▲ up▼ down
yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)



 
Viens tenter ta chance à la Roulette Ventriglisse !
Laisse le hasard dicter ton destin, tu tomberas peut-être sur des palmes hors de prix (a)
CHÉRIE COCOOOO FAUT PAS BLAGUER !!
VIENS DÉCOUVRIR LES GROSSES NEWS DE BOURRINS !
(EVENT) Ramène ton plus beau maillot de bain et tes brassards canard !
La POOL PARTY va commencer ~ yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 359353108
Tu veux rajouter un peu de jalapeño dans ta vie RPgique ? yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1387851259
Découvre les ÉPREUVES D'HM si t'as l'âme d'un aventurier !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
16.07.19 ➝ C'est la 36ème MAJ, façon summer night festival pour HM! les feux d'artifice c'est par ici !
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

 :: Welcome Buddy :: Introduce Yourself :: Présentations validées
Partagez

 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)


Yang Noam


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
En ligne
MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
AGE : 22
AVATAR : kim taehyung (v ; bts)
POINTS : 50


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 9816


yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyMar 9 Aoû - 21:06

Yang Noam

feat Kim Taehyung

nom : Yang.
prénom : Noam.
âge & date de naissance : Né le 1er janvier 1997 à Seattle, USA - 19 ans.
origines : Sa mère est coréano-japonaise et son père est japonais.
nationalité : Naturalisé coréen à ses 12 ans.
cursus : Journalisme, première année.
métier : Employé à la boutique de ses parents le weekend.
situation financière :  Correcte, il a jamais eu se plaindre.
orientation : (fry)Pan.
souhaites-tu rejoindre une société ? (voir ici) : je veux être étudiant  yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2250782258

❯ Paraît que ... Paraît qu’il avait un boa comme animal de compagnie (F, Papa a jamais voulu) – Parait qu’aux USA, il faisait partie des plus populaires de son école (V, mais j’m’en fichais pas mal de plaire aux autres) – Parait qu’il aurait été collé après avoir dessiné une fresque sur le mur de l’école (V, c’était un truc de ouf mais le directeur, il a pas compris mon art) – Parait que son père est agriculteur (F, c’est une rock star à la retraite qui tient aujourd’hui une boutique de bouquins, cds et dvds) – Parait que sa mère l’emmenait partout dans ses voyages (V, j’en ai vu du pays avec elle !) – Parait qu’il aurait volé la voiture de ses parents une fois (V, mais j’suis pas allé bien loin) – Parait qu’il déteste la meilleure amie de sa mère (F, je l’adore, c’est ma Tata Aecha !) – Parait qu’il quitte jamais son calepin et sa trousse de crayons/feutres/pastels (V, j’ai toujours ça sur moi, tout comme une caméra) – Parait qu'il sait pas faire de skate mais qu'il fait croire le contraire (F, j'sais faire du skate, j'suis né avec !) – Parait qu’il aime dessiner sur les gens (V, quand Yuta écrit sur les gobelets, moi j’écris sur lui et Mimi) – Parait qu’il a horreur de bosser à la librairie de ses parents (F, c’est trop bien là-bas ! J’ai même mon coin secret) – Parait qu’il aurait tenté de s’introduire dans le bassin des manchots au zoo pour les libérer (V, j’suis interdit de séjour là-bas et Tonton Tama a failli perdre son boulot) – Parait qu’il adore se foutre de la gueule du père de Yuta (F, qui ose diffuser de pareilles balivernes !) – Parait que Mimi lui aurait donné son premier baiser (V, no comment) – Parait qu'il veut devenir une rock star comme son père (F, j'veux devenir reporter ou présentateur télé ou avoir ma propre radio mais avoir des gonzesses qui me courent après, c'est pas mon trip même s'il avait grave la classe le padre) – Parait qu'il se serait fait renverser par une voiture après avoir dévalé une pente raide en skate (F, j'ai évité la voiture au dernier moment mais j'ai fini avec le bras dans le plâtre) – Parait qu'il est accro à la weed et que c'est Mimi qui l'a initié (V, Mimi m'a fait fumé mon premier joint et le dernier mais ma came, c'est plus les cigarettes) – Parait qu'il est secrètement amoureux de son meilleur ami (F, c'est plus un secret pour personne)
❯ Caractère
JOVIAL ◊ BRUYANT ◊ FIDÈLE ◊ TÊTE EN L'AIR ◊ DÉBROUILLARD ◊ TACITURNE ◊ SOURIANT ◊ SUPERSTITIEUX ◊ ATTENTIONNÉ ◊ BAVARD

Affectueux – Noam, c’est un peu un bisounours ambulant. Il manque jamais de faire un câlin à son père quand ça lui chante, au beau milieu de la librairie ou d’embrasser sa mère fortement sur la joue comme s’il l’avait pas vu depuis des années. Avec ses amis aussi, une accolade par-ci, un sourire par-là, c’est le rayon de soleil qui met un peu de baume au cœur quand ça va pas.

Bavard – Une vrai pipelette, pire que sa mère ! Déjà qu’elle en tient une, son fils, c’est pire. Il parle même dans son sommeil pour tout vous dire. Je regrette parfois l’époque où il savait faire que des bruits incompréhensibles avec sa bouche baveuse. Mais faut dire aussi que quand il est pas là, ça fait un vide.

Curieux – S’il y a bien une autre chose que Noam a hérité de sa mère, c’est sa curiosité. Il fourre son nez partout, même dans les endroits où un gamin devrait pas se trouver mais quand il a une chose en tête, pas facile de lui faire entendre le contraire. On dit que la curiosité est un défaut mais chez Noam, c’est plus une façon de vivre. Il se pose des questions sur tout et n’importe quoi. J’oublierai jamais la fois où il m’a demandé comment les éléphants faisaient les bébés et qu’il a enchainé sur tous les animaux du zoo.

Direct – En plus d’être bavard, il a pas sa langue dans sa poche. Quand il a une chose à dire, ça passe direct par la bouche sans passer par le cerveau et ça sort sans qu’il pense aux conséquences. Ça lui a causé pas mal de problèmes quand il était gosse, surtout à Seattle. Parce qu’il a beau avoir un sourire éblouissant, y’a des mots qui font pas toujours plaisir à entendre.

Fidèle – Que ce soit famille, amis, amour, Noam ne laissera jamais tomber personne et ne trompera jamais. Il reste aux côtés de ses proches, que ce soit dans les rires ou dans les pleurs et c’est pas le genre à fuir à la moindre complication. Au contraire, il est le premier à chercher une solution, aussi loufoque qu’elle soit, il sera toujours là parce qu’on lui a toujours appris qu’on ne fuit jamais, pas même en pleine galère.

Humble – Ce n’est pas qu’il n’aime pas les compliments, c’est qu’il pense qu’ils ne doivent pas se faire à la légère et malgré le fait qu’il est l’âme d’un artiste, ce n’est pas pour autant qu’il se considère comme tel. Il répète à tout le temps qu’il acceptera ce qu’on lui dit quand il sera exposé au musée mais pas avant. « Puis j’suis pas prêt à me couper une oreille pour me faire vendre ».

Intrépide – Ça, ça lui vient de sa mère. Il a peur de rien ce garçon, il mesure jamais les conséquences de ses actes et le pire, c’est qu’il s’en fiche. La vie est faite pour être explorée, raturée et froissée comme du papier à dessin. Alors il essaie, il expérimente et tant pis s’il se casse la gueule au bout du compte. Il ne mourra pas avec des regrets.

Jovial – Un vrai rayon de soleil, comme le répète sa mère. Il rayonne d’une constante bonne humeur qui en déconcerte parfois plus d’un mais qui sert toujours à réconforter. Le sourire aux lèvres, le mot pour rire, il est plus efficace qu’un bon verre de vitamine.

Méfiant – Il a beau être d’un nature parfois trop sociable, ce n’est pas pourtant autant que Noam accorde sa confiance à tout le monde. Il le sait, ce n’est pas à tout le monde qu’on peut montrer ses faiblesses, au risque de se retrouver à racler le sol.

Provocateur – Noam, il joue parfois avec le feu. Il croit qu'il pourra toujours se sortir de n'importe quelle situation mais il oublie qu'il est pas invincible. Il titille le diable en l'esquivant toujours au dernier moment, il fonce tête baissée. Quand on le cherche, on le trouve toujours.

Rancunier – S'il pardonne, Noam n'oublie jamais et il a rancune dure. Faites lui un coup bas et vous pouvez être sûr qu'il vous le rappellera longtemps, vous fera comprendre qu'il n'y aura pas de seconde chance.

Sensible – Il a beau avoir toujours ce sourire incommensurable, il n'en reste pas moins un humain avec des craintes et des peurs, qui ne sait parfois pas comment gérer ses propres problèmes et qui préfère se terrer dans son silence plutôt que d'avouer qu'il a besoin d'aide ou qu'il va mal. Il écoute plus qu'il ne parle mais il y a des moments où c'est trop. Dans ces moments là, il s'enferme dans sa chambre, s'enroule dans sa couette avec la musique à fond, pleure un bon coup et revient quelques jours après comme si de rien était.

Têtu – Plus têtu, tu meurs. Quand il a une idée dans la tête, il l'a certainement pas ailleurs et il est souvent difficile de lui faire changer d'avis, surtout quand il est persuadé d'avoir raison. Il ne croit que ce qu'il ne voit donc sans preuves, pas d'existence.

Noam, il est beaucoup de choses, beaucoup de mots, beaucoup de définitions. En vrai, Noam, c'est juste un petit bonhomme qui se prend pas la tête, qui patauge dans la peinture pour s'évader ailleurs, sur sa planète quelque peu raturée mais toujours colorée.  

❯ story
Préface – « Chéri … J’crois que j’ai perdu les eaux ! ». Il a débarqué quand on l’attendait le moins, le jour du Nouvel An. C’est pour ça que quand il était gosse, il pensait que la terre entière fêtait son anniversaire, il était trop content de voir les feux d’artifices bombarder le ciel et les gens danser jusqu’au lever du soleil rien que lui. Plus tard, il a comprit qu’on fêtait juste la nouvelle année (du coup il trinque secrètement dans son coin à l’anniversaire de la Terre) et que sa pauvre maman, au lieu de faire la fête avec tout le monde, elle avait souffert pendant des heures avant qu’il sorte. « C’est vrai qu’on avait tout prévu pour ce jour-là. Pour le Nouvel An je veux dire, pas pour la naissance. Y’avait encore deux semaines avant le terme mais ce lascar a décidé que lui aussi voulait faire la fête alors il s’est invité tout seul ».

Il a vu le jour à Seattle, d’où le prénom américain enfin c’est aussi parce que Maman a des goûts particuliers et que Papa la laisse faire mais si c’est Papa qui avait décidé, il aurait probablement le nom d’un personnage de manga donc Noam, c’était sûrement le meilleur choix.

Chapitre I – « Noam, fais coucou à la caméra ! ». A l’écran, le petit garçon aux yeux brillants, les joues rosies par le froid, emmitouflé dans son écharpe et sous son bonnet, fait ses premiers pas dans la neige. Il finit par lâcher la main de son père après quelques hésitations et avance petit pas après petit pas. Un, puis deux, puis cinq, il approche de sa mère les bras tendus tandis que cette dernière affiche un sourire attendri. Puis le petit garçon disparait dans un bruit molletonné. Il est tombé la tête la première dans le manteau blanc. On entend son père et sa mère rigoler alors que le petit garçon se redresse sur ses deux guiboles instables. Puis avec un regard déterminé (aussi déterminé qu’on peut l’être à un an), il continue à mettre un pied devant l’autre, les poings crispés en concentration et quand enfin il approche de sa maman, il se laisse tomber dans ses bras grands ouverts. « Bravo Noam ! », s’écrit son père pendant que sa mère l’embrasse fièrement sur le haut de son crâne. Le voilà qui fait ses premiers pas et depuis ce jour-là, on ne l’arrête plus !

Chapitre V – « MAMAN REGARDE ! » « NOAM NON ». Il n’a que cinq ans et un palmarès de conneries plus grand que lui. Comme entraîner le chien pour qu’il le traine sur son skate ou voir si avec le drap de sa couette, en se jetant de l’arbre du jardin, il pourra voler ou encore peindre les dragibus en noir pour faire croire à son père qu’il les a pas tous mangé (ça a pas marché malheureusement). Les plus belles qu’il aura faite, ce sont toutes les fois où sa mère l’a emmené dans ses périples, ça finit toujours en bonus à la fin de ses documentaires où on l’entend hurler « NOAM NON ! », comme là. Cette fois-ci, il a cru qu’il pourrait faire copain-copain avec un crocodile (décidément, c’est de famille !). Pourtant, sa mère le gardait à l’œil mais il arrive toujours à se faufiler en deux secondes. Alors tout fier de lui, il s’était approché d’un peu trop près et avait demandé à sa maman de le prendre en photo. Puis comme il avait vu un monsieur le faire à la télé (et qu’il sait pas encore lire l’avertissement « ne pas reproduire à la maison »), il s’est dit que ce serait marrant de mettre sa tête dans la gueule de la bête. Autant dire que sa mère, elle a pas du tout rigolé, elle était plus au bord de l’évanouissement qu’à se tordre de rire. Après coup, ça fait des trucs à raconter pendant les repas de famille ! (Même si Mamie, elle trouve pas toujours ça très drôle).

Chapitre IX – « C’est quand qu’on rentre voir Yuta et Mimi ? ». A cause des tournées de Papa et des projets de Maman, il bouge de ville en ville, se réadapte à une nouvelle école, se fait d’autres copains tout le temps. Pas que ça le dérange, il aime ça voyager mais parfois, il aimerait bien qu’on lui change pas ses petits habitudes. Puis, la famille en Corée, ça lui manque aussi. Pendant que Mimi et Yuta, ses deux meilleurs copains sont ensemble, lui il est tout seul de l’autre côté de l’océan. Il attend toujours les grandes vacances avec impatience, c’est toujours le premier levé le jour du départ. Mais là, il a compté les jours sur le calendrier (Maman entoure toujours le jour de l’avion) et ça fait trop, il a pas encore appris à compter jusqu’à là. Alors il regarde les photos des dernières vacances, il encre sur ses paupières le visage enfantin de ses copains et décide d’aller faire du skate devant la maison pour faire passer le temps. Quand aujourd’hui sera fini, ça fera un jour de moins avant de revoir Yuta et Mimi.

Chapitre XII – « Noam ? Qu’est-ce que tu as à l’œil ? ». A l’école, on le considère comme un clown, celui qui a toujours le mot pour rire, il sourit toujours même quand ça va pas alors on sait jamais s’il est content ou s’il est triste. Y’en a à qui ça plait et d’autres pas. Et ces autres-là, ils sont souvent pas prêts à rigoler. Ce jour-là, ils sont venus le voir pour lui dire que ça allait deux secondes de faire le con et qu’ils allaient lui passer l’envie de faire des blagues de merde. Lui il a pas tout compris, pourquoi on venait l’emmerder ? Il a rien fait de mal non ? Rien qui puisse mériter autant d’insultes. Et ce poing dans sa figure, il le méritait aussi ? Il a rien fait, il voulait juste faire rire les gens, les rendre heureux. Mais le bonheur, c’est pour les courageux lui a-t-on toujours dit comme une berceuse. Lui il est courageux, les autres non. Mais il en assez de l’être. Il veut rentrer à la maison, celle dans un autre pays, celle où l’attendent des gens qui l’aiment et qui l’acceptent comme il est. Il veut rentrer et ce soir-là, c’est en pleurant, honteux, qu’il avoue à ses parents, son plus grand désir. Il veut rentrer à la maison.

Chapitre XIII– « Ici Yang Reporter. Je me trouve actuellement avec Lee Yuta et Leekpai Mimi en direct pour notre reportage « Je suis addict aux crottes de nez ». Et oui, vous avez bien entendu, Yuta et Mimi ne peuvent pas s’empêcher de manger leurs crottes de nez et à toutes les sauces. Alors Yuta, dites-nous un peu comment à commencer votre addiction ? – AIE POURQUOI TU ME TAPES ?! YUTA ARRÊTEEEEEUH ! ». Depuis que ses parents lui ont offert une caméra pour son anniversaire, il ne la quitte plus jamais. Il filme tout et surtout n’importe quoi, s’improvise cameraman, présentateur ou reporter. Pour le plus grand malheur de ses proches. Notamment de ses copains qu’il est beaucoup trop content de revoir. Enfin Mimi elle, elle adore être filmée alors pour Noam, c’est juste génial, surtout qu’elle peut se mettre dans la peau de n’importe quel personnage. Yuta lui, il supporte. Parfois il se prend au jeu et d’autres, il attend que le calvaire se termine rapidement. Mais Noam, on l’arrête jamais et quand il veut quelque chose, il l’a toujours même si ça demande de se fourrer dans des situations loufoques. Il a décidé que plus tard, il ferait comme sa mère ou qu’il présenterait sa propre émission. Mais pour le moment, il profite juste de la vie en filmant ses meilleurs amis sous tous les angles.

Chapitre XV – « Papa … Comment t’as su que t’étais amoureux de Maman ? ». Il se trouve seul à la maison avec son père. Maman est parti en aprèm shopping avec Tata Aecha et Mimi alors il en profite pour avoir une discussion avec son père. Il sait que sa mère s’extasierait trop et voudrait tout savoir mais lui, il pas envie de tout dire. Il tâte le terrain avant d’annoncer la nouvelle. Surtout qu’il veut être sûr de ses sentiments. S’il l’avoue, ça pourrait détruire beaucoup trop de choses. Ce n’est pas qu’une simple déclaration, ça changera sa vie et celles de ses amis. Son instinct lui hurle d’être un peu égoïste pour une fois et de faire ce que lui demande son cœur. Ouvre les vannes et tant pis si tu crées un cataclysme. Tu ne peux plus rester avec ça sur la conscience, c’est trop lourd à porter. Il joue avec ses doigts, une vieille habitude nerveuse et gratte le reste de peinture qui a séché. Il vient de sortir de sa cabane (« mon atelier ! » reprend-il à chaque fois). Son père lui frotte la joue, essayant d’enlever la couleur bleuâtre de sa peau en ajoutant « Tu t’en mets toujours partout, un vrai gosse » et lui sourit tendrement. Puis sans oublier la question de son fils : « Eh bien… » Un sourire beaucoup trop grand pour son visage étire ses lèvres. « Ce n’est pas venu tout de suite, je la trouvais déjà très belle donc j’avais un peu le béguin mais l’amour c’est venu plus tard, je m’en suis rendu compte car c’était… Évidement ? » Il parait songeur mais toujours souriant « Ça peut te paraître niais mais c’est ça être amoureux, si tu te poses la question c’est que tu ne l’es pas. Ça se sait, y’a tout en toi qui t’attire vers elle, tu penses à elle avant de penser à toi. Puis vient un stade où tu deviens incapable d’imaginer un avenir sans elle, là tu peux être sûr et certain que tu es fou amoureux. C’est une bonne maladie mais mon chéri, fais attention et ne tombe pas malade pour n’importe qui. D’accord ? ». Il regarde son père avec attention, la moue fermée tandis qu’il assimile les paroles de son père. Il enlace son papa en lui chuchotant un merci à l’oreille puis s’en va cogiter dans son atelier, à l’odeur de peinture. Tellement perdu dans ses pensées, il ne remarque pas sa mère, cachée derrière le mur de la cuisine. Elle n’en a pas loupé une miette et n’en laissera aucune de son pauvre mari.

Chapitre XVII – « Regarde, y’a la grande ourse ! ». Ce soir-là, ils ne sont que tous les deux. Mimi passe la soirée avec sa famille chez Min Seok, le fils du meilleur ami de Tata Aecha. Mais c’est vendredi soir et comme tous les vendredis, ils se retrouvent dans le jardin de la famille Yang. C’est la pleine lune et les étoiles brillent comme pour lui faire concurrence. Yuta redessine du bout du doigt chaque constellation mais Noam, il l’écoute plus vraiment. Les étoiles ce soir, c’est pas ce qui l’intéresse le plus. Il est comme obnubilé par son meilleur ami. Il se souvient des paroles de son père et les applique à ce que lui ressent. Il y a deux ans, il avait rien compris à ce charabia mais il avait quand même gardé tout ça dans un coin de sa tête pour le moment où il y verrait plus clair. Et là, c’est le moment. Il comprend, il voit tout. C’est comme découvrir le monde une nouvelle fois mais différemment et ce monde-là, il lui plait énormément. Et il est tellement perdu dedans, occupé à retracer chaque courbe du visage de Yuta (quel con, il a oublié son calepin) qu’il se rend même pas compte qu’il a arrêté de parler et qu’il le regarde comme s’il était malade. Il l’est, il est amoureux. Amoureux de son meilleur ami. Amoureux de Yuta. « Je t’aime ». Ça lui parait même pas bizarre de lui avouer tout haut tout fort. C’est comme s’il avait attendu ce moment toute sa vie et que c’était la chose la plus naturelle au monde. « Je t’aime » qu’il répète parce qu’il est pas sûr que Yuta ait compris la première fois (ou alors, il est trop choqué de la déclaration pour parler). « Arrête de dire des conneries », finit par lui dire Yuta qui se relève comme énervé. « J’ai l’air de plaisanter Yuta ? Bah c’est pas le cas, j’dis pas ça à la légère pour te dire ensuite « oh t’aurais vu ta tronche ! ». Non c’est pas ça. Je t’aime vraiment Yuta et pas de la même façon que j’aime Mimi ou que toi tu l’aimes. Je suis amoureux de toi. J’comprenais pas quand mon père m’disait que c’était une belle maladie mais maintenant je sais. Il a raison, c’est comme tomber malade, t’as des nœuds dans l’estomac, tu sais plus parler – d’ailleurs j’sais même pas comment j’fais pour aligner trois mots tellement j’suis nerveux, j’ai les mains qui tremblent comme si j’avais Parkinson et j’me sens comme Mimi après avoir avalé deux XXL extrême ! Et toi tu sais que d’habitude, j’me fiche des autres, de c’qu’ils pensent et des regards. Mais toi j’ai pas envie de te décevoir, j’ai pas envie de te faire fuir et pourtant j’suis là à te sortir que j’t’aime et j’sais que c’est égoïste parce que ce sera plus jamais comme avant, que j’ai sûrement brisé un truc entre nous et j’vais m’en mordre les doigts jusqu’à la fin de ma vie et tu pourras m’en vouloir autant que tu veux mais … » il reprend son souffle, les larmes lui montant « j’peux plus me taire, j’peux plus garder ça pour moi parce que c’est trop lourd, j’t’aime tellement que ça me pèse littéralement sur les épaules. J’suis ptete encore qu’un gamin mais je t’aime Yuta ». Il n’eut pas besoin d’ajouter un mot de plus que les lèvres de Yuta viennent capturer les siennes dans un baiser, plus éloquent que n’importe quelle réponse.

Chapitre XVIII, Partie 1 – « Tu pars ? ». Il a pris sa décision, il s’en va demain. « En échange universitaire, un semestre à Seattle. Un ami à Maman a réussi à me faire rentrer dans le programme. Je pars demain ». Il annonce la nouvelle à ses amis avant de rentrer chez lui, il a pas trouver le courage de le faire avant. Ils venaient de passer leur dernière soirée ensemble sans même leur dire mais il aurait pas supporter les adieux alors il préfère faire comme ça. Mimi se jette sur lui en pleurant. Il l’étreint contre lui, s’imprègne d’elle car il ne la reverra pas avant de longs mois. Il embrasse sa tempe et cale sa tête dans le creux de sa nuque. Il ne peut s’empêcher de regarder Yuta, des regrets pleins les larmes. Lui qui croyait à une belle histoire, elle n’aura duré qu’un trop court moment. Il est inerte, ne dit rien, ne bouge pas et dans une pulsion, il l’agrippe par le pull et l’attire contre lui. Il va lui manquer, même si c’est un peu à cause de lui qu’il s’en va. C’est trop dur de faire comme si leur rupture lui convenait. Parce que non, il lui en veut. Il a eu le cœur brisé et il a besoin de partir loin pour tenter de recoller les morceaux. Alors il s’en va. C’est la première fois depuis six ans qu’il sera aussi longtemps loin d’eux. Mimi comprend simplement qu’il va rentrer dans un super programme de journalisme. Yuta lui, il sait que c’est bien plus profond que ça. Il s’en va pour oublier, pour l’oublier. S’il savait seulement, qu’il n’en sera jamais capable.

Chapitre XVIII, Partie 2 – « Vous m’avez manqué putain ». Son aventure solitaire aux Etats-Unis est finie. Enfin. Il est content de rentrer, ça fait trop longtemps qu’il a pas vu sa famille. Et nerveux, parce qu’il va revoir Yuta et Mimi, après s’est sauvé comme un voleur. Mais il en avait besoin, il avait besoin de changer d’air. De partir pour mieux revenir. Mais il est comme ça Noam, quand ça va pas, il préfère s’enfermer dans son silence ou de prendre la fuite plutôt de dire ce qui lui fait mal. Il pouvait pas dire à Mimi qu’il partait parce que même un an après sa rupture avec Yuta, il y arrive pas. Il s’en remet pas. Il aurait dû demander à son père s’il avait déjà eu le cœur brisé, il aurait dû se renseigner. Parce qu’on lui avait dit que c’était une belle maladie mais qu’un cœur brisé, c’était comme mourir. Là-bas à Seattle, il a recommencé à zéro : un nouvel environnement, de nouvelles personnes à rencontrer et à aimer. Il a tenté de l’aimer cette fille, elle était plutôt mignonne. Elle lui faisait presque penser à Mimi, avec son sourire angélique. Il a tenté de l’aimer mais il a jamais pu. Elle était juste là pour lui faire oublier. Mais il a jamais pu non plus. En 10h de vol, il a eu le temps de repenser à tout ce qu’il allait pouvoir leur dire. Il avait eu le temps de se préparer à toutes les remarques, les regards accusateurs et les silences culpabilisants. Mais quand il débarque à l’aéroport d’Incheon et qu’il les voit au loin dans la foule, c’est comme si ces derniers mois, les rancœurs, les faux semblants, tout, tout n’avait jamais existé. Alors que ses deux meilleurs amis se jettent sur lui dans une étreinte poignante, il laisse les larmes couler et tant pis s’ils ont tous les trois l’air con à chialer au milieu des gens, Noam lui, il est trop content de revenir, de retrouver ses moitiés. De se retrouver. Il n'a pas eu besoin de partir pour comprendre qu'il avait besoin d'eux et que son amour pour Yuta ne s'évaporerait pas même en priant chaque soir. Il est parti pour comprendre ce qu'il avait à perdre pour vivre. Et qu'un cœur brisé, ce n'est pas mourir. Ça fait mal mais ce qui fait encore plus mal, c'est d'être loin de ce qu'on aime.

 


☆ Nonam

❯ Derrière l'écran ; Moi c'est Nonam (vous creusez pas trop la tête pour comprendre c'que ça veut dire parce que ça veut rien dire justement  yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 4210834117  ), j'ai la vingtaine passée (sous-entendu j'vous dirai pas mon âge) ET J'SUIS TROP CONTENTE DE POUVOIR JOUER KIM PERFECT TAE HYUNG CHEZ VOUS yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 119676237 Votre forum il est tout cute en plus, j'aime  yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2032986780 Sinon je pue, qui me donne mon bain ?  :perv2:
Lee Yuta


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
MELTED VICE-PRÉ ☼ SHOT SUPERNOVA
AGE : 21
AVATAR : El kookito
POINTS : 39


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 8604


yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyMar 9 Aoû - 21:07
JE T'AIME MON COEUR, PLUS QUE LES ETOILES, PLUS QUE LA GRANDE OURSE, PLUS QUE MIMI AIME LE ROSE ET LES PAILLETTES ET LES PRINCESSES. JE SUIS AMOUR RIEN QUE POUR TOI ET J'AI HÂTE QUE TU FINISSES ENFIINNNNNNNN CETTE FUCKING FICHE what POUR QU'ON SOIT TOUS RÉUNI yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 3815562661

MON NOAM hugs 02

yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2954254896
Invité
Anonymous


Invité
yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyMar 9 Aoû - 22:16
big smile <3 t moch
Han I. Ja


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky
‹ MOTHERFUCKING STARBOY ⋆ STARCHILD PRESIDENT › - MISTER NOËL 2016
AGE : 24
AVATAR : ☽ bbh ♡
POINTS : 155


NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016


MESSAGES : 22118


yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyMar 9 Aoû - 22:58
Ton titre = Bae mother of god
EEET BIENVENUE PARMI NOUUUUUUS NO(N)AM yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 119676237 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 119676237 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 119676237 #envolée de coeurs magiques :<33: Trop trop trop TROP ravi de te voir parmi nous avec Taetae le lamasticot, oh purée comment t'es magnifico  tears kris Toi et moi c'est la beauté des bros, j'te trouve trop swaggé alors pour toi jserai travelo yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1014364140 ET PUIS OH C'EST TOI LA CUTANCE J'AI FONDU DEVANT TES PETITS MOTS et j'suis d'autant plus content que t'aies été tentée par l'aventure sur HM yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1728274945 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2848701527 Garde moi un lien qui déchire sa race parce que je sens déjà que ton perso pourrait être super compatible avec mon Ja what Puis V quoi, V QUOI what shy fingers
Des bisous papillon, et bonne chance pour la suite de ta fiche, si t'as une petite question ou un souci bah tu sais qui venir voir hehe muah



issun's theme song
« i finally chose my path. and i have the resolve to see it through! busty babe! it's all squishy-squashy, here's the nicest guy to make you hecking funky! » — issun-boshi
 
@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries. yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 769454579

@Han Han Gyeol a écrit:
I WILL NEVER STOP LOVING U THX

Park Bo Ra


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
AGE : 21
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :)
POINTS : 111


NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016


MESSAGES : 8375


yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyMer 10 Aoû - 0:19
BIENVENUE NOAMOUR TROP BEAU TROP BEAU TROP BEAU (...) yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 119676237
T'es beau. yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 3640195483 Et voilà y a pas de mot pour cette perfection, j'en ai marre yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1014364140
J'ai trop hâte de voir ce que tu vas faire de cet être de lumière arc-en-ciel. :<33: Merci de nous avoir rejoiint, et j'espère que tu te plairas ici. Réserve moi un lien à l'occasion, je veux des liens avec tout le monde. yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1260873461
Bon courage pour écrire ce qu'il te reste ! :love:



 

god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Han Soo Yun


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t4728-h-a-n-s-o-o-y-u-n-hquinn
BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
AVATAR : Park Hyo Min
POINTS : 230


NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016


MESSAGES : 11004


yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyMer 10 Aoû - 0:59
Jtm. Voila. Allez, la bise.


BIENVENUUUUUUUUE !






MA SARAH DE MA VIE a écrit:
JE SUIS DANS TA VIE, JE SUIS DANS TES DRAPS

MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Invité
Anonymous


Invité
yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyJeu 11 Aoû - 1:40
MON COUSIN DE L'AMOUR COMMENT JE SUIS TROP CONTENTE ET COMME JE T'AIME PUTAIN what yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2032986780 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2032986780 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 2032986780 C'EST TOI LE PLUS BEAU ET LE MEILLEUR J'AI TROP HATE DE COMMENCER A RP AVEC TOI yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 3815562661 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1260873461 COURAGE POUR LA SUITE DE TA FICHE (j'aime déjà trooooop le début yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 3640195483 )

fabulous
Invité
Anonymous


Invité
yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyJeu 11 Aoû - 18:12
voila j'ai dis bienvenue, petit ingrat hairflip
Yang Noam


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
En ligne
MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
AGE : 22
AVATAR : kim taehyung (v ; bts)
POINTS : 50


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 9816


yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptyVen 12 Aoû - 11:55
Yuta + grr coeur :perv2:

Namou + c celui ki di ki yé hairflip

Han Ja + omg ce message d'amour, ça me fait fondre dans mon dedans comme un marshmallow au micro-ondes yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 3341461493 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 3341461493 yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 3341461493 Ca me touche tes petits mots doux, c'est trop cute yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1728274945 J'essaierai d'être à la hauteur de la perfection qu'est Taehyung j'le jure sur la tête de mon lama what DES BISOUS A TOI AUSSI yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1014364140

Bo Ra + Que t'es cute toi aussi yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1014364140 Je finis vite ma fiche (même si elle risque de faire trois milles km je suis désolééééééééééééééé yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 3815562661 ) :bbl01: :bbl01: :bbl01:

Soo Yun + cute 2

Mimi + MA MIMI D'AMOUR LA MEILLEURE DES LICORNES AU GOUT PAPILLON rainbows plz JE T'AIME GENRE AUSSI FORT QU'UN BODYBUILDEUR HUILE COMME UNE SARDINE aw

Sang Il + Merci papy wink wink
Han I. Ja


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky
‹ MOTHERFUCKING STARBOY ⋆ STARCHILD PRESIDENT › - MISTER NOËL 2016
AGE : 24
AVATAR : ☽ bbh ♡
POINTS : 155


NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016


MESSAGES : 22118


yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) EmptySam 13 Aoû - 0:23
Magnifique morale à la fin de ton histoire, j'en ai eu un pincement au cœur :<33: Encore bienvenue Noam, j'adore ton perso, ils se ressemblent beaucoup Ja et lui yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1762986339

Félicitations ! Tu as terminé ta fiche et tu es donc validé ! yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 1260873461
Le jeu commence pour toi dès maintenant ! Mais avant de commencer à RP, il va te falloir remplir quelques paperasse afin d'être en règle et faciliter ton intégration ! Première étape à ton parcours, n'oublie pas de recenser ton avatar dans le bottin, afin qu'il soit définitivement lié à ton personnage. Ensuite, direction les relevés de compte pour y poster ce qui te feras office d'activité RP. C'est obligatoire, et bien sûr, tu devras veiller à le maintenir à jour ! Une fois ces petits détails réglés, tu peux te diriger vers les demandes de liens pour y poster ta fiche et trouver tout un tas de potos à ton personnage ! N'hésite pas à passer faire un tout du côté des réclamations, histoire pourquoi pas d'attribuer un dortoir ou un métier à ton personnage ! Si tu es sociable, tu peux te créer un compte Instagram ou Twitter, et même nous laisser ton numéro de téléphone, ou de GSM comme dirait un Belge. :<33:
Tu peux à présent jouer pleinement sur le forum. N'hésite pas à profiter du Flood et de la Chatbox, nous seront ravis de t'y accueillir.

Avec ce message, tu remportes automatiquement une bourse de 200 wons. N'oublie pas d'indiquer ce montant dans ton relevé compte lorsque tu l'ouvriras ! Par ailleurs, si tu as choisi de t'engager dans une société, un dé va être lancé à la suite de se message, qui décidera du groupe que tu intégreras. Tu as 72h pour valider ou invalider ce choix. Si tu décides de ne pas l'accepter, tu as la possibilité de relancer une seconde et dernière fois, et tu seras alors tenu d'accepter le groupe qui t'a été donné.

Bon jeu sur Hundred Miles !



issun's theme song
« i finally chose my path. and i have the resolve to see it through! busty babe! it's all squishy-squashy, here's the nicest guy to make you hecking funky! » — issun-boshi
 
@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries. yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) 769454579

@Han Han Gyeol a écrit:
I WILL NEVER STOP LOVING U THX

Contenu sponsorisé


yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
(#) Sujet: Re: yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08)   yang noam ☽ enfant sauvage, adulte mirage (16/08) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taomi enfant sauvage [fiche refaite]
» yang noam
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» Uruk-Haï sauvage
» Le Grand Enfant : Otsumi Kira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Welcome Buddy :: Introduce Yourself :: Présentations validées
Sauter vers: