▲ up▼ down
12345
rolling stone - nayoung



 

you're my sunshine ~
ma roulette sunshine ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! rolling stone - nayoung 359353108

JEU -- les incollables des MVs avec devine le MV
and elle est back back back : la roulette RP (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
6 150 pts
ego
8 106 pts
shadow
11 488 pts
student
6 950 pts
citizen

you're my sunshine ~
ma roulette sunshine ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! rolling stone - nayoung 359353108

JEU -- les incollables des MVs avec devine le MV
and elle est back back back : la roulette RP (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
Le Deal du moment : -54%
Aspirateur Balai sans fil et sans sac – Bosch ...
Voir le deal
91.09 €

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Partagez

 rolling stone - nayoung


Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
ego ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  439
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyDim 16 Fév - 16:40




rolling stone // ft @jung nayoung

Il ne sait pas pourquoi, rien n’est différent, rien n’a changé, rien n’est pire ou mieux, mais aujourd’hui tout va bien, tout va parfaitement bien. C’est étrange, c’est peu commun, mais c’est parfait. Le soleil se couchait de plus en plus bas sur les bâtiments humides, teintant l'université et ses dortoirs de rose et de mauve et de rouge qu'il aurait aimait reproduire sur du papier glacé s'il n'était pas aussi pressé. Il a l'air de rien là, Hyunjae. Il a l'air de rien quand il marche seul dans les rues, quand il s'arrête à tous les 10 pas pour vérifier qu'il avait bien pensé à mettre son cadeau dans son sac à dos. Il avait l'air de rien de plus que d'un gamin heureux, d'un gamin à sa place, d'un gamin qui avait repris ses racines en un claquement de doigt grâce à elle. Nayoung avait ce charisme naturel qui la rendait si facile à côtoyer, si amicale. Elle avait cet aimant en elle, cette lumière et il avait essayé de parler d'elle à ses amis Hyunjae mais à chaque fois c'était la même chose ; il inspirait, soupirait, réfléchissait un brin. Il n'arrivait pas à vraiment parler d'elle ou alors, il effleurait le sujet, la gardant comme un trésor, comme son secret. Comme si partager cette chose précieuse pourrait l’user, la corrompre quelque part. Ils apprenaient à se connaître, à se connaître vraiment et il est prêt à voir tout ce qu’elle a de pire et tout ce qu’elle a de meilleur, à apprendre à l'aimer pour qui elle est sans faux-semblants et autant dire qu'aussi tordu ça pouvait paraître, Hyunjae l'aimerait de tout son cœur tordu.

« Faut que je t'avoue quelque chose» Elle est installée bien confortablement sous un énième regard qu’il lui dédie, qu'il lui lance comme une main tendue ; «J'ai aucune idée de là où je vais t'emmener» le fond de sa pensée qui remonte, parce qu’avec la brunette, c’était toujours ainsi. Il n’avait pas de filtre, il n’avait pas de secrets, il n’avait pas de tabous. La pression sur ses épaules, sur son torse, constante du jugement en aparté des autres n’avait pas lieu d’être avec elle. « Je vais jamais au restau donc j'en ai pris un au hasard » Ses yeux attrapent les siens, il y a un moment où personne ne dit rien, et Hyunjae reprend, le sourire aux lèvres « C'est mon père qui m'a conseillé celui-là donc j'espère que ça te plaira »

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE


Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  239
MESSAGES :   ⤳  1587
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyJeu 20 Fév - 12:15




rolling stone // ft @lee hyun jae

i don't care about nobody else
baby, i got you,
until you're used to my face

il avait neigé aujourd’hui et séoul était désormais parée d’un joli manteau parsemé de blanc, bonheur en perspective, présage que la journée s’annonçait radieuse, et qu’elle se concrétiserait d’une belle manière si les flocons demeuraient jusqu’au soir. c’était magique, c’était réconfortant, comme la satisfaction qu’il lui procurait dès qu’un sourire se peignait sur ses traits, visage qu’elle aimait davantage chaque jour, gamine tendrement entichée de son compagnon de minuit, idylle déjà bien née et forgée au fil des conversations qu’ils entretenaient éperdument. et signe que l’hélianthe allait laisser place à la voûte céleste dans peu de temps, les touches de mauve, de rose qui imbibaient délicieusement  les grands immeubles aux alentours, voile pastel surplombant la capitale, lui rappelait cette soirée qu’ils avaient passé ensemble, la naissance de leur œuvre grandiose à la palette nuancée, la première fois qu’elle avait pu l’observer en détail pendant au moins quelques heures. allégresse qui ne semblait nullement, jamais s’éteindre en sa compagnie, elle qui ces temps-ci, ne savait que trop bien changer d’humeur, et passer du bonheur aux regrets en quelques instants. troubles d’une personne pourtant attachante, défauts qui paraissaient bien éphémères aujourd’hui, maintenant que le voleur de ses pensées se tenait à ses côtés, trônant face à elle dans ce lieu chaleureux où il l’avait aimablement accompagné, nouvelle invitation à contempler leur relation qui grandissait toujours un peu plus.  « si t’as demandé conseil à ton père c’est que t’avais quand même envie de faire les choses comme il faut. » nayoung, elle ne pouvait s’empêcher d’y croire, de se dire que ça allait peut-être marcher, entre eux deux, lui qui s’était autorisé à confier qu’elle l’intéressait, et nayoung qui ne demandait que la concrétisation de ses affectueuses envies. « j’avoue que si tu m’avais amené dans un restaurant 3 étoiles j’aurais moins apprécié. parce que ça aurait pas été toi. » ce soir il se contentait d’être lui-même, sans doute était-ce ce qu’elle aimait le plus chez hyunjae. « alors, on mange quoi ? »

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE




many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
ego ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  439
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptySam 29 Fév - 2:13




rolling stone // ft @jung nayoung

« Oui voilà ! Donc si le resto est nase , oublie pas que c'est l'intention qui compte, mais normalement tu devrais aimer... enfin on verra, je suis trop pressé d'y être » Hyunjae inspire, soupire, réfléchit un brin. À peine une heure plus tôt il avait fait des allers et des retours dans sa chambre comme si sa vie en dépendait, son bordel de toujours qui ne rendait pas la tâche facile mais il ne voulait pas partir trop tôt ni trop tard alors il tournait en rond en attendant que le temps passe parce que sinon, s'il pensait à autre chose, il ne voyait plus que le visage de Nayoung. Son visage et ses yeux rieurs, son sourire tantôt timide, tantôt immense, qui s'était illuminé autant que le regard du gamin quand elle avait accepté son invitation. Et il en avait encore des papillons au ventre à peine il y songeait à nouveau - et il y songeait beaucoup. C'était nouveau et c'était tout sauf ce qu'il imaginait comme bribes d'une première histoire, mais dans l'instant il ne l'aurait troqué pour rien au monde. Il se rappelle du premier soir, du dessin, de sa liste. Il se souvient d’elle et de son sourire énigmatique, de sa répartie, de sa présence. Lentement, sans qu’il le réalise, sans qu’il s’en étonne, ses yeux brillent.  elle était belle, elle était authentique , la précision est banale pour tous, mais importante pour lui. « On pourra se partager un barbecue si ça te dit, on est plus très loin »


La nuit dominait doucement le jour, la plupart des gens étaient rentrés chez eux tandis que dans les rues se croisaient timidement les couche-tard et les lève-tôt - ceux qui piétinent l’asphalte de petites foulées énergisées et ceux qui traînent la patte avec les yeux qui se croisent, ceux pour qui la journée commence et ceux pour qui elle se finit. « Au fait, j'te l'ai pas dis mais j'écoute souvent les musiques que tu m'as conseillé, y'en a que j'aime beaucoup, d'autres un peu moins, mais toutes me font ressentir quelque chose» Avec Nayoung, Hyunjae se sent différent, pour une des premières fois de sa vie il n'a pas peur du regard des autres et il n'a pas envie de longer les murs. « J'crois que c'est là » L'endroit semble tranquille, il l'invite à entrer, sourit sans même le réaliser, un vrai sourire, un beau sourire, un grand qui illumine son visage, chaque parcelle de son regard trop souvent voilé qui font place au même bien être que quand son père lui a demandé comment elle était. « Elle est incroyable. Elle rayonne, elle rayonne toujours et tout le temps » et là, les mots sont faibles. Et là, il trouve qu’il a diminué, qu’il n’a pas assuré, qu’il aurait pu faire mieux. Il s'approche de leur table et fait signe à Nayoung de venir s'asseoir après qu'il lui ait tiré son coussin comme il l'aurait fait avec une chaise en se courbant légèrement « Après vous madame »

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE


Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  239
MESSAGES :   ⤳  1587
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyMer 11 Mar - 23:02




rolling stone // ft @lee hyun jae

i don't care about nobody else
baby, i got you,
until you're used to my face

« alors, qu’est-ce que t'as dit, à ton père, sur moi ? un monologue sur mes talents artistiques ? ou peut-être sur mes goûts musicaux ? » hyunjae avait donc songé à lui parler d’elle. doux réconfort d’une demoiselle qui ne pouvait contenir davantage de temps sa curiosité maladive, constat qu’elle s’évertuait à déduire naturellement : il pensait à elle autant qu’elle pensait à lui. et pour rien au monde, elle n’oublierait les quelques heures qu’ils avaient déjà passé ensemble, monde coloré et musical qu’ils avaient construit tous les deux, sous les œillades étincelantes des étoiles. et la nouvelle soirée qui s’annonçait semblait pleines de promesses. « t’as déjà écouté tous les morceaux ? tssss je vais devoir t’envoyer des nouveaux titres. et oublie pas, à partir de maintenant si on te demande les musiques que t’écoutes, t’as des dizaines de morceaux plus que géniaux à donner. » comblée à l’idée d’avoir partagé un soupçon de sa personnalité avec lui, sa fierté était joliment arborée sur son faciès séraphique. luminosité éphémère, à faire pâlir de jalousie l’élégante dame lune ! gamine soleil qui lui offrit un sourire solaire en réponse au sien, comme pour lui dire que tout irait pour le mieux et qu’il n’avait à se soucier de rien, en arrivant jusqu’au restaurant conseillé par le père de hyunjae. l’aspect pittoresque du lieu rendrait leur moment davantage chaleureux, elle en était persuadée, et eux, ils s’installaient à l’écart du peu de monde présent, le remerciant par une énième risette affectueuse lorsqu’il l’invita à prendre place. « je sais pas si tu t’en souviens, mais la dernière fois qu’on s’est vus, tu m’avais demandé avant de partir de te dire quelque chose sur moi. » l’ingénieuse avait d’ailleurs soigneusement détourné la requête du garçon, abstinence d’une vérité qui la heurtait tous les jours, et que nayoung comblait vainement par ce qu’elle savait faire de mieux : oublier le malheur en trouvant du réconfort auprès de ceux qu’elle appréciait. pourtant, à présent, la fleur tourmentée semblait encline à s’ouvrir davantage au cambrioleur de ses sentiments, confiance qu’elle était enfin prête à lui accorder, confidences secrètes que nayoung peinait terriblement à avouer tant elles étaient dures à assumer. « le frère dont je t’avais vaguement parlé au téléphone, il s’appelle jihoon. c’est mon frère jumeau. et… je l’ai perdu deux fois. il est pas mort hein…. ! mais la première fois c’était parce qu’il avait fugué de la maison, à busan... et la deuxième fois parce qu’il est reparti de séoul, alors que j’avais enfin réussi à le retrouver... il me manque. » et quand elle parlait de son frère, ses yeux brillaient, de tristesse, de colère, de mélancolie. mais ce soir, l’intrépide paraissait soulagée. poids qui se libérait doucement de ses épaules, esprit moins encombré qu’à l’accoutumée. l’allégresse qu’on pouvait lire sur ses traits jouvenceaux persistait, inébranlable. « bref, je veux clairement pas ruiner l’ambiance mais je voulais juste te dire que l’absence de mon frère, ça m’a fait prendre conscience que j’avais besoin d’être entourée. »

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE




many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
ego ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  439
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyMar 17 Mar - 2:51




rolling stone // ft @jung nayoung

« je sais pas si tu t’en souviens, mais la dernière fois qu’on s’est vus, tu m’avais demandé avant de partir de te dire quelque chose sur moi. » Il hoche vigoureusement la tête Hyunjae, même s'il est surpris qu'elle aborde à nouveau ce sujet « Ah oui oui je m'en souviens, tu m'avais dis que t'avais bien aimé faire des graffitis » L’intimité est doucement secouée par l’arrivée de la serveuse que Hyunjae se hâte de lui commander, maladroitement, sans prendre la peine de s'adresser à Nayoung. Il n’a pas envie de lui donner l'occasion de la faire dériver sur autre chose . Elle lui parle de son frère, son jumeau, il s'étonne Hyunjae mais il continue à l'écouter. Il aurait aimé avoir un frère qu'il aurait à la fois aimé et détesté à la folie pour un oui ou pour un non, alors il hoche la tête, un peu déconcerté, même si en vérité il n'était pas sûr de comprendre. Généralement il essayait de voir tous les points de vus d’une situation avant de s’en faire un avis mais il avait quand même tendance à être biaisé par ce qu'il connaissait et ce qu'il ressentait, et alors là, forcément, en bon défenseur des écorchés, des esprits libres, des excès et de la spontanéité qu'il considérait comme la meilleure - la seule - façon de vivre, il s'est bien plus identifié à Nayoung. En vérité il se rendait compte qu'il avait parfois tendance à se  braquer devant les gens parfois sans trop comprendre pourquoi, mais il se disait que pour que Nayoung apprécie la compagnie d'un type comme lui elle devait quand même être plutôt ouverte d’esprit et sacrément précieuse. Alors il l'aimait déjà rien que pour ça, et il ne pouvait pas s'empêcher de penser que si son frère l'avait laissé deux fois c'est parce qu'il avait été incapable de se saisir du trésor qui se trouvait juste à côté de lui.  Son regard s’allume de plus en plus au fur et à mesure qu’elle parle de son frère, peignant timidement le portrait d’une Nayoung plus fragile et vulnérable qu'elle laissait paraître, et dans son ton ça se sentait à quel point il lui manquait. « Je sais pas si ça changera quelque chose pour toi que je te dise ça mais...» Il se redresse, louche sur son sac, frotte ses mains sur ses cuisses, gêné parce qu'il s'est dit que ça ressemblait drôlement à une belle preuve de confiance et il avait décidé de prendre grand soin de ce secret partagé. «Maintenant que je suis ici je compte aller nulle part, tu sais où me trouver, je serais toujours là » Il croit bien la comprendre parce que cet écartèlement du cœur il l'avait déjà ressenti de nombreuses fois. « Je m'étais déjà demandé s'il s'était passé quelque chose avec lui parce que t'as vite coupé court quand on en avait parlé. Et j'ai remarqué que la famille ça semblait être important pour toi parce que t'y as déjà fais allusion quelques fois, généralement les gens s'en rendent réellement compte quand ils ont perdu quelqu'un »

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE


Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  239
MESSAGES :   ⤳  1587
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyJeu 19 Mar - 12:04




rolling stone // ft @lee hyun jae

i don't care about nobody else
baby, i got you,
until you're used to my face

les histoires de famille pouvaient parfois s’avérer compliquées, et si nayoung s’évertuait constamment à ne pas laisser transparaître la fragilité affective qu’elle subissait depuis quelques semaines, c’était parce qu’elle ne supportait pas qu’on la considère vulnérable. elle, gamine vaillante qui toute son enfance avait forgé le caractère qu’on lui connaissait par coeur, téméraire, mais néanmoins parsemé d’un faux semblant d’inébranlable. alors l’absence douloureuse était appréhendée autrement. hyunjae était l’un des remède aux maux qui perpétuaient son mal-être . « les graffitis c’était génial. » et nayoung profita du moment de silence qui s’était tendrement installé pour porter la boisson qui trônait devant elle à ses lippes rosées, couronnant la fin de sa phrase par un nouveau réconfort, son sourire empli de pureté divulguant doucereusement son état d’esprit au voleur de sa soirée : nayoung allait bien. merveilleusement bien. et si un jour, ce dernier lui donnerait une nouvelle occasion d’exprimer ses pulsions artistiques, de donner vie à l’immensité de son imagination, elle répondrait probablement présente ; éternelle amoureuse de l’originale alchimie qu’ils avaient su créer puis partager ensemble.  

« est-ce que c’est une déclaration ? » la question s’échappait toute seule, curiosité sentimentale qu’elle ne parvenait toujours pas à receler devant lui, et pour une bonne raison. mémoire qui ne flanchait pas, l’intéressée se souvenait aussitôt de la phrase qu’elle lui avait confié quelques semaines plus tôt, exprimée à la volée, sans réelle signification forte, presque à la rigolade. tu dis ça parce que tu m'aimes bien. fais gaffe, la prochaine fois tu seras probablement tombé amoureux. c’était peut-être vrai. connotations rêveuses, désormais, les mots énoncés trouvaient un tout autre sens. que l’attachement était d’une constante imprévisibilité ! beauté si particulière d’un sentiment qu’on ne pouvait pas contrôler au gré de nos envies. alors son sourcil s’arquait patiemment, tandis qu’elle décelait chez lui les premiers signes de sa gêne adorable, signes qu’il tentait vainement de dissimuler à la belle. exquises évidences, nayoung appréciait pourtant l’honnêteté du garçon, celle dont il venait de faire part, et franchise qu’il avait délivré à plusieurs reprises, lorsqu’elle, demeurait encore totalement énigmatique. elle n’oublierait pas la candeur de l’instant, sincérité des mots du garçon, espérances d’une gamine doucement entichée, promesses qui resteraient figées dans sa conscience emmêlée. « j’aime pas forcément parler de ça parce que ça me fâche et ça me fait… mal ? j’aurais préféré que ça m’arrive pas, ni à moi, ni à ma famille… mais si je te raconte ça, c’est parce que j’ai le sentiment que je peux aussi te faire confiance. je m’attache à toi. » probablement un peu trop. mais partager avec lui ses envies secrètes, ses problèmes maladifs, était un futur que l’amoureuse florissante s'accordait à imaginer, à appréhender.

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE




many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
ego ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  439
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyDim 22 Mar - 14:47




rolling stone // ft @jung nayoung

Une déclaration ou une promesse peu importe, au fond, c'était un peu la même chose ; il sent la gêne lui monter aux joues alors il se passe une main dans les cheveux pour se donner plus de contenance Hyunjae, mais il ne répond pas parce qu'il n'a aucune idée de ce qu'il doit lui dire. Il se trouvait un peu niais mais ça l'avait touché et il n'a toujours pas trouvé le moyen de camoufler un peu mieux ses émotions. Il est pas toujours facile à suivre, avec son cœur qui partait partout à fond la caisse, s’arrêtait, redémarrait dans une autre direction avec un petit looping à la clef et reprenait sa course sans jamais se reposer. C'était assez terrifiant parfois mais il n'avait pas le choix, il se doit d’être sincère envers lui-même, il se doit le suivre partout, quoi qu’il arrive. Elle reprend la parole et lui l'écoute avec les oreilles et les yeux grands ouverts et il prend d'avantage conscience des combats invisibles qui faisaient rage derrière ces yeux noisettes. Plus que jamais, il la comprenait et il avait envie de tout lui raconter à son tour, ses joies, ses peines, sa vie, mais surtout, lui signifier à quel point elle lui permettait de garder la tête hors de l'eau. Il y avait quelque chose de spécial qui émanait d'elle. Un côté fort et caractériel avec une touche de sincérité, plus léger… Un beau mélange, en somme. Ensuite un rayon lunaire s’est posée sur elle, conférant à la scène une aura presque mystique à ses yeux.  Eh bah voilà - qu'il songe - maintenant j’ai envie de la dessiner.  « Je t'ai ramené quelque chose » Il se lève, prend son sac à la volée et s’assoit à côté d'elle. « Dans l'idéal je m'étais imaginé te l'offrir avant qu'on se quitte mais je vois pas meilleur timing que maintenant » Sa main lui tend un paquet, emballé au papier kraft, barbouillé de dizaines de schémas intergalactiques aussi délicats que nombreux. A l'intérieur, elle y trouvera un petit canevas, une toile peinte rien que pour elle qu'il a calqué sur sa date de naissance et sur la carte des étoiles, des astres, des univers là-haut qui brillaient quand elle a ouvert les yeux pour la première fois. Quand elle avait encore la vie devant elle, quand elle avait toute la force et toute l'innocence du monde à portée. «  Je me suis dit que ça te rappellerait que peu importe ce qui arrive, depuis le début, il y a tout un ciel qui veille sur toi.  »  tout un ciel, et lui.

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE




(#naiseriequej'assume  rolling stone - nayoung 1330309657 )
Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  239
MESSAGES :   ⤳  1587
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyMar 24 Mar - 11:43




rolling stone // ft @lee hyun jae

i don't care about nobody else
baby, i got you,
until you're used to my face

avec une pointe d’amusement décontenancée, nayoung étrangement déroutée par le soudain entrain du garçon, regardait ce dernier se déplacer jusqu’à elle, n’ayant pas prédit qu’il viendrait s’asseoir à ses côtés pour lui faire part d’une attention particulière. alors son sourire doubla d’intensité, illuminant son faciès d’une allégresse éphémère, lorsqu’il posa l’objet de son attention entre ses mains. « oh. » elle n’avait même pas envie d'abîmer le papier-parchemin coloré de constellations, tant ce qu’il avait dessiné était beau, splendide, si agréable à déchiffrer. mais résolue, l’emballage se déchira timidement, impatience triomphant trop promptement sur le reste. et lorsqu’elle découvrit la surprise aux effluves artistiques qu’elle lui connaissait dorénavant si parfaitement, sa bouche se mua en un wow terriblement sincère, totalement adorable, avec presque une pointe de naïveté, exquise candeur d’une demoiselle affriolée. nayoung avait l’air d’une enfant découvrant pour la première fois les joies d’ouvrir un présent, gamine imparfaite, assise là, en tailleur, recroquevillée dans la bulle de bonheur qu’il avait initié. ses doigts pianotaient la petite toile aux couleurs ombrées, cadeau formidable d’un garçon tout aussi captivé qu’elle. énième réconfort qu’elle s’appliquait cette fois-ci, à joliment admettre, geste qui confirmait toutes les petites intentions dissimulées qu’il avait eu à son égard – qu’elle avait remarqué -, et qui demeuraient, inoubliables. ses prunelles inspectaient avec attention les coups de pinceaux, le mélange des tons du voûte pailletée, voie lactée qui semblait plus belle encore que lorsqu’elle l’observait parfois avec rêverie, le soir à la fenêtre de son dortoir. merveille dessinée avec talent, œuvre qu’elle ne méritait probablement pas mais qui rendait davantage son palpitant entiché, battements fragiles d’une gamine aux espoirs colorés, réels. « finalement, t’as bien retenu ma date d’anniversaire. » nayoung lui en aurait probablement voulu, si ça n’avait pas été le cas. « merci beaucoup… ça me touche. » que le garçon se soit donné autant de mal pour lui faire plaisir, doux sentiment qu’il avait déjà initié dès lors qu’il lui avait proposé de venir jusqu’ici. et l’humeur provocatrice s’initiait, nayoung se rapprochant dangereusement de son compagnon de soirée, près, trop près. une envie esquissée dans son esprit rebelle. la tornade plantait alors ses yeux inquisiteurs dans les siens, vif regard admiratif, prunelles reconnaissantes épiant allégrement l’instigateur de ses pensées secrètes. et elle restait plantée là, quelques secondes seulement – qui parurent une éternité ! -, lippes écarlates à portée de celles du garçon. pourtant nayoung se ravisait aussitôt, lui glissant calmement à l’oreille un « mangeons » amusé, espoir vain qu’elle avait vaillamment fait naître entre eux deux. décision volontaire. si la demoiselle mourrait presque d’envie de concrétiser une bonne fois pour toutes le lien fort qui mûrissait chaque jour en elle, elle désirait néanmoins frustrer hyunjae. intensément. suffisamment pour que leur premier baiser soit follement désiré, indéniablement attendu, spectaculaire. que l’attente en vaille le coup, finalement. et la joueuse souriait avec malice, demi-lune satisfaite éclairant davantage son visage poupin, tandis qu’elle l’invitait à reprendre sa place, en le tapant (poussant presque) gentiment. hyunjae allait devoir se plier au jeu le temps d’un repas, rien que quelques minutes, s’il en était capable. bien évidemment.

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE




many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
ego ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  439
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyJeu 26 Mar - 3:21




rolling stone // ft @jung nayoung

Elle contemple la toile avec tant de tendresse qu'il est incapable de détourner le regard. Il inspire, ses doigts jouant avec la fermeture de son sac en repensant au temps qu'il avait passé à peindre. Elles ont été longues, les nuits à calquer sa carte, elles ont été laborieuses, les heures à faire des allers et des retours entre le schéma et l’œuvre, à y distribuer une infinité d'étoiles. Ses parents l'avaient aidé à comprendre le message qu'il essayait de lui faire passer alors il espérait sincèrement pouvoir aider Nayoung à réaliser que tout ce qu'elle avait fait, tout ce qu'elle allait faire, tout ce qu'elle cherche, tout ce à quoi elle aspire, elle l'a à l'intérieur d'elle bien avant le reste. Il lui sourit lorsqu'elle le remercie, ses traits faiblement éclairés par la lumière de l’extérieur qui perçait à travers les fenêtres. Comme une lueur de pleine lune. Ça lui donnait un air encore plus doux et attirant, d’après lui. Sûrement un peu trop par rapport à la retenue qu’il avait ce soir. Car, avant qu’il réussisse à se persuader de nouveau qu’il devait faire les choses correctement, il resta immobile lorsqu'elle se rapprocha finalement ; ses yeux qui naviguaient entre ses iris et ses lèvres, et la pénombre qui rendait tout ça plus tentant, moins dangereux. Elle fait exprès de tout ralentir et de tout arrêter complètement, et de respirer, et de bouger du moindre centimètre. Il fait exprès de ne faire aucun autre bruit, de n'ajouter aucune autre parole, de ne pas brouiller les signaux quand il n'a absolument rien à utiliser comme moyen de défense pour se distraire. Il se penche légèrement pour l'embrasser – enfin -  lorsqu'elle en décida autrement.  « mangeons »  Un instant plus tard, et Hyunjae se redresse doucement, à contre cœur, mais il menait une bataille intense à l’intérieur de lui pour tenter de revenir dans le droit chemin, vraiment. « Q-quoi ? » Ses prunelles n'arrivent pas à lâcher celles Nayoung, il fut le premier étonné d’entendre dans un presque soupire sa propre voix.« Oui... désolé»  Les bousculades le forcent à se rasseoir à sa place. Ensuite il y a des mots qui se logent dans sa gorge, il y a des mots et des questions et des excuses et des raisons qui remontent mais qu'il noie dans le verre qu'il porte à ses lèvres. «T'attendais autre chose ? »  Il détourne son regard, parce qu’il ne sait pas, parce que c’est mieux comme ça. C’est mieux quand il plonge son nez dans son assiette, c’est mieux quand il se ressert à manger, c’est mieux quand il fait semblant d'avoir soif, c’est mieux quand il évite de se voir à travers ses yeux à elle et qu’elle ne voit pas à quel point elle est parfaits aux siens. Jusqu'à ce qu'il craque et qu'il accroche une nouvelle fois son regard.  « Qu'est-ce que je dois faire pour que tu me laisses t'embrasser »

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE


Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  239
MESSAGES :   ⤳  1587
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyMer 1 Avr - 15:38




rolling stone // ft @lee hyun jae

i don't care about nobody else
baby, i got you,
until you're used to my face

#PUPPYHYUNJAE #BESTHYUNJAE

rêveries contemplatives, son sourire passionné moquait presque le scintillement de la lune, dame qui déposait élégamment ses rayons constellés sur le visage de la demoiselle. esquisses parsemées d’étincelles de gaieté, ses fossettes appuyant son regard rempli d’allégresse. elle arborait des airs presque naïfs, ingénue à qui on avait volé les sentiments du cœur, palpitant s’emballant avec adoration devant le lyrisme artistique de la petite toile, myriade de détails qui rendait le cadeau davantage attachant. et une lueur d’espoir naissait lentement dans le regard du fauteur de trouble, spéculateur de ses émotions les plus sincères, once d’espérance qu’elle s’autorisait à lui accorder, qu’elle se prêtait lentement à apprécier. oui, l’attraction grandissait follement, tandis que l’éloignement disparaissait peu à peu, parfum masculin qui venait malicieusement amadouer son odorat et souffles qui s’échouaient avec finesse sur les visages amourachés. elle souriait, elle titillait gentiment, vaillant bout de femme qui émouvait autant qu’elle était émue, promiscuité à son apogée. et pourtant, la belle fanait finalement la proximité tant attendue, jeu dangereux qu’elle s’était évertuée à commencer, et qu’elle ne parviendrait pas longtemps à gagner, tant la résistance était compliquée. les excuses du garçon envolées lui donnaient un vague sourire, tendresse passagère qu’elle arborait, comme pour lui dire, lui faire comprendre qu’il aurait bientôt ce qu’il voulait. et ce qu’elle désirait aussi. « et toi, t’attendais autre chose ? » lentement, après avoir attendu que le silence ploie, elle resserrait à nouveau leur lien affectif, attrapant la main libre du garçon, le contraignant à joindre ses phalanges aux siennes. caresses éprises. "qu'est-ce que je dois faire pour que tu me laisses t'embrasser". son rire enjôleur rompait la discrétion. « le premier baiser dehors, avant de se quitter, sous les étoiles, ça te branchait pas ? » malice péniblement autorisée, cliché doucereusement annoncé, et ses yeux insistaient une nouvelle fois le regard de hyunjae. « je voudrais que tu me dises que j’ai raison d’espérer… qu’on puisse commencer quelque chose à deux, tu vois ? » elle en avait besoin, de cette ultime franchise, vérité nécessaire à son épanouissement total. et nayoung attendait la réponse à ses attentes laborieuses. elle ne pouvait se contenter d’actes, il lui fallait entendre les mots. la sentence révélatrice. « je suis sérieuse hyunjae. je suis amoureuse putain ! » l’enthousiasme trahissait son ton, et les sentiments étaient dévoilés.

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE




many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Lee Hyun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
Lee Hyun Jae
ego ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung 20040911353358863
AVATAR :   ⤳  jb (got7)
POINTS :   ⤳  439
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  01/05/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyJeu 2 Avr - 23:35




rolling stone // ft @jung nayoung

« et toi, t’attendais autre chose ? » Ses lèvres s'étirent tandis qu'il lui rétorque quasi-instantanément « Heu...ouais ! » Elle finit par lui prendre la main, son rire s’étant seulement transformé en un immense sourire, les yeux de Nayoung trahissant déjà son objectif prochain alors qu’ils fixent Hyunjae, immobile, docile. Et il l'observe, il la détaille, et il l’aime un peu plus. La personne, l’âme, les émotions, les mots. Il l’apprivoise comme s'il la connaissait depuis toujours, l’écoute comme si ses mots étaient les siens. Devant tant de véracité, devant tant d’authentique et d’espoir, Hyunjae comprend qu’il a trouvé une alliée, qu’il n’est plus seul, maintenant. Il la cherche dans toutes ses confessions et dans ces phrases qu’elle lui dédie. Il se trouve dans ses secrets, dans ses démons, mais surtout, dans un futur qui prend sa teinte, sa couleur. « C'est ce que je veux aussi » Et si jamais on lui demande, dans la version officielle, ils se sont mis ensemble après plusieurs longs mois de discussion et de jeux et de flirt et bien d’autres nouveaux mois avant qu'ils s'avouent leurs sentiments. Et si jamais on lui demande réellement, il leur dira d’aller se faire voir parce que personne ne pourrait comprendre à quel point elle est la seule pièce d’un puzzle désordonné avec laquelle il puisse se lier. Tout paraît si naturel et si fluide qu’elle a fait tomber toutes les barrières qu’il pensait infranchissables et ce en un temps jamais égalé. « je suis sérieuse hyunjae. je suis amoureuse putain ! » Croisant ses prunelles, Hyunjae lui adresse un sourire empli d'espoir. « Viens » d’abord, presque autoritaire, si ce n’est qu’absolument désireux. Il laisse à Nayoung à peine le temps de répondre, et ses doigts qui reprennent leur place entre les siens, l'intiment à se lever, à le suivre parmi les quelques têtes et paires d’yeux qui les fixent, à travers lesquels il se presse pour sortir du restaurant. Il s'était rapproché d'elle en un instant et s'était penché sur elle pour enfin assouvir une envie telle qu'il en suffoquerait presque. Comme si la brise fraîche d’une soirée avait suffit à réveiller ses sens, à projeter une dose supplémentaire d’adrénaline, pour lui prouver qu’à partir de maintenant, elle n’affrontera plus la suite seule, plus jamais. L'une de ses mains alla instinctivement  se perdre dans les cheveux de sa belle tandis qu'il l'embrassait et il sentit quelque chose en lui se briser. Cet étau de bienséance qui lui permettait de garder la tête froide. Avec ses sentiments. Avec son désir et ses envies. Avec cet homme qu'il était en train de devenir. Et puis en un mouvement d'une rapidité surprenante, elle se retrouva emprisonnée dans ses bras. Son menton était appuyé sur le haut du crâne de la jeune femme. « Moi aussi je suis amoureux» sa voix vole vers Nayoung, quand bien même ses yeux sont dédiés à la voie lactée, la belle, la pure, l’immense, la parfaite. 

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE


Jung Nayoung
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7778-nayoung-skysplits#235488
Jung Nayoung
underneath it all, we're just savages
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  rolling stone - nayoung LfjpKn1r_o
AVATAR :   ⤳  kang seulgi \ red velvet.
POINTS :   ⤳  239
MESSAGES :   ⤳  1587
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/10/2019
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung EmptyJeu 9 Avr - 11:59




rolling stone // ft @lee hyun jae

i don't care about nobody else
baby, i got you,
until you're used to my face

« viens. » mot échappé à la volée, elle n’avait eu le temps de rien faire, si ce n’était de le laisser l’emmener vers un tendre inconnu. agréable adrénaline du désir qui arpentait le languissant chemin de son cœur. et les coups d’œil surpris, elle les oubliait, préférant esquisser dans son esprit impatient le scénario qu’elle convoitait follement, gamine aux rêves bien ambitieux. ce qu’il adviendrait d’eux, elle le savait peut-être déjà… oh oui, son palpitant battait la chamade, myriade de sentiments s’exauçant joliment, symphonie secrète de gamins qui concrétisaient finalement leur union, idylle transformée en amour profond, là, sous le regard lumineux de la dame lune. approbation de l’astre, tandis que la voûte céleste semblait scintiller plus encore qu’à l’accoutumée, comme si l’espace d’un instant, elle l’avait fait pour eux, pour sublimer cette phase qu’ils s’apprêtaient enfin à franchir. et la belle chérissait l’intimité du moment qu’il lui offrait gracieusement, cadeau passionné qui répondait instinctivement à l’aveu entiché de la demoiselle. alors il se penchait pour lui dérober son souffle, pour l’embrasser, douceur dédiée à la vaillante, once de passion qu’elle s’autoriserait toujours à accepter, désormais. tout s’arrêtait autour d’eux, le monde alentour semblait s’être évanoui, disparu. rien ne comptait. ne subsistait que les amoureux et leur geste divin qui perdurait royalement. ses lippes se lovaient tendrement sur celles du garçon, étincelle d’espoir merveilleusement concrétisée. elle était sienne, il était sien. mèches de cheveux dansant entre les phalanges curieuses du voleur de son attachement, et haleines se perdant entre elles, nayoung tentant d’éterniser le beau moment qu’ils partageaient. tableau sublime naissant à deux, nuances enjôleuses triomphant, ployant agréablement sur le présent. quant au futur, on l’envisagerait dorénavant à deux.

et le baiser durait presque trop peu de temps, sentiment de frustration naissant sans le quémander au creux de son être épris d’amour. et finalement, il l’enveloppait bravement contre son torse (nayoung l’entendait presque, l’harmonie de son cœur, à lui), et elle, tornade inépuisable, s’avouait doucereusement vaincue : l’étreinte était presque aussi réconfortante qu’un baiser amoureusement partagé. « on est bien là, tous les deux. » honnêteté subtilement soufflée dans les airs réchauffés d’émotions, alors qu’il venait à son tour d’avouer, avec toute la sensibilité qu’elle avait pu déchiffrer en lui au cours de ces derniers mois, ses sentiments. secondes bienfaitrices, et la délicatesse du moment la rendait un soupçon ingénue, alors qu’un sourire délicat ensoleillait les traits aquilins de la belle amoureuse. « merci. » qu’elle glissait affectueusement, et l’entêtée resserrait davantage le lien galamment instauré, mains se joignant entre elles dans le dos du garçon dont elle était terriblement éprise.

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE




many miles from where i'm sleeping you share laughter in the evening as do i, in the great divine

·  .  ✷  ⋆
Contenu sponsorisé
rolling stone - nayoung Empty
(#) Sujet: Re: rolling stone - nayoung   rolling stone - nayoung Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Sauter vers: