▲ up▼ down
12345
you want me (sian)



 

viens admirer le beau ciel orangé qui se couche sur la roulette crépusculaire

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! you want me (sian) 359353108

LA TEAM ANIMATION !
Regarde comment ils sont trop beaux !

the emoji game, la frangine du grinch et de la sorcière ;
et puis jacques a dit qu'il fallait que t'ailles
donner des news dans le journal de bord !

retrouve tous nos petits nouveaux mais aussi ceux inscrits sur le death note

SOIRÉE CB : viens vite voter pour une soirée animée !!
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
11 162 pts
ego
19 140 pts
shadow
11 091 pts
student
3 523 pts
citizen

viens admirer le beau ciel orangé qui se couche sur la roulette crépusculaire

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! you want me (sian) 359353108

LA TEAM ANIMATION !
Regarde comment ils sont trop beaux !

the emoji game, la frangine du grinch et de la sorcière ;
et puis jacques a dit qu'il fallait que t'ailles
donner des news dans le journal de bord !

retrouve tous nos petits nouveaux mais aussi ceux inscrits sur le death note

SOIRÉE CB : viens vite voter pour une soirée animée !!
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

 :: seoul :: Hongdae
Partagez

 you want me (sian)


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyDim 22 Sep - 19:43
you want me
haru, sian



il y a ce non-dit évident qui règne depuis plusieurs semaines. exclusivité qui dure, haru qui n'est pas allé voir ailleurs depuis des siècles. il n'y a que sian. que lui à qui il a confessé un brin de sentiments et a porté cet intérêt-là. seul le cadet est dans son esprit, le dévore de l'intérieur. il pense à lui souvent, presque de façon ininterrompue. haru dissipé mais pour le meilleur, pas le pire. et il aime lui envoyer des messages stupides, lui dire toutes ces petites choses qui lui passent par la tête. même si les choses vont largement mieux entre eux, ils n'ont pas pu se voir comme ils le voulaient.

avalanche de travail pour l'université, haru qui devient plus sérieux. il s'accroche à sian, à l'inspiration qu'il lui procure. et les derniers moments passés ensemble ont été écourtés par des obligations. le travail, les études. la vie qui les rattrape, eux et ce secret bien protégé. les baisers au détour d'un couloir vide ne comblent pas le manque. et haru, il se prend à forcer une place dans son emploi du temps. il entrevoit l'espoir et propose à sian de se voir ce soir.

direction hongdae, en ville. besoin de changer d'air, de se voir même sans se toucher. haru, il peut se contenter de tout tant sian lui manque. il a envie de se poser avec lui sous les lumières moins brûlantes que celles du jour. et il l'attend de pied ferme à la sortie du métro. visages qui défilent mais haru, il s'en fout. il n'en cherche qu'un. le sien. et il ne lâche pas des yeux l'écran de son téléphone portable. il envoie plusieurs sms d'affilée avant de s'arrêter lorsque sian se pointe dans les escaliers. il le rejoint et les murmures commencent. « tu m'as manqué. » qu'il souffle avant de prendre les devants pour leur frayer un chemin. haru, il sourit. il avait presque oublié cette sensation, celle d'être heureux ou ce qui y ressemble. et ils déambulent de nouveau à côté quand l'espace le permet. haru frôle de sa main celle de sian à plusieurs reprises alors qu'ils attendent le feu vert. il ne parle pas beaucoup, préfère attendre le bar puisqu'on entend peu à cause de la circulation, de l'air étouffant. néon qui se dessine, il pousse sian vers les lieux de sa main dans son dos. sensation de chaleur, bonheur niais. simples gestes mais les seuls qu'il s'autorise. haru, il a toujours peur dans sa bravoure. ils entrent et il laisse sian s'asseoir pour aller commander. haru, il revient bien vite à côté de lui. grand sourire peint sur les lèvres, son verre qu'il prend à la main. « j'ai l'impression qu'on ne s'est pas vus depuis longtemps. » et ce n'est pas qu'une impression. ses yeux plongés dans les siens; c'est la réalité mais il préfère aujourd'hui à tous les derniers jours.

quand sian est avec lui,
il se sent vivant.



@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyDim 22 Sep - 20:58
you want me
haru, sian



chaque fois que vos orbes se croisent il y a ce sourire qui naît sur tes lèvres. au détour d’un couloir, les rares moment ou vous êtes seuls, et même lorsqu’il y a du monde autour de vous. inévitable attraction à laquelle tu cèdes encore et encore. mais les instants sont trop courts, rapides. vos emplois du temps ne concordent jamais, les occasions vous filent entre les doigts. haru est occupé lorsque tu as du temps libre, et inversement.

alors tu penses souvent : à ce que tu lui diras la prochaine fois que vous vous verrez, à si tu auras la chance de pouvoir l’embrasser même quelques secondes dans un coin caché du bâtiment. tu penses à haru tout le temps. il occupe tes pensées à longueur de journée. scotché à ton téléphone avec cet air niais sur le visage à chaque fois qu’il t’envoie un message, le sian que tu étais il y a encore quelques semaines n’existe plus.
et t’avais peur parfois. peur que cette sensation finisse par s’évaporer, que tout ça ne soit qu’un rêve. et puis vos prunelles se croisaient à nouveau et il n’y avait plus rien d’autre qui comptait.

haru il te manque. rien n’est jamais assez. tu voudrais le voir plus souvent, plus longtemps. et ce soir c’était l’occasion parfaite pour rattraper ces semaines perdues. dans le métro tu appréhendes un peu : est-ce que c’était un date ? attend. est-ce que vous étiez un couple ? mots jamais prononcés, statut officieux secret, en fait tu n’avais jamais osé poser de question là-dessus. hongdae. la foule anonyme, le seul et unique visage qui t’attire. ses mots excitent ta poitrine et tu lui réponds : « moi aussi. » en suivant ses pas sans jamais être très loin de lui. tu voudrais pouvoir le sentir plus proche encore, mais tu sais que tu ne peux pas. pas comme ça, pas quand vous êtes entourés. mais parfois sa main frôle doucement la tienne et tu te surprends à sourire bêtement les yeux captivés par ses gestes. tu suis haru jusqu’au bar où vous aviez décidé d’aller, le laissant prendre les devant tu vas t’asseoir à une table pour l’attendre. tes yeux ne quittent pas son dos tandis qu’il commande à boire pour vous deux, et le suivent jusqu’à ce qu’il vienne te rejoindre.

« oui, pareil. et j’ai pas arrêté de penser à toi. » les mots t’échappent et lorsque tu prends conscience de les avoir prononcés, ton attention se tourne sur ton verre, embarrassé à l’idée de croiser les yeux de haru. depuis la dernière fois et vos confessions à tous les deux, vous n’aviez jamais vraiment passé du temps seuls. alors aujourd’hui c’était comme un privilège. tu voulais parler de tout et de rien, de tellement de choses. tu voulais retrouver celui dont ton coeur était fasciné et partagé le plus de moments possibles ensemble.

« ohhh, sian ! » voix que tu ne reconnais pas tout de suite. sourcils froncés en direction des personnes qui t’interpelaient, il te fallut quelques secondes pour reconnaître de loin un groupe d’amis avec lesquels tu avais pris l’habitude de sortir souvent le mois dernier. ils s’approchent et il n’y a plus de doute possible. sourire au début crispé et agacé d’être dérangé, tu les salues quand même, pensant qu’ils s’en iraient tout de suite après.
« ah bah on peut s’asseoir avec vous ? j’espère que c’était pas un tête à tête haha. on vous dérange pas, hein ? » rires innocents face auxquels tu ne sais pas quoi répondre tout de suite. puis l’idée qu’ils puissent s’imaginer des choses si jamais tu leur disais de s’en aller te fit répondre avec un grand sourire hypocrite : « ouais, t’inquiète. venez avec nous. » aux yeux du reste du monde haru et toi n’étiez censés être qu’amis. alors c’était la bonne réaction, pas vrai ?
tu n’oses pas croiser son regard pendant que tu lui présentes un à un chacun de tes camarades de l’université.


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyDim 3 Nov - 19:29
you want me
haru, sian



le cœur qui tambourine dans les moindres regards, dans les choses vaines et futiles qui n'ont de l'importance que parce qu'il est là. le temps qui a manqué mais haru, il a forcé. trop besoin de lui, le manque trop grand. presque comme s'il se noyait dedans, dans cette envie de lui qui le ronge de l'intérieur. lignes parallèles perpendiculaires ce soir. et haru n'a toujours pas mis de mot sur eux. il a encore envie de profiter de ce flou, même si parfois il le dérange quand même. sian répond que lui aussi, sourire éphémère - haru, qui dissimule son bonheur, celui qui le ravage de l'intérieur. et ils se retrouvent au bar, pas presque automatiques - comme ceux des gens à leurs côtés. peut-être qu'il voudrait attraper sa main, la serrer fort contre la sienne mais ce n'est pas possible. ils n'ont pas encore cette liberté, ni même ce droit. ils sont plus qu'amis, pas encore prêts à affronter les tempêtes. haru, il a toujours peur.

j'ai pas arrêté de penser à toi.

ça le brûle de l'intérieur, ça le fait sourire fort - même si l'embarras s'y mêlerait presque. il remarque le regard fuyant de sian, cette timidité mignonne qui ne le rend que plus craquant. il s'en veut d'être si faible; haru, il rit doucement. « pourquoi tu ne me regardes pas ? » il veut voir ses yeux, que sian lui dise ces choses face à face. peut-être qu'il aime aussi jouer avec lui, sans lui faire de mal désormais. il sait qu'il ne peut pas vivre sans lui. il a pourtant essayé mais cet échec cinglant lui reste en travers de la gorge. ils n'avaient rien fait ensemble depuis la fois dernière et leur réconciliation; ou ce qui y ressemblait tant leurs lèvres ne s'étaient pas lâchées.

haru prend une gorgée de son verre, ses yeux ne lâchant pas sian. « tu sais ce dont j'ai envie ? » demande t-il, toujours le sourire aux lèvres. et à peine a t-il fini qu'il entend le prénom de son vis-à-vis retentir. haru, il voit ses sourcils froncés. sian qui voudrait qu'ils s'en aillent mais ils semblent déterminés. il essaie de faire bonne figure mais son sourire est le miroir de celui de sian. il est crispé, insincère. haru les salue aussi, largement plus détendu que la fois où il s'était battu avec un des amis de sian. question qui fâche mais en société, il n'y a qu'une réponse. oui, asseyez-vous. oui, rejoignez-nous. ils mettent le doigt sur la réelle raison de leur présence mais il faut nier, comme toujours. sian les fait venir, sourit face aux yeux inquisiteurs d'haru. ils vont devoir jouer un autre rôle. haru, il ne peut qu'espérer que le groupe se lasse et déguerpisse rapidement, quoiqu'il en doute.

sian, il fuit encore son regard lorsqu'il lui présente ses amis. haru chantonne les traditionnels "enchanté" "haru et toi". et alors que tout le monde s'installe, il se décale un peu plus vers sian, fait en sorte de rester à ses côtés. il n'a pas envie de le perdre pour l'un de ses amis. après tout, ils sont venus ensemble. ses doigts se crispent autour de son verre. la discussion est rapidement animée. haru rit, haru fait semblant. haru s'amuse aussi mais il pense surtout à sian et lui. à ce qui se passerait s'ils avaient pu être seuls. chuchotement dans le brouahahah ambiant. « tu penses que ça va durer longtemps ? » qu'il murmure pour les seules oreilles de sian. son geste passe inaperçu tant l'attention est sur le reste du bar et les verres qui claquent. et haru, il se sent pris d'une envie inattendue. sa main vient se poser sur la cuisse de sian, bien sûr la table cache ce geste loin d'être innocent. haru, il continue son petit manège; ses yeux croisent les siens. ses lèvres esquissent un sourire malicieux. haru, il ne peut qu'espérer que ses prières soient entendues. que tout ça finisse rapidement. un peu plus lorsque la discussion s'oriente vers sian et sa vie amoureuse. sentiment désagréable mais il est forcé d'écouter. sian, il ne lui appartient que les rideaux tirés et les étoiles levées.


@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyJeu 7 Nov - 20:05
you want me
haru, sian



orbes enfin réunies, les unes dans les autres. ce regard que tu désirais n’être que sur toi l’était désormais à cet instant. premier tête à tête depuis cette fameuse fois où vous lèvres s’étaient à nouveau rencontrés et ces mots enfin échangés.
haru et toi c’était pour de vrai maintenant.
appétit jamais rassasié : tu aurais voulu plus, encore plus, toujours plus. mais tu sais que ça viendra, juste pas maintenant, peut-être pas aujourd’hui. enfant pressé qui refuse d’attendre, qui voudrait tout tout de suite. tu voudrais haru plus proche de toi. tu aurais voulu que le regard des autres ne compte pas, qu’il n’y ait que vous deux.

tu lui as manqué.
il t’a manqué aussi. beaucoup. tu n’as pas arrêté de penser à lui.
pour ne pas changer.

mais ces mots-là tu n’as pas l’habitude de les dire, bien que souvent tu les as pensés déjà. alors tu fuis son regard, embarrassé. tu voudrais qu’il ne l’ait pas remarqué, mais c’est raté. il te demande pourquoi est-ce que tu ne le regardes pas, et pour seule réponse tu bois une longue gorgée de ton verre. tu sais ce dont j’ai envie ? nouveau contact visuel électrifiant. est-ce qu’il avait toujours eu ce même regard avant ? ce regard qui transperce, mais qui réchauffe. ce regard qui te fait sentir spécial. ce dont il a envie ? il pouvait bien avoir envie de tout, tu ne lui refuserais sans doute pas. tu l’interroges du regard, mais avant d’avoir la suite de sa déclaration des voix viennent vous déranger. des amis à toi. tu les salues, pris pour qu’il s’en aille, qu’il ne vienne pas gâcher votre soirée. mais le destin en décide autrement et tu n’oses pas leur dire de s’en aller. quelle excuse est-ce que tu pouvais prétexter ? aux yeux du reste du monde haru et toi n’étiez que des amis. rien que des amis. il n’y avait pas de raisons qu’on vous laisse en tête à tête.

tu esquives à nouveau le regard de haru alors que tes amis passent un à un se présenter et saluer celui qu’ils ne connaissaient pas encore. sourires innocents sur leurs visages, ils prennent tous place avec vous tandis que les discussions s’enchaînent déjà. tu joues le jeu. comme si de rien était. lui aussi. haru sourie, rigole parfois, prend part à la discussion. et profite d’un moment opportun pour te chuchoter à l’oreille. tu voudrais lui dire que non. « je sais pas… » tu réponds sur le même ton avant d’à nouveau te concentrer sur la discussion autour de la table.

puis tu sens la main de l’être aimé sur ta cuisse. petit mouvement de recul qui passe inaperçu tandis que tes iris croisent celles de haru, amusé par la situation. « sian ? » on te rappelle à l’ordre. concentre-toi, on te parle. et les mots s’enchaînent, les lèvres meuvent, mais tu ne parviens pas à suivre la discussion. le contact de la main de haru sur ton corps t’hypnotise, te paralyse aussi.

tu voudrais qu’il arrête.
tu voudrais qu’il continue.  

« et toi sian ? t’as quelqu’un en ce moment ? » mots qui te rappellent à l’ordre alors que tous les regards sont désormais sur toi. hésitant, tu ne sais pas quoi répondre sur le coup. oui, tu crois. oui, pas vrai ? vous ne vous l’étiez jamais dit officiellement, mais vous étiez ensembles haru et toi. « euh, je… » les regards sont plus insistants, mais tu ne parviens toujours pas à choisir ta réponse. toujours déconcentré par la main de haru, tu ne parviens pas à réfléchir « oui. enfin, je crois. » les derniers mots dans un murmure. tu regrettes tout de suite après d’avoir répondu sincèrement à la question. comment est-ce qu’elle s’appelle ? elle. une évidence. comme si ça n’était pas possible autrement. on la connait ? « non. elle est… pas à l’université avec nous. »


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyVen 15 Nov - 23:50
you want me
haru, sian



scène digne des plus grands films. mensonges qui s'échappent de leurs bouches respectives. non, ils ne sont pas heureux de les voir débarquer, ni même de partager leur table avec eux. haru possessif ce soir, haru qui ne veut sian que pour lui parce que tout n'a fait que les séparer. il veut ses yeux dans les siens, ses rires pour ses mots. juste lui et tous ces sentiments en pêle-mêle. il a besoin de lui, plus que son esprit ne l'admettra jamais. il s'agace lui-même de la situation. il vient chambouler sian comme il sait si bien le faire. il profite d'une distraction des intrus pour chuchoter à l'oreille de sian. réponse déplaisante, je sais pas qui veut dire que ça va durer trop longtemps. haru, il perd patience et sa main trahit ses pensées. ses envies de serrer sian contre lui, d'embrasser sa nuque aussi. et leurs yeux se croisent, moment intime encore troublé. sian qui reprend ses esprits, haru qui retire sa main contre leur gré. il voit le trouble et il ne peut pas griller leur couverture, il ne peut pas tout mettre en vue. et la question adressée à sian lui fait poser les yeux sur celui dont elle émane. signal d'alerte dans sa tête, ses sens en éveil. la frustration qui naît d'elle-même parce qu'il ne pourra jamais répondre que c'est lui. ce quelqu'un. il voit les regards insistants, hésite à regarder sian mais ça ne ferait qu'intensifier le malaise.

trop de variables dans ce calcul tortueux.

réponse indécise de sian et c'est toujours l'indécision qui tue. l'indécision qui éveille les soupçons. hésitations finalement remplacées et un elle est mentionné. pincement au coeur palpable, sian pris au piège. son amour sous le feu des projecteurs, haru qui vacille de l'intérieur. ça le fusille de pas pouvoir crier, de pas pouvoir attraper sa main parce que la peur l'anime encore.

sian, il ne peut pas être avec un garçon. lui non plus. c'est ce qu'ils pensent sûrement, ces amis amis seulement quand les circonstances le permettent. seraient-ils toujours assis là en connaissant la vérité ? pensée effacée. haru qui reprend le contrôle, redevient lui. ses doigts s'accrochent à son verre qu'il finit par lever. l'idée du siècle dans ce cerveau génie d'une seconde. et il porte un toast, force les autres à le faire avec lui. « à sian et sa vie amoureuse bien remplie. » ironie du sort, ses yeux qui resplendissent de sérieux. haru, il ment. mieux que personne, sian peut en témoigner. verres qui s'apprêtent à claquer, le sien qu'il lance un peu plus fort pour que le liquide restant jaillisse à l'extérieur et plus précisément sur le t-shirt de sian. geste maîtrisé, dix sur dix pour l'attaque. « oh merde..» laisse t-il échapper, ses mains venant rapidement sur le t-shirt de sian afin d'empirer la situation. on le hue à la table, haru sourit naïvement. « je vais te nettoyer ça. » dit-il, les yeux scintillants d'un faux pardon. haru, il jubile intérieurement lorsqu'il se lève et attire sian avec lui. direction les toilettes du haut du bar, déserté par beaucoup - faute de pouvoir survivre aux escaliers.

haru qui voulait son intimité mais aussi qui n'avait pas envie d'écouter des histoires sur sian et une supposée elle. il n'y a que lui. ce sont les seules histoires dont il veut entendre parler. il le pousse délicatement à l'intérieur des toilettes, son pied venant caler la porte. il attrape un papier et éponge à moitié l'alcool. « désolé, j'ai vu une occasion alors je l'ai saisie. » ses yeux croisent les siens, l'une de ses mains vient détailler le contour du visage de sian. il est si beau, même affligé de ce t-shirt désormais hideux à cause de l'alcool. des bêtises d'haru l'enfant. haru qui ne le veut que pour lui, qui n'a pas le coeur à écouter ces conneries. « viens, on se casse. » supplie t-il du regard. la soirée sera meilleure s'ils sont seuls, eux et leurs ombres. personne de plus.



@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyLun 23 Déc - 22:55
you want me
haru, sian



étoiles en collision inévitable que l’espace a séparées, longtemps. enfin réunies, à nouveau empêchées. retrouvailles tant attendues : gâchées. chacun de leurs mots vous éloignent de plus en plus de ce moment privilégié que vous auriez pu passer rien que tous les deux. haru est juste là, à côté de toi, mais leurs regards t’interdisent de penser à plus. pourtant tu voudrais tellement plus. haru, rien qu’à toi. sa main sur ton genoux, geste qui t’électrifie et te fait perdre tes moyens pendant un instant avant de te reprendre.
question fatidique.
et toi sian, est-ce que tu as quelqu’un ?
la réponse était pourtant simple, tu crois. oui. et pourtant la vérité semblait tellement difficile à assumer, impossible à prononcer. hésitant, tu balbuties sous les regards insistants. tes orbes voudraient croiser celles de celui qui se tient juste à côté de toi, mais tu les en empêches.

alors tu mens,
c’était peut-être tout simplement le destin qui attendait votre amour interdit.

elle. parce que c’est une évidence pour tout le monde : elle. ça ne pouvait pas être lui. la question ne se posait pas, sian aime une fille. qu’est-ce qu’ils penseraient s’ils connaissaient la vérité ? est-ce qu’ils t’apprécieraient toujours autant ? haru porte un toast à ton nom et ta vie amoureuse bien remplie. tu avales difficilement ta salive, pincement au cœur que tu tentes de dissimuler par un faux sourire.

triste comédie.
des verres qui claques, hypocrisie. l’impact trop violent du verre de haru contre celui des autres éclabousse ton t-shirt. mouvement de recul, tu regardes les dégâts avant de croiser le regard du coupable, pas coupable du tout. ses mains se perdent sur ton torse avec aucune intention d’arranger la situation. tu crois lire de la satisfaction dans ses yeux tandis que le reste de la tablée s’offusque encore de sa maladresse, que tu devines finalement calculée. il se lève le premier et tu le suis comme un aimant. aimant : c’était le mot. vous montez aux toilettes du haut, seuls. « t’as bien fait… » tu dis dans un sourire alors que haru tente de rattraper ses bêtises, en vain. ton t-shirt était sûrement foutu.
et t’en avais rien à faire. rien. c’était un sacrifice sans importance face à ce que tu gagnais en échange. ses yeux, dans les tiens. le contact de sa main sur ta joue. avide de son toucher, sian comme hypnotisé. viens, on se casse. mots miroirs, comme s’il lisait dans tes pensées. c’était tout ce que tu voulais, vous retrouver rien que tous les deux. il n’a pas besoin de supplier, tu es à sa merci. tu ne lui refuserais rien, tu prendrais tout ce qu’il t’offrira. « tout de suite. » comme si chaque minute était devenue une torture, un temps d’attente interminable avant d’enfin vous retrouver. tu sors le premier, tu prends sa main dans la tienne jusqu’en bas des escaliers avant de la lâcher. tu ne fais même pas attention à tes amis et te diriges rapidement vers la sortie.

tu revis, dehors. loin des regards et faux semblants qui t’obligeaient à mentir. « je suis désolé. je pensais pas les croiser ici. » pour ça, et pour ce que tu avais dit aussi. elle. désolé de ne pas pouvoir dire la vérité, désolé pour vous. désolé d’être un garçon, que tout soit compliqué. « on peut… » tu hésites, n’oses pas. « on peut aller chez toi… ? » loin des autres. « enfin, si tu préfères qu’on aille ailleurs… enfin, on peut aller où tu veux. » tu te rattrapes comme si tu étais embarrassé par ta première proposition.  


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyLun 6 Jan - 19:52
you want me
haru, sian



poisse qui leur colle à la peau. le temps qui leur file toujours entre les doigts et puis ces intrus qui viennent gâcher leurs précieuses minutes, leurs regards cachant tant d'envies qu'ils ne peuvent pas dire. la discussion devient plus insupportable lorsqu'on parle de la vie sentimentale de sian, que haru doit écouter sagement sans broncher. il voudrait écourter l'entretien, s'en aller. il vrille un peu lorsqu'il pose sa main sur le genoux de sian; il ne l'aide jamais. il le regarde mentir avant de finalement céder à ses propres désirs. comédie partagée, acteurs au talent certain. son cerveau dit let's go. son verre claque trop fort et puis les fausses erreurs sont commises. il l'entraîne loin, comme il l'a toujours fait. séoul n'est pas si différente de tokyo.

haru, il n'est pas peu fier de sa prouesse. il confesse avoir saisi l'occasion, vient aussi regarder sian d'un peu plus près. leur intimité l'y autorise; magnétisme auquel il ne résiste pas. sian lui sourit et lui aussi, il s'excusera plus tard pour son t-shirt. haru, l'enfant. et il lui souffle les paroles du diable, veut qu'ils s'en aillent. loin d'ici, n'importe où à vrai dire. il veut sian rien que pour lui, égoïsme affirmé. l'envie semble toutefois réciproque parce que sian ne refuse pas. il rit de sa réponse et le regarde prendre les devants. il le suit, le laisse attraper sa main quelques secondes. il voit sian ignorer ses amis et fait de même. ils filent tous les deux vers la sortie, comme s'ils étaient les auteurs d'un terrible crime.

situation ridicule mais ils respirent enfin. « on a vraiment pas de chance. » finit-il par rajouter. mensonges dans lesquels ils s'enlisent, sûrement parce que haru n'est pas encore capable de lâcher prise. peut-être un jour, peut-être que ça pourrait changer. haru observe les alentours, réfléchit à leur prochaine destination. il se fait presque surprendre par sian et sa voix. il entend ses hésitations mais ne les prend pas en compte. « oui, on peut. » qu'il réplique, un peu surpris que sian propose ça. et il réalise la pirouette effectuée par le garçon. « chez moi, ça me va si t'es d'accord. » même s'il le suivrait au bout du monde.

haru sourit et retrouve le chemin emprunté. il valait mieux marcher qu'être à nouveau pris dans les transports et les possibles rencontres. ils prennent la direction de chez lui et leurs épaules se frôlent. les doigts d'haru s'agrippent parfois à ceux de sian quand personne n'est en face d'eux, quand la voie est libre. et le murmure se fait de lui-même. « tu te souviens la première fois où on a pris ce chemin là ? » quand ils venaient de se retrouver, qu'ils ne s'étaient encore jamais embrassés, que haru ne lui avait pas fait autant de mal. quand ils vivaient encore dans le déni.


@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyMar 7 Jan - 0:21
you want me
haru, sian



enfin seuls. aucun regard de jugement ou de désapprobation ne pouvaient vous atteindre. vous étiez seuls, tous les deux, ensemble. tu n’avais même pas eu un regard pour tes amis en sortant du bar ne voulant pas risquer une autre interruption. ne voulant pas prendre le risque de laisser passer la chance qui vous était accordée. quand la brise du soir atteint ton visage tu te retournes enfin vers haru, t’excusant pour les imprévus que tu avais causés plus tôt. vous n’aviez pas de chance, il ajoute. hésitant, tu proposes d’aller chez lui. là-bas au moins vous ne seriez pas dérangé. tu vivais encore en colocation alors aller chez toi n’était pas la meilleure option possible. mais lorsque les mots t’échappent tu réalises ta demande, et pris d’un soudain embarras tu reviens sur ta proposition.

on peut aller où tu voudras. n’importe où t’irait.
tant que vous étiez tous les deux.

oui on peut. yeux qui s’illuminent, cachés par le ciel assombri. tu acquiesces et vos pas s’emboitent. les rues sont calmes et cette situation apaisante t’arrache un sourire presque niais. les épaules qui se frôlent, et les doigts. tu voudrais secrètement qu’il prenne ta main, tu n’oses pas. il s’agrippe lorsque qu’aucun passant ne regarde, tu te laisses faire : heureux. enfant, amoureux. la première fois que vous aviez pris ce chemin-là. le soir de vos retrouvailles après tokyo. bien sûr que tu t’en rappelles. tu te rappelles cette fille qu’il avait abordé, tu te rappelles ta crise de jalousie, tu te rappelles toutes les émotions que tu avais ressentis à ce moment-là. tu te souviens de tous ces mots interdits, de ce que tu aurais voulu lui crier mais que tu te forçais à taire.

et puis du baiser.
chez lui, le premier.
du contact de ses lèvres contre les tiennes, aphrodisiaque.    

et d’après aussi. toutes ces peines, ces souffrances qu’il t’avait fait vivre. tu n’avais rien oublié. et il était là, toujours, encore. et ton cœur n’avait jamais changé d’avis. « oui. » tu esquisses un sourire. « tellement de choses se sont passées depuis. » et finalement tu ne regrettais rien. tu ne regrettais pas d’être passé par tant d’épreuves. pour lui. pour lui, ça valait le coup. « dis… à quoi est-ce que tu pensais à ce moment-là ? » curieux. tu vous revois dans ces rues silencieuses plusieurs mois auparavant. « est-ce que… » tu m’aimais déjà ? « t’étais vraiment en colère contre moi ? après ma crise de jalousie. » une énième que tu n’avais pas réussi à contrôler. une énième qui venait s’ajouter à toutes celles de tokyo. tu avais eu tes torts toi aussi. prises de tête les unes après les autres, tu ne l’avais pas épargné.  


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyMar 7 Jan - 1:26
you want me
haru, sian



intimité retrouvée, loin des questions indiscrètes et des rires d'inconnus. haru préfère l'air frais à la chaleur du bar, coeur plus apaisé de savoir sian à ses côtés. de ne l'avoir que pour lui, sans rien partager. réciprocité entre eux, haru le sait parce qu'il pourrait aller n'importe où; tout comme sian le ferait. c'est juste plus simple qu'ils se rendent chez lui plutôt que chez le garçon. il n'a pas de colocataires, ils n'ont pas à faire attention à leurs mots ou à leurs gestes. liberté la plus totale, aussi réjouissante qu'effrayante. l'atmosphère semble désormais plus détendue, la lune éclaire leurs pas et leurs visages. doigts fripons qui s'attrapent, jeux d'enfants qui continuent. haru ne sait pas grandir, paraît-il. pas encore assez de courage pour tenir sa main sans la lâcher, pour affronter les regards sans baisser la tête. et haru pose sa question, reparle de cette fameuse soirée à rebondissements.

sian n'a pas oublié.
lui non.
comment le pourraient-ils ?

il sourit et haru le voit. il acquiesce face à ses mots; ils étaient différents de ce soir là. l'air était moins pesant, les cœurs aussi après tant d'attente et d'erreurs. haru se laisse surprendre par la réponse du garçon. question qui le prend de court; il se revoit lui courir après. crier son nom dans la rue, la sensation de panique à travers son corps tout entier. et puis la peur; l'envie. tout qui se mélange. « je pensais à contenir ce que je ressentais. » vérité. et tous les moyens étaient bons pour effacer ses sentiments, les envies envers sian plus qu'amicales. les rêves interdits et ce qui s'en suivait. légère timidité inhabituelle qui apparaît chez lui, il doit remercier les interrogations suivantes. sian ne termine pas sa phrase mais il sait. haru, il a toujours su. mention de la crise de jalousie, léger sourire tant tout paraît ridicule maintenant. « non, je voulais juste que tu restes. » il n'y avait pas de colère dans ses cris, ni dans son silence. et s'il y en avait, elle n'était que pour lui. jamais pour sian. parce que c'était lui le problème, lui qui gâchait tout et ressentait ça. sian n'avait fait que le lui dévoiler.

et tout paraît si loin, comme si des années avaient passé alors qu'il ne s'agit que de quelques mois. « on s'est menti pendant longtemps, non ? » demande t-il alors que son immeuble se profile. aujourd'hui, sian sait. même si haru n'a pas encore dit les mots et lui non plus. ça se ressent dans le regard, dans les gestes. ils montent les marches empruntées le soir où tout a basculé. et haru se sent plus serein que cette fois-là, même si de nouvelles questions viennent le hanter. porte ouverte, sian qu'il fait rentrer. sa main qu'il ne lâche pas alors qu'il l'entraîne jusqu'au salon. ici, pas besoin de se cacher. son corps se rapproche du sien instinctivement, ses doigts glissent dans ses cheveux. caresse distraite. « tu veux un dernier verre ? » ils n'ont pas réellement pu profiter du leur au bar, sian encore moins puisque son t-shirt a tout absorbé. « je vais te passer un autre t-shirt. » laisse t-il échapper, après tout sian ne repartirait peut-être pas. et l'odeur de l'alcool ne devait pas être agréable contre sa peau.
 

@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyMer 8 Jan - 23:18
you want me
haru, sian



souvenirs qui submergent votre marche nocturne. tu te souviens de toutes ces fois où les mots t’avaient manqué, des mots prononcés et de leur contraire que tu pensais réellement. à ce moment-là déjà tu savais tes sentiments, mais tu avais décidé de les taire bien qu’ils ne demandaient qu’à être dévoilés. vérités jamais dites et pourtant si évidentes, tu n’avais jamais autant pensé les trois mots magiques qu’en ce qui concernait haru. et pourtant ils n’avaient pas encore franchi la barrière de vos lèvres.

tu lui demandes, curieux. à quoi est-ce qu’il pensait cette fois-là où il t’avait rattrapé alors que tu étais sorti du bar en colère contre lui. est-ce que lui aussi ressentait les mêmes choses que toi ? est-ce que lui aussi tentait désespérément d’éteindre cette flamme, de faire taire ses battements. fuite vaine, encore et encore pour ne revenir qu’au point de départ : cette sensation dans ta poitrine lorsque vous passez du temps ensemble. lui aussi. haru avait été comme toi, et ça te fait étrangement plaisir. tes lèvres s’étirent tandis que tes yeux rencontrent le sol. je voulais juste que tu restes. ses mots te font plaisir comme si tu les avais attendu trop longtemps. qu’ils t’étaient enfin adressés.

amitié-amour que vous vous étiez si longtemps interdit. depuis le début, le destin avait été cruel. rien, ni même le temps, n’avait eu raison de cette attirance. aujourd’hui encore, tes orbes croisent les siennes et ce sentiment est toujours là, plus que jamais.

on s’est menti pendant longtemps.

« trop longtemps. » tu murmures presque, pensif. mais désormais tout était derrière vous. vous n’aviez encore rien dit de solennelle, mais vous saviez. il y avait cette étincelle entre vous. vous saviez.
en vérité : vous aviez toujours su.

c’était la deuxième fois que tu venais chez haru, mais cette fois c’était différent. main dans la main, tu passes la porte le premier suivi par le propriétaire des lieux. il n’y avait plus qu’haru et toi. la distance entre vos corps se fait comme naturellement moins grande. tu le laisses passer ses doigts dans tes cheveux tandis que tes iris ne le quittent pas une seconde. « je veux bien, oui. » tu réponds pour le verre en repensant à celui que tu n’avais même pas eu le temps de terminé.

l’idée de te glisser dans un t-shirt de haru te rend nerveux sans trop savoir pourquoi. il n’avait pas posé de question alors tu avais simplement hoché la tête attendant qu’il aille chercher le vêtement de rechange. tu profitas de ce moment seul pour regarder à nouveau ces lieux où tu avais déjà passé une nuit auparavant. cette nuit. elle avait tout changé.

tu enlèves ton t-shirt imbibé d’alcool pour te séparer de cette sensation désagréable avant de retrouver le chemin de la salle de bain pour l’y déposer. tu t’arrêtes un moment devant le miroir, repensant encore à cette même scène d’il y a quelques mois. et de retour au salon, tu le vois : de dos. et tes pas se font instinctifs. tu l’enlaces lentement et pose ta tête contre lui. contact physique tant désiré depuis que tu l’avais revu, mais que les regards de jugement t’avaient empêché d’avoir. rien n’est contrôlé, ni réfléchi. tu avais simplement laissé faire ton corps, guidés par tes envies. yeux fermés, apaisé. silencieux.  


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptySam 11 Jan - 1:04
you want me
haru, sian



honnêteté enfin de mise après tant d'années de mensonges. haru qui ose le dire, au moins un peu. haru qui sous-entend ses sentiments, sans avoir dit les mots qu'il faut. envie d'un meilleur moment, probablement plus intime que la rue. fait qu'il énonce sans penser au reste. ils avaient attendu longtemps avant d'être honnêtes l'un envers l'autre et de franchir le cap. haru qui avait merdé mille fois, avait écorché son sian au passage. mais aujourd'hui, c'était fini. il ne pouvait pas se vanter d'être le plus parfait du monde mais il ferait des efforts. il ferait tout pour l'avoir et le garder. murmure qu'il entend et qui le fait sourire. il voudrait répéter ses mots mais ce serait vain.

il fait entrer sian en premier et ce n'est pas comme ce soir là. il y a moins de tension, moins de non-dits prêts à éclater dans l'air. et tout de suite, tout est plus personnel. haru propose à sian le verre qu'il n'a pas eu, faute d'avoir rencontré ses amis et de l'avoir pris sur son t-shirt. mais avant de boire, il fallait lui ôter le t-shirt qu'il avait lui-même souillé. il ne regrettait pas son geste, autrement ils seraient encore dans le bar. haru, il disparaît pour aller chercher des affaires de rechange. il aime toujours autant l'idée que sian porte quelque chose à lui. raisonnement naïf mais il se sentirait toujours plus proche.

sian vaque dans les lieux tandis que haru remet un peu d'ordre, t-shirt à la main en l'attendant. il hésite sur l'alcool à servir. il n'était même pas sûr d'avoir grand chose dans ses placards. disparu dans la salle de bain, il ne s'attend pas à sentir sian contre lui. pas discrets, furtifs presque. et il sent ses bras qui l'entourent, son torse contre son dos. sian qui le serre contre lui, sans un mot. sourire qui naît sur ses pulpeuses, l'évidence. « tu ne dis rien ? » laisse t-il échapper, un rire cristallin mais toutefois discret qui lui glisse d'entre les lèvres. ses mains viennent se poser sur les siennes, paraissent les recouvrir entièrement. et ils restent ainsi pendant de longues secondes. haru aussi ferme les yeux. profite de ses doigts qui caressent ceux de sian, de sa chaleur trop fraîche. « tu vas attraper froid. » dit-il, ses mains détachant celles de sian d'autour de lui. il se retourne pour lui faire face, ramasse le t-shirt abandonné et le secoue. sans demander une quelconque permission, il le passe autour de la tête de sian. et puis il le lui enfile comme à un enfant, quoiqu'il aimerait tout faire dans l'autre sens et le délester de tout. sourire de gamin sur les lèvres, fier de son geste. haru l'attire contre lui dès que l'habit a tout recouvert. il l'entraîne sur le canapé, mais plus précisément sur lui. doigts qui s'emparent de la télécommande, télé comme bruit de fond. il n'a les yeux rivés que sur sian. ses bras l'entourent, ses lippes le quémandent en silence. « tu le veux ce dernier verre ? » demande t-il alors que ses mains se posent finalement sur les cuisses du garçon, sans qu'il n'y ait aucune arrière-pensée. haru est trop concentré sur sian, sur ses yeux dans les siens et l'envie de le serrer un peu plus fort; juste pour l'avoir contre lui.


@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptySam 11 Jan - 14:16
you want me
haru, sian



mouvements guidés par la seule envie, voire besoin, de le sentir proche de toi. pas silencieux, aucun mot ne passe tes lèvres. tes bras viennent enlacer haru dans son dos, ta tête se pose naturellement sur lui. les yeux fermés. tu ne sais pas comment va réagir le concerné, tu ne réfléchis à rien. apaisement, satisfaction sans doute de pouvoir faire ces gestes simples dont tu n’avais pas osé rêver auparavant. tu ne dis rien ? tu souris contre son dos, rire amusé. ses mains rejoignent les tiennes lentement et vous restez comme ça un moment. respiration douce, presque berceuse. haru brise le silence, et sa remarque te rappelle que tu n’avais effectivement plus de t-shirt. mine faussement boudeuse lorsqu’il vous sépare, tu fais l’enfant. tu le regardes ramasser le vêtement qu’il avait choisi pour toi, et te laisse faire lorsqu’il l’enfile autour de ton cou. tes lèvres s’étirent sans rien contrôler et tu passes un bras, puis l’autre. gentil garçon. haru t’attire ensuite sur le canapé avec lui. califourchon instinctif tu ne sourcilles pas et tes mains viennent se poser sur son torse. tu ne regardes pas haru dans les yeux, mais tu sens très bien son regard sur toi. intimidé peut-être, embarrassé sans doute. ton sourire ne te quitte pourtant pas et tu voudrais changer de position pour rien au monde.

tu étais son centre d’attention.
tout ce que tu avais toujours voulu.
haru ne voyait que toi, ne s’intéressait qu’à toi. là, à cet instant : il n’y avait que vous deux. la télévision comme bruit de fond et les mots prononcés par haru qui te font soutenir son regard. mains sur tes cuisses. tu le veux ce dernier verre ? iris enchantées, hypnotiques. tu te perds dans ses orbes et tu voudrais ne plus jamais te retrouver. un autre verre ? ça impliquerait de devoir vous relever. lèvres entrouvertes, prêtes à s’exprimer. puis tu réfléchis. non, finalement tu n’avais plus soif. « pas tout de suite. » ni même jamais si cela pouvait te permettre de ne pas mettre fin à votre contact physique. tes bras viennent entourer sa nuque tandis que ton corps se rapproche plus près encore du sien.

tu voudrais rompre les quelques centimètres qui vous séparent encore. poser tes lèvres sur les siennes, re-gouter à leur douceur. tes yeux ne quittent pas les tentatrices, mais tu n’oses pas. ça devrait pourtant être simple désormais. tu savais que tu pouvais le faire, que tu avais le droit. tu savais aussi que haru ne résisterait pas. alors pourquoi est-ce que tu hésitais encore ? peureux. ta main se fraye un chemin jusqu’aux pulpeuses. élan d’un certain courage pour quémander ce que tu désires sans oser le prendre toi-même sans permission. « je veux ça. » tu demandes, mais ce n’est pas une question. tu ne veux pas un dernier verre, tu veux qu’il t’embrasse.

et ton visage se rapproche, et les millimètres disparaissent.

la première fois c’était lui. il avait cédé. cette fois, c’était toi. baiser chaste, simple contact presque trop rapide. puis tu recules, ordonnant cette fois : « encore un. » murmures contre ses lèvres.


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyMar 21 Jan - 23:58
you want me
haru, sian



il l'attend et le retrouve plus près de lui qu'il ne l'aurait pensé. sian l'entoure de ses bras, réalité qui semble trop belle pour être réelle. ils se retrouvent lentement mais sûrement. seule la voix d'haru fait écho dans la pièce. et ils restent ainsi sans compter les secondes, les minutes qui s'écoulent. c'est naïf, c'est innocent. amoureux même parce que haru, il n'a jamais fait dans la délicatesse. et puis tout change à nouveau. sian recouvre sa peau nue, haru l'entraîne. ça devrait aller dans l'autre sens mais ils n'en en sont pas encore à ce stade. ils vivent presque chastes. haru s'assoit et sian suit le mouvement. bruit de fond rapidement installé, mais pas assez fort pour faire taire les mille voix dans sa tête qui lui hurlent d'embrasser sian. et haru, il le questionne. parle de ce dernier verre. mains sur les cuisses du garçon, orbes plongées l'une dans l'autre. et sian qui est son monde entier à l'instant présent. ils se regardent et la réponse vient finalement. pas de tout suite, peut-être jamais. et haru sent les bras du cadet autour de lui. leurs corps se rapprochent instinctivement.

haru, il ne cherche pas à s'éloigner. il attend patiemment la suite comme s'il n'était que spectateur. et ses yeux suivent chaque geste de sian. je veux ça. il entend, il sent. les gestes, les mots. « moi aussi. » chuchote t-il en retour, même si personne n'entendra. et le visage de sian se rapproche du sien. attente terrible, la tourmente. mais haru se laisse prendre dans ce tourbillon. il sent les lèvres de sian sur les siennes et ferme les yeux sous le contact. baiser chaste, enfantin. à l'image de la relation qu'ils ont commencée. et sian en veut encore un, il sent chaque mot formé contre ses pulpeuses et en rit. mais le rire est éphémère. aura sérieuse qui renaît lorsqu'il ferme à nouveau les yeux pour l'embrasser. réellement. avec tous les sentiments qui parsèment son coeur.

chaque parcelle des lèvres de sian est à lui. chaque parcelle de sa peau, de son être; haru la désire. ses mains remontent jusqu'aux hanches de sian où elles se posent. haru froisse le t-shirt de ses gestes. ses doigts virevoltent dans leurs baisers. une chose certaine est qu'il ne lâche rien. qu'il ne veut pas se décoller de sian. il finit même par rompre leur baiser, à contre-coeur. « si on continue, je ne vais plus pouvoir te lâcher.. » haru, il voudra l'avoir contre lui toute la nuit. l'embrasser tout entier. garder le contrôle devenait de plus en plus difficile lorsque sian était contre lui. que des centaines d'envies indécentes lui traversaient l'esprit. il laisse sa tête reposer contre le torse de sian. il le serre toujours contre lui. « tu me rends fou. » dit-il, suivi d'un rire cristallin alors que ses pommettes se sont enflammées lors de leur échange. il ne s'est jamais senti si bien avec quelqu'un. et il ne peut pas expliquer pourquoi mais sian est son exception, son tout.


@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyMer 22 Jan - 22:25
you want me
haru, sian



contact simple, trop rapide, chaste. tes lèvres sur les siennes d’un naturel presque habituel. hésitant au début, tu avais finalement osé briser l’espace qui vous séparait encore pour vous unir de nouveau après un temps qui t’avait paru être une éternité. tes orbes ne quittent pas ses pulpeuses, comme hypnotisés. encore un. tu dis, tu ordonnes, sans t’en rendre compte. paupières clauses, deuxième contact. plus long cette fois, moins enfantin que le premier. et prises dans une danse amoureuse vos lèvres se meuvent plus encore, ne voudraient plus se quitter. une main par-dessus son épaule, l’autre perdu dans ses cheveux : tu prends petit à petit tes aises. plus rien ne compte, plus rien ne t’intéresse. les bruits de fond ont disparu. il n’y a plus que vous deux, qu’haru et toi et cette attirance insoutenable que vous aviez tenté de renfermer si longtemps.

les doigts de haru qui se baladent sur tes hanches, et ta respiration difficile entre les baisers qui ne s’arrêtent pas. les joues rougissent, la chaleur monte. puis séparation douloureuse de tes précieuses. ton regard retrouve celui de haru tandis que tu cherches une raison à son geste. si on continue, je ne vais plus pouvoir te lâcher. mots qui éveillent une sensation inconnue dans tout ton corps tandis qu’un sourire se dessine. l’idée que haru puisse ressentir ça à ton égard te fait cet effet que tu es incapable de décrire. toi aussi. toi aussi tu ne voudras plus le lâcher et tu ne voulais pas avoir à le faire.

tu me rends fou.
et lui, s’il savait à quel point. son regard, sa peau contre la tienne sur chaque parcelle de ton corps qu’il pouvait toucher. ses lèvres. ses baisers qui te volaient ton innocence. ses mots, ses paroles, sa voix. lui. tout de lui, tout chez lui.
il y avait bien longtemps que tu étais devenu fou de haru.

« alors me lâche pas… » jamais. tu voudrais qu’il te garde dans ses bras toute la nuit, qu’il ne se retienne pas. tu ne donnes pas d’autres significations aux mots prononcés. candeur provocatrice. tu ne sais pas ce que tu dis.

tu le serres encore plus fort contre toi avant de reculer à nouveau. tu captures ses lèvres une nouvelle fois, plus brutalement, puis plus langoureusement. tu n’avais jamais appris à faire ça nulle part. évidence innée poussée par des envies pressantes. tu n’avais jamais fait ça avec personne auparavant. haru était toutes tes réelles premières fois. tu avais eu beaucoup d’occasion avec des filles sans importance, mais tu n’avais jamais réussi à t’enlever l’aîné de la tête. la distance entre vos corps est de plus en plus restreinte, ton bas ventre s’embrase.

excitation.
tu chuchottes.

« je t’aime… »    

c’était lui.
ça avait toujours été lui.
et tu n’avais jamais rien pu faire contre tes sentiments.


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyJeu 30 Jan - 0:01
you want me
haru, sian



et tout semble si simple lorsque sian est dans ses bras. bulle protectrice qu'est son appartement mais le contact du garçon l'est encore plus. il y a la douceur et la passion. il y a les papillons et les désirs brûlants. haru qui veut sourire sans s'arrêter lorsqu'il y pense. et tout qui s'enchaîne; les baisers qui ne se stoppent que par la force des choses. doigts volages qui glissent, qui passent d'un bout à l'autre de sian. et puis les mots qui s'échappent, haru pris d'un élan d'honnêteté. il ne sait pas ce qui lui souffle dessus. torrent d'émotions. et puis sian persiste. il lui dit de ne pas le lâcher. impossible qu'il pense sans le dire. même s'il l'avait voulu, il n'était pas certain qu'il aurait pu. et sian se joue de lui, l'enflamme un peu plus de ses mots.

mais haru, jamais il ne lui en voudra pour ça. il se laisse prendre au piège et sent sian qui le serre un peu plus fort. prise ferme, prise amoureuse. et il l'embrasse. mais cette fois-ci, le goût est différent, l'intention aussi. c'est plus brutal, plus sauvage qu'avant. il y a moins de candeur, c'est un autre type de bonheur. et haru rejoint la danse, les mains toujours aussi aventureuses sans pour autant oser. il y a comme une barrière qui l'empêche d'avancer mais il ne déteste pas ça. il ne veut rien brusquer entre eux. tout doit venir au bon moment. s'il fallait attendre, il le ferait. quitte à brûler de désir et à finir en cendres. chaleur partagée, la peau de sian semble moins froide qu'avant. lippes qui ne se lâchent que sous la contrainte. et haru qui entend les mots. je t'aime.

c'est une sensation étrange qui s'empare de lui. ses yeux qui croisent ceux de sian pendant de longues secondes, orbes légèrement écarquillées. parce que c'est la première fois qu'il l'entend. « sian. » le prénom du coupable, sorti comme par automatisme. il n'ose pas sourire, montrer l'étendue de sa faiblesse. mais une fois le choc passé, ses propres lèvres articulent le fameux tabou. il a l'impression d'entendre quelqu'un d'autre parler à sa place. c'est la première fois qu'il le dit réellement et qu'il le pense. qu'il le ressent si fort parce que son battant danse infernalement. « je t'aime..» il le contemple encore même après avoir dit les mots. il ne dit pas moi aussi parce que ça n'a pas le même sens. il se sent comme un gamin, embarrassé de ces paroles niaises mais si importantes pour eux. et haru sort finalement de son immobilité. il encadre le visage de sian, son front se repose contre le sien. « c'est étrange de le dire à voix haute. » laisse t-il échapper, grand gamin. et haru rit. haru rit parce qu'il aime. parce qu'il l'aime. il se laisse tomber sur le côté du canapé et entraîne sian dans sa chute. ses mains ne veulent pas lâcher les siennes, c'est un air de déjà-vu. et alors qu'il ajuste le garçon sur lui, tout semble encore plus réel. ce n'était pas un rêve, c'était vrai. les étoiles à sa portée, toute sa galaxie au-dessus de lui. « t'as pas le droit d'oublier ce que j'ai dit. » tu le sais, lâche t-il. enfant, toujours. mais ses mains attirent sian au plus près de lui. il ne se lasse de rien.



@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyJeu 6 Fév - 19:37
you want me
haru, sian



les mots magiques virevoltent, étincelles à chaque syllabe. tu les avais pensés tellement de fois, peut-être depuis toujours. tu les avais tus, enfouis, rejetés. mais ils étaient toujours là, je t’aime. comme une évidence dans un chuchotement. tu n’ajoutes rien de plus. orbes miroirs, tu cherches son regard. lèvres entrouvertes. sian. haru t’appelle et pendant une seconde tu ne sais pas quoi ressentir. nerveux sans doute, tu n’oses pas détourner le regard, tu n’oses rien, tu ne dis rien.

je t’aime.
lui aussi.

comme une délivrance, la liberté. tes joues s’empourprent, tu les entends enfin. les mots que tu avais rêvés. rire contagieux, tes lèvres s’étirent en réponses à celles de l’aîné. oui c’est étrange, c’est bizarre. c’était ta première fois. la première fois que tu avouais tes sentiments et qu’ils étaient réciproques. la première fois que tu aimais autant quelqu’un. la première fois que tu étais autant heureux. c’était la première fois. et tu espérais qu’il soit toutes les autres.

et haru t’entraîne avec lui, allongé sur le canapé. toi au-dessus. « rappelle-le-moi tous les jours. » tu lui réponds dans un sourire incontrôlable. rappelle-le-moi, autant de fois qu’il faudra pour que tu l’empreignes en toi, pour que tu ne puisses pas en douter. jamais. tu poses ta tête sur son torse, dans ses bras, les paupières closent. « j’entends ton cœur battre. » est-ce qu’il bat pour moi ? haru était cette page qui refusait de se tourner, il était unique. il était la seule chose qui comptait, il était ton ancre, il était ton monde. l’idée que tu puisses être aussi important pour lui qu’il ne l’est pour toi te rend nerveux, presque niais. et tu n’avais jamais connu ça toi. c’était le genre de dénouement qu’on voyait dans les films de fiction, c’était le genre de choses qui n’arrivaient qu’aux autres. c’était le scénario que tu avais abandonné depuis longtemps.  

tu te redresse cette fois de sorte que vos visages soient à la même hauteur. tes doigts dessinent ses lèvres avant d’en prendre possession encore. jamais assez. pour toutes ces fois où tu n’avais pas pu, toutes ces fois où tu n’avais pas osé. et ta langue passe la barrière, tu en veux toujours plus. sian gamin rebelle aux traits innocents. au-dessus de haru ton corps s’ajuste, à l’aise, tandis qu’une seconde passée loin de ses douces est une seconde de torture. alors tu les combles, encore et encore. comme des mouvements instinctifs, tes hanches bougent au rythme de tes lèvres, accord harmonieux. et la distance entre vos deux corps n’existe plus. c’est encore une sensation étrange, mais une sensation agréable. « haru… », tu chuchotes sur ses lippes avant de les écraser à nouveau. tu ne penses à rien, simplement guidé par tes envies. il n’y avait personne pour vous déranger, aucun regard auquel il fallait faire attention. chez haru, dans son salon, sur son canapé : vous étiez seuls au monde. le vôtre. et tu sens cette excitation grandissante sous ton pantalon. inévitable.


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyVen 21 Fév - 20:17
you want me
haru, sian



c'est réellement étrange de le dire, de s'entendre le prononcer. le fameux couplet, les mots si niais mais pourtant si vrais. haru le sait lorsqu'il pose les yeux sur sian, lorsque son corps lui fait découvrir des sensations différentes. les papillons, pas souvent présents dans sa vie. mais avec lui, si. sa confession semble apaiser sian, les joues aussi rosées que les siennes. haru savait qu'il ne lui avait pas rendu la tâche facile, qu'il l'avait repoussé mille fois pour mieux l'attirer. le jeu continue, il l'entraîne un peu plus bas. et ses mots sont volés, deviennent miroirs. rappelle-le moi tous les jours. haru, il ne répond rien mais son sourire le fait pour lui. il est heureux. heureux qu'ils mentionnent l'avenir lorsqu'ils sont ensemble. que tout paraisse important. le sourire de sian le réchauffe un peu plus alors que la distance n'existe plus. il sent sa tête qui se repose sur son torse, sian au plus près de son coeur.

et le garçon confirme sa légère crainte. il entend son coeur battre. il entend chaque battement intensifié parce qu'ils sont trop proches. « je vais être gêné si tu continues d'écouter... » souffle t-il alors que ses lèvres peignent la même esquisse niaise et enfantine. les doigts de haru glissent de la joue de sian à ses cheveux qu'il caresse lentement. love scenario parfaitement joué mais sian se redresse. leurs visages sont plus proches qu'il y a quelques secondes. haru sent ses doigts qui tracent ses lippes, un frisson qui s'amène au passage. et sian en reprend possession. il se laisse faire et jubile sous les baisers de plus en plus fiévreux.

haru sent le désir qui monte, leurs corps qui se cherchent et font tout pour se trouver. les hanches de sian se mouvent et lui causent un certain trouble. haru laisse même un soupir s'échapper, un qui en dit long sur la nature de leur échange. la chaleur se répand lentement mais sûrement en lui. les images et les envies se multiplient, ses mains désirent plus de peau à toucher. ses lèvres plus de peau à embrasser, son esprit plus de sian à dévorer. à faire sien. il aime cette innocence avec laquelle il aborde chaque geste. et haru revient lentement lorsque sian chuchote son prénom. sourire renié par le cadet qui plaque à nouveau ses lèvres contre les siennes. qui décide que c'en est assez. et haru prend les devants comme il l'a fait auparavant. ses mains sécurisent sa prise autour de sian en empoignant ses cuisses. désir brûlant mais il parvient quand même à se lever, le garçon contre lui. sian qu'il porte sans réel mal. il ne lâche pas ses lèvres. non, il ne veut tellement pas les quitter qu'il les fait malencontreusement cogner le mur du salon. « désolé. » murmure t-il entre deux baisers, un léger rire s'enfuyant d'entre ses lèvres.

haru reprend toutefois son chemin, ses mains ne lâchant pas sian. il s'avance jusqu'au lit sur lequel il dépose délicatement l'être aimé. léger embarras palpable dans ses orbes mais haru se laisse glisser sur le garçon qu'il continue d'embrasser. sa chambre serait sûrement plus confortable que le canapé. et sans réellement penser au reste, ses mains découvrent encore sian. elles veulent dévoiler sa peau mais l'hésitation s'annonce. haru se prend à regarder sian, à demander silencieusement la permission de le dévêtir plus que ça. une première barrière qu'il veut franchir.


@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptyVen 21 Fév - 21:47
you want me
haru, sian



les lèvres âmes-sœurs qui ne se quittent plus. chaque seconde passée loin de celles de haru est insupportable tant leur douceur te manque. sian amoureux, sian accro à son aîné, sian niais. son nom comme une berceuse sensuelle que tu chuchotes à quelques centimètres, et la distance disparait à nouveau. la chaleur t’envahie tout entier sous le toucher particulier du centre de ton attention. gamin candide, tes hanches se meuvent sur leurs miroirs sans que tu ne contrôles rien, sans que tu ne réfléchisses à rien. c’est comme une évidence, comme des mouvements instinctifs. et haru te cherche lui aussi, sa respiration plus prononcée contre tes lèvres, son souffle chaud.
ton bas ventre te torture, te titille, c’est étrange, mais c’est agréable. trop agréable. encore inconnu. et sa poigne se renferme sur tes cuisses, te subtilise une intonation de surprise tandis que tes mains viennent entourer plus fermement sa nuque. tu te pelotonnes contre lui, reprenant rapidement la danse de vos lippes et te laissant porter par ses bras contractés. tu sens l’impact de ton dos contre un mur et laisses t’échapper un rire à ses excuses avant de retrouver ton dû comme pour lui répondre que ce n’était pas grave.

les yeux clos, baigné par un flot de sensations nouvelles tu te laisses totalement guidé par l’aîné jusqu’à sa chambre et bientôt allongé sur ses draps. et tes prunelles rencontrent à nouveau celles de haru, et l’impression que l’atmosphère change te réchauffe les joues déjà rougies par vos échanges précédents. l’assurance que tu arborais en dévorant ses douces te quitte, comme à l’appel d’un désir encore jamais assouvie qui se présentait désormais devant toi. ton innocence est palpable, ton absence d’expérience l’est aussi, mais tu voudrais cacher tout ça.

et haru cherche ton regard, comme s’il demandait silencieusement la permission de continuer. et tes iris sont tremblantes, mais pourtant l’irrésistible envie d’aller plus loin, de lui laisser te découvrir plus, de t’en faire découvrir plus. ses mains se déposent sur ton corps, plus exploratrices, plus envieuses. ton cœur battant fort dans ta poitrine, tu te redresses pour attirer le bien-aimé contre toi, et d’abord hésitant les mots retentissent finalement. « j’en ai envie, haru… » tu murmures sans montrer ton visage caché contre son épaule.

tu voulais ressentir sa peau rencontrer la tienne, chaque parcelle. tu voulais qu’il t’embrasse sur tout le long de l’épiderme, qu’il te touche là où personne n’avait jamais encore touché. tu voulais qu’il soit à toi, toujours plus, à personne d’autre. le sentir plus proche, vous sentir plus proches. tu voulais qu’il t’aime, qu’il le prouve.


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Lim Haru
Voir le profil de l'utilisateur
Lim Haru
ღ RESPECTFUL HOE
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  park bogum (♡)
POINTS :   ⤳  30
MESSAGES :   ⤳  130
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  06/01/2019
AGE :   ⤳  22
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptySam 29 Fév - 1:46
you want me
haru, sian



rires enfantins face à l'évidente maladresse lorsqu'ils rencontrent le mur. la course ne s'arrête pourtant pas. haru continue d'avancer, toujours sian dans ses bras. il l'emmène jusqu'à son lit, sur lequel il le pose. plus précieux qu'avec n'importe qui d'autres, lui aussi rencontre les draps. ses lippes reviennent presque immédiatement se poser sur celles de sian. c'est doux, pendant quelques secondes avant de s'intensifier de nouveau. sensations étranges, comme s'il recommençait tout depuis le début. haru rencontre les yeux de sian avant de les oublier à nouveau sous leurs baisers. l'envie s'intensifie, assez pour qu'il cherche une réponse chez le cadet. expression timide semble t-il, mais sian l'attire au plus près de lui. haru se laisse faire et sent le visage du garçon niché contre son épaule. un sourire naît à l'entente de ses mots.

il en avait envie. il venait de le lui dire. haru ne forçait rien. haru ne désirait rien que sian ne veuille pas lui donner. respect éternel pour cet ami, cet amant. haru fait en sorte que leurs regards se croisent de nouveau. il veut voir sian avant de se perdre à nouveau. l'esquisse disparaît seulement pour reprendre possession des pulpeuses du garçon. les baisers sont fiévreux, passionnés. les mains d'haru le sont aussi lorsqu'elles viennent soulever le haut de sian. lentement mais sûrement, elles dévoilent sa peau diaphane et sans aucune marque. haru fait valser le haut vers le sol mais très ses lèvres viennent réchauffer le corps du garçon. il se plaît à parsemer ton torse de baisers, à caresser de ses doigts chaque parcelle offerte. et comme pour créer l'équité, ses mains finissent par attraper celles de sian pour les placer sous son propre t-shirt. l'idée est claire mais haru préfère que sian s'y atèle. sourire affectueux sur les lèvres, son corps qui se recolle instinctivement au sien.

et si haru s'est tenu au-dessus de lui pendant de longues minutes, il finit par glisser à ses côtés. torse nu qu'il colle contre le sien, ses lèvres qu'il continue d'embrasser. oreillers réajustés sous leurs têtes si proches. face à face qui pourrait le rendre timide mais il ne se laisse pas dépasser la situation, malgré ses incertitudes. alors qu'il fait encore prisonnières les lippes du cadet, l'une de ses mains se faufile entre leurs corps. elle glisse jusqu'à leurs bas ventres et très vite, ses doigts s'immiscent entre les vêtements de sian et sa peau. haru, il ne sait pas ce qui est bien, ni ce qui est mal. quelle barrière il a le droit de franchir, ce qui est acceptable ou non pour un premier contact du genre. il joue la sécurité, l'évidence alors que ses doigts empoignent la virilité de sian. il sent la tension dans l'air, dans l'autre aussi. « si tu veux que je m'arrête, dis-le...» souffle t-il dans l'un de leurs baisers. haru, il n'était pas sûr que la position soit confortable mais il ne voulait pas que sian se sente abandonné. il préférait le toucher des lèvres et des doigts en même temps.

gestes lents, répétés maintes fois sur sa personne mais qui lui paraissent si étrangers sur un autre corps. son main libre, encore pure, rapproche continuellement sian vers lui. caresses intimes qu'il prodigue pour la première fois à un garçon. haru avec de l'expérience mais pas sur cette mécanique. pourtant, il ne déteste pas l'idée. parce que c'est sian. sian qu'il aime. sian qu'il veut toucher de cette manière. qu'il veut bouleverser comme il le peut. la cadence qui s'accélère peu à peu, ses lèvres qui déposent des baisers éphémères sur tout le visage de sian et chaque morceau de peau accessible. chaleur partagée, son coeur qui tambourine agréablement.



@KIM SIAN
stellaris
Kim Sian
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Sian
child lost in paradise
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  you want me (sian) B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR :   ⤳  jaewon
POINTS :   ⤳  35
MESSAGES :   ⤳  252
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  22/02/2019
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) EmptySam 29 Fév - 16:52
you want me
haru, sian



la tension est palpable, ton excitation l’est aussi. tes orbes ne quittent pas celles de haru dans lesquelles tu cherches un certain secours. et dans un courage dont tu ne faisais preuve qu’avec lui, les mots passent tes lèvres. t’en avais envie. d’encore plus. tu viens cacher ton visage contre son épaule, mordant ta lèvre comme pour te maudire d’avoir dit ces paroles si embarrassantes. mais haru en décide autrement, voulant retrouver le contact de tes yeux, le contact de tes lèvres. et tu te laisses faire une nouvelle fois, tu cèdes.

les baisers s’intensifient, se multiplie. tes doigts viennent danser dans la chevelure de ton aîné tandis que ta respiration devient de plus en plus saccadée. ces baisers n’avaient rien de cette innocence dont ils avaient été dotés auparavant. ils étaient plus passionnés, vous étiez tous les deux comme plus affamés encore des pulpeuses âmes-sœurs. les mains habiles de haru te retirent ton t-shirt dans un mouvement naturel pour te laisser torse nu en-dessous de lui. tu tressaillis au contact encore jusqu’ici inconnu de ses douces contre la peau vierge de ton torse, et tu viens agripper plus fermement ses mèches. tu laisses échapper tes expirations plus profondes, plus fortes, et tu ne contrôles déjà plus rien. haru guide tes mains sous son t-shirt et tu retires son haut à la hâte, excité à l’idée de ne laisser aucun obstacle entre vos deux corps.  

et vos lèvres se rencontrent à nouveau tandis que le brun change votre position. cette nouvelle proximité intensifie toujours plus les battements de ton cœur et fait monter le rouge à tes joues. perdu dans les mouvements fiévreux de vos pulpeuses, tu sursautes légèrement en sentant la main de haru arriver à ton bas ventre pour s’y attarder. ta respiration s’arrête pour s’échouer dans un premier gémissement contre les lèvres chéries lorsque haru établie le premier contact. jamais personne ne t’avait rendu comme ça, pas même toi-même. ses doigts passent ton sous-vêtement prison de ton plaisir et empoignent sans difficulté ton membre déjà durci par vos baisers trop longs. et haru murmure sans rompre votre étreinte, tu hoches maladroitement la tête mais tu ne réponds pas, perdu au milieu de toutes ces nouvelles sensations.

et les premiers mouvements commencent dans un rythme lent qui t’arrache un deuxième gémissement timide que tu enfouies dans son cou. tes mains viennent s’accrocher aux épaules de ton amoureux et tes ongles la creuse à mesure que les mouvements accélèrent agréablement. et tu sens le plaisir t’envahir petit à petit, comme une boule qui grossis pour ne te rendre qu’esclave des doigts magiques. tu n’avais jamais rien fait avec personne et ne t’étais jamais montré aussi vulnérable devant quelqu’un avant. haru était ta première fois pour ça aussi. il embrasse ta peau chaude tandis que tu fonds sous son toucher. « attends, haru… toi aussi. » tu souffles dans une demande embarrassée. tu voulais qu’il ressente tout ça lui aussi et tu voulais être celui qui lui apporterait.

tu prends l’initiative de glisser ta main contre son torse pour rejoindre la bosse maquillant son pantalon et miroir de son désir (( pour toi )). tes doigts s’immiscent doucement à travers les barrières de tissus pour rejoindre sa peau sensible et saisir sa virilité dans un mouvement que tu voudrais faire paraître assuré. tu étais incapable de te concentrer, beaucoup trop emballé par l’emprise que ton amant avait sur toi « haru… » que tu n’arrives pas à empêcher avant d’enfouir une nouvelle fois ton visage contre son épaule, prenant de plus en plus conscience de ce que vous étiez en train de faire et du fait que tu ne tiendrais sans doute plus très longtemps.  


@LIM HARU
stellaris



YOU ARE MY FAVORITE MEDICINE. i wanna feel your touch. it's burning me like an ember. pretending is not enough. i wanna feel us together,
so i'm giving in.
Contenu sponsorisé
you want me (sian) Empty
(#) Sujet: Re: you want me (sian)   you want me (sian) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: