give me a break ~ (ft. hansol)



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
ALOHAAA, C'EST LE TEMPS D'HAWAII, des glaces et des bikinis ! ♥️ Go plonger dans la MAJ honey,
HERE
I'M MARRIED TO THE MUSIC ! ♪ La saison des festivals qui s'installe, parce qu'on veut s'hanjailler comme jaja ! ULTRA KOREA FESTIVAL
PRIORITÉ DE GROUPE AUX STARCHILD !


Partagez | 
avatar
AGE : 22 AVATAR : chae hyungwon (monsta x) POINTS : 38

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 1757

MODÉRATRICE — STARCHILD'S VICE PRESIDENT ✩ SPACE RULER
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout

Message  Sujet: give me a break ~ (ft. hansol)     Dim 27 Nov - 1:27

Hansol ∞ Inseong
Give me a break
Samedi, dix-huit heures. Il est un peu plus irrité aujourd’hui, la clientèle plus capricieuse que d’habitude et il a bien failli rester plus longtemps à cause d’une nouvelle avec deux mains gauches – bien que pour un gaucher, l’expression soit un peu vexante. Il glisse ses mains dans les poches de son manteau, le visage à demi-caché sous son col roulé et son regard n’est que suffisance lorsqu’il passe les portes de cette boutique, où il revient tous les samedis à la même heure. Dix-huit heures et le gérant le fixe du regard derrière son comptoir, toujours aussi aimable, mais il ne lui adresse qu’un bonsoir et slalome entre les rayons pour s’arrêter devant ces petits êtres qui attendent, tous les jours et toutes les heures, que quelqu’un les regarde avec l’affection qu’ils méritent. Inseong se fout de bien des choses et de bien des gens, mais il ne supporte pas le traitement qu’on réserve aux animaux. Cette boutique ne vaut guère mieux que la spa, après tout il n’est que le client et ne voit que ce qu’on veut bien lui montrer, mais déjà à ce niveau-là, rien ne lui plait.

Il s’arrête devant la cage de verre qui le sépare de trois angelots blancs, leur pelage est lisse et leurs yeux bleus perçants, ils sont magnifiques à n’en point douter… valent-ils la peine qu’on y mette trois fois le prix de son salaire, ou qu’on encourage la vente d’animaux et l’exploitation de ces derniers en les achetant ? Si ça les sauve…oui. Le monde ne changera pas de si tôt, si même il change un jour.. alors pourquoi se montrer cruel envers l'innocence ? Il ne comprend pas. Son sourire s’efface lorsqu’il pense à sa propre vie, devenue un engrenage et il s'égare, mais il le retrouve bien vite lorsqu’une patte blanche caresse la vitre à son intention. « Hey cutie… tes frères ne veulent pas jouer avec toi ? » Les deux autres dorment. Il penche la tête et se baisse à la hauteur du chaton, en équilibre sur ses chevilles alors qu’il avance ses doigts vers la tête de l’animal, qui anticipe et l’incline, mais la vitre leur fait obstacle. Toutes les semaines il vient leur tenir compagnie, il en a vu partir et d’autres arriver, et il sait que tous n’ont pas été vendus. Il n’ose pas sauter aux conclusions, savoir ce qu’on leur réserve dans ce cas et peut-être devrait-il arrêter de venir ici pour rien… à se faire plus de peine qu'autre chose en il ressortant les mains vides, – ce qui a fini par agacer le gérant qui le toise constamment, mais il le lui rend bien.

Depuis peu cependant, il y croise un jeune employé vivace qui a toujours le sourire aux lèvres et un certain talent pour parler fort. Il est super agaçant, le genre qu'il évite en temps normal, mais difficile ici lorsqu'il est un 'client' régulier, en quelque sorte. Doit y a avoir que ce type pour lui sourire autant ici, d'ailleurs. Bientôt, on lui fera payer ses visites comme au zoo, tss. Il soupire et reste là, à parler seul jusqu’à ce qu'une tête blonde et familière apparaisse dans son sillage. Il regarde rapidement autour, mais le gérant n’est plus dans les parages et il tente sa chance. Il s’est déjà fait recaler par ce vieux con plusieurs fois, ce n’est rien pourtant, il ne va pas les bouffer et encore moins se casser avec, on l’arrêterait comme s’il aurait braqué la caisse, mais bon un chat à 1 million de wons vaut très certainement plus que son contenu, c’est vrai. « Hey, Hansol ! » Du calme, il se balade avec son nom sur son badge – mais il l'a sûrement retenu depuis, aussi. « Je peux le prendre cinq minutes ? Ou j’sais pas, doit y avoir moyen de les caresser et jouer avec sans qu’ils fuient. Deux sur trois dorment… » Il a l’air d’un désespéré à s’entendre et ça le saoule, mais il veut donner quelques minutes d’amour et de bonheur à ce chaton merde, c'est trop demander ? Car il doute que les employés le fassent eux-mêmes. Oui, il doute de ces endroits et les juge très, très fortement. « T’attends peut-être que j'te glisse un billet sous la manche ? Laisse tomber. » Il lève les yeux au ciel et retourne son attention vers l’animal. Tant pis, il aura essayé.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : lee minhyuk (monsta x) POINTS : 125

NOUS A REJOINT LE : 11/11/2016

MESSAGES : 2573

GOLDEN SUN ☼ FIRESTONE'S VICE PRÉSIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1065-lee-hansol_-hansoleil

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Mer 7 Déc - 17:45

boomboom

boomboom. c’est le rythme de la vie d’hansol - boomboom, ça cogne, ça résonne, tous les jours, sans faute et sans arrêt ((on dit qu’il est jamais fatigué)). en arrière boutique, même les tâches les plus basiques ((ingrates)) semblent être incapables de le freiner dans sa course après la vie elle-même - après le soleil et les arcs-en-ciel. et aujourd’hui particulièrement, hansol est heureux - heureux sans raison particulière, mais il a jamais eu besoin de raison pour coller son sourire de jeune con sur sa face et vivre comme si demain était le dernier jour // comme s’il avait peur de perdre une miette, un grain de poussière de son destin incertain. boomboom, encore et toujours.

il déambule dans le magasin, sifflote un air dont il ne connait même pas le nom, léger comme une plume - et plus adroit qu’on pourrait l’en croire capable. un deux trois. il dépose le quatrième chiot auprès de ses frères et soeurs avec précaution ((douceurs ; hansol en est capable)). même son patron a jamais su à quoi ce gosse de riche pouvait carburer - pour être aussi investi dans un job dont il n’avait nullement besoin. mais hansol, c’est ça ; c’est un petit soleil, qui se nourrit lui-même. il a besoin de rien - ou presque, presque, parce qu’hansol il veut juste qu’on le regarde, et qu’on l’aime, qu’on l’admire. hansol il veut vous en mettre plein la face, alors quand il entend son nom il saute sur l’occasion sans hésitation.

t’es pas à proprement parler un inconnu pour lui ; il le sait qu’il t’a déjà vu, il se souviendrait de ta tronche entre mille et de tes épaules frêles et alourdies par le poids de la vie ((peut-être, il sait pas, il suppose)). « EEEH, in shin, in soo, in- in quoi déjà ?? » - hansol il a jamais eu une mémoire d’éléphant, comme on dit ; hansol il se souvient avec le coeur pas avec la tête. et son coeur il lui dit que t’es quelqu’un de bien, alors il étale un peu plus son sourire le long de sa face. « qu’est-ce que tu fais là ? » - comme s’il s’attendait à ce que tu viennes jouer des claquettes, l’abruti. prendre un des petits ? pour jouer ? hansol grimace, largement. « ah non. ah non non non, les petits ils sont fragiles hein, puis on fait pas ça ici. » oui, hansol pouvait être consciencieux aussi. « et puis t’as l’air encore plus fragile qu’eux sérieux je les laisse pas entre tes mains comme ça j’suis pas là pour ramasser les pots cassés ». la vérité c’est qu’il aimerait bien te dire oui - parce qu’il sait que c’est tentant, que ces boules de poils attendrissantes n’attendent que ça et que lui-même s’il le pouvait il les rapporterait tous chez lui. faute de cela, il se contente de bosser ici et de prendre soin d’eux du mieux qu’il peut. mais l’idée du billet le fait rire, c’est plus fort que lui. « pour qui tu me prends j’suis pas un garçon facile tu sais ».

pourtant ton air dépité est à deux doigts de le faire craquer - et il aime pas ça, il sait qu’il devrait pas. y’a sa conscience qui lui dit que c’est pas bien - mais hansol, hansol, c’est le coeur et ses ardeurs. il soupire lourdement - passe une main agacée dans sa tignasse déjà décoiffée. il devrait pas - il a déjà entre les mains le trousseau de clés. « cinq minutes ok », il te lance un regard méfiant, celui du sale gosse qui fait pas confiance. il glisse ses mains contre l’animal et le garde entre ses bras quelques instants. « et pas un bruit, rien, nada, je joue mon job pour toi là » - comme si c’était toi le plus bruyant ici. doucement, il te tend le chaton - et y’a de la crainte dans ses yeux, un peu. « le patron fait sa pause, donc c’est exceptionnel ok » ((il chuchote comme s’il était coupable)) « et t’as une dette envers moi maintenant ! » - lourd clin d’oeil à l’appui, il a laissé tombé la discrétion ((on dit qu’il est pas stable)).

comme s’il t’avait laissé le choix.

il croise les bras, te jauge de haut en bas - le regard presque accusateur, il réfléchit à ce que t’aurais à lui offrir en retour. donnant donnant ; hansol quand il donne c’est qu’il veut en retour. et il veut toujours plus, toujours trop. alors aujourd’hui, il veut de toi. « tu m’proposes quoi en échange ? » - et le pire c’est qu’il déconne qu’à moitié, sourire en coin et gueule d’idiot. « et laisse tomber l’argent, c’est pas drôle sinon ». le regard qui retombe sur la boule de poil, alarmé. « et gaaaaffe au CHAT LAAAA ».

discrétion.
crybaby ▼




[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : chae hyungwon (monsta x) POINTS : 38

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 1757

MODÉRATRICE — STARCHILD'S VICE PRESIDENT ✩ SPACE RULER
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Lun 12 Déc - 16:52

Hansol ∞ Inseong
Give me a break
In Seong plisse les yeux quand le blond écorche son nom, et pas tellement pour ça d’ailleurs. Il se sentirait presque bête d’être le seul des deux à se souvenir d’un détail aussi futile. Un visage est plus simple à retenir, un regard pétillant, même un sourire est plus à même de le marquer qu’un nom. « In Seong. » Il ne l’a dit qu’une fois après tout, c’est même un miracle qu’il se souvienne d'un 'client' comme lui en fait. Ce qu’il fait là ? Toujours pareil, mais il a une requête aujourd’hui et il se dit qu’avec Hansol, ça passera peut-être mieux. Il a l’air sympathique, le genre de gars sûrement aimé de son entourage et populaire dans sa promo –pour être le clown de service peut-être, ou juste un mood-maker plutôt mignon quand on le regarde bien.– Il jauge sa réaction après sa demande, mais visiblement ça ne lui plait pas plus qu’au boss.

Fragile ? Il l’a bien entendu dire qu’il a l’air plus fragile qu’un chaton ? D’où il se permet et qu’est-ce qu’il en sait ? Il plisse tellement les yeux que l’image du blond rétrécit. « Essaie d'amadouer un chat errant et on reparlera de ma fragilité, merci. » Il ne va pas leur écraser la trachée ou les faire tomber… il comprend la méfiance du blond, il comprend qu’il n’ait pas le droit de lui accorder ce privilège, mais il s’en fiche. Le manque de confiance à son égard le vexe, mais que pouvait-il espérer ? Ils ne se connaissent pas. Mentionner l’argent l’aura au moins amusé et sa réponse amusa le brun. « T’en as pas l’air, non. » Qu’il dit distraitement en se tournant vers son ami au pelage blanc, résigné. Il ne fait plus attention au garçon, son refus l’a miné et ses raisons l’ont un peu plus irrité, il est donc surpris de le voir avancer pour lui masquer la vue et libérer la petite boule de poils. Ses remarques atteignent à peine les oreilles d'In Seong qui acquiesce machinalement –comme s’il allait gueuler un yay en levant le poing…– et il tend les doigts vers l'animal avant qu'Hansol ne le lui mette entre les bras, le surprenant à nouveau.

Il attrape la petite bête entre ses mains, assez grandes pour l'envelopper et l’installer contre son torse en caressant doucement le haut de sa tête. In Seong sourit comme un gosse ou un papa gâteux au son des ronrons qui résonnent déjà, ça l’apaise et un ‘merci’ presque muet franchit ses lèvres, lui qui est si distrait. Pourtant, il lui a suffi d’un mot pour lever brusquement les yeux vers le blond et gagner toute son attention. Une dette ? La façon qu’il a de le reluquer ne lui plait pas trop, il soutient son regard accusateur et lui renvoie le même si ce n’est une touche de suspicion en plus, ce type ne perd pas le nord. Ce qu’In Seong lui propose en échange ? Sérieusement ? Il y réfléchit en plus, mais Hansol l'embête encore à propos du chat et il recule d'un pas. « Yah… c’est toi qui vas finir par l’agiter ! Chut. » Première fois qu'il monte le ton, et que sa voix semble prendre un peu de couleur quand elle fut si plate jusque là. Effet câlin de chaton, ça. Et sur ce, il laisse le silence régner quelques secondes en grattant le menton de l’animal, un sourire collé au visage, mais le regard insistant d’Hansol le dérange… Il pourrait lui proposer quoi, au juste ? Il ne peut pas cibler quelque chose de spécifique, mais il peut tout aussi bien l’ignorer, hausser les épaules et s’en aller sans rien lui promettre. Sauf qu’il a raison sur un point le blondinet : il risque sa place en le laissant cajoler ce bébé entre ses bras –et le cacher sous son manteau et sortir avec le tenterait bien finalement, mais Hansol veille au grain.

« T’as l’air de les aimer. » Hansol sourit plus que son patron et il s’inquiète de la santé de ces chatons avant de penser au fait qu’ils ne pourraient plus les vendre si In Seong en abimait un. Il ne l’a pas dit comme ça, mais c’est ce qu’il ressent chez ce jeune homme et c’est pourquoi il ne sort pas les crocs. Alors il cède, soupire bruyamment et se masse une tempe en lui proposant : « mon temps ? » Encore faut-il qu’il en veuille. « Tu finis à quelle heure ? » Audace. « Enfin peu importe, je peux juste rester dans les parages plus longtemps aujourd'hui. » Le chaton finit par se rebeller et s’accrocher à son manteau et il s’accroupit pour le laisser toucher le sol. Il le laisse avancer, mais pas s’éloigner et dès que ses doigts lui font barrière, le petit les attrape et les mordille, espiègle. Le grand fait mine d’avoir mal et rit un peu. « Sinon je t'écoute, qu'est-ce que tu pourrais attendre d'un type que tu connais à peine ? » Pour cinq minutes, cinq minutes, il est sur le point de lui en offrir dix fois plus.
code by Silver Lungs

◊◊◊

Every now and then
the stars align
boy and girl meet by the great design
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : lee minhyuk (monsta x) POINTS : 125

NOUS A REJOINT LE : 11/11/2016

MESSAGES : 2573

GOLDEN SUN ☼ FIRESTONE'S VICE PRÉSIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1065-lee-hansol_-hansoleil

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Mar 3 Jan - 22:48

boomboom

hansol il est pas vraiment adroit ; il fait souvent les choses un peu de travers et sa spécialité c’est la galère. pourtant y’a que des bonnes intentions, que des envies de paraître pour un gentil garçon // d’avoir une place dans le cœur des gens – et s’il pouvait il arracherait presque vos cœurs pour vérifier que dedans y’a de l’amour et du bonheur ((et lui)).
et puis tu vois in seong, il te connait pas, mais t’as eu le malheur de tomber là, sur lui, t’as eu le malheur de croiser son chemin, et puis peut-être que dans tes yeux il a cru déceler un chagrin – un air incertain. et il a fallu qu’il en fasse qu’à sa tête, parce que y’a que ça qui est dans ses cordes à hansol : aller de travers, s’y prendre à l’envers. et il a fallu qu’il veuille glisser un sourire sur ton visage, qu’il veuille entendre battre ton cœur à cent à l’heure // t’apporter quelques éclats de lumière et de bonheur.

il a l’air de les aimer. et c’est drôle comme une phrase si simple, une remarque si naturelle peut faire naître un sourire large comme une piste d’atterrissage chez hansol. « qu’est-ce que tu crois ? j’aurais aucun intérêt à bosser là si je les aimais pas. » et c’est la vérité. hansol il a pas besoin d’argent ((merci maman)), hansol il pourrait être un de ces types qui passent leur temps les mains dans les poches, la clope au bec, l’air arrogant de ceux qui ont les poches pleines de trop d’argent. pourtant il est là, presque tout le temps. « mais j’préfère les chiens en vrai. » et c’est son rêve de gosse d’en avoir un.

du temps. hansol ne s’y attendais pas – vraiment pas. on avait tendance à lui promettre des choses matérielles, des trucs qui périment un jour où l’autre. des trucs concrets qu’il finit toujours pas user, puis par devoir abandonner. du temps. ça lui plait. « dans trois quarts d’heure en théorie, mais y’a pas grand monde aujourd’hui. » il balance un regard vers la réserve, un coup d’œil à l’horloge. « le patron finit sa pause dans cinq minutes, j’suis à toi tout de suite ! » il abusait de sa condition, de sa liberté de choisir - du fait qu'ici il avait rien d'indispensable, qu'il allait et venait juste comme bon lui semblait. il devait probablement avoir l’air d’un gamin satisfait, celui à qui on a promis une glace, celle avec trois boules et ses parfums préférés ((caramel myrtille café)). il s’accroupit un instant à tes côtés – un peu inquiet quand il voit le chaton s’éloigner, puis très vite rassuré quand il prend conscience que t’y apportes probablement encore plus d’attention que lui-même. il passe une main affectueuse sur le crâne du chat avant de te regarder, l’air enjoué, les yeux qui pétillent d’impatience, l’air de dire ‘tu sais pas dans quoi tu t’es embarqué’. « j’te fais confiance, alors me le fais pas regretter mais j’te laisse remettre le chaton là-dedans d’ici cinq minutes, ok ?? » il prend un air un peu suspicieux et hésite encore une seconde avant de te tendre le trousseau de clé. « c’est celle-ci. j’vais voir le patron et me préparer, j’en ai pas pour longtemps donc traîne pas trop s’teplait, ok ?? »

boomboom. c’est toujours comme ça. il te laisse à peine le temps de réagir, il est déjà trois mètres plus loin, et il te fait signe de te presser avant de se glisser dans la remise. il voulait aussi gagner un peu de temps, s’assurer que le patron viendrait pas les surprendre.

in seong. il voulait juste t’emmener dehors, sous le soleil d’hiver, te faire voir le bleu du ciel, peut-être t’emmener sur les toits pour voir le soleil de plus près ou juste boire un verre avec toi. il voulait juste dresser un sourire sur ton visage, faire rosir tes joues pâles et briller tes yeux fatigués. il voulait juste rependre le bonheur autour de lui, te faire vivre à cent à l’heure comme lui.

boomboom. le revoilà comme une furie, comme si rien ne s’était passé. manteau sur les épaules, casquette vissée sur la tête. « je suis à toi ! » - et il a l’air fier de lui, l’abruti. « j’espère que t’as pas un emploi du temps trop chargé princesse parce que du temps moi j’en ai plein ok. » hansol il est toujours à l’aise, toujours décontracté, il a jamais compris qu’on parle pas à des inconnus comme à ses meilleurs amis, il a dû mal à comprendre toutes vos histoires de convenances. « et t’as les clés hein ?? »
crybaby ▼




Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : chae hyungwon (monsta x) POINTS : 38

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 1757

MODÉRATRICE — STARCHILD'S VICE PRESIDENT ✩ SPACE RULER
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Mar 10 Jan - 0:18

Hansol ∞ Inseong
Give me a break
Ca ne l'étonne pas, Inseong, quand le garçon avoue préférer les chiens. Ça se voit quelque part, dans sa façon d'être et de speeder ou ne serait-ce qu'à sa tête. Il doit même être plus bruyant qu'eux en leur présence et il n'ose pas imaginer ce que ça donne, en fait. Inseong lui, il ne les aime pas beaucoup. Rectification : ils sautent partout, aboient trop forts, ne savent pas se toiletter sans l'aide des hommes et de leurs shampoings, ont besoin d'être dressé et même quand c'est le cas, ils sont trop prévisibles. Trop gentils ou espiègles, dans un cas comme dans l'autre, ils ne sont pas faits pour lui. Il les aime quand ils appartiennent aux autres parce que non, il ne les déteste pas et les respecte bien sûr, mais il trouvera toujours à dire que les chats sont mieux. Il est biased, ne lui en voulez pas.

Il ne relève pas, il se dit juste que la plupart des gens préfèrent les chiens et qu'un débat ici et maintenant ne servirait qu'à noircir un peu plus son humeur. Il ne sait pas pourquoi il lui a proposé de son temps, non vraiment, il aurait pu lui offrir un café ou une crêpe, ce qui aurait équivalu à lui prendre de son temps aussi, mais ça n'aurait pas eu le même effet. Lui offrir son temps, c'est un peu lui ouvrir la voie sur quelque chose qu'Inseong ne veut pas : sympathiser. Sympathiser, c'est amener à se revoir, à parler, à s'impliquer et avec ça, les problèmes. Mais bien sûr, le garçon accepte.

Mieux, Hansol veut écourter sa journée pour l'emmener il ne sait où et il ne réagit pas tout de suite. Je suis à toi tout de suite, entend-il et il ouvre la bouche pour protester, mais c'est un peu lui qui en a eu l'idée. Alors il se tait et se concentre sur l'animal à ses pieds, le petit espiègle qui gigote et s'impatiente sous les caresses combinées des deux jeunes hommes. Il arrête son regard dans celui du blond, animé d'une étincelle qu'il connaît de trop, mais qu'il a perdu il y a un moment. Il le sait, qu'il devrait juste remettre le chaton dans sa cage, laisser la clé sur la serrure et s'en aller. Cinq minutes, dépêche-toi, et il grimace en secouant la main vers Hansol pour le presser de partir.

Ce n'est pas croyable.. un sale gosse lui demande de ne pas traîner et de se tenir prêt à partir avec lui, sur un coup de tête comme ça, et il ne trouve rien de mieux à faire que d'écouter sagement. Il aurait dû se séparer du chaton quoiqu'il arrive, mais il aurait pu quitter la boutique juste après. Il observe les félins depuis sa hauteur, revenu au point de départ et il attend en faisant tourner le trousseau de clés entre ses doigts. Puis, il lui prend l'envie d'essayer d'ouvrir la seconde cage de verre, à côté et il se trompe, une fois, deux fois et finalement le bruit d'une porte qui claque le ramène sur le droit chemin. C'est ça, qui l'a fait attendre. C'est cette curiosité maladive qui le suit depuis ses premiers pas et même si cet employé a tout d'une personne trop hyperactive pour lui, il reste malgré tout curieux. Curieux de savoir comment la soirée se déroulera et il lui lance ce qu'il réclame sans crier gare dans un tintement léger.

Il a plein de temps devant lui, dit-il et Inseong regrette un peu plus. « Pour quelqu'un qui est prêt à partir plus tôt de son boulot pour une escapade avec un inconnu, le temps ne doit pas te manquer, non. Désolé, mais tu devras me relâcher avant minuit, j'ai des obligations nocturnes. » Il vient de faire une référence à Cendrillon, histoire de bien s'enfoncer alors que l'autre vient de l'appeler 'princesse'. Il l'a fait exprès, mais c'est un peu limite. Il soupire et se dirige vers la sortie. « Je bosse et je ne pense pas pouvoir m'offrir le luxe de manquer ces heures-là. » Il ne sait même pas pourquoi il se justifie, ni même pourquoi il lui en parle. Après tout, ils se sépareront bien avant non ?? C'est à peine s'il envisageait de lui parler plus de dix minutes au début et voilà qu'il lui laisse des heures devant eux ? Des heures. Non non, il essaiera de le perdre dans la foule ou de le planter quelque part à un moment, c'est certain.

« T'es un étudiant ? » Premier effort, et ils passent la porte où le froid hivernal les accueille, il frissonne et enfouit les mains dans ses poches et lui demande alors : « t'as quelque chose en tête ? J'avais pas prévu de traîner, mais puisqu'on est là maintenant.. c'est plutôt moi qui suis tout à toi, si ça ne tenait qu'à moi je prendrai le chemin pour rentrer. » Et il se demande sérieusement ce qui pousse l'autre à vouloir lui tenir compagnie, il n'est qu'à peine réceptif à son enthousiasme, mais lui-même ne s'en va pas après tout. Il dit, il dit, mais il ne l'emprunte pas ce chemin. Il pointe plutôt la direction d'un quartier animé, plus trop sûr de savoir quoi faire lors d'une première rencontre.
code by Silver Lungs

◊◊◊

Every now and then
the stars align
boy and girl meet by the great design
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : lee minhyuk (monsta x) POINTS : 125

NOUS A REJOINT LE : 11/11/2016

MESSAGES : 2573

GOLDEN SUN ☼ FIRESTONE'S VICE PRÉSIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1065-lee-hansol_-hansoleil

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Jeu 2 Fév - 21:38

boomboom

Princesse avait des obligations ; un peu comme une fleur qui se fermait à la nuit tombée, qui s’évanouissait lorsque la lune pointait le bout de son nez. Ce que tu sais pas inseong, c’est qu’hansol il va tout faire pour rayonner, et pour jamais s’arrêter – pour que tu sois une fleur épanouie le jour comme la nuit. « ça marche cendrillon, ce serait con que tu rates ton carrosse, c’est clair. » en vérité, ça sonnait pour hansol comme une promesse – comme si tu lui avais annoncé que, par conséquent, t’étais tout à lui jusqu’à minuit. Hansol il interprète tout, souvent un peu trop et jamais comme il faut.

Et puis lui-même il savait vraiment pas pourquoi il faisait tout ça. peut-être parce qu’il trouve tes lèvres jolies et il se dit qu’elles doivent être encore mieux quand tu souris. C’est le genre de truc qui suffit à hansol, qui le justifie de tous ses actes – un détail, un indice, un regard et et il est trop tard. Il s’accroche, il s’accroche pour rependre un peu de bonheur comme il peut, puis ça fonctionne ou ça fonctionne pas. Il s’accroche aussi pour qu’on prête attention à lui, qu’on s’attache un peu aussi. Il aurait voulu que tout tourne toujours autour de lui.

Et puis, et puis.

Peut-être à cause de boo aussi. Parce qu’il sait que tu le connais, et pas trop mal. Qu’il est trop curieux, plus qu’il devrait l’être en tout cas, et que te croiser sur le palier de l’appartement qu’il partage avec l’autre, ça lui suffit pas. il lui en faut plus, il lui faut des mots, des instants, des sourires, des regards – il lui en faut plus pour te comprendre, plus pour t’apprivoiser.

« wah, tu travailles de nuit ? » hansol la nuit il aime pas trop ça, ça lui fait pas peur mais il préfère quand il peut y voir clair, quand le ciel est dégagé et que y’a de la lumière. Il enroule une écharpe autour de son cou avant de te suivre dehors et il grogne un peu quand la morsure du froid hivernal vient s’attaquer à lui. Il aime pas l’hiver non plus. Aujourd’hui, au moins, y’a pas de nuages, et c’est probablement le seul avantage. Il y a peu de choses finalement qu’hansol n’aime vraiment pas : le jaune, le vert, l’hiver, la tristesse, les espaces confinés. Il fait toujours tout pour les chasser, à sa façon. Il y parvient pas toujours mais il fait tout pour. Enfin, il croit.

Ta question le réchauffe un peu – il se sent important quand on s’intéresse à lui, et qu’on lui pose des questions. « yep ! j’suis en deuxième année de journalisme. c’est graaave cool, j’apprends plein de trucs et tout et tout. » sans blague. Le principe même d’étudier. Il est souvent un peu à côté de la plaque, hansol. « toi aussi non ? »

Il avait rien de vraiment prévu – il prévoit jamais rien. il vit chaque instant, l’un après l’autre, et parfois on pourrait croire que y’a même pas de lien entre un instant et le suivant dans sa vie, tellement le tout paraît incohérent. Pour lui, c’est naturel. Il se pose simplement pas de questions. « rien de rien, on n’a qu’à improviser ! » puis quand tu admets que tu préférerais rentrer, il hésite un instant, ça lui fait drôle un peu, parce qu’il aurait dû s’y attendre, mais il s’y attendait pas. Il oublie souvent que les autres partagent pas forcément le même enthousiasme que lui à se perdre dans les rues de seoul en plein hiver. « ah non non pas déjà ! tu vas voir ça va être cool. » puis tu sembles malgré tout indiquer une direction, hansol il connait un peu les alentours et il sait que là bas y’a de quoi faire. Il commence à avoir quelques idées et se sent rassuré.

« suis-moi. » le ton est presque autoritaire, et c’est même pas volontaire. Il attrape ton poignet dans la foulée et te traîne derrière lui, sans se demander si c’était approprié. Parce qu’il sait que ça l’est pas. Il te garde pas longtemps sous son emprise, juste le temps d’arriver une rue plus loin, où s’alignent quelques échoppes le long de la rue. « un bubble tea, ça te dit ? ou un truc chaud ? » il s’arrête et se tourne vers toi puis pointe une main en direction d’un vendeur qui donnait à même la rue, le sourire large et les yeux brillants. Y’a des chances pour que toute sa vie, il reste un enfant. Il passe sa main derrière sa nuque, presque embarrassé. Hansol il est trop tactile, trop rapide, trop tout. C’est une pile électrique qui se décharge jamais, une montagne d’énergie à lui tout seul. « d’ailleurs, t’as quel âge ? ‘fin jveux dire. moi j’en ai 20 quoi. » et puis il s’éparpille, il a plein de questions à te poser, et pas mal de truc à te montrer. Alors, il sait pas par où commencer, et il saura probablement pas comment terminer – la vérité c’est qu’il sait pas où il t’emmène, mais il y fonce, tête baissée.
crybaby ▼





◊◊◊

I TOLD THE FLOWERS WHAT I WOULD DO FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : chae hyungwon (monsta x) POINTS : 38

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 1757

MODÉRATRICE — STARCHILD'S VICE PRESIDENT ✩ SPACE RULER
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Dim 19 Fév - 16:22

Hansol ∞ Inseong
Give me a break
Il a connu pire comme compagnie, après tout Hansol n’a rien d’un escroc. Ce qu’il montre et ce qu’il est coïncident presque trop parfaitement, les apparences ne trompent pas toujours même si la vie lui a appris à se méfier. Pourquoi alors se montre-t-il réticent à l’idée de finir sa journée avec lui ? Il ne le sait pas vraiment. Dire qu’il est fatigué et peu d’humeur à supporter les exagérations du jeune homme serait vrai, mais d’un autre côté, cet imprévu a bousculé ses habitudes et c’est ce qui lui plait dans l’affaire. Puis, ils ne sont pas si étrangers que ça. Ils se sont même croisés plusieurs fois, avant cet endroit. In Seong l’a souvent vu aux côtés d’un de ses amis proches, mais ils n’ont jamais vraiment eu l’occasion d’échanger plus que des salutations polies. Ils sont tous deux l’ami de Boo, mais ne se connaissent pas aussi bien qu’ils semblent le vouloir à présent. Il est peut-être flatté au fond, que le blond veuille changer ce fait même s’il n’y gagnera rien de plus qu’une migraine à la fin, sûrement. « Seulement les weekends, je te le conseille pas si t'aimes les grasses mat'. » Et le weekend, c'est le seul moment où il pourrait en faire, mais non, lui il fait tout à l'envers.

Il a donc un futur journaliste devant lui et ça ne l’étonne qu’à moitié, ça lui sied aussi bien que les domaines littéraires ou artistiques dans lesquels il l’imaginait. Il y a les journalistes qui manipulent la vérité et ceux qui la défendent, les vils qui ruinent des vies pour que leur nom soit gravé en gras et lettres capitales dans les esprits ou encore ceux qui se cantonnent à un domaine particulier. Il se demande qui Hansol deviendra, il a l’air de sourire à la vie et de la croquer à pleine dents, sincère et optimiste, presque trop gentil. Il ne manque pas d’audace et de détermination ceci dit, en témoigne cette sortie et le poignet qu’il lui saisit pour l’emmener à sa suite sans lui laisser le temps de protester. Il était partant de toutes façons, il n’a rien dit quand le blond a protesté sur son désir de rentrer et il n’en a même plus envie maintenant. C’est son principe, de se faire désirer alors que son consentement est souvent acquis s’il ne prend pas la fuite. Rien ne le retient de se dégager et de s’offusquer face à une telle familiarité, mais ce n’est pas comme si la poigne d’Hansol était douloureuse. Il y a seulement vu de l’obstination, une façon de lui refuser l’idée même de faire demi-tour, un caprice. C’est déconcertant parce qu’ils ne sont pas amis, mais pas désagréable. « Je suis en troisième année de droit, c’est grave sérieux et ennuyeux, » dit-il sur le chemin et pour reprendre l’expression du blond, « mais c’est intéressant parfois. » Et même s’il n’aurait pas choisi ça de lui-même au départ, maintenant qu’il est dedans, il y a trouvé son intérêt. Il le faut bien.

« Un bubble tea ? Je n’en ai jamais goûté, ça m’intrigue. » Même si en théorie, In Seong n’aime pas le thé, vert, noir ou aromatisé, mais c’est comme pour le café. Une personne qui ne l’aime pas essaiera de le goûter avec du lait et on lui conseillera un moka ou un caramel macchiato pour la douceur, alors il se dit qu’un bubble tea ne le tuerait pas. « J’en ai 21. » Ce qui fait de lui son aîné, sûrement de peu, mais c’est déjà ça. Il s’élance vers le vendeur de boissons fraîches ou chaudes, et il est à deux doigts de craquer pour un latte ou un chocolat chaud, mais il est curieux et gourmand, et il a envie de changer un peu. Quitte à bousculer sa soirée, autant y aller jusqu’au bout. « Tu me conseilles quoi ? Je n’aime pas le thé, mais les saveurs donnent envie. » Il a un petit sourire au coin des lèvres lorsqu’il tourne les yeux vers le plus jeune, un regard qui le met au défi et un peu de suffisance quand il ajoute : « choisis pour moi, gaffe à toi si je n’aime pas. Et tu peux m’appeler ‘hyung’ si tu veux. » Il sort tout de même le portefeuille pour payer sa part, et en attendant, ils peuvent toujours essayer de se cerner un peu plus. « Pourquoi le journalisme ? »
code by Silver Lungs

◊◊◊

Every now and then
the stars align
boy and girl meet by the great design
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : lee minhyuk (monsta x) POINTS : 125

NOUS A REJOINT LE : 11/11/2016

MESSAGES : 2573

GOLDEN SUN ☼ FIRESTONE'S VICE PRÉSIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1065-lee-hansol_-hansoleil

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Mar 7 Mar - 22:05

boomboom

Fallait avouer qu’hansol il avait une surdose de curiosité dans le sang – à se demander si un jour il en fera pas une overdose. Et que, malgré ses sourires, ses bonnes intentions, ses innocences flagrantes, on le regarde souvent de traviole à cause de ça. mais lui, c’est son sourire qu’est de traviole, son sourire trop large de bouffon qui se pose pas les bonnes questions. Et hansol, il avance pas à tâtons, il parcourt la terre à toute allure, prêt à tout pour fouler l’horizon. Alors il fonce un peu dans le tas, tout à coup – au moment où on s’y attend pas.

On s’y attend pas, parce que souvent, quoi qu’il fasse, lui-même ne l’avait pas prévu. C’est qu’il prévoit pas grand-chose, qu’il anticipe pas souvent. Il agit à l’instinct, paraît qu’on appelle ça le feeling. Il laisse ses pensées courir jusqu’au bout de ses doigts, et son corps se mouvoir, ses lèvres s’étirer avant qu’il ait eu le temps de réaliser. Et pouf, c’est fait. pouf, trop vite, trop tôt, il s’accroche à toi – déjà plus prêt à te lâcher ((il oserait déjà plus l’imaginer)).

Alors il t’écoute avec toute l’attention dont il est capable – en essayant de balayer ses propres idées qui fusent dans son esprit, qui tourbillonnent à cent à l’heure, pour être certain de pas rater une miette de tes paroles. Il tend l’oreille, il grimace quand tu évoques tes horaires en week-end – il se promet de te demander un peu plus tard ce que tu fais exactement. Il range dans un coin de sa tête – c’est pas simple d’ordonner tout ça, mais il s’applique, hansol, il s’applique parce qu’il veut montrer, il veut te montrer, qu’il est capable, qu’il est quelqu’un de sensé, que lui aussi il vaut le coup d’œil et la pause-café.

Vingt et un. Ça fait de toi son aîné, et il s’en doutait, faut l’avouer – pourtant, il a jamais été très doué avec tout ce qui concerne le respect dû aux plus âgés, les préfixes, les suffixes, ou toutes les règles qu’il intègrera sûrement jamais. Pour le bubble tea, il s’inquiète un peu quand tu expliques que t’aimes pas le thé – mais il a confiance, il est sûr qu’il va trouver un truc qui te plait. « hmm, t’aimes le litchi ? c’est un de mes préféré ! sinon y’a banane, c’est bon aussi, enfin moi j’aime bien. » choisir pour toi, c’est un peu osé, mais il réfléchit un peu en se penchant au-dessus du comptoir. « dans ce caaaas… taro ? va pour taro, et j’en prends un au litchi. tu pourras goûter le mien si tu veux, mais au taro c’était mon premier aussi. » il marque une pause – courte, juste le temps de claquer la langue contre son palais, de la glisser sur sa lèvre inférieure. Juste le temps d’ajouter un –hyung, comme un cheveux sur la soupe. C’est pas super naturel, comme d’habitude, mais il fait des efforts. Il étire ses lippes, rit un peu et se tourne à nouveau vers le comptoir pour commander.

Et il sait – il sait que tu vas pas fuir, en vrai. il sait que tu vas pas chercher à le semer dans la foule, au final. Il sait pas pourquoi il le sait – mais il le sait. C’est con, c’est l’instinct – en vrai ça veut rien dire, il est conscient que ça vaut rien. mais il sait que ton bubble tea en main tu lui échapperas pas d’un instant à l’autre, en tout cas. il te tend le tien, et te souhaite santé, dans sa langue maternelle. « le journalisme, hmm. Ma maman est journaliste ! du coup j’ai fait pareil. »

Il a les innocences des enfants, les inconsciences des innocents. Il est pourtant pas si simplet que ça, hansol, même quand il en a l’air. Mais il s’en fiche, il s’en fout, ça lui plait de vivre sans se poser de question, et d’en poser trop aux autres. Ça lui plait de vivre sans trop penser, et de pousser les autres à le faire pour lui. Il a juste besoin de compagnie, hansol – juste besoin d’attention, et de beaucoup, beaucoup d’affection.

« on va faire un tour ? ça nous réchauffera un peu ! » il indique une direction au hasard, la rue animée, le quartier vivant, lumineux et coloré. Il se dit que vous trouverez toujours un truc à faire, ou au moins à regarder. Juste un prétexte pour te garder à ses côtés. c’est comme ça que ça fonctionne non ? à coup de prétextes pour garder les autres près de soi. Jusqu’à ce qu’il y ait plus besoin de raison. « ça doit être dur le droit plus tes weekend super chargés, d’ailleurs. déjà que le droit ça a l’air compliqué… tu te reposes un peu quand même ? faut prendre du temps pour toi, hein ! »

Et il flâne, il parle, l’air de rien – il sirote son bubble tea, te demande ce que t’en penses. Il s’extasie sur quelques vitrines – la devanture d’un salon de thé à l’ornement hors norme, les peluches super fluffy d’un magasin de farces et attrapes, la présentation des pâtisserie d’une boulangerie française implantée là. il s’éparpille, il se laisse aller, il en fait trois fois trop et il préfère pas y penser // et il flâne, il parle, l’air de rien.
crybaby ▼





◊◊◊

I TOLD THE FLOWERS WHAT I WOULD DO FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : chae hyungwon (monsta x) POINTS : 38

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 1757

MODÉRATRICE — STARCHILD'S VICE PRESIDENT ✩ SPACE RULER
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Sam 25 Mar - 3:59

Hansol ∞ Inseong
Give me a break
Hansol, il est de ces personnes avec qui le juste milieu n’existe pas. Soit tu l’apprécies, soit non et c’est malheureusement aussi simple que ça. Il s’en doutait déjà avant, mais il n’a jamais été sur sa route et aujourd’hui c’est trop tard, à la seconde où il lui a proposé de sortir, il était fini mais c’est avec le sourire qu’il avait accueilli l’idée. Il n’a pas la tête à ça, qu’il pense. Il n’a pas besoin d’une tornade comme lui dans sa vie, qu’il dit. Et il prétend les migraines, les gestes déplacés, sa réserve et le manque de temps qu’il pourrait lui donner. Il ne sait pas vraiment si ça peut coller, lui trop calme et l’autre pas assez… et s’il doit être honnête avec lui-même, il est juste nerveux et c’est embarrassant de l’admettre. L’aisance du plus jeune lui met une légère pression, parce qu’il ne sait plus trop y faire lui et que ça fait longtemps qu’il n’a plus essayé de faire connaissance avec un inconnu. Hansol n’en est un qu’à moitié, mais il ne le connaît pas c’est un fait. C’est si naturel pour Hansol qu’il craint de l’ennuyer ou de le vexer, toujours à faire de l’ironie et il le taquine avec ces honorifiques qu’il oublie, mais qui ne sont pas si importants en vérité. Inseong, il suit juste le rythme que l’autre lui impose, il répond à ses questions et le relance, sincèrement intéressé. Il l’écoute nommer quelques saveurs de thé, hochant la tête aux deux, car tout ce qui est sucré trouve grâce à ses yeux (avec quelques exceptions) et il le laisse finalement opter pour… taro. Il hausse les épaules, ne sait pas, observe juste la décoration et les employés, puis sourit de nouveau lorsqu’il entend Hansol se justifier. Il garde son petit sourire et redresse fièrement les épaules, amusé par ce ‘hyung’ glissé sur la fin. « Taro était le meilleur choix, dans ce cas. » Il se déçoit un peu de ne pas lui donner plus de fils à retordre, mais il lui a déjà demandé de faire le bon choix, c’est assez pour ne pas lui en rajouter. Imaginez qu’il n’aime pas, il risquerait d’inverser la courbe de ses lèvres et de le décevoir, et d’ailleurs il se tâte lorsqu’il attrape son gobelet. Il regarde curieusement les perles au fond, analyse la couleur et n’ose pas toucher à sa paille avant d’entendre la réponse du garçon sur son choix d’études.

Ce n’est presque pas une réponse ça, mais c’est honorable. Il entend l’admiration dans sa voix et non la contrainte, c’est donc que le métier de sa mère lui plait et qu’il en connaît l’essentiel. Il s’en contente, il n’y a pas vraiment besoin d’en dire plus et ils seront toujours à temps d’en disserter un autre jour, si l’envie les prend. Il hoche la tête à sa suggestion et le suit, il l’a dit, il lui a proposé de son temps et il est honnête Inseong, un peu trop, alors il se laisse emporté sans trop de résistances. Il est silencieux et son regard se perd sur la foule, il ose enfin goûter à sa boisson en oubliant presque ce qu’elle contient et il est surpris par la nouveauté, ce n’est ni un smoothie ni un chocolat chaud, mais c’est frais et doux, et sucré et il en reprend, par curiosité. Il n’écoute pas les mots qui lui sont adressés sur le moment, il entend, mais n’y prête attention que lorsqu’on lui demande s’il prend du temps pour lui. Pourquoi ça l’inquiète ? Il n’est pas le seul étudiant à travailler en weekend, puis, il ne sait même pas qu’il a un deuxième job en semaine. Est-ce qu’il devrait lui dire ? « Hé, bien sûr… c’est ce que j’ai fait aujourd’hui. » Il est venu faire un tour à l’animalerie et maintenant on le traîne en ville, certes il aurait pu gratter quelques heures de sommeil en faisant une sieste, mais lui et les bons choix… « C’est assez compliqué pour veiller tard, parfois je m’endors dans les amphis… ou même entre deux cours. » Il aspire une perle de tapioca et c’est curieux, mais ça le fait sourire et il continue. « Mais t’en fais pas, je me rattrape toujours le dimanche. Je ne sortirais jamais si je devais passer mon temps libre à me reposer. »

Il le regarde un peu trop longtemps, alors l’autre lui demande si sa boisson est à son goût et il lui montre le volume réduit de moitié. Il a déjà envie d’y retourner et demander un autre mélange, parce qu’il ne trouve vraiment pas ça mauvais. « Je ne sais pas si je dois te remercier ou te détester, mais je suis fan. » Littéralement, comme avec ses créations de douceur au starbucks. Il est trop gourmand et doit trop souvent se restreindre, s’il s’écoutait, il en boirait tous les jours. Il suit Hansol des yeux à chaque fois qu’il s’extasie devant une vitrine, prête attention de temps à autres, mais il se maudit d’avoir laissé son appareil dans sa chambre aujourd’hui. C’est injuste, il y aurait de quoi faire de jolis clichés pris sur le vif, à son insu, là où il est le plus sincère et toujours aussi rayonnant malgré le ciel assombri. Il l’écoute commenter, s’émerveiller, juste parler sans attendre de réponse ou du moins il l’espère, parce qu’il ne fait qu’acquiescer de temps en temps et boire son thé aux perles. Puis enfin, il agit et lui tapote l’épaule en brisant le silence en premier. « Je peux goûter le tien ? » Il n’oublie que ce qui l’arrange, et sa proposition n’en fait pas partie. « T’as une passion ? Tu fais quoi quand t’as des heures à tuer ? Je suis un mordu de mangas, perso. Tu ne l’aurais pas deviné, hm ? » Et il voulait le semer dans la foule, yeah, sure.
code by Silver Lungs

◊◊◊

Every now and then
the stars align
boy and girl meet by the great design
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : lee minhyuk (monsta x) POINTS : 125

NOUS A REJOINT LE : 11/11/2016

MESSAGES : 2573

GOLDEN SUN ☼ FIRESTONE'S VICE PRÉSIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1065-lee-hansol_-hansoleil

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Lun 17 Avr - 21:38

boomboom

peut-être qu’il est trop brusque, trop emporté, trop excité – peut-être que son comportement n’est pas celui que requiert une rencontre, une tentative de s’immiscer dans le quotidien d’autrui, et qui plus est en lui demandant à peine son avis. voire pas du tout. mais hansol fonctionne ainsi – il lève le menton, regarde droit devant lui, et tire les autres derrière lui, par la peau du coup s’il le faut ; et il les emmènerait faire le tour du monde, il les emmènerait avec lui crever l’horizon.

il avait l’habitude d’être le forceur de service, celui qui fonce dans le tas pour obtenir ce qu’il veut, celui qui laisse pas les choses lui glisser entre les doigts sans rien entreprendre, et qui saisit la moindre occasion comme si c’était la dernière. il avait forcé, pour que boo s’installe chez lui, il avait forcé, pour pousser namil à se rosir la tignasse. il forcerait, pour te connaître, inseong. c’est même pas une hypothèse, c’est une fatalité, irrémédiable conséquence d’avoir croisé le chemin d’un garçon qui quémande de l’affection.

affection whore ; on l’a déjà appelé comme ça, et il sait très bien ce que ça veut dire. d’ailleurs, il s’est juste moqué du coréen effronté qui avait osé prononcer ces mots dans un anglais approximatif avec un accent à trancher au couteau. puis il avait juste haussé les épaules, parce que la vérité c’est qu’il s’en fiche, il en a rien à faire de ce qu’on dit de lui, de ce dont il a l’air. et lui, il est persuadé que c’est lui qui vous aime, tous, d’un amour trop grand, trop pur – alors que c’est lui qui veut être aimé comme ça, par le monde entier. et pas de bol, t’es un petit morceau de son monde entier, inseong.

alors il écoute tes quelques paroles, tes réponses sans détours, tes explications et il hoche la tête, presque à chaque mot, il marque un intérêt quasi-excessif, et il ne le fait même pas exprès. il lâche même quelques exclamations, des « oh » ou des « ah » à outrance, comme s’il craignait que tu le places sous le signe de l’indifférence. mais il ne sait pas, il n’a pas conscience que son comportement est de trop – qu’on ne peut pas avec tout le monde devenir meilleurs amis en un instant, et que parfois, il faudrait prendre son temps.

malgré tous les refus qu’on lui a accordé, tous les regards méprisants qu’on lui a lancé, il semblerait qu’il ne comprenne toujours pas. et le fait est que tu n’as vraiment rien refusé, inseong – et si tu l’avais clairement dit peut-être qu’il aurait moins cherché à s’accrocher, moins cherché à te retenir à ses côtés. mais tu l’as pas fait, et ça lui a suffit, à te considérer comme un presque-acquis.

et quand tu admets apprécier la boisson, c’est comme une explosion – tu sais, le final d’un grand feu d’artifices, le truc qui survient au moment où tu t’y attends pas mais qui t’en mets plein les yeux. et la comparaison est à peine exagérée. toujours est-il que ça lui fait plaisir, et qu’il manquera pas de te le rappeler, et de s’en vanter. « tu vois que t’as bien fait de venir, hein ? à ta place, je regretterai pas de m’avoir rencontré. » pointe de narcissisme à peine esquissée, fierté flagrante de te voir contenté, et surtout éclat de rire un peu trop sonore parce qu’il se croit amusant et voudrait te voir amusé.

la vérité, c’est qu’il a peut-être appréhendé ce moment quelques instants, très courts, mais n’empêche qu’ils ont existé – mais qu’il se sent bien, maintenant, à tes côtés. hansol ne met pas longtemps à s’adapter, et s’il est sûrement plus excité que toi en cet instant, il espère sincèrement que toi non plus tu ne vas pas le regretter.

alors ça lui fait plaisir, de te voir prendre les devants et de l’interroger. il hausse les sourcils une fraction de seconde, avant d’acquiescer largement. « bien sûr ! » il te le tend, avant de reprendre une marche plus disciplinée, à tes côtés, quand tu engages la conversation. « t’es fan de mangas, c’est vrai ? je connais pas trop à part euuuh one piece, et tout, les plus connus quoi. j’avoue que je pensais pas, c’est cool ! » c’est vrai, qu’il a une montagne de choses à apprendre à ton sujet – toute une vie, toute une histoire, à vrai dire. parce que vous partez de rien de plus que quelques regards croisés, quelques épaules effleurées  sur un pallier, à la hâte. quelques salutations polies – mais beaucoup de curiosités. « mmmh, mon truc c’est le volley, perso ! t’aimes le sport ? j’en faisais en club au lycée, mais j’ai plus trop le temps maintenant, forcément. »

peut-être qu’il faudra du temps, peut-être qu’il faudra outrepasser certaines différences, peut-être qu’il faudra trouver un équilibre entre vos caractères si éloignés. mais hansol sent que cela fonctionnera. il se tient bien à tes côtés, maintenant, et marche un peu plus calmement. inconsciemment, il se cale presque sur ton rythme, et s’éparpille moins de tous les côtés – sans pour autant pouvoir refouler ses instincts premiers, car il est et restera, au fond, toujours le même effronté, le sale gosse intenable et déchaîné. « et sinon je viens à l’animalerie, quand j’ai vraiment rieeen à faire. »
crybaby ▼





◊◊◊

I TOLD THE FLOWERS WHAT I WOULD DO FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : chae hyungwon (monsta x) POINTS : 38

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 1757

MODÉRATRICE — STARCHILD'S VICE PRESIDENT ✩ SPACE RULER
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Mer 24 Mai - 23:09

Hansol ∞ Inseong
Give me a break
Il est si présomptueux Hansol, mais en même temps si proche de la vérité et le plus grand s’abstient de lui donner raison. Il hausse juste les sourcils en savourant son thé au perles frais et sucré, de quoi le distraire assez pour qu’il hoche finalement la tête. « Ne parle pas trop vite, tu pourrais te porter malheur. » Qui sait s’il ne regrettera pas d’ici la fin de soirée ? Il doit se rendre à l’évidence pourtant In Seong, c’est la première personne aussi vive et rayonnante qu’il rencontre depuis un moment, ou plutôt, la première avec qui il passe un peu de temps. Et c’est parce qu’on a fait le premier pas vers lui qu’il l’accepte aussi facilement à ses côtés. Il n’est pas méchant le blondinet, il est juste trop différent et il se dit qu’après aujourd’hui, il n’y en aura pas d’autres, de moment comme ça. Il est gauche, maladroit et craint au fond de juste, mal faire. Il a toujours été un suiveur et ces deux dernières années ne l’ont qu’aidé à se renfermer un peu plus. Alors il y va à tâtons, tranquillement, avec des questions pour le moins banales mais qui l’intéressent. Il veut savoir ce qui le passionne après le journalisme, ce qu’il aime, ce qu’ils pourraient partager peut-être ? Ils sont trop différents, qu’il se répète et pour lui c’est synonyme d’échec. Il se demande même pourquoi il y met tant d’efforts. Est-ce parce qu’il est un ami de Boo ? Pour sa fierté, bien sûr qu’il aimerait qu’on l’apprécie et pour sa tranquillité, il préférerait qu’on l’évite. Il goûte au thé litchi et lui rend aussitôt le gobelet. C’est plus sucré, plus fruité et plus rafraîchissant, mais on y sent plus le goût du thé et ça le fait un peu grimacer. Ou alors, ce serait le litchi ? Il ne saurait dire. « Pas mon préféré. » Déclare-t-il alors, mais ce n’est pas comme s’il en a fait le tour, des saveurs possibles ! Il y retournera, et peut-être avec lui ? Pourquoi pas. De temps en temps, chaque semaine ? Il verra.

« Les plus connus … Death Note, tu les as lu ? A part lui, j’en lis souvent sur le sport comme Free, Haikyuu, Eyeshield 21… on rêve de ce qu’on a pas, je suppose. Hm. » Parce que lui et le sport, ça fait dix, vingt, cent même peut-être. Il est grand, il aurait pu faire du basket, du baseball, du football pourquoi pas, mais aucun sport ne l’intéresse vraiment. C’est cool à lire, mais il n’a pas l’esprit qui va avec. Il était si peu motivé au collège, qu’il se prenait les balles en pleine tête et que c’était pas forcément involontaire, en fait. In Seong, il a de mauvais souvenirs des cours de sport et c’est peut-être pour ça, qu’on l’a toujours trouvé le nez plongé dans ses bouquins. Hansol, ça semble encore une fois être le contraire et il hoche la tête de gauche à droite, puis la penche d’un côté en réfléchissant un peu mieux. Est-ce qu’il aime le sport ? Oui. Il aime assister à des matchs, regarder ses amis jouer, mais n’y touche pas à proprement parler. « Vraiment ? Tu devrais continuer si t’aimes ça, c’est dommage. Il n’y a pas de club à l’université ? Le volley, j’aime assez. Le basket aussi, vite fait. Mais, je n’aimais pas ça à l’école. » Et il n’osait pas rejoindre les gosses sur les terrains des parcs. « Je ne suis pas très… sportif. Je m’intéresse à la photo, sinon… » Il n’a presque plus de bubble tea et il soupire, exaspéré de lui-même de voir qu’il ne prend jamais le temps de savourer. Alors il s’amuse à tourner la paille et titiller les perles noires en avançant doucement, sûrement trop pour le garçon à ses côtés, survolté. Ils sont si différents, mais ce n’est pas une tare et il finira par le comprendre, ce grand idiot. « Ah. Tu n’as pas souvent grand-chose à faire, alors. Est-ce que je devrais te prêter mes collections ? » Remarque-t-il, taquin. Il ne sait même pas à quelle fréquence il vient travailler à l’animalerie, mais il a bien compris que ce n’est pas une obligation pour lui. Il a choisi d’y travailler comme lui, les premiers étés où il a voulu se faire de l’argent de poche. Il a l’air serein, maladroit, léger. Il n’a pas l’air de porter grand-chose sur ses épaules et paraît insouciant, juste heureux. Peut-être que non et qu’il se trompe, mais en tout cas, il le cache mieux que lui. « Pourquoi t’as accepté ? De me tenir compagnie. » Il est curieux, mais aussi incrédule. Il teste peut-être jusqu’où la sincérité de ce garçon ira, s’il est venu pour lui ou juste pour partir plus vite, qui sait. Il se méfie pas mal In Seong, il a déjà envie de revenir samedi prochain et il ne veut pas se tromper, ni perdre son temps, ni se faire humilier.
code by Silver Lungs

◊◊◊

Every now and then
the stars align
boy and girl meet by the great design
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : lee minhyuk (monsta x) POINTS : 125

NOUS A REJOINT LE : 11/11/2016

MESSAGES : 2573

GOLDEN SUN ☼ FIRESTONE'S VICE PRÉSIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1065-lee-hansol_-hansoleil

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     Sam 12 Aoû - 18:04

boomboom

Désinvolte, hansol savoure son bubble tea et l’instant présent avec un trépignement sans cesse renouvelé, impatient, survolté, à l’idée d’en savoir plus, d’en connaître plus. L’envie de s’accrocher à toi, sûrement aussi celle que toi, tu t’accroches à lui en retour. La prémonition que tout cela est le début d’une grande, longue amitié – il a déjà un sourire de vainqueur, oubliant presque, parfois, que ce n’est que votre première rencontre officielle, et qu’il est peut-être un peu tôt pour se montrer aussi dégagé à tes côtés.

Mais hansol ne connait pas la prudence, la patience – il vit trop vite, comme s’il courait perpétuellement après quelque chose ((le soleil ou la lune qui sait)) et qu’il craignait que cette chose lui échappe ((la vie peut-être)) ou qu’il la perde simplement de vue ((l’amour en partie)). Il a besoin de s’accrocher, à tout le monde, son entourage et faire de ceux qui ne sont pas son entourage, des membres, de ce dit entourage. Il veut, il veut la terre entière. Mais aujourd’hui, il te veut toi.

« oh, haikyuu ! c’est sur le volley, non ? je connais kkk, enfin on m’a montré. » il sourit fièrement, vainqueur, comme s’il venait de marquer un point – ça c’est le sourire qu’il a après avoir fait une seconde main au volley. « si si, y’a un club ! on a juste pas encore beaucoup de monde, et puis avec les emplois du temps décalés… mais tu devrais nous rejoindre si ça t’intéresse ! » il est sérieux, il pose une main sur ton épaule et te regarde, l’air confiant. t’es grand, il est sûr que t’as une bonne détente - il voit du potentiel là-dedans. mais t’affirmes ne pas être sportif et il n’insiste pas – presque pas. « tu pourras venir nous voir jouer alors ! on organisera peut-être à nouveau des matchs un jour. »

il relâche ton épaule, sirote un peu son bubble tea mais s’interrompt aussitôt – il a toujours pas trouvé de technique pour siroter et parler en même temps. « de la photo, sérieux ? énorme, tu veux en faire ton métier ? » il est pas vraiment l’âme d’un artiste, hansol, en lui-même – il laisse ça à boo, son coloc, et il se contente d’admirer. il a jamais essayé de faire de la photo – à part des photos pour des articles de journaux, mais il sait bien que c’est pas pareil – et sa curiosité est déjà salement piquée. « yah, tu me montreras un jour ? »

ce sont des bribes de conversations, des informations par petites tâches, des flashs et des clichés qu’hansol saisit mentalement – à défaut de le faire avec un appareil. y’a son rire qui éclate quand tu soulignes qu’il doit souvent n’avoir rien à faire. c’est vrai… c’est vrai qu’il travaille parce qu’il en a envie, parce qu’il aime les animaux – pas parce qu’il en a besoin, sa mère le soutenant largement. mais il a pas vraiment envie de rentrer dans des préoccupations financières pour l’instant, alors il se contente d’hausser les épaules avec désinvolture, parce que pour lui, ça n’a pas grande importance. sourire taquin pour répondre à ta remarque, « peut-être, tu voudrais bien ? » ce serait, en plus, une nouvelle occasion de te voir, une opportunité qu’il n’hésiterait pas à saisir.

c’est léger, jusque-là, mais tu t’y trompes pas – et il a l’habitude qu’on le regarde de traviole quand il est excessivement sociable comme il l’est aujourd’hui avec toi. d’une manière générale, hansol c’est un type sociable – mais y’a des personnes avec qui il fait un peu plus de rentre dedans qu’avec d’autres, juste pour être certain qu’il va pas les rater. pas de bol, ou peut-être que si, selon le point de vue, c’est tombé sur toi. il aspire une bille de sirop et hésite un peu avant de te répondre, balançant la tête d’un côté puis de l’autre, tranquillement. « j’sais pas. j’avais envie ? » puis il te regarde, sourire presque provocateur au bord des lèvres – naturellement taquin, à vrai dire. « et qui suis-je pour laisser une princesse s’évanouir dans la nature, comme ça ? » promis, il arrêtera un jour, avec ce surnom. c’est juste qu’aujourd’hui, il trouve qu’il te sied bien – et lui chevalier qui te guide jusqu’à l’autre bout de la rue, où, sûrement ton carrosse t’attend.

bubble tea terminé, il fait la moue – déjà ? – avant de le jeter dans une poubelle au passage. « t’as fini le tien ? » il désigne ta boisson d’un geste du menton, l’air malicieux, heureux de voir que tu l’as apprécié à sa juste valeur et de t’avoir permis de découvrir ce don des dieux. oui, au moins. « en vrai, c’est con mais… » il a pas oublié ta question, on dirait comme ça, mais il sait pas vraiment être sérieux plus de quelques secondes. « t’sais, genre. on se croise souvent, à l’appart – et je trouve ça cool que tu viennes voir boo et tout, mais j’trouvais ça dommage qu’on se soit jamais parlé plus que ça. j'avais vraiment envie d'le faire. » il hausse à nouveau les épaules, secoue la tête et s’étire dans un grognement digne d’un lionceau. « et puis c’est plutôt moi qui t’ait pas vraiment laissé le choix. » sourire de bouffon, fier de son coup.
crybaby ▼





◊◊◊

I TOLD THE FLOWERS WHAT I WOULD DO FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: give me a break ~ (ft. hansol)     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
give me a break ~ (ft. hansol)
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Break It Down [Swann Neige]
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» how to break a heart (avery)


 :: seoul :: Gangnam
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: