▲ up▼ down
12345
jeunesse fauve ( leo)



 

you're my sunshine ~
ma roulette sunshine ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! jeunesse fauve ( leo) 359353108

JEU -- les incollables des MVs avec devine le MV
and elle est back back back : la roulette RP (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
6 150 pts
ego
8 106 pts
shadow
11 488 pts
student
6 950 pts
citizen

you're my sunshine ~
ma roulette sunshine ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! jeunesse fauve ( leo) 359353108

JEU -- les incollables des MVs avec devine le MV
and elle est back back back : la roulette RP (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
Le Deal du moment : -15%
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
Voir le deal
75.99 €

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Partagez

 jeunesse fauve ( leo)


No Jia
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8313-no-jia-jiao
No Jia
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  jeunesse fauve ( leo) 30c1d01b41a8c0374a7904b5642df3ad
AVATAR :   ⤳  son naeun
POINTS :   ⤳  9
MESSAGES :   ⤳  2087
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  15/12/2018
AGE :   ⤳  19
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) EmptyVen 17 Jan - 22:21
jeunesse fauve,


éternelles folies d’adolescents fantasques -- il en fallait peu pour que jia se mette dans le pétrin. un pari perdu face caméra, gage idiot qu’elle ne pouvait plus refuser ((à moins de décevoir ses abonnés)) et la gamine, certes folle, n’a qu’une unique parole… elle devra dérober le maillot d’un joueur de volley ; et pas n’importe lequel ! le nom de leo est tombé comme une irrévocable sentence, comme si nayoung n’attendait que la première occasion pour l’impliquer dans leurs pitreries.

c’est à peine si elle suit l’entraînement. les yeux rivés sur le grand garçon, elle se ronge les ongles dans un coin des gradins, attendant la fin de l’entraînement avec une appréhension croissante tandis que son petit groupe d’amies glousse, leurs regards allant de la youtubeuse au pauvre leo, victime d’un succès dont il n’a pas conscience. enfin, les joueurs quittent le terrain, et voilà qu’elle se mettent à se pousser du coude.

« allez, jia ! fonce ! »

la jeune fille grogne, jette un coup d’œil à l’objectif pointé sur elle. « je peux avoir un joker ? » essaye-t-elle, quittant malgré tout son siège. c’est peine perdue ; elle le sait… et esquissant un sourire de façade ((elle n’en mène pas bien large)), elle reprend son rôle. « bon… on y est. l’entraînement est fini, on va attendre que les vestiaires se vident un peu et puis… bah y aura plus qu’à foncer ! » un rire fuse, éclat d’une nervosité qu’elle peine à masquer. « franchement c’est le pire gage du monde, avoue-t-elle, si je me fais choper je meurs de honte. »

et pourtant ! quelques minutes s'égrainent, pendant lesquelles les joueurs récupèrent leurs affaires et s’éloignent, et par peur que leo ne finisse par sortir à son tour, jia finit par entrouvrir la porte des vestiaires ((la referme aussitôt)). « non mais les gars… y a pas moyen, je le fais pas. » elle a le ventre noué, les jambes qui menacent de se dérober. « si ça se trouve y a un mec tout nu là-dedans ! » argument qui ne semble qu’amuser davantage les jeunes filles qui insistent de plus belle.

« alleeeeez tu fermeras les yeux ! »
« mais ! »

ni une, ni deux : on la pousse à l’intérieur. jia retient un cri de protestation, tente d’ouvrir la porte maintenue fermée. tant pis… elle soupire, gonfle le torse ; se résigne ! elle a une réputation à préserver ((à détruire !)) les vestiaires sont vides : seul le bruit de l’eau qui ruisselle dans les douches adjacentes lui parvient. alors la téméraire se presse, avise les quelques casiers ouverts et les vêtements laissés sur les bancs. quelques secondes suffisent à ce qu’elle reconnaisse le numéro de leo -- elle effleure le tissu, hésite… s’en empare et décampe. depuis l’entrebâillement de la porte, la caméra semble suivre sa course. « barrez-vous, je l'ai ! » chuchote-t-elle sous les rires de ses amies.

maillot en main, jia claque la porte et les étudiantes prennent leurs jambes à leur cou.


code: garance & icons: solsken




- - et plus je m'approchais et plus t'étais brillante, dans mon ciel étoilé tu n'es plus qu'une étoile fuyante


Yang Leo
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7192-son-hael-badly-lickedbear#215982
Yang Leo
白日 ⊹ LAST LITTLE YANG BROTHER
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  jeunesse fauve ( leo) 54366ebe202a346a3b300caabecfbe24
AVATAR :   ⤳  fullsun ☀ haechan, nct
POINTS :   ⤳  360
MESSAGES :   ⤳  1597
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/07/2019
AGE :   ⤳  19
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: Re: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) EmptyDim 9 Fév - 10:09
jeunesse fauve,

ta main rencontre celle de tes coéquipiers; claquements qui résonnent légèrement -tintements qui prévoient la fin de l'entraînement. le sourire jusqu'au soleil, peau albâtre visible par beaucoup d'endroit; la fatigue mêlé au plaisir -éreinté. tes pupilles s'animent vers les hauteurs; l'espace de quelques secondes sans réellement y prêter attention. souvent e l l e s sont là. pas aussi nombreuses (d'habitude). des têtes que tu remets (parfois), d'autres qui te semblent é p h é m è r e s.
ton corps se meuve jusqu'au vestiaire, accompagné des a u t r e s, en ayant déjà oublié (les belles). salutations oisives pour ceux qui partent, légers mots pour ceux qui restent (à plus tard, qui siffle) entre les murs.

tes affaires posées là; négligemment sur l'un des bancs -douche que tu prends toujours avant de revenir parmi les (vivants).
l'eau qui teinte et qui fait oublier (le reste), sans t'apercevoir de rien (au dehors). ---même pas en rangeant tes affaires dans ton sac ébène; même pas à te rendre compte qu'il manque pourtant quelque c h o s e.

*** tenue,
jours peu nombreux écoulés, hébété à presque prétendre perdre la tête. mots passés à tes amis. tu ne sais guère où tu as pu mettre ton m a i l l o t, numéro qui fait la fierté des autres et la tienne. ambition mise à l'épreuve et pourtant -enquête menée par les frères d ' a r m e (s).

(trouvé), qu'ils t'on dit. une fille qui s'est amusé (par émois non divulgué) à le v o l e r. vidéo qu'ils ont refusé de te montrer (bienveillance vis-à-vis d'elle).

no jia,
voilà son identité offerte.
quelque chose qui te semble pourtant familier. sûrement déjà croisée en soirée; par h a s a r d ou par mégarde -tu ne remet cependant pas un visage (non pas tout de suite), jusqu'à ce que l'on t'annonce quelques traits. chevelure digne d'un imaginaire volé -lunaire elle demeure (dans ton esprit). d'un geste tu remercies et tu files alors; au plus près de l'astre.

fin des cours bientôt annoncée, tu te tiens contre le mur en face de la porte. les mains dans les poches, tu patientes et tu sens l'appréhension t'envahir. comment lui dire -lui demander de te rendre ton bien ? elle est (jolie) dans ton souvenir; un peu maline (démone) - et puis. les premiers visages qui s'annoncent. plus le temps pour réfléchir à comment (il faut agir).

récompense du temps perdu, voilà la belle qui s'annonce sans prétendre à ta présence (visiblement). mais sans ménagement, tu lui fait face, la stoppant dans sa marche si bien faite.

(et) en effet, elle est jolie (jia). mais tu n'es pas là pour constater d'une nature si généreuse (non). « salut », à finalement te maudire intérieurement pour une approche aussi (indiscipliné). « euh -on m'a dit que c'est toi qui avait mon maillot ? », ta main droite sortit de ton pantalon, tes doigts venant toucher nerveusement tes cheveux, si bas dans ta nuque. gêne visiblement éprise de tes sens -de ton cœur qui s'emballe (beaucoup) trop. « leo, au fait. mais je crois que tu le sais déjà », ton visage qui se penche légèrement -c'est marqué dans le dos de ton bien dérobé.

« 'y aurait moyen que tu me le rende ? », sans aucunement lui demander la raison de ses agissements. pas envie finalement, de s a v o i r. ton membre créateur te faisant déjà assez la nique comme ça dans ton buste -putain.

code: garance & icons: solsken


No Jia
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8313-no-jia-jiao
No Jia
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  jeunesse fauve ( leo) 30c1d01b41a8c0374a7904b5642df3ad
AVATAR :   ⤳  son naeun
POINTS :   ⤳  9
MESSAGES :   ⤳  2087
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  15/12/2018
AGE :   ⤳  19
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: Re: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) EmptyMar 11 Fév - 11:18
jeunesse fauve,


tenue,

heures étiolées à coups de trotteuse -- à l’abris factice du dernier rang somnole la reine des paresseuses ; tête dans le cahier, vaguement planquée par un manuel en équilibre précaire, et ainsi s’écoulent les secondes mortifères. marre de ce cours ! marre de fac ! si ce n’était pas pour les bêtises innombrables qui rythment ses journées la gamine aurait eu tôt fait de laisser tomber. heureusement la fin des cours approche, et avec elle la liberté que l’on chasse à longueur de journée.

affaires balancées au fond d’un sac pas bien plein, et jia s’apprête à prendre la poudre d’escampette, flanquée d’une copine de chaque côté. elle franchit la porte de la classe en riant, éclats gamins d’un réel ((soulagement)) -- mais une silhouette s’impose tout à coup et la jeune fille lève le nez.

« salut »

souffle c o u p é.

ah ! l’expression se fige ! le geste demeure en suspens et les yeux s’arrondissent, stupéfaction nullement surjouée face à celui qu’elle adule en ((secret)). hahaha. la belle surprise. mais qu’est-ce qu’il fout devant sa classe, celui-là ? et pourquoi il la regarde comme ça ? elle pourrait jurer que c’est à elle que le grand garçon s’adresse. la voilà immobile, stupéfaite, accrochant les bretelles de son sac à dos sans rien comprendre à la présence de leo, ni aux gloussements de ses copines.

« euh -on m'a dit que c'est toi qui avais mon maillot ? »

oh.
merde.


les choses s’additionnent et jia laisse filer un rire ((quelle conne !))
le maillot. celui qui lui sert de pyjama depuis quelques nuits. celui qu’elle aurait bien voulu garder toute sa vie. quelles étaient les chances que leo ((en personne)) la retrouve et réclame un si joli trophée ? une chose est sûre ; des deux, elle est la plus embarrassée.

« je… euh… » le minois vire au rouge, et voilà que les élèves lassés de devoir la contourner la bousculent un peu trop près de l’apollon. et soudain ; l’abandon. livrant l’intrépide à elle-même, les amis se tirent en vitesse, et jia ne peut que bégayer un « oui » malheureux à la présentation du garçon. oui, elle sait. ((leo.)) elle ne le sait que trop.

« je suis désolée… il est chez moi. » dernier rempart à sa pudeur, son visage camouflé par la manche d’un pull trop grand. c’est presque plus facile de lui parler lorsqu’il n’a pas l’air si près. un moment, elle doit lutter pour ne pas partir en courant, pose ses mains camouflées sur ses joues empreintes de timidité. il a vu la vidéo, non ? soupir ; allez, jia. n’est-ce pas ce que tu espérais, au fond ? qu’il te remarque -- la moindre occasion ?

c’est sans pour autant réussir à river ses yeux dans ceux de l’étudiant qu’elle reprend un peu de contenance, replaçant d’un geste maladroit une mèche rebelle. « désolée… c’était un pari stupide. donne-moi ton numéro et je te l'amène demain ? sauf si tu en as besoin maintenant. »

le regard demeure rivé sur le logo du tee-shirt qu’il arbore, sur les doigts qu’elle entortille nerveusement. ah, elle était autrement plus fière en faisant sa bêtise !


code: garance & icons: solsken




- - et plus je m'approchais et plus t'étais brillante, dans mon ciel étoilé tu n'es plus qu'une étoile fuyante


Yang Leo
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7192-son-hael-badly-lickedbear#215982
Yang Leo
白日 ⊹ LAST LITTLE YANG BROTHER
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  jeunesse fauve ( leo) 54366ebe202a346a3b300caabecfbe24
AVATAR :   ⤳  fullsun ☀ haechan, nct
POINTS :   ⤳  360
MESSAGES :   ⤳  1597
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/07/2019
AGE :   ⤳  19
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: Re: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) EmptyMar 11 Fév - 12:11
jeunesse fauve,


tenue,
elle est là --demeure si étourdie et toi l'incompréhension te prends. tu ne comprends pas ses joues rougies et ses gestes (presque) polis. machinalement ton cœur se calme doucement, et lorsque l'on vient à bousculer la (divine), ta main s'apprête sur le côté, comme pour la (protéger) -afin qu'on ne la touche plus (de la sorte), le temps que la foule fasse chemin. ton corps prêt du siens ne t'interpelles pas; ton esprit dévoré par les questions qui s'animent mais surtout à vouloir récupérer ce qui est à toi. pas que tu y tiens (tant que ça), mais cette situation te semble bien trop étrange; invraisemblable.

« je suis désolée… il est chez moi. »
son visage caché derrière sa manche, tu soupires silencieusement (pour toi-même). alors naturellement ta main libre revient dans ta poche; allure d'un mauvais garçon (qui n'en est rien). allure d'un de ceux qui ne respecte (rien) -mais toi (tu es -là). seulement et un léger rire t'échappes à ses mots. (pas ici) tu devras donc attendre e n c o r e.

« désolée… c’était un pari stupide. donne-moi ton numéro et je te l'amène demain ? sauf si tu en as besoin maintenant. », ton visage qui se secoue doucereusement, négation légère pour la fin de sa phrase.

« je peux attendre, si c'est juste aujourd'hui c'pas grave », mauvaise manie de quelques mots dérobés (mangés) -écourtés. et puis, tu lui tends la main devant elle -aucune invitation (juste son téléphone). « j'vais te filer mon numéro », naturellement,

alors que tu ne l'as jamais fait (tu crois) avec une fille -pas aussi directement. mais avec jia, cela te semble moins compliqué; sans aucune raison apparente. « si tu veux tu m'envoies ton adresse, je passerais ce soir si t'es libre. ça t'éviteras de perdre ton pari » (à la vue de tous).

tes lèvres qui s'allongent - sourire soleil que tu lui adresse. sympathie d'un instant, à comprendre les faits (et les stupidités). toi-même peu à l'abri de ce genre de c h o s e s, vos âges; échos à la fantaisie.

écran allumé face à toi, tu inscrits le précieux dans son téléphone. taquin, tu nommes simplement le nouveau venu par ton prénom, suivis d'un maillot en guise de petit dessin l'accompagnant. tu lui rends - un léger rire (malin); un peu moqueur (mais gentil). « je n'ai pas vu ton exploit » (la vidéo) « mais pour que mes potes te retrouves aussi facilement, tu devrais mieux préparer tes coups »

et ta pointe d'anxiété (pas disparue -mensonge) se mêle à ton rictus toujours présent; astre solaire que l'on t'attribues (si facilement). sans aucune difficulté à lui montrer (aussi) à (elle).

code: garance & icons: solsken


No Jia
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8313-no-jia-jiao
No Jia
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  jeunesse fauve ( leo) 30c1d01b41a8c0374a7904b5642df3ad
AVATAR :   ⤳  son naeun
POINTS :   ⤳  9
MESSAGES :   ⤳  2087
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  15/12/2018
AGE :   ⤳  19
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: Re: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) EmptyMar 11 Fév - 16:16
jeunesse fauve,


tenue,

il y a des gestes incongrus que remarque à peine l’ingénue. une main qu’il écarte comme s’il était naturel de ((protéger)) l’écervelée. et puis un rire, tout aussi gêné que celui qu’elle laissait s’évader. c’est inhabituel -- jia silencieuse ; elle qui se targue devant tous d’un caractère extraverti ((menteuse)).

sous l’ourlet de ses cils elle aperçoit les boucles brunes qui oscillent. non qu’il fait de la tête.

« je peux attendre, si c'est juste aujourd'hui c'pas grave. »

et on sait bien qu’elle est pas toujours futée, jia. mais quand même ! pour qu’elle en vienne à fixer ses doigts ! à se demander pourquoi, d’un coup, il voudrait lui offrir une poignée de main ! faut-il absolument que le beau leo lui fasse tel effet ?

« j'vais te filer mon numéro. »

« ah ! oui, euh… »

mon dieu.
pour un geste pourtant machinal il faut qu’elle fouille toutes ses poches avant de dégainer son plus fidèle allié ; portable qu’elle déverrouille et dépose sur sa paume étonnamment grande. c’est donc à ça qu’il ressemble, d’aussi près ? sourire s’esquisse à ses lippes de petite fille.

« si tu veux tu m'envoies ton adresse, je passerai ce soir si t'es libre. ça t'évitera de perdre ton pari. »

ses lèvres lui répondent, solaires, et jia s’étonne qu’il soit si gentil. ne lui a-t-elle pas causé des soucis ? ses mots laissent entendre qu’il comprend ((son attitude, ses conneries d’enfant)). elle l’observe taper le précieux numéro sans trop y croire -- ça semble si beau. elle réprime un gloussement en surprenant l’icône d'un maillot.

« t’es pas fâché ? » ose-t-elle en récupérant le téléphone. non pas qu'elle le pensait méchant ((pas lui !)) mais la facilité avec laquelle il lui fait oublier tout embarras relève presque de l’exploit. « j'ai cru que tu venais me taper. » exagère-t-elle, bien qu'elle ne l'aurait pas volé !

« je n'ai pas vu ton exploit mais pour que mes potes te retrouvent aussi facilement, tu devrais mieux préparer tes coups. »

un soupir de soulagement lui échappe. alors il ignore tout de l'admiration qu'elle lui porte ? ça expliquerait qu’il la traite de la sorte : comme une simple ado qui s’amuse aux dépens de n'importe qui. rassurée ((elle l’est)), mais aussi flattée que ses vidéos circulent si vite au sein de l’université, alors que le nombre de ses abonnés ne cesse d’augmenter.

« ah, le but c'était pas d'être discret, c’était de m’afficher. »

rire amusé ; à ses traits qui peu à peu se détendent, disparaît la réserve initiale.

« en tout cas c'est réussi. »

l’idée d'évoquer youtube ((et les vues engendrées par l’exploit, comme il dit)) la frôle, mais elle a tôt fait de la chasser. jia regarde autour d’elle, la classe dispersée et le professeur qui s’éloigne. « tu sais… » rire presque silencieux. « je loge sur le campus. firestone. » du doigt, elle pointe le pin’s accroché à son sac, aux couleurs de la maison. c’est qu’elle en est fière, la gamine ! « alors si t’as cinq minutes tu peux passer maintenant. »


code: garance & icons: solsken




- - et plus je m'approchais et plus t'étais brillante, dans mon ciel étoilé tu n'es plus qu'une étoile fuyante


Yang Leo
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7192-son-hael-badly-lickedbear#215982
Yang Leo
白日 ⊹ LAST LITTLE YANG BROTHER
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  jeunesse fauve ( leo) 54366ebe202a346a3b300caabecfbe24
AVATAR :   ⤳  fullsun ☀ haechan, nct
POINTS :   ⤳  360
MESSAGES :   ⤳  1597
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/07/2019
AGE :   ⤳  19
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: Re: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) EmptyMer 19 Fév - 14:57
jeunesse fauve,


tenue,
démesurées -les actions, les pensées. il y a des choses qui se bousculent dans ton esprit et puis, elle finit par poser son téléphone dans tes mains. tout va très vite, blague mise à part; sa voix qui résonne. « t’es pas fâché ? », qu'elle ose te demander. et tes sourcils légèrement froncés par incompréhension : pourquoi l'être alors qu'elle n'a rien fait de (mal). jeunesse se fait - présume de sa liberté et elle l'a embrassé; allégorie. « non, bien sûr que non », à ne pas savoir quoi dire d'autre;

« j'ai cru que tu venais me taper. » et un rire t'échappe. plus franc, plus grand. la violence, presque jamais. contre une femme (encore moins). pour un vêtement, qui plus est : stupidité d'un instant, sourire revenu jusqu'à tes pulpes « n'exagère pas, je ne suis pas violent ! », amusant (amusé) par la situation -par la demoiselle aux cheveux charmants.

et sa réserve disparaît, petit à petit.
laisse voir enfin (la vraie). un peu, du moins. et tes mains gardées dans les poches, « je loge sur le campus. firestone. » stupide : tu l'es. tu aurais du y penser. tu lui a donné ton numéro (pour rien) - en omettant que la plupart des gens résident entre ces murs. maison à laquelle elle appartient; opposée à la tienne. sans savoir véritablement à quoi tout cela rime - toi, seulement melted parce que c'est de famille.

« alors si t’as cinq minutes tu peux passer maintenant. » à l'évidence; ta contenance presque bousillée, ton allure qui ne trahit rien et pourtant (ton cœur s'affole aussitôt).

« euh, ouais aucun problème », aucun non que tu laisses apparaître, des milliers qui trainent dans ta tête. d'un léger signe alors tu la laisse prendre le pas, la suivant - à ses côtés. vaguement tes pas; allant dans un terrain inconnu. maison dorée à laquelle tu ne t'es presque jamais approché.

« et du coup, t'es en quoi ? », études -cursus. et enfin, son visage te reviens (un peu plus), à marcher à côté d'elle (là). « ah mais! » un légère pause (très courte), ton corps se mouvant à côté du siens et ton visage se penchant un peu vers elle -plus grand « t'es pas en mythologie ? », avec (toi). beaucoup de coïncidences que tu ne relèvent pas, un sourire à demi lune -soleil « je me disais bien que tu me disais quelque chose », sans mettre le doigt,

sur tout le reste - sur toutes les autres fois où tes yeux ont pu se poser sur son visage.

l'arrivée; les couloirs inconnus et les chambres - numéros. discret tu le reste, et c'est devant sa porte que tu t'arrêtes, te décalant. tu n'entreras pas - tu ne regarderas pas; pas respect (pour elle). « j't'attends là »,

alors tu attends qu'elle rentre, et appuyé dos contre le mur -tu lui parles à travers la porte ouverte « tu fais quelque chose à midi ? », pour mieux la connaître; faire connaissances, plus amplement « ou ce soir, y'a une soirée d'prévue », sans penser à une invitation directe; garçon céleste qui aime les (autres).

code: garance & icons: solsken


No Jia
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8313-no-jia-jiao
No Jia
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  jeunesse fauve ( leo) 30c1d01b41a8c0374a7904b5642df3ad
AVATAR :   ⤳  son naeun
POINTS :   ⤳  9
MESSAGES :   ⤳  2087
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  15/12/2018
AGE :   ⤳  19
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: Re: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) EmptySam 29 Fév - 11:12
jeunesse fauve,


tenue,

étrange ! lorsque la rencontre inopinée se meut de malaise en agréable compagnie… qui aurait cru que leo serait si gentil ? entre tous, jia aurait compris qu’il exige, sourcils froncés et ton péremptoire, qu’elle lui rende son maillot dès ce soir.

peut-être en profite-t-elle, suggérant qu’il l’accompagne jusqu’à la colocation, et empruntant son chemin avant qu’il ne revienne sur sa décision. dédale de couloirs, sourire impossible à dissimuler tant elle est ((fière)) qu’il marche à ses côtés.

« et du coup, t'es en quoi ? »

jia retient un rire ; c’est touchant, qu’il s’enquière de ces petites choses lorsqu’elle s’est déjà renseignée à son sujet ! mais avant qu’elle ne puisse lui répondre, leo semble la remettre :

« ah mais ! t'es pas en mythologie ? »

et son minois qui rougit…
grâce à qui ?

« mmh… si. je- j’adore la mythologie. passionnant. »

((avec un peu de chance, il oubliera qu’elle somnole toujours au dernier rang))

« je me disais bien que tu me disais quelque chose »

« haha… t’as une bonne mémoire. je suis en première année de kiné, sinon. »

une jolie appellation pour ses siestes quotidiennes -- détail qu’elle taira, pour sauver la face, et de peur qu’ils ne s’attardent sur le sujet, gamine joue les innocentes, prétendant ne rien savoir du cursus du joli garçon.

« et toi ? à part le volley et la mythologie, tu fais quoi dans la vie ? »

enfin la chambre six ((le plus joli numéro de cette grande bâtisse ! rien ne vaut les rires qui s’en échappent à toute heure)) ; leo ne souhaitant pas entrer jia s’empresse de gagner sa chambre, laissant ouverte la porte du couloir, qui donne sur la grande pièce commune.

« y a personne hein, mes colocs sont pas là. tu déranges pas ! »

simple politesse, puisqu’en vérité elle ne tient pas à ce qu’il soit témoin de la pièce en chantier, les meubles encore couverts de leurs bêtises de la veille et sur le sol les coussins du canapé épars -- vestiges d’une bataille à la maturité rare. sur sa chaise de bureau, abandonné ce matin, le maillot qu’elle prend entre ses mains. quand soudain… ((oups)) la mémoire lui revient ! elle l’a peut-être lavé, mais grandes sont les chances que le tissu porte sa propre odeur… puisqu’elle l’a porté.

« tu fais quelque chose à midi ? »

ah ! panique ! il s’en apercevra sûrement !

« ah euh… oui ? non ? je… »

elle écoute à peine ! ses pensées tourbillonnent sans faire sens ; prétexter ne pas retrouver le vêtement ? le laver à la hâte ? pulvériser du parfum pour singer celui d’une lessive ?

« ou ce soir, y'a une soirée d'prévue »

haussement de sourcils. est-ce qu’elle a bien entendu ? le tumulte s’épuise et jia s’approche doucement de l’entrée.

« une soirée ? »

elle en oublie qu’elle tient le maillot, jette un coup d’œil intrigué à leo et s’appuie contre le cadre de la porte. est-ce qu’il lui propose ((à elle)) de passer du temps avec lui ? la perspective en déraille le palpitant, et elle se retrouve à balbutier bêtement.

« u-une soirée euh… ce soir ? mais euh… toi ? enfin, je veux dire… où ? avec qui ? c’est pour me remercier de t’avoir volé tes affaires ? » rire ; « vraiment, j’en attendais pas tant ! »


code: garance & icons: solsken






- - et plus je m'approchais et plus t'étais brillante, dans mon ciel étoilé tu n'es plus qu'une étoile fuyante


Yang Leo
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7192-son-hael-badly-lickedbear#215982
Yang Leo
白日 ⊹ LAST LITTLE YANG BROTHER
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  jeunesse fauve ( leo) 54366ebe202a346a3b300caabecfbe24
AVATAR :   ⤳  fullsun ☀ haechan, nct
POINTS :   ⤳  360
MESSAGES :   ⤳  1597
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/07/2019
AGE :   ⤳  19
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: Re: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) EmptyMer 1 Avr - 11:23
jeunesse fauve,
février 2020, tenue

la conversation naturelle, qui fait bien et qui fait jolie (de l'extérieur) - alors que dans ta tête: tout se mélange. étrange alchimie, la folie et puis; quelques mots de jia. elle annonce! la mythologie, comme bien évident. son visage au fond de la classe sans te rappeler avec grâce (du reste). « haha… t’as une bonne mémoire. je suis en première année de kiné, sinon », alors la voilà la raison -pourquoi tu ne la croise pas si souvent. facultés éloignées qui pourtant semblent s'agencer (à la perfection). un sourire, « en espérant que ça te plaises », par choix donc pas par obligation. toi tu as cette chance, de pouvoir faire ce que tu aimes sans quiconque pour dicter tes actes souvenirs -malheur.

« et toi ? à part le volley et la mythologie, tu fais quoi dans la vie ? » ah! pas l'habitude à ce genre de question; ton air un peu bête sur tes traits en témoigne. tes doigts entre ta chevelure lionne, léger souffle. « euh, sciences criminelles », est-ce que ça fait trop sérieux ? trop prétentieux,

de vouloir sauver les autres. de vouloir faire le bien,
avec tout, avec rien (soutien!).

à te questionner sur t o n monde c'est devant sa porte que tu t'arrêtes, adossé au mur à l'attendre, elle. que tu oses inviter. et dans ton esprit ça ne fait pas écho tout de suite, non -il te faut un temps,

pour te rendre compte de ta bêtise! tu ne l'as jamais fait (demander, de la sorte), à une fille (surtout). et les mots -les pensées dévalent, tu ne sais pas quoi dire pour te rattraper, éviter le pire; la déception! passer pour un connard, mais te voilà bien vite assuré par le visage de la demoiselle -tes yeux rencontrant les siens. elle est appuyée contre le cadre en bois.

à presque oublier pourquoi tu étais (là). ton bien entre ses doigts, ton sourire qui s'envole jusqu'aux nuages! tes doigts retrouvant tissu. « merci », glissé entre les autres jumeaux -mots! prononcés par elle,

« vraiment, j’en attendais pas tant ! », et son rire se mélange au tiens alors que ta main libre retourne se loger dans ton pantalon; « alors disons juste ce midi, si tu veux ? », oui -juste cette fois te semble bien, raisonnable! pour faire peut-être de plus amples connaissances.

« que je ne garde pas de toi le seul souvenir de la fille qui vole mon maillot », taquin; à l'esprit malin -elle y aura droit souvent, à partir de maintenant. « je ne te prendrais pas beaucoup de temps, j'ai entrainement à 14:00 », où tu y resteras sûrement jusqu'au soir -tard! bientôt les championnats, pas envie de louper; envie d'y rester (surtout). subjugué par l'adrénaline, le plaisir sur le terrain,

à parfois te demander si tu n'abandonnerais pas ton bureau pour le ballon. mais hors de question! bien vite la raison revient, car elle, elle préfère la certitude à l'inquiétude, sûrement. « sauf si bien sûr t'avais déjà un truc de prévu, y'a pas de soucis », amical et animal dans le sourire si grand!

code: garance & icons: solsken


Contenu sponsorisé
jeunesse fauve ( leo) Empty
(#) Sujet: Re: jeunesse fauve ( leo)   jeunesse fauve ( leo) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Sauter vers: