▲ up▼ down
12345
swinging with the old stars - Page 2



 

roulette BOOM ! ~
la roulette dynamite ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

annonce mini-maj 49 3/4 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑
>> lire l'annonce <<


défis du mois les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! swinging with the old stars - Page 2 359353108

jeu le blackjack s'invite sur HM tente ta chance

soirée CB RDV samedi 29 août vers 20h30 !!
bienvenue
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoul — avatars réelsdeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
12 805 pts
ego
8 843 pts
shadow
13 219 pts
student
7 230 pts
citizen

roulette BOOM ! ~
la roulette dynamite ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

annonce mini-maj 49 3/4 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑
>> lire l'annonce <<


défis du mois les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! swinging with the old stars - Page 2 359353108

jeu le blackjack s'invite sur HM tente ta chance

soirée CB RDV samedi 29 août vers 20h30 !!
-37%
Le deal à ne pas rater :
Jeu Mille Bornes – Version Luxe à 12,45 €
12.45 € 19.90 €
Voir le deal

 :: seoul national university :: Ville Campus :: Quartier Étudiant
Partagez

 swinging with the old stars


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyMer 12 Fév - 22:58
swinging with the old stars,

« aux conneries de ce soir hein.... »

à ses lèvres le vœu semble tellement plus joli
comme s’il n’y avait jamais assez de conneries
comme si
((comme si))
le soir devait durer toute une nuit ;
mais c’est dans la bière que le pompier noie ses envies
-- dans la bière et dans ses pitreries.

« veuillez me pardonner monseigneur d’oser subtiliser votre temps si précieux… y a pas de souci si ça ne te dit pas. je disais juste ça comme ça. »

rire -- le mégot qu’on balance au hasard d’un geste flou.

« j’aime bien quand tu m’appelles comme ça. »

et la perspective que ce prochaine fois parte en fumée, il se garde bien de la relever. mordillant le rebord de la canette en métal, gamin oublie ses yeux sur minah, poursuivant son geste machinal. palpitant se tord, douleur silencieuse d’une culpabilité odieuse ; non, il ne supporterait pas la voir s’enfuir de nouveau… et nam ? et hyo ? si pour la traîtresse il se liait d’amitié sang ne saurait dans la toile des mensonges s’empêtrer.

c’est la faim qui ramène le garçon au présent insouciant. disparaissent les visages d’une fratrie chérie ; s’impose celui de l’étudiante, son derme qui sous la lune paraît blanc. et si, encore une fois, il oubliait d’être grand ? sifflement amusé à la vue de leurs paumes alignées, des deux billets rassemblés à grand peine. qu’ils ont l’air bêtes dans cette misère partagée !

« sinon on peut a-. aller à subway.. »

myocarde sursaute,
tressaille !
par sa faute
cogne le poitrail !

et comme pour s’assurer qu’il ne s’y méprenne, minah insiste.

« on pourra inventer des vies aux autres clients. »

« j’ai cru que t’allais proposer qu’on aille chez toi. » avoue sang, haussant les épaules comme si cela n’importait pas vraiment. « mais ok, je note que t’es comme les autres ! faut qu’on se ruine jusqu’au bout. »

de son ton, c’est le dédain que feint le garçon ((muette déception)). tout compte fait, ce serait sans doute étrange de se retrouver encore entre ces murs familiers comme si le temps n’était jamais passé. peut-être aurait-il revu, sur les traits de la muse insolente, la presque-sœur disparue -- peut-être les souvenirs auraient-ils su rétablir ce qu’ils était jadis ; loin de cette bouche tentatrice.

c’est toi qui condamnes
mon âme, minah,
aux tristes appâts
de ta beauté profane !

« je te propose pas d’aller chez moi. tu sais pourquoi. »

sourire factice. dans la main de la jeune femme, y a son propre billet qu’il glisse. et sang décolle ses fesses du banc, bière dans une main, thé dans l’autre, reprend le chemin de la grande rue passante.

« tu viens ? ouvre la route, je connais pas le campus ! »

rire fend le voile de la pénombre. c’est à peine s’il distingue ses traits tant il fait sombre.
c’est sans doute mieux ainsi ;
lorsqu’il ne peut la trouver jolie.

code: garance (&) icons: vocivus




kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyDim 16 Fév - 16:58
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



« j’ai cru que t’allais proposer qu’on aille chez toi. »

légèreté d'un rire nerveux oscille entre les rythmes des rares passants; qu'il semble idiot d'avoir menti maintenant! elle se souvient encore des mots qui s'échappent, dans l'espoir de glaner quelques instants que l'on craint toujours être les derniers. de polir l'illusion d'une vie contrefaçon, afin de ne pas le laisser entrevoir à quel point le destin s'envenime de déception.  

« mais ok, je note que t’es comme les autres ! faut qu’on se ruine jusqu’au bout. »

une 'comme les autres'! à ne plus savoir si l'on souhaite l'être un peu plus, un peu moins. s'affranchir des souvenirs de bambins; se repentir des absences et n'être qu'une énième demoiselle aux yeux du gamin. utiliser cette tendresse envenimée; profiter de ce statut passé dont toujours il peine à se défaire et perpétuer cette amitié jusqu'à ce que de nouveau il la déteste. les dés sont lancés; sans que la main joueuse n'en connaisse la fin.

« je te propose pas d’aller chez moi. tu sais pourquoi. »

pincement au cœur;
promesse brisée
nam retrouvé
si tu savais!
joli malheur;
terrible est fait
plaies sur tes peurs
à tout jamais.

les pourquoi éclatés sans état d'âme; il le fallait. tenter sa chance et tout risquer; pour le lointain inespéré. y a peut-être des remords, quelques regrets; et la candeur des enfants étalée sur les pavés. pauvres amours sont morts! avant même d'être nés. tous lui font comprendre à leur manière que les erreurs ne peuvent être pardonnées; l'un d'ignorance, l'autre de colère. et lui, d'une affection à la bonté immonde que trahir est une chose trop aisée.

« tu viens ? ouvre la route, je connais pas le campus ! »

bond délicat pour le rejoindre; elle le dépasse même un peu, s'élançant dans le monde impétueux. rayons lunaires et lampadaires n'éclairent pas la voie aussi bien qu'elle. une certitude à rongé les rires; cette fois il lui manquera encore davantage lorsque les chemins viendront à les séparer.

« dis, tu me passes une clope? »

si l'attention avait été meilleure, elle aurait remarqué qu'il lui en avait tendu une un peu plus tôt; mais pour le poison, n'est-il pas jamais trop tard? elle s'est arrêtée face à lui, main tendue. et ça lui vient comme ça; un relent de vérité! qui remonte à la surface, elle qui la dernière fois s'était juré de n'en rien lui révéler.

excuse inconsciente;
pour tous les bobards qui viendront à le blesser.
parole presque innocente
pour le leurre d'être appréciée.

entre ses doigts déjà le trésor attendu; à quoi bon si ça la tue? cigarette allumée à la va-vite, minah reprend sa marche vers le futur repas à partager.

« surtout que j'ai commencé à fumer à cause de toi, tu me dois bien ça. »

sourire revient un peu; plus facile d'avouer que le sombre vient à les éloigner.

« je me rappelle de la tronche de nam quand on a vu que tu fumais! on voulait tenter de te faire arrêter en s'y mettant aussi, mais lui n'arrivait même pas à crapoter. t'as jamais remarqué, qu'on te piquait tes paquets? »

les souvenirs sont de mise;
parce que les prochaines fois
(elle s'est méprise)
n'arriveront pas.


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.




et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyDim 16 Fév - 20:23
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



en-sous la lune blonde ; deux gosses aux âmes vagabondes.

« dis, tu me passes une clope? »

et les yeux félins qui décollent à décrocher les étoiles. faut-il qu’elle prouve jusqu’au bout que de lui elle aura ((tout)) ? d’un geste malhabile il cale une canette au creux de son coude, attrape le paquet qu’il balance en sa direction. il n’en reste qu’une de toute façon ; celle qu’il voulait bien lui offrir plus tôt, lorsqu’elle n’avait d’yeux que pour des bières.

briquet qui claque et l’étincelle éclaire son visage d’une lueur vermeille.

« surtout que j'ai commencé à fumer à cause de toi, tu me dois bien ça. »

ben voyons ! s’élève le rire du garçon : à l’entendre, elle est vertu et lui perversion. plutôt que de rentrer dans ce petit jeu dont il la sait virtuose il reprend une gorgée et lui emboîte le pas. minah, quant à elle, ne se démonte pas, puisant dans leurs souvenirs communs de quoi appuyer ses accusations.

« je me rappelle de la tronche de nam quand on a vu que tu fumais! on voulait tenter de te faire arrêter en s'y mettant aussi, mais lui n'arrivait même pas à crapoter. t'as jamais remarqué, qu'on te piquait tes paquets? »

« tu me prends pour un con ? »

sourcil haussé, il lui coule un regard amusé. il s’en souvient bien des paquets éventrés, des clopes subtilisées ; pas une ne lui échappait ! parce qu’eux croyaient passer inaperçus ? on aura tout vu !

« encore heureux que t’aies pas réussi à embarquer mon petit frère dans cette saloperie ! toi c’est moins grave, t’as toujours été influençable… c’était obligé que tu ferais comme moi. »

un rire pour ponctuer son propos -- quel idiot ! mais en vérité, comme chaque fois que la jeune femme évoque le cadet de la fratrie, y a cette folle amertume qu’il refoule tout au fond de lui.

cœur crevé ; de s’en foutre et d’aimer
l’éréthisme devient apathie aux couleurs de la nuit

minah a le don des silences, des gestes qui déroutent, des regards qui envoûtent, et gamin d’un myocarde trop lourd voudrait se délier. pourquoi est-ce si compliqué ?

« dis… » le ton perd en octaves ((tout à coup le voilà si grave)). « je peux te poser une question ? »

sangook s’arrête, se tourne vers la brune pour chercher l’azur de ses yeux.
l’air de rien
l’air de tout
malgré son cœur qui se serre à l’en rendre fou.

« mon frère… tu l’aimais ? »

cette question-là
il aurait dû la lui poser

il y a des années.


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.


kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyDim 16 Fév - 21:26
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games


« tu me prends pour un con ? »

il rit, l'infâme! sacrifice idiot de ses pauvres poumons n'est guère récompensé. faut dire que c'était un geste con; mais qu'elle aurait été fière à l'époque, si grâce à leurs subterfuges sang ook avait arrêté. rien n'y a fait; pièges d'enfants n'ont pas été à la hauteur des jeux des plus grands.

« encore heureux que t’aies pas réussi à embarquer mon petit frère dans cette saloperie ! toi c’est moins grave, t’as toujours été influençable… c’était obligé que tu ferais comme moi. »

« n'importe quoi... »

ton peu convaincant; ni convaincu. faut dire qu'il a pas tort: toujours la tentation d'imiter ses aînés, de se croire plus vieille, plus mature qu'elle n'était. espérer grandir plus vite que la musique, quitter les basses sphères d'un monde n'étant pas sien, se parfaire d'un futur qui lui semblait à porter de mains;

à confondre être et paraître
proche et lointain.

la leçon assimilée,
peut-être demain.

« dis… je peux te poser une question ? »

étrangement, de sérieux voilà que le jeune homme se drape. est-ce là? maintenant? que la situation dérape. battements de cils, clope au bec. faussement légère, minah hoche la tête. imagine le fourmillement de pensées, les questions par milliers, les torts à reprocher.

((elle aimerait encore juste quelques secondes à protéger))

« mon frère… tu l’aimais ? »

cadence s'achève; alors que les deux, sont déjà à l'arrêt. c'est le passé et le présent, qu'elle inspecte sous tous ses aspects.

c'est vrai nam;
est-ce que je t'aimais?
ça se pourrait.

la main extirpe la cigarette d'entre les lippes, alors que la fumée encore s'en échappe. y a le cœur qui tressaute plus vite, plus fort que prévu. yeux océans se perdent dans les méandres, vagues disparates de moments noyés, qui d'un souffle revivent pour mieux se laisser couler.

« je crois... »

respiration nécessaire avant de poursuivre; crainte d'en dire trop; pas assez. crainte des mots incapables de retranscrire les sentiments fanés (jamais assez).

« je crois que je l'ai aimé plus que quiconque à certains moments de ma vie... d'un amour qui lui est propre. même s'il ne veut plus jamais me parler, ça restera mon meilleur ami. tu sais, il a changé ma vie. »

et putain;
ça lui donne envie de chialer
là, comme une môme
de songer à la cour de récré.

et si les larmes venaient; l'enlacerait-il, comme toujours il le faisait?

« c'est peut-être pas le genre d'amour que t'attendais, mais ouais. c'est comme ça que je l'aime, et que je l'aimais. ça répond à ta question? »

elle l'a pas lâché des yeux; pas un instant. elle voudrait qu'il comprenne; ressente! la vérité des sentiments. ceux qui se crèvent, sous les regards du firmament.

« j'en ai une pour toi, moi aussi. »

et peut-être que le cœur; y craquera pour de bon.

« tu m'as vraiment détesté quand je suis partie? »

d'une haine que les pardons n'effaceront jamais pour de bon.


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.




et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyLun 17 Fév - 0:04
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



et son nom ;
il n’a pas su le prononcer.
seul ce frère aux lèvres se pressait
tel cruelle malédiction.

à présent ce sont ses yeux qu’il scrute, à l’affût d’une réponse qu’il redoute ((qui le bute)) parce qu’au fond, il s’en doute.

« je crois... »

(( est-ce que c’est ton cœur qu’on entend se briser ?
lui qui vole en éclats ?
lui que tu sens s’émietter ?
comme si c’était la p r e m i è r e   f o i s ! ))


« je crois que je l'ai aimé plus que quiconque à certains moments de ma vie... d'un amour qui lui est propre. même s'il ne veut plus jamais me parler, ça restera mon meilleur ami. tu sais, il a changé ma vie. »

et les jolis mots qu’elle choisit… sang en a le ventre noué, de cette façon qu’elle a de parler de lui. y a peut-être son cœur de petit garçon qui vient de crever -- un adieu aux chimères du passé. silencieux, voilà le gamin condamné à des confidences qui le blessent davantage qu’il ne l’aurait cru ; et moi, minah ? m’as-tu jamais vu ? quand t’es partie, qui donc a couru derrière toi ?
hein ?
minah ?

« c'est peut-être pas le genre d'amour que t'attendais, mais ouais. c'est comme ça que je l'aime, et que je l'aimais. ça répond à ta question? »

« oui… oui, je crois. »

d’un geste à la nonchalance faussée, il attrape la cigarette, détourne le regard pour répondre au besoin pressant de r e s p i r e r.

« j'en ai une pour toi, moi aussi. »

ricanement. celui-là tire davantage sur le pleur que sur le rire.
les choses peuvent-elles être pires ?

« quoi ? »

« tu m'as vraiment détestée quand je suis partie? »

« oui. »

dos tourné, les doigts tremblants sur la longiligne, y a pourtant un sourire qui sur ses lèvres se dessine. ainsi ça lui importe, au moins un peu -- qu’il n’ait jamais été question de haine entre eux.

« vraiment. »

doucement, gamin s’approche, lui fait face. avec ses yeux brouillés de pensées indicibles et son sourire aux airs de grimace. ça fait mal, de retrouver sangook enfant ; mal comme quand on retire le pansement ((d’une plaie jamais cicatrisée)). il aimerait développer, comme elle, la raison du pourquoi, et ces émotions sibyllines qu’aujourd’hui encore, il ne comprend pas. ou peut-être trop bien, justement. peut-être que c’est pour ça qu’il la déteste tant.

parce qu’entre haine et amour, il n’y a qu’un pas.
parce qu’entre elle et lui, il n’y a qu’un souffle ;
écrasé contre sa lèvre muette.

-- s’évadent ses pensées les plus secrètes

visage encadré par deux paumes incertaines, vacillantes, qui frôlent plus qu’elles ne maintiennent ; lippes se trouvent sans plus de cérémonie.

oui, je t’ai détestée quand tu es partie.



:copyright: celestial wonder for hundred miles only.


kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyLun 17 Fév - 1:37
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games




« oui… oui, je crois. »

à quoi donc, est ce que tu crois? à l'amitié qui se défile; aux attirances qui se débinent? aux couleurs délavées, aux amours malmenés? dis moi! aux regrets qui s'étirent; aux malheurs qui s'enveniment? car moi; je ne sais plus. je ne sais pas; en quoi je crois. il lui subtilise la fumée dans ses poumons; point de repère dans la pénombre. perdition, sans l'immonde bâton. plus rien auquel se raccrocher, hormis ses propres questions: celles que l'on ne veut pas vraiment poser.

« quoi ? »

« tu m'as vraiment détesté quand je suis partie? »

« oui. »

couperet; à la rapidité ne laissant place au doute. ça lui coupe le souffle; aucunement n'est laissé le temps de s'y préparer: à la douleur brute; à l'émotion qui frappe d'une ardeur qui la bute. candeur avait osé s'attendre à quelques mensonges; à une condescendance protectrice; à une bonté libératrice! pas la vérité dégueulasse, pas à l’âpre évidence.

pas de lui;
surtout pas de lui.

« vraiment. »

ça lui fait saisir; jolie martyre! que tout en elle hurle pas lui. et le voilà qui revient alors que toute sa peine elle contient. minois tressaute; à qui la faute? les sourcils sont légèrement froncés. à ses vils sourires, elle ne se sent capable de participer. elle a mal; presque jusqu'à l'âme. c'est presque de la colère qui la voile.

pourquoi tu m'as rattrapé



toujours



pourquoi tu m'as enlacé



encore



pourquoi tu me détestes



d'amour?


et puis ça bascule; y a pas de pourquoi. juste ses doigts sur ses joues. juste sa bouche contre la sienne. juste un corps contre sa haine. sans que rien elle ne comprenne. et puis ça bascule; elle le repousse. ses bras qui le maintiennent en arrière; dans ses yeux, son regard se perd. les passions doivent se taire.

y a plus de souffle;
y a plus de proche ni de lointain
y a ce moment; incertain.
y a trop de pourquoi
trop d'il ne faut pas;
y a trop de mal
et trop de bien
trop de trop
putain.

fébrile, elle enserre son col et le ramène à elle.
lippes se pressent sans plus d'hésitation; ce après avoir décliné l'invitation. parce que ça la brûle, parce qu'elle en a besoin. parce qu'il est tout ce qu'elle tient. parce qu'elle y songe depuis trop longtemps; peut-être parce qu'il est temps. de sa langue; elle le retient. (ferveur; rage). contre sa bouche minah respire presque mieux qu'avec la fumée.

vas-y! montre moi ta haine.

essoufflée; elle le relâche.
ça y est?
fini d'être lâche?

:copyright: celestial wonder for hundred miles only.




et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyLun 17 Fév - 17:12
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



ainsi tremble le gamin, les miettes de son cœur amassés au creux de ses mains, ses gestes rendus flous par l’envie de hurler ô combien elle le rend fou. avec cette manie qu’elle a d’aller et venir selon ses propres désirs, la superbe et l’orgueil de ses pardon lorsqu’il faudrait ramper jusqu’à mériter un seul regard ; et lui qui ((toujours)) se prend de compassion ; lui qui donne, elle qui part.

cette fois ce n’est plus l’enfant qui s’égare ! ces lèvres hypocrites, c’est l’homme qui s’en empare ! à travers ses gestes brusques et malhabiles, ses sentiments confus, ses espoirs volatiles ; une étreinte synonyme d’abandon ((à ses primaires pulsions)).

mais cruelle minah se débat
sous le manteau de la nuit
-- à la force de ses bras
se soustrait aux lippes hardies.


pas un mot, seules leurs prunelles s’entrechoquent : elle l’océan, lui le brasier, joute impériale de deux êtres enfiévrés. myriade de questions brouille l’azur de ses yeux, débat intérieur dont sangook devient spectateur. peu à peu s’effacent les passants. le temps suspend son vol ; infini est l’instant. voyons minah, ne le sens-tu pas, toi aussi ? que nos corps se réclament, qu’elles n’en peuvent plus de se chercher, nos deux âmes !

enfin la succube succombe -- contre son corps gracile le fait ployer, et lie leurs bouches d’un ultime serment au goût sulfureux du péché. la bouche est avide, comme pressée par le temps ((celui qu’ils ont perdu ?)) et pour brutaliser le palpitant, sa langue se glisse avec hardiesse. ah, cavalcade dans sa poitrine, au baiser parfum nicotine ! ses doigts se prennent d’aplomb, agrippent les boucles sur sa nuque dans un élan de possession tandis que sa main tenant toujours la cigarette consumée effleure la hanche, l’attire plus près.

ce qu’ils font
ce qu'il veulent
y a plus que l’envie de s’en foutre,
de s’en foutre et de savourer !
et jusqu’à ce qu’elle le libère sangook oublie d’y penser.

mais leurs yeux se retrouvent, comme leurs poumons se gorgent d’oxygène… pourtant il s’écarte à peine. tout semble surréel, jusqu’au goût qui subsiste à ses lippes rosées. un instant, le jeune homme l’observe, sourcils froncés. une barrière immense est tombée, mais son cœur ne parvient à se défaire d’une peur bien ancrée.

« tu vas disparaître encore ? »

murmure entre ciel et terre, les étoiles pour témoins de ce qu’elle lui fera subir demain. sa poigne passe de ses cheveux à sa joue, maintient le visage d’occident sous son regard impérieux. son pouce glisse contre la pulpe de ses lèvres ((il ne la quitte pas des yeux)).

« si tu comptes te barrer fais-le maintenant. »

supplique aux airs de menace --
va ! quitte la si terrible embrasse des bras qui t’enlacent !
va ! ou promets de rester.


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.


kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyMar 18 Fév - 21:33
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



« tu vas disparaître encore ? »

à peine le souffle retrouvé (à défaut du calme) que les tempêtes s’engouffrent au creux du cœur; jamais la monstrueuse n'a connu d'aussi joli malheur. sous le vent des passions que l'on ne peut réprimer s'agitent pourtant les débris des résolutions envolées. les vagues de ses yeux se déversent contre la beauté de l'être qu'il ne faut désirer; l'âme noyée par des sentiments contraires.

se noyer;
s'en défaire?
n'être qu'une
'bouteille à la mer'

« si tu comptes te barrer fais-le maintenant. »

« je partirais pas. je partirais plus. »

visage de porcelaine se niche un peu plus contre sa main; à se languir de la caresse de ses doigts. (l'incendie, c'est toi). et cruelle! minah s'y brûlera... les cendres perfides l'emporteront lui aussi; ainsi que ça se finira. (peut-être que la flamme pourtant, demeurera).

« mais sang... je t'ai menti. »

plus d'une fois;
aux litanies sans parole
gamin ne devrait pas avoir foi.

le moment semble mal choisi pour s'assumer menteuse invétérée; mais parfois il est bon de s'adonner à une once de vérité. quelques confessions; sans doute pas celles escomptées (nam et hyo, je suis déjà allée les retrouver) (et pour ça, toi tu vas m'abandonner) (parce que des cœurs, le choix est déjà fait).

« je vis plus 'chez moi'. ça fait un moment déjà. en fonction du point de vue, je suis partie. ou mes parents m'ont viré. choisis ton option préférée. »

creuser encore un peu le reste de distance; asseoir la proximité. mains qui s'accrochent aux pans de son vêtements, de ses airs qui ne veulent plus lâcher.

« désolée. je voulais pas que... enfin. voilà.  »

gêne partielle; pour son taudis, pour ce destin foiré. pour ses parents avec qui aujourd'hui il est toujours difficile de converser. proposition acérée; tentative d'amadouer l'homme qui pourrait se froisser.

« ça te dit on y va? »


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.




et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyMar 18 Fév - 23:11
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



« je partirais pas. je partirais plus. »

sous la voûte céleste, le chant des étoiles, se retrouvent les enfants perdus.

et sans doute que son être en tressaille, tant il craignait qu’elle hésite -- puis s’en aille. son regard, quant à lui, trahit tout des émotions qu’il ne voulut jamais cacher. le soulagement glisse de ses prunelles à l’opale du minois qu’il tient entre ses doigts, se repaît de la clarté de ses iris azurées ; pour la première fois peut-être n’y sommeille pas l’ombre d’un âpre regret.

« mais sang... je t'ai menti. »

« ..quoi ? »

souffle au cœur ; quoi encore ? la faire taire ; cruelle envie. étouffer les aveux avant qu’ils ne crèvent la surface de ce songe éveillé. ah ! qu’elle le laisse croire, le seul temps d’un baiser, qu’il n’y a d’illusion que la réalité ! sang redoute les confessions à venir, détaille le visage en silence pour tâcher de démêler le vrai et le faux… exercice auquel il a trop souvent échoué.

« je vis plus ‘chez moi’. ça fait un moment déjà. en fonction du point de vue, je suis partie. ou mes parents m'ont viré. choisis ton option préférée. »

soupir -- alors c’est ça, le pire ?
y a un sourire qu’il s’interdit d’esquisser de peur qu’elle s’imagine qu’il se fiche de son honnêteté. sa paume quitte le velours de la joue ; il l’enfonce dans la poche de sa veste. et ses parents, alors ? c’est qu’elle mentait aussi en affirmant qu’ils se portaient bien ((à tous les coups, la vipère n’en sait rien)). pourtant il ne peut se résoudre à l’accabler de reproches : depuis quand se morfond-elle seule, loin de son foyer, loin de ses proches ?

« désolée. je voulais pas que... enfin. voilà. ça te dit on y va? »

hésitation ;
ô la jolie question !

« y a d’autres choses que je devrais savoir ? »

le ton est sévère ((oh, pas méchant !)) juste assez pour signifier la désapprobation, des fois qu’elle ne connaisse pas assez ses aversions : le mensonge en horreur ! mais il faut admettre que le peccavi atteint son cœur. si elle ne le dit réellement, la solitude qu’il soupçonnait crève maintenant les yeux. coup d’œil au mégot calciné. il joue avec d’une nonchalance feinte, le balance sans un mot. la proposition de minah soulève d’autres questions. et puis quoi, à présent ? faut-il vraiment qu’ils s’isolent, qu’il se pressent à l’abris des regards, lorsque leurs poitrines souffrent encore d’avoir tant suffoqué ? sa raison lui crie de refuser --
((trop tard))

« allez. » du menton, sang désigne la route. « montre-moi ta cachette. »

il récupère l’une des canettes, foule l’asphalte sur quelques pas, et d’un coup ça lui revient : le trajet à dos de mobylette ! gamin se met à rire, secoue la tête de droite à gauche. ah, l’imbécile ! elle s’est bien foutue de lui !

« attends, du coup quand je t’ai déposée chez toi l’autre jour, avec mon scooter ? en fait t’as fini par rentrer à pied ? »

au fond, c’est bien drôle. et s’il y pensait davantage il pourrait s’en trouver flatté… que sans raison aucune, elle soit restée un peu plus longtemps à ses côtés.


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.


kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyMer 19 Fév - 20:20
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



« y a d’autres choses que je devrais savoir ? »

y a les prunelles qui s'agitent; hurlent un oui! lui suppliant de deviner ses outrages sans qu'elle ne vienne à les confesser, car pour certaines erreurs le courage s'en est allé. les boucles ondulent; la tête intime un non. crainte de perdre la proximité; révélation morte-née.

« allez. montre-moi ta cachette. »

« je te préviens: c'est minuscule. mal famé. assez moche... tout pour plaire. »

docile, elle lui emboîte le pas. jusqu'au rire qui l'a fait presque sursauter, à en avoir les sourcils froncés.

« attends, du coup quand je t’ai déposée chez toi l’autre jour, avec mon scooter ? en fait t’as fini par rentrer à pied ? »

la peau claire se teinte d'embarras; sont-ils obligés de reparler de ça? mensonge maladroit; un drôle de 'reste avec moi'. faisant mine de ne point être gênée de l'attitude dotée déjà d'affection, minah remet ses mèches en place. presque encore, elle pourrait y sentir la caresse chimérique de celui riant de ses exploits.

« c'est façon de voir les choses... de toute façon, j'avais envie de marcher un peu. »

quelques pas; et le sourire revient. de toute manière, elle a déjà prouvé ne pas pouvoir résister au sien. quelques pas; et le paysage défile. les passants doivent les jalouser! les bien-heureux. elle en tous cas l'est un peu.

- je savais que tu me trouvais jolie. -

clé glissée après quelques rues mal éclairées, porte poussée avec un peu de difficulté. un moment qu'elle coince, sans que le propriétaire n'ai jamais rien fait. au prix qu'elle paye pourtant, il pourrait se bouger...

« bienvenue dans mon humble, vraiment humble demeure. »

directement, les voilà dans l'entrée. (salon; cuisine; chambre; atelier; bureau. bibliothèque). y a qu'une autre pièce, servant de toilettes et salle de bain. enfin, de douche. pas assez de sous pour une baignoire, et encore moins pour l'eau afin de la remplir. elle a fait ce qu'elle a pu, pour décorer. ses croquis, placarder. des petites guirlandes... pas de quoi cacher non plus la réalité. -heureusement que tout est délicatement rangé-. veste rapidement déposée sur une chaise près du lit, elle tente de paraître hôte de qualité.

« tu veux un truc à boire? »

réalisation soudaine.. le frigo doit pas être sacrément rempli. pas de quoi s'faire un repas de roi, contenant plus de bouteilles et de produits périmés qu'autre chose... sang sans doute viendra à s'en plaindre, à défaut de faire la fine bouche.


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.




et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptySam 22 Fév - 14:04
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



« je te préviens: c'est minuscule. mal famé. assez moche... tout pour plaire. »

« ah ! ça va me changer de mon quatre étoiles ! »

rire se perd dans la nuit qui les enlace. depuis quand s’inquiète-t-elle des apparences, elle qui partageait son enfance ? le logis est-il si vilain qu’elle redoute sérieusement son avis ? et comme les voilà qui s’enfoncent dans les rues de séoul, leurs minois éclairés de rayonnants sourires, un à un s’additionnent les petits riens qui les font rougir ; évidente tendresse tout empreinte de maladresse.

capitale aux artères disparates, bientôt s’efface le beau quartier pour laisser place à des ruelles mal famées. elle ne mentait pas, minah ((pour une fois)) : inconsciemment les pas se font pressés. sang ook en vient à s’interroger sur les rencontres qu’elle peut y faire la nuit tombée… le coin n’est-il pas trop risqué pour ses allées-et-venues nocturnes ? nul temps pour s’en enquérir car tout à coup la porte vient à s’ouvrir.

« bienvenue dans mon humble, vraiment humble demeure. »

incroyable ! l’insolente paraît presque timide ! sang ook à sa suite, marque un temps d’arrêt à même l’embrasure de la porte pour promener un regard curieux sur le studio, son visage se parant d’un air stupide. ricanement.

« bah ça va, je m’attendais à pire vu le quartier ! »

c’est tout de même pas bien grand, pas bien impressionnant, à l’exception des innombrables esquisses qui tapissent les murs. quelque part ça lui ressemble, à cette étrange gamine, à son âme d’artiste, à sa tête si secrète dont les rêves ne manquent pourtant pas d’envergure. quelques pas silencieux, et les yeux du garçon se posent sur les chutes de papier, sur les coups de crayons ((pour être honnête, il ne la pensait pas si douée)).

« tu veux un truc à boire? »

sursaut ; un geste avorté, et des doigts baladeurs un croquis vient à filer. hop ! sous le lit, l’œuvre d’art disparaît.

« oh merde. désolé. euh non, ça va, par contre je veux bien manger. »

garçon s’accroupit, cherche à tâtons le dessin qui s’enfuit chaque fois un peu plus loin. soupir exaspéré -- poursuite abandonnée. le regard s’attardant encore sur la pièce, il tourne sur lui-même, revient doucement à minah.

« ça fait deux ans que t’es là ? s’enquiert-il, posant une fesse sur la table qui fait visiblement office de bureau. pourquoi tu t’es pas installée en coloc ? y a pas une résidence pour ta société sur le campus ? »

lui ne connaît rien à tout ça, du moins pas davantage que ce que sa petite sœur veut bien lui raconter ((et parfois sa candeur d’enfant déforme la réalité)).


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.



kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyLun 24 Fév - 19:39
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



« bah ça va, je m’attendais à pire vu le quartier ! »

illusion de calme au cœur des enfers; on s'y sentirait presque bien sans les hurlements des voisins, les coups sur la porte lors des nuits sans fin et l'impression que les fondations du lieu peuvent s'écrouler au petit matin. soulagement de recevoir l'invité dans des conditions plus acceptables, jour plus qu'opportun. pas besoin de preuves de tout ce qui souvent l'accable.

« oh merde. désolé. euh non, ça va, par contre je veux bien manger. »

y a un sourire qui se dessine à le voir ainsi absorbé par ses travaux; minah les placarde autant pour se glorifier qu'entrevoir les milliers de défauts. l'abandonnant à sa quête, elle se dirige vers les plaques de cuisson et farfouille dans ses placards pour dénicher tout ce qu'il lui faut.

« ça fait deux ans que t’es là ? pourquoi tu t’es pas installée en coloc ? y a pas une résidence pour ta société sur le campus ? »

« un an et demi. j'avais un autre appartement avant, mais j'avais un peu surestimé ma capacité à ramener de l'argent... les résidences, ça revient plus chier qu'ici. et pour la colocation, j'ai tenté mais je suis plus tombée sur des gens mal attentionnés que de véritables intéressés. »

que les garçons sont méchants, et les demoiselles cruelles. secrètement, cette optique n'est pas abandonnée ((la solitude l'a trop usé)), des rêves à la 'friends', des fantasmes à 'l'auberge espagnole' règnent encore en l'esprit de la belle.

« mais peut-être que je finirais pas trouver une bonne colocation. je perds pas complètement espoir. »

sur le plan de travail, minah sort de quoi concocter quelques ramens améliorés. tirant du frigo pousses de soja, attrapant un oignon et extirpant d'une boîte de conserve un peu de maïs... des oeufs trônent aussi. (plat tout à fait acceptable à défaut d'un véritable délice). il ne reste plus qu'à attendre le bruit d'une eau bouillante pour véritablement s'y atteler...

et rien qu'à vers lui se tourner; cœur maudit rate un bond. si étrange qu'est d'être ici, avec ce garçon. il a la splendeur des traits que l'on croirait divins, les reflets d'une enfance qui vient à être révoquée. il a des hommes jusqu'à l'ombre; un écho dans le regard qui se défait des innocences qui s'altèrent à grandir trop vite. il a de ces mâchoires, de ces lèvres! celles vous poussant aux vices.

« ça ne va pas être incroyable, mais au moins nos deux estomacs cesseront de crier famine. tu peux surveiller l'eau? »

entreprise de mettre la table (déjà), d'installer deux bols, assiettes et couverts adéquats. pour se faire, elle débarrasse la table de ses affaires et entrouvre la fenêtre afin que l'odeur de la nourriture ne reste pas.

c'est l'air frais qui la grise; la revêt d'un courage gelé. peut-être que la question, elle va la regretter (ou plutôt la réponse non escomptée). être manipulatrice, cruelle, menteuse! mais jamais perfide voleuse.

« d'ailleurs, ça sort de nulle part je sais mais... »

une mèche remise maladroitement derrière l'oreille; putain! elle préférerait mettre au feu ses grands principes, cet accord tacite de pas ne faire de peine à d'autres pauvres filles... parce qu'elle ne prévoit pas qu'un baiser; d'une langue, chair à embraser. (c'est la dernière fois; de lui n'a t-elle pas le droit?)

« t'as pas une petite amie? ou une relation sérieuse, ce genre de trucs..? »

((elle se souvient bien;
des messages
avec une si jolie nana)).

:copyright: celestial wonder for hundred miles only.




et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyMer 26 Fév - 11:41
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



liberté -- une soif qu'il faut payer.

minah l’a compris, mais pas lui ; que tout ne s’obtient pas en tapant du poing ((que l’on n’est véritablement maître de son propre destin)). à ce jeu sang ook excelle ! ses ambitions pathétiques l’enchaînent à la misère d’une vie dont il ne distingue pas la moindre limite, si ce n’est ses poches trouées et l’argent qui vient à manquer. ah, qu’on est bien chez papa et maman ! qu’on est bien lorsqu’on est enfant ! mais pour la belle, tout semble différent. gîte et couvert qu’il lui faut gagner, avenir qu’il reste à assurer… compter sur ses seules épaules, sans jamais celle d’autrui pour pleurer.

une fois n’est pas coutume : le garçon prête une oreille attentive, va jusqu’à poser davantage de questions. ses yeux fixent sans le voir chaque geste qu’elle esquisse, les traits froncés par l’intérêt qu’il porte à sa situation. c’est qu’il ne comprend pas la solitude, encore moins son obsession ((à se débrouiller seule)) !

« mais t’as bien des amis à la fac ? ou des amis d’amis qui seraient dans le même cas, non ? ou… tes parents ? tu peux toujours retourner vivre chez eux. »

après tout, chez les lim, seul nam kyu brûle du même feu… ((font-ils la paire, tous les deux !))

« ça ne va pas être incroyable, mais au moins nos deux estomacs cesseront de crier famine. tu peux surveiller l'eau? »

sang ook opine du chef, et comme missionné par l’état il se poste face à la casserole ; tourne le dos à son hôte, ses grandes mains à plat. tant de choses se bousculent au hasard de son être -- minah, son quotidien, son combat, et les gens qu'elle côtoie. tant de choses qu’il ne daigne pas même lever la tête lorsqu’elle élève la voix.

« d'ailleurs, ça sort de nulle part je sais mais... »

« mmh ? »

« t'as pas une petite amie? ou une relation sérieuse, ce genre de trucs..? »

ah ! nous y voilà !
faut dire qu’il ne s’y attendait pas
((à ça))

c’est d’abord un rire qui secoue le jeune homme, une boutade qui valse sans effort pour la retenir :

« pourquoi ça t’intéresse ? t’espères que la place est libre ? »

puis la perspective l’effleure, si étrange qu’il en perd son rictus ; moquerie se fait réflexion. pourraient-ils ? ((non)) doucement, gamin se tourne, ses prunelles retrouvant leurs jumelles dans le bleu océan. bras croisés, il toise la demoiselle. y a quelque chose de sérieux dans la timidité qu’il décèle, et peut-être est-ce ainsi qu’il en vient à répondre sincèrement.

« non, pas vraiment. je sors d’une rupture un peu… ouais… une rupture quoi. enfin ça va hein, j’ai juste pas trop la tête à faire dans le sérieux en ce moment. »

hochement de tête ; c’est pour lui-même qu’il acquiesce. sang ook ne réfléchit pas beaucoup en ce moment -- nyra, sunmi, yuta et maintenant une vieille amie… tout ce qu’il éprouve semble disparate, comme s’il multipliait les vies, les histoires, au gré de ses envies. pourtant la tendresse est sincère ((pour chacun)) et d’un désir de blesser il n’est rien.

« tu penses vraiment que je t’aurais embrassée si c’était le cas ? »

et mettre ainsi un mot sur cette parenthèse hors du temps lui fait peut-être rater un battement.


:copyright: celestial wonder for hundred miles only.



kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptySam 14 Mar - 18:05
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games



« mais t’as bien des amis à la fac ? ou des amis d’amis qui seraient dans le même cas, non ? ou… tes parents ? tu peux toujours retourner vivre chez eux. »

gêne criarde d'une discussion que l'on ne souhaite poursuivre; débats stériles en mal d'une diversion subtile. corps s'affaire, pensées voltigent... ce à contrario des paroles qui se font muettes, dans le cliquetis des couverts et des assiettes. que l'inquiétude de sang est cruelle, que ses conseils sont vains! aux parents déçus elle ne peut donner raison, et aux amis de passage la confiance est ébranlée de multiples trahisons (mutuelles, à l'image de l'humain sans façon... créature minable dont elle est parfaite incarnation). solitude éprouvée n'a guère besoin d'être de nouveau affichée; leçon d'indépendance bien ancrée, impression naïve d'être seule face au monde entier... vois! vois donc mon quotidien délavé (aux couleurs des regrets).

« mmh ? »

c'est son dos qu'elle observe, adossée à la fenêtre. c'est cet homme qu'elle contemple, carcasse dont elle tente de percer les secrets ((après tant d'années, est-ce que l'on se connaît?)). question brûlante enflamme les lippes avant d'être incendie de réalité; plus que temps de connaître le goûts des cendres éprises de vérité. y a le ricanement (maudît!)... à ses futiles grands principes, voilà qu'il rit.

« pourquoi ça t’intéresse ? t’espères que la place est libre ? »

froncements de sourcils, grognement vide de sens. l'évidence est un non qu'il n'est pas nécessaire de prononcer, il s'agit là d'une impossibilité dont la pensée ne l'avait même pas effleuré. pas de capulet et de montaigu pour la chose compliquer, le destin de cette aventure semble déjà bien se moquer (presque à en pleurer).

« non, pas vraiment. je sors d’une rupture un peu… ouais… une rupture quoi. enfin ça va hein, j’ai juste pas trop la tête à faire dans le sérieux en ce moment. »

à le croire, belle se laisse bercer. ses yeux des siens ne se détachent, soulagement de ne pas être garce venant d'autres cœurs briser. cartes sur table, pas de joker amouraché. aucune peine à escompter.

« tu penses vraiment que je t’aurais embrassée si c’était le cas ? »

haussement d'épaules... l'honnêteté semble de mise, elle qui pourtant des confidences a la hantise. de la fraîcheur du soir minah s'éloigne, s'approche à nouveau de lui du plan de travail pour vérifier qu'elle a tout préparé.

« je ne sais pas. je veux juste être certaine de pas... éviter de faire une connerie. passer pour la connasse, je connais. et c'est pas un truc qui me plaît.  »

étrange société qui vient à accuser les demoiselles plutôt que ceux véritablement coupables d'adultère; ((salope)) être complice volontairement ou non aux yeux d'autrui semble être pire péché que celui du vil commettant le vice. expérience cramoisie d'être objet de haine et de jalousie, il n'en reste que des 'si j'avais su' et la conviction du jamais plus. et d'un couvercle qui s'agite à l'eau qui hors du récipient se précipite, l'attention sur la casserole se reporte soudainement alors qu'elle le bouscule presque pour baisser le feu et gérer la préparation.

« whaa... les mecs savent vraiment pas faire deux choses à la fois.  »

taquinerie d'une mission échouée (l'eau mal surveillée), avec une agilité signifiant son habitude elle déverse les sachets et les ingrédients dans le récipient agité. mélangeant le tout avec des baguettes, son regard se repose sur le badaud.

« va t'installer, c'est bientôt prêt.  »



:copyright: celestial wonder for hundred miles only.




et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyLun 23 Mar - 16:43
∷swinging with the old stars,


Singing in the old bars
Swinging with the old stars
Living for the fame
Kissing in the blue dark
Playing pool and wild darts
Video games


« je ne sais pas. je veux juste être certaine de pas... éviter de faire une connerie. passer pour la connasse, je connais. et c'est pas un truc qui me plaît.  »

amère confidence crève le ton angélique. ses mots sont empreints de vécu, et témoignent de situations délicates dont elle a parfois dû payer les frais. ah -- jolie minah ! le même port de reine, la tête haute et le regard affilé de celles que l’on ne peut faire ployer ((pourtant la voilà tout autre ; ta réalité !))

elle s’approche.
il la regarde sans la voir.
ultime énigme ce soir :


ne seras-tu que le monstre de chacun ?
y a-t-il jamais eu un cœur pour s’éprendre du tien ?

« t’en fais pas pour ça, murmure-t-il, presque pour lui-même tant il y pense. le rôle du connard c’est toujours pour moi. »

ses yeux glissent sur la longue silhouette brune, et il comprend qu’elle s’attire les opprobres… trop belle pour n’être jalousée. trop puissante pour être prise en pitié. mais à l’entendre on pourrait jurer ((qu’elle n’est pas si forte)) quoi qu’on puisse penser.

tout à coup voilà qu’elle bouscule le jeune homme, coupant court à ses réflexions pour rattraper son manque d’attention.

« whaa... les mecs savent vraiment pas faire deux choses à la fois. »

« c’est bon, c’est toi qui me distrais avec tes questions. »

grognement d’un gamin presque vexé d’être ainsi repris, si bien qu’il fait pas mine d’obtempérer lorsqu’elle lui intime de s’attabler. il s’approche plutôt de minah, une main à plat contre le plan de travail et l’autre qui, frôlant sa hanche, vient accaparer l’attention de l’apprentie cuisinière. la caresse est volage -- de ses reins à ses côtes, un vil sabotage !

voilà qu’il l’attire plus près, glisse une main contre sa joue pour lever son visage à hauteur du sien. la mine éclairée par le sourire conquérant d’un grand enfant, il maintient leurs bouches si proches que leurs nez s’en effleurent.

rire.

« whaa... tu sais vraiment pas faire deux choses à la fois. » souffle-t-il.
et ses lèvres fendent celles qu’il l’empêche de lui dérober.



:copyright: celestial wonder for hundred miles only.


kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyDim 29 Mar - 16:04
swinging with the old stars

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


« t’en fais pas pour ça.le rôle du connard c’est toujours pour moi. »

ironie du sort! la nouveauté lui donnera tort... qu'ils seront amers les êtres chers! trahis encore par quelques mots faussement sincères. vilaine tentatrice aux mensonges pour armure sera d'une plus grande monstruosité que le pauvre idiot ayant fauté. seront à blâmer les promesses aussi éphémères qu'un baisé ((à de nombreux démons qu'elle a cédé)). et lui, joli diable! derrière ses péchés il pourra se cacher.

« c’est bon, c’est toi qui me distrais avec tes questions. »

à croire qu'il lui en faut peu, seulement quelques mots de trop. lui intimant d'aller s'installer, minah n'est que peu surprise de le voir rester à ses côtés ((un peu trop près)). néanmoins, à cette main qui s'étend elle ne s'attend guère, ne pouvant au bout de quelques secondes se priver d'un regard en travers. que son sourire est agaçant;; que ce écart est irritant! et aux attirances tenter de résister, à en perdre le pourquoi du comment...

« whaa... tu sais vraiment pas faire deux choses à la fois. »

et si les lippes s'écartent d'une joute verbale toute trouvée, c'est une bouche qui vient toute son attention accaparer... sous l'embrassade maligne, un sourire se dessine ((qu'il est bon de quelques envies se délecter, à croire que de multiples faims la belle est affamée)). les doigts délicats quittent le manche de la casserole pour se glisser contre la nuque de l'homme interdit ((jamais les fautes n'ont été aussi suaves, les erreurs aussi douces)).

d'insolence l'autre main s'aventure un plus bas; sous le haut qu'elle s'en va, dans le dos qu'elle se glisse. bouche se libère pour mieux se laisser glisser contre la mâchoire, en remonter la pente jusqu'à l'oreille innocente... c'est de sa peau qu'il la tente.

« à croire que tu veux manger brûlé en fait... »

à regret de lui légèrement elle se défait afin d'éteindre le feu sous la soupe, avant de mieux se rapprocher en passant ses bras autour de sa taille. elle ne comble pas la totalité de la distance, se contentant silencieusement de l'observer un instant... indéniablement charmant, étonnement séduisant ((plus aisé de faire semblant de ne pas l'avoir remarqué avant)). minah, elle s'en veut déjà. de lui faire ça. de l'embrasser en ayant vu hyo, de l'enserrer en ayant parlé à nam. ((de déjà songer à réessayer, sans de ses menaces se préoccuper)). mais sale gosse! elle sait pas faire mieux que de perdre les pédales, sait rien faire d'autre que de leur faire du mal.

alors, de ce tumulte de douleurs;
dans ses saletés d'erreurs!
prendre un peu de plaisir, l'air de rien
(((pardonne moi de t'aimer bien)))


« sans regret hein? »

dans son sourire, sombres dessins! qu'en sera t-il, demain matin? ((presque à souhaiter qu'il n'en existe point)). le visage se rapproche encore; et dans la danse des lippes, n'existe qu'une saveur antonyme à la mort. il lui souffle la vie; et presque qu'elle paraîtrait jolie cette nuit.

sensuellement ((grâce lunaire)), langoureusement ((poésie nocturne))... cruelle se défait d'un vêtement. aux regards de sang voilà qu'elle offre la naissance de ses seins, le début d'une chute de reins, la dentelle d'un soutien-gorge noir fin... pas si souvent qu'elle en met un, à croire que ""le hasard"" se débrouille bien.

« sauf si tu préfères que l'on mange...? »

le ton est joueur; les yeux aussi. les préoccupations sont laissées de côté au profit des envies ((lui)). car les deux d'immaturité ont beau être saisis... terriblement, ils ont bien grandi.








et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyMer 1 Avr - 22:27
swinging with the old stars

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


celui qui était tombé de la terre s’est épris -- de la pomme croquée le môme a envie. quelque gêne empreint leurs regards depuis leur baiser échangé sous les rayons de lune, à peine filtrés par les branches que l’hiver laisse nues. cette maladresse d’enfants pris en faute ((par l’un et l’autre)) voilà qu’il lui prend, au parfum que la succube exhale tout près de lui, de la chasser à grand renfort d’effronterie ; leurs bouches enlacées, deux amantes qui ne peuvent se quitter.

la belle alors s’y laisse prendre. joli jeu qu’elle s’empresse de suivre, ses doigts volatiles allant jouer contre sa nuque un morceau qu’il reprend à son tour, de la pulpe d’un pouce contre une hanche docile. sous le rideau de ses paupières, sang ook se croirait livré aux ardeurs d’un feu ((sa bouche)) qui le consume d’une exquise lenteur -- de sa mâchoire à sa joue ; et soumis aux lippes aventurières, à sa main téméraire, il ne peut qu’enserrer l’étau de ses bras sur son corps. elle s’éclipse pourtant ! de ses doigts si habiles coupe le feu ((en ravive un plus grand)).

« à croire que tu veux manger brûlé en fait... »

l’esprit brumeux, sang ook n’esquisse qu’un sourire ; culpabilité reconnue sans peine. qui donc lui reprocherait d’oublier son ventre vide au profit d’un tout autre éden ? pécheur se laisse happer par la douceur d’ève, joue d’une mèche ébène cueillie contre son front lorsqu’elle enferme sa taille de vilain garçon au creux de ses bras.


douce prison
que ces chaines de chair
folle passion
dont sang ne veut se défaire


peu importe nam, hyo, hyun et quiconque s’offenserait d’un tel tableau ! ne dénigrait-on pas jadis picasso ?

« sans regret hein? »

« aucun. »

rire contre les lèvres vermeilles ; si le corps que la muse dévoile lui coupe le souffle, il saura aussi bien couper sa faim. et si ce sont regrets plus grands qu’elle évoque, force et de constater ((aux lèvres qu’ils joignent, aux réserves qui s’éloignent)) qu’il s’en moque.

« sauf si tu préfères que l’on mange...? »

œillade s’oublie sur le derme blanc, dérive à l’orée d’un sous-vêtement. ainsi captivé par sa grâce voilà qu’il peine à maintenir le regard qu’elle lui coule, toute belle sous la provocation de ses gestes impudents. mais l’envie lui prend de venger l’humiliation imposée plus tôt, tentation terrible qui le porte quelques pas en arrière, juste de quoi admirer la jolie vipère. la main posée sur son épaule glisse à la gorge d’ivoire et retombe dans une caresse nonchalante, entre les deux seins qu’il s’efforce à ne plus voir.

« puisque t’insistes… »

volte-face.
ah, te voilà !
premier regret,
premier pas.


comme si le sang ne bouillait dans ses veines,
comme si son cœur ne tambourinait à s’en décrocher,
comme s’il se foutait bien que minah le retienne,
pauvre con s’en retourne dîner.


moitié d’une soupe versée dans le premier bol qui tombe sous sa main, sang ook s’empare d’une cuillère, s’appuie contre le plan de travail pour entamer son repas -- le regard amusé, cela dit, de la tête que la demoiselle vient à tirer.





kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 18:44
swinging with the old stars

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


« aucun. »

innocence et culpabilité semblent se mélanger... la réponse s'empreinte du drame et des exaltations à venir, sans même que le délicieux malmené n'ai connaissance des faits. à sa bouche, qu'il paraît bon de s’enivrer du pire! et sur son corps s'incarne la hâte de goûter à d'autres plaisirs. quelques gestes cavaliers viennent à la rencontre de l'autre, et c'est avec désir qu'elle vient à profiter de cette nouvelle proximité.

« puisque t’insistes… »

haussement d'un sourcil, réaction tout ce qu'il a de plus surprenante. s'il existe des êtres ayant refusé ses avances, aucun ne l'a fait en de telles circonstances. malheureux! cela faisait longtemps ((quelques minutes)) qu'elle n'avait pas eu envie de le frapper, lui et ses manières d'écervelé.

rolling eyes à s'en décrocher la rétine, l'insolence de son invité lui ferait presque croire qu'elle hallucine. damoiseau s'éloigne sans un regard en arrière, et c'est avec un fichu air de rien qu'il se sert. à ce jeu si malin, escompte t-il vraiment lui faire croire qu'elle l’indiffère?

minah se doit de vêtir ses lippes d'un sourire fabriqué, dans la volonté simple de ne pas souhaiter le laisser aussi vilement l'emporter. ses doigts fins s'attaquent délicatement à la fermeture éclair de sa jupe, qui docilement vient se laisser tomber; caresse doucereuse glissant de ses côtés jusqu'à ses pieds... d'un pas ((pas de regret pour celui-là)) elle s'en écarte, s'abaisse légèrement pour entreprendre de se remplir un bol de soupe à son tour. dans le silence, quelques regards sont jetés vers l'invité. dans cette étrange prestance, la demoiselle va s'installer dans le canapé. le rictus s'écarte, à défaut des cuisses;

a t-il toujours l'impression d'avoir joué sa meilleure carte?

« eh bien... mange. au lieu de me regarder comme ça. toi qui voulais manger brûler, ça va devenir froid. »

tout comme ces chaleurs, qui s'éteignent à cause de toi.






et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Lim Sang Ook
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7990-lim-sang-ook-imsangoku
Lim Sang Ook
citizen • I'M ON MY OWN
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 45a8fd02f865fe35c005a13ea6bc498e
AVATAR :   ⤳  seo kang joon
POINTS :   ⤳  33
MESSAGES :   ⤳  1105
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
AGE :   ⤳  27
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 22:02
swinging with the old stars

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


s’ils avaient encore douté de l’absurdité de leur petit jeu, voilà qui devrait les mettre d’accord… quand leurs manières effrontées éteignent leurs feux.


((si seulement))

mais la paume de sa main cavalière brûle encore d’un contact dont sang ook se languit, et le repas à ses lèvres n’a rien des mille saveurs qu’il goûtait à celles de sa vieille amie. la fierté demeure pourtant plus forte que le reste, plus fougueuse que l’envie ; après tout, il aime la façon dont elle sourit ! ce petit air mesquin qui ouvre les hostilités désormais coutumières de leur amitié -- rivalité, ou qu’importe le nom qu’ils voudront lui donner.

froissement de tissu.
c’est fou comme elle est belle, ainsi ((vêtue)).

le gamin ne manque rien de ses jolis gestes, note même la dextérité de ses doigts lorsqu’elle libère ses hanches de leur jupe. c’est tout juste s’il n’enverrait pas son bol valser lorsque la nymphe se tourne et s’éloigne, révélant des atouts qu’il avait jusqu’alors à peine frôlés.

« eh bien... mange. au lieu de me regarder comme ça. toi qui voulais manger brûlé, ça va devenir froid. »

rire -- nerveux, peut-être. c’est qu’il perd de sa superbe, le beau pompier ! minah a de ces regards qui font chavirer.

« impossible. il fait beaucoup trop chaud. »

il rit, la lâche des yeux le temps d’une gorgée, puis pose le bol de côté et fait glisser son sweat par-dessus sa tête. qu’importe le temps qu’ils s’imposeront, aucun d’eux n’est dupe : ils ont déjà cédé à leurs désirs à l’instant même où ils passaient le seuil de l’appartement… si ce n’est encore avant. et c’est le torse nu qu’il termine son repas, ses prunelles cherchant celles dont elle ne semble pouvoir le priver. il y a un sourire, accroché à sa face d’idiot, et parfois des ricanements qui lui échappent.

parce que quand il y pense, eux deux, ça paraît fou.
tellement fou qu’il prend le temps de la détailler ;
elle, ses boucles noires, son derme nacré.
improbable nemesis.

en silence, enfin, il se glisse derrière elle, pose une main contre son cou duquel il dégage quelques mèches ondulées, puis se penche par-dessus le canapé pour brosser sa nuque du bout des lèvres. il y appose un baiser. un autre. encore. invitation muette à lui offrir un peu plus de cette gorge immaculée.








kράτος - - dans nos yeux vitreux, rien n'effacera la buée ; il y a cette envie de tuer qui reviendrait à faire comme eux
Gill Minha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8402-gill-min-ah-y-demon
Gill Minha
student • I STUDY MADNESS
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  swinging with the old stars - Page 2 E4dde4
AVATAR :   ⤳  renata
POINTS :   ⤳  2
MESSAGES :   ⤳  591
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  10/07/2019
AGE :   ⤳  21
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 EmptyDim 24 Mai - 22:51
swinging with the old stars

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


se délecter de sa perdition, laisser la langueur régner sur la tension. un reflet traître dans ses yeux.. ((il la veut)) ô tentation des jours malicieux- même si c'est la nuit que les vices s'embrasent le mieux.  

« impossible. il fait beaucoup trop chaud. »

accuser la chaleur à défaut du pourquoi; excuse de choix pour le joli menteur. ((et ce rire, dont jamais elle ne se lassera!)). il fait crépiter le cœur, douceur d'un son bercé par des semblants de joie. dans un mouvement presque précipité, le voilà de haut dépourvu et de son foutu sourire toujours accompagné. une seconde, minah songe: à l'autrefois, aux étés assommants et au soleil brûlant. à ces rares fois où sang laissait tomber un vêtement et qu'elle se devait de prétendre un trouble inexistant alors que le rouge sur ses joues offraient un discours différent.


lointaine, qu'est l'innocence des enfants
laissant place à la ferveur des grands.


scène tirée d'un drôle de cinéma. presque dénudés qu'ils ont l'air bêtes ces deux là! prunelles dévorent davantage que la bouche ne profite du repas; quelques rires s’invitent entre deux gorgées d'une soupe dont le goût ne la marquera pas. c'est une autre faim qui sévit, capable de lui faire oublier la première; celle qui la consume, rendant le décor misérable poussière à côté de l'être de chair. s'extasier de traits savamment taillés, de ses iris qui s'agitent et du fantasme grandissant ((volonté d'apposer quelques baisers, d'un éphémère enivrant)).


sang ne vois tu pas que je t'attends?
te gâcher la vie (( passionnément ))
semble être un de mes passe-temps.



quand enfin s'appose sur le cou la main de sang, les lippes s'écartent d'un sourire malin. sagesse en déclin, lorsque les lèvres frôlent la peau ((avant-goût divin)). avec élégance, le minois se décale, frémit pour inviter la bouche à envahir toujours plus d'espace. jusqu'à n'en laisser plus rien d'elle, matière d'embrassade n'ayant à son contact l'impression de n'exister plus que pour être touchée. alors la main se délit (dans l'attente des langues), et minah repose bien vite le bol pas grandement entamé pour vers lui se retourner. déjà trop longtemps la gamine à patienté pour laisser sur son visage, ses doigts se glisser. col attrapé, elle le rapproche pour pouvoir de nouveau l'embrasser ((rêve de ce soir le posséder, terrible que serait d'être réveillée)). voyage périlleux des mains curieuses, volonté d'associer sensation à la vision ((quitter le menton pour le cou, frôler les épaules puis sentir le dos; et le torse n'est pas de trop)). caresses presque distantes, à croire que minah craint de s'y brûler; à ce garçon et aux flammes d'une attirance à éviter.

« я не могу в это поверить »

rire léger alors que son visage s'écarte du sien; les yeux pétillent d'un amusement insouciant -d'un plaisir serein. la demoiselle passe ses bras autour de lui pour l'embrasser plus langoureusement. quoique, le casse-pied n'en mérite peut-être pas autant! bien de la chance qu'a cet idiot d'être aussi charmant.


((rien ne sera plus comme avant))








et les étoiles
je les décrocherais!
rien que pour moi.
Contenu sponsorisé
swinging with the old stars - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: swinging with the old stars   swinging with the old stars - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Page 2 sur 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Ville Campus :: Quartier Étudiant
Sauter vers: