▲ up▼ down
12345
The Void (Luna & Taedong) - Page 2



 

you're my sunshine ~
ma roulette sunshine ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! The Void (Luna & Taedong) - Page 2 359353108

JEU -- les incollables des MVs avec devine le MV
and elle est back back back : la roulette RP (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
6 150 pts
ego
8 106 pts
shadow
11 488 pts
student
6 950 pts
citizen

you're my sunshine ~
ma roulette sunshine ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! The Void (Luna & Taedong) - Page 2 359353108

JEU -- les incollables des MVs avec devine le MV
and elle est back back back : la roulette RP (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
Le Deal du moment :
Support Téléphone Voiture à Fente ...
Voir le deal
12.99 €

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Partagez

 The Void (Luna & Taedong)


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyMer 25 Déc - 1:43
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
     
Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyMer 25 Déc - 2:36
☾ & ☼

""

OOTD -

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyMer 25 Déc - 3:12
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
     
Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyMer 25 Déc - 14:26
☾ & ☼

""

OOTD -

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyMer 25 Déc - 17:51
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
     
Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyMer 25 Déc - 18:58
☾ & ☼

""

OOTD - Culpabilité qui agrippait ses tripes, la blonde s’en voulait tellement, elle avait l’impression d’avoir créé une illusion pour lui, illusion d’un peu d’amour pour ensuite venir lui arracher. Son cœur brûlait, mais pas de la bonne façon, aujourd’hui elle avait si mal d’être la cause de son mal-être, du mal re commençait à le ronger. Luna ne valait pas mieux que les autres, elle était devenue ce qui l’effrayait, quelqu’un d’horrible. Elle retenait ses larmes, il n’avait pas besoin de voir l’expression de ses peines sur son visage, il avait besoin d’amour, c’est lui qui avait besoin que l’on panse ses blessures et non celle de la jeune femme. Des blessures qu’elle se faisait elle-même à force de vouloir rendre tout le monde heureux. Des regrets de ses actes, de ses paroles. Pourtant, elle ne regrettait pas ce moment avec lui, contre sa peau, elle regrettait de ne pas avoir été totalement honnête avec lui, l’homme qu’elle aimait tant.

Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était tenter de la rassurer, de lui faire comprendre qu’il n’était pas fautif, il n’avait fait que ce qui était bien avec elle, il avait été juste et tendre. Contrairement à elle. Elle n’avait pas même répondu à sa question, la réponse était bien trop évidente et ses mots se perdaient jusqu’au chemin de ses lèvres, alors elle se faisait petite, silencieuse, honteuse. L’angoisse, la peine, se lisait dans son regard et Luna en était la cause. Ça brisait son cœur de le voir ainsi, de le rendre comme ça. Et ses excuses n’avaient rien arrangé, elle avait senti son cœur se serrer si fort, c’était à elle seule de s’excuser, il n’avait rien fait de mal, il l’avait seulement rendu un peu plus heureuse. « Je ne regrette pas… » Avait-elle soufflé en le regardant toujours, les mains sur son visage.

Pourtant, les gestes de Teddy étaient toujours si doux, alors qu’elle l’avait blessé, ramenant toute cette négativité en lui. En le voyait, il avait mal. Non. C’était elle qui ne méritait rien, il était toujours ce qu’elle avait toujours aimé, et même durant ce moment si intime, il n’avait pas déçu le cœur de la jeune femme. Elle l’aimait, si fort, trop fort que c’était douloureux ce soir-là. « Je n’aurais jamais pu espérer mieux que toi… C’est toi qui ne mérites pas quelqu’un qui te fait mal. » Elle avait pensé tout haut, et pourtant elle ne comptait pas retirer ses paroles, elles étaient vraies, sincères. « Tu n’as rien gâché… Je suis très heureuse que ça soit avec toi. » Rongé par la peur de l’abandonner, cette culpabilité qui déchirait ses entrailles, Luna laissait échapper quelques larmes, preuve d’une trop grande faiblesse de sa part. Le blond sur lui, elle avait naturellement reposé ses mains sur sa tête. « Il n’y a pas mieux… il n’y aurait jamais mieux que toi à mes yeux… » Son regard fixait le plafond blanc, avant de se poser sur le blond. « Tu m’as libérée. Merci Taedong… » Libérée d’une prison dorée, ce soir, elle avait enfin pu lui exprimer un peu de tout cet amour qu’elle avait pour lui. Ca lui avait fait tant de bien, d’être avec lui, dans ses bras, de recevoir ces baisers et ces caresses, c’était bien le plus beau cadeau à ses yeux. Le corps du blond se faisait lourd, sa respiration aussi et elle espérait qu’il pourrait trouver un peu de paix dans le monde des songes, au moins pour cette nuit. Du bout des doigts, elle caressait sa nuque avec douceur, comme lorsqu’on prenait soin d’un enfant. « Dors mon ange. » Il devait être bien loin, contrairement à elle qui ne trouvait pas le courage de fermer les yeux. « Merci… » Dernière parole soufflée avant que le silence ne finisse par submerger la pièce.

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyMer 25 Déc - 22:23
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
       La journée avait été compliquée. Trop d'émotions avaient valsé, aujourd'hui. Cela avait commencé par ce foutu marché de Noël. L'endroit qui le dégoûtait, qui martelait sans cesse l'idée de sa solitude. Et puis il y avait eu cette histoire de baiser. Débuté par les paroles de Luna qui l'avaient chamboulé, et qui avait débloqué en lui quelque chose de trop complexe pour qu'il ne puisse le comprendre. Mais après ça, il y avait eu ce retour chez lui. Ce sentiment de vouloir accueillir quelqu'un. L'appel de sa mère. La peur qui revenait et... Cet échange, avec Luna. Elle qui avait vu sa fragilité, et qui l'avait accepté. Elle qui avait souhaité lui donner l'amour qu'il réclamait... Alors que c'était elle qui aurait dû le mériter.

    En cette soirée, Teddy est si confus. Tout se mélange, et l'alcool qu'il a ingéré trop rapidement n'arrange rien. Il se sent honteux, d'avoir laissé trop d'informations sur son secret. Libéré, d'avoir laissé Luna porter un peu de son fardeau. Et il se sent coupable, d'avoir gâché sa première fois en étant dans cet état. Il ne comprend pas pourquoi elle a insisté pour qu'il continue. Pourquoi lui, pourquoi comme ça? C'est horrible pour Luna aussi, qui ne saisit pas encore l’entièreté de son comportement. Jamais Luna ne pourra comprendre le raisonnement de Teddy, son absence de sentiments amoureux, sa tendance à tout prendre sous sa responsabilité. Elle ne pourra jamais comprendre l'obsession de Teddy à être le sauveur des autres tant qu'elle ne saura pas pourquoi sa peau est constellée de marques.

    En attendant, le violoniste a abandonné. Mentalement, il est épuisé. Il ne sait plus quoi dire, quoi faire, quelle voix écouter. S'il écoutait son cœur, il se confierait sur tout. C'est pour ça qu'il reste nu, qu'il laisse son dos à la vue. Mais il ne peut pas suivre son cœur car on lui a appris à faire semblant qu'il n'en avait pas. Alors il écoute sa raison et sa raison lui dit qu'il a gâché l'étape si cruciale de la vie de Luna. En plus de ça il pense encore à tous les efforts et l'argent qu'il allait devoir donner pour sa mère. Il pense aux sentiments qui virevoltent autour de Luna sans qu'il ne puisse les reconnaître. Tout est épuisant, et le visage enfoui dans le cou de son amie, il trouve un peu d'apaisement. "Tu ne me fais pas de mal." L'esprit du faux blond s'étiole, alors il répond des mots qui lui passent par la tête sans savoir les réfléchir. Mouvement d'épaule et Teddy rapproche son visage encore un peu, coince son nez entre son matelas et le cou de Luna. Quand il murmure, on ne comprendrait presque pas. "Tu es la seule qui me fait du bien." Encore un peu, il resserre son bras autour de Luna. Inconscient, il donne le meilleur câlin qu'il n'a jamais eu. Une preuve, toujours, que Teddy ne souffrirait de rien s'il avait eu de l'amour. "C'est pour ça que... si j'avais su... je t'aurais donné une première fois plus spéciale... je t'aurais fait terminer... je t'aurais empêcher de souffrir autant... je t'aurais fait te sentir si spéciale..." Le plus grand regret. Qu'il ait traité Luna presque comme n'importe quelle fille qu'il ait déjà eu dans son lit. Sans en avoir vraiment conscience, c'est ça qui détruit Teddy le plus. Cette fille, qui n'a jamais cessé de le faire sentir spécial. Elle, qui a toujours accepté toutes les parts de lui, qui s'est toujours inquiétée de savoir comment il allait réellement. Elle, Luna, qui est attirée par Taedong, et pas par Teddy. Elle aurait mérité qu'il se dédie à elle, parce qu'il se serve d'elle pour combler ses troubles enfantins. Il s'en veut tellement.

    La douleur est telle qu'il finit par s'endormir. Il est peut être toujours tôt. Il est encore nu alors qu'il déteste ça. Mais il finit par sombrer pour un sommeil profond. Il n'entend pas la blonde le traiter d'ange. C'est elle, son ange. C'est elle qui veille sur lui. C'est elle qui le guide sur le meilleur chemin. Teddy s'endort blotti contre elle. Son visage caché dans le cou, caché sous les mains de la jeune fille. Son bras entourant le corps tout aussi nu de son amie. Son torse, appuyé contre la taille de Luna. L'homme n'a même pas pris la peine de se mettre sous la couette. Il est dans la position la plus vulnérable que n'importe qui autre que ses parents n'a jamais vue. Et comme ça, complètement écrasé par ses réflexions et cette soif d'affection qui se comble enfin, il entre dans le plus lourd sommeil qu'il n'ait jamais eu. Même si Luna bouge, même si elle le touche ou qu'elle fait du bruit, il ne se réveillera pas. Pas avant qu'il ne soit au moins douze heures le lendemain. Il ne travaille pas de toutes façons. Teddy s'est excusé pour tous les concertos en période de Noël. Il jouera pour le nouvel an, mais pas avant. La période des fêtes est le seul moment de l'année où Teddy s'autorise à aller à l'hôpital et être un peu plus honnête avec ses médecins pour demander un arrêt maladie.


Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyJeu 26 Déc - 19:39
☾ & ☼

""

OOTD - Comment tout avait pu basculer ainsi ? Seulement avec un simple baiser ? Cette simple envie de l’avoir près d’elle ? Elle ne savait plus, elle était en train de se noyer dans ses pensées qui ne faisaient qu’alimenter son angoisse et sa culpabilité. Elle voulait simplement l’apaiser, lui donner de l’amour et finalement, elle avait tout gâché. Elle s’en voulait tellement, elle ne méritait pas d’être dans ses bras, elle ne méritait pas toute cette douceur et ces mots. Elle n’avait fait qu’alimenter sa peine ce soir, elle était si horrible. Pourtant son cœur battait si fort contre lui, il brûlait tant l’amour qu’elle lui portait la consumait. Elle n’en pouvait plus, elle avait si mal ce soir qu’elle aurait préféré arracher son cœur de ses propres mains. Parce que ce soir, elle aurait aimé lui avouer la réelle nature de ses sentiments pour s’apaiser, mais encore une fois elle préférait le silence.

Les mots du blond se voulaient pourtant si rassurant, si doux, mais cela ne suffisait pas à calmer le feu qui brûlait en elle. Le soleil était en train de s’embraser seul, sans même pouvoir réchauffer l’être aimé. Elle était la seule qui lui faisait du bien et pourtant ce soir, elle n’en avait pas été digne, tout était de sa faute. Teddy voulait lui aussi bien, il aurait souhaité faire mieux sans savoir que c’était sûrement tout ce que la jeune femme pouvait avoir de bien dans sa vie, et peut-être que s’il avait su, après tout, il aurait très pu se retenir de la toucher. Et elle le refusait, elle refusait qu’il se retienne juste à cause de cette petite innocence chez elle. Il voulait qu’elle se sente spéciale sans savoir qu’elle l’était déjà depuis longtemps, depuis qu’il lui avait permis de rester dans son entourage après l’université, de lui parler même par message, de prendre son bras, de rester chez lui. Elle se sentait spéciale depuis le début avec lui.

L’homme dormait dans ses bras et ses joues à elle étaient épuisées de ses rivières que traçaient ses larmes, épuisées de toute cette émotion qui parcourait autant son cœur que son esprit. Mais elle peinait à fermer les yeux, la douleur était si violente, elle se torturait elle-même, de nouveau. Elle refusait presque de dormir, elle voulait veiller sur lui, dormir serait presque l’abandonné. Alors elle lutait, encore et encore, fixant ce mur si blanc. Son corps était parcouru de frissons, il faisait froid et pourtant, c’est contre le corps de Teddy qu’elle trouvait un peu de chaleur. Son bras l’entourant, c’était chaud, tendre, ça fait un peu de bien dans ce cœur. C’est ainsi, contre lui, contre son seul amour, qu’elle s’était laisser sombrer dans ses songes, bien que douloureux.

Astre solaire qui venait briser l’obscurité derrière ses paupières, il devait déjà être bien tard pour qu’il soit si haut. Aveuglée par la lumière, elle déposa directement les yeux sur l’homme, encore paisiblement endormi. Il ressemblait réellement à un ange. Doucement, elle se leva pour se libérer un peu, permettant à ses muscles de remettre, s’étirant longuement et discrètement avant de fouiller timidement dans l’armoire du plus vieux afin de trouver un t-shirt, noir pour changer, et de remettre sa culotte qui traînait sur le sol. Fragile, c’est ce qu’il était, encore assommé par ce sommeil, elle attrapa la couette pour la dépose sur lui, s’arrêtant sur les marques dans son dos. Son cœur se serra, si fort qu’elle eut l’impression de le perdre. Pauvre enfant, pauvre âme. Elle avait beau être naïve, Luna ne se faisait pas d’illusions. Elle trouvait petit à petit le chemin vers les raisons de ses peines et de ses douleurs. Il avait tant dû souffrir. Elle se pencha doucement au-dessus de lui, déposant un doux baiser du bout des lèvres sur ce dos qui avait dû connaître si peu d’amour, voir jamais avant de déposer la couette sur lui, espérant qu’il n’avait pas trop froid.

Elle quitta enfin la chambre pour prendre de nouveau possession de la cuisine, bien heureuse de voir que le frigo n’était plus aussi vide, au moins il mangeait, même un peu. C’était important pour lui, autant que pour elle. Son cœur était toujours aussi lourd que la veille, mais elle était plus calme, elle pourrait ignorer ces douleurs un moment, les enfouir au fond d’elle à jamais. Elle avait seulement à s’occuper l’esprit et c’est bien ce qu’il fit en commençant à cuisiner un petit-déjeuner, plus consistant vu l’heure à laquelle Teddy allait de nouveau se lever. Du riz, du porc mariné, de l’œuf, c’était certainement suffisant. La délicieuse odeur qui remontait à ses narines éveillait son estomac, mais elle pouvait attendre pour lui. Plateau chargé, elle y avait déposé la porte contenant le cadeau qu’elle souhaitait initialement lui offrir. De retour dans sa chambre, elle déposa la nourriture sur la table de nuit avant d’observer un peu la pièce. C’était si peu décoré, si peu personnel qu’elle avait du mal à le retrouver. Elle n’était pas du genre à fouiller, et elle s’était déjà bien assez introduite dans son intimité en lui piquant un de ses t-shirts. Elle s’allongea avant à ses côtés, tourné vers lui. Du bout des doigts, elle caressait son visage en le détaillant encore et encore. Il ressemblait à un ange à qui on avait arraché les ailes.

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyJeu 26 Déc - 23:22
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
       Si difficile de savoir lire un cœur en peine. Trop compliqué de comprendre pourquoi Teddy est si dévoué à aider les autres. Pourquoi il prend toujours tout trop personnellement en pensant pouvoir faire mieux. Pourquoi il ne sait pas éprouver ou montrer de l'amour. On ne peut pas le deviner quand on le croise au détour d'un couloir. Il a tellement appris à perfectionner son rôle. Teddy, le mec au physique remarquable qui faisait tous les efforts du monde pour briller à travers ses activités. Le type qu'on voit passer et qu'on a envie d'inviter à sa soirée parce qu'il est sur tous les fronts. Peu importe, que son manque d'émotion fasse peur. Peu importe, qu'il ne parle pas beaucoup. Il est sur toutes les pages du journal de l'université, et l'inviter signifie succès.

    Parmi tous les visages qui ont défilés. Tout ceux que Teddy a apprécié; Luna est la seule qui a voulu en savoir un peu plus sur lui. Peut-être la seule qui a percé à jour le secret de son masque. Teddy ne s'en est jamais vraiment rendu compte, qu'il se faisait décortiquer. N'a jamais saisi que Luna s'intéressait à lui. A l'université, il l'aimait parce qu'elle semblait avoir besoin de lui. Contrairement aux autres qui avaient besoin de son influence. Mais Teddy n'avait jamais compris à quel point Luna se fichait de tout ça. Elle n'avait jamais été intéressée par les débats qu'il menait, ses compétitions d'athlétisme ou ses représentations de violon. Quand elle le voyait, elle voulait juste être avec lui pour sa compagnie. Parce qu'elle voulait en apprendre un peu plus sur celui qu'il cachait.

    Lenteur totale, stupidité, aussi, après tous les signaux que la demoiselle a envoyé. Teddy n'a jamais compris qu'elle était amoureuse de lui. De toutes façons, cette idée lui est si absurde. Pourquoi pourrait-il être aimé de cette façon, alors que même ses parents ne l'aimaient pas? Maltraité, insulté, attaqué. Le faux-blond avait compris que ses parents n'avaient jamais voulu de lui. Ils ont juste appris à faire avec lui. Alors pourquoi est ce que quelqu'un d'autre voudrait l'avoir dans sa vie? Pourquoi quelqu'un désirerait cette personne qui n'aurait jamais dû exister? Et Luna n'abandonne même pas. Après toutes les fois où il la rejette sans vraiment faire exprès, les fois où il la traite comme un autre de ses devoirs. Elle est toujours là. Et c'est ce jour là qu'enfin, Teddy a compris, que Luna était exactement ce dont il avait besoin.

    Présence dans sa vie, prête à l'épauler, qui l'a toujours encouragé. Enfin, Teddy comprend qu'elle peut l'aider à supporter un peu de son fardeau. Oh, elle aussi a des problèmes. Elle a d'autres soucis à gérer et du poids à porter. Mais Teddy est là pour elle. Elle le sait car elle s'est déjà confiée. Alors, enfin, le violoniste s'autorise à s'abandonner. Non seulement physiquement mais aussi mentalement. Il lui laisse ôter ce masque qu'elle n'a jamais vraiment vu.
    Alors oui, il s'en veut beaucoup. Il se déteste, même, d'avoir gâché le moment si spécial de cette fille qui l'aide beaucoup plus qu'elle ne pourra jamais voir. Mais cette culpabilité est trop lourde, trop lourde ajoutée au poids de ses envies, ses frustrations, sa fatigue, son alcool. Et Teddy s'est vite endormi. Poussé dans un sommeil profond tant le poids de la situation l'assomme. Il ne se réveille pas quand elle part, ni quand elle vide son armoire. Teddy a l'habitude de dormir sur le ventre. Mais il ne dort jamais nu, surtout pas son dos exposé. Mais c'est l'image parfaite à laisser à Luna pour qu'elle se rende un peu mieux compte de qui il est. Si elle observait un peu mieux ses alentours, elle verrait quand même quelques touches de sa personnalité. Des habits pliés sur sa chaise, avec certains qui jonchent le sol. Des livres policiers contre sa table de chevet, un ordinateur décalé sur le côté du lit. Mais il y avait aussi des trophées dans les étagères, des manuels d'anglais, un bocal de sable, un chapelet, un brûleur à encens. Certes, il y avait plusieurs bouteilles de soju dans sa poubelle, mais ce n'était qu'un détail.

    Pas beaucoup de décorations, mais assez d'éléments à relier au personnage. Assez d'éléments qui prenaient meilleur sens quand ces marques d'ailes déchirées étaient exposées au grand air. Teddy s'était réveillé quand Luna avait quitté la chambre la première fois. Plus fort que lui, son dos était si sensible pour lui, surtout par surprise, que même un simple baiser pouvait le réveiller. Seul zone de son corps qui éveillerait son esprit aux aguets. Mais il avait fait semblant de rien, parce que Luna l'avait touché à être si douce. Et, même si ça n'avait pas vraiment marché en sa faveur la veille, il voulait profiter un peu plus longtemps d'elle. Passer un peu plus de temps dans cet allégresse avant de devoir porter son masque à nouveau.

    Pendant que la demoiselle s'était absentée, Teddy avait repris son caleçon de la vielle et l'avait enfilé de nouveau, lui aussi. Il s'était rapidement replacé dans son lit et avait fermé les yeux à nouveau. Une fois que Luna revient, il sent cette odeur de nourriture qui lui donne fin, mais il n'en a pas envie tout de suite. Il attend qu'elle se replace contre lui, et pendant qu'elle lui caresse la joue, il sort ses bras et attrape Luna. Sans rouvrir les yeux, le faux-blond la ramène contre elle. Face à face, corps contre corps, Teddy cale de nouveau sa tête dans le cou de Luna. "Encore un peu." Gamin qui réclame l'amour qu'il n'a jamais eu. "Je n'ai pas encore la force que ça s'arrête." Il s'explique alors qu'il crochète l'une des jambes de Luna entre les siennes. Il la tient si fort contre lui. C'est tellement contraire au Teddy qui a peur du contact humain. Mais son amie le rassure, l'apaise. Et comme elle fait partie de son secret maintenant, elle fait partie de lui. Teddy reste à emprisonner Luna avant de finalement ouvrir les yeux. Et comme il avait le visage dans son cou, il a une vue sur le suçon qu'il a laissé. Il aimerait faire une remarque comme quoi il est toujours désolé de la médiocre première fois qu'il lui a offerte. Mais c'est trop tentant, alors il place ses lèvres sur l'endroit déjà abîmé, et lui offre un deuxième suçon, qui ne fera que rendre la tâche plus visible. Une fois satisfait, et puis il faudra bien se forcer, Teddy relâche Luna, et se redresse. Il a faim, Luna a cuisiné pour lui. "Merci." Il lui soupire, encore ensommeillé, alors qu'il attrape le plateau pour le déposer entre eux.


Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyVen 27 Déc - 16:43
☾ & ☼

""

OOTD - Visage purifié du maquillage qu’elle portait la veille, Luna était passée dans la salle de bain avant d’aller cuisiner. Teint blanc, petite perle de l’hiver, lèvres naturellement rosées, œuvre d’art qu’on ne voulait pas souiller, ni gâcher. Luna ne portait jamais trop de maquillage et pourtant l’homme serait bien le premier à la voir sans, en dehors de sa famille, le premier à voir la réelle beauté de la blonde. Cheveux d’or qui entouraient son fin visage, petite touche de chaleur qui rappelait l’astre solaire. Ses mains passaient délicatement dans ses cheveux, remettant en place quelques mèches, retirant quelques nœuds sur son passage. Ses yeux se posèrent sur la marque rouge dans son cou, passant deux doigts dessus en souriant. Il avait laissé une marque de son passage, marque d’appartenance. Seul lui avait accès à cette fine peau, à l’étendue de son corps, seul lui avait le droit de faire d’elle sienne.

Aux petits soins, Luna aimait cuisiner pour ses proches, elle aimait y mettre tout son amour et toute son énergie pour eux. Elle ne se vantait jamais, elle savait qu’elle cuisinait bien, mais il y avait toujours mieux. Luna voulait simplement que l’on aime manger ses plats. Naturellement, elle cuisinait pour Teddy dès qu’elle en avait l’occasion, dès qu’elle voulait lui faire plaisir et le réchauffer un peu, autrement qu’avec son amour. Il était tout ce qu’elle avait de précieux avec sa famille, pourtant dès qu’elle quittait sa compagnie, son cœur lui rappelait à quel point ses sentiments n’étaient pas partagés, laissant une saveur amère. Ils se rapprochaient de plus en plus, et ce soir, ils avaient brisé une barrière entre eux, brisé le masque de l’homme. Tant son cœur débordait d’amour pour lui, à chaque instant, et bien plus depuis qu’elle pouvait lui montrer dans des moments comme la nuit dernière, mais elle souffrait de ne pas pouvoir lui dire, lui avouer. Secret scellé au fond de son cœur, un secret qui finirait par détruire son être à petit feu.

Ignorant encore ses douleurs, pour lui, pour ne pas le faire souffrir, pour qu’il ne s’inquiète pas. Elle ne s’occupait que de son bien, soignant ses blessures laissées trop longtemps à l’air libre. L’enfant à qui on avait arraché les ailes, elle allait le couvrir ses siennes, réchauffant doucement son existence, sans jamais lâcher sa main, afin de ne plus le perdre dans ce néant de douleur. Cette nuit elle avait réellement vu son visage, celui d’un homme en mal d’amour, amour qu’on ne lui avait jamais montré si ce n’est que par intérêt. Mais Lune se fichait bien de sa réussite, de son argent, de son influence. Luna voulait son cœur, elle voulait prendre soin de lui et l’aimer pour ce qu’il est réellement. Âme si précieuse, si torturée. Fatiguée de souffrir et de vivre dans la peur constante, elle souhaitait lui offrir la paix à ses côtés, alors pour lui, elle ferait bien des choses. Pour lui, elle lui prouverait mille fois à quel point elle l’aime.

De retour dans le lit, contre lui, elle fut surprise de le voir réagir à ses caresses, mais elle était davantage heureuse, se retrouvant rapidement de nouveau emprisonnée dans ses bras où elle se blottissait encore et encore, s’enivrant de son odeur, de sa chaleur, de sa douce peau qu’elle chérissait tant. Les yeux fermés, elle caressait ses cheveux puis sa nuque, faisait attention à ne pas descendre plus bas. Elle comprenait maintenant pourquoi il avait si peur alors sans son consentement, elle ne s’aventurerait jamais plus loin. « Ça ne s’arrêtera jamais, tu n’as plus à te cacher avec moi, je suis là… » Doux murmure pendant que le blond retrouvait le chemin de sa peau, de cette marque qu’il avait laissé avant de l’accentuer avec amour. Sourire aux lèvres, elle le regarda se redresser, quitter de nouveau ses bras. Tendre déchirure, elle espérait bientôt le retrouvant, s’étant si vite habituée à sa douceur.

Elle l’imita alors, se redressant et laissant de la place pour le plateau. Prenant alors les baguettes, elle prit un peu du porc avant de le tendre vers la bouche du plus vieux. Geste innocent, elle rougissait tout de même en voyant qu’elle accepta de manger cette première bouchée ainsi. Elle se retenait de gigoter de joie, gamine sur l’instant. Silence installé, ils mangeaient sans en perdre une miette, et Luna sentait son estomac se remplir petit à petit de nourriture, mais aussi d’une belle et douce chaleur. Les yeux rivés sur le paquet qu’elle avait déposé, elle avait attendu que le blond termine son bol avant de lui tendre, appréhension dans les yeux. « Joyeux Noël Taedong. » Elle espérait seulement que ça allait lui plaire.

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyVen 27 Déc - 21:34
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
       Enfin, la vie de Teddy semblait avoir repris un peu de lumière. Enfin, il avait laissé le soleil l'éclairer. Eclipse pas totale, encore. La lune se rapproche juste du soleil, curieux de ses bienfaits.

     Malade d'amour, en manque d'affection, Teddy s'est trouvé soulagé dans les bras de cette amie qu'il a si souvent guidée. Il n'aurait jamais imaginé que Luna finirait par l'aider lui. Elle, la jeune fille qu'il devait accompagner à chaque fois qu'elle se perdait dans les couloirs de l'université. C'est étrange, la vie. Lui, n'a jamais compris. Le faux-blond n'a jamais réalisé que sa filleule s'était entichée de lui depuis le premier jour. C'est un concept qu'il ne comprend pas. Ou en tous cas, pas de cette façon. Il a toujours été au courant que la plupart des étudiantes l'aimaient bien. Beaucoup sont venues le lui dire. Teddy a toujours accepté les avances qu'on lui montrait. Mais ces avances, n'étaient pas vraiment sincères. C'était un intérêt qu'on lui portait pour le masque qu'il renvoyait. Ça, il savait le reconnaître. Un amour pour la personne qu'il était serait trop absurde. Bien impossible quand il ne se sépare jamais des leçons qu'il a apprises. Alors il n'y a aucun moyen qu'il se rende compte que Luna est amoureuse de lui. Aucun moyen, donc, pour qu'il ne la blesse pas en rejetant ses avances. Ou en ignorant les mots qu'elle voudrait entendre de lui.

    Pourtant, Teddy aime Luna. Il aime être à ses côtés. Il l'aime parce qu'elle est la seule à le traiter différemment, la seul qui s'intéresse à Taedong. Luna lui ôte son masque, voit à travers les ficelles de son costume. Et Teddy ne s'était jamais rendu compte à quel point il avait besoin de quelqu'un comme ça. Lentement, il lui confie son déguisement. Et petit à petit, il la laisse l'aider à porter son poids. Alors, même s'il sait qu'il l'aime, et qu'il croit toujours qu'elle est là par pitié la plupart du temps, il ne peut pas renier qu'elle est tout ce dont il a besoin. Elle lui apporte de l'amour, elle ne le juge pas. Et c'est tout ce qu'il peut demander. Il sait qu'elle est aussi généreuse que lui. Teddy a vu l'autre jour qu'elle aussi s'épuisait pour les autres, surtout sa famille. Alors il se doute qu'elle doit le considérer au même niveau. Comme lui fait également un peu pour elle. Mais est ce que c'est vraiment mal de l'accepter?

   Éternel conflit au cœur du violoniste. Besoin vital de se confier, de s'appuyer sur quelqu'un. Tout en sachant que de laisser quelqu'un d'autre dans sa vie pour lui, serait être égoïste, et c'est toute la raison pour laquelle il souffre en premier lieu.

    Et pourtant Teddy aime Luna. Il l'aime tellement que c'est bien pour ça qu'il ne peut ni le comprendre, ni l'avouer. Il ne peut pas lui faire ça. Pas lui imposer toute la peine qui lui tomberait dessus si elle lui partageait sa vie. Ce serait bien trop compliqué pour elle. Il y a tant de choses qu'elle ne sait pas, sa fiancée, la distance qui le sépare de ses sœurs, la haine qu'éprouverait sa mère pour elle. Et de toutes façons, Teddy ne pourra jamais s'autoriser à avoir des sentiments pour quelqu'un qui ne connaît pas son secret. Et même si aujourd'hui, en lui montrant son dos, il a laissé quelques indices, il ne se sent pas encore prêt d'en parler. De son mensonge habituel, il pourrait encore clore le sujet.

    Mais Luna... Luna lui donne envie de ne pas le faire. Et c'est pour ça que le faux-blond galère. Il faut qu'il la rejette. Mais le bien qu'il ressent en étant avec elle le pousse à l'aimer. Encore, et toujours, tant qu'elle est si douce avec lui, il ne peut rien lui refuser. Car enfin, quelqu'un lui apporte ce qu'il a toujours voulu. Toujours espéré recevoir. La demoiselle lui tend de la nourriture, et sans même réfléchir, il l'accepte; mange au bout de ses baguettes. Lui aussi lui tend quelques bouts de nourriture. Et rapidement, ils finissent par manger en partageant leurs bouchées. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas autant mangé à sa fin. Si longtemps qu'il ne s'était jamais senti aussi à l'aise. Il est presque souriant quand il a fini de mangé. Enfin réveillé, enfin repu, enfin accompagné. Teddy a envie de parler à Luna, mais elle le coupe avec le cadeau qu'elle lui a acheté la veille.

    Pauvre garçon qui regarde la paquet sans rien faire. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui donne tout de suite. Il lève les yeux vers Luna. "Mais... Noël ce n'est que dans quelques jours et... Après ce que je t'ai fait hier, tu...?" Mais la question n'a même pas le droit d'être posée. Teddy voit bien dans les yeux que Luna que même après la façon dont il l'a traité lors de sa première fois, elle veut quand même qu'il reçoive son cadeau. En plus, l'idée de cet échange venait de lui. Alors, lentement, il ouvre l'élément emballé. Il en trouve un collier. Argenté, en grosse chaîne, avec une simple étoile pour pendentif. Teddy prend plusieurs secondes pour l'observer. Ce n'est pas grand chose, comme collier, et ça peut paraître impersonnel. Mais Teddy l'apprécie. C'est un souvenir parfait de leur dernière soirée, de cette matinée. Comme la tradition de Noël, cette étoile est celle qui lui rappelle son soleil. Luna. Et donc la première personne à qui il a commencé à se confier. "Merci." Il répond d'un ton sincère. "Tu peux me le mettre, s'il te plaît?" Plus qu'une simple invitation à lui faire essayer son cadeau, c'est l'assurance qu'il écoute Luna. Et qu'il a décidé de la laisser l'aider. Alors, lentement, silencieusement, il lui offre sa nuque, et donc son dos. Il essaiera de ne pas tressaillir quand les mains de la jeune fille viendront fermer la chaîne à cet endroit si sensible. Quand Luna acceptera toute la peine que Teddy lui confie.

    Une fois le collier mis, Teddy se retourne vers la blonde, et pousse le plateau vide, un peu plus loin. Il plonge ses yeux dans ceux de Luna. "Merci beaucoup pour ton cadeau, il me plaît beaucoup. Je garderai sur moi, car il me rappelle l'espoir que tu me donnes. Mais... Plus qu'un collier, j'aimerais bien que toi aussi, tu restes souvent auprès de moi." Teddy monte avec précaution sa main sur la joue de son amie, pour la caresser tendrement. "Je sais que c'est beaucoup te demander... De venir chez moi. Tu as ton dortoir, tes cours, ta famille. Tu es fatiguée toi aussi. Mais si tu pouvais passer ici plus souvent... Ça me ferait beaucoup de bien. Je crois que je pourrais peut être commencer à aller bien." Teddy profite de sa main sur la joue de Luna pour aller lui attraper l'oreille et tirer son visage jusqu'à lui. Il lui laisse le temps de le repousser. Le temps de s'enfuir et de fermer la porte qu'il lui ouvre. Il lui laisse le temps de s'observer, pendant que lui regarde ses lèvres, son nez, ses yeux. Et enfin, enfin, il lie leurs lèvres à nouveau. Enfin, il lui offre un baiser qui n'est obstrué ni par son anxiété, ni par l'alcool, ni par quoi que ce soit. Un vrai baiser qu'il a désiré de son plein gré.

Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyVen 27 Déc - 22:36
☾ & ☼

""

OOTD - Luna était une petite princesse qui avait grandi dans un château d’amour, qui n’avait jamais manqué de rien durant son enfance, comblée de bonheur pendant si longtemps, depuis toujours. Elle aurait pu grandir en étant l’une de ses filles imbuvables, qui pensaient que tout arrivait sur un plateau d’argent. Mais c’était bien loin de son éducation, de sa mentalité. Luna avait un cœur, parfois trop grand, et trop ambitieuse, elle prenait bien trop de fois la souffrance des autres sans penser aux conséquences. Mais jamais son cœur ne noircissait, alors qu’il souffrait tant certains jours. Non Luna restait toujours forte, joyeuse et heureuse. Âme pure, compréhensive, elle devait beaucoup à Teddy aujourd’hui. Il est celui qui lui avait prouvé qu’elle pouvait aimer, chérir et maintenant, elle pouvait commencer à réellement prendre soin de lui. Ils étaient liés par ce fil rouge, invisible, et sans même le savoir.

Tant d’affections dans un si petit corps, tant d’amour, et elle en débordait pour lui. Il méritait, il ne demandait que ça au fond, et finalement, il osait demander, il osait enfin être égoïste avec elle. Elle ne lui en voudrait jamais, il devait l’être, sans ça elle ne pourrait sans doute jamais lui montrer l’étendu de son amour ni même réussir à soigner et refermer ses cicatrices. Cicatrices qui hantaient l’esprit de la jeune femme, ce tableau peint avec violence dans son dos, elle imaginer ce qu’il avait dû subir, la torture, la douleur. Et son cœur se serrait si fort, si violemment dans son corps si fragile. Comment pouvait-on infliger de telles atrocités ? Comment pouvait-on arracher les ailes d’un ange ? Comment ? Des questions qui heurtaient si fort son innocence, qui peu à peu se brisait pour enfin apercevoir la réalité du monde dans lequel elle vivait.

Qu’importe ce qu’il avait fait la veille, il n’avait en soit rien fait de mal, si ce n’est que donner un peu d’amour et de légèrement à la jeune femme. Alors elle n’avait pas même pris la peine de lui répondre. Surprise dans les yeux de l’homme face au cadeau, il ne s’y attendait certainement pas, pas maintenant, mais elle y tenait tant. Ce collier avait une signification pour elle, mais elle voulait la partager avec lui, l’être tant aimé. Alors elle attendait sa réaction, scrutant chaque détail de son visage et de son regard avec un si léger sourire aux lèvres. Et son remerciement touchait Luna, ça avait beau être quelque chose de simple, minime, cela semblait réellement toucher le blond. Teddy invita Luna à lui mettre son collier, une chose qui eut le don de faire tendrement sourire la jeune femme, elle ne s’y attendait pas. Une fois de lui, c’est lui qui brisait les barrières. « Oui, avec plaisir. » Elle prit délicatement le collier en le laissant se tourner, laissant la voie libre jusqu’à sa nuque, son dos exposé. Alors c’est avec délicatesse qu’elle venait refermer l’objet autour de son cou, sans même toucher sa peau, veillant à ce que la chaîne retombe doucement, sans violence, sur sa peau de l’être aimé.

Le blond lui faisait de nouveau face, et encore une fois, elle se perdait dans ses prunelles qui révélaient le vrai visage de ce dernier. Des yeux qui pourtant semblaient abriter un peu plus d’espoir qu’auparavant. Et cette fois, ce sont les mots de Teddy qui venaient bousculer Luna, qui venaient faire frissonner sa peau, ravivant le feu dans son cœur. Il voulait d’elle, plus souvent, il voulait qu’elle reste à ses côtés. Il avait de l’espoir, Teddy voulait aller mieux. Toutes ces paroles touchaient tant la blonde, et faisaient renaître son propre espoir en elle. La main chaude contre sa joue lui faisait tant de bien, elle se sentait presque apaisée de tout, de ses problèmes, de ses angoisses. « Je passerai tous les jours s’il faut, si c’est pour que tu te sentes mieux… Je viendrai autant que tu le souhaites… » Et finalement, c’est de nouveau lui qui brisait la distance, qui rapprochait leur corps, leurs lèvres une nouvelle fois. Elle n’allait pas fuir, elle ne voulait plus, elle avait tant à lui offrir. Alors enfin, leurs lèvres vinrent se retrouver, séparées depuis si longtemps que ça en devenait étouffant. Instinctivement, elle se blottissait de nouveau contre son corps, chérissait ses lippes, une main logée dans sa nuque, elle lui confiait tout l’amour qu’elle avait, elle lui confiait son cœur tout entier. Et quand les visages se séparent de nouveau, c’était trop dur. « Taedong… » Prénom murmuré dans un souffle avant de revenir contre sa bouche, elle ne voulait plus jamais se séparer de lui, car c'était trop dur.

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyVen 27 Déc - 23:53
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
       Pleine de surprise, qu'est Luna. Teddy ne se serait jamais attendue à ce qu'elle soit celle qui réussisse enfin à réveiller son humanité. Elle avait déjà tant fait pour lui, que ce soit pendant l'année où ils étaient associés, ou celles d'après, quand elle a prouvé qu'il pouvait laisser une trace même après avoir disparu. Mais jamais Teddy n'aurait parié sur Luna pour lui rappeler qu'il était humain, au fond de toutes les couches sous lesquelles il se cachait. Il aurait pensé qu'elle l'oublierait, qu'elle perdrait son intérêt. Qu'elle serait fatiguée d'être toujours à se ses côtés. Mais elle l'avait surpris, par on ne savait quelle sorcellerie. Le faux-blond ne pourrait jamais comprendre comment il avait pu la toucher. Comment elle avait fait pour voir ce qui se cachait sous son masque blasé. Comment elle avait observé son cœur brisé malgré sa personnalité prétentieusement repoussante. Elle était là, avec lui, et elle le poussait à affronter des épreuves dont il se sortait toujours un peu plus vivant.

    Plus que ça, cependant. Ce n'était pas la capacité de Luna à le pousser à faire des choses qu'il n'aurait jamais faites lui même qui le surprend le plus. C'est la douceur dont elle fait preuve qui le touche au plus profond de lui. Quand le violoniste expose son dos pour y recevoir le cadeau, symbole de toute la lumière que Luna lui apporte, Teddy s'attend à ce qu'elle commente quelque chose. Il suppose qu'elle va y déposer un deuxième baiser. Qu'elle s'aventurera à retracer les lignes, peut être. Il en est prêt. Il l'a autorisé. Mais rien de tout cela. A la place, Luna attache simplement le collier. Elle le fait si précautionneusement qu'il ne ressent rien. Et voilà qu'elle le laisse s'en aller. C'est intriguant, parce qu'il n'avait pas prévu qu'elle fasse comme si de rien était, mais voilà que justement, c'est ce qu'il a préféré. Teddy est si reconnaissant qu'elle n'ait rien demandé. Certes, il faudra bien qu'ils amènent le sujet, un jour. Si justement ils sont destinés à passer plus de temps ensemble. Mais rien ne presse. Le violoniste a déjà fait bien assez d'efforts pour aujourd'hui.

    Alors il se ré-installe face à son amie et tient à la remercier. Tient à lui montrer à quel point, même si elle fait tout ça par pitié, il apprécie tous les gestes qu'elle daigne lui apporter. Teddy en a besoin. Il a besoin de se faire aider. Il n'a jamais demandé, car il n'avait personne auprès de qui crier. Aucun droit, de se montrer faible devant quiconque. Mais le destin a placé Luna sur son chemin, et il est temps de s'y fier. Il a besoin de quelqu'un, il a toujours espérer que quelqu'un veuille l'aimer. Alors, il a besoin de Luna. Auprès de lui, plus souvent. C'est grâce à elle qu'il a repris la forme ces derniers jours. Comment faire autrement que de l'embrasser quand elle accepte sa requête? Comment lui donner des mots qu'il n'a jamais appris? "Luna... Merci." Teddy énonce quand il sépare leurs bouches. Merci pour tout. Merci du cadeau. Merci d'accepter. Merci de l'aider. Merci d'être là. Merci de montrer que son prénom est si doux... Et merci de l'embrasser à nouveau.

    Délicatesse est maître mot quand Teddy bouge ses mains. Celle à l'oreille de Luna vient tranquillement lui attraper le cou, alors que la deuxième se place directement à la taille pour qu'il puisse la coller un peu plus contre lui. Il a besoin de cette chaleur humaine, besoin de quelqu'un contre lui. Comment a-t-il pu vivre sans, quand une simple caresse du doigt réchauffe toute son âme? Délicatesse est maître mot parce que Teddy a maintenant bien en tête que Luna n'a connu personne d'autre que lui. Il ne sait pas si la première fois incluait les simples baisers aussi, mais par sécurité, il assume que oui. Et pour cela, il n'ose pas vraiment pousser le bouchon plus loin. Il reste doux dans ses gestes. Alors, il n'avance pas sa langue vers celle de Luna. Il la pousse simplement sur son matelas pour qu'elle s'allonge, et pour qu'il soit au dessus d'elle. Il lui embrasse les lèvres, puis la joue, puis le cou, puis la clavicule là où son propre tee-shirt a des trous, avant de replacer son visage au dessus de celui de la jeune fille. Il lui offre un sourire, un vrai. Un de ceux qui illuminent son visage. "Avec toi, je ne vais jamais me lever..." Il lui dit, on pourrait presque sentir un ricanement dans son ton. "Tu dois aller travailler?" L'affection est une addiction. Et le pauvre Teddy en a été privé depuis si longtemps, qu'il est obligé de profiter de celle qu'il a sur le moment. Il sait que lui n'a rien de prévu, mais il n'a pas envie de gêner Luna si elle doit réviser, étudier ou travailler. Sa main lui caresse toujours la joue, aucune de ses précédentes conquêtes n'a eu le droit à ce genre d'attention. Peut être parce qu'aucune fille avant Luna ne lui avait provoqué cette envie de bien les traiter.

Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptySam 28 Déc - 22:51
☾ & ☼

""

OOTD - Amitié qui s’était transformée petit à petit, laissant place à certains sentiments, certaines attentions, des baisers et des caresses. Pourtant, rien ne semblait se briser, au contraire, peu à peu les cœurs se réchauffaient au même titre que les corps. Les masques tombaient, les frontières se cassaient en morceaux pour laisser place à la douceur d’un amour encore trop secret, mais si pur. Tout ce changement impliquerait certainement beaucoup d’autres choses, mais elle était bien incapable d’y penser pour le moment, profiter de ses instants où elle se réfugiait dans les bras du blond. Lieu sacré et de paix, où elle n’était plus torturée par ses songes, où elle oubliait enfin tout le reste pour ne penser qu’à lui, l’homme qui faisait maintenant battre son cœur de façon incontrôlable.

Avec soin, douceur légendaire, elle faisait son maximum pour ne pas le brusquer, tentant de ne pas reproduire la violence du passé qu’elle ne pouvait pas imaginer mais seulement constater a la vue de ces cicatrices, tableau sombre auquel elle souhaitait apporter son coup de pinceau, un peu de lumière pour y faire naître l’espoir des nouveaux jours. Même si le chemin était long, tortueux, Luna y parviendrait grâce à l’amour qu’elle lui portait depuis tant d’années. Et inconsciemment, ou peut-être qu’il en était totalement conscient, Teddy lui offrait un peu de lui, un peu de place dans son cœur. Douceur légendaire, qu’on aurait pu deviner au premier amour, dans ses gestes et dans les baisers. Baisers qui prouvaient tant de choses, qui faisaient perdre la tête à la jeune femme. Son amour grandissait encore et encore, et elle ne voulait plus jamais le lâcher, ne plus jamais le perdre au risque d’elle-même périr de cette solitude dont son cœur finirait par souffrir.

Teddy remerciait encore Luna, encore et encore, mais elle n’avait pu lui répondre que par un nouveau baiser, retrouvant son contact, sa chaleur et un peu de son amour. Des lèvres qui ne se séparaient plus, qui ne s’imaginaient plus vivre les unes sans les autres. Des corps, des détails gravés dans les mémoires et sur le bout de leurs doigts. Teddy avait déplacé ses mains, bougé leur corps et de nouveau, ils étaient lovés l’un contre l’autre, sans arriver à s’éloigner. Et aucun d’eux ne voulait l’autre sans aller. Silencieux, ils s’aimaient, se le montraient timidement, et ils s’échappaient encore de la réalité qui avait tant pu les torturer, pour trouver un peu de paix, un coin de paradis dans un lieu qui n’existait que pour eux.

Et lorsque que les lèvres du blond quittèrent celles de la blonde, c’était pour lui offrir l’un de ses rares sourires, mais si sincère, si vrai. Elle aimait ce visage, sans son masque, elle aimait ce qu’elle voyait depuis peu. Son doigt passait sur ses lèvres pour redessiner ce sourire, gravant ce souvenir profondément dans sa mémoire, afin de ne jamais oublier cette vision qui réchauffait son être à chaque instant. « Ne te lève pas… » Elle-même n’en avait pas envie, elle voulait rester ici, dans ce lit avec lui. Elle voulait rester à se blottit contre son corps, lui donnant tout l’amour qu’il désirait, qu’elle avait besoin de lui offrir. « Non mon ange, j’ai pris des vacances… Pour me reposer. Alors je suis toute à toi. » Car elle l’avait écouté, elle avait décidé de se reposer, chose qu’elle ne faisait en général jamais durant les fêtes. Mais si lui faisait des efforts, alors Luna devait lui prouver qu’elle aussi, commençait à prendre soin d’elle. Et encore et encore, ses doigts se perdaient contre ce visage, ses yeux dans ses prunelles, sans vouloir s’échapper. Délicatement, elle venait déposer des baisers sur ses épaules, avant d’embrasser avec douceur la mâchoire de l’amant.

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyDim 29 Déc - 9:14
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
       D'amis à amants. Voilà maintenant que leur relation prenait un autre tournant. Si raison était de mise, Teddy n'aurait pas embrassé Luna au réveil. Il aurait réservé ses baisers pour les moments où il est bourré, si désespéré qu'il peut excuser ses décisions sur son mal-être. Mais c'est bien trop tard. Il n'a pas résisté, a laissé sa soif d'amour emporter toutes ses bonnes résolutions. Amante, c'est ce que Luna devient sans même le savoir. Elle empoche d'une position qui ne lui sciera jamais. Teddy est bien loin de ne souffrir que de simples traumas enfantins. Il est aussi prisonnier d'une manipulation qu'il ne voit même plus. Influencé par une mère qui contrôle sa vie au quotidien. Il est pris, Teddy, officiellement. Fiancée qui complète sa vie depuis déjà quelques temps. Le violoniste n'en est pas amoureux, évidemment. Il n'a jamais eu de sentiments, et cette fille est dans son bateau car elle aussi a besoin d'être épaulée sous la même situation. Mais ce n'est pas elle qui pourra un jour combler son amour. Elle comble juste son image. Et c'est une bonne amie. Et si Luna a droit à un amour que Teddy ne voit même pas encore, la fiancée a quelque chose que la blonde n'aura jamais. Approbation de la mère du faux-blond. C'est la seule information qu'il suffit d'avoir pour comprendre que Teddy devrait s'arrêter là.

    Mais comment refuser les faveurs de son amie? Comment lui résister alors qu'elle est tout ce qu'il a toujours espéré? Luna qui ne le juge pas, qui accepte ses faiblesses, qui cherche à savoir ce qu'il cache au fond de lui. Elle l'aide à se sentir à l'aise avec ce qu'il a, et lui donne ce qu'il demande. Pourquoi partir quand il a pris des congés pour se sentir mieux en cette période si difficile, et que Luna l'aide à aller mieux? "Moi aussi, je suis en vacances." Il lui chuchote tendrement. En cette période où les musiciens sont si demandés; plutôt en arrêt maladie, mais la différence n'est que moindre. Luna ne saura que si elle demande. "Je suis tout à toi." Teddy surenchère. Est-il vraiment tout à Luna? Avec sa mère, ses sœurs, sa fiancée, les enfants qu'il doit entraîner? Aujourd'hui il essaiera, en tous cas. Regardant son amie avec des yeux de plus en plus aimant à force de voir ses barrières tomber... Teddy lui accorde un nouveau sourire avant de lui embrasser le bout du nez. "Tu devrais rentrer chez toi..." Il lui murmure doucement. Il se recule, laisse le suspens planer sur cette phrase si détonante avec ses actions. Mais quand il est assis, redressé, il ajoute avec un sourire mutin. "Pour aller te chercher des vêtements. Si tu restes ici... Sauf si tu veux porter ceux de ma sœur, encore." Teddy se lève hors du lit, il dort beaucoup mais il n'est pas sûr d'aimer rester allongé toute une journée (et il culpabilise bien trop pour tenter quoi que ce soit de nouveau avec Luna là maintenant.) "Elle ne risque pas de repasser avant longtemps." Le violoniste lui adresse innocemment. Taeyeon ne risque pas de revenir avant la nouvelle année. Cela laisse du temps à Teddy pour s'occuper de ses affaires, du temps pour être seul. Il ramasse ses habits qui jonchent le sol, à part son caleçon qu'il avait déjà remis, et il les pose sur sa chaise de bureau.

    Quelques pas vers la sortie de sa chambre et Teddy adresse un regard à Luna. Il ne voudrait pas qu'elle pense qu'il l'ignore. "Je vais me doucher... Tu veux que je te coule un bain?" Ordre de phrase intéressant. Timidité personnelle, tout en portant de l'attention à la demoiselle. Pense à lui offrir une baignoire, tout en se refusant ce plaisir. Le jeune homme ne peut s'empêcher de laisser ses yeux traîner sur Luna dans son tee-shirt bien trop grand pour elle. Teddy hésite quelques instants, se demande s'il attend autre chose de cette question, mais penche la tête sur le côté en attendant la réponse de son amie.

Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyDim 29 Déc - 21:04
☾ & ☼

""

OOTD - Tout était subitement si beau, si doux, qu’elle peinait parfois à y croire. Mais petit à petit, elle oubliait certaines choses. Il ne l’aimait pas même s’il agissait comme tel, et qu’un jour elle finirait par souffrir de cette situation, si ce n’était déjà pas le cas. Mais elle refusait d’y penser, de penser à la douleur qu’elle ressentirait si tout venait à se briser, s’il lui échappait. Petite princesse trop naïve, elle qui pensait que tout n’arrivait que dans les films, ou dans les pires histoires, elle qui pensait pouvoir y échapper un jour. Elle vivait d’illusion, construisant son petit univers à partir d’un amour qui ne sera probablement jamais réciproque. Luna ne savait même pas ce qu’était la réelle douleur d’un cœur brisé, Luna vivait trop loin de la réalité.

Mais Teddy, lui, ne se refusait pourtant pas à elle, ni même à ses attentions. Il en profitait parce qu’il en avait besoin, et elle aussi, elle en avait besoin. Son bonheur venait en partie de l’amour qu’elle lui portait, de sa présence à ses côtés, des moments qu’ils passaient ensemble. Luna n’était réellement heureuse qu’à ses côtés, sous les rayons de sa lune qui alimentait les flammes du soleil. Deux êtres destinés à ne jamais se rencontrer, et pourtant, lentement, l’Éclipse se rapprochait. Comme le feu hardant, prêt à envahir et dévorer l’âme de la jeune femme à la moindre faiblesse.

Mais elle ne pouvait s’empêcher de sourire, d’encore une fois tout ignorer pour lui, qu’il se sente mieux. Et parce qu’à ses côtés, elle ne voyait plus toute cette noirceur qui la guettait. L’homme était là, pour elle, toute la journée et elle était ravie, car elle avait espéré que lui aussi soit en vacances. Alors elle ne pouvait s’empêcher de sourire à cette annonce, s’il voulait d’elle alors, elle aussi pourrait profiter de sa présence. « Parfait. » Murmure qui s’échappait de ses lèvres, caressant le visage du blond avec douceur. Un ange, son ange, là face à elle, créature à peine humaine tant ses charmes étaient multiples, et sa douleur inhumaine. Léger pincement au cœur lorsqu’il mentionne le départ de la jeune femme avant de finalement s’expliquer, faisant naître un sourire sur les lippes de la blonde. Il ne voulait pas qu’elle le quitte, pas maintenant. « Seulement si tu as envie que je reste avec toi… Tu as envie Taedong ? » Il lui paraissait normal pour elle de lui demander, car après tout, elle était chez lui. Vague mention de sa sœur, mais Luna ne s’y attarda pas, ne voulait pas parler de choses qui pouvaient le blesser, et ce n’était certainement pas le moment pour lui, ni pour elle.

Luna le regardait s’en aller vers la porte en se redressant, les bras de l’homme lui manquait déjà, mais elle allait devoir s’y faire de nouveau. Contact nouveau mais tant aimé contre sa peau. Même loin d’elle, il tentait de prendre soin d’elle du mieux qu’il pouvait, petites attentions si adorables, si étrangères pour elle, mais qu’elle se surprenant à aimer. « Oh… Tu ne veux pas plutôt qu’on prenne un bain ensemble ? » Timide requête, peut-être qu’il voulait un peu d’intimité, alors elle ne lui en voudrait jamais s’il venait à refuser. Elle se leva afin de revenir près de lui, sourire toujours gravé sur ses lèvres. « Mais si tu refuses, c’est ok aussi, tu sais. » Elle déposa un doux baiser sur sa joue avant de s’étirer un peu.

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyDim 29 Déc - 23:45
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
     Petite tentative à l'humour, c'est comme cela qu'on s'aperçoit peu à peu que Teddy s'abandonne à l'enfant qu'il aurait pu être. Si jamais on l'avait laissé être lui même, Taedong aurait été bien différent. Malicieux, sarcastique. Il aurait fait des merveilles avec ses sourires en coin et ses répliques bien placées. Mais il a plutôt appris à observer, et se taire. Il a appris à souffrir à chaque fois qu'il demandait quelque chose, ou qu'il tentait de détendre une atmosphère avec une blague. Et en conséquence, il est devenu réservé, incapable de formuler la moindre volonté. C'est un privilège qu'à Luna, de voir Teddy lui tendre une taquinerie. Et encore mieux qu'il lui réponde. "Oui je veux que tu restes avec moi. Encore un peu. Le plus longtemps que tu peux..." Il a besoin de quelqu'un, surtout en ce moment.

       L'addiction est difficile à surmonter. Teddy est si bien sous l'affection de son amie, qu'il a du mal à s'en déroger. Pourtant il le faut bien. Il a beau être reconnaissant et soulagé que Luna voit ses cicatrices et les accepte, il n'est pas pour autant à l'aise de les laisser à la vue de tous pendant aussi longtemps. Pareil pour ce corps qu'il sait bien trop maigre et dont il n'est pas si fier de se vanter. Il a beau se sentir revivre sous les baisers de la jolie blonde, il n'est toujours pas habitué au contact rapproché et si fréquent. Alors c'est normal pour lui, de se lever. De s'éloigner un peu le temps de se recalibrer les pensées. Et puis, il a juste envie de se sentir un peu plus frais, après ses boissons et ses mauvais exploits de la veille. Mais quand il s'éloigne, il passe un peu trop de temps à regarder son amie.

    Tee-shirt noir qui lui appartient sur ce corps qu'il a pu avoir si brièvement la veille. Teddy ne se souvient pas si l'une de ses précédentes petites-amies avait déjà pris le loisir de porter ses vêtements. Ses relations n'ont jamais eu de vraies affection ou marques d'amour. C'était plus pour le statut. Alors il n'a pas vraiment de mémoire dessus. Et en tous cas, il est plutôt flatté que Luna veuille porter quelque chose qui lui appartienne à lui. C'est si éloigné de ce qu'elle porte habituellement. Mais ça lui va bien. Et Teddy a peut être les idées qui changent de direction quand il lui demande si elle veut un bain.

    Mais justement, au lieu que Teddy ne demande ce qu'il n'aurait jamais osé pensé, Luna le prend de court avec une honnêteté si timide. Contrairement à ce qu'elle pourrait penser, il n'a pas tant besoin d'intimité quand il passe la période des fêtes dans une solitude immense. Il souhaite plutôt profiter de cette compagnie pendant qu'elle est encore là. Alors, bien qu'un peu rougissant des joues à cette idée, Teddy hoche sa tête. "Je suppose que je peux faire ça, oui..." Il lui répond en la regardant de haut en bas. Encore une fois, partager un bain avec quelqu'un, est une chose qu'il n'a jamais faite. Personne n'aurait eu le droit de voir ses marques dans le dos. Même pas ses sœurs quand ils étaient enfants. Partager un bain semble si personnel, si intime, mais en même temps, la notion d'amour partagé avec quelqu'un de si spécial est un concept qu'il ne saisit pas très bien. Alors, il ne sait pas si c'est normal d'accepter... Dans tous les cas il en a envie. Et il a bien dit être là pour Luna aujourd'hui. Il ne doit pas penser à quelqu'un d'autre qu'à elle, et lui. Et il a bien envie de prolonger un peu ces moments d'intimité avec son amie, alors il accepte sans plus hésiter. "Reste là. Je vais préparer tout ça." Teddy répond à Luna alors qu'il se penche pour lui embrasser le front.

    Faible nombre de pas pour amener le grand jusque dans sa salle de bain. Il se doute bien que Luna risque de le suivre. Alors dès qu'il rentre dans la pièce et qu'il marche vers sa baignoire, il essaye au passage de cacher tous les médicaments qu'on lui a donné en sortant de l'hôpital; les anti-anxiété, les somnifères, les vitamines. Il les pousse tous pour qu'ils tombent dans sa corbeille à linge salle en espérant que la faible avance qu'il a sur Luna fera qu'elle ne le remarque pas. Et rapidement, il enfonce le bouchon pour allumer son robinet. Assis sur le bord de la baignoire en attendant que l'eau prenne la parfaite température, Teddy remonte les yeux sur son amie. "C'est la première fois que tu vas prendre un bain avec un homme, n'est ce pas?" Il demande, pour être sûr. Il ne fera pas la même erreur que la veille. "Moi aussi... Je n'ai jamais fait ça." Il se lève alors, cherche quelque chose dans les tiroirs qu'il y a sous les lavabos. Il semble évident que certaines affaires ne sont pas à lui. Pauvre frère qui essaie au maximum de rendre son appartement acceuillant pour que ses soeurs, ou au moins l'une des deux, continue à lui rendre visite. "Mais ça, ça devrait te faire plaisir, non? Les filles aiment bien ça?" Teddy commente en attrapant une boule effervescente. Il n'y connaît pas grand chose en objets pour le bien-être. Il sait juste qu'il a lu un jour que certains de ces objets étaient bons pour la peau, et le violoniste veut tout faire pour traiter ses benjamines du mieux possible. Mais celle-là sera pour Luna. Teddy la balance directement dans l'eau qui coule encore. Les couleurs de dispersent quasiment immédiatement, et Teddy remonte le regard vers Luna. "Je pense que ça va être bon, je t'en prie."

Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyLun 30 Déc - 12:19
☾ & ☼

""

OOTD - Du temps elle en avait en ce moment, peut-être pas tant que ça à cause des fêtes qui approchaient, mais elle en réservait beaucoup à l’homme. Ce n’est pas comme si Luna était réellement prise ne dehors de sa famille qu’elle voyait de temps en temps. Elle consacrait tellement de temps à ses études et à son travail qu’elle oubliait bien trop de sortir, de profiter de ses amis ou même de prendre du temps pour elle-même. C’est aux côtés du blond qu’elle commençait doucement à se retrouver, prenant soin de lui comme il le faisait avec elle, sans même s’en rendre compte. Des attentions maladroites qui ne se voulaient jamais mauvaises, il voulait simplement son bien et pour cela, elle lui était éternellement reconnaissante. Alors les mots touchaient son cœur, lorsqu’il évoquait l’envie qu’elle reste à ses côtés. Elle en avait aussi envie, mais le choix du blond primait sur tous les choix possibles. « Alors je vais rester aussi longtemps que possible. » Sourire aux lèvres, des mots prononcés avec tendresse, pour lui, elle ferait n’importe quoi.

Luna était bien dans les vêtements du blond, elle n’avait jamais fait ça, prendre les vêtements de quelqu’un et pourtant elle trouvait un certain réconfort dans ceux-ci, dans leur odeur. Signification particulière, elle se trouvait presque jolie dans autant de noir. N’ayant pas de vêtements avec elle, car tout ceci était imprévu, elle s’habillerait sans doute une nouvelle fois avec les vêtements de sa sœur, sauf si Teddy l’autorisait à prendre un peu de ses vêtements aussi. Style particulier qu’elle voulait essayer, garder un peu de l’homme contre elle-même si ses bras et sa présence étaient loin. Luna n’avait jamais été aussi proche de quelqu’un du sexe opposé, c’était nouveau mais pas déplaisant pour elle.

Teddy avait accepté de prendre un bain avec elle, attention qui réchauffait son cœur comme elle faisait rougir ses pales joues. Chose qu’elle n’avait jamais faite, encore, depuis la veille elle se retrouvait dans tant de situations qui étaient inconnus pour elle. Pourtant, elle le souhaitait, le désirait, cette proximité dont elle avait tant besoin aujourd’hui. Désir qu’elle n’aurait jamais soupçonné, elle voulait tant rester contre lui, profiter de leur temps ensemble. Incapable de rester trop longtemps loin de lui, âme trop curieuse, elle le suivit tout de même, timide. Observant un peu plus la salle de bain, elle regardait Teddy faire, cherchant à rendre cet instant meilleur pour elle, ou pour eux.

Question un peu intime, mais ça ne dérangeait pas la blonde. C’était lui, le seul homme avec qui elle avait partagé sa nuit, avec qui elle était en train de partager bien plus. Mais elle ne pouvait s’empêcher de rougir en souriant, un peu bêtement, un peu naïve. « Oui… » Mais finalement, c’est un moment unique pour eux deux. Elle n’aurait jamais pensé que ça puisse être sa première fois à lui aussi, prendre un bain avec une femme. Peut-être car il avait bien trop peur de se montrer, montrer ce qu’il tentait de cacher dans son dos. Sourire rassurant. « Ca sera très bien, j’en suis sûre. » Elle tenterait de ne pas le brusquer, de prendre soin de lui comme il le méritait depuis toujours, des attentions et une douceur qu’il aurait dû avoir dès sa naissance. Mais le blond vint de nouveau briser ses pensées, remarque qui eu le don d’amuser la blonde. Elle ne savait pas, si les filles aimaient ça, mais elle savait d’avance qu’elle allait aimer ce moment, elle. « Je ne sais pas vraiment, mais moi, je pense que je vais aimer. »

Le regard posé sur l’homme qui préparait précieusement la baignoire, fouillant dans ses tiroirs, elle fut surprise de le voir sortir un tel objet. Elle n’en avait pas, parce qu’elle ne possédait pas de baignoire à l’école, mais c’était très plaisant, elle appréciait ce genre d’attention. Souriant naïvement, elle le remercia avant d’ôter son t-shirt, suivit de sa culotte. Doucement, elle rentra dans le bain avant de frissonner tant ça faisait du bien. Elle ferma un moment les yeux, profitant de l’odeur qui flottait dans l’air et de l’eau qui réchauffait sa peau. Ses cheveux d’or retombaient sur ses épaules et sa petite poitrine, le bout trempait légèrement dans l’eau. Elle rouvrit les yeux en sentant l’homme rentrer à son tour dans la baignoire. Ils ressemblaient à deux grands enfants, appréciant ce genre de moment ensemble. « L’eau est vraiment bonne. » Ca faisait temps de bien, elle ne savait pas depuis combien de temps elle n’avait pas profité des bienfaits d’un bon bain chaud. « Ca fait du bien, merci Taedong. » Elle se pencha lentement afin de le remercier d’un baiser du bout de ses lèvres.

Anonymous
Invité
Invité
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyLun 30 Déc - 19:25
The Void
☾ & ☼

""

OOTD - MOOD
     Bruit de l'eau qui coule dans cette salle de bain où le silence est généralement de mise. Teddy n'a pas forcément vérifié que l'endroit était digne d'accueillir. La dernière compagnie qu'il y a reçue commence à dater de plusieurs semaines déjà. Taeyeon n'a pas mis les pieds là depuis si longtemps... Teddy en vient à se demander si elle ne s'est pas laissé envenimer dans les manipulations de sa mère et de son autre sœur. Est ce qu'elle serait capable de lui mentir pour le fuir? Horrible, ce genre de pensée, surtout quand Taeyeon est la seule à connaître tout les secrets que Teddy arrive trop facilement à cacher. Elle a même vu les faits. Un soir de samedi où elle n'aurait pas dû être là. Si seulement elle n'avait pas été terrifiée par l'orage et les crues... Elle ne serait jamais rentrée dans la chambre de son frère pour chercher du réconfort. Elle n'aurait jamais vu son père frapper son fils aîné avec une ceinture décrochée, pendant que sa mère tenait fermée la bouche de l'enfant qui pleurait.

    Perdu, déconcentré. Le bruit de l'eau qui coule rappelle à Teddy cette fameuse soirée, celle où les vagues de la mer d'Incheon s'entendaient de loin et où la pluie semblait ne jamais s'arrêter. Il est bloqué dans ce souvenir alors que son regard est fixé sur le robinet. Le faux-blond doit se rappeler que c'est comme ça que Taeyeon a pu s'échapper. Grâce au bruit, elle a pu retourner d'où elle venait sans rien dire. Elle a pu se contrôler en attendant que Teddy vienne lui rendre visite alors que son tee-shirt cachait à peine son dos qui saignait. Elle a toujours eu l'intelligence du silence, Taeyeon. A toujours su apprendre les leçons de sa mère sans qu'elle n'ait à employer la même manière forte que Teddy. Peut être que c'est parce qu'elle avait déjà compris... Le bruit de Luna dans la salle de bain sort le violoniste de ses pensées. Bouée à laquelle il avait besoin de s'accrocher, il balance la bombe de bain pour lui changer la couleur. Un faible rose qui ne ressemble ni à la mer de son enfance, ni au sang que sa mère faisait couler. Parfait pour oublier.

    Pas étonnant que Teddy n'ait jamais pris de bain avec une fille avant. Le fait qu'il ait de l'expérience en ce qui concerne les rapports, n'égale absolument pas son expérience dans les rapports humains. Aucune des précédentes n'a vu son dos. Teddy était toujours de face quand il se satisfaisait avec une fille qu'il ne reverrait jamais, a toujours gardé une chemise avec celles avec qui il sortait. Quitte à passer pour un type bizarre, tout avait été bon pour garder son secret. Luna est bien la première qui a le droit de le voir dans le plus faible des états. C'est elle qui le touche mentalement, la première, alors c'est bien elle la première qui aura le droit de le toucher de toutes ces premières affection.

    Dos justement retourné quand Luna se déshabille, Teddy n'est pas forcément à l'aise avec ça quand il n'a pas d'alcool dans le sang. Le contact et la proximité est encore une chose qui le déstabilise. Alors il laisse la demoiselle entrer dans la baignoire, et quand elle y est, il enlève son simple caleçon; ne porte que son nouveau collier quand il entre lui aussi dans l'eau rosée. C'est chaud, ça sent bon, ça détend. Pourtant Teddy se presse contre un coin de la baignoire, opposé à son amie. "De rien." Il lui murmure après qu'elle ne lui embrasse les lèvres. C'est vrai que ça fait du bien. Il ne sait pas si c'est l'eau, ou si c'est elle. Luna reste près de lui. Si près qu'il aurait aimé se rassurer en ramenant ses genoux contre lui, mais il ne peut pas. Il ne sait plus quoi faire, il a si peur de la proximité tout d'un coup. Angoisse que Luna ne s'attache trop à lui alors qu'il ne peut pas lui donner ce qu'elle attendra de lui. Les démons de Teddy reprennent possession de son jugement et il est à deux doigts de partir.

    Mais, comme à chaque fois. Comme à chaque fois qu'il souffre et qu'il a envie de s'échapper, d'en finir, de ne plus souffrir... Il se rappelle pourquoi il endure tant. Alors, aujourd'hui, là à ce moment, ce n'est pas à ses sœurs qu'il pense. Teddy se rappelle simplement Luna. Il se rappelle lui dire qu'il était tout à elle. Il se rappelle lui dire qu'il se sentait mieux quand il était avec elle. Et il prend quelques secondes à se convaincre que Luna est là pour lui. Luna a promis de l'aider. Elle a promis d'être patiente avec lui. Et lui il a promis d'essayer de s'ouvrir à elle. Donc, doucement, Teddy décroise ses bras. Il les ouvre, en même temps qu'il allonge ses jambes et il pose une douce question. "Est ce que... Tu veux venir contre moi?" Invitation à venir se blottir contre lui sous cette eau qui détend. Teddy commence à prendre peur de cet attachement qu'il ressent pour la jeune fille, mais sa soif d'affection est encore trop forte pour laisser ses doutes prendre le dessus. Il est faible, Teddy. Et sans alcool, il n'arrive ni à vouloir se débarrasser de tout contact, ni à le demander avec plus d'assurance.

Ai Soren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9082-ai-soren-wintersleep#282924
Ai Soren
Toucher les étoiles
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  The Void (Luna & Taedong) - Page 2 A232a9395027afca0dc143c35878b658
AVATAR :   ⤳  Subin
POINTS :   ⤳  198
MESSAGES :   ⤳  521
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  17/11/2019
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 EmptyLun 30 Déc - 20:48
☾ & ☼

""

OOTD - Délicieuses courbes, peau laiteuse, parfaite représentation de la douceur et des nymphes que l’on pouvait voir dans les livres. Fille d’Aphrodite, même cette dernière en aurait été jalouse tant son charme était maître d’elle. Mélanges de saveurs, d’origines qui rendait cette petite perle si unique. Luna était belle, Luna attirait les hommes et pourtant elle n’en avait jamais désiré un seul. Elle s’attardait à ce qu’on appelait ‘les sentiments’, à l’amour, ce mythe de l’âme sœur. Candide, elle y croyait tant, et Teddy était à ses yeux le seul et unique homme dans sa vie. Le seul a lui avoir prouvé qu’elle possédait un cœur capable d’aimer autre que sa famille. Alors Luna s’emballait, parce qu’il était le premier, elle s’emballait parce qu’elle ne voulait pas le perdre lui, l’astre lunaire qui éclairait ses longues nuits, ses baisers qui l’hypnotisait, l’envoyait dans un monde bien lointain, loin de la dure réalité qui semblait le frapper mainte et mainte fois. Homme torturé, l’enfant que l’on n’avait certainement jamais désiré, contraire à elle. De ses bras, elle venait réchauffer ce cœur, de son amour elle venait rendre l’éclat naturel de la si belle lune. À ses côtés, elle ne voulait faire qu’un, à ses côtés elle voulait créer l’éclipse, unions de deux cœurs si purs, d’un amour si puissant qu’il pourrait éradiquer les douleurs et les démons sur son passage.

Mais Teddy lui, avait tant de vécus, tant de cicatrices, autant dans son dos qu’en lui. Douloureuse vie, des regrets, bien plus qu’elle ne pouvait imaginer, saveur si amère constamment. Luna était si chanceuse, d’avoir une famille aimante, Luna était si chanceuse de ne pas connaître toutes les tortures qu’il avait dû endurer durant des années. Innocente, Luna ne savait pas. Elle l’avait vu, ce dos, elle avait vu, ces cicatrices. Intelligente, le tableau qui s’était dressé à elle avait presque parlé, sans qu’elle ne sache réellement. Point faible, talon d’Achille, elle n’osait pas s’aventurer trop loin, elle n’osait pas le toucher. Et elle regretta son geste en le voyant dans ce coin, les genoux contre son torse. Si fragile, mais pas faible, il avait tant de peurs en lui. Difficile d’accepter un contact quand on en avait été privé durant des années. Luna s’éloigna alors, silencieuse, elle ne souhaitait pas alimenter les angoisses du blond. Pourtant, c’est lui qui vint lui demander si elle voulait de ses bras, d’un peu de sa chaleur, c’est pourtant lui qui s’ouvrait à elle. « Est-ce que toi, Taedong, tu as vraiment envie que je vienne dans tes bras ? » Car elle oui, elle voulait s’y loger de nouveau, y retrouver un peu d’amour. Mais ici, maintenant, elle ne contrôlait rien, elle ne dirigeait rien. Le bien de son amant passait avant tout, refusant de se montrer égoïste de peur de le briser un peu plus.

Mais Teddy lui répondit, il voulait d’elle. Ça devait être si dur pour lui, d’accepter ces choses qu’on lui avait toujours refusé, ou qu’il s’était lui-même refusé pour le bonheur des autres, et non pour son propre bien. Teddy avait besoin d’amour, de douceur, d’attention. Luna lui en offrait sur un plateau d’argent, seulement s’il en avait envie, loin de lui imposer. Alors elle se rapprocha doucement avant de lui tourner le dos en se collant à lui. Elle ne lui imposait pas ses bras, pas un contact qui pourrait l’angoisser. Elle lui offrait le choix de lui-même faire un premier pas, de la serrer dans ses bras, de se comporter comme il le souhaitait. Elle lui offrait son dos, ne lui faisant pas face, elle avait éloigné son regard, si tout cela pouvait le rassurer. Seule une de ses mains glissa le long du bras de Teddy avant de caresser du bout de ses doigts sa main pendant qu’elle fermait les yeux.

Contenu sponsorisé
The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: The Void (Luna & Taedong)   The Void (Luna & Taedong) - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Page 2 sur 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Sauter vers: