▲ up▼ down
12345
les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa))



 

regarde comme elle est jolie
la roulette fleurie ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa)) 359353108

OBLIGATOIRE ( #`⌂´)/┌┛
le Recensement de 2020 !

tu peux maintenant te promener dans le jardin aux fleurs
et on te propose un petit jeu tranquilou : qui est le plus ? d'HM (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
❥ Namaste

hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320 ou 400*640Une semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
8 931 pts
ego
12 921 pts
shadow
8 247 pts
student
9 425 pts
citizen

regarde comme elle est jolie
la roulette fleurie ⌒゚(❀>◞౪◟<)゚⌒

TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa)) 359353108

OBLIGATOIRE ( #`⌂´)/┌┛
le Recensement de 2020 !

tu peux maintenant te promener dans le jardin aux fleurs
et on te propose un petit jeu tranquilou : qui est le plus ? d'HM (/^▽^)/

les MEMBRES EN DANGER, vérifie que t'es pas sur le Death Note de Hm ! (||゚Д゚)
-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Partagez

 les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa))


Im Yu Jan
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6334-im-yu-jan-error404
Im Yu Jan
TEAM ANIMATION ✺
UNE P'TITE PHOTO ? :   ⤳  les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa)) 28a526f7f37f8d95e5b9a9c2e7a574c6
AVATAR :   ⤳  LEE JONGSUK
POINTS :   ⤳  0
MESSAGES :   ⤳  1019
NOUS A REJOINT LE :   ⤳  21/03/2019
AGE :   ⤳  26
les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa)) Empty
(#) Sujet: les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa))   les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa)) EmptyLun 26 Aoû - 17:08

lis entre les vies, écris la vie entre les lignes.
le son qui pulse dans tous les murs de la rue,
la fragrance des parfums mélangée aux effluves de l'alcool divin ; ça résonne des festivités d'un samedi soir séoulite, à la vie nocturne colorée et aux rues électriques le soir tombé. cocktail des genres, des discussions sans remords. mélancolie des âmes — enchanté madame.

((absence)) yujan ne sait plus vraiment ce qu'il fait là — à cette soirée, dans ce bar qui ne lui plaît même pas. entouré de cette bande de gamins friqués qui ne le quitte pas de la journée, il se glisse dans des conversations noyées sous les artifices ; à qui sera le plus grand conquérant, à qui la plus grande affaire, à qui le trône du meilleur héritier ! ((raisonnable)) ce soir-ci ; assez pour profiter de la soirée, assez pour garder une once de visibilité — il a bu avec plaisance ce liquide délétère pour sa santé, a joué avec indifférence au garçon enjoué. il a ce calme impassible parfois dans le regard qui trahit le vide dans son cœur.

le temps passe,
((s'effile))
comme de la soie.
il en perd ((le fil))
le petit roi.

ça tangue légèrement, ça lui arrache l'éclat de rire d'un enfant alors que la jeunesse dorée sort de ce bar trop surpeuplé pour se poser quelques mètres plus loin — là, le petit muret prêt à les accueillir. qui a de la poudre magique ? ((murmure)) personne, pas sur soi ; alors il va falloir partir à la conquête de cette addiction dont il ne se lasse pas.
c'est pas de sa faute !
hurle sa conscience d'enfant capricieux.
c'est de sa faute.
s'insurge sa raison.
((ah !)) si munsu avait imaginé un seul instant le grand plongeon dans lequel yujan se noie depuis ((combien ?)) de mois, à présent. pas longtemps, pas encore — mais assez pour en redemander, pour recommencer.
encore ! encore !
les jolies voix dans sa tête qui le poussent à consommer.

ricanements qui s'éparpillent comme des billes dans l'espace, portés par la brise vivace ; ça les rend vivant bien qu'ils soient ((morts)) à l'intérieur. ses orbes chocolat errent, s'égarent sans vraiment s'arrêter.
qui sort son carnet d'adresse pour choper un contact et de la coke ?
atta' j'sors mon téléphone—
mec, t'es bourré alors que t'as rien bu.
purée même yujan il a tenu !

de nouveau, éclat de voix trop fort même si la rue est toujours animée.
c'est vrai ((que cette fois-ci)) même yujan a survécu ! il ne peut cependant pas se proclamer des plus attentifs. mais ça, c'est grâce à vénus ((on apprend à tenir les bières pour ne pas perdre sa dignité avec elle))

et là—
le petit miracle dans cet océan de malchance.

abe risa,
l'alchimie étrange du cinq et du sept,
qui rend son prénom des plus complexes.


yujan sait qu'elle consomme — il le sait car il l'a entendu quelque part, au détour d'un couloir ((confidence d'un soir)) et qu'il l'a noté dans sa mémoire. après tout, on lui a toujours appris à noter le moindre contact ((enfance passé dans un milieu où toute relation est bonne à prendre)) les autres ne l'ont pas vue et petit prince se garde bien de préciser la présence de la jolie fleur non loin d'eux.
prétexte lancé à la volée d'un air désintéressé avant de s'approcher d'elle.

abe risa devant lui,
en double
en triple aussi
la faute à sa vision que l'alcool trouble.

ça ne dure qu'un instant et ses sens reprennent contenance ; sa vision se recentre.
grand sourire aux lèvres, celui qui veut tout dire, celui qui n'annonce pas les sages décisions. t'en as sur toi ?

du rêve.
est-ce que tu vends du rêve, abe risa ?


l'âme d'enfant plongée dans le noir ; le cœur pourtant rose de son parfum.

princesse kee ♡ a écrit:
kee now elle va droit au but elle le veut dans sa vie
et dans son lit

le troubadour warren a écrit:
on a tjrs des trucs à proposer
mais jamais nos rps.
Anonymous
Invité
Invité
les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa)) Empty
(#) Sujet: Re: les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa))   les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa)) EmptyLun 14 Oct - 20:49

lis entre les vies, écris la vie entre les lignes.
ça s'bouscule dans les couloirs, sourire greffé aux lèvres, un peu sombre, un peu lointain; elle est loin, risa, dans des contrées lointaines, accompagnées de ce poison qui la rend vilaine. son coeur bat aux vibrassions de la musique, ses pieds dansent irrégulièrement, son corps se déhanche, rencontre celui d'un autre avant de se détacher dans un soupire.

voilà que les couleurs prennent un autre sens.

k i c k e d i n
ça fait effet.

elle continue de danser, cette fois bouteille de rhume dans les mains, sourire insolent, yeux malicieux, chevelure sauvage — elle aime cette sensation, ce bien-être immortel, ce bonheur éphémère qui pulse dans ses veines jusqu'à bousiller ses poumons et son haleine.

(et elle accueille cette mort certaine,
le sang plein de verveine,
le coeur tranché par la haine)


autour d'elle le monde va trop vite, voilà que son souffle s'accélère, que son coeur ralenti, que sa main lâche prise de cette bouteille trop vide, que ses pieds trébuchent, et que les murs forment une cage sur sa carcasse.

ce doux bonheur est parti, oublié, envolé — elle veut quelque chose de plus fort, de plus familier, grossier, horrible. elle est diabétique de ce sucre empoisonné.

l'air gonfle ses poumons et putain ça fait mal. elle s'adosse contre le mur, la respiration haletante, les doigts tremblant sur son clavier de téléphone.

elle en veut. n o w.

et c'est une voix non-familière qui la sort de ses rêves ombragés.

t'en as sur toi ? ça résonne dans sa tête, encore et encore. elle s'étonne, un peu flippée — est-ce du hasard ou sait-il vraiment lire dans ses pensées. elle rit, un peu puis beaucoup. toujours légèrement pimbêche à cause de l'alcool.

« putain, si j'en avais sur moi, j'serais pas là dehors, avec toi, ses yeux détaillent, aucune idée de qui il est; t'es qui ? j'crois pas qu'on se connaisse tout les deux. » elle se mort l'intérieur de la joue, saloperie d'habitude. « si t'en veux, j'peux aller voir mon fournisseur, pas sûr qu'il soit encore en ville, mais j'peux toujours essayer. »

et putain, pourquoi est-ce que les paroles de ja hurlent dans ses pensées...
elle se déteste tellement — heureusement qu'il n'est pas là pour voir son état, pour voir ses éraflures, ses cicatrices, son regard dénué de vie et de sens.

mais l'euphorie de la soirée la rend idiote,
alors à l'idiote elle va jouer -
et puis avec cet idiot
elle va se brûler.

et peut-être que dewei devra encore recoller les morceaux; recoller sa peau, son coeur, ses paroles et son âme. mais ça, elle n'y pense pas, parce que demain elle s'en voudra.

et c'est toujours comme ça.


@im yu jan j'suis en retard de mille ans et c pas ouf mais jtm les risettes provoquées par la poudre blanche — ((risa)) 3502780915
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Sauter vers: