▲ up▼ down
12345
le loup et l'agneau; poème /dak ho



 

news maj 52 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four, sent cette odeur de pain d'épice
>> lire l'annonce <<


GAME Pour la période de Noël; viens profitez de la magie des fêtes :
>> l'arène de l'hiver <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le RE LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
>> informations <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  décembre 2020

classement le tableau d'honneur est tombé; viens découvrir si tu fais partie du top 20 dans les classements de fin d'année !

give you love pour clôturer 2020, on a décidé de livrer de l'amour par colis express ! partage ton ode à la joie et offre des jolis cadeaux !

jeux et animations on voulait pas que tu t'ennuies pendant les vacances alors on t'a préparé un petit cocktails de jeux pour t'amuser : le grinch; le père noël a dit, la petite histoire de noël et le sapin n'attendent plus que toi !

news maj 52 (*•̀ᴗ•́*)و ̑̑ c'est tout frais ça sort du four, sent cette odeur de pain d'épice
>> lire l'annonce <<


GAME Pour la période de Noël; viens profitez de la magie des fêtes :
>> l'arène de l'hiver <<

classements les résultats de la compétition
>> le tableau d'honneur <<


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes <<
& >> l'activité rp <<

EVENT le RE LE PLUS... est lancé, viens vite t'amuser ೕ(•̀ᴗ•́)
>> informations <<


Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
>> son insta<<
& >> son twitter<<
-36%
Le deal à ne pas rater :
-36% sur la pot à plante en lévitation dans l’air
53.63 € 83.79 €
Voir le deal

Partagez

 le loup et l'agneau; poème /dak ho


 :: seoul :: Insadong
Yang Leo
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7192-son-hael-badly-lickedbear#215982
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ le loup et l'agneau; poème    /dak ho Tumblr_p7sp2oA9bT1vvb2yko9_250
AVATAR :  ⊱ lee donghyuck, haechan ☀
POINTS :  ⊱ 396
MESSAGES :  ⊱ 2285
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/07/2019
le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
(#) Sujet: le loup et l'agneau; poème /dak ho   le loup et l'agneau; poème    /dak ho EmptyMar 10 Déc 2019 - 14:35

parlons du passé
( l'infini )
tenue ;décembre 2019
« putain » porte claquée, jurons - surpris par le froid ou le mauvais temps se calmant par moment, te voilà dans l'appartement de l'aînée. sûrement celle que tu qualifies comme ta préférée, murmures, chuchotements. son attention que tu cherches plus que les autres (juste elle). mais aujourd'hui tu sais qu'elle n'est pas là - pas encore, tu arrives en avance. e n c o r e.

et consciemment tu sais que tu sera en s a compagnie. pas dérangeant (moins), et tu as à lui parler (de toute manière). tes bottes tapotées sur le paillasson de l'entrée, tu pénètres dans l'antre sacré, déposant ton sac sur la table; bonnet gardé. c'est la silhouette du second qui te fait lever la tête, ton téléphone posé. « salut », simple. sûrement pas le plus animal ni le plus mauvais (des yang) à son égard (plus maintenant). « ça va ? » à regarder ses blessures. celles prises à la place de ta s œ u r. reconnaissance silencieuse dont tu ne lui a jamais fait part, et dont tu ne le feras peut être jamais (qui sait).

« je sais que robyn ne rentre pas tout de suite », une légère pause, un soupire. ce n'est pas pour toi ce genre de chose (discours) « ça m'arrange. je voulais qu'on parle tous les deux », simplement. aucune violence dans le ton de ta voix, naturel qui se prends à ton léger accent naïf (petit caïd). « tu veux qu'on aille boire un truc dehors ? se sera peut être mieux », proposition anodine. toi qui devient (adulte).

Bang Dak Ho
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ le loup et l'agneau; poème    /dak ho B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ kai le magnifique MOCHE dsl flo faut se rendre à l’évidence.........
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 1302
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/08/2018
le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
(#) Sujet: Re: le loup et l'agneau; poème /dak ho   le loup et l'agneau; poème    /dak ho EmptySam 14 Déc 2019 - 10:35

parlons du passé
( l'infini )
tenue ;décembre 2019
il ne sait pas trop comment faire. pour arranger les choses; pour montrer que rien ne change (dans ses sentiments). dissimuler un peu plus sa frustration et repartir comme avant. il y a indéniablement cette distance qui s'impose entre les deux amants et si elle lui manque, il sait que rien ne pourra se mettre (entre eux). tandis que robyn n'est pas encore là,
dak ho ouvre son ordinateur, les yeux dans le vague. il sait que le geste lui fera du mal, car il n'aura ni la force ni la patience d'écrire. les blessures encore là, qui se manifestent et relance la douleur dans l'intégralité de son bras : il regarde l'objet, la tristesse peinte sur le visage. et se dit enfin, à quel point l'écriture lui manque. on lui a promis que ce serait bientôt fini--

il s'accroche tant à cette information que la tête lui tourne et qu'il se lève de la table. arrive à la cuisine pour se servir maladroitement un verre d'eau. il n'avait jamais réalisé à quel point il était difficile de vivre sans sa main droite, ou d'à quel point l'ont utilisait sa gauche.
quand le jeune garçon intervient dans la pièce, le barman le regarde de haut en bas (sans aucune hostilité, sans aucune crainte). « on fait aller. et toi ? » il en profite pour rabaisser l'écran, robyn connaît de secrets mais pas les yang.

« c'est une habitude tenace pour les yang, d'avoir à me parler visiblement. » il se souvient de sa rencontre avec noam. de ce moment dans ce café. comment oublier, le mépris et le doute que montrait ses yeux. c'est différent avec leo; ils ont appris à communiquer. peut être même à s'apprécier -- et robyn n'apprécirait pas que l'écrivain refuse cette entrevue. « laisse moi le temps d'enfiler mes chaussures. »

il se prépare, avec la difficulté du moment depuis quelques temps. ce poignet douloureux; cette sensation de retourner en enfance, de ne plus savoir quoi faire. et il attrapé le double, que robyn lui a laissé. embarqué son sac, l'invite à le suivre. « je te suis. »






J'ai souvent évoqué cette lune enchantée,
Ce silence et cette langueur,
Et cette confidence horrible chuchotée
Au confessionnal du coeur.
Yang Leo
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7192-son-hael-badly-lickedbear#215982
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ le loup et l'agneau; poème    /dak ho Tumblr_p7sp2oA9bT1vvb2yko9_250
AVATAR :  ⊱ lee donghyuck, haechan ☀
POINTS :  ⊱ 396
MESSAGES :  ⊱ 2285
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/07/2019
le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
(#) Sujet: Re: le loup et l'agneau; poème /dak ho   le loup et l'agneau; poème    /dak ho EmptyJeu 2 Jan 2020 - 18:58

parlons du passé
( l'infini )
tenue ;décembre 2019
« je vais bien ouais, mais il fait froid ça casse les couilles », langage que tu tiens sûrement un peu (trop) de minho; à travers les nombreuses années dépassées. mais dak ho, il en a sûrement prit l'habitude, loin de te demander si ça lui conviens (ou non). une autre qu'il annonce pour une simple discussion, pas au courant du reste (des agissements) de la fratrie. mais tu sais très bien (tu te doutes) de qui ça vient. un léger soupire; communication que tu as réussis à établir avec lui au prénom souvent interdit de prononcer (ailleurs). « hé, je sais pas si j'dois te rappeler que je ne suis pas noam », un léger sourire; ton posé et attente alors que tes doigts s'occupent sur ton écran - rangé lorsqu'il revient à tes côtés.

tu lui ouvres la porte, fermant derrière lui. double des clés que tu chéris vraisemblablement en (silence). « je savais pas que mon frère était venu te voir », ton visage qui se tourne vers le siens, la marche déjà entamée « enfin avec ta gueule dépitée je suppose que c'est lui », parce que qui d'autre. « j'espère que tu lui en veux pas trop, au fond », un soupire, léger « je sais qu'il peut être con parfois, mais on aime tous robyn ici », certes de différentes façons, mais sans jamais aucune retenue (pour personne).

« faut juste qu'ils s'y fassent », les deux autres. toi, tu apprends à faire avec. tu apprends à le connaître et à passer outre les ont dits, les on sait (surtout).  premier café qui fait angle, tu lui indiques sous un geste de la tête, lui ouvrant - pas galant, juste à moitié mourant (alors tu fais un effort), sous l'exagération des faits. une table donnée, tu t'installes en retirant simplement ton couvre chef. le regard assigné au serveur, simple « un thé s'il vous plaît. double, même », plus grande tasse; une envie. ton attention (tout entière) revient alors à ton beau-frère.

« bon tu sais que j'aime pas tourner autour du pot ça m'fait chier », ah! sincérité « et je te l'ai déjà dit je suis pas là en tant qu'ennemi » - légère pause, bras légèrement croisées sur la table. « juste en frère un peu inquiet ». tu ne sais pas trop comment t'y prendre (finalement); mais te reprends (bien rapidement), « robyn va pas bien en ce moment. et je sais que t'y es pour quelque chose. je sais aussi que c'est pas pour quoi tu as une si bonne réputation, alors no stress », ta main gauche qui s'amène à tes cheveux, que tu déranges un peu « j'voudrais juste savoir ce qu'elle a; j'aime pas la voir comme ça », normalité des choses, oui « et puis vue ta tête c'est pas compliqué de savoir que t'es aussi dans l'coup », à reconnaître quand il ne va pas bien - l'évolution de votre relation (là).


Bang Dak Ho
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ le loup et l'agneau; poème    /dak ho B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ kai le magnifique MOCHE dsl flo faut se rendre à l’évidence.........
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 1302
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/08/2018
le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
(#) Sujet: Re: le loup et l'agneau; poème /dak ho   le loup et l'agneau; poème    /dak ho EmptyVen 3 Jan 2020 - 10:55

parlons du passé
( l'infini )
tenue ;décembre 2019
un sourire, contre le franc parler vulgaire. rire salvateur de l'appréhension qui le guette; dak ho ne craint pas cette entretenue, il sait que la conversation ne sera pas la même qu'avec son frère. et pourtant;
pourtant l'écrivain n'a pas envie de discuter avec lui. ce n'est pas contre leo (j a m a i s) -- il ignore simplement comment parler (d'elle). alors il se contente d'hausser les épaules, « ça va, pas besoin de me le rappeler, je sais. » comment oublier. rien que la lueur de leurs yeux est différente  un est beaucoup plus tolérante.

quand ils marchent, tout est calme autour d'eux. et c'est toujours comme ça, avec le plus jeune. « bah, il est pas vraiment venu me voir en fait. enfin, je suis tombé dessus. » et il se rappelle, la tournure qu'a pris son envie de café; il voulait simplement décompresser, s'est retrouvé nez à nez avec lui. des années qu'ils ne s'étaient pas parlés (des années que le malentendu persiste). indéniablement, parler de noam le renvoi directement à sunhi. il en oublie le commentaire, ne dit rien sur l'allure que donne son visage. soupire légèrement. « j'crois pas lui en vouloir à ton frangin, » il réfléchit un instant et se demande, ce qu'il ressent vraiment pour le frère. « et si je lui en veux, ça ne serait probablement pas pour ça. je sais que vous agissez tous pour robyn. » il n'est pas bête,
a bien compris,
et il a aimé la belle //tout compris.
il est prêt à subir tous les interrogatoires du monde, ne serait-ce que pour la voir sourire.

il hoche simplement la tête, s'installe et commande un café. son poignet le démange, depuis quelques temps. et il se demande quand il sera guérit ; il ne supporte plus cette léthargie. le danseur n'ouvre pas la bouche, il écoute et patiente. les mots de leo se bousculent dans sa tête. un à un, sans ménagement, sans prendre de pause.
(sa bonne réputation) ses phalanges blanchissent légèrement. il n'a jamais su expliquer son comportement et n'en a pas envie en vérité, car le garçon ne pense pas agir autrement, s'il devait recommencer. ses iris finissent par rencontrer les siennes et le moment fatidique est là. entre leurs doigts.

comment dire, sans passer par les extrêmes que c'est de sa faute oui, mais qu'il est blessé ? qu'ils n'ont pas communiqué ; qu'il a attendu une chose qui n'est jamais venue;un peu naïvement. (et cette inquiétude nouvelle) dont il fait preuve à son égard. il est touché, sent ses muscles se décontracter. « j'sais pas. » c'est vrai, faux à la fois. il ne comprends pas, pourquoi ça dure. « j'lui en ai voulu, beaucoup. elle a pleuré aussi. » et ça, il la regretté; tout de suite. dès que ses yeux se sont embrumés. « c'est... bête. j'me suis fais des films et elle avait prévu autre chose. sur le coup j'ai pas compris pourquoi elle m'en avait pas parlé; j'ai pas non plus apprécié, qui a pris "ma place" j'vais dire. » une succession de malentendus.
puis une fierté et un amour vexé, qui n'a pas su faire semblant.

la peur aussi, peut-être. l'appréhension de cette relation. dak ho aime, à ne pas en douter, à ne plus en finir. il se souvient pourtant, comment s'est terminée son premier amour le plus long. là aussi, tout partait d'un malentendu (et, il n'a pas envie de perde robyn).
« j'ai été froid, on s'est disputés et je sais pas... » fatalité qui l'écrase, qui l'empêche d'avancer. le bloque dans cette crainte irrationnelle. « la distance diminue pas. j'lui en veux pas, plus maintenant. j'sais même pas si je lui en est vraiment voulu au fond. » mais il ne peut ignorer, que ce n'est plus comme avant pour l'instant. et cette pensée lui arrache le cœur; dépité est l'aîné. « ...je me demande, comment faire. j'veux pas que ça s'termine parce qu'on a eu un désaccord mais j'ai l'impression que le problème est plus fort que nous. plus l'temps passe, et plus j'flippe. » il ne comprends pas,
il ne comprend pas,
ce qui se passe (là); comment un événement si beau, a pu se mettre entre les deux amants.





J'ai souvent évoqué cette lune enchantée,
Ce silence et cette langueur,
Et cette confidence horrible chuchotée
Au confessionnal du coeur.
Yang Leo
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7192-son-hael-badly-lickedbear#215982
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ le loup et l'agneau; poème    /dak ho Tumblr_p7sp2oA9bT1vvb2yko9_250
AVATAR :  ⊱ lee donghyuck, haechan ☀
POINTS :  ⊱ 396
MESSAGES :  ⊱ 2285
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/07/2019
le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
(#) Sujet: Re: le loup et l'agneau; poème /dak ho   le loup et l'agneau; poème    /dak ho EmptyVen 3 Jan 2020 - 11:26

parlons du passé
( l'infini )
tenue ;décembre 2019
ton thé venu entre tes doigts, un sourire (poli) et puis plus rien. ton attention tournée vers le second; à attendre patiemment les explications. qu'il te donne rapidement, contre toute attente. malgré votre bonne entente, tu restes surpris, à demi mot. il le fait si facilement, sans aucune difficulté il te livre (les choses).

il part dans les rivages de leur relation; intimité dont tu ne veux rien (savoir), pas jusque là du moins. tu voulais juste savoir (pourquoi) ta sœur ne brille plus; les détails passant à s'en foutre royalement. mais là, tu restes cependant à écouter (sans interrompre). le regard clair, aucune animosité même lorsqu'il évoque les perles salées sur les joues de ton aînée. tu ne les imagine pas; pas envie de faire valoir la haine sur le calme qui trône sur ton cœur (maintenant). mais c'est l'histoire qui te perds. tu ne comprends (presque) rien et tu ne sais pas ce qu'il veut te faire entendre,

fautifs ensemble, certes. mais culpabilité qui le ronge.
pas plus doué en sentiments qu'en prise de paroles (rassurantes), tu soupires un peu (donner courage) - orage.  « j'vais être franc dak ho, j'ai rien compris à ton histoire », pour le moins le plus clair possible, un léger rire s'envole entre tes pulpes. lui montrer aussi que tu n'es pas (fâché). « je ne sais pas pourquoi vous en êtes venu à vous disputer, et même je m'en fou. ça me regarde pas », discret l'enfant roi - une de tes rares qualités, que l'on t'as sûrement donnée sans le vouloir. « mais je vois que tu t'en veux », pas difficile à voir (comprendre) / à l'entendre.

« je sais aussi que tu tiens à ma sœur, j'ai compris. et c'est aussi pour ça que j'parle avec toi maintenant », avant que les autres ne puisse s'en apercevoir, quelque part. « je suis pas le meilleur dans le domaine mais je pense qu'une dispute c'est normal ? », haussement d'épaule; gène certaine dissimulée dans ta main supposée sur ta nuque. « tu devrais lui parler directement. parce que, je te jure que j'ai rien compris à ton histoire. tu sais pas expliquer t'es vraiment nul à chier », pas méchant au contraire, ton rictus qui demeure plus haut (que la terre). « mais si moi j'ai rien compris, alors imagine elle », ta main libre s'occupe avec ta tasse, alors que tu essaies (au fond) de trouver solutions. « enfin j'veux dire, faut que tu sois plus clair quand tu parles. quand tu veux exprimer quelque chose. t'as le droit d'être saoulé, mais dit le clairement. t'as plus trois ans pour faire la gueule pendant deux heures », et c'est toi qui prononce ces mots (à peine vingt ans) - enfant.

« et je pense que robyn elle a besoin d'entendre les choses. sort tes couilles et va t'excuser, dit lui c'qui te plaît pas et mettez les choses au clair ? », tu n'aimes pas cette situation. t'es pas un psy - pas calé (du tout) sur le sujet. mais il s'agit de ta sœur (ta préférée). elle mérite distinction - vérité. « et tes quiproquos bizarres ils vont te mettre dans la merde si c'est pas plus. alors bouges toi pour pas tourner autour du pot », ton sourire qui demeure, semble prendre là une autre ampleur (bien que) toujours taquin « parce que si ça finit mal, j'te fait d'dessin, hein ? ». épée de damoclès sur sa pauvre tête, dak ho.

Bang Dak Ho
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ le loup et l'agneau; poème    /dak ho B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :  ⊱ kai le magnifique MOCHE dsl flo faut se rendre à l’évidence.........
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 1302
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/08/2018
le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
(#) Sujet: Re: le loup et l'agneau; poème /dak ho   le loup et l'agneau; poème    /dak ho EmptyVen 3 Jan 2020 - 12:06

parlons du passé
( l'infini )
tenue ;décembre 2019
et le silence qui revient. et les mots de leo qui s'imposent (encore). qu'il écoute (encore). ne rien comprendre, conséquence direct à avoir voulu rester vague; ne pas l'embarquer dans cette histoire. lui avouer les vérités, sans pour autan les énoncer. résultat d'une manière un peu idiote, qui lui donne envie de rire (de sourire).
ah ! enfin,
ce que la journée n'avait pas bien commencé.

(regretter) et s'en vouloir, quotidien. futur qui caresse ses bras. qui abîme son myocarde. il ne dit rien, rien du tout. avale une gorgée de son café brûlant. apprécie la différence entre la chaleur de la boisson et la froideur de l'hiver. il ne relève même pas, son parlé un peu limité. ses mots un peu vulgaire (entends le timbre, la plaisanterie du moment). réponds à son rictus. « j'ai déjà parlé avec ta sœur gamin, » il n'a pas ignoré une seule de ses paroles, mais apporte une atmosphère plus légère à l'échange. rigole un peu, hausse les épaules. « tu comprendras quand tu seras plus grand ! n'oublie pas de manger de la soupe. » ses coudes se posent sur la table, l'air taquin et le sourire en coin.
« oui une dispute c'est normal, même si crois le ou non, j'ai pas le souvenir d'en avoir déjà eu avec elle ! » il fouille un peu dans sa mémoire, puis revient finalement à leo. « c'est la distance qu'on a, qui ne l'est pas. » au plus profond de lui, il sait pourtant qu'elle n'est pas voulue. ni d'elle, ni de lui. et c'est ce qu'il ne comprends pas; pourquoi elle s'installe.

« quoiqu'il en soit, on s'est déjà parlé. » et ça n'a rien résolu -- il regrette presque la venue du marché. se demande ce qui cause ce problème. il a pourtant dit, ce qui ne lui plaisait pas. ils se sont pourtant expliqués, ce qui avait coincé. « nous faut peut-être un peu de temps, pour gérer la crise passée. » quand bien même ça les affecte tous les deux.

et son rire est plus franc, tandis qu'il mime une croix devant lui, comme pour se protéger. « ah, t'es bon dessinateur au moins ? »
et son attitude est plus désinvolte, il appuie son dos contre la chaise. son doigt joue avec la fumée qui s'évade de la boisson. « c'est pas clair parce que je t'ai évité trop de détails, mais on ne s'est pas défilés avec robyn. c'est juste... » cette (putain) de distance. « j'ai pas l'intention de lâcher ta sœur, leo. » arrêt des mouvements, son regard est plus franc qu'il ne l'a jamais été. car dak ho aime robyn, comme jamais il n'avait aimé. il n'y a pas besoin de dessin, pas besoin de menace. il est bien décidé, (à continuer sa vie avec elle).





J'ai souvent évoqué cette lune enchantée,
Ce silence et cette langueur,
Et cette confidence horrible chuchotée
Au confessionnal du coeur.
Yang Leo
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7192-son-hael-badly-lickedbear#215982
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ le loup et l'agneau; poème    /dak ho Tumblr_p7sp2oA9bT1vvb2yko9_250
AVATAR :  ⊱ lee donghyuck, haechan ☀
POINTS :  ⊱ 396
MESSAGES :  ⊱ 2285
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 17/07/2019
le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
(#) Sujet: Re: le loup et l'agneau; poème /dak ho   le loup et l'agneau; poème    /dak ho EmptyDim 9 Fév 2020 - 12:09

parlons du passé
( l'infini )
tenue ;décembre 2019
l'impression de parler à un enfant; gamin qu'il dit, alors que c'est lui qui est dans la (merde). une envie de lui rire au nez, de lui dire que rien n'est de son côté à part (toi). mais tu n'en dis rien, tu le laisses parler - l'écouter avec attention sans forcément lui donner l'impression.

et enfin,
il lance ce que jamais (ô grand jamais) un yang devrait entendre. « j'ai pas l'intention de lâcher ta sœur, leo. », mais chanceux (il l'est -dak ho). un léger sourire, alors que ton verre porté à tes lèvres, ton regard l'affronte (toujours). pose légère, sans aucun geste (désinvolte) « et je n'ai jamais prétendu le contraire »

vérité dissimulée dans une légère teinte d'agacement.
« cette distance dont tu parles, je l'ai ressenti », (pour elle). tu te redresse doucement, tes coudes sur la table (mal élevé).

« je l'ai vu, robyn. y'a quelques jours » (avant lui). envie de lui dire de pas attendre que les a u t r e s la voit comme toi tu l'as confronté. parce qu'elle ne parle pas la belle, mais tout se lit (presque). son regard, ses gestes et puis - étoile qui s'éteint un peu. « le marché de noël hein? », l'enfant moins bête que son allure ou ses mots parfois mâchés; effrénés (coupés). « c'est vraiment bête, j'commençais à t'apprécier », taquin -à rire de sa possible chute; alors que tu n'en penses rien.

« le temps pourra peut-être vous aider, comme tu dis. mais n'attends pas trop -non plus », parce que tu la connais (ta sœur) -celle qui est à la tête de votre r o y a u m e. reine qui sait ce qu'elle veut (le plus souvent); la divine (ah!) « faut dire que t'es pas aidé non plus, avec ta sale face », un rire qui s'échappe de ta gorge, taquin (toujours) -plus fort que toi. « si jamais tu as besoin de quoi que se soit », une légère pause,

désolé noam -ingrid.
« hésite pas », un (je suis là) dissimulé, mais que dak ho peut entendre silencieusement ; nouveau frère.


Contenu sponsorisé
le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
(#) Sujet: Re: le loup et l'agneau; poème /dak ho   le loup et l'agneau; poème    /dak ho Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Insadong
Sauter vers: