer Hangyeol en paye les frais. Elle n’en sait rien. Ses mots sont maladroits malgré l’intention première. Elle ne voulait que rassurer sa mère, lui donner de l’espoir et surtout protéger les failles grandissantes de son frère. À la place, elle l’enfonce inconsciemment et vient sans doute peser un poids de plus sur ses épaules. Elle se détesterait si elle le savait. Douce culpabilité et funeste crainte de le voir commettre l’irréparable. Yumi est terrorisée, mais ça qui le sait ? Alors, elle garde le secret de cette fameuse ou Hangyeol à craquée face à elle pour ne pas lui imposer un fardeau de plus, mais c’est maladroit. « C’est parce que c’est moi la rebelle » C’est une facette, une image qu’elle a imposé à ses parents depuis un temps et que son frère à pu constater malgré elle. Au fond, ce n'est pas un compliment et Yumi devrait sans doute ne pas rigoler sur le sujet, mais elle tente.

La bouteille en main, Yumi vient servir les bols consciencieusement sans même protester quand son frère lui donne. La jeune femme connait les codes appris soigneusement depuis son enfance et bien qu’elle tente d’y échapper par moments, elle ne peut s’empêcher de revenir vers les traditions par moment. Alors elle se concentre en versant le liquide dans les bols, veillant à en mettre moins pour elle-même. Ce n’est que par tradition et bonne conduite qu’elle boira un peu ce soir, elle qui a prit l’habitude de refuser tout verre d’alcool. C’est bien la seule qualité qu’elle se reconnait. Autant a telle sombré dans l’addiction des cigarettes, jamais elle n’a apprécier de boire. Combien de fois avait-elle refusé de boire en soirée ? On lui avait bien fait des remarques, mais sur ce point jamais elle n’avait jamais craqué tant le gout ne l’attirait pas. Elle repose la bouteille sur la table avant de venir tendre le bol a sa mère qui annonce qu’elle payera. Yumi roule des yeux, mais au moins ça ne sera Hangyeol. Puis elle prend le bol de son frère et lui tend enfin accompagné d’un petit sourire. Si elle avait su pour ses antidépresseurs, jamais elle ne l’aurait servi ou du moins, elle aurait trouvé un tour de passe-passe. Cependant, il semble que les non-dits entre eux sont encore bien trop grand. Yumi est la responsable.

Elle imite son frère en observant la carte alors que son estomac se tord sous l’envie de manger. Yumi à toujours été gourmande après tout. Elle finit par relever ses yeux à la réponse de son frère et ses sourcils se froncent. Elle sait qu’il ment, mais elle ne peut s’empêcher de courir dans son jeu. Si leur mère n’était pas là, elle aurait sans doute évoqué le fait de cracher dans les cafés ou peut être de les empoisonner. Mais Yumi n’ose pas et pince ses lèvres pour ne pas laisser n’importe quoi sortir de sa bouche. À la place, elle se tourne vers sa mère en pointant le plus âgé du doigt alors que son visage vient se tordre dans une moue outrée. « Maman ! T’as vu comment il est avec moi.. » Bien sûr, Mihan aussi, c’est que c’est faux.

Elle note dans son esprit les paroles de son frère alors qu’elle vient un instant regarder son téléphone. C’est rapide et juste pour vérifier la notification qu’elle vient de recevoir. Yumi, veux aider. Pour elle, si Hangyeol doit aller mieux il faut une réconciliation totale avec son groupe, alors la jeune fille note et laisse l’idée germer dans son esprit. Elle est étrange Yumi, quelques mois plutôt elle haïssait son frère et désormais elle désirait l’aider. La haine, avait-elle réussi à s’enfuir si facilement de son cœur ? La réponse, malheureusement, était non. Alors peut-être voulait-elle un combat égale, elle contre Hangyeol sans que ce dernier soit si faible. Ou alors, elle l’aimait, tout autant qu’elle lui en voulait encore et le détestait. Une tête bien trop complexe qui ne voulait laisser tomber, le passer malgré le désir d’avancer. Elle soupire discrètement alors qu’elle se perd dans ses propres pensées, n’était ainsi d’aucune aide pour sa mère en quête de réponse.

Yumi se laisse un temps guidée par ce qu’il se passe, elle écoute attentivement sa mère qui parle de la vie à Busan. Sa ville ne lui manque définitivement pas, peut être un peu, mais le sentiment de sécurité qu’elle éprouve désormais est bien plus important. Cependant, Yumi devait se douter que ce moment arriverait, après tout, il a toujours été parfait à leurs yeux. Alors son souffle se coupe un instant à l’évocation de son ex par sa mère. Mihan lui explique que ce dernier passe toujours les voir, qu’il aide parfois à nettoyer le jardin. Si seulement ils savaient. Yumi écoute, elle ne peut faire que ça écouter alors que les mots viennent lui donner une urgente nausée. Sa jambe qui tremble sous la table pendant que sa main se saisit comme un automatisme de son poignet. Elle lutte un instant avant de se rassurer, personne ne peut rien voir, elles sont cachées sous la table. « Il est toujours si charmant et il demande souvent de tes nouvelles encore. » Mihan sourit à sa fille, persuadé qu’il avait toujours été bon pour elle. Yumi sourit poliment avant de hausser ses épaules.

La conversation est coupée par l’arrivée du serveur et Yumi en est reconnaissante alors qu’il vient prendre leur commande. Ainsi, elle n’a pas à répondre de suite et surtout elle tient encore un peu, montrant sa joie face à cette soirée. Le serveur à peine reparti que la jeune fille se tourne vers son frère et sa mère. « Je reviens dans un instant. J’ai bu trop de thé aujourd’hui. » Elle rit doucement pour ne pas montrer ce qui a commencé à la ronger depuis quelques minutes.
"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.

Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyLun 8 Juin 2020 - 21:25
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

Et ce n'est que devant Mihan que la langue se délie. Les indices tombent de temps en temps comme une première neige un peu timide. Des informations que Hangyeol n'aurait confié à personne sauf cette femme qui lui a donné la vie se dessinent devant Yumi. Et c'est étrange ces sentiments conflictuels qui se mélange quand, justement, Hangyeol est avec sa maman.
    C'est étrange dans tous les cas les émotions qui s’entre-tuent à l'intérieur de la tête du chanteur. Si heureux de revoir sa mère, qui lui manque constamment. Il est aussi pris au dépourvu et n'était pas prêt à lui sauter dans les bras. Il se sent soulagé de l'avoir à ses côtés, mais en même temps, le simple regard qu'elle lui porte l'affuble d'une pression immense. Et puis, Hangyeol aimerait tant pleuré devant elle, lui faire un câlin comme quand il était bébé, juste le temps qu'elle le rassure; mais il s'en empêche pour paraître fort devant elle. Sa mère, qui a toujours soutenu son fils et contre tout. Hangyeol s'en sent à la fois si proche, qu'il sait qu'il doit être distant pour ne pas que le travail qu'elle a accompli ne vienne se gâcher et éclater en morceaux.

    Les bols sont servis et Hangyeol remercie Yumi d'une inclinaison de tête. S'il a commandé cette bouteille, c'est simplement par tradition. Il se sait très faible face à l'alcool quand il se sent si mal. Il ne voudrait pas se saouler devant Mihan. Mais il doit quand même avouer qu'il ne refuserait pas de se sentir un peu plus léger. Cela ne pourrait que l'aider de se débarrasser de ses mauvaises pensées. Peu lui importe qu'il est sous traitement de médicament en même temps. Il n'est plus à ça près, son cerveau est déjà bien abîmé qu'il se fiche bien de l'empirer. Alors Hangyeol attend que sa mère boive en premier, et il porte le précieux liquide à ses lèvres. Cela a le goût des repas familiaux. Et pour un court instant, il s'y plairait presque. Pouvoir dîner avec sa mère et Yumi, dans une paix relative, est ce que ce serait de ça dont il a besoin? Hangyeol finit par rire quand sa petite soeur enfonce le clou dans la taquinerie. Ils savent tous qu'il n'est pas un tyran. Et pourant, c'est bien plus facile de faire semblant que de dire à Yumi qu'il veut la ménager, ou pour Yumi de dire qu'elle souhaite le voir plus souvent.

   Le coeur se réchauffe lentement. Par l'alcool, et par les doux mots qu'à maman pour Busan. Hangyeol a toujours adoré sa ville. C'était comme avoir un mini Séoul au bord d'une plage si chaleureuse. Cette ville qu'il a toujours rêvé de quitter pour se montrer au monde, elle a maintenant le goût d'une période plus simple. D'une vie qui aurait été plus tranquille. Quand Mihan parle, Hangyeol trouve surtout que Busan a le goût d'un 'papa avait raison', c'est âcre, mais il se met à apprécier. Un peu comme le café. Et peut être que le jeune homme est si perturbé qu'il devrait abandonner, et revenir auprès de son père pour apprendre à gérer des dossiers. La pensée le traverse, mais elle arrive encore à le révulser. Que ça soit l'égo ou la passion. Hangyeol est prêt à abandonner sa vie actuelle, mais il n'est toujours pas prêt à remplir celle que son père avait dessiné.

    Quelques questions s'échangent, jusqu'à ce que le sujet tourne autour de quelque chose que Hangyeol n'a encore jamais entendu. L'ex-copain de Yumi. Certes, il avait su. Elle en avait eu un, il semblait charmant. Mais jamais il ne l'avait vu, jamais il ne lui avait parlé. Et jamais, de Yumi, n'avait-il entendu quelque chose sur lui. C'est par curiosité que le grand frère écoute, pour savoir qui avait pris soin de sa soeur pendant qu'elle refusait qu'il ne le fasse. Le serveur arrive et Hangyeol demande une simple soupe au kimchi, régime oblige. Et bien vite, ses méninges affaiblies se mettent en place. Se pourrait-il que ce fameux ex soit cette personne dont elle ait si peur? Cela semble si peu peu plausible, vu le portrait que Mihan lui peint. Mais pourtant Yumi s'absente soudainement. Et Hangyeol ne peut s'empêcher de se demander si cet homme a quelque chose à voir dans cette histoire que Yumi porte au poignet et dont il n'a tiré que des déductions... Alors qu'il allait poser une question, profitant de l'absence de sa soeur, Hangyeol se voit devancé. Il aurait voulu essayer d'en savoir plus grâce à Mihan, mais elle saute sur un autre sujet, il aurait dû s'en douter. "Et toi alors? Tu as des nouvelles de Venus? Avant, même quand vous ne vous parliez plus, elle venait nous voir ou elle nous laissait des messages, mais on a plus rien. Même sa mère semble nous éviter." Et c'est dur. Une boule que Hangyeol se force à avaler depuis plusieurs mois remonte lentement dans sa gorge. Et lui aussi, il aurait bien voulu s'absenter pour aller aux toilettes. Mais il se force à garder contenance. Alors il termine son verre, et s'en ressert un nouveau. "Non, je n'ai pas de nouvelles." Hangyeol essaie de dire avec un sourire détaché. "Je te l'ai dit. Elle m'a dit qu'elle partait travailler à l'étranger, et qu'elle me quittait. C'est comme ça que ça s'est terminé." Evidemment, il se passe de quelques détails. Comme celui des raisons qu'il soupçonne, ou le fait qu'elle lui ai demandé d'être heureux. "Et depuis, rien." Hangyeol termine son deuxième verre. Belle promesse que celle de rester sobre. Ce n'est pas comme ça qu'il va la tenir. Et Mihan, encore une fois, observe et ne dit rien. Elle laisse son fils agir tranquillement, comme si elle ne voulait pas encore le perturber, mais qu'elle finirait bien par le confronter. Et c'est pour cela qu'elle le laisse terminer. "Elle pourrait être morte... Elle l'est surement, d'ailleurs." Et Hangyeol avoue cette pensée tout bas mais de façon encore audble. Au fond, il en est presque aussi terrifié qu'il en est certain. Il la connait trop bien, Venus, et elle serait tout à fait du genre à lui faire croire que tout allait bien, pour ne pas qu'il s'en veuille ou qu'il la regrette. Il pose son verre vide sur la table quand il entend Yumi revenir. Peut être qu'elle a entendu. Mais tant pis. Il n'avait personne d'autre à qui parler de cette rupture qui le blesse encore. Hangyeol garde sa tête baissée, les cheveux devant les yeux et il attend patiemment. Il se trouve si pathétique de se laisser succomber à toutes ses tristesses. Un bien piètre exemple pour la soeur qui arrive après lui. Mihan décide de le laisser tranquille et se retourne vers Yumi. "Tu avais envoyé ton programme d'examens à papa, Yumi? Il me l'a redemandé l'autre jour. Tu sais comment il est..." Un père qui veut le meilleur pour ses enfants. Un qui ne laisserait pas son deuxième enfant vivre sans diplôme.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyMar 9 Juin 2020 - 15:52
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan

     

   À peine leur tourne-t-elle le dos, que ses yeux innocents s’embrume et la peur vient s’y refléter. Le feu somnolant se mit à crépiter en elle de nouveau, désagréable douleur indolore qui vient la ronger. Elle suffoque. La porte des toilettes se rapproche et Yumi, elle s’y presse. Elle a besoin de souffler, d’oublier et surtout de ne pas craquer face à eux. Fuis Yumi, c’est ce qu’il te reste à faire. Une part d’elle lui crie de prendre la direction de la sortie, de courir loin d’ici, de partir sur-le-champs, mais ça n’aiderait en rien, bien au contraire. Alors, elle décide de fuir juste quelques minutes, pour se renfermer un peu plus dans son déni, car ce n’est ni le lieu, ni le moment d’évoquer la triste vérité.

Elle remarque le tremblement de ses mains lorsque ses dernières s’agrippent au lavabo. Un rire quitte sa bouche, incontrôlable. Elle est si pathétique, Yumi ne peut s’empêcher de songer ainsi d’elle-même face à ses propres réactions. Fermant ses yeux un instant, elle tente d’oublier. Son cœur brule à mesure que ses pensées s’entassent dans sa tête et elle le sait, il est toujours là, coincé dans sa tête. Le démon à laisser le trouble dans son esprit. Et ça la ronge de l’intérieur, désagréable sensation d’une torture personnelle.

L’eau coule et d’un geste rapide elle s’asperge le visage. Tentative désespérée de laisser couler les derniers mots de sa mère. Il est toujours si charmant. C’est une calomnie et tous sont tombés dans son piège alors que Yumi peine à s’y échapper. La distance est présente et pourtant, elle sait qu’elle ne sera pas toujours suffisante. Yumi sait, elle le sait au plus profond d’elle depuis son départ, qu’un jour, il sera de nouveau devant elle. La raison sera sienne, mais ça l’effraye et elle n’y voit aucune échappatoire possible.

Un jour, le démon viendra.
Et personne ne sera là.
Cours Yumi, cours.

Elle vient revêtir son plus joli masque avant de revenir à table. Yumi ne veut donner aucun indice, aucun soupçon de la véritable raison de son départ aux toilettes. Elle ne veut pas confesser l’horrible histoire qui l’habite ou faire face au jugement possible de ses proches. C’est son droit et unique désir du moment pour lutter contre les souvenirs qui la dévorent et cette cicatrice qui semble se réveiller à chaque évocation. Alors quand elle revient à table elle est souriante, ses mains ne tremble plus et tout semble aller parfaitement, du moins pour elle. Elle n’est pas aveugle, ni sourde et peut-être n’était elle pas sensée entendre, mais c’est trop tard. Yumi ne peut s’empêcher de fixer son aîné. Cependant, elle ne dit rien, peu certaine de quoi dire. Puis il y a certaines choses dont Yumi ne se sent plus en droit de demander à son frère ou même de faire. Pourtant, ça vient travailler dans sa tête, tournoyer tout comme une ritournelle et elle se demande.. Yumi se demande s’il croit réellement en ses mots, s’il sait même quelque chose que leur mère ignorerait elle-même. Après tout, elle se souvient, Yumi, combien sa mère et celle de Venus était proche. Elle se souvient bien aussi de la jeune femme qui passait souvent chez eux, et même si elle n’a pas été présente elle se souvient que son frère est sortie avec, mais elle se souvient surtout du silence désormais entre leur deux famille. Alors c’est naturellement qu’elle se questionne et qu’au fond d’elle, elle espère se tromper.

La jeune fille vient rouler des yeux à la question de sa mère, mais elle laisse le sujet glisser en espérant retirer un poids des épaules de son frère et le laisser digérer la dernière conversation qu’elle à loupé. Elle ne désire pas le voir sombrer ce soir, ni même jamais. « Oui, normalement… Je lui renverrais en rentrant dans ce cas. » Elle vient passer une main dans ses cheveux en regardant sa mère. « Cela dit, ce n’est pas plus mal mon programme à re changé à cause de l’aménagement pour mes deux licences. » Mihan hoche la tête avant de continuer à parler des études de la jeune fille, laissant Hangyeol respirer.

« Et pour ton projet photo Yumi, ça en est où ? Tu as réussi à avancer dessus ? » Yumi s’apprêtait à répondre quand le serveur finit par apporter les plats. Elle le laisse les servir venant le remercier quand elle reçoit son plat de jajangmyeon. Une fois qu’il fut parti de nouveau, Yumi vient se saisir de ses baguettes. « J’ai trouvé le thème principal normalement.. Mon professeur m’a donné de bon conseil et des idées de lieux. Je dois juste commencer maintenant. » Mihan observe sa fille un instant alors que Yumi vient prendre une bouchée de son plat. « C’est une bonne chose, on pourra voir ensuite voir le résultat final ? » La bouche pleine, Yumi se mit à répondre : « Normalement, oui. Les meilleurs projets seront exposés pendant deux semaines dans une salle d’exposition. Ça peut aider aussi pour trouver un stage ensuite. Du coup, j’espère réussir. »

Yumi vient savourer son repas comme à chaque fois qu’elle mange. La gourmandise à toujours été connu chez la jeune femme. Pendant qu’elle mange, la discussion avec sa mère continue alors qu’elle s’intéresse à ses études tout en jetant des regards vers son fils. Elle le surveille, vérifiant qu’il mange bien pendant que la plus jeune de la famille parle. « Et tu fais sur quel sujet ton projet ? » Yumi s’arrête de manger et vient regarder sa mère un moment, elle hésite. Le sujet est banal, c’est plus les questions qui peuvent en découdre qui l’a font hésiter. Pourtant, elle énonce le thème, la danse et Mihan ne peut s’empêcher d’esquisser un petit sourire. « La danse ? Pourquoi ce choix Yumi ? Tu as repris la danse ? » La mère n’a jamais été aveugle et ses soupçons ont toujours été présents les soirs ou Yumi faisait le mur avec son sac de sport. Cependant, la brune refuse de dire la vérité, peut être son besoin de vouloir être différente à son frère. « Non. C’est juste un thème imposé » Mensonge, Mihan le sait et Yumi sait que ça réponse est trop brusque pour sonner vrai, mais elle refuse de dire la vérité et cela amuse sa mère à cet instant.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.

Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyMar 9 Juin 2020 - 23:01
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

Les deux frère et soeur n'en faisait qu'un. Et malgré la distance qu'ils ont imposée entre eux, il semble qu'ils restent tout autant connectés. Le silence, ça ne vaut que pour les pensées. Car les faits restent les faits. Et s'ils ont grandi en des personnes bien différentes -peut être forcées à être différentes- ils restent liés dans leurs émotions. Et l'une, comme l'autre, ils ont eu une dernière aventure désastreuse avec des gens qu'ils pensaient ne jamais quitter. Et ils souffrent, de cette rupture, par des cicatrices qui restent visibles, ou invisibles. Et chacun, ils voudraient être n'importe où, que là, à parler de cette flamme qui les avait tant habité.

   Pour Yumi, c'est la peur qui triomphe. Hangyeol ne le sait pas encore. Mais un jour, il comprendra pour de bon que cette chose qui a terrifié sa soeur au point qu'elle quitte Busan est ce type que ses parents semblent trop bien aimer. Une combinaison qui l'empêche pour l'instant de se le confirmer. Mais elle fuit, quelques instants. Le temps de reprendre contenance. C'est un privilège auquel l'aîné de la famille n'a pas le droit. Lui qui doit rester pour tenir compagnie à Mihan, lui qui doit tenir l'honneur d'un nom de famille. Alors il subit, lui aussi. Mais pour Hangyeol ce n'est pas de la peur qu'il ressent quand on évoque Venus. Ou c'est une peur bien différente. Cette meilleure amie, la fille avec qui il a grandi. Elle avait été comme une deuxième fille pour Mihan et Hangyeol, tellement elle venait squatter la maison. Et Mihan et Malee, les deux mamans, avaient lié une amitié bien trop forte pour être raisonnable. Et toujours, entre elles, elles avaient parié que les deux amis finiraient par se marier un jour. Pourtant tout avait été contre eux. Le départ de Hangyeol, la dispute qui les avait disputé pour de bon quand Venus était revenue... Et pourtant. C'était une telle joie pour les deux mamans de les savoir enfin unis. Que cette descente en est des plus tristes. Il n'a pas tant d'informations de plus que Mihan, Hangyeol. C'est juste qu'il connaît Venus. Et au fond, il sait très bien pourquoi elle l'a quitté. Elle allait si mal. Peut être encore plus que lui. Et même s'ils s'aimaient, Hangyeol le savait, qu'il ne faisait que de la faire culpabiliser encore plus d'aller mal. C'était un cercle vicieux qui les aurait tué tous les deux. Et quand Venus l'a brisé. Alors peut être que c'est vraiment ce qui est arrivé. Hangyeol ne serait pas étonné si elle avait arrêté de vivre. C'est peut être moins douloureux pour lui de penser ça, plutôt que d'accepter qu'elle ait vraiment voulu le quitter pour mener une meilleure vie ailleurs... Dans tous les cas c'est un peu grâce à ça aussi qu'il se force. Parce qu'il se doit de continuer cette vie, pour eux.

    Et c'est difficile. Difficile d'assumer dans tous les cas que l'amour de sa vie soit partie loin de lui, ou partie loin de la vie en général. Le coeur de Hangyeol saigne encore à y penser. Parce que Venus, c'était la seule qui lui avait fait sentir autre chose que seul. Et c'était bien la première fille qu'il avait officiellement ramené à ses parents comme sa petite amie. Et peut être qu'il la pleure; peut être qu'il pleure la solitude qu'il ressent maintenant. Dans tous les cas, il lui faut du temps pour se reprendre. Parce que ces faibles répliques ont fait ressortir des sentiments qu'il s'est forcé à garder caché. Si seulement il acceptait d'en parler plutôt que de les emprisonner...

    Les conversations se continuent sans lui, même quand son plat se pose devant lui. Le chanteur garde la tête baissée, les cheveux presque à tremper dans sa soupe, et il mange lentement, cuillère par cuillère. C'est un processus fastidieux mais minute par minute, Hangyeol range chacune de ses émotions négatives là où ne veut plus les trouver. Et il finit par reprendre ses esprits. Il irait plus vite s'il prenait l'un de ses médicaments, mais il a encore l'espoir de ne rien montrer à sa mère alors il ne fait rien. Le garçon ne relève la tête que quand la danse est évoquée.

    C'est un petit sujet sans grande importance. Mais Mihan comprend très bien. Elle sait que Yumi a probablement repris la danse et qu'elle n'a pas envie de l'avouer. Devant elle, surtout devant Hangyeol. Et c'est comme cela qu'elle se rend compte que la relation entre ses deux enfants n'a absolument pas évolué depuis qu'ils ont recommencé à se parler. Ils ont beau passer du temps ensemble, ils ne se confient plus rien, même pas la moindre des choses. "Tu vas réussir." Hangyeol ouvre la bouche, s'insère dans la conversation en faisant semblant que ses démons n'étaient pas venu le chercher. "Si tu donnes ton maximum, tu vas réussir." Et là c'est le grand frère qui parle. Celui qui aurait encouragé sa soeur à travers n'importe quoi. Celui qui parle car il a déjà l’expérience. "Si tu dois prendre des photos sur la danse, tu veux vraiment pas que je te ramène Najun? Il n'y a pas meilleur danseur que lui." Hangyeol en a longtemps voulu à son maknae d'avoir pris le titre de main dancer alors qu'il n'était pas trainee depuis longtemps. Mais l'eau a coulé sous les ponts et Hangyeol l'admire réellement. De plus, il n'est désormais plus capable de rivaliser. "Laisse la un peu se débrouiller sans toi. Tu en fais déjà beaucoup." Mihan vient couper son fils. Et c'est souvent rare, qu'elle le 'réprimande' en public. Peut être qu'elle en sait plus qu'elle ne s'y laisse paraître. Mais c'est peut être une première étape nécessaire pour que Hangyeol reconnaisse d'où peuvent venir certains problèmes. "Pardonne-moi." Le bon garçon s'excuse alors immédiatement auprès de sa soeur. "J'oublie que tu as grandi des fois, c'est vrai." Et il ne dit pas ça méchamment. Il dit presque ça à regrets. Parce que dès qu'il est parti, il n'a plus vraiment fait partie de la vie de Yumi. Malgré les appels, les visites. Elle a fini de grandir sans lui. Et de ce fait, elle n'a jamais mué de cette image de fillette à protéger.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyMer 10 Juin 2020 - 13:01
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan

     


Mensonge idiot et inutile.
Soupir d’une mère qui souhaite simplement revoir cette complicité d’avant.


Son non empeste le oui. La situation est bien triste, mentir et ce même sur des futilités. C’est pourtant ce qui semble le plus simple pour elle bien qu’au fond, Yumi ne sait pas à quoi ça l’avance de cacher la vérité, du moins sur ce sujet. Pourtant, elle ment, alors que chaque soir, chaque jour, ses pieds finissent par fouler le sol du club de danse et les ecchymoses s’entassent sur sa peau après des heures d’entrainement. Entêtement enfantin, qui montre l’étendu du problème qui ronge les enfants Han. Il reste bien trop de secrets entre eux. Et évoquer la danse à son frère viendrait à lui parler du passer et dévoiler bien trop de chose dont elle ne se sent pas prête. Il y a deux ans, lorsqu’elle avait arrêté la danse, son choix avait été clair, briser toute ressemblance avec son frère. Elle souhaitait mettre fin aux comparaisons incessantes entre eux. Yumi voulait vivre pour elle, loin des fausses amitiés et surtout loin de l’image de son frère que tout le monde venait projeter sur elle. C’est l’accumulation d’une fatigue face aux personnes qui pensait qu’elle suivait bêtement les goûts d’Hangyeol. Peut-être au début, mais sa passion pour la danse, était devenue sienne. Ce n’était pas juste une simple passion commune avec son aîné ou l’envie de lui ressembler. Alors elle avait quitté, abandonnée sous la douleur des jugements, mais la passion étant plus forte la jeune fille avait fini par reprendre d’elle-même le soir, à la nuit tombé dans les rues vides de passant. C’était son secret.

Finalement, son visage pivote en direction d’Hangyeol quand ce dernier lui dit qu’elle va réussir. C’est de l’étonnement qui passe sur son visage, le sentiment passe si rapidement que ça ne dure qu’une fraction de seconde et pourtant, il est bien là. Elle n’est sans doute plus habitué à l’entendre l’encourager et surtout, pensait elle qu’il n’écoutait pas vraiment la conversation. Yumi sourit, appréciant les mots de son aîné et l’agréable sentiment qui nait en elle suite à l’encouragement et étrangement ça lui donne envie d’y croire. Elle veut y croire qu’elle va réussir. « Je vais tout faire pour » Ses pupilles se mettent à briller, c’est discret, mais l’étincelle est là, présente et resplendissante. Ce n’est pas la peur, ni l’étonnement, c’est bien différent. La détermination, c’est elle qui vient faire briller le regard de la jeune fille alors qu’elle fixe son frère un moment, le remerciant indirectement pour ses mots.

« Puis je n'ai pas besoin de son aide. » Vrai et Faux. Elle a terriblement besoin de lui, rien que son travail d’assistante en témoigne. Elle racle sa gorge doucement en regardant sa mère tout en venant hocher son menton pour montrer qu’elle est d’accord avec elle. Yumi sait qu’elle peut réussir sans l’aide d’Hangyeol, car même si elle ne risque pas de s’étendre sur le sujet elle à déjà son idée en tête et ses modèles. Alors elle sourit avant d’ajouter d’un ton plus doux. « Puis Najun à sans doute plus important à faire. Mais.. » Elle se tait et vient mimer le mot sur ses lèvres pour ne pas contredire à son tour leur mère. Merci.


La soirée n’est finalement pas si horrible et sa haine semble s’évaporer de jour en jour. À croire que plus elle passe de temps avec Hangyeol, plus elle ressent le manque qu’elle s’est infligé durant ses dernières années. Tout n’est pas pardonné, mais elle Yumi fait des efforts alors c’est une amélioration et ça Mihan ne peut que le constater. Alors elle-même y croit. Elle y croit qu’un jour Hangyeol et Yumi seront de nouveau complice.

La jeune fille ne peut s’empêcher de lancer un regard espiègle vers son frère quand ce dernier s’excuse. Elle se retient d’une remarque tout aussi moqueuse que son regard et elle ne doute pas qu’Hangyeol le comprend. À la place, elle vient en rire doucement pour jouer le jeu de la complicité. « Je te pardonne, à une condition. » Mihan lève les yeux en entendant les mots de la jeune fille, toujours à marchander. « Tu m’organises un marathon Harry Potter avec une montagne de Popcorn. En plus ça tombe bien, tu dois te reposer. » La mère regarde ses deux enfants à tour de rôle et ne peut s’empêcher d’accorder à Yumi que c’est une bonne idée. Alors elle ne dit rien sur ça venant sourire un peu.

« Et oui, je fais 1 mètre 60 maintenant, je suis grande. Attends de me voir avec des talons, je fais presque ta taille. » Elle pense sa tête sur le côté en souriant. C’est sa façon de dédramatiser la conversation et surtout pour ne pas dire quelque chose qu’elle risque de regretter plus tard. Et puis elle ne peut s’empêcher de sentir une vague de nostalgie l’envahir. Après tout, fut une époque ou son frère était toujours derrière elle pour la guider et lui montrer quoi faire. L’époque était résolue, Mihan avait raison de rappeler au jeune homme qu’il devait la laisser se débrouiller. Yumi elle-même le pensait après tout même si elle avait encore terriblement besoin de lui.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyMer 10 Juin 2020 - 23:48
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

La détermination. Qualité qui brûle depuis des années dans le coeur de Hangyeol. Au fond, c'est grâce à cette détermination, peut-être due à son ego, qu'il survit encore. Depuis toujours, il a eu un regain de motivation pour parvenir à ses fins. Que ce soit pour apprendre la basse, la guitare, pour apprendre des pas de danse ou pour réviser ses maths, Hangyeol a toujours voulu prouver qu'il était capable d'obtenir ce qu'il fallait. Mais la détermination, c'est venu avec sa passion. C'était le feu pour se battre contre son père et qu'il accepte de le laisser passer des auditions. C'était la force pour convaincre ses parents qu'il saurait vivre à Séoul comme un grand. La détermination, c'est comme ça qu'il a tenu six longues années d'entraînement où les bâtons ne cessaient de se mettre dans ses roues. Hangyeol a été connu comme le perfectionniste, le déterminé. C'est comme ça qu'il est devenu 11. Et c'est comme ça qu'il a réussi jusque là. Alors ces encouragements, sincères, c'est un éclat, une étincelle de ce à quoi ce Hangyeol grandi est devenu. C'est une preuve d'espoir, qu'il n'est pas totalement perdu.

    Avec détermination, il se bat encore. C'est peut être tout ce qui l'empêche d'abandonner. Lui qui a perdu tout ce à quoi il se raccrochait après son accident. C'est peut être parce qu'il connaît très bien sa réputation, et que c'est la dernière chose qu'il voudrait perdre, qu'il tient encore le bout. Qu'il n'abandonne pas. Et Hangyeol qui se trouve si faible, peut être qu'il est encore un peu fort comme ça. Alors, dans ce moment où il vient de ranger ses tortures sur le côté, il esquisse un sourire pour sa sœur, un vrai. Le chanteur sait que Yumi va réussir. Il le sait, parce qu'elle est comme lui. Et c'est sur cette table où s'échangent des murmures et que les secrets se voient effleurés, qu'il est évident que Hangyeol et Yumi sont pareils. C'est dans leur éducation, dans la proximité qu'ils ont toujours eues. La détermination, ils l'ont, la passion aussi. Et peut être qu'aux yeux du monde, ça les a rendu pareils. Et l'aîné, alors qu'il ignore tout des tracas de sa petite soeur qui ont découlé de ça, c'est bien lui qui sait aussi à quel point ils sont différents. Parce que Yumi a beau avoir la même fougue que lui, et certains de ses centres d'intérêt, elle est une jeune femme au caractère bien trempé et au personnage qui diffère du sien.

    Alors, "de rien", c'est ce que Hangyeol répond quand il hoche la tête discrètement. C'est aussi une façon de dire à sa mère qu'il va arrêter de trop s'imposer, mais de laisser à Yumi la possibilité de compter sur lui. Le chanteur a toujours donné de lui pour les gens qu'il aimait. Que ça se retourne contre lui, ou non. Et tandis qu'il mangeait sa soupe avec un peu plus d'enthousiasme, voilà qu'il laisse tomber sa cuillère quand Yumi objecte à ses excuses. Et son expression d'agacement se remplace. C'est presque dingue de constater les autres émotions qu'il a oubliées quand il est monopolisé par cette haine au fond de lui. La benjamine rappelle un souvenir, cette autre passion commune, et les lèvres de l'aîné s'étirent en un autre sourire. A cet instant là, c'est regrettable que ses cheveux soient si longs, car les yeux de l'idole brillent surement d'une lumière qu'on avait cru disparue depuis longtemps. Avec un peu plus d'efforts, on aurait pu entendre un rire. "Pas de pop corn pour moi. Tout autant que je dois me reposer, je dois perdre du poids. Mais le marathon... Je vais te l'organiser." Hangyeol imagine déjà s'arranger pour installer des matelas ou de gros coussins dans une salle de I.M. et emprunter un projecteur... Cela serait beaucoup plus confortable que chez lui ou chez Yumi.

    La soupe se termine. Ce serait presque ironique qu'il ait décidé de consommer ce genre de plat alors que sa sœur le taquine sur sa taille. "Tu rêves. Je suis beaucoup plus grand que toi, même avec des talons, tu ne m'atteins pas! Dis lui, maman!" C'est qu'ils retombent presque en enfance. Parce que Yumi a beau avoir grandi, elle sait encore sur quels sujets taquiner Hangyeol à la perfection. L'idole pousse son plat vide un peu plus loin sur la table et termine son verre. Il semblerait peut être que ce regain de jovialité vient de l'alcool qui fait enfin effet dans ses veines, mais c'est trop subtil pour le dire. "Hangyeol, Yumi, maintenant que vous êtes là, on va se balader un peu?" C'est vrai que cela ne servirait à rien de rester dans ce restaurant trop longtemps s'ils ont terminé. Et puis, à cette heure ci dans Hongdae, la plupart des boutiques étaient encore ouvertes. Mihan voulait à la fois emmener ses enfants flâner dans les boutiques, mais aussi s'assurer qu'ils passaient du temps ensemble en dehors du travail. Hangyeol est un fils à maman, alors il ne dirait jamais rien pour la contredire. Maintenant qu'il est là, il ne va pas quitter sa mère brusquement. Et puis, dans tous les cas, il habite dans le quartier.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyJeu 11 Juin 2020 - 15:15
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan

     

Une simple soirée, douce et agréable, telle une caresse de nostalgie. C’est hors du temps, comme ci, tous les problèmes voulait se mettre de côté juste quelques heures pour un répit mérité. Yumi l’acceptait insouciante, sans chercher à savoir si sa mère avait une idée derrière la tête. À la place, elle vient terminer son verre avant de se lever, souriante. « Allons-y, c’est une belle soirée en plus. » Elle passe sur ses épaules sa veste après avoir remis le pull piqué de Hangyeol qu’elle ne lui a pas encore rendu, puis son petit sac avant de s’avancer vers la sortie après que Mihan ait annoncé qu’elle parte payer. Alors, une fois dehors, Yumi hésite, le désir revenant piquer ses nerfs. Un rapide regard vers le restaurant lui suffit à se retenir tant elle sait combien sa mère en à horreur. La brune mord sa lèvre nerveusement en abandonnant son désir de fumer. Ca sera pour plus tard. Elle s’y réfugiera une fois seule, lorsqu’elle sera de nouveau dans sa réalité avec ses problèmes de retour, pour le moment Yumi veut juste profiter de cette soirée.

Alors de son pied, elle vient shooter dans un caillou qui vient rouler jusqu’à celui de son frère. Elle remonte son regard sur ce dernier en lui lançant un petit sourire. « Désolée de ne pas t’avoir prévenu pour ce soir, je te revaudrais ça. » Dit elle doucement, car même si la soirée semble être agréable Yumi, n’en oublie pas le piège qu’elle à tendue à son aîné. « Oh et je te rendrais ton pull dans la semaine. » Ajoute-t-elle en tirant doucement sur le pull sous sa veste. Peu après Mihan sort à son tour, souriante en venant se tourner vers ses enfants. « Allons-y, je veux vous trouver un petit quelque chose à tous les deux. » « Tu m’offres un piercing à la langue ? » « Non. » Tentative et échec aussitôt. Yumi soupir bien qu’amusé. Après tout, elle n’est pas sur elle même de vouloir ce piercing là. Elle se tait donc en suivant le pas de sa mère.

Douce nuit, sous les lumières et la musique envahissante d’Hongdae. Elle glisse ses mains sous ses bras, les croisant fermement contre sa poitrine pour ne pas les bouger au rythme de la musique. À la place elle vient marcher dans la rue, glissant entre les passants, le sourire aux lèvres alors que de nombreuse boutiques viennent se présenter à elle, et Mihan sait combien sa fille craque pour le lèche vitrine. Puis, c’est sa manière de la tester et savoir si elle serait prête à voler encore une fois. « Maman ! Regarde cette jupe ! » S’écrit-elle en passant devant une boutique alors que la jeune fille se tourne aussitôt vers sa mère et son frère. Elle vient prendre la jupe dans ses mains et la poser devant elle. « Elle m’irait bien non ? » Elle la repose juste après, avant de continuer d’avancer et de fouiner. Finalement en tombant sur un pull avec une tête de chien dépassant, la jeune fille s’arrête de nouveau, presque brusquement et vient le prendre pour le poser devant son frère. « Maman ! Ce pull est fait pour lui regardes ! » Elle est moqueuse et elle regarde Hangyeol en se retenant de rire.

Mihan rit un instant, venant prendre le pull et le remettre à sa place sur le portique devant la petite boutique de la rue principale. « Yumi, laisse ton frère un peu en paix. Allons dans cette boutique au coin de la rue, je veux vous racheter des sous-vêtement à tous les deux. » Yumi gonfle ses joues brusquement avant de venir râler dans ses dents. Elle marmonne avant de lancer un regard au plus vieux. « T’es l’aîné, tu nous sors de ça, sinon je dis à tes fans que tu…Que tu.. » Elle se tait un moment, fronçant ses sourcils avant de reprendre en le pointant de son index « Je trouverais sois en sûr ! »

Une menace qui se veut effrayante et qui pourtant est des plus risibles. Yumi n’a à cet instant aucune crédibilité et elle le sait. Cependant, elle garde un regard dur avant de suivre Mihan, lorsque cette dernière leur demande de se dépêcher d’avancer. Elle vient donc tourner le dos à son frère avant de se remettre à marcher pour aller dans le magasin que sa mère souhaite les emmener.


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyJeu 11 Juin 2020 - 22:47
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

L'ambiance est détendue, comme si un poids avait été ôté. Le silence est moins lourd, et l'on pourrait presque sentir une jovialité dans l'air. Mihan, Hangyeol, Yumi. Le tableau de famille est si commun qu'il est presque au complet. Yugyeol avait souvent été absent, quand Hangyeol était encore là. Il ne se cachait pas réellement de dire qu'il avait beaucoup de travail, et de sous-entendre que c'était grâce à cela que la famille pouvait continuer à vivre alors que Hangyeol souhaitait se lancer dans quelque chose d'abstrait. A l'époque, il essayait encore de dissuader son fils de devenir artiste. Et maintenant, ce serait presque le contraire. Hangyeol est si loin de savoir que son père a constaté que son fils était fait pour chanter, et qu'il l'encouragerait à retrouver ses salles de concert. Le garçon semble encore convaincu que l'ambiance est au beau fixe parce qu'ils ne sont justement que trois. Et il devrait arrêter d'y penser, parce que cela ne ferait que de re-plomber ses pensées.

    Un masque est enfilé, les cheveux replacés sur le front, et Hangyeol quitte le restaurant canne à la main et des interrogations lui barrant l'esprit. Lui même le sent, qu'il se sent un peu mieux, mais il ne sait pas pourquoi. Se pourrait-il que ce soit parce qu'il a évoqué son histoire avec Venus, qu'il a demandé si son père allait venir? Est ce que sa rupture qui le heurte encore, et cette relation avec son père qui le torture, pouvaient également le soulager? Rien que de les évoquer... Est ce que c'était grâce à cette maigre ouverture qu'il était libéré? Les pensées sont bien égarées quand le chanteur est ramené à la réalité par un caillou qui vient rouler. Et il observe sa soeur quelques temps. L'expression qu'elle a, l'intention qu'elle peut avoir derrière ses mots... "Tu ne me dois rien." Il finit par dire. C'est vrai, Hangyeol lui en voulait. L'avoir forcé de se confronter à sa mère sans qu'il ne soit prêt. Mais maintenant qu'il ait réussi à passer au dessus, qu'il est convaincu avoir réussi l'illusion et que le reste de la nuit ne sera qu'une trêve, il ne veut plus faire de reproches. Et de toutes façons, Hangyeol est content de revoir sa maman. Et pour le pull, il hausse les épaules, sort un paquet de chewing-gum de sa poche, en met un dans sa bouche par dessous son masque et temps le reste à Yumi pour qu'elle en prenne un si elle veut. Peut être que ça l'aidera avec son envie de tabac. Et rapidement, il retourne sa tête vers le paysage nocturne devant lui.

    C'est presque le fils et le grand frère qu'il a toujours été qui se tient dans les ruelles. Celui qui a toujours adoré écouter les musiques sauvages et regarder les gens danser dans la rue, car il l'a déjà fait. Celui qui s'amuse de voir sa sœur si distraite devant tant de choses à acheter, et qui pense encore à lui faire cadeau de tout ce qu'elle pouvait toucher. Celui qui accompagne sa mère et sa sœur faire du shopping pour lui mais qui justement reste discret car ses yeux se baladent que sur des choses qu'elles pourraient aimer. Celui qui s'amuse par les idioties de sa sœur. Et celui qui en oublierait qu'il tient une canne pour parfaire à son genou blessé.

    Alors peut être que c'est l'alcool, ou les médicaments. Peut-être que simplement, être entouré de sa famille le rend heureux, mais Hangyeol brille des yeux. Et celui qu'on voit, malgré les précautions qu'il a pour se cacher, c'est le garçon malicieux et malin qu'il a été avant, et après son accident. Rouge sur le haut des joues quand sa mère évoque vouloir emmener ses deux grands enfants acheter des sous-vêtements, il était prêt à râler. "Maman, j'ai vingt-cinq ans, tu ne vas pas m'acheter des caleçons." Surtout qu'il n'a aucune envie de rester à côté d'une mère qui cherche un soutien-gorge pour sa petite soeur! Alors la menace de Yumi tombe à pic. Sa forteresse de dépression est en réparation alors elle s'adresse directement au leader qu'il est. Le 11 qui sait réfléchir rapidement et prendre en main le groupe pour se sortir des moments difficiles. Le Han Han Gyeol qui a déjà eu des seconds rôles dans les films de sa compagnie. Alors c'est un sourire qui s'esquisse. Et quand Mihan et Yumi marchent devant lui, Hangyeol laisse tomber sa canne sur le sol avec fracas et fait mine de s'écrouler sur une poubelle à côté. "Aaah~ Maman..." Râle-t-il de façon convaincante, même si sa chute est trop théâtrale (il n'arrive pas à se prendre au sérieux et sait très bien que dans tous les cas, sa mère verra clair dans son jeu). "Ah maman, mon genou..." Grogne-t-il à travers son masque. "Je crois... Je crois que je ne pourrais pas marcher jusque là bas..." Ca en devient comique parce que les passants s'inquiètent et seraient presque capables de lui tendre la canne qui a roulé jusque la mère Han. Et pourtant, Mihan reste un peu décontenancée à regarder le caprice cinéma de son enfant de vingt-cinq ans. "Je pense qu'on va devoir s'arrêter dans ce magasin de chaussures à la place... Il a des bancs là bas... Aaaah..." Et il boîte sans même attendre son reste, jusque cette boutique où il s'assoit tranquillement. Si sa mère veut leur acheter quelque chose, il préfère autant que ça soit des chaussures plutôt que des sous-vêtements. Bon, les options à proximité étaient limitées de toutes façons. Mais il espère que ça devrait marcher. Ça devrait marcher, n'était-il pas le fils à maman? Fils à maman et grand frère qui faisait les quatre cent coups pour sa sœur.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyVen 12 Juin 2020 - 22:42
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan

     

              Échange futile sous la lueur d’une lune témoin de cette soirée particulière. Ca ne sera suffisant qu’un temps, mais elle vient accepter le chewing-gum du bout des doigts. Sa main ne tremble pas et pourtant intérieurement, une part d’elle l’est. Ce n’est pas la peur, c’est juste le manque d’une addiction un peu trop envahissante. Échec d’une vie et faiblesse d’esprit parfois, elle regrette de s’y être plongé. Yumi ferme ses yeux, soupir avant de se concentrer sur la mastication pour ne pas craquer. C’est toujours dure, mais ce n’est qu’une simple petite épreuve, Felix sera fière d’elle.

              Tout s’arrête autour d’elle, l’illusion qui la transporte loin de cette scène en est émouvante. Les gens marchent autour d’elle, sa mère soupire et son frère s’agite et pourtant elle à l’impression de ne pas appartenir à ce tableau familial autour d’elle. Sans doute, est-ce dû au temps, aux nombreuses années qui séparent un tel moment familial et presque de complicité. Ou alors à cette sensation particulière qui la met hors du temps et l’arrache de son corps pour se sentir spectatrice. Yumi en devient nostalgie et son cœur lui vient se serrer dans sa poitrine. Elle en viendrait presque à vouloir revenir en arrière, à effacer ses deux dernières années pour réécrire l’histoire. C’est un gout amer qui vient s’y mêler, car autant qu’elle le désir cela en est impossible. Alors elle se concentre sur le coup de théâtre de son frère, amusé et ravie à la fois de le voir tenter de les sortir d’affaire et c’est drôle.

Mihan en entendant la voix de son fils vient se tourner aussitôt. Elle soupire, lève les yeux au ciel face à cette comédie des plus grotesque. La femme connait bien son fil, alors elle le fixe, les bras tombant le long de son corps, pendant que Yumi s’abaisse pour récupérer la canne. « Je devrais peut-être aller acheter des glaçons.. Il y a un 7-Eleven pas loin, je reviens. » Et sans réfléchir plus, la brune s’enfuit dans la rue, la canne dans la main pour aller chercher des glaçons qui soulagerons cette fausse douleur.

Mihan suit Hangyeol du regard alors que ce dernier vient s’asseoir, toujours silencieuse, puis elle soupir en roulant des yeux - petit tic que Yumi lui a piquée. « Il a bon dos, ton genou, n’est-ce pas ? » Dit elle en venant s’asseoir à côté de son fils alors qu’elle vient tirer son oreille. C’est avec un sourire aux lèvres qu’elle le fait, sans même vraiment tirer dessus. Geste qui se veut des plus affectueux et pour le punir de lui faire. Puis la deuxième carte est lancée et si Yumi et Hangyeol sont assez bon à la comédie, c’est avant tout grâce à leur mère. « C’est dommage, moi qui voulais vous offrir des sous-vêtement puis une pâtisserie… » La mère de l’idole vient prendre un air peiné en relâchant l’oreille du jeune homme avant de soupirer profondément pour appuyer sa tristesse. C’est une petite vengeance de la part de Mihan alors qu’intérieurement, elle se sent heureuse de voir que tout n’est pas perdu. Car elle les a entendues les mots de Yumi un peu plus tôt. Ceux lui demandant de les tirer de là et Hangyeol qui agit aussitôt. Alors sans doute voulait-il éviter le magasin de lingerie aussi, mais tout n'est pas perdu pour ses enfants et ça la soulage. Alors elle en profite que la cadette ne soit pas là pour venir changer de sujet. « Vous allez mieux tous les deux. » Ce n’est pas une question, juste un fait dont elle à été témoin depuis le début de la soirée. Mihan ne sait pas si ses enfants s’en rendent compte alors elle le confie au plus vieux avant d’ajouter. « Je sais qu’il faudra du temps, mais repose toi sur elle, elle te dois bien ça. » La mère vient fixer la rue distraitement, patientant le retour de sa fille. « Puis, je pense qu’elle ne s’en rendait pas compte, mais elle n’a jamais cessé de te défendre devant Yugyeol. »

Une fois, plus loin, Yumi peut enfin se soulager d’un rire au milieu des passants. Elle doit avoir l’air bien idiot ainsi à rire. Pourtant, la demoiselle s’en contre-fiche et en profite, elle se sent si légère et son corps enfin libéré vient marcher d’un pas dansant. Il y a un peu de monde dans le 7-Eleven, alors une fois les glaçons dans sa main libre elle vient faire la queue calmement, tout en fixant la canne qu’elle tient toujours dans ses mains. Idiote, elle a totalement oublié de lui rendre.


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptySam 13 Juin 2020 - 22:38
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

Sortie de n'importe où, cette comédie. Et les gestes sont longs, appuyés, tandis que les plantes traînent en longueur et sonnent presque réelles. C'est bien joué, même si un peu dramatique, pourtant les deux femmes de la vie de Hangyeol savent très bien où se situe la vérité. C'est ça qui étonne Hangyeol, parce que lui même le sait. Ni sa mère, ni Yumi, ne croient en ce soudain regain de douleur. Et pourtant la benjamine s'enfuit dès qu'il a arrêté de geindre et part sous prétexte de lui chercher des glaçons. Mais au final, peut être que c'est une bonne occasion pour elle de se retirer et d'aller fumer en privé. Hangyeol se le demande quelques instants, et oublie bien vite cette question. Parce que sa mère s'assoit à côté de lui et lui tire l'oreille gentiment. C'est presque à se demander pourquoi on ne cesse de lui répéter qu'il a des oreilles plus grandes que la moyenne. "Ce n'est pas exactement un mensonge... Il me fait toujours mal, ce genou." Hangyeol tente de se justifier avec un maigre sourire que sa mère ne pourra de toutes façons pas voir.

    C'est triste, encore une fois, d'être forcé à devoir accepter cette douleur. Et Hangyeol ne le veut pas. Il ne peut pas se résoudre à vivre avec une faiblesse toute sa vie. Il n'a jamais voulu ça, il n'a jamais rien fait pour devoir accommoder sa vie à une gêne de ce type. Et Mihan le sait. C'est bien pour ça qu'elle n'a jamais cru à cent pour cent son fils quand il lui disait aller bien. Mais là, de l'avoir sous les yeux, de le voir se renfermer à chaque fois qu'elle mentionne quelque chose qui peut le perturber. Elle sait très bien qu'il est beaucoup plus faible mentalement, que physiquement avec ce genou. Peut être que c'est pour ça qu'elle insiste autant pour que ses enfants se retrouvent. Mihan, qui a toujours su à quel point Hangyeol avait besoin des autres. C'est elle qui sait la trahison qu'il a vécu quand personne n'est venu le voir à l'hôpital. Et elle a été énervée pour lui. C'était presque honteux. Que son fils qui a presque perdu la vie alors qu'il la consacrait aux autres n'ait personne à son chevet. Et heureusement que les fans ne cessaient pas de lui envoyer des messages d'encouragement. Mihan, qui avait toujours trouvé cela bizarre que des milliers de filles soient trop attendries par chacun des gestes de son fils. C'est là qu'elle a compris à quel point toucher le coeur des gens pouvait aider. Elle se perd un peu dans des souvenirs à moitié sucrés, quand Hangyeol l'affronte. "Tu nous as déjà bien trop offert avec ce dîner maman, tu devrais nous laisser t'offrir quelque chose. Après tout, c'est toi qui a fait le déplacement. C'est déjà un cadeau." Hangyeol appuie sa tête contre l'épaule de sa mère. Il se fiche bien qu'elle soit venue pour Yumi, et pas pour lui. Il avait tant besoin de la voir. Il aurait tellement eu besoin de pleurer dans ses bras quand Venus l'a quitté, quand les médecins lui ont annoncé qu'ils resterait blessé.

    Un soupir s'échappe. "On se reparle. Je ne sais pas si c'est pour ça que ça va mieux. Je crois qu'elle m'en veux encore beaucoup." Hangyeol répond simplement. Il a encore certaines paroles de Yumi en tête. Il a surtout ce silence entre eux qu'il distingue encore trop clairement. Il l'a blessée, et même sans connaître la raison exacte, il s'en trouvé lui-même. "Et si tu parlais de moi, moi ça..." Ne va pas mieux. Mais il ne peut pas le dire. Pas à Mihan. "Tu me demandes de me reposer sur Yumi, comme si elle me le devait. Mais elle ne me doit rien. C'est moi qui lui doit tout." Le chanteur lève ses yeux vers le plafond. Parce que c'est Yumi qui l'a réconforté quand il s'est noyé. Parce que c'est Yumi qui l'écoutait quand il voulait chanter. Parce que c'est Yumi qui lui disait quand il se trompait. Et c'est lui, qui est parti en la laissant derrière lui. Quand elle le défendait auprès de son père et que lui courait après ses rêves. Que lui doit-elle? Rien. Et lui, il lui doit la présence d'un grand frère, le réconfort d'un aîné normal, et pas celui qui doit toujours se faire en secret car la Corée connait son visage. Hangyeol, il ne sait pas comment se rattraper, et il est trop mal pour lui parler. Lui proposer son aide, financière ou d'influence, c'est la seule façon de se faire pardonner.

    Et c'est un sujet sur lequel il ne veut pas s'attarder. Surtout que Mihan serait capable de lui faire la leçon. Il la voit déjà, à ouvrir sa bouche. Et comme il ne se sent pas trop abattu par sa dépression ce soir là, il ne veut pas entendre des arguments ou des compliments sortir de la bouche de sa mère. "Allez, maman. Tu ne veux vraiment pas que je t'offre une nouvelle paire de chaussures?" Le garçon ne laisse pas vraiment le choix à sa mère. Il lui accroche le bras comme un enfant qui a trop peur de s'aventurer sans sa mère, et il l'incite à se lever de ce banc. Il n'a pas sa canne, n'a pas vraiment remarqué que Yumi l'avait emportée avec lui, il s'imagine qu'elle traîne encore à l'extérieur, mais s'il se tient à sa mère, alors il ne devrait pas trop boiter. Mihan n'a pas trop envie d'une nouvelle paire de chaussures, ni que son fils la paie, mais elle doit avouer que ça lui fait du bien de passer du temps avec lui. Quand enfin, Yumi pointe le bout de son nez, Hangyeol ferme ses yeux en un sourire. "Yuminie, tu tombes bien." Cela faisait longtemps que Hangyeol n'avait plus utilisé ce surnom de vive voix. "Maman a dit qu'on avait le droit à un dessert." Qu'il dit avec beaucoup trop de jovialité dans la voix. C'est le même Hangyeol qui a dit que sa mère ne devait pas tout leur offrir. C'est également le même qui se plaignait d'un genou, et qui oublie vite que Yumi a des glaçons à lui donner. "Gâteau, ou glace? C'est toi qui paie de toutes façons." Demande-t-il alors que Mihan soupire, prête à forcer Hangyeol à rester assis pour aller faire les magasins avec Yumi. Cela ne serait qu'une punition de les avoir gênées pour rien.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyDim 14 Juin 2020 - 21:35
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan

     

              La demoiselle patiente tout en regardant autour d’elle dans la boutique. Elle est bien tentée de reprendre des cigarettes en sachant que sa réserve touche à sa fin. Le manque de nicotine, la fin de ses paquets, tout la pousse à craquer alors qu’elle vient mordre sa langue maladroitement. Le chewing-gum n’a plus de gouts et un gout métallique se répand dans sa bouche. Elle ne saigne pas à flots, ses dents sont loin d’être aiguisées comme celle des vampires dans les livres. Mais c’est désagréable et la douleur, elle est bien présente. Lorsque vient son tour de payer Yumi tend les glaçons qu’elle achète et une lueur d’envie brille dans ses pupilles quand le vendeur lui demande si c’est tout. Elle hésite, mais renonce. Il lui reste de quoi tenir encore une journée entière alors elle pourra bien acheter ses tueuses demain. Une fois les glaçons payés et l’échange de commodité avec le caissier, Yumi quitte le magasin. Elle vient inspirer longuement une fois de nouveau dans la rue. Différentes odeurs viennent lui chatouiller le nez et elle grimace avant de craquer dans un soupir. Hangyeol et sa mère peuvent bien patienter encore un peu. Alors sans attendre plus longtemps elle se réfugie dans l’ombre d’une ruelle, pose la canne contre le mur avant de partir à la recherche de son dernier paquet à moitié vide. Et c’est le soulagement qui vient envahir son corps à la première taffe, répandant le poison dans ses poumons d’une manière si douce.

Les glaçons dans une main, la canne dans l’autre, la jeune fille retrouve bien vite son frère et sa mère. « Un dessert ? » Elle balbutie alors que ses grands yeux clignotent plusieurs fois. Entendre ce surnom est tellement soudain qu’elle en perd le fil. Ses pensées s’entassent dans sa tête et les souvenirs viennent les surplomber pour laisser Yumi face aux nombreuses fois ou son frère l’a appelé ainsi dans le futur. Et le feu en elle, s’agite, il est brulant et pourtant si agréable, rien à voir avec celui qui l’avait consumer plus tôt dans les toilettes du restaurant. Cependant, elle finit par reprendre sur elle en entendant sa voix de son frère poursuivre. « Comment ça, c’est moi et la galanterie ? Grand frère indigne. » S’écrit l’étudiante en venant pointer son frère à l’aide de la canne et de son autre main lui donner de force les glaçons dans les mains. « Tiens tes glaçons d’ailleurs. » Mihan s’écarte un peu après avoir obligé Hangyeol à se rasseoir. « Je payerais, mais mettez vous d’accord sur ce que vous voulez, pour l’instant occupe toi de ton genou Hangyeol. »C'est sa façon de lui faire assumer son coup d'acteur. Alors peut être n'iront-ils pas acheter des sous-vêtements tous ensemble, mais il devra patienter un peu pour son genou. Mihan est presque fière d'elle et puis ça n'a rien de méchant. Elle vient distraitement poser une main tendre sur l'épaule de son fils un instant.

Mihan se retrouve à côté de sa fille et son parfum, mélangé à la cigarette, ne lui échappe pas. Elle vient froncer ses sourcils en regardant sa benjamine, le ton léger changeant un peu. « Yumi, tu n’as toujours pas arrêté ? Tu y penses à ta santé ? » Yumi baisse la tête entre temps, observant ses pieds pour ignorer les mots de sa mère, bien qu’elle vient hocher son menton en guise de réponse. Au fond, c’était juste, car elle était inquiète pour sa santé et Yumi le savait, mais ça l’a fatiguait de l’entendre. Mihan soupire doucement avant de regarder le plus vieux. « Le temps que tu calmes ton genou, je vais regarder dans les boutiques autour, on prendra le dessert ensuite. Yumi, tu me rejoins ? » « J’arrive. » Elle laisse Mihan partir devant et fini par relever son regard sur son frère en venant lui tendre sa canne. « Tiens, c’est à toi. J’ai réalisé que je l’avais une fois au magasin. » Elle soupire plus fatiguée par elle-même.

« Mh, tu préfères quoi ? Je dirais à maman notre choix comme ça. » Elle reste encore un moment à côté de son frère pour connaitre ce qu’il désire. Puis une fois qu’elle saura elle rejoindra leur mère.


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyMar 16 Juin 2020 - 21:33
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

Mère et fils, bras dessus, bras dessous, ils sont mignons. Il ne l'a jamais admis, Hangyeol. Il fait toujours le fier parce que son père lui a reproché son départ. Mais ces moments familiaux lui manquent. Des fois, il a l'impression d'avoir grandi trop vite. Et ce n'est pas qu'il le regrette, mais après cet accident qui a éloigné trop de gens autour de lui, il se rend compte que tout aurait été mieux s'il avait pu faire autrement. Peut être qu'il ne se serait pas senti aussi seul s'il ne s'était pas autant éloigné de son sang. Que se serait-il passé s'il n'avait jamais dû partir vivre à trois heures de train de la maison familiale? Que serait-il advenu d'eux s'il avait visité les continents étrangers avec ses parents et sa sœur au lieu de visiter pour des concerts. Qu'est ce que Yugyeol aurait pensé s'il avait vu l'état fatigué dans lequel Hangyeol s'était plongé pendant six ans d'entrainement au lieu de penser qu'il avait choisi un chemin instable mais facile? Le fils, il a très vite dû faire semblant que tout était plaisant, qu'il s'en sortait bien. Il a toujours dû cacher la pression, ses déceptions. Parce que admettre qu'il avait du mal, ça serait donner raison à quelqu'un qui lui empêchait sa passion. Et dans cette période où il était à mi-chemin entre l'enfance et l'âge adulte, il a dû vite traverser de l'autre côté. Où il avait des rêves et des réactions d'enfants, tout en devant avoir une patience et une attitude d'adulte. Il a vite choisi la responsabilité mature.

    Alors cela fait du bien, de pouvoir s'accrocher à sa mère, de pouvoir être faible devant quelqu'un. Et c'est vraiment idiot de demander des desserts, ou des cadeaux. On dirait un gamin. Mais ça lui fait du bien. C'est ce qu'il est; c'est comme rattraper un peu de temps perdu. Et puis, c'est aussi simplement profiter de sa maman. Alors Hangyeol et Mihan restent accrochés, et ils se baladent rapidement dans les environs de la boutique, à regarder les choses, et à refuser d'en acheter. Mais Mihan ne cède pas, et Hangyeol se frustre. Il n'aime pas quand sa mère refuse qu'il lui fasse plaisir. Il a beau retourner dans une enfance trop lointaine, il gagne son propre argent de poche et rien n'est plus précieux que le sourire de sa mère. Sourire qu'elle perd dès qu'elle sent que Yumi a fumé. Hangyeol, lui, sent à peine les reflux de tabac. Peut être que sa mère a un odorat trop habitué. Et quelque chose le dérange, alors que Mihan reprend Yumi devant lui. C'est peut être parce que ce n'est pas juste de forcer quelqu'un à arrêter la cigarette quand c'est une habitude difficile à perdre. Ou alors c'est simplement que le grand frère ne veut pas entendre des remontrances sur sa soeur quand il est là. "Maman..." Commence Hangyeol alors qu'il fait mine de se lever, mais Mihan le force à rester assis. "Déjà elle n'a fumé qu'une fois depuis qu'elle est avec toi. Elle va finir par arrêter. Laisse lui le temps." Marmonne-t-il dans son masque d'un air un peu vexé, il se fiche bien de savoir si on l'a entendu ou non. Hangyeol a si rarement sa famille avec lui, qu'il ne veut pas vraiment gaspillé de ce temps à répéter à Yumi quelque chose qu'il sait déjà.

    Non, Hangyeol préfère bien parler du dessert. C'est beaucoup plus intéressant que de reprocher à Yumi de briser sa santé avec du tabac. Pour être honnête, Hangyeol brise aussi la sienne avec de l'alcool. Ce n'est pas un abus, ni réellement une habitude, mais ce n'est pas forcément mieux, alors il ne veut pas qu'on s'étende sur ces sujets là. Il accueille sa canne dans ses mains en hochant la tête pour remercier Yumi. Son moral retombe un peu quand il saisit cet objet qu'il rejette tant. Mais son moral ne se laisse pas trop atteindre car comme distraction, il a encore les glaçons qui lui brûlent la main de froid, et il finit enfin par les poser sur son genou. Même si sa chute était exagérée, et son excès de douleur inventé, l'articulation du chanteur reste faible et constamment douloureuse, alors les glaçons ne lui feront pas de mal. "Merci beaucoup." Finit-il quand même par dire. "Je t'avoue que je veux juste une glace. Tu peux juste en prendre une au melon dans un seven eleven et ça sera parfait pour moi. Par contre..." Hangyeol cherche quelque chose dans sa poche et tend à Yumi sa carte bleue. "Ne la laisse pas payer le dessert s'il te plaît."

    Si ça ne tenait qu'à lui, Hangyeol se lèverait et continuerait le shopping avec sa mère. Mais il ne veut pas l'inquiéter pour rien, alors il est prêt à attendre un peu sur ce banc. Et puis, peut être que Mihan veut passer un peu plus de temps seule avec sa fille. Elle a beau lui reprocher beaucoup de chose, elle l'aime cent fois plus qu'elle ne la critique. "Achète un petit truc pour maman, et pour toi aussi, s'il te plaît." Hangyeol se penche sur le côté pour regarder sa mère et être sûr qu'elle ne l'entendra pas. "Si tu t'inquiète pour mon argent, ne t'inquiète pas. I.M. peut dire vouloir diriger nos salaires sur la préparation d'un comeback plutôt que nos comptes, j'aurais toujours des versements pour droits d'auteur... Alors ça ira, ok?" Le grand frère se veut rassurant, alors que la mère est déjà en train de visiter les boutiques où elle n'a que très rarement l'occasion d'aller. Que Yumi accepte sa carte, ou non, il prévoira quand même d'acheter quelque chose. Et si elles passent trop de temps dans les boutiques, Hangyeol finira bien par se lever aussi. Il ne peut jouer la comédie que pendant trop peu de temps.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyMer 17 Juin 2020 - 19:03
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan

     

Finir par arrêter. Elle aimerait bien Yumi y arriver tout comme une part d’elle n’a aucune envie d’essayer. Elle les enchaine les cigarettes le soir, une fois la nuit tombée. Bien souvent, elle est seule et parfois, on lui tient compagnie. De nombreuse consumé entièrement et d’autre qu’on lui a arraché de la bouche pour l’en empêcher, mais elle finit toujours par en re fumer une plus tard. C’est son addiction, mauvaise et cancérigène, mais c’est la sienne et désormais Yumi vit avec. Son regard fini par se poser sur ce grand frère qui prend la parole pour la défendre. C’est bas et pourtant ça lui réchauffe le cœur. Sans doute, agit-il égoïstement pour que l’ambiance de cette soirée ne dégénère pas, mais elle décide de prendre ça pour elle, car elle en a besoin. Puis au fond Hangyeol à surtout raison, si elle décide d’arrêter, il faut lui laisser du temps. Décidément, ce soir, elle en viendrait presque à le remercier toutes les cinq minutes.

                 Elle le voit ce regard qui se terne alors qu’il saisit la canne. Yumi soupire, elle est peinée de constater une fois de plus qu’il n’arrive pas à accepter. Alors bien sûr elle ne comprend pas. Yumi ne sait pas réellement ce qu’il ressent, car elle n’a jamais été dans sa situation. Cependant, elle n’est pas aveugle et elle l’a constaté son état intérieure. C’est pourquoi, depuis elle garde un œil sur son frère sans qu’il ne le sache. Travailler à I.M. entertainment est parfait pour l’aider, et ainsi chaque jour elle vérifie son masque de peur de ce qu’il pourrait commettre. Une part d’elle le nie, mais une autre reste aux aguets. « On devrait décorer ta canne, elle te paraîtrait moins triste. Rose à paillette, ça t’irais ? » Elle veut le faire rire, ou même juste sourire, c’est son unique but ses derniers temps lorsqu’elle le croise entre deux réunions. C’est bien étrange de sa part quand on sait qu’elle refuse encore tout rapport entre elle et lui dans la vie de tous les jours. Elle se perd un instant dans ses pensées jusqu’à voir son frère sortir sa carte bleue pour lui, mais. « Mais.. » Elle n’a pas le temps de finir qu’il poursuit et la jeune fille vient froncer ses sourcils. Elle l’écoute jusqu’au bout et finit par venir prendre sa carte en soupirant de manière exagérer pour montrer qu’elle désapprouve. « Ok.. mais j’aurais pu payer. Je vais t’écouter, car tu es le grand frère, mais sache que je suis contre. » Dit-elle en venant pointer Hangyeol de sa carte bleue. Elle finit par la ranger dans son sac pour ne pas la perdre. « Donc une glace au melon ? Tu veux rien d’autre ? Et ne me parle pas de régime, un écart ne fera rien. » Yumi était surtout contre les régimes, ou diète comme la plus part disait à l’agence. « De toute façon, si on te prend un truc en plus, tu mangeras, car il ne faut pas gâcher. » Son visage devient malicieux avant qu’elle ne pose sa main sur les cheveux du jeune homme. Elle vient lui ébouriffer un instant. « Tu m’envoies un message quand tu nous rejoins ? Ca t’évitera de chercher. » Un dernier sourire avant qu’elle ne s’éclipse pour rejoindre leur mère.

Une fois avec Mihan, la jeune fille attrapa le bras de sa mère en souriant. Yumi savait, malgré la distance entre sa mère et elle se comporter toujours d’une manière joviale et adorable. C’était une habitude. Elle se laissa donc trainé de boutique en boutique, se laissant trainée dans le magasin de lingerie que Mihan avait repérer. Si elle ne pouvait pas acheter pour les deux aux moins elle pouvait en profiter avec Yumi. Pendant un moment, elle hésite à utiliser la carte de son frère pour sa lingerie et pour celle de sa mère, mais elle se ravise. Hangyeol risquait de demander ce qu’elles avaient prisent et la jeune étudiante était persuadée qu’il préfèrerait tout que d’observer ça. Bien que Yumi riait intérieurement en imaginant la gêne de son grand frère face à cette pièce de tissus pourtant commune à chaque femme. En sortant de la boutique, Yumi vient doucement observer sa mère. Cette dernière la tire déjà vers un nouveau magasin, alors la jeune fille reste observatrice. C’est en passant devant une petite boutique que Mihan s’arrête un moment en observant un joli petit bracelet artisanal. Yumi observe et ne dit rien, mais dès que ça mère à le dos tournée, elle s’en va l’acheter avant de le glisser dans son sac. Hangyeol pourra bien lui offrir lui-même plus tard.

Les deux femmes finirent au 7-Eleven pour acheter les desserts, une glace au melon pour le plus vieux, et une part de gâteau pour Mihan et Yumi. En passant devant un sachet de sucreries, la jeune fille l’attrape, se souvenant combien elle et son frère en raffolaient enfants. Yumi dut se battre avec sa mère un instant avant de réussir à payer les desserts. C’est donc toute fière et Mihan râlant derrière, que Yumi sort du magasin pour retourner auprès de son frère. « On pourra se poser dans un parc ? Il y en a un pas loin et à cette heure, il n’y aura personne. »


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


Han Han Gyeol
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 123ab46576bcd424be52dc7116bc9d705fd0086c
AVATAR :  ⊱ Park Jinyoung (JJProject / GOT7)
POINTS :  ⊱ 25
MESSAGES :  ⊱ 1194
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 25/02/2019
AGE :  ⊱ 26
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyDim 21 Juin 2020 - 20:49
∷ Make Me Dance
ft Yumi & Hanhan


"I've forgotten what it's like to be happy
Despair is my mirror
Until darkness goes away"

Niais, ou du moins long à la détente, c'est un peu lui. Hangyeol le sait, qu'il n'est pas toujours le plus intelligent pour comprendre les intentions ou les sentiments des gens. Mais il a l'impression qu'il commence à comprendre que Yumi, malgré tous les mots durs qu'elle a pu lui donner, tente de le faire sourire. Que ce soit la canne, ou le régime. D'une façon presque autoritaire ou maladroite, elle montre qu'elle est de son côté, et il en est bizarrement touché. C'est comme si, sans en donner, elle venait de lui montrer une preuve d'affection non révolue. Et Hangyeol se sent tout attendri par cette réalisation. Comme si son cœur se réparait d'un côté. "Une glace au melon, rien d'autre, ça ira très bien." Grand garçon au palet trop sucré. Les glaces fruités ont toujours été son point faible. Ça, et peut être le poulet frit. Et les poissons grillés de Mihan. En fait, il a toujours aimé manger. Quand il était trainee, on aurait pu l'entendre justifier tous ses snacks sucrés et bonbons en clamant qu'il avait besoin de vitamine et d'énergie rapide pour survivre aux intenses horaires de danse. Ce qui n'était pas si faux. Mais cela a vite agacé à cause du nombre de fois où il a dû aller chez le dentiste. Mais il s'en fiche bien. Quand il fait régime, Hangyeol compense souvent sa réduction de nourriture par des bonbons. Et puis, il en a toujours mangé. Ce n'est pas pour rien qu'il a toujours un paquet de chewing gum dans la poche. Alors il regarde Yumi s'éloigner, les cheveux encore défaits car elle vient de les ébouriffer, avec un sourire dans les yeux, et il laisse ses souvenirs le submerger.

    Pendant plusieurs minutes, il est en transe. Drôle d'état de méditation. Le froid des glaçons sur son genou, le goût du chewing gum encore dans la bouche, les yeux fermés, une faible musique venant d'un des hauts parleurs de gens qui faisaient des covers, et des pensées plein la tête. Cela ne le frappe que maintenant, le chanteur, qu'il aurait peut être fait peur à sa sœur l'autre fois. Non pas qu'il soit convaincu qu'elle ne soit gentille avec lui que par pitié. Mais il sait qu'il y a encore trop à dire entre eux pour qu'elle se montre aussi entreprenante sans que cela en soit influencé. Trop à dire encore, c'est sûr. Parce que Hangyeol ne lui a rien dit. Ce qu'elle a vu, c'est qu'il n'arrivait plus à conduire. Tout ce qu'il lui a dit, c'était qu'il ne savait plus comment s'en sortir. Mais c'est tout. Le reste, ce n'est que des déductions qu'elle a pu faire. Elle ne sait rien du très faible nombre de visite qu'il a reçu à l'hôpital. Elle ne sait rien de la longue rééducation bercée d'espoir qui se termine en ce handicap irrémédiable. Elle ne sait pas non plus qu'il n'était pas du tout déprimé avant ce verdict. Elle ne sait pas qu'il était follement amoureux d'une fille qui allait encore pire que lui. Elle ne sait rien. Parce qu'elle n'a pas voulu le savoir, et aussi parce qu'il n'a pas su lui dire. Et Yumi aussi, elle en cache, des choses. Elle a cette cicatrice au poignet, et cette peur dans les yeux quand on évoque son ex. Mais que sait-il de l'espoir? Que peut-il se faire à part des films qui seront probablement faux? Il y a clairement du chemin à faire entre eux encore. Des étapes à parcourir pour qu'elle comprenne que Hangyeol se bat contre sa dépression. Et encore plus d'obstacles à franchir pour que Yumi accepte son frère comme un élément de protection. Mais ce sentiment de fierté, de soulagement, et d'amour qui brûle à nouveau au fond de lui le confirme: cela vaut le coup. Peu importe la durée ou les efforts que cela va nécessiter, cela vaudra le coup de se battre pour retrouver cette complicité. Et grâce à cette intime conviction, Hangyeol retrouve un peu de sa passion. Et la flamme se ravive légèrement.

    Un message est envoyé et le sachet de glaçons presque fondus est abandonné dans une poubelle sauvage. Le chanteur retrouve sa famille à la sortie de la supérette. A en juger par la tête de sa mère, Yumi a su gagner la bataille de la carte bleue, et Hangyeol rayonne encore un peu plus de fierté. C'est donc lui, cette fois, qui vient affectueusement poser une main sur le haut de la tête de Yumi. Il ne la décoiffe pas pour autant, il se contente juste de lui sourire des yeux. "Ça me ferait plaisir, j'avoue que j'étouffe un peu." Les nuits sont chaudes à Séoul en ce moment et son masque commence à le gêner. Mais il ne s'en plaindra pas plus, pas quand cela empêche de les mettre tous les trois dans l'embarras si jamais il se faisait reconnaître. Alors Hangyeol lâche Yumi et ils se mettent en route vers le fameux parc. Une fois assis, Hangyeol étend sa jambe devant lui, laisse sa canne derrière et enlève son masque. Il soupire, se laisse tomber en arrière et tend sa main devant lui pour qu'on lui donne sa glace. "Yumi n'est pas ton esclave." Mihan le reprend, tout en lui donnant quand même sa glace dans la main. Alors Hangyeol se rassoit un peu plus confortablement. Il ne sait pas si sa mère lui reprochait cela juste parce qu'il attendait qu'on le serve, ou si elle voulait être sure, à nouveau, qu'il ne profitait pas d'elle comme assistante. "Pas encore, maman. Pas encore." Il se contente alors de répondre. "Mais on verra quand j'aurais réussi à faire changer son contrat." Il décide finalement de plaisanter, alors qu'il se met à croquer dans son bâtonnet glacé en faisant semblant que sa benjamine n'existe pas. C'est aussi une façon pour lui de faire des efforts, et de montrer aux deux femmes de sa vie qu'il ne se laissera pas abattre. Pas quand il les voit trop heureuses de le voir non-attristé.

"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.



♘♔

x:
 



Hwang Gi Ho Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Kang Tae Dong Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594 Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 2948317594
Han Yu Mi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8811-han-yu-mi-slytherinasty#274090
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) 339e17a301de8e863cc2f0eefbd8116b
AVATAR :  ⊱ Lee Ga Hyeon
POINTS :  ⊱ 53
MESSAGES :  ⊱ 1100
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 03/04/2020
AGE :  ⊱ 22
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) EmptyJeu 2 Juil 2020 - 21:23
∷ Make Me Dance
ft Han Yu Mi & Hanhan

     

Ce soir, Yumi est toute souriante, même agréable et ses mots si venimeux semble bien loin. Est-ce par ce que Mihan est présente ce soir, ou bien cela cache-t-il autre chose ? Peut-être un espoir qu’elle laisse germer dans un coin de son être, dans cette bulle qui lui semble hors du temps. Douce complicité qui renait, une utopie, sous le regard bienveillant d’une mère qui s’inquiète. Et cette soirée aussi agréable est-elle Yumi vient la chérir et en profite pour s’évader elle-même, redevenant une simple petite sœur agaçante et attachante. Même si au départ tout n’était que pour bluffer sa mère, la demoiselle finie par s’y attacher car au fond d’elle, c’est elle-même qu’elle souhaite bluffer. Alors, à peine le grand frère retrouvé que la jeune fille vient lever son pouce en l’air dans le dos de leur mère, mission accomplie. C’est une première étape, un pas en avant vers leur complicité d’avant.

Pendant qu’il pose sa main sur sa tête, la cadette vient glisser dans la poche de la veste du plus vieux la carte bancaire, ainsi que le petit cadeau. C’est un bracelet artisanal que Mihan observait un peu plus tôt et Yumi, souhaite qu’Hangyeol lui offre. Après tout, c’est son argent alors c’est à lui de le donner. « Tu étouffes ? Attendons encore un peu alors.. Enfin.. Tu as bien écrit tout ce que tu me léguais hein ? » Une voix malicieuse, mais la pensée, elle, est bien loin du sous-entendu qu’elle vient dire. Cependant, c’est toujours amusant de venir contester les mots de son aîné et sous-entendre vouloir se débarrasser de lui. C’est aussi ainsi, que Yumi montrait autrefois son amour pour son grand frère et ce soir, elle tente de perpétuer la chose, prouvant qu’aussi odieuse qu’elle puisse être, rien n’est perdu entre eux.

Une fois arrivée dans le petit parc, Yumi est ravie de constater qu’il n’y a pas un chat. Ainsi, pas de fan ou de personne désagréable pour venir les déranger, enfin surtout Hangyeol. Elle retire sa veste pour venir s’asseoir dessus avant de remonter les manches de son nouveau pull pour attraper son gâteau. Sous la lune, le bracelet scintille à son poignet ou la cicatrice semble avoir disparu. Il n’y a pas que les mots qu’elle sait manipuler pour cacher les vérités et cela en témoigne par son aisance à bouger ses bras inconsciemment sous les yeux de Mihan et de son frère.

Toute souriante et un peu affamé par sa gourmandise, Yumi s’apprête a croquer dans son dessert quand la main du plus vieux se tend vers elle. Ses sourcils se froncent et si Mihan n’avait rien dit elle aurait sans doute simplement taper dans sa main avant de l’ignorer pour manger son propre gâteau. Cependant, sa maman vient remettre Hangyeol à sa place et la fierté sur le visage de la brune brille presque autant que la lumière de la lune et surtout du lampadaire sur son bracelet. Elle se tient bien droite en regardant son frère d’une moue moqueuse. Après tout, c’est son droit de naissance de se comporter ainsi avec lui. Mais ca ne dure pas et ses sourcils se froncent de nouveau. « Pas encore ? Comment ça ? » Elle vient se tourner totalement vers l’idole en lui lançant un regard des plus sombres. « Parle ou je crie ton nom. » C’est une menace, Mihan sait pourtant que Yumi ne s’y risquerait pas et c’est pourquoi elle ne dit rien, une part de la femme connait la vérité sur la distance entre ses enfants, sur la distance que sa fille à imposé du jour au lendemain. Elle n’a jamais pu y être aveugle, et peut être que le fameux soir ou tout à basculé elle ne l’a pas compris de suite, mais elle l’a su après. Une mère finie toujours par tout découvrir. « Essaye de changer mon contrat et je fais de ta vie un enfer. » Yumi n’est pas aussi diabolique du moins.. pas totalement. Elle vient prendre une nouvelle bouchée de son gâteau avant de parler la bouche pleine. « Mamchan, tchu vois comment il che sert de mchoi ? » « Yumi, vide ta bouche et tu te plaindras après. » Mihan secoua sa tête en venant à son tour goûter son gâteau alors que Yumi s’empresse d’avaler. « Mais.. maman, c’est un cas de force majeure ! Il va finir par me faire, faire ses corvées, c’est injuste. »

La brune se penche de nouveau pour ouvrir le paquet de friandises qu’elle avait acheté plus tôt. Elle vient prendre un premier bonbon avant de mordre dedans. « Pour la peine ça sera que pour moi. » « Partage avec ton frère. » « Non, il est moche. »


"" :copyright: celestial wonder for hundred miles only.


Contenu sponsorisé
Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol)   Make Me Dance (Yumi - Mihan - Hangyeol) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: