▲ up▼ down
12345
take you home (jinha)



 

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  octobre 2020

Nouveau contexte réécriture totale du contexte, visant à l'améliorer et le rendre plus interactif et inclusif tout en conservant les bases qui font l'identité de HM. lire le contexte.

Nouvelles modératrices Deux nouvelles membres intègrent le staff en tant que modératrices. Bienvenue à Lee Mimi (Lizzie) et Jung Nayoung (Caroline)

Design nouveau design et nouveau codage pour ce mois d'octobre. Si vous rencontrez des bugs n'hésitez pas à en faire part à Park Bo Ra.

gestion du personnage nouvelle organisation dans la gestion des personnages, pensez à reposter vos fiches si besoin !

popularité et points mise en place de la jauge de popularité dans le journal de bord des personnages. pour en savoir plus, c'est ici : réputation

nouvelles sociétés les sociétés sont mortes, vive les sociétés ! 5 nouveaux groupes voient le jour. Pour savoir lequel est fait pour toi, c'est par là : recevoir son groupe et sa couleur

refonte maj 50 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ bouleversements et nouvelles options
>> lire l'annonce <<


Partagez

 take you home (jinha)


 :: seoul :: Hyehwa :: Hôpital
Son Hwan
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ woo dohwan ♡
POINTS :  ⊱ 36
MESSAGES :  ⊱ 174
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptySam 23 Mai - 1:32


|

take you home ;
feat. @seo jinha


— Sensation étrange depuis une semaine. Hwan n'était pas retourné à l'hôpital pour voir Jinha, puisque celui-ci s'était réveillé. Il n'avait plus besoin d'être à son chevet, ni même de prier pour qu'il ne meurt pas. Presque un vide en lui alors qu'ils n'ont jamais été proches, ni même amis. Relation tumultueuse, cultivée pour son seul besoin d'argent. Pas de sentiments entre eux, que la haine et l'amour du jeu. Chacun avait ses motivations pour être avec l'autre. Hwan n'a toutefois pas réussi à ne pas penser à Jinha. Même avec Aera dans ses bras et les rideaux clos, la lune haute ; impossible de ne pas revoir son expression si sincère. Amnésie ? Il se l'était demandé, hésitant à croire entièrement le garçon qui n'avait fait que lui mentir pendant chacune de leurs rencontres. Mais Hwan, il se dit que Jinha n'aurait pas d'intérêt à tout inventer. C'est plus simple de se souvenir et de lui faire payer ses blessures, plutôt que de feindre l'oubli. Aucune logique dans cette hypothèse. Sommeil troublé, le coeur peu apaisé au final.

Hwan, il se surprend tout de même en posant les yeux sur un message du garçon. Quelques mots qui le poussent à se rendre à l'hôpital; pour l'aider. Jinha n'aurait pas été si blessé s'il ne l'avait pas aidé. Toujours en lui cette culpabilité impossible à oublier. Pas lourds dans les couloirs, la porte à laquelle il toque. Evidemment, il est seul. Ce n'est pas comme si Hwan lui connaissait des amis ou simplement des gens qu'il appréciait. « Salut. » Mot banal mais quoi dire de plus lorsque leurs seules conversations avaient été des semblables de dispute ? Rien. Il pénètre dans la chambre et vient constater que les affaires de Jinha paraissent prêtes ou presque. Son attention se reporte finalement sur le malade. « Ils t'autorisent à sortir ? » Laisse t-il échapper, même si la réponse devait être positive puisque Hwan avait reçu son message. Le repos serait le même chez lui, après lui. Ses yeux papillonnent dans la chambre et n'osent pas tellement fixer Jinha plus longtemps. Situation étrange, surtout lorsque lui connaissait la nature de leur relation.

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

Seo Jinha
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ minjae
POINTS :  ⊱ 67
MESSAGES :  ⊱ 92
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 22/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptySam 6 Juin - 12:50


|

take you home ;


— Une semaine après son réveil passée dans la solitude de l’hôpital. Ses parents étaient là, aux petits soins, faisant autant de rondes que possibles mais il n’était pas le seul patient de leur hôpital et surtout, loin d’être celui dans le pire état. Il voulait leur attention mais il comprenait que des vies bien plus en danger que la sienne existait alors il ne faisait pas de caprices et se distrayait comme il pouvait avec la télévision et son téléphone. On avait préféré le garder à l’hôpital pour s’assurer que tout était sous contrôle, sa condition était aussi stable que possible, si ce n’était pour les fragments de mémoire brisés. Les trois dernières années de sa vie n’étaient qu’un gouffre noir, comme si elles n’avaient jamais existé. Il avait frôlé le breakdown quand il avait appris qu’il n’étudiait plus en médecine depuis des années, les tremblements de ses mains revenant rapidement pour lui témoigner que cela n’avait rien d’une blague de mauvais goût de ses parents. Les autres jours furent semblables. Hwan n’était plus revenu. Ils ne sont pas proches, c’est bien ce que le jeune homme lui avait assuré à son réveil et Jinha voulait bien le croire. A vrai dire, il a rapidement l’impression qu’au-delà de sa famille, il n’était proche d’aucune autre personne. Son absence de l’université ne semblait préoccuper personne.

Aujourd’hui, il pouvait enfin rentrer chez lui. Jinha n’avait pas eu envie d’ennuyer ses parents, seulement la perspective de rentrer seul n’était pas plus évidente. Il n’avait pas encore toutes ses forces, bien que ses affaires ne tiennent que dans un sac, le reste déjà à la maison. Il ne réfléchit pas vraiment quand il envoie à sms à Hwan, et la surprise est évidente quand il le voit apparaître devant le pas de la chambre. « Salut. » réponse toute aussi banale, ils s’observent, et Jinha a le regard un peu plus nerveux. « Oui. Désolé de te déranger, mais je savais pas trop à qui demander, pour m’accompagner. » souffle-t-il timidement. Politesse et embarras n’ont jamais fait partie de lui avant. « J’ai qu’un sac mais mes mains font que trembler dès que j’essaie de porter quelque chose de lourd. C’est agaçant. » Moue presque enfantine, handicap duquel il se livre avec insouciance et simplicité, quand il était sa plus grande source de honte, avant. « Il parait que c’est à cause d’un accident, d’il y’a quelques années. Je devais être vraiment maladroit. » Il rit, presque innocent.



(c) SIAL ; icon kawaiinekoj




drinking out the bottle
Son Hwan
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ woo dohwan ♡
POINTS :  ⊱ 36
MESSAGES :  ⊱ 174
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptySam 20 Juin - 0:06


|

take you home ;


— peut-être qu'il ne devrait pas être ici. jinha n'était rien pour qu'un bienfaiteur aux allures de bourreau, lui faisant repousser ses limites chaque fois un peu plus. et l'amitié n'avait jamais été réelle, enfin seulement de son côté à leurs débuts. quand jinha se faisait confident, ami de ses finances. ironie qui vit en lui lorsqu'il repense au début de leur histoire. salutations banales, presque trop pour leur relation teintée de piques mesquines et commentaires désagréables. ils se regardent comme s'ils se voyaient pour la première fois. nouveau jour, nouvelle lumière sur la situation. et hwan finit par détourner le regard, ne voulant plus le contempler ainsi. jinha paraît moins confiant que d'habitude, ce qui a pour effet de le surprendre plus que nécessaire. sa voix est douce, son ton timide et embarrassé. il ne le reconnait plus.

hwan, il se surprend à répondre gentiment à ses mots. « c'est pas grave, je comprends. » sortir de l'hôpital n'était jamais une partie de plaisir, d'après ce que sa propre expérience lui avait montré; peut-être avait-il pitié de jinha, d'une certaine manière. mention du sac et surtout des mains tremblantes, pour la première fois. jinha qui semble assumer sa maladie alors que la fois passée, il tentait par tous les moyens de la camoufler. « t'as jamais voulu le dire avant. » qu'il se prend à dire, plus par automatisme que par nécessité. ses mains attrapent le sac qu'il aperçoit. et la voix de jinha s'élève à nouveau, pour mieux le surprendre. accident. jamais il n'en avait dit autant. « quel genre d'accident ? » sa personnalité détestable trouvait peut-être sa source dans cet incident regrettable. ses yeux se posent à nouveau sur le garçon au visage rieur et si différent de ses souvenirs. hwan s'en approche comme d'une créature étrange. « tu peux marcher ou on prend un fauteuil ? » il avait poussé sa génitrice mille fois, de son enfance à l'âge adulte. il s'y connaissait plus qu'il l'aurait voulu. il détaille la pièce et ne voit rien qui semble encore appartenir à jinha. il suppose qu'ils prendront un taxi ou une voiture privée vu que l'argent ne manquait pas chez les seo. mais face à lui, le gosse de riche est différent.

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

Seo Jinha
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ minjae
POINTS :  ⊱ 67
MESSAGES :  ⊱ 92
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 22/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptyDim 21 Juin - 11:03


|

take you home ;


— Il avait craint d’être une source d’ennui pour Hwan, dérangeant son temps ainsi mais il est incapable de demander de l’aide à quelqu’un d’autre. Plusieurs minutes ont été passé à faire défiler les rares contacts sur l’écran de son téléphone, aucun n’était source de souvenirs en dehors de sa famille et surtout il ne ressentait pas une confiance suffisante pour se tourner vers l’un d’eux. Alors ce fut Hwan, comme une évidence, et le revoir enfin face à lui fait doucement vibrer son cœur. Jinha n’est sûr. Etait-ce la vision des traits charmants qui causent cet engouement ou simplement le fait que ses interactions sociales se soient tant limitées aux visages familiers de ses parents ce dernier jour qu’il avait seulement besoin d’un contact étranger, peu importe sa nature. Il sourit doucement, accueille d’une chaleur qui ne lui est pas habituelle la présence de l’ainé, loin de déceler le trouble qu’il cause ainsi. Il hausse un sourcil interrogateur, il ne semble pas avoir parlé de sa maladie à Hwan, du moins, les détails n’étaient pas tous là.

Hwan n’avait pas menti, ils n’étaient vraiment pas si proches que ça. « Voiture, je conduisais sous influence et j’ai fait un mauvais virage. Des nerfs ont été endommagé et résultat… » Mots suspendus pour lever sa main tremblante à ce moment et la présenter presque avec nonchalance, il se sentait presque distant par rapport à sa condition, comme si ce n’était pas de lui-même qu’il parlait, les lacunes de mémoire aidant à donner un aspect irréel à tout cela. « Je m’étonne moins de pas avoir continué en médecine. » Il rit légèrement, encore et il accepte la distance que Hwan rompt, son bras venant même s’entrelacer autour du sien. « Ça devrait aller comme ça. » Expression satisfaite avant qu’il ne guide Hwan vers l’extérieur, s’appuyant sur lui pour s’aider à marcher. La voiture les attend dehors et le chauffeur leur ouvre rapidement, apportant ses services pour l’emmener à l’intérieur. « Tu es déjà venu chez moi ? » Curiosité débordante, il doute que Hwan ait déjà foulé le pas de sa porte, mais la question le devance.




(c) SIAL ; icon kawaiinekoj




drinking out the bottle
Son Hwan
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ woo dohwan ♡
POINTS :  ⊱ 36
MESSAGES :  ⊱ 174
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptyMer 15 Juil - 23:36


|

take you home ;


— Il a fini à l'hôpital, endroit presque habituel de son quotidien. Hwan qui y est ramené pour une raison ou pour une autre. Et il ne sait pas si c'est une bonne chose ou pas. Il a toujours cette boule au ventre qui le hante dans les couloirs, la peur que cette fois soit la dernière. Le garçon face à lui ne ressemble en rien au Jinha qu'il connait. Autre sensation étrange. Il a beau le regarder, il voit le même visage mais l'expression est différente. Elle est plus naïve, plus sincère et le ferait presque sourire. Celui qui lui fait face n'a rien du monstre cruel, il paraît inoffensif et c'est ce ressenti qui l'inquiète. Et pour la première fois, Hwan apprend quelque chose de Jinha. Le garçon se confie quant à ses troubles. Mention d'un accident de voiture, sous influence. Un mauvais virage, quelque chose de banal mais Hwan comprenait mieux l'origine de tout. Main qui tremble qu'il peut constater et tout devient un peu clair à la mention du mot médecine. Etudes que Jinha avait été forcé d'abandonner, de ce que Hwan voyait.

Peut-être qu'il n'était qu'un garçon blessé, frustré. Facette humaine qu'il découvre, les yeux curieux. Et il se demande si leur relation aurait été différente s'il avait su. Si ne serait-ce qu'une seconde, il avait posé un regard nouveau sur lui. « Je ne savais pas, je suis désolé. » Encore de vaines excuses, inutiles vu le contexte. Mais Hwan était ainsi, le coeur assez grand pour s'y noyer. « Je comprends maintenant. » Qu'il s'entend dire, sans trop réfléchir. Et le rire de Jinha emplit les lieux, son bras vient même se coller au sien. Moment de pause dans l'esprit troublé. Il n'est pas habitué à associer cette paix à Jinha. C'est quelqu'un d'autre qui marche à ses côtés, pas ce garçon rongé par tous les maux du monde. Et ils commencent à s'en aller, direction la sortie. Contact qui persiste, même jusqu'à la voiture. Porte ouverte rapidement et Hwan installe Jinha avec l'aide du chauffeur. Sac disparu dans le coffre, il prend place à ses côtés. La question du garçon l'interpelle. Plus en mal qu'en bien, s'il devait se l'avouer. Et Hwan n'a pas le choix que d'être honnête, sachant pertinemment qu'un mensonge serait facile à déceler. « Oui, tu avais besoin d'aide. » Qu'il avoue, essayant de justifier sa présence. « Et j'aurais pas pu refuser. » Non, jamais. L'argent trop nécessaire à sa survie, Jinha qui en savait trop sur lui. Le paysage défile mais il se prend à le regarder.

Minutes de silence.
Et les mots dépassent la barrière de ses lippes.

« J'ai l'impression que tu n'es plus le même. »

Confession timide mais réelle. Qui était-celui à ses côtés ?

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

Seo Jinha
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ minjae
POINTS :  ⊱ 67
MESSAGES :  ⊱ 92
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 22/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptyVen 24 Juil - 14:33


|

take you home ;


— Hwan se tient face à lui, visage inconnu qu’importe le nombre de fois où il fermait fort les yeux, essayait de s’infiltrer dans l’obscurité de ses souvenirs pour que les beaux traits lui repairassent. Tout était vain, il n’avait aucun souvenir du jeune homme et une incontrôlable culpabilité s’en engendrait. Comment pouvait-il ne pas se rappeler de la seule personne, en dehors de sa famille, qui était apparue à son chevet ? Qui semblait se rappeler de son existence ? Parce que personne d’autre ne semble avoir remarqué son absence de l’université, si ce n’était les courriels de masse de ses professeurs pour envoyer les cours et les projets à compléter. Mais Hwan était là, il avait accepté de l’aider sans même se dérober à ses sms, il le guidait avec attention jusqu’à l’extérieur de l’hôpital sans rien demander en retour, et ça le tuait de ne pas savoir ce qu’ils étaient l’un pour l’autre avant. Hwan avait assuré qu’ils n’étaient pas amis, seulement cette réponse ne suffisait pas, et au fond, Jinha avait l’instinct mauvais, il craignait presque de découvrir le lien qu’ils avaient pu avoir. « Tu n’as pas à l’être, it sounds worse than it really is, on s’y habitude. » Il rit légèrement, tapotant presque avec affection le bras du garçon dont il s’était emparé. Les mots suivant de Hwan ne prennent pas de sens à ses yeux et il ne s’y arrête pas.

La curiosité continue au sein de la luxueuse voiture noire, les réponses de Hwan ne lui suffisent toujours pas, elles semblent vagues et l’appréhension ne fait que s’accentuer, quelque chose lui assurait qu’il n’aimera pas la personne qu’il semblait être devenu, et il préfère ne pas y penser. Jinha observe un instant le paysage, quelques secondes seulement avant qu’il ne sent le regard de l’ainé sur lui de nouveau et qu’il se tourne vers lui. Les yeux grands, l’expression confuse.
« Est-ce que c'est une mauvaise chose ? » Un sentiment inexplicable lui souffle que c’est tout le contraire.

Ils arrivent devant la grande demeure, le chauffeur aide de nouveau Hwan pour tout et Jinha se retrouve installé sur le canapé, le souffle lourd comme s’il avait fait un énorme effort alors qu’il avait seulement marché quelques mètres jusqu’à l’intérieur. Il scrute les agissements de Hwan face à lui. « Tu as dis tout à l’heure que tu ne pouvais pas refuser, est-ce que…je te forçais à faire quelque chose ? » Les mots lui semblent ridicules tant ils sont improbables, mais les réactions de Hwan sont toutes étranges, et il n’arrive pas à continuer à fermer les yeux.

« Est-ce que j’étais…je suis une mauvaise personne ? » Ses mains sont soudainement moites, et sa bouche sèche. Il regrette déjà sa question.




(c) SIAL ; icon kawaiinekoj





drinking out the bottle
Son Hwan
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ woo dohwan ♡
POINTS :  ⊱ 36
MESSAGES :  ⊱ 174
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptyJeu 13 Aoû - 22:45


|

take you home ;


— aide apportée, peut-être qu'il ne devrait pas. il y a souvent cette arrière-pensée lorsqu'il pose les yeux sur jinha. était-ce vrai ? est-ce que cette amnésie était une nouvelle chance ; question à laquelle il n'a pas la réponse. sa relation avec le garçon n'avait rien d'authentique puisqu'il ne s'agissait que d'un échange. sa dignité, son obéissance contre de l'argent. et hwan, il avait tout donné. de son corps à son âme, lentement écorchée par les jeux vicieux de l'autre. jinha qui contrôlait tout, tout sauf le mélange de haine et de pitié qu'il lui inspirait ; avant. aujourd'hui, c'est différent.

il semble sincère. presque honnête dans ses yeux perdus et sa voix un peu plus douce, moins amère. il a l'impression de mieux le comprendre depuis qu'il sait pour l'accident. ses rêves, brisés et tout a finalement du sens. c'est presque un nouveau regard qu'il pose sur le garçon. voiture noire qui respire la richesse. et même en travaillant pendant des mois, il serait incapable de se la payer. réalité de sa vie, jonchée de factures et de dettes. et jinha paraît confus. question qu'il lui pose et la réponse se fait lorsqu'il secoue la tête. non, ce n'est pas une mauvaise chose. « non. » il finit par le dire, le verbaliser face à l'autre. orbes qui se perdent encore un peu avant de dériver. hwan n'est pas sûr qu'il faut tout avouer.

énorme maison en vue. il y avait déjà mis les pieds une fois et s'en souvenait comme si c'était hier. aide obtenue du chauffeur afin que jinha puisse être installé sur le canapé. et ses yeux s'agrandissent lorsqu'il entend les paroles du plus jeune. il le regarde et ses yeux ne savent pas mentir, même si sa bouche dit tout le contraire. « on peut dire ça. » réponse vague, assez pour disperser les questions il l'espère. faible sourire sur les lippes et finalement, jinha parle à nouveau. pendant une seconde, il voudrait lui mentir. ne pas troubler la paix, ni même faire disparaître ce garçon charmant. pourtant, il se prend à vouloir lui dire. à vouloir lui faire comprendre ce qu'il ressent. quelques secondes de silence, les yeux dans les yeux. « avant oui. »

« tu faisais jamais les choses par sincérité. » premier coup dur. doit-il mentionner son égoïsme, ses jeux cruels ? hésitation avant de se laisser tomber dans le piège de la vérité. « t'avais besoin d'un jouet et j'avais besoin d'argent. » il n'ose pas en dire plus. il se lève en direction de la cuisine pour rapporter deux verres d'eau. plus pour jinha que pour lui, étrangement.

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

Seo Jinha
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ minjae
POINTS :  ⊱ 67
MESSAGES :  ⊱ 92
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 22/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptySam 15 Aoû - 14:00


|

take you home ;


— Deux ans de vide, quand on y pensait réellement au final, ce n’était pas si grand que rien. Il avait encore vingt-ans de mémoire ancré dans son esprit, sans la moindre altération, tout était vif et clair, à quel point aurait-il bien pu changer au cours de ces mois, Jinha doute que ce soit beaucoup. Il se sentait similaire à avant, ses parents avaient toujours ce même regard tendre et adorateur posé sur lui, celui-là même dans ils enrobent le reste de sa fratrie. Certes, sa liste de contacts semble moins fournies que ses souvenirs, quelques noms étranges s’y mêlent, comme s’il n’avait que des connaissances d’une nuit. Et au milieu de tout cela, trônait Hwan, son nom listé en favori pourtant l’homme assure qu’ils n’étaient pas si proches que ça. Hwan qui était le seul à être resté à son chevet, qui l’avait contemplé endormi durant des jours puis a assisté à son réveil, sans qu’il n’y ait le moindre lien entre eux. Jinha comprend qu’il l’avait sauvé, mais tout demeurait flou. Et Hwan ne l’aidait pas réellement. Du moins, pas avant qu’il ne le demande.
Pensées fleurissantes sur les pulpeuses, Hwan affirme que sa différence n’avait rien de mauvais. Et ça sonne presque l’alerte, qui était-il devenu ?
Qu’était-il devenu ?
On peut dire ça.
C’est vague, beaucoup trop, mais l’instinct s’éveille et lui assure qu’il risquait de ne rien aimer de ce qu’il entendra. Mais la question était déjà posée et il devait faire face aux réponses.
Son cœur rate un battement, puis un autre. Sincérité en péril, une dont il ne semblait plus être capable ces dernières années. Hwan fuit un instant vers la cuisine et Jinha tente d’assimiler ses paroles, tout n’était pas aussi clair qu’il le voudrait. « Qu’est-ce que je t’ai fait, exactement ? » de plus en plus hésitant, les doigts s’enfonçant dans ses cuisses, ça ne devait pas être si horrible ? Hwan était toujours à ses côtés après tout, ça devait bien signifier quelque chose.


(c) SIAL ; icon kawaiinekoj





drinking out the bottle
Son Hwan
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ woo dohwan ♡
POINTS :  ⊱ 36
MESSAGES :  ⊱ 174
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptyMar 6 Oct - 22:47


|

take you home ;
@seo jinha


— ils sont de nouveau seuls dans cette grande maison. pourtant, tout semble bien différent. il n'y a pas de jinha aux mots vils et aux ordres pressants. non, c'est comme un inconnu chez lui. c'est étrange comme sensation. le voir si docile, si doux. presque un songe qu'il avait fait. hwan se sent troublé par la situation et surtout par la question du garçon. que lui dire ? il essaie de s'exprimer tout en restant vague, juste pour satisfaire sa curiosité sans trop en dire. hwan, il ne sait pas s'il peut aller plus loin. il n'a pas envie de se souvenir des débuts de leur relation. il s'en sent encore stupide. il avait cru à cette amitié et n'avait pas vu les manipulations pourtant si évidentes. il avait même pensé que la chance lui avait souri. ironie du sort, le sien.

il s'enfuit vers la cuisine, pour ce qui semble être habituel. il espère que l'esprit de jinha aura tourné la page. il était capable de lui parler de tout et n'importe quoi pour que ce soit le cas. littérature, les grands poètes autant que les grands poèmes. tout ce qui pourrait faire dériver le garçon. malheureusement, ses prières sont ignorées des cieux pour la millième fois. il n'y a que l'opposé qui se réalise. psychologie inversée du ciel, hilare. hwan soupire pour lui-même lorsque jinha pose la question. verres posés sur la table, un claquement presque trop vif tant hwan s'est figé sur place. gorge raclée alors qu'il prend place à ses côtés, gardant toujours une légère distance. il n'ose pas le regarder. non, il ne peut pas. il faut pourtant le lui dire, même s'il se sent encore plus coupable en prononçant à voix haute sa trahison. moment de silence, ses phrases qui commencent par des balbutiements avant qu'il ne finisse par réussir à le dire. « tu m'as fait tromper ma copine. » c'est sec, c'est faible aussi parce que la honte l'envahit. aera, aera qui ne sait toujours pas. et peut-être qu'il aurait dû le formuler autrement. c'est pas que jinha, c'est l'argent. l'argent dont il a besoin parce que rien ne va jamais comme il le veut. « enfin, on l'a fait...ensemble. » instant de flottement, son regard qui finit par se poser sur jinha. il a peur de ce qu'il lira sur son visage. peut-être que ce garçon était quelqu'un d'autre, jusqu'au bout.

« j'aurais pas dû te le dire. » qui s'échappe de nouveau, ses mains jouant nerveusement entre elles. hwan qui s'empare finalement du verre pour en prendre une gorgée. peut-être que jinha lui dirait de partir, de disparaître parce que c'était dur à dire autant qu'à entendre. bien sûr, leur dérive à deux n'était qu'un incident parmi d'autres. jinha l'avait fait perdre sa fierté, petit à petit sans même qu'il ne s'en rende compte au début. il l'avait rendu misérable, alors pourquoi était-il là ?

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

Seo Jinha
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ take you home (jinha) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ minjae
POINTS :  ⊱ 67
MESSAGES :  ⊱ 92
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 22/03/2018
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) EmptyMer 14 Oct - 19:15


|

take you home ;




Il y'a un vide. Un gouffre. Deux ou trois années de sa vie qui semblent n'avoir jamais existé et des doutes sur le genre de personne qu'il semblait être devenu entre temps. Trois ans, au final, ce n'était rien dans les vingt-et-une jeunes années qu'il avait vécu jusqu'à présent, alors pourquoi avait-il l'impression qu'ils étaient un pas décisif pour la personne en laquelle il s'était transformé. Jinha réalise qu'il est seul, plus qu'il ne l'avait jamais été. Il n'était pas habitué à être entouré, certes, mais il s'était toujours bien entendu avec ses camarades de classe. Il n'a jamais connu autant de silence et depuis son réveil, personne ne l'avait contacté, si ce n'est Hwan. Mais Hwan assure qu'ils ne sont même pas amis. Il est perdu et confus, Jinha, il a peur des questions qui s'empilent dans ses pensées et des questions qu'il désire malgré tout avoir.

Les questions finissent par être formulées et prendre vie sur ses lèvres tremblantes. Il était une mauvaise personne. Non, il est une mauvaise personne. Il n'est plus le vrai Jinha de ce qu'il comprend et si la surprise est grande, qu'elle fait trembler ses mains sans savoir si là n'était qu'un de ses symptômes, le plus jeune ne souhaite pas s'arrêter à cela. Il veut tout savoir. Le pressentiment est fort et il ne peut réprimer la certitude qu'il avait d'avoir fait du mal à Hwan. « Je t'ai... » le verre d'eau s'échappe d'entre ses longs doigts et s'écoule doucement sur la table et à son bord, les gouttes se déversent une à une sur le tapis couleur crème, laissant leur traces. Ses lèvres demeurent entrouvertes, le choc aisément lisible dans ses iris chocolats. « Je t'ai forcé ? » il ne sait pas comment il arrive à articuler ces mots tant ils lui semblent insensés, délirants. Hwan avait tort, il n'était pas une mauvaise personne, il était la pire personne qui puisse exister. Il a de plus en plus peur des réponses et des répercussions. Il ne peut pas s'imaginer faire ce genre d'actes. Ses yeux glissent sur Hwan, sur le visage divin, les traits sont attrayants, était-ce au point de le manipuler et le pousser à ce genre d'actes ?

Il n'arrive pas à parler, ni même ne songe à essuyer les traces d'eau qu'il avait causé. « Comment est-ce que tu peux rester à côté de moi alors ? » Comment Hwan était-il capable de continuer à le regarder dans les yeux. Il ne perçoit ni haine ni dégoût en cet instant, pourtant c'est tout ce que Jinha ressent envers lui-même. « On m'a dit que...que c'était toi qui avait appelé les urgences pendant l'accident. Pourquoi tu m'as pas laissé ? »
Il ne comprend pas, il ne saisit pas, à quel point Hwan était capable de bonté envers le diable.



(c) SIAL ; icon kawaiinekoj





drinking out the bottle
Contenu sponsorisé
take you home (jinha) Empty
(#) Sujet: Re: take you home (jinha)   take you home (jinha) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa :: Hôpital
Sauter vers: