▲ up▼ down
12345
danger zone (fb); jakira



 

prend garde à nook ! ~
roulette new horizons ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

(EVENT) HM ft. Animal Crossing !
t'en rêvais ? on l'a fait (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! danger zone (fb); jakira 359353108

JEU -- viens voir si la pêche est bonne
ou si t'as l'âme d'un traider de navets (/^▽^)/
et viens choisir le rp de la semaine

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
6 989 pts
ego
9 684 pts
shadow
12 593 pts
student
7 651 pts
citizen

prend garde à nook ! ~
roulette new horizons ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

(EVENT) HM ft. Animal Crossing !
t'en rêvais ? on l'a fait (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! danger zone (fb); jakira 359353108

JEU -- viens voir si la pêche est bonne
ou si t'as l'âme d'un traider de navets (/^▽^)/
et viens choisir le rp de la semaine

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro à 221 € (livraison incluse)
221 €
Voir le deal

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Partagez

 danger zone (fb); jakira


Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyDim 15 Déc - 23:02
les lumières valsent. la musique fait onduler les corps. la chaleur qui grimpe. et akira qui les toise du haut de son carré vip. sa coupe de champagne à la main, il observe ces âmes qui s’embrasent au rythme de la musique, aux frôlements des chairs. de là où il est, tout ça ressemble à une immense transe dans lequel tout le monde se plonge. une exaltation collective où l’on s’oublie, où l’on se libère. ce spectacle le fait sourire. aime voir la déchéance de ces êtres qu’il rejoindra bientôt. lui aussi a besoin de s’abandonner aux vices, de se joindre à cette extase commune. l’asiatique ne se sent vivant que quand il frôle les frontières de l’interdit. il n’a pas choisi cet endroit pour se repentir mais bien pour profiter des péchés qui s’offre à lui. aux plaisirs de la chair qu’il veut goûter. s'enivrer des regards qu’il reçoit, captiver ceux qu’il rêve de posséder. hommes ou femmes, il les croquera tous. la nuit est longue et akira compte profiter de chaque instant.

depuis son perchoir, il observe, laisse ses rétines trouver la proie parfaite. son premier péché, celui qui marquera le début de la débauche. au physique qu’il les recherche. le plus superficiel possible. préfère s’attacher aux faux pour une nuit, laisser l’authentique pour plus tard. ce qu’il veut c’est du charnel, de l’éphémère, pas question de sentiments. alors son regard cherche encore et encore l’idéal dans la foule. ne trouve pas même après quelques minutes. finit par reporter son attention sur son verre. boit une gorgée avant que, dans son champs de vision, apparaisse une silhouette familière. jaehee. des flashs de sa nuit d’anniversaire reviennent. des souvenirs inoubliables d’une nuit torride où leurs chairs se sont rencontrées pour mieux s’oublier. pourtant, c’est l’amertume qui lui vient en bouche. rappel douloureux du réveil de cette fameuse nuit, de la solitude ressenti, du sentiment désagréable d’avoir été utilisé, volé. sa coupe qu’il dépose sur la table, descend dans la fosse pour le suivre, lui courir après. il a des comptes à régler avec lui.

c’est jusqu’aux toilettes qu’il le suit. ça l’arrange, ils sont loin du bruit. l’endroit est plus calme, plus désert. les quelques personnes qui s’y trouvent dégerpissent vite. sûrement qu’elles ont senti que les choses pouvaient dégénérer. ils ne sont plus que tous les deux face aux miroirs. jaehee n’a pas encore remarquer qu’il était là. doucement, akira s’approche derrière lui, brise la distance conventionnelle. « tu n’auras pas oublier de me rendre quelque chose l’autre jour? » question qui n’en est pas une. cherche juste l’attention du plus vieux à travers le miroir. et maintenant qu’il l’a, il s’approche d’un peu plus près. dangereusement, peut-être mais l’asiatique sait ce qu’il fait. sa main se dépose sur la manche de son costume et la tire. la montre du plus jeune qui se révèle. son regard qui se baisse vers cette dernière. « ça, par exemple. » pointe-t-il comme si ni l’un ni l’autre ne savait de quoi il parlait. ses rétines qui viennent à nouveau à la rencontre des siennes à travers ce miroir. l’amertume que l’on peut voir au fond de ses yeux alors qu’il attend sa réponse pour se montrer plus acerbe.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyMar 31 Déc - 0:43
tout oublier, le temps d’un instant, tout oublier en s’éloignant de son quotidien, se déhanchant sur cette musique, qui réunit tout ce beau monde sur la piste de danse. mouver son corps au rythme de la musique est bien sa seule préoccupation ce soir. loin de tous ses problèmes, loin des tracas du travail, loin de cette solitude et d’une réalité qu’il n’acceptera probablement jamais, mais c’est la vie qu’il avait décidé de mener depuis quelques temps, jaehee, ce choix qu’il avait fait : profiter de chaque instant, comme si c’était le dernier. profiter de la vie, comme il avait rarement pu le faire auparavant. s’évader, le temps d’une soirée. se trémousser en dansant, riant, sa main dans celle de son meilleur ami qui l’avait embarqué sur la piste de danse. plus rien n’a d’importance à l’heure actuelle, ni même la notion du temps.

plus tard dans la soirée. jaehee s’éloigne, prend la direction des toilettes. il pousse la porte en croisant quelques personnes dont il ne prête nullement attention. lui, se contente de s’approcher du miroir, glissant une main dans la poche intérieure de sa veste de costume pour y sortir quelques crayons de maquillage qu'il dépose face à lui. la musique s’éloigne, la porte se ferme, l’enfermant dans une nouvelle bulle, qui éclate bien vite au moment où il entend sa voix. une voix qu’il n’a entendu que le temps d’une nuit, mais qu’il n’oubliera probablement jamais: celle d’akira. ses yeux se relèvent, et se posent sur son reflet dans le miroir. pendant un bref instant, la surprise est lisible sur son visage. tellement que son cerveau refuse d’analyser ses paroles. peut-être parce qu’il ne pensait jamais le revoir un jour. il n’a guère de temps de réagir, qu’akira s’approche de lui. dangereusement. il ressent comme un courant électrique le traverser dû à sa présence. jamais un homme ne lui avait fait un tel effet. il ne connaît rien de lui, pourtant, les seules fois où jaehee s’était retrouvé près de lui, son corps le réclamait à tort et à travers. et encore une fois, jaehee ne peut s’empêcher de le regarder par le biais de ce miroir. vite coupé par la main du plus jeune qui vient tirer sa manche, laissant apparaître sa montre.

fuir, voler. c’est ce qu’il fait. l’image qu’il renvoie, bien loin d’être ce qu’il est réellement. pourtant, c’est de cette manière qu’il se comporte avec les hommes : aucune confiance en eux, il préfère s’effacer, tout en laissant une trace. il frappe, avant d’être frappé. une vengeance injustifiée de ses années de malheur que certains hommes subissent. ils subissent les restes d'un coeur brisé et martyrisé, qui a pris le mauvais chemin vers ce qui semble être la solution. au fond, il n’est pas réellement fier de ça, seulement pour lui, c’est un moyen de protection. les hommes ne souhaitent plus le revoir ou remettre ça, et pour certains, le détestent, coupant à la racine tout attachement possible avant même d’y songer une seule seconde. il suffit de voir ce regard rempli d’amertume qu’akira lui lance. à en faire froid dans le dos. tous les deux avaient passé une nuit exceptionnelle, une nuit qu’il peine à oublier. il n’avait nullement le droit de partir avec ses affaires, pourtant, c’était sa montre qu’il avait attrapé et emmené avec lui ce matin là. même si pour la première fois, il avait hésité. ce qu’il l’avait poussé à le faire ? la peur de faire une quelconque exception, probablement. et en se rappelant l’effet qu’il a sur lui, tout le pousse à croire qu’il avait bien eu raison de fuir. fuir cette envie de lui succomber une nouvelle fois.

il est coincé : ils ne sont plus que tous les deux, il n’a pas d’autre choix que d’affronter, affronter ses conneries, pour la première fois depuis qu’il s’amuse de ses conquêtes. il comprend rapidement dans son regard qu’il risque de passer un sale quart d’heure, c’est le risque, quand on agit de cette manière, et il en a toujours eu conscience. mais il ne le quitte pas des yeux, toujours par le biais de ce miroir, son regard reste planté dans le sien. « j’ai voulu emporter un petit souvenir avec moi. » léger rictus, à interpréter comme il le veut. son masque porté, l’empêchant de laisser quoique ce soit paraître. ou en tout cas, quelque chose qu'il ne souhaite pas montrer. il pourrait lui rendre sa montre, d’ailleurs, c’est ce qu’il fera. sa montre, il s’en fiche, il voulait simplement l’emmerder, et il n’a besoin d’aucune confirmation pour voir que tout ça a fonctionné.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyJeu 2 Jan - 1:27
c’est de l’amertume qui lui vient en bouche quand il le voit. un sale goût au fond de la gorge. quelque chose qu’il n’apprécie pas ressentir. désagréable impression d’avoir été utilisé, volé même. n’être qu’un objet de satisfaction ne lui plaît pas. akira aurait voulu plus avec lui, ne serait-ce qu’un petit déjeuner partagé. un moment qui n'engagent à rien. pas question de se marier et de finir leurs vies ensemble. seulement se comporter comme des être civilisés. au lieu de ça, le beau jaehee a prit la fuite volant akira et ça, ça ne passe pas. l’asiatique n’est pas un garçon compliqué, du moins pas quand ça concerne le sexe, trop libertin pour se montrer difficile. mais le respect fait parti de ses valeurs. et il n’aime pas être utilisé comme il l’a été. ce n’est pas un homme qu’on prend pour un objet sans en payer les conséquences. et jaehee est sur le point de s’en rendre compte.

leurs regards se croisent. il n’est plus question de désirs mais bien de toute la rancoeur qu’il ressent. jaehee fait la différence mais n’affiche aucuns regrets. se contente de lui offrir un rictus qu’il laisse libre d'interprétation à l’asiatique. tous les deux portent un masque. se cache derrière une attitude qui n’est pas vraiment celle qu’ils sont vraiment. le japonais est fort pour dissimuler ce qu’il pense. même si là, il ne veut pas tellement se cacher. au contraire, il veut que le plus vieux voit au fur et à mesure l’aigreur se dessiner dans ses pupilles. entendre les dents grincer. s’attendre à tout moment de voir le plus jeune lui sauter à la gorge --verbalement ou physiquement--. pour l’instant, akira reste calme, sourit même légèrement quand il l’entend parler de souvenir. lui n’a pas besoin de voler pour se rappeler de cette sensation désagréable de solitude au réveil. le lit froid après cette nuit inoubliable. l’impression de ne pas avoir pu en profiter plus. l’étudiant s’écarte de quelque centimètres, remettant une distance raisonnable entre eux. vient ensuite s’appuyer contre le lavabo de dos au miroir, face à jaehee qu’il regarde toujours. il aurait voulu ressentir autre chose pour lui que cette acidité qu’il sent entre ses lèvres. « tu aurais pu me demander, je te l’aurai peut-être offerte si c’est d’un souvenir dont tu avais envie. » il aurait pu s’il avait su lui demander. s’il n’avait pas agit de cette façon-là. « au lieu de ça, tu en as profité pour te servir quand je dormais. et partir sans dire au revoir. » les faits qu’il rappelle avec l’amertume qui se lit dans ses propos. « de quoi tu as eu peur? que je te mette la bague au doigt? ou que je découvre le connard que tu es vraiment? » de lui il s’approche à nouveau, se tournant vers lui et gardant ses yeux plantés dans les siens. une réaction qu’il attend de lui. un soupçon de regret au fond de ce regard. un frétillement quelconque, n’importe quoi qui pourrait lui donner l’espoir qu’il a tord.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptySam 11 Jan - 0:50
ça plane au dessus de sa tête. cette solitude, ce mal-être. il fait semblant d’être heureux jaehee, semblant au point de vouloir lui-même y croire. il se convainc que cette vie est faite pour lui, c’est beaucoup plus simple d’agir ainsi, plutôt que d’accepter la vérité, de prendre des risques, pire: faire confiance. pas faute d’avoir essayé, pas faute de s’être battu, il y a toujours laisser des plumes. jaehee, il en a marre, il est fatigué. fatigué de se battre pour des histoires d’amour qui ne finissent que fanées. marre de voir l’homme idéal devenir un véritable monstre et être forcé de le combattre. cupidon ne l’a pas visé avec les bonnes flèches, et maintenant, c’est lui qui souhaite tenir l’arme.

mais non, il n’est pas fier de tout ça, il ne peut s’en empêcher: un moyen d’auto-défense, pour ne plus jamais finir brisé comme il l’a été par le passé. fuir, pour ne pas avoir à affronter celui qu’il est devenu : celui qu’on l’a poussé à devenir. pourtant, il est coincé, entre ces quatre murs, affrontant son reflet dans le miroir, avec un homme qui a été touché par ses flèches. un homme qui au fond, l’effraie un peu. cette attirance physique qu’il ressent, un peu trop forte et incontrôlable à son goût. jusqu’ici, rien d’alarmant, mais pour jaehee, ça l’est. il pourrait lui succomber une nouvelle fois, et c’est bien ça, qui l’effraie. pourtant, il ne le lâche pas du regard, seulement dès l’instant où akira s’écarte de lui, venant se poser à côté de lui: il croise son regard, le fixe, et non plus par l’intermédiaire d’un miroir. bien loin des regards qu’ils s’échangeaient lors de leur rencontre. dans son regard, il peut y lire toute l'amertume qu’il ressent. il lui rappelle les faits avec toute cette rancoeur qui l’habite. des mots que jaehee ne s’attendait pas à entendre, un bref mouvement de sourcils, lorsqu’il comprend. qu’akira lui en veuille pour sa montre, il s’y attendait, mais il n’était pas prêt à entendre ses autres reproches qu’il n’arrive, malheureusement, guère à croire. il serait bien premier type à être réellement dérangé par le fait de s’être réveillé sans lui. le premier depuis bien longtemps. bien trop brouillé par ses mésaventures, par ces types qui le foutaient dehors à peine s’était-il rhabillé. tomber face à un homme prêt à lui offrir un quelconque bien, face à un homme qui aurait préféré se réveiller à ses côtés ne serait-ce que pour autre chose qu'un plaisir charnel, il n’y croit pas. il ne le croit pas. mais à sa question, il détourne le regard. se sent piqué, par ses paroles. non pas parce qu’il le voit comme un connard, après tout, c’est ce qu’il cherchait, mais bel et bien le fait qu’il ait tapé dans le mile sans même s’en rendre compte. et jaehee, il ne veut pas qu’on le comprenne, il ne veut pas s’ouvrir, encore moins à un homme. s’il agit comme ça, c’est bien pour éviter tout attachement, même quand il n’y a pas lieu d’être. il se saisit de son crayon noir, mimant d’être plongé dans son action, toujours en évitant son regard: il ne veut pas prendre le risque qu’il comprenne le vrai problème. il ne veut pas s’y exposer, ni face à akira, ni face à lui-même. face à ce reflet, qui n’est que catastrophe.

« tu as toutes les raisons de m’en vouloir, et de me voir comme un connard. » ce n’est même pas de la provocation, il annonce ça, comme une vérité simple sans réellement chercher à se défendre. il range son crayon noir dans la poche intérieure de sa veste, fuyant désormais son reflet dans le miroir, son regard vient se poser sur akira. ce désir qu’il ressent pour lui le pousse à vouloir le détester un peu plus, même dans ces circonstances. pourtant, un sentiment commence à prendre le dessus sur l'autre. « mais tu ne ressens pas que ça envers moi. » continue t-il, divaguant sur un sujet moins sensible et qui lui parle plus. tous les deux ont passé une nuit mémorable, tellement mémorable qu’il n’a nullement besoin qu’akira le lui confirme. un moment de partage bien trop fort pour être expliqué, bien trop unique qui a bouleversé le plus vieux. et c’est peut-être ça, qui le pousse à jouer avec l’interdit. ce désir. ses yeux se baissent sur le corps du plus jeune, sur sa tenue, alors qu’il retrouve un léger sourire, lourd de sens. il titille l’interdit, en commençant ce petit jeu, peut-être parce qu’il est convaincu que ça ne mènera à rien de plus qu'un petit jeu. il s’approche de quelques centimètres seulement, et ses pas se stoppent. « tu m’en veux beaucoup ? » prononce t-il d’un ton plus léger toujours dans son petit jeu.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyDim 19 Jan - 16:38
plus d’humeur à jouer. plus d’humeur à titiller le désir de l’autre. l’akira joueur est mit au placard pour laisser place à celui qui se trouve être plus piquant. il est pas le genre d’homme à qui on la met. pas non plus celui avec qu’ont devrait blessé. l’asiatique préfère être celui qui écorche plutôt que l’inverse. ça a toujours été comme ça. d’aussi loin qu’il se souvienne. en amour, il a plus souvent brisé les coeurs qu’on a brisé le sien. et il tient à ce que les choses se fassent dans cet ordre-là. pas question pour lui de souffrir. mais c’était sans compter sa nuit avec jaehee. le plus vieux ne lui a pas brisé le coeur, mais à froisser son égo. et ça, ça c’est peut-être bien pire que de poignarder son palpitant. un acte qui ne peut rester impuni. et akira compte bien lui faire payer son geste.
la conversation commence à peine qu’akira se montre déjà acerbe, laisse les mots percuter la conscience du plus vieux dans l’espoir d’y voir plus clair. de taper où ça fait mal. il veut le voir perdre son sourire. qu’il comprenne le danger qui s’approche. mais les mots ne le déstabilisent pas plus que ça, ne font que le faire prendre un ton qui ne plaît pas à l’asiatique. akira doit lutter contre ce que son corps ressent. contre les images torrides qui lui reviennent en tête. heureusement l’amertume le garde bien ancrée dans la réalité. impossible pour lui de craquer à nouveau, malgré l’envie. mais jaehee n’est pas stupide, se doute sûrement que la situation est propice à faire grimper un désir qu’ils n’osent pas s’avouer. la haine qu’ils ressentent tous les deux alimentent ce qu’ils voudraient si l’amertume du plus jeune ne se mélangeait pas à tout ça. l’étudiant sourit légèrement quand il le voit le dévorer des yeux. comprend que le plus vieux change de sujet, le sous estime. bien sur que sentir son regard sur lui pourrait le déstabiliser mais la rancoeur est forte, plus forte que le désir. il le déteste pour avoir blesser son égo. il le hait pour s’être jouer de lui. alors quand il s’approche, entre dans ce petit jeu de séduction en pensant qu’il pourra échapper à ses reproches, le lion le laisse faire. comme un chat qui joue avec sa sourit, akira va s’amuser avec lui, voir s’il est capable d’aller au bout de ce qu’il entreprend. après leur première nuit, il doute des intentions du plus vieux.
d’un pas, l’étudiant s’avance à son tour. s’approche dangereusement de celui qui pourrait le faire craquer. mais il a bien trop confiance en lui, akira. il se connaît assez pour savoir qu’il saura le piquer au moment où il s’y attendra le moins. s’il veut jouer, ils joueront. « ça dépend… » qu’il commence par dire alors qu’il fait un pas de plus. cette fois, il est presque collé à lui, frôle le danger qu’il représente. il sent comme il est difficile de ne pas déposer ses griffes sur ce corps qu’il voudrait punir. « qu’est-ce que tu serais prêt à faire pour te faire pardonner? » à son tour de lui offrir un sourire chargé de sens. akira lui tend un piège, l’attire vers lui en entrant dans ce jeu qui pourrait s’avérer dangereux s’il ne reste pas concentrer. mais le jeune homme sait ce qu’il fait. à ce petit jeu, c’est lui qui va gagner. il le sait. il le sent.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyLun 27 Jan - 22:41
et pourtant, le connard ici, c’est lui. il pousse les hommes qui n’ont rien demandé à le devenir, juste pour avoir cette satisfaction. cette satisfaction de pouvoir se dire, que de toute façon, ils sont tous pareil. sa méfiance refuse d’accepter qu’un homme puisse faire exception. qu’un homme saurait le rendre heureux, le respecter pour ce qu’il est réellement. il est devenu malgré lui cette personne qu’il déteste, parce que les hommes, jae les déteste autant qu’il les aime. autant qu’il les désire, autant qu’il a besoin d’eux. cette dualité qui le pousse à agir de la pire des façons. une bataille acharnée entre son cœur et son cerveau. difficile pour lui de laisser une chance à un homme, ne serait-ce que pour lui prouver le contraire de ce qu’il pense: qu’ils ne sont pas tous si cruels, avec de mauvaises intentions envers lui. difficile pour lui de ne pas laisser parler son manque de confiance avant que cela n’arrive. alors oui, c’est un connard, et sur ce point, il ne peut pas contredire l’homme qui se tient face à lui, l’homme qui a payé une nouvelle fois l’addition, l’homme qu’il a volé et qui le fixe, de son regard rempli d'amertume et de rancoeur.

(( aucun homme n’est foutu de savoir le toucher sans le briser. ))

il n’a aucune excuse pour ce qu’il a fait. la seule manière pour akira de comprendre, serait qu’il s’ouvre à lui. quelque chose qu’il ne parviendrait pas à faire, qu’il ne serait, de toute façon, plus capable de faire. se faire passer pour un connard est bien la seule option qui s’offre à lui, pourtant, jae fuit la conversation. il craint, au fond de lui, de trop en dire, de trop se dévoiler, de comprendre ainsi, qu’il n’a pas réellement toutes les cartes en main pour se préserver. c’est ce qui l’effraie. alors jae, il profite de cette attirance physique pour détourner le sujet. après tout, le sexe est la seule chose qu’il peut lui offrir de bon. seulement, quelque chose lui échappe, avec akira. peut-être parce qu’il a trouvé en lui, cet idéal masculin. son genre en tout point. il le sait, au fond de lui: il pourrait craquer une nouvelle fois. cette règle qu’il s’était fixé, de se contenter d’une seule nuit, il pourrait l'enfreindre, avec lui. raison de plus pour lui de se tirer, de fuir, de lui montrer qu’il n’est pas quelqu’un de bien. de le dégoûter, ne pas lui donner envie de le revoir, adopter sans s’en rendre compte, un comportement toxique envers lui et les autres. mais l’affronter aujourd’hui, il n’y était pas réellement préparé. alors jouer avec le feu ne l’effraie pas plus que ça, probablement parce qu’il doute qu’akira souhaite reposer ses mains sur lui. mais il joue, jae, joue avec le feu, pour attiser son excitation, voir jusqu’où ça peut aller, au risque de ne plus être maître de la situation, pour fuir une conversation qu’il ne veut pas avoir. il joue, parce que c’est plus fort que lui. c'est ce qu'il fait de mieux.

il s’attendait à tout, des insultes, une colère monstre, voire même un poing dans la gueule. tout, sauf à ce qu’il entre dans son jeu, l’observe s’approcher d’un pas, retrouver ce sourire. et sur le moment, il ne comprend pas. pourtant, il y a cette partie de lui qui aime le voir jouer avec lui, attiser ce désir qui n’a nullement sa place à cet instant. il s’approche, encore, presque collé à lui, jae se sent comme un aimant retenu par une force invisible. le désir gonfle, son incompréhension avec, pourtant, il ne perd pas son sourire. quelque part assez content et rassuré de le voir entrer dans son jeu alors qu’il se demande lui-même à quoi il joue. il ne le quitte pas des yeux, et son sourire s’élargit face à la question du plus jeune. « demande moi plutôt ce que je ne ferais pas. » une manière de lui faire comprendre qu’il est prêt à faire beaucoup de choses. ses mains quittent le lavabo alors qu’il s’avance d’un pas à son tour, élimine le peu de distance qu’akira avait laissé entre eux. proche, beaucoup trop proche, il continue de le fixer, accompagné de son sourire lourd de sens, qu’il lui renvoie. « si tu as besoin d’être détendu, une petite gâterie pourrait aider... non ? » il hausse un sourcil, attend la moindre réaction de sa part, ne songeant même pas à ce qu’il est en train de se passer, de ce chemin sans issu dont il vient de prendre la direction, de ce piège qui risque de se refermer sur lui.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptySam 8 Fév - 16:32
akira n’est plus dans le jeu. ne cherche pas à le séduire. cherche encore moins à le faire craquer à nouveau. lui, tout ce à quoi il pense, c’est lui faire comprendre qui il est. un prédateur qui n’aime pas qu’on le blesse. qui répond aux attaques par l’attaque. éducation de carnassier. se montrer fatal quand on ose l’écorcher. oeil pour oeil, dents pour dents. c’est comme ça qu’il a grandit. ne fait que reproduire ce qu’on lui a apprit. mais l’étudiant est fourbe, rusé. il sait comment tendre son piège pour que sa proie s’y bouscule. il utilise sa félinité pour séduire la panthère. s’amuser de ses charmes pour la tromper. entre dans la facilité pour mieux pour l'emprisonner ensuite. et jaehee n’y voit que du feu. ne se doute pas de ce qui l’attend. n’a conscience de rien. alors akira sourit quand il l’entend parler. se réjouit de voir que ce qu’il met en place fonctionne. que les meilleures cartes sont en sa possession. le plus vieux réduit la distance. s’approche et ronronne presque contre ses jambes. l’étudiant sourit toujours même si ses paroles le font frémir. il ne peut le nier, le désir est là. l’attraction pour lui persiste et même s’il le déteste, il rêve de marquer sa peau avec toute la fureur qu’il ressent. mais le lion ne montre rien de tout ça, continue de rester celui que jaehee pense pouvoir faire plier. doucement, il baisse les yeux vers les boutons de sa chemise qu’il frôle sans les retirer. non, akira attise la curiosité, déroute le plus vieux. son regard et ses mains remontent jusqu’à ce cou qu’il aimerait mordre. au lieu de ça, ses doigts l’effleure juste. je crois que tu ne comprends pas. commence-t-il par dire, les yeux toujours rivés sur ses mains qui parcourent maintenant sa mâchoire. tu ne sais pas qui je suis. le sourire qui s’efface, le marrons de ses yeux s’assombrit et le lion laisse place au scorpion. ses pinces qui viennent agripper la mâchoire du plus vieux qui n’a rien vu venir. pense-tu vraiment que te mettre à genoux devant moi me fera tout oublier? question envoyé dans le vent, juste là pour le faire réfléchir sur la bêtise qu’il a fait en fonçant droit dans son piège. je vaut bien plus que tous ceux que tu baises, son emprise sur lui se referme, renforce la haine qui bouillonne. et il te faudra bien plus qu’une gâterie pour te faire pardonner. la porte des toilettes s’ouvre, quelqu’un entre et akira lâche délicatement son emprise sur jaehee sans prêter attention à l’intru. recule de quelques pas. réinstaure la distance. laisse le silence prendre place. offre au plus vieux le temps de réfléchir à ce qu’il a à lui répondre. sans le quitter un instant des yeux, l’étudiant attend patiemment que la pièce se vide à nouveau pour entendre ce que le plus vieux a à lui répondre.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyDim 16 Fév - 15:22
il saisit cette opportunité de pouvoir jouer avec lui. il jubile, jae, de pouvoir s'amuser de cette tension sexuelle qui règne entre eux, de l'amplifier avec cette rancœur et cette haine qu'akira ressent envers lui. et puis, surtout, cela lui permet également d'éviter une confrontation qu'il ne souhaite pas avoir. alors il détourne la conversation, sans douter un seul instant de l'efficacité de ses propos: les hommes, il les connaît, il sait comment ils fonctionnent, et jaehee a toujours eu ce qu'il voulait, surtout lorsqu'il s'agit de sexe. il le sait, il n'y a pas de meilleur moyen de les avoir que de cette manière là, et ça fonctionne, une nouvelle fois. akira s’intéresse à ce qu’il peut lui dire, songe, probablement, a baisser les armes. le plus jeune vient alors frôler les boutons de sa chemise, laissant son regard parcourir certaines parties de son corps. jaehee, lui, garde son regard posé sur lui, ce sourire qui maquille ses lèvres ne le quitte à aucun moment, ce qu'il se passe, ça lui plaît. le rassure. il n'a aucune envie de se justifier, ça serait probablement la moindre des choses, mais ça serait également bien trop lui demander. l'étudiant reprend la parole, son sourire s'efface brusquement alors que son regard devient plus obscure. ses doigts viennent agripper sa mâchoire: changement total de comportement, et pour jaehee aussi. son sourire tombe, pendant quelques secondes, la surprise peut se lire dans son regard. il se sent comme dérouté, peut-être se pensait-il d'ores-et-déjà sorti d'affaire, mais cette pression que le plus jeune exerce sur sa mâchoire le fait revenir à la réalité. un geste et une attitude qui ne lui plaît pas. son impulsivité qui commence à vouloir s'exprimer, tandis que sa main vient attraper son poignet, comme souhaitant l'éloigner de lui. son regard ne le quitte pas, ses sourcils se froncent, son regard devient aussi sombre que confus. pourtant, il écoute chacun de ses mots, des mots qu'ils ne lui plaisent guère, tellement que ses doigts se serrent autour de son poignet au moment où son emprise se referme davantage de chaque côté de sa mâchoire. ça ne dure que quelques secondes, avant qu'un individu pénètre dans la pièce. réaction immédiate: akira relâche délicatement son emprise sur lui, recule de quelques pas, alors que de son côté, l'animateur bouillonne: frustré, une colère qui ne demande qu'à être exprimée, et pourtant, c'est le silence qui l'emporte. sa mâchoire se resserre, tandis qu'il vient déposer ses doigts sur cette dernière. il n'est plus question de jouer, cette fois. il n'en a plus envie. bien trop vexé par l'attitude du plus jeune, par le fait d'avoir plongé naïvement dans ce qui semblait être un piège, de lui faire croire une seule seconde qu'il a le contrôle de la situation: tout ça, ça l'énerve. il garde le silence alors que toutes ces choses se bousculent dans sa tête, pendant un instant, sa colère ne demande qu'à éclater sans chercher à être contrôlée, pourtant, la présence de ce type l'en empêche. quelques secondes de silence, de calme, jusqu'à ce que cet homme quitte enfin les lieux.

et pourtant, le silence habite toujours la pièce. ses yeux restent plantés dans les siens, la mâchoire serrée, jaehee finit tout de même par hocher doucement la tête. un fin sourire se dessine, un sourire sarcastique. se sauver la face. hors de question pour lui de se montrer vaincu, de lui donner cette satisfaction, tellement qu'il en oublie ce qu'il pourrait lui dire, lui faire comprendre: il s'en fiche. « non, akira, justement. je ne sais pas qui tu es. je ne te connais pas. » commence t-il, reprenant ses mots. c'est vrai, après tout, que savent-ils l'un de l'autre ? absolument rien, cette nuit là, ils n'ont pas réellement pris le temps de discuter. préférant laisser la parole à ce désir incontrôlé, et aux plaisirs de la chair. jaehee ne le quitte pas des yeux, s'approche d'un pas tout en gardant une distance raisonnable, par ce geste, il veut lui montrer, lui prouver qu'il n'a pas peur de lui. qu'il n'a peur de personne. une autre manière de se protéger. « je suis parti parce que c'est ma manière de faire. on s'était mis d'accord, on passait la nuit ensemble et rien de plus. alors pourquoi je serais resté ? hm ? pour te laisser la satisfaction de me foutre dehors toi-même au petit matin ? » un manque de confiance et une colère immense qui se ressent dans chacun de ses mots, une méfiance glaciale, mais jae ne se rend pas compte de ce qu'il renvoie, à cet instant, l'impulsivité et la colère l'aveugle. sa main vient alors décrocher la montre qu'il porte à son poignet, sans pour autant lâcher akira du regard, une fois chose faite, il tend le bijou dans sa direction. « ta montre. » annonce t-il, pour qu’il la reprenne mais aussi, pour chercher à couper court à la conversation.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyDim 16 Fév - 19:01
l’emprise s’est refermée sur lui. ses griffes qu’il a enfoncer dans sa chaire comme pour lui un peu plus mal. pour appuyer cette domination qu’il a sur lui. car oui, akira le domine et pourrait le mettre à genoux, s’il en avait envie. le faire plier sous la douleur et jubiler de le voir si surpris. le naïf a foncé droit dans le piège, la tête la première et akira s’en régale. il voit son regard qui change. le voit changer d’attitude. se débattre face à cette emprise qui le blesse. l’étudiant afficherait presque un sourire narquois face à ses efforts pour se détacher de lui. mais il n’en fait rien. trop sérieux pour en rire. reste froid et le laisse découvrir toute la noirceur de ce regard qui le fixe. l’akira à qui il s’est offert pour la nuit n’est plus là. durant l’espace d’un instant, jaehee fait face à celui qu’il n’aurait jamais voulu provoquer. un homme qui a perdu toute la chaleur qu’il avait pu lui offrir durant cette nuit torride. là, c’est face à la glace qu’il se retrouve. et akira observe la déroute dans ses yeux. le plus vieux ne s’attendait pas à ça. s’imaginait déjà vainqueur sous estimant ainsi son adversaire. n’a certainement pas vu venir le piquant du scorpion. et maintenant, il déverse son poison, ses paroles aussi piquantes que la glace. cherche à paralyser sa proie pour mieux lui rappeler son erreur. mais jaehee est chanceux, un intrus pénètre dans les lieux poussant akira à relâcher son emprise redonnant la liberté à celui qu’il voulait mettre en cage.
puis vient le silence.
et les regards brûlant de rage qu’il lui adresse. il l’a énervé, il a réveillé une colère dormante. ses yeux émeraudes s’embrasent et il ne peut s’empêcher d’en être satisfait. c’est lui et seulement lui qui l’a rendu comme ça. ça lui plaît de se dire qu’il perd le contrôle sur ce qu’il ressent. et qu’il est la cause de cette confusion. l’impression d’avoir réussi son coup, d’avoir fait sortir la panthère de ce jeu petit jeu derrière lequel elle se terrait. quelques secondes passent et les deux se retrouvent à nouveau seuls. le silence pour seul témoin. le brun a le sourire mauvais. c’est les crocs qu’il lui montre maintenant. l’animal est blessé dans son égo. akira ressent un brin de sincérité dans les paroles qu’il bave. un quelque chose derrière tout ça qui l’attire, qui le rend d’un seul coup curieux. « c’est ça ta défense? on s’était mis d’accord donc ça te donnait le droit de te tirer en douce? » l’asiatique s’approche de lui à son tour, réduit à nouveau la distance instaurée. va ensuite jusqu’à attraper la montre qu’il lui tend comme pour mieux fuir. d’un geste brusque, il la colle contre le torse du plus vieux. placarde l’objet comme s’il voulait l’enfoncer au plus profond de sa poitrine. « garde la cette montre, ça te fera un souvenir de ce que tu as perdu. » qu’il lui balance au visage mais comme si cela ne suffisait pas, il en rajoute une couche. enfonce le clou. « parce que tu peux en être sûr, tout ce que tu as gagné de cette nuit-là, c’est cette montre. tout le reste, tu l’as perdu en te barrant comme un voleur. » et par tout le reste, il parle bien évidemment de lui. jamais il ne lui aurait mis la bague au doigt. jamais il ne s’imaginait vivre sa vie avec lui. mais cette nuit qu’ils avaient partagés ensemble, lui donnait envie d’en avoir plus. pas d’engagements, juste du charnel, c’est tout ce qu’il voulait.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyLun 17 Fév - 11:14
vexé, froissé, pour jaehee, il n’est plus question de jouer. si jusqu’ici, il prenait un malin plaisir à s’amuser de cette tension qui règne entre eux, c’est désormais terminé. l’idée qu’il puisse penser pouvoir prendre le dessus sur lui le pousse à réagir, se mettre en colère sans pour autant la laisser totalement le contrôler. trop parler, trop en dire, il ne veut pas en arriver là, et c’est pour cette raison qu’il coupe court à la conversation. la réponse de l’étudiant lui fait froncer les sourcils, le bouscule davantage, le froisse d’autant plus. s’il avait sous-estimé akira ? totalement. il pensait pouvoir esquiver la réalité, malgré sa présence ici, malgré sa rancune… pourtant, non. il affronte ses foudres, le mettant face à la réalité comme jamais on avait pu le faire, et ça lui déplaît grandement. frustration, colère. des sentiments qui ne font que grimper, et qui ne se calment guère au moment où akira se saisit de sa montre pour la plaquer contre son torse, exerçant cette pression qui image à merveille cette rancune qu’il ressent envers lui. l’étudiant devient brusque, dans ses gestes mais également dans ses paroles, ce n’est qu’une question de temps avant que la situation ne devienne incontrôlable, avant que la situation lui échappe totalement, et ça, il ne veut pas. il lui balance quelques mots au visage, des mots que jae peine à comprendre. cette montre, souvenir de ce qu’il a perdu. mais qu’a t-il perdu ? lui ? l'opportunité de passer d'autres nuits à ses côtés ? ou plus encore ? est-ce qu’il espérait quelque chose ? est-ce qu’il voulait garder contact ? devenir amis ? la situation lui échappe totalement, c’est officiel. peut-être que son état d’esprit y est pour beaucoup. lui qui avait décidé de jouer les voleurs pour l’emmerder, il semblerait bien qu’il n’en a que faire de sa montre. non, ce qui le gêne, c’est sa décision de partir comme un voleur, partir sans même lui dire au revoir et ça, il ne s’y attendait pas. impulsivité aux commandes, il vient attraper la montre plaquée sur sa poitrine, poussant son bras pour l'éloigner par la même occasion. « non ce n’est pas ma défense, je n’ai pas à me justifier auprès de toi. » lui crache t-il, d’un ton un peu plus élevé. si jusqu’ici, jaehee pensait encore avoir le contrôle de la situation, c’est désormais une toute autre histoire. sa colère parle, sa rancune aussi, il n’aime pas se faire traiter de cette manière, qu’on lui parle ainsi, mérité ou non. de toute façon, il n’est pas assez lucide pour le savoir, et puis, si jae savait gérer ses relations avec les hommes, il serait le premier au courant. « parce que oui, ça me donnait le droit de me tirer. la nuit était terminée, tu as eu ce que tu voulais je me trompe ?! » peste t-il, irrité par cette situation qui n’arrive plus réellement à contrôler. ils ne se comprennent définitivement pas, sont tous les deux bien trop énervés par la situation, et c’était quelque chose qu’il n’avait pas prévu. il ne s’attendait pas à cette réaction de sa part, si soudaine, si brutale, le faisant ainsi sortir de son jeu, le forçant à se confronter à la réalité, chose qu’il ne souhaitait pas. il pensait pouvoir s’en sortir autrement, mais il comprend désormais que c’est devenu chose impossible. « alors quoi, qu’est-ce que tu cherches au juste ?! qu'est-ce que t'attendais de moi ?! » lui demande t-il, méfiant, un goût amer dans la bouche. il commence à perdre patience, ne comprend pas ses intentions, qu’il soit en colère, c’est une chose, mais il n’arrive pas à comprendre où est-ce qu’il souhaite en venir. pourtant, tout ça, c’est lui qui l’a provoqué. lui qui a cherché à se faire détester, lui qui a voulu le blesser, lui qui a joué les voleurs. lui et lui seul. seulement, jae est coincé sous cette pile de traumatismes, des traumatismes qui le poussent à ne pas réfléchir de la bonne manière. oui, il a mal agi, et pourrait en avoir conscience, mais jae ne fait pas confiance aux hommes, ne peut s’empêcher de se dire qu’il n’a fait que frapper le premier, qu’un jour ou l’autre, il aurait été victime de ses griffes masculines. et cette réaction lui prouve les choses. le braque, le ferme d’autant plus. le fait fuir, pour de bon. ne parvenant même plus à mimer l'ombre d'un sourire, pour garder la face. « tu sais quoi, akira ? » reprend t-il d’un ton étrangement plus calme, couvrant tout de même une certaine irritabilité. « j’vais faire ce que je sais faire de mieux, et me barrer comme un voleur. » perdre le contrôle de la situation, de ses émotions, affronter la réalité et cette personne qu’il est devenu aujourd’hui, toutes ces choses le poussent à la porte. il veut partir d’ici, prendre l’air, s’éloigner de tout le monde, et surtout de lui. alors il ne lui laisse même pas le temps de répondre qu’il agit très vite, poussant presque son épaule au moment où il passe à côté de lui, il ouvre brusquement la porte des toilettes, se mettant en route vers la sortie. il prend soin de ne pas se faire voir, ne pas prendre le risque que son meilleur ami vienne lui demander ce qu’il ne va pas, préférant le prévenir de son départ par texto, quand il sera au calme et loin d’ici.

difficile à croire qu'il a pourtant eu ce qu'il cherchait.
se protéger. blesser le premier, devenir détestable à ses yeux, le dégoûter, ne plus lui donner l'envie de poser ses mains sur lui.
maintenant, il s'agirait de l'assumer.
Anonymous
Invité
Invité
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira EmptyMar 25 Fév - 16:05
akira est un animal meurtri. une bête qu’on a utilisée, manipulée. et qu’on blesse encore. et qu’il blesse encore. pourtant l’asiatique ne montre que la glace. que cette armure qu’il pense assez dure pour le protéger de ses mots. mais il ne réalise pas la force de celui qui lui fait face. n’a pas conscience qu’il pourrait à nouveau l’écorché. froissé son égo déjà abimé. akira en baisserait presque sa garde devant l'efficacité tranchante de ses paroles. mais c’est sans compter la rage du plus vieux qu’il réveille. la panthère ne ronronne plus. elle sort les griffes et attaque avec la même force que son adversaire. de ses pattes elle s’aide pour marquer le fauve, pour le blesser. enfoncer dans sa chaire la furie de ses mots. atteindre son palpitant pour lui rendre le mal ressenti. ébranler la stature incontesté d’un mâle qui se croit tout permi. l’objectif est réussi. sa grandeur en prend un coup. l'orgueil qu’il piétine sans qu’il ne puisse rien dire. vérité blessante qui repousse akira dans ses retranchements, dans ce qu’il n’a pas pris en compte. à quoi s’attendait-il avec lui. voilà qu’il prend conscience qu’il a espéré plus. qu’il aurait voulu plus d’une nuit avec lui. qu’il a pensé que le sentiment était réciproque. d’habitude, la question ne se pose pas. on reste pour akira. on ne le quitte pas comme ça. sauf que lui n’a pas voulu resté. jaehee il est parti. l’a traité comme lui a pu traiter les femmes auparavant. il n’a partagé cette nuit que pour lui, que pour sa personne. et ses mots le prouve. « connard. » qu’il souffle alors face à ses paroles qui l’écorchent à vif. c’est son être tout entier qui déchire, met en miette. il est abattu par l’homme à qui il a offert sa chaire durant cette nuit torride. et cette simple pensée tend ses muscles et fait bouillonner la rage dans ses veines. ce précieux visage pour lequel il a faibli qu’il pourrait déformer de ses poings. mais jaehee ne lui offre pas cette chance. préfère prendre une nouvelle fois la fuite sous le regard noir du plus jeune. « t’es qu’un putain de lâche, jaehee. » qu’il lui hurle en voyant sa silhouette s’éloigner de lui. et la porte claque et il se retrouve seul, encore. et il aimerait faire sortir de ses tripes la rage qui le consume mais n’en fait rien. ne veut pas offrir la satisfaction de lui courir après. ne veut plus rien offrir à cet homme hormis la furie qui l’anime. car jaehee ne mérite rien d’autre que cette rage comme punition pour ses actes irréfléchis.
Contenu sponsorisé
danger zone (fb); jakira Empty
(#) Sujet: Re: danger zone (fb); jakira   danger zone (fb); jakira Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Sauter vers: